Doctor Who Index du Forum
 
 
 
Doctor Who Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion


[Série US]Supernatural
Aller à la page: <  1, 2, 328, 29, 3032, 33, 34  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Doctor Who Index du Forum -> Le Tardis -> Autres univers et dimensions -> Fantastique & Fantasy
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
booster
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 16 Juin 2010
Messages: 1 171
Localisation: Dans un camp d'entraînement romain
Masculin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Jeu 30 Oct 2014 - 11:59    Sujet du message: [Série US]Supernatural Répondre en citant

10x4
Very bad... Wolf


Bon, il fallait bien que ça arrive, voilà un épisode stand alone peu intéressant, reprenant les mêmes idées et les mêmes personnages. Je ne sais même pas si j'arriverai à en faire trois parties, c'est dire ^^ La review sera donc vite lue, je préviens.

I) Moitiée actrice, moitiée poisson mort
Bien que ce titre peut aussi s'attribuer à notre Padalecki national, je ne parlerai que de cette fille dont je ne me souviens même pas du nom alors que je viens de regarder l'épisode. Déjà que le perso n'est pas intéressant, j'ai vraiment eu du mal à accrocher à son jeu (peut être parce qu'il est inexistant, ça peut aider).
Du côté du perso, rien de nouveau sous le soleil : Une gentille méchante qui fait tout pour rester clean mais qui à la première décision importante choisit la mauvaise (Franchement, qui changerait un membre de sa famille en le transformant en monstre mangeur de coeur... sans même son consentement ?) et se retrouve obligée de réparer les pots cassés elle-même dans les larmes. Espérons juste que ce perso ne fera pas partie de l'éventuel nouveau spin-off que la chaîne prévoit, sinon ce sera un flop de plus.

II)"Ca va ? Oui. T'es sûr ? Oui, et toi ? Après avoir fait...Ouais, mais j'étais obligé. Non c'est faux, tu l'étais pas ! Toi non plus ! Désolé. Désolé aussi, t'avais raison"

Première chose, je pose un copyright sur ce résumé des conversations à coeur ouvert des frères Winchester. Ensuite, rien à dire d'autre sur cette partie d'épisode, à part que la dernière réplique de Dean m'a fait fondre malgré la répétition du schéma plus haut. Et que, comme je le disais plus haut, notre Sam national a aussi la mémoire défaillante des poissons rouges. Quand il dit "C'était trop dur de te voir mort, de te porter à ton lit..." Tu as aussi enterré son corps lacéré et vu partir au Purgatoire. Rien que ça. Mais bon, je te pardonne, ce genre de détail s'oublie vite dans une série aussi longue.
Ah, et pour finir sur une note positive (oui, ça ne me ressemble pas de ne faire que critiquer un épisode, ya toujours un diamant dans la bouse... Qui a dit "Dinosaurs on a spaceship" ? Qu'il se dénonce !), j'ai beaucoup aimé le troll de Dean sur la blessure de Sam qui m'a fait pouffé de rire, ce qui est un exploit étant donné ma capacité humoristique quand je regarde un épisode.

Conclusion (oui, seulement deux parties, j'attends de voir la production de Tyr, elle est beaucoup plus entraînée que moi), un épisode vite oubliable, en espérant que la "FishWolf"(Copyright booster aussi) ne ressurgisse pas dans le futur ou dans un spinoff. Maintenant, je suis plus qu'impatient de voir un épisode bien barré comme sait le faire Supernatural, ce que promet le titre du prochain.

PS: Tyr, moi qui me plaignais du léger spoil sur l'apparition d'un loup-garou, ça a été le premier mot prononcé de l'épisode Laughing
_________________
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 30 Oct 2014 - 11:59    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Tyr
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 18 Jan 2010
Messages: 1 701
Localisation: La Réunion
Féminin Scorpion (23oct-21nov)

MessagePosté le: Ven 31 Oct 2014 - 20:32    Sujet du message: [Série US]Supernatural Répondre en citant

10x04 Paper moon

Dean: You've been kicked, bit, scratched, stabbed, possessed, killed...and you sprain your friggin' elbow?
Sam: Dude, it was more than a sprain. All right? And it was a friggin' demon, but -
Dean: But what? That sling come with a slice of crybaby pie on the side? Please.



Très sincèrement, j'ai hésité à reviewer cet épisode. Il est loin d'être le plus mauvais de la série, je n'ai d'ailleurs pas fait pause en le regardant (vu ma capacité d'attention fluctuante, c'est assez incroyable) mais je n'ai strictement rien à en dire. Si je finissais par tenter de me faire payer pour mes pavés en écrivant un dictionnaire des termes télévisuels, je pense que Paper Moon serait parfait pour illustrer l'article "filler".


I. Et ça continue encore et encore

Ce qui m'a le plus dérangé en fait n'est pas l'intrigue de la semaine. Je n'aime pas les loup-garous: ils n'ont pas la classe des vampires et leur traitement dans Supernatural zappe tout ce qui peut les rendre intéressant dans la Bit-litt (oui, j'assume, je suis fan de bit-litt^^). Cela dit il s'agit là de mon problème, pas de celui de la série : je ne peut donc pas reprocher au scénariste le choix de son sujet, d'autant plus qu'il faut admettre que Supernatural ne nous ressort pas souvent ce monstre. Cela n'a bien sûr pas aidé que les deux dernières occurrences (l'épisode avec Garth ainsi que Bitten, qui introduit kate) étaient franchement très dispensables aussi mais bon... admettons, pourquoi pas des loup-garous. J'apprécie au moins le vague effort de continuité et le fait de nous ressortir un personnage féminin certes peu intéressant mais qui a le mérite d'avoir survécu à sa première rencontre avec les Winchester, ce qui est rare.

