Doctor Who Index du Forum
 
 
 
Doctor Who Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion


Bilan: le 6ème Docteur

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Doctor Who Index du Forum -> Doctor Who -> Les anciennes saisons et films -> Docteur 6
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Tyr
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 18 Jan 2010
Messages: 1 773
Localisation: La Réunion
Féminin Scorpion (23oct-21nov)

MessagePosté le: Jeu 19 Aoû 2010 - 11:28    Sujet du message: Bilan: le 6ème Docteur Répondre en citant

J'ai (enfin) vu tous les épisodes avec Colin Baker et il est donc temps de faire un petit bilan de ces deux saisons. En bonne prof je ferais bien sûr trois parties: les intrigues, la compagne et le Docteur. Smile

Les intrigues: très inégales, comme dans toutes les anciennes saisons je trouve, elles peuvent parfois être tout à fait intéressantes mais souffrent en général de deux défauts récurrents.

D'abord le coté pseudo-scientifique est en général parfaitement ridicule, même pour la littéraire bornée que je suis. Manipulations génétiques renversées intégralement et sans séquelles en un tour de main, techno babble hilarant; trop grande utilisation du "I'll explain later" pour pallier à l'absurdité de certaines réussites impossibles du Docteur (même si parfois on sent l'auto-dérision dans ce procédé)... Bref on a l'impression que les scénaristes ont tous souffert de flémigite aigue lorsqu'il s'agissait de donner des explications.

Et surtout (autre preuve de flémingite des scénaristes?), j'ai eu l'impression de ne voir que deux trois épisodes déclinés ad nauseam. Je n'ai rien contre les thèmes récurrents mais là ça frisait le radotage:

-Les manipulations génétiques secrètes faites par les méchants sur le pauvre peuple: on les retrouve dans Vengeance on Varos, The Mark of the Rani (seul épisode où ce thème est traité de manière crédible et présente un intérêt pour l'intrigue), The two Doctors, Mindwarp et Revelation of the Daleks. Oh, et le méchant de Timelash est le résultat d'une mutation génétique faite par erreur, de même que les méchants de Terror of the Vervoid.

- Le méchant se faisant passer pour un gentil et manipulant les gens contre le Docteur: On retrouve bien sûr ce thème dans toute la saison 23 avec notre ami le Valeyard, mais aussi dans The Mark of the Rani (elle se fait passer pour une vieille femme du village) et Revelation of the Daleks (Davros se fait passer pour le Great Healer).

-Le méchant pas si méchant qui change de camp et aide le Docteur: Le Time Lord ami du Docteur dans Twin Dilemna, Lytton dans Attack of the Cybermen, le gouverneur dans Vengeance of Varos, le généticien fou dans The two doctors, l'assassin dans Revelation of the Daleks, Glitz dans The Ultimate foe et même, d'un certain coté, le Master dans ce même épisode. Bref, un quasi chelem pour ce thème!

Il y a bien d'autres thèmes trop récurrents mais ceux-là sont les pires et donnent donc l'impression que ces différentes intrigues, pourtant parfois très bien, sont du réchauffé.

Cela dit tout n'est pas à jeter. Déjà ces saisons font souvent preuve d'une grande auto-dérision (il y a de quoi cela dit Smile ): je pense en particulier à The Mark of the Rani, dans la scène où Six évite la poulie de manière impossible et donne une explication qui ne satisfait visiblement personne, pas même Peri. Ou dans le même épisode lorsque ce pauvre Docteur se retrouve dans des situations plus ridicules les unes que les autres (ligoté à un wagon roulant à grande vitesse ou, mon favori, attaché à une perche entre deux arbres avec une mine sous les fesses). Et même dans The Two Doctors, lorsqu'il parvient au début à se libérer de manière tout aussi impossible et nous sort un "I'll explain later" visiblement ironique.

De plus certains thèmes traités sont excellents: la société totalitaire dans Vengeance of Varos qui fait du peuple, représenté par un couple de téléspectateurs, de véritables monstres prenant les exécutions pour d'amusants spectacles. Les manipulations de Davros dans Revelation of the Daleks sont également très bien trouvées, tout comme l'inclusion d'H G Wells dans Timelash. Quant-au Valeyard, je persiste à penser qu'il est le meilleur personnage de ces deux saisons même s'il est hélas desservi par un scénrio faiblard.

Bref, de bonnes idées mal traitées et trop utilisées, c'est ce qui pour moi caractérise ces deux saisons.

