Doctor Who Index du Forum
 
 
 
Doctor Who Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion


[Série UK] Survivors (2008)

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Doctor Who Index du Forum -> Le Tardis -> Autres univers et dimensions -> Science-Fiction
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Sunjin
Time Lord a la retraite

Hors ligne

Inscrit le: 02 Oct 2007
Messages: 10 529
Localisation: Mars
Cancer (21juin-23juil) 狗 Chien

MessagePosté le: Dim 24 Jan 2010 - 00:14    Sujet du message: [Série UK] Survivors (2008) Répondre en citant

SURVIVORS


Mini-série de 6 épisodes actuellement diffusée tous les mardis soirs sur BBC1, Survivors est le remake de la série du même nom des années 1970. Tirée d'un roman de Terry Nation (le créateur des ) la série raconte comment un virus va décimer 90% de la population mondiale en quelques jours et comment vont s'organiser quelques uns des survivants (dans la région de Manchester) dans ce monde qui vient de sombrer...

Avec :
Julie Graham => Abby Grant
Max Beesley=> Tom Price
Paterson Joseph=> Greg Preston (vu dans DW 112 et 113)
Phillip Rhys=> Al Sadiq
Zoe Tapper => Anya
Chahak Patel => Najid
Nikki Amuka-Bird => Samantha Willis (vu dans Torchwood 202 Sleeper)

Guest Star : Shaun Dingwall (aka Pete Tyler in DW)
Freema Agyeman (Aka Martha Jones in DW et TW)

Saison 1 : 6 épisodes de 60mn diffusés en 2008 sur BBC 1 - et sur NJR 12 depuis janvier 2010 (le mardi soir à 20h35)
Saison 2 : 6 épisodes de 60 mn - en cours de diffusion sur BBC 1

Le générique


=>FICHE IMDB ICI<=

LA BANDE ANNONCE





Citation:
J'ai adoré !

On nage en plein dans la SF catastrophe post-apocalyptique et j'adore ça ! Après "le jour des triffides" où la population se réveillait complètement aveugle, voici qu'elle est ici décimée en quelques jours ! OMG!

Je conseille le générique qui met d'emblée dans l'ambiance inquiétante de la série.

J'aime beaucoup l'ambiance et j'ai très envie d'en savoir plus : la musique est bien oppressante et les plans aériens saisissants !

Bon, j'ai eu tout de même un petit moment de flottement avec les deux premiers épisodes, où tout en étant happé dans l'histoire, je trouvais qu'il y avait quelques petits râtés côté vraisemblance, mais dès l'épisode 3, ces petits doutes ont été balayés et je n'ai eu plus qu'une seule hâte : la suiiiiiiite !

Mes petits reproches du début : la bande son un poil trop fort pour marquer le retour de la nature et des animaux (mouches et corbeaux) au premier plan dans ce monde où l'apocalypse s'est déroulé en silence ... Et la disparition de la population traitée un peu trop de façon magique : et pouf presque en une nuit tout le monde meurt... même dans une situation telle, je pense que les morts s'échelonneraient plus et que la panique seraient plus grande, là et c'ets très beau, c'ets d'un silence glacé et froid assez terrible mais trop rapide à mon gout. Mais effectivement c'ets un parti-pris intéressant que de montrer la fin de l'humanité de cette façon : rapide, silencieuse, presque normal, sans éclat, sans rien d'exceptionnel, j'aime beaucoup !

Le casting est énorme : à commencer par Julie Graham que je découvre ! Mais les autres ne dépareillent pas! J'aime beaucoup chacun des membres de notre petits groupe de Survivors.

Et toutes les stratégies de survie qui se mettent en place : la ministre Willis qui proprement effrayante et montreuse avec sa communauté O__O, la bande de voyou qui rackettent, le père qui confine sa famille dans la maison, les enfants "sauvages" du manoir, la bande d'enfants-esclaves de Manchester...Sans parler de Tom, qui est bien inquiétant, et dont on se demande bien ce qu'il va faire...

Tom et Anya qui sont très intéressant, tous les deux à camoufler ce qu'ils sont, et ce qu'ils étaient. Mais pour Tom que va-t-il se passer : la rédemption est-elle possible, le veut-il...

Bon il semblerait avec la fin (surligner pour voir) : qu'il s'attache aux membres du groupe et prenne du recul sur ce qu'il était et ce qu'il pourrait être... Sa confrontation avec Anya après qu'il ait découvert son homosexualité était puissante : entre ses préjugés, sa jalousie, et ce qu'Anya lui renvoie... Par ailleurs, sauvagerie froide semble même être, paradoxalement, l'élément qui peut sauver le groupe...du tueur il passe au sauveur... Beau personnage, j'ai hâte de voir son développement.

J'avoue par contre que la partie sur le mystérieux groupe médical ne m'intéresse guère. En plus que là encore, côté vraisemblance, j'ai un peu de mal à croire qu'un tel groupe soit à Manchester et non à Londres, mais bon...

Le côté de l'histoire qui m'intéresse est vraiment cette plongée dans l'horreur et de voir comment les gens réagissent, s'organisent ou pas, ce que cette situation extrême va révéler de la nature, l'âme humaine ! J'avoue être immergée au point de passer les épisodes à me demander comment je réagirais dans cette situation, et celle- là, etc...

Alors pour le coup, le coup du pourquoi du comment du virus : bof.

Mais il est vrai que très vite, avec Willis notamment, ce qui se met en place comme projet de société est horrible et cela en mémoire combien notre liberté à chacun-e est quelque chose de bien réduit au final. Par exemple, sommes-nous libres en 2008 de choisir l'endroit où l'on veut passer le reste de sa vie : à l'intérieur de son pays de naissance oui, mais en dehors, c'est très vite limité, voir selon où nous sommes impossible. Certaines personnes ne sont même pas autorisées à venir sur le territoire français pour des vacances...

Et cette notion même de liberté est attaquée violemment par Willis et son organisation officielle : ça fait trop peur ! Et quel choix reste-t-il : plier ou se mettre hors-la-loi et risquer sa vie rien de moins. Le pouvoir est montré ici comme la chose absolument effrayante qu'il peut devenir en un instant !

L'autre chose terrifiante : l'espèce humaine est-elle donc si sauvage que priver de cadre elle sombre dans une violence où tout devient une menace potentielle, où l'autre ne peut plus qu'être qu'un agresseur potentiel : c'ets horrible, mais cela sonne pourtant très juste...

L'envie, le pouvoir et la peur sont les déclencheurs de comportements barbares, et il semble impossible de rester tranquille dans son coin O__O *ouch*. La question qui vient ensuite : la ligne qui maintient ue harmonie dans les sociétés est-elle si fine ?

La question peut aussi se poser avec la montée des violences dans les sociétés...

Le dernier livre de James Lovegrove "Royaume Désuni" nous montre aussi une Angleterre en prise au chaos après l'effondrement du gouvernement et des destructions massives : et les réactions sont assez semblables, hélas... C'est bien pessimiste^^

En même temps, c'est aussi ça qui est intéressant : que va-t-il naitre de ces extrêmes, comment les individus peuvent y influer, ou déjà juste survivre, comment, puis pourquoi...? C'est aussi le thème de Battlestar Galactica dont la diffusion a repris avant-hier avec les ultimes épisodes et OMG : puissant, émouvant, mais j'en reparlerais (dès que je ne serais plus sous le choc).

Pour conclure, j'ai trouvé cette première saison brillante, intelligente et puissante : bien écrite, une musique et une réalisation puissante également et des interprètes vraiment bons, j'ai vraiment hâte de connaitre la suite, et la fin, de cette histoire ! D'autant que la saison se termine par un double cliffhanger (et je n'avais pas vu venir l'un des deux...) ! L'autre hélas était redouté, -l'épée de Damoclès depuis le 1.05- et arrive à se mettre en place Sad

Et quand la série sera achevée, je me jetterais sur la série première version ! ^^

Bref, encore un bijou made in UK que je vous recommande !

_________________
KroniK Marsiennes : Bad Bad Sunjin
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Dim 24 Jan 2010 - 00:14    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Sunjin
Time Lord a la retraite

Hors ligne

Inscrit le: 02 Oct 2007
Messages: 10 529
Localisation: Mars
Cancer (21juin-23juil) 狗 Chien

MessagePosté le: Dim 24 Jan 2010 - 00:20    Sujet du message: [Série UK] Survivors (2008) Répondre en citant

Saison 2 Episode 1

Hope never dies...



Et voici enfin, et à ma plus grande joie la saison 2 qui démarre et lol avec cette ironie encore que la série colle à l'actualité... Car après l'épidémie de grippe H1N1 débute après la Saison 1, c'est le tremblement de terrer à Haïti après cet épisode dont quasi 40 mn sont consacrés à des sauvetages dans des éboulis et à deux de nos héros enterrés vivant... *ouch*

Tristes échos donc avec cet épisode qui en plus en magistral dans sa réalisation, principalement justement ave cette partie de l'écroulement de l'hôpital...

