Doctor Who Index du Forum
 
 
 
Doctor Who Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion


Bilan mi-saison 6 (sans spoiler sur la suite)
Aller à la page: <  1, 2, 3  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Doctor Who Index du Forum -> Doctor Who -> Saison 6
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Tenebrae
[Ood]

Hors ligne

Inscrit le: 05 Aoû 2010
Messages: 21
Localisation: là où je suis et serais hier
Masculin Cancer (21juin-23juil) 馬 Cheval

MessagePosté le: Mer 8 Juin 2011 - 12:33    Sujet du message: Bilan mi-saison 6 (sans spoiler sur la suite) Répondre en citant

Qu'est-ce que vous en avez pensé ?

Très satisfait. Dans la droite lignée d'une saison 5 parfaite parce que prenante à suivre, intense. On retrouve ce sentiment là dans cette demi saison. Le côté feuilleton que revêt la série depuis sa reprise par Moffat me convient bien; j'ai toujours trouvé que DW marchait bien, par le passé, dans sa configuration sérial même si cela pouvait déboucher sur des histoires artificiellement allongées. Cette saison 6, pour l'instant, s'inscrit un peu dans cette mouvance. On suit une grande et belle intrigue, pleine d'émotions et de mystère,s dont on peut pointer les petits défauts mais, de mon point de vue, ne gâchent en rien la qualité globale de ce que la BBC nous propose sur Doctor Who.
D'une manière générale, on peut aussi vanter les mérites techniques qui se maintiennent dans le haut du pavé à l'exception notable de « The Curse Of The Black Spot »; un épisode qui se laisse suivre sans trop de déplaisir mais qui souffre d'une narration à la ramasse, d'une réalisation technique légère – pas remis du coup du pirate « fantôme » - passant à coté de son sujet ( il y avait moyen de faire un joli truc entre la marque noire de cette histoire et « L'île au Trésor » de Stevenson).
De plus, l'un de mes grands kifs sur cette saison est de voir Matt Smith incarné le Docteur. Il habite véritablement son rôle et c'est un plaisir à chaque fois de voir l'étendue de sa palette de jeu. Eleven en ressort, du coup, comme le grand gagnant de l'ère Moffat; voilà le Docteur comme je l'ai toujours voulu (et pourtant, j'aurais jamais cru qu'une incarnation du Docteur pourrait égaler mon mètre étalon qu'est Four).
Le final quant à lui ouvre de belles perspectives tant narratives (on veut des réponses et je n'en doute pas qu'elles arriveront en temps et en heure) que sur la nature même du Docteur et de la série.

Quel est votre épisode préféré ?

Fan de Gaiman, j'attendais avec impatience son épisode et le moins que l'on puisse dire c'est que je n'ai pas été déçu! Clairement, le meilleur épisode de la saison 6 so far et l'un des meilleurs stand-alone de DW 2005. Drôle, émouvant, et ce qu'il apporte à la mythologie whovienne est juste énorme!
Je tiens pourtant à faire mention de « A Good Man Goes To War » parce que je l'ai trouvé diablement bien écrit et que les révélations qu'il contient passionnantes à bien des niveaux.

Que pensez-vous des révélations ?

Étant plutôt bon public, je dirais qu'elles sont bien amenées et sans être toutes à tomber par terre, elles s'inscrivent bien dans la logique interne du récit éclairant certaines zones d'ombre et posant de nouvelles interrogations. Après se pose la question de savoir, si nous, fans assidus de DW (qu'on suive ou non les spoilers d'ailleurs), sommes prêts à accepter des twists « simples » (dans ce qu'ils contiennent et dans leurs constructions) sans qu'ils nous retournent le cerveau en poussant des ?
La comparaison avec Lost me parait douteuse. Sur cette dernière, nous avions une successions de questions mais peu ou pas de réponses. Et quand elles sont, finalement, venues; elles n'étaient pas la hauteur de ce qu'on attendait malgré le fait qu'elles étaient signifiantes au sein même de l'histoire. (Mais ce n'est que mon avis)
Sur DW, et plus particulièrement sur cette demie-saison, nous avons un déroulement plus « classique »: on pose un mystère initial et on se dirige vers la résolution, avec à chaque étape (en schématisant), une réponse qui amène une question. Reste à savoir si le tout sera un minimum cohérent et dans sa résolution globale, et dans la nature de la réponse finale.
Pour moi, la plus grosse révélation, n'est pas tant celle sur l'identité de River mais bien plus sur ce qu'on nous révèle de la nature du Docteur (Et là j'ai vraiment hâte de voir les développements futurs).

Selon vous, est-on dans une boucle temporelle ou pas ?

Non. Et oui. Parce que cette question et la réponse, au final, m'importent peu. Quelque soit le choix j'en serais, sûrement, satisfait. Je m'avance peut-être...
Ma conviction intime est que nous ne sommes pas dans une boucle mais dans une histoire ayant l'apparence d'une boucle. Pourquoi? Je ne saurais dire, c'est juste le sentiment que j'en ai...

Moffat, génie ou imposteur ?

La question ne se pose pas dans ces termes. Parce qu'il est ni l'un ni l'autre. Ne sera ni l'un ni l'autre. Peu importe le final de la saison 6. Il ne deviendra pas un imposteur s'il foire son épisode 13 ni un génie s'il, au contraire, il le réussit. Je loue sa qualité de conteur, sa qualité d'écriture, j'aime ce qu'il est en train de faire sur Doctor Who. Je me sens plus proche de son approche que celle de Davies. Je prend mon pied à suivre DW plus qu'auparavant et pourtant, bon sang, j'ai adoré la saison 2 et la 4 et la 1 et la 3!
Mais je pense que tout vient de là: qu'attendons nous de la série?
_________________
Elle riait comme quelqu'un qui avait sérieusement réfléchi à la vie et qui avait compris la blague.
Neil Gaiman (Neverwhere)
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 8 Juin 2011 - 12:33    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
morgannelle
[Conquête du Cpt Jack]

Hors ligne

Inscrit le: 21 Juin 2010
Messages: 123
Localisation: au fond de la piscine du TARDIS
Féminin

MessagePosté le: Mer 8 Juin 2011 - 12:50    Sujet du message: Bilan mi-saison 6 (sans spoiler sur la suite) Répondre en citant

Qu'est-ce que vous en avez pensé ? 
Etrange : je ne retrouve pas ce qui m'a fait craqué sur DW avec RTD. J'avais pourtant beaucoup de critiques et de réserves (pas les même que celles que je lis régulièrement à son sujet). Donc le changement aurait du me satisfaire mais si je découvrais la série avec la S6 je sais pertinemment que je n'accrocherait pas :
trop américain ou incipide : une machine à voyager dans le temps piloté par un mad man qui a quelques capacités légèrement supérieurs aux humains. Et c'est tout ce qu'il en reste ! ça ressemble à des centaines de vidéos ou de livres de SF "banal". Il n'y a pas le "so british" inclassable et inexplicable
trop sombre, morale ambigue : faire peur oui, ne pas prendre le spectateur pour un bisounours bien sur mais il y a des malaises dans ce qu'on a vu qui me pose définitivement problème et ferait l'objet d'un long débat
Copie pas finie : les stand-alone ne sont que du remplissage, et les "spécial Moffat" sont une énorme choucroute avec de la chantilly par dessus et encore une cerise au cas où. Il n'y a pas de cohérence - pas de rythme dans la saison. A chaque confidential, j'ai la même impression que l'épisode diffusé n'est pas le reflet de ce qu'ils avaient voulu/imaginé


Quel est votre épisode préféré ? 
Le 604 définitivement et de loin. Je dirais même que c'est un gâchis de ne pas en avoir fait un double épisode. Au lieu de l'étalage du 605-606 qui aurait pu se résumer en 15min
Concernant les 601-602 et 607 j'attends de voir la saison complète pour statuer. Pour l'instant j'ai une impression très ambigue. Je ne suis pas passionné par le syndrome de surenchère à la Xfiles/Lost, géniales à leurs époques, mais elles ont montrées les limites du genre et c'est ringard de refaire la même recette.