Le coté filler, assez inévitable dans une série aussi longue que Supernatural, est lui aussi tout à fait pardonnable. Je dois d'ailleurs admettre que le traitement de l'intrigue principale n'est pas mauvais et sans trop de longueurs. Problème : on connait le schéma par cœur! Menace X apparaît, les frangins s'en mêlent, menace X s'avère ne pas être une menace mais protéger menace Y (ooooooh, un plot twist!^^), les gentils attaquent menace Y, les frangins perdent, menace X les sauve en tuant menace y. Les frangins décident d'épargner menace x. C'est en gros le schéma, pour ne pas chercher plus loin, de l'épisode de l'an dernier avec Jody la shérif et la jeune fille recueillie par des vampires. Cela n'a pas aidé que les deux loup-garous redshirts soient si peu caractérisés qu'ils en sont ridicules (ce sont en gros des méchants caricaturaux qui laissent 100 fois aux héros le temps de se libérer), ce qui est trop souvent le cas dans ces fillers (pour reprendre ma comparaison précédente, les vampires de l'épisode avec Jody étaient du même acabit).

Mais bien sûr, le plus répétitif ici n'est pas le scénario. Pour la 10ème année consécutive, les scénaristes nous condamnent donc à réentendre une énième version du dialogue entre frangins pour "mettre au point " le problème principal, comme d’habitude dans l'Impala. Cela fait bien 5 ans que je ne supporte plus ces scènes, ça n'avait donc aucune chance de m'intéresser, mais je trouve que là les scénaristes eux-même semblent être en mode automatique! Aucun des deux frères ne semble impliqué dans la discussion. Du coté de Sam, cela pourrait être dû à l'absence totale de talent d'acteur du autrement bien sympathique Padalecki (sérieusement, même avec des lunettes de soleil qui cachent la moitié de ses expressions il parvient à être ridiculement peu crédible!) mais du coté de Dean, c'est plus surprenant. Repassez-vous la scène, ils ont tous deux l'air de se faire chier autant que moi (et je vous jure que pour ce genre de scène c'est une performance). Puisque Booster a posé un copyright, je ne vais pas retranscrire ici le résumé du dialogue mais je ferais tout de même remarquer un petit changement concernant le discours habituel: pour une fois les deux frères sont au fond parfaitement d'accord!

Dean est convalescent, on ne sait pas trop si la marque va avoir une influence (spoiler, oui!^^) mais il ne peut pas non plus rester les bras croisés. Il n'est pas fier de son passé démoniaque (même si le fait qu'il soit embarrassé par son flirt avec Crowley est bien sûr honteux^^). Sam a vraiment été traumatisé par la mort bien gore de Dean et il est conscient d'avoir été trop loin pour le récupérer mais n'a pas de vrais remords parce que ça fait 10 saisons que chaque Winchester va trop loin pour sauver l'autre et que ça ne va pas s'arrêter maintenant. Les deux frangins sont d'ailleurs pour une fois conscients que l'intrigue principale de l'épisode est un miroir de la discussion qu'ils ont (il serait temps, cette technique narrative est usée jusqu'à l'os^^), comme le montre ce dialogue :

Dean: Kate and Tasha are monsters, and last I checked we kill monsters.
Sam: Right, but how can you possibly blame Kate for fighting for her sister, we do it all the time.
Dean: Oh yeah, that's worked wonders for us.
Sam: We're still here, aren't we?
Dean: Yeah, but is it right?



Je suis assez désespérée pour saluer la moindre once de nouveauté dans ce genre de scène et j'apprécie donc que les frangins ne se disputent pas sur le fond et aillent dans la même direction. cela ne rend hélas pas ces scènes plus passionnantes, d'autant plus qu'elles sont TRES répétitives, chaque personnage se sentant visiblement obligé de répéter son argument plusieurs fois ALORS QUE POUR UNE FOIS ILS SONT D'ACCORD! Rolling Eyes

II La lumière au fond du tunnel

Bon, je râle (avec raison, faut pas déconner) mais cet épisode n'est pas non plus à jeter. Déjà, comme de plus en plus souvent, les scénaristes n'hésitent pas à donner de solides coups d'épaule dans le 4eme mur. Je suis très bon public là dessus et ça m'amuse toujours autant. Le festival commence avec la technique filmique lorsque victime numéro 1 semble s'adresser directement à la caméra (et donc à nous) au moment de prononcer les habituelles paroles du "dragueur qui va se faire buter de manière très gore".

Il continue avec la private (enfin, semi-private) joke entre le staff actuel et Osric Chau (l'acteur interprétant Kevin), toujours très impliqué dans le fandom. Celui-ci, lors d'une convention, a blessé involontairement Padalecki à l'épaule (c'est pourquoi Sam porte une attelle). Chau est bien sûr très gêné et les scénaristes se font un malin plaisir depuis le début de la saison de montrer du doigt la blessure de Padalecki, ce qui fait bien sûr râler le pauvre Chau qui live-tweete régulièrement les épisodes. Je vous conseille d'ailleurs fortement de suivre lesdits livetweets (le site Superwiki les retranscrit) : la majorité du cast joue le jeu et c'est très drôle (Padalecki est souvent un des plus amusants d'ailleurs, comme quoi...^^). Pour vous donner envie, voilà la retranscription des tweets de Chau à ce sujet durant cet épisode:
"Okay.. Let this be the last episode with a demon sprain reference." "if they actually give that demon the name Osric.. I.. I don't know what I'd do actually. Cry or celebrate?"

Je me permettrais d'ajouter aussi dans les pichenettes au 4eme mur le coté ultra classique de cet épisode: quiconque a suivi la série ces 10 dernières années était je pense capable de deviner la majorité des répliques, quasiment au mot prêt. C'est paresseux, oui, mais drôle tout de même. Mais le plus beau clin d'oeil reste tout de même le titre de l'épisode, paper moon. Pour ceux qui l'ignorent, c'est le nom donné aux lanternes en papier de forme sphériques : c'est aussi l'outil communément utilisé dans les films à très bas budgets pour montrer une pleine lune. Les scénaristes nous avouent donc dès le titre de l'épisode qu'ils ont des clopinettes pour réaliser 45 minutes d'épisode et qu'il ne faut pas non plus s'attendre à des miracles. Pas de personnages secondaires "chers" (je me demande sincèrement combien Sheppard leur coûte par épisode), effets spéciaux minimums, scénario basique... yep, on est clairement dans le low budget. Smile


Pour conclure, je me ferai une joie d'oublier cet épisode qui, sans m'avoir donné l'impression de perdre 45 minutes de ma vie (en grande partie grâce au sens de l'humour des scénaristes et à la musique toujours super), n'a absolument aucun intérêt. Cela ne mérite même pas de faire un plan en trois parties, na!^^ Vivement le prochain, qui au moins assume totalement son coté gros délire : j'espère que la série ne va pas rater son 200ème épisode, un mauvais méta est si vite arrivé.


