Doctor Who Index du Forum
 
 
 
Doctor Who Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion


[5x13] The Big Bang
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 618, 19, 20  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Doctor Who Index du Forum -> Doctor Who -> Saison 5
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Nanou
Time Lord

Hors ligne

Inscrit le: 28 Fév 2008
Messages: 3 558
Localisation: Lyon
Féminin Bélier (21mar-19avr) 鼠 Rat

MessagePosté le: Dim 27 Juin 2010 - 20:53    Sujet du message: [5x13] The Big Bang Répondre en citant

bah moi ce n'est pas une surprise, étant à fond dedans depuis le début, j'ai adooooooooooooré ce final sur tous les points je ne vois aucun temps mort, aucun manque de souffle, je n'ai pas vu le temps passé et je sautais sur place quasiment tout le long !! Laughing


après les terribles émotions qui clôturent le 5.12, le 5.13 suit la logique de tout clifhanger whoesque : il est résolu en 2 min top chrono ce n'est pas la 1ère fois qu'on assiste à ça et pourtant la surprise est totale.

Steven nous offre un feu d'artifice de timey-wimey avec un Doctor qui se lâche totalement avec le vortex manipulator, afin d'aider tous ses compagnons à retrouver tous au même endroit, au même moment.

Rory devient une légende, River est pigée dans une boucle, ya des Dalek en pierre dans un musée et le Doctor joue avec un fez... de quoi m'achever sur place

Moffat a aussi le don de nous donner des scènes très fortes en émotions, qui nous arrachent des larmes, et 2 secondes plus tard ça change du tout au tout et on a même pas le temps de se remettre que le Doctor nous parle de "reboot the universe" et de "Big Bang II" Laughing Laughing

Toute la séquence de rewind à travers tous les épisodes est absolument géniale, j'en pouvais plus devant mon écran et puis alors THE scène dans Flesh and Stone *OMJ*

Matt Smith lui aussi arrive à nous donner la chaire la poule avec son discours à la petit Amy endormie. le voix tremblante et les larmes aux yeux Crying or Very sad

la toute fin laisse prévoir de très bonnes choses pour le Christmas Special, et je suis très "happy happy happy" que Rory soit de la partie

après concernant la mystérieuse entité qui pilote le TARDIS et le "silence will fall" ça m'a pas dérangé plus que ça, de pas savoir d'où ça venait... c'est intriguant certes, mais je suis sûre qu'on saura tout en temps voulu Mr. Green

j'ai définitivement adopter Matt en tant que Doctor en fait je l'ai adopté dès les 5 première minutes de 11th Hour mais maintenant que toute une saison est passée, je le cri haut et fort : oui Christopher, oui David je vous aime, mais faut vivre avec son temps alors maintenant c'est Matt que j'aime
_________________

*a-Matt-Smith-pour-son-birthD-et-est-sur-David*
des bananes dans le void
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 27 Juin 2010 - 20:53    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Sunjin
Time Lord a la retraite

Hors ligne

Inscrit le: 02 Oct 2007
Messages: 10 529
Localisation: Mars
Cancer (21juin-23juil) 狗 Chien

MessagePosté le: Dim 27 Juin 2010 - 22:11    Sujet du message: [5x13] The Big Bang Répondre en citant

Juste un truc (très) bizarre : dans la scène de la clairière du 504/505 que l'on revoit avec le rewind : d'une le Doctor e porte pas la montre doré dans la clairière alors que jsute avant (notamment dans le Tardis hawaien) il l'a et juste après (notamment dans la maison d'Amy nuit de ses 7 ans) il l'a encore, mais il porte aussi le manipulateur de vortex... et pas dans la clairière...

et je penche pour un ajustement de scénario et pas pour un indice mais du coup ça ne "fits" pas ^^
_________________
KroniK Marsiennes : Bad Bad Sunjin
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Jean Grey
[Headless Monk]

Hors ligne

Inscrit le: 14 Oct 2007
Messages: 430
Féminin Capricorne (22déc-19jan)

MessagePosté le: Dim 27 Juin 2010 - 22:35    Sujet du message: [5x13] The Big Bang Répondre en citant

Ou alors on pense que la montre qu'il porte est noire mais c'est ptête que la manière dont s'est filmé donne cette impression Confused Ou alors c'est une erreur, mais de toute façon on a compris où ils voulaient en venir, c'est juste un petit détail je trouve.
_________________
Revenir en haut
MSN
Sunjin
Time Lord a la retraite

Hors ligne

Inscrit le: 02 Oct 2007
Messages: 10 529
Localisation: Mars
Cancer (21juin-23juil) 狗 Chien

MessagePosté le: Dim 27 Juin 2010 - 22:36    Sujet du message: [5x13] The Big Bang Répondre en citant

Nope c'ets différent et pas raccord!

