Doctor Who Index du Forum
 
 
 
Doctor Who Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion


[Série US]Supernatural
Aller à la page: <  1, 2, 330, 31, 32, 33, 34  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Doctor Who Index du Forum -> Le Tardis -> Autres univers et dimensions -> Fantastique & Fantasy
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
GiveMeVicodine
[Face of Boe]

Hors ligne

Inscrit le: 05 Avr 2010
Messages: 694
Localisation: Partagée entre Nancy et le TARDIS...
Féminin Capricorne (22déc-19jan)

MessagePosté le: Mer 10 Déc 2014 - 22:57    Sujet du message: [Série US]Supernatural Répondre en citant

Supernatural – S10E10 - The Things We Left Behind

" She was a horrible mother. Did I tell you the time that she almost traded me for three pigs? Three! I was an attractive child. I could juggle. I was worth five pigs at least!
- My ma used to burn me with cigarettes.
- Nobody cares Gerald. Don't get me started about the name. "Fergus". It sounds like a veneral disease, and not the fun kind. "




Cette semaine encore le fil rouge de la saison semble ne pas être tellement visiblement. Après ce n'est pas comme si on n'en était au mid-season finale.... Oh wait....

Donc que se passe t'il cette semaine? Les interrogations lancées par Hannah ont fini par porter leurs fruits et voilà donc Castiel, intéressé par le sort de Claire Novak 6 saisons plus tard. Bizarrement, elle n'apprécie pas forcément que l'Ange plus ou moins involontairement responsable de la mort de son père vienne lui donner des leçons de conduite, habillé avec le "meat-suit" de son paternel décédé. Étonnant non?
J'avoue avoir un peu de mal avec cette intrigue qui arrive très tard et un peu comme un cheveu sur la soupe. Certes cela permet de faire un épisode thématique sur les parents les plus effroyables possibles (entre Dieu, John Winchester et Rowena y a une jolie compétition) et de donner une raison à Dean pour céder à l'influence de la marque et trucider un tas de méchants mais je ne suis pas vraiment convaincue...

Concernant notre cher King of Hell les choses ne sont pas non plus au beau fixe. Ce dernier, n'est visiblement pas en reste de Mommy Issues. Après, quand on voit le patrimoine génétique, on se pose bien moins de questions sur l'ascension fulgurante d'un pauvre écossais au poste de remplaçant de Lucifer : comment ne pas faire autrement quand on a été élevé (brièvement certes) au contact d'autant de malveillance? Après, pour le sens des affaires, je ne l'explique pas, une femme capable de vendre Crowley pour 3 cochons n'en a visiblement aucun. J'en donnerais facilement 10 personnellement!


Conclusion
Un épisode qui... qui rien du tout. Toujours pas de gros fil rouge, troqué pour quelques intrigues plus ou moins sympathiques... Enfin qui pourraient l'être si on était pas au mid-season finale. Du coup c'est tout simplement... rien. Vide. Nada.
Donc parlons de quelque chose de plus intéressant. Comme la date de naissance de Crowley. Ce dernier a été conçu lors du solstice d'hiver de 1660 ( étant né en 1661 ). Cela peut donc tomber le 20, 21 ou 22 décembre 1660, en accord avec la réforme du calendrier grégorien de 1582. Allons au plus simple, plutôt que de deviner, je peux vous dire que le solstice d'hiver de 1660 a eu lieu le 21 décembre à 0h24 (un peu tôt pour une orgie mais bon, chacun ses goûts). Sous réserve que 1661 ait été une année non bisextile (j'ai vérifié et non) et avec un cycle menstruel en moyenne de 28 jours ça nous fait donc une date de naissance aux alentours du 21 septembre 1661, soit en plein milieu de la dernière grande chasse aux sorcières d'Ecosse. Nice.
Voilà cet épisode n'aura pas été une perte de temps pour vous et vous aura appris quelque chose. Ne me remerciez pas! Smile
_________________

Keep calm, Grab the salt, Don't blink & Text Sherlock
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Mer 10 Déc 2014 - 22:57    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
booster
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 16 Juin 2010
Messages: 1 171
Localisation: Dans un camp d'entraînement romain
Masculin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Jeu 11 Déc 2014 - 11:56    Sujet du message: [Série US]Supernatural Répondre en citant

10X9
The Things we left behind
Ou
"Parlez-moi de votre enfance..."


Voilà, la moitié de la saison est arrivée, et nous avons enfin un début de fil rouge. Enfin... un fillin... enfin... OK, le mouton qui sert de producteur de fil rouge a été enfin rasé. Alors avec le peu qu'il y a, Marshmallow ne peut pas vraiment bosser. Quoi qu'il en soit, il a tous les ingrédients réunis. On y va pour la review !

I) Daddy Castiel
Comme je l'ai dit dans ma précédente review, je ne voyais pas pourquoi après tout ce temps on repart sur l'intrigue Jimmy Novak, qui était bouclée depuis quelques temps. Mais bon, allons-y quand même... On peut donc découvrir, après God'Cass, Mad'Cass, Human'Cass... Daddy'Cass ! (Oui, les parents ne sont pas des êtres humains dans cette série, ils font toujours plus de mal que de bien). La fille de son vessel ayant bien évidemment mal tournée à cause de lui, Cass' se retrouve à gérer une jeune fille en crise avec son attitude angélique. Metatron lui a peut-être donné toutes les connaissances culturelles possibles, il n'a pas fourni le package "Ado post-pubère". J'ai bien aimé cette partie là, bien que classique dans le genre. Mais surtout grâce à la prestation de Misha Collins en pleine crise de la quarantaine, ou lorsqu'il pense à monter le ton de sa voix devant la directrice du centre (j'étais tellement choqué que j'ai cru à de l'autotune).
Reste à voir le sort de la gamine, qui aura trois options pour le reste de la saison : Soit mourir comme tout bon personnage secondaire féminin qui se respecte (mais c'est la moins probable selon moi), soit se réconcilier avec Castiel pour être larguée on ne sait ou dans une bonne petite famille américaine, soit se lancer dans la chasse parce qu'après tout, elle n'a plus rien à perdre et a déjà un pied dans le supernaturel (peu être même qu'elle se fera adoptée par Jody et qu'elles formeront un gang de chasseuses... mais je m'égare)

II) Fergus/Crowley
Bien que son nom laissait à désirer, je n'aurai jamais vendu Fergus pour trois cochons. Un bébé conçu au solstice d'hiver avec un potentiel de King of Hell vaut au moins quinze-vingt cochons ! Blague à part, je suis content de retrouver Crowley et toute son charisme Crowleyien... mais c'est quoi cette intrigue pour lui ? Après les ossements du père, le fils-paradoxe-sur-pattes qui court toujours dans la nature au risque de détruire l'univers, on a la mère sorcière qui utilise son fils pour réussir. J'espère que les scénaristes ne nous font pas un "7 à la maison" version démoniaque, parce que bon, voilà quoi ! Je veux en apprendre plus sur Crowley, mais pas la peine d'y faire passer toute le monde ! Faire une thérapie familiale (et pensez à inviter Dean, je pense que Crowley est en pleine phase de déni de rupture par oubli) et on en parle plus !
Pour ce qui est de Rowena, mon enthousiasme s'est calmé. Autant le personnage a beaucoup de potentiel "intrigue apocalyptique", autant son lien avec son fils et son...actrice... me laisse de marbre. Assez de minaudage et d'accent écossais sur-utilisé !

III) Winchester's sons
Enfin, le retour de la marque de Caïn, et Dean qui la combat en compensant par la bouffe, les hentaïs et... les vieux films comiques ? Sur le coup, j'ai trouvé ça un peu OOC.
Bref, nous avons aussi la scène classique du "Si je deviens méchant, tue moi s'il te plaît, je veux pas être méchant" dans une scène attendrissante de dîner Destiel...enfin, j'aurai aimé Smile . (J'y peux rien, des fois, ce genre de trucs marche encore...)
Episode centré sur les relations père/fils oblige, nous avons une évocation de John Winchester alias "Pas-le-père-de-l'année-mais-pas-le-pire" dont je soupçonne les frères d'avoir embelli pour remonter le moral de Castiel, comme ils en ont l'habitude.
Enfin, la fin. Dean a succombé. Que va-t-il se passer ? Mystèèèèèèère ! (Je pense plutôt qu'ils vont faire comme si il ne s'était rien passer tout en cherchant ENFIN un moyen de se libérer de la Marque, mais que les choses vont empirer jusqu'au final apocalyptique de Rowena).

