Doctor Who Index du Forum
 
 
 
Doctor Who Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion


[Série US]Supernatural
Aller à la page: <  1, 2, 38, 9, 1032, 33, 34  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Doctor Who Index du Forum -> Le Tardis -> Autres univers et dimensions -> Fantastique & Fantasy
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Tyr
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 18 Jan 2010
Messages: 1 700
Localisation: La Réunion
Féminin Scorpion (23oct-21nov)

MessagePosté le: Mer 27 Avr 2011 - 08:33    Sujet du message: [Série US]Supernatural Répondre en citant

Supernatural est officiellement renouvelé pour une 7ème saison!
_________________
Vous avez survécu à mes avalanches de mots? N'hésitez pas à découvrir mes articles sur différentes séries TV sur le site SerieViewer (ceux qui commencent en général par Et si...) http://www.serieviewer.com/articles/thematiques
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 27 Avr 2011 - 08:33    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Jalias
[LINDA's Member]

Hors ligne

Inscrit le: 29 Mar 2009
Messages: 237
Localisation: Saint Cloud
Masculin Poissons (20fev-20mar) 龍 Dragon

MessagePosté le: Mer 27 Avr 2011 - 18:53    Sujet du message: [Série US]Supernatural Répondre en citant

Tyr a écrit:
Supernatural est officiellement renouvelé pour une 7ème saison!


Wouhouu!!! Enfin, j'espère qu'elle sera meilleure que la 6 quand même. Parce que la 6 c'est un peu les montagnes russes!
_________________
Revenir en haut
Tyr
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 18 Jan 2010
Messages: 1 700
Localisation: La Réunion
Féminin Scorpion (23oct-21nov)

MessagePosté le: Sam 30 Avr 2011 - 23:00    Sujet du message: [Série US]Supernatural Répondre en citant

6x19

Où l’on apprend que Misha Collins a le droit de rester plus de deux minutes de suite à l’écran, que Mark Sheppard a le droit de faire des seconds rôles sur une saison entière et que Dean n’a aucun goût (de la cendre dans du whisky ? Hérétique !).

D’abord, je tiens à faire exploser ma joie : moi qui ai la réputation (il faut l’admettre très méritée) de faire des théories joliment élaborées mais parfaitement fausses, j’ai eu RAISON ! Crowley est vivant et bosse avec Castiel ! Bon, d’accord, je n’y croyais plus depuis longtemps mais je ne vous dit pas comme je suis heureuse ! Pas seulement parce que je l’avais deviné mais parce que la mort parfaitement stupide du personnage, qui aurait encore laissé trainer ses restes n’importe où alors qu’on lui avait déjà fait le coup du kidnapping d’ossements quelques épisodes plus tôt, m’avait profondément irritée. Mais bien sûr c’était faux, mon cher Crowley n’aurait jamais été aussi stupide.

Autre sujet de joie, moi qui trouvais l’intrigue autour de maman Eve parfaitement insipide depuis la mort de Crowley et qui voulais qu’on se recentre sur cette histoire d’âmes qui semble intéresser à la fois Death, Castiel et… en fait tout le monde, je suis servie !

Eve est expédiée en un épisode mais de manière assez crédible : je n’aurais pas apprécié un pétard mouillé du genre fin saison 5 mais je ne voyais pas trop non plus comment les quatre Fantastiques allaient pouvoir se débarrasser de Maman aussi facilement, même avec les armes cendrées. Après tout, Eve a une armée à sa disposition. Bien sûr, le coup de l’empoisonnement du monstre vampire par le sang a déjà été vu cent fois (je ne parlerai pas de verveine, je ne parlerai pas de verveine…) mais il n’empêche que je ne l’ai pas vu venir avant que Dean ne dise « Bit me ! ». Cela dit je me doutais bien qu’il avait un autre plan que : « Sam et moi on va foncer dans le tas pendant que Cas et Bobby font du tourisme devant le bar ». Et avoir Super Castiel le boss du Paradis sous la main nous permet de nous débarrasser de l’armée de sidekicks en deux temps trois mouvements.

Bon, dans l’absolu j’aurais aimé que cette intrigue autour d’Eve fasse moins « bâclée » : pas dans le sens où il manque quelque chose mais dans celui où tout ce qui est important se passe en juste trois épisodes. Celui avec les dragons où maman est libérée, celui où les frangins récupèrent les cendres et celui-ci. S’ils avaient récupéré les cendres bien avant et si Maman Eve avait fait un peu plus depuis sa libération que fabriquer deux trois hybrides dans des petits bleds isolés (technique qui m’énervait déjà avec Lucifer dans la saison 5) ce serait bien mieux passé. Enfin, au moins l’on sait qu’Eve n’était pas le point important de l’intrigue de cette saison vu qu’elle ne faisait que réagir à une attaque injustifiée du vrai méchant, Crowley… l’allié de Castiel !

Donc si j’ai bien compris, ces deux braves garçons ont décidé de faire alliance et de balancer un peu de poudre aux yeux aux deux frangins. Ca se tient en fait : les âmes sont une monnaie d’échange et une source de puissance, donc les deux compères éliminent le 3ème joueur dans la lutte ancestrale Bien/Mal, se partagent les bénefs (les âmes normalement destinées au purgatoire) et utilisent leur toute nouvelle puissance pour se débarrasser de leurs guerres civiles respectives (Crowley s’était plaint aussi de ces vilains démons qui faisaient rien que comploter). Bien sûr, sur le long terme c’est une dangereuse course à l’armement puisque le paradis et l’enfer sont plus ou moins destinés à s’affronter à nouveau un jour ou l’autre et qu’ils seront tous deux très puissants mais cela règle les problèmes urgents de Castiel et Crowley.

Je me demande depuis quand ils sont alliés du coup : le tout début de la saison ? Est-ce que ça signifie que Castiel savait que Sam n’avait pas d’âme ? Ca expliquerait pourquoi il semblait si réticent à aider Dean à rendre son âme à Sam. En tout cas il est chou Dean, à refuser de croire que son vieux copain angélique ait pu lui faire des crasses : Bobby et Sam sont en revanche moins naïfs et je pense que Dean, qui n’est pas trop bête, va finir par se rappeler que Cas a un comportement louche depuis une saison et que le coup de Balthy qui aurait sauvé le Titanic pour éviter d’entendre Céline Dion était un peu gros.

J’attends avec impatience la scène de ménage qui s’ensuivra, parce qu’au fond il l’adore son Dean, Castiel, et ça va bien l’embêter de lui faire de la peine (sans compter qu’il ne pourra plus vivre dans son postérieur comme cela semble être le cas^^). En tout cas le double final promet d’être intéressant, entre la guerre angélique, l’alliance bancale Crowley/Castiel, la mission de Death et les frangins Winchester au milieu de tout ça. Je sens que ce pauvre Crowley n’y survivra pas mais je pense de plus en plus que ce pourrait également être le cas de Castiel, et ça m’embête beaucoup.

Sinon, pas grand-chose d’autre à dire. L’épisode était plein de jolies répliques (« Castiel ! Get out of my ass ! » m’a fait recracher un verre de délicieux rhum Gingembre) mais longuet pendant une grosse partie. Cela dit il permet d’excuser beaucoup de choses qui me déplaisaient cette saison, comme la mort ratée de Crowley, l’éparpillement des intrigues alors que seules celles autour des âmes m’intéressaient (ça tombe bien, en fait tout tourne autour de ça^^). Bon, reste à expliquer l’intérêt de papy Campbell et de sa bande de bras cassés (bonne chance Messieurs les scénaristes) mais c’est déjà bien.

