Doctor Who Index du Forum
 
 
 
Doctor Who Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion


La Planète Mourante [Terminée]
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Doctor Who Index du Forum -> Made in Gallifrey -> Fan Fiction -> Doctor Who fan-fiction
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Deedy
[Ood]

Hors ligne

Inscrit le: 28 Avr 2010
Messages: 7
Féminin Poissons (20fev-20mar)

MessagePosté le: Mer 28 Avr 2010 - 14:11    Sujet du message: La Planète Mourante [Terminée] Répondre en citant

La Planète Mourante

Auteur : Deedy
Résumé : L’histoire se passe avant que Rose ne disparaisse dans le monde de Pete fin saison2.
Le docteur décide de visiter une charmante planète en compagnie de Rose, mais la balade ne se passe pas comme prévu…
Disclaimer : Les personnages de la série Doctor Who ne m’appartiennent pas, seule l’idée originale de l’histoire m’appartient.
Note de l’auteur: NC-17 Ten/Rose.

___________________________________________________________________________

Citation:
Chapitre I

Rose et le docteur étaient à bord du TARDIS, fatigués des nombreuses courses poursuites qu’ils avaient faites durant ces derniers jours.
Le docteur voyait bien que Rose était fatiguée, depuis quelques temps elle paraissait moins surexcitée à l’idée de découvrir de nouvelles planètes.
Il la regarda un instant, alors qu’elle lisait un bouquin assise nonchalamment sur le sol du TARDIS. Malgré son fort caractère et son sourire parfait, elle était tout de même très jeune. Peut-être avait il eu tord d’accepter qu’elle l’accompagne, elle n’avait pas fini de construire sa personnalité d’adulte, pas vraiment connu la folie de l’adulescence ni les bonnes et mauvaise expériences de la jeunesse qui forgent un caractère. Il l’entrainait dans des mondes plein de danger, et bien qu’il arrive que tout se passe bien et qu’ils ne fassent que visiter et découvrir d’autres cultures, cette façon de vivre n’était surement pas bonne pour le bon développement mental de sa jeune compagne. Toutefois, il ne pouvait s’empêcher de penser qu’elle était un bienfait pour lui, car justement sa jeunesse, son brin de folie et sa bonne humeur l’avait rajeuni. Parfois, il lui arrivait même de penser qu’elle lui redonnait gout à la vie.
Elle releva la tête de son bouquin et croisa son regard perdu dans ses pensées.
Rose : « A quoi pensez vous comme ça ? » lui demanda t-elle
Le docteur sursauta légèrement.
Doctor : « Hum… je me disais, enfin, je me demandais si vous, er… »
Elle le regarda avec un air interrogatif.
Doctor : « En réalité je me demandais si le fait que je vous ai « enlevé » à votre famille et à vos amis si jeune était une bonne chose, après tout, je vous empéche de faire plein de choses de votre age. »
Rose fronça les sourcils, elle détestait quand le docteur, et quiconque d’ailleurs, disait qu’elle était trop jeune.
Rose : « Comme quoi par exemple ? » dit-elle un peu irritée.
Doctor : « Et bien, des choses de terriennes de votre age, je ne sais pas trop. Les semaines à la plage entre amis à 6 dans un camping-car, les confessions entre filles, les boites de nuit, les flirts … Enfin toutes ces choses là. »
Rose devait bien admettre qu’elle aimerait bien connaître certaines de ces choses, ces délires qu’on ne peut avoir qu’en étant jeunes, pourtant pour rien au monde elle ne changerait sa vie.
Rose : « Docteur, je comprends que cela vous inquiète, il est vrai que je suis plutôt en retard pour certaines choses… »Elle fit une pause, génée. Le docteur la regarda, tentant de chasser une idée au combien perverse et improbable qui lui traversait l’esprit.
Puis elle repris.
Rose : « Toutefois, je ne changerais ma vie avec vous pour rien au monde. Voyager avec vous m’apporte beaucoup plus d’expérience que j’en aurai jamais sur Terre ! Il n’y a pas de soirée sex drugs et rock’n’roll c’est vrai » *quoique vous avez l’air d’en avoir bien profité en France la dernière fois, pensa t-elle* « Mais c’est ça qui me plait », continua t-elle.
Elle se leva, s’approcha de lui et lui pris le bras.
Rose : « Etre auprès de vous, pour toujours, c’est tout ce que je souhaite. »
Il la regarda, il était persuadé qu’elle était sincère. C’est bien ce qui le troublait, elle était innocente. Et lui profitait de cette innocence pour la maintenir sous son contrôle et éloigner sa peur viscérale de la solitude.
Il lui sourit, puis décida de changer de sujet.
Doctor : « Bien ! Que diriez vous d’aller visiter une nouvelle planète dans ce cas ? J’adore visiter des planètes, d’ailleurs il y en a une dont j’ai entendu parler il y a quelques temps, ça doit faire quelques décénies environ, et qui est , parait-il , superbe. Des montagnes verdoyantes à perte de vue, des lacs d’eau douce, et un peuple un peu coincé mais accueillant.
Alors, qu’en dites vous ? »
Devant l’enthousiasme du docteur tranchant avec l’air préoccupé qu’il avait quelques minutes auparavant, Rose, amusée, ne pu qu’accepter son offre.

