Doctor Who Index du Forum
 
 
 
Doctor Who Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion


[Série US]Supernatural
Aller à la page: <  1, 2, 321, 22, 2332, 33, 34  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Doctor Who Index du Forum -> Le Tardis -> Autres univers et dimensions -> Fantastique & Fantasy
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Tyr
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 18 Jan 2010
Messages: 1 701
Localisation: La Réunion
Féminin Scorpion (23oct-21nov)

MessagePosté le: Mar 21 Jan 2014 - 23:28    Sujet du message: [Série US]Supernatural Répondre en citant

9x10 Road trip

Metatron (prenant curieusement la voix des scénaristes de Supernatural): Gadreel, we are writing our own epic story here. Sometimes, to make that work, you have to kill your darlings.

Je vais tenter d'être le plus objectif possible sur cet épisode parce que je dois bien admettre que j'ai eu du mal à le regarder. Déjà (surtout) parce que j'étais crevée et un peu malade, en train de me remettre de 11h d'avion et 3h de décalage horaire et encore toute retournée par la dernière saison de Sherlock mais aussi parce que malgré ses très nombreux points positifs, Road trip contient beaucoup des éléments qui m'emmerdent le plus dans cette série. Comme j'admets tout à fait que l'épisode est dans son ensemble très chouette, je vais donc commencer par les critiques.

Si la première minute de l'épisode est émouvante (Supernatural a toujours su faire de très bons clips musicaux), je dois admettre que la discussion à cœur ouvert entre Dean et Castiel qui s'ensuit m'a laissée de marbre. Il y a deux-trois saisons, j'aurais tué pour ça : Dean qui s'ouvre, Castiel qui le console, les fanfiqueurs slash qui jubilent, TumblR qui explose... Rolling Eyes Sauf que là, étrangement..rien! J'ai bien peur que ce ne soit pas la faute des acteurs ou du script mais juste la lassitude : en 9 saisons, nous avons eu tant de discussions de ce genre entre Dean et Sam, les frangins et Bobby, un des héros et le personnage lambda de la semaine et toute autre combinaison que j'aurais franchement pu écrire le dialogue à la place du scénariste. C'est dur de faire du neuf après tant d'épisodes, j'en suis consciente, mais certaines choses commencent vraiment à s'user.

Dans le même genre, je mettrais la fin. Va-t-on avoir avant l'annulation de la série au moins UNE saison où les deux frères ne se séparent pas parce qu'ils sont fâchés/ que l'un veut protéger l'autre/les deux mon capitaine? La tension entre les frangins est la storyline la plus usée de la série et celle qui m’insupporte le plus même si nous avons au moins la chance que Castiel reste auprès de Sam pour jouer les garde-malades et empêcher les suicides de spectateurs pour cause de jeu trop merdique. Bon, je suis persuadée que les scénaristes se rendent compte que cette intrigue est bien trop usée et ne vont pas trop la prolonger mais purée, dipensez-nous en complètement! C'est pas comme si le public pouvait vraiment croire que les deux frangins allaient se séparer pour de bon, ça fait 9 saisons qu'on insiste sur leur codépendance maladive!

Autre problème, Gadreel. Je l'aimais bien, et ce même après qu'il ait tué Kevin (dont je n'ai jamais été une fan inconditionnelle il faut dire) mais là il perd toute sympathie au moment où il tue Abner. Jusqu'à présent, on pouvait compatir: sa punition était franchement injuste pour ce qui n'était qu'une erreur et non une trahison. Il a passé l'éternité torturé et honni de tous pour une faute d'inattention, c'est un peu vache de la part de Dieu quoi! Mais en tuant celui qui avait été son seul soutien durant ces moments terribles, il perd tout coté sympathique et devient donc un énième méchant semblable à tous les anges et démons sauf Castiel et Crowley (j'y reviendrais^^). Supernatural manque un tantinet de personnages "gris" alors que c'était un peu sa marque de fabrique à une époque. Je le regrette et je trouve que cette radicalisation de Gadreel est un gros gâchis même si je reste persuadée qu'il va finir par se repentir et sans doute se sacrifier pour tuer Métatron.

D'ailleurs, quelqu'un a compris pourquoi Abner, visiblement puni dans la "cage" de Gadreel pour la même raison que lui ("I deserted my post"), dit n'avoir été torturé que 700 ans alors que Gadreel, selon Castiel, y était depuis la nuit des temps? Je me demandais aussi, sachant que la "chute" est tout de même récente, comment Abner pouvait être papa d'une enfant de cet âge mais j’imagine qu'il a en fait adopté la famille de son hôte.

Enfin, alors que d'habitude cela m'amuse, je trouve le jeu de Padalecki particulièrement mauvais dans l'épisode. Alors oui, c'était vache de la part des scénaristes de lui faire jouer plusieurs rôles vu sa capacité plus que limitée; mais là, toute une partie du poignant de l'épisode repose sur son jeu d'acteur et...ben non, c'est juste pas possible! Il est aussi peu crédible en Gadreel constipé qui joue les durs qu'en Sam mono-expressif qui endure les conneries de son frère! Si cela donne lieu à des moments assez drôles (et de nombreuses possibilités de fonds d'écran débiles), cela dénature complètement la scène de confrontation entre Gadreel et mon nouveau trio favori (mais virez Sam quoi!^^) ou celle du sauvetage de Sam par Crowley.

Bon, j'arrête de râler et je passe au positif. D'abord, j'apprécie le renversement de situation entre Castiel/Sam et Dean, ce dernier prenant le rôle du "pénitent" qui doit s'excuser auprès des autres. Après 9 saisons, j'en suis à applaudir tout ce qui est nouveau et cela faisait bien trop longtemps que Dean (que j'aime beaucoup hein, juré^^) jouait les donneurs de leçon vu qu'il était celui qui avait le moins déconné chaque saison. La dernière fois qu'il a fait une ânerie monumentale était entre les saisons 3 et 4 lorsqu'il a ouvert le sceau en acceptant de torturer quelqu'un en enfer : il faut admettre qu'il avait quand même de bonnes raisons et sa connerie a de toute manière était éclipsée par celle de Sam buvant du sang de démon et faisant confiance à Ruby. J'ai donc pris beaucoup de plaisir à voir Dean ramper un peu pour une fois. Quelle dommage qu'il gâche tout en décidant de s' exiler plutôt que de passer un ou deux épisodes à raser les murs comme Sam ou Castiel l'ont fait si souvent... Aucune égalité parmi les personnages, c'est honteux! Sad

J'ai aussi beaucoup aimé l'idée de la campagne électorale démoniaque. Cela fait un amusant parallèle avec les anges, ironiquement moins civilisés et qui règlent leur compte avec une guerre civile. de plus, connaissant l'humour particulier des démons, je sens que ça va donner niveau promesses électorales. Pour être honnête, le combat Crowley/abbadon m'intéresse bien plus que la version angélique: au moins les deux leaders sont charismatiques et ont un programme distinct et défini (je suis team Crowley bien sûr^^).

