Doctor Who Index du Forum
 
 
 
Doctor Who Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion


[4x16] The Waters Of Mars
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Doctor Who Index du Forum -> Doctor Who -> Saison 4 + Episodes Spéciaux 2009
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Cookie-show
[LINDA's Member]

Hors ligne

Inscrit le: 30 Avr 2009
Messages: 227
Localisation: Sur le toit du Tardis. Mais personne le sait !
Féminin Gémeaux (21mai-20juin) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Mer 18 Nov 2009 - 13:19    Sujet du message: [4x16] The Waters Of Mars Répondre en citant

Ça yéééééé ! J'ai vuuu !

Désolée j'ai pas le temps de lire ce que vous avez écrit, ce sera sans doute plus construit et moins décousu que ce que je vais dire.

Juste... wouaah ! J'ai mis 10 min à me remettre au moins. Il va vraiment trop loin c'est peu le dire. Ça va qu'il s'en rend compte mais c'est quand même trop tard.
Autrement l'épisode en lui même. Bah oui c'est flippant. Moins que je l'espérai (c'est peut être que je suis immuniser avec tout les films glauques et gores que je regarde) Mais quand même. "One drop" C'est comme une épidémie mortel. J'trouve ça flippant ( j'ai regardé 28 jours plus tard c'est peut être pou ça) Et j'aime cette décision du Docteur de devoir partir en sachant qu'ils doivent vont tous mourir. Il aurait dut partir ! Je lui soufflais par penser de se grouiller de se barrer et d'en finir. Mais non il est revenu. Grrr !
Mais le fait qu'il ait été convaincu qu'il était presque le maitre de l'univers et de temps, qu'il gagne toujours parce qu'il est le dernier... ça m'a écœuré j'étais tellement choqué. Je l'ai détesté à ce moment. Mais ce qu'il le fait prendre conscience qu'il a tort c'est le Ood. Que tout ça se terminera. Qu'il va mourir. Belle entrée en matière pour l'épisode final de David Tennant. J'espère qu'ils finiront sur une note plus joyeuse et pas sur cette image.

Voilàààà. J'ai la journée pour m'en remettre maintenant que j'ai tout dit.
_________________
It's raining on the moon.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Publicité






MessagePosté le: Mer 18 Nov 2009 - 13:19    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Docky'doc
[Face of Boe]

Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2009
Messages: 866
Localisation: Cylon basestar

MessagePosté le: Mer 18 Nov 2009 - 14:21    Sujet du message: [4x16] The Waters Of Mars Répondre en citant

Je crois que le "Dark Doctor" n'est présent qu'une fois qu'ils sont sur terre .

Avant il est flippant mais toujours doctorish. Dans le sens où on a envie de le mettre en slow motion pour comprendre tout ce qu'il dit ou lui filer de la rhétaline ...

Mais après .....

Déjà le : Nobody gonna thanks me ?
Hmm , j'ai trouvé ça hyper déplacé. Il doit tellement être habituer à ce qu'on lui fasse des éloges ,alors là comme on ne lui en fait pas et que pour lui il les a sauver alors que le temps lui même était contre le fait de les sauver,ça le gène un peu . Il va jusqu'à réclamer ces remerciement .

( Une baffe , une ! )


Le "tough!" : parralèle avec le master , un simple mot , un écho glacial , et la musique qui soudainement change : ( genre  sirène : Danger , danger ! Something wrong here ! )

"Little people" : Il le dit avec un mépris ! ( il l' a déjà montré avant , mais là ! )

( Et une 2ème baffe , deux ! )

"Oh Im good ! ) : Encore une fois vu qu'il n'a personne pour lui faire d'éloge il s'en fait à lui même ( jamais mieux servi que par sois même comme on dit )  He's full of himself ....

Ensuite la partie bas les masques : The Time lord victorious, là il a franchit un nouveau stade , il sait que toute les possibilitées s'ouvres à lui ( comme dit dans le confidential ) Il se déclare "The winner" ( comme le master à la fin de LOTTL )

Et a la fin il a une de ces colère calme et glacial ..... C'est pas le doctor ça . ( du moins c'est ce que je veux que le doc soit )
Il était flippant dans Family of blood , ( dans le regard ) Mais là c'est limite comme si il disait tout haut ce qu'il a toujours pensé tout bas .

Concernant la fin :

Je ne suis pas sûr à 100 % qu'il regrette et qu'il comprend qu'il a fait une connerie .
Je le sens bien recommencé ( le No!)

J'ai comme l'impression que le "End of Time" c'est lui qui va le provoquer


Ah et j'ajouterais : Pas mal de genèse de méchant commence en voulant faire le bien .

La le doc il me fait vraiment penser à Anakin skywalker sur le point de devenir dark vador .

