Doctor Who Index du Forum
 
 
 
Doctor Who Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion


Auto-stoppeur[terminé]
Aller à la page: 1, 2, 3  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Doctor Who Index du Forum -> Made in Gallifrey -> Fan Fiction -> Doctor Who fan-fiction
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
persee2
[Face of Boe]

Hors ligne

Inscrit le: 08 Juil 2009
Messages: 518
Localisation: planete terre
Féminin Vierge (24aoû-22sep) 猴 Singe

MessagePosté le: Mer 11 Nov 2009 - 16:21    Sujet du message: Auto-stoppeur[terminé] Répondre en citant

titre: Auto-stoppeur

Disclaimer: Malheureusement doctor who ne m'appartient pas mais appartient à ce sadique de RTD! (XD)

Situation: Le 1er Docteur n'a rien donné à son double pour qu'il puisse voyager dans l'espace! Le double et Rose vont devoir faire du stop! Et comme dans « Le guide du voyageur intergalactique » le stop ne se passe jamais bien.

Spoiler: Jusqu'à la saison 4. Le personnage de Nath est expliqué plus loin.




































Citation:
Le deuxième Docteur et Rose étaient à Torchwood, dans le monde parallèle. Il leur falait des pièces de vaisseau spatial. Ou même un vaisseau spatial. Ianto qui avait réponse à tout leur fit visiter son débarras. Quand il ouvrit la porte , un véritable entrepôt s'ouvrait devant eux , avec plein d'étagères surchargées d'objets venant d'ailleurs. Jack siffla , impressionné.« -Ianto! C'est là que tu cache tout tes jouets!-dit Jack-Je me disais que ça pourrait être utile.-Effectivement Ianto. Merci.-dit le Docteur-Mais je ne pense pas qu'il y ait de quoi faire un vaisseau avec tout ça.-dit Ianto-On verra bien.-répondit le Docteur ».Le groupe suivit le Docteur à travers les rayonnages. Celui-ci se contentait de regarder quelques secondes un objet puis de passer à un autre. Les autres le laissait faire. La plupart des objets ne signifiait rien pour eux. Le Gallifreyen fit plusieurs rayonnages sans accorder plus d'attention aux technologies aliens.« -Docteur! Vous faites la fine bouche là! -s'exclama Jack-Non mais je ne peux pas construire un vaisseau avec ça.-Je vous rappelle que on ne cherche pas un TARDIS , mais un vaisseau tout simple.-comprit Rose-Oui. C'est le problème. Mais il n'y a pas de quoi faire un vaisseau ici. Oh...Mais attendez! Un tournevis sonique! Juste la version sous-gradée par rapport au mien! Je peux vous l'emprunté?-Bien sûr.- répondit Ianto-Je vous le rendrais quand j'aurais mon propre sonique.-D'accord. ».Rose et le Docteur prirent poliment congé de Ianto et Jack. Ils rentrèrent au manoir chez Jackie et Pete. Le petit frère de Rose était en train d'éclater de joie dans le grand salon. Il jouait à vider toute l'eau de son biberon sur lui. Cela l'amusait beaucoup. Une voix s'éleva de la cuisine , au fond du salon.« -Rose! Docteur! Vous voulez quoi au diner?-demanda Jackie.-Euh rien...Merci. On sera absents ce soir. Je vous emprunte votre fille!- répondit le Docteur-Ah! D'accord...Amusez vous bien...-Merci maman. - dit Rose ».Les deux amis partirent dans leur chambre. Ils avaient la même chambre mais avaient fait installer deux lits, la situation étant un peu gênante. Rose et le Docteur prirent quelques vêtements qu'ils mirent dans un sac-à-dos. Ils repartirent en sens inverse et s'arrêtèrent devant le salon. Rose regarda tendrement son petit frère tout trempé. Mais elle choisit de repartir dans les étoiles. Les deux amis sortirent dehors. Le Docteur emmena Rose en haut d'une tour, sur le toit, quelques mètre après le manoir.« -Qu'est-ce qui va se passer maintenant?-demanda la jeune femme-On va être téléportés dans un vaisseau taxi. Il nous emmènera à Arcturus du Bouvier (la constellation)/ Comme beaucoup de gens se perdaient sur Terre , ils allaient frauder dans des vaisseaux... Et il y avait tout un tas de problèmes administratifs... Certains , je ne sais plus qui , ont crée la compagnie des vaisseaux taxis qui amène les perdus sur Arcturus. Je trouve que ça ne change pas grand chose au niveau administratif...-Ah la paperasserie...-Non c'est informatique. Ça n'arrange même pas leurs problèmes...-On sera dans le taxi dans combien de temps?
-Si ma montre est à l'heure... Trente secondes. ».

Tout devient flou autour d'eux. Les contours du toit et des immeubles à côté changèrent de forme. Les couleurs changèrent, devinrent plus lumineuses. Le décor fut remplacé par de nouveaux contours et nouvelles couleurs. L'image cessa de se modifier, les contours furent moins flous. Le paysage se fixa. Ils étaient maintenant dans une petite salle rectangulaire, dont les murs sombres avaient beaucoup de portes. Un petit bonhomme chauve, assis à une table en acier et devant un ordinateur les appela. C'était la seule chose dans la pièce.
« -Monsieur, madame , par ici! Noms-Prénoms-Cartes d'identités ou puces ou tatouages-Races.
-John Smith , humain , carte d'identité.
-Rose Smith , humaine, carte d'identité. ».


L'homme vérifia leurs informations sur la carte d'identité et les entra dans un dossier informatique.
« -Très bien. Chambre 432 et la porte derrière moi.
-Je pourrais payer quand on sera sur Arcturus.
-Mais oui...Aller dans votre quartier , la porte derrière moi. »


NOTE DE L'AUTEUR: J'ai perdu open office , l'orthographe risque d'être un peu... Enfin bref. Suite de l'histoire:

Le Docteur fit un signe de tête à Rose , qui s'y connaissait moins  bien en diplomatie. Ils prirent donc la porte indiquée. Derrière elle suivait des petits couloirs sombres. Il y avait  un couloir principal puis deux rangées de portes à gauche qui portaient les numéros de chambres : 100-101-102. A droite il y avait trois portes ayant les numéros de chambres : 103-104-105.
Le Docteur expliqua que comme ils étaient deux ils avaient une chambre qui commence par le numéro 200. Quand la chambre était prise il y avait un petit écriteau sur la porte d'acier. Les deux amis longèrent donc les six chambres pour découvrir un autre couloir perpendiculaire au couloir principal. Rose prit celle de gauche et le Docteur celle de droite. Ce dernier vit qu'il n'y avait que des chambres 300 , pour trois personnes. Rose trouva une chambre 200 libre près d'un autre couloir. Elle appela le Docteur. La jeune femme ouvrit la porte et découvrit une chambre rectangulaire assez spacieuse. En face d'elle, il y avait un lit pour deux personnes. A gauche de l'entrée, une télévision avec un canapé et au fond, une salle de bain avec une grande armoire pour ranger d'éventuelles valises. Le Docteur posa son sac et alla au mur d'en face , l'air perplexe. Rose posa aussi son sac et observa l'attitude étrange de son ami.
      "-Qu'est-ce qui se passe?-demanda t-elle
       -Oh...Rien... On va à la cafétéria?
       -Oui.J'ai faim!".

Ils retournèrent à l'allée principale et prirent à gauche. Il y avait d'autres chambres, toutes occupées. Au fond du couloir, le Docteur ouvrit la porte de la cafétéria. Des humains étaient déjà en train de manger. Les deux amis se dirigèrent vers le serveur au comptoir. Rose se dit que cette cafétéria ressemblait à celle des lycées américains. Les plats dans les présentoirs réfrigérés étaient typiquement humain. Parmi les salades , les légumes, les poissons et la charcuterie trônait un splendide steak frites. Rose se demanda s'ils avaient le même goût dans l'espace alors elle se laissa tenter et demanda ce plat. Le Docteur fit un choix un peu plus dangereux. Il prit du poisson pané avec des aubergines. Puis le duo  s'installa à une grande table. Des hommes mouches s'assirent à côté d'eux. Rose remarqua qu'ils avaient des grosses têtes de mouches, avec leurs gros yeux globuleux multi-facettes. Elle en avait un à côté d'elle et le Docteur , qui était en face d'elle, en avait aussi un à côté. On aurait dit un couple qui dînait en tête-à-tête. Le Docteur grimaça:
     "-Note à moi même: ne plus mélanger le poisson pané et les aubergines... A moins que ce ne soit pas du poisson pané ou des aubergines...".

Rose était toujours absorbée dans la contemplation des hommes-mouches.
    "-Ne les regarde pas comme ça. Pour eux ça veut dire.. hum..Enfin bref.
     -On est dans le quartier des humains non? -demanda Rose qui revient au Docteur
     -Oui mais ce sont des hommes-mouches!
     -Ah. Mais je ne m'attendais pas à voir des mouches.
     -Hommes-mouches! Nuance.- dit le Docteur en riant.
     -Le steak frites n'a pas le même goût?!
     -Alors imagine les aubergines...".

Les deux amis finirent de manger. Le Docteur rêvait mieux en matière de tête-à-tête. Enfin bon , il se rattrapera tôt ou tard... Tôt de préférence. Quand ils eurent fini , ils ramenèrent leurs assiettes et leurs couverts dans le bac-à-vaisselle puis retournèrent à leur chambre pour faire leur itinéraire après Arcturus du Bouvier. Arrivés devant la chambre , le Docteur eut un flash violent. Dans la pièce à côté , quelqu'un attendait dans l'ombre, tapi dans le noir et dans un coin , la délivrance, la mort. Le Docteur revient brutalement à la réalité.
     "-Qu'est-ce qui se passe? murmura Rose
      -Il y a quelqu'un dans la pièce à côté!".

Il alla à la porte à droite mais elle était fermée. Le Docteur utilisa son tournevis sonique censé ouvrir toutes les portes mais celle là résistait. Finalement le Docteur revient vers leur chambre et une Rose intriguée.
    "-Alors qu'allons nous faire après Arcturus? demanda Rose
     -ça dépendra de ce qu'on apprendra une fois là-bas. Je me demande si Gallifrey existe dans cette dimension.
     -Cette dimension est très différente...
     -En tout cas je m'achèterais un costume. Je déteste les jeans et les chemises!
     -Qu'elle idée de l'avoir mit à 60 degrés au sèche-linge!"

Les deux amis se mirent à rire au souvenir du costume rétrécit. Le Docteur avait du faire une journée de shopping.
      "-Oh la la... Si on commence à rire pour des histoires de chiffons...-dit Rose
       -Oui , ça devint inquiétant.
       - Le Docteur existe dans cette dimension au fait. Il ne vous ressemble pas , ni à votre précédente...euh... Incarnation. Peut-être la suivante?
       -On pourra lui demander un coup de main. Avec un peu de chance , Gallifrey existe. On pourra aller chercher un TARDIS ! Et il t'a parlé de Gallifrey ?
       -Non. On a plutôt parlé d'autre chose...".
  
Soudain ,Rose devient brillante.
      "-Rose? Tu as vu la lumière dorée qui t'entoure?
       -Non?
       -Tu te sens bien?
       -Oui!".

Le soir venu, sans accidents particuliers , le Docteur et Rose retournèrent à la cantine. Il semblait y avoir beaucoup d'agitation et le vaisseau était un peu secoué. Les deux amis se dirigèrent vers l'attroupement.


