Doctor Who Index du Forum
 
 
 
Doctor Who Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion


[Série US]Supernatural
Aller à la page: <  1, 2, 39, 10, 1132, 33, 34  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Doctor Who Index du Forum -> Le Tardis -> Autres univers et dimensions -> Fantastique & Fantasy
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Jalias
[LINDA's Member]

Hors ligne

Inscrit le: 29 Mar 2009
Messages: 237
Localisation: Saint Cloud
Masculin Poissons (20fev-20mar) 龍 Dragon

MessagePosté le: Sam 24 Sep 2011 - 20:25    Sujet du message: [Série US]Supernatural Répondre en citant

HHHHHHHHHHHiiiiiiiiiiiii Supernatural a repris

Et bien mes amis, je peux vous dire que ce season premiere

En effet, pour cet épisode je ne me suis pas ennuyé un instant, je me suis bien marré à certains moment (Dean et son porno japonais!^^), certains passages sont très forts (j'aime beaucoup le plan de Cas au paradis avec tous les anges à Terre), l'intrigue est bien dans la continuité de la saison dernière (pas d'élément passé sous silence ou d'intrigue laissé en rideau) tout en corrigeant les défauts du season finale précédent.
Quand on compare au season premiere précédent, c'est le jour et la nuit (qu'est-ce qu'il était mou ce 6x01 quand j'y repense!). Je suis ravi de voir que la nouvelle équipe de Sera Gamble semble bien plus à l'aise que l'an dernier, et se fait plaisir avec son nouveau jouet!^^ Bref, pour moi, un épisode maitrisé, et qui porte bien la signature Supernatural :
- l'humour comme déjà dit (ça me fait repenser au moment du cambriolage "I'm the one with the gun" ^^)
- les personnages. A ce niveau là, on pourrait même parler de fan-service. C'est pas compliqué, on a l'impression que les scénaristes se sont creusés la tête pour caser tout le monde (enfin, tous les vivants! Et même un mort!) en un épisode. Donc ravi de revoir les frères évidemment (même Sam tiens!), Bobby (toujours aussi vivant, n'est-ce pas Tyr!^^), Crowley, Death, Cas' (enfin, si on peut dire que c'est lui lol) et même Lulu (qui apparemment sera récurrent au moins pour quelques épisodes). ça a un aspect un peu fourre-tout certes, mais je trouve que ça va bien avec l'histoire, et ça a totalement fonctionné pour moi
- le côté, "fin du monde dans un coin paumé des US". Cas qui va punir une église remplie par trois clampins, ça vaut Lulu qui fait sa fin du monde au fond du Texas! Mais avouez que c'est pas surprenant de la part de la série!
- le mort/pas mort de Cas en fin d'épisode. Alors, là, je pense que beaucoup ne vont pas aimé. D'une on doit dire adieu a un des persos préféré des fans (de moi en tout cas!^^). Et d'autre part, on joue avec les espoirs de ces derniers en leur faisant croire que POUR UNE FOIS, nos héros auraient un peu de bol. Mais Dean nous l'a bien dit, il ne faut pas avoir trop d'espoir dans cette série, et le coup des Léviathans qui sont encore en lui, même si concrètement ça peut se voir venir à trois kilomètres, et bien ça a totalement fonctionné pour moi. J'ai juste trouvé la scène franchement réussie.

Au niveau de l'intrigue, la saison démarre sur les chapeaux de roues je trouve.
Donc Cas sera bien le méchant de la série. Enfin, quand je dis Cas, je veux dire Misha Collins, parce que je crois qu'on peut lui dire adieu à notre petit angelot. J'aime beaucoup cette idée de Léviathans, parce que d'une, ça justifie un peu plus le pétage total de plomb de Castiel, deux ça permet de justifier aussi l'existence du Purgatoire et d'Eve qui jusque là, n'était pas très bien amenée, trois ça permet de faire jouer autre chose à Misha Collins et c'est pas mal aussi (même s'il a l'air complétement sous amphet' le pauvre lol), et quatre, ça donne un méchant bien plus charismatique que God2.0 (ce qui avouons-le aurait été chiant comme la pluie).
Du côté de Sam et de son mur, je trouve aussi que les choses se sont pas mal arrangées. Franchement, le coup du Sam séparé en trois bouts de la saison dernière, c'était ni très intelligent, ni très fin, ni très bien mis en scène. Bref, le coup des hallucinations, bien que ça soit ma foi très classique, est pas mal foutu, est justifié vu le budget de la série, et surtout ça va nous donner un Sam instable qui va constamment se demander s'il est dans la cage ou non! Et pour avoir un peu de Lulu en plus, on peut bien supporter quelques effets "pyrotechniques" foirés (les couleurs rouges dans la cave de Bobby étaient franchement affreuses).
Bobby reste un "support role" cette fois, c'est un peu dommage, on a le droit de le creuser plus aussi de temps en temps!
Quant à Dean, je suis un peu plus mesuré. Je trouve qu'il abandonne de plus en plus facilement. Alors je sais que le personnage a une FORTE tendance à la dépression (oui, on peut utiliser le terme ici), mais je sais pas, si ça avait été Sam je ne pense pas qu'il aurait réagi comme ça. Comme s'il avait été plus déçu par Cas' là que par Sam avant... bref, ça donne de quoi alimenter tous les slash Cas/Dean j'imagine.

Bref, un très bon épisode pour moi et qui promet une saison dynamique, moins fouillis et plus rythmée que la précédente.

_________________
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 24 Sep 2011 - 20:25    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
JackHarkness83
[Centurion solitaire]

Hors ligne

Inscrit le: 14 Mar 2010
Messages: 56
Féminin Cancer (21juin-23juil) 虎 Tigre

MessagePosté le: Dim 25 Sep 2011 - 10:58    Sujet du message: [Série US]Supernatural Répondre en citant

Je viens de le regarder et...

Cet épisode est horrible!! Magnifique mais horrible!! Pauvre petit Cas'!! Il en bave vraiment pour la peine. Je sais qu'il a fait une connerie mais bon, on voit bien qu'il regrette. J'avais peur qu'il n'y ai pas de pardon pour lui mais finalement j'ai l'impression que même Dean lui a déjà pardonné. (ne parlons pas de Sam qui des la moitié de l'épisode semble ne plus lui en vouloir) Que dire? Moi, le Cas!God je l'adore. Cas' en mode "I'm God, étouffes-toi avec ta langue sale hypocrite" ou encore la scène au paradis avec tous les Anges morts à ses pieds, je suis fan, il fait vraiment peur. Après j'aime toujours autant Death, ses cornichons frits et surtout sa joute verbale avec Cas', Crowley et son scotch qui se fait dessus devant Cas' (j'adore le "tu as l'air nerveux") ou encore le grand retour de Lulu en force.^^
Que dire de Cas' possédé par le Léviathan à part que j'en ai encore des frissons d'horreur, surtout après la scène de fin. Il est vraiment flippant Misha quand il joue un psychopathe.
En bref, j'ai vraiment adoré vous l'aurez compris. Et même si je suis inconsolable de la perte de Castiel (temporaire j'en suis sûr. Il peut pas être mort, j'y crois pas une seconde^^) j'ai hâte de voir la suite.

A la semaine prochaine Wink

JackHarkness83
_________________
Revenir en haut
MSN
Tyr
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 18 Jan 2010
Messages: 1 700
Localisation: La Réunion
Féminin Scorpion (23oct-21nov)

MessagePosté le: Mer 5 Oct 2011 - 16:16    Sujet du message: [Série US]Supernatural Répondre en citant

Supernatural 7x01 (en retard, en retard, je suis toujours en retard...)

Où l’on apprend que Dieu n’est toujours pas sur des tortillas, que Castiel n’aime plus le new age, que Sam a un colocataire envahissant et que Death n’aime pas le bondage.

A la fin de cet épisode, objectivement très bon, je suis resté un tantinet sur ma faim et j’ai du réfléchir un moment à ce qui me dérangeait. Bon, en fait je suis allée me pieuter immédiatement vu que je suis crevée ces derniers temps mais juré, après j’y ai réfléchi hein : et je crois que j’ai trouvé mon problème.

