Doctor Who Index du Forum
 
 
 
Doctor Who Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion


[5x08] The Hungry Earth (1)
Aller à la page: 1, 2, 3, 4  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Doctor Who Index du Forum -> Doctor Who -> Saison 5
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Hawkins
Master à la retraite

Hors ligne

Inscrit le: 02 Oct 2007
Messages: 2 123
Localisation: Dans une allée à côté de l'Hyperion
Bélier (21mar-19avr)

MessagePosté le: Jeu 20 Mai 2010 - 21:33    Sujet du message: [5x08] The Hungry Earth (1) Répondre en citant

The Hungry Earth (1)


- Scénariste : Chris Chibnall - Réalisateur : Ashley Way


En 2015, un des plus ambitieux projets de l'histoire de l'humanité mène les hommes à creuser dans les profondeurs de la croute terrestre.

Alors que le Doctor, Amy et Rory arrivent dans un petit village, ils se retrouvent face à danger mortel lié aux entrailles de la terre...



Bande Annonce :




Diffusion Samedi 22 Mai 2010 à 18h15 sur BBC 1
_________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Jeu 20 Mai 2010 - 21:33    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Tyr
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 18 Jan 2010
Messages: 1 773
Localisation: La Réunion
Féminin Scorpion (23oct-21nov)

MessagePosté le: Dim 23 Mai 2010 - 01:54    Sujet du message: [5x08] The Hungry Earth (1) Répondre en citant

5x08: The Hungry Earth

“I am not talking nonsense, its just you lot are not keeping up with me...”

Ma review sera plus courte que d'habitude (oh, ça va, arrêtez de ricaner! Embarassed ). Ce n'est pas que l'épisode ne m'a pas plu: quand j'ai vu que le scénariste était le responsable de 42 (pire épisode de la saison 3 pour moi) j'ai réduit mes espérances (et oui, je sais qu'il a fait du bon dans Torchwood...mais pas que du bon^^). Et quand, en passant rapidement sur Gallifreybase, j'ai vu que le reproche principal des fans était la lenteur de l'épisode je me suis résolue à passer un mauvais moment (je ne supporte pas le lent).

Et au final, j'ai été plutôt agréablement surprise. Bon, je ne peux pas dire grand chose de l'intrigue parce que contrairement au double épisode des weeping angels, ce premier volet ne comporte pas tellement d'éléments notables. Je soupçonne d'ailleurs que c'est pour ça que je me retrouve la première à poster alors que normalement une horde de fan m'est passée devant. Laughing Ici nous avons une première partie clairement destinée à poser les bases de l'histoire et planter le décor, ce qu'elle fait très convenablement: l'action sera pour la semaine prochaine. Je vais donc me contenter de quelques réflexions plus ou moins décousues.

La scène d'intro est un peu longuette (surtout par rapport à celles des deux épisodes précédents) avec le petit village anglais et le gamin qui apprend à lire, mais j'ai en revanche bien aimé le coté très "film d'horreur" du papa happé par le trou. Qui n'a pas pensé à "Ca" ou 100 films du genre lorsque le personnage, à plat ventre, est tiré par les pieds et disparait d'un coup? Facile mais efficace. Smile

En revanche excellente arrivée de nos héros. Vu et revu, je sais, mais j'étais pliée en entendant le retentissant "Behold...Rio!" du Docteur...jusqu'au moment où il ouvre la porte du TARDIS et se retrouve dans ce petit cimetière sous le ciel gris Britannique. La tête des deux autres... Laughing Ça ne s'arrange vraiment pas ce problème de destination. Et j'ai vraiment adoré l'idée que l'Amy et le Rory du futur leur fasse coucou de loin: effectivement, peu de risque de reapers à 500m de distance alors pourquoi ne pas se faire un petit moment nostalgie dans une dizaine d'année? Cela dit j'ai comme l'impression que les Amy/Rory du futur viendront donner un petit coup de main au prochain épisode... J'entends déjà le Docteur, à la fin de l'épisode, rappeler au couple de bien noter dans leur agenda que d'ici 10 ans ils devront venir aider leurs "moi" du passé afin de boucler la boucle...

Une copine me faisait remarquer pas plus tard qu'hier que le gros engin du Docteur donnait souvent des signes de faiblesse cette saison, le laissant tomber aux moments le plus délicat: il semblerait qu'il cherche ici à compenser car il n'arrête vraiment pas de le sortir tout au long de l'épisode. Je parle bien sûr du tournevis sonique, bande de pervers! Wink En tout cas le "sonicing and entering" va bon train dans l'épisode. Oh, et depuis quand le Tournevis ne marche-t-il pas sur du bois? Quelle arnaque! Enfin, ce n'est pas plus mal qu'il ait quelques limitations parce que là 11 s'en sert un peu trop. Rolling Eyes

Les Silurians: j'aime l'idée de récupérer des méchants de l'ancienne série, même si je n'ai pas encore eu l'honneur de rencontrer ceux ci (il parait qu'ils sont très différents d'ailleurs) mais je ne suis pas super convaincue par le masque de l'actrice (en particulier autour des yeux). En revanche j'apprécie beaucoup que nous ayons ici une race qui ne cherche pas à conquérir la Terre parce qu'elle aime dominer ou (comme fréquemment ces derniers épisodes) parce qu'elle est chassée de chez elle mais...parce qu'elle habite ici. Et depuis plus longtemps en plus! Ça m'a fait pensé à l'épisode de Torchwood avec les fées, mais en nettement mieux réalisé. Et la Siluriane (ça se met au féminin ce nom?) a un caractère intéressant: je suis d'ailleurs prête à parier que c'est Rory qu'elle va réussir à pousser à bout afin qu'il la tue. Le personnage est trop "gentil", il va falloir l'assombrir un peu. Quelle belle occasion.