Passons à Peri: bon, si vous avez lu ne serait-ce qu'une seule de mes reviews sur ces deux saisons, vous savez que je la trouve insupportable. Elle m'a presque fait regretter Mel, la stressante compagne de futur Six et de Seven. J'aime que les compagnes sachent répondre séchement au Docteur (ahhh, Donna^^) mais elle ne fait QUE ça! Elle passe sont temps à se plaindre, à demander pourquoi ils sont là et pourquoi ils ne retourneraient pas au TARDIS: mais pourquoi donc a-t-elle choisi de suivre le Docteur? et bon, je comprends bien que le rôle d'une compagne soit de se faire kidnapper de temps en temps pour montrer l'ingéniosité du Docteur: mais en moyenne 3 fois par épisode??? son seul point positif est qu'elle est mignonne, ce qui donne au moins un intérêt esthétique que ce opauvre Colin Baker ne peut pas fournir. Smile

Quant-à Six, je ne peux pas dire que je ne l'aime pas: il a de marrantes répliques et il est en lui-même très drôle. Mais ce n'est pas le Docteur. C'est la première fois que je ressens ça. J'ai vu des épisodes avec tous les Docteurs et j'ai toujours réussi, même si j'en aime certains plus que d'autres, à admettre qu'il s'agit du même personnage (même si c'est pour moi assez dur avec le premier): là, non. Il s'agit d'un homme ayant on ne sait comment trouvé un TARDIS et tentant sans grande conviction d'imiter le Docteur.

Le docteur est un héros: chacune de ses incarnations a ses défauts qui le rendent à la fois plus crédible et plus attachant mais tous jusqu'à présent ont cette classe "doctoresque" donnant l'impression que le personnage arrive à sauver la situation sans trop de difficulté grâce à son génie. Six semble, pour reprendre les mots de Coluche, être arrivé premier à un concours de circonstance et sauver la situation par chance ou avec une aide extérieure cruciale (les daleks de Skaro et l'assassin dans Revelation of the daleks par exemple).

Cette classe se retrouve dans sa manière de se tenir (les premier et 3ème Docteurs), de parler, de montrer son intelligence supérieure... Six est un clown! Je ne parle pas seulement de son horrible costume, même s'il est clair que cela joue beaucoup, mais de sa façon de s'offusquer 20 fois par épisode sur ce que lui dit Peri (je peux comprendre qu'elle soit stressante cela dit^^) le tout sur un ton d'histrion franchement désagréable.

Le Docteur sauve des planètes au prix parfois de lourds sacrifices mais en tentant au maximum de préserver chaque vie. Six tue, souvent indirectement mais parfois directement! Et pas seulement des daleks ou des cybermen mais aussi des humanoïdes! Et quand il est responsable d'une mort, non seulement il n'en est pas triste mais semble au mieux être indifférent, au pire en plaisanter!

Bref, Six n'est pas le Docteur pour moi: et je ne pense pas que ce soit la faute à Colin Baker car même un acteur exceptionnel ne pourrait pas faire d'un clown sympathique mais mal luné et qui tue sans scrupules un Docteur convaincant. Dommage car parfois, au détour d'une phrase, j'apercevais l'ombre du Docteur: son coté affectueux lorsqu'il tente de convaincre Peri de ne pas l'accompagner dans sa mission suicide à la fin de Timelash, son mépris du danger et sa grande gueule lorsqu'il abreuve le Valeyard de sobriquets ridicules... Mais pour moi les scénaristes, en tentant (ce qui est un but tout à fait louable) de faire un Docteur à la personnalité distincte de ses prédécesseurs, ont créé un personnage qui n'est qu'un reflet déformé de ce qu'il devrait être. Ces deux saisons me laisseront donc une sensation de déception: ce qui aurait pu être excellent a été gâché par des facilités scénaristiques et des choix de caractérisation très discutables.
_________________
Vous avez survécu à mes avalanches de mots? N'hésitez pas à découvrir mes articles sur différentes séries TV sur le site SerieViewer (ceux qui commencent en général par Et si...) http://www.serieviewer.com/articles/thematiques
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 19 Aoû 2010 - 11:28    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Les Pommes c'est bon
[Face of Boe]

Hors ligne

Inscrit le: 28 Juil 2012
Messages: 660
Masculin Capricorne (22déc-19jan)

MessagePosté le: Sam 28 Juil 2012 - 15:43    Sujet du message: Bilan: le 6ème Docteur Répondre en citant

Ayant moi-aussi fait un bilan sur ce docteur sur un autre forum, je me dis que le poster ici serait adapté :

"Parlons premièrement du docteur ; je savais que Colin était fort peu apprécié, stagnant le plus souvent en bas des "favorite doctor pool" avec McGann, et que son ère est considérée comme l'un des pires bordels de l'histoire du show, on-screen comme off-screen ; après m'être un peu documenté sur les behind the scenes, j'ai commencé le visionnage, et je dois dire que j'adore le sixième docteur.