Tout commençait parfaitement bien pour moi vu qu’un épisode centré sur Castiel ne peut pas être un mauvais épisode (cette affirmation totalement subjective de fangirl assumée vous a été offerte par Tyr) : et il nous fait un vrai festival notre God 2.0, c’était jouissif ! Déjà son petit speech à la team Singer-Winchester sur le thème du « Je veux être aimé et respecté, pas craint » est hilarant vu que sa réplique précédente est du genre « A genoux bande de cloportes ou je vous massacre » et que la scène suivante nous le montre en train de faire le grand nettoyage du printemps au Paradis (sérieusement, les anges ne devraient pas tarder à obtenir le statut d’espèce menacée non ?). J’ai également beaucoup rigolé lorsqu’il accuse Sam de l’avoir (littéralement) poignardé dans le dos : c’est sûr que Castiel a été un modèle de franchise et d’honnêteté avec eux. Bref, en 5 minutes nous avons pris la mesure de notre nouveau Dieu : un enfant gâté surpuissant qui ne supporte pas le mot « non ». Ca promettait pour la suite !

Et, comme le fait si justement remarquer Jalias, ce brave Godstiel a visiblement le même chargé en relations publiques que Lucifer : plutôt que de nous faire une belle apparition divine avec miracle à grande échelle il préfère l’approche artisanale et fait la tournée des coins paumés pour aller donner la fessée aux méchants. Cela dit, là où ça m’énervait beaucoup en saison 5, j’ai trouvé cela très drôle ici car tellement typique de Castiel et de son coté « légèrement » autistique, sans compter que ses interventions étaient souvent très drôles (par contre, attaquer un centre new-age…tsss ! Sa version futuriste alternative aurait honte de lui !). Parlant de ses interventions, j’en appelle à ces messieurs de la boutique CW : je VEUX le vitrail Castiel en poster !

Bref, toutes les apparitions de Castiel m’ont plu, celles en mode godlike tout comme la fin version « oups, désolé les gars, je crois que j’ai un peu déconné ». Et en bonus cet épisode offre le retour d’un de mes personnages favoris, toujours en grande forme : non, pas Crowley (même si c’est toujours un plaisir de le voir^^), Death.

J’aime toujours autant l’interaction Dean/Death et voir ces trois crétins essayer de menacer Death avec politesse était assez hilarant : « We’re the boss of you !... I mean… respectfully… ». Quant-au rituel utilisé, les fans de Terry Pratchett n’auront sans doute pas raté la référence au rite d’AshEnte, qui sert à appeler la Mort : c’est loin d’être la première référence du genre dans Supernatural (n’est ce pas Crowley ?^^) mais ça me plait toujours autant. Toujours concernant ce rituel, j’ai particulièrement apprécié le comique visuel de la page manuscrite visiblement très ancienne contenant les ingrédients… envoyée par chronopost avec un post-it collé dessus. Là encore, les anachronismes sont légions dans Supernatural.

Alors qu’est-ce qui ne va pas pour moi ? Déjà je ne suis pour l’instant (et oui, je réalise qu’il est bien trop tôt pour juger) pas convaincue par le méchant de la saison : d’un coté je suis soulagée que ce ne soit pas Godstiel (et j’apprécie le fait que la fausse piste ait été très crédible), de l’autre le coup de l’entité ancienne et surpuissante provenant du purgatoire me rappelle confusément quelque chose… ah oui, Eve ! Bon, vous me direz, Eve a été tellement sous-exploitée (ce qui est logique vu qu’elle était la fausse piste de la saison précédente) que ça ne fera pas forcément redite mais j’aurais néanmoins apprécié un changement de décor : marre du purgatoire. Bon, en plus, ça n’aide pas qu’à chaque fois que j’entends Leviathan j’ai l’image d’un certain pokemon bleu en forme de dragon… ce qui ferait donc de Castiel un Magicarpe tiens ! Enfin bref, j’espère que mes craintes sont infondées et que ce nouveau boss de fin de niveau va se révéler intéressant et charismatique.

Mais ce n’est pas ce qui m’a vraiment dérangée. J’ai eu du mal à mettre le doigt dessus mais une fois que j’ai compris la réponse était pourtant évidente ! C’est ce qui me dérange depuis longtemps après tout… c’est Sam !

Pas Sam en tant que personnage hein. J’apprécie beaucoup l’interaction entre les deux frères, sa caractérisation n’est pas mauvaise et les épisodes où les frangins sont séparés sont souvent très moyens, ce qui prouve bien son importance dans la dynamique de la série. Mais ceux qui me lisent savent ce que je pense de la prestation d’acteur de Padalecki et là, comme quasiment chaque année… une grosse partie de l’intrigue de la saison est centrée sur lui ! On va devoir se coltiner les hallucinations de Sam et ses flash-backs sanguinolents à chaque épisode et, si Padalecki a un jeu acceptable en mode bourrin sans âme (là il était même très bon) ou en mode gentil garçon/caution morale (aspect hélas presque disparu depuis la fin de la saison 3) …il ne SAIT pas jouer le gars torturé ! Je sens que ces scènes vont être longues, mais looongues… heureusement que c’est Pellegrinio qui lui donnera la réplique (très bonne surprise d’ailleurs).

Sérieusement, Supernatural me fait parfois penser à la série des Martine avec Sam dans le rôle titre : saison 1 Sammy voit l’avenir, saison 2 Sammy a des super pouvoirs, saison 4 Sammy est un Junky, saison 5 Sammy est l’hôte à Lulu, saison 6 Sammy a perdu son âme et maintenant le dernier tome de cette saga : Saison 7 Sammy hallucine. Seule la saison 3 était centrée sur Dean et ne nous révélait pas que Sam était une voir LA cause du problème affronté en fin de saison. A la place de Dean je commencerais à me poser de sérieuses questions sur la capacité du frangin à attirer les entités démoniaques en tout genre…

Bon, coup de gueule anti-Padalecki terminé (désolée, mon contrat m’oblige à en faire deux trois par saison minimum^^). Pour conclure je dirai qu’il s’agit d’un très bon début de saison concernant le rythme, l’humour, les retournements de situation et les situations absurdes (tout ce que j’aime dans Supernatural) mais que je suis dubitative sur la direction que prend la saison, que ce soit vis-à-vis des Leviathans ou de Sam. L’avenir dira si je me suis trompée (ce ne serait pas la première fois hein^^), j’espère franchement que ce sera le cas. Oh, et même si j’ai éclaté de rire à l’idée que si ça se trouve la saison 6 ne soit qu’un gros délire de Sam (ça expliquerait The French Mistake hein, il est pas net ce garçon !^^) j’espère bien qu’on ne va pas nous faire ce coup là : les reboots j’en ai assez dans Doctor Who et Eureka.

@ Jalias : Le jour où Bobby mourra on entendra mon « I told you so ! » jusqu’aux tréfonds du purgatoire !^^

_________________
Vous avez survécu à mes avalanches de mots? N'hésitez pas à découvrir mes articles sur différentes séries TV sur le site SerieViewer (ceux qui commencent en général par Et si...) http://www.serieviewer.com/articles/thematiques
Revenir en haut
Tyr
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 18 Jan 2010
Messages: 1 700
Localisation: La Réunion
Féminin Scorpion (23oct-21nov)

MessagePosté le: Ven 7 Oct 2011 - 09:53    Sujet du message: [Série US]Supernatural Répondre en citant

Et Tyr rattrape son retard, dépasse ses concurrents, elle poste... et c'est un pavééééééééé! Hem, bref...

7x02

Où l'on apprend que seuls les alcooliques crades résisteront aux Leviathans, que les anges sont solubles dans l'eau, que les séries TV ont une très mauvaise influence sur les jeunes, que chirurgien est un chouette métier et que l'assureur de Bobby doit vraiment s'arracher les cheveux.

Plutôt bien fichu ce final malgré la ressemblance avec celui de la saison un : en tout cas je ne sais pas pour vous mais je n'ai vraiment pas vu passer la saison! Heu, attendez... Confused Bon, blague à part. A la fin de l'épisode précédent j'avais deux craintes: que les Leviathans se révèlent être des méchants foireux et que le focus sur Sam soit assez dur à supporter vu les talents assez limités de l'acteur. La bonne nouvelle c'est que je n'avais qu'à moitié raison : ils sont pas mal ces Leviathans.

