Doctor Who Index du Forum
 
 
 
Doctor Who Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion


[Episode] 153: The Happiness Patrol

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Doctor Who Index du Forum -> Doctor Who -> Les anciennes saisons et films -> Docteur 7
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Tyr
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 18 Jan 2010
Messages: 1 773
Localisation: La Réunion
Féminin Scorpion (23oct-21nov)

MessagePosté le: Mar 1 Juin 2010 - 18:25    Sujet du message: [Episode] 153: The Happiness Patrol Répondre en citant

Do you know the candyman/the candyman/the candymaan? Smile

Bref, que dire de cet épisode? Je l'ai bien aimé, j'ai passé un moment agréable, mais je suis un peu déçue: en effet il en fallait de relativement peu pour que ce soit un épisode exceptionnel qui aurait traumatisé une génération entière.

Le thème rappelle à la fois Le Meilleur des mondes de Huxley et 1984 de Orwell. Comme dans le premier, il s'agit d'une société où le bonheur est obligatoire et où toute personne ne rentrant pas dans le moule doit disparaitre. On retrouve des petites phrases automatiques répétées sans cesse afin de renforcer cette obligation, comme le "Happiness will prevail" qui commence et finit toute intervention officielle, ou le "I'm happy you're glad/I'm glad you're happy" qui sert de bonjour.

Comme dans le livre d'Orwell, les "disparitions" signifient exécutions (Le meilleur des Mondes se contente de l'exil) et l'ambiance générale se rapprocherait plus de cette œuvre car, contrairement aux citoyens du Meilleur des mondes, les habitants ont tous peur, même ceux de la "happiness patrol". Comme dans 1984 également le paysage est sombre et délabré et on retrouve le thème des espions du gouvernement se faisant passer pour des rebelles et des membres fanatiques prêts à tuer sans la moindre hésitation et même avec joie. Le "Have a nice death" prononcé avec joie par l'exécutrice fanatique de la Happiness Patrol avant de tirer sur les "killjoys" est glaçante! Bref, cet épisode aurait pu, aurait dû je pense, nous prendre à la gorge et nous choquer: hélas quelques éléments changent totalement l'ambiance.

Déjà, trop de longueurs ( problème fréquent dans l'ancienne série). Par exemple le peuple qui vit dans les égouts et qui ressemble à des gnomes (pas mal faits d'ailleurs, je suis surprise) ne servent pas à grand chose et alourdissent le scénario. En les enlevant, on aurait eu plus de temps pour par exemple ne pas dévoiler immédiatement qu'il y a un problème dans cette société du bonheur: ici le Docteur et Ace savent d'entrée qu'il s'agit d'un bonheur forcé et que les "dissidents" disparaissent, c'est dommage.

Ensuite...le candyman! Attention, il ne m'a pas déplu, loin de là! Je dirais même que c'est le "monstre" qui me plait le plus de toute l'ancienne série pour l'instant, dans son coté ridicule parfaitement assumé. Déjà il est étrangement bien fait: je l'ai reconnu immédiatement (et j'ai beaucoup pensé au Tibiscuit de Shreck^^). Ensuite il est très drôle dans son coté "méchant caricatural", je me demande même si la célèbre liste des 100 choses à ne pas faire si l'on veut devenir un evil overlord n'a pas été écrite après cet épisode: il explique quand même au Docteur de quoi il est composé et quel serait son point faible, et à chaque fois qu'il tient le Docteur a sa merci il ne manque pas de lui faire des discours de 10 minutes et bien sûr de lui tourner plusieurs fois le dos. Laughing Bref, il est très drôle...mais il n'a rien à faire dans ce genre d'épisode! Il casse complètement l'ambiance oppressante du coup.

