Doctor Who Index du Forum
 
 
 
Doctor Who Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion


[6x01] The Impossible Astronaut
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 516, 17, 18  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Doctor Who Index du Forum -> Doctor Who -> Saison 6
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
NicolasWho
[Conquête du Cpt Jack]

Hors ligne

Inscrit le: 30 Aoû 2010
Messages: 142

MessagePosté le: Dim 24 Avr 2011 - 12:53    Sujet du message: [6x01] The Impossible Astronaut Répondre en citant

Je viens de le voir à l'instant en RAW, sans sous-titres, donc certaines subtilités ont du m'échapper mais dans l'ensemble j'ai aimé cet épisode !

Déjà, comme à Noël, le fait de retrouver le Docteur et ses compagnons après tant de mois d'attente ça fait quelque chose, en plus moi j'ai découvert la série avec la saison 5 de Steven Moffat et l'incarnation du 11ème Docteur via Matt Smith.

Et le début remet d'entrée de jeu dans le bain ! Quand le docteur se fait tirer dessus, que la régénération commence... le jour où ce sera pour de vrai, je crois que je verserais ma larme.

Après, la grosse curiosité de cette saison ça reste: qui est le docteur Song ? C'est la promesse de la saison 6 faite par Steven Moffat aux fans.

Et en voyant ce premier épisode j'ai toute une batterie d'idées plus ou moins farfelues qui m'ont traversées l'esprit.

Docteur Song = Amy Pond. Docteur Song = Fille d'Amy Pond.


Vivement le prochain ! C'est parti pour 6-7 semaines, c'est ça ? Pour une fois on a pas eu le trailer qui montrait les différents épisodes, genre dès le premier de la saison 5 tu voyais le final avec Pandorica, mais c'est bien comme ça ! A moins que cela ait été mis au début de l'épisode, genre quand le Docteur est dans le tunnel ou sous la robe de la miss qui vient de terminer sa peinture ?
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 24 Avr 2011 - 12:53    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Tyr
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 18 Jan 2010
Messages: 1 773
Localisation: La Réunion
Féminin Scorpion (23oct-21nov)

MessagePosté le: Dim 24 Avr 2011 - 13:49    Sujet du message: [6x01] The Impossible Astronaut Répondre en citant

Attention...pavé! Embarassed

The impossible astronaut

-Why would anyone want to trap us ?
-I don’t know. Let’s see if anyone want to kill us and work backwards.


Avant toute chose, je tiens à annoncer que pour la saison 7 (ou même la suite de la saison 6) je me tiendrai bien à l’abri de tout « teaser » de la BBC, Moffat et compagnie. Parce que bon, on savait que l’un des quatre héros mourrait dans l’épisode (et perso j’étais sûre que ce serait le Doc), on avait vu la scène de Nixon écoutant ce que disait la gosse dans le bureau ovale et celle où le Doc refuse de faire confiance à River mais accepte de le faire pour Amy, on avait vu les Silents, on savait que Mark Sheppard et Alex Kingston apparaissaient dans l’épisode… et tout ça de manière parfaitement officielle par les communiqués, teasers et bandes annonces de la BBC, des scénaristes ou de Doctor Who Magazine ! Ben ça fait beaucoup et ça m’a un peu gâché le plaisir. Heureusement que j’ai évité les interviews et photos spoilers mais la BBC devrait trouver un juste milieu entre la quasi absence de pub et le matraquage de ces dernières semaines.

Fin du coup de gueule, c’est parti pour la critique. D’abord, que ce soit clair, j’ai passé l’épisode devant mon écran avec un sourire jusqu’aux oreilles : parce que c’est Doctor Who, que c’est ma série favorite, que ça faisait un an que je n’avais pas eu ma dose et tout simplement parce qu’il y a avait du très bon là dedans. Mais pas que du bon cela dit : je vais commencer par ce qui m’a dérangé voire parfois déplu pour pouvoir consacrer le reste de ma review à mes cris de fangirl (Matt Smiiiiiiiiiiiiiiiiiiiith).

D’abord, là où Eleventh hour m’avait tenu en haleine de bout en bout, j’ai trouvé que cet épisode présentait quelques problèmes de rythme de temps à autre. Je rappelle cela dit que j’ai la capacité d’attention de Jim the fish, que me faire rester plantée 45 minutes devant quoi que ce soit nécessite soit un véritable génie du scénario soit une corde très solide et donc que je suis peut-être un peu trop sensible aux longueurs.

Néanmoins, même si je ne me suis pas ennuyée, j’ai parfois un peu décroché et dû mettre pause pour me reconcentrer : par exemple la scène dans le bureau ovale, qui commence pourtant très bien, est un peu longue : plutôt que de nous montrer la bande en train de regarder des cartes j’aurais préféré que le Docteur, qui a tout de suite compris ce que Jefferson Hamilton Adams signifiait, le dise immédiatement et que la recherche se fasse hors temps d’écran. Pareil pour la scène dans l’entrepôt : le premier passage dans les égouts de River, où elle voit les Silents mais les oublie, ne sert à rien, d’autant plus qu’elle remonte pour dire au Docteur qu’elle redescend ce qui est assez absurde … Il aurait mieux valu qu’elle et Rory descendent ensemble directement. Je ne parle même pas du long moment où la joyeuse bande fouille l’entrepôt à la lampe électrique et se raconte sa vie en observant des restes de technologie alien dégoulinante.

