Doctor Who Index du Forum
 
 
 
Doctor Who Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion


[Série US]Supernatural
Aller à la page: <  1, 2, 37, 8, 932, 33, 34  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Doctor Who Index du Forum -> Le Tardis -> Autres univers et dimensions -> Fantastique & Fantasy
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Eternien
[Conquête du Cpt Jack]

Hors ligne

Inscrit le: 13 Mai 2010
Messages: 133
Localisation: Dans l'espace

MessagePosté le: Dim 23 Jan 2011 - 17:08    Sujet du message: [Série US]Supernatural Répondre en citant

Alala encore une bonne série qui ne tient pas la longueur, rien à dire sur les 2 première saison qui sont excellente, mais j'ai remarqué une certaine baisse de qualité à partir de la saison 3, j'ai finis la saison 5 il y a peu et force est de constaté que oui, ce n'est pas moi qui déconne, non c'est bien la série. :-/
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 23 Jan 2011 - 17:08    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Docky'doc
[Face of Boe]

Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2009
Messages: 866
Localisation: Cylon basestar

MessagePosté le: Lun 24 Jan 2011 - 12:45    Sujet du message: [Série US]Supernatural Répondre en citant

ça dépend du point de vue , pour moi elle a son apothéose dans l'arc des saisons 4 et 5 .

Sinon euh c'est qui Pam déjà oO , je m'en souviens même pas....


J'ajouterais en personnage préférés aussi : alistair , bien flippant !

et chuck ,je ne sais pas si je l'avais cité .
_________________
Revenir en haut
Tyr
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 18 Jan 2010
Messages: 1 700
Localisation: La Réunion
Féminin Scorpion (23oct-21nov)

MessagePosté le: Lun 24 Jan 2011 - 18:06    Sujet du message: [Série US]Supernatural Répondre en citant

Ah oui, Allistair: super perso ça! Et Pam est la voyante aveugle.

Moi aussi je trouve que la série se lance vraiment en saison 4, c'est là que je suis devenue accro et pas simple spectatrice. Mais je comprends que ça n'ait pas plu à tout le monde.^^
_________________
Vous avez survécu à mes avalanches de mots? N'hésitez pas à découvrir mes articles sur différentes séries TV sur le site SerieViewer (ceux qui commencent en général par Et si...) http://www.serieviewer.com/articles/thematiques
Revenir en haut
Hawkins
Master à la retraite

Hors ligne

Inscrit le: 02 Oct 2007
Messages: 2 123
Localisation: Dans une allée à côté de l'Hyperion
Bélier (21mar-19avr)

MessagePosté le: Lun 24 Jan 2011 - 20:49    Sujet du message: [Série US]Supernatural Répondre en citant

Je confirme ce sentiment, la fin naturelle de la série est en saison 2. Les saisons 3 et 4 sont déjà plus basses en terme de qualité et on commence déjà à faire le tour des personnages...

Ceci dit la série avait pris un gros risque en terminant l'intrigue majeur en fin de saison 2 (un peu comme alias), mais force est de constater que la suite n'a pas la même force, ni le même attrait que les deux premières qui ont une atmosphère unique. Wink
_________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Docky'doc
[Face of Boe]

Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2009
Messages: 866
Localisation: Cylon basestar

MessagePosté le: Lun 24 Jan 2011 - 21:36    Sujet du message: [Série US]Supernatural Répondre en citant

enfin en saison 2 ya le fait qu'ils tuent enfin Azazel mais le big plan ont ne le découvrent que dans l'arc saison 4 et 5

et encore une fois c'est subjectif je me suis endormie sur plus des trois quart de la saison 1

@Tyr: ah oky je vois maintenant : j'avais complétement oubliée son nom ( shame on me )

et comme je trouve gaby beaucoup plus cool que dans mes cours de cathé Cool ( sans dec... Mr. Green )

j'ai fait ma petite recherche youtube sur richard speight jr ( qui fait plus d'1m12 , mais face à des géant comme jared ....)




et puis celle là :



son imitation de mark pellegrino je la trouve génial ( et son comentaire a propos de prendre le petit déj avec lucifer le lendemain qu'il l'ai tué lol)
_________________
Revenir en haut
Tyr
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 18 Jan 2010
Messages: 1 700
Localisation: La Réunion
Féminin Scorpion (23oct-21nov)

MessagePosté le: Dim 6 Fév 2011 - 15:34    Sujet du message: [Série US]Supernatural Répondre en citant

Dean, quoting the diary: "I've decided I'm going to give Stan my most precious gift"
Sam: Wow! That sounded really creepy coming out of your mouth!"
Dean: "I think I delivered it."



Où l'on apprend que Batman est un pervers, que Nessie existe, que la dynamite ne résous pas tous les problèmes, qu'il ne faut pas serrer la main à un dragon, que ces derniers ont des goûts particuliers en matière de lecture, que les comic cons ont de bon goodies... et que les scénaristes sont de sacrés geeks. Non, sérieusement: réussir à caser World of Warcraft, Godzilla, Memento, le Seigneur des anneaux, Cloverfield, Harry Potter, les légendes arthuriennes, les jeux de rôle, le Da Vinci code et l'Histoire sans fin dans le même épisode c'était quand même pas gagné. Si, dans le cadre de notre drinking game, on avait parié sur les références culturelles je ne serais probablement pas en état de faire ma review aujourd'hui. Ce sera pour la prochaine fois alors. Smile

Samy est réveillé... et amnésique, comme je l'avais prédit (sérieux, je suis inspirée cette saison^^). Et il va relativement bien malgré son évolution de Pinocchio à John Doe : sacré Castiel, il faut toujours qu'il exagère tout. Juste parce que l'âme du frérot a servi de punching-ball à Lulu et Michael pendant une petite éternité il s'imagine tout de suite qu'on va récupérer un Sam à encéphalogramme plat (qui a dit "comme dans les cinq premières saisons"?).

En tout cas notre angelot avait l'air bien fâché contre Dean, et j'ai franchement du mal à comprendre son point de vue! Option 1 : on tente de remettre l'âme de Sam dans son corps, ce qui peut peut-être marcher grâce aux travaux de maçonnerie de notre Cavalier favori. Dans le pire des cas Sam est un légume mais au moins c'est un légume libre. Option 2 : on ne fait rien et on laisse une machine à tuer sans états d'âme (ni d' âme tout court d'ailleurs) en liberté pendant que l'âme de Sam continue de se faire torturer pour l'éternité... Castiel... t'es con ou quoi? Confused On va dire qu'avec sa guerre angélique sur les bras il est un peu sous tension et que ça influe sur son jugement.

D'ailleurs, en parlant de guerre angélique: c'est quand qu'on nous la montre? Et que Castiel a un temps d'écran de plus de deux minutes? non parce que bon, ça fait toujours plaisir de le voir mais cette saison on a l'impression que les producteurs ont viré Misha Collins mais n'ont pas voulu avertir les fans pour éviter d'être lapidés. Et puis même si je suis ravie que l'intrigue purgatoire ne disparaisse pas avec le regretté Crowley, j'aimerais quand même que les différentes storylines de la saison soient plus équilibrés. Sans compter que ça nous aurait permis de foirer un peu moins notre drinking game vu qu'on avait tout misé sur les anges...Embarassed

Enfin bref, je digresse. Je disais donc que Bip Bip le Castiel n'a pas des réactions très logiques. Je ne savais d'ailleurs pas qu'il était si fan de Sam même si je me souviens l'avoir entendu timidement admettre au détour d'une phrase durant la saison 5 que Sam était un copain. Cela dit, de là à s'engueuler avec Dean à son sujet et de lui faire un quasi calin après lui avoir exprimé sa joie de le revoir (Sam, abruti! Pourquoi t'as refusé??? Des milliers de fangirls t'ont haï à cet instant!).... En revanche, cette manière de mettre magistralement les pieds dans le plat en déballant tout à Sam c'est notre castiel tout craché! Laughing

Autre réaction étrange, celle de Bobby qui en veut réellement à Sam au point de ne pas réussir à cacher son dégoût et son refus de l'approcher. Bah depuis quand il joue les juges lui? Début saison 5, quand il apprend que Sam a déclenché l'apocalypse, il lui assure qu'il ne le rejettera jamais. Saison 4 il aide Sam drogué à se sevrer encore une fois sans le rejeter. Fin saison 5 il se fait buter par Sam/Lulu et malgré tout ne lui en veut pas en saison 6.

