Doctor Who Index du Forum
 
 
 
Doctor Who Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion


[En cours] Le sens de la vie

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Doctor Who Index du Forum -> Made in Gallifrey -> Fan Fiction -> Doctor Who fan-fiction
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
JB
[Ood]

Hors ligne

Inscrit le: 07 Jan 2010
Messages: 8
Localisation: Nancy
Masculin

MessagePosté le: Mer 27 Jan 2010 - 01:24    Sujet du message: [En cours] Le sens de la vie Répondre en citant

Voici donc ma petite contribution à ce topic. Une fiction qui a été motivée par la présence de tant de cerveaux prolifiques sur ce forum. Voilà, n'hésitez pas à réagir, c'est une grande nouveauté pour moi, j'espère que vous apprécierez ! Bonne lecture !



Disclaimer : Le personnage du Docteur ne m’appartient pas, il est la propriété de ceux qui le détiennent. Enfin, je crois…
 


Résumé : Un océan vert, des retraités, des cochons-ours-lutins, une boîte bleue et un Docteur. Intrigant n’est ce pas ?
 


Citation:


La plupart des espèces ayant vécu suffisamment longtemps dans la Galaxie se sont toujours demandé, à un moment ou à un autre de leur évolution, quel était le but de leur vie. Enfin, toutes sauf les Astro-Zombies de la nébuleuse du Grand Gamat’. Cette espèce-là ne pensait qu’à se nourrir de cerveaux d’autres espèces. Ils pourraient d’ailleurs passer pour d’atroces créatures s’ils n’avaient pas eut la brillante idée de déguster les matières cérébrales de leurs victimes à l’aide de petites cuillères en argent. C’est d’ailleurs ce qui leur a permis de rester dans la catégorie Sigma Prime, du classement universel des espèces. Cette catégorie répertorie toutes les espèces selon un seul critère grâce auquel on pouvait décider si une espèce était civilisée et méritait donc qu’on ne l’anéantisse pas juste pour le plaisir de voir un joli feu d’artifice. Ce critère est le suivant : font-ils preuve, oui ou non, de bonnes manières lors d’un repas mondain. Le fait de rester dans cette catégorie leur a donc garanti une évolution longue et prospère, quoiqu'un peu sanglante tout de même.

Mais mon histoire ne parle pas d’Astro-Zombies, elle parle du but de la vie. Il semblerait que de nombreuses hypothèses aient été avancées, certains prétendent que le but de la vie est de manger du fromage, d’autre assurent qu’il s’agit en fait de conquérir le plus de planètes possible pour pouvoir ensuite se faire une partie de billard galactique sans déranger ses voisins, d’autre encore iront vous dire que le sens de la vie est 42. A vrai dire, sur cette question, tout le monde raconte un petit peu ce qu’il veut. Pour ma part, je pense que le but de la vie est de vivre. Un peu simpliste au premier abord mais pourtant cette hypothèse se vérifie souvent.

Vous ne me croyez pas ? Hm… Bien, prenons un exemple. Tenez… Cette planète, là ! Elle n’a pas l’air franchement agréable, nul doute que ses habitants doivent avoir le moral à zéro, pourtant je suis persuadé que nous trouverons sur cette petite boule verte un parfait exemple de ce que j’avance. Descendons un peu plus, voulez-vous ?

Nous sommes présentement sur Tartura, troisième planète du système de Bratteh. Le soleil vient de se lever et se reflète déjà sur l’immense océan vert qui couvre 83% de la planète. Cette couleur vert profond est dûe à la présence, en quantité tout à fait grotesque, d’algues microscopiques dans l’eau. Et si cette algue est si prodigieusement présente, c’est grâce aux fonds marins constitués en quasi-totalité d’éléments phosphatés, ce qui lui aura permis une croissance plus que rapide.