Et a retenir cette expression : Le chemin qui mène vers les enfers est toujours paver de bonnes intentions.
_________________
Revenir en haut
Swissgirl
[Face of Boe]

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juin 2009
Messages: 514
Localisation: Captive d'Omega! Au secours!
Féminin

MessagePosté le: Mer 18 Nov 2009 - 14:48    Sujet du message: [4x16] The Waters Of Mars Répondre en citant

OK, petis observations maintenant que j'ai pu me calmer...
J'adore Gadget! (et le mec qui le controle^^)
Gadget Gadget!
J'arrive toujours pas a me remettre apres le Dark Doc, je ne veux pas penser a ca quand je me souviens du Ten.... Sad
j'avais l'impression qu'il devait le maitre
Adelaide...j'adore son caratere, mais meme si elle se suicide pour des bonnes raisons, je n'arrive pas a la pardonner...Vous avez vu le visage du Doc quand il a compris? Crying or Very sad
et ce qui me perturbe c'est meme pas elle qui a fait la faute, c'est lui!
je crois que je suis en déni sur ca...

Au secours le gars!
_________________
je ne suis pas superstitieuse: ça porte malheur

merci dalek clyde!
Revenir en haut
maided
[Face of Boe]

Hors ligne

Inscrit le: 10 Jan 2008
Messages: 612

MessagePosté le: Mer 18 Nov 2009 - 15:14    Sujet du message: [4x16] The Waters Of Mars Répondre en citant

Concernant les "he will knock four times" le coups de frapper 3 trois fois est bien trouvé et bien amené....cependant, il y a t il vraiment eu 3 fois ou 4...il faut que je revois l'épisode ( niveau scénaristique ça peut être d'une manière détournée car il s'agit bien de la mort du Docteur tel que nous le connaissons).


Par contre j'ai rigolé tout au début avec la vidéo de la fille et de la petite fille...dire qu 'on a telement essayé de deviner qui c'était alors qu'en fait, c'est personne (enfin d'un point de vue perso déjà connu) j'ai pas pu résister à l'envie de rire.
_________________


"Les cons ça ose tout, c'est même à ça qu'on les reconnait." - M. Audiard - Les Tontons Flingueurs -
Revenir en haut
Fannette
[Conquête du Cpt Jack]

Hors ligne

Inscrit le: 15 Oct 2009
Messages: 110
Localisation: Cherbourg
Féminin Balance (23sep-22oct) 兔 Lapin

MessagePosté le: Mer 18 Nov 2009 - 18:26    Sujet du message: [4x16] The Waters Of Mars Répondre en citant

maided a écrit:
Concernant les "he will knock four times" le coups de frapper 3 trois fois est bien trouvé et bien amené....cependant, il y a t il vraiment eu 3 fois ou 4...il faut que je revois l'épisode ( niveau scénaristique ça peut être d'une manière détournée car il s'agit bien de la mort du Docteur tel que nous le connaissons).
Il n'y en a bien eu que 3... Wink  Ten le fait remarquer justement (je me souviens plus de la phrase exacte, un nouveau visionnage s'impose!!) Ces quelques secondes m'avaient d'ailleurs bien foutu la trouille!! Quelle scène!!

Sinon, que rajouter... tout à été dit je crois!! J'ai franchement adoré cet épisode, je n'ai pas eu ce sentiment de longeur au début,
j'ai eu vraiment peur plus d'une fois (et pourtant je suis difficilement impressionnable), et j'ai trouvé la deuxième partie absolument géniale!! La fin m'a complètement chamboulée, j'ai bien du trembler encore une petite demi-heure après!!
Revenir en haut
sam122
[Headless Monk]

Hors ligne

Inscrit le: 12 Avr 2009
Messages: 415
Localisation: Rouen
Masculin Cancer (21juin-23juil) 狗 Chien

MessagePosté le: Mer 18 Nov 2009 - 18:27    Sujet du message: [4x16] The Waters Of Mars Répondre en citant

J'ai fait quelques modifs dans la traduction apres avoir bien revu l'épisode.

C'est vrai que moi aussi j'ai pensé à David Bowie ! ^^ Mais pas à Life On Mars ^^

Edit :
Le Doctor dit : "3 coups c'est tout ce que tu as !"
_________________
"We're all stories in the end...just make it a good one, eh ?"

TARDIB
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Docky'doc
[Face of Boe]

Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2009
Messages: 866
Localisation: Cylon basestar

MessagePosté le: Mer 18 Nov 2009 - 18:59    Sujet du message: [4x16] The Waters Of Mars Répondre en citant

3 coup c'est tout ce que tu auras

ça me semble plus juste au niveau de la traduction ^^
_________________
Revenir en haut
sam122
[Headless Monk]

Hors ligne

Inscrit le: 12 Avr 2009
Messages: 415
Localisation: Rouen
Masculin Cancer (21juin-23juil) 狗 Chien

MessagePosté le: Mer 18 Nov 2009 - 19:18    Sujet du message: [4x16] The Waters Of Mars Répondre en citant

"3 knocks is all you've getting" y'a pas de futur :/ c'est + un truc du genre "c'est tout ce que t'as dans le ventre"
_________________
"We're all stories in the end...just make it a good one, eh ?"

