Doctor Who Index du Forum
 
 
 
Doctor Who Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion


[Série US]Supernatural
Aller à la page: <  1, 2, 35, 6, 732, 33, 34  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Doctor Who Index du Forum -> Le Tardis -> Autres univers et dimensions -> Fantastique & Fantasy
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Kachilight
[Bow-ties Club]

Hors ligne

Inscrit le: 20 Juin 2010
Messages: 173
Localisation: Bruxelles, Belgium
Féminin Scorpion (23oct-21nov)

MessagePosté le: Mar 12 Oct 2010 - 17:12    Sujet du message: [Série US]Supernatural Répondre en citant

Oh, excusez-moi, je le fais d'habitude, ces temps-ci j'ai la tête ailleurs et donc je n'y ai pas pensé. Vraiment désolée. =/
_________________
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 12 Oct 2010 - 17:12    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Tyr
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 18 Jan 2010
Messages: 1 700
Localisation: La Réunion
Féminin Scorpion (23oct-21nov)

MessagePosté le: Sam 16 Oct 2010 - 16:04    Sujet du message: [Série US]Supernatural Répondre en citant

6x04 Weekend at Bobby's

Bobby: -"You sold your soul for an extra three inches below the belt.
Crowley: -"Just trying to hit double digits"


Après la semaine dernière je commençais à le supputer: mais maintenant le doute n'est plus permis. Le nouveau scénariste en chef de Supernatural s'est apparemment enfin décidé à faire son devoir: vendre son âme en échange de scripts bien ficelés et de dialogues percutants. Au nom de la communauté des fans de Supernatural, merci. Okay

Mais c'est qu'il est bon cet épisode! Excellent même! En fait il contient tout ce que j'aime dans cette série: de l'humour, de la mythologie, de l'action, du Crowley, pas de famille Campbell... Certes il manque Castiel (si possible dévêtu) et mon nouveau chouchou Balthazar, avec si possible un objet magique supra-puissant en plastique véritable, mais il faut admettre que l'histoire ne s'y prêtait pas. Smile

Et pourtant j'ai en général horreur des épisodes qui se concentrent sur un personnage secondaire. On dirait que toutes les séries un peu longues ont l'obligation de nous en sortir un; sur Jonathan dans Buffy, sur Harmony dans Angel, sur le Janitor dans Scrubs, sur les trois techniciens dont le nom m'échappe dans SG1... Bref à chaque fois c'est la même chose: on réalise que ce personnage, toujours en arrière plan et dont on ne connait jamais vraiment les pensées, a également une vie, des buts et des rêves et souffre d'être traité d'une manière aussi cavalière par les personnages principaux même s'il ne le dit pas.

Du coup j'avoue que j'étais vraiment peu confiante les premières minutes lorsque j'ai vu que cet épisode était vraiment bien parti pour suivre cette voie : gros plan sur la vie merdique de Bobby, tellement over booké qu'il n'a même pas le temps de s'occuper de ses problèmes et usé jusqu'à la corde par tous ses "amis" qui semblent n'avoir jamais entendu parler du mot "merci" et se permettent même un tantinet de le traiter de planqué et d'égoïste. L'excellent choix de la chanson The Gambler pour accompagner ce constat suffisait à peine à me rassurer sur la suite (d'ailleurs, si quelqu'un pouvait m'aider à me souvenir dans quel épisode de quelle série j'ai bien pu entendre récemment cette chanson, je l'en remercierais^^).

Mais alors que je m’apprêtais à appliquer le protocole spécial épisode ennuyeux (pause toutes les 5 minutes pour 15 minutes de fanfics/tweets/facebook/tchat/forum), je me suis retrouvée happée par l'histoire et je n'ai décroché qu'au générique de fin: que s'est-il donc passé pour que cet épisode fonctionne là où tant d'autres traitant du même thème ont échoué?

D'abord,il ne faut pas oublier de quel personnage secondaire il s'agit: Bobby! Le seul survivant de la saison 1 avec les frères Winchester et l'Impala. Le père de substitution. Celui que j'enterre régulièrement 15 fois par saison puisque cette série a la triste spécialité de me tuer les personnages que j'apprécie (Zack, Uriel, Gabriel, Ruby1,Ash, Pamela, Allistair...) mais qui refuse avec entêtement (et pour notre plus grand plaisir) de casser sa pipe. Du moins pas de manière durable puisqu'il n'est mort que 5 minutes (ce qui est assez petit joueur par rapport aux frères Winchester ou même à Castiel...). Bref, Bobby a l’avantage d'être un personnage certes secondaire mais néanmoins extrêmement développé et attachant. La pauvre Harmony de Angel n'avait pas cette chance... Smile

Et puis il réagit bien différemment de ces personnages secondaires de séries que j'ai cités précédemment. Ainsi, là où ceux-ci se plaignent silencieusement de la manière honteuse dont les héros les traite, Bobby enguirlande les frangins Winchester d'une manière jouissive en leur déballant tout ce qu'il a sur le coeur: et qu'est-ce que ça fait longtemps que j'attendais ça de sa part! Bon, par contre, petite critique tout de même sur cette scène malgré tout délicieuse: je trouve la réflexion de Dean comme quoi Bobby est égoïste un tantinet hors caractère. J'ai déjà un peu du mal à imaginer Dean ne s'inquiétant pas un seul instant de pourquoi Bobby le met en attente, mais lui sortir ça après tout ce que le personnage a fait pour eux... Je pourrais l'admettre venant de Sam 2.0 mais pas de lui. pour moi il s'agit d'une petite erreur de caractérisation. Ce qui ne gâche en rien l'attitude de Bobby.

De même, là où les personnages précédemment cités "subissent" les évènements extérieurs durant tout l'épisode qui leur est consacré, Bobby se bouge sérieusement pour se sortir du pétrin. Et son petit bras de fer de 45 minutes avec Crowley était vraiment délicieux. Bref, le simple fait que ce soit Bobby qui soit à l'honneur était déjà un énorme plus pour l'épisode.

Et puis il y a ce qui pour moi est le plus important dans cette série: l'humour. Et que de bons moments dans cet épisode! Crowley, Bobby essayant de draguer sa voisine alors que celle-ci est couverte de sang d'okami (beau clin d'oeil à Carrie d'ailleurs^^) et visiblement sous le choc, Crowley, Bobby faisant passer ses conseils à Dean pour se débarrasser de la lamia pour une conversation culinaire avec sa maman, Crowley, l'air dégoûté de Bobby lorsque Rufus lui tend la bague de Gavin qui est visiblement sortie des intestins du Hunter par la voie "naturelle", Crowley... Mention spéciale aussi à l'autodérision dont fait preuve l'épisode: les objets magiques de la semaine (la lame de bambou bénie par le prêtre Shinto et le couteau d'argent béni par le curé) sont très avantageusement remplaçables par un peu de cuisine aux herbes et une déchiqueteuse à bois. Oh, je crois que j'ai oublié de mentionner Crowley. Embarassed

Non, vraiment, ce personnage est génial. Bon, je dois admettre que je suis tout de même un tantinet déçue par le fait qu'il ne rende pas de lui même son âme à Bobby. Déjà parce que c'était trop évident qu'il mentait en faisant cette proposition (c'est presque un pléonasme après tout) et que j'aurais aimé un peu d'originalité de ce coté là, et ensuite parce que... bon, oui, j'avoue: j'aime tellement ce personnage que j'aurais aimé qu'on puisse vaguement lui faire confiance, au moins sur les choses importantes. Embarassed Je n'aimerais pas qu'il devienne un ennemi des Winchester, il est tellement bon en allié toujours prêt à faire un coup en traitre! Smile

En tout cas qu'il est drôle! Entre le moment où il imite en version courte le dialogue entre lui et Bobby sur l'âme de ce dernier, celui où il fait mine de craquer devant l'apparition du fantôme de son fils, celui où il fait apparaître le contrat sur Bobby -et le paragraphe intéressant à l'endroit...intéressant- Wink , celui où l'on apprend qu'il a vendu son âme pour un gros kiki... Laughing on ne s'ennuie jamais avec lui. Et quelle classe avec son hellhound apprivoisé! En plus il a eu une promotion! Le voici chef des Enfers, mais un chef en butte aux luttes intestines alors qu'il souhaite uniquement ramener un peu de calme dans le royaume démoniaque. Bref, il est donc désormais le parfait homologue de Castiel et je rêve déjà des épisodes où ces deux là vont devoir s'allier pour tenter de faire cesser ce foutoir. En tout cas je refuse d'appeler Crowley par son vrai nom: il n'y a qu'un seul MacLeod dans mon coeur et il a un siècle de plus que lui. Smile

Autre point positif, cet épisode ne se contente pas d'être une amusante parenthèse dans l'histoire. D'abord il continue à nous développer l'intrigue principale de la saison: le monde surnaturel part totalement en vrille. Non seulement c'est le bordel au paradis mais l'enfer en est au même point. Non seulement les créatures se comportent étrangement mais voilà qu'elles se permettent d'immigrer illégalement (ce thème est plutôt d'actualité en plus^^). Même le mystère autour de l'étrange comportement de Sam est évoqué.

