Doctor Who Index du Forum
 
 
 
Doctor Who Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion


Bilan Saison 1
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Doctor Who Index du Forum -> Doctor Who -> Saison 1
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Lecrivaindujour
[Passager clandestin du Tardis]

Hors ligne

Inscrit le: 25 Aoû 2013
Messages: 360
Localisation: Quelque part au fin fond d'une crevette géante
Masculin Scorpion (23oct-21nov)

MessagePosté le: Lun 26 Aoû 2013 - 18:54    Sujet du message: Bilan Saison 1 Répondre en citant

Comme le dirait un certain Zarakaï...

Tata yoyo!!!

Bref, commentons...
La saison 1, bah déjà c'est par elle que j'ai commencé. Y a quelques années j'ai lu un article sur le Visiteur du futur ou il était mentionné que François Descraques ne s'était pas inspiré de Doctor Who pour créer la série. Et là je me suis dit "Mais c'est qui Doctor Whau?" Et c'est comme ça que j'ai découvert une cabine bleue, sans aller plus loin. Longtemps plus tard, en regardant ma télé, on peut considérer que je suis tombé au bon endroit au bon moment: une rediffusion de Doctor Who, l'avant-dernier épisode de la saison 2. Trouvant ça plutôt cool, je suis aller chercher sur internet keskécété, et je suis tombé sur des streamings (Honte sur moi U.u) de la série. Et j'ai découvert les deux premiers épisodes de la toute première saison. Et j'ai kiffé. Et moi je pensais que ça allait rester dans le futur, et quand j'ai vu le teaser sur les fantômes, bon bah j'étais pas non plus enflammé. J'ai quand même essayé de trouver d'autres épisodes, mais à ce moment les streamings de DW ne couraient pas dans les rues et il n'y avait que les deux premiers épisodes, plus le premier de la saison 5 (ce qui m'a valu une incompréhension "Mé kicé lui?" avant de me dire que ça devait être une autre série et de décrocher). Et très récemment, sur le groupe Skype de Codelyoko.fr, on m'a conseillé de regarder, parce que je pigeais pas le sujet de conversation. Donc j'ai repris la série là où je m'étais arrêté, quelque chose comme un an plus tôt, et j'ai vraiment "grave kiffé". Puis j'ai avalé les quatre premières saisons, en vf (pour les puristes qui vont crier au scandale, je me suis branché sur le vf quand j'ai appris que la doubleuse de Rose Tyler est également celle de Yumi Ishiyma, et en tant que LyokoFan confirmé, ça m'a plus donné envie. Même si "Are You My Mummy" a plus de classe en anglais).
~~
Fin de la parenthèse. Maintenant on passe à la saison 1 (gnark gnark).
Bon, déjà, le docteur. C'est clair qu'Eccleston aurait pu être mon préféré sans son départ prématuré. Et il est génial. Il est marrant, un peu foufou, mais assez sombre, ce qui le rendait intéressant (et je viens de réussir une référence sans intérêt à ce bon vieux Joueur Du Grenier, héhé). Un peu désolant parfois, quand on le voit faire le con dans l'épisode Dalek, ce qui empêche l'histoire de se résoudre. Et il a une haute estime de lui-même ("Moi aussi je trouve") sans avoir non plus un ego surdimensionné. On comprend que la guerre du temps l'a ravagé psychologiquement, lui donnant son caractère sombre. Et il est bien.
Rose, ensuite. Elle est super aussi. Superbe, car elle réussit à le faire toujours rester dans le droit chemin, comme dit mon VDD. Et elle est, niveau caractère, entre Donna et Martha. Elle commence déjà à montrer des sentiments pour le docteur, mais sans pour autant suivre ses indications à la lettre. Et puis elle n'est pas parfaite, ce qui l'amène à se disputer avec le docteur suite au paradoxe temporel qu'elle créé.
Les effets spéciaux sont pas mal, mais le "kitch assumé" de Doctor Who ne se voit pas vraiment, et la 3D est moche, très moche.
Niveau histoire... Bon, y a pas vraiment d'intrigue, et le fil rouge "Bad Wolf" n'en est pas vraiment un, même quand le docteur le remarque, et le spectateur lambda que j'aurais été si je n'avais pas lu sur Wikipedia n'y prêtera même pas attention avant 9 épisodes Niveau scénario par contre, c'est génial, la phrase est restée culte, moins en France ("C'est toi ma maman?" au début, bon, ça ne m'a pas frappé), mais bon. Pour le reste, c'est parfait, le Dalek de l'épisode 6 (je crois) est superbe, et même si j'ai eu un peu de mal à me faire à la voix des daleks du final, j'ai adoré. La fin, avec le "Moi aussi je trouve" puis la régénération du docteur était sublime, et en fait c'est là que j'ai compris pourquoi y avait plus le même acteur dans la saison 5 (même si ce n'était pas encore le même).
Niveau incohérence, j'en ai vu une: le docteur vient de se régénérer dans l'épisode 1, on le voit car il se regarde dans un miroir comme si il ne s'était jamais vu, et pourtant plus tard dans l'épisode on comprend qu'il a eu le temps de voir l'assassinat de Kennedy, et d'être dessiné et pris en photo un peu partout à différentes époques. Je n'ai pas tiltté au début, mais avec du recul, je l'ai vu. Et sinon, le fait que Rose provoque un paradoxe temporel de dingue avec des monstres du Void qui viennent bouffer tout le monde alors que le docteur change un point fixe sans problème dans la saison 4. Et dans le même épisode, le fait que Rose touche une version enfant d'elle même aggrave le paradoxe, alors que le docteur a eu à de nombreuses reprises des contacts avec d'anciennes versions de lui sans aucun problème(ne voyez ici aucune mauvaise métaphore, bande de pervers).
Bref, verdict final: 15/20 pour une super saison sympa qui, de part son scénar, et le caractère de persos, donne envie de continuer.