Ensuite, et c’est bien plus gênant, j’ai un problème avec les Silents. Attention, je ne dis pas que ce sont de mauvais monstres hein, je les mettrais même dans le top 5 des meilleurs monstres du whoniverse : bon, d’accord, la liste contenant les Slitheens, l’Abzorbaloff, le gribouilli de Fear her, Abaddon et le Candyman de l’ancienne série ça ne veut pas dire grand-chose mais quand même ! Ce qui m’a gêné c’est qu’on retrouve les mêmes ficelles que pour les weeping angels. Des monstres qu’il ne faut surtout pas quitter des yeux, qui normalement ne peuvent pas parler mais parviennent à communiquer en volant la voix des morts… mais où ai-je vu ça récemment ? Que va-t-on avoir en saison 7 ? Un monstre ventriloque que l’on ne peut voir que si l’on ne le regarde pas ?

Quand au design, très réussi je l’admets, il faut quand même beaucoup penser aux Gentlemen de l’épisode de Buffy Un Silence de Mort : très pales, longues mains, habillés en costard, liés au silence… le tout avec un soupçon de Détraqueur à la Harry Potter. Etant donné que la promo Doctor Who nous survend le big méchant de la saison 6 depuis un mois, je ne peux m’empêcher d’être un peu déçu. Enfin, on n’en est qu’à la première rencontre et au moins ils sont bien faits.

D’autres Moffatismes parsèment l’épisode. Le jeu sur la mémoire qui disparaît (comme avec la faille), le monstre dans le costume d’astronaute (les Vashta Neradas de Silence in the library), le monstre qu’on ne peut vraiment capter que du coin de l’œil, la voix de gosse flippante, le téléphone coupé qui fonctionne (comme dans Empty child), l’utilisation très marquée du voyage dans le temps… mais tout cela ne m’a pas trop dérangé : ce n’est pas trop surexploité et c’est un peu la signature de Moffat (RTD avait aussi ses « tics d’écriture »). Par contre ça renforce ma crainte d’avoir encore droit à un final « boucle temporelle » comme Moffat les aime tant (j’ai beaucoup aimé le final de la saison 5 mais le coup du Docteur qui se libère lui-même m’avait semblé bien facile)…


Voilà pour le « bof », voire le « bouh ». Heureusement il n’y a pas que ça.

Déjà, et ça fait toujours plaisir, s’il y a des coupes dans le budget de Doctor Who ça ne s’est franchement pas vu. Les décors, les effets spéciaux (je suis fan du TARDIS invisible), les monstres… tout ça en jette vraiment. Et en plus bonjour le casting ! Le Nixon qu’ils ont trouvé est très crédible et Mark Sheppard est comme toujours excellent. Quant-à la bande, je les ai tous trouvés bons et c’est relativement rare que de dise ça de Karen Gillian.

J’ai particulièrement apprécié la prestation de Matt Smith (pléonasme^^), mais pour une fois pas seulement à cause de son seul talent. Quand les quatre rentrent dans le TARDIS après la « mort » du Docteur, 11 est…11 ! Hyperactif, parlant à 100 à l’heure, sautant partout… sauf que les trois autres sont silencieux et statiques (normal vu le choc qu’ils viennent d’avoir) et cela fait énormément ressortir le coté très alien de ce Docteur ainsi que le fait que cette façade hyperactive soit justement ça…une façade (il suffit de voir à quelle vitesse il devient glacial quand il demande des explications). Dans cette scène, non seulement les prestations individuelles des acteurs sont bonnes mais leur interaction est très réussie : ça augure bien pour la suite.


Ensuite, et c’est pour moi une si ce n’est la plus importante chose : il y a beaucoup d’humour. La scène d’introduction est hilarante (le Docteur n’a visiblement pas fini d’avoir des relations conflictuelles avec la royauté), de même que la scène dans le bureau ovale lorsque le Docteur est repéré (« I was looking for the oblong room ») : la tête de Matt Smith lorsqu’il réalise qu’il a été vu est impayable. Et que de belles répliques ! Que ce soit de Canton (« It’s ok, you were my second choice for president Mr Nixon ! »), de River (lorsque le Docteur est absolument sûr que personne ne tirera et qu’elle sort du TARDIS en hurlant “They are Americans!”), du Docteur (« I promise, this isn't actually as bad as it looks!"), de Rory (-« Stalker » -« flirt ! » -« Husband ! »), tous ont eu droit à de superbes citations.

Et puis il y a les clins d’œil aux fans. Je sais que ça en énerve certains mais personnellement j’adore, et là on est servi. Concernant le jour et la date de diffusion déjà : le Docteur qui annonce que les samedis sont des « big temporal tipping points when anything is possible » et River et le Docteur qui nous parlent de « Easter Island » (c’est vrai que les statues ont un peu le menton de Matt Smith d’ailleurs^^) c’était très bien trouvé.

