Doctor Who Index du Forum
 
 
 
Doctor Who Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion


[Terminé] Demande

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Doctor Who Index du Forum -> Made in Gallifrey -> Fan Fiction -> Torchwood fan-fiction
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
athenalix18
[Ood]

Hors ligne

Inscrit le: 10 Fév 2010
Messages: 34
Localisation: toulouse
Féminin Scorpion (23oct-21nov)

MessagePosté le: Lun 22 Fév 2010 - 16:30    Sujet du message: [Terminé] Demande Répondre en citant

Spoilers : Après la saison 2.

Disclaimer : Les personnages ne m'appartiennent pas, je ne fais que les emprunter. Merci à Russell T Davies et à la BBC de les avoir créés.

Résumé : Ianto et Jack n'arrivent plus à communiquer, leur couple est en danger.


Merci à Tessa pour la correction et à ma sœur pour m'avoir inspiré cette fic.

Citation:
La perte d’Owen et de Tosh bouleversa ce qui restait de l’équipe, mais à des degrés différents:

Gwen avait plus de mal à accepter la mort d’Owen que celle de Tosh. Bien sûr, elle souffrait de l’absence de la jeune femme, mais elle regrettait surtout la perte de son ancien amant. Par ailleurs, elle pouvait compter sur Rhys, toujours présent pour elle quoi qu’il arrive, même après qu’elle lui eut avoué ce qu’elle avait fait. Il avait su comprendre et lui pardonner, il l’avait aidée à s’en remettre et venait même donner un coup de main à la base dès qu’il en avait l’occasion, autant pour veiller sur elle que pour combler un peu le vide laissé par les deux membres disparus.

Ianto, lui, ressentait de plus en plus cruellement l’absence de Tosh, elle était devenue plus qu’une amie, une confidente, presque une sœur. Même Owen lui manquait, ses remarques, son cynisme, sa perpétuelle mauvaise humeur… Pour le jeune Gallois, le hub manquait de vie, tout était devenu beaucoup trop calme, même avec les attaques incessantes des aliens. D’autant que sa relation avec Jack se dégradait sensiblement.

Jack était celui qui vivait le plus mal ces disparitions, il se sentait coupable de leur mort : après tout, c’était par haine pour lui que son frère, Gray, avait fait exploser une grande partie de la ville. C’est ainsi qu’Owen s’était retrouvé piégé dans la centrale nucléaire. C’est également son frère qui avait tiré sur Tosh. Tout ça parce qu’enfant, lui, Jack, n’avait pas été capable de le protéger et l’adulte qu’il était devenu ne cessait de s’en vouloir. La douleur qu’il ressentait s’amplifiait encore lorsqu’il s’imaginait Ianto à la place d’un des deux disparus, et il se sentait encore plus mal en se rendant compte à quel point sa réaction était égoïste, tant et si bien qu’il évitait et Ianto et Gwen . Même s’il se rendait bien compte que le jeune Gallois lui reprochait cette indifférence. Le pire avait été que quelques jours seulement après la tragédie, Jack avait dû tout quitter pour prêter main- forte au Docteur dans une mission restée mystérieuse aux yeux de ses coéquipiers. Il s’était excusé en revenant et le jeune homme lui avait apparemment pardonné, mais Jack en était resté là, il n’avait pas cherché à aller plus loin dans ses explications et Ianto souffrait de plus en plus de ce manque de confiance. Leur couple battait de l’aile et le capitaine ne faisait rien pour y remédier.

Citation:

Ce matin-là, Ianto arriva un peu en retard au hub. Ce n’était pas dans ses habitudes, mais il avait du mal à dormir ces derniers temps, peut-être parce qu’il ne passait plus toutes ses soirées et ses nuits avec Jack, peut-être parce que la présence de son amant lui manquait, toujours est-il que ce matin-là, Ianto n’avait pas entendu son réveil. Il s’était endormi très tard la veille, et c’est la sonnerie du téléphone qui l’avait sorti du sommeil, Jack s’inquiétait de ne pas le voir arriver. ``Au moins il s’inquiète`` avait- il pensé après avoir raccroché et s’être précipité dans la salle de bains.