Et je pense effectivement que c'est une faute de raccord, les caps seront en ligne demain , j'en avais 1000 à trier, j'ai presque fini

Oui c'est un petit détail ça ^^
_________________
KroniK Marsiennes : Bad Bad Sunjin
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Dr Donna
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 11 Oct 2009
Messages: 1 641
Localisation: dans le Tardis avec Ten bis Oi!
Féminin Taureau (20avr-20mai) 虎 Tigre

MessagePosté le: Dim 27 Juin 2010 - 23:27    Sujet du message: [5x13] The Big Bang Répondre en citant

J'ai vu l'épisode en VO ce matin, du coup j'ai plus suivi l'action qu'écouter les dialogues, quoique mon anglais basique m'a quand même permis de comprendre certains passages.
Enfin bref, vu que je ne suis pas super douée pour faire des review (*a le souvenir de ses piteuses notes en dissert au lycée...) et vu l'heure qu'il est, je m'en tiendrais à dire ceci: j'ai beaucoup aimé cet épisode, un pur moment de bonheur, surtout au début, les Timey Wimey, allers et retours d'Eleven, les surprises, le suspens. On a eu de la pure SF et ça m'a beaucoup plu. Malgré ça, j'ai été déçue par le fait de ne pas avoir eu toutes les réponses à mes (nos) questions. J'espère qu'on les aura un jour...
Sinon, j'apprécie de plus ne plus le perso de River Song, et pourtant c'était pas gagné. Dans la saison 4, qu'est ce que j'ai pu la détester (grrr), mais là je sais pas, j'aime bien ses échanges avec Eleven, je la trouve plus sympatique.. (*ira voir son topic dédié plus tard).
Eleven, eh bien comme je l'ai dit dans l'autre topic, j'aime beaucoup son style et ici il est magistral. J'ai adoré les petits moments partagés avec la petite Amelia, Amy et avec Rory (rahhh la scène du *punnnnch*). Un Rory qui réapparait Auton certes mais plus amoureux que jamais (ahhh l'amouuuur), qui attend et protège sa belle Amy pendant 2000 ans, qui prend de l'assurance, un Rory transformé Smile

J'ai hâte de revoir cet épisode avec les STFR mais ça fait bizarre de penser que cette saison est déjà fini...snifff Crying or Very sad
_________________
Revenir en haut
Artahe
[Conquête du Cpt Jack]

Hors ligne

Inscrit le: 02 Mar 2009
Messages: 123
Bélier (21mar-19avr) 虎 Tigre

MessagePosté le: Dim 27 Juin 2010 - 23:45    Sujet du message: [5x13] The Big Bang Répondre en citant

Bon. Alors. il est temps de reviewer tout ça on dirait. Ca va pas être facile, mais alors pas facile du tout.

Premier point qui me fait vraiment plaisir: à peu de choses près, les délires théoriques que l'on avait commencé à bâtir avec le diptyque Weeping Angels s'est avéré plus ou moins juste. Ca veut donc dire que Moffat est aussi dingue, voire plus que moi, ce qui me rassure, on va avoir encore des histoires totalement tordues.

Ensuite, en un mot: renversant. Bluffant aussi, j'aurais pu dire. Une fin de saison... vraiment atypique pour le Docteur, et ça, pour le mieux. En fait, on gagne à tous les niveaux. Si on perd en grandiloquence, on gagne en profondeur, en intensité, en émotions. Revoir un final de l'ère RTD maintenant semblerait même ridicule, malgré le fait qu'ils sont excellents, et largement au dessus des finals de 90% des séries que l'on se farcit en ce moment à la télé. Moffat, en utilisant le timey wimey stuff, a non seulement joué avec nous toute cette saison, mais cela lui a permis de créer de l'intensité sans que l'on ait un big fight à la fin. Pas d'ennemis. Pas de retournement de situation. Tout a été subtilement amené, sans twists faciles (Dr Donna) ou bien trop rapidement amenés (Martha qui convainc les terriens). Tout est, comme je le disais, dans la subtilité, et Moffat a l'intelligence de ne pas respecter la "chronologie" des événements, nous plongeant à plusieurs reprises dans la surprise, les réponses à de nombreuses questions pouvant cependant trouver réponse très vite. Qui n'a pas fait: WTF???? en voyant Amy dans la Pandorica?