Que pensez-vous des révélations ? 
Amy-Ganger et La grossesse de Schrödinger : bien joué, j'avais catalogué cet arc de sac de noeuds ou tête de noeuds mes mauvais jours mais finalement c'est joliment rattrapé aux branches. Dommage que les scènes de révélations et de questions/réponses n'apporte pas clairement et définitivement de lumières sur l'attitude du docteur et le comment de l'échange. Quant à cette technologie "Flesh" qu'il a introduit, elle implique bien d'autres usages par les humains plus dangereux que de copier Amy. Il vas devoir s'expliquer sur le reste
River/Melody : avec ma royale mauvaise volonté je pourrais regretter que River ne soit pas la mère du docteur comme je l'avais tant souhaité. Mais en réalité je préfère cette version Mélody. Bien amené, les indices étaient constants mais très fins. Le doute perdure jusqu'aux derniers instants et mes nerfs étaient aussi tendues que ceux d'Amy au bout de son gun. Le personnage ne perds pas de son intérêt au contraire
Qui est la eyes-patched : je ne m'en étais pas préoccupé, trop d'arc tue l'arc ! je savais qu'au final son rôle serait bidon et pas plus détaillé que ce qu'on a vu dans le 607
Ils avaient annoncé qu'on aurait de petites révélations seulement. Que toutes les réponses serait apporté en 6B. Bien messieurs, vous faites ce que vous dites mais le soufflet finis par descendre quand on le laisse trop longtemps...



Selon vous, est-on dans une boucle temporelle ou pas ? 
Vu qu'on voyage dans le temps oui...
Si le sens de la question a rapport avec vont-il "réécrire le temps" : il nous rabache depuis le 501 qu'ils peuvent le faire alors OUI ils vont le faire. Comment, pourquoi, crédible, l'oeuf et la poule et blabla je dirais juste wait and see. la grande marque de fabrique à la moffat est d'employer des mots et des tournures de phrases dans des doubles sens : on diras qu'il nous l'avait bien dit mais qu'on avait pas compris
je parie sur le futurdoc est un doc-paradox tué par LE docteur
Si le futurdoc se révèle être un ganger ou un truc du genre, je fais un scandale et j'attaque Moffat à coup de tarte à la crème virtuelle


Moffat, génie ou imposteur ?
Génie des mots, poète, auteur : oui
Mais grand mythomane qui ne maîtrise pas son sujet aussi bien qu'il le prétend. Il n'est pas tout seul, il a une équipe de scénariste mais ils sont trop dans l'adulation les uns des autres. Plus personne ne voit la grosse verrue qui pourrie l'histoire. Il manque définitivement un co-auteur plus rationnel qui fasse tenir le génie dans sa boite. Et surtout quelqu'un qui regarderait le montage final d'un regard neutre et neuf. donc en tant que Show-runner trop de boulettes à mon goût en si peu d'épisode.
Pour moi il s'est d'ors et déjà crashé en vol, dommage.
Revenir en haut
Mornie
[Passager clandestin du Tardis]

Hors ligne

Inscrit le: 06 Mai 2011
Messages: 392
Localisation: Nowhere, middle of

MessagePosté le: Mer 8 Juin 2011 - 16:08    Sujet du message: Bilan mi-saison 6 (sans spoiler sur la suite) Répondre en citant

Avant de commencer à donner mon avis, je tiens à m'excuser auprès de Tenebrae et Morgannelle : par manque de temps, alors que j'ai tout de même envie de poster, je me suis arrêté à la lecture de la première page... Mais promis (et ça vous fera peut-être une belle jambe :p) je lirai également vos commentaires plus tard ! (et donc Emma, tu n'es en effet pas seule à lire les avis des autres :p)


Qu'est-ce que vous en avez pensé ?
Moffat, génie ou imposteur ?

Dans l'ensemble, j'aime vraiment beaucoup. cette saison est assez différentes de la plupart de celles que l'on a pu voir depuis 2005. Certes, c'est sombre, et pour beaucoup de monde, trop américanisé, et on perd le coté britannique... Mais j'y vois là quelques points positifs, enfin qui le seront moins si cela continue sur les saisons à venir.
Le fait d'avoir moins d'épisodes centrés sur l'Angleterre, j'aime assez. Combien de fois me suis-je dit, en regardant des films de SF, que tout de même, les américains n'avaient pas de bol à être pratiquement toujours le seul pays de la planète à être menacé par des extraterrestres ! Dans Doctor Who (et Torchwood) on a souvent l'impression qu'à part l'Angleterre, la Terre n'intéresse personne ! Bon, dans Torchwood, on met parfois cela sur le compte de la faille de Cardiff... De voir que pour une fois, on voyage vers un autre pays, ça change ! (et ce même si dans les Classiques, le Docteur a voyagé sur Terre).

Ensuite, on a une demi-saison qui avance à vitesse grand V. La réalisation un peu différente de cette saison me parait coller assez bien à ce rythme rapide. J'ai commencé il y a quelques semaines à me repasser les anciens épisodes, et j'en ai passé quelques uns parce qu'ils ne m'avaient pas marqués, et parce qu'en me les remémorant, je revoyais bien de quoi ils parlaient, et j'avais limite l'impression que j'aurais pu en raconter l'histoire en 40 secondes. Dans cette saison, les épisodes sont souvent assez fournis, même si ce n'est pas nécessairement avec du contenu qui fait avancer l'intrigue de base.

Pour une fois, nous avons également une saison proposant des épisodes dans une continuité logique, où il est (presque) toujours fait question de la trame de base : un double épisode pour présenter la saison, nous lancer dans l'intrigue, ensuite un épisode moins intéressant, un passage chez les pirates que je mets sur le compte d'un atterrissage forcé du Tardis qui ne fonctionne pas très bien à ce moment-là, puis une parenthèse (très réussie) avec le docteur qui reçoit un appel de détresse de Timelords. Et là, même si la situation est urgente, qu'il faut en apprendre plus sur la fillette, sur Amy... comment le Docteur pourrait-il résister à la joie de découvrir qu'il n'a finalement pas commis un génocide complet, et qu'une partie de son espèce a survécu ? Après cette déception compensée par le plaisir de voir que depuis toutes ces années, il n'a jamais été seul, puisqu'en compagnie de sa chère Tardis qui veille sur lui, il fait route vers la Terre du XXIIe siècle pour s'intéresser de plus près au cas d'Amy, et enfin se charge d'aller la secourir ainsi que son enfant. C'est la première fois il me semble que l'on a droit à une telle continuité des épisodes. Dans la saison 5, on avait droit assez rapidement à des épisodes qui traitaient de la faille, mais c'était plus du domaine de la coïncidence que de la réelle volonté de mener des recherches. Et dans les saisons précédentes, on ne s'intéressait à ce qui était montré par les indices qu'en fin de saisons : a-t-on vu Nine et Rose enquêter spécifiquement sur "Bad Wolf" ? Ten a-t-il fait des recherches sur "Qui est Harold Saxon ?" avant de devoir retourner sur Terre suite au vol du Tardis ?

