Doctor Who Index du Forum
 
 
 
Doctor Who Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion


[4x03] Dead of Night
Aller à la page: <  1, 2, 3  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Doctor Who Index du Forum -> Torchwood -> Saison 4
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
maided
[Face of Boe]

Hors ligne

Inscrit le: 10 Jan 2008
Messages: 612

MessagePosté le: Mar 26 Juil 2011 - 08:23    Sujet du message: [4x03] Dead of Night Répondre en citant

Vu hier...

ce que je pense se confirme, Torchwood à la sauce 24h ,non pas que j'aime pas 24h (vu toutes les saisons) mais 24h c'est pas Torchwood ,la série de RTD est quand même plus compliquée, moins manichéenne côté des personnages.
Rex continue à être un pur cliché américain, la blonde (dont j'arrive décidément pas à me souvenir du nom tellement elle est peu importante) est fadasse.La scène en "split" screen du début ne fait que renforcer cet impression de 24h.

Heureusement que Jack et Gwen sont égaux à eux mêmes.

J'ai adoré la scène de Jack qui se fait plaisir (Barrowman a dû être tout fou en lisant la scène Laughing ) et son gros coup de déprime qui en suit.
Par contre, me demandais un truc, son immortalité fait qu'il ne peut pas se saouler ? elle fait aussi qu'il ne ressent pas de plaisir ?
En tout cas c'est ce qui est suggéré.

Bill Pullman continue à être juste monstrueux dans son jeu. Le face à face avec Jack est d'une tension énorme et j'ai envie de dire ENFIN une scène qui vaut le coup.
Gwen qui voit Anwen et en oublie Jack est poignante bien que téléphonée par contre.

J'aimerais bien aussi qu'on sache un peu plus ce qu'à fait Jack pendant son absence et ce qui l'a poussé à revenir car la scène où Gwen lui demande dans l'épisode 2 est pas convaincante du tout.Qu'il élude ok, mais mieux que ça.

Bref un peu moins bon que l'épisode précédent mais donne envie de connaitre la suite.

Je le redis ,une origine purement humaine de l'immortalité serait décevante.
_________________


"Les cons ça ose tout, c'est même à ça qu'on les reconnait." - M. Audiard - Les Tontons Flingueurs -
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 26 Juil 2011 - 08:23    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Koss
[Ood]

Hors ligne

Inscrit le: 05 Mai 2011
Messages: 23
Localisation: In the Tardis
Masculin

MessagePosté le: Mar 26 Juil 2011 - 14:15    Sujet du message: [4x03] Dead of Night Répondre en citant

Ce 3ème épisode est le tournant scénaristique de ce début de saison. Après deux épisodes qui n'auraient dû en faire qu'un, on rentre, pleinement, dans le vif du sujet à travers deux axes : le complot mondial pharmaceutique et le début de la team-Torchwood.

Je n'aurais jamais cru, un jour, que Torchwood allait se lancer dans la critique de la trop grande puissance du lobby pharmaceutique, à la John Le Carré. C'est à la fois totalement inattendu (à la menace extraterrestre, se substitue, pour l'instant, le très humain Phycor) et follement passionnant d'un point de vue politique. C'est plutôt culotté de leur part.

Pendant ce temps là, l'équipe Torchwood remplit ces 1ère missions avec une répartition des rôles bien définis :

- Esther nous la joue Chloé Sullivan (de 24h chrono)
- Rex, trimballe sa carcasse de gun-fighter en opposition frontale et constante avec
- Jack qui, en plus d'avoir pris un coup de vieux, décide de profiter pleinement de sa nouvelle naissance.
- Gwen nous balance quelques punch-line badass de manière à nous dire : "Regardez, on est bien dans Torchwood, je suis Eva Myles et je jure comme une galloise"

Tout ce petit monde évolue dans une ambiance douceâtre voir quasiment poétique, où chacun semble se laver des ses pulsions sexuelles ou vengeresses avant d'accepter la fin du monde. J'espère que ce partie pris mélancolique perdurera jusqu'à la fin.