Comme je le disais, dans l'ensemble, cette saison est la meilleure de Doctor Who. Sans bien sûr enlever le fait que Tennant a incarné le meilleur Docteur et que Smith, s'il le talonne, n'est pas encore au niveau de notre écossais préféré. Mais cette 5eme saison n'a quasiment pas de déchets (mis à part peut être, le diptyque Silurians, et encore. Amy's Choice, un peu faible, reste un bon épisode) et c'est juste énorme. Moffat a construit sa saison avec un fil bien plus clair, ce qui a ajouté à l'intensité des épisodes, primo, et ne nous a pas pris au dépourvu avec un final sorti d'on ne sait où, que Davies raffole. Car il faut l'avouer, si certains ont râlé en parlant du fil conducteur bien trop évident du "PWO,SWF", je me disais que, justement, cela permettrait de développer un maximum de théories, d'idées, abondant dans ce sens. Davies, lui, a un système totalement différent: il nous prend au dépourvu dans un final où certaines révélations sur des événements décrits, mais tellement mineurs dans les épisodes qu'on n'y fait pas attention, sort le big final... Et on se surprend à regarder de nouveau la saison, fouillant les passages qui étaient si... anodins. Je parle surtout de la saison 4 là. Avec Moffat, nouveau système. Le fil conducteur est clair, mais tellement entremêlé, que le défaire et le suivre se révèle totalement impossible.

Ca, c'est pour l'aspect de la saison dans son ensemble. Mais comme vous le savez, on peut faire une saison formidable, un final en deux parties dont l'acte 1 est énorme... et l'acte 2 tellement moins bien qu'on a envie de tuer le scénariste d'avoir collé un cliff aussi traumatisant, pour nous pondre une daube comme final. Heureusement, comme je le disais, Moffat ne fait absolument pas la même erreur, préférant un final tout en finesse à un truc pan pan boum boum EXTERMINATE ALL THE UNIVERSE WHO WILL BE ERASED BY THE GLORY OF THE SONTARIANS (trois voix différentes, oui). Et quelle finesse! Surprenant comment un season finale peut être aussi subtil, évitant la moindre petite part de baston, si ce n'est les trois échauffourées avec le Dalek, révélant au passage à quel point River peut être une femme... fatale.

Pour la première fois également, le Docteur est mis en difficulté. Il s'est fait piéger, et doit maintenant réparer les conneries faites par ses vieux ennemis. Bah oui, bande de taches que vous êtes, c'est plus facile de détruire l'univers que de le sauver, hein? Alors oui, on pourra reprocher à ces ennemis de ne pas être assez présents, ou plutôt d'apparaitre en fanfare pour ne plus revenir dans l'épisode suivant. Oui mais bon, je pense que c'est le meilleur traitement possible, car après tout, ils ne sont pas importants.

Si on ne fait pas attention à la construction de la saison, on passe forcément à côté de l'histoire, et on finit par penser que Moffat a fait preuve d'une facilité scénaristique affligeante. Mais qu'on se le dise, pour moi, la saison est parfaite, et l'affrontement direct avec l'alliance aurait été une erreur monumentale.
Primo, le plus important, c'étaient les failles. Tout tourne autour de ces failles, qui avalent les souvenirs, les existences, qui... effacent, tout simplement. C'est ça, le véritable danger de la saison. Le génie de Moffat, c'est de nous faire croire que la Pandorica était liée à ces failles. Or, tout ceci n'était qu'un piège, orchestré par les ennemis du Docteur... Dans lequel on est tous, absolument TOUS tombés. Rien ne pouvait plus attirer le Docteur qu'une entité, une "chose" si dangereuse que cela ferait s'abattre le silence. Parce que vous pensiez que les deux éléments de la phrase prononcée par le prisonnier zéro étaient liés? Eh bien non! Mais tout était fait dès le départ pour attirer le Docteur. Et on s'est fait avoir en beauté. Quand je disais que Moffat ne laisse jamais rien au hasard, il a même poussé le vice jusqu'à jouer avec la construction des phrases. On s'est fait avoir, on a été menés par le bout du nez. Et c'est juste ça qui est parfait. Si Moffat monte en puissance dans les prochaines saisons, on va avoir une ère Moffat bien supérieure à l'ère Davies.

L'épisode, en lui-même, est à la hauteur de ce que j'attendais pour un final, comme je le disais. Mais plus que tout, c'est la capacité de Moffat de jongler avec l'humour et le tragique qui le rend exceptionnel. Là où Davies y allait bien profond dans l'excès d'humour après la noirceur absolue, rendant au final les épisodes assez enfantins (public plus ou moins visé par notre ressusciteur préféré?), Moffat triture nos émotions, provoquant une crise de rire pour mieux nous plomber après. Du pur génie.
Mais un épisode de Doctor Who version Moffat ne serait pas parfait sans un traitement absolument minutieux de ses trois créations majeures (quatre si on compte Eleven): Amy Pond, Rory Williams et River Song.

D'ailleurs, les dames d'abord, je commencerai par River.