_________________
J'écris des textes et je relis ceux des autres.

Revenir en haut
Visiter le site web du posteur Skype
Publicité






MessagePosté le: Lun 26 Aoû 2013 - 18:54    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Adan Flyber
[Bow-ties Club]

Hors ligne

Inscrit le: 05 Mar 2014
Messages: 195
Localisation: En train d'écrire sa fanfic...
Masculin

MessagePosté le: Mar 18 Mar 2014 - 19:06    Sujet du message: Bilan Saison 1 Répondre en citant

Ce qu'il y a de bien, dans cette saison 1, c'est un truc qu'il y a dans la plupart des saison 1 des Séries TV de Science-Fictions: on part de rien, et on arrive dans un univers énormément complexe.
Dans Doctor Who, bien sûr, il y a les Classics. Mais si je prends le point de vue d'un type qui n'en a jamais regardé (comme moi lorsque j'ai découvert la saison 1 de Doctor Who), on arrive dans un univers bien complexe, et les scénaristes le savent, puisque la BBC vend les droits partout dans le monde, cette fois.
Donc, il faut nous initier. Pas à pas. Et ça, c'est magnifique. Parce que même si chaque épisode de chaque saison peut nous apprendre quelque chose, la Saison 1 nous fait toujours un effet différent. On part de cette petite boîte bleue qui est plus grande à l'intérieur et qui se téléporte dans l'Espace et dans le Temps, et on en apprend un peu plus à chaque fois sur l'univers... Les hommes-arbres, les Slytheen, les Daleks, les paradoxes, la Dernière Humaine, Face de Boe (bon, il n'est que dans la figuration à ce moment là), les "stations spatiales qui se mettent en orbite des meilleurs évènements de l'Univers", le Satellite 5... Et c'est encore mieux lorsqu'on revoit certains de ces trucs. les Slytheen dans Boom Town, le Satellite 5 dans le Final.