En entrant dans la base, Ianto savait qu’il devait parler avec Jack, leur avenir à deux en dépendait, mais il n’arrivait pas à se lancer, il avait peur de la réaction de Jack, que celui-ci ne s’éloigne encore davantage. Il avait peur de le perdre à jamais, aussi passa-t-il une grande partie de la matinée à éviter son chef et amant. Une expédition à l’extérieur se fit dans le plus grand silence et même Gwen n’ouvrit pas la bouche. La tension était palpable, mais aucun des deux hommes n’osait faire le premier pas, si bien qu’à midi, la jeune femme décida de les obliger à mettre les choses au point. Elle les fit venir tous les deux dans la salle de réunion. Mis devant le fait accompli, ils se jetaient des regards, à la fois noirs et inquiets.

-Vous allez rester ici tous les deux, et vous parler, et je vous préviens : je surveille. Vous ne quitterez pas cette pièce tant que vous n’aurez pas trouvé une solution quelle qu’elle soit!

Sur ces mots, elle les laissa seuls et s’installa devant un écran. Elle n’entendait pas ce qu’ils se disaient, et elle ne le voulait pas. Ce qu’elle désirait c’est qu’ils mettent les choses au point tous les deux.
Dans la pièce, aucun de deux hommes ne parlait, ils ne faisaient que se regarder, chacun hésitant à prendre la parole, ne sachant quoi dire à l’autre.
Jack se lança :

-Ianto je…

Il leva la tête pour fixer le jeune homme. Il ne savait pas comment lui dire ce qu’il ressentait, il n’avait jamais été doué pour ça, préférant tout garder pour lui, pour ne pas faire souffrir les autres avec ses propres malheurs, il en avait trop vécu pour pouvoir se confier vraiment sans blesser l’autre ou parfois lui faire perdre l’esprit. C’était arrivé une fois et il s’était promis de ne plus jamais recommencer. Mais là, c’était différent, il risquait de perdre Ianto, l’être qu’il aimait comme il n’avait jamais aimé personne jusqu’alors, et il ne pouvait pas se le permettre.

-Ianto, écoute je… je sais que je t’ai fait souffrir, que tu as du mal depuis la mort de… il ne termina pas, sachant que le jeune homme comprenait, je sais aussi que mon départ t’a profondément marqué. J’ai conscience de la douleur que tu ressens et j’en suis entièrement responsable, j’ai conscience aussi de ce dont tu as besoin, de la stabilité que tu aimerais que je t’offre, des promesses que tu aimerais que je te fasse… il faut que tu saches que je ne peux pas te promettre que je ne partirai plus jamais, la vie est tellement pleine d’aléas, si un jour cette planète est en danger, il sera de mon devoir de faire quelque chose. Je vois aussi aux regards que tu me jettes que tu n’apprécies pas de me voir essayer de séduire les uns ou les autres. Alors laisse-moi te faire les deux seules promesses que je suis certain de tenir pour le moment, peut-être y en aura il d’autres par la suite, mais c’est la seule chose que je puisse faire maintenant, la seule chose dont je sois sûr.

Il se leva pour aller se placer devant le jeune homme qui n’avait toujours rien dit. S’agenouillant, Jack prit les mains de Ianto dans les siennes et dit après les avoir embrassées:

-Tout le temps où j’ai été loin de vous, loin de toi, toutes mes pensées étaient tournées vers toi, vers ce que tu devais penser, ce que tu devais endurer. J’avais peur pour toi, peur qu’il t’arrive quelque chose et crois-moi, s’il t’était arrivé malheur, je n’aurais jamais pu m’en remettre. Pas une seule minute, mon esprit ne s’est détourné de toi. Alors maintenant je te promets que si jamais je devais à nouveau partir, tu viendrais avec moi, quoi qu’il arrive, ensuite, je te promets de ne plus jamais regarder que toi, tu es le seul que je désire, le seul qui fasse battre mon cœur ainsi.

Il garda le silence quelques secondes attendant que Ianto réponde, mais voyant que le Gallois restait muet, il ajouta:

-Je t’en prie, Ianto, laisse-moi une chance de te prouver que je suis sincère, je t’en supplie…

Ianto se redressa finalement et se leva, se libérant des mains de Jack. Il arpentait la pièce comme un lion en cage. Pas de doute ! il était en colère et même carrément furieux, il continua ce manège pendant plusieurs minutes, évitant de croiser le regard du capitaine. Brusquement il arrêta ses allées et venues, se planta devant lui, les yeux dans les yeux. L’expression « fusiller du regard » prit alors tout son sens dans l’esprit de Jack.

