Doctor Who Index du Forum
 
 
 
Doctor Who Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion


[Série US]Supernatural
Aller à la page: <  1, 2, 312, 13, 1432, 33, 34  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Doctor Who Index du Forum -> Le Tardis -> Autres univers et dimensions -> Fantastique & Fantasy
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Tyr
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 18 Jan 2010
Messages: 1 701
Localisation: La Réunion
Féminin Scorpion (23oct-21nov)

MessagePosté le: Dim 18 Mar 2012 - 21:22    Sujet du message: [Série US]Supernatural Répondre en citant

En vertu des pouvoirs que je me suis conférée (non parce que bon, si on attend les autres hein...), je décore Idris de la médaille de la pavéteuse. Te voilà obligée de faire au minimum 50 lignes sur chaque Supernatural, ne me remercie pas! Laughing

Et sinon, Chuck me manque aussi hein: mais bon, le faire revenir donnerait une réponse claire à la seule chose à peu près subtile et ambigue du final de la saison 5, Chuck est-il Dieu ou pas? (et surtout le savait-il?). Du coup je vois mal les scénaristes nous le ressortir. Crying or Very sad Et je suis également assez énervée (depuis 3 bons épisodes d'ailleurs) par le fait que Sam et Dean, sachant que Bobby est visiblement encore là, ne se bougent pas plus le cul pour essayer de le sauver/exorciser. Je pense que leur motivation a dû disparaitre au même endroit que celle de Crowley... Wink
_________________
Vous avez survécu à mes avalanches de mots? N'hésitez pas à découvrir mes articles sur différentes séries TV sur le site SerieViewer (ceux qui commencent en général par Et si...) http://www.serieviewer.com/articles/thematiques
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 18 Mar 2012 - 21:22    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
GiveMeVicodine
[Face of Boe]

Hors ligne

Inscrit le: 05 Avr 2010
Messages: 694
Localisation: Partagée entre Nancy et le TARDIS...
Féminin Capricorne (22déc-19jan)

MessagePosté le: Sam 24 Mar 2012 - 22:03    Sujet du message: [Série US]Supernatural Répondre en citant

Supernatural S07E17 - The Born-Again Identity
" You're an angel
- I'm sorry? Is that a flirtation? "


Dès le début de l'épisode, tout va bien dans le meilleur des mondes. Le trailer ne semble pas mensonger et l'on réussit à se débarrasser enfin de Sam dès les premières minutes, en le laissant pour mort après un accident de voiture, et ensuite en l'enfermant dans un hôpital psychiatrique, alors que l'on voit Castiel revenir dans la série… Tant de prières à l'adresse des dieux supernaturaliens enfin exhaussées… Un épisode qui s'annonce plein d'arc-en-ciel et de chatons tout mignons qui jouent avec des pelotes de laine.

Ensuite, on a le développement de l'épisode, plutôt bon et cohérent (je laisserais Tyr développer tout en détail avec un beau plan en trois parties) mais pourtant, je suis restée à la fin avec un sentiment bizarre. Il m'a fallu un moment avant de réussir à l'identifier. Non, tout n'est pas qu'arc-en-ciel et chatons mignons, et Misha est une carotte. Oui, désolée, j'ai bien essayé de formuler ça autrement, mais non, je n'y arrive pas. Donc oui, j'ai la franche impression que la CW se sert de Misha comme d'une carotte, histoire de faire un peu avancer les fans comme moi qui commencent à s'ennuyer. Pour moi, on est loin des intrigues principales passionnantes des saisons 4, 5 ou même 6 qui m'ont donné envie d'enchaîner les épisodes les uns après les autres. Cette histoire avec les Léviathans, qui n'était pas pour me déplaire au début, n'avance pas depuis 17 épisodes et commence à me faire bailler bruyamment (et sans même mettre la main devant la bouche pour faire poli s'il-vous-plaît!). La énième storyline de Sam ne m'intéresse pas le moins du monde elle non plus, donc pour moi oui, Misha est la carotte de la série, que l'on balance à tout va dans les promos, même s'il n'est pas dans l'épisode, que l'on ramène le temps d'un épisode et que l'on rebalance de côté pour un moment, pour ensuite se concentrer sur des petits stand-alone histoire de déconner un peu avant la fin de saison (1) tout en gardant quand même l'attention des fans.

Sinon, concernant le reste de l'épisode… J'ai trouvé la storyline de Sam et de fantôme sans aucun intérêt, alors que certains points de l'épisode auraient pu être plus développés à la place… Bon, je ne cèderais pas à la facilité ni à mes habitudes en déplorant un manque de scènes avec Castiel dans cet épisode (2) même si je le pense très fort. Je m'interroge par contre sur l'intérêt de nous présenter la femme de Emmanuel/Cass' qui n'a au final pas servi à grand chose (3) vu qu'elle disparait 3 minutes plus tard… Je me questionne aussi sur l'utilité des interventions de "Bobby", qui ne servent pour le moment qu'à faire passer les Winchester pour des abrutis incapables d’additionner "Mort de leur deuxième papa / Mentor" + "interventions de type fantomatiques toutes les 2 minutes".
Mais pour moi, le point qui aurait dû être plus développé et que je n'arrive pas à comprendre, c'est la réaction de Dean à la fin de l'épisode. Après 17 épisodes à bouder et à pleurnicher avec un trench-coat à la main, on a l'impression qu'il ne pardonne toujours pas le bordel causé par Cass' en début de saison, alors qu'il a pardonné à son frère de s'être drogué au sang de démon, d'avoir pactisé avec l'un d'entre eux et d'avoir libéré Lucifer. Bref, deux situations plus ou moins équivalentes niveau bordel. Après, j'ai du mal à comprendre pourquoi il pourrait pardonner à l'un et pas à l'autre alors qu'il se servait du "on est comme frères, on est une famille" comme moyen de pression il n'y a pas 17 épisodes… La seule logique là-dessous serait scénaristique, afin d'utiliser la fin de l'épisode comme un moyen pour Castiel de se faire pardonner. C'est soit ça, soit Dean a trop regardé de séries destinées à un public féminin et a fini par développer une forte prédisposition à bouder les gens quand ça lui chante.

Pour les points positifs de l'épisode, j'ai beaucoup apprécié l'ironie quant au choix du prénom "Emmanuel" (4) . Pour un personnage qui se prenait pour une vraie divinité il n'y a pas si longtemps, je trouve ça plutôt drôle...
Misha, quant à lui, est toujours aussi excellent et cet épisode permet au moins de le voir dans plusieurs registres différents, rôle qu'il maitrise beaucoup mieux que Padalecki, ce qui me laisse quand même un petit espoir pour la suite...


Déjà, je tiens à préciser qu'elle était juste à la suite de mon épisode alors que je ne comptais pas aller la voir (c'est une conspiration!)
Par contre, l'idée d'un stand-alone avec le type de The New Guy ne me tente pas trop personnellement…. ><"


Sur ce, je vous laisse, je viens de me découvrir une soudaine passion pour la randonnée et je vais faire le tour des lacs de ma région… On sait jamais.. Rolling Eyes
____________________________________________________________________________________________

(1) Et Dieu sait que j'espère avoir tort sur ce dernier point….
(2) De toute façon, je pars du principe où il n'y aura jamais assez de scènes avec ce personnage à moins que la CW décide de lancer un spin-off complètement centré sur lui.
(3) à part bien entendu à briser le coeur des 3/4 des filles du fandom…
(4) NB: Emmanuel est un dérivé hébreux signifiant "Dieu est parmi nous " (merci à mes cours non désirés de catéchisme, je ne me doutais pas qu'ils me seraient utiles un jour)

_________________

Keep calm, Grab the salt, Don't blink & Text Sherlock
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Idris
[Ood]

Hors ligne

Inscrit le: 25 Fév 2012
Messages: 30
Féminin Sagittaire (22nov-21déc)

MessagePosté le: Sam 24 Mar 2012 - 23:51    Sujet du message: [Série US]Supernatural Répondre en citant

Je viens de finir de regarder l'épisode (oui, j'ai eu des problèmes avec un certain fichier que je n'arrivais pas à trouver) et je ne peux m'empêcher d'être totalement d'accord avec la comparaison, peu flatteuse mais si vraie, de Misha = carotte (mais une sublime, très appétissante et extrêmement douée carotte, cela va sans dire).

C'est vrai quoi, après avoir hululé doucement dans tous les passages où Dean et Castiel sont ensemble dans la voiture (j'occulte volontairement Meg, elle n'a rien à fichtre là et franchement, j'ai même du mal à me souvenir quel rôle elle a joué dans les saisons antérieures), et que Dean refuse consciemment de dire à Cass qu'il est Cass, j'ai hululé un peu plus fort quand il me semblait retrouver (sans que celui-ci le sache bien entendu) le Cass des débuts. La voix grave, Le choix des mots, les phrases trop longues, alambiquées et un peu pompeuses, le petit sourire en coin quand il comprend que Dean a blagué.... Je me suis dit "C'est bon, tout est redevenu comme avant, alors maintenant je veux qu'ils se disent tout, que Cass retrouve la mémoire, qu'il embrasse Dean sous le coup de l'émotion, et qu'il pleuve des licornes." (Oui, j'espérais du Destiel).

Mais, dans le monde froid et cruel de SPN, si quelque chose de bon arrive, vous pouvez être sûr et certain que plus ou moins longtemps après, ça va être complètement le contraire, le pire du pire en matière de sadique cruauté et qui va éventuellement ne faire aucun sens tout en brisant le cœur des fans.
Je ne compte plus le nombre de fois où je me suis attaché très fort à un personnage, même secondaire (l'inénarrable Chuck, le sublime Balthazar, le non moins sublime Loki/The Trickster/Gabriel...) même tertiaire (le seul qui me vienne à l'esprit là de suite c'est Andy. J'adorais littéralement Andy, bien qu'on ne le voit dans le show en tout et pour toi que deux épisodes et encore pas bcp) et que ledit personnage meurt fatalement d'une manière ou d'une autre.
Tous mes personnages préférés ont disparu à un moment donné de la série. En récent exemple, est-il besoin de le préciser, Bobby.

J'ai été contente que ma colloc soit partie de l'appart avant la fin de l'épisode sinon elle aurait été très étonnée/horrifiée par le hurlement que j'ai poussé après quelques secondes de silence et qui résumait l'incompréhension totale qui m'a servi de réaction jusqu'à la fin de l'épisode, avant que je plonge dans une colère noire contre Dean.
Sérieusement ? Non, vraiment, sérieusement ils le laissent en plan comme ça, genre "C'est bcp mieux pour lui et c'est plus sûr avec Meg à ses côtés pour "veiller" sur lui ????" (J'ai bcp hurlé à la fin de l'épisode, c'est mon côté hyper sensible qui ressort).

Le fait que Dean ne finisse par révéler la vérité à Cass parce qu'il est obligé (sous la pression de Meg) m'a aussi mise en colère. Enfin quoi, Cass est supposé être quand même ZE friendly angel, même s'il a trahi (dans leur genre, les frangins se sont aussi trahis l'un l'autre et de multiples fois, même si Cass n'était pas censé pactiser avec un démon pour plus de pouvoir). J'ai vraiment cru que Dean n'allait rien lui dire du tout et cette fin m'aurait réellement dégouté (mais je ne sais pas si la vraie fin de cet épisode est meilleure. Elle est aussi détestable à mon avis, niveau frustration).