L'histoire reprend pile où nous l'avions laissé : Greg shooté en pleine poitrine et Abby enlevée...

Et voici Anya qui prend la direction des opérations déterminée à sauver Greg... Sauf que Greg avec sa balle plantée en plein thorax a besoin d'une opération et que pour opérer il faut du matériel. Et c'est dans l'expédition pour récupérer de quoi sauver Greg qu'Anya et Al se retrouveront coincés sous un hôpital éboulé.

J'avoue avoir tiqué au début avec pile l'hôpital qui s'écroule mystérieusement sur nos héros mais, non une explication logique nous est révélée après... Un groupe de survivant fait sauter les batiments remplis de cadavres afin de faire du "nettoyage"... radial, mais pas bête... et pas de chance pour nos héros...




Ce drame va révéler un Tom complètement entier et dévoué à ce en quoi il croit, à ce qui le touche, à ce qu'il aime et il se lance dans un sauvetage désespérée d'Anya! Impressionnant le Tom, je le trouve de plus attachant.

Anya de son côté l'appelle dès l'éboulement et avoue à demi qu'il l'a touche... Mais elle avoue aussi sa peur de décevoir à un Al qui lui rêve d'être amoureux. Les scènes entre les deux coincés dans les éboulis sont superbes : cadrages, mise en scène, dialogue, interprétation, horrible mais captivant...




Pour Sarah, plus perdue que jamais l'épisode va être difficile. Fataliste faceà l'éboulement, heurtée par la dureté et le cynisme de Tom tant que pas sa ferveur à sauver une autre femme, elle va finalement être confrontée à l'horreur...

De sa propre initiative elle se propose en tant que femme pur aller "amadouer" un caïd local afin d'obtenir du matériel pour enlever les gros débris.... Et arf, rien qu'en me lisant, on le voit venir et ça e manque pas, elle va se faire proprement violer et tabasser en "échange"... Et c'est ce prix qu'elle paiera pour sauver ses amis... enfin amis, elle m'a l'air tellement désemparée, à côté de tout que je ne sais pas comment elle les considère...

Sarah donc toujours coincée et mal-aimée dans une vie médiocre et qui trouvera réconfort auprès de Al, le rescapé miracle...




Sacré tension dans l'épisode avec 3 héros sur 6 aux portes de la mort et vraiment je pensais qu'au moins ne survivrait pas... Tension à couper au couteau avec en parallèle Anya et Al enterré vivant et Greg de train de se vider de son sang seul dans son coin...

Et là aussi réalisation magistrale avec la gestion des flash-back de Greg, c'est dans le semi-coma qu'il revoit des épisodes de sa vie, et pas les meilleurs... Comment il a divorcé et comment la rage l'a envahi et comment il failli tué à coup de poings le nouvel ami de sa femme O__O... Comment après avoir sa femme et ses enfants il a perdu son sang-froid et l'estime de lui-même...

Et Greg qui laisse doublement entrevoir un poste haut placé de par ses tenue et son niveau de vie mais aussi avec la mystérieuse carte qu'il a reçu et qui est liée au cartel de médecins....

Et Greg qui m'a trop énervé en chassant Tom ! Arf WTF, oki il est pas net Tom mais il est aussi intelligent et j'aimerais bien en savoir plus sur lui et puis il est loyal, c'est pas rien de le dire... Bref, ej sis restée bête, je ne m'y attendais pas au départ de Tom et personne qui bronche, je pensais qu'Anya prendrait l'ascendant et protesterait, nope...





Pour le coup la partie avec Abby eut été totalement inintéressante (le complot blabla) si e n'était sa réalisation originale et virtuose et les excellentes des acteurs tenant les rôles d'Abby (Julie Graham) et Whitaker (Nicholas Gleaves) ainsi que la très tranquillement horrifique Dr Fiona (je crois) dont je me passerais personnellement de son empathie hein...

Bref, tous ces passages dans la forteresse médicale sont horribles : filmé pour renforcer angoisse et oppression, et c'est efficace *brrr* et comment Abby est dépouillée de tout contrôle, manipulée, instrumentalisée... Ça fait froid dans le dos et l'ambiance plus que les comment et pourquoi m'a plu et intéressé dans cette partie...

Bref un reprise stressante et nerveuse qui nous plonge immédiatement dans l'ambiance post-apocalytique de la série.

Après tout n'est pas toujours très original, comme en saison 1 (les dérives fascistes, le manoir enchanté etc...) mais une BO toujours magistrale et ici une réalisation digne du cinéma.

Vivement la suite et une aventure qui continue à 6 (je suis presque triste, je veux dire tout le monde vivant, c'est presque gros, mais ça passe^^)

_________________
KroniK Marsiennes : Bad Bad Sunjin
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Sunjin
Time Lord a la retraite

Hors ligne

Inscrit le: 02 Oct 2007
Messages: 10 529
Localisation: Mars
Cancer (21juin-23juil) 狗 Chien

MessagePosté le: Dim 7 Fév 2010 - 23:44    Sujet du message: [Série UK] Survivors (2008) Répondre en citant

Saison 2 Episode 2

Sometimes I think you did all...




Excellent épisode, tout en émotions et intensité malgré des failles scénaristiques assez grosses et un romantisme qui flirte avec les limites du "trop" pour moi mais c'est bien, extrêmement bien réalisé et extrêmement bien interprété avec un Najid qui crève l'écran dans cet épisode et un Tom qui continue de prendre de l'ampleur!

L'épisode s'ouvre donc sur Najid qui seul contre tous et plein d'un espoir communicatif (à l'écran)tag les murs, et éparpille banderoles dans le quartier de Londres où il se trouve et j'avoue que son obstination désespérée est très touchante comme le sera le personnage tout au long de l'épisode (même si le happy end est encore limite mais bon, il fait plaisir tout de même hein^^).




Après j'avoue que certaines ficelles sont vraiment grosses, mais tellement bien tirées que ça passe, mais bon, j'ai tiqué à chaque fois :

- la nourriture déjà! Certes, cet épisode est un des rares où l'unité est donnée (10 jours après le précédent) mais tout de même cette pénurie de nourriture alors qu'il reste 1 personnes en vie pour 100 mortes quasiment, ça me parait "gros".... Il suffit de visiter toutes les maisons déjà, ensuite, les jardins, ensuite, ils ont encore des voitures, il n'y aucun champs de patates ou autre en Angleterre et rien dans les alentours de Londres : mouais! Notre société est taxée de société de surconsommation et là avec 99% de la population décimée, ils sont en train de mourir de faim *gnééé* ! Le pire étant Tom qui braque un groupe pour leur voler quoi : 1 sac à dos de provision! J'ai trouvé cela trèèèèès ridicule! Du coup lorsqu'ils tombent (par hasard mdr) sur le stok dans le building, j'étais contente car oui il doit rester des tas de truc un peu partout...




-Abby qui nous fait staïle en restant nue avec son petit tablier d'hôpital et pied nus : ridicule! D'autant qu'elle rentre par effraction dans une maison, franchement, c'est pas la tenue ne soi qui m'embête mais son côté abosulment pas pratique, déjà pied nus, outre le climat, ça fait mal au pied quand on n'y est pas habituée, (lol vu où elle marche en plus) ensuite la blouse ouverte dans le dos, c'ets hyper désagréable.... certes Abby sort d'une seconde mortelle à laquelle elle survit plus les traumatismes de son kidnapping et de ce qu'elle a découvert, mais bon, se vêtir et se chausser m'aurait paru logique et approprié dans ce cas....

- et pour pinailler : Tom qui tombe "par hasard" sur Anya dans tout Londres lol et attention Najid c'est bien de laisser des messages partout et apparemment les "vilains" ne les ont pas vus car pas d'hélicos cette fois... Ce qui tombe bien, mais bon outre les grandes banderoles placardés depuis une petite dizaine de jours c'est aussi pile l'endroit où Abby a été enlevé la première fois... Donc mouais pour l'absence de comité d'accueil hostile pour Abby mais tant mieux pour la suite lol!






Je vais maintenant parler de tout le reste, et tout le reste m'a plu ! Dont l'horrible scène de kidnapping des survivants destinés à devenir des cobayes. la scène est aussi oppressante qu'effrayante, l'abus de pouvoir dans toute sa splendeur et derrière une bureaucratie qui n'a en tête que ses intérêts, quelqu'en soit le prix et les dommages "collatéraux" *gloups*





Perhaps it would be kinder if we kept her in a permanent vegetative state -

no sentience, no sensation.