                Fin du chapitre!




































































               .
                  "-Ceci est une prise d'otages! Je répère: UNE PRISE D'OTAGES!! Vous vous asseyez aux tables ou je tue les gosses. Ikin Ham Barouk!- cria-t-il à l'adresse des hommes-mouches".La panique gagna tout les dineurs qui s'emprésèrent d'éxécuter les ordres. Il y avait huits personnes habilées en militaire avec le pantalon treillis au nombre de poches incalculables, la veste, les rangers qui montaient jusqu'aux chevilles, un casque léger renforcé par un casque lourd. Leurs habits verts et leurs bottes noires  étaient totalement assortis avec leurs peintures de camouflage totalement inutiles. Car le seul endroit où l'on pouvait se cacher dans la pièce était derrière la plante verte. Ils avaient aussi dans le dos un grand sac qui faisait office de barda contenant une autre tenue de camouflage. Quand tout le monde fut installé , le chef s'avancea. Il était quasiment imposible de le distinguer des autres car tous se ressemblaient.        "-Tout se passera très bien si vous coopérez. Nous recherchons un homme qui s'appelle le Docteur.Ma voix est entendue dans tout le vaisseau.Docteur! Nous savons que vous êtes là! Si vous ne vous montrez pas nous tuerons un otage toutes les demies-heures.En commençant par les enfants. Le compte à rebours est lancé!         -Je croyais que tout allait bien se passer si nous coopérions.-dit calmement Rose         -Et tout se passera bien car il se rendra.Maintenant , taisez-vous!".Tout le monde se tut. Le Docteur et Rose cherchaient des indices sur l'identité des preneurs d'otages.Rien. Les militaires restaient stoiques. Pendant un quart-d'heures ils ne firent aucun mouvement alors que le Docteur ne tiendrait même pas en place. A la vingt-cinquième minute:        "-Nous allons tous vous séparer et vous disperser dans tout le vaisseau pour votre sécurité. Vous allez être enfermer avec vos proches."Les soldats passèrent entre les rangs et demandèrent les identités pour faire les groupes. Le Docteur et Rose étaient ensemble , ayant le même nom de famille. Ils furent emmenés dans la pièce à côter de leur chambre.        "-C'est là que j'ai repéré quelqu'un.         -Ah? Il faudrait un peu de lumière. Le tournevis?         -Je le cherche dans ma poche. Tiens , une ampoule! Mais pas de piles. Ah , voilà! Que la lumière soit!".Et la lumière bleue du tournevis éclaira toute la pièce. Ils découvrirent une chambre plutôt banale mais leurs yeux s'arrétèrent en même temps sur une grande armoire blanche. Ils se précipitèrent dessus et l'ouvrirent. Mais il n'y avait que des vêtements suspendus. Rose poussa doucement les vêtements , rejoint par le Docteur. Et il y avait quelqu'un derrière. Recroquevillé et ligoté. Des gouttes d'une substance ressemblant à de l'eau perlaient sur son visage. Les deux amis le détachèrent. Le jeune homme était inconscient.Le Docteur l'examina de plus près.         "-Oh...Il est dans un sale état...          -Pas possible!? C'est le Docteur!          -Celui d'ici?          -Oui.Qu'est-ce qu'il a?          -Il est très malade. Empoisonné. Limite agonisant. On ne pourra rien faire sans matériel.Et si on sort ils sauront qu'il est là.".Ils installèrent le malade sur le lit. Il ne restait plus qu'à attendre. La présence du Seigneur du temps expliquait les visions du Docteur. Qu'est-ce qui lui était arrivé? Le temps s'écoulait. Personne n'avait de montre donc ils ne sùrent pas au bout de combiende temps l'autre Docteur se réveillât. "-...Rose?! -dit le deuxième Docteur            -Oui.Qu'est-ce qui vous est arrivé?            -Ah... EuH... Embuscade... - il regarda l'autre Docteur- Ah...Bonjour...            -Vous avez un traumatisme crânien.".Les deux Docteurs ne se ressemblaient pas du tout. Le malade était plus grand et moins frêle avec plus de cheveux mais toujours pas roux. Treizes vies et le Docteur n'était jamais roux! Il semblerait que plus le Docteur se régénère , plus il rajeunit.            "-Embuscade par ces gens dehors? demanda le seigneurs du temps à moitié humain             -Ils sont là?!
             -Et ils vous recherche. Pourquoi?
             -Car on les empêchaient d'établir une connexion entre les deux Univers...
             -Un autre Univers... murmura le Docteur
             -Et où est votre femme? demanda Rose"
Le Seigneurs du temps malade perdit connaissance.
             "-On devrait le laisser tranquille- dit Rose
              -Oui.En attendant- le Docteur s'assit par terre - pourquoi prendre ce vaisseau? Ils veuleut connecter deux Univers ensemble mais ce petit vaisseau ridicule ne leur servira à rien!
              -Comment on connecte deux Univers ensemble? - demanda Rose
              -L'Univers est comme une boite en carton dans une piève blanche et à côté d'autres boites en carton. Entres eux ,le Void, le vide. Mais plus si vide que ça puisqu'il y a les Daleks et les Cybermens dedans. Certains pensent même qu'il y a une méga-boite qui contient toutes les autres boites... Enfin bref. Il faudrait les rapprochés. Puis mettre un vortex du temps entre les deux... Et il n'y a que Rasillon qui sait faire ça et je ne sais pas si il existe ici.
___________________________________________________________________________________
note de l'auteur: la suite demain.J'ai prise une heure pour copier mais j'ai toiut effacée!!Bobo aux doigts.

  -Moi non plus. Mais pourquoi ce vaisseau? Pour l'autre Docteur?       
       -Non.Il n'est plus en état de les embétés.Je me demande ce qu'ils veulent faire.
       -On va voir?
       -Oui.Roh... ILs peuvent se servir d'une faille! Elle est fissurée , il suffit de l'agrandir!On y va!".

Il prit la main de Rose et partirent à l'autre bout de la pièce. Le tournevis sonique eut raison de la serrure. Le Docteur avait hâte de connaitre leur plan maintenant que l'intrigue devenait interréssante. Ils firent quelques pas le long du couloir. Apparement les soldats étaient encore dans la cafétéria. Le Docteur et Rose pouvaient les entendres de la où ils étaient. Ils se collérent aux murs.
       "-Où en est-on? Ils avancent mais il faut qu'on s'assure qau'il soit mort. Il nous en empêchera sinon. Mais il va mourir...Je le vois... Et notre avenir sera glorieux.
        -Mais on ne sait pas où il est. Et vos visions?
        -Je réessaye...
        -...
        -Le Seigneur du temps est derrière la porte! - cracha l'homme d'un ton venimeux"
Le Docteur enfonça un bonnet sur la tête de sa compagne et avancea de quelques pas . Mais il ne voyait personne.
        "-Je ne vois personne maître.
         -C'est ridicule , il est là je le sens! Avec une autre personne.".
Le maître en question s'avancea pour voir aussi. Mais il ne voyait personne.
        "-Mon seigneur je ne vois personne. C'est peut-être un piège de ce "Docteur". Rentrez à l'intérieur.
         -Oui.Dite à l'autre de tuer la compagne. Il peut gardé le corps.Mais il faut qu'il la tue.".
Les deux hommes retounèrent dans la cantine. Le vent balayea le couloir. Il n'y avait pourtant aucune fenêtre ouvert. Les deux amis réapparurent dans vune chambre quand le Docteur enleva les bonnets de laine;
       
        "-Qu'est-ce que c'est?-demanda Rose ébahie
         -C'est un séparateur de biomolécules avec champ télépathique! répondit-il avec un grand sourire
         -Il faudra nque vous m'exliquez plus tard. Et pour la compagne du Docteur?
         -Tu la connait?
         -Oui. Elle est très intelligente. -répondit Rose sans être génée par le tutoiement- Ils se sont peut-être mis quelqu'un d'important sur le dos... Le pouvoir est très important ici. Tout le monde veut sa part et serait près à tout détruire. Et je ne pense pas que le "maître" en question soit le chef.
         -Oui. Reste à demander au Docteur qui sont les preneurs d'otages. Mais je doute qu'il vive... Pour la compagne , si elle était ici il se serait libéré pour la sauvée. Je le sais , je mpe connais. Puis mes visions...J'ai l'impression que c'est sans espoiur. Elle n'est pas ici.
         -Oui... Mais bon. Jackie me disait : "Quand il y a de la vie , il y a de l'espoir." Et le TARDIS?
         -A Jackie...
         -... Quoi ma mère?  ___________________________________________________________________
         -Non rien...Il faut trouver le TARDIS , on ne peut faire que ça pour l'instant. Il faudrait se dématérialiser avec les bonnets en laine. Et chercher son vieux TARDIS. Quand tu mettra le bonnet je te prendrais la main pour te dirigée.Prête?
        -Oui mais et l'autre Docteur?
        -Il se régénérera s'il le faut.
        -Alors on y va."
Ils mirent leur bonnet . Le duo de particules traversait les murs et avançait à grande vitesse. Ils virent des chambres , des salles de bains , des prisonniers ligotés mais en vie et des soldats. Pour l'instant il n'y avait aucun blessés. Le Docteur et Rose cherchaient partout mais ils ne trouvaient rien. Au bout d'une demie-heure ils virent une armoire de style Louis 14 dans une chambre. Et elle n'avait rien à faire là. Le Docteur enleva son bonnet et celui de Rose. Le Gallifrey ouvrit la porte , Rose derrière ( car on ne sait jamais ce qu'il y a derrière une armoire). C'était bien le TARDIS du Docteur de cette dimpension. Sauf que les poteaux en forme de corail étaient des poteaux en acier. Et que les couleurs étaient plus sombre. Puis la colonne centrale était brisée. Des bouts de verre jonchaient le sol. Le Docteur tomba à genoux , il avait le vertige.
       "-Oh non... Dites-moi que c'est pas réel... -murmura-t-il
        -Qu'est-ce qui se passe? - demanda Rose
        -La colonne..brisée. C'était l'âme du TARDIS! C'est pas possible... - dit le Docteur avec la voix tremblante."

Fin du chapitre 


 
Note de l’auteur : méchant loup : Rose a regardée dans le cœur du TARDIS et ça l’a…enfin bref ^^
   -Il n’y a aucun moyen de le ramené ?-demanda Rose
  -Non, c’est comme une coquille vide. C’est comme ça que sont les TARDIS avant d’accueillir l’hôte.
 -IL y a forcément un moyen !- rugit Rose ».


Une lueur d’or  l’illumina. Ses yeux lançaient des éclairs. Les bouts de verre reformèrent une colonne. Puis plus rien. Méchant loup envoya plusieurs filaments dorés vers la colonne mais elle n’arrivait pas à le réanimé.
  -« Rose ! Arrête ! Il n’y a plus rien ! L’hôte ne survie pas !
 -Il reviendra ! C’est impossible. Une abomination !
-Tu ne pourras rien faire ! Tu va te tuer ! ».
Mais elle ne l’écoutait pas. Le Docteur s’avança vers Rose et mis ses deux doigts sur les tempes de la jeune femme puis se concentra. La lumière dorée disparue et elle s’évanouie. Le Gallifréen la prit dans ses bras et la porta à l’extérieur du vaisseau. Puis il s’assit et la posa. Le Docteur mis un doigt sur la tempe de Rose et se concentra. Rose ouvrit les yeux.
 « -Rose ? ça va ?
  -…Qu’est-ce que…
 -Ne t’inquiète pas. Méchant loup est revenu. ».
Il l’aida à se relever.
« -Docteur, j’ai l’impression qu’elle reviendra. Plus souvent… Et toute cette énergie en moi , j’ai peur…
 -Qu’elle te tue… On trouvera un endroit pour t ’ « entrainée ». Et j’essaierais de trouver une amie spécialiste. On y arrivera.
-D’accord. Et maintenant ?
-On est bloqué ici. C’est la première fois que je ne sais pas quoi faire. On aurait pu prendre le TARDIS et pister la source d’énergie formidable qu’il faut pour accrocher deux Univers ensemble. Où on peut joindre les Seigneurs du Temps qui travaillent là-dessus, parce que c’est pas des Judons ils sont bêtes… ET se faire passer pour des alliés ! On vient de l’autre Univers, c’est un argument de poids !! – s’exclama-t-il sans être essoufflé
-Bon plan ! Alors ? »
Ils s’exclamèrent en cœur : « Allons-y ! »
 -« Il me faudrait un radiotransmetteur. –dit le Docteur
-J’ai un I-phone si vous voulez.
-Combien de GB ?
-35 GB.
-Génial !! Retournons dans la chambre. »
Ils remirent leurs bonnets et s’envolèrent. Quelques murs traversés plus tard, ils furent dans leur chambre. Rose sortie son I-phone de sa poche et le passa au Docteur. Celui-ci le scanna avec son tournevis sonique.
« -ça risque d’être long. Si tu veux faire autre chose, sans faire trop de bruit. –dit le Docteur »
Rose s’installa confortablement dans un fauteuil ? Elle ferma les yeux quelques instants. Des lignes dorées apparurent sur ses paupières. Quelqu’un parlait dans son esprit.



