Doctor Who Index du Forum
 
 
 
Doctor Who Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion


[Série UK] Sherlock
Aller à la page: <  1, 2, 314, 15, 1632, 33, 34  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Doctor Who Index du Forum -> Le Tardis -> Autres univers et dimensions -> Investigation & Policier & Thriller
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
GiveMeVicodine
[Face of Boe]

Hors ligne

Inscrit le: 05 Avr 2010
Messages: 694
Localisation: Partagée entre Nancy et le TARDIS...
Féminin Capricorne (22déc-19jan)

MessagePosté le: Mar 10 Jan 2012 - 23:29    Sujet du message: [Série UK] Sherlock Répondre en citant

Après " A Scandal in Belgravia", que je considère personnellement comme un petit chef-d'oeuvre tant le scénario, les acteurs, la musique et la réalisation étaient impeccables; je partais sur ce deuxième épisode avec appréhension. Et cela s'explique facilement: après une saison 1 très bonne, nous avons eu le droit à une reprise de saison 2 encore un cran au-dessus des nos espérances (promis, après je me mets en mode FangirlOFF), et il était donc logique qu'à un moment, l'on redescende un peu le niveau avec un épisode plutôt "moyen". Cela est bien entendu à relativiser, un épisode de Sherlock même moyen reste un épisode de Sherlock (concept que l'on aura pas de mal à comprendre ici à mon avis…) et je ne peux donc pas partir sur un avis complètement négatif.

Je rejoins Tyr sur de nombreux points: entre autres, le manque de rythme et la lenteur, qui m'ont beaucoup dérangé.
Pourtant, c'est l'absence de cette intensité particulière aux épisodes de Sherlock et l'impression d'avoir vu l'épisode d'une traite, sans l'intérêt quasi-frénétique que je ressens d'habitude et sans avoir été "moffuckée" qui m'a le plus manqué ici ( et ce que je considère comme quasiment intolérable pour un épisode de Sherlock).
Je passerais sur la baisse du niveau intellectuel des personnages dont parlait encore Tyr, et qui pour moi, est dans la continuité de l'épisode précédent (après "SHER" il était logiquement nécessaire de rajouter, pour compléter le tableau, le vainqueur toutes catégories des mots de passe complètement nuls et pas du tout sécurisants... ^^ ).

Néanmoins, même si cet épisode ne figurera clairement pas parmi mes favoris, j'aurai du mal à critiquer l'intention visible dans cet épisode d'apporter un peu de nouveauté à la série, notamment en développant d'autres facettes des personnages et de leurs relations et s'essayant à un genre différent et plus centré sur une ambiance fantastique à la limite du film d'horreur. Malgré tout, la plupart de l'intrigue était prévisible depuis le début ou presque (pour moi en tout cas), ce qui m'a gâché une bonne partie du plaisir…

Pour finir, je tiens à préciser que même si je suis d'accord avec l'essentiel de la review de Tyr, je ne cautionne en rien ses théories plus que douteuses…. Rolling Eyes
_________________

Keep calm, Grab the salt, Don't blink & Text Sherlock
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Mar 10 Jan 2012 - 23:29    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Tyr
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 18 Jan 2010
Messages: 1 760
Localisation: La Réunion
Féminin Scorpion (23oct-21nov)

MessagePosté le: Mar 10 Jan 2012 - 23:40    Sujet du message: [Série UK] Sherlock Répondre en citant

C'est vrai que, comme le précédent qui "osait" se dérouler sur plus de 6 mois, cet épisode a le mérite de tenter de faire du neuf. Pour une série qui ne contient que 3 épisodes par saison c'est un effort inattendu et parfaitement louable.

GiveMeVicodine a écrit:

Pour finir, je tiens à préciser que même si je suis d'accord avec l'essentiel de la review de Tyr, je ne cautionne en rien ses théories plus que douteuses…. Rolling Eyes


Un jour, statistiquement, une de mes théories les plus fumeuses tombera juste. Ce jour là les forums vibreront par la seule force de mon cri de victoire... si si! Smile

Sinon j'ai oublié de dire que même s'il est clair que l'épisode est nettement en dessous du premier, la scène de déduction dans l'auberge (quand Sherlock intègre aussi les questions habituelles de Watson) et celle du "mind palace" sont néanmoins délicieuses.
_________________
Vous avez survécu à mes avalanches de mots? N'hésitez pas à découvrir mes articles sur différentes séries TV sur le site SerieViewer (ceux qui commencent en général par Et si...) http://www.serieviewer.com/articles/thematiques
Revenir en haut
Esllava
[Centurion solitaire]

Hors ligne

Inscrit le: 08 Jan 2012
Messages: 77
Féminin Lion (24juil-23aoû) 猪 Cochon

MessagePosté le: Mer 11 Jan 2012 - 13:36    Sujet du message: [Série UK] Sherlock Répondre en citant

Vous m'avez vraiment donné envie de commencer à regarder la série, le premier épisode est en train de charger
_________________
- There's an old Earth saying, Captain. A phrase of great power and wisdom, and consolation to the soul in times of need.
- What's that, then?
- ALLONS-Y!
Revenir en haut
cecilouette
[LINDA's Member]

Hors ligne

Inscrit le: 20 Nov 2011
Messages: 207
Localisation: Finistère sud, mais j'aimerai mieux l'Ecosse
Féminin

MessagePosté le: Mer 11 Jan 2012 - 18:57    Sujet du message: [Série UK] Sherlock Répondre en citant

Il faut voir cette série, elle vaut vraiment le détour !!!