En ce qui concerne le coté sombre de cette saison, que certains apprécient et que d'autres abhorrent, il me semble être un passage nécessaire dans la série. De plus en plus souvent, au fil des saisons, le coté sombre du docteur ressortait. De plus en plus, on critiquait certaines de ses actions, en nous disant que le personnage perdait un peu de son essence. Il fallait bien, à un moment ou un autre, redresser la barre, ramener le personnage sur le droit chemin, l'amener plus bas que terre, faire de lui presque un monstre, comme s'il s'agissait d'extirper le mal enfoui en lui pour le purifier. Cela tombe au moment où Moffat prend les rênes de la série pour la seconde fois, mais si un autre showrunner avait dû se charger de cette saison, il en aurait certainement été de même... Ou bien ce showrunner potentiel se serait fait descendre pour en avoir fait soit un Docteur bien plus sombre, sans pour autant qu'une issue lui soit proposée, soit un docteur plus en accord avec les débuts (de la série 2005 tout du moins), et on aurait souligné l'incohérence dans la psychologie du personnage.

Bref, à tous ces égards, je trouve que la saison 6 est vraiment très bien ficelée, et de plus la plupart des épisodes m'ont vraiment plu ! Mais je détaillerai ensuite, puisque j'ai du mal à décider de mon épisode préféré !

Du coup, est-ce que Moffat est u, imposteur ou un génie ? Imposteur, certainement pas, qu'est-ce que cela voudrait dire ? Qu'il nous propose des épisodes stand-alone carrément bons, qu'il est showrunner d'une saison pour le moment très fluide, faisant preuve de cohérence et de cohésion, qu'il réalise des épisodes comme Impossible Astronaut, Day of the Moon et A Good Man goes to War, qui sont des perles, pour de faux ? Qu'il ferait juste semblant d'être si bon ? Non, pour moi imposteur ne veut pas dire grand chose dans ce contexte ! Génie, je ne sais pas, il faudra voir comment il s'en sort au final : pas forcément s'il répond à toutes les questions dès la fin de la saison 6, mais s'il sait tout de même nous époustoufler, et nous faire rêver. Pour le moment, je dirais seulement que je le trouve vraiment très bon !

Quel est votre épisode préféré ?
Ah, quelle question difficile... Si la question avait pu être "quel est votre épisode le moins aimé", ça aurait été tellement plus simple !
Bon alors... faisons un peu le tour :
  • Impossible Astronaut / Day of the Moon : double épisode à la réalisation impeccable, un découpage narratif particulier, avec, surtout dans la seconde partie, beaucoup de flashbacks qui s'intègrent parfaitement à la narration, d'ellipses, des moments calmes, des scènes grandioses, de l'action, de la discussion, des passages sombres, de la terreur, de l'humour... Tout est là, savamment dosé, pour plaire ! On pose dans cet épisode les bases de l'intrigue de la saison 6, on fait le lien avec la 5e par le biais du Silence...
  • Curse of the Blackspot : mouais... divertissant, mais sans plus. Pas "mauvais" à mon goût, c'est surtout qu'il se trouve avec un double épisode décapant, qui pose des questions à ne plus savoir qu'en faire, et ce troisième épisode ne répond à rien... Dans une autre saison, il serait bien mieux passé !
  • Doctor's Wife : du bonheur : épisode d'un fan pour les fans, des réponses à de grandes questions, même s'il n'y a aucun lien avec l'intrigue principale. Beaucoup d'humour, des personnages attachants, une pause entre des moments très sombres dans la série... très bon !
  • The Rebel Flesh / The Almost People : les avis sont mitigés sur cet épisode, mais j'ai beaucoup aimé. L'ambiance est très glauque, certains personnages, quoiqu'on en dise, sont intéressants voire attachants (j'aurais apprécier que l'on voit un peu plus Jimmy, le père du gamin, mais j'ai beaucoup apprécié Jen, légèrement moins vers la fin, et l'opposition entre les deux versions de Cleaves). Le question classique sur "qu'est-ce que la vie", pas si mal mené. Episode déroutant, au départ, car le Docteur cache beaucoup de choses, mais qui commençait à donner de très sérieuses pistes sur la véritable identité d'Amy (enfin, de la fausse Amy du coup !). Et puis cet épisode permet de mettre en avant Rory, de montrer des scènes où il prend enfin lui-même des initiatives, il ne fait plus qu'obéir au Docteur ou à Amy. Il n'est plus celui qui suit, mais celui qui avance sur son propre chemin.
  • A Good Man Goes to War : Très bon épisode également, des réponses, des questions, un jeu impressionnant sur les émotions, on peut y voir de très nombreuses facettes de la personnalité du Docteur, un coté assez lunatique : cet épisode semble marquer un tournant dans la vie du Docteur, qui a présent prend conscience du mal qu'il fait en voulant le bien... et présage de mesures radicales pour préserver les autres, et peut-être rétablir un certain ordre dans ce qu'il a fait... Peut-être, comme le suggère le titre "Let's Kill Hitler", revenir complètement en arrière, et annuler la scène de la plage, les mesures prises pour que les humains pourchassent les Silence, éviter l'enlèvement et la guerre entre lui et les clercs... Et ce "Silence will Fall" signifierait peut-être que le docteur deviendra "silencieux" : l'Univers ne parlera plus de lui, il ne sera plus le symbole de la guerre.

Dur de faire un choix...
Je dirais tout de même le double-épisode d'introduction, et sans doute même Day of the Moon : pour Amy dans l'orphelinat, pour le montage dynamique de l'épisode, pour la claque finale où, et c'est rare, j'ai réagi vocalement à l'épisode avec un "Oh P...n ! Ahahahah ! comme c'est booon !" en voyant la petite se régénérer le plus naturellement du monde, pour Canton qui est merveilleux, pour le coté humoristique avec un Nixon qui change de celui de Futurama, alternant avec l'ambiance horreur de l'orphelinat, des Silence, pour les nombreuses questions qui se posent de façon plus ou moins directe : les Silences sont-ils éliminés ? Qui est la petite fille ? Pourquoi une combinaison d'astronaute ? Pourquoi tuera-t-elle le docteur ? Est-ce bien elle sur la plage ? Pourquoi des souterrains sur toute la planète, et des copies de Tardis ?
bref, oui, malgré le plaisir que j'ai eu à voir et revoir les autres épisodes de la saison, ce doit être celui-ci qui m'a le plus plu !

Que pensez-vous des révélations ?
J'aime... Elles ne sont pas trop nombreuses, il faut quand même nous faire attendre impatiemment la suite, et pour cela, plus de révélations aurait sans doute signifié également de nouvelles interrogations. Quelle option aurait été la moins frustrante, difficile à dire ! Pas forcément évidentes pour tous (même si je ne pense pas qu'il fût nécessaire de lire des spoilers pour deviner les réponses : le lien Pond/River m'est venu en voyant Eleventh Hour après avoir regardé Day of the Moon, et la confirmation d'Amy qui est un ganger en regardant Rebel Flesh... mais il manquait encore des "pourquoi" et des "comment" :p).
Quelques révélations, certaines qui semblent pour une partie des fans trop "évidentes" ou "simplistes", mais l'important, très souvent, n'est pas le "quoi" mais le "pourquoi", le "comment", le "et ensuite ?". J'aime que les mystères soient éparpillés, qu'on ne les perde pas de vue pour autant, et qu'on ait droit à de vraies réponses, quand on les a. J'ai trop de souvenirs, comme certains, de Lost où, à la fin, on se demande encore ce qu'il en est vraiment... J'avais apprécié la série, mais à trois épisodes de la fin, je m'étais dit : "oh my god ! Ca va être dément !" et sur le dernier épisode, ma réaction a été "euh... kézako ? On s'arrête là, vous êtes sûr ? C'est si naze ??" (faudrait peut-être que j'aille voir aussi quelques forums à ce sujet ! ). Trop de souvenirs également de séries comme X-Files, où l'on passait de "Les Aliens sont parmi nous ! Le gouvernement a un accord avec eux pour qu'ils envahissent la planète !" à trois épisodes ensuite où il était question d'aller enquêter sur un homme qui fait pousser des brocolis avec sa morve, sur un tueur qui tuent ses proies en les transformant en Jelly-Babies, où d'un stylo-bille retrouvé dans les triangle des Bermudes dont l'encre ne s'épuisent jamais... Ici au moins, l'enquête est menée, les révélations sont peu nombreuses certes, mais on en fait quelque chose. On serait tout de même un peu noyé si chaque épisode répondait à 3 ou 4 questions : où serait l'intérêt d'ailleurs ?