« -Rose ?- appela une voix féminine et flûtée
-Qui… On m’appelle ?! – dit Rose, contrôlant son rythme cardiaque
-C’est moi. « Bad wolf ».
-Méchant loup ? –s’exclama Rose surprise
-Oui. On peut donner un coup de main au Docteur. Mais j’ai besoin que tu me laisse faire, que tu ne résiste pas.
-Ne pas résister ?! ET vous pensez que je vais le faire ? –demanda Rose, méfiante
-C’est pour ça que je te parle. Je n’ais pas le contrôle entier sur toi. Je propose une sorte de cohabitation.
-Je ne crois pas que le Docteur ait besoin d’aide.
-Si ! Un garde va faire une ronde  dans le couloir. On peut lui prendre sa radio et voir sur quelle fréquence elle est. 
-Et tu fais quoi du garde ?
-Je le renvoie chez lui. Sa femme va accouchée. Elle sera contente.
-Tu ne le tueras pas ?
-Non.
-Comment je peux en être sûre ?
-Rose je veux  juste sauver ta peau donc par conséquent la mienne.
-Qu’est-ce que tu es ?
-Tu comprendras quand tu seras sur Gallifrey. Je t’expliquerais. Mais avant il faut aider le Docteur.
-Si on utilise la radio on se fera repérer.
-Je ferais attention.
-Excuse- moi mais si on se fait repérer on n’empêchera pas la fin de l’Univers. Et notre fin à nous au passage.
-Et à moi aussi. Je peux vois les lignes du temps. Il mettra deux jours pour trouver la bonne fréquence. Et l’Univers sera déjà déchiré. Puis même avec mon aide vous n’arriverez pas à l’empêcher.
-Pourquoi je dois t’obéir alors ? –répliqua Rose
-Parce que le moment sera retardé. Ils ne sont pas prêts dans l’autre Univers. Il leurs faut plus de temps !
-A qui ?
-Je ne peux pas t’en dire plus. Sinon je modifierais la ligne du temps.  Mais je pense que tu devine qui est dans le groupe…
-Il faut du temps ?
-Oui.
-Alors d’accord.
-Lève - toi et approche- toi de la porte. Je viendrais à ce moment là. Laisse toi faire. »
Rose s’exécuta. Quand elle tourna la poignée de la porte, elle sentie une énergie phénoménale pénétré dans toutes les fibres de son corps.  Elle trouvait ça assez effrayant.
Un garde s’approcha. Il l’avait vue ! Il eu à peine le temps de chercher sa radio que la jeune femme le fit disparaitre d’un claquement de doigt. La radio tomba sur le sol. Elle la récupéra et retourna dans la chambre. L’énergie était toujours en elle , méchant loup était toujours là.
« -Il n’y a qu’une fréquence.93.045 mmhs.
-Comment…-il leva la tête- D’où viens cette radio ? Méchant Loup !
-Je vous expliquerais tout quand vous serez tout les deux en sécurité et que cette affaire sera réglée. J’ai  renvoyée le garde chez lui,sa femme va accouchée et lui est heureux.
-On va se faire repérer !
-Oui  mais tant pis. Tu aurais mis trop de temps à trouver et ça aurait été trop tard.
-Bon relâche Rose maintenant. IL faut qu’on se cache. 
-D’accord. »
La lueur dorée disparue et Rose s’effondra.
« -Ouille ma tête…
-Rose, ça va ?
-Aussi bien qu’après le mariage de Jackie après le repas chinois…
-SI ta besoin de vomir on peut attendre avant de mettre la radio en route.
-Non c’est bon.
-D’accord. Il faut remettre les bonnets et se cacher dans l’autre chambre.
-Celle avec  l’autre Docteur ?
-Oui. Il faut le protégé. Il pourra peut-être se régénéré ? »
Ils mirent leurs bonnets et allèrent dans l’autre chambre. Pendant que le Docteur réglait la fréquence sur l’i-phone  Rose lui demanda :
« -Alors, c’est quoi ces bonnets ?
-Un séparateur de biomolécules mais qui les retient avec un champ télépathique. En plus simple il sépare les biomolécules en un nuage invisible à l’œil nu mais les retient. J’ai eu peur de perdre un bras mais apparemment  je suis encore entier !
-Woah. C’est quand même écœurant !
-Entre autre… Voila j’ai trouvé la bonne fréquence. Il y a quelqu’un ?- demanda-t-il dans le téléphone ».
L’appareil grésilla puis :
« -Qui est-ce ?
-Je suis un passager du vaisseau que vous avez prit en otage. Je m’appelle John Smith et je suis un Seigneur du temps. Je peux vous aider à accrocher les Univers entres eux.
-On est déjà assez sur le projet. Pas besoin de vous.
-Je viens de l’Univers que vous voulez accrocher. J’ai fais plusieurs voyages entres les deux mondes…
-Vous plaisantez ? C’est impossible !?
-Impossible ne fait pas partie de mon vocabulaire… Gallifrey n’existe plus dans l’autre Univers.
- Comment le savez-vous ?! »
Le Docteur évita de penser que techniquement c’était lui qui l’avait détruite.
« -J’ai fais le voyage entre les deux mondes.
-Alors vous pourrez peut-être nous aider. Restez où vous êtes, je vous téléporte. »
Rose sourie et traita gentiment le Docteur de frimeur. Quelques secondes plus tard, le Docteur et Rose se retrouvèrent dans un bâtiment, sur une autre planète. C’était une grande salle circulaire avec des ordinateurs contre les murs. Des personnes ressemblant à des humains travaillaient sur les postes informatiques. ET le Docteur savait que c’était des Seigneurs du temps. Il le sentait. Au centre de la pièce il y avait une colonne de lumière éblouissante. Quelques secondes plus tard , une femme sortie de la lumière. Elle semblait jeune, son jolie visage  avait des formes gracieuses. Ses cheveux châtains encadraient parfaitement ses pommettes. Le Docteur n’en croyait pas ses yeux :

    
« -Nath !
-Tiens vous me connaissez ?
-Dans l’autre monde vous étiez mon amie d’enfance ! Avec le maître on formait le gang des bacs à sable ! – s’exclama le Docteur tout sourire.
-Vraiment touchant.-dit-elle avec un rire sans joie-Les gens comme moi ne sont pas les amis des Seigneurs du temps. »
Le sourire du Docteur s’éteignit.
« -Les gens comme vous sont les esclaves de leurs Maître…-dit le Docteur
-C’est comme ça que mon monde marche.
-C’est le Maître votre maître ?
-Ouais.
-Mais il est mort pourtant !
-Un magicien ne dévoile jamais ses secrets. Je vais vous montrer ce que j’attends de vous. ».
Un des ingénieurs se leva et Nath l’invita à prendre sa place. Elle fit apparaitre une chaise pour Rose. Le Docteur regarda tout les chiffres à l’écran.  Le travail qu’avait fait les Seigneurs du temps de la pièce était  formidable ! Extraordinaire ! Mais tout ça coordonner par Nath. Apparemment les mathématiques ne seraient jamais sont fort. Des parties d’équations étaient pleines de fautes de signes et de retenues  oubliées.
« -Vous êtes toujours aussi nulle en mathématiques.- se moqua le Docteur
-Je vous signal que c’est pas malin de se moquer d’une personne qui peut vous faire tuer par vingt Seigneurs du temps.
-C’est pas de ma faute. Certaines fautes sont … Comme un éléphant au milieu d’une route. On  peut pas le raté. Je vous corrige ça. Vous voulez déchirez l’Univers pour quand ? – demanda-t-il d’un ton anodin
-Demain. Je suppose que vous pourrez corriger mes autres équations après ?
-Avec plaisir. Au fait comment va Alaniel ?
-Connais- pas. Puis vous n’êtes pas  là pour discuter. ».
Le Docteur effaça quelques chiffres de l’écran et les remplaça par d’autres.
« -Voila c’est fait.
-Si rapide !?
-Oui. Où sont les autres équations ? ».
Nath s’approcha et ouvra un logiciel sur l’ordinateur.
« -ça.
Et qu’est-ce Que c’est ?
-Faire fusionner deux singularités de trous noirs.
-Euh… Mais ça sert à rien. Pourquoi vous compliquer la vie ?
-Parce que j’aime bien.
-Mais si je ne sais pas à quoi ça sert je ne pourrais pas vous corriger.- insista-t-il
-C’est pour faire fusionner deux TARDIS. ».
Le Docteur retient un violent haut-le-cœur.
« -Ok je vous corrige ça. »
Il changea quelques chiffres. La femme parue soulagée. Au moins elle ne vérifierait pas les chiffres.
« -Vous voulez rester ici ? Je vous présenterais au Maître.
-Non c’est bon. Par contre on a laisser un ami sur le vaisseau. On voulait se rendre tout les trois sur Arcturus du Bouvier.
-Je vous ramène sur le vaisseau , vous récupérez votre ami et je vous envoie où vous voulez. Sur Gallifrey ?
-Euh. Non juste Arcturus.
Ils s’exécutèrent. Le Docteur prit la main de Rose et la tient fermement
-D’accord. Retournez au milieu de la pièce. ». Quelques secondes plus tard et ils furent dans leur chambre. Ils agrippèrent le Docteur malade puis le groupe fut téléporté.