Je ne sais pas pour quoi je vais passer, je ne vais pas rentrer dans le moule... Confused Pour ma part, j'ai bien plus apprécié The Hound of Baskerville que Scandal in Belgravia. La beauté sauvage du Dartmoor m'a fait beaucoup plus d'effets que celle charnelle d'Irène Adler et j'ai mieux compris l'intrigue, quoique le dénouement final m'a un peu surpris. Sinon, je me rappelle qu'au collège, c'est-à-dire entre 1993 et 1997 pour ma pomme, j'ai eu à lire le Chien de(s) Baskerville, mais que je n'avais probablement pas été jusqu'au bout... Aujourd'hui, je pense que je le dévorerai (sans mauvais jeu de mots) !
_________________
>Mon forum sur l'Ecosse<
>Mes balades<

Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Tyr
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 18 Jan 2010
Messages: 1 760
Localisation: La Réunion
Féminin Scorpion (23oct-21nov)

MessagePosté le: Jeu 12 Jan 2012 - 01:39    Sujet du message: [Série UK] Sherlock Répondre en citant

Rejoins nous Esllavaaaaaaa (* voix enjoleuse)

@cecilounette Ne t'en fais pas, on est toujours ravie de voir des avis différents histoire de pouvoir continuer à débattre inlassablement sur cette excellente série. Wink
_________________
Vous avez survécu à mes avalanches de mots? N'hésitez pas à découvrir mes articles sur différentes séries TV sur le site SerieViewer (ceux qui commencent en général par Et si...) http://www.serieviewer.com/articles/thematiques
Revenir en haut
Esllava
[Centurion solitaire]

Hors ligne

Inscrit le: 08 Jan 2012
Messages: 77
Féminin Lion (24juil-23aoû) 猪 Cochon

MessagePosté le: Jeu 12 Jan 2012 - 07:52    Sujet du message: [Série UK] Sherlock Répondre en citant

Je vous ai rejoins, haha ! Hier j'ai pas pu m'empêcher de dévorer les deux premiers épisodes !
J'ai vraiment, vraiment adoré l'épisode 1, alors que le 2 mm'a un peu moins plu !

Je trouve le personnage de Sherlock vraiment intéressant, Benedict Cumberbatch est vraiment fait pour ce rôle ! Et Doctor Watson a une place importante dans la série, je pensais qu'il n'allait être là que pour suivre Sherlock comme son chien chien, ça m'a vraiment plu qu'il ait sa propre personnalité.
Et j'adore "l'ennemi juré" de Sherlock, même si j'étais sure que ce soit son frère. Mr. Green
_________________
- There's an old Earth saying, Captain. A phrase of great power and wisdom, and consolation to the soul in times of need.
- What's that, then?
- ALLONS-Y!
Revenir en haut
Tyr
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 18 Jan 2010
Messages: 1 760
Localisation: La Réunion
Féminin Scorpion (23oct-21nov)

MessagePosté le: Jeu 12 Jan 2012 - 15:27    Sujet du message: [Série UK] Sherlock Répondre en citant

Bienvenue parmi les drogués de Sherlock Esllava! Sache que désormais il n'y a plus de retour possible et que tu devras toi aussi patienter au moins un an pour une éventuelle dose de trois épisodes. ne nous remercie pas. Laughing
Et oui, le deux de la première saison est de l'avis général le plus faible de la série. Le rythme est trop lent et j'avais personnellement trouvé les méchants un tantinet ridicule.
_________________
Vous avez survécu à mes avalanches de mots? N'hésitez pas à découvrir mes articles sur différentes séries TV sur le site SerieViewer (ceux qui commencent en général par Et si...) http://www.serieviewer.com/articles/thematiques
Revenir en haut
isaf
[Headless Monk]

Hors ligne

Inscrit le: 03 Juin 2008
Messages: 458
Localisation: Suisse
Féminin

MessagePosté le: Jeu 12 Jan 2012 - 19:13    Sujet du message: [Série UK] Sherlock Répondre en citant

Tyr a écrit:

que tous ceux qui ont pensé à Jack Harkness lorsque Holmes, le manteau au vent, domine la plaine de manière altière perché sur son rocher se versent un verre, un demi pour les incultes qui n’ont pensé qu’à Batman
J'ai pensé à Caspard David Friedrich et au romantisme allemand, j'ai droit à 2 verres? Mr. Green

Tout d'accord avec ta critique (que j’attendais avec impatience....) , sauf bien sûr tes théories fumantes Wink
On peut tout simplement penser qu'ils n'ont pas assez de preuves pour enfermer Moriarty. C'est ce qui se rapprocherait le plus de l'histoire originale (Le professeur était protégé par un système si ingénieux que, quoi que je fisse, il semblait impossible d'obtenir des témoignages suffisants pour le faire inculper).