-Tu… tu es parti sans rien dire, tu m’as laissé alors que j’avais le plus besoin de toi, alors que nous venions tout juste de perdre Tosh et Owen. J’avais besoin que tu m’aides, Jack et ,toi, tu as disparu, tu as fui au fin fond de la galaxie! J’avais tellement besoin de toi, Jack. Sa voix se brisa sous l’effet du chagrin.

Alors Jack l’attira à lui et après un instant d’hésitation, Ianto se laissa aller sur son épaule et se mit à pleurer, se libérant enfin de toute la rancœur et la tristesse accumulées. Jack le serrait à l’en étouffer, une main dans le dos du jeune homme, l’autre sur sa nuque qu’il caressait doucement pour tenter de l’apaiser. Ce n’est qu’en voyant Ianto dans cet état que le capitaine prit vraiment conscience de ce qu’il avait vraiment pu endurer, des douleurs que son absence avait pu causer chez ce Gallois au cœur déjà si tourmenté : Ianto avait perdu sa fiancée, tuée des mains mêmes de ses équipiers, il avait manqué de se faire assassiner pour être dévoré par une bande de cannibales fous. Tous ceux qu’il aimait disparaissaient les uns après les autres. Même sur Jack, il ne pouvait pas compter. Ils avaient commencé une liaison tous les deux juste avant que le Docteur ne fasse sa première apparition, entrainant Jack avec lui. A son retour, c’est vrai, le capitaine avait su se faire pardonner et leur relation avait pris de l’ampleur, ils avaient enfin connu une période d’accalmie et de joie, profitant l’un de l’autre à l’insu de leurs équipiers, même si ces derniers se doutaient de quelque chose… ils étaient enfin heureux… Puis tout s’était déchainé, le retour de John, précédant la folie destructrice de Gray, ce frère que Jack avait tout fait pour retrouver et qui n’avait pas été capable de pardonner à son ainé de ne pas l’avoir aidé, de ne pas avoir pris soin de lui et qui pour se venger avait décidé de détruire tout ce que le capitaine chérissait. Et il y était presque arrivé, après avoir détruit une partie de la ville que le capitaine avait passé tant d’années à protéger, le jeune fou avait entrainé la mort de deux membres de l’équipe, de deux membres de la famille Torchwood… Puis la terre avait à nouveau été menacée par les daleks et Jack était parti, laissant seul ce qui restait de son équipe. A son retour, le capitaine avait refoulé au plus profond de lui-même tous ces sentiments qui le dévoraient et n’en avait pas reparlé, si bien qu’il ne s’était pas rendu compte à quel point Ianto souffrait et il ne s’était pas aperçu que le jeune Gallois, lui, ne s’était pas remis de tous ces drames.

-Je suis désolé, Ianto, murmura-t-il en lui frottant le dos et la nuque, j’aurais du m’apercevoir…. Je te connais pourtant… je te connais si bien…

Ianto n’arrivait pas à contrôler le flux de larmes qui coulaient, lui-même n’arrivait pas vraiment à comprendre sa réaction. Il avait fini par faire le deuil de Tosh et d’Owen, mais l’absence de Jack l’avait marqué, il avait eu l’impression que son cœur avait cessé de battre, que quelqu’un lui en avait arraché un morceau, le plus important. Il avait pensé que cela se calmerait avec le retour du capitaine, et cela avait été le cas au début. A son retour Jack avait su lui faire oublier ce départ, cette absence, mais avec le temps il s’était éloigné et la douleur avait repris, le Gallois se sentait à nouveau abandonné, perdu, à nouveau il lui manquait une partie du cœur.
Ianto essaya de reprendre le contrôle de lui-même. Il poussa un profond soupir et s’éloigna du corps chaud de son capitaine.

-Excuse- moi, dit- il en évitant le regard de Jack, je ne sais pas ce qui m’a pris.

Il chercha à quitter la pièce, mais Jack lui attrapa un poignet et le força à lui faire face.

-Ianto, dis- moi ce que tu as, ce que tu ressens, parle-moi, même de n’importe quoi…


Citation:
Lentement, il guida le jeune homme jusqu’à son propre fauteuil et l’obligea à s’assoir, puis s’agenouillant devant lui, il chercha à croiser son regard et une fois qu’il l’eût trouvé, il ne le lâcha plus.

-Jack, je… ce n’est pas le moment.