  « -Oh ! Le Docteur est mort !-s’exclama Rose
   -Il se régénérera.-répondit le Docteur plus pour s’en convaincre-On devrait le poser sur ce banc. »
La station de taxi ressemblait aux stations de métro terriennes car c’était les humains qui l’avaient construite. Les deux amis s’assirent sur le banc, le cadavre du Docteur à côté d’eux.
« -J’ai changé la date pour la déchirure.- expliqua le Docteur vivant.
-C’était si facile ! Elle ta laissée changer les codes !
-Le problème est beaucoup plus compliqué. Sa race est un mélange d’autres races. Ils ont donc des pouvoirs comme la télékinésie. Ceux qui ont du sang royal ont plus de pouvoirs. Et Nath est la fille de la Reine. Elle a fait explosée sa planète avec elle en guise de dynamite dans l’autre dimension mais elle est toujours en vie ! Seulement ils utilisent leurs pouvoirs grâce à leur esprit. Tu vois un bout du problème ?
-Pas vraiment.- répondit-Rose
-Les Seigneurs du temps peuvent contrôler les esprits. Nath a des pouvoirs extraordinaire mais face à un Seigneur du temps elle n’est rien.
-Le Maître la contrôle ?
-Oui et il détient un énorme pouvoir. Il lui a fait une marque sur le bras. Si elle ne lui obeit pas par tout les moyens elle souffre mentalement et physiquement. Assez pour devenir folle. C’est pour ça qu’elle ma laissé changer les codes. C’était trop dur pour elle.
-Ah. Et la fusion des deux TARDIS ?
-Elle ne se produira pas. Il faudrait que je trouve une borne d’argent. Puis des infos sur cette Gallifrey. Je ne voulais pas qu’elle nous y téléporte directement. Qui sait comment on aurait été accueillis ?
-Pourquoi faire fusionner deux TARDIS ?
-C’est une aberration ; Mais ça dégage une énergie… Capable de déchiré voire de détruire l’Univers…
-J’ai l’impression que je comprendrais mieux sur Gallifrey.-murmura Rose
-Oui. Si Gallifrey est bien comme dans l’autre dimension.
-Et l’autre Docteur ?
-Euh… ».
Toujours aucun  signe de régénération. Rose vit que pour une fois, le Docteur n’allait pas savoir quoi faire.
« -On devrait appeler l’hôpital. Leur dire qu’on la trouver là.- dit-elle
-Me traiter comme un SDF ?! – s’exclama-t-il
-Mais ce n’est pas vous !-rétorqua la jeune femme
-...Je sais… Mais entre mes pseudos dix réincarnations, ma pseudo mère humaine faisant de moi un Seigneurs du temps à 40 °/°, un sang-mêlé ! Puis le fait que je suis un bout de main de mon double original ; j’ai quand… Fiou… Je suis essoufflé ! Un peu de mal à trouver ma place dans l’Univers ! Et j’arrive même plus à parler sans respirer !
-Encore heureux ! J’allais mourir d’asphyxie à TA place ! ».
Le Docteur s’étonna légèrement du retournement de situation. Un tutoiement bien souligné. Rose le regardait en souriant. Elle avait comprise depuis la baie du méchant loup où était la place dans l’Univers de SON Docteur.
« -En fait tu en est à ta onzième régénération.-ajouta –t-elle moqueuse
-Je sens qu’à la prochaine je me transforme en Gollum…. Mon précieux…- siffla-t-il d’une manière inquiétante
-Il faut appeler l’hôpital. Tu es en train de mourir à côté !
-Très drôle. ».
Il se saisit de l’i-phone de Rose et appela l’hôpital. Il décrivit un homme qui semblait mort. Et non il n’en savait pas plus car il n’était pas Docteur. Le Gallifréen donna l’adresse approximative et promit de rester sur les lieux jusqu’à arrivée des secours. Puis il raccrocha.
« -Et la compagne ?-demanda Rose
-Je l’ais senti quand j’ai vu l’esprit du Docteur. Elle n’était pas sur le vaisseau. »
L’ambulance arriva très vite. Le couple jouait les gentils témoins oculaires qui n’étaient pour rien dans cette histoire de meurtre. Ils n’oublièrent pas que la médecin, une jeune femme noire , informa le brancardier que le patient était un Seigneurs du temps.
Puis le véhicule partit au loin.



Le docteur et Rose se baladaient dans la ville à la recherche d’une borne d’argent. Ils étaient bras dessus bras dessous, ce qui faisait penser à une chanson. Le Docteur ne voulait surtout pas que la chanson s’arrête. Il se sentait bien. Quoique ses nouveaux instincts humains (venant de Donna) le dérangeait. Mais tant qu’il ne se mettait pas à radoter comme une vieille grand-mère de  neuf-cents ans… Ils trouvèrent une borne d’argent que le Docteur dévalisa avec son tournevis sonique.
« -Hey j’ai faim !- s’exclama-t-il effaré ».
Rose éclata de rire. Le Docteur ne mangeait presque jamais. Ce qui laissait Rose perplexe sur la composition intérieur de ce personnage ressemblant à un humain.
« -On se fait un resto ? demanda Rose
-Ouais !-dit-il appuyé par son estomac qui grondait. »
Note de l’auteur : petit chapitre je sais mais c’est pour bien marqué le changement par rapport au chapitre suivant.

Désolé pour l’attente , je suis malade et un esprit malade est peu productif…(sauf le maitre).
Le Docteur et Rose étaient donc dans un restaurant. En train de se restaurer. Si le Docteur  ne savait pas ralentir les battements de son cœur il serait sùrement mort d’hypoxie cérébrale. Enfin un diner en tête-à-tête avec Rose. C’était tellement effrayant d’être humain. Pourtant quelque chose clochait. Pendant qu’un serveur les conduisaient à une table il jeta un coup d’œil dans la salle , parmi les personnes qui mangaient. Et il y avait une femme…
 « -Oh !-s’exclama-t-il en faisant un bond » 
Rose se retourna.
 « -Qu’est-ce qui se passe ?-demanda-t-elle
    -Non rien. »
Il ferma la bouche et se tut. Ciel Sylvestry était assise à une table quelques mètres plus loin.Les deux amis s’assirent et le serveur partit leur chercher la salade de bienvenue. Le pauvre Gallifréen restait toujours muet et terrifié.
 « -Mais qu’est-ce qui se passe ?-murmura Rose »
Le Docteur resta muet. Puis il se dit que tout cela était ridicule. C’était une autre dimension. La chose était toujours sur la planète Midnight de l’autre Univers.
  « -Quand j’ai été sur la planète Midnight… J’ai été possédé/attaqué par une chose dans une femme… Elle mange ici. J’étais parlaysée , elle me drainait toute ma vie et me faisait dire des choses qui rendaient fous les passagers du bus.
 -Ah oui. Je me souviens , tu me l’avait raconté. Concernant les plats…-dit-elle en regardant le menu.
-Tout est fait avec du poisson.
-Je vais prendre du poisson alors !
-Et pour le reste je te conseille les algues. A moins que tu n’ais pas peur des insectes ?-demanda le Docteur »
Rose baissa les yeux sur sa salade qui venait d’arrivée. C’était donc des insectes qu’il y avait entre les feuilles…
« -Euh… J’ai jamais essayée les larves…-répondit-elle en essayant de ne pas grimacer
 -Moi ça ne me dérange pas. Quand j’avais huit ans je me suis perdu dans le desert de sel. J’ai dù manger des cornes de yarks crues… Les yarks sont des sortes de gros ours cornus. Et il n’y a que les cornes qui sont comestibles et elles sont… »
Il mit sa main devant sa bouche , nauséeux.
 « -Enfin bref… Bon appétit. »
Ils commencèrent à manger. Rose mangea même quelques larves. Puis ils commandèrent du poisson et des algues. Au milieu du repas :
« -Pourquoi tu étais dans un desert de sel à huit ans ? – demanda Rose
  -C’était ma punition pour avoir attiré les assassins sur ma famille…-répondit-il sombrement »
Le dessert arriva. Le Gallifréen eut un sursaut avant de planter sa fourchette dans sa gélatine d’algues :
 « -J’entend des choses…-murmura-t-il
 -Quoi ?
 -Je sais entendre par l’esprit. Je t’apprendrais. Ils nous ont retrouvés. Ils pensent que je suis leur Docteur régéneré. Ils veulent nous tuer. »
Sur le toit d’un immeuble en face du restaurant. Un homme parlait dans son  talkie-walkie :
« -Equipe 1. J’ai retrouvé le Docteur. IL est au restaurant avec une jeune femme blonde. Répondez !
 -On ammène une voiture piègée. C’est suffisant ?
-N’oubliez pas les nettoyeurs. Ajoutez un assassin. IL me faut leurs cadavres… Découpés en morceaux et brulés…
-Vous avez des balles en argent pour le Docteur ?
-J’ai l’arbalère. Ne m’apprenez pas mon travail. Et exécutez mes ordres !-siffla-t-il













-Oui chef ! ».
Au restaurant , le rythme cardiaque du Docteur s’accélerait.
« -Oh non… Ils ont sortis l’artillerie lourde… Deux assassins. Comme par hasard.
 -Qu’est-ce qu’on fait ?
-On attend. »
Le Docteur ferma les yeux et se concentra. Son esprit était aux aguets. Il faudrait être parfaitement coordonné avec le saut et l’explosion.
La voiture piègée arriva. Tout se passa au ralenti dans la tête du Gallifréen. Son saut sur Rose , l’explosion , l’onde de choc et les débris qui volent…
Au bout de quelques secondes qui parurent une éternité :
« -Rose ,ça va ? »
La jeune femme gémie.
« -Non ! J’entend plus rien ! Docteur !-cria-t-elle ».
Elle restait  allongée sur le côté , le Docteur allongé sur le côté derrière elle. Ce dernier mit ses  sur les oreilles de sa compagne et parla dans son esprit.
« -Rose , calme toi. C’est à cause du choc. Tu as mal ?
 -Non , juste les oreilles qui bourdonnent-pensa-t-elle
 -Ne t’inquiète pas. Ils ne te voient pas de là où ils sont. Moi toi sur le ventre et prépare toi à bondir. »
Rose s’exécuta. Le Docteur lui prit la main et forma les chiffres trois,deux,un… Ils bondirent et coururent jusqu’aux fenêtres éclatées et sautèrent par-dessus. Les deux fuyards s’engagèrent dans les ruelles sombres. La nuit était tombée. Ils eurent l’impression qu’on entendait que leur bruit de course. Rose n’entendait pas leurs poursuivants. Mais elle voyait que le Gallifréen était inquiet. Et c’étais mauvais signe. Soudain alors qu’un mur  se rapprochait d’eux, le Docteur poussa Rose et une grande flèche argentée siffla entre eux. Rose fut tirée sur le côté par le Docteur et ils passèrent dans une autre rue. Ils n’avaient jamais courus aussi vite. Comme si ils avaient la mort aux trouses.
« -Il faut prendre de la hauteur-souffla le Gallifréen ».
Il l’entraina vers un immeuble dont il ouvrit la porte d’un coup de tournevis sonique puis ils montèrent les marches quatres à quatres. L’escalier débouchait sur le toit. On apercevait les autres toits , tous carrés. Cela faisait penser à un jeu d’échec. Le Docteur soupira intérieurement. Il n’était qu’un pion dans les lignes du temps. Sous la pleine lune, sur le toit d’en face, se dressait une silhouette. C’était l’assassin. Il avait la peau cuivrée , une robe pareille à celle de la mort et une belle arbalète en argent dans la main gauche. Et il souriait.
 « -Deux pour le prix d’un ! Bon appétit. –dit-il d’une voix mortellement belle
  -La grande faucheuse…-répondit le Docteur ».
Il fallait réfléchir et vite. Le Docteur regtarda partout. Pourquoi y avait-il autant de poteaux électriques ?
 « -Un dernier mot à dire ?susurra l’assassin
-Meurt.-répondit simplement le Docteur »
La grande faucheuse leva son arbalète et visa le Gallifréen. Ce dernier leva son tournevis sonique mais ne visait pas l’autre homme. Les deux tirèrent  en même temps. Rose paniquée , poussa son ami et ils tombèrent par terre. Comme elle était à moitié sourde à cause de l’explosion , la voix de l’assassin ne l’avait pas envoutée. Et le cris de souffrance du tueur ne l’effraya pas. Quand ils n’entendirent plus rien ils se relevèrent. Le tournevis avait fait tombé un poteau électrique et le tueur était mort électrisé.
 « -Tu n’est pas blessée ?-demanda le Docteur en détaillant anxieusement Rose
   -Non ça va. Et toi ?
 -ça va. Il faut qu’on s’en aille de cette planète maudite. Passe moi ton i-phone. »
Rose lui passa son téléphone. Le Docteur scanna l’appareil avec son tournevis. La jeune femme réalisa que le Docteur avait tué quelqu’un. Qu’était cette chose pour le Docteur , pour qu’il la tue ?
« Ah voila j’ai Internet .-dit-il en grimaçant »
Il était peut-être blessé ?
 « -Il y a un vendeur de voitures pas loin et ouvert toute la nuit. »
Ils descendirent les escaliers et sortirent de l’immeuble. Ils avaient l’air d’être drogués et ,marchaient en titubant. Leurs cheveux et leurs vêtements étaient couvert de poussières et de débris. Rose remarqua une tâche rouge écarlate sur le col du manteau de son ami. Elle demanda :
« -C’était quoi cet assassin ?
 -Tu as déjà lue Twilight de Stéphanie Meyer ?
-Oui. Une histoire d’amour entre un humain et un steak haché. Nul.
-Il y avait un vampire dans le tome un. Un traqueur. Qui voulait boire le sang de la fille à n’importe quel  prix.
-Celui là voulait ?!
-Je ne sais pas… Je suppose. Je n’ais jamais vu ce qu’ils  avaient fait des corps.-répondit-il sombrement
-Qu’était-il pour toi ?-questionna Rose ».
Les yeux du Gallifréen se voilèrent et son visage changa d’expression. Une seconde plus tard , il redevient normal.
 « -J’ai pas quelque chose qui me coule dans le cou ?C’est une sensation étrange !
   -Si , du sang.
 -Ah.Je suis plus aussi solide qu’avant. Je parie que j’ai une fracture du crâne. Donne moi cinqs animaux.
-Chien , porc , vache , lama , hérisson.
-Alors euh… Chien , lama… Bingo ! J’ai une fracture du crâne. J’en avais jamais eu. Tiens , le magasin ! ».
En effet il y avait le magasin de voitures devant eux. Mais Rose s’attendait à voir des  voitures à quatres roues alors que c’était des vaisseaux spatiaux. Ils entrèrent dans le magasin et le Docteur lança :
« -Bonsoir… »
Un vendeur s’approcha.
« -Monsieur , Madame , je peut vous rendre service ?
-Oui. Mon amie et moi voudrions un Mac 40.
-Hum… Un très bon choix. Ceci dit c’est très coûteux.
-J’ai de quoi payer et je le veut tout de suite.
-Mais…
-J’ai de quoi couvrir les frais de dossier.-rétorqua le Docteur intraitable.
-Vous devez comprendre que je ne peut pas le vendre comme ça…
-C’est juste pour échapper aux beaux-parents…-dit le Docteur avec un sourire idiot
-Oh vous êtes des jeunes…
-…Oui.-coupa le Docteur perdant patience-Ses grands-parents sont des srams. Et ils étaient pas d’accord. Il faut que je mette de la distance… Une trentaine de galaxies ?
-Vous savez que vous risquez d’être transformé en ragoût et mangé à la pleine lune ?
-C’est pour ça que je veut ce vaisseau et tout de suite.-dit-il »
Le Docteur sortit les billets de sa poche et les posa sur la table.
« -Pas de problème-dit le vendeur en avisant l’argent
  -Gardez la monnaie.-lança séchement le Docteur »
Le Gallifréen guida Rose à travers des machines aux formes variées. Puis il ouvrit la porte d’un engin en forme d’œuf.
Note de l'auteur: faite bien la différence entre ce qu'il y a entre crochets et pas. Parce que je voulais mettre en italique mais la différence ne se voit pas.

