Doctor Who Index du Forum
 
 
 
Doctor Who Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion


[Episode] 88: The Deadly Assassin
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Doctor Who Index du Forum -> Doctor Who -> Les anciennes saisons et films -> Docteur 4
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Tyr
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 18 Jan 2010
Messages: 1 773
Localisation: La Réunion
Féminin Scorpion (23oct-21nov)

MessagePosté le: Lun 1 Nov 2010 - 17:28    Sujet du message: [Episode] 88: The Deadly Assassin Répondre en citant

The Deadly Assassin

Scénaristes: Robert Holmes
Directeur: Lennie Mayne
musique: Dudley Simpson

Acteurs: Tom Baker (The Doctor)
Peter Pratt (le Maître), Llewellyn Rees (President), Angus Mackay (Cardinal Borusa), Bernard Horsfall (Chancellier Goth), George Pravda (Castellan Spandrell), Derek Seaton (Commandant Hildred), Eric Chitty (Coordinateur Engin), Hugh Walters (Commentateur Runcible), John Dawson, Michael Bilton (Seigneurs du temps), Maurice Quick (Gold Usher), Peter Mayock (Solis), Helen Blatch (Voix)

1ère diffusion: du 30 octobre au 20 novembre 1976



Résumé:
Le Docteur, comme on le lui a ordonné à la fin de l'épisode précédent, se rend sur Gallifrey. Mais juste avant d'atterrir il est victime d'une prémonition durant laquelle il se voit en train d'assassiner le Lord président, chef de la société des Seigneurs du temps. Le TARDIS atterrit alors dans un endroit interdit de Gallifrey et est rapidement entouré de gardes voulant arrêter l'"intrus". Le Docteur parvient à leur échapper et cherche alors à empêcher sa vision de se réaliser.
_________________
Vous avez survécu à mes avalanches de mots? N'hésitez pas à découvrir mes articles sur différentes séries TV sur le site SerieViewer (ceux qui commencent en général par Et si...) http://www.serieviewer.com/articles/thematiques


Dernière édition par Tyr le Ven 5 Nov 2010 - 15:07; édité 1 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 1 Nov 2010 - 17:28    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Tyr
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 18 Jan 2010
Messages: 1 773
Localisation: La Réunion
Féminin Scorpion (23oct-21nov)

MessagePosté le: Lun 1 Nov 2010 - 19:05    Sujet du message: [Episode] 88: The Deadly Assassin Répondre en citant

Borusa : "As I believe I told you long ago, Doctor, you will never amount to anything in the galaxy while you retain your propensity for vulgar facetiousness."

Probablement un, si ce n'est LE meilleur épisode de Doctor Who classique que j'ai pu voir jusqu'à présent. Non seulement l'intrigue est excellente, les personnages intéressants et le rythme étonnamment soutenu mais l'on en apprend plus en un épisode sur la société des Time Lords que durant tous les épisodes que j'ai vu jusqu'à présent.

Je n'ai qu'une seule critique à formuler sur cet épisode, je commencerais donc par cela: le passage dans la Matrix est trop long et aurait pu être bien plus intéressant.

Le concept est génial: une sorte de banque de donnée contenant tous les souvenirs des time lords morts, dans laquelle les time lords, qui sont télépathes, peuvent "pénétrer" virtuellement et que l'homme de main du Master a piraté. 25 ans avant Matrix, nous avons donc droit à un duel dans une réalité que les combattants savent virtuelle et peuvent influencer. Et je suis sûre que je ne suis pas la seule téléspectatrice "moderne" à avoir crié "Néo" lorsque le Docteur s'exclame: "I deny this reality. The reality is a computation matrix." Laughing

Hélas le duel traîne clairement en longueur et c'est bien dommage car, vu qu'il s'agit du premier épisode où le Docteur n'a pas de compagnons, ce genre de combat à un contre un est excessivement rare. De plus je n'ai pas été séduite par le paysage de la Matrice: une réalité virtuelle aurait pu être bien plus changeante et onirique: je trouve que l'arc Trial of a Time lord avec le Sixième Docteur a beaucoup mieux réussi à montrer ce coté malléable de la Matrice, ce malgré un scénario défaillant et des effets spéciaux ridicules.