Ensuite il reprend quelques unes des pistes que Kripke nous a laissé en suspend dans les saisons précédentes: nous avons donc droit à des nouvelles de ce cher Rufus (que j'aime de plus en plus d'ailleurs) et de la shérif du bled, désormais devenue complice de Bobby dans la chasse aux monstres. Et vu qu'elle tique à peine en apprenant qu'il a deux cadavres planqués chez lui, j'en déduis que cette association n'est pas nouvelle^^. J'ai aussi apprécié que l'épisode s'inscrivent dans la continuité des saisons précédentes avec des éléments comme le téléphone multiple de Bobby, le hellhound de Crowley ou la phobie de l'avion de Dean.

Enfin nous avons droit à quelques nouveautés sur le plan mythologique, ce que j'attendais depuis le début de la saison puisque nous avons une nouvelle équipe de scénaristes qui souhaitera certainement apposer sa marque à la série. Elle l'a déjà fait un peu durant l'épisode deux avec l'apparition des alphas, elle continue ici avec cette énorme information sur les démons: ce ne sont que des fantômes plus puissants que les autres et brûler leurs ossements est suffisant pour s'en débarrasser.

Hmmm... Alors autant je suis contente qu'on nous étoffe un peu la mythologie démoniaque (on n'avait rien appris de plus sur eux depuis l'épisode de la saison 3 où Ruby nous apprenait comment les démons étaient créés), autant je suis peu convaincue par cette information. Déjà parce qu'elle sort de nul part: ça fait 5 saisons que les frères Winchester ont des démons aux trousses et c'est seulement maintenant qu'on apprend cette technique tout de même sacrément pratique? Plutôt que de s'embêter à chercher le colt magique puis la balle magique sur plusieurs saisons, les frères Winchester auraient pu chercher d'où venait ce cher Azazel, faire un méchoui et bingo, plus de YED? Et vu que la démone que Bobby tue, puis Crowley lui même, insistent sur le fait qu'il s'agisse d'une vieille légende apparemment bien connue, c'est surprenant que personne n'ait tenté cette technique auparavant. Rolling Eyes Et surtout je ne comprend pas que quelqu'un d'aussi intelligent et paranoïaque que Crowley n'ait pas fait ce qu'il finit par faire à la fin de l'épisode: planquer ses restes dans un endroit connu de lui seul. Ce devrait même être le premier réflexe d'un démon non? Wink

Mais malgré ce petit problème de logique cet épisode est doté d'une très bonne intrigue. Une fois qu'on accepte cette histoire d'ossements le plan de Bobby est excellent, et j'ai beaucoup apprécié de voir Rufus, les Winchester et Bobby travailler ensemble. J'espère qu'on reverra ce beau travail d'équipe dans les épisodes prochains (non, pas avec les Campbell...^^). Bref, encore un très bon épisode, très atypique mais vraiment réussi. Ca fait plaisir de retrouver une de ses séries favorites. Okay
_________________
Vous avez survécu à mes avalanches de mots? N'hésitez pas à découvrir mes articles sur différentes séries TV sur le site SerieViewer (ceux qui commencent en général par Et si...) http://www.serieviewer.com/articles/thematiques


Dernière édition par Tyr le Sam 23 Oct 2010 - 18:28; édité 1 fois
Revenir en haut
Sovead
[Bow-ties Club]

Hors ligne

Inscrit le: 04 Mai 2010
Messages: 180
Localisation: Rennes
Masculin

MessagePosté le: Sam 16 Oct 2010 - 16:34    Sujet du message: [Série US]Supernatural Répondre en citant

Ce que j'ai envie de dire c'est qu'il était temps qu'ils se la prennent cette remarque de la part de quelqu'un qu'ils écoutent, parce que force est de constater que quand c'est moi ça ne marche pas.

Et oui, cette remarque, vous savez bien, cette remarque :

ILS NE SONT PAS LE CENTRE DE L'UNIVERS !

Une série où les personnages principaux sont une prophétie en costume de filet à minettes, où ils sont le problème et la solution, où leur présence sauve le monde en danger par leur présence, où une fois le monde sauvé on découvre qu'ils sont liés à pire encore l'année suivante etc...

Il aussi était temps qu'on arrête de les déshabiller dans chaque épisode et en même temps de leur faire porter un costume trop grand pour eux, paradoxe... et résultat ridicule le plus souvent, quand ce n'était pas rédhibitoire.

Cet épisode est comme à chaque fois trop violent pour moi mais tout y est bien ficelé. Même l'humour y est drôle, ce qui est une première dans cette série. Dans le sérieux comme dans la plaisanterie c'est une réussite totale. Il suffisait de faire jouer les acteurs qui ont autre chose à leur répertoire que la grimace pour 'mot grossier fâché' et la grimace pour 'mot grossier coquin'. Le scénario continue à faire des bonds rapides d'une péripétie à une autre, un peu trop rapide à mon goût même si c'est la marque de la série, mais ça fonctionne parce que les acteurs principaux de l'épisode ancrent l'histoire de façon à ce que la solution au problème ne semble pas sortie de nulle part, dans la seconde, juste comme ça... ils n'ont pas l'air de touristes, avec ou sans classe, chassant le vampire.

Mais bon sang, pourquoi ne fait-on pas une série rien qu'avec des vieux !?!?!?

Triste destin que celui d'une tarte qu'on remet toujours à plus tard.
Revenir en haut
Tyr
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 18 Jan 2010
Messages: 1 700
Localisation: La Réunion
Féminin Scorpion (23oct-21nov)

MessagePosté le: Sam 16 Oct 2010 - 16:55    Sujet du message: [Série US]Supernatural Répondre en citant

Zut! Alors que tout semblait s'améliorer on apprend soudain que l'apocalypse est imminente: Sovead a aimé l'épisode!!! Je ne sais pas si l'univers s'en remettra... Laughing
_________________
Vous avez survécu à mes avalanches de mots? N'hésitez pas à découvrir mes articles sur différentes séries TV sur le site SerieViewer (ceux qui commencent en général par Et si...) http://www.serieviewer.com/articles/thematiques
Revenir en haut
Juglar
[Face of Boe]

Hors ligne

Inscrit le: 27 Juil 2009
Messages: 774
Localisation: Bercé trop près du mur
Masculin

MessagePosté le: Lun 18 Oct 2010 - 21:10    Sujet du message: [Série US]Supernatural Répondre en citant

6X04
Yeah ! Trouver des sous titres pas dégueus qui sortent très rapidement, ça change la vie ! Je peux me balader sur ce topic sans avoir besoin de me balader avec sel, eau bénite et couteau en argent pour chasser ces monstres appelés "spoilers". Mr. Green

Donc, comme Tyr, je me suis retrouvé en face d'un très bon épisode même si, effectivement les 10 premières minutes m'ont fait un peu peur et m'ont semblé un peu longues.

Bon, ça démarre avec du Crowley. Ah ça, c'est sympa ! Il manquait le bougre ! Bon, Bobby lui demande de s'amener dans sa baraque grâce à un petit rituel.
Sérieux... Si on pouvait tous inviter les gens qu'on voudrait comme ça, ce serait génial ! Envie de revoir ma chérie qui est à 600 kms ? Me suffit de 5 bougies, de la craie, un plat rempli d'herbes bizarres, réciter 3 trucs en latin et paf ! La voilà ! (Mais les actions chez Hansaplast feraient un bon si je devais me couper la main à chaque fois pour y mettre un peu de sang...).
On a droit à un dialogue savoureux, on apprend qu'il rajoute des alinéas bien placés sur le corps de Bobby (sérieusement, qui irait lire à cet endroit avant de signer ?) et qu'il peut éteindre les télés d'un claquement de doigt (classe mais on a inventé la télécommande depuis...)

S'ensuit la vie passionnante de Bobby et de sa gentille voisine (tellement gentille qu'elle m'a paru louche jusqu'au moment où elle s'est retrouvée couverte de sang, complètement choquée, j'ai pu lui accorder le bénéfice du doute... :zic: ) qui lui offre une tarte qu'il ne pourra jamais manger.
Et entre temps, on a un okapi et un lama... nan, okami laissé en suspens par Rufus qui aime faire des blagues dans le jardin de Bobby (L'est mort ? Bah non ! Bazingua !) et un lamia (donc pas le truc qui crache..) qu'il faut cuisiner avec du sel et du romarin (Thermostat 5 pendant 15min et à table !)
Cette partie, même si elle n'apporte rien, était plutôt sympa et permet de mettre en lumière le perso de Bobby qui est assez attachant.

Retour sur le plan machiavélique de Bobby avec l'aide de Rufus et des frères Winchester [qui comprennent que Bobby a ptet besoin d'un coup de main quand on hausse la voix et leur demande de "faire pousser leurs burnes" (au cas où Crowley veuille rajouter des alinéas) et de l'aider]

Bref, un épisode plutôt bien ficelé qui clôt merveilleusement l'histoire de Bobby et permet d'en apprendre plus sur Crowley Razz
_________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Tyr
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 18 Jan 2010
Messages: 1 700
Localisation: La Réunion
Féminin Scorpion (23oct-21nov)

MessagePosté le: Sam 23 Oct 2010 - 14:03    Sujet du message: [Série US]Supernatural Répondre en citant

6x05 Live Free or Twihard

Cet épisode est probablement un des plus importants concernant la mythologie de la série. En effet nous apprenons ici grâce à Dean une chose absolument cruciale sur les vampires: "News flash ! Vampires need to pee!" Surprised Cela entraîne bien sûr de nombreuses questions, auxquelles j'espère avoir rapidement des réponses: à quelle fréquence? N'évacuent-ils que du sang? Ont ils également besoin de faire la grosse commission? Si un vampire pisse dans une forêt et que personne ne le voit ni ne l'entend, a-t-il réellement pissé? Si on l'enferme dans une boite avec un urinoir, est il au même moment à la fois en train de se soulager et de se retenir?