Bonus-Track : En outre, le "It's bigger in the inside than outside" est idéalement placé.
_________________
It's bigger on the inside ...
Revenir en haut
maided
[Face of Boe]

Hors ligne

Inscrit le: 10 Jan 2008
Messages: 612

MessagePosté le: Mar 26 Juil 2011 - 14:57    Sujet du message: [4x03] Dead of Night Répondre en citant

Koss a écrit:
...

- Esther nous la joue Chloé Sullivan (de 24h chrono)



Tiens comme moi, tu as trop regardé Smallville et tu as fait la même erreur...

Chloé Sullivan c'est Smallville
Chloé O'Brian c'est 24H

Laughing

Quoi qu'il en soit, ça me rassure, je suis pas le seul à penser ça.
_________________


"Les cons ça ose tout, c'est même à ça qu'on les reconnait." - M. Audiard - Les Tontons Flingueurs -
Revenir en haut
PeterH41200
[Passager clandestin du Tardis]

Hors ligne

Inscrit le: 03 Jan 2010
Messages: 382
Localisation: 41200 Pruniers-en-Sologne, Loir-et-Cher, Centre, France, UE, Europe, Eurasie, Terre, Système Solaire
Masculin Gémeaux (21mai-20juin)

MessagePosté le: Mar 26 Juil 2011 - 15:33    Sujet du message: [4x03] Dead of Night Répondre en citant

Mon préféré jusqu'à maintenant avec beaucoup de références à DW "it's bigger in the inside" m's fait sautillé de joie ^^.
Ensuite après la scène de c*l de Jack avec son barman et de Rex avec Vera, Jack qui téléphone à Gwen, et on reparle de Ianto!! ^^ mais J''ai presque pleuré quand Gwen lui a racroché au visage (ce que je peux comprendre vu que c'est pour voir sa fille) et c'est là que l'on comprend que Jack est comme le Docteur, seul et dont les compagnons ne restent pas souvent. Et le complot pharmaceutique enfin dévoilé même si je sais qu'il y a quelque chose de plus gros derrière ( et c'est quoi ce triangle qui s'affiche à chaque appel sur le portable rouge??)
_________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
maided
[Face of Boe]

Hors ligne

Inscrit le: 10 Jan 2008
Messages: 612

MessagePosté le: Mar 26 Juil 2011 - 16:09    Sujet du message: [4x03] Dead of Night Répondre en citant

PeterH41200 a écrit:
...( et c'est quoi ce triangle qui s'affiche à chaque appel sur le portable rouge??)



Pour moi il n'y a personne derrière le combiné, le triangle est un message subliminal.
_________________


"Les cons ça ose tout, c'est même à ça qu'on les reconnait." - M. Audiard - Les Tontons Flingueurs -
Revenir en haut
Tyr
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 18 Jan 2010
Messages: 1 773
Localisation: La Réunion
Féminin Scorpion (23oct-21nov)

MessagePosté le: Ven 29 Juil 2011 - 14:24    Sujet du message: [4x03] Dead of Night Répondre en citant

4x03 Parce que décidément, cette année je suis à la bourre

Je suis assez mitigée sur cet épisode même si le bilan est globalement positif (je n’ai pas zappé et je l’ai vu en moins de 2h, ce qui pour moi est un exploit presque uniquement possible avec le whoniverse). Comme d’habitude dans ce cas, je vais commencer par ce qui m’a déplu.

Bon, d’accord, on va dire que je ne suis jamais contente : mais après avoir un tantinet râlé sur le fait que les deux premiers épisodes, quoi que de très bonne qualité, ne me donnaient pas l’impression d’être devant Torchwood, je dirais que celui-ci tord le bâton en sens inverse. J’ai en effet clairement eu l’impression de retrouver Torchwood… saison 1 ! Scènes de sexe volontairement très graphiques (non pas que cela me dérange tant que ça de voir Barrowman dénudé hein^^), personnages qui ont des relations sexuelles au plus mauvais moment possible, humour lourd qui ne fonctionne même pas sur moi (comme les « subtiles » blagues sur les différences entre l’anglais des USA et celui de Grande Bretagne, thème réchauffé à mort, ou Jack qui fait mine de filmer lorsque Rex se déshabille)…