Autre petite critique, le Master, qui ressemble ici au fils caché de Voldemort et d'un cadavre en décomposition avancé, a des répliques souvent assez ridicules et une fuite finale à hurler de rire, avec un gros plan sur son visage squelettique sur fond de rire démoniaque. Mais comme c'est une critique que l'on peut formuler pour 90 pourcent des apparitions du Master dans l'Ancienne série je ne pense pas qu'on puisse en vouloir à l'épisode. Wink Mieux vaut prendre ça pour un élément comique voulu.

A part ça, que du bon. Pour la première fois j'ai réussi à regarder un épisode de Old Who dans la journée (pour mémoire, j'ai mis un mois à regarder Seeds of doom pourtant pas si mauvais). Nous apprenons donc que la société des Time lords, loin d'être un havre de paix pour une race sage et ancienne, est pourrie de l’intérieur. Ainsi, même si elle est gouvernée par un "président", c'est visiblement une oligarchie. Ainsi nous apprenons non seulement que c'est le président qui désigne son successeur mais qu'il existe un système de castes et que les Prydonians, décrits comme les "Serpentards" de Gallifrey, ont donné plus de présidents que les autres castes réunies. Bonjour la démocratie... Laughing

De même le procés du Docteur, qui risque fort de se terminer par l'exécution définitive de ce dernier, est censé durer 3 heures et c'est à l'accusé d'apporter les preuves de son innocence... Confused Ceux qui comme moi ont commencé par la nouvelle série ou qui ont déjà vu Trial of a Time lord n'ont pas été surpris par ces révélations mais j'imagine le choc pour les téléspectateurs de l'époque, qui réalisent alors dans quel état est cette société soi-disant si avancée... D'ailleurs elle s'avère n'être même pas la plus avancée puisque le Docteur sous-entend a un moment que le système de caméras des Time lords serait considéré comme très primitif par certaines planètes (cela dit j'étais justement en train de me faie cette réflexion à ce moment là^^).

Bref, quelle désillusion! Ce n'est pas si surprenant en réalité: on avait déjà remarqué que la CIA (Celestial Intervention Agency) était composée de Time lords pour qui la fin justifiait les moyens, même les plus sanglants (voir Genesis of the daleks). Et ce n'est pas non plus très original dans le monde de la science fiction-fantasy de rencontrer des sociétés en apparence parfaites mais qui s'avèrent être injustes et/ou basées sur la corruption: Le Meilleur des Mondes en est un parfait exemple (on retrouve même ici le système des castes). On retrouve d'ailleurs ce thème dans plusieurs aventures du 6ème et 7ème DOcteur, par exemple The Hapiness patrol. Cela dit je doute que beaucoup de Whoviens de l'époque se soient imaginés une telle situation, pourtant parfaitement logique puisque l'on se doute que le Docteur doit avoir de bonnes raisons d'avoir fui sa planète.

J'ai personnellement beaucoup aimé cette description de la société Gallifreyenne. De plus, pour les petites tricheuses comme moi qui ont commencé par la fin (la nouvelle série quoi^^), que de références à des termes que j'avais déjà rencontrés mais qui ont trouvé leur source dans cet épisode! C'est donc ici que nous apprenons que le TARDIS est un modèle 40 (ce que je n'ai su qu'avec 11^^) considéré comme complètement obsolète (logique puisque 1 l'a volé à la casse), que les Time Lords n'ont droit qu'à 13 vies et qu'on nous parle de la fameuse "Atron energy". Oh, et c'est donc là que l'on nous dit que le Docteur a été expulsé de l'Académie! Je n'avais pour l'instant vu ça que dans les fanfics. Embarassed

On nous apprend aussi que le grand hall de cérémonie est le Panopticon et que les Time lords aiment les titres ronflants comme "cardinal", "chancelier" et "Castellan" (d'un autre coté ils se font appeler "time lords" donc on s'en doutait^^). Et enfin nous entendons parler d'un certain James Bond...heu... Rassilon, de ses objets magiques permettant de contrôler le "eye of armony", et de la matrice. Que de notions importantes pour le whoniverse!