Puis bon, soyons honnête: comme bien souvent, Mark Sheppard porte l'épisode sur ses petites épaules musclées. C'est bien sûr un excellent acteur mais il faut admettre qu'il a aussi visiblement les scénaristes dans sa poche vu qu'il récupère les meilleures répliques (que j'aime celle où il compare l'Impala à un "phallus on wheels") et les storylines les plus juteuses : même les autres acteurs le font remarquer dans les live tweets des épisodes^^. Du coup, les scènes entre lui, Dean et Crowley sont tout à fait délicieuses et me font encore une fois penser que les scénaristes ont tort de s'accrocher ainsi à la survie de Sam. Ce trio est nettement meilleur quoi! Faites comme les séries britanniques et n'ayez pas peur de changer le cast principal! Et puis bon, je rejoins la très sympathique (et regrettée) démone geek de la NSA : "Human Castiel - meh. But feathered Castiel - phwoar!" Je suis ravie que les scénaristes aient réalisé que Castiel humain n'avait qu'un intérêt limité et que leur storyline était foireuse sur le long terme, cette lucidité m'a fait pensé au moment de la saison 5 où Becky dit que l'arrivée des anges était très chouette vu qu'on commençait à tourner en rond avec les démons au niveau du scénario. Mr. Green

Parlons donc de Crowley vu que je dois admettre qu'il est ces derniers temps mon intérêt principal dans la série. J'aime beaucoup ce que les scénaristes sont en train de faire parce que pour une fois, et il faut admettre que ce n'est vraiment pas la marque de fabrique de Superntural, c'est fin et progressif. Parce qu'il s'humanise sacrément notre démon chéri, et ce malgré ses dénégations!

Je l'avais déjà remarqué lorsqu'il envoyait la sorcière d'Oz dans la cuisine alors qu'il aurait pu faire bien pire mais cela commence à être évident: il ne veut plus la mort des "gentils"! Alors oui, il assure qu'il ne sort de Sam que parce qu' en tant que démon des carrefours il tient ses promesses mais... c'est faux! Il ne ment jamais mais il trompe très facilement : on parle quand même du type qui a caché le post scriptum du contrat de Bobby sur son sexe et a réussi à tromper le chef des Leviathans quoi! Or, lorsqu'il possède Sam, aucune embrouille! Pour reprendre les mots de nos grands penseurs sportifs, il vient, il gagne et il s'en va! De même, il laisse vivre la démone qui joue double jeu alors qu'elle pose un danger pour lui vu qu'il sait qu'elle va le trahir!

Mieux encore, alors qu'il avait dit à Dean qu'il fuirait au premier conflit pendant la possession, il tient tête à Gadreel et sauve Sam... qu'il appelle d'ailleurs par son nom et non pas par le méprisant "Moose", ce qu'il n'avait pas fait depuis qu' il était sur le point de devenir humain en fin de saison précédente. Puis il part du corps de ce dernier sans chichi. Je reste également persuadé qu'il est réellement attristé par la mort de Kevin et que les piques qu'il envoie à Dean sur ce sujet viennent au moins autant de son chagrin que de l'envie de lui faire du mal. Enfin, il demande aux gentils de partir et de le laisser affronter seul Abbadon... Pour lancer son idée d'élection démocratique peut être, mais à mon avis aussi parce qu'il ne veut pas les voir mourir. Bref, je suis persuadée que si Crowley a assez de self control pour résister à ses besoins de sang humain, il est néanmoins changé même s'il refuse de l'admettre. Cela devrait être très intéressant, la série a franchement besoin d'un personnage réellement ambiguë.

Pour conclure, il s'agit là d'un épisode objectivement bon (surtout que la série a en général le chic pour rater ses reprises de mid season) et plein de chouettes trouvailles mais qui souffre pour moi d'un gros défaut : le déjà vu! C'est d'autant plus dommage que cette saison est bien ficelée, sans temps mort et n'a vraiment pas beaucoup d'autres défaut que cette impression de rabâchage normale pour son âge mais qui commence à me peser. J'en suis à ne vraiment apprécier que les épisodes très couillus (mort de personnages, gros bouleversements mythologiques) ou complètement délirants. Je pense sincèrement qu'il faudrait à cette série, que je ne souhaite vraiment pas voir partir, un changement aussi radical que le fut l'apparition des anges en saison 4. Ramenez Dieu, tuez un des frangins définitivement (Sam hein, déconnez pas!^^), rendez-les méchants, faîtes débarquer les aliens, envoyez les héros dans le monde d'Oz ou une quelconque dimension DIFFÉRENTE mais purée faites quelque chose! Enfin, au moins le trailer de l'épisode suivant me laisse penser que je devrais apprécier le voyage. :wink1:
_________________
Vous avez survécu à mes avalanches de mots? N'hésitez pas à découvrir mes articles sur différentes séries TV sur le site SerieViewer (ceux qui commencent en général par Et si...) http://www.serieviewer.com/articles/thematiques
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 21 Jan 2014 - 23:28    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
GiveMeVicodine
[Face of Boe]

Hors ligne

Inscrit le: 05 Avr 2010
Messages: 694
Localisation: Partagée entre Nancy et le TARDIS...
Féminin Capricorne (22déc-19jan)

MessagePosté le: Jeu 23 Jan 2014 - 14:31    Sujet du message: [Série US]Supernatural Répondre en citant

Supernatural - S09E11 - First born
" You're good but i'm Crowley."

Alors que nous a proposé le Crowley show cette semaine? Et bien "a good buddy comedy" qu'on croirait droit sorti d'une fanfic', avec des cours de cuisine à base de Kraken pour épater tous vos amis, le tout saupoudré de manipulation. Un menu bien appétissant donc....

Sachant les difficultés que j'éprouve dernièrement à m'intéresser aux problèmes relationnels des frères, je suis assez contente que cet épisode les présente séparément. Mais je suis sûrement influencée par le fait que Crowley et Dean sont sans doute le meilleur duo que j'ai pu voir dans cette série et que pendant que ces deux-là enquêtent et flirtent honteusement, notre ange favori essaie (malheureusement sans succès, le côté humain de Castiel nous aura vraiment ennuyé jusqu'au bout) de tuer Sam.

J'en ai eu la confirmation avec cet épisode : je préfère vraiment Castiel en ange. L'un des intérêts principaux du personnage tient dans son incompréhension face à certains comportements humains. Même si maintenant, de par son expérience il a réussi à comprendre certains sentiments, il n'empêche que son statut même d'ange l'empêche de voir les choses sous le même angle qu'un être humain (cf son "it tastes like molecules." quand il mange un sandwich. Au final, je suis contente de voir que Cass' a retrouvé l'identité qu'on lui connaissait jusqu'à ce qu'il perde sa grâce ( la scène du "guinea pig" étant un vrai classique castien x) ) mais avec quelques petits ajouts à son caractère (le fait qu'il s'insurge face à Sam qui lui dit qu'il ne sait pas mentir en lui répondant un " pourtant je vous ai trahi ton frère et toi et vous êtes complètement tombés dans le panneau" m'a bien entendu fait hurler de rire).