On a également droit aux célèbres « Doctor…who ? » et « It’s bigger in the inside » (Canton a droit aux deux répliques d’ailleurs le veinard), au fait que 1969 soit une année facile d’accès (vu que le Doc y est resté bloqué longtemps dans Blink, il est bien placé pour le savoir) et je suis prête à parier que le délire sur « Jim the fish » est un clin d’œil de Moffat aux nombreuses théories de l’an dernier sur l’omniprésence du thème du poisson (le Docteur représenté sur le tableau en Poséidon aussi d’ailleurs). Si ça ce n’est pas du fan-service tiens ! On a même droit au Docteur presque à poil et à de claires insinuations sur la sexualité de deux des plus célèbres présidents américains.^^

Et surtout, surtout… il y a l’histoire River/Docteur. Même si j’ai toujours trouvé l’idée de cette histoire d’amour non synchronisée excellente j’ai mis beaucoup de temps à accrocher au personnage de River que je trouvais trop « je sais-tout ». Mais maintenant que le Docteur et elle sont plus sur un pied d’égalité au niveau de leur time-line commune elle devient bien moins horripilante et même franchement touchante.

L’explication qu’elle donne à Rory sur la jeune fille impressionnable qui rencontre cet alien merveilleux qui sait tout d’elle et qui, au fil du temps, le voit la connaître de moins en moins est superbe (de même que la réplique de Rory qui dit qu’il n’a aucun mal à imaginer combien une rencontre avec le Docteur peut influencer une jeune fille) . Et le fait qu’elle appréhende le jour où il ne la connaitra pas du tout et dise que ça « la tuera » est assez terrible lorsqu’on sait que c’est effectivement l’épisode de sa mort.

On sait depuis longtemps que River et le Docteur naviguent en sens inverse et on avait tous je pense réalisé qu’à un moment ce serait très douloureux pour les deux puisqu’ils se dirigent vers une époque où la personne qu’ils aiment ne les connait pas, mais l’entendre clairement formulé fait son petit effet. Cela rend la réplique du Docteur lorsqu’il surnomme River « Mrs Robinson » (en référence à l’héroïne du film The Graduate, une femme d’âge mûre qui séduit un petit jeune) beaucoup moins drôle du coup.

Et le pire est bien sûr le début : enfin River et le Docteur sont synchronisés ! Enfin ils ont partagé plein de choses et peuvent en rire ensemble, ont chacun leur petit journal et se comportent comme un vrai couple… et il meurt sous ses yeux ! Pire encore, elle s’aperçoit que le Docteur a tout organisé et doit se prendre en pleine figure l’apparition du « jeune » Docteur alors qu’elle est encore sous le choc. La gifle monumentale qu’elle lui assène ne m’a pas surprise du tout même si elle n’est techniquement pas méritée. Et enfin, histoire de l’achever, le Docteur lui fait une belle tirade sur le fait qu’il ne lui fait absolument pas confiance. Y’a des jours comme ça… Enfin, elle peut au moins se consoler en se disant que c’est elle qui avait l’enveloppe numéro 2 et qu’elle est donc la personne à qui le futur Docteur fait le plus confiance après lui-même. Dans tous les cas j’applaudis Moffat : sur cette histoire il a fait TRES fort.

Sur une note plus positive, on voit quand même qu’on s’approche d’un moment où River et le Docteur seront assez synchronisés pour être un couple vu qu’on a droit à de jolies scènes de flirt, que ce soit du coté du Docteur (voir sa réplique sur l’expression de River qui signifie qu’elle le trouve sexy quand il est intelligent) ou de River (« I’m quite the screamer ! That’s a spoiler for you »). De même leur petit dialogue récurrent sur le thème du « I hate you »/ »No you don’t » est bien chou : mais il reste du chemin à faire pour ces deux là.

Bon, j’ai parlé de ce qui m’avait déplu et de ce que j’avais aimé, il ne me reste plus qu’à spéculer. Que ceux qui ne veulent pas savoir quoi que ce soit s’arrêtent ici, sachant tout de même que j’ai le triste record d’échafauder des théories presque systématiquement fausses et que je n'ai pas eu connaissance du moindre spoiler sur la suite de la saison.

Les Silents. Bon, ça avait filtré à cause de la bande annonce mais on sait désormais que le vaisseau ressemblant à un TARDIS de l’épisode The Lodger est à eux, ce qui me rassure vu que la fin de cet épisode était un peu abrupte et que je trouvais dommage qu’on ne sache rien sur ce vaisseau. Nous avons aussi la confirmation que les Silents maitrisent la technologie des filtres de perception puisqu’ils l’utilisent dans la maison de The Lodger et pour cacher les tunnels dans The Impossible Astronaut. Et vu que l’on met l’accent sur l’ancienneté des tunnels, on sait également qu’ils sont là depuis longtemps. La théorie du complot de l’agent Mulder est donc exacte : les Aliens sont parmi nous depuis longtemps et ils nous contrôlent !