Citation:
PS: Tyr, moi qui me plaignais du léger spoil sur l'apparition d'un loup-garou, ça a été le premier mot prononcé de l'épisode Laughing

Vi, c'est pour ça que je te disais que c'était vraiment pas un spoil important. J'ai bien rigolé. Laughing
_________________
Vous avez survécu à mes avalanches de mots? N'hésitez pas à découvrir mes articles sur différentes séries TV sur le site SerieViewer (ceux qui commencent en général par Et si...) http://www.serieviewer.com/articles/thematiques
Revenir en haut
Amandier
[Bow-ties Club]

Hors ligne

Inscrit le: 04 Nov 2013
Messages: 181
Féminin Scorpion (23oct-21nov) 虎 Tigre

MessagePosté le: Dim 2 Nov 2014 - 12:19    Sujet du message: [Série US]Supernatural Répondre en citant

Paper moon

Mi figue mi raisin cet épisode. Un stand alone classique mais ça m'a fait passer la soirée.

Que Kate transforme sa soeur en louve pour la sauver, je trouve ça louable, j'aurais fait pareil pour mon frère (et tant pis pour les conséquences). Par contre, un truc m'a géné: Sam et Dean s'acharne à se sauver même si l'un d'entre eux devient "méchant", par contre si ça concerne 2soeurs c'est pas valable? La "gentille" va tuer la "méchante". J'aurais trouvé plus cohérent que ce soit l'un des frêres qui le fasse.

C'est bien que les frêres essayent de se parler sauf qu'ils brassent du vent.

Du coup bof cet épisode
Revenir en haut
Ithyl
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 22 Avr 2013
Messages: 1 330
Localisation: canada
Féminin Poissons (20fev-20mar) 龍 Dragon

MessagePosté le: Lun 3 Nov 2014 - 00:38    Sujet du message: [Série US]Supernatural Répondre en citant

10X04

Voila mon ressenti pour cet épisode.
C'était ennuyeux, sans intérêt. Les mêmes dialogues insipides des deux frères (après 10 saisons oui c'est indigeste) et un personnage secondaire dont tout le monde se fiche qui vient d'un épisode précédant dont tout le monde se fiche avec une intrigue simpliste et vue et revue (dont tout le monde se fiche) bref, j'ai hâte de voir le prochain épisode car je ne pense pas que ça puisse être pire.
Revenir en haut
Tentacule
[Ood]

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2014
Messages: 16
Masculin

MessagePosté le: Mar 4 Nov 2014 - 19:22    Sujet du message: [Série US]Supernatural Répondre en citant

GiveMeVicodine a écrit:
A la demande général d'absolument personne à part Tyr, voilà ENFIN ma première review de la rentrée:


Je me suis inscrit récemment sur ce forum, mais je lis vos reviews (et celles de Tyr) de SPN depuis peut-être deux ou trois saisons, alors je me joins à la demande générale. Wink

Je postais juste pour dire ça, parce que je n'ai pas grand chose à dire de positif sur cette saison 10, alors je vais m'abstenir de commenter les derniers épisodes.
Revenir en haut
booster
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 16 Juin 2010
Messages: 1 171
Localisation: Dans un camp d'entraînement romain
Masculin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Mer 12 Nov 2014 - 17:35    Sujet du message: [Série US]Supernatural Répondre en citant

10x5
Permission to...
wait for it...
SQUEEEEEEEEEEEEEEEEE


On ne va pas se mentir, c'était le meilleur épisode meta de la série. Oui, je le mets devant "French mistake", parce que j'adore les musicals. C'est parti pour une review assez structuré j'espère. Je vous préviens tout de suite, certains accès de fanboyisme se produiront régulièrement durant la lecture. Désolé pour la gêne occasionnée.

I) "We give to the audience what it wants: Meta, then more meta, plus meta, within meta... !"
Cette citation d'une vidéo de la talentueuse Leigh Lahav sur Youtube correspond tout à fait à cet épisode. Pour le 200ème épisode de la série, nous avons un quatrième mur inexistant à se demander comment l'épisode tient debout.
Dans toutes les séries "légendaires" encore en production qui ont une fanbase encore active demande un épisode musical (Oui, je fais une généralité de mon cas. Désolé, mais c'est vrai). Supernatural m'a donné ce que j'attendais, je ne suis pas déçu (à part le fait que le cast du show soit entièrement féminin, mais c'est un coup de plus au quatrième mur pour souligner l'extrême masculinité du cast de la série, donc ça passe). J'espère pouvoir réécouter certaines des chansons de l'ep (pour ne pas dire toutes), car elles ne sont excessivement géniales, mais qu'est ce qu'elles portent comme histoire !

II) OS de la muse Calliope...
Pour essayer d'en revenir à l'intrigue basique de l'ep, rien à dire, car c'est tellement avoué que c'est le fanservice qui compte qu'on peut mettre de côté cet aspect de l'épisode. Une ancienne divinité classique, qui se fait zigouiller en deux temps trois mouvements. Mention spéciale à l'explosion dégoûtante de matière inconnue, ils devraient faire ça plus souvent, parce qu'à part les Léviathans de souvenir, les monstres meurent tout en propreté (ou en poussière à la limite mis un coup de plumeau, c'est nettoyé...)
Pour en finir avec ce sujet, je pensais que Calliope était la régisseuse du spectacle. D'habitude, les méchants se trouvent dans l'environnement des frères très vite dans l'épisode, de sorte qu'on ne les soupçonne pas (ce qui ne marche plus depuis un moment mais bon...). Là, c'est vraiment une entité à part. OK ^^

III) Dean, Sam, Sastiel, Chuck gnééééééé *se noie dans la bave.
Ici, c'est une partie interactive. Mettez tout ce que vous avez aimé comme répliques, situations, anecdotes dans l'ep en vrac. Allez-y (les débordements de fangirlismes y sont autorisés, ainsi que les expressions kikous)
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.