Et pour tout ceux qui (comme moi....) se sont demandé pourquoi Sherlock s'est mit tout à coup à parler français : http://en.wikipedia.org/wiki/Cherchez_la_femme
_________________


Un grand grand MERCI à Duam78!!!!
Revenir en haut
Esllava
[Centurion solitaire]

Hors ligne

Inscrit le: 08 Jan 2012
Messages: 77
Féminin Lion (24juil-23aoû) 猪 Cochon

MessagePosté le: Jeu 12 Jan 2012 - 20:15    Sujet du message: [Série UK] Sherlock Répondre en citant

Tyr a écrit:
Bienvenue parmi les drogués de Sherlock Esllava! Sache que désormais il n'y a plus de retour possible et que tu devras toi aussi patienter au moins un an pour une éventuelle dose de trois épisodes. ne nous remercie pas. Laughing
Et oui, le deux de la première saison est de l'avis général le plus faible de la série. Le rythme est trop lent et j'avais personnellement trouvé les méchants un tantinet ridicule.


Hahaha c'est cruel ça Razz Un an ? Ahhh ! Enfin, je patienterai, mais moi il me reste encore 3 épisodes à regarder ! Mr. Green
Ah, chouette, je me suis demandé si dès que Moffat n'était pas le scénariste, la série allait être moins bien Razz J'espère que non !
Je pense que je ne l'ai pas aimé car il n'est pas si original, j'ai l'impression que c'est un thème courant dans les enquêtes policières. Ce n'est pas comme le premier épisodes où le meurtre est vraiment différent de ce à quoi on s'attendait ! En fait je n'avais même aucune idée de comment il faisait !

EDIT : J'ai regardé les deux épisodes suivants, et je dois dire que je suis époustouflée ! Vraiment, les deux étaient géniaux, particulièrement le premier épisode de la saison 2. J'ai du exploser de rire pas mal de fois (ahlala, la scène de Noël est juste excellente !), et The women... Quel personnage ! Mmh, j'adore la tension qu'il y a entre elle et Sherlock, et Benedict est tellement excellent dans ce rôle.
Et couvert d'un drap, dans Buckingham Palace ? Excellent ! <3333
_________________
- There's an old Earth saying, Captain. A phrase of great power and wisdom, and consolation to the soul in times of need.
- What's that, then?
- ALLONS-Y!
Revenir en haut
Smaarties
[Conquête du Cpt Jack]

Hors ligne

Inscrit le: 03 Juil 2011
Messages: 105
Localisation: Au coeur du Tardis
Féminin Taureau (20avr-20mai) 狗 Chien

MessagePosté le: Sam 14 Jan 2012 - 01:18    Sujet du message: [Série UK] Sherlock Répondre en citant

Je regarde Sherlock depuis sa première diffusion sur France 4, mais je crois n'avoir jamais écrit quelque chose sur ce topic.
Je ne ferais pas de commentaire aussi long que ceux de Tyr, qui soit dit en passant me font toujouuuuuurs autant rire et hocher de la tête en signe d'accord (ou pas des fois), mais j'espère ne pas être assez fatiguée pour écrire quelque chose de constructif...

Sherlock est une série qui m'a coupé le souffle pour son ingéniosité et son originalité. Honte à moi je n'ai jamais lu de Sherlock Holmes (ce que je ne vais pas tarder à corriger !), mais je connais déjà quelques bases et j'ai adoré l'idée de placer l'éponyme à notre époque. Quoi de mieux avec les nouvelles technologies : j'aime voir Sherlock sortir son portable dès qu'il le peut pour trouver un renseignement. Je trouve l'idée des écritures sur le côté pour les indices vraiment bien trouvé et bien plus accrocheur (même si des fois ça me semble aller un peu vite), et le fait de débiter des remarques à une vitesse qui me semble aller plus vite que la lumière me rend toute bouche bée devant l'observation extraordinaire de notre beau Sherlock. Non mais vous aussi vous avez dû dire à un moment "Ah-ouais..." ! J'arrivais même plus à lire mes sous titres tellement c'est rapide (il faudrait d'ailleurs que je revois quelques passages des deux derniers épisodes sortis).
Pour ce qui est de son lien, son "amitié" avec John, on peut dire qu'elle est tout à fait singulière ! J'aime énoooormément l'ambiguïté constante sur le fait qu'ils soient un couple, et surtout que Sherlock soit gay (?) (ou pas d'ailleurs, c'est impossible de savoir, il semble n'aimer personne, même avec Irène c'est compliqué à comprendre).

