Doctor Who Index du Forum
 
 
 
Doctor Who Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion


[6x07] A Good Man Goes to War
Aller à la page: <  1, 2, 311, 12, 1323, 24, 25  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Doctor Who Index du Forum -> Doctor Who -> Saison 6
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
CaeliaNoldor
[Bow-ties Club]

Hors ligne

Inscrit le: 14 Mai 2011
Messages: 168
Localisation: Au fond du local à poubelle du Tardis

MessagePosté le: Lun 6 Juin 2011 - 12:11    Sujet du message: [6x07] A Good Man Goes to War Répondre en citant

En même temps le Tardis emmène toujours le Docteur là où il doit aller, Sexy a eu un bug ?
_________________


If you like. But where's the fun in that ?
- River Song -
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 6 Juin 2011 - 12:11    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
KNIGHT-WHO
[Centurion solitaire]

Hors ligne

Inscrit le: 13 Aoû 2009
Messages: 75
Localisation: Sunnydalille
Masculin

MessagePosté le: Lun 6 Juin 2011 - 12:14    Sujet du message: [6x07] A Good Man Goes to War Répondre en citant

stpasso a écrit:
Épisode plutôt sympathique, j'ai été emporté par l'histoire et le côté sombre du docteur mis en avant était un énorme plus. Mais contrairement à certains je n'ai pas eu le sentiment qu'on nous apportait beaucoup de réponses.
Qu'est ce qu'on sait?Que River est la fille d'Amy: Rien d'exceptionnel cette théorie faisait partie des plus relayés, je dirai donc que c'est une confirmation et je ne vois même pas pourquoi River avait l'air de redouter le moment où le docteur allait l'apprendre,que je sache il l'a très bien pris.
Pour le reste on en apprend pas davantage sur madame Kovarian ni pour qui elle bosse (parce que c'est sûr que quelqu'un est derrière tout ça) ce que les Silences ont à voir dans tout ça et qui River a tué. En effet pour le moment RIEN excepté une combinaison d'astronaute ne permets de dire que c'est elle la meurtrière du docteur et pour le meurtre de Rory ça reste de la pure spéculation.

Donc pour l'instant je dirai que les révélations de Moffat ne sont pas plus surprenantes que ça: les observateurs attentifs attendaient ça et ils l'ont eu. Cela dit il reste encore beaucoup à voir et en définitive on a là un épisode qui nous en envoies plein la face que se soit au niveau visuel, action ou encore jeu des personnages mais qui laisse un petit goût amer niveau révélation.

Pour la fille de la forêt (me rappelle plus de son nom) je pense que le docteur l'a rencontré hors série et ce n'est pas nouveau que quand on côtoie le docteur on a tendance à courir très souvent. Mr. Green La preuve celui ci lui rappelle qu'il lui a dit de courir alors qu'il ne se souvenait absolument pas d'elle. Il se connaît bien hein Mr. Green


C'est ce que j'ai pensé aussi : sur le coup, on est cloué par le rythme, plusieurs scènes, les références à des épisodes pasés qui récompensent les fidèles, l'impression "gueere apocalyptique" qui s'amorce, mais quand le soufflé retombe, l'esbrouffe visuelle, ben il reste plus grand chose...

Je n'aime pas trop cette saison 6, finalement, qui fonctionne surtout à coups de questions à résoudre qui ne cessent de se multiplier...
_________________

Mon Blog : http://seriesverseofknight.hautetfort.com. Avec entre autres mes reviews de DOCTOR WHO !!
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
GiveMeVicodine
[Face of Boe]

Hors ligne

Inscrit le: 05 Avr 2010
Messages: 694
Localisation: Partagée entre Nancy et le TARDIS...
Féminin Capricorne (22déc-19jan)

MessagePosté le: Lun 6 Juin 2011 - 12:32    Sujet du message: [6x07] A Good Man Goes to War Répondre en citant

Je pense plutôt que l'anniversaire doit être fin février ( vu qu'elle a été conçue pendant la nuit de noce des Pond ^^)

Par contre, l'histoire des deux inscriptions différentes, quand j'ai revu la scène, j'ai eut l'impression que le docteur voyait le côté droit du berceau et Amy voyait ce qu'il y avait marqué en face, du coup ça expliquerait facilement pourquoi ce n'est pas la même chose qui est marqué.... Après je me trompe peut être ^^
_________________