L’engin était assez spacieux. A l’avant il y avait le tableau de bord avec deux volants puis deux sièges pour les conducteurs. Sur la gauche une grand couchette avec des couvertures et sur la droite des tiroirs de rangement. Ils s’installèrent aux places conducteurs.
« -Les performances de cet engin sont incroyables ! Si je n’avait pas de TARDIS , et c’est le cas , j’aurais un mac 40 !Puis il se téléporte pour aller dans l’hyperespace !-s’exclama-t-il aux anges ».
Il tira sur une petite manette et le décor du magasin fut remplacé par l’espace.
« -Rose , tu sais piloter un avion ?
-Nan. Je noyais mon chagrin dans les Walt-Disney quand tu n’étais pas là. Imagine les vendredis soir.-répondit Rose amusée
-Parce que pour ce vaisseau c’est pareil. Je croyais que les humains noyaient leur désespoir dans l’alcool ?
-Je préfère Mickey et Pluto.-dit-elle en riant- Et les Seigneurs du temps ?
- On n’est pas aussi drôle. On se noit tout court. Pas à faire au Lock Ness au passage…
-Le monstre existe ?!
-Oui et il  est très gentil. Il remonte tout les suicidaires à la surface. Il faudrait peut-être que j’allume les moteurs ! ».
Il appuya sur deux boutons , le vaisseaux subit une légère poussée puis démarra.
« -C’est…Simple. L’écran radar indique les obstacles même invisibles. Pour tourner à gauche ou à droite , c’est avec le volant. Pour monter tu tire, pour descendre , tu pousse le manche. Aie. J’ai mal à la tête… Tu vois combien d’astéroïdes devant ?
-Un.
-J’en vois deux…
-Rentre les coordonnées de Gallifrey et va te reposé. J’esquiverais les obstacles. ».
Les papillons devant les yeux du Gallifréen le convainquirent d’obéir. Dès que les données furent entrées, le Docteur se leva et rejoint la couchette en titubant. Il s’effondra sur le lit.
« -Pfff… J’ai toujours rêvé d’être humain. D’avoir une femme, des enfants , nargué le voisin avec ma décapotable… Des trucs d’humains. Mais il y a quand même des avantages à être Seigneurs du temps. Ne pas dormir…
-C’est bien de dormir !-s’exclama Rose
-Oui mais c’est les rêves le problème… ».
Il perdit connaissance. Rose était donc seule à piloter un vaisseau spatial dans l’infini de l’Univers. Et pas de Méchant Loup pour piloter cette fois. Aucune raison de paniquer donc. Mais elle était quand même dans une meilleure situation que son ami…














[Je reposais mon livre entre les autres dans la bibliothèque. Malheureusement le meuble était trop haut pour moi , je ne pouvais pas attraper tout les bouquins. J’ai 10 ans et je suis petit. Le livre que j’ai lu… Il faut que j’aille voir mon Maître tout de suite. Mais je ne sais plus où est l’entrée de la bibliothèque.  Parce qu’elle est immense , y’a plein de livres partout et on peut pas semer des petits bouts de pain parce que la bibliothécaire les mange ! En plus mon copain m’a raconté que des gens erraient dans la bibliothèque depuis des milliards d’années sans trouver la sortie ! Ah , il faut que je trouve mon Maître. J’ai qu’à cassé le mur ! Vite, je cours … J’espère que je vais passé… YOUPII !! Distorsion dans l’espace ! Gaah ! Oh ! Je suis tombé et j’ai glissé dans le sable devant mon Maître… La honte !
-C’est la fonction d’une bibliothèque.
-Nan mais il parlait des assassins !
-ET ? Vous avez vu la carte page 12 ?
-Oui ! Ma famille est visée ! Et plein de gens ! Ils vont mourir !
-Calmez-vous. Les assassins viennent chaque année… Vous serez en sécurité dans l’Académie.
-Oui mais il faut que les gens viennent à l’Académie ! Ils seront sauvés !
-Non. L’Académie est pour les enfants. C’est la tradition.
-Mais…
-Au revoir. ».
Il est parti ! Des gens vont mourir ! Je croyais qu’il n’était pas comme les autres dirigeants ! Gros,gras,le teint rosé , la bouche vermeille… Quelle horreur !Il faut prévenir Maman !
Alors je cours , très vite , parce que je suis doué pour ça. Je vois défiler très vite les haies , le sable….
Ah mais j’y pense ! Comment je passe à travers l’Académie ? L’école est dans une sorte de boule à neige. Ba…ça passe ou ça casse…]
Boum ! Trou noir…
[Kesceki se passe… Aie. Je me suis assommé contre la vitre ! Et les vétérans qui ont ouvert une porte pas loin ! Et c’est le crépuscule !! La nuit tombe ! Vite, on prend la porte et on dévale la grande pente sans tomber…Les maisons vont drôlement vite ! La nuit est tombée ! Ils sont là ! Vite , ma maison. J’ouvre ma porte avec mon sabre laser sonique. Il y a personne dans le salon alors je m’éclaire avec mon tournevis. Les lumières sont éteintes. Je monte l’escalier, devant les portes , j’appelle doucement. Ma mère ouvre la porte. Elle est belle et très forte. Elle sauvera tout le monde.
-Oh ! Va chercher ta sœur. Je vais voir si on peut passer par le tunnel. »
Elle disparue puis j’ouvris la porte de la chambre de ma grande sœur avec le tournevis. Elle ressemble beaucoup à maman.
« -Qu’est-ce que tu fais là ?-murmura-t-elle
-Les assassins vont venir vous tuer.-murmurais-je.-Maman ouvre le chemin vers le tunnel.
-Okay , donne moi la main. ».
Ma sœur me prit la main et on avança jusqu’à l’escalier. Une main froide se posa sur mon cou comme pour me griffer. Je serrais la main de ma sœur. Elle se retourna et un fantastique rayon de lumière sorti de ses yeux. Waouh ! Elle a héritée des pouvoirs de papa. Mais après il faut qu’elle recharge. Alors elle tombe par terre à plat. Je l’électrocute avec un fils électrique et ça repart. Mais je regarde par la fenêtre installée à ma hauteur. Il y a quatre assassins dehors. Ils m’ont vu quand je suis rentré à la maison !! Ils vont tuer ma mère et ma sœur et c’est de ma faute !
« -Sœurette ?
-Quoi ?
-Va dans le tunnel.
-Et toi ?
-S’il-te-plaît.
-Je ne t’abandonne pas.
- Fais-moi confiance. ».
Argument qui tue. Elle me regarde inquiète. Puis obéit. Alors je rentrais dans ma chambre et pris mon skate. Je monte dessus, attache mes pieds dessus et décolla. Une fois sorti de la maison :
« -Hey, les buveurs de coca-cola c’est l’heure du casse-croûte ! ».
Ils se désintéressèrent de ma maison puis me poursuivirent. Mais j’allais très vite avec mon skate. Je zigzaguais entre les maisons et atteignit rapidement le désert de sel. J’avais attiré les tueurs sur ma famille ! Je vais les perdes dans le désert !
Mais au petit matin j’avais pris de l’avance sur eux. Ils n’étaient plus derrière moi. Ils me traquerons jusqu’à qu’il m’aille.
Mais mon skate s’est déchargé. Je l’enterre dans le sel.
Trois jours que je traine dans le désert sous la chaleur des trois soleils. Sans boire ni manger et du sel partout. J’arrête. J’en peux plus. Tant pis. J’avais qu’à écouté mon Maître… Est-ce qu’ils s’en sont sortis ?
C’est la nuit. Le petit garçon est allongé dans le sel. Un cor résonne au loin.
Aéola ! Elle m’appelle. Pourquoi ma sœur et pas maman ? Maman n’aurait pas besoin de me localiser avec un cor ! Oh non !! Je répondrais pas au cor Aéola ! Ils l’ont eue…]
Trou noir…
[Je me suis réveillé. Aéola m’a rattrapée…
-Oui. Ce n’est pas de ta faute tu sais.
-…-sanglotant
-Ils l’attendaient dans le tunnel. Quand je t’ais vue sortir et les provoquer, je n’y suis pas aller mais je t’ais suivi. Je les ais vue l’emmenée, c’était trop tard. Alors je t’ais suivie. Et je te ramène à la maison. Même si il faut t’assommer. Si je ne t’avais pas suivi… Il faut que tu reprennes des forces. Tiens. Mange. L’assassin qui te poursuivait s’appelait la grande faucheuse. Nom horrible. »
Elle me donna un objet très étrange. Il ressemblait à une corne. Et il y avait de la poudre dedans. Je la versais dans ma bouche. Et faillis vomir tout ce que j’avais dans mon corps. C’était du sel. Et il était très salé !
« -Viens. On rentre. ».]
« Réveille-toi !! »
Le Gallifréen se réveilla en sursaut. Rose le secouait.
« -Quoi ?-demanda-t-il
-On nous suit. ».
Il se leva d’un bond et s’assit devant le radar de l’écran de commande, rejoint par Rose. Effectivement, un point rouge les suivait. Le Docteur fit diverses manipulations sur plusieurs boutons.
« -Ah ah !-fit-il triomphant ».
Il sortit un micro de sous le tableau de commande puis dit :
« -Parlez  ami puis entrez.
-Ami.-répondit une voix de femme qui résonna dans le vaisseau
-Bon. Je fais les présentations. Rose Tyler, Aéola ma grande sœur, Aéola, Rose Tyler. The Rose Tyler.-annonça-t-il  en riant
-Ta changé de compagne ?-demanda Aéola
-Ah. Aéola, je dois te dire quelque chose.-répondit sombrement le Docteur.»
"-Je ne suis pas le Docteur de cette dimension. Celui-là est à  l'hôpital parce qu'il ne se régénère pas.-Ah. Je ne me fais pas de soucis. Il se régénèrera pour moi. Donc tu es mon frère d'une autre dimension. Laquelle? on frère est parti. Pour les en empêcher. Depuis que le Conseil a entendu dire que Gallifrey n'existait plus dans l'autre dimension ils sont devenus complètement fous.-Oh seigneur... Je viens de ce monde et je sais ce qui est arrivé à Gallifrey.-Quoi?!