Pour les trois épisodes restant, plus qu’à se débarrasser de Crowley (sniff !), empêcher Sam de perdre la partie de Tetris qui se joue dans son cerveau et essayer de sauver Castiel de Raphael, de lui-même et de Death qui risque d’être de mauvaise humeur. Bah, par rapport à l’apocalypse ce n’est pas grand-chose.

Oh, et pour les joueurs de drinking games… Castiel qui fait les guillemets avec ses doigts et qui s’essaie au sarcasme compte pour deux gorgées !
_________________
Vous avez survécu à mes avalanches de mots? N'hésitez pas à découvrir mes articles sur différentes séries TV sur le site SerieViewer (ceux qui commencent en général par Et si...) http://www.serieviewer.com/articles/thematiques
Revenir en haut
Jalias
[LINDA's Member]

Hors ligne

Inscrit le: 29 Mar 2009
Messages: 237
Localisation: Saint Cloud
Masculin Poissons (20fev-20mar) 龍 Dragon

MessagePosté le: Dim 1 Mai 2011 - 14:09    Sujet du message: [Série US]Supernatural Répondre en citant

Lol Tyr j'ai tellement pensé à toi en voyant ce
Et à Crowley aussi, parce que quand tu fais un résumé des épisodes précédents aussi lourdingue, tu comprends tout de suite qu'il est pas vraiment mort!
J'ai pas grand chose à rajouter par rapport à ce que tu disais, les scénaristes arrivent à raccorder tous les bouts d'intrigues épars vers la seule qui finalement vaut le coup (et était en fait la vraie!): le trafic d'âmes!^^. Je leur dit juste chapeau car moi en fait je me suis fait totalement avoir, ils ont bien mené leur barque finalement car je pense que cacher cette révélation était leur but premier depuis le début de la saison et je n'y ai vu que du feu pendant un bon moment! Donc vraiment ravi de voir un twist bien mené, ça change des nombreux trucs bancals qu'il y a eu cette saison (en vrac Ben & Lysa, les Campbell, le plan foireux des dragons qui ont embarqués 25 nanas là où une suffit...).
Par contre, tant de stand alone auraient pu être évités (je pense que le but était encore une fois de retarder ce twist encore un peu, et puis Supernatural a toujours voulu abattre ses cartes en fin de saison quitte à faire trainer le milieu (rien qu'à voir la saison 5!).

_________________
Revenir en haut
Tyr
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 18 Jan 2010
Messages: 1 700
Localisation: La Réunion
Féminin Scorpion (23oct-21nov)

MessagePosté le: Dim 1 Mai 2011 - 16:28    Sujet du message: [Série US]Supernatural Répondre en citant

C'est vrai qu'il reste des personnages "rebuts" dans cette saison 6 qui s'emboîte pourtant si bien, dommage. Et je suis bien d'accord avec toi, le pré-épisode comme d'habitude en dévoile trop (la CW et la BBC se sont passés le mot cette année sur les trailers et ba qui en disent trop ...). Quant-aux 25 vierges surnuméraires, je me demande bien ce que ces vilains dragons en ont fait en effet... une vierge par tas d'or dans les différentes tanières histoire d'attirer les héros (la tradition c'est important)? Confused

Petite pub éhontée: mon article tout neuf sur Supernatural.
http://www.serieviewer.com/articles/thematiques/et-si-on-cassait-du-demon-f…
_________________
Vous avez survécu à mes avalanches de mots? N'hésitez pas à découvrir mes articles sur différentes séries TV sur le site SerieViewer (ceux qui commencent en général par Et si...) http://www.serieviewer.com/articles/thematiques
Revenir en haut
Tyr
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 18 Jan 2010
Messages: 1 700
Localisation: La Réunion
Féminin Scorpion (23oct-21nov)

MessagePosté le: Mar 10 Mai 2011 - 11:32    Sujet du message: [Série US]Supernatural Répondre en citant

6x20

Où l’on apprend que les poissons peuvent marcher sur le sol mais qu’ils ne sont pas doués pour la poésie, que Castiel a progressé en analogies et métaphores mais pas en références culturelles populaires, que les Babyloniens étaient aussi peu doués que Death en maçonnerie, que lorsque Crowley est mis à l'écart pendant plus d'une demi saison il passe un épisode à gueuler en compensation et que Bobby ne sait pas si bien dessiner que ça

J’attendais cet épisode depuis longtemps, une demi saison au bas mot, et je ne suis pas déçue : il contient exactement tout ce que je souhaitais et comporte même des dialogues que je m’étais imaginée. Deux critiques néanmoins : il est un peu lent et il arrive un peu tard.

Difficile de faire quoi que ce soit pour le premier point : un épisode centré sur le point de vue d’un personnage secondaire souffre toujours d’un petit problème de rythme : parce qu’il est bien obligé d’intégrer pas mal de flash back afin de montrer comment le personnage en question a appréhendé des évènements que nous n’avions vu qu’à travers les yeux des héros, parce que ledit personnage commente ses actions… Je savais, ayant vu la bande annonce, que l’épisode était centré sur Castiel : je m’étais donc préparé à cet aspect de l’épisode.

En revanche le deuxième point est assez dommage. La saison nous a largement donné l’impression qu’elle partait dans tous les sens : le purgatoire, Crowley et ses visées expansionnistes, Castiel et sa guerre civile, les armes magiques, Sam et ses problèmes d’âme puis de maçonnerie, papa Campbell et sa bande de figurants, Death et sa quête secondaire pas si secondaire que ça… et tout ça prend finalement parfaitement sens…à deux épisodes de la fin ! J’aurais aimé ne pas passer la moitié de la saison à me dire que les scénaristes fonçaient droit dans le mur (qu’il ne faut pourtant surtout pas gratter). Mais bon, il s’agit là des deux seuls griefs que j’ai contre cet épisode alors je vais m’arrêter là sur les critiques et commencer mes petits cris de fangirl satisfaite.

D’abord, même si pour une question de rythme je ne suis en général pas fan des épisodes avec narrateur, j’ai trouvé que cela passait très bien ici. Déjà la voix de Castiel est très agréable et ensuite j’ai trouvé le fait que le tout soit une longue prière au Grand Absent de la série assez bien fichu : d’autant plus drôle que le dernier épisode sur ce principe avait pour narrateur ce bon vieux Chuck, que l’on soupçonne fortement d’être le Grand Absent en personne.

Ensuite, la Castiel-girl que je suis a adoré avoir un aperçu de la « jeunesse » de celui-ci (je me demande bien d’ailleurs lequel des grands frères a prévenu le petit Castiel qu’il valait mieux éviter d’écraser le poisson : ce serait marrant que ce soit Lucifer tiens.^^). J’ai aussi particulièrement aimé les petites piques aux extrémistes chrétiens, entre la théorie de l’évolution validée par un ange et la tour de Babel de12 mètres faite en bouse séchée : ce coté irrévérencieux vis-à-vis de la religion m’avait manqué, la dernière fois c’était dans le 6x03 avec les objets religieux-magiques bradés par ce bon vieux Balthazar.

Et puis bien sûr il y a les belles déclarations d’amitié. On le sait bien que Castiel et Dean s’adorent mais c’est toujours choupinet de les entendre l’avouer vu que les deux ont en général des talents en communication dignes de l’Administration française. Et même moi qui ne suis pas facile à émouvoir (devinez qui a pleuré de rire à la mort de Castiel dans le final de la saison 5…) j’ai eu comme une boule dans la gorge devant les déclarations de loyauté de Dean et la tête de Castiel lorsqu’il se voit forcé de lui mentir encore et encore.

