Doctor Who Index du Forum
 
 
 
Doctor Who Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion


[spoilers inside] DW RTD vs DW Moffat : vos avis
Aller à la page: <  1, 2, 36, 7, 810, 11, 12  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Doctor Who Index du Forum -> Doctor Who -> La Série
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Clara Oswin Oswald
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 26 Déc 2012
Messages: 1 705
Localisation: Chez Jenna !
Masculin Gémeaux (21mai-20juin) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Dim 24 Fév 2013 - 01:24    Sujet du message: [spoilers inside] DW RTD vs DW Moffat : vos avis Répondre en citant

Pour ma part je préfère la période Moffat !
Je n'ai pas trop aime la première saison de RTD, un peu plus la 2eme, encore un peu plus la 3eme (mais je détèste Marha) par contre la 4eme est vraiment géniale.

J'ai vraiment adoré la saison 6, c'est ma préféré, l'intrigue avec River Song est très bien ficelé.
La saison 7 s'annonce vraiment très bien avec la merveilleuse intrigue de Clara (quel personnage fantastique ! )
De plus ça fait du bien d'avoir des épisodes moins indépendants, ce que je reprochait a RTD c'est que les gens pouvait regarder n'importe quel épisode et le comprendre alors que là dans la saison 6 il faut la regarder en entière et ça c'est vraiment bien ! Un arc sur plusieurs saison c'était vraiment une bonne idée.
De plus la qualité visuel et audio s'est nettement amélioré depuis Moffat (Les musiques et effet spéciaux entre autre)

Seul point positif avec RTD l'émotion, j'ai pleurer pour la fin de Rose et de Donna (et re-rose) alors que pour Amelia j'avais seulement la larme a l'oeuil.
On verra pour Clara :p

Bien sur ce n'est que mon avis je préfère de loin la période Moffat et la saison 6 et 7 (un peu moins l 5 bien que très bien ! )
Pour moi l'ordre des saison serait : 6 >7 > 5 > 4 > 3 > 2 > 1
Série crescendo !
_________________


Dernière édition par Clara Oswin Oswald le Dim 22 Sep 2013 - 21:06; édité 2 fois
Revenir en haut
Skype
Publicité






MessagePosté le: Dim 24 Fév 2013 - 01:24    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Angel
[Face of Boe]

Hors ligne

Inscrit le: 12 Jan 2012
Messages: 653
Localisation: Au find fond de mon pot de Nutella
Féminin Taureau (20avr-20mai) 猪 Cochon

MessagePosté le: Mer 20 Mar 2013 - 16:02    Sujet du message: [spoilers inside] DW RTD vs DW Moffat : vos avis Répondre en citant

Alors... mon choix entre ces deux scénaristes serait très mitigé, et sans doute un peu influencé par le fait que RTD à dirigé mon Docteur préféré, mais je vais tenter de rester objective malgré tout.
Personnellement, j'ai découvert la série avec RTD, et j'ai tout de suite apprécié l'ambiance générale de la série. J'ai été scotchée par la mort du Maître à la fin de la saison 3. Mais ce sont les Anges Pleureurs qui m'ont donné envie de vraiment regarder, et c'est toujours avec eux que je fait découvrir la série...

Alors je vais comparer ce qui est comparable. Pour moi, Moffat est meilleur en tant que scénariste, mais RTD est meilleur en tant que showrunner.

J'aime beaucoup Steven Moffat en tant que scénariste occasionnel. C'est un fait, les épisodes qu'il a écrit pour les saison 1 à 4 sont parmi les meilleurs de la série à mon sens. Je crois que beaucoup de personnes partagent cet avis, et d'ailleurs ce sont souvent ses épisodes qui étaient nommés aux récompenses (je pense notamment à The Girl in the Fireplace et à Blink si mes souvenirs sont bons). A présent, les épisodes qu'ils écrit alors qu'il est showrunner, donc ceux qui ne font pas partie de l'intrigue principale, sont à mon sens un peu moins bons, mais ne descendent pas au niveau d'épisodes "mauvais". Il reste un excellent scénariste, quoi qu'on en dise.

A l'opposé, les épisodes effectivement écrits par RTD (je parle donc de Davies comme scénariste, pas comme showrunner), certains comptent même parmi les épisodes que je trouve beaucoup moins bons, voir mauvais : LINDA et Gridlock surtout, qui sont assez décevants à mon sens. Mais nuancons ce propos ; Midnight était génial, par exemple. Quand aux épisodes de la saison 1... c'est vrai qu'ils sont un peu à part je trouve, car il s'agit d'un autre Docteur, d'un esprit plus barré et un peu plus "nineties" que les autres. La série 1 se prend beaucoup moins au sérieux... c'est différent, donc à ne pas juger sur le même plan. Cependant, même s'ils ont l'air un peu "pourris" comme épisodes, End of the World, A Long Game et Boom Town, s'ils ne sont pas mes favoris (un épisode est un tout, pas seulement un scénario), ils sont cools.

Cette première comparaison me conduit à songer que je préfère Moffat. Les thèmes qu'il aborde, comme le timey-wimey, les épisodes que j'appelerais "matheux" (comme Blink ou Girl in the Fireplace) m'ont faite rêver. Mais après, même s'il s'agit de mes épisodes, ils n'ont pas autant d'émotion que la fin de Gridlock (même si cet épisode est pas génialissime... la mort de Face de Boe boouhouhouh). C'est un peu ça mon problème avec Moffat : c'est compliqué, c'est parfois prise de tête, c'est décalé, mais il manque d'émotion à mon goût.