Sisi.

J'adore sa façon sonore et souvent quasi-agressive de s'exprimer, j'adore son aspect ronchon qui cache un certain bon fond, j'adore sa façon de délivrer ses répliques, j'adore ses mimiques, j'adore le contraste complet qui forme avec la plupart des autres docteurs, particulièrement le cinquième duquel il est le successeur direct !

J'apprécie même son costume ! Totalement over-the-top, quasi-kitchissime et instantanément reconnaissable, je trouve qu'il sied le personage à merveille, tout en offrant un certain contraste avec sa personnalité ; on avait demandé à l'équipe de production de rendre le docteur plus sombre, ça a plus ou moins marché, mais le résultat était clairement visible x).

Je souhaite mettre quelque chose au clair : Souvent, très souvent, j'ai trouvé que le sixième docteur, l'acteur comme le personnage, était le meilleur élément de l'épisode.

Et dire qu'apparemment, Colin Baker est à son meilleur dans les dramas audios, dont certains sont des adaptations que je désirais de la "saison perdue" qui avait l'air vraiment pas mal (retour du celestial toymaker **).

Son personnage y serait un peu différent, pour le meilleur, apparemment... J'ai hâte d'écouter tout ceci !

Sur-ce, passons à quelques rapides ressentis sur ses épisodes (ça spoile bien, hein) :

The Twin Dilemma : J'ai très rapidement connu sa réputation, et je n'ai pas été déçu ! Mention spéciale à la vitesse à laquelle le docteur fait un tour à 180° avec cette incarnation, et à la plupart des scènes ayant un rapport au plan du méchant, qui ont un petit côté "so bad it's good".
Le jeu d'acteur des jumeaux m'a marqué, je ne sais pas pourquoi.
Enfin, leurs scènes restent supérieures à la fille qui tente de donner un coup de pied au myrka dans warriors of the deep x).
Attack of the Cybermen : J'ai bien aimé cette histoire. Le sixième réparant le circuit caméléon est une touche fun. Pas grand chose à ajouter sinon ; une entrée agréable dans la première saison de Colin Baker.

Vengeance on Varos : J'ai beaucoup aimé cette histoire ; les décors, l'ambiance, le côté dystopique, Sil, méchant intéressant si il en est (fun fact : l'acteur a fait un documentaire sur un chef viking qui aurait eu le même handicap que lui)... C'est relativement violent pour du doctor who par contre, je comprends que la série ait été critiqué à ce niveau là.

The Mark of the Rani : Vous voyez, je me disais que la période du sixième n'était pas si mal, et, malgré un départ douloureux, le reste était franchement sympathique, et que les critiques venaient sans doute plus du personnage du docteur que d'autre chose.
Puis j'ai vu cet épisode ; pas hideux, mais franchement plat, et avec des dialogues assez étranges (“Murderous would be more apt”... de la bouche de Péri Oo ?).
Entre ça et dimensions in time, la Rani fut pas gâtée.
Les décors sont très jolis par contre.

The Two Doctors : J'attendais beaucoup de celle-là, une histoire avec un duo de docteurs pareil, après tout !...
J'ai été très déçu. Pour faire court, j'ai eu l'impression qu'on pouvait remplacer two par un type lambda kidnappé par le méchant aux gros sourcils sans que ça change fondamentalement l'histoire, une occasion ratée quoi.
Enfin, y'a un two vieilli en couleur dedans, qui interagit certe peu avec six, mais bon, c'est toujours ça de pris, hein.

Timelash : Une certaine réputation ici également, et une plus proche de celle de Dimensions in time que de City of death...
J'aime bien le maquillage du méchant.

Revelation of the Daleks : Peut-être la meilleure histoire avec Baker, qui est, ironiquement, peu présent.
Des thèmes assez sombres ici, ça aide à comprendre les critiques (cf Vengeance on Varos). Mais une histoire sacrément bonne !