Mais l’intérêt principal de l’épisode, comme je le disais au début, est de transformer le patchwork qu’était la saison 6 en ensemble cohérent. Le travail était déjà amorcé à la fin de l’épisode précédent lorsqu’on nous apprend que maman Eve n’était qu’un symptôme et que l’intrigue principale était centrée sur Castiel et Crowley à la pêche aux âmes (je comprends maintenant pourquoi ce dernier ne voulait pas rendre son âme à Bobby, avec l’inflation elle valait très cher !) mais cet épisode comble presque tout ce qui manque.

Pour ceux qui n’avaient pas tout compris on nous met les points sur les « I » concernant le deal entre Crowley et Castiel (très jolis dialogues d’ailleurs), puis on nous offre un petit résumé du début de la guerre angélique (à la place de Raphael je virerais mon conseiller en communication parce que là, même à l’échelle angélique c’est mauvais !) et une explication sur comment Castiel est passé de rebelle à big boss du paradis (la scène de sa résurrection miraculeuse est très bien faite d’ailleurs). J’ai bien aimé d’ailleurs le petit rappel de la nature du paradis avec ses différentes « bulles ».

On apprend également pourquoi Sam est revenu sans âme et pourquoi papy Campbell s’est retrouvé ressuscité (ce qui ne parvient toujours pas à me donner l’impression que lui et sa petite famille ont servi à quelque chose mais c’est bien tenté quand même^^) : bref, on sait à peu près tout à la fin de cet épisode. La seule chose qui reste en suspens est l’utilisation exacte des âmes récoltées, j’avoue avoir un peu de mal à visualiser la chose. Oh, et d’un point de vue personnel j’aimerais qu’on nous ressorte toutes les armes magiques en train de prendre la poussière dans le placard de Castiel…

Et puis il y a l’humour. De la petite musique d’ambiance pendant que Crowley torture des monstres à la version démoniaque de Bobby (le détail des différents téléphones remplacés par des bols remplis de sang est superbe) en passant par le paradis personnel de Ken Lay et son tableau de Georges W. Bush, de nombreux passages m’ont fait éclater de rire. Par contre je me demande si Terry Pratchett a donné son accord pour le pompage de son œuvre : déjà le démon Crowley sort tout droit de De Bons Présages, de même que l’antéchrist qui décide de rester neutre et l’histoire de l’apocalypse avortée mais alors le coup du nouveau boss de l’Enfer qui transforme son royaume en enfer administratif parce que c’est plus efficace est directement repris de son roman Eric.

Mais ce qui m’a le plus plu est le coté éminemment tragique de l’épisode et ce au sens le plus littéraire du terme, comme Castiel lui-même le fait remarquer à la fin d’ailleurs. Nous avons un personnage au destin exceptionnel qui voit bien depuis le début qu’il fonce droit dans le mur mais qui ne peut absolument rien faire pour l’éviter car toute autre alternative est pire, un personnage plein de bonne volonté mais malgré tout tenté par l’hybris qui le fera chuter. Comment ne pas compatir, d’autant plus qu’il a parfaitement raison le Castiel : quel autre choix avait-il pour stopper Raphael et son apocalypse 2.0 ? Demander de l’aide à Dean, qui venait de perdre son frangin et n’aurait sans doute pas pu faire grand chose? Tenter de se battre avec la poignée d’anges qui lui était fidèle et se faire héroïquement massacrer par le grand frère ? Même Dean n’est pas capable de lui donner une alternative potable et se contente de jouer la carte de l’affection sur le thème du « si tu m’aimes arrête tes conneries ».

La seule erreur de Castiel (mis à part le fait de sortir de but en blanc une référence culturelle qu’il n’avait aucun moyen de connaître, l’abruti !), et c’en est indéniablement une, est de ne pas avoir joué franc jeu avec Dean Winchester dès l’épisode 1 lorsque ce dernier décide de revenir jouer au chasseur. Oui, d’accord, il aurait eu droit à une bonne engueulade au moment d’annoncer à Dean qu’ il a fait équipe avec Crowley, qu’il est responsable du bordel surnaturel autour des monstres et qu’il a ramené une coquille de Sam en oubliant l’intérieur, mais sur le long terme ça aurait fait moins de dégâts je pense.

Et puis bon, je trouve tout de même Sam et Dean mal placés pour jouer les effarouchés lorsqu’ils réalisent que Castiel a fait un deal avec un démon et ne l’a pas avoué : papa Winchester début saison 2, Dean fin saison 2, Sam en saison 4… Même Bobby s’y est mis à un moment même si lui au moins n’a pas gardé son deal secret. Dean devrait être flatté : Castiel, en tombant dans ce bon vieux piège, a quasiment signé son acte d’adoption dans la famille Winchester.

Bref, un épisode qui pour moi a tenu ses promesses même si j’imagine que ceux qui ne sont pas particulièrement fans de Castiel ont dû s’ennuyer profondément. Par contre bonne chance aux scénaristes qui n’ont plus que deux épisodes pour :

-S’occuper définitivement de Raphael et de Crowley sans nous faire un pétard mouillé comme l’a été le final de la saison 5
-Conclure l’histoire du purgatoire
-Nous faire revenir Cas du coté des frères Winchester si possible SANS nous le tuer héroïquement comme cela semble de plus en plus probable…
-Nous ramener Balthazar et sa collection d’armes magiques
-Nous ramener Death…si possible sans lui faire tuer Castiel même s’il lui en veut pour cette histoire d’âmes.
-Nous faire exploser le mur de Sam et trouver un deus ex machina crédible pour le reconstruire.

En parlant de Deus ex machina, vu que Castiel termine l’épisode par une supplication à Papa, j’imagine qu’on aura droit au « signe » qu’il demande avec tant de ferveur : encore une petite résurrection de dernière minute vous pensez ? Quoi que… Death étant visiblement aussi puissant que Dieu voir plus, il peut lui aussi jouer ce rôle, pas besoin de nous ramener le Grand Absent même si j’aimerais une petite preuve de vie de Sa part : une amulette qui clignote peut-être ? ^^
_________________
Vous avez survécu à mes avalanches de mots? N'hésitez pas à découvrir mes articles sur différentes séries TV sur le site SerieViewer (ceux qui commencent en général par Et si...) http://www.serieviewer.com/articles/thematiques
Revenir en haut
Jalias
[LINDA's Member]

Hors ligne

Inscrit le: 29 Mar 2009
Messages: 237
Localisation: Saint Cloud
Masculin Poissons (20fev-20mar) 龍 Dragon

MessagePosté le: Sam 21 Mai 2011 - 20:18    Sujet du message: [Série US]Supernatural Répondre en citant

Prem's Prem's pour "critiquer" cette fin de saison!!
Et quitte a briser le suspense, malgré quelques petites imperfections/choses gênantes, on a quand même un final BIEN supérieur à celui de la saison précédente!

Un final en deux parties très distinctes, le 21, Let It Bleed, signé Sera Gamble tandis que le 22 est d'Eric Kripke. Première bonne idée pour moi, chacun des deux épisodes se focalise sur l'un des frères et ses "problèmes".