-Celle à côté. Littéralement. Parce que des Seigneurs du Temps veulent accrocher les deux Univers ensemble.-Oui je sais. C'est pour ça que m-Il y a eu une grande guerre entre notre race et les Daleks. L'Univers allait être détruit. J'ai dû tout faire exploser. Et ils sont tous mort par ma faute.-Quoi?! Un Docteur torturé, ça change. Le mien est monsieur heureux et n'arrête pas de sauté partout...-Je ne pense pas qu'il sera encore heureux, dans son état... Puis moi je cours partout.-A la bonne heure. Moi aussi j'adore courir. Je vous amène sur Gallifrey. Ferme les volets pour miss Tyler.".Il s'exécuta.
"-Puis techniquement je ne suis pas vraiment le Docteur. Je viens de sa main coupée et d'une métacrise avec une humaine : Donna Nooble."
Aéola éclata de rire.
"-ça me fait penser aux étoiles araignées de la mer jaune! Un vrai cauchemard. A chaque fois qu'on coupe un bras de l'étoile, le bras repousse  et le bout coupé devient une autre étoile...
-Merci... C'est sûr que je vais beaucoup mieux...-murmura la pseudo étoile de mer, les larmes aux yeux, hésitant entre éclaté de rire ou se cacher sous le lit pour bouder"
à Rose:
"-Tu ne connaitrais pas un bon psychiatre par hasard?"
Rose le prit dans ses bras et éclata de rire.
"-T'inquiète pas étoile de mer, je vais m'occuper de toi.-dit Aéola
-Sadiste.-répondit Le Docteur"
Rose ssuya ses yeux, essayant de maîtriser son fou rire.
"-On est arrivés! Gallifeey, la belle au trois soleils...-dit Aéola".
Les deux ami sortirent du vaisseau et furent les pies dans le sable. Le Gallifréen était tout... Il ne savait pas ce qu'il était. C'était tout simplement... Le Docteur avait les converses dans le sable jaune, les yeux devant l'Académie et derrière lui , sa maison...
Rose ne prenait plein les yeux. Et ce ciel orange d'où on voyait les étoiles et les trois soleils! Le soleil du milieu était au dessus de la boule à neige et du château. Il faudrait que Rose demande au Docteur ce que c'est. On dirait une grande plage! Aéola les laissait contempler le paysage puis:
"-Et si vous vous avanciez un petit peu? L'histoire de changer de point de vue?
-Ah euh... On rentre à la maison?-proposa le Gallifréen
-Oui-répondit Aéola."
En fait, ils étaient garés juste devant. Toutes les maisons étaient grises comme du béton parce qu'avec la réverbération du soleil, des couleurs claires les auraient aveuglés. Devant la maison du Docteur, il y avait un petit jardin d'herbes et de fleurs multicolores. Tandis que le groupe allait sur le seuil de la demeure, Rose fut intriguée par une fleur en particulier. Le centre de la fleur ressemblait à un oeil de chat. Cette fleur était étrange. Il semblait à Rose qu'il se passait quelque chose en elle. Ce pouvoir, comme Méchant Loup...
“-Rose!-appela le Docteur”.
Rose détourna le regard de la fleur.
“-Cette fleur s'appelle Oeil de loup. Elle est offerte aux TARDIS pour leur intronisation.-expliqua-t-il-Tu viens?”
Ils pénétrèrent  dans le salon. Il était grand, carré et l'angle gauche était occupé par un grand canapé d'angle en cuir. A droite, il y avait un grand écran blanc qui flottait mais rien ne la soutenait. A côté, il y avait une grande bibliothèque avec beaucoup de livres et de cd. A gauche de la porte  d'entrée, il y avait un escalier et la cuisine.
Le groupe s'installa sur le canapé, Aéola en face du Docteur et Rose.
“-ça ressemble à chez toi?-demanda Rose au Docteur
-Oui...-répondit-il ému
-Qu'est-ce qui t'es arrivé en neuf cent trois ans et des poussières ?-demanda Aéola
-Oh…Tellement de choses… Je ne sais même pas par quoi commencer tellement il y en a…
-Echange de données alors ? Comme ça tu pourras voir ma vie au passage.
-Mais mon cerveau est à moitié humain…
-Si tes synapses menacent de griller on arrête.
-D’accord. ».
Ils se mirent à genoux  sur le tapis, l’un en face de l’autre. Puis ils mirent leurs doigts sur les tempes de l’autre. Rose assistait au rituel, ce demanda
nt ce qu’il allait se passer. Et elle ne vit rien. Ils étaient concentrés. En fait l’un regardait les souvenirs de l’autre. Le Docteur et Aéola rouvrirent les yeux, horrifiés, les bras tombant le long du corps.
« -Tu as…-murmura le Docteur, inquiet
-… Toi aussi ! On a vécu à peu près les mêmes évènements !
-Quelle horreur !-s’exclama le Docteur qui pensait à l’état de sa sœur
-Oui !-s’exclama Aéola qui pensait à l’état de son frère
-Il faut qu’on aille voir le Conseil. Ils doivent arrêter d’ouvrir l’Uni vers. Il n’est pas assez solide , il ne tiendra pas !
-Si Rassillon te voit, il saura qui tu es et que tu ne viens pas d’ici !
-Respirez un peu !-s’exclama Rose qui était essoufflée pour eux
-Il te torturera Docteur !!-cria Aéola
-Mais…-répliqua le Docteur
-Tu n’es pas immortel. Et tu as beaucoup à perdre.-dit-elle en jetant un œil à Rose
-Fais le toi !!-répliqua le Docteur
-Non.-répliqua Aéola catégorique
-Mais tu appartiens à cet Univers ! Même si tu t’enfuis avec nous en TARDIS tu mourras !-s’exclama-t-il, des sanglots dans la voix
-Je sais.-répondit-elle
-Mais…
-… Je ne ferais rien. ».
Le Gallifréen ne répondit pas. Il avait les larmes aux yeux. A peine retrouvée celle pour qui la mort de Gallifrey le torturait…Déjà perdue…
« -Il me faut un peu de temps pour digérer ça. Rose, tu m’accompagne ?-demanda le Docteur ».
Rose acquiesça. Ils sortirent de la maison et firent quelques pas dans le sable. Le Docteur pleurait. Rose le prit dans ses bras. Elle n’était pas bien non plus. C’est tellement injuste…
« -Désolé… Hum… C’est la seule personne qu’il me restait sur Gallifrey. Avant cette stupide guerre ! Parfois… Je me dis que je n’aurais pas dû tout faire sauter… Mais quand je me souviens dans la bêtise des Seigneurs du temps… A quel point je les déteste… Oh je me suis égaré, pardon…-murmura le Docteur qui n’avait pas l’habitude de parler de lui à ce point là
-Je suis là moi…-murmura Rose, qui voulait L’aider ».
Le Docteur la regarda au fond des yeux. Ce regard que Rose trouvait si… Fascinant… Le Docteur n’1 avait raison. Son double était ce qu’il était avant que Rose n’arrive. Et elle l’avait changée son Docteur… Tout était à refaire avec celui-là. Le guérir… Pour ce regard ; elle s’était transformé en Méchant Loup, grâce au vortex du temps. Alors il l’avait embrassé pour aspiré le vortex et la sauvée… Là, c’état différent. Personne n’était en danger de mort. Et elle ne se souvient pas de qui avait embrassé l’autre en premier. Aéola les regardait par la fenêtre. Qu’ils étaient mignon ces deux là ! Que son frère avait de la chance d’avoir trouvé son âme sœur ! Aéola leur ferait un beau cadeau avant qu’ils partent. Pour qu’ils sachent ce qu’ils sont.
Le Docteur détourna la tête, en souriant bêtement. Il était tout rouge !
Ce qui fit rire Rose.
« -Oh je suis tellement humain !-s’exclama le Docteur, ravi
 -Et c’est bien d’être humain ? –demanda Rose en riant ».
IL prit la main de Rose et l’entraina le long du chemin qui menait à l’Académie. Après tout… Il fallait qu’elle voie Gallifrey. Sur le chemin, ils croisèrent des petits gamins aux yeux d’un bleu étonnamment clairs. Ils poursuivaient une petite fille en poussant des cris de loups.
« -Oh… Est-ce possible ? Je crois que je commence à comprendre...-murmura le Docteur, les yeux dans le vague
-Quoi ?-demanda Rose
-Ce qu’est Méchant Loup. ».





« -Qu'est-ce que Méchant Loup?-demanda Rose 
-Je préfère vérifier d'abord.-répondit le Docteur 
-Hey! Attendez moi!-cria Aéola qui les rejoignait ».

Les deux amis s'arrêtèrent.
« -Rassilon est ici. Papa , maman et tout le monde est ici.-dit-elle 
 -Oh.-murmura le Docteur 
 -Moment de rencontrer la belle famille? -demanda la soeur en riant -J'aurais trouvé ça drôle si l'univers ne menaçait pas de se briser en deux. Ils nous faut un TARDIS.-Tu peut faire le choix si tu veut.
 -Il faut que tu nous accompagne à cause du système de sécurité.-ajouta le Gallifréen
 -Oui ne t'inquiète pas.
 -Puis moi et Rose ferons le choix ensemble.
 -Hein? -demanda Rose surprise
 -On choisira un TARDIS tout les deux. Ne t'inquiète pas c'est simple.-expliqua le Docteur
 -Puis si vous ne trouvez pas je vous passe le mien. Allez , pas de temps à perdre allons à la nursery.
 -Il faudrait aller chercher ma mère. -dit Rose
 -Oui. Je m'en charge. Comment elle s'appelle?-demanda Aéola
 -Jackie Tyler. Merci.-répondit Rose ».
Aéola rebroussa chemin et fila vers l'endroit où elle avait garée son TARDIS.




« -Elle est gentille.-dit Rose 
-Mouais... Qu'est-ce qu'elle me prépare...-répondit le Docteur »
La porte du bâtiment vers lequel ils se dirigeaient était toute proche mais le Docteur prit un autre chemin , qui longeait le bâtiment. 
« -Qu'est-ce qu'on fait ?-demanda Rose    -On ne rentre pas par l'entrée principale. Rassilon est dangereux.
    -Tu n'as pas envie de revoir tes parents , des amis ?
   -C'est compliqué...-murmura le Docteur étrangement triste
  -Explique moi.-murmura Rose
 -...
  -Je ne compte pas te lâcher comme ça. En plus tu est devenu humain maintenant...-dit Rose avec un petit sourire »
Le Docteur se mit à rire d'un  rire franc qu'elle n'avait jamais entendue.




« -Je suis prêt pour la torture! Dit-il en riant -Attention je suis coriace!  
-Pas autant qu'une femme déterminée... Si je rate je t'envoie Jackie!-s'exclama-t- elle  
-Nan je me ren... »Le Docteur se prit les pieds dans une ronce et s'étala par terre. « -Ouch! Si même Gallifrey est contre moi! Je me rend! -s'exclama-t-il d'un air dramatique »
Il se releva , aidé par une Rose qui allait s'écrouler de rire.
  « -Alors? -demanda Rose , n'abandonnant pas
    -Hum...Hum... Je ne sais même pas... Je les ais quittés il y a si longtemps... L'immortalité... Personne ne changeait, tout était figé , rien n'évoluait... Ils étaient immortels , ils avaient le temps. Je les détestait pour ça quand j'étais petit. Mais je ne pouvais m'empêcher de les admirer... Si grand , si fier , avec tellement de pouvoir... Tout les soirs j'observais la Terre au télescope. Elle changeait tellement. Tout les jours il se passait quelque chose de nouveau. J'ai cru que vous alliez tous mourir lors de la première guerre mondiale. Après il y en a eu une troisième... Enfin bref. Tout ce pouvoir que j'acquérais sans pouvoir m'en servir. Je pouvais aider tellement de monde! Mais j'ai même pas pu sauver ma mère.  Des assassins , celui que j'ai tué , venaient tout les ans kidnapper des Seigneurs du temps. Mon père n'était même pas là. Trop occupé à faire de la politique. Je suis fière d'eux mais dégouté... Tellement dégouté. ».




