Doctor Who Index du Forum
 
 
 
Doctor Who Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion


Tout à une fin...même l'éternité [Terminée]

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Doctor Who Index du Forum -> Made in Gallifrey -> Fan Fiction -> Doctor Who fan-fiction
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Kei
[Centurion solitaire]

Hors ligne

Inscrit le: 16 Aoû 2008
Messages: 58
Localisation: Au plus loin du monde, au fin fond de l'univers, bien plus loin que le dernier monde parallèle...
Scorpion (23oct-21nov) 羊 Chèvre

MessagePosté le: Jeu 28 Jan 2010 - 23:15    Sujet du message: Tout à une fin...même l'éternité [Terminée] Répondre en citant

Je vous souhaite une bonne lecture. Ceux qui n'ont pas vu the End of Time, même si le spoiler est très subtil, ne lisez pas... C'est sombre...mais la fin m'a déprimé totalement. Quoique ça paraît pas trop dans cette histoire. Bref, bonne lecture. Je sais...c'est court.
C'est un One-Shot.
Et tout appartient à la BBC.

Tout a une fin...même l'éternité.


Je suis perdu. Dans les profondeurs de ma propre existence. Tout part en fumée, tout disparaît. Il n'y a plus de vie en moi, plus de réelle joie de vivre. Il y a toujours un temps pour les regrets. Même en courant...même en hurlant, je ne peux échapper à ce qui suivrait. Le monde est si grand, si immense.


Longtemps je n'ai cru qu'en Gallifrey, longtemps je n'ai cru qu'en mon peuple. Les Seigneurs du Temps, si grandioses, si puissants, si...dangereux. Il fut un temps où faire partie d'un peuple aussi grand, aussi bon, aussi fier me rendait heureux, me gonflait de fierté, m'encourageait à aller de l'avant. Tout ceci faisait partie de mon sang, de mon être, de mon âme. Rien n'avait plus de répercussion que Gallifrey. Rien n'était plus beau, plus attirant. Une magnifique planète ayant bercée ma vie. Le souvenir de ce qu'elle était avant la guerre a toujours été le plus fort. Je n'ai voulu me rappelé d'elle que dans son apogée. Au temps où la douceur des hommes était pacifique et où la justice régnait. La sévérité n'était peut-être pas étrangère, mais l'agressivité n'était pas tant active, tant présente. Il a fallut que mon peuple se déchire, régresse...meurt. Tout ce qu'il y avait de beau, tout ce qu'il y avait de fascinant avant disparu, laissant à mes comparses un amer goût de haine et de violence. Décadence. Horreur. Jamais je n'aurais pu croire en une telle régression. Jamais je n'aurais voulu voir une telle régression. Tout ce qui était pacifique déformait son visage dans une colère, dans une rage si grande que les étoiles mêmes auraient pu mourir devant le regard en furie d'un Seigneur du Temps. L'univers aurait courbé l'échine devant la démence de leur yeux. La fin des temps. L'atrocité. Le vide. C'était un choix que je me refusais de prendre. Comment une seule personne avait le droit de décider pour tout un peuple, aussi fou soit-il devenu? Pourquoi une seule personne survivrait alors que tous disparaîtraient. Ce n'était pas un choix. Ce n'était même pas une décision que quelqu'un pouvait prendre. Une torture. Voilà ce que c'était. Un venin s'infiltrant dans les veines, ravageant tout sur son passage. Je ne savais pas. Je ne pouvais pas. Je n'en avais pas la force. J'ai toujours été un lâche. J'ai toujours voulu éviter le pire des calvaires. J'ai toujours désirer une vie tranquille. La destruction de Gallifrey sauverait l'univers, mais détruirait mes rêves, mes espoirs. Pourtant...avais-je le choix? Pouvais-je réellement changer les sombres pensées empoisonnaient les miens? Non. Il s'agissait de quelque chose de bien au-dessus de mes forces. Complètement...impensable...impossible. Gallifrey disparue donc ce jour-là, détruite de mes mains. Je cru que nos ennemis avaient péris avec eux, mais finalement, toute cette souffrance avait été inutile. J'avais le sang des miens, le sang de Gallifrey sur mes mains. Je ne pouvais plus rien faire sauf reculer. Sauf ignorer. Sauf oublier. Je ne pouvais faire autrement. Il fallait que je m'arrête. Il fallait que j'oublie. Que plus jamais mon esprit repose son regard astral sur la terre qui m'avait fait naître et que j'avais détruit. Croyant faire tout pour le bien de l'univers alors que mon geste fut totalement inutile. Un génocide. Le premier dont je fus la cause, mais qui ne fut guère le dernier.