Ce paragraphe est dédié encore une fois à mon admiration sans borne pour Matt Smith, qui franchement est responsable de 90 pourcent de mon attachement à cet épisode. Il est bon, très bon, et il le montre à la seconde où il débarque dans le cimetière et cherche à découvrir la vérité. Et la scène de l'interrogatoire est splendide. Okay Oh, d'ailleurs, qui a remarqué la superbe allusion à son prédécesseur? Lorsqu'il met l'herbe dans la bouche pour l'analyser (spécialité de notre regretté Ten), puis la recrache, et qu'Amy lui demande s'il a toujours été aussi dégoûtant, il réplique après une courte hésitation: "No, that's recent!"

Mention spéciale à Amy, qui joue également très bien: non, je ne dis pas ça parce qu'on la voit peu. Embarassed Mais franchement, j'ai trouvé le moment où elle s'enfonce dans la terre particulièrement bien joué: elle s'est clairement calmée sur les expressions faciales exagérées. Par contre son personnage a encore quelques efforts à faire concernant son couple: c'est bien de vouloir garder sa bague de fiançailles (sauf si elle comptait inconsciemment la perdre) mais un peu moins de semer son mec en deux minutes. Même le Docteur, pourtant parfaitement du genre à ne pas s'apercevoir qu'il a largué tout le monde, fait remarquer à Amy qu'il y a peu de chance pour que Rory réussisse à les suivre alors qu'ils viennent de pénétrer par effraction (pardon, par sonication) dans une propriété privée. Rolling Eyes

Par contre le personnage de Nasreen me plait beaucoup moins, ou plutôt le jeu de son actrice. Je trouve vraiment que ses répliques sonnent faux: ça vient de moi? La mère du gamin m'énerve aussi mais bon, toutes les mamans de la série ou presque m'énervent: celle des compagnes, celle de Midnight... Ce n'est pas la faute de l'actrice je pense. Wink

11 m'inquiète un peu là: deux allusions à Gallifrey en moins de 10 minutes (avec le petit garçon et avec la Siluriane) mais cette fois ci sans le détachement qui caractérisait ces évocations dans les épisodes précédents. Le dream lord doit l'avoir bien secoué. Et puis si je décide de faire un enfant, rappelez moi de ne pas le confier au Docteur! Parce que là, quand le gosse dit qu'il va chercher ses écouteurs chez lui et que 11 lui fait un petit signe d'encouragement, c'est quand même une sacrée connerie.

C'est évident qu'il lui a répondu automatiquement, sans vraiment écouter ce que disait l'enfant, mais c'est récurrent chez ce Docteur: il fait taire tout le monde (encore plusieurs fois dans cet épisode d'ailleurs, et en plus il déteint sur les Silurians^^) et ici les conséquences sont graves. Je ne sais plus qui dans le forum avait fait remarquer que cela pourrait être lié au "silence will fall": je ne sais pas si on peut aller jusque là mais en tout cas il est clair qu'il s'agit d'un trait de caractère très appuyé de 11 et qu'il va certainement lui causer des ennuis. C'est plus génant que de ne pas savoir faire de bonnes meringues ça. Smile

Que dire d'autre, en vrac? Ah oui, quelques reprises de clichés comme le dôme d'énergie qui isole les héros, ou le fait que tout le monde se réfugie dans une Eglise: comme dans l'épisode précédent d'ailleurs, et comme dans Father's day... Déjà qu'on doit relever les poissons, les lettres grecques, les "chut" du Docteur, les références aux écossais et les éléments de début d'épisode qui font echo à la fin de celui-ci, va falloir rajouter les lieux de culte. Smile Tiens, en parlant d'élément récurrent: encore une fois le Docteur calcule combien de temps il leur reste avant que les méchants n'arrivent... en regardant sa montre, dont l'écran est encore une fois caché au spectateur... Je vous jure que j'ai des envies d'agresser le Docteur pour lui piquer sa montre: je veux savoir! Oh, et les comptes à rebours deviennent de plus en plus fréquents: 20 mn pour le 5x01, 10 mn pour le 5x05, 14mn pour le 5x07, 9.5mn pour celui ci...

Voilà voilà... Zut, encore long en fait. Embarassed Je conclurai par le fait que j'ai trouvé le choix du cliffhanger surprenant: pourquoi finir sur la vision de la (très belle) cité des Silurians plutôt que sur la pauvre Amy sur le point d'être disséquée (bel effet d'écho avec ce que les personnages voulaient faire de la Siluriane)? Bien sûr qu'on sait qu'elle va s'en sortir mais quand même... Bref, un épisode qu'il est difficile de juger sans sa deuxième partie mais qui lance des pistes intéressantes.
_________________
Vous avez survécu à mes avalanches de mots? N'hésitez pas à découvrir mes articles sur différentes séries TV sur le site SerieViewer (ceux qui commencent en général par Et si...) http://www.serieviewer.com/articles/thematiques


Dernière édition par Tyr le Dim 23 Mai 2010 - 12:31; édité 1 fois
Revenir en haut
Altaïr
_
_

Hors ligne

Inscrit le: 02 Nov 2009
Messages: 415
Localisation: Barefoot on the moon

MessagePosté le: Dim 23 Mai 2010 - 03:18    Sujet du message: [5x08] The Hungry Earth (1) Répondre en citant