La saison 1 était vraiment très bonne et m'a rendu totalement fana de la série. J'ai comme beaucoup une préférence pour l'épisode 1 et 3, en délaissant le deuxième qui était beaucoup plus lent et moins... moins Sherlock. Comme le dit bien Tyr, Moffat montre vraiment le coeur de la série Sherlock, il est celui qui fait des épisodes bien plus rapides où tout s'enchainent avec énormément d'humour et Mark Gatiss privilégie pour l'esthétique et l'atmosphère. Je ne crache pas non plus sur ses épisodes qui sont vraiment géniaux. Bref, la fin de saison 1 m'a laissé totalement sur ma faim (comme tout le monde) et j'ai adoré découvrir l'ennemi intellectuel et quelque peu meurtrier psychopathe : Moriarty, dans toute sa splendeur. Bizarrement, je l'adore. Fou, mais drôle. Le côté noir de Sherlock. Ah, et j'apprécie de plus en plus le personnage de Mycroft (son nom me fait penser à Microsoft, ça en devient génant). Au départ je le voyais plutôt comme le frère ennemi, le préféré de la maman. Mais même si leur lien est tendu, leurs chamailleries m'attendrissent. Sherlock et lui sont siiiiii mignons.

Bref, pour ce qui est de la saison 2 qui vient à peine de commencer, elle a élevé la barre bien haut. Trop haut peut-être. J'ai totalement gagatisé devoir l'épisode 1, et depuis je me passe en boucle la vidéo de KatrinDepp - Too late for Logic (que je conseille ab-solument pour ceux, pour tous en fait, qui ont aimé l'épisode !!). J'ai complétement adhérer à Irène Adler, qui est un personnage fascinant, bien qu'un peu trop sentimental par rapport à Sherlock, ce qui lui a causé sa part. J'ai aimé absolument tout l'épisode (le coup du drap, oh my god ! Oui oui Tyr, on avait tous envie qu'il le lâche totalement) à la fois dans la beauté des cadrages et de la manière de filmer, l'humour et l’intrigue principale (bon, j'avais deviné depuis le depuis que Irène était "avec" Moriarty...). Pour ce qui est de l'épisode 2, je rejoins Tyr et GiveMeVicodine : il était bon, mais moins que le précédent. Évidemment. Un peu lent, et pourtant c'est un peu difficile pour que je trouve ça lent. Mais quand on est habitué à la rapidité de Moffat, c'est dur de s'ajuster à des plans de forêts et des scènes montrant un jardin qui n'arrête pas de s'allumer. Bon j'ai quand même bien flipper (mon dieu que je deviens trouillarde. Pourtant j'aime les films d'horreurs). Pour le brouillard, j'avais deviné, le fait qu'ils étaient drogués, aussi. Mais ça ne m'a pas dérangé parce que je mets de côté ce que j'ai supposé pour mieux profiter de l'épisode.
En tout cas, la fin est vraiment prometteuse pour la suite ; que j'attends avec beaucoup d'impatience. Ou pas, parce qu'après il faudra attendre encore. Mais comme d'autres j'ai eu la réflexion : qu'elle idée de faire sortir le psychopathe ? Mycroft n'a pas pu échapper à l'inquiétante déclaration d'amour de Moriarty pour Sherlock. Pas possible. Donc une attente quelque peu perplexe.

Pour finir : oui Bienvenue Esllava ! Tu ne pourra plus t'en décrocher !
_________________
Revenir en haut
Tyr
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 18 Jan 2010
Messages: 1 760
Localisation: La Réunion
Féminin Scorpion (23oct-21nov)

MessagePosté le: Sam 14 Jan 2012 - 11:52    Sujet du message: [Série UK] Sherlock Répondre en citant

Smaarties a écrit:

Je ne ferais pas de commentaire aussi long que ceux de Tyr, qui soit dit en passant me font toujouuuuuurs autant rire et hocher de la tête en signe d'accord (ou pas des fois), mais j'espère ne pas être assez fatiguée pour écrire quelque chose de constructif...


Merciiiii Et bienvenue sur le topic Smarties, je ne crois pas t'avoir croisée souvent hors de la partie Dr Who saison 6. On n'est pas très nombreux à commenter cette année, ce doit être dû à la diffusion en tout début d'année quand tout le monde se remet des fêtes/reprend le boulot/les études : du coup tes posts détaillés sont encore plus bienvenue. Okay A bientôt pour l'épisode 3.