Keep calm, Grab the salt, Don't blink & Text Sherlock
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
CaeliaNoldor
[Bow-ties Club]

Hors ligne

Inscrit le: 14 Mai 2011
Messages: 168
Localisation: Au fond du local à poubelle du Tardis

MessagePosté le: Lun 6 Juin 2011 - 12:45    Sujet du message: [6x07] A Good Man Goes to War Répondre en citant

En même temps peut être que le Docteur ne lit pas vraiment les inscriptions du berceau, si on part de l'idée que le gallifreyen est une langue qui fonctionne par association d'idées peut être qu'à ce moment là Eleven fait le lien que "the only water in the forest is a river" est un "nom de code" ?
_________________


If you like. But where's the fun in that ?
- River Song -
Revenir en haut
DWTennantOrSmith
[LINDA's Member]

Hors ligne

Inscrit le: 29 Oct 2010
Messages: 249
Localisation: Paris
Masculin Capricorne (22déc-19jan)

MessagePosté le: Lun 6 Juin 2011 - 14:18    Sujet du message: [6x07] A Good Man Goes to War Répondre en citant

Bah le moment tant attendu est redoutable : le bébé (River) va être utilisé comme une arme par Kovarian et va tuer le Doctor c'est pour ça que c'est redoutable.
_________________
http://doctorwhobigbang.forumgratuit.fr/

Si vous rêvez d'un RPG Doctor Who, c'est au dessu qu'il faut aller !

Merci
Revenir en haut
Emma
[LINDA's Member]

Hors ligne

Inscrit le: 06 Avr 2011
Messages: 209

MessagePosté le: Lun 6 Juin 2011 - 14:33    Sujet du message: [6x07] A Good Man Goes to War Répondre en citant

DWTennantOrSmith a écrit:
Bah le moment tant attendu est redoutable : le bébé (River) va être utilisé comme une arme par Kovarian et va tuer le Doctor c'est pour ça que c'est redoutable.

Tout comme dans la série Angel, le fils d'Angel est envoyé dans un monde démoniaque et en revient à l'âge de l'adolescence avec une furieuse envie de tuer son père.

Jusqu'à la saison 4, je regardais une série hyper originale avec des concepts que j'avais vu nulle part ailleurs.

Depuis la saison 5, j'ai l'impression de voir plein de bonnes idées de Joss Whedon reprises en moins bon.

Et en plus l'idée de River lui est venue en lisant un bouquin "la femme de l'homme qui voyage dans le temps", donc j'ai l'impression que Moffat pioche des idées à droite à gauche et tente d'en faire une nouvelle histoire pas trop bancale, sans avoir une réelle vision et de vraies idées nouvelles pour cette série.
Revenir en haut
sylar
[Face of Boe]

Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2010
Messages: 635
Localisation: Lyon
Masculin Sagittaire (22nov-21déc) 鼠 Rat

MessagePosté le: Lun 6 Juin 2011 - 15:10    Sujet du message: [6x07] A Good Man Goes to War Répondre en citant

Emma a écrit:
DWTennantOrSmith a écrit:
Bah le moment tant attendu est redoutable : le bébé (River) va être utilisé comme une arme par Kovarian et va tuer le Doctor c'est pour ça que c'est redoutable.

Tout comme dans la série Angel, le fils d'Angel est envoyé dans un monde démoniaque et en revient à l'âge de l'adolescence avec une furieuse envie de tuer son père.

Jusqu'à la saison 4, je regardais une série hyper originale avec des concepts que j'avais vu nulle part ailleurs.

Depuis la saison 5, j'ai l'impression de voir plein de bonnes idées de Joss Whedon reprises en moins bon.

Et en plus l'idée de River lui est venue en lisant un bouquin "la femme de l'homme qui voyage dans le temps", donc j'ai l'impression que Moffat pioche des idées à droite à gauche et tente d'en faire une nouvelle histoire pas trop bancale, sans avoir une réelle vision et de vraies idées nouvelles pour cette série.



Tu n'as pas tord Emma...