On découvre vraiment l'univers de la série. Tout comme Rose. Voilà l'effet incroyable que m'a fait la Saison 1. C'est la saison qui me laisse croire que je suis un Compagnon du Docteur, que je voyage avec lui. La saison 7, qui est la première que j'ai vue, ne m'a pas fait tant d'effet (parce que je suis arrivé avec cet étrange couple qu'était Amy et Rory, que je ne connaissais pas, même si j'ai pleuré avec les Anges de Manhattan). La Saison 1, par cette découverte de l'Univers mais aussi par son Docteur, me semble être celle que l'on vit le plus. On s'identifie très facilement à Rose parce que l'on est comme elle. On entre dans l'inconnu, et chaque chose que l'on apprend, on le garde, précieusement, et on le ressort quand on en a besoin.
De plus, dans cet univers bizarre... Le Bad Wolf, qu'est-ce que c'est? Bien entendu c'est l'intrigue de la saison, et comme toute intrigue saisonnière (Torchwood, Saxon, les planètes "lost", la faille dans le temps, la mort du Docteur et la Fille Impossible), c'est mystérieux. Mais là on nage réellement en plein inconnu. Peut-être que le Docteur sait, peut-être que ça n'a rien d'incroyable. Ce Docteur, qui devient un véritable mentor, avec qui on semble vraiment voyager... Quand il ne comprend pas ce que c'est, on est horrifié. Parce que ça dépasse l'entendement de celui qui, pour nous, pauvres novices, possède la connaissance absolue.
Comme je le disais, on retrouve aussi ça dans d'autres séries de SF (les 2-3 premières saisons de Stargate, par exemple), et c'est pour moi ce qui fait le charme total de cette saison.

De plus, mon Top 5 des épisodes de la Saison 1:

1- Bad Wolf/Parting of the Ways: Deux épisodes, certes, mais qui forment un tout. Final magnifique d'une saison magnifique, avec des scènes magnifique ("Have a good life, do that for me Rose. Have a fantastic life" en tournant la tête ; la Régénération où on comprend qu'il n'est pas triste, parce qu'il est meilleur qu'avant ; et le "No. / What is the meaning of this negative? / It means no!" ainsi que le "But you have no weapons, no defences, no plan! / Yeah! And doesn't that scare you to death?"), où vont se côtoyer humour, tristesse, suspense et révélations.

2- Dalek: Assez psychologique, un épisode qui reste humain. La puissance du Dalek nous donne un précédent effroyable pour le final (WTF t'as 1 Dalek il tue des centaines de gars sans problème et absorbe toute les connaissances d'internet et te coupe l'électricité au tiers des USA... Merde, dans le final, y en a 30 000). Ajoutons à cela l'humour, bien sûr, Adam (le prénom est déjà génial ^^ par contre le perso est nul dans l'épisode suivant), et les références plus ou moins subtiles à Stargate.

3- Boom Town: drôle à souhait, ce retour des Slytheen (le coté "on ressort un truc qu'on a appris) et le début avec le trio "Doc-Rose-Jack", que j'aurais adoré voir voyager plus longtemps. Une introduction au pouvoir énorme du Cœur du TARDIS, ainsi qu'un Docteur des plus sombre, qui se fiche de savoir ce qu'il adviendra de "Margaret". Une Margaret à qui on finit par s'attacher, d'ailleurs, et qui nous offre un personnage psychologique intéressant (notamment quand personne n'ose la regarder dans les yeux)

4- Aliens of London/World War Three: Arrivée des Slytheen, des journalistes qui vont nous accompagner (je crois que je détestais déjà l'américaine, à cette époque...) tout au long des quatre prochaines années, retour sur Terre pour nous montrer qu'il y a aussi de l'incroyable sur notre bonne vieille planète... On apprend à connaître mieux les proches de Rose (Mickey et Jackie dans la cuisine avec le Slytheen... géant!), à les apprécier... Et c'est aussi la première fois que le Bad Wolf m'a sauté aux yeux et a fait partie de ces "connaissances" dont je parlais (c'était le premier Bad Wolf que j'ai remarqué). Et c'est sûrement la première fois que je me suis senti triste pour un cochon. Notons aussi l'arrivée d'Harriet Jones, que j'ai toujours appréciée.

