Doctor Who Index du Forum
 
 
 
Doctor Who Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion


Les défis de Missy (souffrance)
Aller à la page: 1, 2, 3, 4, 5  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Doctor Who Index du Forum -> Made in Gallifrey -> Fan Fiction -> Torchwood fan-fiction
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
missy
[En Rehab' avec John Hart]

Hors ligne

Inscrit le: 22 Mai 2009
Messages: 257
Localisation: nancy
Féminin

MessagePosté le: Mer 26 Aoû 2009 - 00:15    Sujet du message: Les défis de Missy (souffrance) Répondre en citant

Bon ben voilà mon topic consacré à mes défis... Je ne suis pas fière de tout ce que j'ai fait mais bon...
Bonne lecture^^

Titre : Les défis de Missy

Résumé : plusieurs textes plus ou moins long écrits suite à des défis^^

Spoilers : la plupart ne spoile que les deux premières saisons de TW. je preciserais si cela concerne COE.

Disclaimer : lTorchwood et ses personnages appartiennent à R.T. Davies et à la BBC. Je fais ça juste pour le fun, sans en attendre une quelconque rémunération.

bêta : David-D, Duam ou Yeles... ou parfois personne...

Note(s) de l'auteur :
attention pour certains il s'agit de mes premiers textes, alors un peu d'indulgence please.

Citation:


Jack avait depuis quelques temps envie de surprendre son Ianto. Un soir, il s'arrangea, avec Tosh dans la combine, pour occuper le jeune gallois au HUB. La voie étant libre, il se dirigea vers l'appartement de Ianto. Il avait tout prévu: quand Ianto rentrerait ce soir un peu plus tard, il aurait la surprise de découvrir un repas romantique préparé par son capitaine. Celui-avait d'ailleurs hâte de voir la réaction de son jeune amant, peu habitué à une attitude de la part de Jack.

Jack entra dans l'appartement avec le double des clés qu'il avait et se dirigea vers la chambre pour y déposer ses affaires. Il avait très peu de temps avant le retour du jeune homme. Il venait à peine de passer le seuil de la chambre à coucher qu'il entendit un bruit de clé dans la serrure de porte d'entrée. Mince, Ianto avait fini beaucoup plus vite que prévu! Sans réfléchir, Jack se cacha sous le lit. Quelques secondes plus tard, Ianto entra dans la pièce et s'allongea sur son lit. Jack, lui de son coté se maudissait! Quelle idée de se cacher là? comment allait-il sortir et expliquer sa présence??

Un bruit suspect coupa court à ses pensées. Avait-il bien entendu un gémissement? Il tendit l'oreille, curieux de savoir ce que Ianto était en train de faire. 

"Hum.... oh oui..."
Le doute n'était plus possible,Ianto était en train de donner du plaisir, seul sur son lit.
"Oh oui, jack..."
...de se donner du plaisir seul sur son lit, en pensant à lui...

Jack ne résista pas longtemps à la tentation et sorti de sa cachette pour rejoindre le jeune homme.
Ce qu'il ne se doutait pas, c'est que le gallois avait depuis le départ repéré les chaussures du capitaine dans l'entrée et un bout du manteau dépassant de dessous le lit... Au final, c'était toujours Jack qui se faisait surprendre par Ianto.



Citation:



Après une journée difficile, Jack avait pris l'habitude de se réfugier seul au sommet d'un toit de la ville pour réfléchir. De plus, il était certain que là au moins, personne ne viendrait le déranger. Il y avait juste eu une fois, où une dame avait appelé les pompiers car elle croyait à une tentative de suicide, et avant même qu'il ait pu réagir le bâtiment était entouré d'ambulances et de camions de pompiers avec un psychologue cherchant à le réconforter via un mégaphone. Au final, il avait fallu une dizaine de pilule de retcon pour régler tout ça. Heureusement que Ianto lui avait filé un coup de main. Ianto, son cher Ianto... Il venait le rejoindre parfois sur le toit, mais il ne restait jamais bien longtemps. Le peu de fois où il était venu, le jeune homme était resté accroché à son capitaine, n'osant pas lui avouer sa crainte du vide. De son coté, Jack avait bien compris que le gallois avait le vertige, mais il n'allait pas lui avouer, tout comme il n'allait pas lui avouer qu'il chérissait tout particulièrement ces moments. Il aimait plus que tout sentir Ianto se cramponner à lui, comme si sa vie en dépendait. Mais ça resterait son petit secret.



Citation:



Jack rentrait d'une chasse aux weevils et avait l'intention de se faire discret. Mais c'était peine perdue! Impossible de rentrer au Hub sans attirer l'attention. Quand l'alarme de la porte ronde se déclencha à son passage et qu'il vit Ianto se tourner vers celle-ci, il sut qu'il était fichu. Il allait passer un sale quart d'heure... voir même plus...
"Jack."
Le ton ferme et sérieux du jeune homme fit frémir le capitaine. Impossible de s'en tirer avec une entourloupe cette fois-ci. Autant avouer tout de suite...
"Ianto, je suis désolé. Je n'ai pas fait exprès..."
"Je me doute Jack mais j'aurai aimé un effort de ta part ce soir..."
"J'ai essayé de me concentrer sur la route mais le soleil couchant m'a pris par surprise et m'a ébloui. Je...
"QUOI!!"
"C'est ce fichu soleil couchant et j'ai..."
"Tu as quoi???"
"J'ai abimé le Suv. Tu le sais, non?"
"Non pas du tout Jack"
"Mais pourquoi cette attitude froide à mon arrivée alors?"
"Car je pensais que tu aurais écourté ta chasse aux weevils pour passer la soirée avec moi..." Ianto rougit tout en prononçant ces mots.
Jack tendit la main vers le jeune gallois, touché par ce qu'il venait de dire.
" Oh, Ianto, je suis désolé..."
"Pas autant que moi, Jack... pas autant que moi" murmura Ianto en se dirigeant vers la sortie. " Bonne nuit Jack, je m'occuperais de Suv dès demain."
Jack se dirigea alors en soupirant vers son bureau. Finalement ça avait été moins pire qu'il ne le pensait. Il regrettait juste d'avoir gâché la soirée en prévision avec Ianto.
Alors qu'il s'apprêtait à rejoindre sa "chambre", son téléphone portable bippa. Un texto de Ianto:
"Ne crois pas que ton crime restera impuni: une semaine d'abstinence et de décaf. Bonne nuit! ;-)"
Ok, en fait c'était pire qu'il ne le pensait...