Juste pour la note (paskil est très tard): oh oui Tyr, j'ai noté le "no, that's recent"... C'est sûr que cette manie de tout mettre en bouche n'était peut-être pas l'élément de personnalité de Ten que le Doctor avait intérêt à assimiler définitivement. Laughing Oh, l'expression d'Eleven avec son herbe sur la langue... Priceless! Ca m'a rappelé la grimace culte de Ten dans PotD, quand il goûte le sable. xD

Et on le savait déjà que le sonic screwdriver ne fonctionne pas sur le bois, ce brave Doctor a déjà eu un problème avec ça dans "Silence in the Library"; d'ailleurs Donna a eu la même réaction que Rory, ce qui explique peut-être que Eleven démarre au quart de tour quand on insulte son cher tournevis. Mr. Green
_________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Tyr
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 18 Jan 2010
Messages: 1 773
Localisation: La Réunion
Féminin Scorpion (23oct-21nov)

MessagePosté le: Dim 23 Mai 2010 - 11:10    Sujet du message: [5x08] The Hungry Earth (1) Répondre en citant

Ah, je me souvenais plus pour le bois. Logique que Moffat reprenne son idée alors. Et comme je le disais, heureusement que la baguette mag...heu, le Tournevis a un point faible. Smile Et oui, j'ai pensé au moment où Tennant goûte le sable aussi. Laughing

EDIT: Au fait, j'ai oublié de m'extasier sur le fait que contrairement à tout ce que je croyais possible... Amy parvienne à se trouver une tenue encore plus mini que celle du 5x06! Shocked Enfin, là elle a une excuse: dans un accès de naïveté elle a cru que le Docteur avait appris à conduire pendant la nuit... Laughing
_________________
Vous avez survécu à mes avalanches de mots? N'hésitez pas à découvrir mes articles sur différentes séries TV sur le site SerieViewer (ceux qui commencent en général par Et si...) http://www.serieviewer.com/articles/thematiques
Revenir en haut
Loki
[Passager clandestin du Tardis]

Hors ligne

Inscrit le: 03 Jan 2010
Messages: 348
Masculin Sagittaire (22nov-21déc) 猴 Singe

MessagePosté le: Dim 23 Mai 2010 - 11:42    Sujet du message: [5x08] The Hungry Earth (1) Répondre en citant

Pour tous ceux qui se plaignent de ne pas voir le cadrant de la montre du docteur, on peut parfaitement l'apercevoir à 18min 58 et, devinez quoi, le cadrant est parfaitement normal !
_________________
En cas d'agression, veuillez vous référer au bureau des plaintes.
Aucune indemnité de quelque sorte que ce soit ne sera versée.
A bon entendeur, salut!
Revenir en haut
Tyr
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 18 Jan 2010
Messages: 1 773
Localisation: La Réunion
Féminin Scorpion (23oct-21nov)

MessagePosté le: Dim 23 Mai 2010 - 14:28    Sujet du message: [5x08] The Hungry Earth (1) Répondre en citant

OMG! Tu as raison Loki! Un mythe s'effondre! Surprised Bon, cela dit ça n'explique pas pourquoi le Doc regarde systématiquement sa montre avant de sortir ses comptes à rebours...vu qu'apparemment la réponse n'apparait pas dessus! Confused Tic? Ou autre raison mystérieuse...

Pour les anglicistes: je me joins à ce que disait Celine sur le tchat. Le mini podcast "Two minute Time lords" sur cet épisode est tordant! Oui, je sais, je n'arrête pas de faire de la pub pour eux et leur site originel (Behind the Sofa) mais ils le méritent. Embarassed
http://twominutetimelord.com/wp/
_________________
Vous avez survécu à mes avalanches de mots? N'hésitez pas à découvrir mes articles sur différentes séries TV sur le site SerieViewer (ceux qui commencent en général par Et si...) http://www.serieviewer.com/articles/thematiques
Revenir en haut
Sovead
[Bow-ties Club]

Hors ligne

Inscrit le: 04 Mai 2010
Messages: 180
Localisation: Rennes
Masculin

MessagePosté le: Dim 23 Mai 2010 - 15:22    Sujet du message: [5x08] The Hungry Earth (1) Répondre en citant

Je venais pour donner mon avis sur l'épisode mais après avoir lu Tyr j'ai presque envie de demander qu'on fasse un sujet débriefing sur son débriefing. "le gros engin du Docteur" hum ? Comment éduquer un enfant si on n'est pas terrien ? J'aime beaucoup la prose.

Pour en revenir à l'épisode il a quelque chose du meilleur de la saison et en même temps ce n'est pas le meilleur de la saison. C'est le premier dont je ressors en me disant, c'est déjà fini ? Même l'épisode 1 des anges ne donnait pas une envie aussi subite d'y retourner, il se suffisait presque à lui seul.

Le prisonnier zéro faisait un peu peur, les daleks pas du tout, les anges non plus (moins pour ces histoires de voix ou de mouvement mais à mes yeux parce que trop nombreux, un seul aurait été bien plus flippant) et pour les vampires on entrait et sortait tellement souvent de leur château qu'ils perdaient en frayeur générée. L'épisode du rêve partant sur le principe qu'il y avait rêve sous roche obligeait à attendre que ça avance et que le rêve cesse (pour moi le principe du rêve dans une série ça fait un non épisode).

Non là il y a les classiques des films qui font un petit peu peur avec les monstres qui viennent d'en dessous, les héros séparés etc... et tout ça pour (en l'état des révélation) des (non) aliens même pas coupables de cette faille qui se balade d'épisode en épisode.