TARDIB
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Docky'doc
[Face of Boe]

Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2009
Messages: 866
Localisation: Cylon basestar

MessagePosté le: Mer 18 Nov 2009 - 19:27    Sujet du message: [4x16] The Waters Of Mars Répondre en citant

non c'est dans le sens tu en auras pas plus . Je ne te laisserais pas en avoir un seul de plus .

3 et c'est tout . ( le fatidique 4ème qu'il redoute )

Le future en anglais et assez bizarre parfois . Cette phrase n'est pas vraiment au futur : mais elle n'a du sens en français qu'en la mettant au futur . get est bien là dit dans le sens de "obtenir" "avoir" . Je te laisse tes trois coup que tu as obtenus , bravo, content pour toi , mais c'est tout ! Ce troisième coup c'était ton dernier ! Mr. Green ^

ah et suzie c'est pas la fille ainée , c'est sa petite fille ( grand daughter , ça va avec Grand mother )
sinon l'ainée c'est the elder .
_________________
Revenir en haut
Gribouille
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 19 Nov 2009 - 16:26    Sujet du message: [4x16] The Waters Of Mars Répondre en citant

J'ai trouvé cet épisode bien meilleur que les deux derniers qui pour autant n'était pas nul mais bon disons de gentilles histoires quoi... Mr. Green

Le début m'a semblé long et si l'intensité a tardé à venir, elle n'en a été que meilleur sur la fin.

Je suis restée dubitative quand j'ai vu que Ten ne ferait rien pour changer les choses....on sait qu'il n'a pas toujours eu le choix de se mêler ou non de ce qu'il se passait sous ses yeux.

Mais quand il est passé à l'action , je dois dire que la musique, la manière dont s'est amené, quand il entend les conversations dans son casque alors qu'il est sur le point de partir et donc de les abandonner....j'ai a-do-ré..... excellentissime moment pour moi.

Après il part en vrille, il hausse le ton, nous pète un câble et mène le jeu comme si il était le "maître " du monde....et qu'il pouvait décider du sort et de l'avenir de la Terre....sous prétexte d'être un seigneur du temps.

Il le paie à la fin et là encore même si c'est triste....tout ce qu'il a fait en tant que Time Lord lui pète à la face via Adelaïde . Et la pour le coup on voit qu'il passe du côté obscur... c'est aussi flippant que c'est jouissif d'assister à cette joute verbale.

Et pour finir grandiose l'apparition du Ood....

Je ne sais pas trop quoi penser de "sa fuite"...il est bien placé pour savoir que ça il ne pourra pas l'arrêter...et que sa chanson finira bien un jour...alors il perd un peu de sa prestance de Time Lord....

Un très très bon épisode pour ma part, j'ai hâte de voir la suite et fin....malgré tout.
Revenir en haut
Izumi
[Centurion solitaire]

Hors ligne

Inscrit le: 07 Oct 2008
Messages: 51
Féminin

MessagePosté le: Jeu 19 Nov 2009 - 16:35    Sujet du message: [4x16] The Waters Of Mars Répondre en citant

Arg, le forum il a tout mangé ce que je venais de taper ! Pas le courage de tout refaire !
Mais pour faire bref, j'ai beaucoup aimé cet épisode, surtout depuis le temps qu'on l'attendait ! C'est au moment du générique que j'ai pris conscience de combien ça m'avait manqué !
Je l'ai aimé mais je trouve qu'il y avait un manque de rythme, dans le sens où on passe trop de temps sur la contamination one by one alors que ce qu'on a retenu de cet épisode sont finalement les dernières minutes où le Doc pète les plombs !
On a l'impression de ne plus le connaitre et de voir le Master à la place !
J'ai adoré Adelaide et son geste final est plus qu'impressionnant ! Je ne m'y attendais pas du tout, je pensais qu'elle allait tirer sur le Doc et que c'est ce qui allait lancer sa lente régénération mais non, c'est pire que ça ! Incroyable !
Ten est effrayant et on le voit faire tout le contraire de ses principes et de ce qu'il fait d'habitude !
Il change un point fixe, il se sert du Tardis pour se sortir de là avec tous les autres, il demande à être remercié (alors que comme Martha l'avait souligné : 'he never ask to be thanked'), il fait une énorme crise de mégalomanie,...