Citation:



Ianto ne cesserait jamais de surprendre Jack Harkness. Et pourtant il fallait se lever tôt pour pouvoir étonner le capitaine qui selon ses propres mots avait tout vu, tout fait. Mais Ianto Jones n'était pas un homme comme les autres...
A cause du gallois, Jack avait du instaurer la semaine dernière une nouvelle règle pour préserver sa santé mentale: interdiction de sucette sur le lieu de travail. Ianto avait récupéré un paquet de sucette du 43ème siècle qui avait jaillit de la faille et avait passé la semaine à rendre fou de désir Jack. Jack avait pris son mal en patience en se disant que le paquet de sucette allait vite être fini mais il avait oublié les propriétés des sucettes du 43ème siècle. Celles-ci étaient infinies! Jack avait alors du prendre une mesure drastique et interdire celles-ci pendant les heures de travail.
Lorsque Ianto arriva le lundi matin avec un paquet de bananes, il se dit que la semaine allait être longue, très longue...
A midi, une nouvelle règle était instaurée: interdiction de bananes!
Ianto se plaignait souvent des manières de Jack au lit et dans les moments romantiques. Et hier soir en avait encore été un bon exemple.
Vu que la faille était tranquille en ce moment, Jack en avait profité pour inviter Ianto au restaurant. Après le repas, ils avaient décidé de marcher main dans la main le long de la baie de Cardiff avant de se diriger tout doucement vers l'appartement du jeune gallois. L'ambiance était particulièrement romantique et Ianto savourait ce moment si rare. En levant la tête pour admirer le ciel étoilé, il remarqua que c'était un soir de pleine lune. Il se tourna alors vers Jack et lui fit remarquer:
"Regarde, jack, c'est la pleine lune..."
Jack enlaça alors le jeune homme et lui murmura à l'oreille:
"Et si on décrochait la lune ensemble?"
Ianto écarquilla les yeux de surprise. Une phrase romantique dans la bouche de Jack?
Mais l'émerveillement fut de courte durée, car jack lui agrippa le postérieur et ajouta avec un sourire carnassier:
"je parle de cette lune là bien sur..."




 
Citation:


Jusqu'à aujourd'hui, moi Némo je peux dire que j'ai vécu ce qu'on peut appeler une vie de poisson plutôt paisible. Je n'ai vraiment pas à me plaindre. Mon aquarium est très spacieux, mes colocataires sont sympathiques et surtout j'ai le meilleur propriétaire qui soit.

Vous vous demandez tous quelles sont les qualités requises pour être un bon proprio pour un poisson clown? Et bien, c'est quelqu'un qui n'oublie pas de vous nourrir, qui pense à laver régulièrement votre aquarium et qui tous les matins, en buvant son café, vient vous dire quelques mots.
Et moi, Némo, j'ai la chance d'avoir Ianto Jones comme propriétaire.

Dès qu'il m'a choisi à l'animalerie, il y a un an, j'ai su que ma vie allait être le paradis et je ne me suis pas trompé. Mais depuis deux ou trois mois, mon propriétaire ramène souvent le même homme chez lui et je ne l'aime pas ce Jack.

Il ne sait pas y faire avec les poissons, ça se voit tout de suite. Alors que Ianto, il a toujours su être délicat avec nous. La semaine dernière par exemple, Ianto a demandé à Jack de nous nourrir. Et bien, vous savez ce qu'il a fait cet idiot? Il nous a mis du pain rassi dans l'aquarium. Ianto était furax, surtout que ça a bouché le filtre à eau tout neuf.

A ce moment-là, j'ai crié victoire. Je pensais que mon propriétaire ne voudrait plus jamais voir cet horrible bonhomme. Mais aujourd'hui, je comprends bien que je me suis trompé car Ianto vient de rentrer et Jack l'accompagne.

Quand cet homme est là, Ianto oublie de nous dire bonjour et ça me rend triste. Je m'apprête à aller me cacher dans ma caverne car je n'aime vraiment pas les voir ensemble, quand tout à coup je sens l'aquarium vibrer. Je nage alors aussi vite que possible vers la vitre pour voir ce qu'il se passe et là je vois deux grandes mains humaines contre la paroi. Je les reconnais tout de suite, ce sont celles de mon propriétaire adoré.

Mais pourquoi s'appuie-t-il comme ça contre l'aquarium? Oh, mais c'est parce que Jack est derrière lui et le pousse, je crois. Mais... mais... mais... Pourquoi est-ce que cet idiot glisse sa main là?

Je ne comprends vraiment pas ce qu'il se passe? Mon propriétaire ferme les yeux et semble avoir du mal à respirer maintenant. Est-ce que Jack lui fait mal? Ianto doit vraiment souffrir alors car à présent Jack lui retire son pantalon et ses sous-vêtements à présent.

Je regarde les yeux écarquillés ce qui se passe devant la paroi de mon aquarium. Mon propriétaire adoré a toujours les yeux fermés et pousse des petits gémissements, tandis que la main de Jack lui caresse une partie du corps que je n'ai jamais vu. Ianto se tourne vers l'autre homme et j'entends de loin ce qu'il lui dit:
"Jack, pas devant les poissons s'il te plait..."

Pffff... Jack c'est vraiment qu'un méchant, la preuve il mord l'oreille de mon propriétaire. Le pauvre, ça se voit qu'il n'aime pas ça vu le petit cri qu'il a poussé.
" Je suis sur que ça t'excite qu'on nous regarde. Avoue!"
"Jack s'il te plait,pas ici.Allons dans la chambre."
Ianto tente de repousser l'autre homme, mais Jack le tient fermement.
"Non, je n'ai pas envie de décevoir notre public. Il meurt d'envie de voir comment je peux te faire supplier j'en suis sur."

Mon propriétaire ne peut pas répondre à ce que lui dit Jack cai il a posé ses lèvres sur les siennes et l'embrasse. Je sais que c'est un baiser. Étoile, le poisson-lune me l'a expliqué la dernière fois lorsqu'on regardait Jack et Ianto sur le canapé. Je lui ai demandé où il avait appris ça, mais il ne m'a pas répondu.

Une nouvelle secousse de l'aquarium me tire de mes pensées et je constate que devant moi les deux hommes ont changé de position. Mon propriétaire est maintenant dos à la paroi tandis que Jack est à genoux devant lui. Il doit être en train de s'excuser je pense. J'espère que super Ianto va l'envoyer paitre!

Ah mince, je ne vois pas grand chose de ce qu'il se passe avec le dos de Ianto collé à la paroi. Vite, vite je nage vers le coin droit de l'aquarium. De là j'aurai une meilleure vue.


Le suite étant NC17 selon Mme la modo, je ne la délivrerais que sur demande par mp^^




Citation:


Comme tous les jeudis soirs, Jack quitta le hub après avoir transféré le programme de surveillance d'activité de la faille sur son bracelet d'agent du temps. Il espérait quand même qu'elle se tiendrait tranquille et ne viendrait pas perturber le programme de la soirée. Il sortit par l'ascenseur invisible et se dirigea à pied vers l'appartement de Ianto, situé à quelques minutes de là. Pas besoin de sortir le SUV du garage donc.

Cela faisait quelques semaines que Ianto et lui avaient décidé de se réserver un soir par semaine durant lequel ils tentaient d'avoir une vie de couple normale, enfin lorsque la faille le permettait. Jeudi dernier, ils avaient été interrompus en plein dîner romantique au restaurant par un Hoix qui s'attaquait aux cuisines. C'est pour cela que Jack espérait que, cette fois-ci, rien ne viendrait les perturber.

Ils avaient prévu une soirée tout simple: un petit repas japonais puis câlin sur le canapé tout en regardant un film. C'était vraiment un programme peu original mais c'était de petites soirées comme ça qui les faisaient se sentir un couple comme les autres.

Arrivé au pied de l'immeuble du gallois, il ouvrit la porte principale, puis celle de l'appartement avec ses clés. Jack avait été agréablement surpris lorsque Ianto lui avait donné un double peu de temps après son retour du voyage à la fin de l'univers avec le docteur. Par ce geste, il lui avait montré qu'il lui donnait une seconde chance et Jack avait tout fait pour qu'il n'ait pas à le regretter. Et, jusqu'à aujourd'hui, il n'avait pas échoué.

