Doctor Who Index du Forum
 
 
 
Doctor Who Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion


Bilan Saison 1
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Doctor Who Index du Forum -> Doctor Who -> Saison 1
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Ahaimebété
[Bad Bad Beans]

Hors ligne

Inscrit le: 15 Aoû 2011
Messages: 3 513
Localisation: Marseille
Féminin Bélier (21mar-19avr) 猴 Singe

MessagePosté le: Sam 2 Juin 2012 - 11:35    Sujet du message: Bilan Saison 1 Répondre en citant

Esiole a écrit:


... la disparition de Nine m'a énormément frustré. Mais si David Tennant à très vite décollé dans mon estime, il a fallut un moment pour que je me remette de mon deuil ^^ L'interprétation d'Eccleston est pour moi tout en justesse pour ce début de série.
Comment aurais-je pu lui résister ??!





J'ai éprouvé la même chose au changement de Nine à Ten. Il m'a fallut presque une demi saison pour m'y faire. Bien que maintenant, je sois une fan de Ten, j'ai toujours un coup de coeur quand je me refais la saison 1 et que je vois Nine à nouveau. Et je comprends à chaque fois pourquoi j'aime Nine et pourquoi, malgré le pilote un peu juste à la première vision, je n'ai pas laissé tomber et j'ai continué à regarder. Je ne sais pas si Eccleston ne se sentait pas à l'aise dans le rôle du Docteur, mais moi, contrairement à Krevette, je trouve qu'il gère vraiment bien le personnage et qu'il est très très attachant.


A vrai dire, en y réfléchissant, si je dois faire un classement des Docteurs (maintenant que je les presque tous vu, je vais le faire), j'aurais du mal à placer Nine. Il y en a tellement que j'aime, que je pense qu'il va y avoir pas mal d'ex-aequo. Et il sera plutôt en haut de la liste c'est sûr.
_________________
Fanfictions sur le Maître

« La réalité est un endroit sympa à visiter, mais je n’aimerais pas y vivre. » David A. McIntee
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 2 Juin 2012 - 11:35    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Esiole
[Conquête du Cpt Jack]

Hors ligne

Inscrit le: 11 Mai 2012
Messages: 144
Féminin

MessagePosté le: Sam 2 Juin 2012 - 13:07    Sujet du message: Bilan Saison 1 Répondre en citant

Exactement pareil !
Et si Eccleston à bien dit qu'il se sentait mal à l'aise dans le rôle du docteur (j'ai pas vu l'interview, je connais pas le contexte, peut être parle-t-il plutôt de son implication dans le whoniverse, après tout c'est une très bon acteur, je doute qu'il accepterais un rôle pour le jouer à moitié, c'est pas son genre), cela ne m'a pas géné.
En effet, dans la première saison, on sait que le docteur à récemment exterminé la race des Time Lord, c'est quand même pas rien, on peut imaginer que ça lui pèse un peu, et qu'il ne se sente pas très bien dans sa nouvelle peau après avoir fait ça.
Imaginez un peu c'est comme si vous étiez responsable de la disparition de la race humaine...
Ce que Nine essaie de faire, c'est de retrouver quelque chose qui vale la peine de vivre et de se battre pour. Rose est parfaite pour lui à ce moment là.
_________________
Revenir en haut
Matt181095
[Headless Monk]

Hors ligne

Inscrit le: 19 Mai 2012
Messages: 474
Localisation: Bretagne, 102 ap. J.-C.
Masculin Balance (23sep-22oct) 猪 Cochon

MessagePosté le: Sam 2 Juin 2012 - 13:28    Sujet du message: Bilan Saison 1 Répondre en citant

