Doctor Who Index du Forum
 
 
 
Doctor Who Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion


[Terminée] Rose VS Christina

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Doctor Who Index du Forum -> Made in Gallifrey -> Fan Fiction -> Doctor Who fan-fiction
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
David-S
[Face of Boe]

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2009
Messages: 562
Masculin Bélier (21mar-19avr) 牛 Buffle

MessagePosté le: Mar 19 Mai 2009 - 22:47    Sujet du message: [Terminée] Rose VS Christina Répondre en citant

Titre : Rose contre Christina

Spoiler : Sur le final de la saison 4 de Dr Who et Planet of the Dead (Planète Morte)

Résumé : L'histoire se déroule dans le monde de Pete, après la saison 4 de Dr Who.
Rose et le Docteur humain font la rencontre d'une certaine Christina De Souza, Rose ne semble pas beaucoup l'apprécier, mais un imprévu va la contraindre à coopérer avec sa rivale...

Disclaimer : Les personnages ne m'appartiennent pas, je n'attends pas de rémunération etc...

Note de l'auteur : Voila, voila, j'avais dit que je participerais au challenge sur la rencontre Rose/Christina et c'est maintenant chose faite (enfin !!! mais j'avoue que j'avais un peu oublié Embarassed ).

Bon, j'ai fait ce que j'ai pu pour que ce ne soit pas trop long... Laughing

Rose VS Christina




Citation:
- « Je déteste ce genre de soirée !!! »
- « Si tu détestes ça à ce point, pourquoi passes-tu autant de temps à choisir une tenue ? »

Rose et le Docteur était dans leur chambre, ils vivaient toujours dans la résidence Tyler, mais la maison était suffisamment grande pour leur permettre de vivre leur vie en toute intimité. Rose cherchait une robe à mettre pour la soirée organisée par sa mère.

Le Docteur avait déjà passé son smoking, mais la jeune femme avait encore du mal à se décider, elle était devant son miroir et faisait défiler les robes devant elle…

- « C’est pas parce que je n’aime pas les soirées mondaine que je dois m’habiller comme un sac ! »

Elle se tourna vers le Docteur :

- « A ton avis, la rose ou la bleue ? »
- « Euh… la jaune. » répondit-il après un instant de réflexion.

Mais visiblement ce n’était pas la bonne réponse, car Rose lui lança un regard agacé.

- « Ok, c’est bon, sort d’ici tout de suite espèce d’inutile ! » Lança-t-elle en riant et en lui jetant la robe jaune au visage.

Il sortit donc de la pièce en souriant.
Finalement, après une heure d’essayage, Rose se décida enfin. Elle avait opté pour la robe bleue.
Le Docteur ne put retenir une exclamation admirative en la voyant apparaître, mais il ne trouva rien à dire. Ce qui allait très bien à la jeune femme, laisser le Docteur sans voix était un exploit qui méritait tous les compliments du monde.
Elle sourit et son cavalier lui donna le bras pour l’accompagner à la soirée qui venait de commencer à l’étage en dessous.

- « Aaah !!! Vous voilà enfin !!! » Lança Jackie Tyler en voyant le couple descendre les escaliers.

Elle jeta un regard courroucé au Docteur.

- « Hey ! Ce n’est pas ma faute ! C’est Rose qui… »
- « Bien sûr, ce sont toujours à cause des femmes si les hommes sont en retard je connais la chanson !!! Vous devriez avoir honte !!! »

Elle pris sa fille par la main et la tira jusque dans la salle de réception.

- « Viens ma chérie, je dois absolument te présenter quelqu’un… »

Rose la suivie en haussant les épaules, laissant le Docteur seul, il en profita donc pour aller faire un tour du côté du buffet.
Elle revint quelques instants plus tard.

- « Ouf, j’ai réussi à fuir en prétextant une envie de petits-fours… »
- « Excellent prétexte, d’autant qu’ils sont absolument délicieux, ceux au saumon en particulier. » Lui dit-il la bouche pleine.

La soirée suivait son cours, très bien pour Jackie qui s’amusait beaucoup, mais très ennuyeuse pour Rose et le Docteur qui s’ennuyait à mourir.
Jusqu'à ce que l’attention de Rose soit attirée par une jeune femme qui descendait les escaliers menant à la partie de la maison qui leur étaient réservé, à elle et au Docteur.

Elle se dirigea donc vers la jeune femme en question et l’interpella.

- « Excusez-moi, l’étage est strictement privé… »
- « Oh !! Veuillez m’excuser, répondit la jeune femme, je cherchais les toilettes et cette maison est tellement immense qu’on s’y perd… »
- « Ce n’est pas grave, s’empressa de répondre le Docteur pour la rassurer. Cette maison est effectivement gigantesque, on pourrait croire qu’elle est plus grande à l’intérieur ! »

Il rit à sa blague, mais il fut le seul.
La jeune femme ne sembla pas comprendre et quand il se tourna vers Rose il n’obtint qu’un regard glacial.

- « Hum, je me présente, je suis le Docteur et voici ma compagne, Rose Tyler. »
- « Enchanté, je suis Lady Christina De Souza. »

Elle serra rapidement la main de Rose, puis celle du Docteur.