Une distorsion lumineuse dans le ciel attira leur regard.  Une partie du ciel orange devenait bleu.
« -Puis je ne peut pas me réjouir de les avoir retrouver. Ils vont tous mourir par leur faute cette fois ci. C'est fini Gallifrey! Bye bye , le rideau se ferme et clap de fin. 
-Je comprend. Mais ce n'est pas fini. On va trouver un TARDIS et on va s'enfuir. Encore et encore.-dit Rose 
-Et je t'admire pour ça. Moi je fuis tout le temps Gallifrey. Ne pas être comme eux. Etre meilleur.Mais... Je suis partant pour m'enfuir encore.-dit le Docteur en riant -Allons-y!
 -Et on embarque Jackie aussi!-s'exclama le Docteur-Du moment qu'elle ne me traite pas de martien! »
Ils s'arrêtèrent devant une porte. Le Docteur allait l'ouvrir mais suspendit son geste.


« -Ah oui c'est vrai. Je ne suis pas Seigneur du temps. Je peut pas ouvrir.-dit le Docteur se sentant un peu bête »

Rose observait la poignée de la porte. C'était une sécurité pour empêcher les humains et autres races de kidnapper les TARDIS. Les enfants TARDIS... Si ils pouvaient grandir , qu'est-ce que ça donnerait?

« -ça donnerait toi.-murmura une voix au fond de Rose -Appelle moi...Appelle Méchant Loup... ».

Le Docteur ne voyait pas le trouble de Rose.
« -Bon ba... Plus qu'à passer par la porte d'entrée... ».
Ils rebroussèrent donc chemin. En arrivant devant la grande porte principale ils retrouvèrent Aéola avec Jackie.


« -Au fait , c'est quoi ce bâtiment? -demanda Rose 
 -L'Académie. Un peu la capitale. C'est aussi la seule école de Gallifrey , un grand centre politique , le lieu de naissance des TARDIS , le seul endroit dans l'univers où une déchirure spatio-temporelle existe sans détruire la vie qu'il y a autour. Tu peut l'appelée fissure , déchirure, schisme... Au choix. Et c'est aussi ici que se trouve la bibliothèque. Il n'y en a pas d'autres dans Gallifrey. Puis j'allais oublier le grand télescope , avec lui tu peut regarder quasiment l'univers entier . Où espionner les voisins...-dit le Docteur , se lançant dans un discours passionné et désignant des parties de l'établissement. »

Mais Rose ne l'écoutait plus , retrouvant sa mère avec joie. Ce fut une belle claque pour le Docteur quand il vit que personne ne l'écoutait.  Il parti donc rejoindre les trois personnes et dit à sa sœur:
« -En fait on a besoin de toi pour rentrer dans la nursery...  -Changement de plan. On passe par devant.  -Pourquoi?-demanda-t-il surpris -Parce que. -répondit-elle -Oh on dirait une grande église! -s'exclama Jackie
 -Jackie Tyler... On ne risque plus rien en passant devant Rassilon!
 -C'est vraiment votre planète ici? On pourrait allez voir votre famille et...
 -...N'allez pas au bout de votre pensée s'il-vous-plaît! Merci!-coupa le Docteur
 -Qu'est-ce que vous avez tous à parler dans mon dos! -demanda Rose
 -Nan rien ça va. -répondit le Docteur gêné
 -Ah les belles-mères...-enchérit Aéola
 -Aéola! Mêle toi de tes affaires! -s'exclama le Docteur
 -Mais je me mêle de mes affaires frangin. On a une règle que tu ne connais pas.Ne pas laisser passer certaines choses.
 -Qu'est-ce qui se passe!-s'exclama Rose
 -Et moi j'en ai plein aussi. Comme celle de ne pas utiliser d'armes. Mais je pourrais l'oublier! -répondit le Docteur
 -Si tu savais grand bêta! Qu'est-ce que tu peut être niais!
-Niais!? Non mais tu te prend pour qui là!
 -Taisez-vous!!-hurla Rose- Vous vous comportez comme des gamins!
 -Mais c'est un gamin!!-s'exclama Aéola
 -Taisez-vous aussi!-s'exclama Rose- Il ne reste plus beaucoup de temps. On va pas s'engueuller pour rien. On passe devant chercher le TARDIS.
 -Okay. Allons-y donc. - répondit Aéola. »




La troupe se remit en route et passa enfin la porte d'entrée. La pièce était immense. On aurait dit une église gigantesque avec ses grandes arches et ses peintures au plafond. Des peintures qui représentaient l'univers entier. L'immense salle se divisait en plusieurs couloirs. Le matériau utilisé pour les murs ressemblait à de la pierre. La pierre permettait de conserver la fraîcheur du lieu. Très utile sur Gallifrey où il y avait trois saisons d'été. La dernière était la saison des pluies. Et là la pierre était moins pratique. Des gens dans une tenue étrange semblaient s'agiter dans la pièce. Comme des abeilles revenant à la ruche.

« -Observe Rose. Et dis moi ce que tu en pense. 
 -C'est magnifique. Mais qu'est-ce qui se passe? 
-Tout le gratin scientifique , politique et les autres choses qu'ils ont inventés se sont réunis ici. Tous ensemble dans la fin. Certains savent de quoi ils vont mourir, d'autres non. Pas de Rassilon en tout  cas. ».

Ils s'engagèrent dans un long couloir en pierre sans fenêtres. Il était éclairé par de grande torches enflammées. Il n'y avait personne dans ce couloir.« -C'est trop simple. -dit le Docteur  

-Personnellement ça ne me dérange pas. -dit Jackie 
-C'est normal.-murmura une voix au fond de Rose »

Celle-ci , surprise regarda derrière elle. Personne.

« -Désolé de t'avoir fait peur. Vous , les humains pensez avoir votre libre arbitre. Mais c'est nous qui  tirons les ficelles depuis le début. 
-Vous faites mal votre boulot alors. Vous pourriez empêcher les humains de s'entretuer.-remarqua Rose
 -Non. On vous a amener ici. Vous ne faites pas partie de cette univers. Vous n'avez pas commis de fautes. Vous devez vous échapper. 
-Gentil.-murmura Rose »

Aéola était en train de tourner la poignée d'une porte. Ils entrèrent dans une pièce et allumèrent la lumière.
 « -Des enfants!! -s'exclama Rose ».
Il y avait trois enfants. Deux enfants s'en allèrent , mécontent d'avoir été dérangé.
 « -Euh... En fait c'est pas vraiment des enfants. - précisa le Docteur   
-Oui. La légende dit que l'on vient de nulle part. Pas de parents. On ne grandit jamais. On doit fixer notre âme sur un vaisseau spatial.-ajouta la petite fille qui était restée »


« Fixer notre âme à un TARDIS ». Cette phrase résonnait dans l'esprit de Rose. Des âmes perdues... Leur seul point d'ancrage est un vaisseau spatial. Comme le Docteur de l'autre univers. Est-ce qu'il va s'en sortir? Est-ce qu'il aura le temps?
« -Voila. Comment tu t'appelle petite fille? -demanda le Gallifréen  
 -On ne m'appelle pas. -dit-elle d'un ton morne  
-Tu n'as pas de nom c'est ça? -demanda Jackie  
-Non. -répondit la petite – Pas de nom à moi.  -Pauvre enfant. -murmura Jackie qui alla la prendre dans ses bras -Faire ça à des gamins. Je vous déteste! -lança-t-elle au Docteur
  -Mais...-commença-t-il
  -...Ils n'ont pas le choix!-coupa Rose- Si ils ne se fixent pas à un vaisseau ils meurent. C'est comme si le vaisseau était leur corps.
 -Comment? -demanda le Docteur
 -Peut importe. Il faut se dépêcher. - dit la petite fille – Demain tout le monde meure. 
 -On va faire le choix alors. -dit le Docteur
 -Il suffit de la regarder dans les yeux et voir si quelque chose se passe. -précisa Aéola pour Rose- Parce que les yeux sont les fenêtres de l'âme. Ils permettent de se lier au TARDIS. »


Rose s'approcha de l'enfant et la regarda dans les yeux. Quelque chose de bizarre se … Comme si elle pouvait lire ses pensées...Rose commença à paniquée.

 « -Doc... J'ai... »

Ce dernier s'approcha et regarda la petite fille. Il n'eut pas peur quand les pensées de la petite pénétrèrent dans son esprit. Il se sentait bien. Enfin , son amie était revenue. La petite lui manquait. Elle était comme son TARDIS  de l'autre univers. Le charme se rompit et les deux amis revinrent à la réalité. Jackie qui avait assistée au phénomène de près était soufflée.

« -Vous avez un TARDIS. -dit Aéola heureuse   -Enfin! Personne ne m'avait choisie! -s'exclama la fillette – Je dois me fixer à un vaisseau. Nous devons partir  dès l'aube.   -Donc vous pouvez profiter de Gallifrey jusqu'à demain. -dit Aéola
  -Et tu nous recommande une certaine partie de l'Académie c'est ça? -interrogea le Docteur
 -Non... Je n'y pensais pas mais maintenant que tu le dit... ».




La petite fille sortie de la pièce.
« -On va faire pareil! -s'exclama le Docteur »
Lui et Rose quittèrent la nursery.
« -Qu'est-ce qu'on fait maintenant? -demanda Rose 
-Aucune idée. Oh! Sent cette odeur! C'est l'heure du dîner. On pourrait allez voir les étoiles. Le ciel est magnifique quand on le regarde de la coupole. 
-ça me va.-dit Rose »
Quelques couloirs plus loin , il y avait un grand escalier. On pouvait voir qu'il y avait beaucoup de marches. Il devait monter très haut.« -On fait la course? -proposa le Docteur. »
Cinq minutes plus tard , ils arrivèrent complétement essoufflés sur une petite terrasse ronde. Une coupole en plastique la recouvrait , permettant d'observer le ciel par tout les temps. Et le ciel était magnifique. Des milliards d'étoiles , des trainées de poussières blanches , des points rouges et bleus , des galaxies de toutes les formes , des choses que Rose n'avait jamais vue. Toutes ces merveilles sur fond noir l'impressionnait.