Déjà ils ont la décence de donner une raison au fait que malgré leur puissance ils ne s'attaquent qu'à des bleds paumés : la discrétion fait partie de leur plan. Lulu, Eve, Castiel : prenez-en de la graine! En plus ils semblent très organisés, ce qui change du joyeux bordel de l'organisation des méchants depuis le début de la série. Nous avons donc un mystérieux chef, un bras droit et les drones de base, qui ont du mal à se contrôler. La petite fille/Docteur Sexy semble être entre le bras droit et la base : le délégué syndical de cette dernière sans doute.

En plus il faut admettre que leurs plans sont sacrément moins merdiques que ceux des méchants habituels de Supernatural. Déjà l'idée du bassin d'eau était très bonne : pas originale pour deux sous hein, on ne compte plus le nombre de films d'horreur qui ont eu cette même idée, mais très bien réalisée. Mention spéciale au panneau interdisant de se baigner, pêcher et faire du bateau sur le lac : rien n'indiquant qu'il est interdit de se dissoudre, les Leviathans ne sont donc pas dans l'illégallité (enfin, mis à part le fait qu'ils ont forcé l'entrée...oh, et tué pas mal de monde en un épisode, je me disais que j'oubliais quelque chose!). En plus ça permet de nettoyer le chouette imper de notre regretté Castiel, qui était franchement dégueulasse (il faut dire que je n'ai jamais vu Castiel faire une lessive depuis le début de la série). Bref, Castiel est liquéfié et les Leviathors retrouvent leur habitat naturel, le lac Colère de Johto : non mais sérieusement, les scénaristes ne m'aident pas à me débarrasser de la comparaison avec Pokemon entre le coup du lac et celui de la gueule pleine de dents acérées des Leviathans. Sad

Je ne vais pas pleurer sur la mort de Castiel puisque évidemment je n'y crois pas un instant : je suis prête en revanche à vous parier que le mystérieux chef que nous n'avons toujours pas vu aura un visage connu... Ça me fera certes plaisir de voir Misha Collins changer d'expression puisque, contrairement à un certain acteur sur lequel je ne vais pas tarder à me lâcher, il en est capable : cela dit j'espère quand même qu'on nous rendra notre ange favori en fin de saison (Dieu, si tu m'entends...).

Bref, les Leviathans ont donc pu voyager par l'eau : étant donné que les frangins Winchester et Bobby doivent en boire environ un demi litre par an et que la dernière fois qu'on en a vu un se laver c'était dans Mystery spot en saison 3, nos héros ne risquent heureusement pas grand chose et les vilaines bébêtes se retrouvent donc à posséder des gens au hasard... jusqu'au moment où Docteur Sexy donne une brillante idée à la déléguée syndicale des Leviathans. J'adore les auto-références dans Supernatural, j'ai donc beaucoup rigolé à ce moment, d'autant plus que cette façon de tout prendre au premier degré m'a rappelé un certain ange/Dieu/Leviathan/liquide de ma connaissance. Cela permet en plus à nouveau aux scénaristes de surfer sur la vague film d'horreur, qu'ils maitrisent très bien, avec le grand classique du chirurgien fou.

Bref les Leviathans sont organisés, malins et en plus sacrément forts : aucune arme traditionnelle ne fonctionne contre eux et même un lâcher de voiture ne les tue pas (suis-je la seule à avoir pensé à la fin du Magicien d'Oz quand on voit juste la main qui dépasse?). Il ne reste donc plus aux Winchester qu'à retourner dans le passé afin de trouver des cendres de phénix et...ah zut, déjà fait! Bah, je fais confiance à la CW pour nous sortir l'habituelle panoplie d'objets magiques qui fait tout le charme de ses séries : allez, je propose l'aspirateur magique qui permet de renvoyer les Leviathans directement au purgatoire. J'admets donc que mes premières impressions peuvent être fausses et que les Leviathans peuvent être des ennemis intéressants, mais je ne suis tout de même pas sous le charme comme je l'avais été pour Lilith, la plupart des Horsemen, Alistair, Azazel, Zack et tant d'autres... Ça manque un peu de charisme pour l'instant (même si j'avoue que Docteur Sexy n'est au moins pas désagréable à regarder) mais nous n'avons toujours pas vu Cas...heu, le chef donc cela peut changer.

Parlant de charisme tiens, vous vous souvenez de ma deuxième crainte concernant l'épisode de la semaine dernière? Bon ben c'est officiel, Padalecki n'a pas appris à jouer pendant la pause. En toute honnêteté c'était moins pire que je ne le craignais mais quand même, heureusement qu'il partageait l'écran avec Pellegrino (mais c'est qu'il me manquait un peu Lulu, j'aurai pas cru vu la déception qu'avait été le final de la saison 5 pour moi). Enfin, au moins on avance dans le schmilblick puisque Sam sait désormais quelle est la réalité (ouf, la saison 6 n'a pas été un affreux cauchemar) et a même un moyen pour distinguer le vrai du faux (enfin, s'il doit s'écraser la main à chaque fois ça va pas être super pratique hein).

Bon, me reste à parler de la chute. J'aimerais bien pouvoir hurler du coté de Jalias un retentissant "I told you so!" (et non Gready, y'a pas prescription!) mais je n'y crois pas plus qu'à la mort de Castiel : ou alors la CW n'a même plus de quoi payer Misha Collins et Jim Beaver maintenant qu'ils se sont offerts Pellegrino et je me plante totalement mais je n'y crois pas plus que ça. Plus sérieusement, jamais ces sadiques de scénaristes ne nous auraient épargné la vision de la mort ou au moins du cadavre de Bobby s'il était décédé (même chose pour Castiel d'ailleurs). J'ai cela dit fort apprécié la scène où les Winchester découvrent le cratère, qui permet de nous montrer combien Dean est à la limite du pétage de plomb (on le comprend hein, moi aussi si j'avais un frère comme le sien... enfin bref!). Quant-à la toute fin dans l'ambulance, c'est un chouette cliff même si j'ai vraiment fortement pensé au final de la saison 1. Allez, je parie sur Dean qui parvient à combattre les sédatifs, assommer les ambulanciers et fuir avec l'ambulance et le frangin à moitié mort (quel homme ce Dean!^^), le tout avec un petit coup de main de Bobby peut être (bon, d'accord, je ne vois pas où ce dernier se cacherait^^)?

Pour conclure, un épisode sympa et rythmé, même si j'ai dû le voir deux fois vu mon état de fatigue. J'ai toujours quelques réserves vis à vis des Leviathans et toujours autant d'admiration pour la capacité de Padalecki à ne pas progresser mais il est clair que cette saison prend un très bon départ. Go Winchester team!
_________________
Vous avez survécu à mes avalanches de mots? N'hésitez pas à découvrir mes articles sur différentes séries TV sur le site SerieViewer (ceux qui commencent en général par Et si...) http://www.serieviewer.com/articles/thematiques
Revenir en haut
Tyr
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 18 Jan 2010
Messages: 1 700
Localisation: La Réunion
Féminin Scorpion (23oct-21nov)

MessagePosté le: Dim 16 Oct 2011 - 17:31    Sujet du message: [Série US]Supernatural Répondre en citant

7x03

Où l’on apprend que Sam est naïf, que Dean est cynique et que la fondue est un mets universellement apprécié… Ah, ben on n’apprend rien en fait.

Je remarque que je ne cesse à chaque review de me planter sur la numérotation de l’épisode et de mettre 6 à la place de 7 : je crois que mon esprit essaie de me dire que malgré la grande affection que j’éprouve pour les frangins Winchester, leur père de substitution et leur ange apprivoisé, divinisé, et probablement leviathanisé…il est peut être temps de garer l’Impala. Ou alors de nous faire un changement mythologique aussi fort que celui de la saison 4 avec l’arrivée des anges parce que là, malgré tous les efforts de nos amis Léviathans pour passer pour des méchants crédibles, je n’arrive plus à rentrer dans la série.