Bon, après, ça ne m’a pas empêché d’éclater de rire à la blague de Jack lorsque Rex lui dit qu’il n’a jamais été empalé (d’ailleurs, Sunjin, j’ai moi aussi pensé que la réponse de Rex sur les hommes de 40 ans se comportant comme s’ils en avaient 20 s’accordait bien plus à Barrowman qu’à Jack^^) mais j’ai néanmoins souvent trouvé lourde et maladroite la manière dont la saison se raccrochait aux précédentes dans cet épisode. En fait, j’ai eu l’impression que la scénariste, dont j’apprécie beaucoup le travail sur Buffy et Firefly au demeurant, a absolument voulu montrer au « chef » RTD qu’elle maitrisait bien la mythologie de la série, quitte à abandonner toute subtilité.

Références incessantes au « Torchwood way », allusions nombreuses aux événements de la saison 3 et à la technologie présentée dans celle-ci (la lentille-caméra), mentions de Ianto, Tosh et Owen… Même le très sympathique « bigger in the inside » m’a du coup semblé être un ajout obligatoire pour remplir une sorte de cahier des charges. Bref, d’un certain coté, mission accomplie : je n’ai plus l’impression de regarder une nouvelle série sans grand rapport avec Torchwood. J’aurais juste aimé un peu (beaucoup) plus de subtilité, mais pour cela il aurait fallu saupoudrer délicatement les allusions dans les 3 épisodes et non tout fourrer dans un seul (désolée pour les métaphores culinaires, je n’ai pas encore déjeuné).

Et puis surtout, il y a Gwen. Alors oui, je sais, je ne suis pas totalement objective, mais pour moi ce personnage a été irrémédiablement gâché par sa très mauvaise caractérisation dans la saison 1 (flirts avec Jack, parties de jambes en l’air avec Owen et déclarations d’amour à Rhys….choisis ton camp camarade !). De plus, après ce départ chaotique, je trouve que ce personnage s’est transformé en ce que les amateurs de fanfics appellent une « Mary Sue » : un personnage féminin « parfait » (forte mais sensible, intelligente, débrouillarde, aimée de tous sauf les « méchants »….) dont même les « défauts » sont attachants (franc parler et brusquerie dus au fait qu’elle est concentrée sur sa mission, accent prononcé et méconnaissance du vocabulaire américain afin d’amener quelques situations loufoques…)… Pour le lecteur/spectateur cela peut vite devenir insupportable et je n’ai jamais été très patiente pour ce genre de choses.

Franchement, regardez ce qu’elle fait dans cet épisode : elle crève les pneus des méchants (je ne vais pas me demander où elle a trouvé le tapis de clous et admettre que Jack, qui était aux USA avant elle comme le montre le premier épisode, a eu le temps de s’équiper à la James Bond et lui a fourni le matériel), vole une voiture, assomme un garde (en rappelant bien que c’est quelque chose qu’elle a fait trèèèèèèès souvent), rassure Esther grâce à ses grands talents de psychologue (dommage pour Jack, elle a visiblement eu une panne au moment où lui avait besoin de réconfort), est la seule avec Esther à bosser pendant que la gente masculine s’envoie en l’air et part courageusement seule en mission dans le QG de l’ennemi.

Pendant ce temps là, que font les autres ? Esther manque tous les trahir en téléphonant à sœurette puis est sur le point de craquer complètement (heureusement, dans les deux cas, super-Gwen est là pour calmer le jeu) avant de trouver enfin un job à sa mesure : fouiller Google. Rex alterne entre paranoïa et inconscience (si si, je vais faire confiance à cet ancien instructeur qui va bien sûr me croire moi plutôt que croire la CIA) puis nous fait sa crise d’adolescence (envoyer bouler tout le monde et balancer des paroles blessantes avant d’aller chercher de la drogue puis un partenaire sexuel, si possible manipulable). Enfin, Jack décide que plutôt que de sauver le monde il ferait bien d’assurer à lui seul le quota de sexe gay de Starz (sans oublier bien sûr la pub pour les préservatifs). Heureusement que le Dr Juarez remonte un peu le niveau parce que sinon on pouvait renommer la saison Gwen Cooper contre le reste du monde. Bon, d’accord, je caricature un tantinet, mais quand on n’apprécie déjà pas le personnage au départ ce genre de déséquilibre est sacrément lourdingue.