Mais voici qu’un rugissement lointain se fait entendre, troublant ainsi le doux clapotis des vagues venant s’échouer sur la plage. Il s’agit d’une sorte de ronronnement cyclique, comme le bruit d’un moteur tirant sa puissance de la singularité d’un trou noir artificiel. Ce son s’amplifie de plus en plus jusqu’à devenir presque insupportable. Soudainement et sans crier gare une forme semble se dessiner sur la plage. Fait étrange, cette chose semble apparaître et disparaître en même temps, comme si elle essayait de se caler sur le moment présent. Une approche plutôt hasardeuse si vous voulez mon avis… Il semblerait que cette chose tantôt dépasse notre continuum, tantôt n’y est pas encore. Tout ceci pourrait sembler saugrenu, voire irrespectueux. En effet, il est généralement convenu que toute chose EST à ce moment précis, c’est devenu une marque de politesse et de respect envers le reste de l’univers. Si une chose n’est pas à ce moment, et bien je dois dire que la question ne se pose même pas puisque elle n’existe pas. Tout ceci n’est qu’une question de bon goût ! Et cette… chose… qui au fur et à mesure semble ressembler de plus en plus à une grosse boîte bleue est en total désaccord avec toutes les règles de bonne conduite. Je dois dire que si j’en avais les pouvoirs, je l’aurais sans nul doute interdite ! Malheureusement pour la bienséance, ce n’est pas le cas.

Bon, puisqu’il faut faire avec, laissez moi vous décrire ce qui vient de se passer. La boîte bleue s’est enfin réglée sur notre continuum. Elle est désormais totalement matérialisée et fixe. Une bonne chose. Autre bonne chose, le bruit a cessé. On dirait que finalement tout fini bien. Quelle joie n’est ce pas ? Quand les choses font ce qu’elles doivent faire. Ho, regardez, la boîte s’ouvre ! Quelque chose en sort… oui, on dirait un homme. Ho ! Mais c’est le Docteur !

- « Haaaa ! Tartura ! Le docteur ampli ses poumons d’air iodé. Je suis presque tombé sur la bonne planète ! »

Le Docteur est exactement la personne qu’il nous fallait ! Voici le parfait exemple de ce que j’avance, le but de la vie est de vivre ! Suivons-le, vous verrez que j’ai raison.
 





Citation:


Nous retrouvons le Docteur, marchant dans le sable fin pour se dégourdir les jambes et, éventuellement, voir s’il n’y a pas quelque chose d’intéressant à faire dans le coin. J’attire votre attention sur le navire situé à quelques 200 mètres plus loin. Il s’agit d’un Aéroglisseur Hybride de plaisance. Fait intéressant, cet Aéroglisseur n’est pas, comme tout Aéroglisseur qui se doit, en train de voguer majestueusement sur les flots, mais gît lamentablement sur le flanc au bord de la plage. Nous pouvons également distinguer deux formes qui s’activent autours de l’épave, il s’agit de Glenn et Biazz, un vieux couple de Calitéeins venu sur Tartura faire un voyage romantique pour leur 73ème anniversaire de mariage. Ces deux petites formes attirèrent l’attention du Docteur, aussi se dirige-t-il vers eux.

- « Je t’avais dit de pas faire confiance à ce Moktéein ! Grogna Biazz. Les Moktéeins ne sont bon qu’à arnaquer les pauvres gens comme nous !

- Peut-être que si tu n’avais pas essayé de négocier avec TOUS les autres loueurs de vaisseaux, je n’aurais pas été obligé de traiter avec ce Moktéein ! Rétorqua Glenn.

- Et voilà, ça va être de ma faute si plus rien de fonctionne…

- Un petit problème ? Suggéra le Docteur.

- Ho ! Glat’kk tout puissant ! Sursauta Glenn. Vous m’avez fichu une de ces peurs !

- Vous m’en voyez désolé, sourit le Docteur. Salut, je suis le Docteur !

- Moi c’est Glenn, et la chose qui rumine assise par terre là, c’est ma femme, Biazz.

- M’dame. » Fît le Docteur accompagné d’une petit signe de la tête en direction de Biazz.

Cette dernière, encore occupée à ruminer se contenta de sourire subtilement, d’une manière dont seul les femmes en pleine fureur intérieure savent le faire.

- « Hm… Bien ! Glenn je suis ravi de vous connaître. Auriez-vous, par le plus grand des hasards, besoin d’aide ? Proposa le Docteur.

- C’est pas d’une aide dont j’ai besoin, c’est d’un nouvel inverseur de gravité. L’ancien est complètement mort, je doute même qu’il ait jamais été en état de fonctionner…

- Si tu avais su l’utiliser convenablement, il marcherait encore ! Lança Biazz derrière le Docteur.