Oui c'est long à démarrer et non je n'aurais pas pensé à un site de forage en voyant un gros truc jaune au loin mais une fois que ça démarre ça tient la route.

L'humour est présent mais bien moins que dans les autres épisodes, c'est peut-être ça qui fait que l'épisode m'a paru vite passer, moins de temps morts. L'humour c'est bien mais ça fonctionne sans en abuser, à l'évidence.

Envolé le lien avec l'armure reptilienne 'omegaesque' même si on ne sait encore rien de ce nouveau peuple. J'ai au départ pensé à Pandore, quel meilleur endroit pour garder les maux de la Terre qu'en son coeur ? Non là on aurait plutôt affaire à des contemporains des dinosaures, pourquoi pas, qu'on peut imager obligés de se cacher durant l'extinction... mais on peut aussi nous dire que ce besoin de refuge pourrait être lié à une faille apparue à leur époque pour garder le lien avec la saison. Bref j'attends beaucoup du prochain épisode autant pour l'action en attente que pour les révélations de tous ordres.

On note une nouvelle scène de silence demandé par le Docteur autour du premier trou de l'épisode (non malheureusement pas dans la jupe d'Amy, même si on a des plans proches du corps qui ne sont pas pour me déplaire).

Et si le Silence était provoqué par le Docteur alors peut-être que je pourrais me ranger à la théorie du Valeyard, pour l'instant je suis plutôt dans le flou.

J'ai cherché sur les écrans et compteurs en tout genre du 0, des nombres 'parlants' et même des poissons, pas de trace non plus dans cet épisode.

Juste une chose, le coeur de la Terre a bon dos, on avait déjà un apparail de la reine araignée qui avait servi de noyau à la création de la planète (cf mariage de Donna). Les reptiles se seraient accaparé le caillou quelques années plus tard, auraient terraformé la surface pour en faire un système de défense mais seraient passés à côté de la présence d'une technologie alien près d'eux ?
Revenir en haut
Tyr
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 18 Jan 2010
Messages: 1 773
Localisation: La Réunion
Féminin Scorpion (23oct-21nov)

MessagePosté le: Dim 23 Mai 2010 - 16:04    Sujet du message: [5x08] The Hungry Earth (1) Répondre en citant

Sovead a écrit:
Je venais pour donner mon avis sur l'épisode mais après avoir lu Tyr j'ai presque envie de demander qu'on fasse un sujet débriefing sur son débriefing. "le gros engin du Docteur" hum ? Comment éduquer un enfant si on n'est pas terrien ? J'aime beaucoup la prose.

Merci, merci. Embarassed


Sovead a écrit:

Juste une chose, le coeur de la Terre a bon dos, on avait déjà un apparail de la reine araignée qui avait servi de noyau à la création de la planète (cf mariage de Donna). Les reptiles se seraient accaparé le caillou quelques années plus tard, auraient terraformé la surface pour en faire un système de défense mais seraient passés à côté de la présence d'une technologie alien près d'eux ?


Tiens, j'avais plus pensée à Mme l'araignée. Si mes souvenirs de l'épisode sont bons cela dit (je l'ai vu y'a longtemps) elle s'est installée vraiment dans le noyau de la Terre, et a "construit" la planète autour d'elle. Les Silurians sont une race bien plus "jeunes" donc, et technologiquement moins avancés sûrement. Ça expliquerait que ni eux ni le Docteur( qui passe quand même les 3/4 de son temps sur Terre et a un vaisseau très évolué) n'aient rien remarqué. Et puis les Silurians ne sont sans doute pas aussi profondément installés. Ou alors ils se connaissent et entretiennent des relations de bon voisinage en pestant contre leurs stupides voisins du dessus, les singes, qui n'arrêtent pas de faire du bruit et de détériorer les lieux. Smile
_________________
Vous avez survécu à mes avalanches de mots? N'hésitez pas à découvrir mes articles sur différentes séries TV sur le site SerieViewer (ceux qui commencent en général par Et si...) http://www.serieviewer.com/articles/thematiques
Revenir en haut
Roxy
[Bow-ties Club]

Hors ligne

Inscrit le: 20 Avr 2010
Messages: 184
Féminin

MessagePosté le: Dim 23 Mai 2010 - 21:45    Sujet du message: [5x08] The Hungry Earth (1) Répondre en citant

Je n'aime pas sortir d'un épisode et ne pas savoir si j'ai aimé ou pas.
C'est lonnnnng. Grand dieu, je pense qu'il se passera plus de chose dans la seconde partie. L'introduction est lente, on trouve une excuse bateau pour séparer Rory des autres (d'ailleurs le cadrage de la camera quand il pose l'écrin dans le Tardis m'a paru étrange). Toute la partie où Rory examine la tombe ne sert à rien. Il en arrive à la même conclusion que tout le monde (en fait, non, c'est le gamin qu'a compris avant). Mais je pense que l'idée était de réveiller la peur du téléspectateur au sujet des tombes.

L'histoire des sables mouvants pas exactement mais on me comprendra) bon ça passe mais si le premier mec happé n'est pas très malin. Quand tu met ta main dans un truc pareil, tu restes pas pour voir ce qu'il se passe, ça fait mauvais téléfilm.
S'en suit le passage sur le dôme, le compte à rebourd pour finalement en arriver à la découvert du Big Bad de la semaine. on aurait pu passer plus rapidement tout le passage sur la remontée. Et tant qu'on y est, soigner un peu mieux la disparition du gamin. Non parce que quand il a dit qu'il partait chercher ses écouteurs, on se doute bien qu'il va être attaqué.