Bref, soulagée qu'il reprenne ses esprits grâce au sacrifice d'Adelaide !
Reste à voir dans les 2 derniers s'il reste dans cet état ou non !
_________________

~ Les trucs d'IZUMI ~
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Lefrenchy2
[Ood]

Hors ligne

Inscrit le: 20 Nov 2009
Messages: 6
Masculin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Ven 20 Nov 2009 - 21:58    Sujet du message: [4x16] The Waters Of Mars Répondre en citant

Raah; déjà c'est mon premier message sur ce site et je doit dire que j'apprécie grandement de découvrir une communauté fan de doctor who comme moi (bien, que je n'avais jamais vraiment chercher). ^^

Sinon pour l'episode, ben pas vraiment des plus originaux au debut, mais quel fin extraordinaire, bam, ils nous ont sorti le grand Jeu là ! et je voulais apporté une precision sur la difference entre psychopathe et sociopathe, le premier ne faisant pas la difference entre le bien et le mal, le second le sachant tres bien mais n'en tenant pas compte. Lemaitre de ce point de vue est un sociopathe, alors que la facette du Doc que l'on voit la est plus du genre psyco, il s'approprie les lois

Sinon pour repondre a Docky'doc, le "Nobody gonna thanks me ?, je pense que justement, il sait qu'il est probablememtn alle trop loin, un merci serait comme une sorte de reconfort, un petit merci, il le prendrait comme un "t'as fait le bon choix mon vieux!" ou au moins, tu l'as fait pour les bonnes raisons.


Et pour Bowie one, j'avais remarqué mais je savais pas qu'il avait fait une chanson life on mars, mais je m'etait dit en revanche life on mars ? et si c'etait pas un indice sur un retour du maitre, mais j'y croyais pas trop ....


et pour finir sur le ood, comme je comprenais pas pourquoi il etait la à la fin (je veut bien une reponse d'ailleur s'il y a svp), j'ai reregarder le 4*03, et a la fin, il dit une phrase que je trouve bien de circonstence : "les personnes trop sûres d'elles ont tendance a devenir comme M Halpen". (nldr: le patron esclavagiste), et Donna de dire : "A force de trainer avec vous, je ne sait plus ce qui est bien ou mal".


Trop hate de voir la suite.
PS; Ten nous montre encore une fois qu'il habite le personnage, un excellent acteur dans son registre, j'espere qu'on le verra encore longtemps dans d'autre role, plus diversifié .
_________________
Tous ceux qui croient en la psychokinésie lèvent ma main !!
Revenir en haut
sam122
[Headless Monk]

Hors ligne

Inscrit le: 12 Avr 2009
Messages: 415
Localisation: Rouen
Masculin Cancer (21juin-23juil) 狗 Chien

MessagePosté le: Sam 21 Nov 2009 - 08:45    Sujet du message: [4x16] The Waters Of Mars Répondre en citant

J'ai remarqué un truc...l'as de pique en bas a droite lorsque l'on a une vue des caméras de surveillance...ça n'a pas une signification ?? :/
_________________
"We're all stories in the end...just make it a good one, eh ?"

TARDIB
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Altaïr
_
_

Hors ligne

Inscrit le: 02 Nov 2009
Messages: 415
Localisation: Barefoot on the moon

MessagePosté le: Sam 21 Nov 2009 - 15:57    Sujet du message: [4x16] The Waters Of Mars Répondre en citant

Enfin vu!!! Et encore pantelante, d'ailleurs: ça faisait longtemps que je n'avais pas fini un DW dans un état pareil, bouche-bée, le coeur qui cogne et parcourue de frissons de malaise. La charge émotionnelle de la fin est vraiment terrible. O.o Vengeons-nous avec un long blabla. ^^


Je ne vais pas redire ce qui a été relevé par tout le monde: finalement, c'est triste à dire, mais dans cet épisode on s'en fiche presque des monstres zombifiés, celui qui fait peur c'est le Docteur. Dommage, d'ailleurs: le coup de l'épidémie qui se transmet par une simple goutte et vous transforme en zombie baveux, c'est un des plus terrifiants concepts de sci-fi/fantastique, et je trouve qu'il aurait mérité mieux qu'un épisode où la mythologie de la série l'éclipse complètement; la pression ne vient pas tant de ce terrible "one drop" que du Docteur qui se mord la lèvre pendant tout l'épisode sur le thème "I've got to go, I've got to go"...

Euh soit dit en passant, quelqu'un a demandé ce que la fille contaminée avait de différent par rapport aux autres, pourquoi ses yeux n'avaient pas viré au blanc bleuâtre, et je n'ai pas non plus repéré la réponse (en même temps, comme dit, j'avais autre chose en tête, genre un Ten qui vire cinglé xD). Si quelqu'un a compris... Wink

L'épisode n'en reste pas moins "brilliant" (oh, so much brilliant *___*), ne serait-ce que grâce aux dialogues entre le Doc et Adélaïde qui sont de grands moments d'écriture comme de jeu d'acteur. Ces deux-là ne se connaissent pas, l'une ne fait qu'à moitié confiance à l'autre, et pourtant il y a une telle alchimie entre eux... D'autant plus que ces dialogues sont vraiment placés à des moments stratégiques:
- l'histoire du Dalek, le Doc qui laisse entrevoir la raison pour laquelle la mort d'Adélaïde est un point fixe dans le temps
- la séquence (merveilleuse) par caméra interposée, dans le sas, où l'indice devient une révélation
- la fin, quand il apparait que le Temps devra reprendre ses droits

Vraiment, j'ai été époustouflée. Adélaïde renvoie ses arguments au Docteur d'égal à égal, comme le faisait Donna, mais avec une intelligence acérée que n'avait pas cette dernière et qui est en parfait accord avec la situation.