Ainsi, le 21 ramène (sans doute pour la dernière fois) Lysa et Ben dans l'histoire; vu que Crowley s'en sert comme garantie contre les frères Winchester. C'est une excellente chose car d'une, ces deux là avaient quand même un gros panneau "point faible de Dean" en brillant et clignotant au dessus de leur tête, de deux ça permet de conclure enfin de manière correcte cet arc mis en avant toute cette saison.
A propos de la conclusion, on a cette fois-ci un adieu définitif entre Lysa, Ben et Dean. Vu que les deux premiers ont leur mémoire effacée. Si je trouve ça logique de la part de Dean afin qu'ils aient une vie normale, ça ne change strictement rien à leur statut de cible potentiel! C'est pas parce que eux ne s'en souviennent pas que les démons vont oublier qu'ils comptent pour Dean.
Bref, même si je pense que les scénaristes en ont fini avec ces personnages (et c'est dommage je trouve, il y avait grâce à l'arrivée de Sera Gamble une grande amélioration dans la caractérisation des personnages féminins cette année), je trouve qu'il y aurait encore matière à creuser sans doute.

De plus, je trouve ça très logique de voir jusqu'où va le calcul de Crowley. Il se doute bien que ça ne va pas empêcher les frères Winchester de courir partout, mais tout du moins ça les écarte pendant un temps de la "course au purgatoire". +1 donc pour super Crowley qui fait comme il peut pour gérer et satisfaire son lunatique partenaire (Castiel, qui quand même avait l'air de prendre un peu trop d'ascendance dans ce partenariat).

Le volte-face de Balthazar est plus ou moins hasardeux. Mais c'est aussi du au fait que si j'adore Sebastien Roché, je ne suis personnellement pas totalement convaincu par ce personnage : arnaqueur-freelance en début de saison ; qui, on ne sait pas trop pourquoi si ce n'est par amitié, se joint à la croisade de Castiel. Attention, j'adore Balthazar, il me fait (faisait snif!) bien rire, mais il faut avouer qu'il manque un peu de fond à ce personnage.

Ce 21 permet donc de conclure certains éléments laissés en suspens dans cet saison 6, de faire avancer la personnalité de Castiel tout en commençant à l'opposer sérieusement aux frères Winchester (parce qu'au final, il n'a pas l'air si gêné par l'enlèvement de Lysa et Ben le petit), et donc de focaliser l'intrigue sur les âmes.

C'est donc en toute logique que le 22 s'attarde sur l’âme de Sam, pas mal mise à mal cette année. Encore une fois, ce que j'aime dans ces deux épisodes est la simplicité de ces plans concoctés par Crowley et Castiel. Il s'agit juste d'appuyer là où ça fait mal, donc Cas' se contente juste de faire voler en éclat la barrière instaurée par Death. ça me fait penser à quelque chose. Dans l'épisode 20, Cas faisait remarquer qu'au début, il n'avait pas vu que l’âme de Sam était manquante. Mais vu comment il arrive facilement à jouer avec l’âme et l'esprit de Sam, je doute de plus en plus fortement que Souless Sam soit juste une erreur. Cas pensait-il que ça serait mieux pour Sam s'il n'avait pas son âme? Manifestement, il dit à Dean dans cet épisode qu'il sauvera Sam une fois le Purgatoire ouvert. Mais ça, ça veut dire qu'il est lui aussi capable de bâtir ce mur pour protéger Sam non? Bref, il y a quelque chose qui me titille ici.

Sinon, j'aime bien voir à quel point cet épisode déjoue facilement les attentes. Lorsqu'on découvre Sam amnésique, ça m'a un peu hérissé le poil, car je me disais "raah on va passer la moitié de l'épisode à essayer de comprendre ce qu'il s'est passé". Mais, en fait, tout ça est expédiée assez rapidement, et le coup de l'hallucination et du Sam qui a volé en éclats était bien trouvé. ça permet en plus à Jared Padalecki de varier les registres (dans la mesure des ses capacités limitées ça va sans dire!^^), soit :
- bouche ouverte et yeux de chiens battus pour "ordinary Sam"
- sourire en coin et yeux sadiques pour "souless Sam"
- maquillage suintant (et raté) et yeux hagards pour "from hell Sam"
Au final, la déception est que de ce point de vue là, peu de choses ont avancées. On ne sait pas plus ce qu'à vécu Sam dans la cage, et ça ne nous permet pas de voir à quel point ça a pu modifier sa personnalité. Néanmoins, ça permet de justifier l'éclatement du mur (dont on SAVAIT depuis que Death l'avait mis en place qu'il ALLAIT éclater), sans passer par l'excuse bidon du "oooh, Sam a trop cherché à se souvenir!".

Du côté de Cas & Crow (oui, c'est une nouvelle société! Mr. Green ), on a le droit au très classique (et mal géré) doublage d'un des associés par l'autre. La bonne idée est que ça soit de la part de Cas, parce que de son côté, Crowley malgré ses défaut, est relativement "intègre" dès qu'il s'agit de deal. Là où ça ne marche pas, c'est dans les faux twists qui suivent , notamment Crowley qui se cache derrière Raphy, c'est pas très sérieux. Quand au plan de Cas, je pense donc qu'il avait prévu que Crowley irait chouiner dans les jupes de Raphy, mais ce n'est pas suffisamment bien mis en avant dans l'épisode, donc je trouve que quelque part, il y a quelque chose d'hasardeux ici. (surtout dans l'idée que ni Cas ni Crowley n'avaient pris de sérieuses assurances au cas où ils se feraient doubler par l'autre. Quelque chose d'autre que "chercher un autre associé plus accommodant). En bref, de ce point de vue là, leur association n'a clairement pas été assez exploitée, car finalement très peu mise en danger le long de la saison.
De même Raphy ne sert à rien. On ne le/la ( Mr. Green lol pour les remarques de Crowley à ce sujet) voit jamais, il/elle subit les événements et n'est clairement jamais une menace sérieuse pour les frères (il n'y a que Castiel qui semble inquiet par lui/elle lol). C'est donc d'autant mieux qu'il/elle jarte, afin de laisser place au "vrai méchant" qui était dans la tête des scénaristes depuis le début.

Autre "déjouage d'attente" (ça ne se dit pas, je sais), Sam who saves the day! (or maybe not). L'entrée en scène du deuxième frère Winchester ne sert à rien, sauf montrer que Cas va bien être le méchant de la future saison 7, et je trouve ça bien! lol

Là où le bat blesse plus en fait dans cet histoire, c'est que la guerre angélique est encore une fois expédiée en deux coups de cuillère à pot (décidément, cette série aime jouer les pétards mouillés), tout comme l'ouverture du Purgatoire qui est faite hors caméra. Sans compter que PERSONNE ne se pose la question de l'aspect très moral d'aller pomper des âmes d'êtres qui n'ont rien demandé.
Mais encore une fois, c'est aussi dû au fait que le vrai enjeu est bien dans la personnalité de Castiel. Le purgatoire et la guerre angléique n'étant que des prétextes (mal mis en avant certes mais des prétextes tout de même).