5- Father's Day: Autre "approfondissement" des personnage proches de Rose, on découvre aussi des informations sur les paradoxes. Mais c'est bien entendu l'incroyable émotion qui en fait un épisode magnifique. Le Docteur meurt, mais reviens finalement... Grâce à qui? Un type banal, un "ringard looser" comme dirait certain, qui fera face à son destin, à sa mort. Un homme banal devenu un héros, qui se "sacrifie pour l'Univers". Et la voiture, qui tourne et qui tourne, sans cesse, l'inexorable destin qui attend, mais qui semble avoir toujours le dernier mot. Un épisode qui peut concerner tout ceux qui ont perdu un proche, qui plus est.
_________________

Revenir en haut
Outlander
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam 17 Oct 2015 - 21:30    Sujet du message: Bilan Saison 1 Répondre en citant

J'ai donné un petit avis simple sur chaque épisode, voyons maintenant les choses en grand.

Cette première saison m'a toujours paru un peu plus faible que les autres, peut être que c'était dû aux effets spéciaux, à Eccleston qui malgré son talent indéniable ne m'a pas marqué plus que ça, ou simplement que c'était un retour discret qui se voulait pas forcément grandiose...

Mais en prenant chaque morceau, on constate la véritable force de cette saison. Elle dénonce beaucoup, apporte beaucoup d'éléments à la mythologie du Docteur.
Peut être que c'est pas flagrant épisode par épisode, mais on le sent sur la durée. Le fil rouge que l'on déploie sur une saison est également bien amené, c'est subtil, et ça donne envie d'en savoir plus !

J'ai une préférence pour Dalek et le double final, ensuite pour Boom Town et Father's Day. Les autres restent un peu standardisés, ils n'apportent que peu, seulement des éléments. Bien qu'on ai droit à une double mesure de suite avec le retour des SLitheen puis de la Station 5. Amusant d'ailleurs qu'on soit passé de 2 épisodes à 1 dans un sens, et de 1 à deux dans l'autre... (essayez de comprendre ^^)

En tout cas, cette saison est très forte, et les acteurs sont très bons. A elle seule, elle vaut le coup. Peut être qu'après on peut préférer d'autres saisons, mais en la prenant comme telle, la saison 1 n'a que peu de défauts au final.

Les éléments de Doctor Who sont là ! Que demander de plus ?
Revenir en haut
Infinity
[Centurion solitaire]

Hors ligne

Inscrit le: 04 Mai 2016
Messages: 70
Féminin Bélier (21mar-19avr) 兔 Lapin

MessagePosté le: Sam 25 Juin 2016 - 20:22    Sujet du message: Bilan Saison 1 Répondre en citant

ATTENTION SPOILERS !!! ^^

La première saison de la Nu-Who est pas mal critiquée.
Même si je peux comprendre certaines critiques , et que je trouve qu'elle n'est pas l'une des meilleures saisons de la nouvelle série , j'ai dû mal à savoir pourquoi elle est autant démolie.

Soit , ce n'est pas la meilleure reprise du monde mais c'est une saison clairement excellente selon moi.

On a un Eccleston tout bonnement excellent ( ) qui malgré un costume plutôt simple et cliché , est un docteur impressionnant qui a toute une palette de jeu comme on le voit dans "Daleks" où il joue très bien son rôle passant d'une émotion à une autre de façon remarquable ou lors du season final où son départ et surtout le message laissé à Rose apporte une touche d'émotion avec Eccleston nous jouant un Docteur au sourire triste , faisant un peu d'humour en gardant cet aspect tragique.
Le jeu d'Eccleston est d'autant plus intéressant je trouve car il interprète un Docteur assez foufou , survolté , faisant de l'humour , ce qui doit lui être asse difficile car lui même est très sérieux et assez distant/froid ( de ce que j'ai pû lire sur ce forum ^^ ) et habitué à jouer des rôle beaucoup plus sombres , de méchants.