___________________________________________________________________________

Citation:
Chapitre II

Le TARDIS se matérialisa et le docteur et Rose sortirent pour admirer enfin le paysage somptueux dont le docteur avait entendu parler.
Rose : « … »
Doctor : « … »
Rose : « Heu, ça ne ressemble pas vraiment à la description que vous avez faite docteur. »
Le docteur resta figé, il était sur de ne pas s’être trompé de destination. Et pourtant, le paysage qui s’offrait à lui avait plus des airs de Terre aride que de Paradis. Le sol, sec, semblait avoir été agressé plusieurs fois par des tremblements de terre. Les quelques arbres encore présents étaient dénués de feuilles et le silence… Ce silence était anormal.
Le docteur fut sorti de ses pensées par Rose le tirant par la manche.
Rose : « Docteur ! Ca fait trois fois que je vous appelle. Il y a des gens là-bas. »
Elle désigna du doigt des silouhettes qui approchaient.
Les personnes avaient une allure humanoïde, mais ni le docteur ni Rose ne pouvaient dire s’ils étaient humains. En effet, ils étaient entièrement recouverts d’un tissu moulant tout leur corps. Seuls leurs yeux étaient visibles, il n’y avait que deux minuscules trous pour laisser passer l’air dans leurs narines et leurs lèvres étaient à peine visibles.
Le docteur s’adressa à eux, souriant et avenant.
Doctor : « Bonjour ! Je me présente, je suis le Docteur et voici mon amie Rose. Nous sommes des voyageurs. Qu’est-il arrivé à votre planète ? La dernière fois qu’on m’en a parlé, elle avait été décrite comme paisible et verdoyante. »
Humanoïde : « Notre Mère est en colère. Trop d’impuretés la gangrènent. »
Puis un flash intense ébloui le docteur et Rose, et ils tombèrent au sol, inertes.
Humanoïde : « Les impuretés doivent être éliminées. »
[. . .]
Rose se réveilla, les yeux douloureux. Lentement, elle tenta d’observer l’endroit dans lequel elle se trouvait. Elle était allongée à plat ventre sur un sol lisse et blanc. Elle se releva tant bien que mal et remarqua le docteur assis quelques mètres en face d’elle.
Il l’observait en silence, le visage fermé. Elle tenta de s’approcher lentement de lui mais fut surprise par une vitre qui les séparait.
Doctor : « Je me suis fait avoir moi aussi », dit-il d’une voix monotone.
Rose : « Docteur, où sommes nous ? Vous allez bien ? Pourquoi sommes nous enfermés ? »
Le docteur n’eu pas le temps de répondre car une lumière vive illumina leurs cellules.
Ils ne purent qu’être hébétés par le spectacle qui s’offrait à eux.
Apparement, leur prison était un gros cube de verre situé au centre d’une immense arène couverte.
Des projecteurs les illuminaient et ils ne pouvaient apercevoir que des silouhettes. Des milliers de silouhettes.
Le silence pesait pourtant. Pas un bruit, à peine quelques chuchotements.
Puis une voix se fit entendre.
« Je suis Purity, reine de cette planète. Vous avez enfreint nos règles les plus strictes en venant chez nous, Etres impurs »
Le docteur réagit, se leva et s’exprima.
Doctor : « Veuillez nous excuser , nous sommes des voyageurs. Je me suis renseigné sur votre planète, mais apparement elle a changé, je n’étais pas au courrant qu’elle était régie par des règles aussi strictes. Qu’appelez-vous « Etres impurs » si je puis me permettre ? »
La Reine observa le docteur, puis répondi.
Purity : « Notre planète se meurt depuis dix générations, les impuretés des êtres foulant son sol en sont la cause. Elle se révolte contre nous. Nous tentons de l’apaiser en étant les plus purs possibles. » Elle fit une pause, puis son ton se fit plus dur.
« Cependant, en arrivant chez nous, vous avez pollué notre planète. Tous nos efforts risquent d’avoir été vains à cause de vous ! »
Doctor : « Attendez attendez, en quoi somme nous impurs, je ne comprends pas. »
Purity : « Vous polluez l’air avec votre salive lorsque vous parlez, votre peau est en contact avec tout ce qui vous entoure. Vous avez même des contacts physiques avec votre partenaire.
Tout cela est vecteur d’impuretés. »
Doctor : « Mais enfin, cela n’a pas de sens, tous les êtres vivants ont besoin d’avoir des contacts avec ce qui les entoure, ne serait-ce que pour se reproduire ! »
La reine outrée lui répondi
Purity : « Seul les animaux se reproduisaient de cette façon scandaleuse et dangereuse ! Afin d’apaiser notre Mère au maximum, nous avons décidé d’interdire tout contact entre êtres vivants… Les animaux ne pouvant comprendre cela, nous avons du les éliminer . »
Rose ne pu s’empécher de s’insurger.
Rose : « Mais c’est horrible ! Vous avez tué des êtres innoncent, c’est normal que votre planète n’aille pas bien, vous avez commis un génocide ! »
La reine ne l’écouta pas et continua son discours.
Purity : « Depuis 10 décénies, grace à notre technologie avancée en matière de procréation, nous incubons des gamètes males et femelles dans un utérus artificiel. Les gènes sont sélectionnés avec soin pour tenter de créer les êtres les plus purs possibles. »
Puis la reine fit une pause.
Purity : « Vous docteur, vous êtes un être impur. Nous avons entendu parler de vous, vous avez voyagé jusqu’aux confins de l’univers, vous avez été en contact avec d’innombrables êtres. En conséquent, vous êtes un danger pour notre planète. »
Doctor : « Justement ! J’ai voyagé, je connais des milliers de planètes ! Et je peux vous dire que ce n’est pas de génocides dont une terre a besoin. Je peux vous aider à guerrir les maux de votre Mère. Ecoutez moi ! Je peux vous aider. »
Mais la Reine ne prétais plus aucune attention à ses arguments.
Purity : « Arrêtez de vous evertuer à tenter de trouver une solution pour soigner notre planète docteur, nous l’avons déjà trouvée. Je dirais même plus, c’est vous qui nous l’avez apportée. »
Puis elle se tourna vers Rose et la fixa.