En tout cas j’imagine la bande en train de combattre les Silents en brandissant leur téléphone portable pour avoir toujours une image d’eux devant les yeux : ça va être d’un pratique… Enfin, Amy a marché les yeux fermé au milieu d’un groupe d’Anges pleureurs alors à coté de ça c’est du gâteau ! Cela dit ils doivent être costauds ces monstres vu que le Docteur du futur dit qu’il a fui comme il n’a jamais fui (et pourtant il en a de l’entraînement !) et qu’il est probable qu’il parle d’eux (ou de sa propre mort cela dit, mais c’est visiblement lié).

Autre piste intéressante de l’épisode, Amy enceinte. Le fandom semble voir ça en majorité comme un moyen pour préparer le spectateur au départ d’Amy, personnellement je n’y crois pas. Certes elle semble avoir des nausées mais c’est aussi le cas de River, il semble donc que ce soit un effet secondaire des Silents. Je pense que le cerveau d’Amy, qui se souvenait juste qu’il devait dire quelque chose de très important au Docteur mais ne savait plus quoi à cause de l’influence des Silents sur la mémoire, a extrapolé cette réplique crédible en tenant compte de l’état de santé d’Amy à ce moment là. Si Amy était réellement enceinte je pense que Rory aurait fait remarquer en début d’épisode que suivre l’aimant à emmerdes qu’est le Docteur serait trop dangereux pour elle. A moins bien sûr qu’il ne le sache pas encore. Bon, pour être honnête, cette storyline n’est pas la plus passionnante pour moi.

Autre question : pourquoi en début d’épisodes Amy et Rory ne sont plus avec le Docteur depuis des mois ? On ne nous dit pas pourquoi, même pas une rapide mention en passant, et c’est surprenant car pas du tout évoqué à la fin du Christmas Special. J’espère qu’on en saura plus mais je crains (et vraiment j’espère avoir tort) que ce ne soit encore un indice qui montrerait qu’on est dans une « fausse » timeline, ce qui nous permettrait encore de sauver le Docteur avec une pirouette timey-wimeysante…

Et on en arrive donc à l’éléphant dans la pièce, la mort du Docteur. Très belle mort même si je hais la BBC de m’avoir semi-spoilée. Certes on n’y croit pas (bon, on sait bien que Moffat ne va pas fermer toute possibilité d’introduire un nouveau Docteur) mais il n’y a pas de temps mort et tout le monde joue bien (oui oui, même Amy^^). Par contre c’est vraiment l’élément qui me fait le plus « peur » tant je ne vois pas comment Moffat pourrait se sortir de cette situation sans nous faire le coup de la boucle temporelle.

Ma théorie (et je ne l’aime pas) est en gros la même qu’Artahe : dans le futur un bug spatio-temporel quelconque a créé deux Docteurs parallèles, ce qui est archi instable, et il faut donc en détruire un. L’un des deux Docteurs va donc devoir en tuer un autre de manière définitive et il faut même détruire complètement le corps pour que la timeline se restaure. Mais pour que ce « meurtre » soit possible il faut qu’Amy, Rory, River et le « jeune » Docteur fasse une certaine chose en 1969, ce qui explique que la présence des trois premiers soit nécessaire durant le meurtre, afin de les pousser à convaincre le jeune Docteur d’aller en 1969.

Maintenant que la joyeuse bande est dans le passé, elle fera sans doute l’action qu’il faut dans le prochain épisode, permettant alors à l’un des deux « vieux » Docteurs de tuer l’autre en 2011. Et comme bien sûr pour éviter un paradoxe il ne faut surtout pas que River, Rory et Amy sachent que le Docteur se tue, il met un costume d’astronaute. Bon, ça n’explique pas pourquoi l’astronaute est visiblement imperméable aux balles de River mais j’imagine qu’un champ de force ne doit pas être trop difficile à créer pour le Docteur. Dans tous les cas je ne pense pas que River soit celle qui tue le Docteur vu qu’elle est déjà en prison pour le fameux meurtre en début d’épisode (elle sait donc qui elle a tué) et qu’elle est clairement surprise par la mort du Doc.

Je prie très fort pour que Moffat ne nous foire pas cette intrigue mais au moins une chose me console : enfin on retrouve un minimum de règles et d’interdits dans les voyages temporels. Le temps ne peut pas toujours être réécrit, on ne peut pas impunément prévenir un personnage de ce qui va se passer dans sa timeline et on nous sous-entend que cette souplesse temporelle dans la saison 5 a quand même causé l’explosion de l’univers. Ben il était temps. J’adore le timey-wimey mais seulement quand il est limité.



En conclusion de cette trop longue review, je dirais que l’épisode en lui-même est très bon, bourré de bonnes répliques et de superbes trouvailles mais qu’il m’inquiète un peu pour le futur de la saison. Enfin, dans le pire des cas je sais que j’apprécierai individuellement la majorité des épisodes même si l’arc ne me convient pas : mais ce serait tout de même bien dommage. Cet épisode reste néanmoins pour moi le meilleur pilot de Doctor Who après Eleventh hour, mais vu que je suis traditionnellement déçue par les pilots ce n'est pas très difficile.^^
_________________
Vous avez survécu à mes avalanches de mots? N'hésitez pas à découvrir mes articles sur différentes séries TV sur le site SerieViewer (ceux qui commencent en général par Et si...) http://www.serieviewer.com/articles/thematiques
Revenir en haut
Ann Haüzermann
[Centurion solitaire]