Voilà, maintenant mes seuls regrets dans cet ep sont de ne pas avoir pu suivre le live-tweet des acteurs en direct et de ne pas avoir vu Castiel et Crowley. Mais c'est tout à fait logique, c'est mon côté obscur de fanboy qui parle.

En conclusion... Joyeux 200ème épisode Supernatural... on attend le 300ème maintenant ^^


_________________
Revenir en haut
Amandier
[Bow-ties Club]

Hors ligne

Inscrit le: 04 Nov 2013
Messages: 181
Féminin Scorpion (23oct-21nov) 虎 Tigre

MessagePosté le: Mer 12 Nov 2014 - 21:30    Sujet du message: [Série US]Supernatural Répondre en citant

J'ai du mal à trouver mes mots. Cet épisode était magique! ça fait tellement longtemps que je n'ai pas ri autant en regardant un épisode. Tellement de choses à dire.

* La tête des frêres quand ils découvrent la pièces de théatre.
*Le déni de Dean et ses réactions face au wincest et destiel.
* Les filles qui éclatent de rire quand Sam et Dean décline leur identité.
* Les robots et tentacule m'ont fait penser à Doctor Who, je pense que c'est fait exprès pour rendre hommage à ceux qui font des crossovers dessus.
* Dean qui se fait balancé par l'épouventail plusieurs fois à travers la scène par l'épouventail (j'ai eu un fou rire de malade).
* Toutes les chansons étaient superbe, j'étais émue.
*Chuck à la fin *-*
*Puis de nombreuses références à pleins de séries, film XD

Magique je vous dis *-*
Revenir en haut
okami34
[Conquête du Cpt Jack]

Hors ligne

Inscrit le: 06 Déc 2013
Messages: 112
Féminin

MessagePosté le: Jeu 13 Nov 2014 - 00:48    Sujet du message: [Série US]Supernatural Répondre en citant

C'est pour ce genre d'épisode que je continue encore à regarder cette série après 10 saisons.
C'est pour ce genre d'épisode que j'apprécie cette série, qui cumule pourtant de lourds défauts, rien que le jeu horrible d'un des deux acteurs principaux m'aurait fait fuir depuis longtemps pour n'importe quelle autre série.
Mais voilà, SPN (comme Docteur Who d'ailleurs) est une série complètement à part dans ma sérithèque.
Elle me rappelle X-Files avec nostalgie, qui pouvait aussi bien passer d'un épisode parodique, à un épisode horrifique, à un épisode comique, à un épisode très sombre puis à un épisode en noir et blanc ect avec aussi tout le coté méta, comme l'épisode où un film est fait sur Mulder et Scully où ils sont interprétés par des acteurs qui les caricatures...
Cette série qui est, il faut le dire, pour la majorité de ses épisodes, globalement très moyenne, devient complètement génial le temps d'un épisode, au moins une fois par saison.
Mais la plus grosse qualité de SPN c'est l'attachement que l'on éprouve pour les personnages (Crowley, Dean, Castiel...), en même temps après 10 ans à les suivre, il ne peut pas en être autrement. SPN sait faire plaisir à ses fans, comme ça a déjà été le cas par le passé. Pourtant là où je ne supporte pas le fan-service made in Moffat dans DW, le fan-service dans SPN est très différent, on sent que l'équipe se fait plaisir à donner du plaisir à ses fans.

En tout cas, j'espère que la série nous réserves encore des épisodes de ce genre et qu'elle ne va pas s’arrêter de si tôt.

Et je n'ai pas honte de dire que la chanson finale m'a presque tirée une larmichette^^

_________________
Revenir en haut
Ithyl
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 22 Avr 2013
Messages: 1 330
Localisation: canada
Féminin Poissons (20fev-20mar) 龍 Dragon

MessagePosté le: Jeu 13 Nov 2014 - 23:43    Sujet du message: [Série US]Supernatural Répondre en citant

10X05

C'était tout simplement génial !!! j'ai tellement rit.
Amandier a écrit:
J'ai du mal à trouver mes mots. Cet épisode était magique! ça fait tellement longtemps que je n'ai pas ri autant en regardant un épisode. Tellement de choses à dire.

* La tête des frêres quand ils découvrent la pièces de théatre.
*Le déni de Dean et ses réactions face au wincest et destiel.
* Les filles qui éclatent de rire quand Sam et Dean décline leur identité.
* Les robots et tentacule m'ont fait penser à Doctor Who, je pense que c'est fait exprès pour rendre hommage à ceux qui font des crossovers dessus.
* Dean qui se fait balancé par l'épouventail plusieurs fois à travers la scène par l'épouventail (j'ai eu un fou rire de malade).
* Toutes les chansons étaient superbe, j'étais émue.
*Chuck à la fin *-*
*Puis de nombreuses références à pleins de séries, film XD

Magique je vous dis *-*


Je te cite, Amandier@ car je suis d'accord avec tout ce que tu as dis. Je me suis senti légèrement visée pour ce qui est du Destiel. Je n'en écris pas, mais j'aime bien ce couple. Dean est choqué tandis que Sam en ajoute: Samtiel, Casdean etc, j'ai trouvé ça hilarant.

J'ai adoré cette chanson de ''Castiel'' ,seul, qui attend avec amour un signe de son protégé. J'ai trop rit. Toutes les chansons étaient biens et j'aime le fait que les personnages sont toutes des femmes, c'est très ironique. Comme le dit booster, Supernatural étant principalement masculin.

Les monstres à tentacules et le robot m'ont aussi fait pensé à Doctor Who, surtout le robot qui m'a rappelé les cybermen de One.

Le côté meta est toujours aussi intéressant dans SPN. Je pense que c'est la seule série qui réussi à bien le faire.

Je pense aussi que le fanservice de SPN est sympathique, les clins d'oeil aux fans qui écrivent des fanfics slash est trop bien (contrairement à Moffat qui semble les mépriser plus qu'autre chose).