Dommage car outre l'ambiance et les bonnes idées du scénario, cet épisode offre aussi des personnages excellents: le mystérieux bluesman par exemple, qui hante les couloirs en jouant de l'harmonica afin de faire découvrir la mélancolie à ce peuple forcé d'être heureux à tout prix. Le non moins mystérieux consort de la "reine" de ce peuple, complètement soumis à sa femme...jusqu'au moment où, toujours aussi calme et poli, il la trahit en beauté! Le scientifique créateur du candyman, qui ressemble beaucoup au consort dans son coté faussement calme et gentil mais est visiblement très dangereux. Les femmes compllètement fanatiques de la Happiness patrol, tuant avec le sourire les dissidents qui osent manifester une quelconque tristesse. Et bien sûr la chef complètement folle et son caniche-rat tueur (lui en revanche parfaitement ridicule), qui pense sincèrement oeuvrer pour le bien de son peuple.

Bref, un épisode agréable et intéressant...mais qui aurait pu être tellement mieux. Oh, et mention spéciale au TARDIS, repeint en rose par la Happiness patrol! C'est très seyant! Smile
_________________
Vous avez survécu à mes avalanches de mots? N'hésitez pas à découvrir mes articles sur différentes séries TV sur le site SerieViewer (ceux qui commencent en général par Et si...) http://www.serieviewer.com/articles/thematiques
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 1 Juin 2010 - 18:25    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Lennox
[Dark Lord of All]

Hors ligne

Inscrit le: 22 Avr 2011
Messages: 2 829
Localisation: CIA Tower
Masculin

MessagePosté le: Jeu 25 Juil 2013 - 10:25    Sujet du message: [Episode] 153: The Happiness Patrol Répondre en citant

Et bien j'avoue que je n'ai pas vraiment apprécié l'épisode. C'est vrai que le côté "joie forcée" est intéressant mais passées les premières minutes (voir juste rien que le titre de l'épisode) tout cela retombe. Je pense que ça aurait pu être 1000 fois mieux traité puisqu'au final on se retrouve dans le schéma récurrent des classiques : une société totalitaire et des rebelles qui vivent cachés.

Pour le Kandyman, moi je n'ai vraiment pas apprécié. Ok le côté ridicule est assumé mais ça ne rend pas la chose moins ridicule. Pourquoi vouloir faire du ridicule? Un monstre en bonbon ça sert à quoi au juste? ^^ Et je pensais jamais dire ça (je vous autorise à me lyncher... je le ferai également) mais si cet épisode fait partit de ceux que Michael Grade a vu, je comprend un peu sa décision de stopper le show. Il y a un mini-reportage qui est passé sur la BBC il y a peu qui se penchait sur la question "was Doctor Who rubbish in the 80's?". Voici la vidéo si ça en intéresse certain :



Enfin tout ça pour dire que le Kandyman a certainement joué un rôle important dans l'image qu'avait le show dans ces dernières années et c'est vraiment dommage.

Sinon pour revenir sur l'épisode j'ai en revanche beaucoup apprécié le bluesman (que j'aurai aimé voir plus, voir même en compagnon) et Fifi Mr. Green
_________________
Revenir en haut
SteamMoose
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 31 Mar 2013
Messages: 1 898
Masculin

MessagePosté le: Dim 3 Nov 2013 - 15:17    Sujet du message: [Episode] 153: The Happiness Patrol Répondre en citant

J'ai bien aimé l'épisode, sauf la première partie, mais je ne le trouve pas exceptionnel. Peut-être parce qu'il ne fait que reprendre des choses qu'on a déjà vu dans la série. Par contre, McCoy est décidément mon Docteur préféré à égalité avec Colin Baker !
_________________


There are worlds out there where the sky's burning...
Revenir en haut
crimso
[Ood]

Hors ligne

Inscrit le: 24 Mai 2012
Messages: 26
Localisation: Euphor
Masculin Balance (23sep-22oct) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Sam 16 Nov 2013 - 15:07    Sujet du message: [Episode] 153: The Happiness Patrol Répondre en citant