Comme je le disais, dès le départ, ce personnage m'a très fortement intrigué. Le fait qu'elle connaisse le Docteur, c'était vraiment surprenant. Et surtout, le fait qu'elle arrive naturellement à le dominer, à lui imposer les choses quand il le faut, peu de gens ont réussi à le faire (je crois qu'il n'y a que Donna.). On avait eu un aperçu, dans les propos tenus, et l'intro du diptyque sur les Anges, sur le fait que River pouvait être d'une froideur mortelle, une véritable femme fatale. Voir à ce sujet l'hallucinante scène entre le dalek et elle:


Dalek: You will be exterminated!


River: Not yet, your systems are still
restoring. Which means your shield density
is compromised. One Alpha Mezon burst through your
eyestalk would kill you stone dead.

Dalek: Records indicate you will show mercy.
You are an associate of the Doctor's.

River: I'm River Song. Check your records again.

Dalek: Mercy!

River: Say it again.

Dalek: Mercy!

River: One more time.

Dalek: Mercy!

Cette scène m'a tout simplement soufflé. Primo, voir un dalek dans un tel état de frayeur, c'est impressionnant. Deuxio, voir River aussi implacable, aussi froide, aussi... létale l'est encore plus. Celle-ci, si elle devait devenir une ennemie du Docteur, elle serait bien plus dangereuse et terrifiante que les Daleks ou le Master. Son "one more time" est terrifiant.
Mis à part cette scène, on a droit à une River haute en couleur, qui a créé une alchimie géniale avec Amy, une relation très fraternelle, dont le point central est l'amour qu'elles vouent, différemment certes, au Docteur. La scène du "fezes are cool (LOL!!)", le regard que se jettent Amy et River... Rah, cette façon d'agir de concert, c'est tout simplement machiavéliquement génial. Et ça nous offre au passage la scène la plus drôle de l'épisode. "I have many questions, but number one is this: What on the name of sanity have you got on your head?"
Sacrée River Song, qui nous balance, comme ça, que des réponses vont bientôt nous être dévoilées. Mais faut pas dire ça, pas maintenant, à cause de toi on attend avec impatience la saison 6!!!!

Deuxième personnage incontournable: Amy. ah Amy... Serait-ce parce qu'elle est rousse, et que je surkiffe les rousses? Serait-ce parce que son interprète a un accent écossais que j'aime plus que tout? (pour info, le pire accent anglais que je connaisse est celui de Moss dans the IT Crowd) Ou bien, faisons plus simple: c'est la première fois que l'on avait une compagne qui ne soit pas un prétexte. Rose, faut l'avouer, n'est qu'un prétexte, mis à part dans le coeur du Docteur, elle n'a aucune importance. C'est juste une "random girl" qui, par un heureux concours de circonstance, finit par rencontrer le Docteur, mais qui ne dévoilera jamais une importance quelconque (mis à part le Bad Wolf.). Martha, c'est pareil, sauf que le Docteur lui aura sans doute permis de se découvrir une vocation, vu qu'elle rentrera à UNIT. Donna, elle, a certes une importance, mais comme je le disais plus haut, le fil conducteur des saisons Daviesiennes sont trop ténus et subtils pour qu'on puisse y faire attention.
Amy, elle, dès le départ, nous a attirés et étonnés. Dès le départ, cette petite fille a frappé: vivant seule, se préparant à manger (à tel point que je me demande si le Docteur n'a pas agi comme un gros porc pour voir sa réaction Mr. Green), accueillant un parfait étranger sorti d'une cabine tombée du ciel et obéissant à ses caprices, étant limite blasée ("funny")... et n'ayant pour seule véritable peur que cette faille dans le mur. Cette faille si effrayante qu'elle entend des voix. A-t-elle senti, quelque part, ce que cette faille faisait sur elle et sur son entourage? Une fille aussi intelligente, aussi vive... Comme le dirait Eleven: "(you're the) girl that didn't make sense".

Dans l'épisode, c'est bien simple: elle arrive à rester à sa place de compagne (id est, ne devient pas miraculeusement la sauveuse du monde, ramassant tous les crédits alors que les douze précédents, elle s'est faite sauver par le docteur, voir Rose "Bad Wolf" Tyler, Martha "je parcours le monde en délivrant un message" Jones, et Donna "le Doc se semi-régénère et je trouve rien de mieux que de subir une mitose ou je sais plus quoi" Noble). Mais, tout en restant à sa place de compagne, elle est quand même extrêmement mise en avant, ayant son moment d'importance tout en laissant, pour une fois, le Docteur sauver le monde. Ou plutôt: le reconstruire. La séquence finale est, dans tous les cas, sublime.