PS Moi aussi j'ai tendance à voir Microsoft quand les subs annoncent Mycroft, c'est con le cerveau humain. Laughing
_________________
Vous avez survécu à mes avalanches de mots? N'hésitez pas à découvrir mes articles sur différentes séries TV sur le site SerieViewer (ceux qui commencent en général par Et si...) http://www.serieviewer.com/articles/thematiques
Revenir en haut
Esllava
[Centurion solitaire]

Hors ligne

Inscrit le: 08 Jan 2012
Messages: 77
Féminin Lion (24juil-23aoû) 猪 Cochon

MessagePosté le: Sam 14 Jan 2012 - 13:37    Sujet du message: [Série UK] Sherlock Répondre en citant

Haha merci pour ce bienvenue ! Et merci aussi pour ton commentaire ! (j'aime les longs commentaire, mais je n'ai jamais été douée pour les écrire, sauf si ils touchent de près ou de loin à HP.)
I am Sherlocked !

EDIT : Ce soir, Sherlock sur la BBC1 <3
_________________
- There's an old Earth saying, Captain. A phrase of great power and wisdom, and consolation to the soul in times of need.
- What's that, then?
- ALLONS-Y!
Revenir en haut
Smaarties
[Conquête du Cpt Jack]

Hors ligne

Inscrit le: 03 Juil 2011
Messages: 105
Localisation: Au coeur du Tardis
Féminin Taureau (20avr-20mai) 狗 Chien

MessagePosté le: Dim 15 Jan 2012 - 19:27    Sujet du message: [Série UK] Sherlock Répondre en citant

Citation:
Merciiiii Et bienvenue sur le topic Smarties, je ne crois pas t'avoir croisée souvent hors de la partie Dr Who saison 6. On n'est pas très nombreux à commenter cette année, ce doit être dû à la diffusion en tout début d'année quand tout le monde se remet des fêtes/reprend le boulot/les études : du coup tes posts détaillés sont encore plus bienvenue. Okay A bientôt pour l'épisode 3.

PS Moi aussi j'ai tendance à voir Microsoft quand les subs annoncent Mycroft, c'est con le cerveau humain. Laughing


Mais de rien Smile ! Oui, je n'écris pas si souvent que ça, même si je le voudrais. Mais je pense bientôt me déchaîner sur le forum et essayer de mettre des commentaires (plus ou moins grands) sur de nombreux topics. En tout cas, c'est vrai que si j'avais moi un peu plus de temps avec mes cours, j'aurai commenté depuis longtemps !

PS : Je suis rassurée, je ne suis pas la seule à faire cette erreur x) !


Esllava a écrit:
Haha merci pour ce bienvenue ! Et merci aussi pour ton commentaire ! (j'aime les longs commentaire, mais je n'ai jamais été douée pour les écrire, sauf si ils touchent de près ou de loin à HP.)
I am Sherlocked !

EDIT : Ce soir, Sherlock sur la BBC1 <3



Aaaah une fan d'HP Mr. Green ! Tu devrais faire un tour sur le topic dédié, très très peu de personnes ont écrit, et pourtant je sais qu'il y a de nombreux fan (je suis la dernière à avoir commenter, et avec un long commentaire. Donc, j'espère te voir sur ce sujet là Mr. Green !

Ce soir Sherlock : Ouiiiiiiii ! Mais je pourrais pas le voir... trop tard, et je ne me risque pas à le regarder sans les sous-titres, je pourrais jamais comprendre ses grands discours ! Mais je suis tellement pressée !!!!
_________________
Revenir en haut
GiveMeVicodine
[Face of Boe]

Hors ligne

Inscrit le: 05 Avr 2010
Messages: 694
Localisation: Partagée entre Nancy et le TARDIS...
Féminin Capricorne (22déc-19jan)

MessagePosté le: Lun 16 Jan 2012 - 23:15    Sujet du message: [Série UK] Sherlock Répondre en citant

( je me lance donc avec la première review postée du final de la saison 2, bien avant celle de Tyr, qui risque d’éclipser la mienne )

Je ne sais pas comment je pourrais vraiment commencer cette review. En fait, mon avis pourrait se résumer facilement par un "wahouuuuuu " ou par une emoticone d'un personnage qui secoue son poing tout en criant "MOFFAT!!".
Bien que très intéressantes visuellement parlant, je ne pense néanmoins pas que ces reviews résumeraient complètement ce que j'ai pensé de cet épisode. Me voilà donc obligée de développer un peu tout ça...

Comme je l'ai déjà dit à certains après avoir vu seulement 10 minutes de ce final : Sherlock, ce n'est pas une série c'est de l'art. Une phrase anodine certes, qui m'est venue après seulement quelques minutes, comme une révélation, à un moment où je n'étais même pas sûre de la qualité du reste de l'épisode.
Et pourtant, cette perfection est visible dès les premières minutes: je passerais sur la musique et le visuel, toujours impeccables et sur les acteurs (particulièrement Andrew Scott que je trouve fabuleux en Moriarty) et je me concentrerais donc sur l'épisode en lui même.