- « Excusez-moi, mais vous êtes Docteur en quoi exactement ? » Demanda Lady De Souza d’une voix suave.

Elle n’avait toujours pas lâché la main du Docteur et Rose commençait à en être profondément agacé.

- « Docteur c’est son nom, pas sa fonction ! Vous trouvez ça bizarre, vous n’êtes pas la seule ! Maintenant prenez donc un petit four, ceux au saumon sont excellents… »

Elle avait prononcé cette phrase très vite sans prendre la peine de reprendre son souffle, puis elle avait pris un plateau d’amuse-gueule pour le lui mettre sous le nez avec un sourire forcé.

- « Non merci, je suis désolé. Répondit elle en lâchant enfin la main du Docteur. Mais je ne vais pas pouvoir rester plus longtemps, j’ai beaucoup à faire demain, je dois rentrer me reposer. »

Elle pris congé rapidement, son corps ondulant gracieusement dans sa robe noire, mais pas avant d’avoir lancé un dernier regard au Docteur.
Ce dernier lui sourit… Et reçu un violent coup de coude dans les côtes.

- « Aïe !! Mais pourquoi tu fais ça ? »
- « Cette fille te fait du rentre dedans et toi tu te laisses faire, voilà pourquoi !!! »
- « Mais qu’est-ce que tu racontes… Tu crois vraiment qu’elle flirtait avec moi ?? »
- « Ca se voyait comme le nez au milieu de la figure, il n’y a que toi pour ne pas voir ce genre de choses… »
- « Bon et bien, c’est vrai que je suis assez charmant dans mon genre… »

Commença-t-il fièrement avant de s’interrompre aussitôt devant l’expression de Rose.

- « Alors, vous vous amusez ? » Demanda Jackie qui venait d’arriver derrière eux.
- « Maman, tu connais une certaine Lady Christina De Souza ? »

Jackie sembla surprise par la question de sa fille.

- « Oui, je la connais de nom et de réputation aussi. C’est la fille de Catherine et Richard De Souza, des gens charmant, nous les avons rencontré le mois dernier lors d’une soirée qu’ils donnaient dans leur villa à St Tropez. Catherine en particulier est absolument délicieuse, même si à mon avis c’est juste un air qu’elle se donne, en réalité c’est sans doute une vraie garce. Je me demande comment son mari peut la … »
- « Maman !! L’interrompit Rose. Qu’est-ce que tu entends par « réputation ». »
- « Et bien, Christina est connue pour être une sorte d’aventurière qui court toujours après les ennuis. Ce n’est pas une fille convenable à mon avis. C’est vrai quoi, une femme de sa classe ne devrais pas s’attirer autant de problèmes en permanence… »
- « Maman, courir après les ennuis, c’est pas un truc que je fais aussi ? » Demanda Rose.
- « Oui et tu fais ça à merveille. » Parvint à glisser le Docteur en souriant avant que Jackie ne se lance dans une autre tirade interminable.
- « Oh, ma chérie, ça n’a rien à voir. Toi tu es une professionnelle, tu es la patronne de Torchwood et tu sauves le monde. Et je ne dis pas ça parce que tu es ma fille. Et puis c’est sa faute à LUI tout ça… D’ailleurs je vous en remercie. » Conclut-elle enfin en embrassant le Docteur sur la joue.

Puis elle s’éloigna à nouveau pour aller saluer un vieil ami.

- « Tu veux que je te dise, annonça Rose, je la sens pas cette fille. »
- « Ca j’avais cru le remarquer » Répliqua le Docteur avant d’enfourner un énième petit-four.


Citation:
Le lendemain matin, Rose fut réveillé tôt par la sonnerie du téléphone.
Le Docteur se tourna dans son sommeil, mais ne se réveilla pas, si le Docteur Seigneur du temps n’avait pas besoin de dormir beaucoup, ce n’était visiblement pas le cas du Docteur Humain…

- « Allo… » Grommela Rose d’une voix mal réveillé.

Mais la nouvelle qu’on lui donna à l’autre bout du fil la sortie du sommeil bien plus efficacement qu’une douche froide.

- « Quoi ?! Comment ça on nous a volé ?! C’est impossible !!!! Ne touchez à rien, on arrive tout de suite ! »

Elle raccrocha le téléphone et secoua le Docteur qui dormait toujours profondément.

- « Réveil toi, on a un problème !!! »
- « Heinkoimaikeskia ?? »
- « Lève toi je te dis !!! Torchwood a été cambriolé !!! »

Une heure plus tard, Rose et le Docteur étaient arrivés à Torchwood, sur les lieux du vol.
En arrivant, ils avaient été rassurés par la responsable du service de sécurité, rien de dangereux n’avait été volé.