Et là, juste parce que Soulless Sam a tenté de le sacrifier il se fâche? Oui, bon, y'a peut être un effet d'accumulation qui ne joue pas en la faveur de Samy mais quand même, ça m'a surpris. Et puis bon, s'il se met à bouder à chaque fois qu'un des deux frangins fait une connerie plus grosse que lui ça va pas le faire. A voir comment ça va évoluer maintenant que Sam est au courant et que, en bon Winchester incapable d'admettre qu'une chose ne soit pas vraiment sa faute, il va commencer à distribuer ses excuses les plus plates : au passage, je trouve sa comparaison avec le mec qui se réveille avec une gueule de bois et apprend qu'il a fichu le feu à la ville excellente. Smile

Pour en finir dans la catégorie "réactions étranges", n'oublions pas ce bon vieux Dean. Je peux parfaitement comprendre que, même s' il n'est en général pas le roi des optimistes, il ne cesse durant l'épisode de répéter que tout va bien, que c'est fini et que cette fois çi il n'y aura pas de conséquences. Sa manière de le dire est assez désespéré pour qu'on comprenne qu'il cherche surtout à se convaincre lui-même et j'ai trouvé ça très bien joué. En revanche... c'est quoi ce plan à la con de rien dire à Sam??? Comme si personne entre les anges, les démons, grand papa Samuel, Bobby et les monstres n'allaient à un moment ou l'autre mettre les pieds dans le plat! Ne rien lui dire alors qu'il est évident qu'on lui cache quelque chose c'est bien le meilleur moyen de lui faire gratter le mur. Faut écouter Bobby voyons!

Passons à l'intrigue de la semaine. Passée la déception de ne toujours pas avoir droit à la guerre angélique je l'ai trouvée bien plaisante. Les dragons étaient bien faits avec ces espèces d'ailes qui disparaissent trop vite pour qu'on les voit vraiment, c'est bien mieux que s'ils nous avaient sorti des gros lézards en effets spéciaux. Quant-aux innombrables références geeks autour des dragons, elles m'ont bien amusées (et un peu inquiétées pour l'état mental des scénaristes^^). Et puis il y a de l'humour, comme le cri du coeur de la victime épargnée qui se révèle pas tout à fait vierge ("Matt Barne didn't count!") ou la proposition de Dean sur qui pourrait aimer les vierges et l'or ("P. Diddy"). Laughing

Et nous avons même droit à un nouvel objet magique, l'épée forgée au sang de dragon : enfin, la CW va devoir faire une ristourne si elle souhaite la revendre maintenant... Belle réflexion de Dean sur le problème évident qui se pose pour tuer les dragons... s'il faut pour cela une arme contenant le sang de la bestiole en question: "You need one to kill one but you have to kill one to make one" Sacré cercle vicieux en effet. Smile

Mais le passage cultissime de l'épisode est évidement le moment où Dean tente de récupérer l'épée : j'adore quand la série joue autant sur l'auto-dérision. La musique en particulier est vraiment géniale. Laughing Bon, par contre j'aurais parié que la dynamite n'était pas la solution au problème mais la tête de Dean (et de la propriétaire) lorsqu'il brandit le morceau d'épée était vraiment hilarante. En tout cas il est clair qu'il faut arrêter de confier des reliques archi-rares aux frangins Winchester, ils font rien que les pommer ou les casser.

Et puis il y a la fin, avec l'apparition de Maman Purgatoire (ah ah, je savais bien que le chef du purgatoire était la maman de tous les alphas dont parlait l'Alpha vampire^^). Par contre il va falloir m'expliquer pourquoi les dragons s'y sont mis à au moins trois pour récupérer des dizaines de vierges... alors qu'une seule suffisait. Rolling Eyes Casse croûte pour plus tard peut-être?

En parlant de ça, je récapitule... Pour libérer le Père de tous les démons il faut détruire 66 sceaux, ce qui n'est pas évident et nécessite un staff assez considérable. Pour libérer la Mère de tous les Monstres il faut un livre de recettes, un couteau de cuisine, une vierge geignarde et une formule en mauvais latin... A la place de Lulu j'intenterais un procès aux scénaristes, y'a clairement favoritisme là! Vous allez voir qu'en saison 7 on apprendra que Dieu aussi est prisonnier, d'où son absence, et que pour le libérer il faut chanter La Javanaise perché sur un pied tout en mangeant un sandwich au jambon.

En conclusion j'ai bien apprécié l'épisode même si je suis officiellement en manque d'anges... mais je me demande vraiment où les scénaristes vont nous mener et j'espère fort que ce n'est pas dans le mur (qu'il ne faut surtout pas abîmer en plus).

Oh, petit détail qui tue...et m'a fait éclater de rire: on sait tous que Jared est bien plus grand que Jensen (et qu'à peu près tout le monde d'ailleurs) mais le voir ramasser sans effort l'épée alors que Dean avait tenté pendant une bonne minute de la récupérer sans y arriver parce que son bras était trop court, c'était tordant.
_________________
Vous avez survécu à mes avalanches de mots? N'hésitez pas à découvrir mes articles sur différentes séries TV sur le site SerieViewer (ceux qui commencent en général par Et si...) http://www.serieviewer.com/articles/thematiques
Revenir en haut
Tyr
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 18 Jan 2010
Messages: 1 700
Localisation: La Réunion
Féminin Scorpion (23oct-21nov)

MessagePosté le: Dim 13 Fév 2011 - 10:30    Sujet du message: [Série US]Supernatural Répondre en citant

6x13
Où l'on nous apprend que les scénaristes ont récemment revu Memento, que perdre son âme fait des merveilles pour la libidido et que Death ne vaut pas grand chose en maçonnerie.

Je n'ai pas été enthousiasmée par l'épisode. Je ne dis pas qu'il était mauvais hein, je dirais même qu'il était nécessaire : on savait tous depuis le moment où Death avait ordonné de sa voix la plus impérieuse "Don't scrach the wall" que ce gros malin de Sam allait forcément y aller au bulldozer d'ici pas longtemps. C'est ça la famille Winchester, s'il y a une connerie à faire ils y vont franco! Alors après tout ce n'est pas plus mal qu'on ne nous étale pas ce faux suspens sur 10 épisodes.

De même on savait depuis l'épisode précédent que Sam allait vouloir recoller les pots cassés par sa version Terminator et qu'il serait donc forcément confronté à des trucs pas bien jolis dont il se sentirait évidemment pleinement responsable même si encore une fois il n'y est pas pour grand chose: ça aussi c'est une marque de fabrique Winchester. Alors qu'est-ce que je reproche à cet épisode qui rempli parfaitement le cahier des charges?

D'abord, et surtout, sa place. Oui, c'est très bien de ne pas nous faire traîner en longueur une intrigue dont on connait déjà plus ou moins les étapes et la fin : Sam découvre les horreurs qu'il a faite, Sam se repent et tente de réparer, Sam se souvient, Sam se transforme en légumineux et bien sûr Sam est délégumisé par un beau Deus ex Machina (à mon avis Made in Death mais je reviendrais plus tard sur mes théories foireuses). Mais nous faire presque tout ça l'épisode JUSTE APRES son retour? Non, là c'est un peu tôt, surtout que ça signifie encore une fois que l'intrigue angélique n'est pas traitée. Pas même évoquée d'ailleurs : on est à l'épisode 13 et on ne sait toujours quasiment rien sur une des intrigues principales.