- Oui et peut-être que si ce fichu rafiot avait été neuf on ne serait pas là ! Rétorqua Glenn, sur un ton un sec et ferme qui réussit à clouer le bec de Biazz.

- Pas commode hein ? Murmura le Docteur à Glenn.

- Et encore, là c’est rien, vous devriez la voir quand elle n’a pas sa tasse de thé Grenien le matin…

- Je ne préfère pas, non. BON ! Voyons ça ! s’exclama le Docteur en s’engouffrant dans les entrailles du vaisseau. »

L’intérieur du vaisseau est à peu près aussi délabré que son extérieur, si l’on y accrochait des coquillages morts et si l’on y retirait l’odeur de pourriture alors il serait exactement comme son extérieur.

- « Ha ! S’exclama le Docteur, les deux mains dans l’unité de gestion de l’accélération.

- Vous avez trouvé la panne ? S’enquit Glenn.

- Euh, non. Mais j’ai trouvé un vieux sandwich… Il le sentit. Poulet, il me semble ! C’est à vous ?

- Et bien, non, pas que je sache.

- Sans intérêt dans ce cas. Fît le Docteur avant de balancer négligemment le sandwich par dessus son épaule.

- Ha ! Ha ! Attendez ! Oui ! C’est ça, allez encore un petit peu ! S’excita le Docteur, tournevis sonique en main.

- Vous tenez quelque chose ?

- On dirait bien mon cher Glenn… Hééééé voilà ! »

C’est ce moment très précis que choisit le contrôleur de régime pour se mettre à fumer et à crépiter. Un comportement tout à fait inadéquat pour un contrôleur de régime, vous en conviendrez.

- « Est-ce normal ? Demanda Glenn inquiet.

- Euh… Vous savez, la notion de normalité est assez discutable…

- Ha ?

- Hm attendez et si…

- Oui ? »

Le Docteur fît quelques pas en arrière. Pour considérer le problème dans sa globalité, il est indispensable de prendre du recul.

- « Essayons une nouvelle tactique. » Dit le Docteur.

Il ramassa un morceau de tuyau par terre et se mis à taper, à première vue totalement au hasard, sur l’engin.

- « Ne vous inquiétez pas, je fais ça souvent ! » Ajouta-t-il à l’attention de Glenn.

Soudain, dans un vrombissement que nous pourrions qualifier d’assourdissant, l’inverseur de gravité se remit en route.

- « Content que tu reviennes enfin à la raison. Dit le Docteur, cette fois à l’attention de la machine.

- Hé hé ! Merveilleux ! Applaudit Glenn. Mais dites-moi, quel genre de docteur êtes-vous donc ?

- Ho, euh, croyez-moi si je vous dis que je suis qualifié en pas mal de choses.

- Pour ça je veux bien vous croire, sourit Glenn. Biazz ! Remonte à bord, le bon Docteur a réparé cet engin de malheur !

- Pas si fort, Glenn, il pourrait vous entendre… Murmura le Docteur.

- Ho… Désolé. Hm… Dites, vous voudriez venir avec nous ? Nous avions prévu de faire le tour des îles de Mirlon aujourd’hui ! Pour vous remercier ! Ajouta Glenn.

- Ho… Je ne sais pas trop, je ne voudrais pas vous déranger.

- Mais vous ne dérangez en rien, faites-moi confiance !

- Dans ce cas, ce serait avec plaisir ! Répondit le Docteur

- Merveilleux ! Et ne vous en faites pas pour Biazz, une fois en mer, elle se calmera. Enfin j’espère.

- Nous l’espérons tous, sourit le Docteur sur un ton complice. Je ne vois qu’une expression qui colle parfaitement à la situation : Allons-y ! »
 





Citation:


L’Aéroglisseur glisse calmement sur les flots et seul son léger vrombissement et sa trainée d’écume trahissent sa présence sur l’immense étendue d’eau couleur émeraude.