C'est vrai que Nine est vraiment un bon Docteur, quoi qu'en disent les gens. C'est vrai que j'ai eu un peu de mal avec lui, mais au final, quand il a disparu pour laisser la place à Ten (que j'adore et vénère au demeurant - il arrive même que je lui cire les chaussures quand j'ai le temps ^^), je me suis senti vraiment mal, parce que j'avais fini par vraiment l'apprécier. En fait, Nine est une des raisons pour laquelle j'ai regardé cette saison jusqu'à la fin Smile
_________________
"On oublie souvent de le dire, mais ne pas mourir est important." Knarf (http://www.knarfworld.net/)

Revenir en haut
Dame Eleusys
[Face of Boe]

Hors ligne

Inscrit le: 29 Sep 2011
Messages: 613
Localisation: cascade de Méduse
Féminin Balance (23sep-22oct) 虎 Tigre

MessagePosté le: Sam 2 Juin 2012 - 14:17    Sujet du message: Bilan Saison 1 Répondre en citant

 krevett a dit:

Citation:

 
 C'est ce que je reproche de manière générale à  Russel, il ne jouait pas assez sur le temporel (mec t'avais un TARDIS !)  il était bien plus sur le relationnel, le familial, etc... 

C'est au contraire ce que j'aimais chez RTD, cela donnait de la profondeur aux personnages, rendait leur relation plus crédible et moins superficielle, et c'est personnellement ce que je reprocherais à Moffat...Si "le temporel" ne sert qu'à produire des scénarios confus et prise de tête et des big bang 1, des big bang 2, big bang 3....je dis stop! XD. En sachant que lorsque Nine joue avec les lignes temporelles on voit ce que ça donne (father's day)

J'ai découvert DW avec cette saison 1, Nine et l'épisode dalek et j'ai immédiatement accroché...Bon, effectivement si j'avais commencé avec le pilote ce n'est pas dit que j'aurais eu la même ferveur. Ceci dit, en le revoyant récemment (vive le marathon! Mr. Green ), ce petit côté naÏf, très kitchou m'a rendu un peu nostalgique.
Quant à Nine j'aimais sa "banane" , ce petit sourire forcé qui lui donnait certe un petit air crétin mais tellement charmant. Eccleston est un très bon comédien qui a sû donner au doctor le come back qui lui fallait. Un docteur tout en contraste, à la fois dur et tendre, un docteur meurtri mais à la recherche de l'apaisement, qui va évoluer et progressivement se tourner vers les autres.

Pour finir je te citerai Esiole parce que je pense comme toi et je n'aurais mieux dit.

Esiole a écrit:




D'ailleurs, je ne sais pas si vous avez remarqué mais dans l'ère RT Davies, il y a toujours un rite d'entré dans le TARDIS : les compagnons doivent vraiment faire leurs preuve. Rose, Martha et Donna ont toutes sauvé la vie du docteur dans leur premier épisode. On ne peut pas en dire autant d'Amy.

Les saison qui vont suivre la première seront pour moi la suite d'un grand voyage (et quel plaisir quand j'ai découvert les classics !) mais, même en sachant que le docteur allait se régénérer, la disparition de Nine m'a énormément frustré. Mais si David Tennant à très vite décollé dans mon estime, il a fallut un moment pour que je me remette de mon deuil ^^ L'interprétation d'Eccleston est pour moi tout en justesse pour ce début de série.
Comment aurais-je pu lui résister ??!





_________________

Je l'aurai un jour, JE L'AURAI !!!

Pour suivre le marathon classique: http://baraqueafrites.xooit.com/index.php
Revenir en haut
krevette
[Headless Monk]

Hors ligne

Inscrit le: 27 Mai 2012
Messages: 480
Localisation: à bord du TARDIS
Féminin Vierge (24aoû-22sep) 虎 Tigre

MessagePosté le: Sam 2 Juin 2012 - 15:34    Sujet du message: Bilan Saison 1 Répondre en citant