Ianto essayait d’échapper à cette conversation, il l’avait pourtant souhaitée, mais elle ne prenait pas le sens qu’il aurait voulu, d’ailleurs, il ne savait même pas ce qu’il voulait. Peut-être simplement retrouver son capitaine, retrouver ce qui les unissait avant tout ça. Depuis quelque temps déjà, Ianto s’était rendu compte qu’il avait besoin de Jack, de sa présence, ses sourires, ses remarques, tout… il était devenu dépendant de son capitaine, mais il n’osait pas lui dire. Sachant pertinemment que Jack n’était pas du genre à s’impliquer dans une vraie relation, Ianto avait peur que lui dévoiler ses sentiments ne le fasse fuir à nouveau, et pour de bon. Ianto l’aimait tellement qu’il était prêt à accepter cette relation un peu superficielle, il se soumettait aux désirs du capitaine et ne demandait rien d’autre, rien que ne risquerait de le faire fuir.
Mais, peu à peu, les mots de Jack s’imposaient à son esprit :

``Attends! Pensa-t- il, il vient de te promettre de ne regarder que toi? Comment dois-je le prendre? Et s’il…?``

Il s’était laissé guider comme un automate jusqu’au fauteuil et maintenant son regard se noyait dans celui de Jack, ce regard azuré qui le faisait fondre, dans lequel il aimait tant se perdre. Il ne pouvait pas résister à Jack quand ce dernier lui faisait ces yeux-là. Il ne pouvait plus faire marche arrière.

-Jack, il souffla profondément sans quitter des yeux ceux du capitaine, je… depuis que je t’ai rencontré cette première fois dans le parc, quelque chose en moi a changé, quelque chose que j’ai reniée au départ, parce qu’il y avait Lisa, parce que j’espérais la sauver, mais il s’est avéré qu’elle était perdue depuis longtemps, et… et pour être franc, la tuer est la meilleure chose que tu ais pu faire, tu m’a libéré de mon passé douloureux, tu as su être là pour moi quand j’en ai eu besoin, tu m’as aidé à remonter la pente. Tu as été la lumière dans mes ténèbres et maintenant je n’arrive plus à me passer de toi. J’ai besoin de toi à mes cotés quand je me lève le matin, quand je m’endors le soir, j’ai besoin que tu me rassures quand je fais des cauchemars et, par-dessus tout, j’ai besoin de prendre soin de toi, besoin de savoir que tu vas bien, que tu es heureux et si, pour cela, il me faut renoncer à toi, alors je le ferai de bon cœur parce que je te saurais heureux. Mais je veux que tu ais conscience que durant toutes tes absences, tout le temps ou tu étais loin de moi, c’était comme avoir une lame dans le cœur, comme si un weevil essayait de me l’arracher. Je t’aime, Jack, je t’aime plus que tout, plus que ma propre vie. Mais c’est à toi de voir…

Il se tut, il n’avait pas quitté Jack des yeux, mais pris dans ce qu’il disait, il ne s’était pas aperçu que des larmes s’étaient mises à couler abondamment le long des joues du capitaine, profondément ému par la déclaration du jeune homme.

``Dieu, jamais personne avant Ianto ne m’avait prouvé ainsi son amour, personne n’aurait été prêt à me laisser partir si cela me rendait plus heureux. Si seulement je pouvais lui faire comprendre qu’il n’y a qu’avec lui que je suis heureux, que seule sa présence est capable de m’apaiser…``

Il eut alors une idée, il connaissait un moyen de rendre à ce Gallois si beau et si… il n’y avait pas de mots assez forts pour le définir, de rendre à Ianto un peu de cet amour qu’il lui avait donné sans rien attendre en retour si ce n’est de le savoir lui, Jack, heureux. Le capitaine se leva sous le regard surpris de Ianto. D’un geste de la main, il essuya les larmes qui inondaient son visage, puis tendrement, il caressa la joue du jeune homme.

- Attends-moi ici, dit-il, s’il te plaît, ne bouge pas.

Étonné, le Gallois acquiesça et regarda Jack quitter la pièce.

``Et voilà ! je le savais, il va s’en aller, il va me laisser. Pourquoi lui ai-je tout avoué? Qu’est-ce qui m’a pris? J’espère au moins qu’il sera heureux. C’est tout ce que je peux lui souhaiter.``
Le regard éteint, Ianto attendit le retour du capitaine, se demandant comment celui-ci allait lui annoncer que c’en était fini entre eux .