Ensuite, je comprends parfaitement que pour fêter le retour de Sam on ait droit au traditionnel épisode road movie avec les deux frères qui débarquent dans un bled isolé pour tuer le monstre de la semaine, se font embêter par les autorités locales mais s'en sortent et tuent le monstre seuls comme des grands. On ne peut même pas dire que c'est un stand alone puisqu'il est sacrément imbriqué dans l'intrigue autour de l'âme de Sam. Problème : les deux frangins seuls, c'est à dire non seulement sans Bobby ou Castiel mais sans méchant charismatique, et en plus séparés... j'ai eu du mal.

Ça passait étonnamment bien avec Soulless Sam parce qu'il était marrant : surtout après avoir fait son coming out, quand il n'essayait plus de faire semblant. Hélas en retrouvant son âme Sam a retrouvé aussi l'absence de talent d'acteur de Jared, et ça se sent dans cet épisode. Ce serait bien mieux passé si les deux frangins avaient été tout le temps ensemble parce que Jensen Ackles, lui, sait jouer et parvient en général à limiter les dégâts. Manque de chance ils sont séparés une grande partie de l'épisode... et Sam tout seul...ouch! J'ai vraiment eu l'impression qu'il n'avait qu'une seule expression durant tout l'épisode : vous savez, les yeux de chiens battus signifiant qu'il a fait une connerie et qu'il essaie de se rattraper par tous les moyens : avec regard fixe, yeux légèrement humide et sourciles un peu froncés. Celle qu'il avait durant tout le début de la saison 5 quand il essayait de faire oublier sa grosse bêtise avec le sang de démon quoi. Revoyez la scène dans la cellule, c'est flagrant.

Ce n'est pas pour taper sur Sam, j'étais étrangement contente de le voir récupérer son âme : pas vraiment parce que j'apprécie le personnage mais parce que comme beaucoup d'entre vous l’interaction entre les deux frères m'avait manquée. Mais du coup, niveau interaction on est un peu floués là. On en a un peu au début, avec le même dialogue que la semaine dernière (Dean qui tente d'empêcher Sam de se souvenir et ce dernier qui répond qu'il doit tenter de réparer et que Dean ferait la même chose) et un peu vers la fin avec Dean qui essaie de faire rentrer dans la tête de bois de Sam qu'il n'est pas responsable (c'est moi où j'ai trouvé qu'il manquait beaucoup de conviction cette semaine? Faut dire qu'il doit en avoir marre de se répéter le pauvre gars, surtout qu'il doit se sentir un peu faux cul vu qu'effectivement il fonctionne pareil).

Enfin, dernière chose, je suis un peu déçue que ce qu'à fait Sam ne soit pas plus grave. Parce que bon, il a tué des gens qui allaient de toute manière mourir (pire encore d'ailleurs même s'il ne le savait pas) et il a cassé la gueule à un flic pour éviter une arrestation gênante. Je dis pas que c'est rien hein, mais bon : un mec prêt à buter Bobby sans sourciller a dû faire bien pire que ça et j'aurais aimé que Sam soit confronté à un vrai bon crime sans circonstances atténuantes. Oui, je sais, je suis une méchante sadique, mais quitte à avoir droit aux yeux de chien battu j'aurais aimé qu'il y ait vraiment de quoi. Enfin, la saison n'est pas finie et il est tout à fait possible que j'aie droit à ma dose de Sam désespéré. Mr. Green Oh, et dernière gueulante et après j'arrête : le rappel du début est bien trop long, c'est d'ailleurs un problème récurrent cette saison.

Bon, je passe au positif quand même, parce qu'il y en avait. Déjà on a quand même droit à de petites pointes d'humour même si elles sont discrètes cette semaine (faut dire que le sujet ne se prêtait pas aux grands moments de rigolade). Par exemple quand Dean, qui a reconnu sur la carte de visite l'alias de Sam, décrit celui-ci à la colocataire de la fille disparue en mettant sa main à environ 30 cm au dessus de sa tête pour mimer sa taille. Mr. Green Même principe que la semaine dernière quand Sam ramassait sans difficulté l'épée que Dean ne pouvait pas atteindre quoi : les scénaristes semblent bien branchés blagues visuelles cette saison. Et bien sûr, en bonne sadique, j'ai beaucoup rigolé au moment où Sam s'écroule par terre en pleine convulsions...juste après que Dean a prononcé les paroles fatidiques "Everything is gonna be ok!" Mr. Green

Et bien sûr nous avons le cliff. Et oui Sam, tu peux pas dire qu'on ne t'avais pas prévenu... Reste à savoir si le pauvre gars aura droit à la totale et se souviendra de tout ou s'il s'agit juste d'un avertissement et que son bad trip ne durera que quelques heures avant qu'il ne se réveille à nouveau à peu près amnésique. Je penche pour la deuxième solution vu que je voyais plus l'effondrement final vers la fin de la saison. Quoi que... il ne faut pas oublier que Death a confié une mission aux frangins, fouiller du coté des âmes, et que pour l'instant on n'a pas avancé des masses de ce coté là : peut être que sauver Sam de son bad trip ferait avancer le schmilblick...

Bref, pas l'épisode du siècle même s'il était difficile de l'éviter. Je finirais quand même par une touche positive, j'aime beaucoup le titre Supernatural qui explose comme du verre en début d'épisode. Wink
_________________
Vous avez survécu à mes avalanches de mots? N'hésitez pas à découvrir mes articles sur différentes séries TV sur le site SerieViewer (ceux qui commencent en général par Et si...) http://www.serieviewer.com/articles/thematiques
Revenir en haut
duam78
Lady Of The Tardis
Lady Of The Tardis

Hors ligne

Inscrit le: 20 Aoû 2008
Messages: 4 205
Localisation: Entre le Hub, le Tardis et sa maison avec son mari... épuisant ...
Féminin Verseau (20jan-19fev) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Sam 26 Fév 2011 - 16:40    Sujet du message: [Série US]Supernatural Répondre en citant

6x15 - the French Mistake


nan mais MOUARF quoi !

quel épisode ! Bon il fait pas avancer le Schmilblick, mais quel rigolade ! ^^


pèle-mêle :

Misha jouant son propre rôle : excellent et tellement drôle (sauf à la fin )
Misha et ses Twitts Laughing et la J-Squad ^^
Dean et Sam "jouant" à être Jensen et Jared
Jared et Jensen sont excellent dans leur façon de jouer "les très très mauvais" acteurs !
L'humour de Jensen et Jared : pour faire un épisode comme celui-ci il faut en avoir ! se "moquer", "détourner" sa vraie vie , car je pense pas que jared ait une telle maison Laughing
La réaction de "Sam" lorsqu'il voir les début de Jensen dans "Days of Our Lives" Laughing

mais quelle idée !! Laughing Laughing
_________________

http://drolededuam.hautetfort.com
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Tyr
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 18 Jan 2010
Messages: 1 700
Localisation: La Réunion
Féminin Scorpion (23oct-21nov)

MessagePosté le: Ven 4 Mar 2011 - 10:47    Sujet du message: [Série US]Supernatural Répondre en citant

J'ai honte: pour la première fois j'ai plus d'une semaine de retard sur ma review. Mais bon, pour ma défense je déménageais et je n'ai plus le net.^^ Bref, passons à l'épisode.