The Trial of a Timelord : Ambitieux, pas toujours extrêmement réussi, mais bon, ils ont essayé, et certains concepts sont vraiment intéressants (le valeyard pour ne citer que lui).
Les passages entre scènes d'épisodes plus modestes/scènes dans le tribunal peuvent un peu faire sortir de l'histoire, mais sont par moment assez croustillantes, enfin, si l'on apprécie la personnalité du sixième docteur ; ça permet aussi quelques sympathiques opportunités, comme le ligne sur l'inutilité des scènes montrées au début de la deuxième histoire qui caresse le quatrième mur, ou le faux tribunal dans la matrice vers la fin.

En un peu plus de détails :

The Trial of a Timelord : The Mysterious Planet : Sympathique ; le sixième est moins dur qu'avant avec Péri, on sent que durant l'éllipse entre cette aventure et la saison précédente, ils se sont rapprochés. Oh, et y'a Sabalom Glitz. Le coup des livres sacrés est bien plaisant, la scène de la lapidation et voir le docteur réagir à ses propres "coups de génie" sont des choses merveilleuses.
Ça pose le mystère sur l'emplacement de la Terre et quelques autres trucs qui reviendront plus tard ; ça commence plutôt bien !

The Trial of a Timelord : Mindwarp : Gros bourrin qui gueule passe d'extrêmement lourd à assez drôle plutôt rapidement. L'histoire ne révolutionne rien mais est sympathique, il y a Sil, ce qui est toujours bon, et des décors qui massent la rétine.
La mort de Péri est franchement quelque chose de marquant, Nicola Bryant fait vraiment un bon job, et d'un point de vue scénaristique, c'est bien ficelé ; en se croyant abandonnée du docteur et subissant une opération peu ragoûtante, elle a peut-être eu l'un des destins les plus horribles de l'histoire des compagnons... Touchant.
Mais apparemment, la mort du type qui avait écrit l'avant dernière partie de l'arc sans avoir fini la dernière à fait que celle-ci fut écrite par le couple Baker, qui ont commis The Mark of the Rani, entre-autre, et l'ont "ressuscité"...
Apparemment, Nicola Bryant était frutrée de ceci. Moi aussi.
Puis, au final, finir avec gros bourrin qui gueule est assez débectant...

Enfin, tout ceci n'est arrivé qu'après ; ça continuait plutôt bien !

The Trial of a Timelord : Terror of the Vervoids : Pas terrible je trouve, sans doute la plus mauvaise partie du tout. Écrit pas le couple Baker aussi (qui n'ont aucun rapport avec four et six au passage)...
Le design des vervoids est assez particulier disons.
Oh, et concernant Mel... Je la trouve pas si horrible en tant que companion, sans être tout autant un personnage exceptionnel. Elle précède Ace aussi, ça n'aide pas. Mais sa coupe de cheveux est cool.

The Trial of a Timelord : The Ultimate Foe : Une conclusion sympathique, l'intérieur surnaturel de la matrice m'a bien plut, tout comme le twist sur la valeyard !
J'ai quelques problèmes avec l'écriture de la dernière partie mais bon, couple Baker oblige...

Je m'excuse d'avance si ce post contient quelques phrases/morceaux d'orthographes boiteuses, ce post étant comme souvent chez moi posté à plus d'une heure du matin, et je vous laisse sur les épicissimes derniers mots de six :
"Carrot juice, carrot juice, carrot juice.""
_________________
Revenir en haut
Capt.Jack
[Face of Boe]

Hors ligne

Inscrit le: 17 Nov 2009
Messages: 927
Masculin Capricorne (22déc-19jan)

MessagePosté le: Ven 7 Sep 2012 - 22:16    Sujet du message: Bilan: le 6ème Docteur Répondre en citant

Le pauvre six en plus d'avoir parfois des scénario proche du ridicule, car franchement j'adore les Daleks et les cyberman mais "Attack of the Cyberman" et "Revelation of the Daleks" décrochent le pompon ; mais c'est surtout qu'il arrive à avoir deux des pires compagnons à lui seul. Mel et Peri. Non franchement le pauvre quoi.
Bon je suis loin d'avoir tout vu. Je viens de voir Twin Dilema et commence tout juste le trial des time lords ^^
Mais Six reste meilleurs que Five pour moi.
Revenir en haut
lina
[Dark Lord of All]

Hors ligne

Inscrit le: 19 Fév 2012
Messages: 2 922
Féminin Bélier (21mar-19avr)

MessagePosté le: Dim 24 Fév 2013 - 01:56    Sujet du message: Bilan: le 6ème Docteur Répondre en citant

Suite de cette conversation... enfin... le bas de ce message en fait: http://doctorwho.xooit.fr/p113226.htm


Du coup j'en profite pour laisser un petit message sur Sixey!