Conclusion: Episode sympathique, qui lance enfin un semblant de fil rouge.
_________________


Dernière édition par booster le Jeu 11 Déc 2014 - 21:09; édité 1 fois
Revenir en haut
Amandier
[Bow-ties Club]

Hors ligne

Inscrit le: 04 Nov 2013
Messages: 181
Féminin Scorpion (23oct-21nov) 虎 Tigre

MessagePosté le: Jeu 11 Déc 2014 - 16:41    Sujet du message: [Série US]Supernatural Répondre en citant

Pourquoi vous avez mis 10x10. C'est pas le 10X09??

J'ai bien aimé cet épisode

Que Castiel essaye de réparer les pots cassé avec Claire, pourquoi pas, ça suis la logique après le départ d'Hannah.
Par contre d'une part je ne comprends pas pourquoi sa mère s'est barrée, d'autre part ça m'aurait paru logique que Castiel essaye de retrouver la mère pour essayer de la réunir avec sa fille. Non tout le monde s'en fou et a l'air de trouver ça normal que la mère soit partie. Il n'y a que moi que ça choque on dirait.
C'était sympa la discussion sur les souvenirs sur John.

Enfin Dean craque XD. On le sentait venir de plus en plus au fil des épisodes et surtout sur celui là.
La scène de fin avec Sam était émouvante.

Il n'y ai pas de démon à chasser cette fois, ne me dérange pas. C'est bien de rapeller de temps en temps que l'humain est parfois autant pire qu'un démon.

Par contre les scènes avec Crowley et sa mère m'ont laissé tellement de marbre. C'est étonnant qu'il n'y ai pas eu de coup d'état en enfer, notre roi a vraiment perdu de sa prestige cette saison. Crowley faut d'urgence lui donner des cachets pour la dépression et des vitamines pour le réveiller.

L'avenir de Claire, je sens qu'au prochain épisode, elle va se faire éjecté dans une maison d’accueil.
Revenir en haut
booster
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 16 Juin 2010
Messages: 1 171
Localisation: Dans un camp d'entraînement romain
Masculin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Jeu 11 Déc 2014 - 21:09    Sujet du message: [Série US]Supernatural Répondre en citant

C'est la faute à GMV Smile
_________________
Revenir en haut
Ithyl
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 22 Avr 2013
Messages: 1 325
Localisation: canada
Féminin Poissons (20fev-20mar) 龍 Dragon

MessagePosté le: Ven 26 Déc 2014 - 06:38    Sujet du message: [Série US]Supernatural Répondre en citant

10X08
Ça fait longtemps donc je ne m'éterniserai pas sur cet épisode. Je veux juste dire que je l'ai aimé et que pour moi le duo Jody/Donna fonctionne à merveille. Enfin des femmes qui sont autre chose qu'une chick, une méchante ou une mère de famille ! Moffat devrait s'en inspirer pour la prochaine compagne du Docteur. J'aime bien Jody et j'aimerai qu'elle reste, elle est comme une sorte de Bobby féminin et puis elle est policière ce qui serait d'une grande utilité aux Winchester. L'autre femme, Donna, je l'ai trouvé sympathique et intéressante comme personnage. Si seulement on voyait plus de personnages féminins comme ça à la télé!

10X09
J'ai vraiment aimé cet épisode. On a enfin un semblant de fil rouge. Je trouve que faire un épisode sur Claire et la paternité de Castiel/Jimmy est une très bonne idée. C'est intéressant de voir comment cette fille à vécu tout ça. J'aime le dialogue à la fin (chick flic moment à trois ça fait changement des sempiternelles disputes entre les deux frères). Castiel qui ne comprend pas trop pourquoi Claire le déteste et Dean qui lui explique très bien que sa réaction face à l'homme qui a "tué" son père et se balade toujours avec son meatsuit est parfaitement normale. J'ai aimé le petit anecdote de Dean et son père à l'adolescence. C'était un moment sympa.

La mère de Crowley et tous leurs dialogues... bof, même si j'aime bien Crowley c'était pas son meilleur moment et sa mère... pas très sympa.

Dean qui succombe à la pulsion de massacrer tout le monde autour de lui à cause de la marque, j'ai adoré (ça me fait penser au sound of drums dans la tête du Maître). C'était bien mené. Voir Dean aussi vulnérable et qui s'en aperçoit en plus c'était juste excellent, ça fait changement des déboires de Sammy. J'ai bien hâte de voir la suite après les fêtes.
Revenir en haut
booster
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 16 Juin 2010
Messages: 1 171
Localisation: Dans un camp d'entraînement romain
Masculin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Mar 13 Jan 2015 - 10:03    Sujet du message: [Série US]Supernatural Répondre en citant

Supernatural revient la semaine prochaine ! (Et les reviews de Tyr en retard aussi Smile )
_________________
Revenir en haut
Ithyl
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 22 Avr 2013
Messages: 1 325
Localisation: canada
Féminin Poissons (20fev-20mar) 龍 Dragon

MessagePosté le: Mar 13 Jan 2015 - 23:32    Sujet du message: [Série US]Supernatural Répondre en citant

J'ai bien hâte de voir la suite!
Revenir en haut
booster
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 16 Juin 2010
Messages: 1 171
Localisation: Dans un camp d'entraînement romain
Masculin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Ven 23 Jan 2015 - 00:03    Sujet du message: [Série US]Supernatural Répondre en citant

10X10


Et c'est parti pour la deuxième partie de saison 10, avec une belle nouveauté : non pas une, mais deux intrigues promises !

I) Le tatouage de Caïn, deuxième service !
J'ai envie de dire "Enfin !" On traite sérieusement le petit problème sanguin de Dean ! Nous partons donc à la recherche du moyen d'enlever la marque. Et bien entendu... il faut la Lame, quelle surprise ! De ce côté là, je rends hommage aux jeux de lumières (et d'acteur d'Ackles, faut le dire) de l'épisode montrant vraiment le côté sombre de Dean. Et avec ça, on nous offre un petit coucou de Metatron, qui s'en prend enfin plein la gueule comme j'en rêvai depuis un moment ! Mais j'ai quand même pouffé de rire à chaque fois que Dean reprochait à Metatron de l'avoir tué. Dean... tu vas bientôt battre le record de résurrection de Rory, ya pas à se venger, t'as l'habitude...
Ma théorie sur cette intrigue ? Puisque la rivière doit finir à sa source, je pense que Dean va devoir tuer son frère, comme Caïn tua son jeune frère Abel. Rien de plus logique.

II) "Evil bitch... Mommy !"
L'intrigue démoniaque commence à prendre place grâce à notre Crowley national (Long live the Hellking !) et à son écossaise de mère. Je ne trouve pas qu'il y a grande originalité ici, on sait très bien que Rowena va manipuler pour arriver à ses fins et prendre le trône de son fils. Cela m'étonne cependant que notre Hellking préféré n'ai pas plus de soupçons que ça sur sa mère...
Les échanges entre Crowley et Rowena sont parfois assez savoureux, mais je sens déjà poindre la routine. D'autant que les minauderies de Rowena commencent à me courir sur le système, malgré l'intérêt que je porte à son côté sorcière (j'ai beaucoup aimé son sort du piaf).
PS: Conseil aux gens du maquillage... faites quelque chose pour la calvitie naissante de Mark Sheppard, ça commence à se voir...

III) Daddy Cass, the end ?
Rien à dire sur cette partie de l'intrigue. J'espère être débarrassé de Claire. Même Castiel me dérange un peu. Je veux bien qu'il ait grandement évolué depuis la saison 4, mais là, je le trouve beaucoup trop à l'aise et humain (Une erreur d'interprétation de Misha Collins ici ? Je n'espère pas, je ne pourrai plus croire en rien). Même sa Castiellerie sur le texting m'a à peine fait sourire. Mais bon, c'est peut être moi.