Whatever this task demands of us, we can't lose our humanity...

or what's the point of it all?

We might not always understand why things must be the way they are.

We do what we must for the greater good.

Bon c'est juste un cynisme poussé à l'extrême chez nos savants, mettre Abby dans le coma et la réinfecter encore et encore pour qu'elle ne soit qu'une marchandise à produire des anticorps, le tout en testat des vaccins chez les survivants parqués dans d'inhumaines conditions et sacrifiés au nom d'un greater good, qui ici plus que jamais ne veut rien dire.... et demeure unninstrument du pouvoir que maintiennet les puissat/riches sur les autres... Idem avec Whitaker qui vient de mettre son équipe à dos, et la mise en isolement/quarantaine de sa femme ne suffira à apaiser les esprits...

Chapeau d'ailleurs à la Mrs Whitaker, j'ai halluciné un peu quand je l'ai vu cherché frénétiquement le code de la porte, je n'avais pas mesuré à quelle point elle était prisonnière *froid-dans-le-dos*...


He killed a man in a cold blood




Bon Tom après Najid, j'ai adoré! Bon il est très culcul avec Anya et ses sourires d'ado lorsqu'il lui offre le paquet de clope (de son braquage nul ptdr) mais justement le fait qu'il fasse les choses de sang-froid et avec réflexion, j'adore! Et je préfère un mec comme lui, qui tuera de sang froid qu'un Greg qui m'énerve de plus tant il est hystérique et qui peut tuer sous le coup de la perte de contrôle justement...

Tom il est "under control" et j'adore et lol, bon un peu cliché sur le dur au cœur tendre, on l'a vu venir lorsqu'il sauve la fille, mais c'était émouvant.

D'ailleurs la miss Lee au passage je n'ai pas compris pourquoi à aucun moment elle ne dit que Tom l'a sauvé!

Trop bizarre, ok il les a volé, menacé etc mais il lui a sauvé la vie, ça donnait à réfléchir, ben non, elle le dit et c'ets pour Najid qu'elle va changer le cours des choses (mouais, culcul ça aussi lol, mais mignon allez je suis de bon public parfois ).

Par contre, j'ai été surprise que le fusil soit vide, celle-là je ne m'y attendais pas! Je m'attendais à une déclaration de la part de Tom à sa belle, nenni, juste un geste, mais quel symbole, lol!




Et j'aime ce couple improbable... Comment chacun est bousculé par l'autre dans ses convictions, et comment chacun a finalement des choses, profondes, en commun. Il faisait un bon duo-leader quand ils ont pris la tête des opérations....

J'ai été contente aussi de voir Anya revenir sur le devant de la scène et avoir du caractère, parce que on ne l'a vu que docteur dans le dernier épisode, là elle tranche, prend position, donne son avis, agit : yes

Joli échange entre les deux aussi et lol même si on ne sait toujours pas qui et ce qu'a fait l'ancien Tom, on en voit un peu plus sur le nouveau, car un nouvel homme est en train d'émerger j'ai l'impression... Et Anya qui lui a confié ce qu'elle pensait : sometimes I think you did all.... Carrément lol! Difficile en même temps de ne pas imaginer le pire sur Tom...





Beaucoup d'émotions avec Sarah aussi, même si je la trouve tombée de la lune, sa détresse et sa souffrance étaient touchantes, justes... Sad

Mais quand même elle a été la première à monnayer pour obtenir ce qu'elle voulait, à quoi s'attendait-elle en proposant d'allant négocier, c'est triste à dire mais c'était -hélas- prévisible. Bon, bonjour le mec qui est à ce point dans la pulsion (ou mort de faim dans son slip...) qu'il faut qu'il viole la première nana qu'il voit plutôt que d'aider le groupe juste parce que l'entraide fait avancer, détermine l'humain.... bref Sad

Mais la scène était juste sublime... et Al qui aussi se transforme complètement dans cet aventure et qui apprend quel a été le prix de sa survie... *ouch* sacré apprentissage de la maturité pour Al l'insouciant... Et une encore des scènes de pénombres superbement tournées avec des clairs obscurs très réussis : très beaux.

La scène du bain et de Sarah qui veut enlever l'odeur de son violeur, effacer le souvenir, c'est "classique" mais résonnait avec son désespoir et son envie de mourir : elle a été confronté à l'inexplicable comme elle le dit, pourquoi les coups, tout était gratuit et ne visait qu'à détruire (le propre d'un viol ceci dit)...




Greg par contre comme je l'ai dit m'a énervé et lol et bien qu'il s'en défende pas sur qu'il n'allait pas ligoter et jeter Najid dans le coffre... Bref, je le trouve dépassé là, clairement Abby, Tom, Anya et même Najid sont des leaders, pas lui....

En conclusion : un épisode avec des imperfections mais aussi des points forts : rythme, personnages, réalisations à la hauteur et véritablement prenant! Par contre : j'ai vu la bande annonce du prochain et nonnnnn pas samantha encore, je trouve que ça arrive comme un cheveu sur la soupe, bref, j'y reviendrai, après voir vu l'épisode lol!

Et sinon Najid qui a littéralement illuminé cet épisode ! Un comédien à suivre et lol je suppute que c'était la première fois qu'il était volant d'une voiture dans l'épisode Laughing!


ps : et Youri de Waters of Mars (Doctor Who) dans cet épisode...



_________________
KroniK Marsiennes : Bad Bad Sunjin
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Sunjin
Time Lord a la retraite

Hors ligne

Inscrit le: 02 Oct 2007
Messages: 10 529
Localisation: Mars
Cancer (21juin-23juil) 狗 Chien

MessagePosté le: Lun 15 Fév 2010 - 11:59    Sujet du message: [Série UK] Survivors (2008) Répondre en citant

Saison 2 Episode 3

We make our own law now!




Alors, je vais commencer par deux confessions...

D'abord, j'ai vite envie d'écrire ce comm pour vite voir l'épisode suivant qui m'appelle à grands cris, ensuite, ne ne regarde jamais les bande-annonce des épisodes suivants, sauf que là c'est collé et donc je les regarde et lorsque j'avais celle de cette épisode, j'avais fait : "Oh nonnnnn pas samantha le retour...."

Mais j'avoue que son retour a été bien géré avec cette fois un portrait du politique, et du pouvoir bien mieux géré et encore plus horrible que dans la saison 1 avec le retour de la bonne vieille politique politicienne assortis de son lots de mensonges, manipulations, secrets d'états", le tout à gerber... mais ô combien réaliste! Mention spéciale au simulacre de procès!

J'ai adoré comment Dexter se lève, on sentait la pression de Samantha, qui retenait sa respiration lors de l'énoncé des verdicts et comme elle jubile tellement et se relâche en zappant le vote de Dexter qui a crée pour moi la véritable surprise, énorme, j'ai adoré et son speech They're not a bunch of self-promoting wankers, addicted to power and making speeches, are they ?




Mais, mauvaise surprise, je croyais qu'il allait faire un "coup" à ce moment là, mais non, revirement de situation et Samatha garde le pouvoir O__O WTF! Elle est tarée cette bonne femme!

Et le vote de Greg, zéro surprise, j'ai passé les 3/4 de l'épisode à détester le personnage et pire, à trouver le comédien mauvais... Je veux dire le regard éploré à toutes les sauces, j'en peux plus...


The more we are, the more organised we'll be, the better we'll survive

The past is the future


Alors cette logique prônée par Willis justement, je récuse! Tu parles, quel besoin d'une organisation?! Avec 1 personne vivant sur 100, il reste environ 600 000 personnes en Grande-Bretagne (basée sur la démographie en 2006), bref retour à une société presque utopique, des avancées et constructions technologiques déjà là, des ressources et des biens à profusion, c'est presque un paradis... (thèse présente dans pas mal d'œuvres telle X de clamp qui pose la question de l'éradication de l'espèce humaine trop "néfaste"...).

Je veux dire l'extérieur n'est pas hostile en soi, au contraire, c'est les hommes qui le rendent hostiles de par leur comportement alors que là il y a tout pour être tranquille et heureux....

C'est d'ailleurs que point qui me gêne un peu dans la série, ce retour à un état barbare qui est posé ici comme une évidence... Pas que je crois que l'être humain soit fondamentalement bon, mais là quel basculement, dans un environnement traumatique, mais pas hostile par contre! Pas "d'ennemis", de fléaux extérieurs, il n'y a rien contre lesquels nos survivants doivent lutter, ils n'ont qu'à reconstruire, du coup j'ai du mal à concevoir tous ces extrêmes comme "vraisemblables"... et la série ne nous montre que des extrêmes...


YES! WE CAN!

...


Autant dans 28 jours plus tard cela passe, autant là ça me parait disproportionné... mais c'est efficace et je pense qu'on va descendre encore dans l'horreur avec le prochain épisode et le camps des esclaves...