Ca m’attriste, vraiment : Supernatural est une de mes séries favorites et objectivement ces deux premiers épisodes étaient bons et rythmés. Mais encore une fois nous avons Dean qui s’en prend plein la figure, Sam qui a un pied dans le coté obscur et l’autre sur une peau de banane, un méchant super fort obsédé par la chasse aux Winchester car il est évident que tout être surpuissant ayant envie de gouverner/détruire le monde se doit de passer son temps à courir après deux types dans une bagnole… Bref rien n’est neuf. Et si le rythme soutenu des deux premiers épisodes parvenait en partie à dissimuler cet état de fait, ce quasi stand alone enfonce sacrément le clou.

Je dis « quasi » stand alone puisque nous avons tout de même une avancée du fil rouge avec nos amis les Leviathans qui ont quasiment l’adresse de la bande : cela dit, s’ils ont réussi à infiltrer les hôpitaux et les services informatiques, ils n’ont visiblement pas des jets privés rapides et prennent donc tout l’épisode à arriver à proximité du camp Winchester. Tout ce que nous apprendrons donc sur nos nouveaux amis est qu’ils ont malgré les apparences un palais délicat et savent qu’un peu de fromage fondu ne peut qu’améliorer le repas (en tant que Dauphinoise, j’approuve !).

Sinon, les frangins Winchester passent 45 minutes à nous prouver que non, décidemment, faire un épisode où ils sont séparés n’est pas une bonne idée. Je l’ai toujours dit et je le confirme, un « one Sam show » c’est dur à supporter. Je félicite néanmoins les responsables du casting, Sam jeune est très crédible est très ressemblant. A part ça je pense que tous ceux qui ont vu les 6 saisons précédentes pouvaient deviner tout ce qui allait se passer : Sam le brave gars épargne ce « gentil » monstre et Dean le pas très sympa mais efficace la tue derrière le dos du frangin trop gentil.

En toute objectivité les deux opinions se valent : ce monstre se bat contre sa nature pour ne pas tuer, ne le fait que pour la meilleure raison du monde (sauver son enfant) et a sauvé la vie de Sam en sacrifiant sa propre mère. Mais d’un autre coté ce genre de combat contre sa nature est voué à l’échec (ne serait-ce que si le gosse retombe malade) et il n’empêche qu’elle a tué plusieurs personne. Je pense néanmoins que Sam est très naïf d’avoir pensé une seconde que Dean allait laisser partir Amy Pond (merci aux scénaristes pour ce chouette clin d’œil à Dr Who, le seul moment de l’épisode où j’ai souri) et que Dean est stupide d’avoir laissé partir l’enfant : son argument principal étant « Tu es un monstre, c’est ta nature de tuer », épargner le gosse était une erreur, d’autant plus que ce dernier jure de se venger.

Bref, un épisode pas particulièrement mauvais mais que j’ai trouvé bien lent et surtout très prévisible. Il nous permet au moins d’avancer un peu dans le schmilblick avec l’approche imminente des Leviathans et le fait que Sam parvienne visiblement à contrôler ses visions.
_________________
Vous avez survécu à mes avalanches de mots? N'hésitez pas à découvrir mes articles sur différentes séries TV sur le site SerieViewer (ceux qui commencent en général par Et si...) http://www.serieviewer.com/articles/thematiques
Revenir en haut
Tyr
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 18 Jan 2010
Messages: 1 700
Localisation: La Réunion
Féminin Scorpion (23oct-21nov)

MessagePosté le: Mer 19 Oct 2011 - 16:55    Sujet du message: [Série US]Supernatural Répondre en citant

7x04

Dans l'épisode précédent, les Léviathans étaient sur le point de retrouver la famille Singer-Winchester. Leur sens de l'orientation étant visiblement aussi défaillant que le mien (enfin une faiblesse!) ils se sont apparemment paumés dans le vortex spatio-temporel séparant les deux épisodes, nous offrant ainsi la possibilité d'avoir un vrai stand alone après le quasi-loner de la semaine dernière : qui se dévoue pour leur envoyer l'adresse du chalet de Bobby histoire de ne pas avoir droit à un troisième du même type?

J'ai cela dit préféré cette tentative à celle de la semaine dernière. Déjà parce que les deux frangins ne sont pas autant séparés, ce qui limite les prestations solos de Sam, ensuite parce que c'était sympathique (et inattendu) de revoir Jo et enfin parce que je trouve l'idée d'un épisode spécial centré sur une fête juive assez originale (ça change du traditionnel christmas special). Pour ceux qui ne l'avaient pas remarqué, l'épisode était diffusé peu après Yom Kippour, en reprenait le thème principal (la culpabilité/le pardon) et l'arme utilisée pour se débarrasser du méchant de la semaine (la corne de bélier) est l'instrument utilisé pour sonner la fin du jeûne de Yom Kippour. Et puis bon, utiliser un instrument juif pour se débarrasser d'un dieu égyptien est somme toute assez logique. Smile De plus, avec un an de retard, ce détail me donne raison (et c'est assez rare pour être mentionné). Lorsque je m'amusais à imaginer les objets magiques bibliques que les scénaristes allaient nous sortir j'avais parié sur les trompettes de Jericho : or dans la Bible ces fameuses "trompettes" sont justement ces cornes de bélier, je m'accorde donc rétrospectivement un demi-point.

Ceci étant dit, ce n'était tout de même pas un chef d'oeuvre. Déjà j'ai trouvé l'épisode encore plus prévisible que celui de la semaine dernière: on comprend très vite que le méchant s'attaque aux personnes se sentant coupables et non pas forcément aux "vrais" coupables et, dès que l'on comprend cela, on se doute immédiatement que Dean est la prochaine victime et que sa vilaine traîtrise de la semaine dernière va ressortir. Je pensais cela dit qu'Osiris irait jusqu'au bout et appellerait le fantôme d'Amy à la barre mais je suis sûre de toute manière que cette histoire ressortira. En plus du coté prévisible cet épisode m'a également donné l'impression d'être un mix de plusieurs autres : celui de la saison 3 où les chiens de l'enfer attaquent ceux qui ont passé un deal avec un démon (pour l'aspect "victimes coupables" et le fait que Dean se considère comme indigne d'être sauvé) et ceux où l'un des deux frères est "maudit" (Mystery spots, ou celui de la saison 4 où Dean a peur de tout ,ou celui ou de la saison 3 avec la patte de lapin...). Je sais bien que dans toute série TV les intrigues se répètent forcément un peu mais là ça m'a paru plus visible que d'habitude.

De plus vu le nombre impressionnant de choses pas bien jolies que Dean a faites dans sa vie, avoir Sam et Jo comme plus gros regrets me semble surprenant. Franchement j'attendais Lisa et Ben (après avoir failli causer leur mort il s'est quand même permis de changer leur destin en effaçant leur mémoire) ou la victime inconnue qu'il a accepté de torturer en premier en enfer, causant ainsi la destruction du premier sceau. Mais pour moi Sam et Jo, étant tous deux issus d'une famille de Hunters, étaient déjà fichus avec ou sans Dean et ce dernier n'est pour moi pas responsable de leur mort/vie pourrie (puis bon, regretter le destin de Jo mais pas celui d'Helen c'est pas très sympa pour cette dernière hein^^). Du coup toute la scène du procès, déjà à mon avis trop courte (vu l'état mental de Dean elle aurait mérité d'être bien plus développée) m'a semblé fade. Et puis Sam en avocat ça mériterait un non lieu immédiat: pauvre Dean quoi! Bon, ok, je suis méchante, ses arguments n'étaient pas mauvais.

Et enfin il y a Osiris. Déjà j'ai trouvé qu'il manquait de charisme pour faire un méchant crédible mais ça n'engage que moi: en tout cas sa posture archi détendue durant tout le procès (limite s'il ne met pas les pieds sur la table) n'a pas aidé à me faire rentrer dans l'épisode. Bon, d'accord, ce qui n'a pas aidé non plus c'est qu'en bonne fan de mythologies en tout genre je sais qu'il manque traditionnellement au dieu Osiris une partie relativement importante de son anatomie et que mon esprit tordu s'est un peu focalisé sur ce détail. Embarassed Sinon, suis-je la seule à me demander pourquoi ce brave Osiris n'était pas invité à la réunion des dieux en tout genre dans la saison 5? C'est de la discrimination envers les eunuques ça, j'en suis sûre! Enfin, tant mieux pour lui puisqu'il évite ainsi le massacre perpétré par Lulu et reste ainsi de faire ce que tout personnage aux pouvoirs divins fait dans Supernatural : s'attaquer à des gens inconnus dans des bleds paumés des USA. Chacun ses hobbies hein, je ne juge pas.