___________________________________________________________________________

Citation:
Chapitre III

Doctor : « Que voulez-vous dire ? Qu’est-ce que Rose a à voir avec vous ? »
Rose senti la peur commencer à l’envahir, le regard de la reine sur elle, était si déterminé, si… effrayant.
Rose : « Docteur, que veut-elle ? Docteur je vous en prie répondez moi ! »
Le docteur était tout autant perdu qu’elle. Il tenta de réfléchir à vive allure sur l’utilité de Rose pour la guérison de la Planète. Elle était jeune, si quelqu’un ne pouvait pas être considéré comme « impur » c’était bien elle ! A moins que…
Purity, désigna Rose du doigt : « Vous ! Malgrè tous les défauts que vous possédez, vous êtes encore innocente. » Son regard se fit puis transperçant. « Vous possédez la pureté charnelle. »
Le docteur se retourna brusquement vers Rose.
Doctor : « Ce qu’elle dit est vrai, Rose ? »
Mais Rose ne comprenait pas ce qui était en train de se passer, elle était perdue dans le flot d’information.
Doctor : « Rose ! Regardez moi. »
Elle leva la tête et la tourna vers le docteur.
Docteur : « Rose… Etes vous toujours vierge ? »
La jeune femme paru choquée par une telle question, mais répondi.
Rose : « C'est-à-dire que… je me suis toujours dite que je voulais attendre le mariage avant de…enfin vous voyez quoi. J’ai bien fait quelques caresses à Mickey mais… »
Le docteur la coupa.
Doctor : « C’est bon, c’est bon, je ne veux pas savoir. »
Il inspira lentement, puis expira, et s’adressa à la Reine.
Doctor : « Que voulez vous faire d’elle ? Et puis pourquoi elle ? Vous avez de nombreuses femmes sur votre planète non ? En plus les relations charnelles étant interdites, elles doivent toutes être…pures. Non ? »
Purity : « Notre espèce a évolué docteur. Les femmes ne possèdent plus ce que vous appelez « hymen ».En conséquent, elle ne donnent absolument aucune importance à leur première pénétration. Dès qu’elles le souhaitent, elle peuvent se donner du plaisir en allant dans un centre agréé qui leur fourni des machines totalement asseptisées.
Nous avons été forcé de vendre la pureté de notre âme afin de préserver la pureté de nos corps. Toutefois, votre amie accorde une importance très grande à sa pureté charnelle.
C’est donc pour cela que nous allons l’offrir à notre Mère.
Seule une telle pureté pourra la guérir ! »
Sur ce, elle envoya deux hommes vers la cellule de verre de Rose
La jeune femme était terrorisée. Elle avait combattu de nombreux extra terrestres, risqué sa vie à plusieurs reprises, mais jamais elle n’avait pensé au fait qu’elle allait se faire violer.
Les hommes rentrèrent dans sa cellule, et la saisirent par le bras. Elle se débati autant qu’elle le pu, mais la pression qu’ils exerçaient était bien trop forte.
Le docteur quant à lui fit exploser sa rage et cogna contre la vitre en direction de la reine.
Doctor : « Ne la touchez pas ! Je vous interdis de lui faire du mal ! Ce que vous voulez faire est un crime, jamais prendre l’innocence d’une jeune femme n’a guerri quiconque ! Votre planète a besoin d’amour, vous m’entendez ?! D’amour ! »
Et c’est à ce moment là que la lumière se fit dans l’esprit de Rose. Elle s’écrira :
Rose : « Reine Purity, je sais comment guerir votre planète ! Je vous en supplie laissez moi parler ! »
Le Reine n’apprécia pas une telle audace de la part de la jeune femme, mais au point où en était sa planète, elle accepta de la laisser parler.
Rose : « Le docteur a raison, une planète a besoin de vie, d’espoir et par dessus tout, d’amour. »
Purity : « Et comment saurait-il celà ? », répondit-elle, incrédule.
Le docteur, encouragé par les paroles de Rose, et pris d’un sentiment de force et de fierté déclara :
Doctor : « Je suis le Docteur, j’ai plus de 900 ans, je viens de la planète Gallifrey. J’ai vu des planètes mourir et d’autres naitre. J’en ai même détruit certaines ! Je SAIS de quel mal souffre votre planète. Votre planète a besoin de tout ce que Rose vient de dire. »