Dès qu'il passa le pas de la porte, Jack retira ses chaussures et accrocha son manteau dans la penderie. Ianto avait été clair dès la première fois : pas de chaussures sur sa moquette . Et surtout pas de manteau qui traine. La dernière fois que Jack avait osé transgresser les règles, il avait retrouvé son manteau et ses chaussures le lendemain matin dans le vide ordure. Depuis, il fait bien attention à ne pas oublier, il avait eu tellement de mal à chasser l'odeur de son manteau après ça. Ianto ayant bien évidemment refusé de le laver.

"Ianto, tu es là?"
Pas de réponse. Mais le gallois ne devait pas être loin vu que toutes les lumières étaient allumées et la télévision en route. En tendant l'oreille, Jack remarqua le bruit de l'eau qui s'écoulait au loin. Ianto devait être sous la douche.

A pas de loup, Jack s'approcha de la salle de bain dans l'espoir d'y surprendre son compagnon et surtout d'en profiter un peu. Il avait à peine passé le pas de la porte qu'il entendit Ianto lui dire d'un ton ferme:
"N'y pense même pas Jack. Va plutôt te rendre utile en préparant la table. Le livreur de SOS sushi ne devrait plus trop tarder."

Déçu mais ne voulant surtout pas mettre son gallois en colère, car rien n'était pire qu'un gallois en colère, le capitaine entreprit de dresser la table, puis alla ouvrir lorsqu'on sonna à la porte quelques instants plus tard. C'était le livreur qui ne se gêna pas pour lui adresser un sourire plus que suggestif. Mais Jack ne releva même pas. En ce moment, il était avec Ianto et il ne voulait se consacrer qu'à lui seul, profiter au maximum de sa présence.

Sitôt le livreur parti, Jack versa le contenu des boites dans les assiettes et annonça au gallois que le repas était servi. Du fond de sa salle de bain, Ianto lui répondit:
"Une minute, j'arrive."

Une minute précisément plus tard, le jeune homme sortit de la pièce, s'installa face à Jack et commença aussitôt à manger. Il allait porter un deuxième sushi à ses lèvres quand il remarqua que son ainé n'avait toujours rien avalé.
"Jack? Ça ne va pas?"
"Je suis juste subjugué par la vue qui s'offre à moi. J'avais oublié à quel point tu pouvais être sexy en jean, avec une chemise entrouverte."

Ianto rougit légèrement lorsqu'il entendit le compliment.
"Dépêche-toi de manger alors et tu auras peut-être le droit de voir si ce qu'il y a en dessous te plait [[del]au[/del]]tant.."
Jack ne se le fit pas dire deux fois et engloutit ses sushi en deux ou trois coup de baguettes. L'attitude de son capitaine fit sourire le gallois. Il se comportait vraiment comme un gosse parfois.

Une fois le repas fini et la table débarrassée, Jack et Ianto s'installèrent sur le canapé, face au poste de télévision.
"Qu'est-ce que tu as choisi pour ce soir?"
"Un épisode de Dr House, ça te va?"
"Ah, j'espère que c'est enfin l'épisode où House se tapera Wilson!"
"Jack!!!"
Ianto paraissait indigné par ce que son capitaine venait de dire.
"Ben quoi, c'est ce que tout le monde attend, non? Dans le dernier épisode que j'ai vu, ils faisaient des trucs avec une cuillère en bois. Je ne te raconte pas les idées que ça m'a donné. On devrait tester d'ailleurs."
"Tu es vraiment incorrigible!"
"Hum en parlant de tester quelque chose, il y a quelque chose qu'on n'a pas fait depuis un bout de temps..."
"Quoi?"
"Et bien, c'est plutôt long, mais assez fin, c'est rouge et ça vibre... très fort... Ça te tente?"
Pour tout réponse, Ianto se colla à son amant, posa ses lèvres sur les siennes et l'embrassa [d'une manière] langoureusement, tout en laissant ses mains vagabonder. Lorsqu'ils s'écartèrent d'un de l'autre quelques instants plus tard, Jack murmura:
"Je prends ça pour un oui. Tu vas le chercher?"

Ianto se leva du canapé et se dirigea vers la chambre à coucher, pour fouiller sa table de chevet. Mais il n'y trouva que la télécommande.
"Étrange, ils devraient être rangés ensemble pourtant."pensa-t-il.
"Jack, tu as une idée d'où il peut être?"
"Aucune idée. Attends, je vais te filer un coup de main."
Le capitaine rejoignit alors Ianto dans la pièce et ils commencèrent à fouiller tous les tiroirs de la chambre. Au bout de cinq minutes de recherches intensives, toujours pas de trace du vibromasseur. Jack suggéra alors quelque chose:
"Et si tu le mettais en route via la télécommande ? Avec les vibrations, on le repèrera plus facilement. Mets-les au plus fort."
"Mmmmh j'aime t'entendre dire cette phrase" murmura Ianto d'une voix sensuelle.
Jack se colla alors à lui et tout en lui mordillant l'oreille, il lui répondit:
"Et je compte bien te faire dire cette phrase ce soir, me supplier même..."

Motivé par les promesses de son capitaine pour la nuit à venir, Ianto poussa le bouton des vibrations au plus fort. Il était déterminé à retrouver au plus vite cet accessoire indispensable.
"Tu entends quelque chose?"
"Non."
"Il est peut-être trop éloigné de la télécommande et ne se met pas en route."
"Ianto je te l'ai déjà dit, il vient du futur et a une portée de plus de 5 kilomètres."
"Je me demande bien pourquoi il a une telle portée d'ailleurs..."
"Si tu savais. Je pourrais te montrer si tu le souhaites..."
"Avant ça, il faut le retrouver. Il n'a pas l'air d'être dans l'appartement. Sinon on l'entendrait d'ici. Une idée, Jack?
"Quand l'avons nous utilisé pour la dernière fois?"
Les deux hommes restèrent silencieux, un moment tentant de se rappeler les circonstances de la dernière utilisation du vibromasseur. Ils avaient une vie sexuelle tellement active qu'il devenait difficile de tout se rappeler.
Soudain, Jack se souvint :
"Au Hub. Tu avais laissé échapper quelques gémissements, si bien qu'Owen avait insisté pour t'examiner et nous avait traités de pervers pendant plus d'une semaine lorsqu'il compris notre petit jeu. Bon ben tant pis, on s'amusera avec un autre soir et..."
Ianto le coupa net:
"Il faut tout de suite qu'on aille le chercher, Jack."
"Hein? Maintenant? Mais pourquoi?"
"Imagine, si Gwen tombe dessus, tu sais comme elle est fouineuse..."
"Mais..."
"Promis on testera sa portée si on le trouve ce soir."
Jack se dépêcha alors d'enfiler son manteau et ses chaussures.

************************************************************************************************************

Gwen courait vers la tour de la Roald Dahl Plass. Rhys venait de l'avertir par téléphone qu'il avait crevé un pneu sur une nationale située à quelques kilomètres de là et qu'il n'avait pas de quoi démonter la roue. La jeune femme devait [donc] lui apporter un cric au plus vite et pour cela, elle avait besoin du Suv. Souhaitant gagner du temps, elle passa par l'ascenseur invisible. Tandis qu'elle descendait doucement, elle remarqua que Jack et Ianto étaient là mais, apparemment, ne l'avaient pas entendue. Ils semblaient concentrés sur une tache précise, une télécommande à la main.
"Encore un jeu à la Jack je parie."
Sans un bruit, elle se saisit des clés du véhicule, posées sur un des bureaux et repartit aussi discrètement qu'elle était venue.