Bon ben je rejoins assez la critique de Tyr, un episode pas désagreable mais qui souffre d'une sensation de gachis. Perso c'est plus l'aspect brouillon du script et certains personnages peu ou mal develloppé qui m'a géné.
Niveau effet spéciaux : le Candyman est hilarant si on aime le kitch comme moi, en revanche, effectivement, le chien est VRAIMENT trop mal fait (surtout la scéne ou il disparait). En revanche, pas d'accord avec Lennox pour autant : le "ridicule assumé", le kitch, c'est pour moi tout le sel des Doctor Who Classics (et même parfois de la nouvelle série ^^)... Et puis franchement, défendre Michael Grade, ce foutu membre du parti conservateur qui a toujours avoué detester toute forme de SF, faut se lever tôt quand même ;-)
M'enfin au final, c'est vrai que c'est un épisode moyen, qui pourtant avait beaucoup de potentiel pour faire mieux. Reste le tandem Aldred-McCoy toujours bien sympa.
_________________
"And now, for something completely different..."
Revenir en haut
Lennox
[Dark Lord of All]

Hors ligne

Inscrit le: 22 Avr 2011
Messages: 2 829
Localisation: CIA Tower
Masculin

MessagePosté le: Sam 16 Nov 2013 - 15:13    Sujet du message: [Episode] 153: The Happiness Patrol Répondre en citant

Oui enfin nan je défends pas Michael Grade pour autant. Je me suis peut être mal exprimé. Disons que créer un méchant comme KandyMan c'est un peu tendre la bâton pour se faire battre quand on sait que même à l'époque les effets/costumes/décors étaient considérés comme cheap.

C'est pour ça aussi que je "préfère" le chien au Kandyman qui me donne plus l'impression que les scénaristes se sont dit : "Ah ouais on fait du kitsh??? Ah bah vous avez encore rien vu tiens!!!!"
_________________
Revenir en haut
crimso
[Ood]

Hors ligne

Inscrit le: 24 Mai 2012
Messages: 26
Localisation: Euphor
Masculin Balance (23sep-22oct) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Sam 16 Nov 2013 - 15:25    Sujet du message: [Episode] 153: The Happiness Patrol Répondre en citant

En même temps, en tant que directeur des programmes de la BBC, c'etait bien M.Grade qui avait le pouvoir de donner un budget décent à la série - après je suis pas expert en matière de comment une chaine est régi donc je dis ça... :-)
Ce qui est certain c'est que Grade n'etait pas fan de SF, et donc etait plutôt mal placé pour critiquer la série ^^ De plus il est connu qu'il avait un different personnel avec Colin Baker (une sombre histoire autour de la femme de ce dernier, dont elle avait divorcé pour justement se rapprocher de Grade, bref j'ai pas tout les détails et c'est un peu "people" mais ça dit bien que les raisons de l'aversion de Grade pour Doctor Who n'etaient pas forcément d'ordre purement artistique). Bref tout ça est un peu compliqué. J'ai cru comprendre que Lina (du forum) etait bien renseignée sur le sujet, il faudrait qu'elle m'éclaire davantage si elle passe par là !
Sinon ben pour le kitch, tout le monde a sa propre sensibilité vis-à-vis de ça, il faut garder à l'esprit qu'avec un budget de 3 euros par épisode, on ne peut pas trop faire dans le sublime Laughing Donc finalement c'est bien que les designers de l'epoque aient un certain sens du "allons-y dans le laid, au moins on va se marrer" si je puis dire Smile
_________________
"And now, for something completely different..."
Revenir en haut
Lennox
[Dark Lord of All]

Hors ligne

Inscrit le: 22 Avr 2011
Messages: 2 829
Localisation: CIA Tower
Masculin

MessagePosté le: Sam 16 Nov 2013 - 15:50    Sujet du message: [Episode] 153: The Happiness Patrol Répondre en citant

Oui j'avais lu aussi cette histoire sur sa femme.