Et puis certains personnages sont une réussite. Les sympathiques Castillan Spandrell et Co-ordinateurr Engin, braves gens pleins de bonne volonté mais complètement dépassés par les évènements car, comme une grande partie de l'oligarchie des Time Lords, trop vieux (thème abordé dans Brain of Morbius d'ailleurs). J'ai bien ri aussi avec le commentateur tv, tellement proche de nos journalistes à scandale. Laughing Mais LA réussite est le cardinal Bordusa, ancien professeur du Docteur et archétype du politicien brillant et manipulateur: "If heroes don't exist, it is necessary to invent them; good for public morale". Okay J'espère vraiment qu'on le reverra, il est très intéressant et bien plus nuancé que la plupart des personnages du whoniverse. Et puis bon, il a mis un 9/10 au Docteur, donc au fond c'est quelqu'un de bien! Laughing

Bref j'ai passé un excellent moment devant cet épisode. Je trouve que le Docteur sans compagnons n'est pas forcément une mauvaise idée: ça allège sacrément l'intrigue et nous débarrasse de pas mal de longueurs. Et j'ai en tout cas hâte de revoir les Time Lords et Gallifrey. Okay
_________________
Vous avez survécu à mes avalanches de mots? N'hésitez pas à découvrir mes articles sur différentes séries TV sur le site SerieViewer (ceux qui commencent en général par Et si...) http://www.serieviewer.com/articles/thematiques
Revenir en haut
Lennox
[Dark Lord of All]

Hors ligne

Inscrit le: 22 Avr 2011
Messages: 2 829
Localisation: CIA Tower
Masculin

MessagePosté le: Ven 20 Juil 2012 - 15:23    Sujet du message: [Episode] 88: The Deadly Assassin Répondre en citant

Contrairement à Tyr je n’ai au final pas plus été emballé que ça par l’épisode. Je crois que ça tient à 2 choses en réalité. La première est que j’attendais depuis très longtemps le retour du Master que je trouve sous exploité au possible ici. Ce n’était peut être pas judicieux de la part des auteurs d’organiser sur le même épisode où on découvre Gallifrey pour la première fois (en couleur tout du moins ☺ ). Ensuite le deuxième point qui fait que cet épisode ne me marquera pas plus que ça est paradoxalement la découverte de Gallifrey. J’ai été assez déçu. Elle ne correspond pas vraiment à l’image que je m’en faisait en regardant la nouvelle série. Mais bon ça c’est la faute au Docteur. Il a carrément enjolivé sa petite planète adorée ^^ Que ce ne soit pas une société parfaite, ça je l’accepte sans problème, mais je les ai trouvé d’un banal ici les Timelords. Ça aurait très bien pu se situer sur une autre planète que l’on y aurait vu que du feu.

Et puis je m’attendais à beaucoup de chose mais pas à voir une journaliste sur Gallifrey ^^Et visiblement ce dernier connaît déjà le Docteur. J’imagine déjà le papier « Un Tardis volé : le Docteur suspecté » avec une photo de One. ^

Mais bon ça reste toutefois un épisode riche en information on ne peut pas lui enlever ça. Je pense que j’avais trop d’attente sur cet épisode, voilà pourquoi je ne suis pas très positif. On verra au prochain visionnage si ça passera mieux ^
_________________
Revenir en haut
lina
[Dark Lord of All]

Hors ligne

Inscrit le: 19 Fév 2012
Messages: 2 922
Féminin Bélier (21mar-19avr)

MessagePosté le: Ven 20 Juil 2012 - 16:07    Sujet du message: [Episode] 88: The Deadly Assassin Répondre en citant

Le docteur dans la nouvelle série comme dans l'ancienne enjolive la planète... pas franchement les personnes qui y vivent xD