Et là je pense sans hésiter à une horreur bien plus grande et ô combien plus réaliste hélas, celle dépeinte dans les USA de 2027 par la grande Octavia Butler dans La parabole du semeur puis dans sa suite La parabole des talents. Belle introduction avec le personnage du chauffeur de poids lourds, à gerber lui aussi, la scène où il vend le jeune est bien horrible... très butlerienne je dirais ^^




Sinon, joli retour d'Abby en leader! Même si je n'ai pas arrêtée de regretter Harriet Jones lol, sacré politicienne qu'Harriet Jones (oui je sais c'est dans Doctor Who ^___^) mais Abby a un petit quelque chose d'Harriet...


He's one of us!


Belle défense aussi, malgré la mollesse d'Abby qui n'a pas mis assez de cœur à l'ouvrage, notamment lorsqu'elle rappelle que Samantha a donné la peine pour vol lors du précédent "procès" qu'elle a organisé, un meurtre commis par elle de sang-froid...

Et cerise sur le Tardis (oui oui je sais c'est pas la bonne série lol), je vais faire ma midinette, une fois n'est pas coutume ^^ mais belle réussite avec la tension savamment distillé entre Anya et m et la pression qui n'a fait que monter, car lol, je l'attendais, mais non, il ne se passe rien, de physique du moins, entre les deux personnages...





Tom : Should've brought the shotgun.
Anya : I'll protect you. [...] Hey, these are edible. You can eat them.

Tom : I know what edible means. Laughing

Anya : I didn't say you didn't. [...] You don't trust me?

Tom : More than you trust me.

Anya : One question.

Tom : What's my favourite colour? Laughing

Anya : What were you in prison for? Why can't you be honest with me?

Tom : Well, now, that's two questions. What I did, I had to do to survive...



Savoureux cet échange, comme la confession de Tom lors de son procès, il ne parle que pour elle, et lol avec sa virilité blessé lorsqu'il lui tourne le dos en cellule (nul) et la remarque de Dexter et Anya qui précise te Tom "I don't care", pfffff lol! Comme lui dit Abby et il ne trompe plus personne, même Dexter a capté c'ets dire : "You care, I know you care"...

Après si Tom a dit la vérité, c'est bien peu de choses effectivement par rapport à ce qu'il laisse penser qu'il a fait, ce qu'il dégage , de volontairement, intimidant et dangereux.... Et ça cadre moyen avec le meurtre du garde lorsqu'il est sorti de prison je trouve....




Le meurtre de Dexter parait plus ambigüe, je dis "parait" car bon il a surpris Dexter de dos, et il aurait pu le tuer direct, or il ne l'a fait qu'après que celui ait contre-attaqué contrer qu'aucun dialogue n'était possible, dommage, ils auraient pu renverser la Willis.... Ça lui apprendra, j'aurai fui direct à sa place, même si balancer la vérité à Dexter devait le démanger, au final ça s'est retourné contre lui...

Bon le revirement de Greg, pas mal qu'il accepte d'ouvrir les yeux sur Samantha et encore pas assez, il s'est fait attraper comme un bleu...

Et sinon, si le rapprochement entre Tom et Anya monte en tension et se fait désirer, celui entre Al et Sarah a eu lieu, tout simplement, logiquement et mdr avec Najid qui a tout entendu ^^!

Les moins de l'épisode : les fous du vaccin totalement absents, mouais... et la série qui vire au "hide and seek" à répétition , après Najid parti et retrouvé, puis Abby, c'est au tour de Tom et Greg, mouais, bof ça...

Ceci étant je me régale bien, je suis à fond dedans et j'ai hâte de voir la suite : go...



_________________
KroniK Marsiennes : Bad Bad Sunjin
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Sunjin
Time Lord a la retraite

Hors ligne

Inscrit le: 02 Oct 2007
Messages: 10 529
Localisation: Mars
Cancer (21juin-23juil) 狗 Chien

MessagePosté le: Lun 22 Fév 2010 - 00:42    Sujet du message: [Série UK] Survivors (2008) Répondre en citant

Saison 2 Episode 4

Don't take sweets from strangers




Un épisode efficace et palpitant et qui fait encore la part belle à Tom qui prend de plus en plus la place du "héros" dans ce monde hostile...

Et lol qui me fait rire aussi parce que Max Beesley avec ses mines figées/ impénétrables et ses répliques caustiques, ça le fait, même si c'est du déjà-vu ^^


The irony is killing me


et son "I'm not your mate" à Greg Laughing

Greg : No-one has the right to treat a fellow human being like this.

Tom : Any exceptions to that rule, Greg? Greg : What's that supposed to mean?

Tom : You voted to put me in here.

Greg : I also came back for you, remember?

Et j'avoue que je ne suis pas réconciliée avec Greg, désolée pour lui, son côté "je sais tout de la nature humaine" alors qu'il ne parle que lui au fond m'agace et franchement il ne doit sa vie qu'à Tom, dont je savais bien qu'il reviendrait lol, pas une surprise ça, un faux suspens, mais son arrivée avec le camion : super, j'ai adoré les deux prison mine break orchestrés par Tom

Sinon PTDR que notre camionneur préféré habite juste à côté de Smithson, mais on dira que ça tombe bien !

Par contre, téléphoné que les gamins allaient le trouver... et le relâcher... Arf, nul ça et puis c'est Peter (pas super dégourdi, il peut pas retourner à Londres à sa maison, bref) et donc ça continue le "hide and seek...).

Sinon dans le registre du grand n'importe quoi, jeté de caillou à Abby qui se pointe chez Smithson et balance son vrai nom... Malin ça : pas comme si elle était recherchée pour être transformée en légume-médicament-humain....

Smithson : beurk jusqu'au bout même si sa mort est horrible. L'ex-professeur d'histoire de Harvard reconverti en esclavagiste, et fier de sa trouvaille, et de ses méthodes, citant xénophon et portant un beau costume blanc....

Smithson : So, this group of yours, it's a commune, no doubt? Fluffy chicks and earnest discussions about democracy?

Abby : We don't have time for politics.

Anya : We're just trying to stay alive. [...]

Smithson
: We use a form of... slavery. It's cheap... and effective.

Abby
: And immoral.


Depends on the morality you choose, doesn't it?


Bon le plan de sauvetage d'Abby était très moyen et lol elle gaffe encore en appelant Greg par son prénom, ce qui était bien le seul truc "énaurme" à faire pour mettre la puce à l'oreille d'un Smisthson que j'ai trouvé d'une bêtise hallucinante, il met 3 heures à capter que quelque chose ne tourne pas rond... *mouais* lol




En même temps c'est vrai que l'ambiance du groupe après la double capture de Greg et Tom n'est pas au beau fixe, et franchement coup de chance qu'ils les aient retrouvés...

Jolies scènes d'intro aussi bien entre Abby et Anya qu'entre Al et Sarah.




L'image est très belle, quel futur les attends, un dans lequel ils veulent mettre leurs espoirs, oki.... Scène efficace et fort réussie, bien que "classique".

J'ai beaucoup aimé l'évolution de Sarah qui depuis son viol s'affirme je trouve, elle est ici active, prends des imitatives, n'attends plus qu'on décide et prenne les choses en main...s'implique, et sa sa réplique à Sally, qu'elle va aider, soutenir, en miroir/empathie avec ce qu'elle a vécu : You don't owe him more than thanks. The things we have to do now just to survive, we'd have been ashamed back then, wouldn't we?


Who we were before, all the things we did,

it doesn't matter any more.




All that matters... is who we are now.


Et Tom qui tue encore, et pour faire ce qu'Anya n'a pas le courage de faire, entre autre.

J'ai aimé comme il vient prendre la main du jeune homme (pas de chance lui lol), et son speech sur les oiseaux dans l'arbre, surprenant et elle scène. Puis son retour, vouté, yeux brillants, on sent tensions et émotions...

Jolie déclaration d'Anya qui tombe à point nommé je dirais...

Et bien que parfois archétypaux les personnages, et leurs interactions sont vraiment le point de la série qui cette saison verse dans un classique efficace mais pas exempt de défauts!

Quant à la mine et ce retour à l'esclavage, outre qu'il a fait écho à ma lecture du moment "La parabole du semeur" d'Octavia Butler était bien mené également et lol avec Super-Tom qui à lui tout seul s'évade deux fois !

Bref, je passe d'excellents moments et vite la suite ! Plus que deux épisodes....