Une chose intéressante à savoir sur les Aéroglisseurs Hybrides, c’est que contrairement à ce que l’on pourrait croire, ils ne flottent pas sur l’eau. A vrai dire, ils ne sont même jamais en contact avec l’eau, hormis lorsqu’ils sont à l’arrêt. En effet, l’Aéroglisseur Hybride est un moyen de locomotion tout à fait superflu et relativement inutile. Son fonctionnement est assez complexe, pour au final obtenir le même résultat qu’avec un Hydroglisseur basique. La particularité de ce véhicule, c’est qu’il se déplace à quelques centimètres au-dessus de l’eau, seule une dérive est immergée (dont la seule fonction est de créer un sillage derrière le vaisseau). Ce mode de transport était à la base destinée aux riches hommes d’affaires désireux de prendre du bon temps en compagnie de superbes créatures et ce, en démontrant à qui voulait bien le voir qu’ils pouvaient se payer des machines inutiles si le désir leur en venait. Enfin, il faut tout de même admettre que ce type de vaisseau en jette…

- « Alors Glenn, dites-moi, qu'y a t-il à voir sur les îles de Mirlon ? S’enquit le Docteur.

- On dit que les eaux qui les entourent sont d’un bleu profond, comme un halo azur les protégeant, répondit Glenn.

- Bleu ? Hm, curieux… Sans doute dû à la constitution des fonds… Le Docteur réfléchissait à voix haute, le regard perdu dans le vague lorsqu’il reprit énergiquement. Ho ! Bleu hein ?! Ce doit être majestueux !

- Ho oui, c’est un spectacle que nous avons toujours rêvé de voir Biazz et moi. J’espère juste que tout se passera bien, fit Glenn l’air inquiet.

- Que voulez-vous dire ?

- Ho non rien, c’est juste une expression comme ça, répondit Glenn un peu gêné.

- Quelqu’un veut une tasse de thé ? Demanda Biazz, débarquant sur le pont avec un plateau entre les mains. »


Laissons nos amis prendre le thé tranquillement et intéressons-nous à cette énorme structure que nous pouvons apercevoir à quelques 3 km de là. Il s’agit d’un vaisseau raffinerie de la 7ème flotte industrielle Veluporcinienne. Si vous ne connaissez pas cette espèce il est important que je vous en parle. Les Veluporciniens sont des être à part dans la galaxie, je veux dire en plus des Astro-Zombies de la nébuleuse du Grand Gamat’. Leur planète d’origine est un immense foutoir, un capharnaüm sans nom. Ne croyez pas qu’une quelconque guerre interstellaire soit passée par là, non. Il s’agit en fait du résultat de milliers d’années d’évolution chaotique et de gestion anarchique des ressources et de l’espace. Pour vous donner un exemple, dans la culture Veluporcinienne, il est communément admit qu’une pièce est dite correctement ordonnée, si l’on peut y laisser un éléphant vivant équipé d’une balise de signalement seul pendant 30 secondes et ne plus jamais le retrouver par le suite. Le Veluporcinien, sorte de mélange entre le cochon, l’ours et le Lutin Farceur de Eireglen, ne comprendra généralement rien à ce que vous lui direz et inversement. Si d’ailleurs vous avez un jour à vous entretenir avec un représentant de cette espèce, il sera de bon ton de prendre une triple ration de Scotch avant.

Quittons les Veluporciniens pour le moment et revenons à nos trois cobayes. Ho, cobayes dans le bon sens du terme, évidemment ! Enfin, si tant est qu’il y ait un bon sens à ce terme… Hm, bref ! Ils se sont largement rapprochés de nous maintenant, ils ne sont plus qu’à quelques centaines de mètres de la plateforme.

- « Mais qu’est ce que c’est que cette chose ? Demanda Biazz à qui voudrait bien lui répondre.

- C’est euh… Très laid… ajouta Glenn.

- Et absolument pas… Symétrique ? compléta le Docteur, dans une grimace d’incompréhension.

- Je n’ai jamais vu de pareil… Truc, conclu Biazz.

- Allons voir sur l’écho radar, voulez-vous ? » Demanda le Docteur alors qu’il était déjà sur la coursive qui menait à la cabine de pilotage.

L’avantage de l’étrange façon de penser des Veluporciniens est qu’elle produit tout un tas de choses, comme cette plateforme, dont la principale qualité est de pouvoir dissimuler tout un tas d’autres choses. Dans ce cas précis, le Docteur, Glenn et Biazz étaient tellement occupés à détester l’architecture du vaisseau plateforme, qu’ils en ont raté l’extraordinaire raz-de-marée vert qui fonçait droit sur eux.