La Reine se figea et observa ses hommes toujours en train de tenir Rose et de la mener vers l’autel situé à quelques mètres des prisons de verre.
Une secousse se fit. Puis une deuxième.
Purity : « La terre se met à trembler , notre Mère réclame sa délivrance. »
Elle se tourna vers ses hommes : « Lachez la femme »
Puis s’adressa à Rose et au docteur
« Soignez là ! Je vous ordonne de faire tout votre possible pour guérir notre planète, où nous allons tous mourir ! »
Rose pris la parole.
Rose : « Une planète a une âme, elle vit à travers les êtres qui la composent. Aujoud’hui, il ne reste plus une once de vie dans votre monde. Bien sur, vous êtes biologiquement vivant, mais vous avez détruits tous les autres êtres vivants, et par dessus tout, vous avez détruit ce qui vous rendait réellement vivants.
Votre planète a besoin de sentir la vie, elle a besoin de sentir des sentiments forts emplis de beauté. »
Le docteur était fasciné par le discours de Rose. Où était passée la jeune femme qui, bien que pleine de volonté, était stressée de parler devant une communauté d’extraterrestres pour sauver leur vie à tous les deux ?
Il était tout à fait d’accord avec elle, en théorie. Cependant, en pratique , il ne voyait pas comment ils allaient être capables de sauver cette planète.
Rose continuait son discours.
Rose « Toutefois, sur un point, je pense que vous avez raison »
Le docteur, intrigué, la regarda interrogatif.
Rose : « Je dois donner m’offrir pour votre planète »
Docteur : « Quoi ?! Mais Rose qu’est-ce que vous racontez, vous n’y pensez pas ! Je ne vous laisserai jamais vous faire violer, jamais ! Même pour sauver une fichue planète ! »
Rose regarda le docteur.
Rose : « Docteur, vous ne comprenez donc pas ? Cette planète a besoin de sentiments puissants. Cette planète a besoin de beauté. »
Elle se rapprocha de la vitre de la cellule dans laquelle était toujours enfermé le docteur.
Rose : « Docteur… j’ai ces sentiments en moi, et je ne demande qu’à les exprimer »
Le docteur et Rose étaient face à face, séparés par les quelques millimètres de verre. Rose leva sa main droite et la pausa sur la vitre, le front appuyé contre le verre.
Rose : « Docteur… ces sentiments, je veux les exprimer pour vous »
Une secousse remua la pièce une fois de plus.
Rose : « Docteur, c’est avec vous que je me sens vivante… », elle fit une pause.
« Je suis persuadée que je pourrais décupler ce sentiment de vie… avec vous, et ainsi apaiser l’âme de cette planète...»
Le docteur avait les pensées en ébullitions. Rose était-elle réellement en train de lui demander de coucher avec lui ?
Non, il ne pouvait pas, il n’avait pas le droit de lui prendre cela, il lui avait déjà empéché d’avoir une vie de jeune adulte normale, il n’allait pas de surcroit la…
La quoi d’ailleurs ?, pensa t-il
La baiser pour sauver un monde ? La souiller pour sauver un monde ? Une personne sacrifiée parmi tant d’autres ?
Il se concentra sur son visage, elle était belle. Ses lèvres semblaient si douces, son souffle formait de la buée sur la vitre. Il inhuma l’air en imaginant respirer ce souffle qu’il n’osait pas désirer. Et ses yeux… ses yeux exprimaient un sentiment qu’il n’avait jamais vu chez elle auparavant. Elle n’avait pas peur, non, elle le désirait. Elle le désirait mais pas d’une façon bestiale, elle le voulait lui, elle voulait qu’il lui fasse l’amour.
Doctor : « Rose… je ne peux pas faire ça, comme ça. Je ne peux pas profiter de vous, même si ça peut permettre de sauver une planète. »
Rose : « Est-ce que ce serait le cas, docteur ? Est-ce que si je me donnais à vous, vous en « profiteriez » et rien de plus ? »
Rose commençait à douter. Les sentiments qu’elle avait pour le docteur avaient grandi au fil du temps qu’elle avait passé à ses cotés. Et étrangement, elle s’était imaginée qu’il en avait été de même pour lui. Et si elle s’était trompée ?