Selon vous, est-on dans une boucle temporelle ou pas ?
Pour donner convenablement mon avis, il me faudrait sans doute aller lire la section du forum qui parle de ces boucles, et qui les différencie bien des paradoxes... Pour l'idée que je m'en fais actuellement, d'après ce que l'on m'a expliqué dernièrement sur Beans, une boucle temporelle est un évènement qui n'a pas de début, et normalement pas de fin. Par exemple, comme dans Big Bang, lorsque le Docteur est sauvé par son Lui futur qui vient demander à Rory de le sortir de la boite. Du coup, dans le futur, il ferait de même, retournera voir Rory, qui libérera son Lui passé, etc... Si c'est bien cela, je n'aime pas du tout... D'accord, il parait que le temps n'est pas une ligne droite, mais une sorte de grosse boule dans laquelle le temps fait un joli méli-mélo... mais malgré cela, je ne trouve pas du tout cette notion séduisante : le fait qu'une personne puisse être sauvée par son "moi" futur, alors que sans cette intervention, elle n'aurait justement pas de futur possible... Je trouve simplement cela ridicule.
J'espère donc qu'il ne s'agit pas vraiment d'une boucle, mais d'une solution parmi d'autres pour faire évoluer le futur : la première fois qu'il vit ces évènements, les compagnons du Docteur n'ont pas été prévenus sur la plage de l'importance de se rendre en 1969. Le docteur mène donc sa vie comme il peut, fait face aux différents évènements se produisant avec les Silence, les clercs, etc... ce qui n'empêche pas forcément que Melody Pond soit emmenée un jour en 1960 et quelque pour grandir dans un orphelinat. Voyant que tout part en vrille, il ne trouve qu'une solution pour remédier à cela (et peut-être également que cette phrase comme quoi il a trop couru est une référence à sa discussion avec River : il a fait trop de mal autour de lui, a ruiné l'univers, et doit changer les choses). Il est ainsi contraint d'aller dans le passé, prévenir ses amis, puis mourir pour ne laisser qu'une version de lui dans l'Univers. Et notre docteur a nous précèdera peut-être encore autrement... "Let's kill Hitler", changeons le cours du temps...
La boucle temporelle, le serpent qui se mord la queue, vraiment, je n'en voudrais pas... si c'est une boucle, alors l'histoire tourne en rond. Si elledoit ne plus tourner en rond, c'est qu'une possibilité de changement est possible, et dans ce cas, ce n'est pas une boucle, il peut y avoir une fin. S'il peut y avoir une fin, il peut y avoir un début. Je veux bien concevoir que le temps et l'espace sont des notions très relatives à leur observateur, que dans le domaine de l'infiniment petit, et/où à des vitesses infiniment grandes, le temps et l'espace puissent se déformer, mais ce principe de boucle temporelle n'est pas suffisamment élégant pour que j'accepte de le voir réutilisé si près du coup de baguette magique du 5x13 ! Ce serait une grosse déception pour moi !
(Mais je n'ai peut-être rien compris à la notion de boucle temporelle hein ^^)

J'ai l'impression d'avoir oublié de parler de certaines choses, mais bon, je vais m'arrêter là pour le moment... Je disais manquer de temps... Et ça y est, je suis en retard sur ce que je dois faire !
_________________
WHO'S DA MAN ?
...sorry i'll never saying that again...
Revenir en haut
P'tite Hildly
[Centurion solitaire]

Hors ligne

Inscrit le: 16 Mar 2011
Messages: 50
Localisation: France
Féminin Scorpion (23oct-21nov) 馬 Cheval

MessagePosté le: Mer 8 Juin 2011 - 18:14    Sujet du message: Bilan mi-saison 6 (sans spoiler sur la suite) Répondre en citant

Qu'est-ce que vous en avez pensé ?
Cool...
En bref, ce que j'aime par dessus tout c'est l'évolution des personnages principaux, et les jeux d'acteurs.
Les décors sont supers (avec un tour aux USA). La trame de la mi-saison (je parle de "qui est la eye-patched Lady? ;pourquoi seul Amy la voit?; le test de grossesse") est rondement menée.

Quel est votre épisode préféré ?
Demons run when a good man goes to war.

Que pensez-vous des révélations ?
Pour l'instant la série tient sa promesse de répondre aux multiples questions. Le soucis c'est que je saoule mes proches dès qu'une révélation tombe: discuter sur l'identité de River alors que les gens ne regardent pas Doctor Who, halluciner sur la Flesh-Amy, etc...

Selon vous, est-on dans une boucle temporelle ou pas ?
Ben j'ai pas d'avis sur la question: wait and see!

Moffat, génie ou imposteur ?
Génie!
_________________
Cherchez l'épingle...
Revenir en haut
Elrique
[Bow-ties Club]

Hors ligne

Inscrit le: 12 Fév 2011
Messages: 153

MessagePosté le: Jeu 9 Juin 2011 - 03:46    Sujet du message: Bilan mi-saison 6 (sans spoiler sur la suite) Répondre en citant

Qu'est-ce que vous en avez pensé ?
Je trouve ça très bon... c'est pour moi une évolution logique qui se fait au fur et à mesure depuis "nine".
Pour le vrai "British" pur, c'est mort depuis la fin de la première série en 1996 et c'est peut-être pour ça que ça ne fonctionnait pas hors anglo-saxon.
J'adore surtout le jeu de tous les acteurs.

Quel est votre épisode préféré ?
A Good Man Goes to War
Cet épisode rend plus humain le docteur avec sa colère et sa demi-défaite.

Que pensez-vous des révélations ?
Comme on l'avait prédit, normal vu toutes les idées possibles et imaginables que nous avons écrit dans la section "spoliers" mais comme l'a écrit "je-sais-plus-qui", ce qui importait le plus était la façon de "Moffat" à nous le révéler... et je trouve ça réussit.

Selon vous, est-on dans une boucle temporelle ou pas ?
Non, car une "boucle temporelle" est le fait de revivre toujours la même chose, sans fin, jusqu'à ce qu'on trouve la solution au problème qui nous a mis dans cette boucle pour en sortir (ex : "Un jour sans fin", le film avec Bill Murray et celui de l'épisode SG-1).
Donc on est forcément dans un "paradoxe temporel".
Je pense que là, nous sommes dans le "paradoxe de l'écrivain" :
- Grâce à une machine à voyager dans le temps, un écrivain s'expédie à lui-même, mais dans le passé, un exemplaire du livre qui l'a rendu célèbre et cette écrivain du passé recopie donc ce livre qui va le faire devenir célèbre.
La modification amenée au temps va créer les causes de cette même modification. C'est une "boucle de causalité".
On sait que "Moffat" a intégré en même temps un système de "mutivers" (preuve avec l'épisode des pirates) avec un peu de "paradoxe du grand-père" (mais sans le tuer : River/Amy) et je suis impatient de voir comment il a écrit la suite avec sa touche personnelle.