Bref un épisode moyen, ce qui n'est pas grave ni même anormal dans une saison de 22 épisodes. Le problème est qu'il se situe juste après un autre épisode moyen, il serait temps de retrouver le bon rythme du tout début de saison (et Castiel le Leviathor par la même occasion : si si, je crois toujours à cette théorie^^).
_________________
Vous avez survécu à mes avalanches de mots? N'hésitez pas à découvrir mes articles sur différentes séries TV sur le site SerieViewer (ceux qui commencent en général par Et si...) http://www.serieviewer.com/articles/thematiques
Revenir en haut
Lolo Winchester
[En Rehab' avec John Hart]

Hors ligne

Inscrit le: 09 Mai 2011
Messages: 288
Localisation: quelque part sur la Terre
Féminin Vierge (24aoû-22sep) 馬 Cheval

MessagePosté le: Jeu 20 Oct 2011 - 17:01    Sujet du message: [Série US]Supernatural Répondre en citant

Tyr a écrit:
Je ne vais pas pleurer sur la mort de Castiel puisque évidemment je n'y crois pas un instant : je suis prête en revanche à vous parier que le mystérieux chef que nous n'avons toujours pas vu aura un visage connu... Ça me fera certes plaisir de voir Misha Collins changer d'expression puisque, contrairement à un certain acteur sur lequel je ne vais pas tarder à me lâcher, il en est capable : cela dit j'espère quand même qu'on nous rendra notre ange favori en fin de saison (Dieu, si tu m'entends...).


J'ai eu exactement la même théorie! Smile Je savais qu'ils ne pouvaient pas éliminer Misha de la série comme ça. D'autant plus qu'il avait été dit que Misha apparaîtra dans moins d'épisodes et pas dans deux seulement. Alors quand j'ai entendu cette histoire de "boss" je me suis dit aussitôt que cela ne pouvait être que Misha. En espérant très fort que mon Castiel revienne.

je me suis juste permise de réparer la balise-Yeles ^^
_________________
"Je suis le docteur,enfin ils m'appellent le docteur. J'ignore pourquoi."_Doctor
Revenir en haut
Tyr
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 18 Jan 2010
Messages: 1 700
Localisation: La Réunion
Féminin Scorpion (23oct-21nov)

MessagePosté le: Ven 28 Oct 2011 - 20:13    Sujet du message: [Série US]Supernatural Répondre en citant

Bienvenue dans la secte des adorateurs du Castiel Leviathanisé Lolo. nous sommes peu nombreux mais je suis sûre que l'avenir nous donnera raison^^

7x05

Où l'on apprend que le monde de l'immobilier est impitoyable, qu'une rupture de la chaîne du froid peut avoir de graves conséquences, que les Léviathans ont enfin pensé à brancher leur radar à Winchester, que Sam va bien, que Dean va mal et que Spike est le plus fort.

J'en suis à me demander si le fait que les Léviathans aient mis un temps fou à retrouver les frangins Winchester alors que n'importe quel démon de bas étage y arrivait en 5 minutes les saisons précédentes n'est pas une métaphore pour illustrer le mal qu'ont les scénaristes à retrouver leur fil rouge. Supernatural a souvent eu quelques difficultés à gérer l'alternance stand-alones/épisodes mythologiques mais là ça en devient ridicule : après deux épisodes d'ouverture extrêmement rythmés, nous balancer trois loners de suite est une très mauvaise idée.

Alors oui, d'accord, ce n'est pas vraiment un stand alone puisqu'on nous reparle du fait que Dean n'aille pas bien et qu'il n'a toujours pas avoué à Sam ce qu'il a fait à Amy Mais bon : depuis le début saison 4 Dean a l'optimisme et la joie de vivre d'un croisement entre Arthur de Kaamelott et Hotchner d'Esprits criminels, ce n'est pas nouveau. Ses problèmes de boisson non plus d'ailleurs : s'il n'en était pas jusqu'à présent à avoir sa flasque d'alcool sur lui il n'hésitait pas néanmoins à se pochetronner dès le matin et à s'enfiler quelques verres à chaque fois qu'il croisait un bar, et c'était avant la "mort" de son pote angélique. Quant-à l'histoire avec Amy, il était clair avec l'épisode précédent qu'on allait se coltiner cette intrigue quelques temps : ça ne me réjouis pas mais c'est sans surprises.

On nous apprend aussi que Sam a une pêche d'enfer depuis son retour dudit endroit. Je suis contente pour lui hein, sincèrement: ça change d'avoir au moins un personnage parmi les gentils qui ne donne pas l'impression d'être au bord du suicide parce qu'il faut admettre qu'entre Dean, Bobby, Castiel de la saison 6 et Sam jusqu'à présent Supernatural commençait à ressembler à un groupe de soutien aux dépressifs chroniques. En plus, avec son optimisme tout neuf, Sam semble décidé à reprendre son rôle de "gentil garçon" des premières saisons et c'est un rôle que Padalecki parvenait à peu près à jouer. Maintenant j'avoue que j'aurais préféré que cette épiphanie se fasse plutôt du coté de Dean car si Jensen est beaucoup plus crédible que Padalecki dans un rôle sombre, il n'empêche qu'après 3 saisons à le voir broyer du noir j'aimerai un peu de nouveau. C'est bien dommage que le rôle de Dean n'ait presque pas changé depuis le début de la saison 4 alors que Sam a dû jouer durant ce laps de temps le super-chasseur sous sang de démon, le drogué en manque, le repenti écrasé de remords, le robot sans âme et le schizophrène : soyons honnête, le pauvre Padalecki n'est pas équipé pour ça.

Et enfin, l'intrigue Leviathan a droit à une petite avancée... jusqu'au coffre de l'Impala. Ok... que tous ceux qui sont déçus que l'un des grands méchants terrifiants et supposés indestructibles de la saison soit mis ko en 1 minute par un sorcier qui ne sait même pas ce qu'ils sont lèvent le doigt... Non parce que bon, j'admets que Spike a la classe mais si le fournisseur de pattes de poulets du coin avait eu un générateur lui et sa chère et tendre auraient été détruits après quelques mots de mauvais latin. Qu'il soit donc capable sans problèmes de se débarrasser du vilain Leviathan m'ennuie un tantinet. Enfin, rien que pour voir les Winchester traverser la moitié des USA avec un monstre archi dangereux dans le coffre j'ai hâte de voir le prochain épisode : étrangement, ça m'étonnerait qu'ils parviennent à le balancer dans un quelconque gouffre. J'espère qu'ils ne seront pas assez crétins pour penser qu'ils peuvent se permettre de l'interroger par contre...

Bref, je l'admets, ce n'était pas un pur stand alone...mais c'était quand même pas loin. Et si la guerre ouverte entre Spike et Cordelia m'a fait pouffer plusieurs fois j'ai néanmoins trouvé toute l'enquête avant cela relativement longue. Enfin, j'ai tout de même apprécié le retour du gore gratuit mais efficace (évidemment je mangeais devant l'épisode...) et je décerne sans hésitation à cet épisode la palme de la plus belle décapitation (mention spéciale à l'expression de Cordelia, qui semble exaspérée mais absolument pas touchée par la mort de celle qui l'adorait).

J'ai également adoré Dean et Sam jouant les conseillers matrimoniaux en se prenant des coups même si cette scène faisait très pompée sur Buffy (et non, pas seulement à cause du casting). J'ai en revanche du mal à comprendre pourquoi Sam perd deux précieuses minutes à expliquer à Dean qu'il doit essayer de réconcilier le couple au lieu de le faire lui-même vu qu'ils sont un tantinet pressés par le temps (heureusement que le sort que le couple leur lançait était long) et qu'il est quand même un peu plus doué que Dean pour ce genre de choses.