* * *

Mais parlons à présent des deux hommes en tant que showrunners. C'est là que le bât blesse : être showrunner, c'est choisir les bons scénarios, écrire le fil rouge, les épisodes de début et de fin, gérer les départs des personnages, les arrivées d'autres...

Les saisons, dans leur globalité, je placerais : 3, 4, 2, 1, 5, 6 comme ordre... là, c'est clairement les saisons RTD qui remportent... à cause de Tennant ? Peut-être, mais pas seulement.

Les saisons de RTD sont à mon sens, impeccables d'un point de vue explicatif. Je veux dire par là qu'on comprend ce qui s'y passe, c'est limpide. C'est très loin d'être le cas des saisons Moffatiennes... Moffat considère que tout le monde vu tous les épisodes avant de sortir le final, le grand timey-wimey de la fin, où tous les problèmes se résolvent d'un coup de baguette magique. Surtout le final de la saison 6.

Comparons les fins de RTD et Moffat :
Fin de la saison 1 ? La fin est whatafuckée, mais on manquait de moyens, c'était le début, c'était fait avec ce qu'on pouvait. Et elle répond au début (avec Rose qui décide d'aider le Docteur, au début elle avait décidé de le suivre... bref, c'est cool). Le seul truc, c'est la régénération, elle arrive trop tôt, on a pas eu le temps de s'attacher à Nine... mais il n'y peux rien, l'acteur voulait quitter.
Saison 2 ? Soyez honnêtes : quasiment tout le monde... à pleuré. Cette fin, Rose qui décide d'abandonner tout le monde pour suivre le Docteur "forever" et qui est sauvée in extremis par son père... Le Docteur qui va lui dire... mais non... RTD a ici un art du non-dit qui frise la perfection. Et au tout début, on nous a prévenu que Rose allait mourir... elle a manqué de le faire plusieurs fois, et à chaque fois, on se dit "non non non paaaaaas maintenant". Bref, un triomphe à la mode RTD, un déluge de larmes.
Saison 3 : Le dernier Seigneur du Temps mais en fait non mais en fait si... encore une fois, de l'émotion, des morts, du tragique, mais qui en jette. Le Maître est très attachant en plus, et même si c'est le bad guy de l'histoire, on l'aime.
Saison 4 : The big end, tout le monde qui part, larmes, adieux, je t'aime... Encore une fois, de l'émotion, des départs de personnages attachants, la fin de Donna... J'ai moins aimé, sauf la toute toute fin avec Donna, la plus attachante des compagnes.
Episodes spéciaux : bin pareil... je risque de me répéter, mais il y a des morts, des départs, une régénération... Bref, on pleure encore.

Moffat maintenant !
Saison 5 : Des morts ? Des gens qui partent à tout jamais ? Non. On redémarre l'univers, on fait comme si tout cela n'avait jamais existé, personne ne se sacrifie, personne ne souffre, tout va bien.
Saison 6 : Un peu pareil... on retourne le temps, tout revient dans l'ordre, personne n'est mort, toui toui les oisillons.

Vous comprenez où je veux en venir ? Les fins de saisons de Moffat, c'est comme si rien ne s'était passé. Rien n'a évolué : tout est resté comme c'était avant. Je trouve que ça enlève un peu de la grandeur de la série : le caractère définitif du départ. Même si on revoit tous les compagnons de Ten dans End of Time, on sait que c'est fini : ils ne voyageront plus avec lui. En fait, ce serait plus comme si dans les fins de saisons de Moffat, c'était un élément extérieur qui réglait le problème (le temps se remet en place, youplaboum !) alors que pour RTD, ce sont les héros qui prennent des décisions, qui choisissent de se sacrifier ou non.

En tant que showrunner, RTD réussit a créer des intrigues de saison et des fins de saisons plus pures, moins complexes, et donc meilleures : elles tiennent parce qu'elles nous touchent sans avoir besoin d'explication tordue. Il se consacre aux personnages plus qu'à l'univers ou à l'intrigue. C'est ce qui m'a fait m'attacher à la série : ses personnages, dans un univers de SF, plus proches de nous que ce qu'on croit.

Mon vote va donc a RTD comme showrunner.
_________________


Loony and proud yeah !

http://baraqueafrites.xooit.com/index.php
Revenir en haut
Galaxy-eyes
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 09 Sep 2012
Messages: 1 165
Localisation: Photon
Masculin Balance (23sep-22oct)

MessagePosté le: Mer 20 Mar 2013 - 18:39    Sujet du message: [spoilers inside] DW RTD vs DW Moffat : vos avis Répondre en citant

Ca m'interpelle de voir quand on dit que Moffat, ses endings c'est des reboots, des clones et des timey-wimey, que c'est trop facile.

Je sais pas si c'est par nostalgie que peu de gens le remarquent, mais en regardant bien :
Saison 1 : Rose obtient les pouvoirs de Dieu et en un claquement de doigt tous les Daleks disparaissent. Un deux ex machina comme jamais vu.
Saison 2 : Le meilleur ending de RTD pour moi, je n'ai pas grand chose à dire.
Saison 3 : La moitié de la Terre est décimé, plus aucun espoir, Martha se fait capturer, et là le Doc se fait diviniser pour contrecarrer le Maître. Encore ça c'est plausible avec le résau Archange, par contre le reboot de "on est revenu un an en arrière", beaucoup moins.
Saison 4 : Plus aucun espoir, la Terre a été déplacée dans l'espace, le Doc emprisonné... Et surgit un autre Doc. Voire même deux (!) avec le Docteur-Donna.