Quelques instants plus tard, elle s'installait derrière le volant du Suv. Elle s'apprêtait à démarrer quand un bruit l'intrigua, une sorte de vibration qui venait de la boite à gants. Curieuse, Gwen se pencha sur le siège passager et ouvrit le compartiment.

************************************************************************************************************

Pendant ce temps, dans le Hub, Ianto et Jack continuaient leur chasse au "trésor". Jack avait proposé de la pimenter avec un peu de nudité, mais le "non" ferme de Ianto l'avait dissuadé d'insister. Ils allaient se diriger vers l'office du tourisme, le seul lieu qu'ils n'avaient pas encore exploré quand tout à coup, ils entendirent des vibrations.
"Tu entends ça, Jack?"
"Oui, il n'est plus très loin. Ça vient de derrière nous je crois."
Ils se retournèrent en même temps et firent face à une Gwen, debout sur la dalle qui avait fini sa descente, tenant dans sa main l'objet tant désiré.
"Hé les gars, je crois que j'ai ce que vous cherchez."




 
Citation:

« Je m'ennuieeeeeeeeeeeeeeeeeeee... »


Ianto soupira en entendant son patron crier cette phrase depuis son bureau dans le hub pour la troisième fois de l'après-midi. Un Jack Harkness qui s'ennuyait, ça n'amenait jamais rien de bon.


Il se dirigea vers la petite cuisine qu'ils avaient aménagée et prépara deux bons cafés. Il songea un instant verser dans la tasse de Jack un somnifère mais il se rappela qu'un boss en colère était presque plus terrible qu'un boss qui s'ennuie.


Soupirant, il posa les deux tasses encore fumantes sur un plateau, se saisit d'un objet qu'il espérait utile et se dirigea vers le bureau de Jack. Il frappa deux petits coups et sans attendre la réponse, entra. Il déposa une tasse devant son boss et l'autre en face, devant la chaise vide sur laquelle il s'assit.


Jack avait les bras croisés, la tête posée dessus, semblant regarder dans le vide. Ses lèvres faisaient une moue enfantine qui fit sourire Ianto.
« Je m'ennuie... »
« Tu as fini de traiter les dossiers que je t'avais donnés ce matin? »
« Oui. »


Ianto haussa les sourcils, étonné. Cela ne ressemblait pas à son boss de faire la paperasse sans rechigner. Comme Saint Thomas, le gallois ne croyait que ce qu'il voyait et il demanda donc :
« Je peux voir? »


Jack se redressa, se saisit de la corbeille et la montra à Ianto:
« Voilà. »
Ianto hésita un instant. Il n'avait quand même pas osé faire ça...
« Tu les as... jetés ? C'est ta manière de traiter un dossier ? »
« Ianto, je t'ai dit que je m'ennuyais et toi tu me donnes de la paperasse à faire. J'ai l'impression que tu ne me connais pas parfois. »


Furieux, le gallois se leva et se pencha pour se saisir de la poubelle, mais Jack la reposa à terre et fit un geste qui provoqua un cri chez le jeune homme : il versa le contenu de sa tasse dans la corbeille.
« Voilà, comme ça c'est réglé. »
« Jack!!!! »

Ianto hésita un instant, il voulait faire comprendre au capitaine qu'il avait mal agi mais lui crier dessus ne servirait à rien. Avec Jack, ça entrait pas une oreille et ça ressortait aussitôt par l'autre. Son boss pouvait être un vrai gosse parfois.

« Et quoi de mieux qu'une activité ludique pour occuper un enfant qui s'ennuie » pensa Ianto en déposant sur le bureau l'objet qu'il avait pris dans le hub tout à l'heure.
« Tiens, ça t'occupera... »


Le jeune homme reprit les deux tasses ainsi que son plateau et s'avança vers la porte quand tout à coup Jack se leva et le saisit par le bras.
« Attends Ianto... »
« Quoi!!! »
Le ton froid et ferme de son employé surprit Jack qui le relâcha. Prenant un air contrit, il lui dit d'une voix qu'il espérait séductrice :
« j'avais pensé qu'on pourrait trouver une autre occupation en fait. »


Souhaitant faire clairement comprendre ses intentions, il passa un bras autour du jeune homme et se colla suggestivement à lui. Mais à sa grande surprise, Ianto ne réagit pas du tout comme il l'attendait. Il se dégagea brusquement de son étreinte et lui dit sur un ton détaché :
« Nous verrons quand tu auras fini cette nouvelle tâche... »


Avant de quitter la pièce, il se retourna, une lueur sauvage dans les yeux et ajouta:
« Enfin... je dirais plutôt si tu finis cette tâche... »


Et sur ces derniers mots, Ianto sortit. Jack aussitôt relâcha son souffle, il n'avait même pas remarqué qu'il l'avait retenu. L'attitude différente de son employé avait eu un effet fou sur lui et il se demandait ce qu'il se passerait s'il continuait à le pousser dans ses retranchements ou si au contraire il écoutait «l'ordre » qui venait de lui être donné.


Souriant à cette dernière idée, Jack se réinstalla à son bureau et se saisit de l'objet.
« Bon alors... Comment ça marche un rubik's cube? »

***********************************************************************************************************

« Bonne soirée Ianto. »
Le jeune homme salua Gwen qui quittait le hub par la porte de l'office tourisme. Il leva la tête vers l'horloge et constata qu'il était déjà 18 heures. Il s'étonna de ne pas avoir vu ou entendu Jack depuis qu'il avait quitté son bureau.
« Inquiétant.. » pensa-t-il... « Qu'est-ce qu'il est encore allé inventer ? »


Il était curieux de ce que l'autre homme fabriquait mais il avait encore quelques petites choses à faire dans l'office. Il irait voir après.
« Si ça se trouve, il s'est endormi... » songea-t-il en se replongeant dans son dossier.


Il sursauta quelques minutes plus tard lorsque la porte reliant l'office au Hub s'ouvrit brusquement et que Jack surgit, l'air triomphant.
« J'ai réussi !!!»


Fier de lui, Jack s'avança vers Ianto et lui tendit le rubik's cube fini. Le jeune homme s'en saisit, surpris. Il n'aurait imaginé que son boss aurait eu la patience nécessaire.
« Bravo Jack. » lui dit-il en souriant.
« J'ai droit à une récompense j'espère.. »


En prononçant ces mots, Jack se rapprocha de son employé et colla son corps au sien. Ianto pouvait clairement sentir contre ses fesses le désir que l'autre homme ressentait pour lui. Il poussa un gémissement et inconsciemment il se pressa un peu plus contre lui.