6x14


Où les scénaristes continuent d’assumer leur geekisme, où l’on apprend qu’une blague peut être réutilisée à l’infini (miracle du développement durable ?) et que même si Dieu est absent les deus ex machina n’ont pas disparu.


C’est mieux que la semaine dernière (cela dit celui de la semaine dernière m’avait assez ennuyé) mais pas encore ça. Il y a du bon dans cet épisode, et même pas mal de trucs bien sympathiques. Mais dans l’ensemble je suis un peu déçue.

Tout commençait pourtant très bien (enfin, après avoir subi le longuissime « previously » qu’on nous inflige cette année). Dean flippant devant son frère inerte était extrêmement crédible (Sam aussi d’ailleurs, il devrait jouer le mec inerte plus souvent^^) et, pour avoir revu les premières saisons récemment, je ne peux que constater encore une fois combien Ackles a fait des progrès par rapport à ses débuts dans le rôle de Dean.

De même, la conversation Dean/Sam sur comment gérer les flash-back de l’enfer était très bien faite (et non, je ne dis pas seulement ça parce que Dean conseille à Sam de s’alcooliser^^). J’ai particulièrement aimé la référence aux Monty Pyton lorsque Dean dit à Sam « And don’t pretend it’s just a flesh wound ». Si on avait encore des doutes sur le fait que les scénaristes sont des geeks… Plus sérieusement, c’était un chouette passage où même Jared m’a plutôt convaincue.

Enfin, on retrouve parfaitement les énormes clins d’œil aux légendes urbaines/films d’horreur qui m’avaient tant plu en saison 1 : ici on nous offre Chucky la poupée (enfin le mannequin) qui tue et Christine l’Impala meurtrière. Même la « méchante » rappelle fortement un personnage culte du monde de l’horeur : une gentille fille mais inadaptée sociale et victime d’une mauvaise blague de la part de collègues qui la transforme alors en tueuse sans scrupules ? Bonjour Carrie. Et en bonne serial killer elle ne manque pas de laisser sa marque (apposée de leur vivant) à ses victimes (comme Freddy, Dexter et tant d’autres). Dernier hommage aux premières saisons, le coup du squelette de fantôme que les Winchester brûle, ce qui ne suffit pas à arrêter ledit fantôme (running gag qui m’a toujours beaucoup plu^^).

Et on ne me fera pas croire qu’il n’y a pas de l’hommage à Doctor Who ! Des mannequins tueurs, qui en plus apparaissent d’un coup si leur victime a le malheur de cligner des yeux ? Le personnage au centre de l’histoire qui s’appelle Rose ? L’ex à dean qui fréquente un « docteur » qui s’appelle Matt ?

Bref, pas mal de bonnes choses (les mannequins tueurs qui apparaissent d’un coup sont même bien flippants) mais… que fait un stand alone à ce stade de l’histoire ? Certes il s’agit, il me semble, du premier pur stand alone de la saison (les autres avaient au moins une petite séquence consacrée à un des fils rouges) mais là c’est pas le moment !

On a une mère de tous les monstres qui vient de revenir (ce qui me fait énormément penser à Echidna dans Hercule mais je vais encore passer pour quelqu’un qui a des goûts de chiotte si j’en parle trop), un Sam en passe de devenir un légume, une enquête sur les âmes (commandée par un Cavalier charismatique) qui est toujours au point mort, une guerre angélique toujours pas traitée correctement (mais que font les journalistes ?), une quête d’objets biblico-magiques en stand-by depuis le coup de la fausse arche d’alliance, un vessel de Raphael toujours pas présenté, un balthazar honteusement sous-exploité, un Castiel atrocement absent… et on nous sort un stand alone ??? Et après un épisode qui était déjà pas loin d’en être un ? On retombe dans le travers de la saison 5 et c’est bien dommage !

Et puis bon, même si je ne suis pas fan de cette storyline, j’admets tout à fait qu’il fallait à un moment où un autre traiter le thème Lisa/Ben, laissé en plan depuis l’épisode où Dean devient vampire. Et ça commençait même plutôt bien avec le coup du « piège » de Ben et la réaction commune des deux « parents » (Go to your room !). Mais dans ce cas autant la traiter jusqu’au bout : qu’ils se quittent ou se remettent ensemble parce que là aucune décision n’a été prise et on est donc bon pour remettre ça un de ces quatre…ce qui fait un peu trop soap pour mes goûts.

De plus, même si mon coté geek apprécie le clin d’oeil, ça fait deux fois qu’on nous fait le coup de la voiture adorée qui tue (cf l’épisode avc Paris Hilton) et deux fois que Dean sort à Sam « be my valentine » en brandissant un cœur. J’aime le comique de répétition mais seulement quand il est clairement assumé.^^

Et surtout… quitte à nous faire un stand alone, au moins qu’on nous soigne la fin : parce que le coup de la sœur qui meurt juste au bon moment à cause d’un bout de verre c’est franchement moyen. J’aurais nettement préféré qu’elle se sacrifie parce que là ça fait un peu genre « on sait pas comment faire pour se débarrasser du rein hanté donc on va vite tuer le porteur ».

Donc je suis déçue. Et c’est dommage car outre les points positifs que j’ai développés au début la fin réserve quelques bons moments également : j’ai adoré le coup du rein hanté, totalement nouveau dans l’univers de Supernatural et qui aurait dû présenter un très intéressant challenge aux frangins Winchester…si le deus ex machina du bout de verre n’avait pas tout gâché. Ensuite, bon public comme je suis concernant l’humour « Supernatural », j’avoue avoir éclaté de rire lorsque l’Impala est possédée et que Dean sort « No ! She possesses sex dolls ! This is not a sex doll ! Hey! You leave my baby alone!”

Bref, l’épisode était sympa mais encore une fois mal placé : il aurait été mieux en milieu de saison, quand les épisodes mythologiques s’amoncelaient et qu’une pause aurait été la bienvenue.
_________________
Vous avez survécu à mes avalanches de mots? N'hésitez pas à découvrir mes articles sur différentes séries TV sur le site SerieViewer (ceux qui commencent en général par Et si...) http://www.serieviewer.com/articles/thematiques
Revenir en haut
Tyr
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 18 Jan 2010
Messages: 1 700
Localisation: La Réunion
Féminin Scorpion (23oct-21nov)

MessagePosté le: Ven 4 Mar 2011 - 10:47    Sujet du message: [Série US]Supernatural Répondre en citant

6x15
OMG ! They killed God ! Enfin… Kripke. Comment ont-ils osé? Vous n’allez pas me dire que ça ne sent pas le complexe d’Œdipe mal résolu de la part de Sera Gamble ça ! Enfin bon, Supernatural et les problèmes relationnels avec la figure paternelle c’est une longue histoire…

Il faut avouer que quand Supernatural part sur le terrain de l’autodérision elle y va de bon cœur. Je récapitule : Jensen et Jared sont des acteurs de seconde zone qui peuvent peut-être parfois, à force de travail, égaler Dean Cain, Jared Padalecki est un flambeur, Supernatural a des audiences de merde, Misha Collins est un trouillard benêt qui passe son temps à tweeter des conneries (une de ces trois affirmations est d’ailleurs vraie, j'ai bien rigolé en consultant mon twitter après l'épisode), Sera Gamble est méprisée par le reste de l’équipe à cause de son statut de petite nouvelle, Bob Singer est condescendant et imbu de lui-même et Kripke fait des séries débiles. Donc, ça c’est fait…

Bon, c’était drôle. Parfois lourdingue (on n’avait pas besoin par exemple de passer 5 minutes sur les tentatives désastreuses des frangins pour jouer la comédie vu qu’on avait déjà eu un aperçu de leur « talent » dans l’épisode Changing Chanel et qu’on subit l’absence de jeu de Jared depuis la saison 1) mais souvent très drôle. Je ne sais pas ce qui m’a fait le plus rire entre l’extrait de Des Jours et des vies (il faut admettre que Jensen a sacrément bien vieilli), Dean qui tente d’imiter le regard fixe et la voix grave de Castiel quand il doit jouer la comédie, la voix criarde de Misha quand il est menacé, l’arrivée de Kripke ou le massacre de Virgil sur fond de musique de western mais je me suis en tout cas bien marrée durant cet épisode. Je leur pardonne même d'avoir tué Misha, c'est dire! Mr. Green

Les scénaristes continuent d’assumer à fond leur geekisme en nous offrant un festival de références, de Superman au Magicien d’Oz . En grande fan du Parrain j’avoue avoir un petit faible pour la comparaison que nous fait Balthazar entre Raphael et Don Corleone mais mon plus beau fou rire reste le « nice Blue Steel » que Dean sort à Sam en lui montrant la couverture de magazine sur laquelle Sam fait sa seule et unique expression.