Hors ligne

Inscrit le: 03 Avr 2010
Messages: 85

MessagePosté le: Dim 24 Avr 2011 - 14:20    Sujet du message: [6x01] The Impossible Astronaut Répondre en citant

"Pareil pour la scène dans l’entrepôt : le premier passage dans les égouts de River, où elle voit les Silents mais les oublie, ne sert à rien, d’autant plus qu’elle remonte pour dire au Docteur qu’elle redescend ce qui est assez absurde … Il aurait mieux valu qu’elle et Rory descendent ensemble directement. "

Hm, ça me semblait nécessaire, pour moi. Enfin, c'est une manière de rajouter du suspense : Si ils étaient descendus qu'une fois, soit y'aurait pas eu de Silence (donc, moins de "Mais ils se jettent dans la gueule du loup"), soit y'en aurait eu, et c'est un peu ingérable, parce qu'ils auraient eu peur, donc ils seraient remontés, sauf qu'ils sont censés descendre qu'une fois, donc face à face avec eux, donc gros bordel...
Enfin voilà, juste histoire de dire que c'est pas vraiment une longueur, ce passage là. River remonte parce qu'elle a eu peur, sauf qu'elle s'en rappelle plus, donc elle redescend pour continuer son exploration, c'est pas vraiment illogique.
Revenir en haut
Vaidd
[LINDA's Member]

Hors ligne

Inscrit le: 13 Jan 2010
Messages: 230
Localisation: Quelque part dans le Void
Masculin Sagittaire (22nov-21déc) 狗 Chien

MessagePosté le: Dim 24 Avr 2011 - 14:21    Sujet du message: [6x01] The Impossible Astronaut Répondre en citant

J'ai également fini par voir l'épisode, bon je n'ai pas tout compris (absence de sous-titre oblige), mais ça ne m'a pas empêché de l'apprécier Smile

J'étais déjà au courant de la mort d'un des personnages, mais je m'étais tenu à l'écart des spoilers (au passage le "Spoilers!" de River m'a bien fait rire) du forum, bien m'en a pris... Du coup la surprise a réussi son but, c'est-à-dire me surprendre.

Peu de chose à dire qui n'ont pas été dites, à part que je trouve paradoxal que le Docteur considère River comme la personne auquel il a le plus confiance après lui, mais qu'il la dénigre dix minutes plus tard. J'imagine donc que River va sauver la vie de notre Doc' dans un des épisodes, on verra bien.

Concernant les Silents, ils m'ont vraiment fichu la frousse ceux-là, je n'avais jamais réellement eu envie de me cacher derrière le sofa dans un épisode de DW, mais là j'ai regretté de ne pas en avoir un à disposition... je suis un peu déçu de moi-même, vu que je regardais l'épisode dans une pièce assez éclairée par un beau soleil, donc niveau ambiance oppressante, je repasserais.

Excellent épisode sinon, mais c'est passé vite, mais alors trop vite... je me suis assis, j'ai enclenché la vidéo, puis le temps s'est compressé et je me suis retrouvé en train d'éteindre la vidéo. pas content . On découvre un nouveau compagnon du Docteur, j'ignore s'il restera mais il me semble déjà pas du genre à tirer d'abord et à poser des questions ensuite (pas comme Amy). Mr. Green

Au niveau des personnages:

Le Doc': Excellent, comme d'habitude. Le fait de le voir mourir m'a surpris sur le coup, mais j'attends de voir l'explication au fil de la saison de ce qui semble plus ou moins être son suicide. On découvre également que Eleven est un petit coquin Embarassed

Amy: Un peu désorientée dans cette épisode, elle ne comprends pas pourquoi les autres veulent cacher au Docteur sa propre mort... On découvre qu'elle est enceinte (c'est d'ailleurs peut-être la raison pour laquelle est a voulu arrêter les voyages dans le temps). J'attends de voir la réaction du Doc' après l'avoir vu tirer sur la petite fille.

Rory: Pas grand-chose à dire, c'est Rory quoi Mr. Green J'aurais bien aimé qu'il reste un soldat de plastique, mais ça aurait soulevé des questions sur la grossesse de sa femme. Il semble être victime d'un Silent, mais je doute qu'il y reste, ou à ce rythme-là, y'aura plus de casting lors du cliffhanger.

River: Elle semble plus que jamais former un couple avec le Docteur, et joue un peu le rôle de l'épouse qui ne veut pas contrarier son mari en modifiant subtilement le pilotage du TARDIS. Mais faudra qu'on m'explique que, malgré ses voyages dans le temps, elle continue à se servir d'un six-coups du XXème siècle.

L'autre type dont je n'ai pas retenu le nom: Il est probablement le seul à tout connaître de l'intrigue en 2011, on le voit même quitter le groupe avec un petit sourire. Étrange pour quelqu'un qui vient d'assister à un meurtre..

Au niveau des acteurs, rien à dire, ils sont tous géniaux, comme de juste.

Pour finir, une petite question: Dans la scène des toilettes, le Silent dit-il bien "Enjoy" ou est-ce un autre mot? Si c'est le cas, Ce sont des Aliens assez paradoxales, capable de désintégrer foidement quelqu'un pour le plaisir, puis de se terrer dans une cave (je n'ai pas compris quel événement se déroulait avant l'autre ).