Ah, on me fait signe en régie que je devrais tout de même parler un peu du reste de l'épisode. moui, bon, si vous y tenez... Rolling Eyes Cet épisode me laisse très mitigée en fait: d'un certain coté il apporte d'intéressants débuts de réponses et soulève de non moins intéressantes questions. De l'autre, je me suis en bonne partie ennuyée! Je vais donc commencer par ce qui fâche et finir par ce qui m'a plu car je sens confusément que cet épisode va être majoritairement apprécié et que je ne veux pas me faire jeter dans un nid à vampire ou pire, une convention Twilight, par une horde de fans offensés. Embarassed

Le problème principal pour moi est le rythme. La scène d'introduction par exemple, dure très exactement 4minutes 58 secondes (mais quand on aime on ne compte pas^^). Presque 5 minutes durant lesquelles nous avons droit à un mauvais remake de Twilight. Alors oui, bien sûr, c'est justement le but: le beau et ténébreux vampire utilise tous les codes de ce genre de littérature pour emballer la naïve petite gothique avant de, oh, surprise!.. la trahir. Mais c'est bien trop long! Je pense que toute personne ayant déjà vu un épisode de Supernatural avait compris le plan du vampire, donc pas d'effet de surprise (encore une fois je ne pense pas que c'était le but). De même, toute personne vivant au 21ème siècle avait compris la référence à Twilight/Vampire diaries/Anne Rice au bout d'une minute... Bref cette scène, qui aurait pu être drôle, fait au moins deux minutes de trop. Par contre, point positif, j'ai beaucoup ri aux paroles de la chanson qui passe dans le bar...

Parlons-en du thème récurrent du vampire romantique. J'adore les références humoristiques à la pop culture dans Supernatural, je trouve qu'il s'agit d'un des points forts de cette série. Et comme, bien que fan (honteuse^^) de Anne Rice, je n'apprécie ni Twilight ni Vampire diaries (désolée^^), la critique assez méchante de ce genre aurait pu... dû même, me plaire. Sauf que là elle est franchement trop appuyée. C'est un peu comme l'épisode de la saison 5 sur la convention Supernatural: ça aurait dû être vraiment très drôle si ça avait été un peu plus subtil. Par exemple: bien sûr que j'ai ricané en voyant la chambre de la fille, mais j'ai trouvé ça alourdi par les tentatives pour forcer le mot de passe avec le cri à chaque erreur pendant que Dean nous lisait un extrait du roman sur la table de chevet. Chaque élément en lui-même est drôle, les trois à la fois après la longue intro sur ce thème, c'est trop. Surtout qu'on enchaîne ensuite sur le passage dans le bar gothique.

Bon, voilà, c'est dit. Je rajouterais juste que je trouve le réflexe de Dean (aller dire au revoir à Lisa et son fils alors qu'il est sur le point de se transformer) d'une stupidité sans bornes et indigne d'un chasseur. Mais j'imagine qu'il s'agit là d'un symptôme de la brutale disparition de neurones ayant apparemment lieu lors de la transformation en vampire (non, sérieusement, vous ne trouvez pas que le QI de l'ensemble des vampires de ce nid ne doit pas dépasser les 80?).

Et puis j'ai au moins apprécié le parallèle entre le jeu du vampire dans l'intro, qui fait celui qui tente de résister par tous les moyens à l'appel du sang (thème repris dans l'extrait de roman lu par Dean), et la réaction identique mais réelle de Dean. Son " "Oh God! I'm Pattinson!" est d'ailleurs excellent. Laughing Reste à savoir si ce petit pétage de plombs de Dean marque la fin de la storyline avec Lisa: en toute honnêteté je préfèrerais mais ça m'étonnerait, il manque une explication à coeur ouvert sur le thème du "je t'aime mais notre amour est impossible et je dois penser à mon fils".

Allez, passons à ce qui m'a intéressé. Cet épisode est très riche au niveau mythologique (et non, je ne fais pas seulement référence au fonctionnement de la vessie des vampires) et ce sur deux tableaux: la storyline de Sam et celle des Alphas.

Ben ça alors, Sam est louche! Oui, d'accord, c'était pas ça la grosse surprise de l'épisode le concernant, mais là au moins c'est clair pour ceux qui doutaient encore un tantinet. Déjà, quand il nous décapite le vampire dans le bar, je mettrai sans hésiter un 9/10 dans la louchitude. Non seulement c'est sacrément impressionnant (mais bon, admettons qu'il ait eu des cours de chasse accélérés dans la famille Campbell) mais c'est surtout complètement inconscient! Ils sont dans un bar où des gens s'amusent à se déguiser en vampires et, comme on l'a vu deux minutes avant et comme souvent dans ce genre d'endroit, gay friendly: si un mec suit Sammy dans un couloir isolé près des toilettes, ce n'est pas forcément pour boire son sang... Rolling Eyes Mais là, pas la moindre hésitation: comme si Sam savait parfaitement qu'il s'agissait d'un vampire...ou se fichait complètement des victimes possibles en cas d'erreur. Dans les deux cas, c'est loooooooouche!

Et pour les durs de la feuille qui n'ont toujours pas compris, nous avons droit au passage où Sam laisse volontairement Dean être infecté par le vampire. Et au cas où certains seraient vraiment très durs à convaincre, on a même droit au petit sourire satisfait pour nous montrer que oui oui, Sam est vraiment content de ce résultat. Smile Nous savions déjà que Sammy n'avait pas hésité à se servir du bébé Shapeshifter comme appât, mais bébé ou pas il s'agissait d'un monstre: ici il utilise son propre frère et n'éprouve même pas une vague inquiétude à son sujet (ses battements de coeur le prouvent...). Mais là encore ce n'est pas LA surprise de l'épisode.

Samuel Winchester n'était pas dans le coup??? Alors là par contre je suis sciée! Je pensais que quel que soit le mystère entourant Sam, il était intimement lié à celui entourant Samuel, sa mystérieuse résurrection et son non moins mystérieux boss... eh ben non! Samuel n'en est pas au point d'utiliser son petit fils comme appât...et lui aussi nourrit des soupçons envers Sam. Ca c'est un bon retournement de situation en tout cas.

Alors, ressortons les différentes théories sur Sam : il est possédé par un démon (peut être même Lulu), par un ange (Michael?) ou par papa Winchester... Je crois que l'on peut éliminer la dernière solution là: parce que papa Winchester n'aurait JAMAIS sacrifié Dean. Les deux autres restent parfaitement possibles en revanche, la différence de comportement entre les anges et les démons étant plus ténues que jamais. Mais dans ce cas ça intérêt à être un personnage surpuissant qui le possède, parce que non seulement Castiel et Crowley n' ont rien remarqué (sauf s'ils sont dans le coup bien sûr) mais Dean et ses super-sens non plus...

Autre possibilité (l'a-t-on déjà évoqué? j'ai un doute): Sam est lui-même! Lui même après des siècles dans une cage à écouter Lulu et Michael jouer à "Qui c'est-y que papa aimait le plus?"... Ça rendrait fou n'importe qui! Plus sérieusement, il est évident que Sam a été affecté par son séjour aux enfers, peut être que ça l'a transformé en psychopathe qui ne pense plus qu'à éradiquer les monstres en tout genre.

Ça ne nous dit bien sûr pas qui l'a libéré: je penche pour le mystérieux boss de Samuel, qui apparemment préférerait que ses différents pions ne partagent pas leurs petits secrets. Raphael? Chuck/Dieu (ça serait fun tiens^^)? Balthazar qui a décidé d'augmenter son business surnaturel par des expériences sur les créatures? Castiel? Crowley qui en tant que roi des Enfers a peut être trouvé une sortie de secours pour Sam (ça expliquerait que ce dernier refuse de le tuer)? Et en quoi cette mystérieuse personne est-elle liée aux Alphas?

Et nous arrivons donc au deuxième intérêt mythologique de l'épisode, les Alphas. Nous savons donc avec certitude que ce n'est pas que chez les shapeshifters que papa s'est réveillé. Dracula aussi est de retour. Et il peut communiquer psychiquement avec tous ses enfants, pratique ça.