Au moins, Russel T. Davies faisait peut-être trop dans la surenchère dans ses finales de saisons, mais c'était exellent, et surtout s'étaient compréhensibles pour les personnes regardant Doctor Who sans être méga fan de la série (j'entends par là le téléspectateur lambda qui veut regarder un programme sans avoir à réfléchir....) Parce que tout ce mic-mac temporel les simples gens seront carrément perdus et ne comprendront plus rien du tout à la série.

Je dis pas qu'il ne faut pas de fil rouge, il en faut, mais là c'est limite "Lost" tu loupes un épisode tu ne comprends plus rien...

Moffat est un excellent scénariste, quand il n'écrit pas beaucoup d'épisodes par saisons, la place de Showrunner ne lui va pas du tout en faites, Russel Davies était bien plus calé pour ce poste...

Donc, moi j'aimerai bien que Moffat finisse ce qu'il a commencé dans la Saison 6, mais que pour la saison 7, il laisse la place à un de ces confrères, qu'il reste pour faire 1 ou 2 épisodes, digne de "Blink" mais qu'il ne supervise plus la série.... Si Russel Davies pouvait aussi faire 1 ou 2 épisodes, je serai très content... Mais il faut un nouveau Showrunner pour DW, personnellement je verrai bien Gareth Roberts ou Mark Gratiss... car j'ai aimé chacun de leur épisodes respectif sauf peut-être Planet of the dead mais c'était à cause d'une erreur de casting....
_________________
Revenir en haut
lolocreep
WhoGirl

Hors ligne

Inscrit le: 11 Fév 2008
Messages: 1 567
Localisation: Constéllation Lolosienne
Féminin Taureau (20avr-20mai) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Lun 6 Juin 2011 - 15:18    Sujet du message: [6x07] A Good Man Goes to War Répondre en citant

Bon et bien personnellement je ne retiendrais que le passage de fin avec River car je trouve tous le reste trop exagérer (la mort du sontaran...) et déjà vu (surtout le ralliement de tous les aliens en même temps ) vu ce que ça a donner le doctor aurait pu se debrouiller seul , il s'est déjà sorti de beaucoup de situation difficile sans avoir besoin de ramener toute la smala, et puis ça fait un peu trop star wars ... les vaisseaux , les moines jedi avec leurs épées rouge et y'a un peu de superman avec le berceau blanc de Melody et c'était quand même cousu (c'est le cas de le dire) de fil blanc le rapport entre le nom River song et melody pond et le fait que ça soit la même personne.

Je suis d'accord sur le fait que si quelqu'un prend cette saison à cet épisode il ne comprendera rien (déjà moi j'ai du mal )

Enfin bref j'ai quand même hâte de voir la suite.
_________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
PeterH41200
[Passager clandestin du Tardis]

Hors ligne

Inscrit le: 03 Jan 2010
Messages: 382
Localisation: 41200 Pruniers-en-Sologne, Loir-et-Cher, Centre, France, UE, Europe, Eurasie, Terre, Système Solaire
Masculin Gémeaux (21mai-20juin)

MessagePosté le: Lun 6 Juin 2011 - 18:26    Sujet du message: [6x07] A Good Man Goes to War Répondre en citant

Je persiste et signe: Le mystère River/Melody est trop facile! On le voit arrivé gros comme une verrue sur le nez d'une sorcière...
@DarkDalek j'adore ta théorie et espère que c'est ça sinon, je serai déçu.
_________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Mornie
[Passager clandestin du Tardis]

Hors ligne

Inscrit le: 06 Mai 2011
Messages: 392
Localisation: Nowhere, middle of

MessagePosté le: Lun 6 Juin 2011 - 19:24    Sujet du message: [6x07] A Good Man Goes to War Répondre en citant

Dites, sur les 2-3 dernières pages, plusieurs personnes ont affirmé que River, dans cette épisode, n'a pas été récupérée "à la bonne époque", et donc n'aurait pas forcément tout vécu, quelque chose comme ça...