Et bien, c'est reparti, la saison à l'air d'être remise sur les rails. J'attends juste de voir quel genre d'apocalypse les scénaristes ont programmé cette saison pour nous laisser en cliffhanger pour l'année prochaine...
_________________
Revenir en haut
Ithyl
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 22 Avr 2013
Messages: 1 325
Localisation: canada
Féminin Poissons (20fev-20mar) 龍 Dragon

MessagePosté le: Ven 23 Jan 2015 - 22:47    Sujet du message: [Série US]Supernatural Répondre en citant

10X10

J'ai bien aimé l'épisode. Je trouve Dean berserker vraiment bien. J'aime l'intrigue qui tourne autour de la marque et de comment résoudre le problème. après avoir eu EvilSam et EvilCastiel, je trouve ça bien de voir EvilDean.

Même si j'aime Crowley, je le trouve très naïf face à sa mère. Je trouve super évident qu'elle le manipule. Est-il devenu humain au point d'idéaliser sa mère manquante ?

Castiel, moi aussi je le trouve trop humain. J'aime Castiel en badass angel ou bien en ange innocent qui ne comprend pas les subtilités humaines et sérieusement son attachement à Claire... bref j'ai hâte qu'on en finisse avec cette histoire. C'était une bonne idée au départ, mais faudrait pas que ça stagne trop longtemps.

Je n'ai pu m'empêcher de sourire quand Dean fait sa fête à Metatron, enfin! un de mes fantasmes de réalisé. Depuis le début je rêve que quelqu'un lui casse la gueule!

vivement la semaine prochaine
Le retour de Charlie mais en version evil ? intéressant.
Revenir en haut
Amandier
[Bow-ties Club]

Hors ligne

Inscrit le: 04 Nov 2013
Messages: 181
Féminin Scorpion (23oct-21nov) 虎 Tigre

MessagePosté le: Ven 27 Fév 2015 - 21:33    Sujet du message: [Série US]Supernatural Répondre en citant

Oulà on a du retard.

10x10
Pfff que dire... Il y a des moments qui m'ont plus comme la torture de Metatron. Des moments où je me suis ennuyée pendant des discours, j'ai même décroché à un moment. Puis des moments où j'ai pas aimé: Tout ce qui est avec Claire.

Déçu qu'au final Métatron n'a servit à rien. J'aurais bien aimer savoir le "prix" à payer et au moins les 2premières étapes.

10X11
D'habitude j'aime pas le perso Charlie et les épisodes avec mais là, j'ai bien aimé. J'ai aimé ce coté casser l'âme en deux: un coté mal/ un coté bien.

10x12
Dean Ado. Pourquoi pas. Mais sans plus.

10x13:

Comment dire, un truc m'a choqué: Dean a maintenant presque 40 balai et un mec de cette age qui regarde les étudiantes, ben j'ai trouvé ça déplacé.Autant au début de la série il faisait vraiment étudiant qui se fondait dans la masse dans un campus alors que maintenant il y a un décalage.

A un moment, il y a un gars qui meurt par le son très fort. Mais comment du son peut tuer quelqu'un. Jamais entendu ça. En plus quand le gars qui tape à la porte, on aurait du entendre la musique gueuler dans tout le couloir.Bref tellement peu crédible.

Le coté déplacement en wifi j'ai trouvé ça original et cool par contre. J'ai aimé la tête du fantôme zn mode zombie pas content XD

Les filles qui se faisaient des selfie avec la bouche en cul de poule j'ai trouvé ça horrible (d'ailleurs je comprends pas trop le trip des ado à faire ça, c'est moche)

10X14
J'ai beaucoup aimé l'intro avec Cain qui arrive dans la prison tuer le meurtrier.

Il a une de ces prestances cette acteur dans ce rôle! Wouah rien à voir avec son personnage dans Gavalant.

J'adore le "désolé Cass, t'es pas sur ma liste".

Puis qu'il veule massacrer toute sa descendance soit presque la moitié de l'humanité, c'est pas si grave, ça réglerais les problèmes de surpopulation, y aura plus de ressources à consommer pour les survivants (oui je suis sadique et cruelle).

Le jeu de Jensen est toujours aussi bon, je regrette juste que depuis pas mal de temps tout est centré sur Dean et Sam, Cass et Crow ne servent juste que de figurant.

La mort de Cain...Comment a t-il été vaincu avec une main coupé? C'est un seigneur démon (ou chevalier, je ne sais plus comment on les appelle).

Crowley qui comprend qu'il a été trahis. Il est trop gentil ce mec pour être un roi de l'enfer sérieux XD J'aime beaucoup les paroles de sa mère, c'est un peu ce qu'on pense tous XD Peut être que ça va le remuer XD
Revenir en haut
booster
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 16 Juin 2010
Messages: 1 171
Localisation: Dans un camp d'entraînement romain
Masculin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Jeu 26 Mar 2015 - 20:03    Sujet du message: [Série US]Supernatural Répondre en citant

Raa gah io es,
Vin nonca aaspt poamal de z


J'invoque l'ange Tyr dans ce sujet laissé à l'abandon (une chance de plus que Crowley soit là, lui qui aime les zones abandonnées...) afin qu'elle nous retransmette son divin avis sur le dernier épisode de SPN... (et si elle pouvait amené sa copine Vicodine, ce serait encore mieux)

Plus sérieusement, le 16x10 a eu pour moi le mérite d'être du pur Supernatural, mais d'être imprévisible. Et j'ai adoré ça.

I) Les frères, dans une église ???
L'intrigue de cet épisode était vraiment chouettement raconté. Avoir l'histoire du monstre tout le long de l'épisode est un procédé jamais vu dans SPN il me semble, et ça a eu le mérite non seulement de donner du corps au personnage d'une manière plus originale que les procédés sur-utilisés classiques, mais ça donné une nouvelle dynamique pas du tout déplaisante à l'épisode. Ca m'a destabilisé, mais dans le bon sens. Et le coup du tableau, vraiment surprenant aussi j'ai trouvé. J'étais vraiment du côté de Dean à brûler le journal, même si je me doutais un peu que ce serait pas la bonne solution... et paf ! ce n'était le tableau ! (Franchement, fallait y penser que la nana allait mettre du sang dans la peinture...)
Gros plus aussi pour le personnage de soeur Mathias, qui change terriblement bien par rapport aux persos secondaires féminins habituels : Habitué à fréquenter le paranormal de façon PACIFIQUE, et une croyance spirituelle forte: si ça, ça change pas de la chasseuse badass complètement désabusée, de la jeune fille en détresse qui sert à rien à part mourir ou du démon gentil qui en fait est vraiment méchant.... J'aurai vraiment voulu la voir dans la suite de la série, mais je pense pas que ce soit possible...
J'ai aussi beaucoup aimé le traitement de Dean dans cet épisode. Je pense que c'est grâce à la maturité de la série, mais pour une fois, nous n'avons pas un Dean larmoyant sur sa mort prochaine. La scène du confessionnal le montre et c'est pour moi très réussi: On apprend que Dean pense à changer de vie et à se poser avant de mourir ! Une toute nouvelle possibilité qui ne lui a jamais traversé l'esprit. Moi qui espérait pour la fin de la série que les frères finissent en Bobby... je pense que c'est bien parti ! Une tout cas, belle évolution de personnage qui pour moi n'est pas OOC

II) Ma sorcière bien vénère...
Intrigue démoniaque qui progresse aussi bien ! Bon, Rowena est toujours aussi minaudante et agaçante (perso, je l'aurai cloué au mur d'une cellule depuis bien longtemps), Crowley toujours aussi protecteur avec les Winchester (si ça c'est pas du subtext avec du s-e-x dedans...), mais ça se débloque avec l'arrivée de Olivette (qui me semble est joué par Lana Parilla avec quelques années de plus, alias la méchante reine dans Once Upon a Time) qui nous révèle que ce sont les Men of Letters qui ont tout les secrets des sorcières... Cela explique donc pour moi pourquoi nous avons aussi peu vu les sorcières dans la série, c'est qu'elle sont faibles et désunies. Ca se tient. Et donc, grâce à cette révélation, nous avons donc le lien direct de Rowena avec les Winchesters: elle doit pénétrer dans leur bunker et accessoirement les tuer. Comment Crowley réagira-t-il ?