Bien sûr, ça n'explique pas pourquoi il sacrifie tous ses rejetons pour sauver Dean, parce qu'il me parait assez clair que c'est ce qui se passe: non seulement il les fait tous s'évanouir au moment où Dean va se faire tuer, mais je pense qu'il intervient une deuxième fois, encore plus directement, lorsque Dean se bat contre son sire. Ce n'est pas normal que nous n'ayons pas eu droit au combat, seulement au sire (nettement plus fort que Dean d'ailleurs, surtout que celui-ci est affamé) faisant signe à Dean d'avancer puis, plus tard, à ce dernier tranquillement assis devant le cadavre décapité. et je me suis repassée la scène du flash back, lorsque Dean a pris l'antidote et revoit tout l'épisode en sens inverse mais c'est trop rapide pour qu'on distingue quoi que ce soit de cette mort.

Passons à la vision qu'il envoie à Dean. Très beau passage d'ailleurs, angoissant et mystérieux à souhait. D'après ce que j'ai compris, l'Alpha serait le Noir au crâne rasé et il aurait tout d'abord transformé ces deux petites filles si flippantes dans leur joli manoir avant de les envoyer transmettre le fléau. Sont-elles réelles ou un simple symbole de la volonté de recrutement de l'Alpha, mystère. Nous avons également quelques images montrant la transformation vampirique au niveau sanguin ainsi qu'une carte sur laquelle la ville d'Aurora (près de Chicago) a été entourée en rouge (merci l'arrêt sur image^^): au plan d'après, les routes qui mènent de Springfield à Aurora se colorent en rouge, comme des veines se gonflant de sang. J'ai cherché sur wiki la particularité de Aurora mais tout ce que j'ai trouvé c'est son surnom (ville des lumières) et le fait que le film Wayne's world se passe là bas.^^

Bon, ben on verra bien plus tard ce que tout ça veut dire mais je remarque que Dean ne partage pas sa vision avec Sam et Samuel: cela dit il sait désormais que Sam s'est servi de lui et n'a jamais eu confiance en Samuel, donc ce n'est pas surprenant. En tout cas il leur donne tout de même l'information principale: les Alphas recrutent (vous faites qui ces 5 prochaines décennies?^^) et le monde surnaturel n'a plus peur des chasseurs depuis que les papas sont revenus.

Intéressant d'ailleurs que les pères des créatures reviennent quand ceux des anges et des démons (Dieu et Lulu) partent. Je vois bien une intrigue du genre: les créatures s'unissent pour 1) prendre le contrôle de la Terre 2) Se débarrasser de ces anges et démons qui les méprisent et n'arrêtent pas de se battre sur LEUR territoire. Du coup cela forcerait peut-être anges et démons à collaborer pour les contrer et mon vieux rêve de voir Castiel et Crowley travailler main dans la main se réaliserait. Okay

Bref, un épisode que j'ai trouvé en grande partie longuet et parfois forcé, mais qui a le mérite de faire avancer l'intrigue, sans compter que contrairement à ce que je craignais la famille Campbell ne nous envahit pas. Je pense qu'il souffre aussi du fait qu'il soit placé après deux très bons épisodes et qu'il manque fortement de Bobby, Castiel, Balthazar et Crowley. Wink Enfin, maintenant Sam est officiellement louche, Dean en a enfin la preuve formelle, nous apprenons que Samuel est moins louche qu'on le pensait et nous en savons plus sur les Alphas, leurs buts et leurs pouvoirs. C'est déjà pas mal du tout, je suis peut être un peu difficile. Embarassed

Oh, un dernier point: j'adore le titre de l'épisode! Okay
_________________
Vous avez survécu à mes avalanches de mots? N'hésitez pas à découvrir mes articles sur différentes séries TV sur le site SerieViewer (ceux qui commencent en général par Et si...) http://www.serieviewer.com/articles/thematiques
Revenir en haut
Sovead
[Bow-ties Club]

Hors ligne

Inscrit le: 04 Mai 2010
Messages: 180
Localisation: Rennes
Masculin

MessagePosté le: Dim 24 Oct 2010 - 11:20    Sujet du message: [Série US]Supernatural Répondre en citant

Cet épisode 5 commence comme une boutade bien winchesterienne envers les séries de vampires et d'appâts à minettes, qui sont il faut le dire une cible facile des railleries, même moi j'y arrive sans me forcer.

Je me suis dit qu'on allait tomber dans un épisode gag avec auto-critique du genre mais en fait non. Bonne nouvelle ça ne fut pas gag longtemps, mauvaise nouvelle les personnages et/ou gens qui font la série ont fait en sorte que le reste de l'épisode semble répondre au genre sus-cité comme si ils étaient bien au dessus ça, que eux ils faisait dans le pro, le sérieux etc... point d'auto-critique donc, juste de l'humour facile.

Bin tiens, ils font pas du vampire et de l'appât à minettes peut-être ? Ce n'est pas parce que c'est emballé dans du un peu plus gore et de l'humour road movie (oui, je connais une expression tirée du cinéma et je suis presque sûr de l'avoir bien placée en plus) qu'un chat n'est plus un chat. Donc bref il ressort de ce début d'épisode une sorte d'énorme mauvaise foi assez nauséabonde.

Une fois digérée cette imposture les choses deviennent plaisantes et on a quand même un passage assez joli qui est le bad trip de Dean sous la verrière (rêve, vision, flashback ?). C'est visuellement rafraichissant, la fadeur de l'image étant une habitude de la série c'est agréable d'avoir un peu de mieux de ce côté là. Le seul exemple que j'avais en tête était l'excellent passage de Mort en fin de saison dernière dans son style temps ralenti, couleurs qui faisaient un petit univers etc... A contrario il est vrai qu'une habitude de la série était l'ambiance sonore alléchante et je trouve que c'est beaucoup moins le cas cette saison...

Alors du point de vue du scénario on est toujours dans cette mélasse nombrilo-centrée sur la fratrie, du coup on ne sait plus si le papy c'est le pire ou pas, mais on sait qu'on aura encore un duel au sommet ange/démon entre les deux frangins avant consolation, séparation et prochaine saison... Nouvelle allusion à un Alpha après celui des changeformes... l'intrigue de la saison avance tout doucement.

Globalement j'en ressors avec une bonne impression une fois que l'épisode commence vraiment, c'est à dire quand Dean se fait ravager son rouge à lèvres par la groupie barbue, mais on retrouve les tristes ficelles de la série. En fait Dean tout seul ça fonctionne, quand l'autre frère arrive ça redevient nul.
Revenir en haut
Tyr
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 18 Jan 2010
Messages: 1 700
Localisation: La Réunion
Féminin Scorpion (23oct-21nov)

MessagePosté le: Dim 24 Oct 2010 - 11:54    Sujet du message: [Série US]Supernatural Répondre en citant

Hmmm, mais oui; t'as raison Sovead! C'est peut être bien ça en effet ce qui m'a gênée dans cette parodie Twilightaise et que je n'arrivais pas trop à expliquer: c'est pas seulement le fait qu'elle soit trop longue et trop appuyée : je pense qu'en effet j'attendais aussi que la série enchaîne sur de l'auto-dérision comme elle sait parfois si bien le faire, et ça n'a pas été le cas. Et en effet, superbe passage avec la vision de Dean.

Par contre je ne suis pas d'accord concernant Sam (si on était soudain d'accord sur tout ça provoquerait certainement l'apocalypse^^): je n'ai jamais été une grande fan du personnage et il m'a souvent beaucoup ennuyé, surtout en saison 4. Mais là il m'intéresse bien cette saison, et j'irais même jusqu'à dire que l'acteur s'améliore niveau jeu. A confirmer.
_________________
Vous avez survécu à mes avalanches de mots? N'hésitez pas à découvrir mes articles sur différentes séries TV sur le site SerieViewer (ceux qui commencent en général par Et si...) http://www.serieviewer.com/articles/thematiques
Revenir en haut
Sovead
[Bow-ties Club]

Hors ligne

Inscrit le: 04 Mai 2010
Messages: 180
Localisation: Rennes
Masculin

MessagePosté le: Dim 31 Oct 2010 - 02:55    Sujet du message: [Série US]Supernatural Répondre en citant

N°6 :

Que dire de cet épisode... On nous laisse poindre un lien avec un début d'intrigue sur des armes volées au paradis par un acteur français et accessoirement ange dans la série et puis en fait non (il devait être en manif), ce serait une basique enquête comme la série sait en faire, ou peut-être qu'en fait si mais on n'en saura rien, c'était une déesse chat quand même, un alpha dans son genre...

Alors que se passe-t-il ? Du gore, du gore, du gore, déplorable.

On peut ajouter que Castiel passe servir un verre, dire qu'il ne sait toujours rien et qu'il est occupé (et prendre son chèque pour le passage dans l'épisode) avant de repartir. Sam a quelque chose mais on ne sait pas quoi, comme l'épisode d'avant donc, si l'inaction face au vampire pouvait laisser planer le moindre doute.

Un épisode pour quoi ? Pas d'anges (si peu), pas d'armes divines (sauf entourloupe), pas d'alpha (idem), pas de Cromwell (ou autre méchant charismatique), pas de révélation (beaucoup de temps passé pour arriver à cette fin...). Du gore et du pathos, aucun intérêt donc. Bobby est bon lui, même sans tarte.
Revenir en haut
Tyr
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 18 Jan 2010
Messages: 1 700
Localisation: La Réunion
Féminin Scorpion (23oct-21nov)

MessagePosté le: Dim 31 Oct 2010 - 11:47    Sujet du message: [Série US]Supernatural Répondre en citant

Pour cet épisode, Sovead, on reproche en gros la même chose à l'épisode (des pistes alléchantes qu'on nous fait disparaitre) mais nous ne l'avons pas du tout apprécié de la même manière. Enfin, je sais bien que tu n'aimes pas le gore donc ça n'aidait pas...