Dame Eleusys a écrit:
C'est au contraire ce que j'aimais chez RTD, cela donnait de la profondeur aux personnages, rendait leur relation plus crédible et moins superficielle, et c'est personnellement ce que je reprocherais à Moffat...Si "le temporel" ne sert qu'à produire des scénarios confus et prise de tête et des big bang 1, des big bang 2, big bang 3....je dis stop! XD. En sachant que lorsque Nine joue avec les lignes temporelles on voit ce que ça donne (father's day)


Moffat allie les 2 aspects. Ses personnages sont tout autant travaillés, sauf qu'en plus on à le droit à des scénarios qui jouent avec l'espace et le temps.
Ne serais-ce que l’exemple du compagnon du compagnon : Mickey (vs) Rory. Honnêtement le premier est vraiment creux, il est même comparé au "toutou" du Docteur. Il ne sert pas à grand chose au début et quand il intervient ensuite il est systématiquement tourné au ridicule. Au moins Rory tiens tête au Docteur, il à des opinons, des convictions et il à prit une part importante dans la saison 6 en tant que personnage qui agit.

RTDavis avait clairement un côté sentimental, et vraiment trop à mon goût. C'est seulement avec l'arrivée de Donna (saison 4) que l'on s'écarte de "l'ambiance" compagnon amoureux de son docteur et que les choses prennent une tournure plus sombre et tragique. (Surtout parce que la fin du Docteur approche)

Mais chacun son avis ^^
_________________


+TEAM RORY+ "Everyone needs a Rory in their life." - Steven Moffat. Rejoignez le culte !
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Matt181095
[Headless Monk]

Hors ligne

Inscrit le: 19 Mai 2012
Messages: 474
Localisation: Bretagne, 102 ap. J.-C.
Masculin Balance (23sep-22oct) 猪 Cochon

MessagePosté le: Sam 2 Juin 2012 - 16:39    Sujet du message: Bilan Saison 1 Répondre en citant

Dame Eleusys a écrit:
Quant à Nine j'aimais sa "banane" , ce petit sourire forcé qui lui donnait certe un petit air crétin mais tellement charmant. Eccleston est un très bon comédien qui a sû donner au doctor le come back qui lui fallait. Un docteur tout en contraste, à la fois dur et tendre, un docteur meurtri mais à la recherche de l'apaisement, qui va évoluer et progressivement se tourner vers les autres.


Voilà, je n'aurais pas pu dire mieux Smile
_________________
"On oublie souvent de le dire, mais ne pas mourir est important." Knarf (http://www.knarfworld.net/)

Revenir en haut
Esiole
[Conquête du Cpt Jack]

Hors ligne

Inscrit le: 11 Mai 2012
Messages: 144
Féminin

MessagePosté le: Sam 2 Juin 2012 - 17:04    Sujet du message: Bilan Saison 1 Répondre en citant

Dame Eleusys a écrit:
C'est au contraire ce que j'aimais chez RTD, cela donnait de la profondeur aux personnages, rendait leur relation plus crédible et moins superficielle, et c'est personnellement ce que je reprocherais à Moffat...Si "le temporel" ne sert qu'à produire des scénarios confus et prise de tête et des big bang 1, des big bang 2, big bang 3....je dis stop! XD. En sachant que lorsque Nine joue avec les lignes temporelles on voit ce que ça donne (father's day)

Je voulais aborder ce sujet mais j'ai oublié.
Une des choses qui m'ont séduite dans Dr Who c'est justement que la notion de voyage temporel n'est pas le plus important.
ça parait bizarre dit comme ça mais, le Dr (sauf avec moffat) ne "joue" pas avec le temps. C'est juste le voyageur ultime, il va où il veut quand il veut mais une fois qu'il est dans un évènement, il ne peut pas revenir en arrière de quelques secondes.