Les Pommes c'est bon a écrit:
Toi aussi ?

Pauvre Six, heureusement qu'il a les audios...
et une fanbase loyale x) :

*caresse son badge *Sixth Doctor* *
(je représente une minorité, mais je préfère 100 fois regarder six que les saisons 8 et 9 avec Three ; et vu ce que j'ai entendu des deux suivantes, que je n'ai pas vues, de la part de certains fans, ça va sans doute être la même chose pour elles).



je trouve la saison 7 de pertwee vraiment très très bonne c'est vrai. À part certains trucs qu'au passage à la couleur c'est un peu foiré, mais par la suite des épisodes ils se sont rattrapés. Donc forcément la saison 8 et onwards m'a un peu déçue, cependant pour Pertwee, à part quelques scènes que je trouve très longues (les shoots de Unit...) j'ai vraiment aimé cette période ^^

J'adore Six! Il fait partie de mon top 5 (voit ma signature), mais c'est vraiment que grâce aux audios. Je trouve vraiment très peu de choses à sauver dans ses épisodes, à part le passage du "je serai ermite, je vivrai sur un astéroïde, tu seras mon disciple" et du "ton docteur est un vieux crouton de l'âge de pierre" xD... je sais pas trop.

Un mi-figue, mi-raisin pour la mort de Peri, c'est le chaos total dans cet épisode, et quand ça arrive, ça vient d'un coup, et on l'attend pas. Et la fin, on se retrouve qu'on aime Peri ou non, dans le même état que Six, complètement stunned. Je la haïssais et j'ai hurlé de joie 10 minutes quand j'avais réalisé qu'elle mourrait. Par contre, sa vraie fin, c'est vraiment gâché, et idiot. Sérieusement, elle, vivre avec Yrkanos? Oui et moi je suis K9 et je vis avec Jamie...

Le truc, c'est que ses compagnes ont contribué aussi à faire que je l'apprécie pas. Ça, couplé à des scénar' plutôt faibles, ça aide pas. C'est un peu pareil pour Eleven, lui je l'aime bien, mais Amy et les résolutions de saisons, font qu'il est bon dernier dans mon classement.

Le truc c'est que dans les audios c'est tellement bon, parce qu'il est tellement acide que s'en est jouissif presque. Et plusieurs fois il me fait rire aux éclats pour ça.

Pour revenir aux épisodes, parce qu'il y aurait que là où j'aurai du négatif à dire: des fois, comme dit précédemment, il fait trop office de Dark Vador. La fois qui m'a le plus choqué, ça reste dans The Two Doctors où il tue Shock'eye avec du cyanure ou je sais plus quoi, et que tout est montré à l'écran. J'ai été choqué de ça. Le Docteur qui entraîne la mort de compagnons ou d'ennemis, c'est pas ça qui me choque, mais quand c'est montré frontalement comme ça, ça m'a un peu hérissé... et celle là de mort je la trouve très crue dans sa présentation...

La JNT Era souffrira de toute façon à mon avis de problème de caractérisation. Five est trop caramel mou, Six est trop Dark Vador, et Seven est trop magique. J'ai refoulé d'entrée son début à Turner, rien qu'avec la dernière saison de Four que j'ai trouvé un peu weird, bien que ça fasse du bien de changer au bout de 6 longues années de ce Docteur, je me sentais un peu mal à l'aise des fois, donc j'ai boudé. Avec Five, le bol d'air a vite senti le renfermé, et Six c'était un marécage avec de la vase, et des cadavres enfoui là dessous, le tout sentant l'oeuf pourri...


Six est phénoménal et je ne peux que le conseiller... en audio.
J'irai jamais conseiller ses épisodes malheureusement. Son premier étant pour moi le pire de toute la série classique. Et je dirai même, le pire de toute la série tout court.

En audio, on s'ennuie pas une seconde, c'est vraiment dynamique, et plutôt imprévisible. Je ne sias pas s'il y a des scripts qui sont envoyés avec les audios de Six, probablement quelques uns oui, je ne pourrai pas dire lesquels cependant. Mais si vous comprenez l'anglais, je vous conseille vraiment ses aventures qui sont excellentes.
_________________
Source
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Temanta
[Centurion solitaire]

Hors ligne

Inscrit le: 07 Aoû 2013
Messages: 55
Féminin Verseau (20jan-19fev) 馬 Cheval

MessagePosté le: Ven 16 Aoû 2013 - 10:22    Sujet du message: Bilan: le 6ème Docteur Répondre en citant

Comme j'ai fini de regarder tous les épisodes avec Six, je me permets d'écrire mon point de vue.