Souhaitant utiliser ses mains à bon escient, il posa le rubik's cube sur le comptoir mais tout à coup, il remarqua un détail qui l'intrigua concernant l'objet et le reprit en main pour mieux l'inspecter. Jack grogna en sentant qu'il n'avait plus toute l'attention de son employé.
« Mhhh Ianto, qu'est-ce que... »

Mais Jack ne put finir sa phrase car le jeune homme venait de se retourner brusquement et l'avait collé contre le mur le plus proche. Il fut surpris par la force avec laquelle le gallois l'avait saisi par le col. Il se mordit la lèvre inférieure lorsque ce dernier lui montra le rubik's cube.
« Tu me prends pour un idiot, Jack? »


Mince il avait espéré qu'il ne remarquerait pas. Le capitaine soupira. Il aurait du s'y attendre, Ianto remarquait toujours tout. Il tenta quand même de nier et répondit d'un air innocent :
« Bien sur que non. »
« Tu n'as pas fait ce rubik's cube. »
Ianto lui parlait d'une voix ferme et Jack ne put s'empêcher de réagir en entendant son employé s'adresser ainsi à lui. Ça lui faisait un effet fou ce Ianto en colère.
« Le sexe n'en sera que plus délicieux ce soir... » songea-t-il.


Continuant à nier l'évidence, Jack hocha la tête. Sa réaction sembla augmenter la fureur que ressentait le jeune homme, qui pressait son corps contre le sien. Jack pouvait sentir qu'il n'était pas le seul excité ce soir et cela le fit sourire doucement.
« A ta place cela ne me ferait pas rire Harkness... »


Entendre Ianto prononcer son nom avec son accent gallois fit frissonner le capitaine. Il avança doucement le visage vers celui de son employé, cherchant à lui voler un baiser. Mais le jeune s'écarta rapidement de lui et se dirigea vers la porte de sortie.


Jack ne voulait pas que Ianto s'en aille, surtout après l'avoir excité ainsi.
« Tu ne peux pas t'en aller! »
« Et pourquoi ? »
« Parce que je suis excité et que j'ai envie de toi... »
« Et bien moi j'ai envie d'un banana-split, ce n'est pas pour autant que je vais aller en manger un. On n'a pas toujours ce qu'on veut Jack. »


Sans laisser le temps à son boss de réagir, le jeune homme quitta l'office de tourisme, laissant Jack seul et frustré.
"Finalement ce n'était pas une si bonne idée de retirer et de déplacer les autocollants du cube." pensa-t-il en retournant vers le hub.

A suivre...



Citation:
Jack, allongé sur son lit, dans le sous-sol de son bureau, n'arrivait pas à trouver le sommeil. Il ne comprenait pas pourquoi Ianto était parti comme ça et il craignait surtout d'avoir un peu trop énervé le jeune homme. Inquiet et ne voulant pas être privé de sexe, il releva et attrapa son téléphone. Avec les bons mots, il arriverait peut-être à convaincre le jeune homme de revenir et de finir la nuit autrement.


« Jones. »
« C'est moi... J'espérais te revoir ce soir... »
« Je suis sur le chemin du hub. »


Jack ne put s'empêcher de sauter à pied-joint sur son lit en entendant cette nouvelle. Apprendre que la nuit allait être chaude le mettait toujours de bonne humeur. Surtout quand il s'agissait d'une nuit de plaisir avec le gallois. Derrière ses costumes et son apparence calme et posée, se cachait en fait un véritable petit coquin qui savait se montrer très imaginatif.
« Je t'attends alors... »
« Je n'ai pas oublié ce que tu as fait Harkness... Et lorsque j'arriverais, je te veux allongé. Nu. Sur le dos. Sur ton lit.»


Le jeune homme raccrocha aussitôt sans attendre la réponse de son patron. Jack sentit que le ton qu'employait Ianto lui faisait de l'effet et il gémit doucement en imaginant la nuit qui les attendait. Le gallois se montrait rarement dominant, pour le plus grand regret du capitaine. Il avait donc bien l'intention d'en profiter ce soir. Il n'avait aucune idée de ce que Ianto lui réservait mais il savait qu'il pouvait lui faire confiance.


Il retira son T-shirt et son caleçon à vitesse grand V, puis s'allongea, comme il lui avait été demandé, sur son lit et attendit. Quelques minutes plus tard, il entendit l'alarme signalant l'arrivée d'un des membres et il frissonna en songeant que le moment tant attendu était bientôt arrivé.


Ianto entra ensuite dans la pièce et sourit en voyant que Jack avait respecté ses instructions. Il avait une idée précise de ce qu'il voulait, mais il se demandait encore s'il aurait le courage d'aller jusqu'au bout et voir un Jack conciliant d'un certain côté le rassurait. Il s'approcha du lit et déposa sur le matelas le sachet qu'il avait apporté, puis retira sa veste. Curieux de ce qu'il y avait dans le cornet, Jack se releva légèrement.
« Il me semble avoir dit que je te voulais allongé Harkness! »


Le capitaine se remit aussitôt en position sans dire un mot et attendit les prochaines instructions. Il était sûr maintenant qu'il s'agissait d'une nuit avec Ianto aux commandes et cela l'excitait au plus au point. Il pouvait déjà clairement sentir son sexe réagir au ton utilisé par le gallois.


Il entendit Ianto fouiller dans son sachet et résista à la curiosité qui le démangeait. Il testerait la réaction du gallois face à sa désobéissance un autre soir. Jack fronça les sourcils lorsqu'il repéra un bruit de tintement de métal et se demanda ce que diable le gallois avait bien pu apporter. Il tourna légèrement la tête et vit qu'il avait entre les mains des menottes.
« Décidément cette nuit est vraiment pleine de belles promesses » songea-t-il, en tentant de réprimer le frisson de pure excitation qui le parcourut alors.


Ianto s'approcha de Jack et sembla hésiter un instant, comme s'il doutait encore. Souhaitant le rassurer, le capitaine agrippa de lui-même les barreaux de son lit et d'un signe de tête, il lui fit que comprendre que c'était d'accord. Il espérait ainsi l'encourager à continuer. Ianto passa alors les menottes aux poignets de son boss et vérifia qu'il ne pouvait pas facilement s'en échapper. Il déposa un léger baiser sur son front puis retourna chercher autre chose dans son sachet.


Jack redressa discrètement la tête et regarda le jeune homme sortir trois boites qu'il ouvrit et une cuillère. Ianto sourit doucement en voyant les yeux de son boss s'agrandir de surprise lorsqu'il sortir le dernier objet: une bombe de chantilly.


« Je t'ai dit que je mourrais d'envie d'un banana-split, alors je pense qu'il est grand temps que je me fasse plaisir et que j'en déguste un. »


Pour la suite il suffit de me mp et d'être trèèèèèèèèèèèèèès gentil!!!!



Une petite fanfiction courte qui prend place au début de la première saison de TW
Citation:
Ianto soupira pour la énième fois de la journée. Il y avait parfois des moments où il maudissait son job et et il pestait contre ses fichus aliens. L'équipe avait passé la journée à pourchasser un extra-terrestre et une fois capturé, ce dernier avait eu la bonne idée d'exploser en plein milieu du HUB. Pour le plus grand plaisir de Ianto.

Le pauvre gallois travaillait à nettoyer depuis ce matin toute la poussière alienne. Le bruit de l'aspirateur commençait à lui donner la migraine mais il n'avait pas le choix.

"C'est mon job après tout... " pensa-t-il tristement.

Il tira derrière lui l'engin et aspira la poussière qui recouvrait les escaliers menant au bureau du capitaine. Après quelques minute de ménage intensif, il sursauta en sentant une main se poser sur son épaule. Il se retourna et fit face à son boss, un grand sourire aux lèvres. Il arrêta aussitôt l'aspirateur et poussa un soupir de satisfaction lorsque le bruit de l'engin cessa enfin.

"Monsieur? Vous avez besoin de quelque chose?"