En bref: Vivement la semaine prochaine.
_________________
Revenir en haut
Ann Haüzermann
[Centurion solitaire]

Hors ligne

Inscrit le: 03 Avr 2010
Messages: 85

MessagePosté le: Dim 24 Avr 2011 - 14:36    Sujet du message: [6x01] The Impossible Astronaut Répondre en citant

Le vieux qui semble tout savoir, c'est Canton Delaware III, je l'ai déjà dit plus tôt (en fait, les sous-titres se trouvent facilement sur le web, pour ceux qui ont du mal avec la VO pure) : Logique qu'il connaisse l'histoire, il l'a vécue. D'où son "C'est la dernière fois que je vous vois, mais vous me reverrez."

Quant à la confiance du Doc pour River, le Docteur qui lui fait confiance a 200 ans de plus et a apparemment vécu beaucoup de choses avec elle, on est loin du Docteur actuel qui ne sait pas qui elle est. n_n



Le Silence dit Joy. C'était le nom de la femme qu'il venait de tuer. Mais c'est vrai que ce nom n'est pas choisi au hasard, de quoi faire flipper Amy (et un peu les spectateurs, eheh) quelques secondes, ahah.
Revenir en haut
Sunjin
Time Lord a la retraite

Hors ligne

Inscrit le: 02 Oct 2007
Messages: 10 529
Localisation: Mars
Cancer (21juin-23juil) 狗 Chien

MessagePosté le: Dim 24 Avr 2011 - 14:51    Sujet du message: [6x01] The Impossible Astronaut Répondre en citant

Et pour l'anecdote Canton Delaware III version âgé est jouée par William Morgan Sheppard , le propre père de Mark Sheppard alias Canton Delaware III jeune...
_________________
KroniK Marsiennes : Bad Bad Sunjin
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
DarkDalek
[Face of Boe]

Hors ligne

Inscrit le: 30 Avr 2010
Messages: 561
Localisation: Dans le vasseau dalek
Masculin Lion (24juil-23aoû) 猪 Cochon

MessagePosté le: Dim 24 Avr 2011 - 14:52    Sujet du message: [6x01] The Impossible Astronaut Répondre en citant

AAAh ça fait plaisir de retrouver du Doctor Who. On commence par le Docteur qui fait n'importe quoi dans l' Histoire. Quand on sait ce qui arrive après (sa mort), on se rappelle forcement de Ten dans The End of Time qui fait la même chose juste avant sa mort (avec Elisabeth 1ere par exemple).
Pour la scène de la régénération, même si je m'y attendait à cause des spoilers, ça rend tous le reste très triste quand même, mourir devant River avec qui il a enfin vécu des aventures et devant Amy et Rory qui pensent qu'il s'agit de leur docteur...
Après je me dit que l'astronaute savait à qui il avait à faire et connaissait les Time Lords. En effet, il aurait pu tirer une seule fois seulement il sait que ça ne suffira pas et tire une seconde fois, pile pour le tuer, avant que le corps de Twelve arrive.
On retrouve ensuite notre 11 avec sa joie de vivre, ses répliques qui contrastent avec la tête que font ses amis.
Puis les Silent enfin qui ont l'air de vouloir que le docteur connaissent son avenir (pour pas qu'il se réalise ou justement pour qu'il se réalise?). Effrayants, on ne sait pas trop pourquoi ils tuent la dame aux toilettes. Comme c'était mentionné plus haut dans ce topic, je pense également que le mal de ventre et les nausées de River et Amy sont un effet secondaire de la vue des Silent.
Pour la petite fille bizarre qui appelle Nixon partout ou il va ça m'a rappelé trop The Empty Child. Ensuite lorsqu'on a vu le Tardis de The Logder, je me suis souvenu que dans cet épisode il y'avait également une petite fille (et d'autres personnes) qui appelait à l'aide pour attirer des humains dans la maison. Et si cette petite fille n'existait tout simplement pas et était un piège pour attirer des gens aussi?
Vivement la suite...
Revenir en haut
Emma
[LINDA's Member]

Hors ligne

Inscrit le: 06 Avr 2011
Messages: 209

MessagePosté le: Dim 24 Avr 2011 - 14:55    Sujet du message: [6x01] The Impossible Astronaut Répondre en citant

On sait qui c'est le vieux, c'est Canton Delaware III âgé, interprété par l'acteur William Morgan Sheppard.

Et Canton Delaware III jeune est interprété par l'acteur Mark Sheppard, le fils de Willian Morgan Sheppard dans la vraie vie.





Edit : déja écrit le temps que j'écrivais mon message, mais comme j'ai mis une photo, je poste quand même, et toc !
Revenir en haut
Ann Haüzermann
[Centurion solitaire]

Hors ligne

Inscrit le: 03 Avr 2010
Messages: 85

MessagePosté le: Dim 24 Avr 2011 - 14:59    Sujet du message: [6x01] The Impossible Astronaut Répondre en citant

Merci pour l'anecdote Sunjin, ça rajoute au truc, je trouve, eheh. J'imagine aussi que ça s'est fait pour garder une ressemblance physique entre les deux, question de cohérence.