Les Silurians sont donc les grands méchants, mais j'aime l'idée qu'ils soient là deouis plus longtemps que les humains, tout comme la transformation du grand père. Les références à Galiffrey ne m'ont pas choquées, même si le "I'm the last of my species" devient un peu ridicule, on nous le ressort tout les 5 épisodes, le côté grandiloquant est râté.

Sinon, l'absence d'Amy n'est pas tragique on s'en remet. Mais pitié, l'excuse de Rio pour mettre Karen en mini juoe est pathétique.

Voilà, j'ai hâte de voir la suite, car la fin m'a donné envie. Même voilà, cette saison 5 est très différente. je me rappelle mon degré d'excitation quand je regardais un double des saisons passées, je mourrai d'impatience de voir la suite, là j'ai hâte mais sans plus. C'est dommage.
_________________
Stuck between a girl and a box. Story of your life, ain' it Doctor ?
Revenir en haut
Jerob
[Centurion solitaire]

Hors ligne

Inscrit le: 22 Mar 2009
Messages: 71
Localisation: Toulouse
Masculin Scorpion (23oct-21nov) 馬 Cheval

MessagePosté le: Dim 23 Mai 2010 - 23:07    Sujet du message: [5x08] The Hungry Earth (1) Répondre en citant

Bon alors c'est dur d'écrire  quelque chose après tout ce que Tyr a pu écrire (ok c'est la dernière fois que je critique sa légère tendance à écrire des posts longs) même si je trouve qu'elle a oublié de parler de pas mal de choses.

L'arrivée dans un truc qui ressemble à Rio mais pas très est assez cool par contre j'ai trouvé que le docteur trouvait trop vite l'anomalie cette fois ci, d'ailleurs cette saison ça dépend des fois, genre dans le 5x02 il a tout de suite l'idée du verre d'eau et dans le premier épisode sur les weeping angels c'est que quand il est cerné par les statues qu'il se rend compte qu'il y a un problème.

Rory qui dépose la bague ça fait bizarre (comme souligné plus haut) comme si ça allait être utilisé par la suite. Par ailleurs le fait qu'on les montre heureux dans le futur à la campagne ça colle pas à l'heure actuelle avec l'envie d'Amy de parcourir l'univers (est-ce que c'est une fausse vision ou est-ce qu'un événement va faire redescendre Amy sur terre ? ). Je trouve que Rory a par contre un rôle plus intéressant que d'habitude il a le rôle de l'inspecteur même s'il ne trouve rien je pense que c'est une bonne idée de lui laisser un peu de champ même si au final on se rend compte que le gamin est plus fort que lui. Je trouve d'ailleurs que le personnage de l'enfant est assez cool car il est évident qu'il est le plus intelligent du coin et que le docteur se retrouve un peu en lui.

Il y a des trucs moyens dans l'épisode comme le fait qu'ils se fassent avoir par la terre (d'abord le père ensuite Amy qui encore une fois n'a que ce qu'elle mérite selon moi) ou le fait que la créature se considère supérieure et parle des autres comme des singes (et dans le trailer du prochain épisode apes doit être répété 4 fois en 1 minute ^^).

Il y a par contre des trucs cools comme le docteur et ses lunettes (même si des lunettes qui ressemblent à des lunettes de soleil alors qu'il fait noir c'est moyen) ou encore Amy qui dit "don't sssh me" (on dirait catherine tate et bovvered) ou sinon la femme qui s'improvise compagne du docteur (je veux pas la garder mais je la trouve pas mal pour l'épisode).

J'ai du oublier de dire plein de choses parce que j'avais des idées mais bon le tchat tout ça et puis j'attends la deuxième partie avant de me faire un véritable avis sur l'épisode et le scénario.
_________________
Revenir en haut
Nitrec
[Ood]

Hors ligne

Inscrit le: 23 Mai 2010
Messages: 6
Localisation: Lyon
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Dim 23 Mai 2010 - 23:12    Sujet du message: [5x08] The Hungry Earth (1) Répondre en citant

@Roxy
Il me semble que Mo laisse la main dans le "sable mouvant" parce qu'il y cherche sa lampe torche qui venait d'y être engloutie.
Sinon je suis globalement d'accord avec toi à propos des longueurs comme le passage avec Rory et les tombes.
_________________
Am i thinking what i think I'm thinking ?
Revenir en haut
PeterH41200
[Passager clandestin du Tardis]

Hors ligne

Inscrit le: 03 Jan 2010
Messages: 382
Localisation: 41200 Pruniers-en-Sologne, Loir-et-Cher, Centre, France, UE, Europe, Eurasie, Terre, Système Solaire
Masculin Gémeaux (21mai-20juin)

MessagePosté le: Lun 24 Mai 2010 - 18:10    Sujet du message: [5x08] The Hungry Earth (1) Répondre en citant

Bon, que dire? C'est vrai que quand l'épisode s'est terminé je me suis dit: quoi, déjà fini? Mais en fait c'est à cause de la lenteur encore... Mais c'est pas grave. J'ai bien aimé le : It's you two, 10 years in your future, quand ils se font coucou^^. Mais franchement, je ne sais vraiment pas quoi dire sur cet épisode. Je ne sais pas si j'ai bien aimé ou pas.
PS: Vous avez remarqué que personné depuis le début de la saison n'a sorti la phrase fétiche du Doctor: It's bigger on the inside. C'est bizarre ça quand même.
_________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
mangani
[Ood]

Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 13
Localisation: Paris

MessagePosté le: Lun 24 Mai 2010 - 22:27    Sujet du message: [5x08] The Hungry Earth (1) Répondre en citant

Hello
L'épisode m'a bien plus même s'il n'a pas l'intensité des précédents (Amy's choice excepté). Je viens juste de me procurer le coffret de DVD de la série classiques mettant en scène les Silurians et j'ai vu pour l'instant le premier, Doctor Who and the Silurians (le seul épisode à avoir "Doctor Who" dans le titre, d'ailleurs). Il y a pas mal de points communs: apparition fugitive des Silurians au début et puis la volonté énergique du Docteur de vouloir négocier alors qe les deux camps ne demandent qu'à se taper dessus. On retrouve aussi l'aversion du Docteur pour les armes. Les Silurians 2010 sont tout à fait en phase avec deux de 1970.