Un 200e mémorable, félicitations à l'équipe.
Revenir en haut
Tyr
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 18 Jan 2010
Messages: 1 701
Localisation: La Réunion
Féminin Scorpion (23oct-21nov)

MessagePosté le: Dim 16 Nov 2014 - 15:18    Sujet du message: [Série US]Supernatural Répondre en citant

10x05 Fan fiction
If you cut your hair a little you'd make a pretty good Dean!

Joyeux anniversaire Supernatural! 200 épisodes, même quand on est hébergé par une chaîne aussi fidèle à ses séries que peut l’être la CW, c’est une performance. J’imagine que les scénaristes ont dû se creuser la tête pour trouver comment fêter dignement un événement aussi important et pondre un épisode rendant hommage à ce qui fait la force et la longévité de la série. Etrangement, moi qui n’ai pas toujours beaucoup de réussites concernant mes théories (rho, ça va, arrêtez de ricaner !^^), j’ai la quasi certitude que le brainstorming a dû se passer un peu comme ça.

Marshmallow : Bon, les gars ! On nous attend au tournant pour cet épisode, on ne peut pas se rater ! Qu’est-ce que les fans aiment le plus dans Supernatural ?
Scénariste 1 ? Le jeu d’acteur de Jared ? Les brouilles entre les deux frères ? Les scènes de conversation à cœur ouvert dans l’impala ? Les épisodes stand alone sans humour ni personnages secondaires charismatiques ? Non, je sais… les Ghost facers !
Marshmallow : Non mais arrêtez 5 minutes de déconner, c’est important là !
Scénariste 2 : Castiel et Crowley ? Les monstres effrayants ? Les guests connus ? Les frangins qui enlèvent le haut et si possible le reste ?
Marshmallow : Pas possible, on a 15 euros de budget et l’interdiction de montrer plus d’un personnage torse nu par saison, c’est pas HBO ici !
Scénariste 3 : Bon ben… On part sur du méta du coup ?
Marshmallow : Ca passera jamais, on l’a trop fait et on s’est grillé en saison 6 ! On pourra jamais aller aussi loin que The French Mistake après tout, le public ne pourra pas s’empêcher de comparer.
Scénariste 3 : Chiche…
Scénariste 1 : Du coup on peut quand même placer les Ghost facers ?

Après avoir confisqué le LSD de scénariste 1, Marshmallow donna son accord et quelques mois plus tard nous voilà avec Fan fiction.

Je ne vous cacherai pas que je le sentais très mal cet épisode, en particulier après avoir vu le trailer. Je déteste les musicals à de rares exceptions près (Buffy et Scrub), et même là ce sont loin d’être mes favoris. Je me méfie aussi fortement des épisodes « ultra-métas » de Supernatural, c’est-à-dire ceux qui ne sont pas intégrés au fil rouge de la saison. The Monster at the end of the book, Changing channel, The french Mistake et plus récemment Meta fiction sont pour moi une réussite parce que l’intrigue principale permet de donner une structure plus ou moins solide au fan service de l’épisode. Les stand alone meta en revanche sont bien plus problématiques : pour un LARP and the Real Girl fort sympathique mais pas transcendant, combien de mariages fadasses avec Becki, de conventions Supernatural lourdingues et de Ghost facers ? Bref, je n’y croyais vraiment pas. Bon ben… Ce n’est pas la première fois que je me trompe.


I Meta fiction
-The whole "author inserting himself into the narrative...is just not y favourite"I kind of hate the meta stories.


C’est un fait, les scénaristes de Supernatural maîtrisent les ficelles du méta. Je ne relèverai pas ici tous les moments de ce type dans l'épisode (ça serait long) mais j’ai particulièrement apprécié le faux générique en néon qui s’avère en réalité être un accessoire de la pièce de théâtre, immédiatement suivi d’un best of des meilleurs génériques métas (mon favori reste de loin celui de Metatron) ainsi que l’inévitable délire sur le subtexte (« you can’t write subtext without SEX »). Petit détail très appréciable, Dean montre son mépris pour l’idée d’un quelconque subtexte Dean-Sam en…regardant fixement la caméra pendant qu’il grimace. Cela permet non seulement d’exploser ce qui restait du 4eme mur mais rappelle l’autre grand moment méta de la série, The French Mistake, lorsque les Winchester tentent en vain de jouer leur propre rôle et que Sam explique à Dean de ne surtout pas regarder la caméra.

Comme je le disais précédemment, les scénaristes ont parfois la main un peu lourde mais il est indéniable qu’ils savent comment faire sourire les fans. Cela est tout d’abord dû au fait que l’équipe de scénaristes travaille ensemble depuis un certain temps maintenant et connait très bien la série, ce qui leur permet de truffer l’épisode d’autoréférences. Références à des monstres des saisons précédentes (l’épouvantail, le tulpa), à des personnages disparus depuis maintenant quelques temps (Rufus), à certaines répliques particulièrement appréciées du fandom (« idjits », « assbutt »), à des résolutions attendues (comme toute divinité dans Supernatural, Calliope a une espérance de vie d’environ 5 minutes après avoir croisé un Winchester)… Ils se sont même souvenus que Dean est incapable de faire un discours de motivation de troupes qu’il n’a pas piqué quelque part (bon, sa source est meilleure que Braveheart au moins^^). Bref, il est clair que l’équipe maîtrise autant le matériel que le fan le plus assidu et cela crée obligatoirement une certaine complicité lorsque c’est aussi visible.

Il faut admettre qu’ils ont également très bien réussi leur mise en abyme : Supernatural existe donc dans la série comme une série de romans mais est ici adaptée en pièce de théâtre par une fan admettant elle-même être très influencée par les fanfictions, fanfictions existant bien sûr dans l’univers de la série par rapport aux livres mais également dans le nôtre par rapport à la série et influençant cette semaine les scénaristes de l’épisode, comme le montre le titre de celui-ci… ouch, ma tête ! Pour compléter cette mise en abyme , Fan fiction va également assumer son statut de stand alone en reprenant point par point les étapes d’un filler classique : découverte d’un potentiel cas de la semaine suite à une disparition suspicieuse, début d’enquête, doute sur la validité du cas de la semaine, deuxième disparition, moments de recherches (je rêve d’ailleurs ou lesdites recherches se font…dans une bibliothèque publique?), fausse piste (le Tulpa) puis résolution. Cela donne d’ailleurs un rythme un peu lent durant une partie de l’épisode, c’est le reproche principal que je ferais à Fan Fiction même si je comprends parfaitement que cela fait partie du méta.