DarkDalek, j'suis pas sûr que ça soit ça (à propos de la petite fille). Enfin, la petite fille, déjà, on la voit dans la combinaison (bon, oké, ça prouve pas qu'elle existe), et dans The Lodger, c'était pour essayer de réparer le pseudo-TARDIS en testant des gens. Or, River pose la main sur le bidule de celui-là, et elle disparait pas dans un nuage de fumée comme les autres. Ça implique que celui-là n'est pas cassé, et que donc, pas besoin du programme d'urgence enclenché sur l'autre.
Après, j'ai pas de meilleure idée quant à l'identité de la fille. Comme beaucoup, je pensais River, mais les éléments de cet épisode semblent prouver le contraire : Si, comme elle le dit, le Docteur la connait parfaitement quand elle le rencontre pour la première fois, ça colle pas vraiment : Rappelons nous que notre Docteur ne fait toujours pas confiance à River, et ne sait pas grand chose sur elle. Alors à moins que River ait moins de 5 ans lors de leur première rencontre... Rolling Eyes
Revenir en haut
Emma
[LINDA's Member]

Hors ligne

Inscrit le: 06 Avr 2011
Messages: 209

MessagePosté le: Dim 24 Avr 2011 - 15:22    Sujet du message: [6x01] The Impossible Astronaut Répondre en citant

La petite fille qu'on voit dans la combinaison d'astronaute, c'est Sydney Wade (créditée à la fin du générique "little girl").

Et pour la petite histoire, actuellement j'ai commencé à regardé une nouvelle série anglaise, Marchlands, dans laquelle joue Alex Kingston (River Song), et bien la petite Sydney Wade joue le rôle de sa fille dans Marchlands. Je me disais bien que je l'avais déjà vue quelque part cette petite fille.

Elle joue très bien. Je n'en suis qu'à l'épisode 2 de Marchlands, mais je m'étais déjà fait la remarque qu'elle jouait bien cette petite.


http://sharetv.org/shows/marchlands/cast/amy_maynard
Revenir en haut
goldenstorm
[Centurion solitaire]

Hors ligne

Inscrit le: 19 Aoû 2010
Messages: 69
Localisation: Medusa's Cascade
Masculin Capricorne (22déc-19jan) 虎 Tigre

MessagePosté le: Dim 24 Avr 2011 - 15:29    Sujet du message: [6x01] The Impossible Astronaut Répondre en citant

Dans cet épisode , j'ai vu le Matt Smith grand acteur que j'attendais depuis un moment. Le visage de celui qui s'attend à ce que sa route se termine là..., pas besoin de mot ni de sous-titre pour comprendre ce que vit le personnage à ce moment là, j'ai rarement vu un acteur exprimer ça aussi bien.
Revenir en haut
Tyr
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 18 Jan 2010
Messages: 1 773
Localisation: La Réunion
Féminin Scorpion (23oct-21nov)

MessagePosté le: Dim 24 Avr 2011 - 15:56    Sujet du message: [6x01] The Impossible Astronaut Répondre en citant

Purée, j'avais pas reconnu la gamine de Marchlands (faut dire que là on la voit peu donc bon...). Et effectivement elle joue très bien. Merci Emma pour l'info.
_________________
Vous avez survécu à mes avalanches de mots? N'hésitez pas à découvrir mes articles sur différentes séries TV sur le site SerieViewer (ceux qui commencent en général par Et si...) http://www.serieviewer.com/articles/thematiques
Revenir en haut
Mamane
[En Rehab' avec John Hart]

Hors ligne

Inscrit le: 16 Nov 2010
Messages: 267
Féminin Cancer (21juin-23juil) 龍 Dragon

MessagePosté le: Dim 24 Avr 2011 - 16:08    Sujet du message: [6x01] The Impossible Astronaut Répondre en citant

Mon avis sur l'épisode est un peu mitigé pour ma part : je le trouve excellent MAIS très mal placé au niveau de la saison. Je m'explique : la saison 5 voyant un changement de Docteur, on a assisté (comme à chaque fois) à un départ de certains téléspectateurs qui, après une année de bouderie, allaient forcément revenir l'année d'après pour la saison 6 (c'est un phénomène qu'on connaît bien). Or c'est très très difficile de prendre la série en route avec un épisode pareil : pour des fans forcément c'est génial, mais on a "perdu" le côté familial et fédérateur qui fait un peu la marque de la série et c'est dommage. Bien sûr c'est un choix artistique qui a ses avantages (le fan est scotché dès le départ) mais bon je ne sais pas, ça me fait personnellement un effet bizarre.

Ensuite au niveau du rythme et de la narration; je n'ai pas vraiment "reconnu" Doctor Who dans cet épisode. Comment expliquer... comme l'a remarqué l'ami avec qui je l'ai regardé, tout cela fait très débuts de série de SF à l'Américaine, en accentuant tous les côtés mystérieux et fascinants de l'épisode. Un peu trop d'ailleurs, en fait : je sais que c'était là l'occasion justement d'attirer l'attention des américains sur le show, mais bon c'est dommage car ça a sacrifié une bonne partie du charme "so british" de la série, à trop emprunter les codes de Hollywood. Je pense bien entendu que ce ne sera que le temps du double épisode, et qu'ensuite on reviendra à quelque chose de plus "personnel", mais ça m'a quand même laissé un peu perplexe.