Sinon, je me demande si le fait que l'action se déroule sur 2020 et non au présent aura une incidence sur le deuxième épisode.

PS : un des avantages de regarder en alternance la série classique et la série actuelle, c'est que pour la série actuelle, on est moins difficile sur la qualité des effets spéciaux et le rythme !
_________________
Star Trek : Where Perry Rhodan has gone before
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Sovead
[Bow-ties Club]

Hors ligne

Inscrit le: 04 Mai 2010
Messages: 180
Localisation: Rennes
Masculin

MessagePosté le: Lun 24 Mai 2010 - 23:47    Sujet du message: [5x08] The Hungry Earth (1) Répondre en citant

Ah oui, j'avais oublié de parler de ça, le conte de fée !

Cet épisode commence aussi par un conte.

Une saison bel et bien sous le signe de fairy tail...
Revenir en haut
Celine
[Face of Boe]

Hors ligne

Inscrit le: 18 Avr 2010
Messages: 583
Localisation: Cologne, avant poste germanique de BoT
Féminin Taureau (20avr-20mai) 龍 Dragon

MessagePosté le: Mar 25 Mai 2010 - 10:41    Sujet du message: [5x08] The Hungry Earth (1) Répondre en citant

Bon, alors, à ce niveau là, ce n'est plus une review, c'est un commentaire de quasi toutes les scènes de l'épisode...
Mais bon, Tyr (ou Yeles ? Je ne sais plus) a voulu que je reviewe, alors, j'ai reviewé.


« But who is this creature with terrible claws, and terrible teeth in his terrible jaws ? »
« Mais qu'est donc cette créature pourvue de griffes terribles, de dents terribles dans cette mâchoire terrible »
 
J'aime beaucoup ces premières secondes de l'intro, on replonge dans l'ambiance du conte que l’on côtoie pas mal cette saison. Rétrospectivement, je les vois comme une description du questionnement que subissent les personnages pendant cet épisode, avec la mystérieuse créature inconnue qui menace leur vie.
 
On voit ensuite une femme se diriger vers nous, de loin. Suis-je la seule à avoir cru qu'il s'agissait d'Amy ? Cheveux roux, tenue quasiment identique à celle de l'épisode précédent, grande et mince… Ca m'a beaucoup déstabilisée, et je me suis dis, "encore une rousse ?".
Bon, on nous montre la vie heureuse de ce gentil papa qui adore son fils et va au boulot à vélo. Ok.
Et puis youhou, c'est la fête, 21 km de profondeurs… Hoooou, "exciting, isn't it ?".
Le gentil papa arrive et met tout le monde dehors. Il est seul, dans le noir, on SAIT qu'il va lui arriver quelque chose. Ah, bah oui, le sol tremble et les caméras se brouillent.
J'adore quand les caméras se brouillent.
Bien sûr, il va voir ce qu'il se passe, à moitié dans le noir. Les lumières ne s'allument plus, évidemment, et on découvre…
Un trou !
Qui fume !
"That is mad."
Moi, j'aime. La musique, en fond, met une petite ambiance dérangeante, on sait que le type va forcément disparaître dans le trou, et on veut savoir comment.
Bien que je n'ai pas vu beaucoup de "classic Doctor who", j'ai vraiment eu cette impression d'intro classique et efficace, avec le gentil personnage qui disparaît pré-générique, avalé par… Le sol.
Mmmmhhh, vivement que le Doctor arrive.
 

 
"Behold, Rio !"
 

 
Note à moi même : ne jamais laisser les commande à Eleven si un jour je voyage avec lui. Sérieux, il le fait exprès ou il est vraiment sous doué en pilotage de Tardis ? Les super nova, ça recrache des trucs, parfois, ou bien c'est définitif ?
J'ai adorée cette entrée.
Classique, elle aussi.
Et drôle, entraînant un complet changement d'ambiance, on retrouve nos trois compère.
"Not really getting the sunshine carnival vibe."
Rory, je t'aime !
 
Et le Doctor qui sautille, hou, le sol a une texture étrange.
Et l'herbe qui est bleue.
Et Amy et Rory de 10 ans dans le futur qui font des coucous de loin. (D'ailleurs, vont-ils intervenir dans la deuxième partie, ou ont-ils une quelconque importance pour Amy et Rory plus tard dans la saison, où ne sont ils là que pour faire "coucou, regardez, on est toujours ensemble dans 10 ans ?" Sachant que Moffat est aux commandes, la dernière option est beaucoup trop facile).
 
"And, oh look ! Big mining thing. Oh, I love a big mining thing."
Et moi, j'aime le Doctor.
En quelques minutes, il est là, il est génial, il fait 350 choses à la fois tout en ne faisant rien.
"Let's go and have a look !" avec ces grand yeux qui brillent et le petit sourire en coin, un Doctor avec une idée derrière la tête, ça va jusqu'au bout !
 