Citation:
Misha, quant à lui, est toujours aussi excellent et cet épisode permet au moins de voir dans plusieurs registres différents, rôle qu'il maitrise beaucoup mieux que Padalecki, ce qui me laisse quand même un petit espoir pour la suite...

J'espère sincèrement que tu dis vrai. J'en ai marre qu'on me promette du Cass sans me donner la dose qu'il me faudrait pour que je sois satisfaite.

Citation:
De toute façon, je pars du principe où il n'y aura jamais assez de scènes avec ce personnage à moins que la CW décide de lancer un spin-off complètement centré sur lui.

C'est pourquoi j'ai trouvé l'épisode 6*20 tellement génial même s'il arrivait tragiquement trop tard. Un grand hommage à ce fabuleux personnage. Cass forever.




Je ne voudrais pas passer pour une râleuse totalement insatisfaite (bien que je le sois, et ce depuis une semaine), mais j'ai trouvé bcp de points noirs à cet épisode après un début prometteur et l'annonce du retour de mon ange préféré.
Déjà juste pour commencer, la voix de Bobby (histoire de nous rappeler qu'il n'est plus là) me permettait d'espérer (je vis dans un rêve éveillé) (et j'aime les parenthèses) que les frangins s'apercevraient que Bobby essaye désespérément de les contacter.
Eh ben non. Alors que même moi (qui suis quand même assez bigleuse), j'ai vu le bouquin tomber comme un signe de "oh mon dieu mais c'en est trop, faites revenir notre pauvre Bobby !"
Franchement Dean, t'as de la m* dans les yeux ou quoi ? T'es pas censé être un expert en choses qui sortent de l'ordinaire ?
Le tout pour régler finalement un problème avec un fantôme dans l'épisode ! Moi je dis, les scénaristes se fichent bien de nous depuis une saison entière.

Ensuite, quid des Léviathans (dont l'énigme rame en ce moment à 100 à l'heure, encore plus que mon PC quand il surchauffe) ? Je répète donc mon dernier commentaire sur l'épisode 16 (en tirant un peu plus la sonnette d'alarme), allez les mecs faut vous bouger là pasque il reste à peine 6 épisodes avant la fin de saison ! C'est purement INTOLÉRABLE !!!!

Quid également du supposé cliffhanger de la fin de l'épisode précédent, aka la disparition de Frank ? N'était-ce point le mec qui remplaçait Bobby en filant aux frangins les infos importantes ? Pourquoi ne pas partir à sa recherche ? Oui bon, Sam en hôpital psychiatrique freine un peu le mouvement, mais quand même, ne pas le mentionner une seule fois dans tout l'épisode alors que sa disparition était le point final du dernier épisode ?
(Ah oui, et puis si Frank était si fort, pourquoi n'a t-il pas décelé l'existence d'Emmanuel plus tôt, alors qu'un chasseur venu de nulle part le leur révèle de suite ? Trop occupé à chercher les Leviathans je présume...)

J'avoue que les moments avec Lulu sont très bons (la torture mentale est réellement son fort) mais je ne voyais pas l'intérêt de nous montrer des personnages qu'on évacue quelques secondes après nous les avoir présenté : comme le disait GiveMeVicodine la femme de Emmanuel (que je trouve personnellement louche, surtout après que Cass explique comment elle l'a trouvé. Mais j'imagine que devant un Cass en tenue d'Adam, j'aurais aussi sauté sur l'occasion), et surtout le chasseur ami-de-Bobby qui tuyaute Dean. What's the point ?

Je trouvais également Marin très insipide et l'intrigue Sammyesque n'apportant rien à l'épisode à part meubler. Franchement, ça aurait été plus crédible de mon point de vue s'il n'avait rien rencontré d'étrange pendant son séjour chez les fous, juste de la folie dans toute son effrayante humanité. Comme un certain épisode que j'avais adoré lors de la saison un (le 1*15 plus précisément, "The Benders") et qui est totalement exempt de monstres, démons et autres créatures surnaturelles pour se concentrer sur le fait que même les humains peuvent être des monstres sans avoir de supers pouvoirs de supers vilains. Quid de l'humour si bienvenu présent dans l'épisode précédent ?

Et puis surtout, je croyais que Crowley avait décidé de ne pas se mettre en travers des deux frangins, qu'il avait donné des ordres comme quoi les démons devaient justement leur laisser le passage libre pour taper les méchants Leviathans tranquillou ?
En tout cas, c'est comme ça que j'avais capté les mots "Hunting Leviathans, I know. That's why I told my lads to stay clear" et l'expression "Squash 'em all, please. I'll stay clear" (prononcée avec cette voix veloutée si caractéristique et ce délectable accent de mon demon king préféré. Crowley forever again). J'ai dû me tromper dans la traduction, je ne vois pas comment il pourrait en être autrement.

Sinon, qui pourrait m'expliquer d'où viennent donc tous ces démons qui sortent à foison du chapeau de scénaristes bourrés ? Je comprends qu'il y en ai un devant la porte d'Emmanuel (après tout, avec ses miracles, le pauvre est devenu louche auprès de la communauté surnaturelle), mais dans l'épicerie et l’hôpital ? Really ?
(et quel était l'intérêt de s'arrêter à l'épicerie, anyway, à part tabasser du démon tout à fait gratuitement ?)
J'avoue également avoir espéré que le King of Hell referait une petite apparition, après avoir été évoqué de manière aussi évidente et répétée par Meg, histoire de redonner un peu de punch à une histoire qui en avait furieusement besoin.

Egéalement, quid des anges ? Je croyais qu'il y avait une guerre civile au dessus de nos têtes ? Quid du grand méchant Raphaël ? Est-il devenu le nouveau Dieu après que Castiel se soit méchamment ramassé ? Qui perd ses plumes là-haut ?

Je n'ai pas pu résister non plus à l'envie de voir le trailer et je dois dire que je n'attend rien du tt l'épisode, surtout que j'avais déjà trouvé le personnage de ce chasseur remplaçant Sam (j'ai déjà oublié son nom) très pitoyable, pathétique et très pas drôle dans l'épisode 7*08, Time for a wedding.


Je finirais par pousser un énorme soupir à me vider l'air de la cage thoracique, pour rejoindre GiveMeVicodine faire ses promenades au bord du lac. On va bien voir qui résistera le mieux à l'envie de se noyer au fond de l'eau lors du prochain épisode de cette série qui était (et reste encore mais si peu, tellement peu) si fantastique et hautement appréciable.
Revenir en haut
GiveMeVicodine
[Face of Boe]

Hors ligne

Inscrit le: 05 Avr 2010
Messages: 694
Localisation: Partagée entre Nancy et le TARDIS...
Féminin Capricorne (22déc-19jan)

MessagePosté le: Dim 25 Mar 2012 - 07:50    Sujet du message: [Série US]Supernatural Répondre en citant

Tiens, du coup oui Idris c'est bien de le préciser, effectivement, on a complètement passé Franck à la trappe, au point que j'avais carrément oublié ce personnage et ce qu'il lui arrive...

Concernant Crowley par contre le premier démon explique ce qu'il se passe à Dean. ça fait un moment qu'ils ont conclu ce pacte de non-agression avec lui mais en attendant ils n'ont toujours rien glandé et Crowley ne va sûrement pas laisser passer un truc aussi intéressant qu'un nouveau soigneur sorti de nul part, juste pour la belle gueule des frangins. En fait, je soupçonne Crowley d'être un des porte-paroles des fans en essayant ainsi de rappeler aux Winchester qu'il serait temps de se bouger un peu mine de rien...



EDIT : Je viens de passer Headless Monk avec ce message, ça se fête !
_________________

Keep calm, Grab the salt, Don't blink & Text Sherlock
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Tyr
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 18 Jan 2010
Messages: 1 701
Localisation: La Réunion
Féminin Scorpion (23oct-21nov)

MessagePosté le: Dim 25 Mar 2012 - 14:16    Sujet du message: [Série US]Supernatural Répondre en citant

7x17

Hmmm... pour reprendre les mots du grand docteur Castafolte, "j'ai envie de dire bullshit!". Non pas que l'épisode soit vraiment mauvais hein : il y a plein de bons éléments, je ne me suis pas ennuyée devant et le retour de Misha Collins assurait de toute manière ma fidélité. J'ai juste l'impression que le scénariste n'avait jamais vu la série. En fait, c' est peut-être le cas : vu la crise actuelle et les audiences peu glorieuses de Supernatural, la CW a peut-être décidé d'économiser en engageant un petit jeune pas trop cher pour le script. Oui, ça se tient, ce sera donc ma théorie phare pour cette review: par commodité j'appellerai ce petit jeune plein d'avenir Junior.

Junior se voit donc confier le script qui doit introduire le retour de Castiel, ses retrouvailles torrides difficiles avec Dean et la guérison de Sam. Problème : il ne connait aucun des personnages. Comme il est consciencieux, il fait donc quelques recherches sur le net (en passant très certainement par Tumblr et fanfiction.net vu la précision comme quoi notre ange favori était nu en réapparaissant^^).

Il apprend ainsi le fil rouge de la saison et l’existence d'un certain Crowley, qu'il décide d'utiliser comme méchant de l'épisode. Mark Sheppard étant trop cher, il se contente d'une poignée de démons. Bien tenté mais...hein? Donc, je récapitule: non seulement Crowley s'est visiblement mis en congé maladie depuis 17 épisodes mais il a désormais décidé de retirer sa protection aux frangins? J'imagine bien la discussion avec ses hordes démoniaques : "Bon, les gars: les Winchester n'ont toujours pas nettoyé Dick et ses potes au savon de Marseille! Ils sont pourtant deux, ce qui est largement suffisant pour s'attaquer à un groupe d'êtres quasi immortels et extrêmement dangereux et explique que je ne me sois mêlé de rien malgré l'immense armée à ma disposition. Certes l'un d'entre eux est à l'extrême limite de la folie et le deuxième en pleine dépression mais ce n'est pas une raison pour les laisser glander, je retire donc ma protection! Je suis sûr qu'ils seront bien plus efficaces si on leur rajoute du démon à tuer toutes les dix minutes."

Oui, je sais, j'exagère: le premier démon n'a pas exactement dit que Crowley avait retiré sa protection, juste qu'il préfère sûrement récupérer un Castiel amnésique plutôt que de s'assurer la survie des Winchester. Mais le simple fait que ce démon lambda ait cette impression montre que Crowley a lâché la bride à ses mignons concernant les frangins : parce que bon, vu la tendance de Sa Majesté à torturer longuement ceux qui lui désobéissent comme par exemple le démon "wall street" du 7x06, je doute qu'un seul de ses sujets prenne le moindre risque de lui déplaire.

Bref, Junior aurait à mon avis mieux fait de ne pas mentionner Crowley si c'est pour le transformer en mauvais politicien. Je passe rapidement sur le fait que l'arrivée de Dean en même temps que le démon censé capturer Emmanuel soit une sacrée coïncidence (ça fait des mois qu'il joue les hommes médecine le Castiel) et je passe à la bourde suivante de Junior.