Sovead a écrit:
On nous laisse poindre un lien avec un début d'intrigue sur des armes volées au paradis par un acteur français et accessoirement ange dans la série et puis en fait non (il devait être en manif).

Laughing Mais c'est bien sûr! Ça expliquerait la courte et relativement inutile apparition de Castiel, il était réquisitionné et faisait le service minimum.



6x06 You can't handle the truth

Eh ben! Alors en effet, le titre est bien choisi, j'ai du mal à accepter la vérité. J'ai soudain l'impression d'en savoir beaucoup trop sur le régime alimentaire des chats et sur les pédicures asiatiques. Surprised Et puis il y a Sam... De toutes les théories sur celui-ci, j'avoue que je n'avais pas du tout pensé à celle là: Sam est Terminator. Il ne nous reste plus qu'à savoir l'identité de Skynet et de Sarah Conor et on saura tout de l'intrigue de cette saison.

C'est un bon épisode, bien tourné et qui contient tout ce que j'aime : pas trop de longueurs, des révélations, une dose de Castiel, des scènes gorisimes, quelques répliques excellentes et un cliffhanger franchement réussi. Alors pourquoi ne suis-je pas enthousiaste? Parce que je suis archi-difficile, d'accord: mais surtout parce qu'il en fallait de très peu pour que ce soit excellent. En effet de superbes pistes ont été lancées...et nous ont été retirées de manière très frustrantes.

Première fausse joie: la corne de Gabriel! Mais quelle idée géniale! On avait droit à la fois à un objet magique de la semaine qui collait parfaitement à notre Trickster préféré, à une excellente excuse pour avoir quelques flash backs de ce dernier et à l'occasion d'en apprendre plus sur la guerre civile céleste. Et même, pourquoi pas, un petit retour de Balthazar. Wink Et bien...rien du tout! On nous ressort le coup de la divinité païenne (moins rigolote que Paris Hilton et moins mythique que Samhein). Bon, attention, elle n'est pas mal faite du tout Catwoman: surtout juste avant sa mort quand on entraperçoit son vrai visage. Et je comprends parfaitement que les scénaristes aient voulu nous mettre sur une fausse piste: j'aurais juste préféré mille fois que la fausse piste soit Veritas. Après, j'imagine que des milliers de fans lassés des objets magiques à répétition ont poussé un ouf de soulagement mais bon: ils font partie de l'intrigue de la saison, on y aura droit forcément, alors autant ne pas tous les mettre au même moment non?

Autre petite déception. Un épisode où le héros entend ce que pensent vraiment les gens, ce n'est pas forcément très original (hello Buffy^^ ) mais c'est l'occasion de beaucoup rigoler entre deux scènes de révélations fracassantes... Et là pour le coup j'ai trouvé que les scénaristes avaient été bien timides. Bon, on va dire que je suis une chieuse vu que la semaine dernière je les accusais du contraire, mais quelle occasion manquée! Il y avait du très bon cela dit. La scène avec Bobby au téléphone est franchement parfaite: pas exagérée, juste ce qu'il faut. Bon,Tora Spellin c'était peut être un peu too much mais...non, ok, j'étais pliée... Laughing Et je suis persuadée que ce que Bobby s’apprêtait à dire sur ce que sa première petite amie était en réalité était " a dude"... Laughing

De même le coup des faux seins et de la barmaid m'ont bien amusée, mais il manquait UNE situation: Castiel. Castiel disant toute la vérité (et si possible du compromettant^^), qui n'en a pas rêvé? Et surtout, outre le coté comique indéniable, ça aurait pu être encore une fois une bonne manière de nous donner plus d'information sur la guerre céleste. Je sais, je parais obsédée là, mais ça a été LE gros défaut de la saison 5: plein de petits stands alone très sympathiques mais au détriment du fil rouge, qu'il a fallu nous résumer rapidement à la fin. Je ne veux pas que ça recommence dans cette prometteuse saison 6. Et puis bon, un peu plus de Castiel est TOUJOURS appréciable. Wink

Autre chose, je me permet de constater une petite incohérence. Dean qui ne remarque pas que son frère ment c'est assez incroyable parce que franchement j'ai rarement vu quelqu'un mentir aussi mal, mais admettons. Après tout, cette impression est accentuée par le fait que Sam dit mot à mot à Dean ce qu'il a dit à Samuel la semaine dernière (Moi? Me servir de mon frère comme ça? Mais comment peux tu penser une chose pareille???), mais ça Dean ne le sait pas. En revanche, il aurait dû remarquer que Sam n'était pas réellement affecté par le sort. Quand il parle à la barmaid, à Lisa ou à Bobby, ces derniers ne peuvent s'empêcher de parler et de dévoiler tous leurs secrets génants. Là Dean passe un bon bout de temps en voiture avec Sam et ce dernier ne dit rien! Même pas lorsque Dean lui demande indirectement d'où vient le sang de chien. Là je pense qu'il aurait dû comprendre que quelque chose n'était pas net.

Enfin, dernière critique, mais là je cherche peut être la petite bête: un peu plus de subtilité dans les indices aurait été de bon ton. J'adore chercher les indices en arrière plan (même si je suis très mauvaise à ce petit jeu) et je suis ravie que cet épisode ait été riche de ce coté là: mais justement, ça l'était un peu trop. Bonne idée par exemple de nous montrer une ou deux images de chats dans les appartements des victimes ou de leurs proches, mais le gros plan sur le calendrier avec un chat lorsque les frangins vont voir la soeur de la première victime et, pire encore, la collection de statues géants de chats dans la maison du "patient zéro", avec travelling arrière pour bien les admirer, ce n'est vraiment pas fin!

De même, le gros plan sur la tv lorsque Dean est dans le bar nous met sacrément la puce à l'oreille, surtout qu'on entend distinctement la speakerine dire qu'elle s'est décarcassée pour trouver l'exacte vérité, ou je ne sais quoi de tout aussi léger.^^ Et puis bon, son nom de famille c'est Frank quoi! Rolling Eyes Dommage car, traité de manière subtile, cet élément aurait été très intéressant. J'ai par contre beaucoup aimé l'image de Gabriel soufflant dans une corne dans le bureau du dentiste avec le beau saxophone trônant au premier plan. Là c'était bien amené.

Bon, je m'aperçois que je viens de passer plus de 40 lignes à dénigrer un épisode que j'ai pourtant aimé: alors c'est parti pour les louanges.

Déjà, un grand bravo pour les scènes de gore, très bien réussies. Je ne suis pourtant pas une fan du genre mais là c'était vraiment très fort. Entre le dentiste et le chat cannibale nous avons droit à une reprise très réussie de légendes urbaines pourtant mille fois traitées, et la dégustation de langue n'était pas mal non plus (comme quoi la référence de Dean a Soylent Green était juste^^). Mais la plus belle réussite est pour moi la scène finale. Bien sûr que nous avions tous compris que Dean allait allonger une droite monumentale à Sam, ne serait-ce que pour l'assomer afin de l'amener chez Bobby: mais pas un instant je n'ai imaginé cet acharnement! Le plus marquant dans cette scène est le silence qui accompagne l'arrivée du générique de fin, j'ai même cru un instant que mon fichier était corrompu et qu'il me manquait quelques secondes.

Bref, tout ça fait de cette scène un des meilleurs cliffhangers que j'ai vu depuis longtemps dans Supernatural: pas tellement pour le suspens, même si je me demande bien où le pauvre Sammy va se réveiller et si les frangins vont réussir à se pardonner mutuellement, mais pour la sensation extrêmement dérangeante qu'il m'a laissé. Oh my god Fucking hell! (dédicace coco^^).

Autre sujet de contentement, je m'aperçois avec soulagement que la nouvelle équipe sait de quoi elle parle: je veux dire par là qu'elle ne se contente pas de connaître les bases de la série et le who is who de Supernatural mais qu'elle en comprend également le fonctionnement, même implicite. J'ai ainsi bien aimé lorsque Bobby demande à Dean "How is it that half the time you clean up a mess you end un dirty?", faisant référence aux innombrables fois où la chose chassée par les frangins leur saute à la figure et les affecte eux (mention spéciale à une certaine patte de lapin^^). Mais la palme de la réflexion juste revient à Lisa et à son excellente analyse de la relation entre les deux frères: "You two have the most unealthy tangled-up crasy thing I've ever seen". C'est vrai que ces deux là pourraient servir de modèle à un cours sur la co-dépendance.Elle a raison la ptite dame, ce n'est pas tout à fait normal que ton premier réflexe lorsque ton frangin meurt est de tenter de vendre ton âme pour le récupérer. Wink

Allez, je fais maintenant un petit tour des persos/Acteurs et de tout le bien que j'en ai pensé. Commençons par Bobby : toujours excellent bien sûr, et servi par de croustillants dialogues. Alors comme ça Dean est son chouchou? Je peux le comprendre cela dit: Sam nous a quand même fait un sacré florilège de conneries ces derniers temps. Mais le pauvre Sam, personne ne le préfère à Dean à part Becky! Laughing Bon, pas grand chose d'autres à dire sur ce personnage toujours sympathique (et oui, je persiste à penser qu'il mourra cette saison^^).