Enfin, comme je l’ai ô si subtilement sous-entendu juste avant, je trouve la caractérisation des autres personnages assez maladroite sur cet épisode. Rex par exemple : on a compris dans les deux premiers épisodes que ce n’est pas le premier prix de diplomatie et qu’il peut être un sacré salopard insensible lorsqu’il s’y met (ce que j’apprécie d’ailleurs) : inutile de nous le transformer en sale gosse trop gâté même si j’apprécie néanmoins l’effort du scénariste pour mettre une bonne partie de ce comportement sur le compte de la douleur incessante.

Quant-à Jack, je suis là aussi dubitative concernant le passage du bar gay : ok, il réalise qu’il est mortel et traqué et qu’il risque donc de ne plus avoir beaucoup d’occasions de s’éclater. Ok, il a toujours été très porté sur la chose (même si durant les deux premières saisons de Torchwood c’était plus des paroles que de l’action^^) mais… on a là personnage qui sacrifie tout (petit fils compris) pour le bien être de l’Humanité, qui est encore sous le choc de la perte de ses collègues et amis mais qui néanmoins n’hésite pas à laisser Gwen, sa seule amie encore vivante, se débrouiller avec les deux branquignoles alors qu’ils sont poursuivis par la CIA pendant qu’il va revisiter le kama sutra avec le barman du coin…

Ok, on peut bien sûr mettre ça sur le compte de ses nombreux traumatismes et du choc de sa mortalité retrouvée mais ça me gène quand même un tantinet. Comme je l’ai sous-entendu tout à l’heure, je trouve de plus la pub pour le safe sex pas très très subtile même si le message en lui-même est important. Ca m’a un peu fait penser à Buffy et sa lutte contre le tabac (un personnage qui devenait méchant commençait par allumer une cigarette^^), l’autodérision en moins. Allez, je mets quand même un bon point à notre capitaine favori pour sa scène au téléphone avec Gwen, assez touchante, et surtout pour son tête à tête avec Oswald, sur lequel je reviendrai.

Bon, j’arrête de gueuler et je passe au positif. Heureusement, le Dr Juarez continue à assurer même si son goût en matière de mecs laisse à désirer (j’attends avec impatience le moment où elle réalisera qu’elle s’est tapée un zombi) et Esther reste un personnage avec un bon capital sympathie malgré son coté « victime » dans l’épisode. Quant-à Kitzinger, l’intérêt de son personnage a survécu malgré l’amoindrissement du mystère la concernant (c’est une méééééchante^^) : on sait désormais qu’elle représente PhiCorp, qui savait tout du miracle, et que son rôle est d’engager des personnages charismatiques pour promouvoir sa boîte. Reste à savoir à quel degré elle est impliquée dans l’affaire et ce qu’elle y gagne (à part le pognon).

Quant à Oswald, il est toujours aussi génial. Sa tirade sur le meurtre de l’enfant est parfaitement glaçante et la conclusion qu’en tire Jack sur le fait qu’il veuille en réalité mourir continue à entretenir l’ambigüité du personnage. J’apprécie aussi beaucoup le rôle de messie/icône publicitaire que PhiCorp lui a réservé même si on pouvait s’attendre à ce développement. Son tête à tête avec Jack est d’ailleurs pour moi de loin la meilleure prestation de ce dernier depuis le début de la saison et même, avec le passage au téléphone avec Gwen, le seul moment où j’ai eu l’impression que le personnage apportait vraiment quelque chose (pitié, me virez pas, Jalias a dit pire que moi^^).

Bon, l’intrigue de l’industrie pharmaceutique sans scrupules n’est pas vraiment originale, voire un peu décevante, mais je suis persuadée que PhiCorp n’est pas l’acteur principal du miracle, juste une entreprise de profiteurs sans scrupules qui ont utilisé leurs connaissances de ce qui allait se passer pour se faire du fric : reste à savoir s’ils sont aux ordres de la mystérieuse organisation représentée par un triangle où s’ils ont juste profité de la situation. Dans tous les cas on ne peut pas enlever à cet épisode qu’il fait bien avancer le fil rouge, ce qui est après tout l’essentiel.