Jack haussa les sourcils en entendant le "monsieur" et corrigea son jeune employé:

"Je t'ai déjà dit au moins cent fois de m'appeler Jack. Combien de fois devrais-je le répéter?"
"Au moins cent une fois, Monsieur."

La répartie du gallois fit sourire le capitaine qui décida de ne pas insister.

"Je peux faire quelque chose, Monsieur?"
"Oh j'ai en tête tout une liste de chose que tu pourrais faire pour moi Ianto, mais là j'avais une idée bien précise."
"Laquelle?"
"J'étais venu t'apporter la tenue adéquate pour faire le ménage."

Tout fier de lui, Jack sortit d'une des poches de son manteau un tablier blanc et le tendit au jeune homme.

"Vous voulez que je mette un tablier Monsieur?"
"Oui."
"Merci. Ça évitera que je salisse encore plus ce costume."

Ianto prit le vêtement et commença à l'enfiler mais le capitaine l'arrêta d'un geste.

"Tu n'as pas compris. Je pense que tu devrais juste porter ce tablier."
"Encore et toujours du harcèlement, Monsieur."
Je ne crois pas Ianto. Il n'y a harcèlement que lorsque l'autre personne n'y prend aucun plaisir. Et je suis prêt à parier que tu apprécies tout l'attention que je te porte."

Le gallois se mit à rougir et ne trouva rien à répondre à son boss. Pour se donner une contenance et clore la discussion qui devenait bien trop embarrassante à son gout, il enfila le tablier et tenta de remettre en route l'aspirateur. Mais l'appareil avait apparemment décidé qu'il avait trop travaillé aujourd'hui et refusa de démarrer.

Décidé à ne pas en rester là, Jack s'approcha de son employé et lui murmura à l'oreille:

"Tu sais que cet aspirateur me donne des idées. On peut faire plein de choses avec..."

Ianto eut le souffle coupé en comprenant ce que son patron sous-entendait, mais il ne voulait surtout pas lui montrer sa gène et lui donner satisfaction. Il leva les yeux au ciel et d'un ton qu'il espérait ferme, il répondit:

"Si vous le voulez bien j'ai du ménage à terminer Monsieur."

Le gallois continua d'appuyer sur le bouton on/off de l'aspirateur en vain. En désespoir de cause, il se redressa et donna un coup de pied dans l'engin qui démarra enfin. Avec un sourire victorieux il reprit son activité et prit bien garde à ignorer son patron dont le regard était posé sur une certaine partie de son anatomie.

Tout à coup, l'aspirateur se mit à hoqueter et s'arrêta brusquement. Ianto pesta et commença à se pencher pour étudier le problème. Mais il réalisa quelle vue cela offrait à son boss et il préféra s'accroupir.

"Pas besoin de lui donner plus de matière qu'il n'en a déjà pour me harceler..." pensa-t-il en s'intéressant à l'appareil.

"Tu sais Ianto, on peut commander un nouvel aspirateur si tu veux."
"Ça ira, Monsieur."
"Il te suffit de demander très très très gentiment à ton patron."

Ianto soupira doucement, son boss n'arrêtait donc jamais. Habituellement il appréciait ce flirt constant mais aujourd'hui il sentait fatigué et n'avait vraiment pas besoin de ça.

"Pas besoin, j'ai presque fini."

Il se redressa et tenta la même méthode que précédemment: un bon petit coup de pied de gallois. Et encore une fois, cela fonctionna.

Le jeune homme laissa éclater sa joie et Jack sourit en voyant le visage heureux de son employé. Il laissait rarement ses émotions s'exprimer et le capitaine trouvait ça agréable de le voir agir un peu comme les gens de son age. Il se surprit à souhaiter voir plus souvent un Ianto souriant.

"Une vision bien agréable" songea-t-il en se dirigeant vers son bureau. Ianto était complètement absorbé par son ménage et Jack sentait bien que ce n'était pas la peine d'insister.

Soudainement un bruit d'explosion retentit à travers tout le hub. Le capitaine se retourna et se mordit l'intérieur des joues pour ne pas exploser de rire devant le spectacle qui s'offrait à lui.

L'aspirateur venait d'exploser et après quelques secondes d'un silence pesant, un Ianto couvert de poussière s'adressa à son patron:

"Monsieur, je crois que nous avons besoin d'un nouvel aspirateur."


Citation:

Jack rouvrit brusquement les yeux en sentant le souffle de vie l'envahir à nouveau. Il resta quelques instants sans bouger, souhaitant que la mort revienne le chercher. Il aurait aimé ne jamais se réveiller, ne jamais à avoir à affronter la dure réalité et surtout la perte qu'il venait de subir.

Mais le capitaine n'avait pas le choix. C'est dans des moments comme ceux-ci qu'il réalisait que son immortalité n'était en fait qu'une malédiction. Peu importe les événements, les circonstances, il ne pourrait jamais fuir totalement. La vie s'arrangerait toujours pour se rappeler à son bon vieux souvenir.

Les résurrections avaient toujours quelque chose de douloureux et la présence de Ianto à son réveil l'apaisait, les rendait plus supportables. Mais cette époque était désormais révolue. Il reviendrait toujours sans personne à ses côtés maintenant. Tout seul...

Il sentit la présence de Gwen et se releva doucement. Il aurait dû lui parler, la réconforter mais il ne trouvait aucune parole capable d'apaiser sa peine. A cet instant précis, rien ne pouvait atténuer la douleur qu'ils ressentaient tous les deux. Ils avaient perdu Ianto... et avec lui, tout espoir de sauver les enfants des griffes de ces aliens.

Il tourna la tête vers elle et vit qu'elle avait les mains sur Ianto... le corps de Ianto... Il baissa la tête quelque instants, ne supportant pas cette vue. Il ne voulait pas le regarder, il ne voulait pas voir son beau visage figé à jamais...

Mais c'était certainement sa dernière chance de contempler le gallois, sa seule possibilité de lui dire au-revoir. Il repoussa la couverture rouge et s'approcha de Gwen. Les larmes aux yeux, il passa un bras autour d'elle et la serra contre lui. Jack baissa le regard et le vit. Le corps de Ianto gisait à seulement quelques centimètres de lui. Il frissonna en réalisant qu'il l'avait bel et bien perdu. Ne pouvant pas en supporter plus, il détourna les yeux et regarda dans le vide, perdu dans ses pensées.

Seule la voix de Gwen brisa le silence pesant:

"Il n'y a rien que nous ne puissions faire..."

---------------------------------------------------

Ils restèrent ainsi quelques minutes en silence et Jack sursauta lorsque Gwen se releva et quitta la pièce. Il lui sembla l'entendre dire quelque chose à propos de paperasse à remplir, mais il n'avait pas bien fait attention. Il ne faisait plus attention à ce qui l'entourait et était perdu dans son monde. Un monde où Ianto était encore vivant.

Il laissa échapper un soupir et tout doucement dirigea son regard vers le corps du gallois. Il y allait pas à pas, comme pour repousser au maximum le moment fatidique. Il le contempla quelques instants, le souffle coupé, puis approcha doucement sa main tremblante de lui. Il caressa ensuite du bout des doigts le visage bien trop froid du jeune homme et à ce contact, il sentit les larmes lui monter à nouveau aux yeux.

Il parcourut lentement les lignes de son visage et s'attarda particulièrement sur ses lèvres. Pris d'une impulsion, il se pencha et y déposa un dernier baiser. Puis il murmura doucement:

"Aurevoir Ianto..."