Il y a d'autres épisodes sur Gallifrey, ce que j'apprécie moi c'est surtout que le docteur est pas en position de touriste, il sait les coutumes, il sait ce qui l'attend selon si telle ou telle personne va mettre le mess. Il sait aussi les personnes à éviter, ou celles à flâter. Puis on en apprend un peu plus sur sa planète, moi ça me convient à partir de là xD


On oubliera ici volontairement de parler du Master xD
_________________
Source
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Lennox
[Dark Lord of All]

Hors ligne

Inscrit le: 22 Avr 2011
Messages: 2 829
Localisation: CIA Tower
Masculin

MessagePosté le: Ven 20 Juil 2012 - 16:23    Sujet du message: [Episode] 88: The Deadly Assassin Répondre en citant

Ah oui tiens j'ai pas suffisamment parlé du Master ^^ Si il faut en parler justement Mr. Green

Comme je l'ai dit il passe presque inaperçu dans cet épisode. Et c'est un comble, c'est le moins que l'on puisse dire ^^.
Je suis un peu déçu qu'il n'y est pas plus d'explication sur les raisons de son état. Il aurait atteint la fin de son cycle de régénération ok... mais du coup comment il se retrouve comme ça? pourquoi est-qu'il n'est pas juste mort? J'aime à penser que son état à quelque chose à voir avec les Daleks puisqu'il me semble que la dernière apparition de Delgado impliquait une collaboration Master/Daleks. Mais peut être aurais-je des réponses plus tard.

De plus étant donné qu'on sait (le Docteur compris) qu'il ne va pas mourir lorsqu'il tombe dans ce trou... à quoi bon? surtout qu'on le revoit 5 minutes plus tard. Un simple petite phrase du Docteur "mince j'ai perdu le Master du regard. Où est-il passé?" aurait suffit. Là, et même si c'est le Master, je vois pas comment il s'en sort.

Oh et puis son départ. Déjà son Tardis à l'apparence d'une horloge, dont on en a vu aucune sur Gallifrey (son chameleon circuit doit aussi être cassé ^^). Et puis la réaction des 2 Timelords. C'est limite si c'est pas :
- Oh regarde le Master est pas mort.
- Ah ouais...
- Au revoir Master.
- On va manger?
_________________
Revenir en haut
Ahaimebété
[Bad Bad Beans]

Hors ligne

Inscrit le: 15 Aoû 2011
Messages: 3 513
Localisation: Marseille
Féminin Bélier (21mar-19avr) 猴 Singe

MessagePosté le: Ven 20 Juil 2012 - 16:43    Sujet du message: [Episode] 88: The Deadly Assassin Répondre en citant

Lennox a écrit:

Oh et puis son départ. Déjà son Tardis à l'apparence d'une horloge, dont on en a vu aucune sur Gallifrey (son chameleon circuit doit aussi être cassé ^^). Et puis la réaction des 2 Timelords. C'est limite si c'est pas :
- Oh regarde le Master est pas mort.
- Ah ouais...
- Au revoir Master.
- On va manger?



Laughing Ça me fait penser aux Mages de l'Université de l'Invisible (Annales du Disque-Monde) cette conversation.

Mais en plus, c'est complètement ça. Jusqu'à la fin, cet épisode est mal foutu. De très bonnes idées totalement mal exploitées. Vraiment dommage.

Sinon, pour ce qui est de l'explication : "comment il s'est retrouvé dans cet état ?", je crois qu'il n'y en a pas. Je n'ai pas vu plus d'explications dans la suite que dans cet épisode. Je ne pense même pas qu'il y en ait dans les bouquins et audio-book. On parle de WTF dans la nouvelle série, mais l'ancienne était assez fortiche là dessus aussi. (Il y a un autre gros gros WTF à propos du Master, plus loin dans la série, mais je ne veux pas te spoiler, donc, motus.)
Au moins, pour le retour du Master dans "The sound of drums" et comment il s'est sorti de la chute dans l'Oeil de l'Harmonie, à la fin du film de 1996, il y a une explication "rationnelle" : les Time Lords l'ont ressuscité pour qu'il participe à la Guerre du temps.