- « Seul le globe de Sidarkane a disparue, c’est plutôt rassurant… » Annonça la responsable.
- « Oui, mieux vaut ça que n’importe laquelle des armes contenues dans l’armurerie… » Répliqua le Docteur.
- « Malgré tout, je ne trouve pas ça vraiment rassurant. Commença Rose. Quelqu’un a réussi à pénétrer à Torchwood, ce qui est théoriquement IMPOSSIBLE et a réussi à nous voler l’un des objets les mieux protégé !!! »
- « Ne vous inquiétez pas, tout nos meilleurs agents travaillent à réparer la faille dans le système de sécurité du bâtiment, je peux vous assurer que tout ceci ne se reproduira plus. » Annonça la responsable de la sécurité avant de retourner au travail, laissant Rose et le Docteur en tête-à-tête.

Rose avait l’air contrarié.

- « Ne t’inquiète pas Rose, je retrouverais le globe et nous pourrons les sauver… »

La jeune femme retrouva le sourire.

- « Je sais bien que tu le retrouveras, tu es le meilleur. »

Elle enlaça son compagnon et s’apprêtait à l’embrasser quand son visage se raidit tout à coup.

- « Je sais qui nous a volé !!! » Tonna-t-elle soudainement.

Le Docteur la fixa sans comprendre.

- « C’est cette garce de Christina De Souza !!! »
- « Oh, Rose ! Comment peux-tu dire une chose pareille, nous n’avons aucun élément qui puisse rapprocher cette affaire à cette femme. »

La jeune femme croisa les bras.

- « Tu es trop naïf Docteur… Je sais que c’est elle, je le sens. Appel ça l’intuition féminine, mais je n’ai pas besoin de preuve pour le savoir. »

Le Docteur lui lança un regard indulgent et lui sourit tendrement.

- « Tu es jalouse ??? » Lui demanda-t-il.

Rose rougit légèrement, peut-être y avait il un peu de jalousie derrière cet acharnement à vouloir accuser Christina sans aucune preuve, ni même le moindre indices.
A moins que…

- « Mon passe d’accès !!! S’écria-t-elle. Il avait disparu ce matin, je ne l’ai pas cherché parce qu’on était pressé et que tu avait le tient. Mais je suis persuadé que si on le cherche, on ne le retrouvera pas. Tout simplement parce que c’est cette foutu Lady qui me l’a volé hier soir !!! »
- « Rose… »
- « Je cherchais les toilettes… Dis t-elle d’une grosse voix censée imiter celle de Christina. Et moi comme une idiote, j’ai marché !!! »
- « Rose… »
- « Mais tu peux me croire, ça ne va pas se passer comme ça, je vais la trouver et elle va passer un sale quart d’heure !!! »
- « Rose… »

Mais c’était trop tard, Rose était parti comme une furie, laissant le Docteur seul et désemparé derrière elle. Il voulut lui courir après pour pouvoir enfin lui expliquer qu’il avait un moyen plus simple de découvrir l’emplacement de l’objet volé. Mais il n’avait pas le temps, le globe n’était pas dangereux, mais il devait permettre de sauver toute une espèce Alien de l’extinction. Il devait donc se consacrer au moyen de le localiser rapidement, Rose se rendrait bien compte de son erreur toute seule…


Citation:
Rose entra dans la magnifique demeure de Lady Christina De Souza. Elle avait forcé la porte très facilement grâce au tournevis sonique que le Docteur lui avait bricolé.

Elle rangea le petit accessoire dans sa poche tout en embrassant mentalement le Docteur.

Elle avait eu tant de mal à se faire à l’idée que le Docteur humain et le Docteur qu’elle avait connu dans son monde d’origine était la même personne. Il avait fallu une patience infinie à ce dernier pour retrouver sa place auprès de Rose. Ils avaient d’abord commencé par travailler ensemble. Rose, qui était à la tête de Torchwood avait tout d’abord fait de lui son bras droit, pour le tester en quelque sorte.

Et bien sûr, elle s’était très vite aperçue en faisant équipe avec lui qu’il était bien le Docteur qu’elle avait toujours connu et aimé. Il avait donc eu une promotion, aussi bien du côté professionnel, puisqu’il était devenu le grand patron de Torchwood au côté de Rose, que dans le cœur de la jeune femme. Si bien qu’ils vivaient désormais ensemble. Maintenant, Jackie ne cessait de les harceler pour que cette relation devienne enfin officielle avec un beau mariage plein d’invités (« pour avoir un max de cadeaux ma chérie !!! » avait alors dit Jackie…).

Mais ce n’était pas vraiment le moment de penser à tout ça, elle venait d’entrer par effraction chez quelqu’un qu’elle soupçonnait d’avoir volé Torchwood, ce qui en faisait une personne potentiellement dangereuse…
…Oh et accessoirement elle la soupçonnait de vouloir lui voler son Docteur, ce qui en faisait clairement quelqu’un de dangereux…

Rose commença à fouiner un peu partout aussi silencieusement que possible, la maison semblait vide, mais elle était si grande que la propriétaire des lieux pouvait tout aussi bien être à l’autre bout du manoir.

Elle finit par trouver une pièce qui ressemblait à un bureau, elle y pénétra. La pièce était assez grande, les murs étaient couverts de livres et une multitude de vitrines abritaient des objets divers et varié allant de vases grecs à des statuettes précolombiennes…

Rose s’approcha alors de l’immense bureau en bois qui trônait au centre de la pièce et trouva un coffre fort dissimuler derrière de faux tiroirs.