Bon, par contre je trouve la scène du "chéri, faut qu'on parle" entre les deux frangins à la fin de l'épisode parfaitement inutile. On a compris dès le début de l'épisode que Sam sait que Dean va mal et lui cache quelque chose et que ce dernier refuse d'admettre ce qui le travaille, inutile de nous en remettre une couche 5 minutes si c'est pour qu'il n'y ait pas la moindre avancée entre le début et la fin de l'épisode. En plus cette scène ressemble trait pour trait à une du début de la saison 5...sauf que dans cette dernière Dean finissait par avouer à Sam ce qui n'allait pas (le fait qu'il ne lui fasse plus confiance). Du coup, devant cette ressemblance; j'ai vraiment espéré que Dean admette enfin ce qui s'était passé avec Amy : la déception en fut encore plus grande. J'espère donc que Dean ne va pas tarder à s'ouvrir...et que le problème est plus profond que simplement Amy hein, parce que c'est loin d'être la pire chose qu'ait fait Dean.

En conclusion j'ai trouvé cet épisode un tantinet meilleur que les deux précédents...mais guère plus. Il a au moins le mérite de m'avoir fait rire une ou deux fois même si je pense que c'était plus dû au casting qu'à l'écriture (j'ai toujours adoré Marsters et je n'avais pas revu Carpenter depuis Angel) mais ce n'était quand même pas du grand art. J'espère au moins que le fait que les Winchester aient un des Leviathans force le boss de ces derniers à se manifester au prochain épisode...et que l'acteur qui le jouera soit bien celui auquel je pense.

PS: Rien à voir mais je tiens à dire que je peux comprendre l'erreur de Dean hein, Sam a eu une période où il était au moins aussi drogué que Lance Armstrong.

PPS: Oh, et j'annonce solennellement que c'est la dernière fois que je regarde le récapitulatif en début d'épisodes: décidément leur capacité à nous spoiler en une minute ne s'est pas arrangée depuis l'an dernier.
_________________
Vous avez survécu à mes avalanches de mots? N'hésitez pas à découvrir mes articles sur différentes séries TV sur le site SerieViewer (ceux qui commencent en général par Et si...) http://www.serieviewer.com/articles/thematiques
Revenir en haut
Sunjin
Time Lord a la retraite

Hors ligne

Inscrit le: 02 Oct 2007
Messages: 10 529
Localisation: Mars
Cancer (21juin-23juil) 狗 Chien

MessagePosté le: Ven 28 Oct 2011 - 20:30    Sujet du message: [Série US]Supernatural Répondre en citant

tu parles de Spike ? Il apparait depuis quand exactement et quel rôle tient-il? Mr. Green
_________________
KroniK Marsiennes : Bad Bad Sunjin
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Tyr
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 18 Jan 2010
Messages: 1 700
Localisation: La Réunion
Féminin Scorpion (23oct-21nov)

MessagePosté le: Ven 28 Oct 2011 - 21:30    Sujet du message: [Série US]Supernatural Répondre en citant

Et oui, James Marsters s'est échappé de ta crypte, il est en guest dans cet épisode (avec Charisma Carpenter alias Cordelia Chase, qui joue sa femme Laughing ). Il ne joue apparemment que dans cet épisode (lui et sa charmante épouse sont des sorciers)mais qui sait, peut être le reverrons nous? Wink Dans tous les cas il joue son rôle habituel du méchant pas si méchant au fond, ça fait toujours plaisir. Smile
_________________
Vous avez survécu à mes avalanches de mots? N'hésitez pas à découvrir mes articles sur différentes séries TV sur le site SerieViewer (ceux qui commencent en général par Et si...) http://www.serieviewer.com/articles/thematiques
Revenir en haut
Sunjin
Time Lord a la retraite

Hors ligne

Inscrit le: 02 Oct 2007
Messages: 10 529
Localisation: Mars
Cancer (21juin-23juil) 狗 Chien

MessagePosté le: Ven 28 Oct 2011 - 21:49    Sujet du message: [Série US]Supernatural Répondre en citant

Je note, je jetterais un œil à cet épisode alors, merci beaucoup Tyr.
_________________
KroniK Marsiennes : Bad Bad Sunjin
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Tyr
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 18 Jan 2010
Messages: 1 700
Localisation: La Réunion
Féminin Scorpion (23oct-21nov)

MessagePosté le: Lun 7 Nov 2011 - 14:40    Sujet du message: [Série US]Supernatural Répondre en citant

7x06 Slash fiction

Où l'on apprend qu'il faut se méfier des contrefaçons, qu'on ne laisse pas bébé dans un coin, que la propreté résout bien des problèmes et que les cadeaux de Bobby ne plaisent pas aux femmes.

Enfin! Enfin un épisode à la fois bien rythmé, amusant et mythologique. Et sans surprise l'ingrédient essentiel de ce cocktail est un retour aux sources. Sam et Dean piégés par des méchants qui se font passer pour eux, aidés par un geek paranoïaque et poursuivis par la police c'est en gros le résumé de Nightshifters en saison 2 mais pour une fois cette reprise m'a paru bien agréable.... Je m'attendais presque à voir débarquer l'agent Henricksen. On nous offre même des clins d'oeil aux premières enquêtes des Winchester (que j'avais presque oubliées je dois dire, c'est loin la saison 1). Bref on ne peut pas dire que le plan de nos vilains Leviathans soit original mais niveau nostalgie c'est un succès.

Et, bonus non négligeable, on retrouve l'humour fin et subtil...heu, oui, bon, d'accord, disons l'humour efficace qui m’avait un peu manqué ces derniers temps. Tout épisode montrant Dean citant Dirty dancing gardera une place spéciale dans mon coeur et les deux Leviathans qui se font passer pour les Winchester se plaignant de leurs avatars autour d'un burger et d'une salade qu'ils ne peuvent pas apprécier est également une scène très réussie : on ne peut s'empêcher de compatir avec celui qui se retrouve dans le corps de Sam, cette coupe de cheveux c'est juste pas possible quoi! Plus sérieusement, il est intéressant d'apprendre que non seulement Sam est, d'après cet expert, complètement fou mais que les Leviathans prennent aussi les faiblesses de ceux qu'ils incarnent puisqu'ils copient leur adn. Ça peut être utile dans le futur.

Sinon, est-ce uniquement mon esprit esprit tordu où est-ce que d'autres parmi vous, en voyant le titre de l'épisode, ne s'attendaient pas à une référence à Pulp fiction mais plutôt à un certain type de fanfictions? Vu le nombre de fois où les scénaristes ont joué sur cet aspect du fandom et vu que l'épisode commence avec des Winchester en double (grand classique de ce genre de fanfics) j'avoue avoir eu l'impression que les scénaristes se sont moqués de moi.

En tout cas les avancées mythologiques sont nombreuses (et ce n'est pas trop tôt). Ainsi on nous expédie enfin le squelette dans le placard de Dean, c'est à dire le meurtre d'Amy. Je pense ne pas avoir été la seule à pousser un ouf de soulagement à ce moment là même si le départ de Sam annonce un épisode où les frangins sont séparés, ce que je n'aime pas. Bon, je trouve la réaction de Sam au moment où le Leviathan lui annonce la vérité un tantinet exagérée mais il faut croire qu'avec son optimisme et son âme Sam a retrouvé sa naïveté des premières saisons parce que je pense que n'importe quel spectateur aurait pu lui dire immédiatement que Dean n'allait pas laisser vivre Amy.

On découvre également celui qui semble bien être le mystérieux boss des Leviathans, réduisant à néant ma théorie comme quoi Castiel lui servirait d'avatar : bah, c'est loin d'être la première fois que je me plante sur une théorie, j'espère juste qu'on reverra Castiel rapidement (je persiste à penser qu'il n'est pas mort définitivement hein). Bonus non négligeable, nous avons droit à un retour du Démon en chef lui-même, qui comme d'habitude ces derniers temps se fait envoyer bouler! Pauvre Crowley : plus personne ne veut pactiser honnêtement avec lui! Enfin, ça signifie à mon avis une autre alliance Winchester-Crowley et j'ai sacrément hâte...