Pour ceux à qui la référence a échappé, le « blue steel » est le nom de la posture « sexy » (qu’on appelle un « look ») que Ben Stiller fait dans Zoolander et qui en fait un mannequin célébrissime. Dans le film on voit qu’en réalité absolument toutes ses postures sont identiques même s’il leur donne différents noms : regard fixe, sourcils très légèrement froncés, air de dire « faites moi confiance »…ça vous rappelle quelque chose ? Je crois que ça reste le plus beau moment d’auto-dérision de toute la série, en tout cas je ne m’en suis toujours pas remise. :still:

Mais, fort heureusement car ça commençait à manquer, au milieu de ce gros délire nous avons du mythologique. On retrouve ce cher Balthazar (décidément, c’était la semaine Sebastien Roché entre Criminal Minds et Supernatural) et on parle ENFIN un peu de la guerre angélique.

Bon, je dois dire que je me sens un tantinet flouée de ce coté là. Certes on découvre le nouveau vessel de Raphy (j’avais pas pensé qu’il pourrait changer de sexe mais c’est pas plus mal : ça nous fera deux bad girls cette saison, trois en comptant Ruby) et certes on nous reparle des armes angéliques mais… comment ça Castiel les récupère hors caméra pendant qu’on suit les aventures de nos deux zozos ?

Et la quête des objets magiques hétéroclites chers à la CW ? Et les batailles fratricides entre anges ? Et Dean et Sam proposant héroïquement d’aider leur bon vieux pote Cassie au péril de leur vie ? Non non, on a droit à de la bonne manipulation angélique, à un « I’ll explain later » de Castiel (je n’y crois pas plus quand c’est lui qui le dit que quand c’est le Docteur d’ailleurs), à Balthazar qui refile les clefs de l’arsenal à Castiel et à un jeu d’ombre nous montrant les jolies ailes de notre ange favori censé apparemment représenter son super-pouvoir… Mouaih…

Et puis ça veut dire quoi ce « I have the weapons now, their power is with me ! » ? Que Castiel a avalé tous les objets religieux et que du coup il a aspiré leurs pouvoirs? Parce que bon, jusqu’à présent (voir l’épisode où Balthazar transforme Raphy en salière) il fallait quand même les brandir pour avoir un effet, et je ne vois pas de bâton magique, pierre surpuissante ou arche d’alliance accrochés à la ceinture de Castiel durant sa confrontation avec miss Raphy…

Je sens gros comme une maison qu’on va nous expédier la guerre angélique en deux temps trois mouvements : j’imagine que Raphynette va s’allier à la mère de tous les monstres (entre filles on se comprend) pour essayer de contrer super-Castiel et les frangins Winchester et qu’on nous résumera en trois phrases sibyllines les épisodes précédents de « Troubles in heaven ». Je sens comme une légère arnaque là…

Allez, puisque j’en suis à gueuler, autant en profiter pour faire remarquer que les frangins Winchester n’ont pas deux sous de jugeote. Ils n’ont donc pas remarqué que, même s’il le joue comme un pied, Misha a tout le script de l’épisode ? Et donc toutes les réponses aux questions qu’ils se posent ? Ils fréquentent toute l’équipe de la série et ne pensent pas un instant à demander un preview ??? Ils ne s’étaient pourtant pas gênés avec Chuck.

Bref, cet épisode n’évite pas quelques incohérences et grosses facilités scénaristiques mais il a au moins l’avantage de faire avancer le schmilblick, de faire bien rigoler le spectateur et de nous montrer Balthazar, Castiel, Ruby et Raphael. Si Castiel pouvait tenir sa promesse et venir la semaine prochaine expliquer en long en large et en travers aux frangins Winchester (et à nous par la même occasion) tout ce qu’ils ont loupé de la guerre céleste ce serait parfait. Je conclurai cette review par la superbe prière de Dean à Castiel (ils se sont bien lâchés niveau invocations et prières cette années les scénaristes) : “Dear Castiel who art maybe running his ass away from heaven, we pray that you have your ears on.”
_________________
Vous avez survécu à mes avalanches de mots? N'hésitez pas à découvrir mes articles sur différentes séries TV sur le site SerieViewer (ceux qui commencent en général par Et si...) http://www.serieviewer.com/articles/thematiques
Revenir en haut
Tyr
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 18 Jan 2010
Messages: 1 700
Localisation: La Réunion
Féminin Scorpion (23oct-21nov)

MessagePosté le: Dim 6 Mar 2011 - 15:15    Sujet du message: [Série US]Supernatural Répondre en citant

6x16
Où l'on apprend qu'il est aussi dangereux de s'appeler Campbell dans Supernatural que d'être un personnage black dans un film d'horreur, que les scénaristes n'ont aucun respect pour le bon whisky, qu'ils sont obligés par contrat de tuer au moins cinq personnages récurrents par saison et qu'ils n'ont pas le droit d'utiliser Misha Collins deux fois d'affilée.

Cet épisode n'était pas mauvais, dans le sens où je ne me suis pas ennuyée et où on a droit à quelques sympathiques répliques. Mais quel gâchis! Non, je ne parle pas de la bouteille de Blue Label qu'ils renversent sur la tombe de Rufus (quoi que...une bouteille à près de 200 euros ça me fait un peu mal au coeur mais vu la couleur du liquide c'est visiblement pas du vrai^^) mais de la manière très désinvolte de se débarrasser en vrac de personnages prometteurs avant de les avoir exploités à leur juste valeur.

Je n'aime pas grand papa Campbell et je me souviens dans ma première review de la saison avoir parlé de ma crainte de voir ce personnage monopoliser le temps d'écran... Bon, là je suis rassurée, mais y'a un juste milieu quand même. Je ne voulais pas d'un John Winchester bis, c'est à dire d'un chasseur sans scrupules jouant les chefs et donnant des ordres aux deux frangins et de ce coté là je n'ai pas été déçue : mais à partir du moment où on nous développe une petite mythologie autour des personnages Campbell, manipulés (avec le consentement de grand papa) par Crowley pour découvrir où se trouve le purgatoire, la moindre des choses aurait été qu'ils servent justement à trouver ce purgatoire!

Parce que du coup ils n'ont servi à RIEN si ce n'est mettre légèrement (et encore) les bâtons dans les roues aux Winchester. Ah si, cousin Parker Lewis a eu deux trois répliques cinglantes pour embêter ce pauvre Dean et j'ai bien cru une partie de la saison que la cousinette aurait l'honneur d'être le vessel de Maman Monstre. Moui, ben c'est peu quoi... Et pourtant y'en avait du potentiel, surtout avec le grand papa (parce que bon, le coup de la grande famille dont Sam et Dean n'avaient jamais entendu parler j'ai toujours trouvé ça tiré par les cheveux) : un personnage prêt à tout sacrifier, même ses petits enfants, pour sauver sa fille. Un chasseur complètement obnubilé par son but, sorte de miroir de ce qui attend les frangins Winchester dans quelques années s'ils survivent aux apocalypses annuelles. un personnage qui aurait bien sûr trouvé sa rédemption en fin de saison en se sacrifiant pour ses petits enfants.