Elle sourit en sortant son tournevis qu’elle pointât sur le cadran servant à taper le code.
Quelques secondes plus tard, un clic lui indiqua que le coffre était ouvert.
Il contenait une magnifique coupe en or qu’elle reconnut immédiatement, cette coupe avait en effet été volée quelques semaines plus tôt au British Museum. Mais ce qui attira son attention fut le globe, il était là. Rose sourit.

- « Nous voilà à égalité Lady De Souza… » Pensa-t-elle.

Mais quand elle releva la tête, son air satisfait s’évanouit aussitôt. Debout dans l’encadrement de la porte du bureau se trouvait Christina.
Rose se releva rapidement, prête à se battre s’il le fallait…
Mais la réaction de Christina ne fut pas exactement celle à laquelle s’était attendu la patronne de Torchwood.

- « Bonjour Miss Tyler. Lança Christina d’un ton neutre. Je vous félicite, c’est bien la première fois que quelqu’un parvient à pénétrer aussi loin dans mon humble demeure. »

Aussi surprenant que cela puisse paraître, la jeune Lady ne semblait pas inquiète de voir Rose avec la preuve de son forfait dans les mains, au contraire, elle avait l’air réellement impressionné, ce qui étonna Rose.

« Elle a probablement une arme dissimulée quelque part et elle va me tuer avant que je n’ai eu le temps de faire quoi que ce soit. Pensa-t-elle. Et comme une idiote, j’ai déboulé ici toute seule et sans arme… » Elle pesta intérieurement contre sa précipitation.

Elle attendit un instant, imaginant Christina faire surgir une arme de derrière son dos. Mais comme rien ne se passait et que la jeune femme n’avait pas l’air très menaçante elle décida de lui demander des explications.

- « Qu’est-ce que vous comptiez faire de ça ?? » Questionna-t-elle en mettant le globe qu’elle tenait dans sa main en évidence.
- « Eh bien, pour tout vous dire, je comptais le remettre à sa place dès ce soir. » Répondit Christina le plus simplement du monde.

Rose avait du mal à comprendre, pourquoi prendre autant de risque à voler un objet si c’était pour le remettre à sa place.

- « C’était juste pour le sport… » Ajouta Christina comme si elle avait lu dans les pensées de Rose.
- « Le sport ?! S’exclama celle-ci. Vous voulez dire que vous dérobez des objets uniquement pour le défi que cela représente ! »
- « Regardé autour de vous Rose, ce n’est certainement pas pour l’argent… »
- « Alors, ce globe ne représente absolument rien pour vous ? »
- « Non, rien du tout. Vous pouvez le ramener si vous voulez. J’ai visiblement perdu mon défi, vous êtes plus maligne que vous en avez l’air… »

Rose, piqué par cette dernière remarque commença à s’agacer du comportement de Lady De Souza.

- « Vous réalisez les conséquences que le vole de ce globe aurait pu avoir ?! » S’emporta Rose.

Christina ne sembla pas comprendre ce qui renforça l’exaspération de Rose.

- « Cet objet n’est pas seulement une jolie boule de verre !!! C’est ce qui va nous permettre de sauver toute une population d’une mort certaine !!! Et à cause de vous, le sauvetage aurait bien pu ne pas avoir lieu, une seule fêlure sur le cristal et tout est perdu… »
- « Mais enfin de quoi vous parlez ?? » Demanda Lady De Souza, curieuse d’en apprendre davantage.

Rose hésita un instant, elle ne devrait sûrement pas en parler et surtout pas à cette fille qui ne lui inspirait que… « Jalousie » lui souffla une petite voix au fond de sa tête. Elle chassa cette petite voix de son esprit et décida que Christina n’était peut-être pas aussi « diabolique » qu’elle l’avait imaginé au début, ou qu’elle l’avait espéré en réalité…

- « Ce globe renferme une énergie considérable, ne me demandez pas de quel type d’énergie il s’agit, ni même comment cela fonctionne parce que je n’en sais strictement rien, ça c’est le domaine du Docteur. Tout ce que je sais, c’est que cette énergie va être donnée à un peuple Alien en péril. Leur planète est en train de mourir et ils avaient besoin d’une nouvelle source d’énergie pour survivre, le Docteur à capter leur signal de détresse à Torchwood et nous avons tout naturellement proposé de les aider en utilisant ce globe, tombé sur Terre voilà plusieurs siècles… »

Christina écoutait le récit de Rose avec beaucoup d’intérêt et très peu de surprise.

- « Hum, je vois, mais qui vous dit que ces Aliens ne vont pas débarquer sur Terre une fois leur survie assuré pour en faire leur nouvelle maison ? »
- « Le Docteur les connaît, on peut avoir confiance… »

Christina souriait.

- « Le Docteur… Dit-elle pensivement. Il m’a l’air d’être un homme incroyable… »
- « Il l’est.» Annonça Rose froidement.

Mais il est à moi, continua-t-elle intérieurement. Elle sentait la colère remonter en elle, mais elle n’eut pas le temps de l’exprimer.