Moffat, génie ou imposteur ?
Ni l'un, ni l'autre... Pour moi, le "génie" fut "RTD" pour avoir réussit le pari de faire renaitre de ses cendres, la série et, cerise sur le gâteau, d'arriver à l'exporter hors des pays anglophones avec le luxe que ça marche.
Par contre, je le trouve très bon et très professionnel... son génie réel est ce qu'il a réussit à faire avec cette saison alors qu'il a une énorme restriction de budget. Moi, je dis "chapeau".
_________________
Revenir en haut
Doctor Faby
[Ood]

Hors ligne

Inscrit le: 25 Fév 2011
Messages: 29
Féminin Scorpion (23oct-21nov)

MessagePosté le: Jeu 9 Juin 2011 - 16:42    Sujet du message: Bilan mi-saison 6 (sans spoiler sur la suite) Répondre en citant

Hello, alors on va essayé de faire court


Qu'est-ce que vous en avez pensé ?


Cette saison 6, j'ai adoré !! Déjà le premier avec The Silent ou j'ai bien flippé, la mort du Docteur ... je trouve que la saison était bien lancé (sans oublier Amy enceinte et tout, je ne réécris pas la totale !). En fait, à par l'épisode de pirate, une très bonne première moitié de saison !

Quel est votre épisode préféré ?

Ah, question dure ! Hum, j'hésite entre le premier (et deuxième, ils vont ensemble) et le dernier ... La révélation de River, on s'y attendait mais un quand même !! Et oui, The Silent, moi ils m'ont foutu les chocottes ces zozios !!

Que pensez-vous des révélations ?

Comme dit au dessus, River quoi !!! On s'y attendait mais ça reste quand même un sacré choc et c'est la qu'on se dit "telle mère telle fille" eh oui, les deux craquent pour notre Doctor Smile.
Amy Ganger, ça aussi, c'est pas une révélation, quoi que, mais c'était vraiment inattendu !

Selon vous, est-on dans une boucle temporelle ou pas ?

Piouf, no comment !

Moffat, génie ou imposteur ?

Comment peut -on dire ça de celui qui à écrit Blink ???? Rien que pour ça, ce monsieur est un génie !!!! Mais même sans ça, évidement que non, un imposteur jamais !! (Quoi que, un bémol pour le final de la saison 5 qui m'a vraiment laissé sur ma faim mais à part ça .. Moffat =
Revenir en haut
Sunjin
Time Lord a la retraite

Hors ligne

Inscrit le: 02 Oct 2007
Messages: 10 529
Localisation: Mars
Cancer (21juin-23juil) 狗 Chien

MessagePosté le: Jeu 9 Juin 2011 - 21:41    Sujet du message: Bilan mi-saison 6 (sans spoiler sur la suite) Répondre en citant

Quel est votre épisode préféré ?

Alors je vais dire le 6.04 The Doctor's Wife pour ses qualités indubitables mais dans la mesure où les intrigues sont "in progress" pour les 6.01, 6.02, .6.05, 6.06, 6.07 etc, difficile de les mettre, reste du coup le très faible The Curse of The Black Spot...

Que pensez-vous des révélations ?

La "révélation" en tant que telle n'est pas fondamentale pour moi, ce qui m'importe est l'émotion-s qu'elle suscite et chez nous et chez le personnage, ce qu'elle va entrainer, modifier pour lui et ses rapports aux autres.

Du coup la seule qui ait vraiment fonctionné à ce niveau et pour moi est celle de River : j'ai beaucoup aimé et sa scène avec le Doctor et celle avec ses parents. Et au-delà, outre que l'épisode est très émotionnel pour le Doctor, cette révélation va changer les choses, les rapports entre les personnages.

Les autres "révélations" étaient dépourvues de tout cela, le Doctor était toujours très détaché et moi avec... Quand il est mort par exemple... pour le reste on a plus des effets d'annonce et des twists que de véritable révélations...Du coup le "qui est River" est la véritable il me semble...

Après une question demeure, pourquoi River a l'air si sombre depuis la saison dernière en parlant de ce jour où le Doctor saura qui elle est, surement parce qu'elle est plus que "juste" Melody la fille d'Amy et de Rory...

Il est vrai que lorsque le Doctor pense à la petite Melody dans la salle des commandes du Logan's run, il pense direct à la petite du scaphandre...Et bon la 1ère fois que le Doctor a vu River, elle portait un scaphandre... sa dernière fois aussi ? *à-suivre* même si je ne crois pas à une mort définitive d'Eleven...

Selon vous, est-on dans une boucle temporelle ou pas ?

Comme cela a été dit, surement pas dans une boucle.

Après cette question m'évoque un échange entre River et le Doctor dans le 5.04 ou le 5.05 à propos de la Pandorica :

Doctor : It's a fairy tale

River : Aren't we all ?


Je reste sur cette impression depuis la saison 5, de quelque chose de pas vraiment réel... Je n'arrive pas/plus à rentrer dedans...

Moffat, génie ou imposteur ?

Ni l'un ni l'autre.

Ses talents de scénaristes ne sont plus à prouver, et j'aime bien que je lui trouve des difficultés à clore ses séries (Jekyll, Coupling) et pas ses épisodes.

Comme showrunner, je n'aime pas. J'aime son idée d'un arc narratif mais cela a été dit, l'arc n'étant pas suivi sur tous les épisodes cela occasionne des problèmes de rythme depuis la saison 5 et avec cette saison, j'ai même l'impression que les loners sont sacrifiés sur son autel (sentiment que je n'avais pas eu la saison dernière).

J'ai l'impression d'un choix incomplet : un arc narratif en feuilleton, mais pas vraiment, cela donne pour moi quelque chose de bancal au final on est pris dans l'histoire, puis pouf un tour de bateau pirate, et je décroche...Idem la saison dernière après le 505...

Donc là je ne suis pas satisfaite et n'aime pas son showruning, à voir si désormais on part sur un "serial" jusqu'au 613 (je l'espère! et cela serait vraiment une bonne chose!) ou si on reste sur ce truc, j'avance avec mes épisodes et puis te mets les zods des autres en coupure... et bon quand c'est un Gaiman ou un Curtis, ça va, mais dur pour les autres...

Donc je voudrais *espère* vraiment qu'il va faire des arcs tout en suivi, et bon sur deux saisons, c'est un peu long je trouve surtout en coupant la seconde saison en deux, "tactiquement", c'est même mauvais : découper un serial est la chose qui fait le plus décrocher les téléspectateurs en général... Autant avec la trame RTD couper autant n'aurait pas posé autant de problème, là, ça crée de la perte (on ne se souvient plus de tout, entre d'autre d'élément de compréhension), et permet difficilement l de prendre en cours de route et quand ce cours de route s'étale sur 24 mois, je trouve ça un peu dommage.

Après je pense aussi qu'il s'éparpille peut-être trop entre Sherlock, Tintin et Doctor Who, et je ne peux m'empêcher de me demander si ça aurait été différent -dans le mieux- avec un Moff' qui n'aurait fait que ça... ?

Qu'est-ce que vous en avez pensé ?

Ben, je suis très mitigée car j'adore Eleven qui se classe derrière Nine, voir juste à côté mais je reste très détachée et pas vraiment passionnée par ce que je vois.

J'ai aussi l'impression d'une salade de fruits parfois, on met pleins de choses, on secoue, ok, mais au final ça n'a pas beaucoup de saveur, il me manque quelque chose.

C'est aussi liée à cette histoire d'arc "in progress", j'en dirais quelque chose à la fin, mais si je trouve ça ambitieux, je trouve aussi cela très casse gueule.

Après autant le romantisme parfois très sucré de RTD n'était pas ma tasse de thé, autant son ère était aussi marquée par un fond critique et caustique qui a bien disparu et qui lui me manque. Je renvoie au finale saison 3 qui est un modèle du genre... les critiques ou pointes sociales et surtout politiques étaient très impertinentes et parfois énormes, j'adorais.