Castiel. Ouh là, mais c'est qu'il a changé notre angelet. Bon, déjà il est clair que Dieu lui a définitivement mis un moteur plus puissant sous le capot la dernière fois qu'il l'a récupéré à la casse, parce que deux secondes pour regarder "partout" c'est peu. Et je suis bien sûr appâtée par les mystérieuses "regrettables things" qu'ila dû faire durant cette guerre, mais ce n'est pas ce qui m'a le plus surpris dans sa trop courte apparition. Contrairement à ce que dit Dean, je l'ai trouvé étonnamment expressif et humain. Regardez moi ce petit air confus et gêné qu'il prend lorsque Dean l'engueule! Smile Et il lui sert à boire! Depuis quand il a ce genre de réflexes? Et combien dois-je débourser pour avoir un barman identique à la maison? Heu, oui, je me recentre sur le sujet: même le fait de tourner le dos à Dean lorsqu'il parle de sa guerre, c'est sacrément humain ça. Et il lui offre même son aide, il lui dit qu'il VEUT l'aider. Ça faisait longtemps qu'il n'avait pas autant exprimé ses sentiments, cette guerre l'a visiblement sacrément chamboulé et Dean est un peu injuste sur le coup.

Parlons de Dean justement: encore une fois je trouve que l'acteur joue bien, il est définitivement fait pour les rôles de dépressif alcoolique violent. Laughing Non, plus sérieusement, ça fait plaisir de voir qu'il peut avoir plus que trois ou quatre expressions et je remercie cette saison (et aussi l'atroce final dont je ne veux pas prononcer le nom^^) pour cela. Quant-au personnage, son petit laïus sous "véritaserum" est encore une fois très bien vu: et oui, Dean a beau aspirer à une vie pépère il est un Chasseur et ce qu'il fait de mieux c'est tuer. Enfin, c'est comme ça qu'on l'aime. Smile Mais le moment où il avoue qu'il était sur le point de tuer Sam pendant son sommeil m'a plus secoué: même si ce n'est pas "son" Sam rien ne dit que ce n'est pas son corps. Le tuer me semble donc une énorme erreur et j'ai du mal à comprendre son raisonnement. Confused

Et bien sûr il y a Sam. Brrr, qu'il était vilain dans cet épisode! Laughing Bon, son jeu n'est pas des plus subtils mais au moins on aura compris le message: et son petit regard de triomphe alors qu'il torture psychologiquement la soeur de la victime est très bien fait. Enfin bref, donc non seulement Samuel ne sait pas exactement ce qu'est Sam mais...Sam non plus? Il serait donc revenu en Robocop ascendant Dexter sans la moindre idée du pourquoi du comment? Bon, bien sûr on peut supposer qu'il ment puisque de ses mots mêmes rien ne le force à dire la vérité: s'il ne resens plus la peur, il n'a donc pas peur de Dean et de son arme et sa confession n'est donc pas forcément sincère. Et puis bon, son "I need help" sonne tellement faux que j'avoue avoir eu exactement la réaction de Dean, l'envie folle de le frapper. Rolling Eyes

Passons aux théories donc. Déjà Lulu est exclu, ça tombe bien je n'y ai jamais cru. Admettons que Sam dise la vérité, la théorie la plus probable serait donc qu'il s'agit simplement d'un contrecoup de l'enfer (et peut être du sang de démon), qui l'a transformé en psycopathe: je n'y crois toujours pas mais c'est néanmoins possible.

Je persiste dans ma théorie angélique vu que ces petits êtres si charmants sont connus pour ne pas avoir d'émotions! Je dirais donc que Michael est "caché" en Sam afin de ne pas se faire remarquer par les autres anges, ce qui expliquerait que Sam lui même ne sache pas qui il abrite et que Castiel ne l'ait pas détecté. Cela dit ma seconde théorie de la centrifugeuse (les âmes de Sam, Lulu, Adam et Micael qui se seraient fondues en une seule) reste également possible. En fait, nous n'avons pu éliminer qu'une seule théorie quoi. Ah non, deux: le shapeshifter est bien impossible puisque Bobby précise qu'ils ont aussi testé Sam avec de l'argent.

Allez, j'en rajoute une nouvelle pour corser le tout. Et si seul le corps de Sam s'était échappé? Après tout, la cage est peut être uniquement conçue pour enfermer les âmes, peut être que les corps eux ne sont pas importants. Bref nous aurions là une enveloppe vide avec juste assez de mojo d'âme pour fonctionner mais pas assez pour avoir des sentiments. Voilà, c'était la théorie foireuse de la semaine. Smile

Bref un épisode indéniablement intéressant et plein de qualités mais qui aurait pu être meilleur encore avec peu d'efforts. Je le classe néanmoins en 3ème position dans cette saison, après le 4 et le 3.
_________________
Vous avez survécu à mes avalanches de mots? N'hésitez pas à découvrir mes articles sur différentes séries TV sur le site SerieViewer (ceux qui commencent en général par Et si...) http://www.serieviewer.com/articles/thematiques
Revenir en haut
Sovead
[Bow-ties Club]

Hors ligne

Inscrit le: 04 Mai 2010
Messages: 180
Localisation: Rennes
Masculin

MessagePosté le: Sam 6 Nov 2010 - 13:57    Sujet du message: [Série US]Supernatural Répondre en citant

Septième épisode de la sixième saison... Ca fait déjà beaucoup de mots pour en parler.

Alors oui Crowley is back mais alors pour le reste...

Du massacre en alternance avec du gore. Un ange qui met un an à comprendre ce qui ne va pas chez Sam (il réapparait quand même à) la fin de la saison dernière...) et un vampire qui ne met que le temps d'un regard... alors que l'autre doit en plus aller torturer...

Déjà qu'il était pas malin le Sam mais sans l'âme c'est vraiment une plaie à suivre dans l'aventure... (le coup du téléphone portable ? Contre quelqu'un qui découvre le velcro...) Si maintenant on colle la même jugeote à tous les personnages en commençant par Castiel et toute la petite nouvelle famille refondée... Le gore au pays des idiots, magnifique saison 7...

Bien sûr les méchants sont charismatiques, tout le monde a ses petits secrets mais jusqu'à cet épisode Dean et Castiel sauvaient encore un peu l'image des héros, le grand-père aussi dans son genre... mais là c'est fini. Le semblant d'illusion qu'on voulait nous faire passer quelques épisodes plus tôt que cette série n'a rien à voir avec les clichés du vampire à minettes s'envole et le côté sérieux des personnages les rend beaucoup moins attachants, le premier degré en rajoute sur la perte de crédibilité. La cousine un peu paumée reste la plus crédible et cohérente.

Tout de même, l'histoire avance ailleurs que dans le cercle de nombrilisme de ce gâchis de temps qu'est la famille Winchester. On voyait poindre des alphas en veux-tu en voilà, maintenant on commence à comprendre pourquoi, eux se préparent à la guerre, Crowley veut envahir leur demeure dans l'au-delà. Aura-t-on finalement une guerre Purgatoire - Enfer pendant que les anges guerre civile / revente d'arme en free lance feront les guest et le running gag ponctuellement ?

Bref l'épisode me parait plus intéressant que la semaine passée mais fait perdre toute crédibilité aux héros, pour le peu que cette série en avait.
Revenir en haut
Tyr
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 18 Jan 2010
Messages: 1 700
Localisation: La Réunion
Féminin Scorpion (23oct-21nov)

MessagePosté le: Sam 6 Nov 2010 - 17:11    Sujet du message: [Série US]Supernatural Répondre en citant

Ouf, l'apocalypse est évitée: je ne suis plus d'accord avec Sovead! Laughing

6x07 Family matters (or not?)

Dans la famille Winchester-Campbell je voudrais... Grand papa qui bosse pour les démons, maman qui a fini en méchoui suite à un rituel d'Azazel, papa qui est mort après avoir vendu son âme, petit frère Sam qui s'est fait piquer la sienne, petit frère Adam enfermé dans une cage en enfer et cousin Parker Lewis qui s'est fait transformer en démon. Bonne pioche, Dean!
Rappelez-moi de ne jamais me plaindre de ma famille...

Avant de commencer ma review, je tiens à vous informer de l'arrivée imminante de l'apocalypse puisque...une de mes théories s'est avérée en partie correcte.

Citation:
Et si seul le corps de Sam s'était échappé? Après tout, la cage est peut être uniquement conçue pour enfermer les âmes, peut être que les corps eux ne sont pas importants. Bref nous aurions là une enveloppe vide avec juste assez de mojo d'âme pour fonctionner mais pas assez pour avoir des sentiments. Voilà, c'était la théorie foireuse de la semaine.