Pendant ce temps, Jack retournait les tiroirs de son bureau à la recherche d’une petite boite. Cela faisait longtemps qu’il ne l’avait pas ouverte, qu’il n’avait pas ressenti le besoin de se replonger dans ses souvenirs, depuis qu’il fréquentait Ianto en fait, et il était vraiment reconnaissant au jeune homme pour cela. Et il voulait le lui prouver, lui montrer à quel point leur relation lui était précieuse, à quel point Ianto l’avait rendu dépendant. Enfin il trouva ce qu’il cherchait. Il retira le couvercle avec précaution, mais rapidement cependant, il renversa le contenu sur son bureau et farfouilla dans le méli/mélo de souvenirs jusqu’à retrouver celui auquel il tenait le plus mais qu’il ne sortait presque jamais. Puis, sans prendre le temps de tout ranger, il retourna auprès de Ianto en courant.

Ce dernier n’avait pas bougé, mais Jack remarqua son regard triste et éteint, il se demanda pourquoi, surtout après la déclaration qu’il venait de faire. Il s’agenouilla à nouveau devant le jeune homme et chercha à croiser son regard, qu’il refusa de quitter après l’avoir accroché. Doucement il attira une des mains du Gallois et se mit à en caresser le dessus machinalement avec son pouce. Ianto soupira, Jack faisait toujours ça lorsqu’il était stressé ou préoccupé. ``Que vas-tu m’annoncer maintenant?`` se demanda le pauvre jeune homme, il était au supplice même s’il essayait de le cacher. Enfin Jack commença à parler:

-J’ai eu une très longue vie jusqu’ici et elle n’est malheureusement pas prête de s’arrêter, pourtant je donnerai tout ce qu’il reste de mon immortalité pour avoir une vie normale auprès de toi, pour pouvoir vieillir en même temps que toi, à tes cotés. J’ai connu nombre d’hommes et de femmes - parfois même d’autres choses - mais je n’ai jamais ressenti pour eux ce que je ressens maintenant pour toi. Je ne te dirai pas que je t’aime, parce que pour moi cela va bien au-delà de l’amour, je crois bien qu’aucun mot ne pourrait exprimer tout ce que tu représentes pour moi, tu es mon soleil, ma lumière, tu es mon souffle de vie, l’incarnation de mes espoirs, de mes rêves. Avant de te rencontrer, je ne croyais pas qu’il était possible de ressentir ça, j’ai toujours l’impression quand je te vois que mon cœur va exploser tellement il est empli de passion, de désir, de… tout… Quand tu es loin de moi, mon cœur n’est plus qu’un tas de cendres froides, quand tu quittes une pièce, tout devient terne, morne, mais dès que tu réapparais, tout reprend un sens, des couleurs. Je…

Il dévoila ce qu’il tenait dans les mains.

-Ianto Jones, est-ce que tu voudrais bien passer le reste de ta vie avec moi, à mes cotés, est-ce que tu veux bien devenir mon compagnon, mon époux, mon âme-sœur?

La surprise et l’émotion rendirent Ianto muet. Il fixait Jack dans les yeux, cherchant à savoir s’il se moquait de lui. Pourtant Jack était tout ce qu’il y a de plus sincère, l’anneau en or gris qu’il tenait dans la main en était la preuve. Il s’agissait de l’alliance de son père, il l’avait prise à l’insu de tout le monde y compris de sa mère, il s’agissait du dernier souvenir qu’il avait de sa vie d’avant, de son enfance - en dehors de son frère enfermé dans la crypte - et sa valeur marchande était aussi grande que sa valeur sentimentale.

Suivant le regard de Jack, Ianto aperçut l’alliance posée au creux de sa paume. Sa beauté lui coupa le souffle. Parfaitement ronde, elle ne présentait aucune rayure, aucun défaut, quand à sa couleur, elle était indéfinissable, se rapprochant de l’argent et pourtant plus pure que l’or, si parfaite que Ianto pouvait y distinguer leurs reflets.

-Elle était à mon père, murmura Jack, c’est tout ce qui me reste de lui, d’eux…. Je veux que ce soit toi qui l’ais, parce que j’y tiens autant qu’à toi.

Ianto le regarda les yeux noyés de larmes de joie. Après un temps de silence où ils ne firent que se contempler, Jack demanda:

-Alors? Est-ce que tu veux bien de moi et de tous mes défauts?