Citation:
La fenêtre située juste derrière Rose vola en éclat, elle se baissa instinctivement pour se protéger et passa rapidement de l’autre côté du bureau pour rejoindre Christina, qui s’était baissé elle aussi.
Quand elles furent toutes les deux l’une à côté de l’autre, elles se relevèrent pour se trouver nez à nez avec ce qui devait être un Alien.

En effet, devant l’encadrement de la fenêtre brisée se trouvait un être de forme humanoïde, mais sa tête en revanche n’avait rien d’humain. On aurait plutôt dit un poisson, un de ces poissons exotiques qui peuple les barrières de corail. Il tenait une arme à feu et semblait prêt à s’en servir.

Christina fut à peine étonné par cette spectaculaire apparition, elle avait dû voir pas mal de choses étrange dans sa vie d’aventurière. Rose quant à elle, avait déjà eu à faire à ses poissons de l’espace et en voir un débarqué ici ne lui faisait pas vraiment plaisir et encore moins si celui-ci la tenait en joue avec un 9mm.

- « Vous avez quelque chose qui nous intéressent au plus haut point Miss Tyler. » Annonça simplement l’Alien Poisson.

Rose regarda le globe qu’elle tenait toujours entre ses mains.

- « C’est un ami à vous ? » Demanda Christina.
- « pas vraiment… »
- « Ok, donc… »
- « ON COURT !!! » Cria Rose en entraînant Christina derrière elle.

Elles avaient à peine eu le temps de quitter la pièce en courant que des coups de feu résonnèrent dans le bureau.
L’Alien les pris en chasse alors que les deux jeunes femmes fuyaient à travers le manoir, Rose se laissait guidé par Christina à travers le dédale de couloirs qui composaient l’imposante demeure, se baissant pour éviter les tirs de l’Alien qui faisait exploser les vases, les tableaux et autres boiseries tout autour d’elles.

Après une longue course effréné, elles parvinrent finalement à semer la tête de poisson et à rejoindre le hall d’entré. Elles se précipitèrent vers la porte, mais alors qu’elles s’approchaient de la sortie, les baies vitrées qui encadraient l’entrée explosèrent pour laisser passer quatre autres Aliens poissons.

Rose et Christina firent aussitôt volte face, mais elles ne purent pas aller bien loin, le poisson qui les avaient poursuivit depuis le bureau venait de les rejoindre.

Elles étaient coincées, les cinq extra terrestres commençaient à former un cercle autour des deux jeunes femmes.

- « Ecoute. Chuchota Christina à l’oreille de Rose. J’ai quelques armes planquées à l’étage, si on arrive à les atteindre on a peut être une chance de s’en sortir. »

Rose considéra rapidement cette idée, mais comme le Docteur, elle ne cautionnait pas l’utilisation des armes et la simple idée de devoir tuer la répugnait au plus haut point.

- « J’ai une autre idée. Chuchota-t-elle à son tour à l’oreille de sa rivale. Il nous faut du sel… »
- « Du sel ?! »

Pour la première fois depuis que Rose s’était introduite chez elle, Christina sembla avoir une réaction d’étonnement devant l’étrange requête de la patronne de Torchwood.

Mais le temps manquait, les Aliens les avaient presque encerclé et elles n’avaient plus de temps à perdre. Soit elle devait foncer sur la droite pour accéder à l’étage et prendre les armes, soit elle faisait confiance à l’experte en Alien et fonçait sur la gauche pour rejoindre la cuisine…

Christina saisit alors le bras de Rose pour la tirer sur la gauche, cette dernière serra le globe contre elle et suivit le mouvement. Les cinq poissons, surpris par la fuite soudaine des deux jeunes femmes qu’ils croyaient sous contrôle se regardèrent bêtement pendant quelques secondes, leurs laissant assez d’avance pour qu’elles puissent s’enfermer dans la cuisine.


Citation:
La pièce était immense, comme toutes les pièces de la maison d’ailleurs. Christina cherchait déjà dans les placards à la recherche de sel, même si elle ne savait pas encore à quoi cela pourrait bien servir. Rose de son côté, examinait le globe pour s’assurer qu’il n’était pas ébréché.

Après quelques secondes, Christina avait rassemblé tout le sel qu’elle possédait sur le plan de travail.

- « Et voilà, sel fin et gros sel, c’est tout ce que j’ai, qu’est ce qu’on va en faire ? Demanda-t-elle. Le sel est une substance toxique pour ces trucs, ça va les faire fondre ou un truc dans le genre ??? »

Rose la regarda l’air soudain très gêné.

- « Euh, en fait ces Aliens ont la peau très fragile, alors si on leur jette le sel au visage, ça va les brûler… »

Christina était soudain perplexe.