De toute façon je suis sûr que c'est le lobby des dentistes qui a poussé pour créer Kandyman pour dégouter les enfants de manger des sucreries!!! (et oui le lobby des dentistes est dangereux faut pas croire ^^)
_________________
Revenir en haut
crimso
[Ood]

Hors ligne

Inscrit le: 24 Mai 2012
Messages: 26
Localisation: Euphor
Masculin Balance (23sep-22oct) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Sam 16 Nov 2013 - 17:18    Sujet du message: [Episode] 153: The Happiness Patrol Répondre en citant

Mort de Rire A quand l'episode sur le lobby des dentistes maléfiques ^^
_________________
"And now, for something completely different..."
Revenir en haut
Ledru Rollin
[Face of Boe]

Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2013
Messages: 600
Masculin

MessagePosté le: Dim 12 Jan 2014 - 16:11    Sujet du message: [Episode] 153: The Happiness Patrol Répondre en citant

Bon, moi aussi je n’ai pas trop aimé cet épisode. Je le placerai légèrement au dessus de Paradise Tower, mais pas beaucoup plus. Comme le dit Lennox, le côté ‘joie forcée’ aurai put être intéressant, mais ici n’est pas développé comme il faut. Au final, à l’instar de Vengance On Varos, on se retrouve avec un épisode qui réduit une planète complète à une seule activité (ici une usine) et place à la fois cette activité et les chefs politiques dans le même lieu.
Les gens devant obéir étant aussi ridicule que les gardiens dans Paradise Tower, ça n’aide pas trop non plus.
Mais, en plus de cette fun house, il nous fallait aussi un candyman/Kandyman (comprendra qui peut la référence). Et là, c’était franchement inutile, et juste histoire d’avoir un monstre sinon on ne pouvait pas vendre l’épisode. Donc le pire monstre de l’histoire de Doctor Who… Ainsi on a affaire à des scènes assez ridicules ; et puis, donc ils s’échappent dans des tuyaux qui servent à faire passer les bonbons, tuyaux dans lesquelles de créatures chassées par la colonie se sont cachées (et hop, on revient sur nos fondamentaux !, citadelle, tout ça...).

Seul le blues man permet effectivement de remonter le niveau. Toutefois, il fait parfois son lourd (quand il chercher plus à jouer qu’à aider le Docteur). Mais le Docteur fait copain/copain avec lui. Ainsi McCoy continue de faire grimper sa côté de popularité auprès des jeunes. Après McCoy qui sait faire des gestes jeuns auprès des Red Kinds, ici McCoy fait son musicien d’improvisation avec des cuillères accompagnant le blues man (on avait déjà vu le Docteur jouer avec les cuillères dans quelques épisodes précédents). Mais on a aussi le droit à McCoy crooneur, et bientôt on aura le droit à McCoy magicien ! Certes, c’est toujours amusant le voir le Docteur faire son intéressant, mais là j’ai parfois trouvé ça inapproprié : ainsi après un bœuf, ils se disent « ah faudrait peut-être faire quelque chose pour Ace… oh elle est condamné à mort ! », la routine quoi !

Bref, un épisode que l’on ne va pas retenir pour sa profondeur scénaristique. J’avais lu qu’en fait le scénario était une pique à Margaret Thatcher et qu’il avait pour but de défendre les grévistes face à son gouvernement. Sans vouloir chercher à poser un avis en politique, je tiens à faire remarquer que - comble de l’ironique - un des meilleurs épisodes de la série, Shada, ne fut pas produit en intégralité à cause de grèves, et donc que les scénaristes qui ont cherchés à défendre leurs idées auraient déjà du nettoyer devant leur porte et donc commencer par faire un épisode de cette qualité plutôt que d’appliquer des mauvaises recettes de confiserie!!
Revenir en haut
crimso
[Ood]

Hors ligne

Inscrit le: 24 Mai 2012
Messages: 26
Localisation: Euphor
Masculin Balance (23sep-22oct) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Dim 12 Jan 2014 - 17:58    Sujet du message: [Episode] 153: The Happiness Patrol Répondre en citant

"Mais le Docteur fait copain/copain avec [Le Bluesman] Ainsi McCoy continue de faire grimper sa côté de popularité auprès des jeunes"

Je ne suis pas vraiment convaincu que s'afficher avec un Bluesman, en plein milieu de la decennie pop synthéthique, ait eut un vrai impact sur les jeunes de cet époque ;-)
_________________
"And now, for something completely different..."
Revenir en haut
Ahaimebété
[Bad Bad Beans]