Et que dire sur cet épisode? Et bien simplement qu'il regroupe tout ce que j'aime dans Sherlock. C'est rythmé, intense, passionnant et diablement intelligent. Tout le déroulement de l'histoire est visible depuis les premières minutes et pourtant la réalisation est sans fautes et l'épisode proprement hypnotique.On a aussi droit ici, à un épisode plus centré sur la psychologie des personnages et plus sombre, étouffant, à la manière du piège qui se referme au fur et à mesure sur Sherlock.

Un grand homme, un jour a dit : "This is when you learn that they pretty much never say 'Thanks' when you save hem" (1) et je pense que c'est le point central de l'épisode: à la fois l'ingratitude des policiers qui ont travaillé avec Sherlock et qui le détestent pour ces manières antisociales et irrévérencieuses malgré l'aide qu'il leur a apporté, opposé au tourment des "fidèles" de SH, Watson en tête et qui n'arrivent à démêler le vrai du faux.
Et il faut dire qu'on peut les comprendre. Moriarty a un avantage considérable sur Sherlock, il est aussi intelligent que lui, mais en tant que génie du mal (et il faut reconnaître qu'il se défend très bien de ce côté là) il n'a pas de limites, pas d'attaches dont on pourrait se servir contre lui, pas de sens de la moralité… et il n'hésite pas à se servir de cet avantage pour tenir sa promesse de la saison 1 ("I will burn the heart out of you" pour ceux qui l'aurait oublié)
La confrontation entre ces deux entités est toujours particulièrement intéressante d'ailleurs, d'autant plus qu'elle est sublimée ici par les différents parallèles avec les contes de Grimm.
Cette dualité entre Holmes et sa Némésis a aussi le mérite de montrer un visage de plus en plus humain à SH, à l'image de sa discussion avec Molly et de la scène sur le toit, juste avant le saut, entre autres , et j'aime le développement subtil de cet aspect dans la saison 2.

Parlons maintenant de la fin, très intéressante et aussi un peu risquée. Voir les réactions face à la mort de SH est quelque chose qui me plaît, mais je ne peux pas m'empêcher de me demander comment va reprendre la saison 3, tout en espérant que cela reste crédible et que cela ne soit pas tout simplement passé à la trappe (il est à parier néanmoins que Molly a un rôle dans cette résurrection mystérieuse… ^^ ).
Au fond de moi, j'espère que Moriarty n'est pas mort, même si tout semble indiquer le contraire (mais sait-on jamais après tout Sherlock ne l'est pas vraiment, envers et contre tout, alors pourquoi pas lui? Mr. Green ) …..
Après tout “Every fairytale needs a good old fashioned villain"

Je ne mentionnerais pas plus la fameuse scène de fuite où Sherlock et Watson sont menottés l'un à l'autre mais j'avoue avoir entendu une bonne partie du fandom se mettre à crier à ce moment là Mr. Green

Pour conclure, je voudrais juste dire un grand bravo à Stephen Thompson qui a écrit cet épisode, on lui pardonnera donc amplement son "The Curse of the Black Spot" après un final comme celui-ci







(1) oui je cite Bobby Singer et je dis que c'est un grand homme si je veux Razz
_________________

Keep calm, Grab the salt, Don't blink & Text Sherlock
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Melyssa
BOT Saver
BOT Saver

Hors ligne

Inscrit le: 26 Sep 2009
Messages: 658
Féminin Scorpion (23oct-21nov) 牛 Buffle

MessagePosté le: Lun 16 Jan 2012 - 23:39    Sujet du message: [Série UK] Sherlock Répondre en citant

Et maintenant je remonte d'un étage pour lire le message posté pendant que je tartinais. J'aime faire les choses dans l'ordre



(Globalement, ce qu'on ressent à la sortie de l'épisode, c'est cet amour irraisonné qu'ont les auteurs pour la presse écrite
)



Episode 2.03: le côté pile vs le côté face 



Admirez un peu mes références, le two sides of a same coin me vient tout droit du grand Dragon dans Merlin (qui l'a lui-même piqué ailleurs de toute façon): Si Sherlock et Moriarty sont les deux faces d'une même pièce, alors c'est aujourd'hui que l'on tire à pile ou face. (sinon y a aussi facilement moyen de caser batman et le joker, pourquoi pas. Gandalf et Saroumane. Will Schuester et Sue Sylvester (laissez-moi 5 minutes et je recaserai toutes les séries de la CW dans la foulée))

So, pour reprendre l'expression favorite d'une certaine Mels: penny in the air....

...Et en premier choit un titre. The Reichenbach fall. Jolie pirouette, un s disparait et les chutes de Reichenbach deviennent la chute du Reichenbach. Histoire de nous rappeler dès le départ que ces gens ont un vrai don pour utiliser le matériel fourni par l’œuvre originale.