Pourriez-vous en dire un peu plus à ce sujet ? J'ai dû rater quelque chose, parce que de mon coté, en voyant l'épisode, je restais convaincu qu'il s'agissait toujours de notre River à nous (et je ne me fie pas aux vêtements qu'elle peut porter, après tout, Amy porte souvent le même type de tenues, Rory également il me semble...). Des indices que j'aurais raté (honte à moi !! Enfin ça m'arrive finalement souvent !).
_________________
WHO'S DA MAN ?
...sorry i'll never saying that again...
Revenir en haut
The Lord
[Ood]

Hors ligne

Inscrit le: 24 Mai 2011
Messages: 35
Localisation: Lyon
Masculin

MessagePosté le: Lun 6 Juin 2011 - 19:40    Sujet du message: [6x07] A Good Man Goes to War Répondre en citant

Viens de voir A good man goes to war...
Simplement énorme
J'ai adoré le rythme de l'épisode qui monte en intensité dramatique, les 15 premières minutes qui se passent sans le docteur à l'écran mais qui ne se voit absolument pas. J'ai tout particulièrement apprécié le retournement de situation même si elle était annoncé elle valide mon impression depuis la saison 5 d'un docteur plus impitoyable avec moins de mansuétude que 9 & 10.
Enfin je n'ai pas été déçu par la "révélation" sur River Song/Melody Pond, on s'y attendait tellement depuis le début de la saison que ça en était devenu évident, mais c'est assez bien ammené.
Bref très bon épisode ne reste que la question: comment attendre jusqu'a l'automne.

@Tyr: Super Review apparamment Pr Song et moi avons dû avoir les mêmes Profs de Fac qui rabachaient leurs plans ternaires...
_________________
‘‘Good men don’t need rules. Today is not the day to find out why I have so many.’’ The Doctor
Revenir en haut
MissWho
[Ood]

Hors ligne

Inscrit le: 31 Mai 2011
Messages: 22
Localisation: Seine-Maritime
Féminin Taureau (20avr-20mai) 猴 Singe

MessagePosté le: Lun 6 Juin 2011 - 20:08    Sujet du message: [6x07] A Good Man Goes to War Répondre en citant

Ca a été laborieux d'arriver à le voir celui-là. Vous connaissez la loi de Murphy ? Ou la loi de l'emmerdement maximum. Et bien, évidemment, hier : connexion foireuse. Résultat : 3 heures pour voir 50 min. J'ai cru que j'allais m'arracher les cheveux. Surtout au moment où Amy parle de l'homme qui va venir les sauver, sa fille et elle, qu'il est jeune et vieux, que personne ne connait son nom, et que c'est le père de Melody... Et là, le chargement plante ! 30 secondes à maudire Moffat, avant de voir qu'elle parlait de Rory... (je vous jure c'est vrai).

Mis à part les heures où j'ai tourné comme un lion en cage en attendant le miracle appelé haut débit, j'ai beaucoup aimé cet épisode. Je me retiens de le revoir encore (non je dois être forte, j'ai du boulot). On a droit à un moment de grand Docteur, le Time Lord dans toute sa splendeur, l'homme qui déroute une armée avec une seule phrase. Qu'est ce qu'il est génial quand il se la pète, même s'il se fait avoir comme un bleu à la fin ^^". Et la petite réunion de famille entre tous les êtres qui ont une dette envers le Docteur, super idée !

Et bien sur, la révélation sur River m'a mis une grosse claque, bien que j'apprécié l'idée. Par contre, ce qui me déçoit un peu, c'est qu'on ne pouvait pas prévoir la chute, je veux dire, on peut s'y attendre, mais pas avec un raisonnement logique, juste avec l'habitude de la série ^^. Car franchement, l'indice "the only water in the forest is the river" n'était pas décodable avant cet épisode. Si tout le monde avait compris qu'il s'agissait de River, qui aurait pu se dire avant le 6x07 : "tiens si quelqu'un venant d'une planète forestière voulait écrire le nom de la fille d'Amy dans sa langue, qu'est-ce que ça donnerait ? Sachant que sur cette planète ils ne connaissent pas les étangs". Et la tête de Eleven ! C'est rare de le voir étonné, mais là, il tombe carrément de haut, mais il le prend très bien.