Hors ligne

Inscrit le: 15 Aoû 2011
Messages: 3 513
Localisation: Marseille
Féminin Bélier (21mar-19avr) 猴 Singe

MessagePosté le: Sam 26 Juil 2014 - 21:00    Sujet du message: [Episode] 153: The Happiness Patrol Répondre en citant

Bah moi, j'aime bien. Ok, ciao ! Voilà toute la critique. Mr. Green




Bon, je vais développer un peu plus quand même. L'épisode reprend une recette éprouvée et maintes fois reprise dans la série classique : une colonie humaine plus ou moins "vampirisée" par un méchant. Ici en l'occurrence, une méchante : Helen A. Le but de la donzelle étant de rendre les gens heureux. But fort louable nous dirons dans un premier temps (elle l'explique à la fin), sauf que du coup, elle finit par péter plus ou moins un câble et "rendre les gens heureux" devient "forcer les gens à être heureux, et si vous ne l'êtes pas, on vous élimine".

Je sais que beaucoup de gens détestent le personnage du Kandyman, oscillant entre le "il est trop ridicule" à "il est trop..." ben ridicule aussi en fait. Ces critiques, je les vois un peu dans la même lignée de celles qui disent "ah ! le fauteuil en plastique qui étouffe, c'est ridicule !" ou, pour parler du même épisode, (Terror of the Autons) : "pfff ! les jonquilles en plastique, franchement qui a peur d'une jonquille en plastique ?"
Ben moi, je trouve qu'utiliser des objets de la vie quotidienne en apparence inoffensifs, ou des personnages qui sembleraient fait pour amuser (un individu fait de bonbons), c'est très flippant et c'est un concept que j'apprécie toujours.

Et puis il y a le Jazzman que j'aime bien aussi. On a accusé Doctor Who de racisme à propos de ce personnage (un noir est forcément un jazzman), sauf qu'au départ le gars n'est pas que ça, il est étudiant en médecine (5ème année de psychologie après ses études générales) ce qui en fait quand même autre chose qu'un simple joueur d'harmonica.

Et puis il y a Fifi, le chien-chien à sa mémère, dont la mort brise enfin la carapace de la méchante (on a presque pitié d'elle à ce moment-là).

Une seule chose que j'ai trouvé dommage, ce sont les petits personnages qui habitent les souterrains et qui sauvent la mise au Docteur et sont pourchassés par Fifi (les habitants d'origine de la planète, j'imagine). En effet, cet aspect n'est pas assez développé. Les petits bonshommes sont sympathiques et on aurait (enfin, j'aurais) aimé en savoir plus sur eux et les voir plus.

Et le TARDIS en rose ! Ça vaut son pesant de Jelly Babies.
_________________
Fanfictions sur le Maître

« La réalité est un endroit sympa à visiter, mais je n’aimerais pas y vivre. » David A. McIntee
Revenir en haut
Mad_Dog
[Face of Boe]

Hors ligne

Inscrit le: 21 Nov 2012
Messages: 722
Localisation: Rennes
Masculin Taureau (20avr-20mai) 龍 Dragon

MessagePosté le: Dim 6 Sep 2015 - 19:45    Sujet du message: [Episode] 153: The Happiness Patrol Répondre en citant

Le truc wikipédiable de l'épisode :
A l'origine, Chris Clough (et Sylvester McCoy) souhaitait que l'épisode soit en noir et blanc pour donner un côté "film noir" au tout.

https://fr.wikipedia.org/wiki/The_Happiness_Patrol

Mon avis :
C'est l'épisode qui partage le plus : complètement ridicule pour certains, "la preuve que Doctor Who était sur la pente descendante" pour d'autres et pour pas mal de critiques depuis les années 1990 c'est "un bijou", "l'un des meilleurs épisodes de la série", "un scénario à plusieurs niveaux." Il est clair que l'épisode est une critique du Tatcherisme (et de la cause gay) et le scénariste l'a avoué plus d'une fois. Beaucoup de gens y ont vus beaucoup de choses et lire leurs analyses est intéressante.