Donc bon, les Deus ex Machina, Reboots et Clones/Copies, ça arrive pas que dans l'ère Moffat, au contraire.
Juste le coup du
Doc du futur qui donne le tournevis à Rory dans le 5.13,
sinon Moffat maîtrise ses endings. Un jour je ferais peut-être un beau commentaire comme vous pour mieux développer x)
Revenir en haut
MSN Skype
Angel
[Face of Boe]

Hors ligne

Inscrit le: 12 Jan 2012
Messages: 653
Localisation: Au find fond de mon pot de Nutella
Féminin Taureau (20avr-20mai) 猪 Cochon

MessagePosté le: Jeu 21 Mar 2013 - 19:10    Sujet du message: [spoilers inside] DW RTD vs DW Moffat : vos avis Répondre en citant

(La petite preview avant m'a fait un peu peur XD)

Mouais je suis pas d'accord. il y a reboot et reboot on va dire.

Et a chaque ending de RTD, au moins un personnage important décède ou disparaît. C'est ça l'important en fait, ce qui fait l'intrigue. C'est pour ça que personnellement j'ai l'impression qu'on a pas bougé depuis deux saisons : Les personnages sont toujours les mêmes ! Le Docteur, Amy, Rory, Melody, pendant deux saisons entières ! Au moins :

-dans la saison 1 : le Doc régénère, on perd Jack
-dans la saison 2 : on perd Rose, la mère de Rose, le père de Rose, et Mickey.
-dans la saison 3 : on perd Martha, on perd le Maître, et on re-perd Jack.
-dans la saison 4 : tout le monde s'en va, ne reste que le docteur.
-fin des spéciaux : Le Maître s'en va, le Docteur dit de nouveau adieu à tous ses compagnons, on perd Tenth.

Là, je sais pas ce qui lui a pris d'avoir gardé Amy et Rory aussi longtemps ! qu'ils reviennent dans des épisodes ponctuels (comme l'ont fait Martha, Jack, Rose, Donna et plein d'autres) okay, mais deux saisons et demi avec les deux mêmes compagnons, c'est un peu trop. Surtout que les seuls moments ou on croit qu'ils vont partir... soit on a pas eu le temps de s'y attacher (Rory qui meurt dans la Révolte des Intra-terrestres : ça fait trois épisodes qu'il suit, on l'a quasiment pas entendu... j'avoue que j'avais du mal à croire à quelque chose) soit on se dit "enfin !". Je trouve qu'il a mal géré ça, voilà.

Et puis un ending, c'est pas que les conséquences d'un ending, c'est aussi la totalité : quand on regarde la fin de la saison 6 mais... il ne s'y passe rien ! On se perd dans les explications, et ducoup... rien du tout en fait ! C'est moins flagrant dans la saison 5, qui est en quelque sorte encore influencée par l'ère RTD, mais là... à chaque fois, j'ai l'impression que c'est vide, qu'il n'y a pas d'âme, voilà ! Je pense qu'il faut pour réussir un épisode au moins une idée forte et simple, et les idées qu'il met ne sont pas assez fortes. RTD, c'est le cas à chaque fois : il commence son ending par un truc fort, qui touche les personnages au coeur :

-Saison 1 : Ils sont tous séparés par une force mystérieuse. On a pas vu ça de toute la saison ! Panique à bord !
-Saison 2 : Dès le début, Rose nous annonce "ceci est le jour où je suis morte". Voilà de quoi nous tenir jusqu'au bout je crois.
-Saison 3 : Le retour de Jack, la fin de l'univers, puis le retour d'un vieux seigneur du Temps : ça touche droit dans le personnage du Docteur, ça l'ébranle, ça le fait évoluer.
-Saison 4 : La Terre Volée. Il faut la retrouver ! Encore une fois, un pitch qui nous saisis. La Terre, c'est notre maison, ça nous touche, on veut savoir.

Voilà, peut-être qu'on peut trouver qu'il y a autant de deus ex machina dans RTD que dans Moffat, mais au moins dans RTD, les épisodes ont de l'intérêt en eux-mêmes en plus que comme fin. Essayez de résumer les endings de la saison 5 et 6 en un pitch aussi simple que celui que je vous ai donné, sans dire la fin. J'essaye, mais c'est plus difficile :