On profite également de cet épisode pour nous ramener un personnage plein de potentiel, la shérif. Vu le pourcentage de morts chez les personnages féminins de Supernatural en général et les potes à Bobby en particulier j'ai bien envie de lui crier de fuir tant qu'il en est encore temps (visiblement Bobby a pensé la même chose) mais j'ai bien peur que ce ne soit trop tard. A partir du moment où elle est sauvé dans l'épisode 2 je me doutais bien qu'elle reviendrait : et comme il est clairement marqué dans le scénario que Bobby ne peut pas être heureux plus d'un demi épisode, elle est fichue.

Mais LA grande avancée mythologique est bien sûr la découverte de l'arme secrète pour s'attaquer aux terribles Leviathans. Ainsi Bobby passe un demi épisode à tester tout ce qu'il a sous la main en matière d'armes et de trucs magiques sur le Leviathan amoureux du fromage (ce que je trouve archi dangereux vu qu'ils n'ont que la parole d'un sorcier sur le fait que le mojo tiendra quelques jours et que ledit sorcier n'est pas leur ami et en plus ne connait pas les Leviathans) et trouve enfin la solution... le détergent! Non mais je me moque mais c'est super bien trouvé en fait: parce que la famille Singer-Winchester est très douée pour se procurer les objets magiques divers et variés mais alors les produits d'entretien ils ne doivent pas en voir très souvent... Bon, évidemment c'est un sacré coup de chance que la sherif ait décidé de jouer les fées du logis juste à ce moment là, tout comme c'était un sacré coup de chance que Spike le sorcier arrive juste au moment où le Leviathan attaque, mais on n'en est plus à ça près dans Supernatural...

Enfin bref, ça sent les restrictions budgétaires à la CW : après avoir affronté des méchants divers et variés avec un mystérieux colt, une huile sacrée très rare, Excalibur, les bagues des cavaliers de l'apocalypse, de la cendre d'un animal mythique disparu et tant d'autres objets fascinants, les frangins Winchester vont devoir passer l'épisode final à brandir un paquet de lessive! Ils peuvent toujours tenter de se faire sponsoriser par une marque cela dit, ça marchait bien pour les soaps.

Bref, j'ai beaucoup aimé cet épisode qui réussit enfin à retrouver le coté loufoque et bourré d'auto-dérision qui me plait tant dans cette série tout en faisant enfin avancer les choses. Il ne manque plus qu'un retour de Castiel (si si, j'y crois!) et tout sera parfait. Tiens, d'ailleurs, ils fichent quoi pendant ce temps les anges survivants?
_________________
Vous avez survécu à mes avalanches de mots? N'hésitez pas à découvrir mes articles sur différentes séries TV sur le site SerieViewer (ceux qui commencent en général par Et si...) http://www.serieviewer.com/articles/thematiques
Revenir en haut
Tyr
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 18 Jan 2010
Messages: 1 700
Localisation: La Réunion
Féminin Scorpion (23oct-21nov)

MessagePosté le: Ven 11 Nov 2011 - 11:11    Sujet du message: [Série US]Supernatural Répondre en citant

7x07
Où l'on apprend que Dean est une manifestation virile du divin, que se jeter dessus n'est pas la meilleur technique pour tordre les couverts et que les scénaristes continuent à respecter leur quota de clins d'oeil aux fanfics slashs "wincests".

Mon sentiment dominant durant cet épisode a été le soulagement. Car non, ce n'est pas un épisode exceptionnel mais qu'est-ce qu'il aurait pu être pire! L'épisode précédent, que j'avais beaucoup aimé, se terminait de la manière la plus casse-gueule qui soit. Déjà les deux frères se séparaient, ce qui est en général à l'origine des plus mauvais épisodes de Supernatural (et non, pas seulement parce que l'absence de talent d'acteurs de Padalecki se voit bien plus quand Ackles n'est pas à coté^^) : rien de pire pour plomber la narration que deux histoires en parallèle. En plus de cela, le sujet de la "brouille" avait déjà beaucoup trop traîné en longueur et me semblait en outre assez ridicule: alors comme ça Dean a tué un monstre qui avait zigouillé une poignée de gens parce qu'il ne faisait pas confiance à son plan de réinsertion? Ça alors!

Bref j'appréhendais beaucoup cet épisode et je suis ravie de dire que mes craintes étaient injustifiées: la séparation aura duré 5 minutes et on nous expédie la brouille entre les frangins au cours de l'épisode, ouf! Bon, la facilité avec laquelle Dean convainc Sam qu'il est un peu con de lui en vouloir renforce l'impression que cette storyline était parfaitement foireuse mais au moins c'est enfin bouclé.

Pas grand chose d'autre à dire sur cet épisode si ce n'est qu'il m'a donné, comme le précédent, l'impression d'être retourné quelques saisons en arrière. Outre les références à des personnages de saisons précédentes (Ellen, Pamela...) on retrouve le coup du cercle de sel pulvérisé en 10 secondes par le méchant et du mauvais cadavre brûlé par les frangins, éléments récurrents dans les débuts de la série. Episode classique également du coté de l'humour trash, avec quelques morts bien amusantes et gores et ce qui doit être la réflexion du plus mauvais goût depuis le début de la saison, le moment où Dean apprend que le méchant avait planqué les ossements dans un lit : "It was IN the bed? I can't believe he was boning her!" Mr. Green

Bref, rien d'exceptionnel, mais un stand alone sympathique qui m'a fait sourire plusieurs fois. Bonus non négligeable, j'avoue avoir trouvé le fantôme assez flippant : cela faisait longtemps que ça n'avait pas été le cas dans cette série. Je dirais que cet épisode souffre surtout du fait qu'on ait récemment dû supporter 3 stand alones de suite, aucun d'entre eux n'étant très bon : c'est un peu dommage de nous en mettre un 4ème aussi rapproché même si celui-ci a au moins le mérite de boucler l'intrigue la plus mauvaise de la saison. Je conclurai en suppliant les scénaristes de nous rendre vite fait l'Impala parce que cette horreur c'est pas possible! Comme le dirait Dean : "On laisse pas bébé dans un coin!" Mr. Green
_________________
Vous avez survécu à mes avalanches de mots? N'hésitez pas à découvrir mes articles sur différentes séries TV sur le site SerieViewer (ceux qui commencent en général par Et si...) http://www.serieviewer.com/articles/thematiques
Revenir en haut
Tyr
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 18 Jan 2010
Messages: 1 700
Localisation: La Réunion
Féminin Scorpion (23oct-21nov)

MessagePosté le: Ven 18 Nov 2011 - 16:30    Sujet du message: [Série US]Supernatural Répondre en citant

7x08

Où l'on apprend que la main d'oeuvre qualifiée se fait rare, que les businessmen ne font pas de bons démons, que la barbe va bien à Crowley et que les wiccans ne sont plus ce qu'ils étaient.

Je sentais bien que Supernatural n'allait pas tarder à nous sortir un méta-épisode, c'est chose faite. Bon, ce n'était pas le meilleur, loin de là, mais je me suis quand même en général amusée. Je dirais qu'il est au niveau de l'épisode de la convention de fans dans la saison 5, et qu'il souffre d'ailleurs exactement des mêmes défauts : un ensemble lourd avec quelques scènes très réussies et surtout un mauvais placement. Il y a eu trop de stand alone de suite ces derniers temps (dont pas mal de ratés) pour que ce genre d'épisode marrant mais sans intérêt pour l'intrigue passe bien. La gestion des stand alone est un problème récurrent de la série qui ne s'est hélas pas arrangé.

Cet épisode commence très mal puiqu' il nous ressort le personnage de Becky, qui a pour seul mérite d'être un tout petit peu moins insupportable que les ghostfacers. En plus, problème récurrent de ces deux dernières saisons, le previously nous gâche totalement la surprise de son retour (tout en nous donnant le faux espoir d'avoir des nouvelles de Chuck, ce qui est cruel). De plus, sachant ce que Sam pense de Becky, il n'y avait pas la moindre surprise concernant le fil rouge : il était évident que Sam était ensorcelé. D’ailleurs, je ne vous dit pas comme j’ai été soulagée au moment où Becky avoue que le mariage n’a pas été consommé : imaginez ce qu’aurait donné l’enfant de ces deux là !