Enfin, les scénaristes prouvent encore une fois qu’ils connaissent bien le genre des fanfictions et ne se contentent pas (comme ils l’ont fait parfois, soyons honnêtes) de caricaturer les plus extrêmes. Le vocabulaire spécifique est maîtrisé (et questionné, ce qui est de bonne guerre, en effet « deastiel » serait plus logique que « destiel ») et on nous sous-entend plusieurs cross-over possibles. Je pense en particulier à X Files (« I want to believe »^^), Harry Potter avec le nom de la proviseur, « Salazar », qui m’a fait partir sur une fausse piste (j’ai cru que c’était la méchante) et Doctor Who pour le coté sci-fi intégré à la pièce (la tête de robot, les tentacules, le vaisseau spatial…) : ces deux derniers sont des cross-over très fréquents dans le fandom Supernatural et je doute donc que ces éléments aient ait été choisis au hasard. Les scénaristes montrent aussi qu’ils comprennent la capacité d’un fandom à partir complètement en vrille sur un moment minuscule, voire une simple réplique (ici une chanson entière sur le moment en saison 5 où Castiel attend patiemment toute la nuit que Dean ait fini de dormir).

Mais ce qui m’a sans conteste fait le plus plaisir est le fait qu’ils soient visiblement allés chercher ce qui fait le plus grogner les fans dans les nombreuses incohérences et sous-intrigues non résolues de la série (on n’a que l’embarras du choix, il y en a beaucoup comme pour toute série très longue). Dean va donc admettre à voix haute que la « Samulette » en tant qu’objet magique ne servait à rien du tout et qu’elle n’était en fait qu’un énième symbole de la relation fraternelle des Winchester et, surtout, la pièce va rappeler ENFIN aux deux frangins qu’ils ont toujours un demi-frère dans une cage infernale en fort mauvaise compagnie. Bref, l’épisode montre que les scénaristes connaissent les rôles principaux des fanfictions : s’engouffrer dans les trous des scénarios afin de répondre aux questions sans réponses ou bien (c’est ce qu’on appelle les AU) changer un élément important et imaginer en quoi cela changerait l’univers de l’œuvre (ici lorsque l’auteur de la pièce annonce qu’elle a changé provisoirement le sexe de Dean).


II Mea culpa

Autre aspect très sympathique de l’épisode, les scénaristes profitent de ce moment méta pour nous offrir non seulement, sans surprises, un grand moment d’auto-dérision (on n’a jamais pu accuser le staff de se prendre au sérieux^^) mais également pour s’excuser indirectement de certaines maladresses dans les précédents épisodes métas.

“That is some of the worst fanfiction I have ever heard!” Affirme Mary lorsque Dean lui résume les cinq saisons qu’elle a ratées depuis le départ de Chuck. Et comment lui donner tort vu la manière dont Dean les résume, insistant sur les moments les moins passionnants (San hits a dog) et oubliant tout contexte. Ce n’est pas la première fois que les scénaristes sous-entendent que leur œuvre ne vaut pas tripette (il suffit de voir le nombre de personnages qui admettent que les romans de Chuck sont de la sous-littérature) et ça m’amuse toujours autant.

Comme dans tout épisode méta, Fan fiction n’hésite pas à mettre le doigt sur les aspects ratés de la série. Les « previously » sont en général bien trop révélateurs voire carrément spoilers ? Celui-ci est une simple image de la couverture du script du pilote. La série, budget oblige, n’a pas toujours les moyens de satisfaire ses ambitions niveau effets spéciaux ? Le générique version néon et le coté très cheap de la pièce mettent bien le doigt sur le problème. Supernatural a une nette tendance à faire mourir ses personnages féminins et à proposer un cast à fort taux de testostérones ? L’intégralité du cast de la pièce est féminin et les frangins Winchester, qui ne servent pas à grand-chose dans l’épisode quand on y réfléchit, se font sauver par les « demoiselles en détresse ». Les « boy melodrama scenes», scènes à cœur ouvert entre les frangins dans l’impala sont tellement récurrentes et ressemblantes qu’elles commencent à ennuyer une bonne partie des fans ? Elles sont immédiatement surnommées « bowel movement scenes » par les Winchester (et ne me dites pas que ce n’est pas une référence à la manière dont Padalecki grimace systématiquement durant ces moments). Les scénaristes se moquent également de leur cast vieillissant (« You’re way to old to play Sam and Dean ») et de la coiffure toujours aussi improbable de Sam qui peut être imitée par une perruque servant à cospayer l’héroïne de Orphan Black.

Mais c’est surtout dans la vision du fandom que les scénaristes font de gros progrès cet épisode. S’ils n’ont jamais hésité à mettre le doigt sur les aspects les plus ratés de leur série, ils avaient jusqu’ici tendance à présenter leurs fans de manière peu flatteuse. Je pense en particulier au personnage de Becki, caricature de la fan obsessionnelle et de plus en plus insupportable à chaque apparition. Ici, le traitement est bien plus fin : si Marie partage certains aspects avec Becki (en particulier son intérêt pour le wincest), elle est nettement moins agaçante et fait preuve d'un réel talent. de plus, l’épisode nous montre d’autres types de fans comme celle qui estime qu’il ne faut pas toucher au canon (et se fait justement enlever à cause de ça, belle manière pour les scénaristes d’encourager l’imagination chez les fanfiqueurs) et celle qui semble apprécier les cross-over (deux références à X Files en relativement peu de répliques).

Surtout, là où les deux frères n’avaient jusqu’à présent montré que mépris et gêne devant cet aspect du fandom, ils changent ici complètement de comportement. Sam est amusé et tolérant du début à la fin (je dois même admettre à ma grande surprise qu’il joue très bien l’amusement affectueux lorsqu’il dit à Dean qu’il trouve que la réalisation de la pièce n’est pas inintéressante du tout) et si Dean persiste à trouver Wincests, Destiels et cross overs profondément déplaisants il finit par rentrer dans le jeu, tapant du pied en cadence devant une des chansons, se passionnant pour la « BM scene » et appelant Marie « Sammy » à la fin de la pièce.