Je m'explique: la dernière fois que le Docteur s'est retrouvé coincé avec un point fixe de l'Histoire, c'était à Pompéi, avec Donna. Le dilemme était de nature émotionnelle: il faut choisir de tuer vingt mille personnes pour sauver la planète. D'un point de vue strictement logique et intellectuel, c'est tout à fait justifiable, et c'est d'ailleurs pour ça que le Docteur le fait. Mais d'un point de vue émotionnel, une seule vie humaine est inestimable. Faire comprendre cela au Doc, c'était le rôle de Donna, dont la force n'était pas le raisonnement mais l'honnêteté absolue de ses sentiments - un peu comme Rose et son Bad Wolf, d'ailleurs: le Doc a l'air de ne toujours pas en revenir qu'elle ait utilisé une telle puissance "juste" pour un acte de générosité. Enfin, le rôle de ces compagnes est évident, je ne vais pas revenir là-dessus.

Dans WoM, le dilemme est ailleurs: on ne parle même pas du fait que ce n'est pas juste de voir mourir cet équipage héroïque. Ce doit être comme ça, point. Et c'est là qu'Adélaïde est très forte: elle a le courage de s'en tenir à ce pragmatisme, de passer au-delà de sa première réaction (normale) du "je ne veux pas mourir". C'est le rôle du Doc d'être une machine logique et implacable, pas celui de sa compagne, et puisque ce dernier refuse d'assumer le poids de sa fonction, il n'y avait qu'une femme assez forte du point de vue intellectuel et au sang assez froid pour rétablir l'ordre des choses. L'inversion des rôles est magistrale... et glaçante, bien sûr.


D'ailleurs, en parlant de la fin et du pétage de plomb de Ten, je ne suis pas tout à fait d'accord avec ceux qui y voient un psychopathe dans le genre du Master, du moins pas tant qu'il est encore sur la base. En fait, ça m'aurait presque rassuré que ce soit le cas - ok, il a fondu un fusible, that's it. Là, j'ai trouvé que c'était plus subtil, et donc plus terrifiant: nous n'avons pas affaire à un étranger, à quelqu'un d'autre situé sur le même plan que le Master. C'est toujours Ten. Et c'est ça qui est horrible (d'ailleurs chapeau à RTD et DT pour avoir fait passer un tel sentiment de malaise, la performance est juste grandiose).

[EDIT: Je précise juste ma pensée: l'idée de base qu'a le Docteur dans cet épisode, ce "je suis un Timelord, c'est mon droit le plus strict d'infléchir le court du temps", c'est typiquement le Master, nous sommes d'accord. Ce sont les comportements que je trouve différents.]

En fait, dans ces fameuses quinze dernières minutes, c'est comme si le Doc continuait d'agir comme il l'a toujours fait, mais... que ça sonnait faux. La partition est là, mais la manière de la jouer n'est pas la bonne.

Par exemple, il revient sur ses pas pour les sauver -> tout à fait dans le genre du Doc, finalement. Le problème, c'est que depuis le début de l'épisode tout a été fait pour qu'on soit intimement persuadé que ce n'est pas une bonne idée, absolument pas une bonne idée. Et du coup, quand il revient sur ses pas, alors que dans tout autre contexte tout le monde serait ravi, là notre première réaction (enfin la mienne en tout cas xD) c'est de bondir dans son fauteuil en criant "non, mais non abruti, NON!"

Le reste de la scène est dans le même ton. Personnellement, j'ai toujours adoré ces séquences où Ten court partout avec ses "think, think, think, think" vitesse grand V, en s'arrachant plus ou moins les cheveux et en se flaquant de grandes claques à l'arrière du crâne. C'est jubilatoire, parce qu'on sait qu'il va finir par trouver. Là, c'est... angoissant. "It's wrong", c'est exactement ça, c'est mauvais. Il ne doit pas les sauver, il ne doit pas aller contre le cours du Temps. Le Docteur agit comme Ten, mais en se basant sur une décision que le vrai Ten, avec une compagne pour le tempérer, n'aurait jamais prise ou au moins n'aurait jamais menée à terme.

Autre exemple de "fausse note": de retour sur Terre son, "Im' so good!". C'est une de ses répliques récurrentes, ce n'est un secret pour personne que le Doc ne se prend pas pour de la petite bière - entre Five et son "I'm kind of marvellous", Nine et son "I was fantastic too" et Ten qui ressort pratiquement une fois par épisode qu'il est plutôt "brilliant", on a l'habitude maintenant, et ça fait sourire. Mais pas là. Pas avec ce ton. Parce que d'habitude, le constat est presque... pas naïf, mais rafraîchissant: "oh je suis bon, c'est génial, c'est juste génial!" Le Master lui-même (celui de John Simm en tout, je ne connais pas les autres) a cette sorte de candeur, de joie viscérale face à son propre génie, même si c'est dans une moindre mesure. Là, Ten fait preuve d'arrogance, mais il fait surtout preuve de froideur. Il a défié le Temps, il a gagné. Il est un dieu.