Parlons maintenant de Dean et de son nouveau BFFL... Ces deux derniers partent donc à la recherche d'un moyen de tuer Abaddon et tombent sur un ancien démon relativement connu : Cain, qui au final se trouve être une version relativement plus "gentille" du personnage que ce qu'on aurait pu penser de prime abord.
J'ai vraiment adoré la dynamique entre Crowley et Dean. Cette association complètement improbable entre les deux personnages est juste irrésistible ( " After I killed Abaddon, you're next! - You don't mean that, we are having too much fun! " ) . Après, comme on me l'a fait remarquer, ce genre de dynamique n'a justement d'intérêt que si elle est improbable et de ce fait, se débarrasser définitivement de Sam pour faire un Crowley & Dean show risque de faire perdre de sa saveur au duo. Il n'empêche que vu le jeu de Padalecki, je serais prête à prendre le risque Razz . Donc oui, encore une fois, la prestation de Mark Sheppard est juste parfaite. Non content d'avoir un charme fou, l'interprétation de Crowley est comme de coutume impeccable et les scénaristes ont encore une fois chouchouté le personnage en lui offrant les meilleurs répliques. J'avoue avoir beaucoup apprécié la manipulation dont fait preuve le personnage et qui est révélée à la fin de l'épisode. Néanmoins, même si l'on sait que nombre de ses réactions ont été travaillées pour berner Dean (le tremblement face à Cain...), je ne peux m'empêcher de penser que l'on peut quand même voir certaines traces de la subtile humanisation de Crowley dans cette saison (en particulier lors de la scène du " I'll stay as long as I can - Well aren't you a peach?" ).


Conclusion
Un épisode que j'ai vraiment adoré, en particulier pour le duo savoureux Dean/Crowley. Dean se retrouve donc avec un moyen de détruire Abaddon, mais a pour cela accepté la marque de Cain, ce qui bien entendu sonne comme une très mauvaise idée, cette dernière venant avec un prix qu'il sera nécessaire de payer plus tard. Prions donc tous pour que Dean finisse la saison en tuant son propre frère et décide ensuite de former un trio avec Castiel et Crowley...


Trailer prochain épisode
Mais WTF quoi Mr. Green

_________________

Keep calm, Grab the salt, Don't blink & Text Sherlock
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Tyr
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 18 Jan 2010
Messages: 1 701
Localisation: La Réunion
Féminin Scorpion (23oct-21nov)

MessagePosté le: Ven 24 Jan 2014 - 05:12    Sujet du message: [Série US]Supernatural Répondre en citant

9x11 First born

Sam : You're a terrible liar.
Castiel : That is not true. I once deceived and betrayed both you and your brother.


Eh ben, que de révélations et de surprises! On apprend donc que Dean est impulsif, que Crowley est manipulateur, que Sam et Castiel font connerie sur connerie et se sentent coupable, que les deux frangins sont des têtes de mule, que papa Winchester était un salopard et que les personnages féminins badass peuvent mourir relativement vite. Oh...wait...

Bon, je me moque mais si cet épisode ne nous épargne aucun des clichés concernant les personnages, je l'ai vraiment adoré. Bon, j'aurais été très surprise qu'un épisode durant lequel Dean et Crowley font équipe et laissent Sam à la maison me déçoive cela dit. : Wink Les scénaristes semblent comme souvent avoir puisé leur inspiration dans les recoins les plus acharnés du fandom mais il faut admettre que ça marche sacrément mieux que lorsqu'ils nous font revenir Becki. Comme d'habitude, je commencerai par le moins bon... Sam quoi.^^


I. Now's the part where you hug back.

Je suis gratuitement méchante sur ce coup parce que ce n'est pas Sam qui m'a déplu dans cette partie de l'épisode. Il faut dire qu' avant que Dean et Crowley ne partent en voyage de noce, ils ont pris soin de confier Sam à nounou Castiel en lui rappelant bien de ne JAMAIS le laisser seul devant une caméra. Ils ont agi de manière responsable et au nom du public je les en remercie. Ça fonctionne en grande partie : Castiel 2.0 semble avoir perdu en partie sa connaissance des expressions humaines en retrouvant sa grâce, ce qui est rassurant vu qu'il s'agit de 80% du comique du personnage, et parvient à détourner convenablement l'attention du jeu d'acteur de Padalecki. Ce dernier fait franchement de son mieux et parvient même à jouer une scène de torture sans avoir l'air trop ridiculement constipé, bravo! Pas de fonds d'écran rigolos cette semaine donc mais quelques très chouettes répliques (ma favorite restant celle que j'ai citée en début de review).

En revanche, j'ai trouvé que les scénaristes avaient rendu Castiel trop verbeux dans cet épisode. Ce n'est pas mal amené : ils prennent soin, avec l'épisode du sandwich, de nous montrer les difficultés de réadaptation de Castiel 2.0 que son stage dans le monde des humains a changé et on avait déjà eu un aperçu de ses progrès en psychologie la semaine dernière lorsqu'il consolait Dean. Je comprends aussi que les scénaristes aient voulu enrichir la relation Castiel-Sam, clairement sous-développée alors que les personnages sont pourtant assez proches dans leur manière de penser (et de faire des âneries monumentales qui manquent détruire la planète bien sûr).Sauf que Castiel est laconique et pas psychologue pour deux sous, c'est un peu sa marque de fabrique et ce qui le rend si adorable : cette évolution a beau être logique vu ce qui est arrivé au personnage, elle me déçoit. Il commence même à devenir un peu moqueur quoi! Sad

Sachant que j'ai en plus du mal avec les innombrables conversations à cœur ouvert dans Supernatural (pour des personnages qui sont tous à la limite de l'autisme quand il s'agit de partager leurs sentiments, qu'est-ce qu'ils s'épanchent souvent bordel!), je n'ai pas accroché du tout là dessus même si je sais qu'une partie du public adore ce genre de scènes et qu'il faut bien contenter tout le monde. Et puis bon, si c'est pour nous apprendre que Sam et Castiel ont plein de remords et sont prêts à tout pour se racheter mais que la vie continue, waou... Rolling Eyes De plus, mais c'est un détail, Castiel a à mon avis complètement tort de dire qu'avant sa période humaine il n'aurait pas hésité à tuer Sam pour obtenir la trace de grâce de Métatron : en saison 4, oui, pas après. Déjà parce qu'il s'est clairement attaché aux deux Winchestser et ensuite parce qu'il ne ferait jamais ça à Dean.