Un immense sourire illumina le visage du Gallois, juste avant qu’il ne se jette au cou de Jack pour l’embrasser.

-Bien sûr que je veux de toi, plus que tout au monde, dit il en se détachant quelques secondes des lèvres de l’homme devenu son fiancé.

Le sourire qu’afficha alors Jack illumina à lui seul toute la pièce, Gwen qui continuait à observer l’échange par le biais des caméras s’en rendit compte immédiatement, les deux hommes rayonnaient littéralement de bonheur. Elle jugea qu’il était temps de les laisser seuls. Elle rédigea rapidement un mot qu’elle laissa en évidence sur son bureau avant de quitter discrètement la base.

Citation:
Jack sépara ses lèvres de celles de Ianto à regret, car l’air commençait à leur manquer, et même si ça ne lui posait pas de problème à lui, il ne voulait pas perdre son Gallois aussi bêtement.

-Eh ! Ne va pas t’étouffer, mon cœur, dit il alors que Ianto protestait devant cette séparation, il faut que tu sois en vie si je veux pouvoir profiter d…

Les lèvres de Ianto le coupèrent à nouveau, mais il le repoussa gentiment malgré le désir qu’il avait de le faire sien là tout de suite, il voulait avant tout montrer au jeune homme qu’il tenait à lui réellement, et pour cela, il avait une idée en tête.

-Viens avec moi, dit-il, je… je pense qu’il est temps pour moi de te confier certaines choses. Me concernant.

Il avait décidé d’être honnête avec Ianto, le jeune homme lui avait maintes fois prouvé qu’il était suffisamment fort pour ne pas être trop troublé par son histoire, et il voulait que Ianto connaisse tout de lui, comme lui connaissait tout du Gallois.

Jack s’empara de la main de Ianto et le guida vers la sortie de la base, ils jetèrent à peine un coup d’œil au message laissé par Gwen et fermèrent la base pour le reste de la journée, en espérant que la faille leur offre un peu de répit. Une fois dehors, Jack prit possession de la taille de son fiancé pour le coller contre lui et ils marchèrent ainsi pendant près d’une heure, en silence, simplement heureux d’être ensemble, sans même se préoccuper des regards.

Finalement, Jack demanda à Ianto s’ils pouvaient aller chez lui, il se sentait prêt. Prenant les devants pour une fois, le Gallois le guida et une fois dans l’appartement, ils s’installèrent sur le sofa, blottis l’un contre l’autre. Jack se mit à parler, d’abord doucement, avec hésitation, puis finalement avec de plus en plus d’assurance. A son amour, le capitaine raconta toute sa vie, sans rien omettre.
FIN

_________________

merci Numb22z

It's not... man, it's him... it's just him.
Revenir en haut
MSN
Publicité






MessagePosté le: Lun 22 Fév 2010 - 16:30    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Tessa
[Conquête du Cpt Jack]

Hors ligne

Inscrit le: 18 Oct 2009
Messages: 100

MessagePosté le: Lun 22 Fév 2010 - 17:40    Sujet du message: [Terminé] Demande Répondre en citant

Tu sais déjà ce que j'en pense, mais au risque de me répéter, j'aime beaucoup ce que tu fais: des sentiments finement analysés, une fin optimiste, une réussite.
Revenir en haut
athenalix18
[Ood]

Hors ligne

Inscrit le: 10 Fév 2010
Messages: 34
Localisation: toulouse
Féminin Scorpion (23oct-21nov)

MessagePosté le: Lun 22 Fév 2010 - 18:08    Sujet du message: [Terminé] Demande Répondre en citant

effectivment Tessa, mais ça fait toujours plaisir a entendre ^_^
_________________

merci Numb22z

It's not... man, it's him... it's just him.
Revenir en haut
MSN
nath7
[En Rehab' avec John Hart]

Hors ligne

Inscrit le: 09 Avr 2009
Messages: 255
Localisation: dans les étoiles avec ...
Féminin Vierge (24aoû-22sep)

MessagePosté le: Mar 23 Fév 2010 - 21:03    Sujet du message: [Terminé] Demande Répondre en citant

bravo !!
j'adore
les sentiments sont bien décrits, le déroulement/ laprogression est super bien fait

Gwen qui les mets en face d'eux mêmes : bravo Gwen (pour une fois qu'elle se rend utile - zut la gwenphobie a encore frappé )