-Saison 5 : La Pandorica s'ouvre, et le Tardis explose. Le rapport ? Qui est cette Pandorica ? En quoi touche-t-elle le Docteur ? J'avoue que l'idée est plus intéressante que dans la saison 6. Mais on est loin d'un truc du genre "Amy meure" ou quelque chose dans ce goût-là.
-Saison 6 : Alors là... pareil. Toutes les époques sont mélangées. Le Docteur est enfermé. Soites. Mais on nous a déjà fait le coup du Docteur enfermé au début de la saison. On ne voit ni Amy, ni Rory, mais c'est normal, le Docteur les a laissé à la fin de The God Complex. Donc rien de bien neuf, si ce n'est cette affaire de montre arrêté. Mais c'est pas dramatique : tout le monde va bien et est vivant... Il paraît presque pas choquant que des ptérodactyles volent dans le ciel : c'est Doctor Who, on en a vu des pires.
-Saison 7 : On a pas encore de fin, mais j'ai déjà la sensation qu'on ne va nulle part. Un arc d'adieu au Pond ? Je n'ai pas vu grand chose dans le premier épisode qui lance cet arc. Il leur a déjà dit adieu à la fin de la saison 6, puis il est revenu... on y croit plus en fait.
-Saison 7b : Il rend le fait de voir le Christmas special indispensable, pour qu'on sache (c'est ce que j'ai cru comprendre) que Clara est de retour et que le but est de découvrir qui elle est. Déjà, je trouve ça limite. La plupart des spéciaux sont avec un compagnon inédit, qui ne revient pas après. Même pour celui avec Rose ou avec Donna, à part quelques références... on a pas besoin de les avoir vu (je sais de quoi je parle, j'ai vu toute la série jusqu'au milieu de la saison 4 sans voir les épisodes de Noël...) Là, plusieurs personnes m'ont dit de regarder The Snowmen, sinon je n'allais rien y comprendre... Désolée de ne pas être devant l'écran les vacances de Noël... Mais ça reste à prouver, donc je vais voir si je comprends la saison 7b sans ça.

Enfin, et ça c'est un reproche que tout le monde lui fait donc que je vais lui faire aussi : il nous a laissés en plan. Il n'a pas résolu le problème de Silence Will Fall qui dure quand même depuis deux saisons, soit depuis 2010 ! trois ans presque, vous vous rendez compte ? Les mystères RTDiens duraient une saison maxi. Là... c'est vraiment trop. D'ici à ce qu'il nous sorte de derrière les fagots des choses qui se sont passées sous Nine et qui seront la clef de cette histoire...

* * *

Pour les défenseurs de Moffat qui disent qu'il est beaucoup plus proche des classics... Attendez, what ? RTD aussi ! Il a fait revenir UNIT dans Atmos, personne n'a oublié ça, j'espère ? Ensuite, Five dans un Special Children in need ! La référence dans Fire of Pompei ! Retour des Daleks, des Cybermen, des Autons, du Maître... RTD ne les oubliait pas. Là... on a pas vu les Daleks de toute la saison 6. Alors que c'est un peu THE ennemi du Docteur quand même. On a pas vu les Cybermen beaucoup non plus. Quand au Maître, n'en parlons pas...

Bon, après je suis prête à nuancer le propos en disant qu'il faut du changement, de l'innovation, qu'un final de RTD c'était or Daleks or Master, qu'il a introduit des nouveaux monstes badass (les silences). Mais les Silences ne sont pas fait pour remplacer les Daleks ou des Cybermen : contrairement à eux, on ne sait pas d'où ils viennent, ni leur but. Ils ne sont pas fait pour devenir des ennemis récurrents : ils sont fait pour créer un mystère qui doit être résolu. Et quand il sera résolu, ils ne seront plus intéressants du tout. C'est comme avec River Song : tant qu'on ne savait pas qui c'était, elle était cool. Maintenant... elle n'a plus beaucoup d'intérêt, a part débarquer comme ça, causer des problèmes et faire passer le Docteur pour un idiot. Ca nous fait quand même deux là... à mon avis, la seule création de Moffat comme personnage ou ennemi récurrent, c'est les Anges Pleureurs. Eux, ils sont fait pour durer, la preuve, on y a eu droit trois fois et on est toujours pas lassés (alors que les Silence... vivement qu'on résolve cette affaire de nom, j'en ai un peu ma claque).
RTD n'a peut-être pas créé les Anges Pleureurs, mais il a su faire des trucs cools avec ce qui existait déjà. Moffat... si ce n'est pas les Anges pleureurs, il fait une belle tambouille Univers vs Docteur.

A propos de l'Univers vs Docteur, c'est quoi cette mégalomanie, doublée d'un délire de persécution ? A chaque fois, on dirait que tout le monde veut tuer le Docteur, et seulement lui, et s'y prend avec des moyens particulièrement sadiques pour y arriver ! Ca donne l'impression qu'à chaque fois, l'Univers ne survivrait pas sans lui, qu'il est la personne la plus importante : il suffit qu'il soit enfermé dans la Pandorica et toutes les étoiles explosent, River ne le tue pas et c'est le bazar intergalactique... Je sais, je fais des raccourcis un peu rapides, mais c'est l'impression que ça donne. Dans RTD, c'est toujours toute la Terre qui est menacée. Ca donne un sentiment d'être dedans, on se sent menacés en tant qu'espèce. C'est aussi un facteur d'une certaine implication émotionnelle. Et le Docteur vient sauver la Terre... le petit côté super-héros peut ne pas plaire. Mais je trouve ça bien plus agréable qu'un Docteur qui dès qu'il fait un pet de travers, explose une planète.

* * *

Je tiens à dire quand même que je ne HAIS pas Moffat. Il s'agit même de mon scénariste préféré. Et je suis aussi au courant que ce n'est pas lui qui écrit certains épisodes précités, mais d'autres auteurs. Mais j'ai envie de vous dire... il a quand même un droit de regard sur le pitch avant, le résumé... il n'engage pas un scénariste sans savoir en gros l'épisode qu'il va lui faire, j'espère ? Parce que c'est aussi je crois le rôle du showrunner, et justement, Moffat n'assure pas sur ce coup-là. On observe une baisse de la qualité des épisodes à mesure que la série avance. Dans la saison 7, j'ai vu le premier épisode auquel je mettrais authentiquement une note en dessous de 10 : Dinosaurs in a Spaceship. Même LINDA ne descend pas jusque là (parce qu'il est fait de façon originale et qu'on a un point de vue différent de l'univers du Docteur. Je trouve ça cool comme idée, et ça justifie l'intrigue de l'Absorbaloff un peu pauvre). Et je suis consciente qu'il y a des défauts dans les trucs RTD. Mais quand je vois une fin de RTD, même si le Docteur devient de la lumière bleue ou que surgit un autre Doc... ça marche, on y croit ! Alors que la fin de la saison 5... touitoui les oisillons, je suis revenu mais je sais pas pourquoi !