Bon, d'accord, c'est l'intérêt de sortir plein de théories différentes... Statistiquement y'a quand même quelques chances de tomber juste au bout d'un moment. Et puis l'épisode précédent donnait quand même pas mal de pistes étayant cette théorie. Et ce n'était même pas ma théorie principale, je sais... mais je suis contente quand même, na! Smile

Sinon, que dire de cet épisode? Il est excellent, sans doute un des meilleurs de cette saison que je trouve pourtant très réussie. Non seulement parce que nous avons droit à du Castiel, du Crowley et a deux tonnes de révélations bien emballées mais parce qu'il a provoqué chez moi la réaction que je préfère dans ce genre de séries à mystère: le "Mais p***, comment n'y ai-je pas pensé??? C'est pourtant évident!". Okay

Cette réaction n'est évidement pas due à la première révélation, le fait que Sam soit aussi vide qu'un scénario de Walker Texas Rangers (j'ai déjà dépassé mon quota de piques sur SGU cette semaine^^). Oui, on pouvait s'en douter: d'autant plus que j'ai craqué il y a quelques jours et regardé le trailer de cet épisode, qui nous donnait cette information en exclusivité. D'ailleurs je trouve les trailers de cette saison beaucoup trop explicites, je vais essayer de ne plus les regarder.

Cela dit, même si elle n'est pas surprenante, la scène où Dean et Castiel découvrent l'absence d'âme de Sam est très sympathique. J'ai en particulier adoré l'examen médical du Docteur Castiel: "Are you speaking in tongues?" m'a d'ailleurs beaucoup fait rire. Je pense que pour le coup Dean s'en serait quand même aperçu si Sam lui avait fait un remake de l'Exorciste. Laughing Mais le meilleur moment sur ce thème est lorsque Dean appelle la manière violente qu'a Castiel de vérifier l'âme d'un humain un "angel cavity search".

Tiens, en parlant de Castiel, je trouve encore une fois que Dean abuse un tantinet dans sa relation avec lui: il le traite un peu comme son larbin (en particulier quand il lui ordonne de nettoyer Sam), ne le remercie jamais et se permet de lui reprocher d'aller s'occuper de son problème de guerre civile alors que ce dernierl n'avait aucune obligation de l'aider et s'est porté volontaire. Il ferait bien de se méfier, je doute que Castiel supporte ce traitement longtemps: ses dernières paroles avant de disparaitre ("Of course, your problems always come first") en sont la preuve. Quand même Castiel en vient à utiliser le sarcasme c'est mauvais signe. Smile

Bref, Sam sans âme n'est pas surprenant, en revanche la manière relativement subtile d'aborder ce thème m'a très agréablement surprise. Sam n'est pas mauvais parce qu'il n'a pas d'âme; il est juste vide. Il reste néanmoins relativement "samiesque" (j'ai le droit à au moins un néologisme par review, si si!) comme le montre le fait qu'il choisisse le camp de Dean et non celui de Samuel et qu'il ne cherche pas à s'enfuir lorsqu'il parvient à se libérer au début de l'épisode. Il se contente de faire calmement remarquer à Dean qu'il n'a pas l'intention de rester prisonnier et que ce dernier a tout intérêt à travailler avec lui plutôt que contre lui, ce qui est plein de bon sens. D'ailleurs Castiel lui-même, pourtant notre spécialiste en matière d'âme, ne sait pas à quel point Sam est ou n'est pas le Sam original et ne peut que répondre à Dean "You pose an interesting philosophical question".

J'ai trouvé également intéressant que l'âme ne soit pas uniquement le siège de l'émotion mais également de l'instinct et que Sam, définitivement un bien meilleur chasseur puisqu'il ne ressent plus la peur et n'a plus de scrupules, puisse en revanche se faire facilement manipuler car il a également perdu la capacité à analyser les caractères et comportements des autres. Bref, tout ça change de l'habituel personnage sans âme donc méchant à la Buffy (ce n'est pas une critique hein, j'adore Buffy!^^).

Le fait que Crowley soit derrière tout ça n'est pas non plus une énormissime surprise: d'ailleurs il s'agit encore d'une théorie que j'avais évoquée (décidément, c'est ma journée^^) dans ma review du 6x05:

Citation:
Ça ne nous dit bien sûr pas qui l'a libéré (Sam): je penche pour le mystérieux boss de Samuel, qui apparemment préférerait que ses différents pions ne partagent pas leurs petits secrets. Raphael? Chuck/Dieu (ça serait fun tiens^^)? Balthazar qui a décidé d'augmenter son business surnaturel par des expériences sur les créatures? Castiel? Crowley qui en tant que roi des Enfers a peut être trouvé une sortie de secours pour Sam?


Oui, bon, ok, j'avais en gros soupçonné toute personne assez puissante pour réussir mais là n'est pas le sujet. En tout cas c'est le point de l'épisode sur lequel je suis le plus dubitative. Non pas que ce soit une mauvaise idée en soi: Crowley se présentant comme une sorte d'agent immobilier/homme d'affaire c'est impayable! "Location! Purgatory is vast, underutilized and hell-adjacent, I want it!" Smile Le problème? Je ne veux pas que Crowley soit un pur "méchant": je l'adorais dans le rôle de l'allié traître et toujours prêt à faire un mauvais coup mais néanmoins utile. Enfin, au moins nous avons la certitude de le revoir relativement souvent.

Quant-au fait que grand papa bosse pour Crowley, là encore je ne suis pas si surprise que ça (voir ma citation ci-dessus). On le sait tous qu'il était louche et qu'il bossait pour quelqu'un de puissant, bon ben c'est fait. Ma théorie sur ses raisons pour être "Crowley's bitch"? Samuel n'était pas au paradis mais en enfer parce qu'il a fait une grosse bêtise avant de mourir. Peut être a-t-il vendu son âme à Crowley si ce dernier a été assez malin pour revenir dans le passé (on sait que c'est possible) et le manipuler pour arriver à ce résultat? Ou peut être a-t-il fait une connerie toute autre (ce n'est pas vraiment un brave gars). Dans tous les cas je suis sûre qu'il finira pas se racheter, sans doute en se sacrifiant héroïquement en fin de saison pour sauver Dean ou récupérer l'âme de Sam.

Tiens, ce serait drôle d'ailleurs que Crowley bluffe et manipule Samuel et les frères Winchester alors que ce ne serait pas lui qui les a libérés! Peu probable mais ça m'amuserait bien! Smile

La grosse surprise est la révélation du véritable fil rouge de l'épisode: les Alphas et leurs enfants les shapeshifters, vampires, lamias, okami et compagnie, bestioles que j'appellerais "hybrides" et qui émigrent actuellement vers les USA sont en fait les soldats du 3eme pouvoir dans ce grand jeu cosmique: le purgatoire! et c'est là que je me suis sentie très conne parce que pas un instant je n'y avait pensé! Et pourtant on sait bien que ces créatures ne sont ni angéliques ni démoniaques, et elles aussi doivent en avoir marre de se faire taper dessus de tous les cotés. Et puis bon, on a eu droit à trois saisons centrées sur l'Enfer et deux saisons intégrant le Paradis: il ne manquait plus que le Purgatoire.

Bref, nous savons que le purgatoire est dans un lieu mystérieux que ni le Ciel ni l'Enfer ne connaissent et que Crowley aimerait annexer, ce qui n'est pas gagné vu que les Alphas sont TRES puissants et qu'ils ont bien recruté ces derniers temps. Je ne suis pas sûre que ses petites expériences de vivisection et tortures en tout genre suffisent, d'autant plus que lui aussi a plus ou moins une guerre civile sur les bras. A mon avis il voit trop gros le Crowley, ou bien c'est une méthode pour unir son camp en pleine anarchie, rien de mieux qu'une bonne guerre pour ça! Allez, c'est partie pour mes théories foireuses:

1) Raphael est allié ou va s'allier au purgatoire. Du coup il est bien possible que Crowley et Castiel se retrouvent alliés pour contrer la menace: ça me plairait beaucoup j'avoue.

2) Concernant la localisation du Purgatoire. Personne ne sait où elle est sauf les Alphas et sûrement quelques hybrides de haut rang mais j'ai une belle théorie: et si c'était sur Terre qu'était le purgatoire? Voire...et si c'était la Terre le purgatoire? Après tout on sait depuis le début que dans le petit jeu de ping-pong entre le Ciel et l'Enfer, la Terre est un peu le filet qui se prend la balle de tous les cotés (oui, c'est ma dernière métaphore foireuse, promis) et ça me semble aussi coller à une définition du purgatoire. Et puis les hybrides vivent tous sur Terre, contrairement aux anges et démons, donc ça me parait plus que crédible non? Bref soit c'est sur Terre soit à la rigueur sous Terre mais je parie que ce n' est pas une sorte d'autre dimension comme l'Enfer et le Paradis.

3) Le chef de ce troisième pouvoir, l'alpha des alphas, est une femme! Je pense que si l'alpha vampire parle de sa "mère" ce n'est pas un hasard. Nous avons donc ici une personnalité féminine qui a un pouvoir au moins égal à celui de Lucifer, voire à celui de Dieu puisqu'elle peut créer des races ou au moins les modifier assez pour qu'elles diffèrent radicalement des humains: je pense quand même que vu la forme quasi-humaine de la plupart des hybrides elle s'est juste contentée de transformer des humains, tout comme Lulu s'est contenté de transformer des âmes pour créer des démons. Bref, ma théorie sur l'identité de cette personnalité féminine: il s'agit de la Terre! La Terre Mère, vénérée par les humains il y a longtemps et plus ou moins détrônée par Dieu, qui se réveille et décide qu'elle aussi veut faire joujou.