Troisième du lot: Rory. Aaaaah, Rory. Je me demandais comment Moffat allait traiter un personnage alors que Davies avait fait de Mickey un abruti. Gentil, certes, mais un abruti, qui avait eu besoin de partir dans un univers parallèle pour devenir un homme, un vrai. Rory, lui, a été traité tout en subtilité. D'abord étant le petit ami un peu idiot (mais idiot d'amour, on lui pardonnera), il se révèlera un allié de choix, faisant preuve de bravoure, de courage, et surtout, d'un indéflectible amour pour Amy, et étant capable pour cela de passer 2000 ans à veiller sur elle, la tirant inlassablement des endroits les plus dangereux. Si c'est pas de la dévotion... Et ça, il aura fallu 2 minutes grand max, tout en subtilité, à Moffat pour le raconter. Purée, quel génie! Et le faire mourir pour le faire revenir de l'esprit d'Amy, j'ai presque envie de dire: c'est très chamanique. Ou plutôt: c'est le mythe de la naissance de la femme... A l'envers! J'adore, tout simplement. On remarquera également le génie de Moffat à créer des personnages féminins qui arrivent à sortir leur épingle du jeu, alors qu'au final, Davies a créé des femmes plutôt à la "merci" des hommes forts.

Allez, maintenant, le Docteur. Aaah, ce cher Eleven, qu'est ce qu'on a pu le redouter quand même. Serait-il à la hauteur de Ten, le préféré de tous? Le plus beau, le plus grand, le plus puissant? Ten...nant, décidément, c'était voulu, c'était écrit. Et là, on a droit à un énorme Eleven. Et surtout, enfin, un énorme Docteur, le véritable héros de l'histoire, celui qui sauve le monde, comme il est destiné à le faire. Et il n'hésite pas à se sacrifier, non seulement, mais en plus, il n'hésite pas à manipuler trois personnes pour pouvoir agir lorsqu'il le faut, nous rappelant à nous pauvres idiots que nous sommes, que ce n'est pas River ni Amy qui auront le dernier mot quand cela est important, mais bien lui. Une véritable alchimie se crée entre le Docteur, River et Amy, remettant le Docteur à sa place d'être exceptionnel, limite divin, sans renier une seule seconde la place et l'importance des femmes gravitant autour de lui. Ah, et cette démarche, cette dégaine... On avait eu droit à "Bananas are good", maintenant c'est "bow ties are cool", varié en "fezes are cool", avec cette expression d'un gamin qui essaye de convaincre sa maman, le regard perçant, tout y est. Dans l'ensemble, quelque fois ça me rappelle Jarod. Vous savez, le Caméléon! Ceci est un immense compliment. Ya pas photo, Eleven a du Jarod en lui, capable de montrer une infantilité sur certains détails, et un génie absolu sur d'autres. Et Matt Smith arrive à jongler avec les émotions d'une façon qui me rappelle étrangement Tennant, tout en développant un jeu bien à lui, un style totalement personnel, nous permettant de ne pas voir Ten, et de mieux faire la transition. Ten était énorme, génial, il a eu sa période. Maintenant, c'est celle de Matt Smith, et nul doute que lorsqu'il partira, il aura droit au même traitement de la part des fans.

Maintenant, j'aimerais attirer votre point sur plusieurs détails, sur des points que certaines personnes semblent avoir trouvés anormaux, dans cet épisode. D'une, effectivement, on ne sait pas ce qui disait "Silence will fall" dans l'avant dernier épisode. Certes, on appelle cela un cliffhanger. M'est d'avis qu'on va y avoir droit dans la prochaine saison. De plus, traiter un truc aussi énorme en une seule fois, non, pas possible, trop... court.
Deuxio: l'Alliance. Alors oui, c'est sûr, un combat au sommet avec tous les ennemis du Docteur, raah, ça aurait juste été splendide. Voui. Mais non. Ou plutôt: pas en fin de saison. Moffat a-t-il instauré un meta-fil rouge courant sur plusieurs saisons? Je pense que oui. M'est d'avis, aussi, que l'on va revoir l'alliance, et qu'elle sera un ennemi récurrent du Docteur dans la saison 6.

Le mot de la fin: cet épisode était là pour répondre au mystère principal de cette saison: les failles. Et la pandorica aussi. Les autres questions soulevées méritent un traitement plus en profondeur, et c'est ce qu'apporte Moffat, créant un fil rouge courant sur plusieurs saisons, et ajoutant à son génie celui de tortionnaire: attendre un an pour voir la suite? Mais c'est vicieux!!!! Mais comme on aime ce genre de souffrance, on aime Moffat encore plus.

Dans tous les cas, cet épisode et cette saison étaient excellents en tout point de vue. Le Doctor Who version Steven Moffat me plait vraiment plus que tout... Et je vous dis à l'épisode spécial Noël pour un nouveau pavay!
Revenir en haut
Dr Donna
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 11 Oct 2009
Messages: 1 641
Localisation: dans le Tardis avec Ten bis Oi!
Féminin Taureau (20avr-20mai) 虎 Tigre

MessagePosté le: Lun 28 Juin 2010 - 00:11    Sujet du message: [5x13] The Big Bang Répondre en citant

Citation:
Dalek: You will be exterminated!