Enfin, certaines trouvailles sont excellentes. Mention spéciale à la secte qui prétend ne pas avoir d’âmes, d’abord parce qu’ils sont flippants (les enfants qui portent ce maque m’ont fait frissonner) et ensuite parce que c’est tout à fait crédible de voir des réactions extrêmes se produire face à un tel bouleversement (je trouve d’ailleurs qu’on aurait pu en avoir plus). J’attends avec impatience d’en voir plus vu que je sens qu’on n’a pas fini de les croiser ceux là. Comme dans les deux premiers épisodes, j’ai également beaucoup aimé les détails de cette immortalité qui n’a parfois rien de miraculeuse : le passage de la femme étranglée par son mari est glaçant et l’idée que le terme de meurtre ou tentative de meurtre devienne obsolète est bien trouvée, de même que le fait que les bébés très malformés se retrouvent soudain viables. Autre détail bien trouvé et amusant, les bols remplis de badges de sobriété dans le bar gay (en soit c’est d’ailleurs très bête, une cirrhose au stade terminal quand on ne peut pas mourir doit être dure à supporter).

Conclusion : un épisode efficace et qui fait avancer les choses mais que j’ai souvent trouvé maladroit dans ses tentatives pour se rattacher à Torchwood ainsi que dans la caractérisation de certains personnages. Espérons que maintenant que la série est à nouveau clairement estampillée Torchwood et qu’on a compris qui étaient les gentils, les méchants et les « gris, les épisodes suivants seront un peu plus subtils. Et si Gwen pouvait passer un peu plus au second plan j’en serais bien contente…^^
_________________
Vous avez survécu à mes avalanches de mots? N'hésitez pas à découvrir mes articles sur différentes séries TV sur le site SerieViewer (ceux qui commencent en général par Et si...) http://www.serieviewer.com/articles/thematiques
Revenir en haut
persee2
[Face of Boe]

Hors ligne

Inscrit le: 08 Juil 2009
Messages: 518
Localisation: planete terre
Féminin Vierge (24aoû-22sep) 猴 Singe

MessagePosté le: Ven 29 Juil 2011 - 14:45    Sujet du message: [4x03] Dead of Night Répondre en citant

J'adore toujours tes reviews Tyr ^^


Je voudrais rajouter quelque chose sur Oswald et Jack. La scène où le pédophile disait qu'il sentait la vie de la petite s'échapper entre ses mains... Jack a vécu la même chose avec Ianto et c'est ce qui le fascinait tant...
_________________

http://meshistoires-elisabeth.blogspot.com
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Tyr
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 18 Jan 2010
Messages: 1 773
Localisation: La Réunion
Féminin Scorpion (23oct-21nov)

MessagePosté le: Ven 29 Juil 2011 - 18:00    Sujet du message: [4x03] Dead of Night Répondre en citant

Merci^^
Je crois que c'est surtout par rapport à son petit fils qu'il a ressenti la même chose, ce qui a mon avis l'a autrement plus choqué que la mort de Ianto d'ailleurs. Mais dans tous les cas il est clair qu'il a de nombreux points communs avec Oswald et que ces deux personnages n'ont pas fini de se confronter...pour notre plus grand plaisir^^
_________________
Vous avez survécu à mes avalanches de mots? N'hésitez pas à découvrir mes articles sur différentes séries TV sur le site SerieViewer (ceux qui commencent en général par Et si...) http://www.serieviewer.com/articles/thematiques
Revenir en haut
yeles
Time Agent
Time Agent

Hors ligne

Inscrit le: 15 Sep 2008
Messages: 4 108
Localisation: les yeux dans les étoiles
Féminin Gémeaux (21mai-20juin) 牛 Buffle

MessagePosté le: Lun 1 Aoû 2011 - 12:40    Sujet du message: [4x03] Dead of Night Répondre en citant

A l'évidence, c'est l'ombre de Steven qui plane sur cette scène là et toute la souffrance de Jack par rapport à celle-ci rejaillit. Il sait ce que c'est que de vouloir un pardon que l'on n'obtiendra jamais. Et c'est ça qui fait qu'il doute de la sincérité des excuses d'Oswald. C'est ça aussi qui peut faire craindre des pulsions suicidaires chez notre capitaine.
_________________
thx sis' pour avoir tenu la caméra Smile
Revenir en haut
MSN
Sunjin
Time Lord a la retraite