III) Le futur
Au point ou nous en sommes, je suis vraiment très impatient de voir la suite: Nous avons deux intrigues bien développées je trouve et une suite qui se profile qui me plaît bien: La retraite de Dean et une apocalypse sorcière avec un zeste de Men of Letters. Ma théorie est que Dean devra renoncer à sa retraite et faire exploser le bunker pour empêcher Rowena de réaliser ses plans... et accessoirement mourir pour revenir avec la marque de Caïn. Quoi ? Ah non, déjà fait. Peut être que Sam va sortir une solution magique de sa chevelure abondante et soyeuse juste avant l'apocalypse et que du coup, Dean meure pour de bon.
Tiens, mais d'ailleurs... Ou est Cass' dans tout ça ? Coincé avec sa fille. Le seul point noir que je vois pour la suite: l'intrigue angélique est vraiment laissée pour compte : La survie de Castiel, le sort de sa fille qui ne va sûrement pas être tout rose et le retour de Metatron qui ne va pas seulement faire coucou le reste de la saison... Dommage, Daddy Cass'

Pour conclure, un épisode vraiment génial et qui débloque de nouvelles possibilités pour une belle fin de saison !
_________________
Revenir en haut
Tyr
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 18 Jan 2010
Messages: 1 700
Localisation: La Réunion
Féminin Scorpion (23oct-21nov)

MessagePosté le: Sam 28 Mar 2015 - 20:33    Sujet du message: [Série US]Supernatural Répondre en citant

booster a écrit:
Raa gah io es,
Vin nonca aaspt poamal de z


J'invoque l'ange Tyr dans ce sujet laissé à l'abandon (une chance de plus que Crowley soit là, lui qui aime les zones abandonnées...) afin qu'elle nous retransmette son divin avis sur le dernier épisode de SPN... (et si elle pouvait amené sa copine Vicodine, ce serait encore mieux)


Apparaît dans un nuage de soufre Qui ose troubler mon repos? Oh, déjà fin mars? oops, ok, j'arrive. Bon, par contre GiveMeVicodine sera en retard cette année, elle préfère réussir ses études de médecine plutôt que rattraper ses 8 épisodes de retard, quelle glandeuse.^^

Hmmm, aurais-je oublié de reviewer les 8 derniers épisodes? Bon, soyons honnêtes, non. En bonne petite prof, je fais ce que font mes semblables quand ils ne sont pas contents et n'ont pas la possibilité de sacrifier un élève chiant aux puissances démoniaques pour se calmer: je me suis mise en grève. Je reprendrai les vraies reviews quand Marshmallow recommencera à écrire des scénarios parce que de ce que j'ai pu voir cette saison,il s'est visiblement mis en grève bien avant moi.

Je ne vais pas non plus crier au scandale : aucun épisode n'est monstrueusement mauvais et nous avons eu droit à un très bon 200ème, un filler très sympathique (Ask Jeeves) et quelques scènes très réussies par ci par là comme Dean et Crowley écumant les bars, le duo Jodie/Danna, quelques répliques de l'épisode où Dean rajeunit et Cain faisant....bah, tout ce qu'il fait en fait, Cain a une classe folle.^^ Mais je suis un tantinet inquiète de pouvoir résumer les points positifs de cette saison en deux lignes et demi alors que nous sommes à l'épisode 16. Je ne vous cacherai pas que les critiques vont prendre plus de temps mais je peux néanmoins les résumer brièvement en une phrase (si si, je sais faire^^) : j'ai l'impression d'être devant la saison 8 avant les 5 excellents épisodes finaux de celle-ci.


Comme dans la saison 8, nous avons droit à une accumulation de stand alone plus ou moins bien réussis. Soyons honnêtes, je trouve qu'il y a surtout du moins. Comme je le disais aucun n'est complètement mauvais mais beaucoup, comme par exemple Paper moon, sont des fillers au sens le plus strict du terme: 45 minutes de remplissage que les scénaristes parviennent à rendre sympathique parce qu'ils connaissent leur sujet aussi bien que les fans et leurs fans presque aussi bien que leur sujet. Dans ces moments là je trouve qu'on fait un peu vieux couple, eux et nous : on s'apprécie toujours, on passe le temps agréablement mais la flamme est partie et la routine s'installe.


Mais je pourrais pardonner les trop nombreux fillers si au moins le fil rouge était clair et intéressant. Or, nous avons là le même défaut principal qu' en saison 8 : les intrigues principales sont noyées sous des sous intrigues parfaitement inutiles et finissant sur une impasse. La saison 8 nous a fait subir la véto de Sam et ses flash back pastel pendant une 10aine d'épisode et cette dernière s'est révélée n'avoir aucune influence sur l'intrigue et être un pur remplissage, et bien rebelote! La saison 10 commence en nous promettant un nouvel ennemi qui a juré de tuer Dean à tout prix et semble avoir de bonnes raisons pour cela, Cole. Non seulement cette intrigue trahit sa promesse puisque bien qu'introduite dans le premier épisode elle n'a en réalité aucun intérêt puisque relevant plus du malentendu et n'aura visiblement aucune conséquence importante, mais elle se permet en plus de manquer de logique interne. Ainsi, le retour de Cole dans le 10x15 est pour moi à la limite du foutage de gueule. Certes, ce dernier avait accepté à la fin de sa dernière apparition de ne pas tuer Dean et de ne plus gâcher sa vie pour une vengeance mais ils ne s'étaient néanmoins pas quitté bons amis: il a torturé Sam, et Dean (sous influence démoniaque mais quand même!) l'a battu et humilié. Or, dans cet épisode, il appelle Sam "Sammy" et Dean "Dean-O" et ne cesse de traiter ce dernier comme un héros : est-ce que le scénariste n'a pas vu les épisodes précédents ou est-ce moi qui ai dormi durant un épisode de transition?

Si encore Cole était la seule intrigue se révélant inutile... On passe plusieurs épisodes à nous faire croire que la fadasse ange Hannah est un personnage clé de l'intrigue angélique de l'année mais elle finit par tout laisser tomber pour rendre sa liberté à son meatsuit, ce qui est complètement illogique venant d'un personnage assez extrémiste pour préférer tuer ses frères et soeurs refusant de retourner au Ciel plutôt que de les laisser jouer les hippies dans les bois sans emmerder personne. On nous fait croire que Metatron est LA clé pour sauver Castiel... mais en fait non, figurez-vous qu'il veut pas aider ses ennemis en fait (bon, j'imagine qu'il peut encore servir mais pour l'instant son retour n'a servi à rien). Franchement, au point où on en est je pense qu'on va apprendre d'ici un épisode ou deux que la marque de Cain part au lavage si on utilise du savon de Marseille et que si Dean avait une meilleure hygiène tout serait réglé depuis le 10x01.

Du coup, les intrigues importantes se retrouvent étouffées par ces sous intrigues sans intérêt. La storyline Castiel n'a en fait pas avancé d'un poil à l'exception de l'épisode où il récupère une nouvelle grâce et gagne donc un peu de temps. Il n'a pas fait le moindre progrès cette saison dans la recherche de sa grâce et j'ai bien peur que les scénaristes l'aient de toute manière complètement oublié, la majorité du temps il n’apparaît que pour aider les Winchester dans leur cas de la semaine. Et ne me lancez pas sur l'"intrigue" de Claire Novak, ma tolérance pour l'archétype de l' ado rebelle dans les séries est encore plus faible que dans mes classes. Quant-au reste des anges, ils sont probablement tous en train de se faire un tournoi de tarot au paradis vu qu'on n'en a plus vu un depuis des lustres. Etant donné le nombre de morts dans leur camp depuis 5 ans, je ne suis d'ailleurs même pas sûre qu'ils puissent jouer à 5 : c'est dommage, le tarot est moins fun à 4. Quant-à la marque de Cain, censée être l'intrigue principale, elle peut se résumer à Dean quasi démon/Dean va mieux/Dean va de moins en moins bien/Dean est en sursis. Un peu comme Sam en saison 9 quoi... En 16 épisodes, les seuls moment clés de cette intrigue sont la dé-démonisation de Dean, l'épisode (que j'ai hélas trouvé mauvais) où il massacre les truands que connaissait Claire et celui où Cain meurt après leur avoir appris qu'il n'y a pas de remède possible. En fait, la majorité des références à cette storyline se font dans les BM scenes, c'est dire comme c'est passionnant.