Dernière critique (promis)... je la trouve un peu naze cette histoire de traqueur de Gadreel. L'idée de départ est sympa , d'autant plus que je m'étais déjà demandée si les démons et les anges laissaient quelque chose derrière eux lorsqu'ils quittaient un vessel. En plus nous savons maintenant que la lessive Castiel lave l'âme plus blanc que blanc, agit en profondeur et fait disparaître même les tâches de grâce les plus incrustées, c'est une information intéressante. Hélas la moitié de l'histoire consiste à regarder Sam se faire torturer et...bof quoi, ça m'intéresse à peu près autant qu'un reportage du JT de Pernaut. Il aurait été chouette de trouver aux deux zouaves dépressifs une petite aventure à faire pendant que notre couple favori se paye du bon temps, quitte à garder la même fin (que mon coté sadique trouve très drôle) dans laquelle on apprend que tout ça n'a servi à rien.


II. I do love a good buddy comedy.

Mais bon, soyons honnêtes, l'intérêt principal de l'épisode n'est pas dans la storyline castiel et Sam mais dans ce parfait exemple de fanservice éhonté (more pleaaaaaase!) que représente le couple Dean/Crowley. Et franchement, notre démon favori arrive à point nommé pour sortir Dean de son apathie dépressive post kebab Kevin. Sérieusement, Crowley a beau l'accuser de "playing hard to get", Dean cède avec une facilité déconcertante à la proposition de Crowley alors qu'il a toutes les cartes en main pour négocier puisque c'est lui qui a les informations et qu' Abaddon est un problème bien plus urgent pour Crowley que pour les Winchester. C'est pas sain ça! Et puis il suffit de les voir ensemble: leur duo fonctionne trop bien pour deux ennemis! C'est pas mimi cette manière complètement synchronisée de se carapater lorsqu'ils réalisent que Cain est en mode massacre de démons dans son chalet?

Dean va d'ailleurs se laisser mener par le bout du nez tout au long de l'épisode et s'il a parfois quelques petites piques assassines, ses réflexions manquent clairement de hargne et j'admets partager les doutes de Crowley lorsqu'il le menace de le tuer : "you're having too much fun". Je refuse de croire qu'il hait Crowley autant qu'il le déclare alors qu'il est incapable de le présenter à une chasseuse autrement que comme son "associate", même après qu'elle a compris qu'il s'agissait d'un démon. Wink

Les flirts incessants de Crowley étaient funs mais attendus, c'est son style, en revanche les scènes où il montre sa peur sont délicieuses: alors certes, il surjouait un peu pour manipuler Dean, mais je soupçonne qu'il avait quand même bien les chocottes et son réflexe de se signer m'a fait hurler de rire : ça sent le réflexe de l'enfance, je prends ça un indice comme quoi il est bien un écossais des années 1400 et pas un démon ultra vieux, na.^^ Je suis également ravie de voir que la facilité scénaristique qui m'avait fait soupirer, le fait qu'il ne se rende pas compte qu'un démon est juste à coté de lui et qu'il parle à Dean de choses très importantes dans un endroit public, se justifie complètement quand on apprend que Crowley a manipulé les événements depuis le début.

Malgré cette vilaine trahison et le manque évident de remords de Crowley à l'annonce de la mort de Tara (qui l'a bien mérité de toute manière, elle avait qu'à effacer le pentacle du pied puis le redessiner de suite au lieu de tirer dessus pour craner) je persiste et signe: il s'humanise! J'aurais pu avoir des doutes sur ma théorie s'il l'avait tuée de sang froid mais il n'est là qu'indirectement responsable, ce qui pour un démon seulement à moitié humanisé devrait suffire à ne pas se sentir concerné. Et puis, comment expliquer autrement sa réflexion à Dean en fin d'épisode? Il n'a plus besoin de le manipuler puisque Dean n'a de toute manière plus trop le choix au point où il en est mais Crowley prend tout de même la peine de lui dire qu'il est d'accord avec la conclusion de Cain : "He was right, you know. You are worthy." Il finit même par une petite séance de psychanalyse histoire de ne pas se faire voler la vedette par Castiel, qui vient d'achever celle de Sam à la scène précédente : "Your problem, mate, is that nobody hates you more than you do. Believe me, I've tried." Rhooo, prenez vous une chambre tous les deux! Mr. Green


III. The best at being the worst.

La surprise de l'épisode ne vient cependant pas du fait que le duo Dean/Crowley fonctionne à merveille, tous les fanfiqueurs le savaient depuis longtemps, mais de l'introduction d'un nouveau gros morceau mythologique à consonance biblique (le premier de la saison) dans l'univers fourre-tout de Supernatural: Cain, son arme et sa marque! J'aime bien l'acteur (même si je ne peux pas m'empêcher de voir le psychique qu'il jouait dans Starship troopers) et le personnage a une certaine classe (et le pouvoir de faire taire Crowley, ce qui le met juste un cran en dessous de Dieu^^) mais je regrette un peu qu'il ne soit pas un peu plus badass. Au début de la rencontre, il avait le potentiel pour être aussi flippant que Death : il a d'ailleurs apparemment le même effet sur Crowley que Death sur Dean. Hélas, on s'aperçoit relativement vite qu'il a choisi la voie de la non-intervention, ce qui le rend de suite moins effrayant, et, surtout, contrairement à Death, il ne rembarre pas Dean et se contente de saluer son courage. Dommage, j'aime voir Dean dans ses petits souliers. Sad Je retiens cependant un détail important : Cain est la preuve que les démons peuvent s'humaniser...

L'arme n'a que peu d'intérêt: il s'agit d'un énième objet magique de la boutique CW qui de toute manière ne fonctionne pas sans le tatouage qui va avec. Tiens ben justement, parlons en de la marque! Dean, je le soupçonne depuis longtemps mais je dois bien me rendre à l'évidence...tu es un parfait abruti! Alors oui, je réalise bien que tu es déprimé, persuadé que tu apportes la mort autour de toi (sans déconner...^^) mais bordel, en 9 saisons tu n'as toujours pas compris qu'on n'accepte JAMAIS un deal sans avoir lu les petits caractères??? Surtout que pour une fois le "vendeur" avait l'honnêteté de chercher à t'avertir quoi! Je récapitule donc pour les simples d'esprit dont le nom de famille commence par un W : quand on n'a qu'un seul et unique but constant dans sa vie, celui de sauver encore et toujours son couillon de petit frère que Lucifer convoitait, on n'accepte pas sans explication la marque d'un personnage biblique qui a reçu ladite marque après avoir tué son couillon de petit frère que Lucifer convoitait!!! Étrangement, il me semble deviner ce que sera le "great cost" dont parlait Cain... Rolling Eyes

Pour conclure, malgré quelques passages un peu plus plats et deux trois facilités scénaristiques, il s'agit d'un très chouette épisode, pour moi un des meilleurs de la saison. Il ne révolutionne pas la mythologie (et je reste persuadée qu'il faudrait un gros changement pour relancer la série) mais il est très fun tout en faisant bien avancer le schmilblick! J'en profite d'ailleurs pour prévenir ces serial killers de scénaristes: si vous butez Crowley, je ne suis sincèrement pas sûre de continuer la série. Je conclurai par une des nombreuses piques de notre démon favori: "I've been inside your brother - we're practically family."
_________________
Vous avez survécu à mes avalanches de mots? N'hésitez pas à découvrir mes articles sur différentes séries TV sur le site SerieViewer (ceux qui commencent en général par Et si...) http://www.serieviewer.com/articles/thematiques
Revenir en haut
Ithyl
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 22 Avr 2013
Messages: 1 330
Localisation: canada
Féminin Poissons (20fev-20mar) 龍 Dragon