A partir de cet instant, je ne le trouve plus vraiment effrayant, d'ailleurs; j'étais effrayée par ce Ten dans la base en train d'exploser, pris dans le feu de l'action, en train de prendre la mauvaise direction. Mais quand, une fois sur Terre, il se retourne, contemple son oeuvre et voit que ça a marché, il a soudain la certitude d'avoir fait le bon choix. C'est là qu'on le perd, il me semble, il ne reste plus rien de Ten. Il ne ressemble même pas au Master, il est juste un total étranger, comme le prouve le "tough...". Et cela ne m'a pas tant effrayée que... choquée, je crois que c'est le mot juste qui a été employé. C'est choquant de voir le Docteur laisser quelqu'un piquer une crise de panique à la vue du Tardis, c'est choquant de l'entendre demander des remerciements avec ce ton acide, de le voir mépriser si ouvertement les "ordinary humans" que d'habitude il aime tant. Là pour le coup je suis d'accord, ce n'est pas Ten. Et c'est plus triste qu'autre chose. Tellement que lorsqu'il s'effondre à genoux en comprenant qu'il est allé trop loin, on n'arrive même pas à éprouver de la compassion pour lui, c'est trop mitigé.


Du coup je ne sais pas pour vous, mais moi je n'ai plus tellement hâte de voir le prochain special. ^^" Je n'étais déjà pas pressée d'assister à la mort de Ten, mais si c'est pour subir encore ce Ten-là... Je ne sais pas ce qui serait le plus pénible, dire adieu au vrai Docteur qu'on aime ou assister à la fin d'un monstre qu'on est presque content de voir partir.

En plus je trouve le Master terrifiant avec sa nouvelle dégaine (et ses quelques soucis de... comment dire... stabilisation de peau? ^^"); si on a même pas le Doc en face pour compenser, ce Noël va être plombé au dernier degré...
   

    

_________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Sunjin
Time Lord a la retraite

Hors ligne

Inscrit le: 02 Oct 2007
Messages: 10 529
Localisation: Mars
Cancer (21juin-23juil) 狗 Chien

MessagePosté le: Sam 21 Nov 2009 - 23:08    Sujet du message: [4x16] The Waters Of Mars Répondre en citant

The maintenance man of the universe!




Un épisode que j'ai bien aimé même si c'est pour des raisons un peu à "contre-courant"...

L'épisode permet ENFIN de renouer avec le Doctor et une intensité émotionnelle plus guère présente dans la franchise (cette carte a été joué mais mal utilisée dans la saison 4 et a fait mouche 3 fois dans mon cas : le 401 avec l'apparition surprise de rose, dans l'excellent 4.11 et avec les adieux à Donna...) mais il prend également place dans des adieux insupportables de longueur, de répétition, voir d'incohérences dans les détails de la mythologie du who-niverse....

Cependant, après deux épisodes très "fun" et sans aucune profondeur, cela fait tellement plaisir de retrouver le DOctor et quel Doctor parce que je vais le dire d'emblée le Doctor de cet épisode, je l'adore, spécialement à partir du moment où il se relève après l'explosion de la navette....


Say you name, rank and interest


The Doctor, Doctor, Fun!


J'ai beaucoup aimé toute la première partie, avec ce doctor fun qui est tellement ce Doctor que je connais et aime depuis 5 ans...

Ce Doctor qui ne pense qu'à s'amuser et qui aussi un rebelle à sa propre société! Le rogue-doctor se dévoile complètement dans cet épisode...

Car après tout le Doctor est le Time Lord qui a fuit devant le Time Vortex (finale saison3), celui qui a fuit sa propre société et sa planète et s'est enfuit en volant un tardis comme il le rappelle dans l'épisode précédent (Planet of the Dead)...

Et le voilà débarqué sur Mars, et toute cette première partie qui monte en imp_puissance : j'ai adoré! Car en l'espace de 8 minutes il passe du léger au sombre, tellement sombre qu'il en fait un salut : alors là, anthologique le salut à Adelaide Brooke!!

J'ai aimé voir son savoir de Time Lord se mettre en œuvre et nous révéler l'histoire ... Après bon , certes le Tardis est souvent approximatif dans les dates, mais il pensait être à quelle date ? J'ai un peu tiqué là, d'habitude, il a le "bon gout" de faire remarquer que le tardis s'est trompé, là il semble littéralement tomber de la lune....

Mias vraiment cette montée dans la prise de conscience m'a touchée et plue : on le sent dans la souffrance, avec cette culpabilité sous-jacente qu'en plus ça va être à cause de lui si tout le monde meurt, il le dit clairement...



The woman with starlight in her soul.


Mais très vite, le Doctor va déraper... non pas en actes, mais en paroles de mon point de vue...