Tout commençait pourtant si bien! Le ressentiment visible de Dean envers Castiel dans la voiture mais avec assez de preuves de son affection (il a gardé le trenchcoat quoi!) pour qu'on ne doute pas une seconde qu'il lui pardonnera en fin d'épisode et que les deux amis retrouvés tomberont dans les bras l'un de l'autre au son des violons dans un beau ralenti (oups, moi aussi je passe trop de temps là où Junior a trouvé ses sources). Un Castiel/Emmanuel au top de sa forme (et avec toujours aussi peu de compréhension du sens de l'humour humain)... Bref, j'ai passé un milieu d'épisode délicieux...jusqu'à l'arrivée de Meg 2.0. Le personnage arrive exactement au plus mauvais moment, ce que Junior aurait su s'il avait un peu plus côtoyé le fandom. On en rêvait depuis 15 épisodes de ces retrouvailles, on savourait d'avance les mots blessants de Dean, les remords de Cas, le pardon bourru à la fin... et on nous rajoute Meg pour tenir la chandelle??? En plus, je ne sais pas si c'est nouveau ou s'il s'agit seulement de l'expression de ma terrible déception mais j'ai trouvé que l'actrice jouait mal, ce qui n'a franchement pas aidé.


J'en arrive à l'éléphant dans le couloir, la caractérisation de Dean. Cher Junior, tu as très bien cerné son ressentiment et son sentiment de trahison, bravo. En revanche tu as enchaîné deux erreurs monumentales. D'abord, il n'y a pas moyen que Dean accepte la proposition de Meg. On parle d'un homme qui a absolument TOUT perdu à l'exception de sa vie et de son frère à cause des forces démoniaques : il a vu son père partir en enfer à cause d'un pacte, a lui même subi des années de torture pour la même raison, a vu son frère se transformer en junkie parce qu'il avait fait confiance à une jolie démone (il l'a même épousé dans un monde parallèle mais là n'est pas le sujet^^), a vu son père adoptif manquer perdre son âme parce que le roi des enfers n'est pas fichu de tenir une promesse... et il accepterait le deal de Meg? Non, je n'y crois pas une seconde. On parle de celui qui a rejeté Castiel exactement pour la même raison hein: ce dernier n'avait absolument pas le choix quand il s'est allié à Crowley car la seule alternative était de laisser gagner Raphael, qui voulait recréer l'apocalypse, et Dean a refusé tout net cet argument. Pas de deal, pas d'alliance, jamais, quelle que soit la raison. Et là il n'hésite pas une minute, c'est quand même assez incroyable. Meg est donc non seulement arrivée au pire moment de l'épisode pour gâcher les retrouvailles que les groupies de Castiel attendaient depuis si longtemps mais elle ne devrait absolument pas apparaître dans cet épisode, encore moins être chargée de la protection de Castiel.

Et puis il y a la fin. Alors comme vous toutes je suis outrée que Dean, prêt à remuer ciel et terre pour sauver Sam, laisse Castiel comme une vieille chaussette après que ce dernier se soit ENCORE sacrifié pour racheter ses fautes (je rappelle qu'il ne pensait pas survivre à l'expulsion des âmes dans le purgatoire). Je suis également outrée bien sûr que Junior ne nous ramène notre ange favori que pour nous le retirer immédiatement. Mais ce qui m'a le plus choqué et qui est pour moi une erreur de caractérisation majeure est la réplique de Dean lorsque Sam, alors qu'ils sont encore devant l’hôpital où Cas est désormais enfermé, lui fait part de ses doutes concernant Meg (quand même Sam se fait la voix de la raison c'est qu'il y a quelque chose qui cloche hein). Dean répond alors "I get it. She's not our friend. We don't even have friends. All our friends are dead!"... Donc le pauvre type hanté par Lulu dans le bâtiment d'à coté c'est quoi au juste? Confused Je peux à l'extrême rigueur justifier le fait que les Winchester décident de laisser Castiel dans l’hôpital dans le but de le protéger (ils sont l'ennemi numéro 1 des Leviathans) même si je trouve ça très con, par contre je ne digère pas le fait que Dean refuse aussi catégoriquement de pardonner à Castiel : c'est quand même à se demander pourquoi il a conservé l'imper dans son coffre tout ce temps (d'ailleurs, parlant de ça...il aurait quand même pu le laver^^). Petite question subsidiaire : les Winchester vont-ils se charger de prévenir Madame Castiel qu'elle ne reverra jamais son mari? Étrangement j'ai quelques doutes...

Je ne vais même pas en remettre une couche sur le fait qu'encore une fois la manifestation fantomatique De Bobby est ignorée par les frangins: c'est vrai que ce n'est pas du tout comme si c'était leur boulot de détecter les manifestations surnaturelles, ou comme s'ils avaient un gros besoin de Bobby maintenant que Frank a disparu, ou comme s'ils tenaient à la seule famille qu'il leur restait hein... Je passe également sur les nombreuses facilités scénaristiques car il faut bien admettre que Junior est loin d'être le seul coupable cette saison : donc oui, les démons arrivent pile au moment où Dean vient chercher Emmanuel et retrouvent apparemment l'épicerie où s'arrête Dean et l’hôpital où Sam est interné grâce à leur GPS magique, admettons. Et Sam se retrouve comme par hasard interné avec une nana hantée, pourquoi pas. Et il est à l'article de la mort, complètement épuisé et toujours harcelé par Lulu mais capable de sauver la demoiselle en détresse, j'admets. Bon, je tique en revanche sur le fait que Castiel, incapable de reconstruire le mur (ce que Death avait déjà dit), soit en revanche capable de déplacer le problème dans son esprit: heu...il a fait quoi au juste? Parce que bon, on est d'accord que Lulu n'est pas VRAIMENT là hein, c'est le traumatisme subi par l'âme de Sam qui le fait halluciner, en tout cas c'est ce qu'on n'a cessé de nous dire. Alors Castiel a... quoi? Aspiré les souvenirs de la cage qu'avait Sam? Auquel cas, ces souvenirs n'étant pas les siens, ça ne devrait pas le hanter à ce point. Aspiré l'âme de Sam? Ah non, pas encore une fois!^^ Aspiré le cerveau de Sam? (que celui qui a dit qu'on ne verrait pas la différence se dénonce)? Peu probable vu que ce dernier ne ressort pas en légume. Aspiré le véritable Lulu, qui s'était planqué dans le cerveau de Sam? Dans ce cas Cas devrait encore être fonctionnel: il n'a pas besoin de dormir ou de manger après tout et Sam a tenu des mois sans ces avantages. Je pense que cette histoire de transfert est le type même du deus ex machina un peu boiteux: si on y regarde de trop près ça ne tient pas plus debout que le jeu d'acteur de Padalecki.


Pour conclure, Junior est il un très mauvais scénariste? Non, je ne pense pas. Si, comme le disent GMV et Idris, la sous-intrigue avec le frère fantôme était parfaitement dispensable, le reste de l'épisode ne contenait pas de longueurs et certaines répliques sont très réussies. La méthode utilisée pour trouver le nom "Emmanuel" par exemple m'a bien fait rigoler, surtout grâce à l'expression impassible de Castiel. Les scènes Lulu/Sam m'ont beaucoup plu, ce fut d'ailleurs le cas toute la saison, et ce dernier n'a une fois encore pas mal joué (il est bon dans le registre robot sans âme ou zombie en manque de sommeil quoi^^). Mais j'ai un peu l'impression d'avoir été flouée par ce faux retour de Cas qui en plus n'apporte rien à l'intrigue puisque le pauvre gars n'a pas la moindre idée de ce que vont faire les Leviathans (à la place de Dean j'aurais demandé à Castiel s'il se souvenait de leurs plans d'ailleurs, mais admettons que ça c'est fait hors écran...^^). Surtout, j'ai l'impression que les scénaristes ont à peu près autant de mémoire que notre ami Emmanuel vu qu'ils ne semblent pas se souvenir de la caractérisation de leurs propres personnages, ce qui est inquiétant puisque "Junior" est en réalité Sera Gamble elle-même.

Concernant le trailer
Bon, encore un stand alone mais au moins il a un petit coté Ring qui ne devrait pas me déplaire, sans compter que pour une fois je vais partir avec un gros avantage s'il faut être saoul pour voir le monstre de la semaine.^^



@ GMV: Alors comme ça Castiel est une carotte? Oui, ça se tient. Donc si je me souviens bien il me faut 5 fruits et légume par jour c'est ça?

@Idris Rafael est mort, explosé par Castiel, et je doute que Dieu l'ait ramené. Je ne pense pas non plus qu'il y ait une guerre civile chez les anges, à mon avis ils ne sont plus assez nombreux pour ça après le massacre perpétré par Castiel.
_________________
Vous avez survécu à mes avalanches de mots? N'hésitez pas à découvrir mes articles sur différentes séries TV sur le site SerieViewer (ceux qui commencent en général par Et si...) http://www.serieviewer.com/articles/thematiques
Revenir en haut
Sesshômaru
[Ood]

Hors ligne

Inscrit le: 05 Avr 2010
Messages: 29
Localisation: Rennes

MessagePosté le: Mar 27 Mar 2012 - 16:42    Sujet du message: [Série US]Supernatural Répondre en citant

Tout d'abord hello les gens ^^
Wow ça fait un moment que j'ai en apparence déserté le forum et avec ma petite vingtaine de posts ça fait pas sérieux, mais en fait par manque de temps (et vu ma propension à "pavéter" je pouvais pas me le permettre) et préférence à écrire en anglais (c'est mieux pour moi vu mes études) je ne faisais que lire au lieu de poster... Et je peux vous assurer que je me délecte de vos reviews chèr(e)s ami(e)s : même si on est pas toujours d'accord, c'est toujours drôle et intéressant, que demander de plus ? Smile

Mais j'ai aussi décidé cette année de fuir au maximum les spoils au sujet de DW et autre Merlin, par contre je suis à fond sur SpN depuis que je suis volontairement accidentellement tombée dans cette marmite surnaturelle l'année dernière.
Du coup j'ai plusieurs fois eu la très violente envie de participer à ce topic, mais j'ai aussi sauté pas mal d'épisodes cette saison, vu la frustration quand on est une fan de Castiel/Destiel (attention, je tiens à préciser que j'adore Dean aussi et que je ne pourrais pas choisir un préféré entre ces deux là, mais Castiel est le perso qui m'a donné envie de commencer la série et celui sans qui je trouve TOUT terne et sans intérêt depuis – oui c'est assez grave – mais tout ça est une autre histoire, la fameuse histoire de comment je me suis mise à SpN, et ce n'est pas le moment).
Bref finalement avec ce fichu 7x17 comme vous pouvez le constater, et même si je ne sais pas encore si je posterai une autre fois, là je craque.

Alors par contre excusez moi, mais je ne suis absolument pas douée pour faire de beaux posts argumentés et clairement organisés en intro/développement/conclusion :p
M'en vais juste répondre à ce qui a été dit dans le coin par vous autres braves gens avec un peu en vrac ce qui me passe par la tête comme hypothèses.