« -ça me rappelle quelque chose. -dit Rose 
L'épisode de l'araignée qui nous faisait voir nos rêves? Devant la constellation de Persée... 
-Oui. Dit , tu crois que le Destin est écrit  d'avance? Que le libre arbitre n'existe pas? 
-Oh Rose Tyler. Toujours à poser les bonnes questions... Le Destin fait bien les choses en tout cas. -Qu'est-ce que vous disiez toi et Aéola?
 -On ne disait rien.
 -Vous le pensiez.
 -Tu m'as eu. Elle voulait que je te pose une question. Que j'oublie mes principes de Seigneur du temps puisque je n'en suis plus un. Je suis un humain.
 -Et? -demanda Rose , tenace
 -Je n'ai pas de bague mais tout l'univers. Je voulais te demander si tu voulais m'épouser. »




Quelque part dans une salle de l'Académie.
« -Vous croyiez qu'il l'a fait? -demanda Jackie 
 -Oui. Il l'a fait. -répondit Aéola heureuse. - Deux âmes qui n'attendaient que ça.  Ce sont deux âmes sœurs.  C'est dans ce cas que je me demande si le Destin existe. Si quelqu'un ne tire pas les ficelles. 
-Deux âmes sœurs? Comme dans les contes de fées? -demanda Jackie heureuse 
-Oui. Comme dans les contes. Ils partageront tout.  -Il pourra toujours la protégée? Ce n'est qu'un humain maintenant.
  -C'est elle qui lui permettra de se protéger tout les deux. Elle a un grand pouvoir. Il le partagera avec elle. Elle ne risque plus de mourir.
  -Expliquez moi. - demanda Jackie , inquiète
  -Elle a regardée dans le cœur du TARDIS. Ils ont fusionnés. Maintenant une partie de l'âme du vaisseau vit en elle. Rose et votre gendre maintenant le partageront.
  -C'est mon gendre... Mon gendre est un extra-terrestre. Dans neuf mois je vais être grand-mère. -résuma Jackie
  -Pourquoi neuf mois? -demanda Aéola
  -Les premiers enfants sont conçus pendant la nuit de noce. C'est statistiquement prouvé par les rédacteurs du magazine Viva.
  -Pas bête. Et vous êtes contente?
  -Pete va mourir. Ma fille va connaître le bonheur. Oui je suis contente. Je peut survivre sans Pete.
  -Je suis désolée. Puis pour votre information ils auront juste le temps de se marier si on leur donne un coup de main. Après il faut préparer le voyage , remplir le TARDIS , sauver l'autre univers puis vous devez trouver un autre univers pour vous accueillir.
  -Vous ne venez pas? -demanda Jackie
  -Je préfère mourir chez moi.  Je vais vous laisser toutes mes affaires. »





Dans l'Académie , les enfants TARDIS chantaient. Ils pleuraient la fin de cet Univers. Mais ils allaient tous se fixer à un vaisseau et s'enfuir. Les enfants de l'univers ne sont pas fautifs. L'univers leur pardonne. Puis ils chantaient pour le mariage qui avait lieu. Une page se tournait mais le livre ne se refermerait jamais.
Mais pour lire le prochain chapitre , il faut attendre qu'il s'écrive...
                                                  FIN




































[/color][/color]
[/color]

_________________

http://meshistoires-elisabeth.blogspot.com


Dernière édition par persee2 le Dim 18 Avr 2010 - 11:35; édité 36 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Mer 11 Nov 2009 - 16:21    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
persee2
[Face of Boe]

Hors ligne

Inscrit le: 08 Juil 2009
Messages: 518
Localisation: planete terre
Féminin Vierge (24aoû-22sep) 猴 Singe

MessagePosté le: Jeu 12 Nov 2009 - 17:02    Sujet du message: Auto-stoppeur[terminé] Répondre en citant

Pour ceux qu'ont déjà commencés à lire hier , j'ai ajoutée un nouveau paragraphe mais il est bien coupé en deux par :"NOTE DE L'AUTEUR" .Donc c'est très visible.
_________________

http://meshistoires-elisabeth.blogspot.com
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Lapitchounette
[Headless Monk]

Hors ligne

Inscrit le: 27 Oct 2009
Messages: 408
Localisation: Côte Méditerranéene
Féminin Cancer (21juin-23juil)

MessagePosté le: Sam 14 Nov 2009 - 17:25    Sujet du message: Auto-stoppeur[terminé] Répondre en citant

Chapitre 1: Le début de la fin.

Ahaha j’adore l’idée de départ, je l’autostop intergalactique ! Fallait y penser ^^ Après, j’imagine bien la chambre de Rose avec 2 lits… Surement le Doc qui le lui a suggéré, ah il ne changera jamais ! Par contre étonnée que Rose se présente sous le nom de Smtih et non pas de Tyler. Il y a une raison particulière ?
J’aime bien le coup de la numérotation des chambres… c’est bien trouvé et ça aurait pu être encore plu drôle si Rose l’avait découvert à ses dépend !
C’est quoi cette histoire de lumière qui l’entoure ???? Bon alors un autre Docteur dans ce monde ! Humhum, ça va faire du remue ménage… je me demande bien que qu’ils ont peu se raconter avec Rose ?

Citation:
"-Note à moi même: ne plus mélanger le poisson pané et les aubergines... A moins que ce ne soit pas du poisson pané ou des aubergines...".
Lol c'est sûr ! Bon à la fois on ne le voit pas souvent manger du poisson pané et des aubergines, c'est plutôt bananes, et steak frites ^^

Citation:
Rose était toujours absorbée dans la contemplation des hommes-mouches.
"-Ne les regarde pas comme ça.Pour eux ça veut dire.. hum..Enfin bref.
Ca veut dire quoi au juste ? J’ai peur de me faire des idées ^^

Citation:
Le Docteur utilisa son tournevis sonique censé ouvrir toutes les portes mais celle là résistait. Finalement le Docteur revient vers leur chambre et une Rose intriguée.
Et il abandonne aussi facilement ? Ca ne lui ressemble pas ! Bizarre.. aurait-il d'autres projets en tête ?????
_________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
persee2
[Face of Boe]

Hors ligne

Inscrit le: 08 Juil 2009
Messages: 518
Localisation: planete terre
Féminin Vierge (24aoû-22sep) 猴 Singe

MessagePosté le: Dim 15 Nov 2009 - 11:15    Sujet du message: Auto-stoppeur[terminé] Répondre en citant

Je taperais la suite demain.Là j'ai des trucs à faire.

 
Citation:
"Ça veut dire quoi au juste ? J’ai peur de me faire des idées ^^" 
Et oui t'as compris. ^^

"

 
Citation:
Et il abandonne aussi facilement ? Ça ne lui ressemble pas ! Bizarre.. aurait-il d'autres projets en tête ?????"


Bah tu sais des fois tu vois un truc bizarre , tu te dis c'est tellement bizarre que j'ai dû rêver. Surtout qu'il est à moitié seigneur du temps donc il se dit mon pouvoir marche moins.  ( j'explique parce que il n'y aura pas ça plus loin).
_________________

http://meshistoires-elisabeth.blogspot.com
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
persee2
[Face of Boe]

Hors ligne

Inscrit le: 08 Juil 2009
Messages: 518
Localisation: planete terre
Féminin Vierge (24aoû-22sep) 猴 Singe

MessagePosté le: Mer 18 Nov 2009 - 07:36    Sujet du message: Auto-stoppeur[terminé] Répondre en citant

j'ai oubliée de dire hier que j'avais postée une partie du chapitre 2.
_________________

http://meshistoires-elisabeth.blogspot.com
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Lapitchounette
[Headless Monk]

Hors ligne

Inscrit le: 27 Oct 2009
Messages: 408
Localisation: Côte Méditerranéene
Féminin Cancer (21juin-23juil)

MessagePosté le: Sam 21 Nov 2009 - 17:47    Sujet du message: Auto-stoppeur[terminé] Répondre en citant

Chapitre 2 : Prise d'Otage


Hum hum intriguant tout ça… des preneurs d’otage en treillis, mais on ne connaît pas l’espèce, ni le but (à part accéder aux mondes parallèles). Le Docteur en piteux état, mais apparemment ni rose, ni Ten bis s’en soucient vraiment… Je me demande ce qu’est devenue la compagne du vrai docteur de ce monde ci quand même !
_________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
persee2
[Face of Boe]

Hors ligne

Inscrit le: 08 Juil 2009
Messages: 518
Localisation: planete terre
Féminin Vierge (24aoû-22sep) 猴 Singe

MessagePosté le: Ven 27 Nov 2009 - 17:55    Sujet du message: Auto-stoppeur[terminé] Répondre en citant

chapitre 3 posté au fait.
_________________

http://meshistoires-elisabeth.blogspot.com
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Lapitchounette
[Headless Monk]

Hors ligne

Inscrit le: 27 Oct 2009
Messages: 408
Localisation: Côte Méditerranéene
Féminin Cancer (21juin-23juil)

MessagePosté le: Mar 1 Déc 2009 - 18:35    Sujet du message: Auto-stoppeur[terminé] Répondre en citant

Chapitre 3 : Le puzzle se met en place
Le coup de Méchant loup qui revient… ça s’est déjà lu, mais je sens que tu nous réserve des surprises avec, surtout vu la fin ! Intriguant tout ça !!!!
_________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
persee2
[Face of Boe]

Hors ligne

Inscrit le: 08 Juil 2009
Messages: 518
Localisation: planete terre
Féminin Vierge (24aoû-22sep) 猴 Singe

MessagePosté le: Mar 1 Déc 2009 - 18:42    Sujet du message: Auto-stoppeur[terminé] Répondre en citant

je posterais le chapitre suivant vendredi après-midi à 15 h. Parce que j'ai du boulot. ^^
_________________

http://meshistoires-elisabeth.blogspot.com
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
persee2
[Face of Boe]

Hors ligne

Inscrit le: 08 Juil 2009
Messages: 518
Localisation: planete terre
Féminin Vierge (24aoû-22sep) 猴 Singe

MessagePosté le: Ven 4 Déc 2009 - 16:14    Sujet du message: Auto-stoppeur[terminé] Répondre en citant

Chapitre 4 posté!!! yatai!!!!!!!
_________________

http://meshistoires-elisabeth.blogspot.com
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
docteur fan
[Ood]

Hors ligne

Inscrit le: 19 Nov 2009
Messages: 37
Localisation: dans les nuages
Féminin Capricorne (22déc-19jan) 猪 Cochon

MessagePosté le: Dim 6 Déc 2009 - 19:22    Sujet du message: Auto-stoppeur[terminé] Répondre en citant

Géniaux ces 4 premiers chapitres!On n'attend qu'une seule chose:

                                 La suite  ! La suite!


                                                     
_________________
Revenir en haut
persee2
[Face of Boe]

Hors ligne

Inscrit le: 08 Juil 2009
Messages: 518
Localisation: planete terre
Féminin Vierge (24aoû-22sep) 猴 Singe

MessagePosté le: Lun 7 Déc 2009 - 08:36    Sujet du message: Auto-stoppeur[terminé] Répondre en citant

Chapitre ,5 posté. J'en ais profiter que j'avais un peu de temps.
Puis faut que j'écrive la suite.
_________________

http://meshistoires-elisabeth.blogspot.com
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Lapitchounette
[Headless Monk]

Hors ligne

Inscrit le: 27 Oct 2009
Messages: 408
Localisation: Côte Méditerranéene
Féminin Cancer (21juin-23juil)

MessagePosté le: Lun 7 Déc 2009 - 16:49    Sujet du message: Auto-stoppeur[terminé] Répondre en citant

Chapitre 4 : A faire pour sauver le monde et leurs vies avec.
Ahaha retour de Méchant Loup, qui au passage n’a rien de méchant ! bref, et le Docteur parmi les « siens », enfin si je puis dire !!!!
 

Chapitre 5 : Des liens entres les deux mondes
Bon quelque chose me dit que le docteur a corrigé les données mais pas forcément dans les même intentions que NAht… Et puis fusionner deux Tardis ? Voilà qui est intriguant… j’ai hâte d découvrir pourquoi !
_________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
persee2
[Face of Boe]

Hors ligne

Inscrit le: 08 Juil 2009
Messages: 518
Localisation: planete terre
Féminin Vierge (24aoû-22sep) 猴 Singe

MessagePosté le: Ven 11 Déc 2009 - 15:55    Sujet du message: Auto-stoppeur[terminé] Répondre en citant

Chapitre 6 posté. Et peut-être le  7 si j'ai le temps!
_________________

http://meshistoires-elisabeth.blogspot.com
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
persee2
[Face of Boe]

Hors ligne

Inscrit le: 08 Juil 2009
Messages: 518
Localisation: planete terre
Féminin Vierge (24aoû-22sep) 猴 Singe

MessagePosté le: Ven 11 Déc 2009 - 16:08    Sujet du message: Auto-stoppeur[terminé] Répondre en citant

Pourquoi mon hide ne marche pas?
_________________

http://meshistoires-elisabeth.blogspot.com
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 09:27    Sujet du message: Auto-stoppeur[terminé]

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Doctor Who Index du Forum -> Made in Gallifrey -> Fan Fiction -> Doctor Who fan-fiction Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2, 3  >
Page 1 sur 3

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com