Et pourquoi il survit malgré tout, ça il le dit : c'est sa haine des Time Lords et du Docteur qui le maintient en vie. Encore une explication WTF, mais au moins une explication (pas tant WTF que ça finalement, Koschei n'est-il pas réputé pour être celui qu'on ne peut pas tuer).
_________________
Fanfictions sur le Maître

« La réalité est un endroit sympa à visiter, mais je n’aimerais pas y vivre. » David A. McIntee
Revenir en haut
Ahaimebété
[Bad Bad Beans]

Hors ligne

Inscrit le: 15 Aoû 2011
Messages: 3 513
Localisation: Marseille
Féminin Bélier (21mar-19avr) 猴 Singe

MessagePosté le: Ven 20 Juil 2012 - 16:52    Sujet du message: [Episode] 88: The Deadly Assassin Répondre en citant

A propos de Gallifrey, j'aime bien, moi, justement ce côté "ordinaire" des Time Lords. Il y a à la fois chez eux beaucoup de puissance (voir The War Game de Two) et aussi que ce sont des "hommes" comme les autres, avec leurs défauts.

Tu verras par la suite que la société de Gallifrey, c'est plus la décrépitude et la rigidité d'une très ancienne société, figée dans ses habitudes (pourquoi crois-tu que des gens comme le Docteur ou le Maître en soient partis si ce n'est pour échapper à cet immobilisme?) que ce qu'on voit dans End of Time, ce côté grandiose. Les Time Lords de The End of Time, ce sont les Time Lords que la Guerre du Temps a transformés. Je les trouve, personnellement beaucoup moins intéressants, plus monolithiques, sans nuance (en plus, à part Rassillon et un ou deux autres, on les voit juste faire de la figuration).


Perso, je kiffe un maximum tous les épisodes qui se passent sur Gallifrey et tous les Time Lords de l'ancienne série.
_________________
Fanfictions sur le Maître

« La réalité est un endroit sympa à visiter, mais je n’aimerais pas y vivre. » David A. McIntee
Revenir en haut
lina
[Dark Lord of All]

Hors ligne

Inscrit le: 19 Fév 2012
Messages: 2 922
Féminin Bélier (21mar-19avr)

MessagePosté le: Ven 20 Juil 2012 - 20:21    Sujet du message: [Episode] 88: The Deadly Assassin Répondre en citant

Pareil, dans War Games, ils m'ont impressionné dès qu'on les voit pas mais qu'on sait qu'ils sont là. Le docteur a tellement peur qu'il veut partir en courant et est rattrapé par Jamie et Zoé alors qu'il veut qu'une chose c'est prendre le tardis et fuir à l'autre bout de l'univers et encore plus loin s'il le peut.
Le champ de force et tout ça que ça te donne l'impression que ça va te déchirer le paysage en 4 et tout et tout... j'étais là "wow... ah ouais..."

Plus tard, on voit juste que c'est des petits vieux qui se complaisent en charentaise à jouer au bingo tous les jours à 16h32 pour vraiment pas changer les habitudes et tout lol. Mais qu'à côté ils ont toujours cette prestence (fan du col des time lords du haut conseil!), cette puissance et tout. Un régal.
Je prend ça toujours volontiers ces épisodes, puis le docteur est quand même énigmatique sur pleins de choses, alors assister à des choses qui ont fait son quotidien pendant sa jeunesse, je prend et reprend ^^


et on critique pas Timothy Rassilon Dalton, merci.
_________________
Source
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Ahaimebété
[Bad Bad Beans]

Hors ligne

Inscrit le: 15 Aoû 2011
Messages: 3 513
Localisation: Marseille
Féminin Bélier (21mar-19avr) 猴 Singe

MessagePosté le: Jeu 13 Juin 2013 - 00:01    Sujet du message: [Episode] 88: The Deadly Assassin Répondre en citant

Après avoir encore revu cet épisode, je suis toujours d'accord avec ce que j'ai dit plus haut sur les Time Lords et le fait de les voir "dans leur intimité", avec un côté pantoufle qui côtoie un côté surpuissants et assez durs.