Le docteur, voyant le désarroi dans son regard essayer de se rattraper.
Doctor : « Rose, Rose je vous en prie regardez moi. »
Elle releva la tête vers lui.
Doctor : « Rose, jamais il n’a été dans mon intention de profiter de vous. Vous êtes… »
Il ne savait pas comment s’exprimer, cela faisait si longtemps qu’il s’était habitué à ne pas s’exprimer, dans ce genre de conditions.
Doctor : « Rose, vous êtes l’être le plus important à mes yeux. »
Il avait pausé sa main gauche contre la vitre, au niveau de celle de la jeune femme.
Doctor : « Je voudrais tant vous rendre heureuse ! A chaque fois que vous souriez, vous me donnez un peu plus gout à la vie »
Des larmes commençaient à perler dans les yeux de Rose.
Le docteur commençait à avoir le souffle court. Puis après une pause, il lui dit en un murmure :
Doctor : « Rose Tyler, je rêve nuit et jour de vous faire l’amour » .
Une secousse encore plus violente que les précédentes se produisit et brisa une des fenêtres de l’arène couverte dans laquelle Rose et le docteur, ainsi que toutes les personnes assistant à la scène, se trouvaient. Le vent s’engouffra à travers la brèche, et avec lui quelques pétales de fleurs jaune d’or. La Reine resta stupéfaite devant cela. Cela faisait des décénnies qu’aucune fleur n’avait poussé sur cette planète, d’où diable ces pétales provenaient-ils donc ?
Mais Rose et le docteur l’avait à peine remarqué. Ils s’observaient, comprenant peu à peu les sentiments de l’autre. Rose laissait à présent couler des larmes sur ses joues, elle ne pouvait quitter le regard du docteur.
Rose : « Docteur…Je vous »
Mais il la coupa.
Doctor : « Non, ne dites rien Rose, je vous en prie »
Elle baissa la tête un instant puis se tourna finalement vers la Reine.
Rose : « Libérez-le, s’il vous plait » demanda t-elle.
Aussitôt, la porte de la cellule du docteur s’ouvrit, et celui-ci sortit, lentement, marchant vers Rose. Elle se retourna pour lui faire face. Son sourire s’agrandissait alors que ses larmes coulaient encore. Il la rejoigni et la pris dans ses bras. Cette sensation était tellement réconfortante. Ils restèrent comme cela quelques secondes puis s’éloignèrent un peu, leurs mains enserrant doucement le visage de l’autre, et se regardèrent. Ils se désiraient, et Rose savaient que seuls eux pourraient enfin guérir les maux de la planète.
Le docteur quant à lui ne savait trop quoi penser. Il avait toujours refusé l’idée d’une relation avec la jeune femme, il avait trop peur de saccrocher à elle et de souffrir encore plus quand il la perdrait. Il avait déjà tant perdu. Pourtant il devait admettre que l’acte qu’ils avaient décidé de faire était probablement l’unique alternative qu’ils avaient pour repartir vivants de cette planète.
Doctor : « Rose, je ne ferai pas ça si vous ne le souhaitez pas. On trouvera un moyen de quitter cette planète, quitte à ce que nous soyons les uniques survivants. »
Mais elle avait déjà pris sa décision.
Rose : « Cela fait longtemps que je vous ai choisi. Bien sur, je n’espèrais pas que cela se passe dans de telles conditions, mais après tout, quoi de plus beau que d’offrir sa virginité pour sauver l’âme de la Nature ? Et de l’offrir à l’homme qu’on… »
Il pausa son index sur ses lèvres. « Chhhh »
Rose : « J’ai besoin de vous le dire docteur, c’est en train de me dévorer ! Ce sentiment me ronge les entrailles, si je ne l’exprime pas, j’ai l’impression qu’il va me tuer ! »
Le docteur savait très bien ce qu’elle voulait dire, mais il ne voulait pas qu’elle lui exprime ses sentiments tout de suite.
Doctor : « Juste un peu de patience Rose, je vous comprends tout à fait mais, attendez je vous en prie . »
Il avait compris qu’elle ne renoncerait pas, et s’inclina ainsi devant la volonté de la jeune femme. Il lui pris donc la main et la guida lentement vers l’autel.