MessagePosté le: Ven 24 Jan 2014 - 20:38    Sujet du message: [Série US]Supernatural Répondre en citant

9X11:

Difficile de faire une critique après avoir lu les deux précédentes super détaillées (j'aime bien vous lire) ! J'ai adoré cet épisode et comme les deux posts précédents, c'est surtout le team Crowley/Dean qui m'a fasciné. Ils étaient tous simplement excellents et j'ADORE Crowley (les scénaristes n'ont pas intérêt à le faire partir). Le fait que Crowley s'humanise un peu lui donne de la profondeur et le rend plus ambiguë ce qui est une très bonne chose (je n'aime pas les personnages tout blancs ou tout noirs). J'adore son histoire d'élection pour le poste du roi de l'enfer. Ça qui me fait penser à vote Saxon et maintenant voici vote Crowley (il a mon vote assuré). Je suis contente de retrouver notre Castiel et ses répliques toutes innocentes pour nous rappeler son incompréhension des humains.
Je suis assez d'accord avec ce qui a été dit plus haut alors je ne répèterais pas. Je veux juste ajouter que j'espère vraiment que Crowley continuera d'avoir un rôle important durant le reste de la saison parce qu'il est tellement intéressant ce personnage. Il est dans mon top 5 des meilleurs vilains de séries.
Revenir en haut
GiveMeVicodine
[Face of Boe]

Hors ligne

Inscrit le: 05 Avr 2010
Messages: 694
Localisation: Partagée entre Nancy et le TARDIS...
Féminin Capricorne (22déc-19jan)

MessagePosté le: Sam 25 Jan 2014 - 20:47    Sujet du message: [Série US]Supernatural Répondre en citant

Ithyl a écrit:
9X11:
Je veux juste ajouter que j'espère vraiment que Crowley continuera d'avoir un rôle important durant le reste de la saison parce qu'il est tellement intéressant ce personnage. Il est dans mon top 5 des meilleurs vilains de séries.


Je pense que s'ils décident de se séparer de Crowley, on risque de tous faire la grève de SPN en protestation Laughing
_________________

Keep calm, Grab the salt, Don't blink & Text Sherlock
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Malikame
[Ood]

Hors ligne

Inscrit le: 26 Jan 2014
Messages: 11
Localisation: Perdue
Féminin Gémeaux (21mai-20juin)

MessagePosté le: Dim 26 Jan 2014 - 20:38    Sujet du message: [Série US]Supernatural Répondre en citant

Je suis fan de la série aussi! Mr. Green

9x11:

J'ai beaucoup aimé l'histoire revisitée de Caïn et de Caleb. Et puis Crowley en chasse avec Dean ça promettait quelque chose de bien! D'ailleurs d'épisode en épisode j'aime de plus en plus Crowley et d'ailleurs: I vote Crowley! Mr. Green Je pense qu'il a quand même récupéré une petite part de son intimité... Même si ma méfiance naturelle me pousse à attendre le coup foireux qui finira par arriver...
D'un autre côté Sam/Castiel j'ai bien aimé aussi car on voit moins souvent leur relation comparé au Destiel (heuuu... la relation tout à fait amicale entre Dean et Castiel (a)) ce que Castiel a dit à Sam (mon petit Sam protégé) m'a vraiment fait chaud au coeur. Mais par contre pour la traque de Gadreel ça reste d'être hardcore...
_________________
Books! The best weapons in the world!
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Tyr
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 18 Jan 2010
Messages: 1 701
Localisation: La Réunion
Féminin Scorpion (23oct-21nov)

MessagePosté le: Mar 28 Jan 2014 - 16:06    Sujet du message: [Série US]Supernatural Répondre en citant

Merci bien pour le compliment Ithyl et bienvenue Malikame.

Malikame a écrit:
Mais par contre pour la traque de Gadreel ça reste d'être hardcore...

Oui mais surtout parce que Castiel et les Winchester, que j'aime beaucoup au demeurant, sont des abrutis. C'est pas comme s'ils n'avaient pas appris depuis la saison 5 à invoquer les anges quoi, Balthazar s'est assez plein de leurs invocations à répétition... Rolling Eyes Alors peut être que Gadreel et Metatron ont trouvé un moyen de se protéger hein, mais le fait qu'ils aient même pas essayé me fascine. Enfin bon, ils ont passé la saison précédente à se faire harceler par Crowley sans penser non plus à l'invoquer dans un pentacle. Allez, on veut croire qu'ils vont y penser pour Abaddon! Laughing
_________________
Vous avez survécu à mes avalanches de mots? N'hésitez pas à découvrir mes articles sur différentes séries TV sur le site SerieViewer (ceux qui commencent en général par Et si...) http://www.serieviewer.com/articles/thematiques
Revenir en haut
Malikame
[Ood]

Hors ligne

Inscrit le: 26 Jan 2014
Messages: 11
Localisation: Perdue
Féminin Gémeaux (21mai-20juin)

MessagePosté le: Mar 28 Jan 2014 - 20:41    Sujet du message: [Série US]Supernatural Répondre en citant

Je crois que de saisons en saisons ils oublient des choses Mr. Green
Enfin ça vient surtout des scénaristes mais on va faire comme si on ne savait pas
_________________
Books! The best weapons in the world!
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
booster
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 16 Juin 2010
Messages: 1 171
Localisation: Dans un camp d'entraînement romain
Masculin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Mar 28 Jan 2014 - 21:19    Sujet du message: [Série US]Supernatural Répondre en citant

Juste pour dire que je continue de rattraper mon retard (saison 7) et que j'arrive avec mes humbles reviews. Va falloir que je commence à arrêter de lire les vôtres, sinon je vais commencer à comprendre de quoi vous parlez XD
_________________
Revenir en haut
GiveMeVicodine
[Face of Boe]

Hors ligne

Inscrit le: 05 Avr 2010
Messages: 694
Localisation: Partagée entre Nancy et le TARDIS...
Féminin Capricorne (22déc-19jan)

MessagePosté le: Jeu 30 Jan 2014 - 21:28    Sujet du message: [Série US]Supernatural Répondre en citant

booster a écrit:
Juste pour dire que je continue de rattraper mon retard (saison 7) et que j'arrive avec mes humbles reviews. Va falloir que je commence à arrêter de lire les vôtres, sinon je vais commencer à comprendre de quoi vous parlez XD

C'est toujours un plaisir d'accueillir un nouveau fan revieweur Mr. Green



Supernatural - S09E12 - Sharp Teeth
" Bess, that's Dean. Now, he could start a fight in an empty house, but deep down inside he's just a big old teddy bear... And Sam here, can be a bit insecure at times, but for good reason. Bless his heart. "

Nous avons la confirmation avec cet épisode que la CW a retrouvé l'un des stocks de drogue planqués un peu partout dans les bureaux et que les scénaristes de SPN ont donc décidé de faire une grande fête pour fêter ça, avant de se rendre compte vers les 2h du matin qu'il leur restait un épisode à écrire. Qu'à cela ne tienne, ramenons un personnage sympathique que personne n'a vu depuis un bail et greffons-y une histoire rocambolesque et tout devrait bien se passer!