Cet aspect a disparu et à la place on a des twist et surtout j'ai l'impression d'une effervescence hors écran qui prend parfois plus de place que les épisodes en eux-mêmes. Je ne sais pas si c'était le cas avant, honnêtement, peut-être que oui, j'avais eu un peu ce sentiment -et dans une moindre mesure en saison 4 avec le retour de Rose (gros flop hélas et énorme flop que le "retour" du bad wolf Sad

Bref j'attends donc le dénouement de tout cela pour "statuer" et suis le tout avec un détachement provoqué en partie par ces périodes d'attentes (coupure "créative" *sic* de mi-saison, loners qui ne servent à rien et qui sont assez peu prenants...
_________________
KroniK Marsiennes : Bad Bad Sunjin
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Sleven
[LINDA's Member]

Hors ligne

Inscrit le: 22 Mai 2011
Messages: 215
Localisation: Paris
Masculin

MessagePosté le: Dim 12 Juin 2011 - 11:04    Sujet du message: Bilan mi-saison 6 (sans spoiler sur la suite) Répondre en citant

Qu'est-ce que vous en avez pensé ?

Jusqu'ici, je trouve cette saison excellente. Certes, la construction scénaristique est différente des saisons précédentes, mais je dois bien avouer que ça fonctionne du tonerre sur moi. Je me pose encore quelques questions, reverrons-nous le Silence ? La règle qui gouverne leur existence, à savoir l'oubli dès qu'on les quitte du regard, est tout simplement superbe. D'une évidence rare, elle nous renvoie à nos peurs enfantines, lorsque seul dans le noir on pensait au monstre qui se tapissait sous notre lit, mais que l'on oubliait dès le réveil le lendemain. Sans compter le travail exceptionnel fait sur leur visage. Bref ! J'aime le Silence, et je me demande si on reverra cette race, vu le tapage à leur sujet lors de la Saison 5. Ensuite, je me demande ce qu'il est advenu de la théorie des reflets. A l'époque, on parlait de l'importance de cet élément, que ce soit avec l'arrivée de l'Astronaute dans l'eau, le placement des miroirs dans les épisodes, etc... Etait-ce une élucubration de fan, ou bien la théorie est-elle toujours valide ? Nous verrons bien !
La photographie est devenue absolument sublime (les plans dans le désert US !), bien que beaucoup de scènes (presque toutes en fait) se déroulent dans des endroits sombres et confinés. A ce propos, l'orphelinat est quand même un bon gros cliché de film d'horreur. D'ailleurs, on retrouve pas mal de clichés du cinéma US dans cette Saison (les armes à feu en Amérique, la présentation des lieux avec le bruitage correspondant qui fait très "24 Heures Chrono", le suspense dans les endroits exigus, etc...). Mais les décors et la lumière sont très bien gérés, ça fait plaisir. Et pour finir, rien à redire sur la soundtrack. A chaque Saison, c'est meilleur. Le thème de la crémation me fiche des frissons. Sans compter l'utilisation quasi-parfaite des anciens thèmes, comme lorsque le Docteur se révèle dans A Good Man Goes to War. L'OST de cette saison sera un achat indispensable.
Pour conclure, je suis très satisfait par la qualité de cette demie-saison.

Quel est votre épisode préféré ?

J'ai beaucoup aimé le double épisode d'introduction, ainsi que le dernier. Je pense d'ailleurs préférer celui-ci. Sa construction en trois temps, le côté épique, puis dramatique, et enfin les révélations, tout ça est je trouve une fois de plus bien maitrisé. Dès la scène pré-générique, c'est la claque. On joue encore une fois avec le doute: qui de Rory ou du Docteur est le père de l'enfant, qui Amy aime-t-elle vraiment ? L'OST qui accompagne la scène passe par des tonalités enfantines, puis lourdes, pesantes et dramatiques. On repère d'ailleurs quelques envolées qui ne sont pas sans rappeler John Williams, le compositeur de... Star Wars. Puis arrive Rory, émancipé de son statut de Compagnon pour finalement devenir un véritable Héros. Enfin, juste avant que le générique ne démarre, on nous rappelle que le Docteur est là. Il arrive. Il a un plan. Il est extrêmement puissant. Et BAM !, générique. Et là, le spectateur est placé directement aux côtés de l'Ennemi. L'ennemi, justement, est présenté comme pas si menaçant que ça. Il sont humains, engagés dans une guerre qui les dépasse. Et ils ont leur vision du Docteur. C'est ce que fait Steven Moffat dans cette partie de l'épisode, il nous montre comment l'Univers voit le Docteur. Nous, nous l'avons cotoyé des heures durant, mais pour eux qui ne le connaissent pas et qui s'en font une image suivant ce qu'on leur dit, c'est un tout autre personnage. Un personnage puissant (sans qu'on le croise du regard, il a réussi à faire sauter une base au début de l'épisode). Et les minutes qui suivent nous présentent son aura, son Mythe. Le Docteur, en tant que Figure Symbolique. Toute la suite est ainsi, durant le recrutement de son armée, le Docteur n'apparaît pas.
Cette absence décuple son apparition, lors d'un moment totalement innatendu d'ailleurs ! La puissance de son arrivée m'a collé un sourire aux lèvres. Le contexte: il y a cette réunion sur Demon's Run, la présentation du secret des Moines. Le Commandant fait son discours, la foule est éberluée et soudain, surprise ! La bouille souriante du Docteur, la musique qui va avec et c'est parti. Quel épisode les amis ! Bref, je ne vais pas m'attarder sur la suite, la réussite magistrale du personnage puis sa déchéance, tant tout ceci nous renvoie à nos classiques Tragédies. Des épisodes comme celui-là, j'en redemande !
Ah, et contrairement à pas mal de monde je crois, j'ai adoré The Curse of the Black Spot. Les pirates, l'utilisation du folklore des Sirènes, l'actrice (déjà vue dans L'Imaginarium du Docteur Parnassus), l'idée de l'infirmerie. J'ai adoré. Tout comme l'épisode suivant, et la seconde partie du dyptique suivant.

Que pensez-vous des révélations ?

Davantage que la révélation finale de River Song, qui fonctionne davantage sur les sentiments, comme dit un peu plus haut, j'ai poussé de bons grands WTF! lors des deux révélations concernant la Chair (Amy et Melody). Celles-ci ont véritablement fait office de twists, tandis que l'annonce de River Song était touchante.

Selon vous, est-on dans une boucle temporelle ou pas ?

Je n'en sais rien du tout, je ne sais pas quoi penser de tout ça. Je pense que oui, les évènements du premier épisode vont se passer, mais pas forcément de la manière que l'on croit.

Moffat, génie ou imposteur ?

Il est trop tôt pour le dire. Si le monsieur n'est pas encore, selon moi, du niveau de Joss Whedon, Greg Egan, Dan Simmons ou bien des barons que sont Tetsuya Takahashi ou Shu Takumi, il est indéniablement très très doué. A confirmer (ou pas) lors de la fin de la Saison 6 et de l'ensemble de la 7.
Revenir en haut
Docteur Clarou
[Centurion solitaire]

Hors ligne

Inscrit le: 14 Juin 2011
Messages: 77
Féminin

MessagePosté le: Mer 15 Juin 2011 - 13:45    Sujet du message: Bilan mi-saison 6 (sans spoiler sur la suite) Répondre en citant

Qu'est-ce que vous en avez pensé ?