Autre point faible de cette première moitié d’épisode, on nous sépare les deux frères. Sam seul c’est déjà dur, mais alors Sam ET Becky…ouch ! Quant-à Dean, il était inutile de lui infliger un boulet comme le chasseur que Bobby lui envoie, qui fait de la figuration tout au long de l’épisode et ne sert absolument à rien.

Deux éléments sauvent néanmoins cette première partie en ce qui me concerne: le générique version mariage est très réussi et la mort du joueur de baseball est excellente. Non seulement elle est bien gore mais le coup du sang qui gicle visiblement sur l’écran de la caméra m’a beaucoup fait rire, je m’attendais presque à vois la main du cameraman essuyer l’objectif. J’aime quand la série fait tomber ainsi le 4ème mur.

L’épisode s’améliore nettement à partir du moment où Sam se réveille. Je pense sincèrement qu’il n’a jamais aussi bien joué que bâillonné et ligoté au lit de Becky : il était franchement très drôle et ses mimiques sonnaient vrai pour une fois, comme son roulement d’yeux lorsque Becky lui demande « Can we talk ? ». Et puis, c’est l’occasion pour les scénaristes de nous annoncer discrètement qu’ils sont au courant des faiblesses du personnage de Sam en faisant dire à Becky "I'm a loser. Guess that's why I like you so much!" : rien que pour cette réplique et même s’ils l’édulcorent peu après je leur pardonne les grosses faiblesses de cet épisode.

L’idée du démon businessman qui a trouvé la faille d’ailleurs assez évidente pour recevoir en avance ses paiements est plutôt sympa même si je pense que tout le monde ici avait deviné que le pote wiccan était un tantinet louche, mais c’est bien sûr l’apparition de Crowley qui est l’intérêt principal de la fin de cet épisode (et de tout l’épisode d’ailleurs). Déjà je ne m’attendais pas du tout à son arrivée mais en plus quelle chouette scène. J’aime l’idée qu’au fond, malgré tous les changements qu’il a instauré en enfer, notre démon favori soit un traditionaliste qui n’aime pas que ses subordonnés prennent des initiatives : sa réplique, « This isn’t Wall Street, this is Hell ! We have principles ! » est sans aucun doute la meilleure de l’épisode et j’ai aussi beaucoup aimé l’idée que l’homme de main du démon de la semaine soit un petit cafteur qui racontait tout au patron par email (traditionaliste mais moderne le Crowley !).

Bon, cela dit, même s’il est évident que Crowley prend surtout le parti des frangins parce qu’il compte sur eux pour se débarrasser des Leviathans, il n’a pas tort sur le fond : si cette arnaque se savait plus personne ne vendrait son âme et la Crise atteindrait aussi l’enfer. Après, je trouve quand même que les frangins n’ont pas de jugeotte sur ce coup : ils avaient sous la main le roi des Enfers qui, grande révélation, leur apprend qu’il ne peut pas sentir les méchants de la saison. Oh, et qu’il a rencontré leur chef aussi. Et non seulement ils ne lui demandent pas de précisions sur ce dernier point mais en plus ils n’en profitent pas pour lui refiler l’info croustillante concernant l’allergie des bébêtes au détergeant ? Ben oui, je comprends : c’est mieux de garder précieusement cette découverte entre eux et Bobby, ce n’est pas comme si Crowley avait sous ses ordres quelques millions d’êtres relativement puissants capables d’apparaître et disparaître rapidement et qui pourraient peut être avoir une certaine utilité si on les équipait judicieusement d’une bouteille de Mir laine…

Bref, ce n’était clairement pas l’épisode du siècle mais j’ai néanmoins passé un bon moment devant. J’espère qu’on aura droit à quelques autres méta épisodes cette saison, si possible un tantinet plus réussis, et que le prochain épisode sera plus mythologique. Oh, et rendez-nous l’Impala voyons, ça devient ridicule !
_________________
Vous avez survécu à mes avalanches de mots? N'hésitez pas à découvrir mes articles sur différentes séries TV sur le site SerieViewer (ceux qui commencent en général par Et si...) http://www.serieviewer.com/articles/thematiques
Revenir en haut
Tyr
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 18 Jan 2010
Messages: 1 700
Localisation: La Réunion
Féminin Scorpion (23oct-21nov)

MessagePosté le: Mar 29 Nov 2011 - 16:33    Sujet du message: [Série US]Supernatural Répondre en citant

5ème semaine: je suis toujours seule sur ce topic. Le froid commence à engourdir mes membres, il m'est de plus en plus difficile d'avancer et toujours pas âme qui vive... Hein, quoi? J'en fais trop? Bon, ok. Embarassed

7x09

Où l'on apprend que les scénaristes aiment droguer les frangins Winchester, que les Leviathans sont Républicains et que leur chef est une vilaine tache qui résiste à la lessive ordinaire.

Bon, j'ai eu peur. Vu le temps que met l'épisode à démarrer j'ai vraiment cru que nous allions avoir droit à un énième stand alone, d'autant plus impardonnable que le previously (que j'ai encore oublié de sauter) nous promettait le retour des Leviathans. Stand alone qui aurait en plus accumulé les clichés de la série, ce qui a en général le don de m'exaspérer : ainsi nous avions droit à un des frères drogué (c'était le cas pour Sam juste à l'épisode précédent), à un monstre des bois ultra rapide (la référence au wendigo est cela dit bien assumée), à Dean qui déprime, à Sam qui va bien malgré sa folie et à Bobby qui tente de jouer les psys pour les membres de sa famille dysfonctionnelle.

Heureusement l'épisode fait clairement avancer le schmilblick. On en sait enfin un peu plus sur le Leviathan en chef (le représenter en caricature de jeune Républicain aux dents longues alors que les Américains sont en plein dans les primaires m'a d'ailleurs bien fait rire) : il est infect (ça alors), sans pitié même pour ses alliés (adieu Docteur Sexy) et ultra-résistant à la lessive (les Winchester n’avaient peut être pas le nouvel Ariel). La scène où Sam et Dean déboulent dans l’entrepôt avec leur détergent m'a d'ailleurs bien fait rire, c'est exactement comme ça que j'imaginais la confrontation finale. Smile Autres points positifs, l'humour bien gore typique de Supernatural est au rendez-vous : mention spéciale à la scène d'autopsie du zombie par Sam et Bobby et au moment où Dick noue proprement une serviette autour du cou du Docteur Sexy avant de le faire s'auto-dévorer. Laughing

Après, l'originalité n'est clairement pas le point fort de l'épisode. Le Docteur Sexy, avec ses expériences sur les humains dans un entrepôt désert, m'a fortement rappelé Crowley qui torturait les Alphas. Quant-à Bobby qui "meurt" à la fin de l' épisode, la fin du 7x02 était à peu près la même : je n'y crois pas du tout d'ailleurs (j'y ai cru 6 saisons, maintenant on me la fait plus ), s'il meurt ce sera en fin de saison et non d'une banale balle dans le ventre tirée à l'aveuglette. Par contre le fait qu'il soit gravement blessé va sans doute donné lieu à un rebondissement: un petit pacte par exemple? ça fait bien une saison qu'un personnage principal n'a pas vendu son âme . Wink Plus sérieusement, ce pourrait être l'occasion de donner une utilité à Crowley, qui ne fait pas grand chose pour l'instant. Une petite guérison express ce serait toujours ça.

Bref un épisode intéressant mais qui a surtout le mérite de ne pas être un stand alone, je n'irai pas jusqu'à dire qu'il m'a transporté. Un 7/10 pour ma part.
_________________
Vous avez survécu à mes avalanches de mots? N'hésitez pas à découvrir mes articles sur différentes séries TV sur le site SerieViewer (ceux qui commencent en général par Et si...) http://www.serieviewer.com/articles/thematiques
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 12:56    Sujet du message: [Série US]Supernatural

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Doctor Who Index du Forum -> Le Tardis -> Autres univers et dimensions -> Fantastique & Fantasy Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 39, 10, 1132, 33, 34  >
Page 10 sur 34

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com