Le traitement de Cas me laisse relativement perplexe. Certes, le 21 essaye d'appuyer que Cas ira jusqu'au bout, qu'il est déterminé, qu'il y a une déchirure avec Dean, mais aussi du respect malgré tout (après tout, il accepte de rendre Ben et Lysa amnésiques). Mais là, la façon dont est gerée la "trahison" de Balthazar (qui a un gros panneau clignotant MORT dès le début de l'épisode), malgré tout ce qu'à pu vivre Cas, ça ne passe pas tout à fait. ça n'est pas "pas crédible", c'est juste difficile à accepter venant d'un personnage pour qui les amis, les soutiens sont tout. Et je ne parle pas du délire mégalomaniaque de la fin du zode, là clairement ce n'est plus Cas que l'on a en face de nous.
Néanmoins, c'est vrai que souvent, Cas est mésestimé par les autres personnages, voire ils se défient de lui. Du coup, on peut quand même croire qu'à force, vu que personne ne croit vraiment en lui, Cas "pète un câble". J'aime beaucoup d'ailleurs ce qu'il répond à Dean lorsque celui-ci lui ressort son petit laïus "on est ta famille tout ça": ce n'est qu'une tentative de Dean pour le piéger. C'est vrai que souvent Dean se sert de Cas, et c'est bon de temps en temps d'enfoncer des portes ouvertes! Reste à savoir comment va évoluer leur "relation" (oui parce que même si aucun des deux n'est officiellement rangé dans la catégorie homo, et que donc ici il n'y a pas de sexe en jeu, à ce niveau là on parle bien de relation!).

Donc Cas se prend pour Dieu avec un gros effet "tadaaaaammm!" de fin d'épisode, et on se dit que là, Sam, Dean et Bobby sont un peu "in the big shi*" (histoire de changer de d'habitude quoi). Dans une série normale, on sauverait Cas de lui même en fin de saison 7 et il passerait la 8 à se repentir de ses fautes... Mais Supernatural n'est pas une série normale, donc l'espérance de vie du personnage est vraiment passée à UNE SAISON en fin d'épisode (je vous jure, là aussi j'ai vu un panneau clignotant en gros au dessus de sa tête!).



EDIT: NOOOOOOOOOOOONNNNNN, le temps que j'écrive ma critique, Tyr avait déjà posté la sienne! Sniffffff! Donc pour le coup, c'est une critique sous forme de dialogue de sourd, vu que comme je n'ai pas lu ce que Tyr a écrit, je n'y ai pas répondu!

EDIT 2: Non non, je ne suis pas bourré, j'ai juste pas calculé que le post précédent était à propos du 6x20! Je suis donc bien prem's sur la fin de saison, et je pense que je vais aller faire une sieste après m'être ridiculisé avec mon EDIT 1 (et comme j'assume, je le laisse! Mr. Green )

EDIT 3: Pour ma défense, j'ai peu dormi plus mis KO par la piscine ce matin... (bon, c'est nul comme défense je le reconnait!)

Par contre,
Wouhouuuu Crowley s'en sort cette fois ci! Encore une théorie qui tombe à l'eau Tyr! Mr. Green

_________________
Revenir en haut
Tyr
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 18 Jan 2010
Messages: 1 700
Localisation: La Réunion
Féminin Scorpion (23oct-21nov)

MessagePosté le: Sam 21 Mai 2011 - 20:42    Sujet du message: [Série US]Supernatural Répondre en citant

Aargh, tu m'as eu Jalias!^^ Bon, cela dit on est parfaitement d'accord, nos deux reviews se ressemblent sacrément ; ça change de Sanctuary. Laughing Seule différence, le fait que je sois personnellement très triste que Castiel soit le futur méchant.

Oh, et c'est vrai que je me suis trompée pour Crowley mais j'ai relu toutes mes reviews de la saison (je fais ça à chaque final) et je suis épatée par le nombre de trucs que j'avais devinés: l'alliance Cas-Crowley, le fait que celui-ci ne soit pas mort et, dès l'épisode 11, le fait que tout tourne autour des âmes. Je pense que je dois être dopée, c'est pas possible. Laughing

6x21/6x22

Où l’on apprend que Cthulhu est une blonde bien conservée, que Castiel lave les mémoires plus blanc que blanc, que Bathazar a l’instinct de survie d’un redshirt dépressif et que Castiel n’est vraiment pas fun quand il est en bad trip.

Et oui : cette semaine, double ration de Supernatural : il faut dire qu’on aura droit à quelques mois de diète pour digérer tout ça. Heureusement en tout cas que la série a été renouvelée par la CW. Vous imaginez Supernatural finir sur ce cliff ? Compte tenu du mode de diffusion, je vais pour une fois faire une review deux en un : j’essairais donc de faire plus court sur chaque épisode pour que ça ne fasse pas un pavé monumental.

J’ai beaucoup aimé le 21. D’abord bien sûr parce que tout épisode contenant une bonne dose de Castiel, de Crowley et de Balthazar ne peut que me faire plaisir. Tiens, d’ailleurs, en parlant de ce dernier : suis-je la seule à être extrêmement surprise qu’il ne soit pas dans la confidence de Castiel concernant le pacte avec Crowley ? Vu le coup du Titanic je pensais qu’il était associé à part entière dans la quête principale « recherche d’âmes pour booster la triforce» moi.

Je suis d’ailleurs encore plus surprise qu’il n’adhère pas à ce plan une fois mis au courant par les Winchester (mais qu’est ce que Balthy joue mal les mecs au courant de tout…les anges ne savent vraiment pas mentir^^) : pour quelqu’un comme lui pour qui la fin justifie les moyens et qui s’adonnait au trafic d’armes célestes il n’y a pas si longtemps c’est surprenant. J’ai d’ailleurs cru que c’était une ruse et qu’il était bien du coté de Castiel : nobody trust the spy !^^

Crowley, que j’avais trouvé un peu décevant dans le 20 à gueuler tout le temps, remonte dans mon estime en exploitant intelligemment le vide juridique dans la promesse que lui a extorqué Castiel : c’est bien du reflexe de crossroad demon ça.^^ Quand à Castiel, il continue à tenter de jouer sur les deux tableaux en aidant Dean au maximum tout en continuant à bosser avec le roi des Enfers : mais il est difficile de poser son divin petit cul entre deux chaises et comme souvent dans ces cas là il ne parvient qu’à s’attirer les foudres des deux camps sans gagner la moindre sympathie. Et oui mon ange : Supernatural, malgré ses nombreuses qualités, reste une série assez manichéenne et les personnages qui flirtent un peu trop avec le camp adverse y laissent souvent des plumes.

Du coup sauver la vie de Dean et de Lisa et jouer le rôle du flashouilleur à la Men in Black ne change absolument rien, de l’aveu même de Dean : dans un épisode les frangins Winchester vont tenter de botter son petit cul angélique et peut être même qu’il aura droit à un coup de couteau dans le dos de la part de Balthy. Y’a des jours comme ça… J’avoue qu’il me fait un peu beaucoup pitié le pauvre gars (c’était un peu le but de l’épisode précédent cela dit) : il essaie de faire ce qu’il peut dans une situation impossible et tout le monde l’envoie bouler.

Autre grande réussite de l’épisode, et j’en suis la première surprise, l’intrigue Ben-Lisa. Déjà parce que j’avoue ne pas du tout avoir vu venir le fait que Lisa était possédée mais aussi parce que j’ai trouvé le fait que Dean soit aussi dur avec Ben lorsqu’il est sous pression très intéressant : il avait fui cette vie de famille car il craignait de faire comme son père et de transformer Ben en parfait petit tueur… et c’est exactement ce qu’il fait, en ayant d’ailleurs des mots et des gestes que John n’aurait certainement pas désavoué. Et oui Dean, tu avais raison…félicitations !