Et le fait de ne pas "jouer" avec ça justement est assez rafraichissant. Parce que des nouvelles, des romans, des films qui s'amusent avec le temps, il y en a des masses. Il y a ceux qui autorisent les lignes temporelles parallèles, ceux pour lesquels, quoiqu'on fasse dans le passé, le futur reste le même (les cercles vicieux), etc....
C'est sympa de se poser ce genre de question mais au bout d'un moment, ça reviens toujours un peu à la même chose.
Alors, d'accord, dans Dr Who on voyage dans le temps, ok "time can be rewritten" mais ce qui me plaisait à la base c'est qu'on était pas sensé modifier son propre passé.
On se posait pas la question, en fait, c'était pas le plus important. Le doc va qqpart, il sauve une planète où un peuple en révolte, et il repart sans laissé de traces.
Le voyageur ultime ^^ (j'aime me répéter)

Je trouve qu'a force de faire des Big Bang, des Chemins de vie croisés, des petits (voir gros) paradoxes temporels, avec Moffat on a un peu perdu de cette fraicheur et spontanéité qu'on avait avant.
Même si j'aime bien ce genre de scénar, ce n'est pas vraiment ce que j'attends en regardant dr Who...

Voilà, je sais pas si c'est très clair ^^
_________________
Revenir en haut
krevette
[Headless Monk]

Hors ligne

Inscrit le: 27 Mai 2012
Messages: 480
Localisation: à bord du TARDIS
Féminin Vierge (24aoû-22sep) 虎 Tigre

MessagePosté le: Sam 2 Juin 2012 - 22:05    Sujet du message: Bilan Saison 1 Répondre en citant

Esiole a écrit:
Une des choses qui m'ont séduite dans Dr Who c'est justement que la notion de voyage temporel n'est pas le plus important. ça parait bizarre dit comme ça mais, le Dr (sauf avec moffat) ne "joue" pas avec le temps.


En effet c'est plutôt bizarre comme raisonnement.
Je ne vois pas du tout les choses de la même manière et j'avoue ne pas saisir qu'on puisse vouloir regarder une série qui parle de voyage à travers l'espace et le temps en espérant de celle-ci qu'elle ne s'appuie pas trop sur le côté voyage temporel. Dans ce cas autant regarder autre chose ? Ça peut paraître brutal de dire ça mais c'est un peu l'effet que me fait ce que ce que vous me dites...

Honnêtement si la série aurait ressemblé à la saison 1 chaque années, avec une intrigue sentimentale plus qu'autre chose je n'aurais jamais suivis / été fan.
_________________


+TEAM RORY+ "Everyone needs a Rory in their life." - Steven Moffat. Rejoignez le culte !
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Esiole
[Conquête du Cpt Jack]

Hors ligne

Inscrit le: 11 Mai 2012
Messages: 144
Féminin

MessagePosté le: Sam 2 Juin 2012 - 23:41    Sujet du message: Bilan Saison 1 Répondre en citant

Oui ça peut paraître étonnant, mais c'est vraiment ce côté qui m'a plus au début.
Par contre ce qui est cool avec Dr Who c'est que ça se renouvelle tout le temps, et j'avoue que si tout avait été comme la saison, j'aurais peut être décroché (ou peut être pas en fait ^^)
_________________
Revenir en haut
Dame Eleusys
[Face of Boe]

Hors ligne

Inscrit le: 29 Sep 2011
Messages: 613
Localisation: cascade de Méduse
Féminin Balance (23sep-22oct) 虎 Tigre

MessagePosté le: Dim 3 Juin 2012 - 01:35    Sujet du message: Bilan Saison 1 Répondre en citant

krevette a écrit:


Honnêtement si la série aurait ressemblé à la saison 1 chaque années, avec une intrigue sentimentale plus qu'autre chose je n'aurais jamais suivis / été fan.