Hors ligne

Inscrit le: 02 Oct 2007
Messages: 10 529
Localisation: Mars
Cancer (21juin-23juil) 狗 Chien

MessagePosté le: Mer 3 Aoû 2011 - 09:22    Sujet du message: [4x03] Dead of Night Répondre en citant

"CORPORATION CORRIDORS " la review de Thierry Attard sur cet épisode est en ligne :

http://thierryattard.blogspot.com/2011/07/corporation-corridors.html

Laughing avec le warehouse 14 et pour le passage à tabac de Danes perso je n'ai pas eu d'empathie avec le perso qui se prête presque au jeu, il a du le connaitre en prison d'ailleurs et bon par ailleurs, je n'ai aucune empathie avec ce perso de toute manière.... Psycho-Danes....

Je suis d'accord pour Jack, j'ai de plus en plus de mal à retrouver mon Captain, pas du tout flamboyant ici Sad

Je ne trouve pas évident du tout que Jack parle (peut être) de son petit fils Danes parle il me semble clairement du fait de tuer, de faire l'acte avec ses mains, et Jack est responsable de la mort de Steven mais ne l'a pas tué de ses mains...

Par contre Jack a des choses sur la conscience en dehors de cela il a déjà tué, on le sait et il a fait comme avec les 456 des choses plus que condamnables...
_________________
KroniK Marsiennes : Bad Bad Sunjin
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Jalias
[LINDA's Member]

Hors ligne

Inscrit le: 29 Mar 2009
Messages: 237
Localisation: Saint Cloud
Masculin Poissons (20fev-20mar) 龍 Dragon

MessagePosté le: Mer 3 Aoû 2011 - 11:54    Sujet du message: [4x03] Dead of Night Répondre en citant

Sunjin a écrit:
Je ne trouve pas évident du tout que Jack parle (peut être) de son petit fils Danes parle il me semble clairement du fait de tuer, de faire l'acte avec ses mains, et Jack est responsable de la mort de Steven mais ne l'a pas tué de ses mains...


Euh.... C'est quand même Jack qui a appuyé sur le bouton permettant de transmettre le signal aux 456 par l'intermédiaire de Steven et des autres enfants. Alors, certes, le but premier n'était pas de tuer Steven, mais sa mort était prévue dans le processus et c'est bien Jack qui en est responsable. Donc de ce point de vue là, oui, Jack a clairement tué Steven, et de ses mains.
_________________
Revenir en haut
Sunjin
Time Lord a la retraite

Hors ligne

Inscrit le: 02 Oct 2007
Messages: 10 529
Localisation: Mars
Cancer (21juin-23juil) 狗 Chien

MessagePosté le: Mer 3 Aoû 2011 - 13:12    Sujet du message: [4x03] Dead of Night Répondre en citant

Je parlais physiquement , j'ai l'impression (fausse peut-être) que Danes parle de la sensation qu'il a eu dans son corps comme si la vie de la petite passait dans la sienne, via le "conduit physique" de ses mains...
d'ailleurs Jilly parle de ses mains qu'elle ne peut fixer sans imaginer ce qu'elles ont fait...


Plus j'y réfléchis et moins je comprends le parallèle d'ailleurs : Jack est écrasé par la culpabilité si on parle de Steve là où Danes a n'a ressenti que de la jouissance (celle du viol et du meurtre) et ce sentiment cette puissance si particulière dont il parle *brrr*

Ou alors ça fait écho à Jack cela mais pas pour Steven clairement Confused

Vraiment je ne sais pas trop comment la prendre cette scène Confused
_________________
KroniK Marsiennes : Bad Bad Sunjin
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Emma
[LINDA's Member]

Hors ligne

Inscrit le: 06 Avr 2011
Messages: 209

MessagePosté le: Jeu 4 Aoû 2011 - 20:25    Sujet du message: [4x03] Dead of Night Répondre en citant