River: Not yet, your systems are still
restoring. Which means your shield density
is compromised. One Alpha Mezon burst through your
eyestalk would kill you stone dead.

Dalek: Records indicate you will show mercy.
You are an associate of the Doctor's.

River: I'm River Song. Check your records again.

Dalek: Mercy!

River: Say it again.

Dalek: Mercy!

River: One more time.

Dalek: Mercy!

Cette scène m'a tout simplement soufflé. Primo, voir un dalek dans un tel état de frayeur, c'est impressionnant.



C'est vrai que cette scène fait froid dans le dos...

Citation:


ne devient pas miraculeusement la sauveuse du monde, ramassant tous les crédits alors que les douze précédents, elle s'est faite sauver par le docteur, voir Rose "Bad Wolf" Tyler


Mais ça va pas non de critiquer Rose? elle ne se fait pas "sauver" à tout bout de champ. Déjà c elle qui sauve Nine dans le 1x01, ensuite elle prend de l'assurance au fil des épisodes pour arriver au 1x13 "bad wolf" 
_________________
Revenir en haut
Artahe
[Conquête du Cpt Jack]

Hors ligne

Inscrit le: 02 Mar 2009
Messages: 123
Bélier (21mar-19avr) 虎 Tigre

MessagePosté le: Lun 28 Juin 2010 - 02:14    Sujet du message: [5x13] The Big Bang Répondre en citant

Attention: j'aime Rose, je trouve juste un peu dommage que Davies ait traité les compagnes de nine et ten de façon à avoir un Docteur bien puissant pendant la saison, sauvant toujours les meubles, pour arriver à se faire avoir en beauté sur le final, avant que compagne arrive et sauve le monde. Ca a fait ça avec Rose, avec Martha, et avec Donna. Ca n'enlève en rien du crédit, mais bon, c'est un peu dommage quand même Wink
Revenir en haut
Dr Donna
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 11 Oct 2009
Messages: 1 641
Localisation: dans le Tardis avec Ten bis Oi!
Féminin Taureau (20avr-20mai) 虎 Tigre

MessagePosté le: Lun 28 Juin 2010 - 07:38    Sujet du message: [5x13] The Big Bang Répondre en citant

C'est peut être vrai pour Ten mais pas pour Nine, enfin c'est relatif (je clos le HS car je sens qu'on va se faire tirer les oreilles )
_________________
Revenir en haut
Tyr
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 18 Jan 2010
Messages: 1 773
Localisation: La Réunion
Féminin Scorpion (23oct-21nov)

MessagePosté le: Lun 28 Juin 2010 - 08:22    Sujet du message: [5x13] The Big Bang Répondre en citant

[Bruit de trompettes]Je remets officiellement à Artahe le pavé d'or, prends en bien soin jusqu'à Noël. Smile
Sinon je suis en majorité tout à fait d'accord avec toi (même si j'adore Amy's choice et trouve Cold blood plus que faible mais carrément mauvais). Smile
Artahe a écrit:

Deuxio: l'Alliance. Alors oui, c'est sûr, un combat au sommet avec tous les ennemis du Docteur, raah, ça aurait juste été splendide. Voui. Mais non. Ou plutôt: pas en fin de saison. Moffat a-t-il instauré un meta-fil rouge courant sur plusieurs saisons? Je pense que oui. M'est d'avis, aussi, que l'on va revoir l'alliance, et qu'elle sera un ennemi récurrent du Docteur dans la saison 6.

Là je ne suis pas aussi sûre. Bon, on ne sait pas exactement l'ampleur du reset de fin de saison mais normalement, en refermant la Faille, le Docteur a effacé toutes ses conséquences et donc à peu près toute la saison: Rory n'est plus en plastique, les parents d'Amy sont vivants (du coup les weeping angels aussi, sûrement)... Mais du coup l'Alliance n'a jamais existé puisqu'elle était une conséquence directe de la Faille.
Sauf si pour une raison ou une autre, comme River, Amy, Rory et 11, les membres de l'Alliance se souviennent. Et vu qu'on ne nous explique pas comment River mais surtout Rory peuvent se souvenir de tout, ça reste possible. Mais sans l'urgence de l'apocalypse imminente je ne vois pas du tout cette Alliance tenir longtemps de toute manière. Donc pour moi on ne la reverra plus.