De plus, pour parler d'encore autre chose, il manque dans les saisons de Moffat un certain regard plus "adulte". J'ai parfois l'impression qu'il s'agit que d'une série pour les enfants, impression que je n'avais pas avec RTD. Une petite liste d'épisodes qui selon moi font réfléchir moralement (je fais ça de mémoire, j'ai peut-être pas tout. Si je n'ai pas cité, c'est que peut-être que l'épisode faisait réfléchir, mais pas assez pour que je m'en souvienne). j'ai noté à quel point l'épisode était concerné par le sujet :
Moffat :
The Beast Below (+) : Faire souffrir une créature pour en sauver des milliers d'autres ? La défense des animaux, c'est un peu le sujet de cet épisode.
La Révolte des Intra-terrestres (++) : Relativise la suprématie de l'être humain sur la planète.
les épisodes avec la Chair (+++): Ce que c'est que d'être humain. Quand considère-t-on qu'on est humain.
A town called Mercy (+++) : qui nous fait réfléchir sur le fait d'être un criminel de guerre... d'ailleurs mon reproche à cet épisode c'est qu'il n'y a AUCUNE référence à la guerre du Temps. Ca aurait dû AU MOINS être mentionné).

RTD :
Dalek (+++) : nous pose la question de la souffrance d'être le dernier de son espèce, relativisant notre condition d'humain.
Boom Town (+++) nous interroge sur la possibilité de laisser en vie une criminelle.
Christmas Invasion (+), un peu pareil : laisser la vie aux Sycorax ou défendre la Terre ?
Satan Pit (++) : Question autour de ce que c'est de croire en un Dieu ou au Diable, de la foi.
Les Cybermen (++) : Le droit à l'immortalité, l'aliénation de l'être humain. Comment les gens ont-ils pu se laisser greffer des trucs pareils sur les oreilles ?
L'Expérience Lazarus (+) : Même problème ! Être immortel, éprouver de la pitié pour un homme qui a créé une machine par pur égoïsme...
Le triple final de la saison 3 (++) : La Mort du Maître pose la question du pardon : le Docteur doit-il pardonner au Maître ? Le Maître choisit de mourir pour faire souffrir le Docteur, il décide d'être mauvais jusqu'au bout alors que le Docteur lui a tout pardonné.
La chute de Pompéi (+++) : Les sauver, au risque de changer le futur ? L'importance de sauver des vies pour le Docteur est poussée à bout par Donna.
Le chant des Oods (+) : Question de l'esclavage, des droits d'autres espèces que la nôtre.
Un passager de trop (+) : L'hystérie et la bêtise de certains passagers font quand même réfléchir... il y a aussi une critique subtile de l'abrutissement des humains qui préfèrent regarder la télévision et écouter de la musique plutôt que de discuter ensemble...
Water on Mars (+++) : Encore une fois, sauver des gens au détriment du temps ? Dépasser les bornes, au risque d'avoir le complexe de Dieu ?

Bon, on peut voir une philosophie générale de la série qui se profile, mais ce n'est pas le sujet alors je passerais dessus. Mais qu'est-ce qu'on remarque ? 15 épisodes pour l'ère RTD, soit une moyenne de 3.3 par saison. Pour Moffat ? 6 épisodes, soit une moyenne de 2.4. Et je n'ai pas compté les questions posées au cours de la série, comme : Rose peut-elle abandonner Mickey "comme ça" ? Et Amy ? Les conséquences du Docteur dans nos vies, etc... ces questions là sont autant abordées par les deux, chacun à sa manière. Mais je trouve que RTD le fait de manière plus fine. Il fonctionne un peu comme les Disney (enfin plus trop maintenant) ou des films de Pixar et Dreamworks : il y a une lecture pour les enfants, et une lecture pour les adultes. Parce que c'est une série familiale, pas que pour les enfants ! Dans la saison 5, 6 et 7... il m'a manqué cette lecture adulte, dont j'ai besoin en tant que presque adulte qui réfléchit sur le monde.

Donc, pour moi, Moffat à quatre objectifs :

1) En finir avec l'affaire des Silence et du nom ! Ca fait plus ou moins trois ans que ça traîne cette affaire, qu'on en finisse, qu'on conclue enfin sur quelque chose de grand !
2)Faire un épisode du 50e anniversaire valable. Avec tout le mystère autour, il a intérêt à être cool. Et en cas d'absence d'anciens Docteurs... être VRAIMENT cool.
3)Cessez de vouloir faire trop wibbley. Ce genre de truc à la Blink, ça passe... sur un épisode dans une saison qui n'en contient pas. On a pas besoin de faire des trucs avec du wibbley wobbley pour que ce soit cool. Plus simple mais plus prenant si on préfère.
4) Refaire de Doctor Who une série familiale, et non pas une série que pour les enfants et adolescents. J'en sais rien de comment c'était dans les classics, mais maintenant qu'on y a goûté avec RTD, on en reveut : de la profondeur.