Nos deux frères préférés se retrouvent donc au chevet de Garth, qui a mystérieusement terminé à l'hôpital après avoir selon la police... tué une vache. On savait que Garth n'était pas non plus le nec plus ultra des chasseurs, mais de là à enquêter sur un troupeaux de vaches démoniaques, on peut commencer à se poser quelques questions sur les capacités du chasseur... Au final, on apprend, après que Garth ait réussi à rouler les deux Winchester et à s'enfuir (1) que ce dernier est fraîchement marié et ... un lycantrope... Mais tout va bien car ce dernier fait partie d'une congrégation visiblement super chouette, qui chante ensemble et distribue de jolis tracts parlant de leur Seigneur et Sauveur Fenrir (comment ça je vais trop vite et mélange tout? Razz ).

J'avoue m'être posée pas mal de questions au début de l'épisode sur la santé mentale de ce cher Garth. Pour sortir un " Guys, everyone need to take a chill pill and put their guns down. Let's all be grown-ups here and have an adult conversation." aux Winchester, il faut définitivement avoir une case en moins... Sous entendre que les deux personnes qui jouent à se bouder plusieurs fois par saisons puissent faire preuve de maturité est un signe clair de pathologie cérébrale sévère. Il suffit simplement de voir le " je veux bien bosser avec toi, mais j'ai plus confiance alors je suis plus ton frère. Na." que Sam nous offre en fin d'épisode ou son air offusqué et jaloux quand il comprend que Dean a travaillé seul sur un cas avec Crowley pour voir l'absurdité d'une telle demande... Bon dieu, nous parlons quand même d'une personne qui a pris la marque de Cain en rejetant la notice d'explication dans une supernova (oui, c'est une expression consacrée) et de son frère, qui quand il apprend que Dean a reçu cette fameuse marque maudite ne trouve rien de mieux à sortir qu'un "ah, bien", comme s'ils discutaient de la santé du facteur du coin. "Let's all be grown-ups here" ... Et puis quoi encore...

Bon, bref, les frères sont aussi débiles qu'à leur habitude, Garth est atrocement adorable de naïveté et tout se passe pour le mieux dans le meilleur des mondes jusqu'à ce qu'on découvre que cette fameuse congrégation a décidé de recycler le pire cliché depuis que les frères Grimm se sont mis à écrire des contes : celui de la belle-mère méchante et prête à tout. Tout étant en l’occurrence, se venger de l'humanité en la détruisant.
Il n'empêche que j'ai eu vraiment du mal à comprendre la logique de ce personnage. Certes, son envie de vengeance est légitime, mais pourquoi se comporter ainsi face à Garth, mais surtout face à sa femme Bess? Visiblement son revirement d'opinion du personnage est relativement récent et cette dernière a quand même élevé Bess et l'appréciait visiblement jusque là. Pourquoi donc se montrer si cruelle gratuitement alors qu'elle pourrait juste les tuer, sans révéler bêtement son plan et sans se la jouer drama queen? Parce que plus c'est cliché mieux c'est? Parce que cette dernière a ruminé sa haine pendant si longtemps que ça en a définitivement changé son caractère? Parce que ce personnage a été écrit le lendemain de la fête de la CW, quand la moitié des scénaristes était encore en train de dormir et qu'un petit stagiaire en plein bad trip a décidé d'y ajouter son grain de sel?

Néanmoins, tout n'est pas à jeter dans cette intrigue. J'avoue avoir aimé le côté "ni blanc ni noir" de l'épisode. Au final Dean et Garth avaient tous les deux raison : il y a des gens biens qui essaient de tirer le meilleur de leur situation mais aussi de véritables monstres. L'intrigue se termine donc sur un câlin winchesterien et un "Besides, somebody's got to live to tell this damn story someday, and who better than you? " de Dean, qui sonne un peu comme une sentence de mort venant de sa part. Heureusement qu'un scénariste planant gentiment sous l'effet du LSD a rattrapé le coup et nous a offert une fin mignonne à souhaits pour compenser...


Conclusion
Épisode relativement sympathique et gentiment WTF qui a le mérite de nous offrir une vision un peuplus "grise" des choses, que l'on a pas forcément l'habitude de voir dans la série ces derniers temps. J'ai apprécié le retour de Garth et je suis contente de voir sa storyline résolue (pour le moment en tout cas) et ceci sans que le personnage soit mort de façon dramatique. Mais bon, la série n'est pas finie et d'ici là, il faudra bien trouver des morts poignantes à nous offrir...


Trailer prochain épisode
Le retour des Adiposes de Doctor Who dans un épisode de Supernatural complètement délirant! Je prends!

____________________________________________________________________________________________

(1) Oui, quand on voit deux grands chasseurs se faire rouler par Castiel, Garth et autres, on se rend compte que les personnages se font définitivement vieux...

_________________

Keep calm, Grab the salt, Don't blink & Text Sherlock
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Tyr
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 18 Jan 2010
Messages: 1 701
Localisation: La Réunion
Féminin Scorpion (23oct-21nov)

MessagePosté le: Ven 31 Jan 2014 - 18:29    Sujet du message: [Série US]Supernatural Répondre en citant

9x12

Où l'on apprend que Garth a les dents longues, que Sam a la tête dure et que les scénaristes ont la gueule de bois.



Adam Glass (scénariste de l'épisode) durant le live tweet de ce dernier : Amazing what I come up with in the middle of the night while #sniffing glue


Je serai brève pour cette review vu que je n'ai pas grand chose à dire et, surtout, pas grand chose de gentil. L'épisode n'était pas une catastrophe : de toute manière, tout épisode ne contenant ni ghostfacers ni flash back pastels sur Sam et sa véto inspide est par définition regardable. Ce n'est pas non plus le coté stand alone qui m'a déçue : les scénaristes ont pour l'instant très bien géré l'alternance fillers obligatoires/épisodes mythologiques et je les en félicite. Problème : je ne suis pas très fan de Garth, les classiques scènes de conversations à cœur ouvert des Winchester à coté de l'Impala me gonflent depuis environ 4 saisons et je ne SUPPORTE pas les fausses disputes entre les deux frangins. Oui, fausses dans le sens où l'on sait bien que la brouille sera réglée en fin de saison au maximum (avant j'espère, pitié!) : j'espérais vraiment qu'on y échapperait cette année, raté. Sad

Et puis franchement, ils se sont cette fois surpassés concernant la cause de la dispute. C'est bien d'avoir au moins varié le schéma habituel en mettant pour une fois Dean dans le rôle de celui qui a déconné et Sam dans celui du "moralisateur" mais c'est bien la seule bonne idée de cette storyline foireuse! Je récapitule : Sam reproche donc à Dean de ne plus être dans la même optique que lui vu qu'il l'a empêché de se suicider pour fermer l'Enfer et qu'il l'a "forcé" à se faire posséder par un ange afin là encore de le sauver. Il en conclu donc qu'il
ne peut plus lui faire confiance et qu'ils n'ont plus une relation fraternelle... heu... HEIN?