Sunjin a écrit:
Je parlais physiquement , j'ai l'impression (fausse peut-être) que Danes parle de la sensation qu'il a eu dans son corps comme si la vie de la petite passait dans la sienne, via le "conduit physique" de ses mains... {{{épisode 404}}}

Plus j'y réfléchis et moins je comprends le parallèle d'ailleurs : Jack est écrasé par la culpabilité si on parle de Steve là où Danes a n'a ressenti que de la jouissance (celle du viol et du meurtre) et ce sentiment cette puissance si particulière dont il parle *brrr*

Ou alors ça fait écho à Jack cela mais pas pour Steven clairement Confused

Vraiment je ne sais pas trop comment la prendre cette scène Confused

Je crois que tu te braques sur un détail : leur rencontre.

Remonte un tout petit peu en arrière, quand Jack est dans leur bureau ou appart avec son équipe, et qu'il est interpelé par le discours de Danes à la télé. On voit clairement (enfin pour moi), qu'il est très choqué/troublé d'entendre Danes dire qu'on lui a pardonné ses fautes.

En fait on s'en fout de Danes, mais on peut se douter que Jack a le poids de la culpabilité sur lui, et surtout il se pardonne pas son geste, ou tout du moins ne souhaite pas qu'on lui pardonne. Parce que bon, oui c'est regrettable que ce soit son petit fils, mais il avait pas trop le choix à ce moment là et dans ces circonstances là, j'approuve son choix. Donc ça le touche personnellement, ça fille ne lui pardonnera pas, il ne se le pardonnera pas, et quand il entend Danes à la télé dire "on m'a pardonné", ça le fait plus bondir qu'autre chose. En fait il ne va pas voir Danes pour comprendre, il y va parce que l'arrogance de ce type le choque. Et finalement il en conclu que Danes choque pour s'attirer des antipathies. On sait pas si Jack a raison ou pas à propos du comportement de Danes, mais si Jack le perçoit comme ça, ça veut dire que pour lui, il n'y aura jamais de pardon possible parce que Jack n'envisage pas la moindre seconde de pouvoir être pardonné pour cet acte (autant la mort de son petit fils que d'avoir donné les enfants dans les années 40's, parce qu'à cette époque il ne savait absolument pas ce qui allait se passer pour ces enfants). Dans la tête de Jack, ce serait complètement indécent de dire "je crois que Dieu m'a pardonné", à moins de vouloir se faire tuer par ses pairs.
Revenir en haut
Sunjin
Time Lord a la retraite

Hors ligne

Inscrit le: 02 Oct 2007
Messages: 10 529
Localisation: Mars
Cancer (21juin-23juil) 狗 Chien

MessagePosté le: Jeu 4 Aoû 2011 - 20:35    Sujet du message: [4x03] Dead of Night Répondre en citant

yep, it's ring a bell like that et je suis d'accord Wink

Merci Emma
_________________
KroniK Marsiennes : Bad Bad Sunjin
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Dr Donna
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 11 Oct 2009
Messages: 1 641
Localisation: dans le Tardis avec Ten bis Oi!
Féminin Taureau (20avr-20mai) 虎 Tigre

MessagePosté le: Dim 7 Aoû 2011 - 21:55    Sujet du message: [4x03] Dead of Night Répondre en citant

Je suis un petit peu larguée, et finalement pas par l'histoire mais, apres avoir lu le post de Sunjin, j'ai compris que c'etait plutot par rapport à Jack. Je ne reconnais plus trop le Jack des saisons précédentes, du coup les inquietudes de Sunjin sont un peu les miennes, j'espère que dans les prochains épisodes ça évoluera dans le bon sens.

Ceci dit j'ai bien apprécié l'épisode dans son ensemble, on avance bien, j'aime de plus en plus le perso d'Esther, très sensible finalement. Elle et Gwen ont l'air de bien s'entendre (petite marche dans la rue sympa). Cette derniere toujours dans mes préférences

Me tarde de savoir ce qui va se passer maintenant que Danes devient un homme populaire.
_________________
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 18:47    Sujet du message: [4x03] Dead of Night

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Doctor Who Index du Forum -> Torchwood -> Saison 4 Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 3  >
Page 2 sur 3

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com