Au secours, vite, un TARDIS pour se téléporter en octobre !!!!!!!!
_________________
"I am definitely a mad man with a box."
Revenir en haut
Tenebrae
[Ood]

Hors ligne

Inscrit le: 05 Aoû 2010
Messages: 21
Localisation: là où je suis et serais hier
Masculin Cancer (21juin-23juil) 馬 Cheval

MessagePosté le: Lun 6 Juin 2011 - 20:12    Sujet du message: [6x07] A Good Man Goes to War Répondre en citant

Attention pavé incoming!! (Bon courage aux inconscients qui vont me lire)

Je commencerais ce post par un rapide HS, plus ou moins en rapport aux diverses réactions négatives qui me précédent.
De ce que j'ai lu ce que j'en retire: c'est un fort sentiment de déception envers Moffat. Le scénariste écossais passe, brutalement, d'auteur encensé, adulé même à celui, bien moins enviable, de « cible à abattre ». Déjà, les nostalgiques de l'ère RTD ont fini par oublier les errements de Davies dont on regrette les seasons finales grandioses. Alors c'est vrai qu'ils étaient grandioses mais aussi grandiloquents jusqu'à l'excès. La fin de la saison 4 avait été critiqué à cet égard et là, on reproche à Moffat de faire le contraire (en résumé;: de l'épique, oui, mais Docteur centré). Déjà, on réclame sa tête en tant que showrunner alors qu'il avait, en apparence semble-t-il donc, gagné ses galons sur une saison 5 excellente (malgré quelques fausses notes). Et là, à partir d'une demi-saison (en demi-teinte pour certains mais pas pour moi, mais je m'en expliquerais plus tard), on déclare qu'il n'est pas fait pour le poste, qu'il a transformé DW en sous-Lost voire même perverti DW (ou d'être qu'un vil copieur de Whedon et d'autres...). Seriously?! Qu'on aime pas son projet sur DW, OK mais ayons, quand même, raison garder! D'autant que la saison n'est pas fini; loin de là d'ailleurs. Ne jetez l'eau du bain avec le bébé quoi!
Fin du HS (cette discussion peut être étendue dans le thread d'Emma http://doctorwho.xooit.fr/t2349-Vos-points-de-vue-a-la-mi-saison-SANS-spoil… sur le bilan de cette mi-saison; j'y ferais un tour en ce qui me concerne)

Faisons donc la review de ce brillant épisode:

Passons rapidement sur l'aspect strictement technique: bonne réalisation, montage en adéquation (ce qui est rare car j'ai toujours trouvé qu'en télé, le montage était le parent pauvre; DW est, un sens, un exemple de montage réussi). Les SFX sont dans la moyenne de ce qu'on attend de ce type de série, ni plus ni moins. Je ferais quand même une mention spéciale pour les effets de maquillages, expressifs, crédibles. D'une manière générale, les restrictions budgétaires – plus patentes l'année dernière d'ailleurs – n'ont pas eu d'impact majeurs sur la qualité de DW à ce niveau là. Quant à la musique, Murray Gold continue d'enchanter nos oreilles; pas de surprises (comme l'épisode? ;-)).

Je vais m'attarder maintenant sur le jeu de nos acteurs favoris (et d'autres).
Matt Smith m'impressionne de plus en plus. Sa palette d'émotions, de jeu est incroyable. Clairement depuis Eccleston, je n'avais jamais autant été touché par le personnage du Docteur. L'interprétation de Smith fait d'Eleven la parfaite incarnation du Docteur; arrivant même à dépasser mon Docteur culte (Four aka Tom Baker le grand, le beau), synthése de Four donc, de Seven (par son coté manipulateur) et de Nine tout en retenu. L'ascenseur émotionnel que vit Eleven dans cet épisode, nous le vivons aussi grâce à Matt Smith; sans lui la réussite de « A good Man Goes to War » n'aurait pas été la même. Je m'excuse d'avance auprès des Tennantmaniacs mais Smith fait un Dark Docteur bien plus flippant, dérangeant et, lorsqu'on bascule vers la détresse et la tristesse, on continue d'y croire, on le ressent ce désespoir qui habite le personnage. Chapeau bas Mr Matt Smith!
Arthur Darvill reste au niveau qu'on lui connait depuis son arrivée dans la série c'est à dire excellent. A la hauteur d'un personnage qui est , et ce depuis la saison 5, le seul véritable character héroïque de la série mais je développerais plus bas ce point de vue.
Alex Kingston m'a plutôt déçu. Sa première scène laissait présager du bon mais la dernière scène a un goût amer; cela manquait de sincérité, d'intensité; elle était, en tout cas, pas au niveau de Smith. Cela amoindrit l'impact de son discours au Docteur, pourtant véritable climax de l'épisode, et de sa révélation à Rory et Amy.
D'ailleurs en parlant d'Amy, je trouve que Karen Gillian, juste dans la saison 5, un peu en deça dans cette moitié de saison 6.
Pour le reste du cast, les seconds rôles jouent à merveille. Pas de fausses notes; dans le ton. Mention très bien à Neve McIntosh qui a rattrapé sa performance moyenne de l'année dernière (à croire que jouer une femme-lézarde samouraï un poil lesbienne l'a inspiré!)