- « Les brûler ? Tu veux dire une brûlure atroce qui va les défigurer en couvrant leurs visages de cloques douloureuses et qui finira par les tuer. »
- « Euh… Pas exactement, tu es plutôt violente comme fille non ? » Rose sourit timidement à sa tentative de plaisanterie. Mais devant l’absence de réaction de sa nouvelle « amie » elle fit rapidement disparaître son sourire.
- « En fait ça va… Disons, les piquer un peu… Juste assez longtemps pour qu’on puisse les assommer… »

Christina ferma les yeux, comme pour se retenir de hurler. Elle ne pris la parole qu’après avoir respiré un grand coup.

- « Alors, tu es en train de me dire qu’au lieu d’aller chercher de vrais armes on est venu jusque dans la cuisine pour chercher un truc qui va seulement leur piquer les yeux !!!! »

Les violents coups qui frappaient la porte de la cuisine, la faisant vibrer sur ses gonds, épargnèrent à Rose d’avoir à lui répondre.

- « Bon, peu importe, on va faire avec ce qu’on a… Et puis, ça ajoutera un peu de piquant… » Ajouta-t-elle avec un sourire malicieux.

Christina se saisit alors de deux récipients qu’elle remplit de tout le sel dont elle disposait, puis elle en donna un à Rose et en garda un pour elle.

A peine Rose s’était elle saisit de son propre récipient que les coups des Aliens poisson vinrent finalement à bout de la porte.
Ils pénétrèrent dans la pièce pensant y trouver deux faibles femmes, jusqu’à ce qu’ils sentent une brûlure sur leur visage et dans leurs yeux, ce qui les aveugla complètement.

Cependant, le calvaires fut de courte duré puisqu’il cessa grâce à de violents coups sur leurs crânes.

Christina avait opté pour un magnifique coup de pied retourner qui avait assommé deux Aliens d’un seul coup. Rose quant à elle, avait choisi une méthode moins spectaculaire, mais tout aussi efficace pour s’occuper des deux autres : La technique poêle à frire.
Christina la regarda en souriant.

- « Quoi ?! »
- « Rien du tout, lui répondit Christina. C’est juste que je ne m’attendais pas à ça de la part de la grande patronne de Torchwood. »
- « Eh bien… J’ai moi aussi songer à utiliser le coup de pied retourner, mais je ne voulais pas avoir l’air de frimer… » Dit-elle gêner en reposant vivement sa poêle sur le plan de travail juste à côté d’elle.

Les deux jeunes femmes contemplèrent alors leur œuvre et ce mirent à rire en voyant se qu’elles étaient parvenues à faire.
Quatre Aliens armés vaincu par du sel… et une poêle à frire.

Quatre ???

Rose fronça soudain les sourcils. Elle saisit le bras de Christina qui cessa de rire aussitôt, voyant qu’elles avaient peut-être vendu la peau du poisson avant de l’avoir tué.
Ils étaient bien cinq à l’origine non ?

La tension envahit aussitôt l’immense cuisine. Les deux jeunes femmes regardant frénétiquement autour d’elles.
Elles avaient utilisé tout le sel…

- « Passe moi une bouteille d’huile ? » Demanda alors Rose inopinément.
- « Quoi !!!! »
- « Une bouteille d’huile !! Répéta Rose. Il faut que je t’explique ce que c’est ? »
- « Pourquoi faire ? Après les avoir assaisonné tu comptes les faire frire !!! »

Rose se contenta de hausser les épaules.

Christina leva alors les yeux au ciel en pensant que cette Rose Tyler avait vraiment des idées bizarres, mais elle obéit et tendit une bouteille d’huile à Rose qui sourit d’un air satisfait. Mais elle n’eut pas le temps d’expliquer à Lady Christina ce qu’elle comptait en faire, car le dernier Alien choisit ce moment pour pénétrer dans la cuisine en passant à travers une des fenêtres.
Christina allait se baisser pour éviter les éclats de verre, mais Rose la tira par le bras et la conduisit dans le fond de la cuisine en renversant la bouteille d’huile derrière elles.

L’Alien sortit son arme et tira, mais trop tard, les deux jeunes femmes étaient déjà hors de porté, caché derrière l’imposant réfrigérateur. Finalement, la tête de poisson commis une erreur fatale, il se mit à courir et bien sûr il glissa dans la flaque d’huile que Rose venait de répandre sur le sol. Le poisson perdit son arme au passage et il n’eut pas le temps de voir où elle était tombée, car il sentit à son tour un choc violent lui écraser le visage. Le poing de Christina venait de le percuter avec une redoutable efficacité.

Cette fois, les cinq Aliens étaient bel et bien hors d’état de nuire.
Elles rirent à nouveau et échangèrent leurs impressions.
Christina était visiblement très impressionné par la débrouillardise de Miss Tyler et Rose, même si ça lui faisait mal de l’admettre, réalisa que cette Lady n’était peut-être pas si mal finalement…


Citation:
Le Docteur arriva finalement chez Christina, il était tout échevelé, essoufflé et tenait un appareil étrange dans les mains. Visiblement il s’était beaucoup inquiété.
Aussi, quelle ne fut pas sa surprise quand il les trouva toutes les deux dans une cuisine dévastée, à bavarder et à rire devant un tas de cinq Aliens inconscients.

- « Rose, Christina, vous allez bien ? » Demanda le Docteur inquiet.