Bon, avance rapide, parce que sinon je vais citer tout l'épisode…
 
"How the hell did that get here ?"
Ouais, ça, c'est ce qu'on voudrait savoir aussi mon grand.
Cette scène avec les deux scientifiques, je ne l'ai pas trouvée très "utile", à part de me dire qu'ils sont autour du trou… Bon, passons.
 
Scène suivante, Rory qui est pris pour un policier.
Laughing
Vraiment, j'ai adoré le quiproquo, et Rory qui, après une seconde d'hésitation, hausse les épaules et suit le mouvement. Peut être un besoin de se sentir demandé, à l’image du Doctor ?
 
Hop, on nous fait un petit plan sur l'herbe, qui est toujours bleu, avec une note tendue dans le fond, au cas où on ne comprendrait pas que c'est le sol qu'il faut regarder . Je chipotes, mais j'aime bien ces messages directs, surtout que c'est bien filmé et maitrisé.
 
Le Doctor continue de s'amuser comme un petit fou, et moi avec, en sonicant des cadenas. Mais il n'oublie pas Rory, et s'inquiète un peu, quand même. Sur ce coup là, soit Amy est trop confiante, soit trop tête en l'air.
 
Rory essaie de se dépatouiller de la situation dans laquelle il s'est coincé, et apprend des choses intéressantes pour plus tard, où il pourra raconter que les Siluriens ont volés des corps pour les étudier (enfin, j'espère que c'était pour ça). Mais surtout, on nous montre ce petit garçon dyslexique mais très fort en déduction, et qui ne s'embarrasse pas d'impossibles. Je m'identifiais aussi complètement aux livres que je lisais quand j'étais petite, donc j'adore sa référence à Sherlock Holmes.
 
Hop, petite anecdote sympa avec le Doctor qui goûte l'herbe, j'ai fait "hiiiouuuu" en grimaçant.
Il continue aussi d'ignorer Amy dès que celle ci évoque Rio, la pauvre, elle n'ira jamais là bas. Puis, il trouve le trou bouché au milieu de la pièce, et retour du Doctor sérieux (mais comment fait-il ? Je l'aime),
"Good, right, you all need to get out here very fast."
Bien sûr, personne ne bouge, et le Doctor s'interroge, interroge les scientifiques, les écrans, comprend ce qu'il se passe mais ne sait pas pourquoi. Et ça, il n'aime pas beaucoup, notre petit Doctor.
 
Puis Amy se fait happer par le sol, une de mes scènes préférées, qui n'a pas été sans me rappeler celle des adieux dans Flesh and stone. Le Doctor ne peut rien faire, il est désespéré de ne pas pouvoir la sortir de là, il ne veut pas croire à ce qui arrive.
"Don't you give up"
Le Doctor qui perd son assistante devant ses propres yeux, impuissant. Et le retour d’Amelia, de l'Amy que j'aime, pleine d'émotions.
 
Le Doctor se tourne vers ce qu'il fait le mieux, les déductions,  il piétine, il veut faire quelque chose mais se force à réfléchir avant.
"I'm making perfect sense, you're just not keeping up." Dit-il, très sérieusement.
On en a enfermés pour moins que ça, mon grand.
J'adore la réaction de la scientifique (dont je n'arriverait jamais à retenir le nom, je laisse tomber), du genre, ha, c'est qui ce p'tit kéké qui me prend pour une idiote ?
"Have I gone mad ?! I've gone mad !"
Oui, mon p'tit chou, c'est ce qu'on se demande, là…
Maaaais…
"why can I still her drilling ?"
Ouuuh, c'est excitant, il assène trois vérités à la seconde, et trouve le temps de féliciter l'équipe pour les 21 km de profondeur. Bon, j'ai trouvé un peu trop facile le fait qu'il découvre en deux secondes les forages annexes, mais bon, je suis bon public, je ferme les yeux pour cette fois, merci magic Screwdriver…
 
Mention spéciale pour le petit mouvement précipité des deux scientifiques sur leur précieuse machinerie, et pour la brouette servant de transport, j'adore !
Hop, entrée en scène d’un nouvel élément perturbateur, ils sont coincés, zuuuuut. Mais pourquoi est ce que ça me fait autant plaisir ? Mr. Green
Le Doctor qui doit dire à Rory qu'il a vu sa fiancée se faire avaler par la Terre, avec le thème d'Amy venant tout doucement se superposer à la conversation, miam… Pauvre Rory, il ravale de nombreuses pensées désagréables à ce moment là.
 
Puis, on se retrouve dans l'église. Après le thème d'Amy, retour du thème du Doctor. (D'ailleurs, ce thème… Pfouah, explosion de joie, à chaque fois que je l'entend, j'ai l'impression d'avoir huit ans et que mon chevalier en armure brillante arrive pour me sauver et qu'on chevauchera des dragons ensembles.)
"I need you to trust me and do exactly as I say from this second onwards".
Bam, le Doctor prend la direction des opérations. Tout le monde se bouge.
 
"I can't make a decent meringue."
(Je veux cette phrase sur un tee-shirt)
Ok, Elliot est un génie, il dessine comme un Dieu. Ok, ne pas mettre en doute ce personnage surprenant...
 
"Put them away"
Toujours avec le thème du Doctor.
Glacial, soudainement, mais toujours poli. Ca fait froid dans le dos, mais c'est agréable de retrouver l'idée du Doctor sans armes.
 