« A good Man Goes to War » est un très bon épisode. Voilà, ça, c'est fait! Merci, au revoir!!^^

Plus sérieusement (façon de parler, bien sur), on retrouve un aspect du talent de Moffat, un peu éclipsé par ces réussites passées de « Blink » et « the girl in the fireplace »qui jouent énormément sur la temporalité, qui est la simplicité dans l'exécution. Narrativement, cet épisode est facile à suivre; les changements de lieux d'action se font sans heurts, les scènes se répondent et se suivent sans accrocs même en cas d'ellipse (ou plus précisément quand une action est hors-écrans, on arrive à comprendre ce qui s'est passé soit en découvrant les conséquences soit par une ligne de dialogue). Attention simplicité ne signifie pas simpliste. Au contraire, dans ce s06e07 le propos n'est pas simpliste mais est raconté simplement. L'écriture se met au service de l'histoire et nous amène d'un point A au point B d'une manière fluide sans pour autant être totalement prévisible (dans sa conduite pas dans ce qu'elle dit). Pour le coup, Moffat fait preuve d'un vrai talent de conteur; les enjeux de l'épisode sont alors libres de s'exprimer sans la contrainte d'une narration alambiquée. Là oui, on peut le rapprocher d'un Joss Whedon dont le principe était le même sur le Buffyverse.
Suivons le fil de l'épisode (j'en profiterais, au passage, pour apporter quelques réflexions):

L'intro d'abord. En suite « directe » du climax de l'épisode précédent, le pré-générique nous permet, par le jeu des actions alternées, de nous remettre dans le bain tout en lançant l'intrigue et les éléments qui le constituent (Amy et sa fille prisonnière; le Docteur et Rory partant la libérer comme on part en guerre). La double réussite de cette intro est de faire du Docteur un personnage hors champ dont les actions ont de « graves » répercussions(ce que j'ai perçu comme un démarrage de la thématique phare de cet épisode, c'est à dire la légende du Docteur) et surtout de mettre Rory au premier plan. Et cela se confirmera par la suite, Rory est bel et bien un héros. Le fait de lui donner ce rôle dans l'intro confirme ce statut acquis de héros (à prendre dans le sens premier du terme pas dans celui de « personnage principal ».) Je disais plus haut que notre infirmier préféré était le seul personnage véritablement héroïque de ces deux dernières saisons. Héros de par son évolution; il s'affirme de plus en plus tout au long des épisodes. Héros de par ses sacrifices tant personnels (en dépit du fait qu'il croit qu'Amy, l'amour de sa vie, aime le Docteur, il place son bonheur à elle avant tout) que physiques (Ces nombreuses morts à la Kenny qui ont fait tant hurler mais qui ont – hors l'erreur qu'a été « The curse of the black spot » - toutes revêtues un caractère héroïque). Héros de par ses valeurs et ses prises de positions (parfaitement illustrées dans le double épisode précèdent). Héros par ses doutes qu'il dépasse. Héros par sa nature profondément humaine qu'il transcende pour faire face à l'adversité.
Je fait une digression pour préciser que les Cybermens de ce pré-générique – servis par pur fan service – n'ont aucun rapport (hormis leur design mais vu le peu de temps qu'ils ont à l'écran difficile d'en faire un nouveau) avec ceux que l'on connait depuis la saison 2; en ce qui me concerne, il s'agit – et je ne pense pas me tromper – des Cybermens originaux, ceux de Mondas dont la dernière apparition remonte à « The Silver Némésis » (ou «Pandorica opens » mais cela reste sujet à discussion).