_________________
KroniK Marsiennes : Bad Bad Sunjin
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Melyssa
BOT Saver
BOT Saver

Hors ligne

Inscrit le: 26 Sep 2009
Messages: 658
Féminin Scorpion (23oct-21nov) 牛 Buffle

MessagePosté le: Mer 24 Fév 2010 - 16:53    Sujet du message: [Série UK] Survivors (2008) Répondre en citant

Voili voilà, je me suis laissée tenter, j'ai regardé le premier épisode de Survivors (qui dure 1h et demi, au passage, j'avais pas prévu cette demi heure supplémentaire dans mon emploi du temps   )


Et... ouais quand même hein!!! Disons qu'heureusement que j'avais pas les suivants sous la main, sinon j'aurai pas beaucoup dormi cette nuit..


Première impression: GNIIIIII, PETE TYLER!!!!! ...... Deuxième impression: ERRR, MARTHA JONES!! (j'adore les séries de la BBC pour ça  Laughing  )


Vue de là où j'en suis pour le moment, l'histoire est encore assez classique, dans la longue série des "tout-le-monde-y-meurt-à-cause-d'un-tout-petit-virus"; et les personnages croisés sont aussi les personnalités classiques que l'on retrouve dans ce genre d'histoires, mais ça n'empêche pas le tout d'être efficace malgré tout. Et surtout, je n'en suis qu'au premier épisode, on se contente de s'installer, j'ai encore tout le temps d'être surprise... (enfin, il manque la femme enceinte, oukelé? Il FAUT une femme enceinte dans une apocalypse, m'enfin! )


Donc, je regarderai la suite, sans faute, en imaginant que ce premier épisode n'est qu'une rampe de lancement pour voir la série décoller par la suite, parce qu'elle en a indéniablement le potentiel, on s'en aperçoit très vite!
_________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur Skype
Sunjin
Time Lord a la retraite

Hors ligne

Inscrit le: 02 Oct 2007
Messages: 10 529
Localisation: Mars
Cancer (21juin-23juil) 狗 Chien

MessagePosté le: Mer 24 Fév 2010 - 20:39    Sujet du message: [Série UK] Survivors (2008) Répondre en citant

Melyssa !

Bienvenue dans ce topic et sorry, j'avais totalement oublié que le 1.01 était plus loin, (mais comme je l'ai vu à sa prmeière diffusion, ça commence à dater lol)

Le truc rigolo avec ce pilote et que le concept de la série c'est que c'est la grippe et que ça a été diffusé avant l'épidémie de grippe 1, et franchement quand elle est arrivée (l'épidémie) ca faisait drôlement écho et  donnait une réalité au fait que la vie humaine tient parfois à pas grand chose, y compris à cette échelle, c'est vrai que de nos jours on ne connait plus de grandes épidémies mais...

Comme je l'ai écrit, j'ai aimé que "la fin du monde tel que nous le connaissons" arrive en silence et se déroule quasiment sans bruit, pas de cataclysme, d'effets spectaculaires, juste "simplement" et voilà 99% de l'humanité n'est plus

Après et je suis tout à fait d'accord avec toi, ce n'est pas très original, la série est même (j'en suis au 2.05) très classique dans le genre "post-apocalyptique (quoique j'ai trouvé le 205 original justement) mais réalisations, interprète, écritures et BO sont au RDV et nous offrent je trouve une excellente série, même si elle ne révolutionne rien.

et puis c'est la série ou Freema est enfin !

Bonne continuation alors Mr. Green

ps : ta bannière, j'adore, idem pour ton avatar !
_________________
KroniK Marsiennes : Bad Bad Sunjin
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Sunjin
Time Lord a la retraite

Hors ligne

Inscrit le: 02 Oct 2007
Messages: 10 529
Localisation: Mars
Cancer (21juin-23juil) 狗 Chien

MessagePosté le: Lun 1 Mar 2010 - 12:25    Sujet du message: [Série UK] Survivors (2008) Répondre en citant

Saison 2 Episode 5

Better late than never




Now is all there is


:clapUn épisode que j'ai trouvé excellent, surprenant et pour une fois dans cette saison : original!

Même si je tique un peu-beaucoup sur la transmission oiseaux=> humains puis humains=>humains dans la foulée... mais bon ^^

Cet épisode nous donne aussi une indication temporelle : il se situe 6 mois après le début de l'épidémie...

Notre petite équipe dans son périple vient au secours d'un jeune couple pris en otage par des "pirates" de la route et découvre qu'ils vivent dans une petite communauté-coopérative paysanne qui essaie de rester à l'écart et cachée...

Un petit paradis comme ils diront et surtout une escale qui le remet dans une socialisation quasi "normale" mais le normal ne va pas durer...

Les personnages sont traités en groupe, un groupe qui plus que jamais apparaitra très soudé... mais aussi deux par deux.

Greg et Abby tout d'abord : leur périple est celui qui m'aura le moins intéressé mais c'ets clairement le moins "émouvant"... mais c'est par contre un moteur pour l'intrigue et la suite...


Hope never dies...untill it kills you!




Bon la réminiscence de Greg sur la mystérieuse carte postale, pourquoi pas hein, et j'avoue que j'ai trouvé tout le passage à l'aéroport un peu long, car ce qu'on y apprend est tellement parcellaire et décousu...

En gros, quelques centaines de personnes triées sur le volet (et sur des critères "mystérieux") ont été évacuées avant le début de l'épidémie.... Mouais, bon, une épidémie ce n'est pas une bombe, donc je passe sur la "précision" et puis bon, ils sont sur une ile déserte ne gens qui ne savent pas s'ils sont immunisés ou pas et en attente du vaccin que leur concoctent leur équipe de savants dirigée par Whitaker... Ouais, ok, mais bon....

Par contre, quelle réalisation brillante et efficace, les plans extérieurs sont magnifiques, les prises de vue et angles, les éclairages, bref, c'est un régal pour les yeux, et toujours une BO très agréable! D'ailleurs, le thème à la fin, dans le centre de Whitaker, avec des percussions très BSGiennes (BSG = Battlestar Galactica) est magnifique et rajoute une tension bien dramatique aux ambiances pénombres/lumières !

Et Whitaker a Peter, à voir ce que ça nous réserve pour le finale ça... *sceptique-à-voir*

Par contre, j'ai adoré qu'Abby passe à l'offensive et veuille rejoindre le complexe et permettre le développement d'un vaccin, selon ses termes! Bon c'est moyen réaliste comme Greg le lui fait remarquer, mais c'est une décision courageuse et le "you're unvoted Abby" de Tom pour que tous l'accompagne était également très intense!


A time to get and a time to lose...




Belle sortie pour le personnage de Sarah et sortie à laquelle je ne m'attendais pas!

Je veux dire que jusqu'ici les personnages se sont sortis de situations toutes plus improbables que les autres et là *pouf* une mort en douceur, silencieuse et presque invisible, avec le virus qui (re) fait des siennes, et là j'ai beaucoup aimé!

Beau traitement également du couple Al/Sarah, pas mélo mais juste dans l'émotion et la dignité, et des scènes très touchantes avec une Sarah qui aura beaucoup évolué et muri en 6 mois!


J'ai également beaucoup apprécié l'oraison prononcée par Judy.

Et lol le retour de Clement (Paul Copley) de Torchwood "Children of Earth" : toujours touchant cet acteur!

J'ai bien cru que Sarah allait décamper de la maison au lieu chercher le verre d'eau je dois dire, et cette mort, solitaire, en sacrifice, avec tout le monde qui vient dormir en face de la fenêtre *ouch* là aussi, j'ai été surprise et touchée de les voir tous là!

Au début du plan je me suis demandée qu'est ce Tom et Anya faisaient à dormir dehors et puis élargissement du plan : ahhhh Sad tout le monde accompagne Sarah dans la mort...

Beau mais triste.... très triste et Sarah digne et admirable de bout en bout...

Le personnage a été magnifiquement écrit et interprété je trouve à Robyn Addison.

Après la mutation du virus et la propagation par les oiseaux, bon je tique sur la contamination inter-humaine là...(normalement impossible sans le porc comme vecteur de ce que l'on sait des virus de la grippe)... mais bon, ça rajoute une dimension dramatique et rend le futur vraiment très très sombre...

Le personnage de Najid est toujours touchant lui aussi, je l'adore! J'espère que ce jeune garçon aka Chahak Patel poursuivra sa carrière, je le trouve très bon!



I can change if you can






Mais qui est Tom Price ?

J'avoue que c'est à cause de lui que j'ai tardé à rédiger ce commentaire car je ne sais pas... J'aime beaucoup ce personnage qui résonne et trouve écho chez moi et a un parcours très intéressant et en même temps, à ce stade de l'histoire, il est encore et toujours pleins de contradictions...et je n'arrive pas à le cerner complètement....

Et nous offre avec une Anya que j'aime beaucoup aussi un sacré duo et une relation très intéressante....

Anya j'adore, elle assume, son franc parler, sa façon de faire face, sa sincérité, sa façon de rationaliser...

