Doctor Who Index du Forum
 
 
 
Doctor Who Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion


Elisabeth, le Docteur, l'Univers

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Doctor Who Index du Forum -> Made in Gallifrey -> Fan Fiction -> Doctor Who fan-fiction
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
persee2
[Face of Boe]

Hors ligne

Inscrit le: 08 Juil 2009
Messages: 518
Localisation: planete terre
Féminin Vierge (24aoû-22sep) 猴 Singe

MessagePosté le: Lun 4 Juil 2011 - 21:30    Sujet du message: Elisabeth, le Docteur, l'Univers Répondre en citant

Titre : Elisabeth, le Docteur, l'Univers
Résumé : Tout est dans le titre.
Spoilers : Pas plus loin que la saison 2. Peut-être des allusions légères. Vous comprendrez vite le pourquoi du comment.
Disclaimer : Doctor Who ne m'appartiens pas. Par contre, moi je m'appartiens à moi.
Correcteur : Moi même. N'hésitez pas à me dire si la correction est mal faite.

Note: Je vais réunir toutes mes fics avec moi et le Docteur ici. Ce seront de grosses histoires ( genre 26 pages). Je sens que je vais me perdre dans les balises.

Petit trailer en attendant la première fiction: 

"Le jour où j'ai rencontrée le Docteur pour la première fois, c'était le plus beau jour de ma vie. Le lendemain était un véritable cauchemard. Ce qu'il m'a montrée est tout simplement fantastique. Le prix à payer en valait largement le coup. Aujourd'hui, dans la folie où il m'a emmenée, je me demande si je ne dois pas le tuer. Une chose est sûre, je ferais tout pour que cet horreur s'arrête"

Fics:

Docteur contre les loups-garous
 

Dans la salle de commande du TARDIS.

« -Oui oui on y retourne. Pas la peine de me secouer ».

Le Docteur se cramponna à la console de commande. Peut-être devrait-il mettre un harnais pour plus de sécurité?

« -Naaan... C'est pas drôle après... ».

Le TARDIS arrêta de secouer, comme pour approuver les pensées de son pilote.

« -Tu sais que tu ne devrais pas me faire ce coup là, si j'embarque un philosophe. Répondre à mes pensées alors que, tu est censée être une machine dépourvue d'âme, d'opinion et d'humanité... Et de capacité à me répondre aussi... Oui oui je divague... »

Un mois que le Docteur était seul. Un mois qu'il avait perdu Rose et décidé de ne plus prendre de compagnon. Il ne voulait plus perdre ses amis. Il fallait avouer que le Gallifréen se sentait seul. Le TARDIS aussi d'ailleurs.
Ils avait peut-être une candidate potentielle pour l'aventure. Voyons si elle supportera les événements qui allaient arrivés...
Le Docteur ouvrit la porte de son vaisseau, regarda la nuit d'encre et la lune qui brillait. Il savait ce qui allait se passer. C'était un point fixe. Alors il prit son courage à deux mains et s'avança.
Le Docteur se trouvait devant la boulangerie d'une ville de France. En face, il y avait un grand parking. Au fond, une église. Une route séparait le Gallifréen du parking. C'est de là qu'ils allaient arrivés.
Il attendit longtemps. Le Docteur était peut-être en avance? En fait il n'était même pas censé savoir ce qui allait se passer. Mais il s'était tellement embrouillé avec les lignes du temps... Le Docteur ne comprenait plus beaucoup et ne trouvait pas d'explications. Alors il se contentait de suivre.
Ah... Les voilà. Quatre gros loups-garous en puissance. Des monstres aussi gros que le TARDIS. Des muscles et des crocs. Un plus petit loup ( quelques centimètres en moins) aperçut le Docteur et fonça dessus, la bave au coin des lèvres, une veine battant au dessus de sa paupière.
Le Docteur leva son bras pour se protéger. Grâce à la morphine il ne sentit pas la douleur lorsque les dents s'enfoncèrent dans sa chair. Il s'était préparé à l'avance. Son sang ne tuera pas la bête.
Un autre fonça sur l'agresseur du Gallifréen et les loups s'enfuirent en courant.
Le Docteur retourna dans son vaisseau, essayant de ne pas défaillir et récolta la précieuse bave de l'animal. Il pourrait créer un antidote à partir de cet élément.