___________________________________________________________________________

Citation:
Chapitre IV

L’autel était très large, orné de sculptures dorées et recouvert de draps blancs et de coussins rouges.
Rose, à présent debout à coté de l’autel, regarda le docteur.
Elle avait l’air si innocente, son sourire ne pouvant cacher entièrement son appréhension.
Le docteur s’approcha d’elle, lui tenant toujours la main, et remettant en place une de ses mèches de cheveux blonds. Il voulait lui dire ce qu’il ressentait pour elle, il en crevait d’envie. Mais il savait que ce n’était pas le moment, l’air n’était pas assez électrique, l’instant pas assez intense. Il la regarda dans les yeux, puis observa ses lèvres, rapprochant son visage toujours plus près du sien. Il la regarda une nouvelle fois, puis repporta son regard sur ses lèvres. Il pouvait sentir son souffle, il ferma les yeux et se laissa envahir par son arôme durant une seconde. Puis il ressera son étreinte et l’embrassa. Ses lèvres étaient douces et chaudes, il tentait tant bien que mal de rester maître de la situation, mais savourer des lèvres de Rose le mettait en transe. Il goutta sa lèvre inférieure, tellement appétissante, puis éloigna légérement son visage, pausant son front contre celui de la jeune femme. Chacun sentait leur cœurs cogner contre leur poitrine. A partir de ce moment, plus rien autour d’eux n’avait d’importance. Rose releva son visage vers le docteur, s’assit sur le rebord de l’autel, puis lentement, lachant la main du docteur, elle s’allongea.
Le yeux du gallifreyen brillaient de mille feux. Il pausa une main sur une des chevilles de la jeune femme, et s’avança vers elle, tout en laissant sa main remonter le long du corps de Rose par-dessus ses vêtements, effleurant un genou, une cuisse, une hanche, son ventre, un des ses seins et s’arrétant au niveau de son cou. Puis il se pencha vers elle, et lui sussura à l’oreille.
Doctor : « Etes-vous vraiment sure, Rose ? Après cela, rien ne sera plus comme avant… »
Elle plaça une main derrière la nuque de l’homme pour le rapprocher et lui dit :
Rose : « Je veux vous appartenir corps et âme docteur, pour toujours. »
Le docteur l’embrassa avec passion, et commença à caresser le corps de Rose.