On a une intrigue suffisamment bien ficelée pour nous donner envie de voir la suite avec 13 épisodes qui aboutissent à une fin logique , préparée.
C'est peut être la saison la plus enfantine mais je la préfère à une autre. Tous simplement parce que l'aspect sombre , la politique ( avec les Slitheen et Harriet Jones ) et l'influence des médias sont poussés dans la saison 1.Elle aborde des choses qu'on a plus vraiment dans les saisons actuels , plus dans la fiction que dans la critique de la réalité. Mais cela ça a déjà de nombreuses fois été dit ici :-)

Certains épisodes de cette saisons font partie de mes préférés de la série.
Comme le double épisode Empty Child qui est phénoménal ! ( )

Puis , gros point positif sous RTD c'est les personnages.

Rose ( Billie Piper la joue très bien ) est peut être gnan-gnan mais c'est de son âge, ça lui correspond. Je l'aime beaucoup car contrairement à plusieurs compagnes après elle , elle est normale. On peut s'identifier à elle et sa volonté de partir est logique quand on sait qu'elle n'a rien de prévu pour plus tard , elle se considère comme sans avenir. Après elle devient très intéressante en devenant le Bad-Wolf , ce qui nous amène à une fin de saison étonnante.

En partant de là , ça lui permet d'avoir une évolution ce qui nous donne un Doomsday très beau dans la saison 2.

Le Docteur d'Eccleston aussi est très bien. Il sort de la Time War et est torturé. RTD nous a créé quelque chose qui a complètement chamboulé l'univers de DW. La Time War. Et le Docteur en est torturé. Le jeu d'Eccleston le représente bien quand il revoit un Dalek ( Ahh les Daleks , si on m'avait dit en saison 1 qu'ils seraient toujours aussi présents 10 ans plus tard j'y aurais pas crû ! ), il devient soudainement fou de rage , jubilant également de pouvoir nuire à son dernier ennemie. Rose l'a rendu plus humain ( ce qui est reconfirmé en saison 4 par Ten ).

Lui prêt à faire des génocides , ayant tué des milliards de Gallifreyens , de Time Lords , son peuple , des familles entières dont la sienne.

J'aime beaucoup aussi qu'il préfère se sacrifier dans le season final quand le Dalek Emperor lui dit :

"- Then prove yourself , Doctor ! What are you ? Coward or Killer ?"

Et qu'il répond :

"- Coward , any day."

On a aussi l'introduction du fabuleux Jack , très drôle et très sympa comme personnage , on s'y attache très rapidement.

L'émotion est discrète dans la saison 1. On a Father's Day qui est très jolie et le season final avec un départ simple mais beau. Et ça suffit je trouve.
Les effets spéciaux ont été la principale chose qu'on reproche à cette saison ( avec le côté enfant et lent/invraisemblables/ennuyant de certains épisodes , ce que je n'ai jamais trouvé ). Effectivement , c'est pas Star Wars. C'est très kitsch mais personnellement je trouve que c'est une partie du charme de cette série et c'est d'ailleurs en partie voulu je pense.
La musique de la Nu-Who est principalement composée par Murray Gold et je trouve qu'il fait du bon boulot, les thème de Nine et Rose étant très jolis et correspondant bien à la série , selon moi.
Un peu dommage que Eccleston n'ait pas voulu continuer ni revenir pour les 50 ans. Cependant c'est son choix et il faut le respecter. Puis au final son départ fut positif puisqu'on a eu l'arrivée du formidable Tennant en Ten ! ^^
_________________
Revenir en haut
Ithyl
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 22 Avr 2013
Messages: 1 586
Localisation: canada
Féminin Poissons (20fev-20mar) 龍 Dragon