Citation:
"J'ai trouvé la storyline de Sam et de fantôme sans aucun intérêt, alors que certains points de l'épisode auraient pu être plus développés à la place… "

=> Malheureusement il y avait bien un intérêt pour Junior (merci Tyr, ça lui va très bien je trouve comme petit nom, et c'est toujours plus "convenable" que celui avec lequel j'affuble cette femme) de se concentrer autant sur un Sam qui était censé être complètement out.
Montrer que Sam est un héros. Si on prend juste le script, sans le jeu d'acteurs de Jensen Ackles et Misha Collins, sans la musique, le montage et la réalisation... Sam paraît comme un sacré héros, Dean pour le grand frère parfaitement super-dépendant et près à remuer ciel et terre pour sauver son merveilleux petit frère, et Castiel comme ce deus-ex HÉTÉROSEXUEL, qui ne s'y connais pas en humour, et qui n'est qu'un outil scénariste une arme pour chasseurs et démons, et qui n'a rien de glorieux ni de brave.
Manque de bol pour Junior, Misha Collins est un acteur si talentueux que les récompenses ne le méritent pas, Jensen Ackles qui n'est pas en reste, a une alchimie avec lui à faire fondre la pauvre Pluton, et Jared joue très mal (mais apparemment on est pas beaucoup à s'en rendre compte, je comprends pas...). Et le moment où Castiel/Emmanuel part affronter des démons sans même être sûr de ne pas se faire étriper et se rappelle alors de tout (enfin se rappelle de Dean et du pourquoi Dean lui en veut, le reste des milliards d'années de l'ange n'est bien sûr pas du tout important maintenant) est seulement presque le moment le plus épique de la saison... Ce qui est quand même triste même étant une méga fan du personnage. Excellent choix de la musique, chouette réalisation, et Misha est fan-tas-tique.
Mais vu que ce brave Junior ne regarde la série que lors des scènes de sexe de Jared Padalecki, il ne peut pas se rendre compte de ça évidemment (où le veut-il seulement ?).
Donc oui Sam est trop un héros, qui est oh si terriiiiblement torturé le pauvre (non mais sérieusement, avec un Diable aussi fun perso je me demande vraiment quel intérêt d'avoir un Paradis), mais qui a quand même teeeellement d'empathie avec les pauvres victimes et fait si bien son boulot de chasseur quel que soit les circonstances... Par contre j'aimerais connaître son secret, parce que moi aussi je voudrais avoir ce teint de pêche et cette chevelure soyeuse même après un accident et sans avoir dormit depuis des jours.
Arf j'exagère peut-être un brin, mais quand il s'agit de cet empaffé de Sam... haha ^^"


Enfin bref, les fans de Sam sont super contentes, les fans du winceste jubilent et les autres sont censés comprendre maintenant que ça n'a aucun sens d'aimer Castiel ou d'autres personnages, vu que le héros c'est Sam, que Dean est juste là pour faire joli et le sauver peu importes les moyens qu'il utilise, et que Castiel n'est qu'une arme pratique mais dangereuse qui peut à tout moment se retourner contre ces braves Assbuchesters si de vilains démons lui mettent la main dessus. D'ailleurs Junior va sans doute nous le prouver quand cette chère Meg aura réussi à se servir de lui pour ramener Papa (on parlera de ça plus tard).
Du coup il va falloir trouver un moyen de le tuer définitivement (ou au moins de le rendre inoffensif) pour éviter que ça recommence un jour – et ne cherchons pas à discuter sur le fait que si les frères le traitaient mieux que ça et le gardaient à leur côté, ça n'arriverait pas hein. On est juste des fans stupides qui ne connaissent absolument rien sur les difficiles ficelles du métier de show-runner et de scénariste en général... Mouais.

Je suis aussi d'accord avec "Misha la carotte" même si avec leur stupide système de rating, un mauvais timing avec Hunger Games et un match de basket important, ils ne se rendent pas comptent eux-mêmes de son efficacité. C'est carrément injuste.

Citation:
"Cette histoire avec les Léviathans, qui n'était pas pour me déplaire au début, n'avance pas depuis 17 épisodes et commence à me faire bailler bruyamment "

Tout à fait d'accord. Personnellement j'applaudissais réellement à la fin de l'épisode 1 (mais c'était aussi l'effet "Misha la carotte est délicieux génial" soyons honnête), j'avais tout de suite adoré Edgar et la gamine (j'ai trouvé carrément dommage "qu'elle" se change en pseudo Dr Sexy par contre), et j'avais trouvé ça très intéressant qu'ils se servent des moyens humains pour les traquer, et leur rendre la vie encore plus difficile... Mais après ça, non seulement le foin autour de Dick Roman (non mais quel nom de merde quand même) est sérieusement agaçant, mais en plus tous ces fillers, leur personnalité pas du tout originale/intéressante, et un manque de cohérence en général, tout cela fait que c'est un million de fois pire que ce qu'on avait l'année dernière avec Eve et les Cambells -_-


Citation:
"La énième storyline de Sam ne m'intéresse pas le moins du monde"

Et si seulement on était plus nombreux à être d'accord avec ça, la série ce serait portée bien mieux depuis longtemps y_y
Le problème étant que les fans les plus bruyants et dingues, sont aussi ceux qui osent se plaindre continuellement qu'ils n'ont pas assez de winceste Sam.
Personnellement je connais LE moyen qui nous rendraient tous très heureux, mais c'est tellement révolutionnaire que je risque de me faire incendier genre combustion spontanée si des fans de Gigantor se trouvaient près de moi : ne pas faire un spin-off sur Castiel, mais sur Sammy.

Un spin-off où les Assbuchesters auront enfin compris que ce n'est pas normal, bon, logique, peu importe, qu'ils restent ensembles 24h/24 toute leur vie,
Un spin-off où Sammy aurait beaucoup plus de scènes de sexe – puisque grand frère ne sera plus là pour le faire se sentir embarrassé – et roulerait en Harley Davidson torse nu ou je ne sais quoi, du coup ses fans seraient encore plus heureux. Et on lui trouverait un ennemi avec qui il aurait une tonne de sous entendus homoérotiques pour faire bonne mesure... je sais pas moi, Fabio ? Le gars qui joue Thor ces temps-ci ? Il a l'air aussi mauvais acteur que le pauvre Jared et une chevelure qui irait bien avec les couvertures des bouquins de Carver Edlund, et toutes nos Beckys seraient peut-être bien plus enthousiastes même si ça signifie qu'elles n'aient plus leur lien fraternel et "délicieusement taboo" avec Dean... Quoiqu'on pourrait arranger ça, si on fait en sorte que "Fabio" s'avère être en réalité Adam que tout le monde a oublié en Enfer, et qui avec l'aide de Mike et Lucy serait devenu un démon et aurait réussi à se faire la malle et à posséder Thorette... Tout ça avec quelques apparitions en special guest star (puisqu'ils aiment ça) de Jensen Ackles de temps en temps, je suis sûre que ça peut s'arranger.

Dans tous les cas, les fans qui ont meilleurs goûts ont une cervelle préfèrent un partenariat plus convainquant et équilibré, plus drôle et sexy, avec Dean et humain!Castiel en persos principaux, mais aussi avec d'autres personnages intéressants (une dragonne s'il vous plait, des chasseurs plus crédibles que les pèquenots qu'on a d'habitude, et peut-être un(e) médecin c'est toujours bien ça, un gars du FBI amical du genre de ce qu'aurait pu être Henriksen s'ils ne l'avaient pas stupidement/inutilement tué etc). Et des scénarios plus souvent intelligents, originaux et fun puisque Junior sera parti s'occuper de son Sammy, et nous on retrouverait le "dynamique duo" Edlund/Carver (Jeremy Carver dont je ne comprends toujours pas le départ et dont le talent est gaspillé sur Being Human à mon humble avis >.> ). dans tous les cas oui pour les persos secondaires on est bien d'accord : Gabriel, Andy (pauvre Andy), mais Ava aussi (bien trop dommage ce qu'ils ont fait d'elle), Bela, Patrick le sorcier irlandais, JIMMY... quel gâchis tout ça (m'en fout dans la fic que j'écris j'en ramène plusieurs et na !).
Et puis on serait enfin débarrassé du boulet surtout \0/

Ah oui j'aime cette idée décidément, qu'est-ce que vous en pensez ? :p Sans doute devrais-je au moins aller faire un petit sondage au-près des folles fans de Sam histoire de voir ce qu'elles en penseraient XD (je crois que je vais vraiment le faire en fait dès que j'ai le temps, ça pourrait être drôle, et avec ce fichu tumblr ça serait facile... je suis sado-maso moi rhalalala).



Citation:
"je viens de me découvrir une soudaine passion pour la randonnée et je vais faire le tour des lacs de ma région… On sait jamais.. "

Ah si seulement on pouvait toutes avoir un adorable et innocent Castiel tout frais et à poil qui nous tombe dans les bras comme ça se serait vraiment bien... Peut-être que je devrais aller faire un tour aussi (zut il est où le lac le plus proche dans le coin ?)


Au sujet de Bobby, on pourrait en parler des heures je pense. Personnellement, déjà au début de la saison je trouvais qu'il n' y avait pas assez de Bobby et c'est même pas que je sois super méga fan du perso, je l'adore et Weekend Chez Bobby restera l'un de mes préf, mais pas au point de le vouloir absolument dans tous les épisodes. Juste que ça se ressentait que malgré le fait qu'il ait perdu sa maison (j'arrive toujours pas à croire qu'ils aient détruit sa collection de bouquins soit dit en passant – ça faisait peut-être très cool le "paranoid bastard, nice to meet you" mais c'est quand même trop cheap de n'avoir que des papiers maintenant au lieu des vieux grimoires etc, et de toute façon ils étaient à mon sens partie intégrante du show, au même titre que les armes et symboles, et la maison, et presque la regrettée Impala elle-même) il ne soit totalement absent à l'écran. J'avais été le plus crispée surtout dans l'épisode avec Cordélia et Spike : Dean téléphone à Bobby, jusqu'ici pas de souci c'est très bien, mais en entend que le côté de la discussion avec grand frère Assbuchester. Alors je suis désolée, mais du coup leurs stupides choix de coupe dans leur déjà trop petit budget juste pour se payer des acteurs dont on pourrait se passer et qui n'ont finalement même pas servit à rameuter les fans des autres fandom comme je les soupçonne d'avoir essayé de faire (d'où le nombre de fillers et la table rase sur le reste de la mythologie de la série), c'était carrément débile et très mal joué de la part de Junior.
Citation:

"Franchement Dean, t'as de la m* dans les yeux ou quoi ? T'es pas censé être un expert en choses qui sortent de l'ordinaire ? "

Et je pense qu'à ce sujet on va avoir du mouvement au prochain épisode (enfin je dis "on" mais je compte pas le voir pour le moment).
On voit dans l'extrait qui a été diffusé que Dean détecte du fantôme dans l'air avec son appareil alors que Garth non... Mais il est facile de se dire, que bah c'est Garth il est juste pas doué. Pourtant il a aussi salé et grillé ce qu'il y avait à saler et griller comme on le voit dans la promo. Mais c'est aussi vrai qu'il est VRAIMENT pas doué d'habitude. En même temps, ça fait quand même des années qu'il est chasseur, et même lui ne devrait pas avoir trop de difficultés avec un cas d'esprit "normal".
D'où mon idée qu'ils vont avoir du mal à détruire le monstre de la semaine quand il vont se rendre compte que c'est bien un monstre et non pas un esprit, et se rendre compte aussi – enfin – que si ça sonne et clignote autour de Dean c'est qu'il porte quelque chose de hanté sur lui (flasque à whisky de ce cher Bobby ?) - et on l'a vu avec le pauvre pardessus de notre ami l'ange, que Dean est assez sentimental pour se trimballer avec un truc du genre tout le temps.
En clair, le fait qu'ils n'arrivent pas à comprendre qu'il y a quelque chose qui cloche depuis sa mort, a été fait exprès pour garder le suspense jusqu'aux derniers épisodes à mon avis. Mais bon, c'est très mal foutu et carrément pas cohérent, quand Sam renifle si facilement le fantôme de l'hôpital (oui une fille apparemment suicidaire et sans doute pyromane dans une institution psychiatrique, est forcément hantée, peut-importe si Sam était le mec rationnel à la base et que les premières minutes nous le montrent en potentiel junky à nouveau et pas fichu de se maintenir en bonne santé lui-même à cause de Lulu – oui vraiment il est trop fort, quel chasseur... j'adore la cohérence dans les personnages de cette série surtout depuis la saison 6, c'est magnifique).