J'avoue avoir eu des appréhensions, je pensais que ça ne passerait pas avec ce docteur (pourtant je n'ai lu les critiques qu'après) mais je me suis trompée. Dès les premiers instants, je l'ai trouvé fort amusant et au final je l'apprécie beaucoup. J'aime bien le fait qu'il soit arrogant voire égoïste et zélé, c'est sans aucun doute ça qui a fait que je me suis attaché à lui (j'avoue, écrivaine, j'affectionne particulièrement écrire et regarder ce type de personnage). Il finit quand même par s'adoucir avec le temps. Je trouve que ce docteur est encore plus déterminé à éradiquer le mal que les autres mais également plus froid (quand il tue sans aucun remord, cela m'a rappelé Nine dans "Dalek" ou Ten dans "The Runaway Bride"). Lorsqu'il va jusqu'à s'amuser face aux deux hommes tombés dans le bain d'acide dans " Vengeance on Varos", je trouve que c'est un peu trop sombre de sa part.

Au début je trouvais son costume horrible (comme la plupart d'entre vous) puis j'ai fini par m'y habituer. Si, si ^^

Je vous rejoins en ce qui concerne les épisodes: souvent, je trouve qu'ils étaient trop lents et un peu faibles. J'avoue m'être par moments ennuyée. Je trouve cela vraiment dommage et j'ai l'impression que si Six avait eu de meilleurs scénarios, peut-être aurait-il été plus apprécié par plus de personnes.
Par contre, je n'ai vraiment pas compris pourquoi Six abandonne Péri (allant jusqu'à la dénoncer) dans "Trial of a Timelord Mindwarp" et se joint aux méchants (peut-être parce que mon anglais n'est pas très bon). Là, j'ai vraiment eu l'impression qu'il ne s'agissait plus du Docteur.

En ce qui concerne Péri, je trouve aussi qu'elle se plaint tout le temps. Au début, ça allait mais au fil du temps, ça a fini par m'agacer. De temps en temps ok, mais là c'est sans arrêt! Pourquoi n'est-elle pas restée chez elle et a-t-elle voulu voyager avec le docteur si c'est pour ne jamais être contente? De plus, elle ne cesse de se faire enlever, plusieurs fois par épisode même.
J'ai préféré Mel - bien que ces cris étaient "casse-oreilles" - que j'ai, en plus, trouvé bien plus intelligente.


J'aimerais bien écouter les audio - à lire vos messages, ça m'a donné vraiment envie - mais je ne pense pas pouvoir me les procurer en Belgique et je n'aime pas trop acheter sur internet... :/ Mon envie m'obligera peut-être à changer d'avis ^^

_________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Lennox
[Dark Lord of All]

Hors ligne

Inscrit le: 22 Avr 2011
Messages: 2 829
Localisation: CIA Tower
Masculin

MessagePosté le: Ven 16 Aoû 2013 - 10:51    Sujet du message: Bilan: le 6ème Docteur Répondre en citant

Ah je n'avais pas vu ce topic sur Six.

Bon je fais pas faire super original. J'adore le Docteur de Colin Baker mais ses histoires sont vraiment parmi les plus mauvaises de la série.

Le côté Dark du Docteur ne m'a pas vraiment gêné (même si le coup du cyanure m'a tout de même fait tilter) et j'ai pas vraiment eu de mal à y voir le Docteur contrairement à Tyr. Il est prétentieux et n'hésite pas à partir à l'aventure même si ça mets en danger la vie de sa compagne, un peu à la manière de One. Un trait de caractère que j'apprécie aussi bien chez l'un que chez l'autre. Parce que pour moi le Docteur n'est pas un héros philanthropique qui part sauver de nouvelles planète, c'est juste quelqu'un de très curieux, d’enthousiaste avec un code moral (qui varie un peu selon les Docteurs).

Mais par contre ses histoires, mon Dieu!!! Je rejoins là tout à fait Tyr quand elle parle de fainéantise chez les scénaristes. Notamment dans la saison Trial. Le départ de Peri, l'arrivée de Mel, le Valeyard (qui veut tuer le Docteur o_O), etc... Sur ces points où on nous prive d'explications j'ai vraiment eu l'impression que les scénaristes nous prenaient pour des jambons "nan ils vont pas se poser de questions, ils sont trop bêtes".