[ Le NC-17 commence ici. Si vous souhaitez avoir ces parties, envoyez moi un message Smile ]


Chapitre V

[ Suite du NC-17 ( oui je fais ça dans les règles de l'art quand même ^^) ]


Epilogue

[ Il y a très peu d'allusions ici, mais je prèfère ne pas le publier pour éviter d'enfreindre le réglement au cas où. N'hésitez pas à demander la suite et à poster vos commentaires ^^ ]


Dernière édition par Deedy le Mer 28 Avr 2010 - 15:35; édité 1 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 28 Avr 2010 - 14:11    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Deedy
[Ood]

Hors ligne

Inscrit le: 28 Avr 2010
Messages: 7
Féminin Poissons (20fev-20mar)

MessagePosté le: Mer 28 Avr 2010 - 15:27    Sujet du message: La Planète Mourante [Terminée] Répondre en citant

Oups, désolée.
Je vais enlever tout ça^^
Revenir en haut
cecelolo521
[Ood]

Hors ligne

Inscrit le: 31 Aoû 2010
Messages: 1

MessagePosté le: Sam 11 Sep 2010 - 17:22    Sujet du message: fiction Répondre en citant

salut est-ce que tu pourrais m'envoyer la fic en complet stp !! ta fic' est super!!
Revenir en haut
Sylvana
[Ood]

Hors ligne

Inscrit le: 22 Aoû 2010
Messages: 33
Localisation: le TARDIS, Le HUB, avec mon Docteur, avec mon Capitaine....
Féminin Balance (23sep-22oct) 虎 Tigre

MessagePosté le: Sam 11 Sep 2010 - 19:04    Sujet du message: La Planète Mourante [Terminée] Répondre en citant

bonsoir, j'aime beaucoup ta fan fic !
_________________


Revenir en haut
MSN Skype
Lapitchounette
[Headless Monk]

Hors ligne

Inscrit le: 27 Oct 2009
Messages: 408
Localisation: Côte Méditerranéene
Féminin Cancer (21juin-23juil)

MessagePosté le: Lun 25 Oct 2010 - 17:35    Sujet du message: La Planète Mourante [Terminée] Répondre en citant

Vu le début de l’histoire je ne voyais pas comment le NC-17 pouvait arriver. Et puis l’histoire avance et là on se dit, non pas devant tout le monde c’est pas magique ça, c’est pas romantique et puis surtout c’est stressant surtout pour une première fois ! Mais d’un autre côté et je pense que c’est ce que t’as voulu faire passer comme message, l’amour est la plus pure, noble et belle des choses à faire, c’est l’essence même de la vie. Donc la morale est préservée.
Par contre j’étais un peu surprise, si Rose avait déjà fait des trucs avec Mickey, elle n’est pas très entreprenante avec le Doc. J’imaginais qu’il serait plus gêné et qu’elle prendrait les choses en main jusqu’à ce qu’il réalise que c’était à son tour d’assurer…
_________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
charisma08
[Centurion solitaire]

Hors ligne

Inscrit le: 15 Mai 2010
Messages: 55
Localisation: Reims
Féminin Poissons (20fev-20mar) 鷄 Coq

MessagePosté le: Ven 3 Juin 2011 - 15:17    Sujet du message: La Planète Mourante [Terminée] Répondre en citant

Est ce possible d'avoir la suite please???!!^^
Revenir en haut
charisma08
[Centurion solitaire]

Hors ligne

Inscrit le: 15 Mai 2010
Messages: 55
Localisation: Reims
Féminin Poissons (20fev-20mar) 鷄 Coq

MessagePosté le: Dim 12 Juin 2011 - 17:27    Sujet du message: La Planète Mourante [Terminée] Répondre en citant

Coucou,
Perso j'aime beaucoup ton histoire on voit bien le côté SF je veux dire par là que j'aime beaucoup l'environnement de l'histoire ça me plait bien c'est toujours ça qui me fait voyager et rêver dans DW. Et puis tu est fidèle je trouve aux caractères des personnages (Je m'imaginais bien le docteur et ses réactions sont typiques de son attitude (sans dire bien sûr que le docteur a une attittude typique bien entendu^^))