Manque de cohérence sont en fait les mots clefs de cette stupide saison, on est d'accord...
Citation:
"Quid également du supposé cliffhanger de la fin de l'épisode précédent, aka la disparition de Frank ? "

Exactement. Problème sérieux d'un fil directeur solide ici. Le truc comme tu dis c'est qu'avec Sam qui part en live dans cet épisode, la plupart des gens comprennent que c'est pas le moment de s'en faire pour l'autre dingue. Évidemment ça tombe à l'eau quand on sait ce qu'ils se retrouvent à faire dans le 7x18 (on va me dire du coup que c'est plus urgent d'aider un collègue qui lui est encore vivant... "bullshit" mais ok).
Pourtant ça aurait tellement mieux marché si l'ordre des épisodes avait été différent. Si on avait eu un Sam qui craque dès la mort de Bobby (qui aurait dû être le dernier épisode avant le hiatus de décembre). Et pour augmenter l'émotion/le dynamisme ET faire plaisir à nous autre pauvres fans de Castiel, l'histoire avec Emmanuel, à la reprise de janvier au lieu de celui qu'on a eu. On aurait alors pardonné plus facilement à Dean de ne pas se rendre compte qu'il était hanté (ils auraient très facilement pu montrer que quelques jours/semaines s'étaient déjà écoulées, en coupant quelques passages affreusement inutiles dans le 7x17, pour laisser le temps à Bobby de s'habituer à son état de fantôme amical). Tout ça en collant APRÉS "Slash Fiction" par exemple, pour reprendre directement et à un meilleur moment avec les léviathans, ce qui donnerait une meilleure logique à pourquoi on peut pas là maintenant garder Cas avec nous – et en plus on aurait eu l'Impala plus longtemps...
Enfin évidemment il y aurait quelques ajustages à faire dans tout ça, mais je suis persuadée que ça aurait été mieux. Sans compter qu'on aurait eu Misha plus vite, et un plus grand espoir de le retrouver plus que seulement 3 fois à peu près en fin de saison -_-

Manque de cohérence encore une fois avec les démons évidemment. Vous l'avez toutes déjà dit, c'est quand même bien du n'importe nawak tout ça.
Déjà pourquoi Crowley aurait besoin d'un guérisseur aussi ? J'ai peut-être manqué l'explication dans l'épisode mais... La seule bonne raison serait qu'il saurait qu'il s'agit d'un ange voir même de Castiel le dur à cuir... mais à ce moment là est-ce qu'il voudrait vraiment s'y frotter le pauvre King of Hell, avec déjà les lévy sur les bras, tout un empire commercial à s'occuper, et Meg à traquer (plus sans doute d'autres démons de haut rang qui il me semble étaient ceux qui l'embêtaient tant que ça durant la saison 6 pour qu'il cherche plus de pouvoir, mais qui se souci d'eux maintenant si même les anges ont été oubliés pour l'instant hein ?).
Quant à sa hordes de petites frappes pas très douées on va pas en parler ça vaudrait mieux.
J'ai quand même du mal à accepter qu'on nous sert comme excuse du départ de Castiel et ses copains de la série comme quoi les anges sont trop puissants et donc pas très intéressants scénaristiquement d'avoir toujours cette facilité sous la main, qu'on ils font exactement ça mais en moins bien avec les démons. Ah bravo.

Quant à Meg... Autant je suis totalement pour la garder dans la série (même si préférais la première version) voir même en savoir plus à son sujet (après tout on ne sait même pas son vrai nom), mais la manière dont ils essaient de la rendre plus sympathique depuis le 6x10 m'agace royalement. J'aimerais que Dean se souvienne qu'elle est quand même leur plus ancien ennemi encore en vie, et techniquement celle qui leur a posé le plus de problème (là où Crowley au fond, à été plus une aide qu'autre chose depuis le début). Sans blague elle a faillit les tuer plusieurs fois, à causé la paralysie temporaire de Bobby, et est celle qui a envoyé les vilains gros chiens invisibles sur Jo et Elen. Que les auteurs fassent Dean laisser Castiel sous sa protection ça me fait doucement rire.
Surtout si on peut se demander si elle ne sait pas comment se servir du pauvre ange et sa grâce pour aider Lucy d'une manière ou du autre (une partie de la grâce de Satan qui se serait accrochée à l'âme de Sammy et qui se trouve maintenant sur Castiel), ou au moins se booster elle-même ses pouvoirs pour botter les fesses à son rival businessman. Peu importe ça reste très peu cohérent de la part de Junior par rapport au caractère de Dean et tout ce qu'il s'est passé jusque là.


Au niveau de l'épisode en lui-même, comme on l'a dit, il y pas mal de scènes qui auraient pu être coupée et mieux utilisées :
- Daphné. franchement je vais pas m'attarder dessus j'en ai déjà parlé ailleurs et ça me donne des envies de meurtres de toute façon.
Mais si ça vous dit de lire au moins un bout de mon avis (qui veut vraiment ?) http://georg-prime.tumblr.com/post/19950919062/christian-woman-named-daphne-who-apparently mais en anglais. En gros cette histoire me donnait envie de vomir et je m'en été doutée avant même le spoil à son sujet.
- trop de blabla à l'hôpital (entre Sam et la fille, et Sam et Lucy même si c'était un peu drôle Jared ne sait pas bailler ou se crisper subtilement, et le doc et Meg à la fin)
- les démons
- le chasseurs, son histoire était trop longue : sert à rien vu que c'est pas un perso qu'on a déjà vu ni ne reverrons..
Bref, il aurait été SI simple de garder cette ligne qu'ils ont incompréhensiblement coupée alors qu'elle était dans la promo (mais WTF ?!) et d'intégrer 30 secondes à au moins un au revoir convenable avec Castiel qui le méritait non de dieu, et qui aurait suffit à ne pas nous faire hurler ARE YOU FUC**** KIDDING ME ?! à la fin de l'épisode. La pilule serait mieux passée, et au point où on en était on aurait été satisfaite juste avec ça (perso jusqu'aux 5 dernières minutes malgré tout ça, ça m'allait)...

Quant au "tous nos amis sont morts" ben perso je vais rester sur mon idée comme quoi Cas au final, ce n'est définitivement pas un SIMPLE ami. Plutôt un membre de la famille, ou quelque chose sans nom (mon côté destiel-fan titille) de plus compliquée et profond.

Et je crois que je vais m'arrêter là pour le moment parce que bon j'ai plus le temps dammit c'est déjà pas mal...

ps : mon dieu... je vais pas dire "pavé" ici, ce serait une insulte envers vos magnifiques romans, mais plutôt "mes phrases sont définitivement trop longues c'est horrible !" et "mon dieu ces parenthèses de 2km !" Pardon u_u
ps2 : Assbuchesters (c'est comme ça que je les appelle depuis samedi oui, allez savoir pourquoi)
_________________
Cher petit papa noël,
cette année, promis, je serais sage. Et donc je voudrais... un tournevis sonique.
Merci.
Revenir en haut
GiveMeVicodine
[Face of Boe]

Hors ligne

Inscrit le: 05 Avr 2010
Messages: 694
Localisation: Partagée entre Nancy et le TARDIS...
Féminin Capricorne (22déc-19jan)

MessagePosté le: Mar 27 Mar 2012 - 21:40    Sujet du message: [Série US]Supernatural Répondre en citant

Sesshômaru a écrit:

ps : mon dieu... je vais pas dire "pavé" ici, ce serait une insulte envers vos magnifiques romans, mais plutôt "mes phrases sont définitivement trop longues c'est horrible !" et "mon dieu ces parenthèses de 2km !" Pardon u_u

Pas de problèmes, c'est bien de voir que nos avis convergent. J'avoue que, étant la première à avoir reviewé l'épisode, je me suis demandé si mon avis serait partagé par les autres fans. Je persiste, l'épisode n'était pas fondamentalement mauvais mais incohérent dans le contexte de presque-fin de saison, avec tout ce qui est arrivé avant. Oui, Junior a bien merdé sur ce coup, on est tous d'accord.

Concernant Daphné, je ne vais pas râler sur le principe (on va finir par dire qu'à chaque fois que je commente sur ce topic c'est pour dire "Cass' il est à moi, pas touche!" et m'énerver sur la durée de Misha à l'écran) mais sur la forme. Je trouve que l'idée aurait pu être super intéressante (Dieu sait que j'aime pas les slash en général et que je ne suis définitivement pas fan de Destiel). J'ai toujours adoré les différentes facettes du personnage servies par les scénaristes (et l'interprétation de Misha bien entendu) et l'évolution de celui-ci, mais franchement, ramener un personnage juste pour dire que Castiel est hétérosexuel, je trouve ça au mieux inintéressant et au final, complètement hors de propos. Par contre, si on s'en sert encore par la suite, je ne dis pas, mais vraiment, pour le moment, Daphné n'a été qu'une perte de temps scénaristique.

Concernant Meg', je ne sais pas. Pas dans le sens où j'apprécie le personnage, au contraire, j'ai tendance à la détester ces derniers temps (sans doute depuis sa nouvelle incarnation), mais je ne sais pas si les Winchester ont vraiment laissé leur Castiel léguminisé (oui, encore une métaphore potagère, j'y tiens) sous sa garde. Après tout, Dean et Sam discutent bel et bien du fait qu'elle ne peut pas être considéré comme une alliée (Captain Obvious...), mais je ne me souviens pas les avoir entendu mentionner le fait qu'ils laissaient Cass' sous sa "protection". J'ai plutôt interprété la scène finale comme une confirmation de la discussion précédente, à savoir qu'on ne pouvait définitivement pas faire confiance à Meg' et qu'elle avait bien un but bien personnel en tête (encore une surprise tiens, on s'y attendait pas). A vérifier, j'ai peut être mal compris la scène.

Pour finir sur ton idée pourquoi pas... Je me suis plus ou moins attachée à Padalecki, malgré son jeu très mauvais (même s'il a parfois de bons jours) au point de le tolérer à faibles doses. Par contre c'est vrai que je ne supporte pas cette manie des scénaristes de le mettre au premier plan à chaque fois, oui il y a peut être aussi des fans à contenter, mais zut à la fin. Mais bon, je ne désespère pas, l'association entre Lulu' et le chef des cameramen (sans doute épaulée par Cass' maintenant) peut toujours sortir son épingle du jeu et réussir à nous débarrasser de lui. Il ne faut pas perdre espoir...