C'est à mes yeux un début de saison très prometteur! On a eu droit à plein de choses excellentes: de nouveaux monstres, un docteur double power, une femme-Tardis, un baby Pond et j'en passe ! Le docteur est toujours aussi drôle, brillant, et les noeuds pap' sont toujours aussi cools !
Je doit dire que j'ai quand même été un peu déçue car avec la nouvelle intrigue Mort du docteur/ Rapt de baby Pond, le début de série n'est pas aussi léger que pour la saison 5.
En résumé, un début de saison excellent, avec une intrigue profonde et un fort pouvoir addictif !!

Quel est votre épisode préféré ?

Alors, j'ai bien aimé les deux premiers épisodes, avec la dream team Doctor Who aux USA, Nixon, et puis les Silences. C'était original et vraiment drôle
Le Curse of the Black Spot était plutôt marrant, en mode pirates power avec Lily Cole en méchante sirène. Mais quand on le compare aux autres on a un peu l'impression qu'il sort de nulle part et qu'il fait pas vraiment avancer l'histoire.
Doctor'sWife était très intéressant avec le Tardis et Maison!
Les épisodes avec la Flesh étaient un peu longuets. À mon avis on aurait pu caser tous ça en un seul épisode ça aurait été mieux... Mais mon en temps que fan d'Eleven je ne peut pas cracher sur un épisode avec double dose de Docteur !!
Enfin le N° 7 était très chouette avec cette sorte de grande alliance de tous les "débiteurs" du Docteur ! C'était, et là attention expression magnifique: grave la classe
Classement: 7-1/2-6-4-3-5 !!

Que pensez-vous des révélations ?

Concernant les révélations je dirais qu'on s'est un peu fait arnaqués ! En effet, je sais pas pour vous mais la seule révélation que je voit c'est que River Song = Melody Pond, à part ça on repart avec encore plus de questions qu'au début !
Est-ce les silences qui ont piégés le Tardis ? Va-t-on les revoir ? Qui sont-ils en réalité ?
Que va-t-il arriver à la petite Melody ? Est-ce que Rory et Amy (Wouah, je viens de me rendre compte que la famille Pond aime les rimes en "y") vont pouvoir élever leur enfant ? Quelle a été l'influence du TARDIS sur baby Pond ? Quel est le chemin que prend Melody pour devenir River ?
Qui sont les méchants très méchants qui se cachent derrière la femme borgne, d'ailleurs est-ce qu'elle est vraiment borgne ou est-ce qu'elle veut juste se donner un genre (oui cette dernière question est vraiment capitale...) ?
Est-ce qu'on va pouvoir sauver le Docteur +200 ans ???!!!!! (J'espère que oui de tout mon coeur !!!!)

Et la question cruciale : Le docteur va-t-il pouvoir enfin récupérer un Fez ?????!!!!!!

Enfin voilà je pourrais continuer comme ça longtemps. Même si je suis un peu énervée/déçue par ce manque de révélation, je me console en me disant que la saison se terminera vraiment en apothéose pour pouvoir résoudre ces mystères !

Selon vous, est-on dans une boucle temporelle ou pas ?

Sans être très familière avec le concept, je dirais que ... Oui ! En effet je crois qu'on est dans une boucle à cause de Melody/River/baby Pond/ fillette astronaute qui doivent être la même personne et que l'on croise tout le temps! J'espère qu'on va pouvoir sortir de là avec un happy end: le docteur ne meurt pas, et la famille Pond au complet !

Moffat, génie ou imposteur ?

Imposteur surement pas puisque comme j'ai déjà dit ses épisodes sont supers. Génie je sais pas, faut quand même pas exagérer. Mais un gros cruel, ça oui !! Faire ce genre d'épisodes avec overdose de mystères + pouvoir addictif dangereux et nous faire une coupure longue comme pas croyable, faut être sans coeur !!! (ou pas humain Shocked Confused )
Revenir en haut
DWTennantOrSmith
[LINDA's Member]

Hors ligne

Inscrit le: 29 Oct 2010
Messages: 249
Localisation: Paris
Masculin Capricorne (22déc-19jan)

MessagePosté le: Mer 15 Juin 2011 - 22:19    Sujet du message: Bilan mi-saison 6 (sans spoiler sur la suite) Répondre en citant

Qu'est-ce que vous en avez pensé ?

Une demi-saison terne. Les deux premiers épisodes se lançaient vers une incroyable aventure, finalement bâclée vers la fin où j'ai pas trop compris hein. Le troisième épisode, on touche le fond, l'histoire n'a pas lieu d'être. Le quatrième est je trouve, très bon, quant au double épisode 5-6 ça passe sans plus. Mais le septième épisode, est, je trouve trop rapide dans sa narration. En gros :
1>2>7=4>6>5>3

Quel est votre épisode préféré ?

Hum ... The Doctor's Wife et A Good Man Goes to War s'équivalent. Alors ce sera ces deux là. J'ai bien aimée comment le TARDIS a pris forme humaine mais aussi le plan de Patch Lady et la révélation de la fin.

Que pensez-vous des révélations ?

Bof. A part la révélation de l'épisode 6 qui m'a surpris, le reste je m'en doutais et je voyais ça gros comme une maison.

Selon vous, est-on dans une boucle temporelle ou pas ?

Moffat semble s'être engagé dans une boucle temporelle puisqu'on a toujours pas de "où voulez-vous aller, cher amis", si cher aux 4 premières saisons de la série. Mais bien sûr, la boucle se poursuit avec lamortduDoctor puisque rien n'a été fait pour l'en empêcher. La première demi-saison a été surtout faite pour bien mettre en place le Docteur qui découvre qu'il a organisé sa mort.

Moffat, génie ou imposteur ?

Imposteur. Il n'est pas capable de tenir une saison entière je trouve (la preuve avec 2012 où on va encore subir des épisodes spéciaux) et il divague trop. Et là franchement ça m'énerve la disparition de l'esprit "On va où tu veux, partout dans le temps, partout dans l'espace !" qui commençait déjà à disparaître dans la saison 5 hormis l'épisode 2, 6 et 10. Y'a trop de "un tsunami a attiré le TARDIS", "River Song m'a appelé je dois la secourir", ...
_________________
http://doctorwhobigbang.forumgratuit.fr/

Si vous rêvez d'un RPG Doctor Who, c'est au dessu qu'il faut aller !

Merci
Revenir en haut
Leann
[Ood]

Hors ligne

Inscrit le: 15 Juin 2011
Messages: 10
Localisation: ;)

MessagePosté le: Mer 15 Juin 2011 - 23:09    Sujet du message: Bilan mi-saison 6 (sans spoiler sur la suite) Répondre en citant

Qu'est-ce que vous en avez pensé ?

Rien pour l'instant Smile C'est une première partie de saison, et on ne peut pas la juger sans avoir tous les tenants et les aboutissants. Sinon, d'excellents épisodes (The Impossible Astronaut et The Doctor's Wife) et des fillers, mais comme dans toutes les autres saisons jusqu'à présent. J'attends de voir ce que Moffat nous réserve avec toutes ses storylines avant de juger.
Mais le principe du Silence est quand même génial Mr. Green

Quel est votre épisode préféré ?

The Doctor's Wife, of course. Non seulement je suis fan de Neil Gaiman, mais l'épisode était un véritable concentré de ce qui a toujours fait la série (Les corridors identiques <3), et la relation Docteur/Tardis est juste parfaite et brillante. Un concentré pur de ce que Doctor Who a de meilleur.

Que pensez-vous des révélations ?