Par contre j'aurais bien aimée lire la suite, pourrait tu me la transmettre. Please Crying or Very sad

Revenir en haut
Deedy
[Ood]

Hors ligne

Inscrit le: 28 Avr 2010
Messages: 7
Féminin Poissons (20fev-20mar)

MessagePosté le: Ven 17 Juin 2011 - 11:09    Sujet du message: La Planète Mourante [Terminée] Répondre en citant

Suite envoyée Smile
Revenir en haut
CoralyneDi
[Ood]

Hors ligne

Inscrit le: 07 Aoû 2011
Messages: 2
Balance (23sep-22oct)

MessagePosté le: Mar 9 Aoû 2011 - 13:39    Sujet du message: La Planète Mourante [Terminée] Répondre en citant

Coucou ! Tu pourrais m'envoyer la suite par message stp ?
Merci d'avance !

Lyly
Revenir en haut
witness
[Ood]

Hors ligne

Inscrit le: 08 Aoû 2011
Messages: 6

MessagePosté le: Mar 9 Aoû 2011 - 23:36    Sujet du message: La Planète Mourante [Terminée] Répondre en citant

Hello!
J'aimerai bien lire le chap 5 et l'épilogue. Tu pourrais l'envoyer par MP s'il te plait?
_________________
Chaque Docteur a besoins de sa Rose...
Revenir en haut
rosenoir
[Ood]

Hors ligne

Inscrit le: 29 Sep 2012
Messages: 2
Féminin Sagittaire (22nov-21déc)

MessagePosté le: Dim 30 Sep 2012 - 17:49    Sujet du message: La Planète Mourante [Terminée] Répondre en citant

bonjour

je viens de voir ton histoire et j'aimerais lire la fin même si sa fais longtemps que tu la écrite se serais sympa de m'envoyer la suite
Revenir en haut
Blue Moon
[Ood]

Hors ligne

Inscrit le: 12 Oct 2012
Messages: 12
Localisation: France
Féminin Sagittaire (22nov-21déc) 狗 Chien

MessagePosté le: Dim 14 Oct 2012 - 19:55    Sujet du message: La Planète Mourante [Terminée] Répondre en citant

Bonjour,

Serait-il possible de lire la suite de ton histoire, merci.
_________________
Revenir en haut
celtica
[Centurion solitaire]

Hors ligne

Inscrit le: 05 Nov 2012
Messages: 67
Féminin

MessagePosté le: Mar 6 Nov 2012 - 17:33    Sujet du message: La Planète Mourante [Terminée] Répondre en citant

bonjour,
pourrais-tu m'envoyer la suite s'il te plais?
merci
_________________
Craignez moi, j'ai tué des centaines de seigneurs du temps.
Craignez moi, je les ai tous tués.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
MelempurS
[Ood]

Hors ligne

Inscrit le: 26 Déc 2012
Messages: 6
Féminin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Mer 26 Déc 2012 - 14:27    Sujet du message: La Planète Mourante [Terminée] Répondre en citant

Je trouve l'environnement et le contexte de ton histoire vraiment génial, la planette qui as besoin d'amour, en plus c'est un très beau message.
Perso', j'aimais bien le fait que le Docteur et Rose n'avoue pas vraiment leurs sentiment, et ne reste que compagnons dans la série, je trouve ça dommage d'avoir perdu ça! Après c'est une façon de voir les relations entre les personnage. (:
En tout cas je serais fortement intéressée par la suite en mp s'il te plait!
Revenir en haut
OhMyDoctor
[Ood]

Hors ligne

Inscrit le: 16 Jan 2013
Messages: 3
Localisation: T.A.R.D.I.S
Féminin

MessagePosté le: Jeu 17 Jan 2013 - 15:37    Sujet du message: La Planète Mourante [Terminée] Répondre en citant

Salut, j'ai lu ta fic et elle m'a beaucoup plu. On retrouve bien Ten et ses réactions. C'est un joli début, un bon environnement malheureusement je suis sur ma fin et aimerai lire la suite.
Pourrais-tu m'envoyer la suite stp. Okay
_________________
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 23:37    Sujet du message: La Planète Mourante [Terminée]

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Doctor Who Index du Forum -> Made in Gallifrey -> Fan Fiction -> Doctor Who fan-fiction Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com