L'année 2011 n'a pas été des plus glorieuses pour Steve Thompson et pourtant je ne m'inquiétais pas plus que ça puisque vu l'importance de l'épisode, j'imaginais bien que la copie serait minutieusement revue par la haute autorité supérieure. Je n'ai pas toujours été très fan de la réalisation, certes très riches, mais je me suis sentie écrasée par certaines transitions franchement surchargées. Mais je l'ai beaucoup aimée à d'autres moments, notamment lorsqu'on s'en sert comme clé pour "le saut final", nous rappelant comme Watson ne regarde définitivement pas assez avec ses yeux et beaucoup trop avec ses émotions.
J'ai aussi aimé la façon dont était filmée la scène de Moriarty buvant le thé chez Sherlock. Ca souligne tout d'abord la folie de Moriarty évidemment, mais ça nous fait aussi perdre nos repères, à nous petits téléspectateurs lambda, accentuant ce léger sentiment d'exclusion que l'on ressentirait en étant coincé entre le génie numéro 1 et le génie numéro 2: on ne doute pas qu'une partie de la conversation nous échappe complètement et qu'on est tellement à la remorque qu'on se rend à peine compte que l'on subit l'équivalent intellectuel du verre de trop qui nous fournit la fatale demi-seconde de temps de réaction supplémentaire.
Comme souvent, la clé finale de l'épisode est donnée dès cet instant. Les êtres proches d'un homme sont sa plus grande faiblesse, nous dit Moriarty. Avant d'enchaîner avec sa question: as-tu trouvé quel était le dernier problème?
Et comme souvent, la clé finale de l'épisode est donnée dès cet instant. Les êtres proches d'un homme sont sa plus grande faiblesse, nous dit Moriarty. Avant d'enchaîner avec sa question: as-tu trouvé quel était le dernier problème?


Enfin, l'ensemble dépote méchamment tout de même. C'est presque une mauvaise chose d'avoir Sherlock en janvier. Ça plombe un peu le reste de l'année .


Je me doutais que l'on aurait ce genre d'introduction. Vu que la pseudo mort de Sherlock à Reichenbach est peut-être le spoiler le plus éventé de toute l'histoire de la fiction, autant pour l'ouverture miser sur l'émotion plutôt que sur le suspens. Et tant qu'à faire, ça permet aussi de remettre tout le monde sur un pied d'égalité, entre ceux qui connaissent Le Dernier Problème et ceux qui sont restés farouchement hermétiques à Sherlock Holmes en dehors de la série ( y a bien un quelqu'un dans le monde qui ne savait pas que Reichenbach, en allemand, ça voulait dire " Richard Brooks Holmes il a fait plouf" Razz ).


Parlant de ces choses que tout le monde sait, joli chapeau Mr Holmes Mr. Green . Sherlock se prête régulièrement à ce genre de connivences avec le public et j'adore ça. Pour cet épisode, je m'inscris donc au fan club de "it isn't a deersalker hat. It's a Sherlock Holmes hat". Levez la main tous ceux qui connaissaient le vrai nom des "casquettes à la Sherlock Holmes"


J'ai posté la semaine dernière en commentaire sur un autre forum "j'espère avoir une jolie danse entre les Holmes et Moriarty", et j'aurais dû me douter que le petit Jimmy me prendrait au pied de la lettre et se mettrait à valser devant les joyaux de la couronne Rolling Eyes . Mais quel bonheur de pouvoir se goinfrer de Moriarty cette semaine (heureusement notez parce que ça va être un peu plus compliqué à l'avenir xD). Et après toutes ces séries ou tout le monde se prend au sérieux, ça a quand même quelque chose de jouissif de voir un taré sous une casquette ridicule foutre la ville à sac en cliquant sur l'icone d'un petit cochon .
Et puis on le savait déjà depuis la saison 1, mais Andrew Scott est assez exceptionnel dans le rôle. Il nous propose une "folie subtile" (ça veut rien dire, faites semblant) et passe d'un registre à l'autre avec la facilité d'un gosse en plein jeu de rôles dans la cour de l'école (si si c'est un compliment, y a pas meilleur acteur qu'un gamin qui joue à spiderman contre le Super-Bouffon à la récré). J'ai été particulièrement bluffée par la scène dans l'apart de la journaliste, où on ne voit rien d'autre que son regard changer du tout au tout dès que la blonde tourne la tête et que seul Sherlock peut le voir. Brillant.