Voilà pour mes théories. Je passe rapidement sur le reste de l'épisode, c'est à dire le passage dans la famille Campbell (intéressant puisque l'on apprend que Samuel a encore son âme et qu'il ne fait pas du tout confiance à Dean) et la discussion entre Dean et Sam suivie du choix de ce dernier, scènes bien jouées et sans longueurs (en plus le coup du gps est bien trouvé) pour arriver au très bon passage de l’entrepôt.
Sa voix, sa manière d'ignorer totalement la torture, son don pour mettre la zizanie entre les Campbell et les Winchester et sa belle évasion, miam! Je suis juste un peu déçue par la facilité avec laquelle il est capturé mais ce n'est qu'un détail. Quant-à la fin de cette scène, tout passage avec Crowley est de toute manière excellent mais l'avalanche de révélations qui l'accompagne n'a rien gâché. Et j'avoue que je n'ai pas pensé un instant que le cousin était possédé, je croyais qu'il était con naturellement moi. Enfin, c'est peut être le cas aussi. Smile

Dernière chose (juré^^), la décision des frères Winchester de jouer le jeu avec Crowley afin de récupérer l'âme de Sam. Hmmm... Vu que Crowley a déjà tenté de garder l'âme de Bobby je doute qu'il compte rendre celle de Sam. Et je ne pense pas que l'aider à prendre le contrôle du purgatoire, le rendant donc beaucoup plus puissant, soit très intelligent vu que leur plan est ensuite de se débarrasser de lui. Mais bon, ont-ils vraiment le choix pour l'instant?

Pour conclure je dirais que cette saison m'étonne de plus en plus: c'est étonnamment bon et j'espère que ça continuera sur cette lancée.
J'adore l' Alpha vampire, il a sacrément la classe! Okay
_________________
Vous avez survécu à mes avalanches de mots? N'hésitez pas à découvrir mes articles sur différentes séries TV sur le site SerieViewer (ceux qui commencent en général par Et si...) http://www.serieviewer.com/articles/thematiques
Revenir en haut
Juglar
[Face of Boe]

Hors ligne

Inscrit le: 27 Juil 2009
Messages: 774
Localisation: Bercé trop près du mur
Masculin

MessagePosté le: Dim 7 Nov 2010 - 11:10    Sujet du message: [Série US]Supernatural Répondre en citant

Je suis assez d'accord avec toi Tyr !
Cette saison 7 est pour le moment très bonne ! Une bonne intrigue, des persos intéressants (Sam qui a changé, c'est une bonne chose pour faire évaluer la relation des frères et se renouveler), de bons "méchants"...
L'intrigue évalue d'ailleurs assez raidement, à l'instar de ce 7ème épisode que j'ai trouvé très bon et apporte son lot de révélations ^^
Franchement, on en est au 7ème épisode et je ne pensais pas qu'on en saurait autant sur l'état de Sam aussi rapidement ! Maintenant, j'espère que cette partie de l'intrigue ne va pas trop stagner.

La seconde intrigue de cette saison, concernant les alphas, est aussi très intéressante et pique ma curiosité, je l'avoue. Et puis, quelle classe ces alphas Smile
_________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Tyr
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 18 Jan 2010
Messages: 1 700
Localisation: La Réunion
Féminin Scorpion (23oct-21nov)

MessagePosté le: Sam 13 Nov 2010 - 18:22    Sujet du message: [Série US]Supernatural Répondre en citant

6x08 All dogs go to Heaven

Après les chats mangeurs de cadavre du 6x06, voici les chiens voyeurs qui matent les dames prenant leur douche... Oh, et ils tuent aussi. La semaine prochaine nous découvrons le hamster nécrophile et le final nous présentera le terrible Poisson rouge psychopathe qui tire les ficelles depuis le début. Vous verrez: après cette saison, 30 millions d'amis sera déplacé en deuxième partie de soirée et interdit aux moins de 16 ans.

Pas grand chose à dire de cet épisode sinon qu'il s'agit de notre premier pur stand alone de la saison: vu qu'il s'agit du 8ème épisode, c'est assez impressionnant. Quelqu'un a bien tiré les leçons des critiques de la saison 5. Okay Nous n'apprenons absolument rien de nouveau mais l'épisode nous met les points sur les I concernant ce que nous avons récemment appris. Donc, si vous avez manqué les révélations à répétition des épisodes précédents, voici le récapitulatif.

Oui, Crowley tient les frères Winchester par les... sentiments. "Him Charlie, them angels", et si ça ne plait pas à Dean, tonton Crowley peut faire tomber le masque du boss presque sympathique et se fâcher tout rouge. Smile Oui, les "hybrides" sont sur le pied de guerre et recrutent en masse, même si je trouve le plan de l'alpha skin-walker sacrément con: plutôt que d'infecter des familles avec gamins, pour la plupart inutiles au combat, je me serais plutôt focalisée sur la première partie de son idée, transformer des volontaires adultes qui n'ont rien à perdre (c'est pas comme si on manquait de SDF ces derniers temps). Enfin, c'est pas plus bête que Lucifer qui passe les trois quart de l'apocalypse à attaquer des petits bleds paumés avec ses jouets surpuissants... Rolling Eyes

Et enfin, oui, Sam est viiiiide! Si vous n'aviez toujours pas compris depuis l'épisode 5 qu'il s'intéresse à peu près autant au bien-être de ceux qui l'entourent que Loana à la physique quantique, maintenant c'est fait. Dean lui donne d'ailleurs deux surnoms qui lui vont très bien: Dexter et Robocop. La seule nouveauté de l'épisode sur ce point est que Sam arrête désormais de faire semblant, mais vu combien il mentait mal, ça ne changepas grand chose. Il faut admettre en tout cas que Sam 2.0 est une sacrée machine de guerre, il vous nettoie un entrepôt de skin-walkers en moins de deux. Dean ne se débroouille pas trop mal non plus cela dit.

Ces petits récapitulatifs mis de coté, il nous reste un stand alone pas mal ficelé mais qui n'a rien de transcendant. J'avoue cela dit ne pas avoir un instant pensé au chien: vu que dans l'épisode 6 les chiens servaient à indiquer, par leurs grognements, que le monstre était proche, j'ai immédiatement classé Lucky dans la catégorie "indices" et non "suspects". En fait je pensais qu'il s'agissait du gosse, après tout ce n'est pas la première fois que nous avons un enfant-monstre dans Supernatural (d'ailleurs, il est où mon antéchrist favori?^^). Le reste de l'épisode est un assez banal "monstre de la semaine" mais il faut dire que ça fait longtemps que ça n' était pas arrivé: et vu l'avalanche de révélations de ces derniers temps ce n'est pas surprenant que nous ayons une petite pause dans le rythme.

Je conclurais par deux remarques pèle-mêle. D'abord, je tiens à réaffirmer mon amour pour Crowley: le moment où il dit à Dean de faire un bisou de sa part à Bobby est clairement le plus drôle de l'épisode. Laughing e sens hélas de plus en plus que la malédiction de Supernatural, qui me tue quasi-systématiquement mes personnages favoris, va encore frapper en fin de saison... Enfin, et oui je me répète, Jensen joue sacrément bien les dépressifs au dernier degré. Son regard pendant la conversation avec Sam à la fin de l'épisode est...brrr. Pas de théories et pronostics cette semaine, l'épisode ne s'y prête pas vraiment. Cette review sera donc officiellement ma plus courte depuis la reprise de Supernatural. Wink
_________________
Vous avez survécu à mes avalanches de mots? N'hésitez pas à découvrir mes articles sur différentes séries TV sur le site SerieViewer (ceux qui commencent en général par Et si...) http://www.serieviewer.com/articles/thematiques
Revenir en haut
Sovead
[Bow-ties Club]

Hors ligne

Inscrit le: 04 Mai 2010
Messages: 180
Localisation: Rennes
Masculin

MessagePosté le: Sam 13 Nov 2010 - 20:28    Sujet du message: [Série US]Supernatural Répondre en citant

Après un épisode où à part les méchants et une cousine sous-exposée tout le casting de la série faisait dans le benêt incurable il semble que les personnages principaux soient finalement tombés sur un vaccin miracle.

Je trouve ça équilibré, d'autres diraient crédible, je ne sais pas quel est le terme le plus indiqué mais nous sommes en présence d'un épisode où comme trop rarement rien n'est surjoué et où tout ne tourne pas autour du destin des deux frères.

Quasi peu de gore ou alors flouté, on a un épisode qui mélange Rintintin et du policier. Une fusillade, c'est presque propre, un chien c'est presque pas moche...

... bon bref, c'est du Supernatural, sans grand intérêt mais sans les principaux défauts habituels.

Le seul inconvénient c'est que l'histoire n'avance pas.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 12:55    Sujet du message: [Série US]Supernatural

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Doctor Who Index du Forum -> Le Tardis -> Autres univers et dimensions -> Fantastique & Fantasy Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 35, 6, 732, 33, 34  >
Page 6 sur 34

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com