Jack qui se lance , enfin mignon et émouvant Crying or Very sad  mais qui ne veut pas tout dire/ se retient comme d'hab  pour ne pas le faire souffrir
Ianto qui craque alors qu'i lavait pensé avoir surmonter : cohérent et aussi mignon
Jack peut le réconforter

et puis .. ianto qui ne veut pas parler finit par réaliser ce que Jack lui a dit  il aurait du sauter de joie !!!
et il se lance à son tout  : encore plus émouvant Crying or Very sad
et le bonheur de Jack à cette tirade . il réalise qu'il n'a jamais été aimé à ce point et que c'est réciproque !!!

j'adore ses "" pensées"" qu'on entend/lit

et puis Jack la bague de son père <=  tout en douceur tu nous amènes au Bonheur et à la Félicité
alors conclusion : je te  

Okay
_________________
Le couple JIanto me fait fondre et plus encore
CARPE DIEM
Revenir en haut
nath7
[En Rehab' avec John Hart]

Hors ligne

Inscrit le: 09 Avr 2009
Messages: 255
Localisation: dans les étoiles avec ...
Féminin Vierge (24aoû-22sep)

MessagePosté le: Mar 23 Fév 2010 - 21:04    Sujet du message: [Terminé] Demande Répondre en citant

ha oui :: merci encore Gwen
Wink
et bien sur  à toi aussi athenalix18
_________________
Le couple JIanto me fait fondre et plus encore
CARPE DIEM
Revenir en haut
missy
[En Rehab' avec John Hart]

Hors ligne

Inscrit le: 22 Mai 2009
Messages: 257
Localisation: nancy
Féminin

MessagePosté le: Mar 23 Fév 2010 - 23:08    Sujet du message: [Terminé] Demande Répondre en citant

Pfiou une bien jolie fic remplie d'émotion et une fin bien romantique comme je les aime.
J'ai bien aimé comment tu as traité leurs sentiments respectifs et je n'ai pas pu empêcher un sourire bien béat lorsque Jack fait sa demande!!! hiiiiiiiiiiiii, c'est cro cute!!!
J'adore les savoir heureux!
_________________
Merci Duam^^

No, I am not a Johnette...
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
athenalix18
[Ood]

Hors ligne

Inscrit le: 10 Fév 2010
Messages: 34
Localisation: toulouse
Féminin Scorpion (23oct-21nov)

MessagePosté le: Mar 23 Fév 2010 - 23:47    Sujet du message: [Terminé] Demande Répondre en citant

oula!! vraiment contente que cette fic vous plaise, je ne m'attendais pas trop a ces réactions en l'écrivant... merci des compliments^^
_________________

merci Numb22z

It's not... man, it's him... it's just him.
Revenir en haut
MSN
CptJackHarkness
[Bow-ties Club]

Hors ligne

Inscrit le: 21 Fév 2010
Messages: 190
Localisation: Dans le Hub à Cardiff, ou en train de chasser les Weevils avec mon Capitaine !!!!
Féminin Lion (24juil-23aoû) 猴 Singe

MessagePosté le: Jeu 8 Avr 2010 - 20:13    Sujet du message: [Terminé] Demande Répondre en citant

c'est trop mimi
j'adore
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Anidejee
[Conquête du Cpt Jack]

Hors ligne

Inscrit le: 05 Mar 2010
Messages: 103
Localisation: France
Cancer (21juin-23juil) 狗 Chien

MessagePosté le: Jeu 22 Avr 2010 - 17:05    Sujet du message: [Terminé] Demande Répondre en citant

Nous vivons dans un monde complexe !
Jack toujours fidèle à lui même m'a étonné sur ce coup !  Une demande en bonne et du forme ! l'aurai pu le faire plus tôt, non ?
Ianto ... idem toujours fidéle à lui, se perdant dans les méandres de la réflexion, alors que ... Mais fonce bon sang (pour pas dire un autre mot commençant par la même lettre mais finissant par "el" )
L'amour Crying or Very sad c'est beau Embarassed
Quelle fin ! je repense à " C'était quand même chouette" de Ianto. ARGH ! Mais c'est une autre histoire !
Okay
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 07:20    Sujet du message: [Terminé] Demande

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Doctor Who Index du Forum -> Made in Gallifrey -> Fan Fiction -> Torchwood fan-fiction Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com