Le réveil était difficile ce matin. J'étais encore sortie dehors cette nuit. J'ai plein de bleus causés par l'escalade de mon immeuble pour rejoindre ma chambre.
Un immeuble de trois étages. Et il y a une terrasse devant ma fenêtre. Je passe la tête par dessus mon lit superposé et regarde ma petite sœur. Elle est dans le même état que moi.
Qu'est-ce qu'on est devenues? Est-ce que je suis encore Elisabeth? Je ne sais même pas ce qu'il m'arrive?! Tout ça a commencé il y a deux jours.
Je ne sais plus rien avant. Depuis j'ai ce bruit dans ma tête... Ce bourdonnement... Horrible... Accompagné de pensées étranges que je n'arrive pas à saisir. Je ne sais plus rien... Mes cours, les jours qui passent et ce personnage dans ma chambre. Je le vois sur des photographies imprimées de mon ordinateur, en fond d'écran et sur d'autres choses. Le monde n'a plus d'importance...
Mes parents aussi sont bizarres. Sûrement parce qu'on a changées.
Enfin bref... Pas le choix... Faut aller au lycée... Beaucoup de jeunes sont dans un sale état. Il y en a qui ont des bleus qui deviennent violet. D'autres des traces de morsures. Mes camarades et moi avons oubliés ce qu'on a apprit. La proviseur passe dans toute les classes pour essayer de nous tirer les vers du nez. Mais personne ne sait ce qu'il se passe. Même nous. D'ailleurs certains nient qu'il leur est arrivé quelque chose alors qu'ils ont été passés à tabac. Comment peut-on dire ce qu'il nous arrive? On se réveille le matin, cassés en deux, avec la sensation de ne pas avoir dormi. Et c'est pareil pour tout le monde.
D'ailleurs, on voit facilement qu'ils sont choqués. Ils sont tous réunis en petit groupe à murmurer. Il n'y a quasiment plus de bruit dans le lycée. On est... Euh... Dans le coton. Comme si on se réveillait le matin... Tout autour de moi me semble, euh... Dans le brouillard... Le temps, l'espace, tout était gris. Personne ne se préoccupait plus de rien. Les gens se contentaient de rester debout, stoïque, reprenant ou économisant des forces. Je devais réfléchir. Faire un plan ou trouver comment en savoir plus. Mais je ne sais pas quoi faire. Je n'en ai pas l'envie, la motivation ou je ne sais quoi d'autre qui est déréglé chez moi.
Je marchais, lentement, pour aller rejoindre mon point de ralliement. Puis, sans m'en rendre compte je me pris quelque chose en pleine face.
Ouille!
C'est le type qui est sur mes bouquins, mon ordinateur et sur mon mur! (Qu'est-ce qu'il fout sur mon mur?)...

« -Shiiiioinnnnnbbbiiiiiiiiiiivvveeeeeeee... »

Je regardais mes deux amies à mes côtés. Elles avaient le même air ahurie que moi. C'est quoi ce bruit? Nous regardions tous par la fenêtre. Comme si il y avait quelque chose dehors. L'homme de mon mur nous fixait d'un air étrange. J'avais l'impression qu'il ne regardait que moi. Mais je suis peut être paranoïaque...

« -Minuit. »

Hein?!
Le temps semblait s'être arrêté. Tout les jeunes présents étaient immobiles. Certains avaient le regard rempli d'horreur. Une jeune fille n'allait pas tarder à craquer. Oh la pauvre...

« -Ça veut dire quoi minuit?-murmura une amie à côté de moi
-Un rendez-vous galant ? -proposais-je »

On allait tous en cours. J'oubliais le type étrange. Il avait dû nous entendre mais peu importe.
On avalait les nombreuses marches avec rapidité et souplesse. Une fois arrivé en classe, tout le monde s'assit et s'installa.
Au moins les professeurs doivent être content. On ne bouge plus. Plus de bruit. J'ai des courbatures et mal partout. Les autres aussi. Le moindre mouvement...
Des filles reçoivent des sms. Un type accompagne la proviseur qui monte dans les classes. Dans trente minutes on verra qui c'est. Il est plutôt beau apparemment.