Cela étant en prenant l'histoire et le jeu des acteurs seulement, là bien sûr c'est du grand -très grand- spectacle : Matt Smith au mieux de sa forme, River plus intrigante que jamais, les "Ponds" fidèles à eux-même... bref j'ai adoré ! De même que j'ai adoré les "Silents" qui sont quand même bien effrayants (et j'aime bien l'idée de "l'effacement de mémoire" dès qu'on ne les voit plus).

Seul un point m'a "chiffonné" en fait niveau histoire (ce sera le seul point que je développerai pour éviter les spoilers) :


Amy enceinte ? Je n'y crois pas, vu comment elle jette l'information : je me demande si en fait elle ne tentait pas de se rappeler du "Silent" et que par je ne sais quel mécanisme de défense qu'ils auraient, elle aurait dit complètement autre chose qui aurait expliqué "logiquement" pourquoi elle a pu se sentir étrange à un moment donné (en fait au moment où elle a vu un des Silents). Étant donné qu'apparemment voir un Silent rend nauséeux (en tout cas River a une réaction similaire à la nausée en la voyant) ça me semble logique.
Et puis si Amy était enceinte, ne l'aurait-elle pas dit à Rory avant quand même ? Enfin je ne sais pas... une compagne enceinte c'est une bonne idée mais quelqu'un d'aussi rigoureux que Moffat n'aurait pas lancé l'info comme ça. J'ai hâte de voir les explications !
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Tyr
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 18 Jan 2010
Messages: 1 773
Localisation: La Réunion
Féminin Scorpion (23oct-21nov)

MessagePosté le: Dim 24 Avr 2011 - 16:19    Sujet du message: [6x01] The Impossible Astronaut Répondre en citant

Je développe la même théorie que toi concernant le point qui t'as chiffonnée Mamane, et avec les mêmes arguments. Les grands esprits se rencontrent^^
_________________
Vous avez survécu à mes avalanches de mots? N'hésitez pas à découvrir mes articles sur différentes séries TV sur le site SerieViewer (ceux qui commencent en général par Et si...) http://www.serieviewer.com/articles/thematiques
Revenir en haut
Sovead
[Bow-ties Club]

Hors ligne

Inscrit le: 04 Mai 2010
Messages: 180
Localisation: Rennes
Masculin

MessagePosté le: Dim 24 Avr 2011 - 16:20    Sujet du message: [6x01] The Impossible Astronaut Répondre en citant

Si on connait Doctor Who on n'a pas besoin de nous préciser que cette nouvelle saison est prévue pour faire de l'oeil au public d'outre-Atlantique, et pas seulement pour la localisation géographique, politique, temporelle etc... de l'intrigue... non, le rythme, c'est le rythme qui fait ou défait tout et qui estampille US ce 6x01.

On ouvre sur quelque chose de très succinct mais vraiment drôle, c'est le personnage du onzième Docteur tel qu'il mérite d'être, on enchaine avec quelques gags pour les fans, c'est tout bon et puis...

... et puis Amy Potter reçoit sa lettre de Whodlard et là tout s'enchaine.

On nous bâcle l'évasion de River, on a un petit briefing de qui est qui au détour d'un snack mais c'est froid, trop froid. et puis on arrive sur une scène lunaire, face à la lune certes mais avec une séquence non moins lunaire où tout traine, traine... c'est artistique et flou à la fois... et puis ça devient tragique... C'est difficile d'aimer, autant que de détester, c'est simplement inhabituel... et puis on laisse sa chance à la nouveauté.

Une vision sauce Roswell, on saute sur l'évidence du numéro d'invitation manquant et puis... oui forcément, il est mort trop tôt pour être honnête, revoilà le 11, 11 de coeur cette fois, une meilleure carte.

On retrouve une série plus habituelle, on découvre la caution acteur américain du FBI avec un plaisir "démoniaque"... mais le rythme n'y est pas, au contraire des dialogues qui sont dignes de la saison passée, mais le côté humains en moins donne à l'ensemble une aura trop calculée, trop contrôlée... moins authentique... donc moins crédible, moins captivante.

Je ne vais pas m'étaler sur le sujet, je regrette la trop grande différence entre scènes d'action et scènes d'échanges alors qu'on a plutôt été habitué à avoir du rythme et un mélange des deux quelque soit le moment et le Docteur.

On termine sur un gros suspense bien de chez eux, attendons...

Je ne vais pas raconter l'histoire ici, ce n'est pas dans ma façon de faire mais si je devais résumer mon impression je dirai qu'on a des gueules mais que ça manque de vie.


Dernière édition par Sovead le Dim 24 Avr 2011 - 16:25; édité 1 fois
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 14:01    Sujet du message: [6x01] The Impossible Astronaut

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Doctor Who Index du Forum -> Doctor Who -> Saison 6 Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 516, 17, 18  >
Page 4 sur 18

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com