Quant à Tom j'adore comme il est imperturbable, toujours en arrière plan, à observer, veiller et comme une fois encore on peux , tous, peuvent compter sur lui : c'est lui qui surveille Al qu'il gratifie d'un "mate" (pas comme Greg Laughing ).

J'avais peur que sa motivation soit seulement de plaire à Anya, mais il semble qu'il change, qu'il ait changé et là première contradiction, dans le même épisode il dit qu'on ne peut pas changer puis cette phrase à Anya dans la voiture, dans une scène absolument superbe (cf plus haut^^)


Sa façon de s'excuser d'abord et Anya qui capte pas, lol, excellent ça, et puis Mr articulate Laughing (franchement quand elle lui a sorti Anya, j'en pouvais plus, elle a raison, il a une articulation minimale, comme ses phrases, réduites au minimum syndical en nombre de mots) qui se lance soudain dans de grandes phrases O__O!

Superbe quand il raconte ce qu'il a observé durant la soirée, car oui l'attraction entre Judy et Anya saute aux yeux, c'est clair, du premier moment où Judy lui dit qu'elle est une parfaite, on sent que le courant passe, et réciproquement...

Et si Tom, toujours dans le contrôle est à une autre table et observe, Anya le regarde aussi...


Car oui, comme il le dit, le bonheur la rend belle...Analyse de ce la situation lucide...

Tom qui perdra pourtant son self contrôle peu après dans une confrontation brutale, où j'ai eu peur! Et Anya qui ne se démonte pas et lui sors ses quatre vérité sans mâcher aucun de ses mots : que fait-il ? Il la traque ? La menace ?


Et c'est avec cette scène que je me demande jusqu'où Tom a changé...? Je voulais revoir le pilote (mais pas encore d'éditions DVD en nos contrées...vivement...) car quand même plus que les meurtres de sang froid, il faisait gros bourrin le Tom... Et il me semble bien qu'il avait été très limite avec la prmeière fille qu'il avait croisé, la blonde du couple qui l'a jeté de voiture...

Sa réaction violente et homophobe face à Anya... tout laisse entrevoir un homme fruste, jusqu'à sa façon de parler, et ses réactions comme dans l'épisode 3 où il souligne à Anya que "oui il sait ce que veut dire le mot comestible" veut dire !

Difficile de le situer le Tom... Abby a vu au travers de sa façade certes, mais qui est-il au final ?






Jusqu'où est-il un mec bien ?

Et pour illustrer mes propos, je mets ici la scène de la voiture où Tom ne cesse de surprendre... et d'être sincère dans une simplicité déconcertante, et Anya, lucide, sans pour autant le cerner complètement, mais j'ai du mal aussi il fait dire.... La nuit lui aura porté conseil pour le moins à Tom, looool ^^!


Franchement, le sorry, puis sa déclaration, et le fait qu'il accepte ce qu'elle est, son attirance pour Judy, et ne fasse rien, juste être ce qu'il est et éprouver ce qu'il éprouve.... Et Anya qui remet les choses à l'heure, le fossé qu'elle pense entre eux n'est pas de l'ordre de l'orientation sexuelle (je pense d'ailleurs vu la façon dont Anya parlait de sa relation avec sa copine qu'elle est bisexuelle Mr. Green) mais d'un ordre de qui ils sont l'un et l'autre, et là Tom peut, encore la (nous) surprendre je pense... J'aime aussi qu'elle dise que oui, il compte pour elle, et que oui il ya bien quelque chose entre eux et même si elle ne parle de sa peur de décevoir (cf sa discussion avec Al lorsqu'ils étaient coincés dans les décombres - zod 2.01), je l'ai trouvé honnête et juste!



It was his own fault for going soft on her




Et là, la scène à laquelle je ne croyais plus, même si après les évènements la réaction-passage-à-l'acte d'Anya est logique... Mais j'avoue que si ses sentiments-attachement pour Tom sont évidents, l'attirance physique était clairement mise de coté dans cette épisode et j'en étais même à me demander si cet épisode ne serait pas la "révélation" pour Anya qu'elle est lesbienne... que nenni!

C'est une histoire de personne comme elle le dit, pas d'hommes, de femmes, de gender.... ^___^

J'adore aussi comment Tom, même s'il en a envie, veut savoir de quoi il en retourne avant de s'abandonner, ou pas, à ce baiser!

Et tout de même, Tom qui dit que Al s'est attendri et que c'est sa faute s'il souffre aujourd'hui lol. Il est en dans le même cas et même si je doute qu'il perde sa lucidité dans un cas identique, je ne parierais pas qu'il reste à l'écart, paradoxalement.... Il le ferait en connaissance de cause et pas sous l'impulsion du chagrin... Ce qui n'en rend pas moins l'acte tout aussi discutable...d'un point de vue rationnel....

Tom aussi qui lorsqu'il propose son aide Anya et s'adresse à Judy, et Anya qui essaie de s'interposer et Tom qui prend conscience qu'il apparait comme une brute qu'il ne faut "pas provoquer" , un "bourrin" et qui s'en va, dans son coin, penser...

Ce qui me renvoie à un des tout premiers plans de la série... assis, seul (et pour cause lol) en train de réfléchir....

Bref, il me semble bien qu'il va confirmer ce qui était amorcé en saison 1, une rédemption via le statut du héros, mais un héros cynique, j'adore ! (mais la scène où il jette Anya contre le mur, ouch, à voir si c'était la fin de "l'ancien" Tom où s'il est un être humain, donc pleins de paradoxes et de contradictions lol ^^)

A voir si "I can change if you can...."

Sauf qu'Anya en terme d'orientation sexuelle n'a pas changé et ne changera pas, s'il n'a pas compris qu'une quelconque relation avec lui ne la transformera pas en hétéro, il n'a rien compris XD!

Et c'est lui qui fait basculer la décision du groupe d'accompagner Abby dans le passage à l'acte!

Vite la fin maintenant!

Let's stick together!



_________________
KroniK Marsiennes : Bad Bad Sunjin
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Sunjin
Time Lord a la retraite

Hors ligne

Inscrit le: 02 Oct 2007
Messages: 10 529
Localisation: Mars
Cancer (21juin-23juil) 狗 Chien

MessagePosté le: Dim 7 Mar 2010 - 17:55    Sujet du message: [Série UK] Survivors (2008) Répondre en citant

Saison 2 Episode 6 - Finale Season

Some people will do anything



to get what they want!


Bon j'irais droit au but : je suis déçue....

J'avais lu le début de ce bilan ICI "Apart from the opening and closing episodes" qui après l'excellent épisode 5 m'avait laissé penser à un magnifique finale et arf....

Après oui l'épisode est beau, une réalisation, notamment toujours brillantes et soignées en extérieurs, mais comme cela a été récurrent toute cette seconde saison hélas beaucoup d'incohérences et de "grosses", trop grosses ficelles et des rebondissements qui n'ont l'air d'être là que pour entretenir le suspens Sad

Frak!

Et cette fois c'est Anya qui m'a énervé lol!

Lol aussi parce qu'écrire sur cet épisode m'inspire moyennement et que je suis du coup allée lire une autre critique sur cette seconde saison, en français cette fois, et je suis contente, cette fois que les avis se recoupent!

C'est sur l'excellent site du village "hope can die" Laughing: http://www.a-suivre.org/levillage/article.php3?id_article=1902

Ceci étant je suis aussi en phase avec la critique faite sur digital Spy citée plus haut, excepté pour cet épisode que je trouve mauvais en terme d'intrigue et de scénario....


We're not animals!




Mais en dehors de ses rebondissements cousus de fil blanc l'épisode pose ici la question récurrente : qu'est-ce qu'être humain dans ce nouvel environnement ?

Entre Anya qui se berce de naïves et louables illusions pacifiques, Abby qui autorise le passage à tabac de Whitaker et Tom qui use de violence pour survivre, quelle vie avoir désormais, une vie sans violence est-elle possible (lol sachant qu'elle l'était avant, elle m'a fait rire Anya là mais j'y reviendrais...)

Cet épisode signera aussi la perte de l'innocence pour Anya... et montrera que tout n'est jamais simple, lisse...

Anya : Tell me something, how could you just leave your friends and family to die?

Fiona : I chose life. Don't tell me you wouldn't have done the same thing. I've done terrible things. I know that.[...]

Anya : You killed... billions of people! It... It was your fault.

Landry : We had the very best of intentions.


L'homme n'est-il donc qu'un animal...social?

Tout ce thème est intéressant mais hélas traitée dans la caricature. Anya qui jusque là était une personnage tout en nuance et finesse se révèle ici, 11 épisodes après et 6 mois campée dans des certitudes qui à ce stade sont incohérentes!