Réponse dans...argh, un an vu que je doute que l'on ait la moindre réponse dans le Special.
_________________
Vous avez survécu à mes avalanches de mots? N'hésitez pas à découvrir mes articles sur différentes séries TV sur le site SerieViewer (ceux qui commencent en général par Et si...) http://www.serieviewer.com/articles/thematiques
Revenir en haut
Sunjin
Time Lord a la retraite

Hors ligne

Inscrit le: 02 Oct 2007
Messages: 10 529
Localisation: Mars
Cancer (21juin-23juil) 狗 Chien

MessagePosté le: Lun 28 Juin 2010 - 09:24    Sujet du message: [5x13] The Big Bang Répondre en citant

Artahe je suis tout à fait d'accord avec ce que tu dis sur les compagnes ère RTD, et j'aime beaucoup que ce soit différent avec Moffat aussi

Mais je mets quelques bémol tout même ^^

Le "mis à pat" en parlant du BadWolf , le Bad Wolf c'est un élément fondamental pour moi, plus de Doctor, entre autre sans lui, donc bon ^^ et bon bon quel personnage, un des plus beau de l'ère RTD, avec Jack et DOnna pour moi...

Et bon quand même Amy est tout de même une sauveuse miracle : grâce à elle et "magiquement" (oki elle grandi à côté de la faille mais bon...) elle ressuscite ses parents, Rory qui était très mort et même très effacé , jusqu'à notre Doctor qui était mort de chez effacé sinon, si c'est pas la sauveuse de la série au moins, à défaut du monde.

Par ailleurs, je n'ai du tout sursauté en voyant Ay dans la Pandorica, et je pense que je n'ai pas été la seule, c'était logique. On savit que le Doctor n'y est pas à courir partout avec son mop et son fez et par déduction la seule personne qu'on pouvait y trouver était...A my, donc non pas de surprise, forcément Wink

Ensuite pur ma part je toruve cette secode partie en dessous de la première qui était très compacte-cohérente en terme de rythme, ici, et je n'ai pas été la seule à le dire, il ya des ruptures, et comme avec RTD, on a des effets de style pour faire style" : le dalek par exemple était très dispensable....

Pour River, je ne rois pas que le Dalek ait d'ailleurs "spécifiquement" peur d'elle, elle lui dit qu'elle a de quoi le dégommer vu que son bouclier n'est pas complètement restauré, elle lui donne une information valide, et logique, enfin, c'est sujet à interprétation, je suis d'accord!

Pour le côté léthale de RIver, je n'ai été surprise non plus, c'est cohérent avec tout (le peu) ce qu'on sait d'elle... Elle est une meurtrière, et elle en parle avec un sang-froid très révélateur.... je trouve.... "elle fait ce qu'il faut", peut imorte le prix, qu'elle en devienne une meurtrière ou qu'elle en perde la vie (SIlence in the library)

D'ailleurs, j'aimerais assez qu'on retourne sur la library et que les technologies du futur (post silence in the library) permettent de nous cloner River et de remettre sa personnae dans un corps Mr. Green

En suite, avec ce finale je trouve pas mal de points communs entre RTD et Moffat, ça a été -très bien- dit dans ce topic d'ailleurs. La comparaison entre les deux m'énerve, ils sont différents, et très bons, et ont leur grands, et moins bons moments....mais ils ont aussi travaillés ensemble, et je pense aussi au moins dans leur passion pour la série, qu'il ya une continuité, dans la différence (et ouf) mais pas une "rupture"....

Après revu ce finale, je continue de le trouver moins bon que sa prmeière partie, on a de très très bons moments, d'excellents interprètes, et c'ets bon, pas de problème, mais je reste sur une impression de scènes superposés, d'un truc cafouillis, parfois limite bricolé (et le faux raccord sur la clairière me gène un peu, ça veut dire que le vortex manipulateur n'était pas prévu à e moment là Confused) et Moffat peu faire mieux Mr. Green, ça tâtonne parfois, notamment sur le rythme, et de la saison et ici du finale (la fin est un peu longue, on aurait du RTD là (finale 413 et EOT II), et le RTD que je n'aime pas là)

Je suis très exigeante ceci étant et ne pas tout aimer dans cet épisode, ou cette saison, ne veut pas dire que je n'aime pas DW ou Moffat, etc....

j'aime, et je veux que ce soit au top et j'ai savouré tous les bons, et les très très bons moments de cette saison, comme de cet épisode!
_________________
KroniK Marsiennes : Bad Bad Sunjin
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Dr Donna
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 11 Oct 2009
Messages: 1 641
Localisation: dans le Tardis avec Ten bis Oi!
Féminin Taureau (20avr-20mai) 虎 Tigre

MessagePosté le: Lun 28 Juin 2010 - 09:40    Sujet du message: [5x13] The Big Bang Répondre en citant

Citation:
Ensuite, avec ce finale je trouve pas mal de points communs entre RTD et Moffat, ça a été -très bien- dit dans ce topic d'ailleurs. La comparaison entre les deux m'énerve, ils sont différents, et très bons, et ont leur grands, et moins bons moments....mais ils ont aussi travaillés ensemble, et je pense aussi au moins dans leur passion pour la série, qu'il ya une continuité, dans la différence (et ouf) mais pas une "rupture"....