Il ne voulait pas le quitter mais il n'avait pas le choix. Il préférait partir de lui-même, plutôt qu'on ne vienne le chercher de force. Mais avant, il souhaitait emporter avec lui quelque chose qui appartenait à Ianto, quelque chose qui le représentait. Il réfléchit un instant et porta son choix sur un objet. Il le prit aussi rapidement que possible, le rangea dans une de ses poches et se releva. Après un dernier regard vers le corps du gallois, il se tourna et marcha lentement vers la sortie.

Une fois devant la porte, il ferma les yeux et prit une profonde inspiration, espérant ainsi reprendre une contenance. Il ne voulait surtout pas montrer à Gwen son visage rempli de larmes. Il ne souhaitait pas lui montrer quel homme brisé il était à présent. La jeune femme avait besoin de quelqu'un de fort, sur qui compter. Il ne pouvait pas se permettre de se montrer faible devant elle.

--------------------------------------------------------------------------------

Gwen et Jack attendaient assis dans un couloir la suite des événements. Ils avaient été prévenus que Monsieur Frobisher venait à leur rencontre et la jeune femme espérait encore le faire chanter. Jack n'osait pas la contredire, mais il avait bien compris que tout espoir pour Torchwood était perdu.

Soudain l'attente lui parut insupportable. Il se leva et chercha une salle vide. Il voulait être seul et Gwen semblait l'avoir bien compris vu qu'elle ne le suivit pas.

Il se sentait mal depuis qu'il avait quitté le corps de son amant, aussi bien physiquement que mentalement. Il n'arrivait plus à se contrôler. Il n'avait qu'une seule envie : pleurer seul dans son coin. Chaque respiration dans ce monde sans Ianto lui semblait une épreuve.

Il entra dans une pièce et claqua la porte derrière lui. Aussitôt les barrières qu'il avait érigées autour de lui s'effondrèrent et il se laissa aller à son chagrin. Il pleura comme jamais, mais cela n'atténua en rien sa peine.

Il se remémora leur dernière conversation dans le hangar et se maudit. Il avait été si froid envers le pauvre jeune homme qui ne demandait qu'un peu d'attention. Mais comme toujours, il avait joué l'égoïste et n'avait pas osé s'ouvrir aux autres. Il avait préféré garder ses émotions pour lui, espérant ainsi éviter des souffrances inutiles. Et maintenant, il se retrouvait seul avec ses regrets...

Des sanglots lui échappèrent lorsqu'il songea aux derniers mots qu'ils avaient échangés face à cet alien. Ianto n'avait pas eu peur de lui avouer son amour et lui, comme un idiot, il ne lui avait pas répondu. Alors que c'était sa dernière chance... Trop occupé à tenter de ne pas s'attacher aux autres, il avait laissé passer l'amour tendre et pur du jeune homme.

Les mains tremblantes, il sortit de la poche de son manteau le chronomètre qu'il avait pris sur le corps du gallois il y a quelques instants. Pour lui cet objet représentait tant de choses, tant de moments précieux de leur relation, de leur couple.

Oui, Ianto et lui étaient un couple. Il avait bien senti ces derniers jours les tentatives du jeune homme pour savoir où ils en étaient. Et comme à son habitude, il était resté évasif. Il avait vraiment tout foiré... Ce n'était pas la première perte à laquelle il faisait face mais celle-ci lui semblait insurmontable.

Il déposa entre deux sanglots un doux baiser sur le chronomètre et murmura doucement:

"Moi aussi je t'aime Ianto... Moi aussi..."

Il le disait trop tard bien évidemment... Comme toujours... Ianto aurait mérité d'entendre ces mots, mais il s'était senti incapable de les prononcer le moment venu.

Il espéra un instant qu'il existait une vie après la mort et que, quelque part, le jeune homme entendait sa réponse et qu'il souriait doucement, comme il en avait l'habitude.

Il pleura encore et encore, frappant le sol de ses poings, de toutes ses forces. Il laissa toute la rage qu'il contenait en lui s'échapper jusqu'à ce qu'il se sente vidé, épuisé. Il n'en pouvait plus, la douleur était trop intense. Il se sentait un homme dévasté par le chagrin.

Il prit son arme en main et de l'autre, il serra fortement le chronomètre. Il n'avait plus son arme favorite, qui l'avait accompagné tout au long de sa longue vie. Elle avait été détruite lors de son explosion.

Les larmes coulaient le long de visage et il ne pouvait arrêter les tremblements qui le parcouraient. Il repensa quelques secondes aux instants merveilleux qu'il avait passé avec Ianto. Leurs fou-rires, leurs disputes et réconciliations, leurs caresses et baisers...

Le jeune homme avait changé sa vie à jamais. Avant, il n'avait cherché qu'à traverser la vie simplement, sans y prendre part, mais depuis sa rencontre avec Ianto, il n'avait eu qu'une seule envie : tenir une place importante dans l'existence du gallois. Il espérait l'avoir rendu heureux au moins...

Il s'imagina un Ianto souriant simplement à ses côtés et pressa le canon de l'arme contre sa tempe. Il pria un instant pour qu'il existe un moyen de le ramener à la vie, de changer ce qui venait de se passer, mais il savait au fond de lui-même que c'était impossible. S'il existait, ne serait-ce qu'une infime possibilité, il ne la laisserait pas passer. Ianto était mort et il ne pouvait l'accepter. Il ne le pourrait jamais...

Il ferma les yeux et murmura d'une voix brisée:

"Pardonne-moi mon amour..."

Il appuya lentement sur la détente en souhaitant que cette fois-ci soit la bonne et qu'il ne se réveille pas dans ce monde cruel.

_________________
Merci Duam^^

No, I am not a Johnette...


Dernière édition par missy le Jeu 29 Avr 2010 - 11:25; édité 43 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Mer 26 Aoû 2009 - 00:15    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Juglar
[Face of Boe]

Hors ligne

Inscrit le: 27 Juil 2009
Messages: 774
Localisation: Bercé trop près du mur
Masculin

MessagePosté le: Mer 26 Aoû 2009 - 00:29    Sujet du message: Les défis de Missy (souffrance) Répondre en citant

Je t'ai déjà donné mon avis en avant-première ^^
_________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
yeles
Time Agent
Time Agent

Hors ligne

Inscrit le: 15 Sep 2008
Messages: 4 108
Localisation: les yeux dans les étoiles
Féminin Gémeaux (21mai-20juin) 牛 Buffle

MessagePosté le: Mer 26 Aoû 2009 - 10:09    Sujet du message: Les défis de Missy (souffrance) Répondre en citant

Sacré Ianto va ^^

Très sympa
_________________
thx sis' pour avoir tenu la caméra Smile
Revenir en haut
MSN
duam78
Lady Of The Tardis
Lady Of The Tardis

Hors ligne

Inscrit le: 20 Aoû 2008
Messages: 4 205
Localisation: Entre le Hub, le Tardis et sa maison avec son mari... épuisant ...
Féminin Verseau (20jan-19fev) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Mer 26 Aoû 2009 - 12:01    Sujet du message: Les défis de Missy (souffrance) Répondre en citant

mais c'est que c'est un petit coquin notre Ianto Laughing Laughing

Okay
_________________

http://drolededuam.hautetfort.com
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
missy
[En Rehab' avec John Hart]