Après avoir vue et vécue tout ce qu'elle a traversé, ce que lui a appris Abby, sa confiance envers Fiona est aberrante, idem sa réaction envers Tom...

Sauf si ce n'est pour elle qu'une façon de le fuir, de trouver des raisons de l'éjecter et je pense que c'est cela aussi... et on a entre les deux un conflit de "différences" qui je pense à son origine chez Anya dans leur différence de milieu, social : elle a fait des études, il sort de prison et elle le pense "non-éduqué", on le sait, le coup du comestible était révélateur.... lol

Anya :
Violence isn't the answer.

Tom :

Well, sometimes it's the only way to get things done

and you know it.


You need to grow up, Anya.

This isn't your nice middle-class world any more.

This is the Dark Ages.

Et Tom en a conscience aussi car c'est cela qu'il pointe, qu'elle vient d'un milieu privilégié, qu'elle y a grandi et qu'elle y a vécu... contrairement à lui....

Je dis contrairement à lui non pas qu'on en sache beaucoup sur lui mais j'ai revue le pilote car j'avais besoin de revoir l'arrivée du personnage histoire d'avoir tous les éléments...

A sa première apparition, il est en prison et se plaint d'abus de pouvoir de la part de administration (le "confinement" à cause de l'épidémie qui a débuté) "It's a breach of our humans rights" et le gardien de lui répondre d'appeler un avocat....

Ensuite, lorsqu'il sera sorti de la cellule dans laquelle il a été oublié sans nourriture et en compagnie du cadavre de son co-détenu, c'est pour être enfermé dans le cellier... "quel geste humain" lol et c'est après avoir proposé d'être relâché qu'il a tué le gardien "nothing's the same now. Old rules don't apply, do they ?"

En même temps, le gardien qui se trouve "humain" de l'enfermer dans le cellier arguant "que quelqu'un viendra bien un jour", qui le tase, bref, c'est encore de l'abus de pouvoir pour moi et c'est Tom qui a raison, s'ils sont les deux survivants, clairement les "anciennes règles" ne peuvent s'appliquer.... clairement aussi Tom jouait sa vie, car là, il était condamné à la mort et non plus à 20 ans...


Mais... il aurait pu blesser, assommer le gardien et non pas le tuer, en le poignardant à plusieurs reprises... certes cela peut paraitre "charitable" : le dit gardien a perdu tous ses proches (Tom lui a même présenté ses condoléances, condoléances rejetées avec mépris), certes apparemment il n'arrive pas à faire face et à s'adapter mais ce n'était pas à Tom d'en décider....

Tom par contre est le roi de l'adaptation mais il est un peu comme Terminator, faut lui apprendre à viser les genoux !

Et là notamment avec cette opposition Anya/Tom déplacée à ce stade de l'histoire, on a un syndrome "la belle et la bête" pas tellement intéressant de par son manque de nuance et de réalisme... Et ça me fait penser à "Abzalon" de Pierre Bordage : les criminels comme champions de la survie en milieu hostile (ce qu'est la prison certes), confrontés aux classes privilégiées afin de les endurcir et les préparer à la survie, par la loi du plus fort....

Anya : It must be hard being you, Tom.

Tom : Why's that?

Anya : All you see is... darkness, hatred, lies. People are capable of much more than that.

Tom : I just see things for what they are.
[...]

Certes, après il emploie les solutions les plus radiales de manière préventive/dissuasive... et c'est cela qu'Anya aurait du discuter!

Après avoir vu Willis-la-politicienne, Smithson-le-prof-d'Oxford, Whitaker-et- Fiona-les-chercheurs, elle aurait dû comprendre que le rang social, l'éducation ne sont pas les garants de l'humanité d'une personne !

Elle se joint ici à Fiona sans réfléchir, la même Fiona qui a tué pour expérimenter, enlevé des gens sans leur consentement, kidnappé Abby, et qui ne la voit que comme un "walking vaccin"....

Elle rejoint ses pairs sur une logique qui pour moi n'est jamais valide par ailleurs : nous sommes docteurs, nous sommes pareils.... Or il y a (eu) des médecins tortionnaires, le serment d'Hippocrate n'est pas toujours un engagement... Et être médecin, partagé un rang social, un niveau d'études ne garantit rien, et surement pas que nous sommes pareils....

J'avoue que là j'ai été très déçue d'Anya qui s'obstine face à Tom et dans un schéma plus que jamais inadapté et ici complètement dépassé...

Anya : I don't think we could ever be happy together.

Tom : Because you're gay?
(bon lui aussi il a tout compris là Laughing )

Anya : Because... Because we're not the same... and we never can be.

Anya qui cependant lors de le superbe scène entre Tom et Najid mettra le doigt là où elle a mal : Tom lui fait perdre ses espoirs, espoirs d'un retour à un avant complètement impossible... Il représente un futur sans repère et dans un monde effrayant, hostile, violent... Mais là aussi, hélas, elle a vécu dans une bulle il semble, la vie est un processus...

Et ce qui aurait pu une richesse et une voie intéressante comme cela l'était jusqu'à présent où Anya comme Abby représentait une alternative au tout violent de Tom.

Tom qui cultive les paradoxes encore notamment avec cette superbe scène où il apprend à tirer à Najid. J'ai adoré la complicité, la transmission, et du coup Anya qui déboule et qui n'a pas capté ce que justement la scène a de constructif, comment Tom pour moi construit un futur contraire au nihilisme qu'il affiche....

Car tirer c'est aussi se défendre, et chasser... et Tom a été clair sur ce qu'il pense de la violence, je l'ai cité plus haut "c'est parfois la seule façon de faire"... parfois...

Et là je trouve Anya complètement discréditée avec son attitude "peace and love" qui ne cadre pas avec les 6 mois qu'elle vient de passer et toute la situation! Sans compter qu'en saison 1 elle était désabusée cachait qu'elle était médecin et la voilà qui joue les infirmières au moindre bobo, franchement quand je l'ai vu se précipiter sur les coupures de Whitaker, je n'ai pas compris! Je veux dire, son pronostic vital n'était pas menacé , quelques coupures superficielles, pas de quoi se précipiter surtout après toute l'attitude qu'elle avait eu jusque là... Sad

Et en opposition à ce "peace and love" hallucinant on a le retour au PUNK avec Tom


There is no future.

It's about now, this minute.





J'ai aimé que Tom la pointe, quelle lui a dit un truc et que là elle fait volte face mais bon Anya a peur... peur de décevoir et de perdre les gens qu'elle aime, peur d'être blessée "Better to stop now before we hurt each other." lui dit-elle...

Tom : You want me, I know you do.

Anya : That's not enough.


Elle a raison de vouloir plus, mais comment peut-elle oublier aussi que Tom avait un fusil non chargée, qu'il est revenue sauver Greg et les gens de la mine, et ce qu'il lui a dit "je fais ce que je fais pour survivre"... Il n'use pas de violence gratuitement...

Arf et là où je m'attendais à une construction, un équilibre entre leurs deux visions, ça part en affrontement...et en rupture...

But we have to believe in something,

We have to build on something, otherwise we...

Otherwise we're just animals, scratching round in the mud.


Animals are happy enough...


D'autant que c'est Tom qui le premier dans le pilote s'était rangé aux arguments d'Abby de rester ensemble et c'est lui qui les aide tous à tour de rôle...

Abby le pointe bien à Anya dans cet épisode, la violence est hélas parfois nécessaire, ils sont dans un contexte et une situation extrême, et elle n'a pas d'enfant... Et du coup cela renforce l'attitude de Tom qui a toujours été d'Abby dans la quête de son fils, idem avec son attitude avec Najid dans cet épisode, le premier où il sort de sa morgue habituelle et s'implique, entre en relation avec un autre membre du groupe autrement que par le sexe ou l'opposition....


We need to end this




Et du coup j'avoue que la fin de l'épisode ne tient pas la route, fait très artificielle... Certes quand Anya a dit "on doit arrêter ça" je croyais qu'elle parlait du monde tel qu'il devient, un "dark age" et elle parlait de Tom et elle en fait mais j'ai l'impression que Tom a compris pareil car pourquoi donc monterait-il se cacher dans l'avion de Landry sinon ??

Franchement que personne l'ait vu sur le tarmac ça tient déjà pas debout mais bon le mec blessé qui va se cacher là lol, il va faire quoi arrivé à destination : Rambo ???

C'est grotesque mais ça permet de relancer (mal et très artificiellement) une piste pour une saison 3 et de couper cout à une fin de série où chacun partait de son côté et où Anya le revoyait après son dur retour à la réalité....

Ben non... Arf à part que Tom se cache et apprenne un tas de trucs passionnant et force le pilote à le ramener, je ne vois pas trop... Et franchement la conspiration, et est-ce que la femme de Greg est là-bas, je m'en fiche... et je trouve cela très mal mené...