Sam, mon grand dadais constipé favori, tu ne peux pas dire que tu t'es senti trahi quand ton frangin a tout fait pour te sauver la vie parce que le sentiment de trahison nécessite une certaine dose de surprise et que ce besoin de te protéger est bien le SEUL trait de caractère de Dean qui soit resté constant durant toute la série. Parce que purée, il a varié le Dean! De chasseur tombeur/déconneur dans les deux premières saisons à fataliste en saison 3, dépressif alcoolique en saison 4, 5, 6 et 7 puis chasseur fanatique dopé à l'adrénaline en saison 8 avant de revenir enfin cette année à un comportement des premières années. La SEULE chose qui n'ait pas changé est son gros problème de codépendance fraternelle! Sérieusement, si Sam est surpris, c'est qu'il a effectivement les dommages cérébraux que les expressions faciales de son acteur laissent présumer. de plus, dire au frangin qui a encore une fois tout sacrifié par amour fraternel qu'ils ne sont plus frères est je pense la pire vacherie que Sam pouvait faire, bravo! Disons que c'est le retour de bâton après les réactions très souvent hors caractère de Dean entre les saison 5 et 8.

Bref, parlons un peu du reste de l'épisode vu que je préfère ne plus trop m’appesantir sur la fin... Comme je le disais, le fait que ma tolérance au Garth est d'environ 5 minutes n'a pas aidé même si j'admets que c'est mon problème et pas celui du scénario. Cela dit, il faut tout de même admettre que nous avons aussi un bon gros lot de facilités : comme le dit GMV, le soudain revirement de la belle-mère concernant Bess n'a aucun sens, de même que la scène style méchant de James Bond où elle dévoile tout son plan en ricanant plutôt que de tuer Garth et Bess immédiatement. Je ne parle même pas du flagrant manque d'intérêt de Sam devant la marque de Cain, pourtant le plus gros morceau mythologique de la saison pour l'instant : Dean montre plus d'intérêt pour les traces de grâce inoffensives de Gadreel quoi! De plus, si j'apprécie le retour de la trop sous exploitée mythologie nordique (il faudrait d'ailleurs faire passer le mot aux adorateurs de Fenfir qu' Odin est déjà mort depuis 3 saisons et qu' ils peuvent donc tous prendre leur retraite), j'aurais aimé un peu plus d'approfondissement sur cette secte ainsi qu'un plan un peu plus fin que "On tue tous les humains en commençant justement par les Winchester!"

Sinon, l'épisode a tout de même quelques éléments sympas. Les moments dans la communauté lycanthrope sont souvent très drôles même si j'ai eu d'horribles flash back de Sept à la maison (mention spéciale à la scène du repas, franchement drôle) et nous avons droit à un câlin de Dean sur l'impulsion de ce dernier, ce qui est assez rare pour être savouré. J'ai aussi beaucoup apprécié le clin d'oeil à Sleepy Hollow lorsque Sam décrit Garth comme un Ichabod Crane (vu combien les staffs de ces deux séries se font du gringue sur twitter, je suis sûre qu'ils vont finir par nous pondre un cross-over!) et nous avons droit à un petit ajout à la mythologie générale de Supernatural avec l'annonce que les loup-garous peuvent être nés comme ça et ont alors un meilleur contrôle. Parlant d'ajout au bestiaire de la série, je me permets de rappeler aux aimables scénaristes qu'il y a toujours un vampire Alpha dans la nature : ça fait plus de 3 ans qu'il nous a dit "See you next season". Enfin, j'ai bien apprécié la réflexion de Garth à Dean ("Besides, somebody's got to live to tell this damn story someday, and who better than you? ") vu qu'il l'invite à être le scribe de leurs aventures, rôle jusqu'alors dévolu à un prophète qui est très certainement Dieu et, dans une certaine mesure, à Métatron. Garth en prophète dès que les frangins et Castiel auront botté les fesses à Métatron? Garth comme nouvel avatar des scénaristes? Purée, s'ils sont passés de God-Chuck à Garth, j'ai comme l'impression que leur estime de soi s'est un peu dégradée. Mr. Green

Bref, un stand alone qui ne restera pas longtemps dans ma mémoire mais ce n'est que le 3eme sur 13 épisodes, je ne peux franchement pas me plaindre. Je conclurai en vous conseillant de suivre les live tweet des épisodes par le staff, disponibles sur l'excellent site superwiki : ci-joint le lien pour le dernier en date. https://storify.com/superwiki/sharp-teeth-live-tweeting On peut dire ce qu'on veut (je ne me gène pas^^) sur l'absence de talent d'acteur de Padalecki ou la grosse consommation de drogue des scénaristes, le staff dans son ensemble est très drôle sur twitter (et Padalecki est un des meilleurs). Tenez, un dernier petit tweet du scénariste de l'épisode pour vous donner envie : "Garth'sex scene was cut because of time. Strangely @mishacollins was there staring in the window even though he was not in it."
_________________
Vous avez survécu à mes avalanches de mots? N'hésitez pas à découvrir mes articles sur différentes séries TV sur le site SerieViewer (ceux qui commencent en général par Et si...) http://www.serieviewer.com/articles/thematiques
Revenir en haut
GiveMeVicodine
[Face of Boe]

Hors ligne

Inscrit le: 05 Avr 2010
Messages: 694
Localisation: Partagée entre Nancy et le TARDIS...
Féminin Capricorne (22déc-19jan)

MessagePosté le: Mer 5 Fév 2014 - 22:10    Sujet du message: [Série US]Supernatural Répondre en citant

Supernatural - S09E13 - The Purge

Et bien je dois dire que j'ai été un peu déçue par cet épisode. Sur le papier le scénario avait l'air intéressant mais le manque de rythme et la fadeur qui se dégageait de l'intrigue m'ont empêché d'apprécier l'épisode.

Rien de plus à dire à mon avis vraiment, il aurait pu être sympathique d'être de nouveau confronté au dilemme du "est-ce que la seule nature monstrueuse de quelqu'un justifie t'elle qu'on le tue"... sauf qu'on a déjà eu droit à cela la semaine précédente et que pour le coup, on avait pas autant de scènes de bouderies fraternelles à se taper. Sérieusement, je serais la première à soutenir Sam dans sa décision de couper les ponts avec son frère... si ce n'était pas juste un prétexte à nous sortir les mêmes intrigues que les 8 saisons précédentes. Le manque d'évolution de deux frères à cet égard m'est juste insupportable...