Oui, je passe volontairement sous silence ce qui est visiblement l'autre fil rouge principal de la saison, Rowena et les sorcières. Bon, je n'accroche pas aux sorcières dans le monde de Supernatural mais c'est un goût personnel, ce n'est pas de la faute des scénaristes. Ils ont parfaitement le droit de choisir ce danger pour la saison, d'autant plus qu'elles ont été relativement peu utilisées dans la série en dehors des fillers. En revanche, je les tiens pour responsable du fait qu'ils aient rendu cette storyline absolument insupportable "grâce" à un seul personnage : Rowena. Manque de chance pour moi, si je peux parfois passer outre les scénarios fumeux (je suis fan de Doctor Who hein) et les intrigues peu inspirées, je suis en revanche extrêmement sensibles aux personnages. Je ne vous cacherai pas que Rowena est à deux doigts de me convaincre de lâcher la saison 10 et de reprendre la série l'an prochain.

Je dirais bien qu'il s'agit d'une simple erreur de casting (on parle de gens qui ont choisi Jared Padalecki pour le rôle principal^^) mais ce n'est pas le problème. L'actrice n'est pas convaincante pour deux sous mais pour sa défense, personne à mon avis ne peut l'être avec une telle caractérisation oscillant entre l'hystérie, le minaudage et la fausse affection très mal jouée. Et oui, on peut très mal jouer un faux sentiment : en la voyant feindre l'amour maternel de manière ultra caricaturale tout en ne manquant pas de nous faire un bon petit rictus sardonique dès que Crowley a le dos tourné, j'ai l'impression de revoir Morgana dans Merlin. Bref, Rowena est toujours dans le surjeu et ce n'est clairement pas que de la faute de son actrice, la direction est aussi à revoir. Cela en fait un personnage tellement horripilant qu'il réussit un exploit que je pensais impossible: rendre Crowley ennuyeux. Crowley quoi! Mon personnage favori joué par un acteur dont on ne peut pas nier l'énorme talent! Et regardez-le cette saison : il a perdu sa flamme et se laisse écraser et manipuler par cette harpie... et aussi par Dean pour être honnête. Où est le manipulateur de génie des saisons précédentes? J'ai toujours l'espoir qu'il s'agisse en réalité d'une ruse et que Crowley fait semblant d'être sous la coupe de Rowena mais quand bien même, toute scène se déroulant aux enfers est maintenant douloureuse à regarder alors qu'il s'agissait avant de mes moments favoris. Et Crowley n'est pas la seule victime collatérale de ces mauvais choix scénaristiques/casting, Castiel est à peu près dans le même cas. Flanqué depuis le début de la saison soit de Hannah soit de Claire et en plus jouant une bonne partie du temps un mourant, il n'a plus du tout le charisme et l'intérêt des saisons précédentes.



Bref, voilà pourquoi je n'ai pas reviewé depuis si longtemps. On m'a bien élevé et j'ai appris très jeune que quand on a surtout des choses désagréables à dire, mieux vaut se taire. Mais ce qui m'exaspère le plus est que je ne comprends pas POURQUOI nous sommes dans cette situation. Marshmallow peut être un bon showuner, il l'a prouvé l'an dernier et à la fin de la saison 8. L'équipe des scénaristes adore visiblement son job et connait très bien sa série et son fandom, le nombre d'auto-références le montre. Il y a des acteurs de talents dans le cast (et quelques boulets mais Padalecki a un capital sympathie indéniable néanmoins^^) et tous semblent ravis d'être là. Enfin, et surtout, les épisodes métas nous montrent que les scénaristes connaissent les défauts de leur série! Storylines se terminant en impasse? Le 200eme épisode fait référence à Adam Winchester. BM scenes (j'adore ce terme^^) répétitives et codifiées à l'extrême? Le 200eme s'en moque également. Alors pourquoi ne pas corriger ces défauts? Bon, j'admets que les BM scenes au moins sont moins insupportables cette année vu qu'elles ne sont pas trop longues et que, surtout, Dean et Sam ne passent pas la moitié d'entre elles à se mentir et/ou se tirer dans les pattes.


Je garde néanmoins espoir malgré toutes mes critiques. D'abord parce que, comme je l'ai dit, aucun épisode n'est vraiment mauvais et ensuite parce que j'espère encore que Marshmallow fasse le même miracle qu'en saison 8 et nous offre une fin de saison excellente après une année globalement ratée. Sinon il me reste toujours la saison 11 vu que je doute que She Who Must Not Be Named survive à cette saison : même Marshmallow n'est pas assez cruel pour nous l'imposer une autre année!
_________________
Vous avez survécu à mes avalanches de mots? N'hésitez pas à découvrir mes articles sur différentes séries TV sur le site SerieViewer (ceux qui commencent en général par Et si...) http://www.serieviewer.com/articles/thematiques
Revenir en haut
Tyr
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 18 Jan 2010
Messages: 1 700
Localisation: La Réunion
Féminin Scorpion (23oct-21nov)

MessagePosté le: Jeu 2 Avr 2015 - 20:11    Sujet du message: [Série US]Supernatural Répondre en citant

10x17

Non mais sérieusement, si j'avais su qu'il suffisait que je fasse une review assassine pour que Marshmallow se sorte les doigts du cul, je l'aurais fait avant hein! J'espère vraiment que c'est le signe que nous aurons effectivement un remake de la saison 8 : une année très moyenne clôturée par 5 (enfin, 6 cette année) excellents épisodes (le trailer du prochain est en tout cas alléchant). Bon, du coup me voilà dans l'obligation morale de reviewer malgré le fait que je sorte de réunion parents-profs.


Cela fait bien longtemps que j'ai découvert que j'étais dotée d'un super-pouvoir digne de héros corp : toute théorie que je formule sur une série que je connais bien est systématiquement démentie dans un futur proche. Ok, dans la vie de tous les jours ça sert peu mais dans celle d'une revieweuse cela amène un effet comique certain. J'ai donc écrit il y a à peine 4 jours que Rowena était un insupportable boulet, que l'intrigue Metatron était une impasse totale, que Castiel ne servait à rien cette année et que les scénaristes l' avaient visiblement oublié : j'aurai dû me douter que l'épisode suivant me donnerait tort (bon, pas pour Rowena, faut pas déconner).


Merci ô Dieu des fidèles téléspectateurs, Rowena part de l'enfer! Je vais donc enfin pouvoir profiter d'une scène avec Crowley sans avoir envie de l'étrangler devant sa passivité maladive. Bon, bien sûr, j'aurais préféré que She Who must learn how to play soit tuée (je précise que j'en veux beaucoup à Dean là, raisons valables ou pas^^). Je trouve surtout dommage que Crowley n'ait donc pas eu un plan sur le long terme la concernant, comme je l'espérais lorsque je désespérais devant sa naïveté, et ait bien été manipulé par She who fucked up this season. L'épisode nous donne au moins une raison ma foi plutôt valable pour cet aveuglement : oui, Crowley s'est humanisé et s'est du coup retrouvé à éprouver une forme de loyauté envers sa famille (bon, forcément, après de fortes doses de sang Winchester....). En tout cas, ding dong the witch is gone! Bon, à la place de Crowley je ne l'aurais pas laissée seule 5 minutes pour réunir ses affaires mais je suppose que sa soudaine illumination a dû l'aveugler sur d'autres points (franchement, si Rowena n'a pas laissé un "cadeau" surprise à son fi-fils en enfer je serais encore plus déçue que pour le reste de sa performance). Je ne doute pas que nous subirons...heu...reverrons encore ce personnage mais le simple fait qu'il ne soit plus en position de vampiriser le charisme de Crowley est une excellente nouvelle.