- « Ho ! Regardez ça ! La structure plonge jusqu’au fin fond de l’océan ! S’exclama le Docteur.

- Oui, tout cela est très intéressant mais… commença Glenn.

- On dirait une sorte de fraise, qui sonde le sol ! Mais pourquoi… A moins que…

- Docteur, je ne voudrais pas paraître alarmiste mais… tenta Biazz.

- Mais bien sûr ! Il s’agit d’une plateforme d’excavation ! Ils grugent les fonds sous-marins et récoltent la substance qui y est déposée ! Ho comme c’est brillant ! Fît le Docteur enjoué.

- Oui, oui bien sûr, mais je pense que je devrais vous prévenir que…

- Cependant, les trois quarts de cette structure sont inutiles, on dirait que la conception de cette machine a été laissée à un enfant de 10 ans, troublant n’est ce pas ? Demanda le Docteur en se tournant vers Glenn.

- Ce qui me trouble tout particulièrement Docteur, c’est cette énorme vague qui fonce droit sur nous… dit Glenn bouche bée.

- Ho… Oui je vois… Dans ce cas… Hm. ACCROCHEZ-VOUS ! Hurla le Docteur. »
 





To Be Continued

 
 

_________________
42


Dernière édition par JB le Dim 31 Jan 2010 - 17:34; édité 6 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 27 Jan 2010 - 01:24    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
yeles
Time Agent
Time Agent

Hors ligne

Inscrit le: 15 Sep 2008
Messages: 4 108
Localisation: les yeux dans les étoiles
Féminin Gémeaux (21mai-20juin) 牛 Buffle

MessagePosté le: Mer 27 Jan 2010 - 11:35    Sujet du message: [En cours] Le sens de la vie Répondre en citant

Que dire... J'adore le ton que tu utilises... ça me rappelle légèrement Douglas Adams mélangé à une dose de Pratchett. C'est très drôle en tout cas et bien écrit. Impatiente de savoir ce qui va arriver à nos trois cobayes Mr. Green
_________________
thx sis' pour avoir tenu la caméra Smile
Revenir en haut
MSN
JB
[Ood]

Hors ligne

Inscrit le: 07 Jan 2010
Messages: 8
Localisation: Nancy
Masculin

MessagePosté le: Mer 27 Jan 2010 - 13:13    Sujet du message: [En cours] Le sens de la vie Répondre en citant

Ho et bien merci ^^ Effectivement ces deux auteurs m'ont largement inspirés ! Stay tuned pour la suite Mr. Green


Sinon, j'ai quelques soucis pour la présentation de mon post, c'est assez chaotique, je vais essayer d'arranger ça !
_________________
42
Revenir en haut
Scotch_Ghost
[Ood]

Hors ligne

Inscrit le: 08 Jan 2010
Messages: 4
Féminin Gémeaux (21mai-20juin) 狗 Chien

MessagePosté le: Mer 27 Jan 2010 - 21:07    Sujet du message: [En cours] Le sens de la vie Répondre en citant

Oh, la fiction est très intéressant. Je veux que mes amis lisent cela. Vous me permettez de le traduire en russe?
Revenir en haut
JB
[Ood]

Hors ligne

Inscrit le: 07 Jan 2010
Messages: 8
Localisation: Nancy
Masculin

MessagePosté le: Jeu 28 Jan 2010 - 01:00    Sujet du message: [En cours] Le sens de la vie Répondre en citant

En russe ? Haha mais oui je te le permets ! Ce serait d'ailleurs un honneur ^^


Bon courage pour la traduction Smile
_________________
42
Revenir en haut
Scotch_Ghost
[Ood]

Hors ligne

Inscrit le: 08 Jan 2010
Messages: 4
Féminin Gémeaux (21mai-20juin) 狗 Chien

MessagePosté le: Jeu 28 Jan 2010 - 18:59    Sujet du message: [En cours] Le sens de la vie Répondre en citant

o, merci)))
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 11:06    Sujet du message: [En cours] Le sens de la vie

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Doctor Who Index du Forum -> Made in Gallifrey -> Fan Fiction -> Doctor Who fan-fiction Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com