_________________
Revenir en haut
Merlin
[Centurion solitaire]

Hors ligne

Inscrit le: 13 Juil 2009
Messages: 65
Localisation: Bruxelles (Belgique)
Masculin

MessagePosté le: Lun 28 Juin 2010 - 09:51    Sujet du message: [5x13] The Big Bang Répondre en citant

J'ai vu l'épisode hier et ma première réaction a été d'être très déçu. Je suis mitigé pour cette saison, il y a eu de très bons épisodes (Van Gogh) j'adore le nouveau Doctor, mais le fil rouge de la saison ne m'a pas convaincu, un peu trop tordu. Et vu la dénouement, je suis très très très déçu. A la fin, j'ai même cru que Amy et Rory allaient rester sur terre et que le Doctor allait partir avec River (ce qui n'est pas normal vu que pour River, sa prochaine aventure avec lui c'est avec les wheeping angels mais quand même Wink) et ça je trouvais ça cool mais finalement non. Je trouve qu'ils auraient du virer Amy Pond car son histoire est terminée. on verra par la suite s'ils ont fait une erreur ou pas. Après je ne sais pas, moi je me rappelle de ten qui se prend une demi-décharge de dalek et doit se régénérer tandis qu'ici, eleven se prend une décharge complète et survis (ne fait même pas mine de se régénérer). Alors je vois déjà les gens dire : "OUIIIIII mais le dalek n'était pas complètement rechargé, donc sa décharge n'était pas à 100%! Donc le Doctor pouvait y résister!" Soit.


Non, vraiment très déçu par le dénouement, pas assez spectaculaire pour moi. un peu plat. Il a voulu faire dans l'originalité (autre que "l'armée du Doctor" versus "une grosse armée genre Dalek ou Cybermen") mais ça a un goût de peu. Je m'attendais à mieux quand j'ai vu Pandorica Opens avec tout ces ennemis.
Revenir en haut
Dr Donna
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 11 Oct 2009
Messages: 1 641
Localisation: dans le Tardis avec Ten bis Oi!
Féminin Taureau (20avr-20mai) 虎 Tigre

MessagePosté le: Lun 28 Juin 2010 - 10:09    Sujet du message: [5x13] The Big Bang Répondre en citant

En fait on s'attendait à du spectaculaire en voyant tous ces ennemis à la fin du 5x12, et puis on y était habitué les saisons précédentes. Mais là, dès le début, ça retombe un peu comme un soufflé, plus ou presque d'ennemis, le Docteur doit se dépatouiller seul ou presque pour trouver une solution. On est plus dans le subtil, c'est là que Moffat se détache de RTD. Je trouve ça bien aussi, ça change Smile
_________________
Revenir en haut
Sovead
[Bow-ties Club]

Hors ligne

Inscrit le: 04 Mai 2010
Messages: 180
Localisation: Rennes
Masculin

MessagePosté le: Lun 28 Juin 2010 - 10:39    Sujet du message: [5x13] The Big Bang Répondre en citant

Merlin> Justement non, son histoire est loin d'être terminée. La disparition de ses parents n'est pas claire et on ne sait pas qui est derrière l'alliance des aliens qui l'a utilisée (ni pourquoi).

Sa maison est toujours 'trop grande' et cette histoire d'illusion sur une pièce n'est pas réglée car cette technique est aussi utilisée pour dissimuler rien de moins qu'un Tardis dans un autre épisode. Tardis dont on ne sait rien.

Et puis surtout, on ne sait pas pourquoi le Docteur est tombé chez elle. On sait que les aliens se servent des souvenirs de la petite fille mais ce ne sont pas ceux qui font que le Tardis se trompe de date ou de lieu et c'est encore moins eux qui la rendent si spéciale au premier coup d'oeil pour le Docteur (mon impression) alors qu'il passe son temps à rater un tas de choses bien plus évidentes (toujours à mon avis).

Il y a son intuition pour la baleine, le fait qu'elle survive à un ange dans sa tête alors que beaucoup sont morts ou pire avec moins que ça et puis bien sûr sa capacité à être la sauvegarde du Docteur et donc de l'univers...

Honnêtement je trouve que c'est loin d'être explicité tout ça !
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 12:05    Sujet du message: [5x13] The Big Bang

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Doctor Who Index du Forum -> Doctor Who -> Saison 5 Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 618, 19, 20  >
Page 5 sur 20

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com