Cet épisode nous offre également une bonne dose de fan service... et j'aime ça! Oui, les scénaristes utilisent bien souvent cette carte et oui, ça marche toujours autant sur moi. J'aime les coups d'épaules au 4eme mur, j'aime quand un événement est clairement là pour faire plaisir au public, j'aime les guest stars tellement réutilisées qu'elles font partie de la famille. Le retour de Bobby joue sur toutes ces cordes sans pour autant tomber dans le piège sûrement fort tentant pour les scénaristes, celui de ramener ledit personnage définitivement ou même pour plusieurs épisodes. Nous avons notre dose (ma foi bien agréable) de Bobby, fourni avec SA musique (The Gambler, qui l'accompagnait si bien dans Week ends at Bobby's), sa casquette dégueulasse et son "balls!"... puis il disparaît sans même un adieu en direct. Et c'est parfait! Un Bobby ressuscité m'aurait déçu (dans toute longue série il faut des pertes "irrémédiables") et le fait qu'il y ait des conséquences à son acte (les anges qui viennent le voir à la fin) nous indique à la fois que son histoire n'est pas finie et que son futur ne va pas être rose (dans l'absolu, c'est mérité^^). Le contraire aurait été je trouve décevant. Déjà que la sécurité du paradis est franchement à chier....sérieux, les portes ne sont même pas verrouillées quoi! C'est aussi ridicule que l'enfer en saison 9 et ma foi aussi amusant! Oh, et....42? Laughing

Cet épisode renoue aussi avec l'inventivité, et bordel que ça fait du bien! L'idée de Bobby d'ouvrir toutes les portes des paradis et de créer une révolte pour dissimuler sa rébellion est déjà très bonne (même si, je le redis, quelle sécurité de merde!^^), ce qui tranche avec cette impression de pilotage automatique que j'ai depuis une dizaine d'épisodes. Mais ce qui m'a bluffé est le traitement de l'intrigue Metatron. : alors oui, j'avoue, pas un instant je n'ai pensé à cette solution géniale pour le faire chanter. Soyons honnête, désespérée comme je l'étais, je n'ai même pas pensé que Marshmallow allait tenter de trouver une solution et je m'attendais à une poignée d'épisode où Sam et Castiel feraient les 4 volontés de Metatron jusqu'à ce que quasi Deamon Dean y mette le hola. Le fait que non seulement Marshmallow trouve un parfait moyen de chantage mais qu'il parvienne aussi à intégrer brièvement hostless Hannah à l’histoire fait que j'ai un peu moins l'impression d'avoir subi une intrigue inutile par pur remplissage (bon, juste un peu, faut pas déconner^^). Et puis bon, Castel, se jetant cheveux au vent dans le pentcle activé, c'est si choupi!^^ Merci Marshmallow de t'être soudain souvenu que ce personnage puvait avoir une dimension épique.

Ajoutez à cela de l'humour (que j'aime le superbe cocktail deCrowley avec sa petite fourche^^), de la choupinitude (Crowley et Dean finissant par admettre leur bromance durant une délicieuse conversation), et du what the fuck (un type capable de communiquer avec les morts mais néanmoins athée?) et je n'ai en fait que deux choses à reprocher à cet épisode : l’existence de She Who Shoud be banned from the show et une monstrueuse erreur de déclinaison sur l'invocation latine du medium : sérieux quoi! C'est "amate spiritE obscure", pas spiritUS! Les gars, vu que vous avez donné le bon vocatif singulier pour le mot avant et après, pourquoi stopper à celui du milieu? Sad


Bref, voilà que je me retrouve la première à reviewer sur un épisode, ce qui est un signe : le Marshmallow au Scénario Dormant a enfin reçu son baiser et est prêt à nous offrir une fin de saison qui nous fera oublier le reste. Puisse-t-il y parvenir et retrouver pour la saison 11 son inspiration de la saison 9, amen! Oh, et j'exige plus de bromance Crowley/Dean, non mais! Et la fin des mensonges entre Winchester mais pour le coup je suis très confiante vu le conseil final de Bobby et la tendance des BM scenes de la saison à ne pas se focaliser là dessus.
_________________
Vous avez survécu à mes avalanches de mots? N'hésitez pas à découvrir mes articles sur différentes séries TV sur le site SerieViewer (ceux qui commencent en général par Et si...) http://www.serieviewer.com/articles/thematiques
Revenir en haut
booster
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 16 Juin 2010
Messages: 1 171
Localisation: Dans un camp d'entraînement romain
Masculin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Ven 3 Avr 2015 - 12:48    Sujet du message: [Série US]Supernatural Répondre en citant

17x10
"Comment rattraper une recette
avant qu'il ne soit trop tard"


Sérieusement Tyr, as-tu menacé Marshmallow avec tes théories fumeuses pour un tel retournement de situation ? As-tu emprunté le portail de Vancouver afin de lui rendre sa copie avec un zéro pointé ? En tout cas, ta review as eu un effet certain, j'en suis persuadé ^^. Nous avons donc droit dans cet épisode à un deuxième beau rattrapage de la saison, et comme j'ai le ventre vide, je vais vous faire la review sur le thème de la pâtisserie (entendez donc "I am the Doctor" en lisant... comprendra le rapport qui pourra)

I) On gratte le brûlé de la génoise
Enfin, l'actrice WTP ("Worst than Padalecki") quitte l'Enfer ! Crowley va peut-être retrouver son mordant en s'injectant du sang de démon et titiller un peu les Winchesters qui depuis quelques temps laissent vraiment les créatures de l'Enfer tranquilles... Mais je m'égare. Autant, l'exploitation du monde de la sorcellerie m'intéressait, autant le personnage m'irritait. Je n'ai même pas envie de rappeler les scènes ou l'actrice WTP est présente pour présenter le ridicule du personnage. Sauf peut être la scène ou elle se fait avoir par Dean et la Marque. D'ailleurs, comme une génoise brûlée, cela me fait un peu peur à la dégustation: Si Dean est immortel grâce à la Marque, et que la sorcière-aussi-diabolique-en-personnage-qu'en-jeu-d'actrice arrive à lever la malédiction... qui c'est qui va récupérer la marque ? J'ai peur pour la suite.

II) On rééquilibre les ingrédients
Absence d'intrigue angélique ? Castiel fait évader Metatron et lui fait sa fête de la plus belle des manières (Quelle jouissance de voir ce satané Scribe se faire enfumé par "Asstiel" et Sam !). D'ailleurs, c'est toujours un petit plaisir de les voir ensemble ces deux là, ça change et j'aime bien leur dynamique à deux. Bref. On revoit même Hannah, qui ne sert pas vraiment à grand chose mais qui rappelle un plat précédent de la saison. Absence totale de bromance ? Une scène de bar avec Crowley et Dean qui se font des petites confidences sur la famille (C'est vrai qu'ils ont du bagages ces deux là de ce côté...). Et puis la scène de fin, qui change aussi un peu de d'habitude: plusieurs scènes, avec une voix off. Je trouve que les scénaristes tentent des choses sur la manière de faire l'épisode non ?
M'enfin, c'est gourmand, c'est croquant...

III) On rajoute du sucre
Le fan-service, ça fait toujours de bonnes excuses et a passe toujours bien. J'avoue que j'ai eu peur quand j'ai vu Bobby. Le pauvre, même mort au Paradis, les Winchesters arrivent à le trouver. Si les frères sont co-dépendants, alors Bobby est leur deuxième choix ! Mais l'épisode n'en fait pas trop sur Bobby, et ça me va très bien. Je tiens quand même à souligner une confirmation: Oui, Bobby est fan de Tori Spelling: Il lit son livre au Paradis. 42, "french movie", et les gamineries des frères "Don't go to my room", et les petites vengeances de Dean (la brosse à dents ? Sérieusement ?)