Et ce sot ces moments de blabla du doc qui m'ont semblé dans le première partie d'autant que c'est là qu'il se trompe... Entre sa culpabilité et sa solitude, le voici qui déballe l'Histoire, le futur, bref arf ce qui va causer sa perte ici, et la mort d'Adélaide....

Car pour moi ce n'est pas son intervention qui entraine la conséquences dramatique du suicide d'Adélaide mais bel et bien ses mots, ce qu'il lui a dit, ce qu'il lui a révélé! Ce qui est proprement son fardeau de Time Lord, ce savoir...

J'ai adoré les paysages martiens ! Magnifiques !






Idem avec certains plans des Ice Warriors qui sont aussi très réussis, alors que bon au départ les humains qui dégoulinent c'ets plutôt cheap, mais il y a eu de beaux et scary-réussis passages : le premier demi tour d'Andy, les grognements, les métamorphoses de Roman, Andy et Ed.... etc, cf les photos ci-dessus.

Après clairement les méchants sont ici facultatifs, car au final c'est contre lui-même que le Doctor doit se battre.... et les Ice-Warriors ne sont que le détonateur des évènements....






Ironie du sort, le doctor cette fois n'est en rien l'instigateur des évènements, il en est juste le spectateur et tout et depuis ce magnifique passage où le Doctor debout,, figé, son casque à la main regarde l'équipage lutter contre le futur, j'ai eu à l'image cette image de lui, incarnation 9, en 1941 à Londres....

"Everyone's lives!"

Ce Doctor qui s'extasiait d'une vie sauvé, ce Doctor qui revenait de la mort et chérissait la vie plus que tout...ce Doctor au sourire entier... plein de vie! Ce Doctor là a plané durant tout l'épisode jusqu'à se manifester dans cette scène démente où le Doctor s'assume en rebelle qu'il est !


I'm not just a Time Lord
I am the last of Time Lords





Toute a vie, il a été en marge, à rejeter les lois de Gallifrey, pourquoi s'est-il mis à les appliquer si méticuleusement à en venir à se renier (The fires of Pompéi) depuis un moment...?

Et pour moi le Doctor qui se révèle est l'aboutissement logique de ce qu'il a été toute sa vie : un renégat empli de fun et de l'amour de la vie...

Un renégat qui avait laissé Rose sauver son père et vu arriver les Reapers (ce qui aurait pu arriver si Adelaide ne s'était pas suicidée mais j'en doute...).






J'en doute CAR pourquoi seuls les Daleks ou autres méchants pourraient changer les Time Line ? Et là je vais toucher à des choses qui me paraissent "bancales"...

Les Daleks qui volent la Terre et en changent ainsi l'histoire, vraisemblablement ce n'était pas dans la Time Line prévue or c'est arrivée, et c'est même ici intégré au point que c'ets le point de départ de la vocation d'Adélaide et par ricochet, le point de départ de l'expansion humaine dans les étoiles telle qu'elle a eu lieu...

Mais c'est aussi corroborer les postulats posés dernièrement par le Doctor à savoir que les choses ne peuvent se passer comme elle doivent qu'avec un enchainement précis d'évènements, et là je dis non.

On sait que le Doctor (finale Saison 1) voit en même temps passé, présent et futurs mais je pense qu'il voit les passéS, les présentS, les futurS, que le temps est aussi une masse de probabilités en devenir et que par exemple, Pete meurt différemment dans Father's Day mais le résultat est le même! L'explosion du Vésuve résulte de l'action du Doctor mais le résultat est le même! Plus que l'action ou pas du Doctor, il existe divers enchainements d'évènements possibles qui conduisent au même résultat!

Idem le fait que les Daleks volent les planètes conduisent les pyroviles à Pompéi et change l'histoire, mais le résultat à savoir l'explosion qui détruit la vie a eu lieu, de la même façon...

Je pense que le Doctor n'a aucune certitude que c'est la mort d'Adelaide qui "déclenche" la vocation de sa petite fille... Je pense que le point fixe était ici la destruction de la base de Mars, le fait qu'il y ces pionniers, et que c'est possible...

Comme le Doctor le dit, Adélaide aurait pu transmettre sa passion et faire grandir la vocation de sa petite fille de vive voix....




Pour moi le "I've gone too far" du Doctor s'applique non pas à ce qu'il a fait car il a bien fait pour moi, mais à ce qu'il a dit, il a parlé d'égal à égal hors la relation Time Lord/humain n'est pas égale. (sans jugement, c'est un fait). Et une fois qu'il a révélé ce qu'il savait à Adelaide, le Doctor la condamne...

Et là il aboutit pile à ce que lui est insupportable et à ce qui le différencie du maitre : la mort! Le Doctor est dans la pulsion de vie là où le Master tire du plaisir de la destruction et de la mort....

Tous les deux sont des renégats et tous les deux ont leur folie à leur manière : insouciante pour le doctor, dominatrice pour le master... (note : je ne parle pas de La Rani que je ne connais pas...)