J’ai personnellement pris ce « je ne vois pas les choses comme ça mais je respecte » de Dean, en particulier lors de son discours de motivation au cast, comme les excuses des scénaristes au fandom qu’ils ont parfois lourdement parodié : “ I know I have expressed some differences of opinion regarding this particular version of “Supernatural,” but tonight It is all about Marie's vision. Marie's “Supernatural.” So I want you to get out there, and I want you to stand as close as she wants you to, and I want you to put as much sub into that text as you possibly can.” Cette impression est encore renforcée à la fin lorsque, toujours par l’intemédiaire de Dean, les scénaristes encouragent les fanfiqueurs à aller jusqu’au bout de leur vision même si cette dernière peut ne pas leur plaire personnellement.
-You know, this has been...Educational...Seeing the...story from your perspective. You keep writing, -Shakespeare.
-Even if it doesn't match how you see it?
-I have my version, and you have yours.



III Carry on my TV show

Si j’ai beaucoup apprécié que les scénaristes montrent qu’ils sont conscients des faiblesses de leur série et de leur traitement parfois maladroit de son fandom, il ne fallait pas non plus qu’ils tombent dans l’excès inverse et ne fassent que dénigrer leur travail. Il y a après tout une raison si les irréductibles que nous sommes continuent à regarder religieusement chaque semaine depuis 10 ans les aventures de deux co-dépendants malchanceux dont un handicapé de l’expression faciale et j’ai été tout aussi ravie de voir combien le staff et le cast aiment leur bébé que de les voir se moquer de ses défauts.

Déjà, alors même que je n’aime pas du tout les musicals, je dois admettre que les chansons sont vraiment chouettes : bien chantées, entraînantes et résumant parfaitement la série (j’aime en particulier On The Road so far). Ils nous ont même proposé un exorcisme musical, c’est fort : j’attends avec impatience que les frangins testent pour savoir si ça marche aussi bien qu’en version psalmodique. Quant-à la version acapella de Carry on my wayward son (« It’s a classic »^^), je pense qu’elle n’a pas pu laisser un seul fan indifférent.

D’ailleurs, même si la première partie de l’épisode nous présente la pièce comme complètement ratée, le produit fini ravit son public tout comme la série continue à ravir le sien de temps à autres. Celui-ci montre son appréciation devant les points forts de la pièce qui sont d’ailleurs les mêmes que ceux de la série : certains effets spéciaux bien réussis malgré le petit budget (les exorcismes), l’aspect gore assumé et souvent très drôle (la tête des spectateurs arrosés de sang violet, d’abord choqués puis ravis, est hilarante !), le fait que le cast s’investisse visiblement dans le show et les surprises qu’elle parvient encore à nous offrir après tant d’années. Rien d’étonnant à ce que, comme le public de la pièce, les fans aient eu envie de se lever et applaudir à la fin de l’épisode. Calliope est sans doute celle qui résume le mieux les raisons pour lesquelles la série continue à plaire : « Supernatural has everything. Life, death, resurrection, redemption -- but above all, family. All set to music you can really tap your toe to. It isn't some meandering piece of genre dreck, it's... epic.”

Et en parlant de surprendre son public, comment ne pas finir cette review par le cadeau final des scénaristes à leurs fans ? Je parle bien sûr de l’arrivée surprise de Dieu lui-même, alias Kripke alias Chuck, qui vient en coup de vent donner sa bénédiction à la pièce/la série. Bon, une petite bénédiction du bout des lèvres (« not bad ») mais venant du type qui avait abandonné la série/l’humanité depuis la saison 5, cela fait chaud au cœur. Sincèrement, je ne pensais pas qu’on reverrait un jour Chuck vu que les scénaristes voulaient clairement laisser l’ambiguïté sur le fait que Chuck soit Dieu (même si les indices qui le laissent penser sont nombreux). Cette ambiguïté est désormais quasiment levée : Castiel nous a dit en saison 8 que Chuck avait été « désactivé » en tant que prophète, laissant la place à Kevin, et que la seule explication était sa mort. Le fait qu’on nous prouve qu’il est vivant semble bien montrer qu’il a des pouvoirs supérieurs. Bien sûr le doute subsiste, après tout, Dieu a pu le désactiver et lui ordonner de rester discret : cela dit, le fait qu’il soit venu montre qu’il n’a pas l’obligation de rester caché, c’est donc peu probable.


Pour conclure, il s’agit là d’un très bel épisode anniversaire. Il a ses défauts, en particulier au niveau du rythme, mais il réussit ce qui était clairement son but principal : offrir une belle déclaration d’amour au fandom. Fan fiction est exactement ce que son titre indique, un épisode pour les fans par des fans, et je suis ravie de voir que la série parvient encore à nous transporter après 10 ans de route. Vivement le prochain anniversaire, j’espère que pour le 300ème épisode ils n’oublieront pas Crowley !
_________________
Vous avez survécu à mes avalanches de mots? N'hésitez pas à découvrir mes articles sur différentes séries TV sur le site SerieViewer (ceux qui commencent en général par Et si...) http://www.serieviewer.com/articles/thematiques
Revenir en haut
Ithyl
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 22 Avr 2013
Messages: 1 330
Localisation: canada
Féminin Poissons (20fev-20mar) 龍 Dragon

MessagePosté le: Dim 16 Nov 2014 - 18:00    Sujet du message: [Série US]Supernatural Répondre en citant

Super critique Tyr, comme toujours. Je suis assez d'accord avec toi.
Revenir en haut
Tyr
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 18 Jan 2010
Messages: 1 701
Localisation: La Réunion
Féminin Scorpion (23oct-21nov)

MessagePosté le: Mar 18 Nov 2014 - 16:52    Sujet du message: [Série US]Supernatural Répondre en citant

Merci bien.