En fait ton aversion (euh, aversion...c'est peut-être un peu fort ^^) pour la saison 1 tient sans doute au fait que tu as découvert le DW de l'ère Moffat où l'action certes prime sur l'émotion. Cela je peux aisément le comprendre, mais tu fais une fixette sur le côté sentimental de cette saison 1 , peux-tu donner des exemples concrets? Car je trouve le terme "sentimental"  mal approprié, on y voit pas vraiment d'effusion de sentiments, auquel cas moi aussi j'aurais décroché.
Cette saison est beaucoup plus subtile qu'elle n'y parait, et dans la plupart des épisodes il y a plusieurs niveaux de lecture capable de satisfaire le public quelque soit son âge. Ce que j'ai d'ailleurs beaucoup apprécié c'est le regard critique  de RTD sur notre société contemporaine ce qui donne encore plus de force aux scénarios (les mass média, la politique...).
Sinon j'aurais aimé prendre part au débat Moffat versus Russel mais cela frôle le hors sujet et il faudrait pour cela trouver le bon topic...du reste existe t-il?
_________________

Je l'aurai un jour, JE L'AURAI !!!

Pour suivre le marathon classique: http://baraqueafrites.xooit.com/index.php
Revenir en haut
Esiole
[Conquête du Cpt Jack]

Hors ligne

Inscrit le: 11 Mai 2012
Messages: 144
Féminin

MessagePosté le: Dim 3 Juin 2012 - 07:57    Sujet du message: Bilan Saison 1 Répondre en citant

ça va c'est pas trop hors sujet, on reste bien sur la saison 1 là ^^
Dame Eleusys : J'ai trouvé ce topic http://doctorwho.xooit.fr/t2352-DW-RTD-vs-DW-Moffat-vos-avis.htm dont le titre est "DW RTD vs DW Moffat : vos avis"
Si ça t'intéresse, je pense que tu pourras te lâcher !
_________________
Revenir en haut
krevette
[Headless Monk]

Hors ligne

Inscrit le: 27 Mai 2012
Messages: 480
Localisation: à bord du TARDIS
Féminin Vierge (24aoû-22sep) 虎 Tigre

MessagePosté le: Dim 3 Juin 2012 - 18:43    Sujet du message: Bilan Saison 1 Répondre en citant

Esiole a écrit:
Par contre ce qui est cool avec Dr Who c'est que ça se renouvelle tout le temps, et j'avoue que si tout avait été comme la saison, j'aurais peut être décroché


Je suis d'accord, c'est une force pour la série de pouvoir se renouveler tout le temps. Du coup par moment ça plaira plus à certains et puis à d'autre par la suite, etc...

Dame Eleusys a écrit:
En fait ton aversion (euh, aversion...c'est peut-être un peu fort ^^) pour la saison 1 tient sans doute au fait que tu as découvert le DW de l'ère Moffat où l'action certes prime sur l'émotion.


Oui "aversion" c'est quand même un peu fort je pense ^^
Je ne pense pas que le fait d'avoir découvert la série avec l'ère Moffat influence mon jugement sur les saisons précédentes dans le mauvais sens. J'ai beaucoup apprécié le travail de David et la saison 4 dans son ensemble. L'épisode "Midnight" (écrit par Russel) est d'ailleurs un de mes épisodes préféré (toutes saisons confondues).

Pour parler de la saison 1, Rose est un personnage très romantique en elle-même. Elle à ce côté doux (et pire en VF à cause du doublage), son nom aussi (pas choisi par hasard)... et elle à le coup de foudre pour le Docteur. (le "coup de foudre" c'est LA vision la plus romantique du monde)
Dans cette saison tout tourne autour du pauvre Mickey qui sait qu'il a perdu l'amour de Rose mais qui ne peut s'empêcher de l'aimer et de l'attendre (et d'en souffrir), de sa mère (qui avait adopté en quelque sorte le petit Mickey comme "beau-fils" et qui s'occupait du bricolage à la maison vu que le père n'était plus là - donc il fait office d'homme de la maison) qui voit d'un mauvaise oeil la nouvelle fréquentation de sa fille et qui va avoir une relation trop cliché "belle mère / beau fils" avec le Docteur. (La fameuse théorie selon laquelle "belle maman" est insupportable et qu'on est forcé de la détester) Du coup on se retrouve presque devant une grosse famille.
Le père de Rose va même faire son apparition dans un épisode (plutôt intéressant sur le concept vu qu'il parlait de réécrire son histoire).
Je trouve que ce côté familial autour de Rose est trop oppressant et trop superficiel dans certains aspects des personnages.
Même quand elle rencontre un Daleck il faut qu'elle se montre douce et adorable... trop à mon goût.
Je veux bien croire qu'on puisse être compatissant parfois mais chez le personnage de Rose ça ne faisait que la rendre encore plus romantique et "niaise".
Le Docteur et elle se tiennent souvent par la main aussi. Et lorsqu'ils se parlent il y a ce jeu de séduction dans leur regard continuellement. (Tout ça se poursuit avec David en saison 2)