Il a fallut que je voyage, que le destin m'envoie sur la Terre. Cette planète que j'ai toujours adoré, celle que j'ai toujours protégé de toute mes forces, mais qui bien souvent fut mise en danger par ma faute. Ma main semblait guider les ennuis, les ennemis. Je ne suis pas le centre de l'univers, je ne l'ai jamais été, mais les évènements convergeaient vers moi. Je ne me suis jamais rendu compte, ou sinon j'essayais de l'ignorer, que tout ce qui m'entoura tout au long de ma vie, n'était là que pour m'aider, que pour me consoler. Comme une mère surveillerait son enfant. Je n'ai jamais fait attention aux détails, aux signes qui auraient pu m'aider. Je n'ai jamais écouté. Il aurait fallut que quelqu'un me prenne par la main et me guide plus brutalement. Peut-être aurais-je écouté...


J'ai rencontré ceux qui sont devenus mes enfants. J'ai rencontré ceux qui se sont sacrifié pour moi. J'ai rencontré ceux qui ont abandonné leur vie, les uns après les autres, pour courir après une vie qui n'existait pas. Je suis pacifique. Tous le disaient et le disent. Pourtant, dans ce pacifisme, il y avait quelque chose de beaucoup plus hypocrite, de beaucoup plus efficace. Aucun de ceux qui avaient confiance en moi n'ont hésiter pour donner leur vie pour la mienne. Ce genre de contrôle a toujours été plus efficace que la menace. J'ai pris tant de vie par ce moyen. J'ai vu tant de ceux que j'aimais mourir ou disparaître par ma faute. Il n'y a rien que je ne regrette plus que ma propre existence. Si je n'avais jamais vu le jour...rien de tout ceci ne serait arrivé. Je ne serais pas en train de mourir, seul, dans les ténèbres englobant mon être.


Nous avons été amis, puis ennemis. Celui qui faisait battre tout mon être, celui qui m'avait toujours encouragé à me battre pour réussir. Nous avons grandit ensembles. Nous nous sommes battus. Un seul pouvait en ressortir gagnant et pourtant, nous avons perdu tous les deux. Cet homme avait toujours été là pour moi. Enfants, nous riions, étonnés par la beauté de l'Univers, car même s'il était plus sombre que moi, nous avions des passions, des intérêts communs. Jamais je n'aurais cru qu'après notre initiation, notre lien s'effriterait. Son nom m'éclaira sur ce qu'il était devenu, nos noms n'étaient plus raccordés. Nous étions rivaux. Je préférais la douceur, il préférait la domination. 900 ans plus tard, notre rencontre le fit disparaître à nouveau. Notre deuxième rencontre ne fit que briser ce qui restait de moi encore plus que toutes les autres fois. Il a sauvé ma vie. Je ne méritais pas cette seconde chance.


Le destin semble être d'accord. Je sens mes forces s'amoindrir, s'évanouir. La fin est si proche que si elle était palpable je pourrais la toucher, la caresser. Quand l'un meurt, l'autre naît. C'est quelque chose que j'ai appris sur Terre. Les humains naissent et meurent sans jamais réellement disparaître. D'autres les remplacent, d'autres continuent à porter le fardeau de ces êtres si fragiles.


La pluie. Les larmes. Si semblables. Je ne veux pas mourir. Je ne veux pas disparaître et voir ce monde d'une autre manière. Je...veux survivre. Comme je l'ai toujours fait. J'ai évité la mort tant de fois. Ma chanson ne peut finir ainsi!! Ma chanson ne peut avoir été qu'une suite de torture, de tristesse, de haine, de malédictions! Non...je ne veux pas. Je ne sais pas pourquoi je me bats encore contre la fin, mais mes larmes me suffit à me prouver que je veux vivre. Je ne veux pas que ça finisse ainsi. Pas de cette manière. Pas ainsi. Non. Surtout pas. Regrets. Remords. Cauchemars. Même si je disparais, toutes ces pensées ne mourront pas. Toutes ces pensées ne disparaîtront pas. Pourquoi! Pourquoi! Pourquoi! Mon regard vacille, mon souffle se coupe. Évidemment...la fin arrive. Non...


Je ne comprends pas pourquoi. Je ne comprends pas comment. Tout ceci arrive si vite, ne prévient jamais. Ma chanson fut si courte. Ma chanson fut si cruelle. À peine suis-je né que je mourrais aussitôt. Il y a des choses que le temps ne peut guérir, des plaies qui resteront éternelles, même au-delà de la mort. Les regrets me pourchasseront. Peu importe le visage que je prendrais, peu importe le sourire que j'aurais, jamais mon coeur ne pourrait guérir, jamais mon coeur ne pourra survivre. Il est déjà mort, enterré sous mes remords, sous ma tristesse. Le dernier Seigneur du Temps se meurt. Le dernier Seigneur du Temps...à jamais. Pour toujours...
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 28 Jan 2010 - 23:15    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
persee2
[Face of Boe]

Hors ligne

Inscrit le: 08 Juil 2009
Messages: 518
Localisation: planete terre
Féminin Vierge (24aoû-22sep) 猴 Singe

MessagePosté le: Ven 29 Jan 2010 - 07:32    Sujet du message: Tout à une fin...même l'éternité [Terminée] Répondre en citant