Trailer prochain épisode
Crowleyyyyyyy <3 Can't wait! (non mais sérieusement, vous savez faire évoluer un personnage ne mentez pas! Alors zou, vous allez bosser un peu sur les Winchester! Et plus vite que ça! Ouste! )

_________________

Keep calm, Grab the salt, Don't blink & Text Sherlock
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Tyr
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 18 Jan 2010
Messages: 1 701
Localisation: La Réunion
Féminin Scorpion (23oct-21nov)

MessagePosté le: Jeu 6 Fév 2014 - 16:16    Sujet du message: [Série US]Supernatural Répondre en citant

9x13

Je suis quelqu'un de bien élevée. Mes parents m'ont toujours dit que si on n'a rien de gentil à dire sur quelqu'un ou quelque chose, mieux vaut se taire : je serais donc très brève sur cet épisode.

Je lui reproche essentiellement un problème de rythme (beaucoup de longueurs et relativement peu de scènes vraiment amusantes alors que le sujet aurait dû s'y prêter), un monstre assez peu intéressant (et un peu dégueulasse en plus^^) et des personnages à la limite du OOC. Dean est tellement beauf dans la première partie de l'épisode (incapacité à manger un donut sans s'en foutre partout, réflexions de très mauvais goût à la maîtresse de la 1ère victime sur pourquoi elle pourrait préférer les gros, gourmandise exagérée...) que j'ai réellement cru qu'il était victime d'un sortilège comme dans la saison 7 avec le hamburger. Il régresse en plus sans raisons sur le sujet du "on ne tue pas les monstres s'ils sont gentils" (je pense qu'il n'a pas vu l'épisode de la semaine dernière en fait^^). Sam, quant-à lui, est plus cruel avec Dean qu'il ne l'a été avec qui que ce soit, Crowley compris, depuis bien longtemps : la scène du début où elle demande à Dean s'il va bien après ce qu'il lui a sorti la semaine dernière (le gars est clairement très affecté) et enchaîne sur un... "because... I was just being honest" est assez gratuit je trouve.

Vu que je me plains depuis 4 saisons de l'inamovible fil rouge sur les frangins qui se déchirent puis se réconcilient après quelques conversations à coeur ouvert, vous vous doutez que je n'ai pas été passionnée par cette partie de l'épisode même si j'admets que Sam dit deux trois trucs intéressants dans la conversation finale : c'est vrai que Dean a toujours été plus focalisé sur la survie de Sam que sur toute autre chose et est prêt à sacrifier beaucoup pour cela et ce sans forcément écouter ce que sam lui-même veut. Après, il faut aussi admettre que contrairement à ce que dit Sam il également prêt à se sacrifier lui et pas seulement les autres (il vend son âme pour Sam quand même!) et que Sam n'a pas hésité longtemps lorsque Dean l'a supplié de ne pas se sacrifier en fin de saison dernière. Bref, maintenant qu'on a eu l'épisode où les frères se séparent et où Sam dit mystérieusement qu'il y a un problème plus profond, celui où il le renie et celui où il dévoile à Dean tout ce qu'il lui reproche, je propose qu'on case la semaine prochaine (dans 2 semaines grand max) celui où Dean le secoue comme un prunier et lui dit qu'il est un ingrat hypocrite (Castiel peut aider s'il le souhaite, Crowley aussi d'ailleurs) afin qu'on puisse enchainer sur la réconciliation. Oh, et si on pouvait oublier cette storyline l'an prochain... Rolling Eyes

Allez, je finis sur le positif. San en short/débardeur était un spectacle ma foi bien agréable (il a bien fait de se calmer un peu sur la muscu) et le trailer me laisse penser que l'alternance stand alone/mytologie reste bien gérée cette année. J'attends mieux la prochaine fois!
_________________
Vous avez survécu à mes avalanches de mots? N'hésitez pas à découvrir mes articles sur différentes séries TV sur le site SerieViewer (ceux qui commencent en général par Et si...) http://www.serieviewer.com/articles/thematiques
Revenir en haut
Ithyl
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 22 Avr 2013
Messages: 1 330
Localisation: canada
Féminin Poissons (20fev-20mar) 龍 Dragon

MessagePosté le: Dim 9 Fév 2014 - 04:25    Sujet du message: [Série US]Supernatural Répondre en citant

9X13
Pas un épisode mémorable non plus. Depuis la saison 7-8 je dirais j'ai un gros problème avec Sam (qui était un perso que j'aimais avant). Je le trouve tellement ingrat. Abandonner Dean au purgatoire n'a jamais passé pour moi et dans cet épisode là, le voir reprocher encore à Dean de vouloir le protéger c'est bas. Bon, pour l'histoire ça commence à faire redonnant le: les monstres sont pas tous méchants. On sait qu'ils ont compris les Winchester avec Benny et Garth, pas besoin d'en rajouter. Je n'ai honnêtement pas grand chose à dire sur l'épisode.
J'ai aussi pensé aux Adiposes de DW au début de l'épisode Laughing
Revenir en haut
Amandier
[Bow-ties Club]

Hors ligne

Inscrit le: 04 Nov 2013
Messages: 181
Féminin Scorpion (23oct-21nov) 虎 Tigre

MessagePosté le: Lun 17 Fév 2014 - 16:58    Sujet du message: [Série US]Supernatural Répondre en citant

J'ai connu la série il y a 3 ou 4ans. J'avais regarder la saison 1 et 2 puis ça m'a lassé donc je n'avais pas regardé la suite.

Voyant que ce sujet ressort régulièrement sur le forum, j'ai décidé la semaine dernière de regarder la saison 3. Là j'ai beaucoup plus accroché. J'ai notamment adoré les épisodes où Sam a la poisse après avoir perdu la patte de lapin et l'épisode où Sam (oui encore lui) se refarcie le même mardi où Dean meurt de toute les façons possible des centaines de fois.
J'attaque à présent la saison 4 et l'apparition de l'ange Castiel wouah je kiffe ce perso!

Sinon, les 2premières saisons, j'aimais beaucoup Sam mais j'avais plus de mal avec Dean. Depuis la saison 3, je les adore tout les deux.

J'ai voulu lire vos com' mais vous commencez à parler dès la saison 5 donc je les lirais plus tard ^^"

Pour finir,, je ne sais pas si c'est moi qui suis particulièrement trouillarde mais pour certains épisodes, je suis obligée de laisser la lumière allumée sinon j'ai une sorte d'angoisse insoutenable qui me prends. La lumière me rassure et me permet de voir du coin de l'oeil qu'il n'y a rien d'anormal dans mon appart (oui je suis grave ^^")
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 12:46    Sujet du message: [Série US]Supernatural

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Doctor Who Index du Forum -> Le Tardis -> Autres univers et dimensions -> Fantastique & Fantasy Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 321, 22, 2332, 33, 34  >
Page 22 sur 34

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com