Enfin voilà à l'arrache tout ce qu'il m'ai venu pour le moment.
_________________


+TEAM RORY+ "Everyone needs a Rory in their life." - Steven Moffat. Rejoignez le culte !
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
mr big jim
[Centurion solitaire]

Hors ligne

Inscrit le: 27 Mai 2012
Messages: 68
Localisation: black hole
Masculin Verseau (20jan-19fev) 羊 Chèvre

MessagePosté le: Dim 3 Juin 2012 - 19:44    Sujet du message: Bilan Saison 1 Répondre en citant

La base de Doctor Who , c'est l'espace et le temps donc Moffat ou davies ont remplit leur role avec les moyens qu ils avaient .
c'est plus la trame scénarisation un poil répétitive à certain moment qui est aujourd hui un peu barbante , pour moi .
il reste que pour l'époque et par moyen financier , davies a fait du bon boulot et la fin de la saison 1 , je la trouve vraiment sympa .
à partir du moment que l ont fait pas attention à certain décors ou du jeu d' acteur du père et de la mère de Rose qui pour moi est pas tip top
( avis perso ) le reste est FANTASTIC
_________________
OH MY GOD
Revenir en haut
Chukatroc
[Ood]

Hors ligne

Inscrit le: 20 Juil 2012
Messages: 4
Localisation: Dijon
Masculin Lion (24juil-23aoû) 龍 Dragon

MessagePosté le: Sam 21 Juil 2012 - 14:47    Sujet du message: Bilan Saison 1 Répondre en citant

bon aller je donne mon avis sans qu'on me le demande ^^
Et bien j'avoue m’être forcer pour regarder cette saison et surtout cette formidable série.
j avais vu quelques épisodes par ci par la et j avais trouver ça sympa,mais car il y a toujours un mais,en decidant de regarder l'iuntegrale dans l'ordre et bien je dit que ce 1er doc est une cata a tout les points,mauvais acteur,Rose j'en parle même pas on constate que les acteur étais débutant,sortie sans doute d'helene et les garçons ^^
Bref Rose réussira a me faire tenir le choc et l'apprecier même dans la saison suivante
Mais le pourquoi du comment,pourquoi cet acteur dont je ne me rappel meme pas le nom a été choisis.
Enfin bon ça sert a rien de critiquer puisque c'est deja du passer donc je dirais juste une seule chose ,si il y a des rediffs,et bien que ce soit a partir de la saison 2 svp
Revenir en haut
Natiwan
[Centurion solitaire]

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2012
Messages: 98
Féminin

MessagePosté le: Sam 21 Juil 2012 - 15:13    Sujet du message: Bilan Saison 1 Répondre en citant

Quoi ? ? ? Ecclestone dans Hélène et les garçons ?

QUOI ? ?

Nine un mauvais Docteur ? ?






Donc en gros : on est pas d'accord mais bienvenue quand même Wink
_________________
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 04:11    Sujet du message: Bilan Saison 1

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Doctor Who Index du Forum -> Doctor Who -> Saison 1 Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  >
Page 2 sur 7

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com