_________________

http://meshistoires-elisabeth.blogspot.com
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
persee2
[Face of Boe]

Hors ligne

Inscrit le: 08 Juil 2009
Messages: 518
Localisation: planete terre
Féminin Vierge (24aoû-22sep) 猴 Singe

MessagePosté le: Ven 29 Jan 2010 - 07:33    Sujet du message: Tout à une fin...même l'éternité [Terminée] Répondre en citant

oh!!! je suis conquète du captain jack!!!!!!
_________________

http://meshistoires-elisabeth.blogspot.com
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Kei
[Centurion solitaire]

Hors ligne

Inscrit le: 16 Aoû 2008
Messages: 58
Localisation: Au plus loin du monde, au fin fond de l'univers, bien plus loin que le dernier monde parallèle...
Scorpion (23oct-21nov) 羊 Chèvre

MessagePosté le: Ven 29 Jan 2010 - 07:40    Sujet du message: Tout à une fin...même l'éternité [Terminée] Répondre en citant

Merci persee2 Mr. Green
Moi je suis quanté à mon Ood Sad
Revenir en haut
Dark Dragonne
[Face of Boe]

Hors ligne

Inscrit le: 04 Nov 2009
Messages: 939
Localisation: Somewhere in the Universe
Féminin Poissons (20fev-20mar) 龍 Dragon

MessagePosté le: Ven 29 Jan 2010 - 16:53    Sujet du message: Tout à une fin...même l'éternité [Terminée] Répondre en citant

très beau one shot Crying or Very sad
_________________

Ten is my Doctor
Revenir en haut
MSN
Kei
[Centurion solitaire]

Hors ligne

Inscrit le: 16 Aoû 2008
Messages: 58
Localisation: Au plus loin du monde, au fin fond de l'univers, bien plus loin que le dernier monde parallèle...
Scorpion (23oct-21nov) 羊 Chèvre

MessagePosté le: Ven 29 Jan 2010 - 17:23    Sujet du message: Tout à une fin...même l'éternité [Terminée] Répondre en citant

Merci Crying or Very sad
Revenir en haut
CptJackHarkness
[Bow-ties Club]

Hors ligne

Inscrit le: 21 Fév 2010
Messages: 190
Localisation: Dans le Hub à Cardiff, ou en train de chasser les Weevils avec mon Capitaine !!!!
Féminin Lion (24juil-23aoû) 猴 Singe

MessagePosté le: Ven 30 Avr 2010 - 18:14    Sujet du message: Tout à une fin...même l'éternité [Terminée] Répondre en citant

Très belle fanfic, c'est bien écrit mais c'est triste 
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
ambre94
[En Rehab' avec John Hart]

Hors ligne

Inscrit le: 29 Sep 2009
Messages: 282
Localisation: en RP
Féminin Verseau (20jan-19fev) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Jeu 29 Juil 2010 - 13:53    Sujet du message: Tout à une fin...même l'éternité [Terminée] Répondre en citant

Wahou !!
Mais quand même Crying or Very sad      



Mr. Green
_________________
Revenir en haut
Juljue
[Centurion solitaire]

Hors ligne

Inscrit le: 28 Déc 2013
Messages: 72
Localisation: le Nord
Féminin Vierge (24aoû-22sep) 猪 Cochon

MessagePosté le: Sam 25 Jan 2014 - 19:30    Sujet du message: Tout à une fin...même l'éternité [Terminée] Répondre en citant

C'est trop beau! J'en pleure!!!
Revenir en haut
Sarah-Jane-for-ever
[Ood]

Hors ligne

Inscrit le: 24 Jan 2014
Messages: 6
Féminin

MessagePosté le: Dim 26 Jan 2014 - 19:47    Sujet du message: Tout à une fin...même l'éternité [Terminée] Répondre en citant

J'adore ! J'en ai pleuré ! Moi aussi j'ai écrit sur ce moment Smile

_________________
Fear me, I've killed hundreds of Time Lords.

Fear me, I've killed all.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Lecrivaindujour
[Passager clandestin du Tardis]

Hors ligne

Inscrit le: 25 Aoû 2013
Messages: 360
Localisation: Quelque part au fin fond d'une crevette géante
Masculin Scorpion (23oct-21nov)

MessagePosté le: Lun 27 Jan 2014 - 19:57    Sujet du message: Tout à une fin...même l'éternité [Terminée] Répondre en citant

Vraiment magnifique, à tous les points de vue! ^^
Je déplorerais bien quelques fautes, mais ce serait tirer sur l'ambulance, donc bon
_________________
J'écris des textes et je relis ceux des autres.

Revenir en haut
Visiter le site web du posteur Skype
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 11:05    Sujet du message: Tout à une fin...même l'éternité [Terminée]

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Doctor Who Index du Forum -> Made in Gallifrey -> Fan Fiction -> Doctor Who fan-fiction Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com