Mais ce n’est pas ce que j’ai trouvé le plus appréciable dans cette intrigue. En effet, j’admets avoir le romantisme d’un roc mais la vie de famille de Dean et Lisa….zzzzzzzzz ! Je n’ai rien contre ces deux personnages, qui auraient pu être beaucoup plus boulets qu’ils ne l’ont été, mais je n’étais vraiment pas chaude concernant cette storyline : et là, en un épisode, les scénaristes ont parfaitement justifié leur choix. En fait c’était juste histoire d’en refoutre plein la figure à ce pauvre Dean qui n’avait pas souffert comme ça depuis…oh…une saison ?^^

Alors oui, c’est très con d’effacer la mémoire de ces personnages vu que ça ne signifie pas que les monstres en tout genre les laisseront tranquille. Et oui, ça a déjà été fait maintes fois dans d’autres séries/mangas du même genre (là je pense à Fruit Basket mais je sais qu’il y a de nombreux autres exemples)… mais c’est très efficace et magnifiquement interprété de la part d’un Dean en grande forme. J’ai presque versé ma petite larme et eu la sensation agréable que les scénaristes ne nous avaient pas mis cette petite famille dans les pattes pour rien. Bravo les gars, plus qu’à nous justifier l’intérêt de la famille Campbell.^^

Bref un chouette épisode même si l’histoire avec Lovecraft est un peu un deus ex machina qui sort de nulle part : ils avaient le journal depuis qu’ils ont récupéré la bibliothèque aux campbell mais Cas ne l’ »emprunte » que maintenant, alors qu’ils sont en froid ? D’ailleurs comment Castiel a-t-il su pour Lovecraft ? Clin d’œil de geek mis à part, cette histoire fait un peu deus ex machina même si je suis contente de revoir la dame des dragons (elle ne fait vraiment pas son âge^^). Très belle description de Castiel par le fan de Lovecraft cela dit : « Trenchcoat, looks like columbo, talks like Rain man »

Passons maintenant au final. Après avoir gueulé comme de coutume les paroles de Carry on my wayward son, j’ai vite déchanté. Quoi ? Un final centré sur Sam ??? Les frangins séparés pendant presque tous les épisodes histoire de nous foutre encore une fois leurs deux intrigues en parallèle ? Quelle arnaque !

Bon, ce fut moins pire que je ne le pensais après cette terrible découverte. Je dois admettre que Padalecki s’en est bien tiré, d’autant plus qu’il a l’occasion de rejouer ce qui reste à mon avis le sommet de son jeu d’acteur : Soulless Sam. Le début de son intrigue, avec la découverte du motel et les flash backs successifs est assez bien fichu aussi même si j’ai personnellement très vite deviné qu’il rêvait (une nana qui accepte de servir de chauffeur a un mec instable poursuivi par les flics ? Mais bien sûr…). Bon, évidemment tout n’est pas fini et on se doute bien que la saison 7 va nous montrer un Sam pas très stable (comme d’habituuuuuuuuude^^) mais le trip intérieur n’a pas pris autant de temps d’écran que je ne le craignais même si le passage « promenons nous dans les bois » aurait pu être plus rapide.

Bref, les scénaristes limitent les dégâts mais je trouve vraiment qu’ils ont abusé de nous séparer les frangins pour le final. Surtout vu ce qu’ils vont nous passer à la trappe peu de temps après… Cette partie aurait dû être traitée dans un épisode à part entière, à la place d’un des stand alone de la seconde partie de saison par exemple.

L’intérêt principal bien sûr (comme toujours) tourne autour de Dean/Bobby et les anges/démons… et manque de chance c’est ce qu’on nous zappe le plus : Balthy débarque pour donner l’adresse à Dean et Bobby mais rien de plus… et vu ce qui va lui arriver il aurait mieux fait de rester avec eux. D’ailleurs là je m’insurge ! Non mais ça va pas de nous le tuer comme ça, sans raison ? Et après une déplorable prestation en plus (parce que bon, à coté de Balthazar, Castiel mentirait de manière presque crédible quoi^^) ? J’espère encore, vu qu’on n’a pas vu le cadavre (juste la lumière) que Balthy n’est pas mort mais gloups quand même. Allez, théorie « sauvons Balthy » : en fait il fallait du sang d’ange pour ouvrir le portail et Castiel a utilisé celui de Balthazar sans le tuer, la lumière qu’on a vu était donc le portail qui s’ouvrait et non Balthazar qui mourait…J’ai bon ? En plus Castiel tient le bocal de sang quand il parle à Balthazar, donc ça se tiendrait presque… Mais bon, soyons honnête je n’y crois pas : on en a un peu trop vu sur cette mort.^^

Sinon, il faut admettre que la joyeuse bande brille par son inutilité : ils n’arrivent donc à stopper ni Raphael, ni Crowley ni Castiel. Y’a des jours comme ça… Je crois que c’est un des plus beaux epic fails de tous les season finals : quoi que, la 4 dans le genre elle se posait là aussi.^^ Alors parlons-en un peu de cette fin.

Castiel qui revient sur ses engagements comme ça, moui, d’accord, admettons… mais faudrait pas me dire que Crowley n’avait pas prévu le coup ! Or, là, il se fait avoir comme un bleu ! Certes il file pleurer dans les jupes de Raphael (je suis très fière, j’avais deviné ce plan) mais il laisse le laboratoire aux mains de Castiel. Je pensais vraiment qu’il aurait pensé à quelque chose pour éviter ça : un processus d’autodestruction par exemple.

Autre moment de gène, je ne suis pas très sûre du moment où Castiel a subi sa transformation : est-il déjà über-Cas lorsqu’il tue Balthy ? Ca contredirait ma théorie ci-dessus comme quoi il s’est servi de Balthazar pour ouvrir le portail mais ça expliquerait son comportement avec lui. Parce que franchement il est très bizarre durant cette scène : complètement paranoïaque, un ton de voix étrange… Et il a pu profiter du fait d’être seul dans le labo après la fuite de Crowley.

J’avoue ne pas avoir vu arriver le fait que le sang soit faux et que Cas ait fait son rituel tout seul dans son coin. Alors ok, c’était bien joué mais… ils se fichent un peu de nous là ! Ils nous ont zappé THE moment ! L’ouverture du purgatoire et le siphonage d’âmes par Castiel. Parce que bon, va quand même falloir m’expliquer comment Castiel et ses 2-3 anges restés fidèles ont réussi en 5 minutes à conquérir le purgatoire et aspirer toutes les âmes : c’est pas tout d’ouvrir la porte, encore faut-il mater l’armée de l’autre coté. Plutôt que de nous montrer Sam se battre contre lui-même dans une forêt j’aurais un tantinet préféré que les scénaristes se focalisent sur ça….

Raphael qui explose… bon, c’est délicieusement ironique vu que d’après Chuck c’est ainsi qu’il avait tué Castiel à la fin de la saison 4. Et là, étrangement, je doute que God1.0 se décarcasse pour le ressusciter : et oui, même au ciel on n’est pas égaux. Après, oui, c’est un peu facile mais franchement ça ne me dérange pas. On n’a pas assez vu Raphael pour qu’il devienne un méchant digne d’une belle mort donc je m’estime satisfaite : en revanche c’est définitivement le cas de Crowley, je suis donc contente qu’il s’en sorte.

Castiel est Dieu 2.0… Là encore délicieusement ironique quand on se souvient du final de la saison 5, où Dean demande à Castiel s’il est Dieu : mais là je suis partagée. D’un coté je suis ravie parce que je pensais vraiment que Castiel mourrait durant le final, les derniers épisodes semblaient amener à cette fin. En plus ça nous assure de le revoir en saison 7 et il faut admettre que ça permet de résoudre à peu près toutes les storylines de la saison. Point négatif : l’an prochain, Castiel sera le méchant… et je vous dis pas comme ça me fait chier !!!