Résultat du jury: On sent très bien qu'il y a une étape de foirée, mais la façon dont ça a été gérée est très efficace. En tout cas, on vous revoit la semaine prochaine !
_________________
Revenir en haut
Tyr
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 18 Jan 2010
Messages: 1 700
Localisation: La Réunion
Féminin Scorpion (23oct-21nov)

MessagePosté le: Ven 17 Avr 2015 - 20:06    Sujet du message: [Série US]Supernatural Répondre en citant

10x18
Metatron: Sorry about the mess, I guess I'm lactose intolerant.
Castiel: Let's never speak of it again.



Mais c'est que Marshmallow s'est bel et bien réveillé! Bon, qui vote pour qu'un autre showrunner soit engagé pour les 16 premiers épisodes de chaque saison et qu'on ne lui confie que les derniers et l’occasionnel épisode méta? Je propose Moffat en co-showrunner vu que lui a en général plutôt du mal à finir.^^ Comme pour le précédent, cet épisode fonctionne grâce à une recette que les scénaristes et fans de Supernatural connaissent par coeur mais qui est néanmoins très facile à louper: trop ou trop peu d'un seul ingrédient et c'est fadasse, voire immangeable (désolée pour la métaphore culinaire mais c'est bientôt l'heure du repas chez moi).


1) Prendre un bon morceau d'intrigue bien ferme et le plonger dans un mélange d'avancées et de résolutions.

Si, comme pour la saison 8, Marshmallow avait commencé sa saison en ouvrant de nombreuses pistes puis en les fermant au compte goutte de manière souvent décevantes, il faut admettre que cet épisode relève sacrément le niveau.

En 45 minutes on nous conclut l'intrigue de la grâce de Castiel qui traînait depuis la fin de la saison précédente et on nous ressert une bonne tranche de Metatron 2.0, désormais mortel mais en possession de la tablette démoniaque (que j'avais j'avoue totalement oubliée, sans doute que mon cerveau l'avait déjà reléguée au cimetière bien fourni des fils rouges avortés de la série). Que j'ai aimé ce duo cette semaine! Moi qui trouvais le Castiel de cette année sans saveur (il faut dire que ses intrigues sur le thème du "oops, j'ai déconné et maintenant me voilà humain" sont sacrément réchauffées), j'ai apprécié non seulement de le voir ENFIN retrouver ses pouvoirs mais d'y parvenir en utilisant le cadeau que Metatron lui avait fait l'an dernier, le téléchargement express de culture humaine. Isn’t it ironic? Dontcha think, Métatron?^^

Ah, Metatron! Je sais bien que ce personnage ne fait pas l'unanimité, ce qui est normal vu qu'il est proprement horripilant, mais je l'ai toujours beaucoup aimé. Déjà parce que j'apprécie que Marshmallow ait l'auto-dérision de se choisir une telle tête à claque comme avatar et ensuite parce que son mélange d'hybris démesurée, d'humanité assez inédite chez un ange et de délires littéraires m'amuse beaucoup. Et il nous fait un festival cette semaine entre son extase (à mon avis pas feinte du tout d'ailleurs) devant ses premières expériences sensuelles en tant qu'humain et ses tentatives désespérées pour "réécrire" Castiel en personnage de buddy comedy avec lui-même dans le rôle principal. Il a d'ailleurs raison sur ce point, je trouve que leur duo fonctionne étonnamment bien; et pour ceux qui ne supportent tellement pas ce personnage qu'ils n'ont pas pu apprécier ses aventures avec Castiel, il vous reste au moins la satisfaction de l'avoir vu se faire régulièrement casser la figure par ce dernier (soyons honnête, même moi qui l'apprécie j'ai ^beaucoup aimé^).

Quant-à la fin de leur fructueuse mais si brève association, je l'ai adorée. L'utilisation de son propre sang par Metatron pour se débarrasser de Castiel est très bien trouvée (que j'aime le passage où il le nargue avec un sourire cruel en lui citant Ironic!) et j’apprécie qu'au final on se retrouve avec un statu quo et non pas une victoire franche d'un des deux. Castiel a sa grâce et celle de Metatron, ce dernier perd sa grâce mais a sa liberté et la tablette. Je pense que je vais apprécier la suite de cette intrigue. Et puis il a raison sur le fond, Metatron : il allait faire quoi Castiel, maintenant qu'il est à nouveau un ange? Retourner au paradis faire un tournoi de tarot avec la poignée d'anges survivants ou rester sur terre au mépris de la règle qu'il tentait d'instaurer avec Hannah en début de saison? Maintenant il a un job tout trouvé, tenter de battre Métatron. Quand je vous disais que celui-ci n'avait pas beaucoup d'originalité dans son style littéraire : il ne lui a pas fallu longtemps pour se fabriquer sa parfaite arch-nemesis et je suis sûre qu'il en est ravi.^^

Quant-à l'intrigue principale de la saison, si elle ne trouve bien sûr pas de résolution, elle avance bien avec l'introduction de l'objet magique numéro...heu....pfiou! j'ai perdu le compte. Bref, ce "book of the damned" a la particularité d'être visiblement lié à la lame et à la marque : en gros y'a un kit complet du parfait über démon a compléter, ça commence à faire très RPG ce truc. J'attends l'armure démoniaque et l'arc diabolique dans les prochaines semaines (oui, je me refais les Risen et ça se sent^^). Je suis pour l'instant peu convaincue par la famille gardienne du livre: l'idée est sympa mais arrive un peu tard dans la saison, j'aurais aimé qu'on nous introduise ces personnages pendant l'année sans forcément nous dire qu'ils étaient liés au livre et donc probablement à la marque (ça aurait été sacrément plus intéressant que l'intrigue Cole par exemple). Du coup cette idée fait un peu sous-exploitée, surtout que le camp Winchester parvient à s'en débarrasser sans trop de difficulté. Enfin, j'imagine qu'on n'a pas fini de les voir et cela pourrait être intéressant s'ils s'allient à Rowena pour récupérer le livre: ça donnerait à cette dernière une armée susceptible de la faire passer au statut de boss de fin de niveau qu'elle semblait être lors de sa première apparition.

Ah, oui, Rowena... Bon, ceux qui ont lu mes reviews précédentes savent tout le mal que je pense de She Who spoiled The Crowley scenes This Year mais je dois admettre que la rattacher ainsi au fil rouge est malin. Elle trouve enfin une utilité dans l'intrigue autre que de pourrir la vie de son fils et le plaisir d'une bonne partie des spectateurs et elle devient immédiatement bien plus dangereuse en possession de ce livre et, si ma théorie est correcte (ce serait une première^^), d'une armée d'humains coriaces à tuer. Enfin, elle amène un rebondissement intéressant puisque Sam doit désormais tuer Crowley, ce qui en cas de réussite passera sûrement assez mal avec Dean et qui pourrait même potentiellement pousser celui-ci vers le coté obscur qu'il tente d'éviter depuis un an, que ce soit en réaction à cette mort ou en tentant de l'empêcher. Oh, et cela va sans dire mais Marshmallow a intérêt à ne pas nous buter Crowley, en particulier de la main de Sam et à l'instigation de Rowena! Sinon je vous abreuve de théories du complot sur comment les mauvais acteurs se sont ligués pour faire disparaître les meilleurs. Sad



2) Saupoudrer d'une bonne dose d'humour et de fan service et mettre au four

Ramener Felicia Day est toujours une bonne idée même si son apparition précédente dans la série est parfaitement oubliable. Elle amène avec elle ses armes habituelles: son arsenal de références à la pop culture (j'aurais aimé qu'elle s'abstienne de mentionner le dread pirate Roberts, je regarde actuellement Daredevil et j'ai déjà assez de mal à ne pas penser à ce personnage à chaque fois que je vois le costume du héros^^), la touche féminine très rare dans la série (ne me parlez pas de Rowena^^) et le capital sympathie indéniable de l'actrice chez le fandom assez geek de cette série. Si elle ne sert pas à grand chose une fois qu'elle amène le livre aux Winchester (sinon de conseillère matrimoniale à Sam pour ses problèmes relationnels avec Dean^^), la scène où elle rencontre ENFIN le "dreamy" Castiel qu'elle ne connaissait que des livres Supernatural montre encore une fois combien les scénaristes connaissent leur public : je ne suis sûrement pas la seule qui croisait les doigts depuis le début de l'épisode pour qu'on y ait droit.^^ Son "I thought you'd be shorter" m'a juste achevée. Laughing