Voilà. J'ai besoin que Doctor Who me fasse rire, okay. Qu'il me fasse rêver, okay. Mais j'ai aussi besoin qu'il me prenne aux tripes, au coeur. Pas qu'il me prenne la tête.
_________________


Loony and proud yeah !

http://baraqueafrites.xooit.com/index.php
Revenir en haut
Galaxy-eyes
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 09 Sep 2012
Messages: 1 165
Localisation: Photon
Masculin Balance (23sep-22oct)

MessagePosté le: Jeu 21 Mar 2013 - 20:15    Sujet du message: [spoilers inside] DW RTD vs DW Moffat : vos avis Répondre en citant

C'est sûr que d'une manière globale RTD gère beaucoup mieux les émotions, après personnellement je trouve que c'est pas un gros manque, ça dépend des gens. Tu m'étonnes que Moffat a moins d'épisodes d'émotions que RTD, il a fait que 2 saisons 1/2 contres 4 pour RTD x)

Quand on pense à Moffat en tant qu showrunner on pense directement à la fin de saison 6 qui, selon moi, est désastreuse.
Mais, il ne faut pas oublier que la saison 5 est tout à fait "normale" niveau showrun, c'est même ma saison préférée à ce niveau. Et la saison 7, en "oubliant" le fait qu'on traîne les Ponds depuis 2 saisons, est quand même pour l'instant pas mal du tout (et pas trop de raisons de s'inquiéter pour la suite vu qu'il n'y aura que des stand-alones) !
Et tu as oublié l'ending 7.5, je le compte comme un des meilleurs endings, personellement Wink Et les autres démarrent pas trop mal, quand même :

Saison 5 : Le Tardis explose.
Saison 6 : Le temps est stoppé.
Saison 7 : Le retour des anges pleureurs.
Comme images fortes. Après c'est pas dans l'émotion comme RTD, Moffat a déjà montré que ce n'est pas dans ce sens qu'il voit la série(il la maîtrise quand même, cf The Girl in the Fireplace).
Je trouve que RTD faisait trop d'endings où toute la planète était en danger. Ce n'est que personnel.
Alors que on a quand même tout le temps des Deux ex Machina dans les endings RTD. Dans les saisons 5/6/7 il n'y a pas de "deux ex machina" à proprement dit. RTD a trop saintifié le Doc pour moi.

Pour les épisodes de Noël, là encore, le 6.00 et le 7.00 n'ont aucun rapport avec la trame. The Snowmen n'est pas à prendre pour exemple de tout épisode de Noël Moffatien.
Alors que bon dans le 2.00 on apprend d'où vient la main, dans le 3.00 on apprend qui est Donna, et je parle pas du 4.17/4.18 où le Doc meurt

Les personnages : Quand même River n'est pas devenu si inutile que ça. Au contraire maintenant qu'on sait qui elle est, les épisodes comme la Bibliothèques prennent tout son sens ! Je trouve ça magique.

Citation:
Mais quand je vois une fin de RTD, même si le Docteur devient de la lumière bleue ou que surgit un autre Doc... ça marche, on y croit ! Alors que la fin de la saison 5... touitoui les oisillons, je suis revenu mais je sais pas pourquoi !

Ben Amy a bien réussi à faire revenir Rory, ses parents... Le Doc répète souvent qu'elle a grandi avec une faille, et que si elle s'en souvient il reviendra. C'était une demi-surprise qui s'explique facilement.
Alors que bon l'année qui ne s'est jamais produit dans l'ending s3... Ca j'ai vraiment ralé quand j'ai vu ça.
Disons que le reboot de l'univers, Moffat l'avait prévu depuis le début, il assume son reboot quoi x)

Personellement je m'attends à une excellente Saison 7, du Moffat. Je pense que j'aurais toujours cette petite préférence pour lui.
Revenir en haut
MSN Skype
Capt.Jack
[Face of Boe]

Hors ligne

Inscrit le: 17 Nov 2009
Messages: 927
Masculin Capricorne (22déc-19jan)

MessagePosté le: Ven 22 Mar 2013 - 15:58    Sujet du message: [spoilers inside] DW RTD vs DW Moffat : vos avis Répondre en citant

Moffat ou RTD ? Non, mais non quoi. RTD comment ne pas l'aimer et puis ça donne toujours de l'anti/pro moffat de base.

Et puis on oublie que pendant la période RTD des épisodes surpercool étaient du Moffat.
Et puis on peut pas parce que c'est comme juger du first et le comparé à n'importe quel autre docteur.
C'est pas le même rythme et pas le même personnage.
Même si Nine, Ten et Eleven ont des points en commun c'est pas les mêmes.
Y'a une différence entre la saison avec Nine et la première avec Ten, même si grâce à Rose on à une encre.

Personnellement j'ai bien aimé Pandorica Open et j'aime la boucle temporelle du tournevis et du mot pour Amélia.
Franchement je comprends qu'il y a eut des déçu mais j'ai trouver ça cool et puis the last centurion amène beaucoup de charisme à un perso qui en manquait.
Je vois pas pourquoi critiquer cette boucle et pas critiquer celle de la jetée/l'armée des douze singe.
C'est le même principe de cause conséquence ou de la question de l'humanité "Qui est le premier de l'oeuf ou de la poule ?".