On les voit quand même dans cet épisode torturer le Docteur, réinventer l'histoire pour ne pas salir la mémoire de l'un d'entre eux qui est responsable de la mort de leur Président et de nombreux autres morts et dégâts, afin que le peuple garde sa confiance dans ses dirigeants.

Mais on les voit aussi papoter comme des papy en disant "de mon temps".

Des papy pas si inoffensifs, puisque l'un d'entre eux, qui est le chef de la sécurité quand même, donc pas censé être le plus doux, sortir tranquillement un staseur de sa poche et assommer ou tuer, on ne sait pas trop, un garde comme il chasserait une mouche.


J'aime beaucoup aussi le Maître qu'on voit ici et j'en ai d'ailleurs fait deux (et bientôt trois j'espère) fan-fictions. mais c'est vrai qu'il est sous exploité.

Son état est expliqué dans un bouquin (Legacy of the Daleks).
Après avoir tué le mari de Susan David Campbell, il prend celle-ci en otage pour s'enfuir, sans savoir qu'elle est la petite-fille du Docteur (donc une Time Lord), mais elle lui tire dessus avec sa propre arme (le Tissu Compression Eliminator ou TCE) alors qu'il tient lui même une arme dalek. L'explosion qui en résulte le tue presque et en fait ce semi-cadavre ambulant. Les Time Lords ayant repéré la matérialisation d'un TARDIS sur Tersurus, la planète où cet évènement a lieu, le Chancelier Goth va enquêter et c'est là donc qu'il rencontre le Maître et s'allie avec lui. [source tardis.wikia]


Étant donné que ce Maître-là est censé être le même que celui joué par Roger Delgado, son comportement extrêmement différent peut s'expliquer par son état de dégradation qui envoie son esprit plus loin encore sur les rives de la folie.

D'ailleurs, lorsqu'il retrouve un corps, ensuite, après The Keeper of Traken, il reprend un comportement plus calme, plus posé, moins grinçant, mais tout aussi déséquilibré.
_________________
Fanfictions sur le Maître

« La réalité est un endroit sympa à visiter, mais je n’aimerais pas y vivre. » David A. McIntee
Revenir en haut
Aetatis
[Bow-ties Club]

Hors ligne

Inscrit le: 25 Fév 2012
Messages: 173
Localisation: L'infini
Féminin

MessagePosté le: Sam 15 Juin 2013 - 10:30    Sujet du message: [Episode] 88: The Deadly Assassin Répondre en citant

Je découvre cet épisode avec "we are the Doctor" mais j'ai découvert Four avec "Genesis of Dalek" (oups ça me fait pensé que je dois allé dans ce topic dire ce que j'en pense, lol).
J'ai donc retrouvé un Four en plein milieu de sa forme, mais seul, snif. Par contre la découverte de Gallifrey et de la structure social de ses habitants est une découverte totale pour moi. Un vrai régale!
Les acteurs sont tous parfaitement dans leur rôle. Personnellement, et cela n'engage que moi, j'ai moins, beaucoup moins le physique du maitre. Je le trouve peu crédible, mais encore une fois, c'est rien qu'un avis. Je sais que certains fans aime le maitre sous toutes ses formes et je les respecte.

L'idée du Doctor Four dans un monde virtuelle devait être à son époque l'avant première de Matrix mais en mieux fait.
_________________
"But maybe time is also a companion who goes with us on our journey, and reminds us to cherish the moments of our lives because they will never come again. (beat) We are, after all, only mortal." - JL Picard (Star Trek Génération)
Revenir en haut
MSN
Angel
[Face of Boe]

Hors ligne

Inscrit le: 12 Jan 2012
Messages: 653
Localisation: Au find fond de mon pot de Nutella
Féminin Taureau (20avr-20mai) 猪 Cochon