Après oui le Doctor apparait prétentieux, mais je le vois plutôt comme un cabotin, à la hauteur de ses prétentions par ailleurs et qui toujours en perpétuel étonnement et amusement, s'étonne même de ce qu'il fait! Nine était comme cela avec ses "vous les humains" qui pouvaient paraitre condescendant mais qui n'éteint que l'expression de la réalité... De même les "Oh I'm brilliant, I'm so clever" de Ten sont aussi le reflet de la réalité....

Ce qu'il dit fait prétention, mais c'est juste et surtout là, il les a sauvé bon sang!!! Pas tous, mais ils sont vivants! Le Doctor a bravé les interdits qu'il avait lui-même fixé : respecter des lois obsolètes et une attitude non-interventionniste qu'il ne cautionnait pas toujours du temps de Gallifrey! D'ailleurs c'est sur un sourire qu'il clôt son sauvetage et quel sourire!



J'ai donc adoré qu'il retourne à la base les sauver folie emplie d'espoir et de passion dont il a été saisi, de vouloir les sauver, de faire le bien, sans calcul, crainte et appréhension, et je maintiens qu'il a bien fait!

Ce Doctor enthousiaste qui aime tant rencontrer les grandes figures de l'histoire (cf ce qu'il dit de Mme de Pompadour), ce Doctor si seul et ici trop bavard et qui condamne Adelaide.... Accompagné, il a surtout quelqu'un avec qui partagé tout cela, et son savoir, ici Adelaide se retrouve juge et parti et se jugera... et aura tout aussi tort que ce Time Lord Victorious que j'adore!

Le Doctor a ici enfin assumé ce qu'il est et agi comme tel mais il paye de la plus horrible des façons l'inconséquence de son bavardage... Il est directement responsable de sa mort alors qu'il l'avait sauvé...

Par ailleurs : frak les règles et autres paroles pseudo-prophétiques : oui les companion du Doctor meurent parfois, mais bon la mort est une partie de tout ce cycle... Y compris pour les Time Lord... Et le chant de tout le monde finit par s'arrêter un jour...




Sinon le gadget-gadget oui bof, m'a pas touché, la poursuite était fun et j'ai aimé la BO, même si on a des ré-arrangements de beaucoup de thèmes... J'ai adoré retrouvé le thème du Doctor Saison 3 (42 et le finale) et celui brillant et très émouvant qui accompagnait Harriet Jones dans le lancement de son subwawe... *soupir*

Pour le coup, le brillant Time Lord que je ne trouve pas dark du tout -car oui, il a tout ce pouvoir et il veut en user à bon escient- se retrouve écrasé par la culpabilité : arf Sad! Rien ici ne vient contre balancer la perte d'Adelaide : rose était loin mais vivante, Donna est amnésique mais en vie... Là je pense qu'il sait que la Time Line pouvait se dérouler comme il se doit et *pouf* Adelaide meurt croyant que s'est son devoir, en référence directe aux paroles du Doctor...

Et là oui qui est-il pour croire qu'un humain peut gérer et voir comme un Time Lord.... Chacun doit apprendre de l'autre, mais aucun ne pourra jamais être l'autre....

Je crois que la culpabilité est ce qu'il gère le plus mal...

En conclusion : un épisode réussi et qui renoue avec le personnage du Doctor comme je l'aime et comme je rêvais de le voir et un David Tennant tout simplement magistral

Après, en terme de cohérence, le coup de la fatalité des Time Line et des points fixes me parait mal traité et presque de la foutaise.... Je trouve que ça ne tient pas et ça justifie ce que fait le Doctor et me le fait aimer à ce point!

Pourquoi jouerait-il à être quelqu'un d'autre, il est ce Time Lord qui a ce pouvoir, pourquoi prétendre le contraire, agir autrement que comme son cœur lui commande, se maltraiter à endurer la mort des autres, se condamner à tant d'impuissances ? D'autant que je l'ai dit, ce sont les Time Lords qui le disent, les autres, dont les Daleks agissent bien autrement...

Je ne vois aucun signe de rien dans le fait que le Dalek n'ait pas tué Adélaïde enfant, juste que sa mort à ce moment ne servait à rien, donc le Dalek ne l'a pas tué lol....

Et clairement on assiste à la naissance du Valeyard je pense... enfin du peux que j'en connais lol... mais le Doctor passe un cap important pour moi... A suivre!

Et lol c'est une rogue-appréciation aussi, je suis consciente cette façon de voir n'est pas forcément celle où l'épisode veut mener... mais à suivre....


"Because that's how I see the universe.

Every waking second, I can see what is, what was, what could be, what must not.

That's the burden of the Time Lord, Donna.

And I'm the only one left."

Fires Of Pompei




note : toutes les photos sont en taille en originale dans la galerie de BOT - cf le lien dans 1er post du topic
_________________
KroniK Marsiennes : Bad Bad Sunjin
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 17:51    Sujet du message: [4x16] The Waters Of Mars

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Doctor Who Index du Forum -> Doctor Who -> Saison 4 + Episodes Spéciaux 2009 Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  >
Page 4 sur 10

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com