J'aime beaucoup moins le final de la saison 6. Pas le fait que le temps c'est arrêter et soit devenu complètement anachronique.
Non, juste la fin avec le Robot qui agit comme un humain alors qu'on l'a vu très rigide en nazi et en Amy.
Et puis je suis toujours déçue par la réponse à la question "qui est river song".
En fait je lui reproche des promesses non tenues. Surement RTD à beaucoup de défaut, mais il tenait ses promesses.

Malgré tout il arrive à me faire croire que cette fois il tiendra ses promesses (J'ai beau avoir été échaudéej'ai envie d'y croire), mais à trop me décevoir, ou décevoir mes attentes, il a aussi réussit à me dégouter un temps du DR (Même arrêter d'acheter du classique). C'est une longue coupure qui m'a redonner envie.
Maintenant il a intérêt à assurer ou me perdre en attendant le prochain showrunner et Dr.

Dans chaque saison depuis 1963 il y a eut des bons et de mauvais épisode. De bonne et de mauvaise fin de saison.
Pas les mêmes pour tous car c'est aussi une histoire de gout et de couleur.
Mais malgré tout cette univers aussi désordonner et délirant soit il nous fait rêver et c'est peut être ça le principal, non ?
Revenir en haut
Dr Donna
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 11 Oct 2009
Messages: 1 641
Localisation: dans le Tardis avec Ten bis Oi!
Féminin Taureau (20avr-20mai) 虎 Tigre

MessagePosté le: Sam 25 Mai 2013 - 09:05    Sujet du message: [spoilers inside] DW RTD vs DW Moffat : vos avis Répondre en citant

Galaxy-eyes a écrit:
C'est sûr que d'une manière globale RTD gère beaucoup mieux les émotions, après personnellement je trouve que c'est pas un gros manque, ça dépend des gens. Tu m'étonnes que Moffat a moins d'épisodes d'émotions que RTD, il a fait que 2 saisons 1/2 contres 4 pour RTD x)


Euh... déjà rien que dans la saison 1 de RTD il y a plus d'emotion que dans les 3 de Moffat. Enfin c'est mon avis perso. En ce moment Fr4 rediffuse les épisodes de l'époque RTD, je retrouve des emotions que j'avais oublié depuis la saison 5 et surtout depuis la saison 7, je trouve que c'est plat. Je suis d'ailleurs bcp moins motivée à suivre en vost, j'ai attendu la diffusion en VF de Fr4 c'est dire...
_________________
Revenir en haut
Galaxy-eyes
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 09 Sep 2012
Messages: 1 165
Localisation: Photon
Masculin Balance (23sep-22oct)

MessagePosté le: Sam 25 Mai 2013 - 10:04    Sujet du message: [spoilers inside] DW RTD vs DW Moffat : vos avis Répondre en citant

Hum, la saison 5 repose entièrement sur les sentiments, on suit le conte de fée d'Amelia, de Rory et son ami imaginaire. Je vois mal comment elle pourrait être relégué au second plan, l'émotion, peut-être que c'est juste que ça ne t'a pas prit. Il suffit de voir des épisodes comme Vincent and the Doctor qui sont 100% émotions pour s'en rendre compte ^^
Revenir en haut
MSN Skype
llyllyra
[Ood]

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2011
Messages: 7
Féminin Gémeaux (21mai-20juin)

MessagePosté le: Sam 25 Mai 2013 - 13:28    Sujet du message: [spoilers inside] DW RTD vs DW Moffat : vos avis Répondre en citant

Galaxy-eyes a écrit:
Hum, la saison 5 repose entièrement sur les sentiments, on suit le conte de fée d'Amelia, de Rory et son ami imaginaire. Je vois mal comment elle pourrait être relégué au second plan, l'émotion, peut-être que c'est juste que ça ne t'a pas prit. Il suffit de voir des épisodes comme Vincent and the Doctor qui sont 100% émotions pour s'en rendre compte ^^


Pour moi, elle repose peut être sur les sentiments comme tu dis mais je n'ai rien ressenti. A cause des acteurs? de la façon dont çà a été écris? ou encore car je n'aime pas les personnages? je ne sais pas mais si je ne ressent rien pour moi les sentiments, les émotions ne servent a rien donc pour moi elle n'est pas sentimental alors qu'a la base elle était sensé l'être
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur Skype
Dame Eleusys
[Face of Boe]

Hors ligne

Inscrit le: 29 Sep 2011
Messages: 613
Localisation: cascade de Méduse
Féminin Balance (23sep-22oct) 虎 Tigre

MessagePosté le: Sam 25 Mai 2013 - 16:32    Sujet du message: [spoilers inside] DW RTD vs DW Moffat : vos avis Répondre en citant

Moi aussi, depuis la saison 5 je n'éprouve plus les émotions qui me faisaient vibrer précédemment. Je suppose que le tissu familial autour des compagnes, leur quotidien lamba avant l'arrivée du docteur les ancrait plus dans le réel d'où je pense une plus grande facilité pour certains spectateurs (et j'en fais partie) de s'identifier à elles ou eux.

Depuis, le seul épisode qui m'a chambouler et fait monter les larmes aux yeux c'est celui que tu cites galaxy , vinent and the doctor où il y a une véritable intensité. Je l'explique par le jeu brillant de Tony Curran, l'échec du doctor à le "sauver" et le fait que l'on connaisse tous son destin.
_________________

Je l'aurai un jour, JE L'AURAI !!!