J'ai envie de dire, quelles révélations ? A part le tour de passe-passe avec le Flesh, je n'ai pas été surprise, et ce n'est pas tant un mal. Ça veut juste dire que Moffat a très bien géré sa storyline, vu que j'ai dû faire une gymnastique mentale douloureuse pour trouver la solution à l'énigme River Song avant le finale :p
J'attends la fin de la saison pour me faire mon avis, comme je l'ai dit. Moffat a l'air de construire ses storylines sur une saison entière, et c'est ça qui fait sa brillance. Sous l'illusion d'avoir enfin la solution, on est encore plus dans le noir qu'avant Mr. Green

Selon vous, est-on dans une boucle temporelle ou pas ?

Pas forcément, parce que je ne crois pas que River Song telle qu'on la connait sois la petite fille qui régénère. Je le sens pas, y a un truc qui cloche. Donc je dirais non.

Moffat, génie ou imposteur ?

Génie jusqu'à preuve du contraire :p La saison 5 est brillamment maîtrisée (le fameux passage de Flesh & Stone est une merveille de narration), et cette saison part sur de meilleures bases encore, en jouant avec nos attentes comme jamais !
Revenir en haut
Reinette
[Face of Boe]

Hors ligne

Inscrit le: 10 Mar 2009
Messages: 918
Localisation: Budapest
Féminin

MessagePosté le: Dim 19 Juin 2011 - 01:03    Sujet du message: Bilan mi-saison 6 (sans spoiler sur la suite) Répondre en citant

Je viens de trouver un petit gif qui fait le bilan... de Rory Mr. Green. Et j'aime beaucoup beaucoup

http://24.media.tumblr.com/tumblr_lmwcddnXcO1qhq27ao1_500.gif
_________________


-- [ Militante du CARV ODTD, atteinte d'OJSD et OBCD, Présidente des FFFATBI ] --
Revenir en haut
LEleventh
[Centurion solitaire]

Hors ligne

Inscrit le: 04 Fév 2011
Messages: 82
Localisation: On some lost planet
Féminin

MessagePosté le: Dim 19 Juin 2011 - 19:36    Sujet du message: Bilan mi-saison 6 (sans spoiler sur la suite) Répondre en citant

Reinette a écrit:
Je viens de trouver un petit gif qui fait le bilan... de Rory Mr. Green. Et j'aime beaucoup beaucoup

http://24.media.tumblr.com/tumblr_lmwcddnXcO1qhq27ao1_500.gif


OMG c'est excellent . Faudrait que quelqu'un en fasse une chanson. Ca ferait un tube !!!
_________________
Trust me...I'm the Doctor


(Merci à Hachiko de gracieusement me "prêter" sa magnifique bannière.)
Revenir en haut
GiveMeVicodine
[Face of Boe]

Hors ligne

Inscrit le: 05 Avr 2010
Messages: 694
Localisation: Partagée entre Nancy et le TARDIS...
Féminin Capricorne (22déc-19jan)

MessagePosté le: Lun 20 Juin 2011 - 22:29    Sujet du message: Bilan mi-saison 6 (sans spoiler sur la suite) Répondre en citant

Reinette a écrit:
Je viens de trouver un petit gif qui fait le bilan... de Rory Mr. Green. Et j'aime beaucoup beaucoup

http://24.media.tumblr.com/tumblr_lmwcddnXcO1qhq27ao1_500.gif


Je suis morte Mr. Green
_________________

Keep calm, Grab the salt, Don't blink & Text Sherlock
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Gwaihir
[Centurion solitaire]

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mar 2011
Messages: 92
Localisation: France
Masculin

MessagePosté le: Mar 21 Juin 2011 - 14:25    Sujet du message: Bilan mi-saison 6 (sans spoiler sur la suite) Répondre en citant

my turn Smile


Qu'est-ce que vous en avez pensé ?

Sur l'ensemble de la demi saison, juste énorme Smile Les épisodes, pris individuellement, ne m'ont pas toujours convaincu, du point de vue de l'histoire qu'ils racontent. par contre l'histoire globale de la saison 6, pour le moment, me semble parfaitement maitrisée et bien foutue.
Bien sûr j'attend de voir si la 2ime moitié répond aux questions soulevée, ou si elle se prend le pied dans le tapis.

Quel est votre épisode préféré ?
Dur... Ce sont plus des moments dans les épisodes qui m'ont marqué la fin de "day of the moon" est géniale (la partie avec les silents). L'épisode 4 est très "beau", la rencontre Doctor et Flesh Doctor est savoureuse. Les monologues de River dans le dernier épisode sont splendides... Bref, beaucoup de bonnes choses.
J'ai quand même été globalement moins emballé par les éléments entre ces moments géniaux. le rythme des épisodes m'a souvent laissé dubitatif.

Au final, ce serai sans doute "Day of the moon" et "Doctors Wife".


Que pensez-vous des révélations ?

J'adore... Simplement parce qu'elles lèvent plus de questions qu'elle n'en solutionnent.
D'ailleurs, au dela de ça, comme beaucoup l'ont déjà dit, c'est surtout la façon dont la révélation arrive que celle ci en elle même qui est grandiose. On a pas un simple "Je suis ton père" version StarWars, mais un truc ammené de façon beaucoup plus subtile.
Le fait que River soit la fille d'Amy et Rory n'est en effet pas la méga révélation qu'o,n aurai pu attendre, mais la scène qui le révèle est juste magistrale. Ensuite, elle pose beaucoup d'autres questions... Par exemple :
Comment Madame Kovarian et ses amis savaient qu'Amy était enceinte (elle même l'ignorait).
Comment Madame Kovarian et ses amis savaient que la fille d'Amy était un mix d'humain et de Time Lord, la ou le Docteur lui même ne s'en est pas douté ? Ca me semble très aléatoire comme procédé.
Amy est la mère (à minima porteuse), mais Rory est-il vraiment le Père ? (d'ailleurs, le fait que River existe toujours, même après l'absorption de Rory par la faille dans la S5 laisserai penser que Rory n'est pas le père biologique.
Un Enfant mi humain - mi Timelord, c'est cool, mais en quoi est-ce que cela peut être une véritable arme contre le Docteur ? Parce que bon, franchement, vu qu'il suffit de tuer le docteur au milieu de son cycle de régénération pour interrompre le processus, c'est pas si difficile que ca... suffit de ne pas le laisser parler ! (bah vi, ils se font tous avoir à ce moment la..;Daleks, Cybermen, Silence, etc... Tous autant qu'ils sont, ils se font avoir en laissant le Docteur parler !! :p ) quels sont les réels pouvoirs de Melody (supposés ou réels), pour qu'elle soit un tel espoir ?
Quelle est la guerre en Kovarian et le Docteur ? PArce que bon, pour Kovarian, le Docteur est un ennemi mortel, mais en pratique, on ne l'a jamais vu avant... donc la guerre serait une guerre dans le futur du doc ?

bref, plein de questions, et cette révélation ne fait qu'ouvrir un champ de possible énorme.



Selon vous, est-on dans une boucle temporelle ou pas ?
Je ne sais pas... Je me fait presque systématiquement surprendre, et même la fin de la S5 ne m'a pas posé de problme... C'est juste une question de savoir comment la chose est ammenée qui compte.
Donc à la limite je m'en fiche :p

Moffat, génie ou imposteur ?
il a des traits de génie, c'est indéniable. Il a fait quelques uns des meilleurs épisodes de la S01 à la S05 (Blink.. girl in Fireplace... Très très très bon !!). Son épisode de Sherlock est absolument génial également. Maintenant, pour la S06, j'attendrais de voir comment il la mène pour me prononcer.


Bref, un bilan plutot positif quand même, mais teinté d'impatience pour la suite de la S06 Wink
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 22:25    Sujet du message: Bilan mi-saison 6 (sans spoiler sur la suite)

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Doctor Who Index du Forum -> Doctor Who -> Saison 6 Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 3  >
Page 2 sur 3

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com