Bon, cela dit ça amène des questions intéressantes… sur Dieu justement. Est-ce que le Dieu précédent était lui aussi un opportuniste qui s’est goinfré d’âmes et qui a fini par en avoir marre et tout plaquer pour aller passer sa retraite sur terre ? Est-ce que Dieu a décidé de faire de Castiel son successeur et a tout manigancé ? Et, question cruciale…l’amulette de Dean clignoterait-elle en présence de Castiel ? Tiens, en parlant d’objets magiques de pacotille… ils en ont fait quoi du coup de leur super arsenal d’armes angéliques ? C’est pour moi un des gros oublis des scénaristes cette saison : moi qui craignais un peu qu’ils en jouent trop, j’avoue que pas un instant je ne pensais qu’ils nous les zapperaient complètement.

Conclusion de ce final : je suis globalement satisfaite. Les scénaristes ont prouvé qu’ils avaient bien prévu leur coup depuis le début et ont réussi à conclure toutes leurs storylines de manière pas trop bancale en les regroupant toutes autour du plan de conquête Castiel/Crowley : bien joué ! Après le pétard mouillé qu’était le final de la saison 5, Castiel qui évolue en God-Castiel n’est pas si mal même si je reste fort triste de la perte de « notre » Castiel (j’espère encore qu’il est sauvable). Après je pense que les scénaristes ont foiré le rythme de ce final en nous infligeant le moment où Sam tente de se reconstruire alors qu’on attendait des combats épiques et en nous zappant la divinisation de Castiel, sacrée solution de facilité pour ne pas avoir à trouver une explication à cette conquête. C’est dommage mais pardonnable.

Concernant le cliffhanger : évidemment que la bande ne va pas accepter de se soumettre. D’ailleurs, suis-je la seule tordue à avoir ricané lorsque Castiel demande à Sam, Dean et Bobby de s’agenouiller pour lui déclarer leur amour infaillible ? Oui ? Trop de fanfics sans doute… Bref, je parie pour une intervention express de Death, qui va sauver la joyeuse bande afin de les utiliser pour combattre Cas-God en saison 7. De toute façon ce n’est pas comme s’il y avait beaucoup d’autres êtres surpuissants capables de les sauver : c’est ça ou Dieu 1.0 et je pense qu’on ne le reverra plus de sitôt celui là. Dans tous les cas, même si ce final n’était pas parfait, je suis bien contente qu’on ait droit à une saison 7. Go team free will, ni Dieu ni Maître !
_________________
Vous avez survécu à mes avalanches de mots? N'hésitez pas à découvrir mes articles sur différentes séries TV sur le site SerieViewer (ceux qui commencent en général par Et si...) http://www.serieviewer.com/articles/thematiques
Revenir en haut
MissWho
[Ood]

Hors ligne

Inscrit le: 31 Mai 2011
Messages: 22
Localisation: Seine-Maritime
Féminin Taureau (20avr-20mai) 猴 Singe

MessagePosté le: Mer 1 Juin 2011 - 22:17    Sujet du message: [Série US]Supernatural Répondre en citant

Impressionnant Tyr, tous ces résumés Oo. Si j'osais, je dirais même : GG.

Et oui, la saison 6 vient de finir. Comme d'hab, on reste sur notre faim. Pour faire court, quelques lignes sur ce que je pense de SPN.
Après Doctor Who, Supernatural est la série que j'aime le plus, et cela pour 2 raisons : d'abord Jared Padalecki (Sam), puis Misha Collins (Castiel). Plus sérieusement :
Le physique des acteurs (honnètement, ça aide à l'audience).
Les scénarios toujours variés.
Les références aux différentes mythologies du monde (tout de même, pour une série qui commençait comme un mélange Buffy-Charmed, finir avec la Bible, c'est quand même fort).
Leur capacité à faire des épisodes très tristes aussi bien que tordants (The French Mistake, Téléportation, Baraka...)
Leur interprétation de la chrétienté (je n'y connais pas grand chose à ce sujet, mais j'ai beaucoup aimé le fait qu'ils rendent les Anges si "humains", sujets au doute, effrayés par le libre-arbitre...)

Je suis totalement d'accord avec toi, Tyr, à propos de Cass. Une gueule d'ange pareille, on ne la transforme pas en méchant : on la garde et on la cajole. Par ailleurs, j'aime beaucoup ta théorie sur Dieu 1.0 qui aurait été un opportuniste comme Castiel. De plus, j'avais complètement oublié l'artillerie du paradis. C'est vrai ça, qu'est-ce qu'ils en ont fait ? Sinon, autre point négatif du final : la mort de Balthazar. Pourquoi tuent-ils les rares anges drôles de cette planète ? Je l'aimais bien, tout comme Gabriel...

Bref, vivement septembre !
_________________
"I am definitely a mad man with a box."
Revenir en haut
Tyr
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 18 Jan 2010
Messages: 1 700
Localisation: La Réunion
Féminin Scorpion (23oct-21nov)

MessagePosté le: Sam 4 Juin 2011 - 10:33    Sujet du message: [Série US]Supernatural Répondre en citant

MissWho a écrit:
Impressionnant Tyr, tous ces résumés Oo. Si j'osais, je dirais même : GG.

Laughing Oui, il faut un peu de temps pour se faire à mes reviews pavés^^

Concernant Balthazar, je refuse toujours d'y croire. On n'a pas vu le cadavre, à mon avis ce n'est pas pour rien. Ils nous on fait le coup déjà avec Crowley alors je refuse maintenant de croire au décès du moindre personnage sans un certificat en bonne et due forme. Smile Plus sérieusement j'espère vraiment qu'ils ne nous ont pas buté Balthazar de manière aussi fadasse (quel abruti de répondre à l'appel de Castiel après l'avoir trahi!) mais j'ai un peu peur vu que la série a le chic pour me tuer mes chouchous (Ash, Uriel, Zack, Alistair, Gabriel, Rufus...)
_________________
Vous avez survécu à mes avalanches de mots? N'hésitez pas à découvrir mes articles sur différentes séries TV sur le site SerieViewer (ceux qui commencent en général par Et si...) http://www.serieviewer.com/articles/thematiques
Revenir en haut
Jalias
[LINDA's Member]

Hors ligne

Inscrit le: 29 Mar 2009
Messages: 237
Localisation: Saint Cloud
Masculin Poissons (20fev-20mar) 龍 Dragon

MessagePosté le: Sam 4 Juin 2011 - 14:52    Sujet du message: [Série US]Supernatural Répondre en citant

Pour Balthy, je pense qu'il faut se faire une raison... Mais bon, comme mon préféré (hors des quatre héros Dean/Sam/Cas/Bobby) reste Crowley, et que Supernatural sans sa dose de morts chaque année et notamment durant les finaux ne serait pas Supernatural, je préfère que ce se soit passé comme ça.

Tyr a écrit:
mais j'ai un peu peur vu que la série a le chic pour me tuer mes chouchous (Ash, Uriel, Zack, Alistair, Gabriel, Rufus...)


Sérieux tu étais fan de Ash? On parle bien du pseudo informaticien à cheveux long aussi crédible que ma grand mère dès qu'on parle informatique?
Sinon, pour le reste, je ne peux qu’acquiescer. Enfin, sauf Alistair, même si j'adore cet acteur, son accent c'était juste pas possible! Mr. Green
_________________
Revenir en haut
Tyr
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 18 Jan 2010
Messages: 1 700
Localisation: La Réunion
Féminin Scorpion (23oct-21nov)

MessagePosté le: Sam 11 Juin 2011 - 10:28    Sujet du message: [Série US]Supernatural Répondre en citant

Ben vu ma parfaite ignorance en informatique, ce que racontait Ash était parfaitement crédible pour moi. Smile Et je trouvais que dans le monde des chasseurs, où tout le monde est un peu sur le même modèle (gros durs pas mauvais mais prêts à faire des trucs pas jolis si c'est le seul moyen de gagner), il détonnait sacrément.