Et ben non ! Le pauvre meurt bêtement... et deux fois en plus! Dont une fois tué par Sam, ce qui est quand même un peu la loose! C'est le même principe que de nous tuer Crowley de manière ridicule et en deux temps trois mouvements au moment où il avait enfin toutes les cartes en mains pour commencer son offensive contre le purgatoire (enfin, sauf que Crowley avait 100 fois le charisme de Samuel). Quoi d'autre? Bobby qui meurt en glissant sur un peau de banane? Castiel qui se change en statue de sel en voulant nettoyer le joli cristal que Balthazar lui a offert? Raphael qui se vautre dans une cuve d'acides parce qu'il n'a pas l'habitude de porter des talons hauts?

Et puis il y a Rufus, personnage sympathique et qui aurait vraiment mérité quelques épisodes de plus. Il était tellement bon dans le 6x04 Weekend at Bobby's! Et en plus on nous apprend que c'est lui qui a initié Bobby au monde des Chasseurs, ce qui est bien intéressant et aurait mérité un petit flash back! Mais non, il meurt super connement pour un paranoïaque tel que lui (n'importe qui avait compris, et lui le premier, que la bestiole était dans Bobby vu que tous les autres avaient été testés) et à 5 minutes de la fin en plus. Et on ne saura jamais ce qui c'est passé à Omaha même si on s'en doute (décidément, ces chasseurs n'arrêtent pas de tuer indirectement les conjoints de leurs collègues apparemment).

Bon, j'arrête de gueuler et je passe au sympathique. Cet épisode fait ce que Supernatural sait très bien faire, jouer sur les clichés des films d'horreur. On a droit à la totale là. Le bâtiment abandonné, les personnages qui se séparent toutes les 5 minutes, et bien sûr le monstre qui peut posséder n'importe qui. J'ai bien rigolé d'ailleurs quand papy Samuel se fait posséder par le ver vu que la dernière fois que je l'ai vu dans une série c'était dans Stargate Atlantis et exactement dans la même situation. Je doute que ce soit involontaire, quels geeks ces scénaristes! Bon après le goauld...heu...le monstre (sérieux, il a même la voix grave des goaul'd quoi!) ne m'a pas plus convaincu que ça mais ça donne quelques scènes bien drôle, comme le moment où tous les personnages se curent les oreilles de concert pour vérifier qu'ils ne sont pas affectés. Beau clin d'oeil à Star Trek aussi même si j'ai plus pensé à Stargate ou à The Thing comme référence sci-fi sur ce sujet. Enfin, c'est toujours mieux que la référence à l'herpes que nous sort Dean. Oh, et Bobby bien sapé ça en jette!

On a aussi un peu de fil rouge avec maman Monstre. Donc non, ce n'est pas Echidna mais... Eve! Bon, on a déjà eu Lilith la démone et Adam le frangin boulet, il nous manquait plus qu'elle pour pouvoir passer à la génération suivante. Cain, Abel et Seth à la saison prochaine? En tout cas va falloir qu'elle travaille un peu sur la communication la dame. Parce que bon, pour faire passer un message aussi simpliste que "Je vais tous vous tuer" un simple coup de fil suffit, pas la peine de sacrifier le goaul'd. Et puis sérieux, elle sait pas qu'un bad guy ne doit jamais révéler son plan? Elle a pas lu la liste de ce que les Evil Overlords ne doivent jamais faire?

Bref, un épisode décevant vu qu'il s'agit du dernier avant la pause même si en soi il n'était pas mal. Dommage, il manquait pas grand chose pour en faire un bon truc : un peu de Castiel, une meilleure utilisation des Campbell, un méchant un peu plus charismatique, un peu plus de fil rouge et un Rufus qui survit et c'était parfait.
_________________
Vous avez survécu à mes avalanches de mots? N'hésitez pas à découvrir mes articles sur différentes séries TV sur le site SerieViewer (ceux qui commencent en général par Et si...) http://www.serieviewer.com/articles/thematiques
Revenir en haut
Badoux
[Ood]

Hors ligne

Inscrit le: 25 Mar 2011
Messages: 18
Localisation: Liège
Féminin Sagittaire (22nov-21déc) 猪 Cochon

MessagePosté le: Sam 26 Mar 2011 - 17:06    Sujet du message: [Série US]Supernatural Répondre en citant

Personnellement, j'adore cette série. Mais qu'est-ce qu'ils leur sont passé par la tête de faire une sixième saison ? j'la trouve nulle a ... ! Ils ne savent plus quoi inventer. la fin de la saison 5, je la trouvais parfaite. Enfin, ça reste mon avis Smile
_________________
Allons-y Alonzo !
Revenir en haut
MSN
Tyr
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 18 Jan 2010
Messages: 1 700
Localisation: La Réunion
Féminin Scorpion (23oct-21nov)

MessagePosté le: Ven 22 Avr 2011 - 15:43    Sujet du message: [Série US]Supernatural Répondre en citant

6x17

Où l’on apprend que la voix de Céline Dion va jusque aux cieux, que le véritable nom de Super Nanny est Atropos et que Don Castiel fait dans le trafic d’âme.

Bon, ben c’était bien sympa cette reprise. D’accord, ça ne nous fait pas énormément avancer le schmilblick, à part une énormissime information que je suis peut-être en train de gravement surestimer. D’accord il serait peut-être temps pour les scénaristes d’accélérer la cadence vu qu’il ne leur reste qu’une poignée d’épisode pour nous approfondir maman Eve, nous faire un big combat final contre le boss de fin de niveau, nous donner quelques infos sur la guerre angélique, nous sortir deux trois objets magiques en carton authentique et nous expliciter la mission hyper cryptique que Death a confié à Dean. D’accord, les frangins Winchester ne font pas grand-chose de l’épisode à part servir de gros fromage pour attraper la souris Fate… mais j’ai bien rigolé.

Parce qu’il faut admettre que c’est sans aucun doute l’intérêt principal de l’épisode : une bonne tranche de rigolade histoire de se rappeler pourquoi on passe notre vendredi soir à regarder deux frangins en bagnole se battre contre des ennemis 100 fois plus puissants qu’eux mais pas fichus de les descendre une fois pour toute. Traditionnellement, les reprises de Supernatural me déçoivent : je suis contente de m’être bien marrée même si l’épisode ne restera sans doute pas dans les mémoires.

Sans jouer les fangirls de Sebastien Roché, il faut bien admettre que le mérite en revient surtout à ce bon vieux Balthy, qui s’approprie 80 pourcent des répliques croustillantes. J’étais déjà bien pliée lorsqu’il affirme avoir changé toute la réalité juste pour éviter de devoir réentendre encore une fois My Heart Will Go On mais son « Oh, Awkward ! » lorsqu’il est surpris sur le point de tuer Fate m’a achevée. Niveau humour, j'ai également apprécié le bel hommage à Destination Finale lors de la scène d’intro (j’ai même un instant pensé/espéré que ce cher Death était derrière tout ça) et la mort de Russo, ainsi qu’ à l’épisode Mystery Spots lorsque les frangins attendent de se faire attaquer et sont finalement vaincus par le bon vieux classique du piano à queue.