Autre truc très mal mené : le vaccin, oulàlà avec l'infection, et la survie de Al en moins de 10 mn à l'écran...franchement, dur d'avoir beaucoup d'émotions lol! Et la vision de Sarah *pfff*! Sarah était intéressante pour son parcours personnel de son viol dans le 201 à son sacrifice dans l'épisode précédent, l'intermède (désespéré) et amoureux avec Al n'avait pas d'intérêt, et le ressortir là.... bref ressort qui n'a pas fonctionné chez moi !

Al du coup qui est toujours là, pas trop développé mais qui a du potentiel...

Et Greg PTDR sa seule utilité cette saison aura été d'être celui qui "par hasard" a la carte postale... Et comme cela a été dit cette saison accumule les incohérences et autres hasards improbables, comme Peter et Whitaker partis du centre depuis des jours et qui *pouf* y étaient juste quand Abby arrive : euh.... *c'est-magique* ?

Bref au final on a un vaccin y compris au virus nouvelle forme en moins de 10 mn et Abby retrouve Peter aussi vite!

A contrario, la scène dans le camping lorsqu'Abby et Tom le cherchent était très haletante avec un suspens vraiment bien mené et géré, j'avais envie de crier à la place d'Abby qui bêtement ne le faisait pas *argggh* !

Pour une saison 3, outre la fin, les excellentes audiences de cette saison (à défauts des critiques, méritées) me font penser que oui, si la BBC a encore l'argent pour (lol), il ya aura une 3ème saison. Pour les audiences, je renvoie ICI.

Et puis bon la série même si elle n'a pas continué sur sa lancée de la saison 1 a des qualités : réalisation, BO, acteurs et des personnages, dont Tom qui sont vraiment intéressants, sans compter un fond (mal traité) mais passionnant et qui m'intéresse bien plus que nombre d'autres séries... mais bon, ils pourraient embaucher de nouveaux scénaristes que ce serait un bien -nécessaire- lol!





"Asta la vista baby"

_________________
KroniK Marsiennes : Bad Bad Sunjin
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Sunjin
Time Lord a la retraite

Hors ligne

Inscrit le: 02 Oct 2007
Messages: 10 529
Localisation: Mars
Cancer (21juin-23juil) 狗 Chien

MessagePosté le: Mer 14 Avr 2010 - 12:12    Sujet du message: [Série UK] Survivors (2008) Répondre en citant



Arf, l'annonce est officielle, Survivors, c'est terminé!(Source).

Bon vu la qualité quand même très descendante (sic c'était le festival des incohérences et des grosses ficelles, et des clichés) de la saison 2, je suis soulagée d'une façon mais également frustrée car pourquoi cet inutile et grotesque cliff de fin alors ?!!

Car oui les personnages vont me manquer et franchement offrir une fin à la saison 2, même happy end, car ça en prenait la direction m'aurait été!

Après oui la BBC est en crise et franchement la qualité inégale en cette saison de la série et sa direction justifie la décision, mais vraiment pourquoi n'avoir pas fait 2 fins et monté celle correspondant à la décision. Surtout que bon si c'est rapport aux audiences, on les connaissait... La décision aurait pu être prise avant..

Bref, dommage, on aura un coffret avec une série qui se termine sur un cliff, une de plus, pfffff....

Je retiens et conserve de Survivors : de magnifiques réalisations et retiens à ce titre les nom de John Alexander, Andrew Gunn (vu sur Doctor épisode 502 et 503 , tiens tiens), Ian B. MacDonald, Jamie Payne, David Evans, et Farren Blackburn, une Bande Originale très réussie également signée Edmund Butt (Life On Mars....) et de grands acteurs et actrices dans les rôles principaux.

Vous trouverez ici les noms de toute l'équipe, chapeau aux éclairagistes, cadreurs et photographes, qui ont assurés des prises en extérieurs et intérieurs sublimes, idem pour le montage !

http://www.imdb.fr/title/tt1258189/fullcredits#cast

Je ne retiens pas le nom du scénariste ou enfin si, dans le mauvais sens : Adrian Hodges qui n'a pas su développer son histoire de façon cohérente et qui a été sauvé par tout ce que j'ai précédemment cité surtout en saison 2, dommage...

Amertume avec cette nouvelle, vraiment, la série aurait mérité, pour ses très grandes qualités, une belle sortie Sad et vraiment les personnages continueront de me manquer...

Un grand merci à pour cette info.
_________________
KroniK Marsiennes : Bad Bad Sunjin
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
badwolf59
The Super Fan
The Super Fan

Hors ligne

Inscrit le: 03 Juil 2008
Messages: 1 899
Localisation: Londres
Féminin Balance (23sep-22oct) 兔 Lapin

MessagePosté le: Mer 14 Avr 2010 - 17:00    Sujet du message: [Série UK] Survivors (2008) Répondre en citant

Je suis d'accord avec toi , c'est vraiment dommage de terminer une série sur un cliff pareil, je m'attendais à une saison 3 (pas du tout au courant des faibles audiences d'ailleurs) et là, à moins que la série soit "sauvée in extremis" (comme pour Primeval il me semble Confused ), on ne saura jamais la suite.

Si c'est pour arrêter une série, qu'ils le fassent au moins "proprement", et pas finir sur un cliff, car pour moi, un cliff c'est une sorte de promesse faite au public, c'est "la suite au prochain épisode" et cela revient à laisser tomber le public, le trahir même, que de planter l'histoire à ce moment là.
_________________
Revenir en haut
Sunjin
Time Lord a la retraite

Hors ligne

Inscrit le: 02 Oct 2007
Messages: 10 529
Localisation: Mars
Cancer (21juin-23juil) 狗 Chien

MessagePosté le: Mer 14 Avr 2010 - 17:08    Sujet du message: [Série UK] Survivors (2008) Répondre en citant

+1, perso je trouvais les audiences bonnes en plus, enfin, ce n'est pas Doctor Who quoi, donc, je trouvais ça bien,
http://www.digitalspy.co.uk/tv/s54/survivors/news/a205007/survivors-bows-out-to-37-million.html
par contre, clairement cette 2ème saison en terme de qualité était moins bonne, avec du très bon mais aussi du très mauvais, et honnêtement ça n'aurait pas tenu une troisième saison!

Mais pourquoi cette fin du coup, au cas où si les chiffres visés étaient supérieurs, ils auraient dû l'anticiper (l'arrêt) et opter pour une fin conséquente, surtout que le dernier épisode flirte avec....

...Et nous l'offre exception faite de Tom (ouf ceci dit, le plan hasardeux de Rambo Tom sur l'ile nous sera épargné!) n'en reste pas moins que son acte (monter dans l'avion) est toujours incohérent et grossier car outre sa blessure, monter dans l'avion au milieu d'un tarmac désert et d'une platitude absolu sans se faire voir : il est très très fort !

Bref, faut couper la série avant ce plan et on imagine que Tom est vivant (ou pas) dans son coin et asta la vista, ils ont le vaccin ....
_________________
KroniK Marsiennes : Bad Bad Sunjin


Dernière édition par Sunjin le Mer 14 Avr 2010 - 17:27; édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
badwolf59
The Super Fan
The Super Fan

Hors ligne

Inscrit le: 03 Juil 2008
Messages: 1 899
Localisation: Londres
Féminin Balance (23sep-22oct) 兔 Lapin

MessagePosté le: Mer 14 Avr 2010 - 17:25    Sujet du message: [Série UK] Survivors (2008) Répondre en citant

C'est vrai que l'histoire de Tom qui monte à bord de l'avion, ça arrive comme un cheveu sur la soupe alors que du reste, la fin de l'épisode semblait bien faite et ça aurait été une façon tout à fait correcte de conclure la série, mais non, il a fallu faire un petit cliff "juste au cas où", histoire de pouvoir continuer en cas de validation de la saison 3.

Donc oui, ils auraient dû anticiper.

Déjà au départ je suis contre les saisons qui terminent en cliff, parce qu'il faut attendre des mois avant la saison suivante, et ça d'une part c'est lourd, d'autre part c'est dangereux car on a vu vers quoi ça peut mener en cas de non-validation de la suite... En plus, les story arcs en général doivent se clôturer à l'épisode final, et ce n'est pas dans les 10 dernières minutes qu'on en rajoute une couche pour que les gens regardent la suite 6 moins plus tard. Si la série est de bonne qualité, cliff ou pas cliff les spectateurs seront au rendez-vous (sauf si ça passe sur France 4 ). Ou bien ils se lasseront de tant de fins en cliffs...

Top de cliffs, tue le cliff.
_________________
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 22:29    Sujet du message: [Série UK] Survivors (2008)

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Doctor Who Index du Forum -> Le Tardis -> Autres univers et dimensions -> Science-Fiction Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com