Pour les audios je n'en ai écouté qu'un seul avec Six pour le moment. Il n'était pas mal mais pas transcendant non plus, j'ai retrouvé le Six que j'aimais sans voir de vrai changement.
_________________
Revenir en haut
SteamMoose
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 31 Mar 2013
Messages: 1 898
Masculin

MessagePosté le: Mer 28 Aoû 2013 - 14:31    Sujet du message: Bilan: le 6ème Docteur Répondre en citant

J'ai qu'une chose à dire, j'adore le sixième Docteur. J'ai pas encore vu McCoy donc ça peut changer mais pour l'instant c'est mon préféré.


Lennox a écrit:

Pour les audios je n'en ai écouté qu'un seul avec Six pour le moment. Il n'était pas mal mais pas transcendant non plus, j'ai retrouvé le Six que j'aimais sans voir de vrai changement.


Dans The Wrong Doctors (le premier épisode est disponible gratuitement) on voit bien la différence entre Six dans la série et Six dans les audios.
_________________


There are worlds out there where the sky's burning...
Revenir en haut
okami34
[Conquête du Cpt Jack]

Hors ligne

Inscrit le: 06 Déc 2013
Messages: 112
Féminin

MessagePosté le: Lun 9 Déc 2013 - 01:11    Sujet du message: Bilan: le 6ème Docteur Répondre en citant

Je viens de terminer les épisodes avec six (dont quelques uns que j'ai passé en accéléré pour être honnête Rolling Eyes ).

Je comprends pourquoi ce docteur est si mal aimé, mais je ne suis pas du tout d'accord avec les personnes qui disent que ce n'est pas LE docteur, qu'il est trop violent ect. Qui sommes nous pour dire que le docteur ne devrait pas être comme ci ou comme ça ? c'est justement l’intérêt, qu'il change de personnalité d'une régénération sur l'autre, ça me fais rire de lire que le docteur devrait être pacifiste gentils qu'il n'aime pas les armes ect et que sinon ce n'est pas LE docteur. Tout le mode s'accorde à dire qu'il y a une part sombre dans le docteur alors je ne comprends pas ce qui choque dans le fait que ce soit plus visible dans une de ses régénération ? chaque personnalité un peu extrême de chaque régénération compose ce qu'est le docteur, mais il n'y en a pas une qui est plus "juste" que l'autre. Après effectivement on peut aimer ou ne pas aimer, mais ça reste le docteur.
Je pense que quand on a commencé comme moi la vision de DW par le docteur de Tennant, d'une certaine façon on s'imagine que le docteur devrait toujours être comme lui, sympathique, ne pas aimer les armes ect, sauf que c'est un trait propre à sa régénération (et à d'autre) mais ça ne constitue pas un trait immuable du Docteur.

Ceci étant dit, six a vraiment souffert de scénarios et de compagnons plus que moyens. C'est dur de l'adorer quand on a pas vraiment passé de super bon moment en sa compagnie vu le niveau des épisodes. C'est dommage car j'ai beaucoup aimé l'idée d'un docteur pas toujours très sympathique et capable de blaguer sur la mort de deux types. Dommage aussi que pour ma part je n'aime vraiment pas la tête de l'acteur et que son costume horrible me blesse les yeux...du coup je devrais peut être me mettre aux audiosodes car j'aime sa personnalité mais j'ai l'impression d'un gros gâchis avec le visuel^^
_________________
Revenir en haut
lina
[Dark Lord of All]

Hors ligne

Inscrit le: 19 Fév 2012
Messages: 2 922
Féminin Bélier (21mar-19avr)

MessagePosté le: Lun 9 Déc 2013 - 13:38    Sujet du message: Bilan: le 6ème Docteur Répondre en citant

Personne dit qu'il doit être pacifiste. À priori si on est sur ce topic, on a vu quelques classics, et on peut sortir au moins un épisode de chaque Docteur où il prend les armes. Le gars, c'est pas un enfant de coeur et ça l'a jamais été, et ce, dès son premier épisode.