MessagePosté le: Dim 16 Juin 2013 - 17:12    Sujet du message: [Episode] 88: The Deadly Assassin Répondre en citant

Je l'ai vu il y a maintenant une semaine (et c'est maintenant que tu passe, bravo dis-moi) Donc les souvenirs que j'en ai sont plus ou moins troués. Je m'excuse pour le pavé XD

Des DW classics que j'ai vu (mais j'en ai vus très peu pour l'instant), c'est sans doute un de mes préférés, si ce n'est mon préféré (il a même devancé Planet of the Spiders que j'ai beaucoup aimé aussi). Les deux premières parties sont parfaites, ensuite, pour réagir à ce qui a été dit plus haut, je ne pensepas que le passage dans la matrice est trop long. Cependant, cet aspect à été sans doute gommé par le fait que j'ai vu ces deux dernières parties dans We are the Doctor, et d'expérience je sais que le temps passe plus vite quand on tchatte.

A propos du personnage du Maître, si on met de côté l'aspect papier mâché crado ridicule (il ressemble à un croisement entre une grenouille et un pokémon sakdenoeud), je l'ai trouvé sans intérêt dans cet épisode. On le voit très peu à l'écran malgré son importance dans l'histoire, il parle aussi très peu, et même si c'est un personnage que j'apprécie dans son concept, je pense qu'il aurait pu être mieux exploité ici dans l'intrigue car là, sa présence n'apporte pas grand-chose vu que le duel à lieu contre le Traître (j'ai oublié son nom) J'ai trouvé que son acolyte était beaucoup plus crédible et qu'on aurait parfaitement pu même se passer du Maître en faisant quelques petites modifications de scénario, et ça aurait apporté beaucoup plus de crédibilité au personnage du Traître. La seule chose qui m'a plu avec lui, c'était sa fin, qui ajoute un peu de WTF à l'épisode qui j'ai trouvé est très sérieux pour du DW.
Le fait de ne pas avoir de compagnon pour le Docteur n'ôte rien à l'histoire, de toute manière au milieu des Time Lords, un autre personnage aurait rapidement été de trop, l'important n'étant pas vraiment la présence extraterrestre ici, c'est plus un film de SF/espionnage.

Puisqu'on parle de l'intrigue, je suis assez émerveillée par l'intrigue de cet épisode que j'ai trouvé très différente de ce qu'on peut attendre dans une série SF, surtout au début, les deux premières parties, qui m'ont fait songer plus à des séries policières dans le style de 24h Chrono ou tous ces films où il y a un complot contre le président (je voudrais appeler ça du policier, mais ce n'est pas tout à fait ça, si ?). Je n'ai pas une très grande culture dans ce genre donc je ne peux pas tellement donner d'autre exemple. Après, le passage dans la Matrice, le mélange réalité/fiction est je dirais plus un thème "classique" de science-fiction, on pense évidemment à Matrix (je crois que tout le monde y a pensé ici) mais aussi à certaines nouvelles de Philip K. Dick (Souvenirs à vendre, La fourmi électrique).

Au niveau de la mythologie de la série, moi qui suit très intéressée par la civilisation Gallifreyenne, j'ai été servie ! J'en ai appris plus ici que dans tous les autres épisodes réunis. Le look de Time Lords est de façon surprenante assez proche de celui que l'on voit dans la New Serie. La continuité est établie avec le Tardis type 40 complètement antique et tout ça. La société vieillissante et indolente des Time Lord telle qu'elle est décrite plus tard par Tenth à la fin de la saison 3 et dans EoT concorde plutôt bien : on ne voit que des hommes assez âgés, donc une société sans beaucoup de diversité et rigide (les castes...). Cela n'a cependant rien ôté à leur sympathie, contrairement aux Time Lord de End of Time qui m'ont semblés hostiles. Après, je ne parlerais pas trop sur le sujet, j'y connais pas grand-chose encore ^^

En conclusion, sans doute un des épisodes qui a le mieux vieilli, par son rythme très actuel, le peu d'effets spéciaux (qui ne vieillissent pas toujours mal, mais quand même très souvent XD) et un excellent scénario, des personnages attachants et suffisament nuancés.