Pour suivre le marathon classique: http://baraqueafrites.xooit.com/index.php
Revenir en haut
Galaxy-eyes
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 09 Sep 2012
Messages: 1 165
Localisation: Photon
Masculin Balance (23sep-22oct)

MessagePosté le: Sam 25 Mai 2013 - 23:22    Sujet du message: [spoilers inside] DW RTD vs DW Moffat : vos avis Répondre en citant

Tout dépend des personnages. C'est sûr que si on aime ni les Pond ni River, 90% des scènes émotions des saisons 5-6-7 passent à la trappe. Mais on peut aussi dire la même chose des personnes qui n'aiment pas Rose je pense.

Exemple de comparaison : les épisodes de Noëls de l'ère 2010 sont bien plus trippant (dans le sens émotion) qu'avant (exception End of Time qui n'est pas vraiment un Noël m'fin) donc la volonté de montrer les émotions est toujours là. Je pense que c'est juste que Moffat a choisi de faire passer au premier plan les intrigues, en insérant dans chaque épisode quelques scènes seulement d'émotions (comme la fin de Cold Blood).

Donc tout est une question de ressenti, si on n'aime pas la saison/les persos, on ne risque pas d'aimer les moments d'émotions. ^^
Revenir en haut
MSN Skype
Dr Donna
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 11 Oct 2009
Messages: 1 641
Localisation: dans le Tardis avec Ten bis Oi!
Féminin Taureau (20avr-20mai) 虎 Tigre

MessagePosté le: Dim 26 Mai 2013 - 11:47    Sujet du message: [spoilers inside] DW RTD vs DW Moffat : vos avis Répondre en citant

Ah zut j'avais écris un message il a disparu lol

Pour résumer ce que j'avais écrit, je parlais surtout du point de vue du Docteur, je me souviens de scènes poignantes ou Nine et Ten étaient au bord des larmes, Eleven a plus de mal avec les émotions. Il les exprime difficilement, ou d'une manière détournée (l'humour notamment avec River). Les émotions de l'ère Moffat on les ressent plus à travers les personnages, Amy et Rory surtout (et je les appréciais ces deux là). Je préfère d'ailleurs les épisodes avec eux (ou River) plutot que ceux ou le Docteur est seul. Maintenant je ne sais pas ce que ça donne avec Clara car je n'ai pas encore vu tous les épisodes avec elle.
_________________
Revenir en haut
Galaxy-eyes
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 09 Sep 2012
Messages: 1 165
Localisation: Photon
Masculin Balance (23sep-22oct)

MessagePosté le: Dim 26 Mai 2013 - 12:39    Sujet du message: [spoilers inside] DW RTD vs DW Moffat : vos avis Répondre en citant

Eleven a moins de passages, car ce n'est pas dans son caractère. Mais en tout cas ce n'est pas un problème de l'acteur, il suffit de voir la fin Manhattan ou Akhaten ^^ C'est rare de le voir vraiment touché, souvent il se renferme et/ou s'énerve (
mort de Clara dans Snowmen ou découverte du dernier chapitre dans Manhattan).

Ah et euh les scènes poignantes de Nine au bord des larmes... J'en vois pas beaucoup.
Revenir en haut
MSN Skype
Ithyl
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 22 Avr 2013
Messages: 1 586
Localisation: canada
Féminin Poissons (20fev-20mar) 龍 Dragon

MessagePosté le: Dim 26 Mai 2013 - 18:42    Sujet du message: [spoilers inside] DW RTD vs DW Moffat : vos avis Répondre en citant

Je ne peux me prononcer sur qui je préfère entre Moffat et RTD, mais je suis d'accord sur le fait qu'en dehors de l'épisode avec Vincent et la deuxième partie de la saison 7 je n'ai pas ressenti grand chose depuis Moffat et tu as raison Galaxy-eyes si on n'aime pas les Ponds ça change bien des perceptions ce qui est mon cas, je fais partie de ceux qui étaient heureux de voir enfin disparaître les Pond dans angel take Manhattan, j'ai été triste seulement pour ce pauvre Docteur anéanti (par contre J'aime River). Les histoires des compagnons me touchent moyennement (sauf Donna) et lorsqu'on n'aime pas le compagnons c'est un peu décevant alors c'est une des choses que je reproche à Moffat, les compagnons restent trop longtemps. Sous l'ère RTD il y a une Rose, mais Martha et Donna n'ont fait qu'une saison (et quelques épisodes pour Martha).
Revenir en haut
Galaxy-eyes
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 09 Sep 2012
Messages: 1 165
Localisation: Photon
Masculin Balance (23sep-22oct)

MessagePosté le: Dim 26 Mai 2013 - 19:27    Sujet du message: [spoilers inside] DW RTD vs DW Moffat : vos avis Répondre en citant

Paradoxalement, je trouve que les compagnons reviennent trop dans l'ère RTD. Au moins avec les Ponds, c'est définitivement terminé. Je plains ceux qui n'aiment pas Rose autant que ceux qui n'aiment pas Amy x)
Aussi, c'est peut être un peu facile, mais j'ai envie de dire "tout ça à cause du 6.13", mais bon, on ne referra pas les épisodes qui sont sortis.
Revenir en haut
MSN Skype
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 05:28    Sujet du message: [spoilers inside] DW RTD vs DW Moffat : vos avis

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Doctor Who Index du Forum -> Doctor Who -> La Série Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 36, 7, 810, 11, 12  >
Page 7 sur 12

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com