Hors ligne

Inscrit le: 22 Mai 2009
Messages: 257
Localisation: nancy
Féminin

MessagePosté le: Jeu 27 Aoû 2009 - 11:21    Sujet du message: Les défis de Missy (souffrance) Répondre en citant

merci pour vos comm ( et l'ajout du rating! j'avoue m'y perdre dans ces codes!)
J'avoue que dans ma tête Ianto a un coté très coquin et malicieux.
j'ai eu droit à un nouveau mot et donc un nouveau défi: vertige.
_________________
Merci Duam^^

No, I am not a Johnette...
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
duam78
Lady Of The Tardis
Lady Of The Tardis

Hors ligne

Inscrit le: 20 Aoû 2008
Messages: 4 205
Localisation: Entre le Hub, le Tardis et sa maison avec son mari... épuisant ...
Féminin Verseau (20jan-19fev) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Jeu 27 Aoû 2009 - 11:53    Sujet du message: Les défis de Missy (souffrance) Répondre en citant

 
Citation:
Il y avait juste eu une fois, où une dame avait appelé les pompiers car elle croyait à une tentative de suicide, et avant même qu'il ait pu réagir le bâtiment était entouré d'ambulances et de camions de pompiers avec un psychologue cherchant à le réconforter via un mégaphone.
j'imagine la tête de Jack voyant arriver le cortège des voitures des pompiers, flics et psy ... Laughing
_________________

http://drolededuam.hautetfort.com
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
yeles
Time Agent
Time Agent

Hors ligne

Inscrit le: 15 Sep 2008
Messages: 4 108
Localisation: les yeux dans les étoiles
Féminin Gémeaux (21mai-20juin) 牛 Buffle

MessagePosté le: Jeu 27 Aoû 2009 - 13:41    Sujet du message: Les défis de Missy (souffrance) Répondre en citant

Effectivement, ça pourrait être très drôle ^^

Et comme je comprends Ianto... Moi aussi, je veux un Jack en cas de crise de vertige aigüe
_________________
thx sis' pour avoir tenu la caméra Smile
Revenir en haut
MSN
missy
[En Rehab' avec John Hart]

Hors ligne

Inscrit le: 22 Mai 2009
Messages: 257
Localisation: nancy
Féminin

MessagePosté le: Mer 2 Sep 2009 - 23:06    Sujet du message: Les défis de Missy (souffrance) Répondre en citant

hop hop un nouveau défi: soleil couchant.
je n'ai pas voulu tomber dans le cliché romantique alors voilà ce que ça a donné. bonne lecture.^^
_________________
Merci Duam^^

No, I am not a Johnette...
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
yeles
Time Agent
Time Agent

Hors ligne

Inscrit le: 15 Sep 2008
Messages: 4 108
Localisation: les yeux dans les étoiles
Féminin Gémeaux (21mai-20juin) 牛 Buffle

MessagePosté le: Mer 2 Sep 2009 - 23:17    Sujet du message: Les défis de Missy (souffrance) Répondre en citant

Excellent !

Citation:
"Ne crois pas que ton crime restera impuni: une semaine d'abstinence et de décaf. Bonne nuit! ;-)"


Comme dirait Stéphanie Tanner (dans la fête à la maison, oui, je sais, j'ai mes classiques ^^) ça c'est rude !
_________________
thx sis' pour avoir tenu la caméra Smile
Revenir en haut
MSN
duam78
Lady Of The Tardis
Lady Of The Tardis

Hors ligne

Inscrit le: 20 Aoû 2008
Messages: 4 205
Localisation: Entre le Hub, le Tardis et sa maison avec son mari... épuisant ...
Féminin Verseau (20jan-19fev) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Mer 2 Sep 2009 - 23:25    Sujet du message: Les défis de Missy (souffrance) Répondre en citant

Surprised Surprised   ... pauvre Jack quand même ..  Laughing  c'est dur de chez dur ^^ ... 


le pire c'est la semaine de décaféiné ... et en plus je suis sûre que se sera du soluble ...  
_________________

http://drolededuam.hautetfort.com
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
missy
[En Rehab' avec John Hart]

Hors ligne

Inscrit le: 22 Mai 2009
Messages: 257
Localisation: nancy
Féminin

MessagePosté le: Jeu 3 Sep 2009 - 17:51    Sujet du message: Les défis de Missy (souffrance) Répondre en citant

oui oui, j'aime bien faire souffrir Jack! qui aime bien chatie bien, non?
merci pour vos comm en tout cas^^
allez un nouveau défi de rempli: bananes!
_________________
Merci Duam^^

No, I am not a Johnette...
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
duam78
Lady Of The Tardis
Lady Of The Tardis

Hors ligne

Inscrit le: 20 Aoû 2008
Messages: 4 205
Localisation: Entre le Hub, le Tardis et sa maison avec son mari... épuisant ...
Féminin Verseau (20jan-19fev) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Jeu 3 Sep 2009 - 23:17    Sujet du message: Les défis de Missy (souffrance) Répondre en citant

 
Citation:
A midi, une nouvelle règle était instaurée: interdiction de bananes!

plus de bananes ???????????????? Surprised Surprised Surprised c'est de la torture .....

très drôle Okay
_________________

http://drolededuam.hautetfort.com
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
missy
[En Rehab' avec John Hart]

Hors ligne

Inscrit le: 22 Mai 2009
Messages: 257
Localisation: nancy
Féminin

MessagePosté le: Jeu 3 Sep 2009 - 23:44    Sujet du message: Les défis de Missy (souffrance) Répondre en citant

merci duam^^
nouveau petit texte en ligne avec comme thème imposé: demande moi la lune.
Merci encore à toi Duam, pour ton coup de pouce pour le début d'inspiration ( et ta vision de la lune^^)
_________________
Merci Duam^^

No, I am not a Johnette...
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Deedlot
[Ood]

Hors ligne

Inscrit le: 04 Sep 2009
Messages: 3

MessagePosté le: Ven 4 Sep 2009 - 00:11    Sujet du message: Les défis de Missy (souffrance) Répondre en citant

missy a écrit:

merci duam^^
nouveau petit texte en ligne avec comme thème imposé: demande moi la lune.
Merci encore à toi Duam, pour ton coup de pouce pour le début d'inspiration ( et ta vision de la lune^^)
Quoi ???!!! Je suis déçue que cette lumineuse chute ne soit pas uniquement de ta composition...
Pour la peine, les prochains vont être vraiment, vraiment, vraiment vache !! (encore plus que le clocher esseulé !!)
xDxD
Revenir en haut
duam78
Lady Of The Tardis
Lady Of The Tardis

Hors ligne

Inscrit le: 20 Aoû 2008
Messages: 4 205
Localisation: Entre le Hub, le Tardis et sa maison avec son mari... épuisant ...
Féminin Verseau (20jan-19fev) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Ven 4 Sep 2009 - 11:47    Sujet du message: Les défis de Missy (souffrance) Répondre en citant

De rien Missy Wink
pour le drabble "lune", je suis absolument .... c'est tout à fait eux Laughing Laughing

Bravo
_________________

http://drolededuam.hautetfort.com
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 01:28    Sujet du message: Les défis de Missy (souffrance)

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Doctor Who Index du Forum -> Made in Gallifrey -> Fan Fiction -> Torchwood fan-fiction Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2, 3, 4, 5  >
Page 1 sur 5

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com