(ET pour finir, bienvenue à une nouvelle pavéteuse, c'est chouette de voir ce topic un peu plus fréquenté Mr. Green )
_________________

Keep calm, Grab the salt, Don't blink & Text Sherlock
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
yeles
Time Agent
Time Agent

Hors ligne

Inscrit le: 15 Sep 2008
Messages: 4 102
Localisation: les yeux dans les étoiles
Féminin Gémeaux (21mai-20juin) 牛 Buffle

MessagePosté le: Mer 28 Mar 2012 - 09:06    Sujet du message: [Série US]Supernatural Répondre en citant

Petite remarque concernant le jeu de Padadaddy : Autant dans Changing Channels, je trouvais ça fun dans la parodie de CSI, autant dans cet épisode, j'ai trouvé qu'il faisait du Sous David Caruso (et c'est vraiment pas un compliment, tant je trouve le jeu de Caruso insipide). Le regard genre "je m'intéresse à ce que tu me racontes, je compatis, regardez-moi, je suis profond", il en a vraiment fait des caisses dans la scène où il parle avec la soeur du fantôme... Mon Dieu quoi Shocked

Le seul intérêt chez ce garçon, c'est qu'il reste quand même agréable à l'oeil. Bon, ok, autant que peut l'être un mannequin Levis (rah, Nick Kamen ) et je préfère largement les autres spécimens masculins...

Voilà, c'était ma petite remarque inutile et essentielle du jour Mr. Green
_________________
thx sis' pour avoir tenu la caméra Smile
Revenir en haut
MSN
GiveMeVicodine
[Face of Boe]

Hors ligne

Inscrit le: 05 Avr 2010
Messages: 694
Localisation: Partagée entre Nancy et le TARDIS...
Féminin Capricorne (22déc-19jan)

MessagePosté le: Jeu 29 Mar 2012 - 20:15    Sujet du message: [Série US]Supernatural Répondre en citant

Supernatural S04E01 - Lazarus Rising
" Who are you?
- I'm the one who gripped you tight and raised you from perdition "
(1)


Donc tout d'abord non, l'espace-temps se porte très bien et mon post n'a pas été perdu dans le void pendant 3 ans avant d'arriver ici. Par contre, j'avoue que j'ai été prise par l'envie de revoir de bons épisodes de SPN, et je dois dire que, vu que celui de vendredi ne m'inspire pas trop, je suis allée piocher directement dans la saison 4.
Attachez bien tous vos ceintures, c'est parti pour un petit retour vers le passé.

C'était donc il y a très longtemps. Un temps oublié par de nombreuses personnes, mais qui subsistait sous forme de bribes dans le cœur des fans. Pourtant tout n'était pas rose dans cette merveilleuse contrée, et l'on avait dû remonter le niveau de la série petit à petit, à force d'efforts minimes et constants pour aboutir à une saison 3 pas trop mauvaise dans l'ensemble. Malheureusement, le Prince était mort, en laissant son cadet, le vilain Jeucépajoué premier du nom en charge du fandom... Toute la population était dévastée et menaçait de sombrer dans un alcoolisme intense. Un jour pourtant, une communauté de scénaristes eut une idée qui allait sauver la série. Dans les bureaux de la CW, ils forgèrent en secret un scénario capable de sortir un peu la série de sa médiocrité habituelle et élaborèrent une saison au dessus de toute autre...

Après cette introduction légèrement pompeuse (2) , revenons donc au vif du sujet. Tout d'abord, comme je l'ai si subtilement exposé dans le paragraphe si dessus, la saison 4 reste pour moi ma saison préférée. Elle est plutôt bien équilibrée (et quand on connait le problème récurrent de cette série sur la gestion du rythme ce n'est pas peu dire) et permet de prolonger parfaitement l'intrigue de la saison 3, qui était déjà en son temps pas mal révolutionnaire (3) .

Le début de l'épisode est plus ou moins parfait. On arrive très bien à nous remettre en situation après la fin de la saison précédente. Je n'irai pas jusqu'à dire retour à la vie de Dean n'était pas complètement évident et prévu (4) mais je dois avouer que celui-ci est vraiment bien traité. Même les petits "flashbacks" de l'enfer sont plutôt pas mal (c'est à se demander comment ils ont fait pour rendre ceux de Sam de retour de la Cage si ridicules à peine deux saisons plus tard). Bref une reprise bien maîtrisée et crédible. Les retrouvailles avec Bobby, le coup de l'eau bénite et même la dispute à propos de l'Impala; on a vraiment des réactions typiques des personnages (Junior aurait dû s'inspirer un peu du travail de caractérisation qui avait été fait plus tôt dans la série pour son travail bâclé de la semaine dernière…).
Même le fait que Dean, à peine revenu d'entre les morts, commence déjà à s'inquiéter pour son pauvre petit frère et à engueuler Bobby pour ne pas s'occuper assez bien de ce dernier cadre bien avec le personnage, même si c'est le genre de réaction qui a tendance à me faire soupirer d'ennui. Mais bon, après 15 minutes d'épisode sans Sam, il faut bien se rendre à l'évidence, on ne peut pas laisser ce dernier en retrait tout le temps et il va bien falloir qu'il débarque avec ses nouveaux pouvoirs de Super Saiyan et les gros problèmes qui vont forcément venir avec à un moment où à un autre.

Enfin, pour le moment, le point le plus important reste d'identifier la personne qui a bien pu ramener Dean de l'Enfer et pourquoi. Sur ce point j'aurais du mal à rester objective, vu qu'à l'époque (5) je savais très bien qui était cette personne (d'ailleurs si vous êtes sages, je vous raconterais une petite anecdote à la fin à ce propos). Il n'empêche que rétrospectivement, même si je sais pourquoi l'on a ramené Dean, je me dis que le faire revenir à la vie 6 pieds sous terre et ensuite essayer de l'y renvoyer à coup d'ultrasons, c'est peut être pas la meilleur méthode pour lui faire signifier que c'était un coup des "gentils"… Enfin bon, la subtilité, ça n'a jamais été le point fort de Castiel…

Et donc, ce fameux Castiel… Je dois dire qu'avant de regarder vraiment Supernatural, j'avais eu vaguement un aperçu de ce qu'il se passait dans la série via le deviant art de Blackbirdrose et j'avais tendance à me dire que cette fille avait un petit problème à faire une fixation sur un personnage de série de cette façon… Vous imaginez un peu avec quelle force l'ironie m'a frappé en pleine poire à la fin de cet épisode? [Mode = Annedocte OFF]

Les dernières minutes quant à elles, sont vraiment très bonnes et je dois dire que j'ai vraiment tout adoré. Déjà, Sam y brille par son absence, ce qui n'est jamais pour me déplaire, mais on a deux véritables bonnes surprises. Je ne développerais pas particulièrement l'arrivée de Castiel dans la série, tout le monde sait que j'adore ce personnage terriblement intéressant (et encore plus à ses débuts) et qui permet à Misha, qui est vraiment bon acteur, de jouer dans de nombreux registres (6) . La deuxième trouvaille donc, est cette idée d'intégrer un tout nouveau bestiaire dans la série, qui permet de changer un peu du quotidien "Fantômes, démons et autres" mais aussi, de faire évoluer la série vers un affrontement entre le bien et le mal au niveau biblique et de montrer, par l'incrédulité affiché par Dean à la fin de l'épisode, une nouvelle facette du personnage, qui n'avait été qu'à peine entraperçue dans les saisons précédentes… Belle évolution depuis les premières saisons…

En bref, un épisode vraiment bon, au point qu'on en oublie presque le jeu de Padalecki, qui annonce une suite de saison toute aussi bien développée et qui promet une intrigue passionnante… Le bon vieux temps quoi...



En bonus, une petite scène coupée de cet épisode (à juste raison, ça aurait un peu brisé l'intensité de la scène de fin et la crédibilité de Castiel à le voir se marrer comme ça) mais qui vaut le coup d'oeil… http://www.youtube.com/watch?v=N-Q-t6dXXV0&feature=youtu.be


____________________________________________________________________________________________

(1) oui, j'assume parfaitement mon côté fangirl Mr. Green
(2) Interdiction de toussoter bruyamment
(3) Ce fut l'une des seuls saisons pas complètement centrée sur Sam je vous rappelle, incroyable quand on y pense….
(4) Les scénaristes auraient eu du mal à faire reposer la série sur les seules capacités d'acteur de Padalecki…
(5) Bon c'était qu'il y a 4 mois, faudrait que j'arrête d'en rajouter à chaque fois…
(6) Je commence à soupçonner certains de m'accuser de radotage à force…

_________________

Keep calm, Grab the salt, Don't blink & Text Sherlock
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Tyr
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 18 Jan 2010
Messages: 1 701
Localisation: La Réunion
Féminin Scorpion (23oct-21nov)

MessagePosté le: Ven 30 Mar 2012 - 09:29    Sujet du message: [Série US]Supernatural Répondre en citant

GiveMeVicodine a écrit:
Malheureusement, le Prince était mort, en laissant son cadet, le vilain Jeucépajoué premier du nom en charge du fandom... Toute la population était dévastée et menaçait de sombrer dans un alcoolisme intense.


Certains n'ont d'ailleurs jamais stoppé, sachant sans doute que notre ange favori repartirait un jour.

Citation:
Un jour pourtant, une communauté de scénaristes eut une idée qui allait sauver la série. Dans les bureaux de la CW, ils forgèrent en secret un scénario capable de sortir un peu la série de sa médiocrité habituelle et élaborèrent une saison au dessus de toute autre...


La légende veut que pour trouver une idée aussi géniale les scénaristes durent vendre leur âme : comme ils avaient vu la saison 3 et qu'ils savaient donc que cette idée avait le potentiel d'être un tantinet foireuse, ils négocièrent un deal un peu différent en s'offrant au grand Loki. Ils n'iraient pas en enfer après leur mort mais devraient en revanche, pour honorer leur saint patron, écrire au moins trois fois par saison un épisode donnant l'impression que le LSD est en libre accès dans la cafétéria de la CW. Toujours selon cette légende, s'ils devaient oublier d'écrire ces épisodes, le grand Loki se vengerait de la pire manière qui soit en faisant de Sam le personnage principal et en hantant les caméras de manière à ce qu'elles ne cessent de faire des gros plans sur ses expressions faciales inexistantes. Repens toi Sera Gamble, il est encore temps! Shocked

Citation:
Après cette introduction légèrement pompeuse

Puis-je au moins toussoter avec discrétion?

Citation:
la saison 4 reste pour moi ma saison préférée. Elle est plutôt bien équilibrée (et quand on connait le problème récurrent de cette série sur la gestion du rythme ce n'est pas peu dire) et permet de prolonger parfaitement l'intrigue de la saison 3, qui était déjà en son temps pas mal révolutionnaire


Je plussoie totalement. Certes je trouvais déjà à l'époque que Castiel n'apparaissait pas assez (si j'avais su...) mais la saison 4, outre son équilibre entre les stand alones et le mythologique, contient vraiment tout ce que j'aime dans la série: plein d'excellents nouveaux personnages (Castiel, Uriel, Zack, Chuck, Pam, Alastair), un gros renouvellement mythologique (pour reprendre les mots de Becky, "demons were getting old") et, surtout, les premiers vrais méta-épisodes de la série (Monster movie et The Monster at the end of the book). Malgré l'ambiance très sombre de la saison, l'humour absurde est ainsi omniprésent : on y découvre ainsi Dean hurlant de peur devant un petit chien ou un chat, un nounours se pendant de désespoir ou un épisode au scénario si assumé qu'il a pour titre Jump The Shark.