MessagePosté le: Dim 26 Juin 2016 - 16:33    Sujet du message: Bilan Saison 1 Répondre en citant

infinity@ J'aime bien ta critique. La saison 1 est excellente et malgré quelques aspects très enfantins (Les Slitheen qui pètent et Mickey plastique) je trouve que la saison 1 est beaucoup plus mature dans sa généralité que ce qu'on a depuis 2010 (enjeu politico-social important en autre). Nine est un Docteur torturé et c'est très bien amené. J'adore comment il réagit au Dalek. On voit toutes sa haine et sa souffrance et cela nous montre que les Daleks sont une menace (on ne peut pas en dire autant aujourd'hui hélas). Je ne comprend pas moi non plus pourquoi on démoli cette saison ni cette haine que les gens ont pour Rose. L'histoire romantique est nulle c'est vrai, mais le personnage de Rose est réaliste et sa dépendance au Docteur est très logique étant donné son vécu et sa situation sociale. Comme tu dis, Rose est normale, ordinaire, banale, contrairement aux récentes compagnes. C'est ce qui fait son charme et, à mes yeux, la rend plausible.
Revenir en haut
Infinity
[Centurion solitaire]

Hors ligne

Inscrit le: 04 Mai 2016
Messages: 70
Féminin Bélier (21mar-19avr) 兔 Lapin

MessagePosté le: Mer 29 Juin 2016 - 18:01    Sujet du message: Bilan Saison 1 Répondre en citant

Ithyl a écrit:
infinity@ J'aime bien ta critique. La saison 1 est excellente et malgré quelques aspects très enfantins (Les Slitheen qui pètent et Mickey plastique) je trouve que la saison 1 est beaucoup plus mature dans sa généralité que ce qu'on a depuis 2010 (enjeu politico-social important en autre). Nine est un Docteur torturé et c'est très bien amené. J'adore comment il réagit au Dalek. On voit toutes sa haine et sa souffrance et cela nous montre que les Daleks sont une menace (on ne peut pas en dire autant aujourd'hui hélas). Je ne comprend pas moi non plus pourquoi on démoli cette saison ni cette haine que les gens ont pour Rose. L'histoire romantique est nulle c'est vrai, mais le personnage de Rose est réaliste et sa dépendance au Docteur est très logique étant donné son vécu et sa situation sociale. Comme tu dis, Rose est normale, ordinaire, banale, contrairement aux récentes compagnes. C'est ce qui fait son charme et, à mes yeux, la rend plausible.


J'en pense EXACTEMENT la même chose. Rose fait pour moi des choix tout à fat logique et au final est juste une jeune fille qui pense ne rien pouvoir avoir dans la vie. Alors quand elle croise cet homme qui lui prouve le contraire , lui témoigne de l'intérêt il est normale qu'elle s'y attache même si la suite n'était pas forcément nécessaire ^^
Après pareil pour les Daleks , j'ai l'impression qu'ils ne sont devenus presque que des méchants de second rang , il n'y a plus tellement de réaction de haine/peur face à eux comme au début. A croire que les croiser et les battre est devenu une mince affaire.
Je trouve ça complètement injuste de conseiller à beaucoup de ne jamais voir cette saison. A la rigueur si quelqu'un n'y accroche pas elle peut sauter et la continuer plus tard mais complètement l'oublier et passer à côté du Doteur de Eccleston sans même essayer ça me dépasse.
_________________
Revenir en haut
DarkDalek
[Face of Boe]

Hors ligne

Inscrit le: 30 Avr 2010
Messages: 560
Localisation: Dans le vasseau dalek
Masculin Lion (24juil-23aoû) 猪 Cochon

MessagePosté le: Mar 12 Juil 2016 - 19:52    Sujet du message: Bilan Saison 1 Répondre en citant