Enfin de toute façon, concernant les morts, faut se faire une raison comme tu dis : parce que quelle que soit la fin donnée à Supernatural, je doute qu'elle soit heureuse. La série est d' un pessimisme profond, sur le thème du "on se bat jusqu'au bout, on sacrifie tout, on gagne mais en perdant beaucoup et on sait que le problème n'est pas réglé mais juste repoussé". Je serais très surprise qu'à la fin les frangins Winchester partent à la retraite et ne fréquentent plus le surnaturel que durant leur partie de poker hebdomadaire avec Castiel, Crowley et Balthazar devenus tous super potes depuis que l'enfer et le paradis on décidé de faire la paix et de consacrer leur énergie aux oeuvres caritatives. Wink
_________________
Vous avez survécu à mes avalanches de mots? N'hésitez pas à découvrir mes articles sur différentes séries TV sur le site SerieViewer (ceux qui commencent en général par Et si...) http://www.serieviewer.com/articles/thematiques
Revenir en haut
Jalias
[LINDA's Member]

Hors ligne

Inscrit le: 29 Mar 2009
Messages: 237
Localisation: Saint Cloud
Masculin Poissons (20fev-20mar) 龍 Dragon

MessagePosté le: Sam 11 Juin 2011 - 17:30    Sujet du message: [Série US]Supernatural Répondre en citant

Lol! Remarque dans le genre fin improbable, ça se pose là!
On prend les paris que c'est la fin qu'on aura? Mr. Green
_________________
Revenir en haut
Tyr
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 18 Jan 2010
Messages: 1 700
Localisation: La Réunion
Féminin Scorpion (23oct-21nov)

MessagePosté le: Sam 11 Juin 2011 - 21:47    Sujet du message: [Série US]Supernatural Répondre en citant

Ce qui signifierai qu'une de mes théories s'est révélée juste??? Impossible! Laughing

Allez, parce que je ne résiste pas à l'envie de faire connaitre cette dessinatrice fabuleuse, un petit fanart sur le final (allez voir ses autres dessins Supernatural et Docotr who, c'est hilarant^^) : http://blackbirdrose.deviantart.com/gallery/23979926#/d3guyq0
_________________
Vous avez survécu à mes avalanches de mots? N'hésitez pas à découvrir mes articles sur différentes séries TV sur le site SerieViewer (ceux qui commencent en général par Et si...) http://www.serieviewer.com/articles/thematiques
Revenir en haut
JackHarkness83
[Centurion solitaire]

Hors ligne

Inscrit le: 14 Mar 2010
Messages: 56
Féminin Cancer (21juin-23juil) 虎 Tigre

MessagePosté le: Ven 16 Sep 2011 - 23:44    Sujet du message: Shame on me! Répondre en citant

De part mon statut de fan inconditionnelle de Supernatural...

(je vous laisse juger par vous-même à quel point de suis atteinte :
)

...honte à moi de ne pas avoir remarqué plus tôt que je n'étais pas la seule sur BoT.^^

Que dire à part que parfois mon amour pour SPN surpasse celui que j'ai pour DW (si si c'est possible), que j'ai malgré moi un côté fangirl que j'assume complètement (je suis atteinte d'un syndrome qui me fait hurler "Castieeeeeeeeeel!!" à la seule vue d'un trench-coat beige Rolling Eyes ) et je suis une slasheuse finie convertie aux Destiel Mr. Green

Mis à part mes penchants malsains que j'assouvie sur FF.net ^^ je prend SPN très au sérieux. Ayant toujours eu une fascination pour l'occultisme et le surnaturel, de ce côté là, la série me comble parfaitement. Vous devriez nous avoir ma meilleure amie, que je considère comme une soeur, et moi. Elle c'est Sam et moi c'est Dean XD je vous laisse imaginer le tableau, même pour un initié à SPN il est insuportable d'être dans la même pièce que nous quand on commence à délirer sur la série à coup de réplique connue par coeur et d'éloges sans fin sur nos personnages favoris. (le seul sur lequel nous tombons d'accord c'est ce cher Castiel. Je préfère Dean elle préfère Sam, je préfère Bobby elle adore John, je bave sur Jo elle préfère Ellen, je suis fan de Ruby 2.0 elle de Ruby 1.0, moi Crowley elle Alastair, moi Cassie elle Lisa, moi Baltazar elle Gabriel, moi Uriel elle Anna et ainsi de suite à l'infini ) Mais notre amour sans faille pour ce cher Cas' nous réuni à chaque fois.^^

J'ai découvert SPN à ses début en France il y a des années maintenant et j'avoue ne pas avoir suivie plus que ça. Je tombais parfois par hasard sur un épisode tard le soir mais sans plus. Puis il y a quelques mois j'ai appris que je partais en Afrique pour 4 mois pour mon boulot. Quel rapport? Ben disons que je savais que j'aurais beaucoup de temps à tuer là-bas. Alors je me suis dis que je devais partir avec quelques occupations dans mon disque dur. Et l'image de SPN m'est venu presque naturellement. Résultat : 1 mois, 5 saisons et Ô joie, un collègue aussi fan que moi s'est proposé de me filer la saison 6 au fur et à mesure que les épisodes sortaient. Et là je m'en suis voulu d'avoir boudé cette génialissime série pendant si longtemps.

Fan inconditionnelle de Dean et Cas', vous l'aurez compris, mon prochain projet est de me procurer une Impala. Je ne sais pas encore comment mais ça doit être faisable.^^ Ma saison préféré reste la 5 qui est pour moi LA saison de Castiel, celle où il atteint son apogée avant de malheureusement croiser la route de Crowley. La fin de la saison 6 me laisse malgré tout un goût de cendre [de phénix] dans la bouche. J'ai néanmoins hâte de voir Cas'God en action et j'espère vraiment ne pas être déçu même si notre cher ange perd apparemment son statut de personnage principal pour redevenir un personnage secondaire qu'on verra moins souvent. Je suis comme un Sam en manque de sang de démon mais on peut pas toujours avoir ce qu'on veut dans la vie et si continuer la série veut dire "moins de Castiel" et bien je ferais avec.

J'ai vu dernièrement le trailer de la saison 7 sur Youtube et j'avoue que le "Kiss your Cass" m'a bien fait rire. Mis à part ça le ton de la série semble sombre, très sombre pour cette nouvelle saison. J'espère juste que God-Chuck va venir botter le cul de God-Cas en mode "Ké t'as fait!!" (Cf Florence Foresti - Mother Fucker) Mr. Green et que Dean et Sam montrerons encore une fois leur capacité hors norme à pardonner. Bref, rendez-nous notre Cas' en mode chibi, qui a peur des prostituées, qui adore les cheesburgers, qui regarde les films porno comme on regarderait C'est pas Sorcier et surtout, rendez-nous notre Cas' qui penchait la tête sur le côté quand il ne comprenait pas quelque chose. Crying or Very sad
_________________
Revenir en haut
MSN
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 12:56    Sujet du message: [Série US]Supernatural

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Doctor Who Index du Forum -> Le Tardis -> Autres univers et dimensions -> Fantastique & Fantasy Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 38, 9, 1032, 33, 34  >
Page 9 sur 34

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com