Quelques critiques néanmoins. J’admets qu’ Helen et Jo n’ont jamais fait partie de mes personnages favoris mais j’ai néanmoins trouvé leur retour plus qu’artificiel. Jo juste au téléphone? Helen avec Bobby et à peine présente??? Pourquoi pas un email de John Winchester annonçant à ses fils qu’il a décidé de se faire masseuse de charme au Brésil ? J’aurais nettement préféré le retour d’un seul perso, Pam si possible, mais plus exploité et prenant part à l’enquête des frangins Winchester : en plus, Pam étant aveugle, la mettre en couple avec Bobby serait plus crédible (oui oui, je sors ).

Parlons-en des frangins d’ailleurs. Ils sont plutôt passifs dans cet épisode : 15 minutes d’enquête, 5 minutes en appât et le reste de l’épisode est entre les mains de nos anges favoris et de Super- Nanny. Ben ça ne m’a pas déplu pour tout dire. Je les aime bien les Winchester mais parfois les voir passer au second plan n’est pas désagréable, comme l’avait déjà montré l’épisode Week end at Bobby’s. Ca leur laisse tout de même de bien jolies répliques, comme l’interview pleine de tact de Shawn Russo par Dean (votre famille a-t-elle eu des relations avec le parti Nazi ? Enervé une gypsie ? ) et le « Too soon ? » de ce dernier après la mort de Russo. Et puis bien sûr il y a l’hilarante scène où ils servent d’appât.

Quant-à l’intrigue, si elle ne brille pas par son originalité (la réalité parallèle est un grand classique du fantastique/sci-fi et ce n’était qu’une question de temps avant que Supernatural ne se prête au jeu), il est néanmoins plutôt bien fichu : on retrouve les incontournables du genre comme l’effet papillon ou le paradoxe de prédestination (lorsque les Winchester se retrouvent indirectement responsable de la mort qu’ils tentent d’empêcher) mais on évite l’écueil du n’importe nawak, lorsque les scénaristes décident de changer trop de choses de l’univers de départ pour le simple plaisir de s’amuser avec leurs personnages. Parfois ce peut être amusant (l’épisode de Buffy où Jonathan prend le pouvoir était très sympa) mais c’est souvent assez raté.

Ici relativement peu de choses changent avec le sauvetage du Titanic : l’Impala, Helen et Jo et la carrière de Céline Dion. Je trouve ce choix plutôt malin. Il faut dire que Supernatural a eu maintes occasions de nous faire du gros délire, ne serait-ce qu’avec l’avant dernier épisode, ils n’avaient pas besoin d’en rajouter. Niveau personnages, j’ai bien aimé Faith : l’actrice ne m’a pas dérangée et j’ai trouvé l’idée qu’elle en veuille à Sam et Dean d’avoir « brisé sa carrière » en empêchant l’apocalypse assez marrante. Et puis ça faisait longtemps qu’on n’avait pas vu un personnage surnaturel remonter les bretelles de tous ceux qui foutent n’importe quoi dans le continuum espace-temps : pas depuis Death en fait. Il faut dire que les deux personnages ont des points communs : tous deux chargés de couper le fil de la vie des humains, tous deux définis par leur mission et donc fermes partisans de l’ordre établi. Je vous parie qu’Atropos est la fille cachée de notre Cavalier favori.

Niveau mythologique, on retrouve le No more rules qui a défini la saison. Même Castiel s’y met le coquinou : je trouve qu’il file un mauvais coton celui là, ça doit être à cause de ses mauvaises fréquentations. Passer son temps avec un ange amoral au possible, un alcoolique ancien damné obsédé par sa voiture et un ex drogué qui a perdu/retrouvé son âme et est sur le point de devenir un légume ça vous change un ange ça. Quand je pense qu’il y a à peine deux ans il tremblait à l’idée de désobéir aux ordres de ses supérieurs. Vous allez voir qu’en saison 9 il sera au volant d’une superbe voiture de sport remplie de nanas canons, une bouteille à la main et un joint à la bouche.

Plus sérieusement, bonne idée en tout cas d’avoir choisi le Titanic pour son petit trafic : pas de trop grands changements temporels et 50 000 âmes en stock, pas mal pour 5 minutes de boulot de la part de Balthy. Je ne comprends pas trop cela dit comment ils comptaient récupérer les âmes après cela nos angelots, parce que d’après ce que j’avais pigé lors de l’épisode où l’on découvre Balthy pour la première fois les anges doivent eux aussi faire un pacte avec les humains pour avoir leur âme. Ont-ils fait passer une sorte de pacte commun à tous les survivants pour sauver le navire? Attendent-ils qu’ils meurent de leur belle mort, récupérant alors leurs âmes de façon naturelle pour les amener au paradis… et auquel cas peuvent-ils l’utiliser comme monnaie d’échange comme cela semble être le but de Castiel ?

Ces questions mises à part l’idée m’a beaucoup plu. Déjà elle renforce ce que l’on remarque depuis le début de la saison, c'est-à-dire que la guerre des anges a beaucoup changé Castiel et qu’il fait des trucs pas très catholiques pour tenter de remporter la victoire : cela dit il n'est pas prêt à sacrifier son Dean chéri...à se demander si Balthy n'a pas raison lorsqu'il répète qu'il est amoureux.^^ Mais en plus on rebondit sur la seule intrigue de la saison qui n’a pas du tout été traitée jusqu’à présent : la mission que Death a confié à Dean ! Parce qu’en effet, si même les anges se mettent à spéculer avec les âmes, ce n’est pas étonnant que Death ait senti qu’un truc étrange se passait. Bon, je ne comprends pas pourquoi un être quasi omnipotent demande aux deux frangins de faire le boulot à sa place mais qui suis-je, humble mortelle, pour questionner les desseins d’un être si supérieur.^^

En tout cas ça va chauffer pour le matricule de Castiel s’il s’avère qu’il est responsable du bordel que Death veut voir nettoyé : je me demande d’ailleurs si les frangins ont vraiment cru que c’était Balthy le responsable, ils m’ont semblé un peu dubitatifs quand ils disaient à Castiel qu’il fallait le surveiller. Pourtant ce ne serait pas surprenant de la part du personnage. Ce qui l’est plus en revanche, c’est qu’il soit visiblement redevenu le parfait petit soldat de Castiel : et que je te refile ma jolie collection d’objets magiques (tiens, on nous sors un joli pieu anti-faith dans l’épisode), et que je fais le sale boulot du patron, et que je m’accuse à sa place… Je me doute bien qu’il a été forcé de choisir un camp vu que Raphael n’allait pas l’accueillir à bras ouverts et je sais qu’il aime bien Castiel mais là ça fait beaucoup.

Bref, on ne peut pas dire que l’épisode est un pur stand alone vu qu’on met le doigt sur un thème qui pourrait s’avérer sacrément important mais l’épisode est quand même à 90 pourcent du pur divertissement. Va falloir commencer sérieusement à inverser la tendance parce que même en gardant quelques storylines pour la saison 7 en pariant sur un renouvellement, ça va faire beaucoup de trucs à traiter en peu de temps. Dans tous les cas la reprise a au moins réussi à me remettre dans le bain et à me faire passser un bon moment.

Oh, et je m'insurge: l'imper de Castiel est propre non mais!
_________________
Vous avez survécu à mes avalanches de mots? N'hésitez pas à découvrir mes articles sur différentes séries TV sur le site SerieViewer (ceux qui commencent en général par Et si...) http://www.serieviewer.com/articles/thematiques
Revenir en haut
Melomusiic
[Ood]

Hors ligne

Inscrit le: 08 Mar 2011
Messages: 7
Localisation: Dans les étoiles
Féminin Verseau (20jan-19fev) 猴 Singe

MessagePosté le: Sam 23 Avr 2011 - 15:49    Sujet du message: [Série US]Supernatural Répondre en citant

J'adore supernatural bien mais la saison 6 me déçoit quand même un peu!!! Il y avait certains épisodes qui sont vraiment nul. Et quand on pense ce qui est arrivé dans la saison 5, on se dit que c'est la fin pour de bon de la série.
_________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Tyr
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 18 Jan 2010
Messages: 1 700
Localisation: La Réunion
Féminin Scorpion (23oct-21nov)

MessagePosté le: Dim 24 Avr 2011 - 15:37    Sujet du message: [Série US]Supernatural Répondre en citant

6x18

Où l’on apprend qu’une Impala ne peut pas remplacer une Deloreen mais qu’un Bobby peut faire office de batterie, que Castiel a une manière bien à lui de faire de la gestion de personnel et que Sergio Leone s’est bien fichu de nous.