Nine est mon docteur préféré et donc j'aime beaucoup la saison 1. C'est vrai que le début de saison est spécial avec Mickey en plastique mais il faut persévérer il y'a des épisodes magnifiques (Dalek, Father's Day, le double avec Jack et les derniers). Les personnages et les compagnons sont normaux et ont des réactions normales. Entre Rose qui suit le Docteur avec l'idée derrière la tête de sauver son père (qui ne tenterait pas ça, à sa place?), Adam qui se fait virer du Tardis parce qu'il a pris une technologie du futur pour son profit personnel (la aussi beaucoup de monde en profiterait); l'absence de la compagne qui a un impact sur sa vie alors que pour les autres ce n'est que très peu évoqué. Je prend exemple de Clara dont personne ne semble remarquer les longues absences à son travail, je sais que les profs ont beaucoup de vacances mais quand même. Il y'a aussi l'aspect social et politique très peu vu par la suite également.
Revenir en haut
Ithyl
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 22 Avr 2013
Messages: 1 586
Localisation: canada
Féminin Poissons (20fev-20mar) 龍 Dragon

MessagePosté le: Mar 12 Juil 2016 - 22:07    Sujet du message: Bilan Saison 1 Répondre en citant

DarkDalek a écrit:
Nine est mon docteur préféré et donc j'aime beaucoup la saison 1. C'est vrai que le début de saison est spécial avec Mickey en plastique mais il faut persévérer il y'a des épisodes magnifiques (Dalek, Father's Day, le double avec Jack et les derniers). Les personnages et les compagnons sont normaux et ont des réactions normales. Entre Rose qui suit le Docteur avec l'idée derrière la tête de sauver son père (qui ne tenterait pas ça, à sa place?), Adam qui se fait virer du Tardis parce qu'il a pris une technologie du futur pour son profit personnel (la aussi beaucoup de monde en profiterait); l'absence de la compagne qui a un impact sur sa vie alors que pour les autres ce n'est que très peu évoqué. Je prend exemple de Clara dont personne ne semble remarquer les longues absences à son travail, je sais que les profs ont beaucoup de vacances mais quand même. Il y'a aussi l'aspect social et politique très peu vu par la suite également.


Oui j'aimais bien le backround personnel des compagnes de RTD et tu l'as dit elles avaient des réactions NORMALES. En plus des absences de Clara, on ne voit à peu près rien de son backround. Sa mère est décédée alors qu'elle était jeune (comme le père de Rose) sans centrer une saison sur ce sujet, cela aurait été bien de ne pas balayer complètement cet aspect de sa vie, par exemple. Pour ce qui est de Amy, son indifférence face au kidnapping de sa fille n'a absolument rien de normal et de réaliste (qu'elle sache que Melody deviendra River est une excuse pauvre pour expliquer le fait que cet aspect là des Ponds a aussi été balayé).
Revenir en haut
DarkDalek
[Face of Boe]

Hors ligne

Inscrit le: 30 Avr 2010
Messages: 560
Localisation: Dans le vasseau dalek
Masculin Lion (24juil-23aoû) 猪 Cochon

MessagePosté le: Mer 13 Juil 2016 - 11:58    Sujet du message: Bilan Saison 1 Répondre en citant

C'est vrai que RTD développe beaucoup plus la vie privée de ses compagnes.
Je met la suite en spoiler, on est dans la saison 1 donc ce qui suit est spoiler