Purée, je viens de voir la promo du prochain épisode... Les scénaristes ont apparemment eu besoin de plus d'une semaine pour évacuer la drogue utilisée pour l'épisode anniversaire...
_________________
Vous avez survécu à mes avalanches de mots? N'hésitez pas à découvrir mes articles sur différentes séries TV sur le site SerieViewer (ceux qui commencent en général par Et si...) http://www.serieviewer.com/articles/thematiques
Revenir en haut
booster
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 16 Juin 2010
Messages: 1 171
Localisation: Dans un camp d'entraînement romain
Masculin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Mer 19 Nov 2014 - 16:03    Sujet du message: [Série US]Supernatural Répondre en citant

10X6
Cluedo Time


Citation:
Les scénaristes ont apparemment eu besoin de plus d'une semaine pour évacuer la drogue utilisée pour l'épisode anniversaire...

C'est effectivement ce qui s'est produit pur l'épisode de cette semaine à mon sens. Heureusement, il en restait assez dans leurs veines pour contrebalancer leur logique de scénariste en nous fournissant un très bon épisode classique. Allons-y pour la review !

I) C'est d'un classique !
On radote on radote, mais je le redis encore une fois: c'est difficile de faire du nouveau dans une série de plus de 200 épisodes. Alors ce 201ème n'échappe pas à la malédiction de la sénilité scénaristique : Un monstre épargné (par amour ou par pitié, selon la variante) il y a longtemps qui refait surface et se met à tuer. Le fait que ce soit un des employés le tueur en fin de compte a aussi été souligné avec humour par les scénaristes "Si ce n'est pas le valet, c'est la bonne"
Il n'empêche qu'ici, c'est une formule efficace avec les autres éléments de l'épisode.

II) C'est du fun !
Je ne vais pas remettre la citation de Tyr ici, car elle résume tout à fait ce qui a fait la force de l'histoire. Nous avons les frères qui atterrissent dans un monde de bourges juste assez caricatural pour faire rire, mais qui reste crédible tout de même (la sonnette m'a fait facepalmer...) Et la réaction des frères est tout à fait hilarante (mention spéciale à Sam confronté aux chaudasses de services).
Enfin, juste une remarque complètement illogique sur le caractère de Dean. La principale caractéristique de ce personnage est qu'il aime autant son Impala que son frère (et encore, car il n'a jamais enterré/mis à la casse bébé...). Alors, pourquoi Diable/Lucifer/Mark Pellegrino retrouve-t-il un portable de Bobby dans l'Impala quasiment trois saisons après sa mort ? Dean, occupe toi un peu plus de ton bébé quand même...
(Ceci était la remarque qui ne sert à rien mais qui me fait rire)

III) Ce sont les frères...
Rien de nouveau de ce côté entre les Winchester's brothers... D'ailleurs, les scénaristes nous ont fait une fleur : nous n'avons eu qu'une seule "BM scene" dans cet épisode, sur la toute fin. Le contenu n'a rien de nouveau à ce point de la saison, nous en sommes encore à l'étape "je m'inquiète... T'as gueule je vais bien". Ce que j'ai aimé, c'est que Dean coupe la conversation d'un coup en mettant la musique, chose que je n'ai pas vu dans la série en dix saisons.

Conclusion: Très bon épisode de saison à mon sens, continuez les gars !

PS: N'évacuez pas trop vite encore votre drogue, vous allez en avoir besoin la semaine prochaine si vous ramenez l'autre GI Joe, Hannah et l'intrigue angélique que vous nous proposer cette saison (Précision: je n'ai pas vu le trailer de la semaine prochaine).
_________________
Revenir en haut
Amandier
[Bow-ties Club]

Hors ligne

Inscrit le: 04 Nov 2013
Messages: 181
Féminin Scorpion (23oct-21nov) 虎 Tigre

MessagePosté le: Ven 21 Nov 2014 - 18:03    Sujet du message: [Série US]Supernatural Répondre en citant

EP 06

J'ai bien aimé l'ambiance qui faisait colombe ou hercule poirot avec la musique et les pièces du cluedo XD

Le moment où Sam était en mode drague avec les filles j'ai bien rigolé.
Puis ce moment où ils se rends compte que c'est du faux argent mdr.
C'est tristounet l'histoire de la fille enfermée dans un grenier :/ pauvrette.
Revenir en haut
GiveMeVicodine
[Face of Boe]

Hors ligne

Inscrit le: 05 Avr 2010
Messages: 694
Localisation: Partagée entre Nancy et le TARDIS...
Féminin Capricorne (22déc-19jan)

MessagePosté le: Lun 24 Nov 2014 - 21:44    Sujet du message: [Série US]Supernatural Répondre en citant

Supernatural - S10E03 - Soul Survivor
" Why can't you people just sit on clouds and play harps like you're supposed to?"

Et bien je dois dire que pour quelqu'un qui n'a pas regardé la série depuis un moment, c'est épisode m'a légèrement déçu.
Sur le papier tout semble bien mais il n'empêche que je garde l'impression de m'être globalement ennuyée...


Heureusement, Castiel s'est retrouvé une Grâce d'emprunt, grâce à l'intervention de Crowley, qui, même en pleine dépression ( le pauvre en est venu à ne plus lire ses contrats! c'est dire! ) trouve encore le moyen d'aider la Team Free Will.
Pas étonnant que son statut de Roi des Enfers soit remis en cause par certains...

Hannah reste toujours aussi cruche. Le personnage manque vraiment trop de saveurs, j'aurais adoré voir un Ange un peu mieux caractérisé interagir avec notre cher Cass' mais de toute évidence, c'est complètement loupé de ce point de vue là...

Je suis ravie que la fin de l'épisode laisse présager que l'on se soit débarrassé de demon-Dean. J'avoue avoir eu du mal avec le personnage sur la fin.


Bref, un épisode qui ne m'a pas particulièrement enchanté, mais qui a le mérite de régler deux intrigues qui m'ennuyaient profondément 1) la lente agonie de Castiel et 2) la ré-humanisation de Dean.En espérant que je trouve les prochains épisodes un peu plus stimulants!
_________________

Keep calm, Grab the salt, Don't blink & Text Sherlock
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 12:47    Sujet du message: [Série US]Supernatural

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Doctor Who Index du Forum -> Le Tardis -> Autres univers et dimensions -> Fantastique & Fantasy Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 328, 29, 3032, 33, 34  >
Page 29 sur 34

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com