Perso, le seul moment où j'ai du mal c'est juste le coup de Shockeye, de se faire empoisonner à l'écran directement par du cyanure ou je sais plus quoi. Il l'aurait pris avec un laser gun que ça m'aurait pas gêné du tout. Mais la manière de faire m'a juste pas plu. Pour le reste, Six est le Docteur… qu'on le veuille ou non, pour le citer. Et c'est très bien, parce qu'en audio il a droit à une super run, et l'acteur est génial. Le pauvre Colin se fait souvent attaquer, mais il a pu voir à plusieurs reprises que les fans le soutiennent.
_________________
Source
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Ahaimebété
[Bad Bad Beans]

Hors ligne

Inscrit le: 15 Aoû 2011
Messages: 3 513
Localisation: Marseille
Féminin Bélier (21mar-19avr) 猴 Singe

MessagePosté le: Lun 9 Déc 2013 - 16:54    Sujet du message: Bilan: le 6ème Docteur Répondre en citant

lina a écrit:
Perso, le seul moment où j'ai du mal c'est juste le coup de Shockeye, de se faire empoisonner à l'écran directement par du cyanure ou je sais plus quoi.


C'est aussi le moment qui m'a le plus troublée avec ce Docteur.

lina a écrit:
Le pauvre Colin se fait souvent attaquer, mais il a pu voir à plusieurs reprises que les fans le soutiennent.


Peut-être à cause des audios (mais je n'en suis pas sûre du tout, car je ne les ai pas écouté et j'adore ce Docteur, même son vêtement qui est ce qui est le plus souvent critiqué), mais il a de plus en plus d'adeptes et il le mérite grandement. À la fois pour son Docteur, mais aussi pour lui-même.
_________________
Fanfictions sur le Maître

« La réalité est un endroit sympa à visiter, mais je n’aimerais pas y vivre. » David A. McIntee
Revenir en haut
lina
[Dark Lord of All]

Hors ligne

Inscrit le: 19 Fév 2012
Messages: 2 922
Féminin Bélier (21mar-19avr)

MessagePosté le: Lun 9 Déc 2013 - 17:21    Sujet du message: Bilan: le 6ème Docteur Répondre en citant

ouais sa personnalité et son comportement envers les fans de la série y fait aussi grandement. Une amie a sortie la théorie selon laquelle on nous a fait un live sur l'annonce de Capaldi, avec une petite interview où il déconne pour faire mieux accepter le changement et l'écart d'âge. Tu acceptes mieux quelqu'un qui est drôle, plutôt qu'un gars qui te prend de haut. Je pense que c'est pas franchement faux.

Et son souci, à l'époque, c'est qu'il y a eu un hiatus entre son premier zode, et son second. Donc les gens ont pu rester sur une mauvaise impression qui a eu le temps de s'installer en plusieurs mois.

Puis, après, comment dire… ah oui Michael Grade se tapait la femme de Colin, et a fait en sorte de le virer, avant de carrément virer la série des ondes. La différence de traitement des acteurs entre le sixième Docteur, et ceux d'avant, c'est impressionnant. Ils se faisaient traiter comme de la merde, et pourtant ils ont tenu, et Colin, malgré toutes les critiques qui vont à son encontre garde toujours un amour sans faille pour la série. C'est le fan #1 de Doctor Who.
_________________
Source
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
crimso
[Ood]

Hors ligne

Inscrit le: 24 Mai 2012
Messages: 26
Localisation: Euphor
Masculin Balance (23sep-22oct) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Ven 13 Déc 2013 - 23:38    Sujet du message: Bilan: le 6ème Docteur Répondre en citant

J'ai (presque) fini le run de Six, et franchement j'adore ce docteur !
Tout a déja été dit dans les posts précédents, j'ajouterais simplement que personnellement je ne trouve pas ses histoires aussi mauvaises qu'on le dit souvent. Vengeance on Varos, par exemple, est pour l'instant l'un des tout meilleur épisode des années 80 que j'ai vu, voir de tous les classics. Quand à Peri, elle aussi vaut mieux que sa mauvaise réputation. En revanche, je fais vraiment un blocage sur Mel, la pire compagne a mes yeux.
_________________
"And now, for something completely different..."
Revenir en haut
Amandier
[Bow-ties Club]

Hors ligne

Inscrit le: 04 Nov 2013
Messages: 189
Féminin Scorpion (23oct-21nov) 虎 Tigre

MessagePosté le: Dim 5 Jan 2014 - 16:04    Sujet du message: Bilan: le 6ème Docteur Répondre en citant

J'ai beaucoup aimé six, son ironie voir son coté sombre est ce qui m'a le plus plus. Par contre je n'ai pas aimé ses compagnons. Peri à pleurer tout le temps et Mel c'est une parodie cette fille.

Niveau scénario, ça dépends lesquels. Du pire et du meilleur comme tout les docteurs.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 02:44    Sujet du message: Bilan: le 6ème Docteur

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Doctor Who Index du Forum -> Doctor Who -> Les anciennes saisons et films -> Docteur 6 Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com