Citation:
Même les petits "flashbacks" de l'enfer sont plutôt pas mal (c'est à se demander comment ils ont fait pour rendre ceux de Sam de retour de la Cage si ridicules à peine deux saisons plus tard).

C'est la crise ma ptite dame! Ils ont même plus de quoi se payer Misha Collins alors des effets spéciaux...

Citation:
Il n'empêche que rétrospectivement, même si je sais pourquoi l'on a ramené Dean, je me dis que le faire revenir à la vie 6 pieds sous terre et ensuite essayer de l'y renvoyer à coup d'ultrasons, c'est peut être pas la meilleur méthode pour lui faire signifier que c'était un coup des "gentils"… Enfin bon, la subtilité, ça n'a jamais été le point fort de Castiel…


Rétrospectivement il faut admettre que c'est assez crétin parce que si je me souviens bien il fait le coup des ultra-sons deux fois quoi.

Citation:
Et donc, ce fameux Castiel… Je dois dire qu'avant de regarder vraiment Supernatural, j'avais eu vaguement un aperçu de ce qu'il se passait dans la série via le deviant art de Blackbirdrose et j'avais tendance à me dire que cette fille avait un petit problème à faire une fixation sur un personnage de série de cette façon… Vous imaginez un peu avec quelle force l'ironie m'a frappé en pleine poire à la fin de cet épisode?


Avant que je ne me mette à cette série peu connue nommée Doctor Who j'avais un peu du mal à comprendre la fixette que faisait une copine, qui regardait Torchwood, sur un certain Jack Harkness. Smile


Citation:
En bonus, une petite scène coupée de cet épisode (à juste raison, ça aurait un peu brisé l'intensité de la scène de fin et la crédibilité de Castiel à le voir se marrer comme ça) mais qui vaut le coup d'oeil…


N'empêche que je regrette que ce ne soit du coup pas canon, c'est vraiment une super réplique. Laughing
_________________
Vous avez survécu à mes avalanches de mots? N'hésitez pas à découvrir mes articles sur différentes séries TV sur le site SerieViewer (ceux qui commencent en général par Et si...) http://www.serieviewer.com/articles/thematiques
Revenir en haut
Tyr
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 18 Jan 2010
Messages: 1 701
Localisation: La Réunion
Féminin Scorpion (23oct-21nov)

MessagePosté le: Sam 31 Mar 2012 - 14:22    Sujet du message: [Série US]Supernatural Répondre en citant

7x18

Où l'on apprend que l'alcool est bénéfique (je le savais!), que les frangins sont moins aveugles qu'on ne le pensait et que Ring est tombé dans le domaine public. Oh, et... Balls! Smile


Au vu du trailer (qui pour une fois n'était pas spoiler), je pensais que nous aurions droit à un épisode "gros délire" comme je les aime, d'autant plus que nous n'en avons eu que deux cette saison: celui avec Becky (quand même lourdingue) et celui avec la licorne pétomane (sympathique mais loin du niveau de folie d'un French Mistake ou Changing Channel). Il faut dire qu'en plus le sujet s'y prêtait: les frangins obligés de se saouler pour tuer le monstre de la semaine et en plus faisant équipe avec le chasseur le plus stupide depuis le départ des non regrettés ghost busters, ça pouvait donner quelque chose d'assez hallucinant. Et bien non, fausse alerte. J'espère que nous aurons quand même droit à au moins un gros délire avant la fin de la saison mais j'ai néanmoins bien apprécié cet épisode.


Déjà il me "rassure" sur deux éléments que je trouvais assez insupportables : que les frangins (surtout Dean d'ailleurs) semblent avoir laissé Castiel derrière eux sans remords et qu'ils soient complètement aveugles aux manifestations de Polter-bobby. Bon, d'accord, le sujet Castiel est bouclé en moins d'une minute mais il permet au moins de voir que Sam se sent un tantinet gêné d'avoir refilé le colis Lulu à notre petit ange chéri (très belle analogie avec Ring d'ailleurs^^) et que Dean n'est pas indifférent à ce qui lui arrive (il est même poli avec Meg hein). C'est peu mais c'est toujours ça et ça permet une transition avec l'épisode précédent.

Quant-à Bobby, je trouvais quand même sacrément débile que les Winchester ignorent à ce point les signes évidents de la présence de Polter-Bobby alors que c'est quand même leur job. Eh ben non, en fait les deux avaient compris. Connaissant les problèmes de communication dans leur "couple", le fait qu'ils n'en aient pas parlé entre eux, que Dean ait tenté au maximum d'ignorer les signes et que Sam ait essayé de découvrir la vérité dans son coin est même relativement crédible bien qu'assez énervant. Même leur conclusion à la fin de l'épisode comme quoi ils voient ce qu'ils souhaitent voir à cause du deuil se tient à peu près même si ça n'explique pas vraiment que le détecteur d'emf s'affole ou qu'un livre posé sur une surface parfaitement plane se retrouve par terre. Je regrette néanmoins fortement qu'on n'ait pas eu droit à la scène où Sam tente de contacter Bobby avec un ouijah board : le potentiel de ridicule était assez élevé.^^


J'ai aussi bien apprécié le démon de la semaine. Déjà j'aime beaucoup les fantômes japonais, les seuls qui me font un peu flipper : dommage qu'on voit celui-ci trop souvent en gros plan et que le coté désarticulé de ce genre de fantôme soit passé à la trappe mais bon, il faut dire que ça fait un bout de temps que Supernatural ne fait plus trop dans l'épisode effrayant. Et puis franchement, l'idée d'un fantôme de l'alcool, outre le fait que le jeu de mot bien lourd sur "spirit" me fasse sacrément rigoler, est plutôt bien trouvée. Ça nous permet en plus de voir que Dean continue à s’alcooliser à tout va même si on ne le voyait plus faire depuis quelques épisodes.Oh, et je m'insurge! Boire un whisky qui m'a l'air pas mauvais du tout de cette manière c'est une honte! Je peux pardonner à Sam d'être interprété par un mauvais acteur (qui ne m'a pas trop gêné dans cet épisode je dois admettre) mais ce genre de blasphème pousse le bouchon un peu loin.

Le petit coté "film d'horreur pour ados" du début était assez sympa aussi, j'ai pas mal pensé à la saison 1. Ca m'a en revanche assez inquiété que j'apprécie le fait de ne voir aucun des deux frangins pendant 5 bonnes minutes : je crois que les Winchester commencent un peu à me fatiguer même si je continue à apprécier la série. Embarassed Enfin, j'ai adoré la manière très "Supernatural" de récupérer l'objet magique de la semaine pour se débarrasser du monstre. Il faut un katana samourai japonais avec bénédiction Shinto? Qu'à cela ne tienne : un katana récupéré au mont de piété du coin, le cuistot du resto japonais du quartier et une bouteille d' eau minérale feront l'affaire. Sérieux quoi...Dean n'a même pas enlevé l'étiquette! Laughing C'est le genre d'humour que j'apprécie beaucoup dans cette série.


D'ailleurs, en parlant d'humour, y'avait pas mal de scènes bien marrantes. Bon, j'avoue être assez hermétique au comique généré par les personnages stupides, ce qui fait que même si Garth est loin d'être aussi énervant que les ghostfacers il ne m'a pas tellement fait rire (par contre j'avoue que je n'avais pas réalisé avant le trailer que c'était lui qui rappelait Bobby à la place du FBI dans Week end at bobby Laughing ). Heureusement qu'il s'avère nettement moins bête qu'on ne le croit mais il reste un peu trop crispant pour mes goûts (Mr Fizzles...aargh!). En revanche j'ai éclaté de rire en voyant ces deux abrutis de Winchester faire coucou à la caméra ou se faire surprendre bourrés comme des coings par le manager dans le bureau. Et puis bon, il y a ce comique de répétition dont je ne me lasse toujours pas: comme les 500 fois précédentes, brûler le cadavre du supposé fantôme avec du sel ne fonctionne pas. Nan mais continuez les gars, je suis sûre qu'un jour ça marchera. Laughing Ça et le cercle de sel anti-fantômes qui est systématiquement détruit m'amusent toujours autant.


Bon, bien sûr, je n'ai pas encore évoqué l'éléphant dans le couloir...enfin, le Bobby dans le motel quoi. Bien sûr qu'on sait tous depuis longtemps que Bobby n'est pas vraiment parti mais quel plaisir de le revoir! On a même droit à un "idjits" et un "balls" pour l'occasion. Smile Et puis bon, même si c'était évident ça me fait toujours plaisir d'avoir parfois raison.^^ J'imagine qu'il n'arrive à utiliser son mojo de fantôme que rarement et que c'est pour ça qu'il a pu aider les frangins mais pas les avertir de sa présence : dans tous les cas j'espère qu'il reviendra vite sous forme corporelle. En tout cas en deux semaine on nous ramène Meg, Cas et Bobby : j'espère que l'épisode du 20 avril nous a prévu Balthazar, Death, Crowley et l'Impala pour l'occasion. Smile


Conclusion, il s'agit d'un bon épisode, sans longueurs et avec une chouette surprise finale (que j'aurais cela dit sans doute devinée si j'avais réalisé que la série repartait en pause pour un mois après cela). Bien sûr, ça ne fait toujours pas avancer la lutte contre les Leviathans mais il faut bien se rendre à l'évidence: comme dans la saison précédente nous aurons sans doute un fil rouge expédié en deux épisodes. Je ne suis vraiment pas fan de cette technique mais je le serais beaucoup plus si la tripotée de stand alones qu'on a eu cette saison étaient aussi bien passée que celui là, ou avait au moins été équilibrés (alternance entre épisodes sombres, effrayants, comiques et délirants). Espérons que la saison 8 (oui oui, j'y crois^^) corrige ce problème.
_________________
Vous avez survécu à mes avalanches de mots? N'hésitez pas à découvrir mes articles sur différentes séries TV sur le site SerieViewer (ceux qui commencent en général par Et si...) http://www.serieviewer.com/articles/thematiques
Revenir en haut
GiveMeVicodine
[Face of Boe]

Hors ligne

Inscrit le: 05 Avr 2010
Messages: 694
Localisation: Partagée entre Nancy et le TARDIS...
Féminin Capricorne (22déc-19jan)

MessagePosté le: Sam 31 Mar 2012 - 21:10    Sujet du message: [Série US]Supernatural Répondre en citant

Supernatural S07E18 - Party on, Garth
"The blade was across the room and then it was in my hand, and then my beer drank itself. Oh, and then, that page magically appeared on the bed. And then Bobby's book felt down and out popped the number of the guy who found Cass'. Nothing I'm sure!
- Clearly. "


Et voilà, comme je l'avais prédit dans la review de l'épisode 14 de cette même saison, la CW est clairement en train de se reconvertir dans les spots de prévention de 42 minutes à destinée du grand public et a décidé de relancer cette semaine un message fort et maintes fois répété dans la série : oui, l'alcool tue! (1)

J'avoue que quand j'ai lu le résumé de l'épisode ce matin avant de le visionner, je me suis demandé si ce n'était pas moi qui était complètement soûle, mais bon, il faut bien reconnaître que les scénaristes ont fait fort avec cette histoire de fantôme que l'on ne peut voir que si l'on a bu… Malheureusement, même si je trouve le principe très sympa, le concept n'est pas assez exploité pour donner un méta-épisode comme je les aime et on aboutit au final à un stand-alone plutôt bon qui a au moins le bon goût de remonter un peu la moyenne de ses confrères qui n'ont pas particulièrement brillé cette saison.
En tout cas, comme tout stand-alone sympathoche, il nous offre pas mal de bons délires et il faut dire que Garth y est pour pas mal là-dedans. Pour un personnage qui ne m'avait pas forcément marqué, je dois avouer qu'il m'a fait pas mal rire dans cet épisode (et même dépasser mon record de facepalm par minute depuis le début de la saison).
Entre le "No way, how is that possible? I Garthed her!”, Mr Fizzles, Sam qui se retrouve à devoir prendre un taxi conduit par une personne du troisième âge (2) et la fameuse scène de bénédiction à l'arrière d'un resto' japonais par le cuistot, les scénaristes ont réussi à faire remonter mon capital sympathie envers les frangins et ‪DJ Qualls‬ (3) .