Je ne reviendrais pas en détail sur l'indéniable coté comique du duo Castiel mais rien que l'image mentale de ce pauvre Castiel obligé de limiter les dégâts durant l'explosion fécale qui semble avoir eu lieu après l'épisode "lactose intolerant" de Metatron ... let's never mention it again, indeed. Laughing Je retiens aussi l'hilarante réaction de ce grand mégalo de Metatron découvrant les plaisirs de la table ("O. M... ME!" ). Je le dis et je le répète, je suis ravie qu'il reparte dans la nature : ce personnage me fait vraiment beaucoup rire. Enfin, Marshmallow se souvient soudain que les fans de la série apprécient l'inclusions de morceaux de rock cultes et nous en offre même deux, The Boys Are Back in Town (c'est malin^^) et surtout Behind Blue Eyes, idéalement placé à la fin durant la "trahison" de Sam. Ajoutez à tout ça un Dean à qui l'espoir fait reprendre du poil de la bête pendant quelques temps et un Sam dont l'acteur joue étonnamment bien pendant certaines scènes cette semaine (je pense entre autre à celle où il se confie à Charlie) et les fans avaient de quoi se sentir chouchoutés.


3) Attention à l'indigestion

Si l'épisode m'a beaucoup plu et a permis d’apaiser certaines de mes craintes concernant la direction que prenait la saison, il souffre néanmoins de certains défauts plus ou moins graves. Je peux pardonner aux scénaristes le fait que Dean ait visiblement sur lui un petit litre d'huile sainte qui, je le rappelle, est censée être extrêmement rare. Je peux admettre que les frangins Winchester ne soient toujours pas revenus aux bons vieux Nokia incassables malgré le fait que leurs smartphones se font régulièrement exploser au plus mauvais moment depuis 3 saisons (soyons honnêtes, à ce niveau c'est plutôt du comique de répétition), je veux bien croire à l'amnésie collective lorsque pour la énième fois les frangins se retrouvent devant une langue incompréhensible et ne pensent pas à appeler leur pote angélique qui, on nous l'a assez rappelé, parle TOUTES les langues. Je conçois même que les scénaristes se soient un peu pris les pieds dans leur propre mythologie et nous sous-entendent que Hannah ne s'appelle plus ainsi (elle est appelée par Metatron "the angel formerly called as Prince....heu... Hannah) juste parce qu'elle a changé d'host (nope, les anges sont justement assez tatillons sur leur nom et n'en changent pas comme ça) mais il y a des choses qui ne passent pas.

Putain, les gars, arrêtez de faire en sorte que les frangins se mentent gravement au moins une fois par an. Ça devient ridicule. Surtout que POUR UNE FOIS cette saison a été très light sur l'insupportablement sur-utilisé "je ne t'aime plus suite à ta dernière connerie en date mais je te pardonnerai dès que tu seras sur le point de mourir". Non mais c'est vrai quoi, y'a eu que la tirade anti Sam de Demon Dean (pardonnable puisque ce n'était pas lui) et la petite pique de Dean à Sam cette semaine sur son comportement de la saison précédente, sinon RIEN! On avait même cette année une critique amusée (et un surnom génial^^) de l'autre gros défaut de cette série, les trop fréquentes et ennuyeuses scènes de conversation à cœur ouvert dans l'Impala! Et il faut que les scénaristes tombent dans le troisième piège, le mensonge stupide.

Parce que bon, je peux à la rigueur comprendre que Sam ait seulement fait mine de brûler le livre et n'en parle pas à Dean : il veut sauver son frère à tout prix, peut raisonnablement penser que la marque influe sur le jugement de celui-ci et le rend pessimiste et, surtout, la dernière fois que son frère lui a demandé de brûler un écrit et qu'il a plutôt choisi de le lire, cela s'est avéré être la bonne décision (voir l'épisode 16). en revanche RIEN ne justifie qu'il ignore les excellents conseils de Bobby et n'avoue pas t à Dean en début d'épisode que Castiel et lui ont capturé Métatron. Oui, il aurait été en colère mais 1) il aurait eu des nouvelles de son père de substitution 2) le choix de Sam de ne pas lui en parler était compréhensible vu les circonstances et pardonnable tant qu'il avouait après coup 3) cela ne forçait pas Castiel a être obligé de mentir aussi à Dean 4) aucune conséquence n'était très fâcheuse, au contraire : ils avaient Metatron! Or, non seulement Sam et Castiel n'ont rien dit mais ils se sont enfoncés dans le mensonge sur ce sujet alors que ce n'était pas nécessaire. Cela va forcément leur retomber dessus au plus mauvais moment, c'est une théorie pour laquelle je ne vais même pas crier de joie lorsqu'elle s’avérera correcte tant c'est évident.^^

Ce mensonge quasi gratuit et répété est d'autant plus rageant que Dean, de son coté, a un comportement irréprochable! Il avoue avoir contacté Crowley et l'avoir brièvement caché à Sam et s'excuse pour cela, il avoue très vite être influencé par le livre et conseille donc la solution de prudence, s'en débarrasser, quand bien même il perd ainsi sa meilleure chance de ne pas finir en über demon. Il montre à Castiel combien il l'apprécie en se montrant sincèrement heureux pour lui du fait qu'il ait retrouvé sa grâce... En fait, le seul moment où il se montre gratuitement cruel est ma foi fort compréhensible puisque c'est lorsqu'il fait remarquer à Sam qu'il a changé de ton depuis l'an dernier concernant le thème du "mon frère est tout pour moi". Sachant que Sam a réellement dit des choses affreuses sans l'excuse d'une quelconque influence démoniaque et avec visiblement une grave crise d'Alzeimer concernant ses propres actions passées, je trouve cela plus que mérité. Surtout, cela met encore plus l'accent sur l'hypocrisie de Sam, qui fait bien pire cette année en mettant ce très dangereux livre des damnés entre les mains de Rowena.

Je ne suis pas surprise qu'il accepte sans hésiter de tuer Crowley, il n'a pas avec lui la relation ambiguë que Dean a très clairement (même si je suis persuadée en revanche que Crowley a une certaine affection pour Sam^^)... mais choisir Rowena??? Il offre donc en connaissance de cause un livre maudit extrêmement puissant à quelqu'un qui a eu pour seul objectif depuis qu'il la connait de faire du mal aux innocents et de tenter de tuer Dean? Pour moi, ce choix est juste parfaitement illogique. Quitte à faire une connerie de ce type, Crowley était plus indiqué comme récepteur possible! Même Sam réalise que Crowley tient à Dean et ne veut pas le voir mort et il s'agit tout de même du roi des enfers et d'un enfant de sorcière, il est donc plutôt bien placé pour aider! Alors oui, il utiliserait sûrement le livre pour d'autres choses mais son potentiel destructeur, surtout concernant les Winchester, est bien moindre que Rowena! Je l'ai dit tout à l'heure, je trouve cette manière de ramener Rowena au centre du fil rouge plutôt futé de la part des scénaristes mais c'est en revanche une belle erreur de caractérisation concernant Sam: il n'est pas aussi stupide!


Bref, il s'agit là encore une fois d'un bon épisode qui a en plus le mérite de me rassurer sur certains points: non, l'intrigue Metatron n'était pas une impasse et oui, Rowena servira cette saison à autre chose qu'à me donner envie de faire à Marshmallow ce que Castiel fait à Metatron dans la voiture. Si les scénaristes pouvaient désormais ajouter à leur liste des "on l'a trop fait, il est temps de changer" les éternels mensonges stupides entre frangins, se serait parfait.
_________________
Vous avez survécu à mes avalanches de mots? N'hésitez pas à découvrir mes articles sur différentes séries TV sur le site SerieViewer (ceux qui commencent en général par Et si...) http://www.serieviewer.com/articles/thematiques
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 12:56    Sujet du message: [Série US]Supernatural

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Doctor Who Index du Forum -> Le Tardis -> Autres univers et dimensions -> Fantastique & Fantasy Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 330, 31, 32, 33, 34  >
Page 31 sur 34

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com