J’ai regardé cet épisode dans de mauvaises conditions : crevée et minée par l’attente de la reprise de Doctor Who. Dommage car même là je dois admettre que c’était du très bon. Bien sûr, comme tous ceux qui n’ont pas passé le dernier mois dans une grotte sans internet, je connaissais le thème de l’épisode : et ça ne m’emballait pas plus que ça. Les westerns c’est vraiment pas mon truc même si je maîtrise bien le sujet (ah, les dégâts que peut provoquer un père fan^^) et je craignais un énième épisode délire à un moment où insérer du mythologique devient vraiment urgent. Mais tout comme The Monster at the end of the Book en saison 4, cet épisode est faussement léger et lourdement mythologique.

Alors oui, on a droit aux grosses ficelles des épisodes parodiques de Supernatural. Le générique changé (super bien fichu d’ailleurs, comme d’habitude), le délire fanboy (ici avec Dean qui peut enfin assouvir son rêve de gosse et devenir un vrai cow-boy) et les références pop culture à gogo : mention spéciale à Bobby qui dit à Castiel qu’ils ne peuvent pas laisser les frangins dans Deadwood (l’acteur, Jim Beaver, joue aussi dans cette série). J’ai trouvé le délire far west avec les déceptions successives de Dean parfois un peu too much et longuet mais le reste était en majorité très drôle et je pardonne toute lourdeur ne serait-ce que pour la référence totalement inattendue à Walker Texas Ranger. Celle à Retour vers le Futur avec le coup du coli envoyé par Colt est sympa aussi même si je l’avais vu arriver vu que le trailer contenait une référence à la Deloreen.

J’ai aussi beaucoup aimé le coté très RPG de l’épisode : vous savez, comme dans Zelda, quand il vous faut un objet pour avoir un autre objet pour déclencher le mécanisme…On nous fait d’abord le coup dans la bibliothèque Campbell quand la référence au moyen de tuer Eve trouvée par Bobby après de longues recherches conduit la bande a reprendre les recherches pour trouver des références au phénix. Même chose pour l’intrigue principale où les frangins doivent trouver Samuel Colt pour récupérer l’arme permettant de tuer le phenix pour récupérer ses cendres afin d’obtenir une arme anti-Eve.

D’ailleurs, en parlant de ça, je me demande si la CW n’a pas obtenu un gros stock de cendres qu’elle cherche à écouler en produits dérivés : parce qu’il me semble que le coup de la cendre qui peut être utilisée pour tuer le boss de fin de niveau je l’ai vu y’a pas longtemps dans leur autre série phare… Déjà qu’ils nous ont recyclé dans cet épisode la verroterie qu’ils ont volé au dragon dans le 6x12… Enfin, c’est la crise après tout.

Bon, je passe à ce qui est pour moi l’intérêt réel de l’épisode : le coté angélique. Déjà l’apparition de Rachel est excellente (le « Jenny ? » de Dean m’a fait éclater de rire), ensuite j’ai adoré l’idée que les frangins tombent sur l’équivalent de la secrétaire leur annonçant que le patron n’est pas disponible (ça aurait dû arriver depuis longtemps vu comme le pauvre Castiel est surbooké) et surtout… enfin un personnage fait clairement remarquer à Dean que sa manière de traiter Castiel est affligeante : Bobby avait eu droit à une belle réplique de ce genre dans Week end at Bobby’s mais pas Castiel : c’est chose faite. A voir si ça rentrera dans le petit cerveau Winchester.^^
Et bien sûr il y a le « What have you done ? » de Rachel à Castiel, suivi de la mort de cette dernière. Ben il est pas dans la merde le Castiel s’il doit même tuer ses propres lieutenants : déjà qu’il est en sous-effectif… En tout cas, comme je l’ai dit dans la review précédente, il file un mauvais coton. Vu qu’on apprend peu après que l’âme humaine est une source d’énergie je le soupçonne d’avoir utilisé les âmes du paradis pour faire des armes, pour recharger la collection d’objets magiques que Balthy lui a confié ou tout simplement pour se requinquer vu l’effet que ça fait à un ange. Baaaad boy !

J’ai même cru un moment qu’il allait prendre celle de Bobby pour être honnête (en soi c’est toujours possible d’ailleurs, vérifions bien si Bobby change d’attitude ces prochaines semaines^^). En tout cas, si toucher une âme lui recharge à ce point les batteries, ça veut dire qu’il a du bien prendre son pied en faisant la « souloscopy » de grand papa Samuel et de Sam. Il l’a bien caché le coquin. Plus sérieusement, j’aime énormément cette storyline mais je m’inquiète un peu pour l’avenir de Castiel : j’espère que ça ne signifie pas qu’il va mourir en fin de saison comme tout bad guy de Supernatural…

Bon, sinon, la mère de tous les monstres…j’y peux rien, je n’arrive pas à m’intéresser à cette intrigue depuis la mort du regretté Crowley. Et je vois mal comment Dean va aller s’attaquer directement à elle vu qu’il n’a pas la moindre idée de où elle est. J’espère juste que ce sera vite expédié et pas de manière trop bâclée (cough Lucifer cough) pour qu’on se concentre sur Sam et son mur branlant, Death et sa mission secrète et Castiel et son trafic : les trois storylines se combinent en plus très bien vu qu’elles s’axent sur les âmes.

Bref, un très bon épisode malgré quelques longueurs dans le coté far west (j’aurais préféré qu’on approfondisse plus ce qui se passe avec Castiel). On avance dans la mythologie, on rigole bien et Bobby ne sert pas que de bibliothécaire extraordinaire (c’est d’ailleurs la première « vraie » relation Castiel/Bobby et la première fois qu’on l’entend l’appeler « Cas » il me semble). Dommage que je ne sente vraiment pas cette intrigue centrée sur Eve, j’espère avoir tort.

Oh, et j’adore Sam le géant du futur !^^


EDIT: ça y est!!! Je me souviens enfin du truc très important dont je voulais parler. Y'a pas que Castiel qui nous fait une petite incursion dans le coté obscur pendant l'épisode! Dean qui tue le Phénix non pas parce qu'il est méchant (il est même d'accord avec lui sur le fait que la future victime mérite la mort) mais parce qu'il a besoin des cendres c'est sacrément moyen aussi! D'autant plus que les scénaristes nous en rajoutent une bonne couche sur le coté très humain de ce monstre, qui vit sa vie pépère avec sa femme humaine et ne fait que se venger de la tentative de viol et du meurtre de celle-ci. Méchant Dean va!
_________________
Vous avez survécu à mes avalanches de mots? N'hésitez pas à découvrir mes articles sur différentes séries TV sur le site SerieViewer (ceux qui commencent en général par Et si...) http://www.serieviewer.com/articles/thematiques


Dernière édition par Tyr le Mer 27 Avr 2011 - 14:21; édité 1 fois
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 12:55    Sujet du message: [Série US]Supernatural

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Doctor Who Index du Forum -> Le Tardis -> Autres univers et dimensions -> Fantastique & Fantasy Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 37, 8, 932, 33, 34  >
Page 8 sur 34

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com