A conseiller pour démarrer la série classique ^^
_________________


Loony and proud yeah !

http://baraqueafrites.xooit.com/index.php
Revenir en haut
harey
[Conquête du Cpt Jack]

Hors ligne

Inscrit le: 06 Mai 2013
Messages: 120

MessagePosté le: Jeu 27 Juin 2013 - 13:46    Sujet du message: [Episode] 88: The Deadly Assassin Répondre en citant

Le passage dans la matrice m' bien foutu les boules à deux reprises : le coup de la seringue et quand le docteur balaie le sol et voit le reflet d'un clown.

Sinon, je n'ai pas trop accroché à cet épisode, qui m'a semblé plutôt mal fagoté question rythme (surtout la partie du "duel" das la matrice, bien trop longue) alors que l'idée de départ de l'épisode est vraiment plaisante !
_________________
Revenir en haut
yeles
Time Agent
Time Agent

Hors ligne

Inscrit le: 15 Sep 2008
Messages: 4 108
Localisation: les yeux dans les étoiles
Féminin Gémeaux (21mai-20juin) 牛 Buffle

MessagePosté le: Jeu 29 Aoû 2013 - 11:23    Sujet du message: [Episode] 88: The Deadly Assassin Répondre en citant

Bon va falloir que le Master se trouve une crème hydratante plus efficace parce que là Shocked

Un épisode avec tout plein de time lords, des tenues toutes plus importables les unes que les autres. Je suis peut-être la seule à avoir pensé à un sketch des Monty Python en voyant la scène où les deux time lords se changeaient... j'attendais de voir la guêpière (si je refous la main sur le sketch en question, je rajouterai le lien ici ^^)

J'ai bien aimé le coup du journaliste qui commente face caméra ce qu'il se passe (Hello 4e mur Mr. Green)

Après, bon, l'épisode n'est pas forcément celui qui restera le plus dans ma mémoire mais il au moins le mérite de nous montrer un peu plus le quotidien de Gallifrey. Mention au départ du Master dans son horloge (va falloir régler le Chameleon Circuit ) et le manque de réactivité des time lords devant ce départ Laughing

J'espère qu'il part pour trouver un bon chirurgien esthétique parce que là, c'est vraiment pas possible ^^
_________________
thx sis' pour avoir tenu la caméra Smile
Revenir en haut
MSN
Amandier
[Bow-ties Club]

Hors ligne

Inscrit le: 04 Nov 2013
Messages: 189
Féminin Scorpion (23oct-21nov) 虎 Tigre

MessagePosté le: Mer 13 Nov 2013 - 22:49    Sujet du message: [Episode] 88: The Deadly Assassin Répondre en citant

J'ai adoré cette épisode. On apprends beaucoup sur les time's lord Smile
J'ai ri en voyant l"aspect du maitre mdr.
Revenir en haut
Ahaimebété
[Bad Bad Beans]

Hors ligne

Inscrit le: 15 Aoû 2011
Messages: 3 513
Localisation: Marseille
Féminin Bélier (21mar-19avr) 猴 Singe

MessagePosté le: Jeu 14 Nov 2013 - 10:44    Sujet du message: [Episode] 88: The Deadly Assassin Répondre en citant

Amandier a écrit:
J'ai ri en voyant l"aspect du maitre mdr.



Tu es un peu sadique non ? Surprised Mr. Green Il dit qu'il souffre horriblement, pauvre bichounet. Crying or Very sad
_________________
Fanfictions sur le Maître

« La réalité est un endroit sympa à visiter, mais je n’aimerais pas y vivre. » David A. McIntee


Dernière édition par Ahaimebété le Jeu 12 Mar 2015 - 12:30; édité 1 fois
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 10:23    Sujet du message: [Episode] 88: The Deadly Assassin

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Doctor Who Index du Forum -> Doctor Who -> Les anciennes saisons et films -> Docteur 4 Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com