Il n’eut qu’une autre série de rire pour toute réponse, ça devait vouloir dire oui…
Il soupira profondément.

- « Quand j’ai appris par des agents de Torchwood que des Aliens s’intéressaient de très près à l’énergie du globe, j’ai eu peur qu’il vous arrive quelque chose… Il fit une pause et regarda les Aliens entassés sur le sol. Mais visiblement c’est plutôt pour eux que j’aurais dû me faire du souci… »

Quelques secondes plus tard, une équipe de Torchwood arriva pour emmener les cinq Aliens.

- « Comment nous as-tu retrouvé ? » Demanda Rose, sans vraiment être surprise, car elle savait depuis bien longtemps que son Docteur était capable de tout.
- « Eh bien, je t’avais dit de ne pas te précipiter et que j’avais un moyen de retrouver le globe très simplement, ou plutôt j’aurais pu te le dire si tu n’avais pas filé comme une furie… »

Rose rougit légèrement et le Docteur continua.

- « Pendant que tu courais ici pour de mauvaises raisons, il lança un regard insistant sur sa compagne qui rougit à nouveau avec un petit sourire plein de malice. J’ai bricolé ce petit appareil. Bon, ce n’est pas vraiment de la haute technologie, mais ça m’a tout de même permis de capter la fréquence énergétique qui émane du globe. Ensuite je n’ai eu qu’à en suivre la trace jusqu’ici… »
- « Hum, jusqu’ici, insista Rose. ICI dans le manoir de Lady De Souza. Dans la demeure de celle que j’ai suspecté dès le début… »

Le Docteur voulu répliquer, bien sûr qu’il voulait répliquer, le Docteur veut TOUJOURS répliquer… Mais il n’en eut pas le temps.
Rose fixait le petit appareil fabriquer à la hâte par son Docteur.

- « Je rêve ou tu as utilisé des macaronis pour bricoler ton truc… »
- « Euh… »
- « Toute la technologie de Torchwood est à ta disposition et toi tu utilises des macaronis… »
- « On sous-estime beaucoup trop la puissance des macaronis, les enfants humains ne s’en servent que pour faire des colliers à leur maman, mais je te le dit, les macaronis peuvent servir à une multitude d’autres choses… Et puis avec du fromage c’est bon… »

Rose adorait entendre parler le Docteur, en particulier quand ses phrases n’avaient qu’un sens limité.
Elle voulut le lui dire, mais Christina apparut derrière elle et l’interrompis.

- « Tiens, vous utilisez des pâtes pour fabriquer un détecteur de globe. Elle jeta un coup d’œil à Rose avant d’ajouter. Vous êtes très basé sur la cuisine tous les deux. Enfin, l’important c’est que vous allez pouvoir la sauver votre mystérieuse planète…»

Puis elle s’éloigna de nouveau pour aller voir ses assaillants Aliens de plus près.

- « Tu comptes la faire arrêter ? » Demanda le Docteur après qu’elle se fut éloignée.

Rose réfléchit un instant.

- « Non, je songe plutôt à l’embaucher. »

Le Docteur la regarda l’air effaré.

- « Ca t’étonnes ? Cette femme m’est peut-être un peu antipathique, mais elle a beaucoup de talents et je suis persuadé qu’elle ferait un excellent élément, surtout qu’elle recherche sans cesse de nouveaux défis alors à Torchwood, elle sera servie. Et puis je suis une femme raisonnable et je ne suis pas du genre à me laisser envahir par la jalousie… »

Le Docteur sourit discrètement.

- « Bravo, lança le Docteur, je ne pensais pas que tu pourrais supporter sa présence à Londres une seconde de plus, il semblerait que cette petite aventure vous ai rapproché finalement… »
- « Londres ?! Mais qui te parle de Londres, c’est à Torchwood Glasgow que je vais l’envoyer cette andouille… Et elle a de la chance que Torchwood « Pôle Nord » n’existe pas… »

La jeune femme s’éloigna en jetant un dernier regard assassin vers son « amie » Christina qui elle, faisait un clin d’œil au Docteur.

- « La je te retrouve… » Marmonna le Docteur en souriant avant de quitter les lieux à son tour.

FIN

_________________


Dernière édition par David-S le Mer 31 Mar 2010 - 15:24; édité 2 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 19 Mai 2009 - 22:47    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Sunny
Bad Wolf

Hors ligne

Inscrit le: 10 Oct 2007
Messages: 273
Localisation: Gallifrey
Féminin Taureau (20avr-20mai) 鼠 Rat

MessagePosté le: Mer 20 Mai 2009 - 20:32    Sujet du message: [Terminée] Rose VS Christina Répondre en citant

LOL!!! La fin est GENIALE!!!
_________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
king doctor
[Face of Boe]

Hors ligne

Inscrit le: 07 Mar 2009
Messages: 569
Localisation: dans le tardis
Masculin Taureau (20avr-20mai) 羊 Chèvre

MessagePosté le: Sam 6 Juin 2009 - 01:00    Sujet du message: [Terminée] Rose VS Christina Répondre en citant

 
Citation:
 "Bon, j'ai fait ce que j'ai pu pour que ce ne soit pas trop long... Laughing "