Et la 2e perle de cette scène a été Watson, qui démarre au quart de tour dès que l'on touche à son copain et qui apporte indirectement de l'eau au moulin de la journaliste en se mettant aussi vite à brailler - on n'est rarement super sûr de la fiabilité de ce qu'on avance quand on démarre la défense aussi violemment. Parce qu'aussi fort que Watson puisse dire à Sherlock qu'il n'a jamais douté une seule seconde, il doit bien y en avoir eu une, de seconde, au fin fond du dedans de lui, où il a entendu les voix du doute. Je veux bien croire qu'au bout de cette seconde il ait choisi de ne pas les écouter, mais il les a forcément entendues. Même en tant que spectatrice, ayant donc vu toute la partie cachée de l'histoire, j'ai dû avoir une demi-micro-seconde de doute à un moment donné (ok, si je suis 100% honnête, c'était même probablement un peu plus que la demi-micro-seconde. Cet épisode arrive à nous coller des instants de doute même en ayant vu Moriarty agir en coulisses)
Mais au bout du compte, Watson reste Watson, plus fidèle qu'un labrador et avec une vraie capacité à suivre son instinct plutôt que le bruit de la foule (en ça il nous bat à peu près tous si on est honnête avec nous-même. Watson est un génie aussi dans son registre).

On soulignera quand même tous les efforts qui ont été fait pour aboutir à enfin voir Sherlock et Watson se promener main dans la main (quand on décide de passer au stade supérieur du sous entendu, les menottes c'est toujours efficace ).



Mais tout de même, le plus triste dans le fait qu'on n'ait que 3 épisodes, c'est que c'est au moment où on commence à prendre le pli et à se faire à la manière de penser de la série (et donc à deviner des trucs et à se sentir intelligent - même si on ne devine que les détails périphériques xD) que ça s'arrête.
Entre autres choses, et comme bien d'autres, j'avais Molly. 2 fois.
La première lorsque Holmes tique en l'entendant dire qu'elle ne sert à rien. Forcément, en disant ça elle se rendait instantanément indispensable pour la suite, d'autant qu'elle est quand même un peu légiste et que Holmes, avec son allure de Time Lord un 22 avril 2011, devait déjà cogiter à quelle serait son issue de secours une fois passée l'heure du décès. J'avais donc depuis un moment une bonne idée du service qu'il allait lui demander en allant la trouver.
La deuxième lorsque Moriarty énumère les potos à Sherlock et zappe allègrement Molly. Les yeux de Sherlock soulignent bien l'importance de l'omission, on ne peut que comprendre qu'elle est effectivement une partie de la faille dans le plan de Moriarty que Sherlock prévoit d'exploiter. (Cela dit, si j'avais envisagé que le corps supplémentaire pour le numéro de voltige et la mise en frigo serait éventuellement celui du dit Moriarty (et je le valide jusqu'à preuve du contraire), je n'avais pas pensé qu'il pourrait être déjà mort au moment de dégringoler (je sais, c'est cruel, mais pendant une bonne partie de la "scène du toit", je l'imaginais être balancé vivant). Faut dire qu'il faut s'appeler Moriarty pour aller jusqu'à cet extrême pour gagner une partie qui pour lui n'a pour enjeu que... le fait de gagner la partie) .
Par contre j'ai eu l'air bête avec le code magique "sésame ouvre-toi". Parce que j'ai compris assez rapidement que le code n'avait pas été planqué dans l'apart mais dans la tête à Sherlock, et que c'était après ça que courraient les tueurs de la rue. Et moi de m'énerver toute seule contre ma télé, mais que t'es nouille Sherlock, m'enfin, c'est évident!!! Et voilà que la ptite fouine me rie au nez en même temps qu'à celui de Sherlock: pauvre truffe, y a pas de code magique!!! ... Oups Embarassed . (Bon d'un autre côté les 2 Holmes se sont fait berner aussi. Pi moi au moins j'y ai pas cru au point de sacrifier mon frère Rolling Eyes )


Mais après tant de courses poursuites, de suspens haletant et de vols plannés, faudrait pas croire que Sherlock n'est pas aussi une série capable de vous faire pleurer. Et m*rde, j'ai été retournée comme un gant par le discours de Watson devant la tombe de son ami. Y a-t-il supplique plus déchirante qu'un simple "please don't be dead, just stop it"? Une part de lui le pense sincèrement. Une part de lui sait Sherlock capable d'avoir monté un coup pareil et d'avoir ce choix d'arrêter d'être mort. Mais pour une autre part de lui, tout ça est on ne peut plus vrai. Et ça n'est que douleur. C'est d'autant plus pénible qu'on sait que cette douleur pourrait cesser si seulement, après ces mois passés auprès du maitre, il avait fini par simplement apprendre à observer. Alors il aurait vu celui qui se dressait là, si près de lui que c'en est cruel pour chacun d'eux. Il aurait vu lequel des deux joueurs avait finalement gagné la partie (ou presque)...


... and this is where the penny drops.
_________________


Dernière édition par Melyssa le Jeu 19 Jan 2012 - 21:07; édité 2 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur Skype
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 12:33    Sujet du message: [Série UK] Sherlock

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Doctor Who Index du Forum -> Le Tardis -> Autres univers et dimensions -> Investigation & Policier & Thriller Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 314, 15, 1632, 33, 34  >
Page 15 sur 34

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com