Toutefois, je trouve que cet épisode est comme "Paradise Tower" : je vois ce qu'ils ont essayés de faire et ça rendait quand même mieux sur le papier que dans l'épisode (la zone d'attente devait être composé d'une immense salle d'arcade avec des courses de karting... ce qui explique la présence du Kart.) Mais toutefois je l'aime bien, malgré le Kandy Man que je trouve quand même pas du tout menaçant (un monstre qui se détruit quand tu l'asperge de limonade, ça fait un peu pitié...) Disons qu'il faut lire les analyses sur l'époque et la satire après pour mieux l'apprécier.

Citation:
Bref, un épisode que l’on ne va pas retenir pour sa profondeur scénaristique. J’avais lu qu’en fait le scénario était une pique à Margaret Thatcher et qu’il avait pour but de défendre les grévistes face à son gouvernement. Sans vouloir chercher à poser un avis en politique, je tiens à faire remarquer que - comble de l’ironique - un des meilleurs épisodes de la série, Shada, ne fut pas produit en intégralité à cause de grèves


Non, parce que c'est vrai que parce qu'une grève des techniciens à eu lieu presque dix ans avant la diffusion de cet épisode, ça les empêcheraient de donner toute sympathie à une grève de mineurs . (Surtout que l'équipe de production a intégralement changé.) A ce niveau là, c'est comme si je refusais d'aller au restaurant (n'importe quel restaurant, hein....) sous prétexte qu'un de mes anciens collègue à eu une indigestion une fois en sortant d'un Kebab.
_________________
Upgrading in progression :
Revenir en haut
Mikado
[Passager clandestin du Tardis]

Hors ligne

Inscrit le: 13 Mai 2015
Messages: 388
Localisation: France
Masculin Cancer (21juin-23juil) 猴 Singe

MessagePosté le: Ven 21 Juil 2017 - 12:58    Sujet du message: [Episode] 153: The Happiness Patrol Répondre en citant

J'ai bien aimé ! Le concept est très intéressant, mais ça aurait pu être mieux je pense. Le Candyman franchement Laughing
Par contre j'étais triste à la fin quand Fifi est mort.. Crying or Very sad
J'adore le personnage du Bluesman/Jazzman ! Bref, un bon arc mais pas aussi bon que Remembrance of the Daleks bien sûr !
_________________
Revenir en haut
Skype
Uranium
[Ood]

Hors ligne

Inscrit le: 09 Juil 2017
Messages: 40
Masculin

MessagePosté le: Mar 8 Aoû 2017 - 21:48    Sujet du message: [Episode] 153: The Happiness Patrol Répondre en citant

J'adore cet épisode. J'adore son ambiance. C'est tellement absurde. On a quand même le TARDIS peint en rose.
Il fait beaucoup penser à Smile de la saison 10 du New Who, il a sûrement servi d'inspiration.

Beaucoup de répliques excellentes I'm glad you're happy, Have a nice death, etc....
Je ne trouve pas le Kandyman si ridicule et puis il est cohérent avec ce monde, les bonbons, c'est doux, c'est le bonheur. De plus un bourreau traditionnel aurait été trop triste pour Helen A. Mourir exécuté, noyé dans du sucre aromatisée, c'est quand même une mort horrible.
Il y a juste le peuple des tuyaux qui n'apportent pas grand chose à l'épisode.

Le Docteur a beaucoup de moment géniaux. Comme quand il rencontre l'Hapinnes Patrol sous couverture alors qu'il vient de leur avouer vouloir rencontrer les rebelles et qu'il se réjouit de pouvoir leur laisser un message. Ou l'interrogatoire de Trevor Sigma qui se termine par "Conduisez moi à votre leader !".
Ace, tout suite rebelle à l'autorité. Elle a encore eu l'occasion de faire sauter des trucs mais Fifi survit, elle n'est pas si bonne magicienne.
J'ai beaucoup aimé Earl, le bluesman.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 10:22    Sujet du message: [Episode] 153: The Happiness Patrol

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Doctor Who Index du Forum -> Doctor Who -> Les anciennes saisons et films -> Docteur 7 Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com