Voilà ils arrivent.
Oh punaise! C'est le type de mon mur! L'homme qui est en photographie sur mon mur!! Qu'est-ce qu'il fiche là...

« -Nous sommes là pour vous aider... »blablablabla de la proviseur

Ce type m'intriguait. Il était grand, pas mal, les yeux chocolats... Je me demande ce qu'il donnerait en roux... Enfin bref... Je retournais dans la contemplation du vide... Plus rien n'a d'importance.
Pourtant il me regardait d'un air étrange... Un air... Qui n'annonçait rien de bon... Comme si ce qui allait se passer allait être terrible... Il me fait peur là.
Les deux personnes quittèrent la pièce pour aller dans une autre classe. Inconsciemment, je soupirais de soulagement.
Quelques heures ou quelques secondes plus tard la récréation sonna.
Le type de toute à l'heure n'était pas dans la salle de récréation. Je me rangeais donc dans mon coin habituel, près du chauffage. Et me retournais pour vérifier ma chaussure converse.

« -Gaaaahhhh!!! »

Cet idiot est apparu derrière moi.

« -Oh désolé... Je suis John Smith, le nouveau surveillant du lycée ».

Mine de rien il venait d'obtenir plus de réactions d'un élève que la proviseur. Et en moins de temps.

« -On m'a appelé en renfort. Il se passe des choses bizarres ici. »

Jusque là je ne l'écoutais pas. Qu'est-ce qu'est ce bourdonnement?

« -Encore... »

Je tiquais.

« -Vous ne vous en souvenez pas? Dommage... C'est vrai que c'était pas très drôle non plus. Mais le clou du spectacle... Du grand n'importe quoi. J'avais jamais vu ça.-dit-il enjoué
- De quoi?!-m'exclamais-je
- Ah... Cinquante cinquante...
- Encore une technique d'éducateur hein...-murmurais-je déçue
- C'est ce que vous auriez utilisée vous. Vous voulez faire ça plus tard.-réattaqua-t-il
- Qui êtes-vous ?!
- Ça dépend les années. Il y a une saison j'avais moins de cheveux.
- Désolé il n'y a pas de chauve sur mon mur...-répondis-je
- C'est vexant. ».

Heureusement la sonnerie interrompit cet échange. Le surveillant ne bougea pas. Les autres élèves passaient devant lui.
A la fin des cours ; quand tout le monde sortit du lycée, la peur régnait.
Minuit.

_________________

http://meshistoires-elisabeth.blogspot.com


Dernière édition par persee2 le Dim 11 Sep 2011 - 20:29; édité 2 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Lun 4 Juil 2011 - 21:30    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
persee2
[Face of Boe]

Hors ligne

Inscrit le: 08 Juil 2009
Messages: 518
Localisation: planete terre
Féminin Vierge (24aoû-22sep) 猴 Singe

MessagePosté le: Jeu 11 Aoû 2011 - 19:19    Sujet du message: Elisabeth, le Docteur, l'Univers Répondre en citant

Prologue posté! J'ai fais quelques petites modifications de mise en page ( et du titre aussi mais chuuttt).
_________________

http://meshistoires-elisabeth.blogspot.com
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
persee2
[Face of Boe]

Hors ligne

Inscrit le: 08 Juil 2009
Messages: 518
Localisation: planete terre
Féminin Vierge (24aoû-22sep) 猴 Singe

MessagePosté le: Dim 11 Sep 2011 - 20:28    Sujet du message: Elisabeth, le Docteur, l'Univers Répondre en citant

Après quelques semaines d'absences ( vacances plus ifsi) me voilà de retour!

Chapitre 1 posté!

Un nouveau chapitre du "Début du loop" devrait arriver bientôt. Faut juste que je le corrige. C'est bizarre, je préfère écrire que corriger!

(N'hésitez pas à me fouetter pour avoir la suite )
_________________

http://meshistoires-elisabeth.blogspot.com
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 11:44    Sujet du message: Elisabeth, le Docteur, l'Univers

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Doctor Who Index du Forum -> Made in Gallifrey -> Fan Fiction -> Doctor Who fan-fiction Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com