Bon, par contre, grosse erreur, de laisser partir Elliot sans faire attention, surtout juste après la référence à Gallifrey… J'ai moyennement apprécié la facilité de scénario, même si le Doctor ne l'écoutait pas vraiment, lui qui normalement fait attention à tout, mouais…
 
Soudainement, le ciel s'assombrit, et ça me semble tout à fait logique, dans la continuité des événements. Et comme dit par d'autres,  on a droit à la référence du sonic screwdriver qui ne fait pas dans le bois.
Bon, par contre, un peu écoeurée que tous les préparatifs soient annulés en deux secondes par la coupure de courant. Le Doctor aurait pu y penser, quand même.
"Nothing, we've got nothing."
 
J'aime beaucoup ces scènes d'isolement dans l'église, lieu de refuge classique de personnages poursuivis par un monstre non identifié. Couplées à la course d'Elliot dans le cimetière essayant d'échapper à la créature, et au point de vu subjectif et non-humain du "monstre", on se retrouve dans le schéma classique mais vraiment efficace d'un bon vieux film d'horreur.
 
Rapide aperçu de la créature, on se dit que le confrontation n'est plus très loin…
 
Bon. Et ensuite. J'aie explosé de rire. Les lunettes de soleil en pleine nuit, qui sont en fait des détecteurs de chaleur. C'est forcément un hommage aux lunettes 3D de Ten… Et ça m'a fait très plaisir. Ce genre de scènes, amenées comme ça, on ne les a que dans Doctor Who.
"I know who they aaaare."
Un peu chantonnée, cette réplique devient fantastique. Je suis a nouveau en plein dedans, après le relâchement suite à la scène de l'église.
 
S'ensuit la géniale scène de la capture, "defending the planet with meals on wheels ", nouvelle réplique culte.
 
"Did you just shush me ?!"
Pauvre Amy, enfermée et étudiée par des créatures non humaines. On se retrouve enfermés avec elles, et la vision floue déformée par le verre, mmhh, tellement rétro.
 
Pendant ce temps, le Doctor se lance dans ma scène préférée de cet épisode, l'interrogatoire de sa captive.
Mortellement sérieux, mais toujours aussi poli. On découvre qu'il est bien au fait des techniques et trucs d'interrogatoire, ça m'a un peu fait frissonner.
Ce que je me demande, c'est pourquoi ce peuple a dormi pendant aussi longtemps, j'espère avoir une réponse crédible à ça dans la deuxième partie.
En tout cas j'aime beaucoup le fait de ne pas avoir pu me placer d'un côté plus que de l'autre dans cette scène, après tout, chaque parti fait ce qu'il croit être le mieux pour sa propre sauvegarde.
Mais le Doctor se place rapidement au centre, lui aussi.
"There'll be no battle here today."
Impatiente de savoir s'il va réussir à tenir cette promesse.
 
Il se différencie clairement des humains lors de son discours au petit groupe, et bien que déstabilisant, retrouver notre Time Lord, quel plaisir.
 
Scène suivante, on a droit à une tentative d'entrée forcée du Tardis. Nan mais oh, ça va pas ? Je crois que la scientifique indienne est partie pour devenir le compagnon temporaire que j'aime le moins. A chaque fois que je la vois, c'est comme si elle n'est pas vraiment dans l'histoire, et j'ai fréquemment levé les yeux aux ciels lors de ses interventions.
 
"One of you will kill me."
Mmhh, voilà qui est intéressant. Le choix facile se porte bien sûr sur le grand père, avec sa fille et Rory qui se tournent vers lui, et l'aperçu de la blessure que l'on nous donne à voir après. La peur de la mort fait faire des choses stupides, en général.
Mais il serait intéressant que Rory soit confronté à la tentation aussi, bien que le passage à l'acte soit peu probable, le Doctor ne pourrait pas continuer de voyager avec lui ensuite.
"I know which one of you will kill me. Do you ?"
Belle technique d'intimidation, couplée à une formulation impliquant que c'est quasi déjà arrivé et donnant la permission de tuer. Cette guerrière est vraiment très forte.
 
Retour dans le Tardis. Oï, de quel droit fait-elle claquer les bretelles du Doctor ?
 
Les deux scènes finales, à mon avis, s'emboitent bien : on se retrouve avec une limitation de temps, il faut vite que le Doctor intervienne avant qu'Amy ne se fasse disséquer. Sauf que l'on apprend tout de suite après qu'il a affaire à une civilisation entière et moderne. Pour moi, ça fonctionne. C'aurait été moins efficace si les scènes avaient été inversées, celle avec Amy étant plus efficace que l'autre, on ne l'oublie pas en découvrant la ville, alors que dans l'autre sens, la ville aurait été effacée de mes priorités par ce qu'il va arriver à Amy.
Bien sûr, la scène d'Amy perd un petit peu de sa force, mais on la garde à l'esprit. Et que c'est dérangeant, de se retrouver dans la position de l'animal disséqué.
 
 
J'ai vraiment bien aimé cet épisode, même si évidemment pour l'instant c'est très incomplet. Mais je n'ai pas ressenti ce sentiment de lenteur évoqué par certains, et malgré quelques facilités scénaristiques et un personnage secondaire auquel je n'accroche pas, l'avancement linéaire et étape par étape de cet épisode m'a fait apprécier mon épisode de Doctor Who.
Très différent du précédent, que je me suis mise à vraiment aimer lors du second visionnage, celui-ci est plus direct, mais aussi très efficace.
Vivement le feu d'artifice de la seconde partie.
_________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 00:29    Sujet du message: [5x08] The Hungry Earth (1)

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Doctor Who Index du Forum -> Doctor Who -> Saison 5 Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2, 3, 4  >
Page 1 sur 4

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com