Amy on ne voit qu'une fois ses parents, à son mariage. Au début ils étaient aspiré par la faille, mais on ne les a pas plus vu après. On voit une fois le père de Rory aussi dans l’invasion des cubes. On ne voit même pas les conséquences de leur disparition dans le temps sur leur famille. En ce qui concerne Clara, elle ne cherche même pas à revoir ses parents. Si je pouvais voyager dans le temps j'aimerais revoir mes proches décédés. La seule fois ou elle a eu une réaction normale c'est quand Danny a eu un accident et qu'elle voulait le sauver même si c'est interdit sachant que le Docteur lui n'en fait qu'a sa tête des règles du temps. Même si son chantage est un peu abusé c'est pas pire que Rose qui manipule le Docteur pour sauver son père. La seule fois ou on voit la famille de Clara c'est avec sa grand mère, pareil un seul épisode comme pour Amy. J'espère que la nouvelle compagne aura une famille plus développée.
Revenir en haut
Ithyl
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 22 Avr 2013
Messages: 1 586
Localisation: canada
Féminin Poissons (20fev-20mar) 龍 Dragon

MessagePosté le: Mer 13 Juil 2016 - 13:57    Sujet du message: Bilan Saison 1 Répondre en citant

DarkDalek a écrit:
C'est vrai que RTD développe beaucoup plus la vie privée de ses compagnes.
Je met la suite en spoiler, on est dans la saison 1 donc ce qui suit est spoiler
{{{Vous devez répondre à ce sujet pour voir la partie cachée}}}


Ça m'étonnerais qu'on développe la famille de Bill puisqu'elle est une compagne de Moffat, mais j'ai bon espoir pour les prochains compagnons sous Chibnall. Je n'aime pas ses épisodes de DW, mais au niveau du développement des personnages (dans DW comme dans TW et Broadchurch) je n'ai vraiment rien à lui reprocher il les développe bien.
Revenir en haut
Infinity
[Centurion solitaire]

Hors ligne

Inscrit le: 04 Mai 2016
Messages: 70
Féminin Bélier (21mar-19avr) 兔 Lapin

MessagePosté le: Mer 13 Juil 2016 - 15:50    Sujet du message: Bilan Saison 1 Répondre en citant

Ithyl a écrit:
DarkDalek a écrit:
Nine est mon docteur préféré et donc j'aime beaucoup la saison 1. C'est vrai que le début de saison est spécial avec Mickey en plastique mais il faut persévérer il y'a des épisodes magnifiques (Dalek, Father's Day, le double avec Jack et les derniers). Les personnages et les compagnons sont normaux et ont des réactions normales. Entre Rose qui suit le Docteur avec l'idée derrière la tête de sauver son père (qui ne tenterait pas ça, à sa place?), Adam qui se fait virer du Tardis parce qu'il a pris une technologie du futur pour son profit personnel (la aussi beaucoup de monde en profiterait); l'absence de la compagne qui a un impact sur sa vie alors que pour les autres ce n'est que très peu évoqué. Je prend exemple de Clara dont personne ne semble remarquer les longues absences à son travail, je sais que les profs ont beaucoup de vacances mais quand même. Il y'a aussi l'aspect social et politique très peu vu par la suite également.


Oui j'aimais bien le backround personnel des compagnes de RTD et tu l'as dit elles avaient des réactions NORMALES. En plus des absences de Clara, on ne voit à peu près rien de son backround. Sa mère est décédée alors qu'elle était jeune (comme le père de Rose) sans centrer une saison sur ce sujet, cela aurait été bien de ne pas balayer complètement cet aspect de sa vie, par exemple. Pour ce qui est de Amy, son indifférence face au kidnapping de sa fille n'a absolument rien de normal et de réaliste (qu'elle sache que Melody deviendra River est une excuse pauvre pour expliquer le fait que cet aspect là des Ponds a aussi été balayé).


EXACTEMENT ! J'ai déjà beaucoup de mal avec Amy mais cette réaction ne m'a pas du tout aidée à l'apprécier plus , complètement irréaliste...
Pour Chibnall j'ai beaucoup d'espoir aussi parce que au niveau du réalisme et de l'évolution , les personnages de Boradchurch sont de vrais bijoux !
_________________
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 03:22    Sujet du message: Bilan Saison 1

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Doctor Who Index du Forum -> Doctor Who -> Saison 1 Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7
Page 7 sur 7

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com