On assiste ensuite à la préparation des deux camps, là encore monté en parallèle. Du coté des gentils, le classique mais indémodable recrutement des alliés. Ce que je trouve intéressant ici: on nous introduit des personnages inconnus (Et classieux, surtout pour Miss Vastra, rien que le concept de Silurian samouraï à l'époque victorienne, j'adhère et j'adore) rapidement brossés mais finement brossés toutefois. Ils intriguent; qui sont ils, d'où viennent ils? La réponse n'est pas nécessaire; leur fonction – en plus de rejoindre le combat aux côtés du Docteur - est d'illustrer ce qu'expliquera concrètement Dorium quelques scènes plus tard. A-t-on véritablement besoin de savoir d'où vient Strax par exemple? On a juste besoin de savoir qu'il a contracté une sorte de dette auprès de notre TimeLord chéri et puis c'est tout. Frustrant? Peut-être. Mais il est indéniable que le sentiment in-universe (et par extension pour nous) est que le Docteur a des alliés potentiels partout à travers le temps et l'espace. De plus, il suffit de regarder l'épisode pour avoir des éclaircissements, distillés, l'air de rien mais dans un but précis (Comme lorsque Vastra évoque, dans le but d'argumenter, sa rencontre avec Eleven).
Et puis il y a les méchants. Méchants? Le sont-il vraiment? Car Moffat introduit quelques figures sympathiques: le couple de marines gays, Lorna, les deux rigolos du poste de contrôle. Dont les actes et les paroles instillent le doute sur la nature de ses méchants. A l'opposé, Madame Kovarian et le colonel Manton nous sont présentés comme antagonistes tandis qu'un parfum de mystère entoure les Headless Monks(dont on découvrira plus tard qu'ils le sont vraiment...sans-têtes; concept typiquement whovien je trouve d'ailleurs). Ces derniers me permettent d'ouvrir une parenthèse sur l'aspect Starwars. Ils sont le clin d'œil le plus obvious avec leurs épées électriques/lightsabers et leurs capuchons. Mais on trouve aussi des clins d'œils avec Danny Boy et le design des vaisseaux de l'Église. Étant un grand fan de Starwars, je kiffe. Ceci étant dit, cet hommage ne parasite pas le look général de Doctor Who qui reste clairement identifié.

Deux choses à retenir:
Le schéma que nous propose Moffat, à première vue, est la mise en scène de la montée en puissance de l'intrigue telle qu'on la devine à cet instant (conflit entre le Docteur et l'Église pour la liberté d'Amy et de River...oups...je voulais dire Melody) en identifiant les protagonistes et les enjeux tant premiers que secondaires. Il fait monter la sauce quoi! Cependant, il insère des éléments qui vont venir troubler le tableau ou plutôt définir la fin. Je ne sais plus qui en a parlé plus haut mais il y a un aspect tragique dans l'annonce faite par River (qui revêt son aspect Cassandre) confirmé plus tard par Kovarian. On sait comment cela va se finir et on regarde impuissant le Docteur aller droit dans le mur. Pour la suite, nous spectateurs, serons en attente de comment va réagir le Docteur face à l'inéluctabilité de sa défaite annoncée.
Mais plus important, Moffat met en place la thématique qui va servir de contexte au véritable climax à l'épisode: la légende du Docteur. En ne le montrant pas durant ses premières minutes, il donne à notre dernier seigneur du temps une stature mythique, iconique ( à cet égard, le plan où on ne voit que la silhouette silencieuse du Docteur est parfait). Nombreux sont les dialogues aussi à présenter la nature fantasmée du Docteur (Et là j'avoue que Moffat en fait un peu trop mais ça passe parce que bien écrit). Surtout il introduit Lorna, suite logique de cette piste de réflexion de par l'attachement et la fascination manifeste à l'encontre du Docteur. Pour moi, Lorna avait aussi la fonction d'être un leurre. J'entends par là qu'elle faisait une candidate idéal au rôle de jeune River: jeune, impressionnée par le Docteur, avec un background militaire qui expliquerait pourquoi River est si douée avec les armes, gentille et menteuse (après tout, elle s'est engagé dans l'armée pour revoir le Docteur non le combattre).

Nom de Zeus! Mille tonnerres! J'ai été plus verbeux que je pensais/craignais.

Je fais donc faire une pause et vous livrez (si vous le voulez bien) la suite de cette critique un peu plus tard.