J'ai pas remarqué!^^ pour lire ta fic il me fraudas des semaine Laughing

Mais bon ce que j'ai pu lire est super Wink
_________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
David-S
[Face of Boe]

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2009
Messages: 562
Masculin Bélier (21mar-19avr) 牛 Buffle

MessagePosté le: Lun 27 Juil 2009 - 18:38    Sujet du message: [Terminée] Rose VS Christina Répondre en citant

Oula, merci à vous deux Smile
Avec juste deux mois de retard.......... Embarassed Embarassed Embarassed
_________________
Revenir en haut
Lapitchounette
[Headless Monk]

Hors ligne

Inscrit le: 27 Oct 2009
Messages: 408
Localisation: Côte Méditerranéene
Féminin Cancer (21juin-23juil)

MessagePosté le: Mar 10 Nov 2009 - 19:20    Sujet du message: [Terminée] Rose VS Christina Répondre en citant

Rose VS Christina


Ahahaa excellent tout ça... la fin m’a bien fait rire, les répliques sont géniales. Seul hic, que tu ne précises pas les contraintes du challenge. C’est qui cette Christina De Souza ?



Partie 1


Citation:
- « Cette fille te fait du rentre dedans et toi tu te laisses faire, voilà pourquoi !!! »

- « Mais qu’est-ce que tu racontes… Tu crois vraiment qu’elle flirtait avec moi ?? »
- « Ca se voyait comme le nez au milieu de la figure, il n’y a que toi pour ne pas voir ce genre de choses… »


Ah ben il ne s’appelle pas Docteur pour rien !


Citation:

- « Maman, courir après les ennuis, c’est pas un truc que je fais aussi ? » Demanda Rose.
- « Oui et tu fais ça à merveille. » Parvint à glisser le Docteur en souriant

Oh oui j’imagine bien le Docteur lui dire ça, sans desserrer la mâchoire en abordant un énorme sourire ^^



Partie 3

Citation:
Il avait donc eu une promotion, aussi bien du côté professionnel, puisqu’il était devenu le grand patron de Torchwood au côté de Rose, que dans le cœur de la jeune femme. Si bien qu’ils vivaient désormais ensemble.


Ahah les joies de la promo canapé ^^


Citation:

Maintenant, Jackie ne cessait de les harceler pour que cette relation devienne enfin officielle avec un beau mariage plein d’invités (« pour avoir un max de cadeaux ma chérie !!! » avait alors dit Jackie…).


Ah ben oui, c’est pour les cadeaux qu’on se marie d’ailleurs nan ?


Citation:
Mais ce n’était pas vraiment le moment de penser à tout ça, elle venait d’entrer par effraction chez quelqu’un qu’elle soupçonnait d’avoir volé Torchwood, ce qui en faisait une personne potentiellement dangereuse…
…Oh et accessoirement elle la soupçonnait de vouloir lui voler son Docteur, ce qui en faisait clairement quelqu’un de dangereux…

Ah toute la nuance est là !


Partie 5


Citation:
- « Alors, tu es en train de me dire qu’au lieu d’aller chercher de vrais armes on est venu jusque dans la cuisine pour chercher un truc qui va seulement leur piquer les yeux !!!! »


Oui, j’avoue que dans cette situation, moi aussi je serais bien énervée !


Citation:
- « Eh bien… J’ai moi aussi songer à utiliser le coup de pied retourner, mais je ne voulais pas avoir l’air de frimer… » Dit-elle gêner en reposant vivement sa poêle sur le plan de travail juste à côté d’elle.


Trop modeste cette Rose, trop modeste !


Partie 6

Citation:
- « Quand j’ai appris par des agents de Torchwood que des Aliens s’intéressaient de très près à l’énergie du globe, j’ai eu peur qu’il vous arrive quelque chose… Il fit une pause et regarda les Aliens entassés sur le sol. Mais visiblement c’est plutôt pour eux que j’aurais dû me faire du souci… »


Normal quoi !


Citation:

- « Eh bien, je t’avais dit de ne pas te précipiter et que j’avais un moyen de retrouver le globe très simplement, ou plutôt j’aurais pu te le dire si tu n’avais pas filé comme une furie… »


Ah jalousie quand tu nous tien….

Citation:

- « Je rêve ou tu as utilisé des macaronis pour bricoler ton truc… »
- « Euh… »
- « Toute la technologie de Torchwood est à ta disposition et toi tu utilises des macaronis… »


Trop fort !!


Citation:
Vous êtes très basé sur la cuisine tous les deux.


Héhé bien vu… manque plus que les Bananes et tout y est !


Citation:
- « Londres ?! Mais qui te parle de Londres, c’est à Torchwood Glasgow que je vais l’envoyer cette andouille… Et elle a de la chance que Torchwood « Pôle Nord » n’existe pas… »


J’étais littéralement morte de rire ^^
_________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 12:18    Sujet du message: [Terminée] Rose VS Christina

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Doctor Who Index du Forum -> Made in Gallifrey -> Fan Fiction -> Doctor Who fan-fiction Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com