Et pourtant ce n'était pas évident au départ. Entre Sam que je n'apprécie pas particulièrement et Dean que j'avais envie de baffer à la fin de l'épisode dernier, j'ai presque vécu les premières minutes de l'épisode sans eux comme un soulagement. Heureusement, la fin de l'épisode m'a fait un peu relativiser.
Déjà, Sam n'est peut être pas terrible, mais je ne suis pas sûr que la série serait meilleure si Dean avait pour frère Garth (mais sérieusement, c'est un miracle que ce dernier soit encore en vie quand on y pense…).
Oui, on a envie de baffer les frangins pour leur attitude envers Cass' dans l'épisode précédent (4) et pour leur peu de présence d'esprit (5) mais bon, visiblement non, ils n'ont pas oublié Bobby et son absence leur fait vraiment beaucoup de mal.
J'avoue que, même si je plains le pauvre Bobby, qui est obligé de supporter toutes les conneries des Winchester en criant de vains "I'm right here IDJITS!" que personne n'entend (6) , je n'ai pas pu m'empêcher de ressentir une vague de sympathie pour ces deux idiots qui m'a fait un peu passer la colère que je ressens pour eux en ce moment...

Au final un épisode que j'ai trouvé plutôt sympathique, même si je pense que c'est un luxe que ne devrait peut être pas s'offrir des scénaristes qui commencent à peine à ébaucher une fin à une saison beaucoup trop dense et confuse et qui n'ont pas l'air de bien savoir où ils vont en ce moment…

Non sérieusement, vous pensez que j'ai un comportement auto-destructeur tellement développé que je vais me mettre à développer plus en détail et à spéculer sur la preview d'un épisode de la CW (donc forcément mensongère) qui ne passe pas avant le 20 avril? Faut pas déconner non plus! Mr. Green

____________________________________________________________________________________________

(1) Même si visiblement d'autres revieweurs aimeraient penser le contraire…
(2) J'aurais d'ailleurs bien aimé une petite scène de course poursuite pour pousser un peu plus le côté absurde (l'épisode ne s'y prêtait peut être pas mais tout est possible dans cette série non?)
(3) que j'ai fini par ne plus appeler " le type de The New Guy", c'est dire…
(4) D'ailleurs j'ai trouvé les enlaçades avec Garth à la fin de l'épisode vraiment déplacées quand on voit encore une fois la façon dont s'est déroulée les retrouvailles entre Dean et Cass' la semaine dernière… Je ne demande pas de Destiel non plus hein (beurk) mais de là à se comporter de façon si froide y a quand même une marge…
(5) Laisser Cass' avec Meg' comme garde-malade est un peu près aussi responsable que de laisser un bébé (oui, en trench-coat si vous voulez) avec un baril d'essence, un briquet et un flingue chargé au bord d'un précipice pendant un ouragan (pour bien être sûr que ça se passe mal).
(6) Ce que je fais tous les semaines depuis le début de cette saison quand j'y pense...

_________________

Keep calm, Grab the salt, Don't blink & Text Sherlock
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Idris
[Ood]

Hors ligne

Inscrit le: 25 Fév 2012
Messages: 30
Féminin Sagittaire (22nov-21déc)

MessagePosté le: Mar 3 Avr 2012 - 15:41    Sujet du message: [Série US]Supernatural Répondre en citant

Petite review du 7*18
Tout d'abord, contrairement aux autres, je suis quand même très généralement déçue de cet épisode.
Je ne l'attendais pas, cela s'est vérifié : il n'y avait pas de quoi en faire tout un foin.

Je n'aimais pas Garth dans les quelques fugaces apparitions qu'il a faite jusque là dans la série, et contrairement aux frangins qui le trouvent attachant, je ne ressens pas grand chose pour lui. D'ordinaire pourtant, je suis la première à défendre ce genre de personnage un peu mal à l'aise, fragile et paumé mais pas quand ledit personnage est censé être un chasseur, c'est ce qui pèche chez lui.
J'apprécie néanmoins le côté familial et personnel à peine esquissé (il arrive quand même à glisser qu'il est à peu près casé, père adoptif et un peu romantique sur les bords) mais je me dis quand même que c'est une raison de plus (sa maladresse et sa naïveté étant les raisons principales) pour qu'il change d'orientation professionnelle.

Ce qui m'a frappé chez ce personnage, c'est en premier le slow-motion de "Je retourne à ma voiture après avoir cramé un squelette" (sans rien remettre en place après, bravo) qui parodie un Dean de saison 1 : toute la scène me paraissait du copié-collé. Enfin presque, vu le manque notoire de musique rock et d'Impala.
Ensuite, ce genre de comique assez facile et maladroit me laisse très froide. Voyons, Mr Fizzles ! J'ignorais que ça allait marcher pour une gamine qui me paraissait assez "grande" mais j'ai mis ça sur le compte de l'alcool. (J'avoue néanmoins avoir souri un peu quand Garth se retourne avec Mr Fizzles vers Dean).
Je dois avouer qu'il est quand même bien plus perceptif que les deux frangins au premier abord même si on se rend compte à posteriori que Sam et Dean n'étaient pas si insensibles que ça aux signes désespérés de Polter-Bobby qu'on nous met sous le nez depuis x épisodes.

Dans les autres mauvais points de l'épisode, toujours cette absence des Léviathans et du sujet de la disparition de Frank qui semble tellement passer à la trappe qu'on en oublierait qui sont les méchants de cette saison (si jamais il y en a).
Le sort de Cass semble scellé (et torché en trois minutes) pour le moment. La pensée seule de le savoir bavouillant et amorphe sur un lit d’hôpital sous la surveillance de Meg suffit à me remplir d'effroi. Oui, je sais que c'est un personnage fictif mais je suis hypersensible.

Pour ceux et celles à qui Cass manquerait (autant dire pratiquement tout le monde), je viens de tomber sur un minisode pré saison 5 des Ghostfacers où ils rencontrent notre ange préféré.
Comme je n'ai jamais regardé ce spin-off vu que j'ai détesté les Ghostfacers, ça a été une découverte inédite. Je sais, leur présence n'est pas réellement souhaitable mais Cass est tellement adorable que ça pardonne un peu (et puis ça permet de se rappeler à quel point Dean avait déteint sur Cass à cette époque).



(-Jesus Christ !
-No, I'm Castiel)




Même si l'idée de départ du fantôme qu'on ne voit que quand on est finement beurré était quand même bien formidable, l'aspect général de l'intrigue me paraissait un peu alambiquée (j'ai mis à peu près la moitié de l'épisode à me demander qui était Gale. Je n'ai pas la mémoire des noms). Comme d'habitude, le sort des personnages victimes dans l'épisode nous importe peu, même si j'aurais aimé savoir comment le fiston illégitime allait s'expliquer avec son père, après que Garth ai balancé toute la vérité.

Par contre, un grand grand bravo au cuistot du resto japonais, c'était à mon avis un des seuls moments vraiment jouissifs de l'épisode. Enfin le retour de l'humour absurde et de l'aspect à-peu-près-mais-oui-ça-passe qui fait la marque de SPN. Le pappy taximan était également bienvenu.

Il est aussi évident que j'ai crié de joie et de rage quand on voit Bobby de retour pour que finalement personne ne l'entende (malgré un "Idjit" bien senti). Cela marquerait-il enfin sa rentrée triomphale ? Je ne désespère pas de voir ce pseudo-arc enfin résolu dans le prochain épisode (je sais, je suis une grande optimiste).

Enfin bref, malgré quelques rares bons moments, un épisode que j'ai trouvé moyen et dont je suis à peu près certaine que je ne m'en souviendrais pas.

Comme je viens de voir le preview du prochain épisode qui n'apparait hélas que le 20 avril, autant dire que je ronge mon frein. Cet épisode-là, je l'attends au tournant.
Revenir en haut
Tyr
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 18 Jan 2010
Messages: 1 701
Localisation: La Réunion
Féminin Scorpion (23oct-21nov)

MessagePosté le: Jeu 5 Avr 2012 - 05:17    Sujet du message: [Série US]Supernatural Répondre en citant

Ca y est, on l'aura notre saison 8! L'annonce n'est pas officielle mais CW a annoncé que Junior...heu... Sera Gamble était remplacée à la tête de Supernatural à la fin de la saison, ce qui signifie donc une 8eme saison. En plus, avec le changement de showrunner, on peut caresser l'espoir de voir la série reprendre du poil de la bête, d'autant plus que le remplaçant est le scénariste de Mystery spot et Changing channel... Ci-joint la source:

http://uk.tv.ign.com/articles/122/1222349p1.html
_________________
Vous avez survécu à mes avalanches de mots? N'hésitez pas à découvrir mes articles sur différentes séries TV sur le site SerieViewer (ceux qui commencent en général par Et si...) http://www.serieviewer.com/articles/thematiques
Revenir en haut
Idris
[Ood]

Hors ligne

Inscrit le: 25 Fév 2012
Messages: 30
Féminin Sagittaire (22nov-21déc)

MessagePosté le: Jeu 5 Avr 2012 - 13:16    Sujet du message: [Série US]Supernatural Répondre en citant

ça, pour une coïncidence...
J'ai regardé Changing Channels il y a quelques jours (et autant dire que j'ai eu un gros coup d'émotions à passer du rire aux larmes dans les derniers moments). C'est un épisode tellement excellent que je regrette encore plus mon Trickster...
Du coup, savoir que c'est lui qui reprend les rênes ça fait souffler un peu. Je ne comprends pas comment en ayant écrit des épisodes de la trempe de Two Minutes to Midnight, Sera Gamble s'en tire tellement moins bien ces jours-ci...

Mais une saison 8 confirmée je dirais pas non (même si je suis moins enthousiaste-fanatique-frénétique que lorsqu'on m'avait dit qu'il y avait une 5° saison de prévue).
L'info est d'ailleurs relayée également sur allociné qui répète qu'il n'y a pas encore officiellement de renouvellement de la série pour une nouvelle saison :
http://www.allocine.fr/article/fichearticle_gen_carticle=18612314.html
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 12:45    Sujet du message: [Série US]Supernatural

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Doctor Who Index du Forum -> Le Tardis -> Autres univers et dimensions -> Fantastique & Fantasy Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 312, 13, 1432, 33, 34  >
Page 13 sur 34

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com