Je terminerais ce (décidément trop long) message avec ceci:

Cette première partie de l'intrigue, certains l'ont trouvé trop facile; j'ai envie de dire oui et c'est le but: faire en sorte que tout ça soit fluide et trompeur par ricochet puisque l'intensité dramatique se déplace de « Quel est le plan du Docteur? » à « Comment le plan, forcément génial du Docteur car River nous a prévenu qu'il allait être encore plus fort que jamais, va se crasher? »et surtout « Comment va -t-il réagir? ».

A toute de suite pour la suite!
_________________
Elle riait comme quelqu'un qui avait sérieusement réfléchi à la vie et qui avait compris la blague.
Neil Gaiman (Neverwhere)


Dernière édition par Tenebrae le Lun 6 Juin 2011 - 22:15; édité 2 fois
Revenir en haut
Cassoulet
[Ood]

Hors ligne

Inscrit le: 05 Avr 2011
Messages: 32
Localisation: paris
Masculin Gémeaux (21mai-20juin)

MessagePosté le: Lun 6 Juin 2011 - 20:15    Sujet du message: [6x07] A Good Man Goes to War Répondre en citant

Citation de www.a-suivre.org/levillage sur cet épisode. je cite parce que j'ai exactement ressenti ce changement dans la série:

"Mais « Day of the Moon » et « A Good Man Goes to War » ont changé tout ça. Melody Pond / River Song peut se régénérer. Et on peut d’ores et déjà imaginer qu’elle l’a fait plusieurs fois. Elle a d’autres visages, qui sont dans son passé, mais dans le futur du Docteur. L’époque pendant laquelle River et le Docteur sont mariés n’est pas limitée par Alex Kingston. Elle peut, et va probablement, s’étendre sur des années et dépasser tant Kingston que Moffat. Alors oui, River Song / Melody Pond est au moins aussi importante que le Maître ou les Daleks, et cela fait très longtemps que la série n’avait pas introduit un nouvel élément la changeant aussi profondément..."

j'ai dégusté avec délice les scènes de cet épisode .

hypothèse perso à propos du teaser de la fin de l'épisode

voir un squelette qui tient le tournevis sonique vert renvoie pour moi non pas au docteur actuel mais au dernier utilisateur de cet outil: rory-centurion. je me souviens que Melody-River song parlait en saison 5 (à la fin de l'épisode des anges pleureurs) qu'elle avait tué un homme considéré par de nombreuses personnes comme bon... ne voit-on pas le centurion comme une icone de la bravoure et comme une personne de bien?

pour continuer l'argumentation j'ajoute qu'il est souvent retrouvé dans les histoires (et en particulier dans les contes de fée si chères à Moffat par exemple) que l'enfant doit tuer son père pour trouver sa voie, ses choix. Dans la mesure où River a choisi de rester en prison sur le base d'une question de principes, je dirais qu'elle a tué rory dans une situation dramatique où elle confirmait son statut d'arme unique (ce qu'on voit aussi par ailleurs dans le premier épisode de la saison 6)


même si je trouve des éléments devinés dans la série, il y en a bien d'autres que je n'imaginais pas, et l'ensemble reste merveilleux et m'enchante


Dernière édition par Cassoulet le Lun 6 Juin 2011 - 20:40; édité 1 fois
Revenir en haut
GiveMeVicodine
[Face of Boe]

Hors ligne

Inscrit le: 05 Avr 2010
Messages: 694
Localisation: Partagée entre Nancy et le TARDIS...
Féminin Capricorne (22déc-19jan)

MessagePosté le: Lun 6 Juin 2011 - 20:34    Sujet du message: [6x07] A Good Man Goes to War Répondre en citant

Tenebrae : je crois que quelqu'un avait déjà mentionné que le Sontarien était en fait un rescapé de "Poison Sky" et qu'il était apparu dans Sarah Jane Adventure. Même si du coup quand j'y pense ça fait quand même plus de 1000 ans entre les événements...
( Quelle est donc la durée de vie d'un Sontarien d'ailleurs? ^^)
_________________

Keep calm, Grab the salt, Don't blink & Text Sherlock
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 05:28    Sujet du message: [6x07] A Good Man Goes to War

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Doctor Who Index du Forum -> Doctor Who -> Saison 6 Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 311, 12, 1323, 24, 25  >
Page 12 sur 25

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com