Doctor Who Index du Forum
 
 
 
Doctor Who Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion


[6x08] Let's Kill Hitler
Aller à la page: <  1, 2, 3, 418, 19, 20  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Doctor Who Index du Forum -> Doctor Who -> Saison 6
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Hawkins
Master à la retraite

Hors ligne

Inscrit le: 02 Oct 2007
Messages: 2 123
Localisation: Dans une allée à côté de l'Hyperion
Bélier (21mar-19avr)

MessagePosté le: Dim 28 Aoû 2011 - 11:10    Sujet du message: [6x08] Let's Kill Hitler Répondre en citant

Captures de l'épisode dispo sur la galerie :
http://www.doctor-who.fr/gallery/thumbnails.php?album=297
Wink
_________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Dim 28 Aoû 2011 - 11:10    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Gwyneth
[Ood]

Hors ligne

Inscrit le: 17 Aoû 2009
Messages: 21

MessagePosté le: Dim 28 Aoû 2011 - 11:25    Sujet du message: [6x08] Let's Kill Hitler Répondre en citant

elrika a écrit:
Tiadeets a écrit:


Mais c'est bizarre. River ne devient professeur qu'après The Pandorica puisque avant elle ne le sait pas alors c'est quoi le truc avec la fin de l'épisode.


si j'ai bien compris. River veux "faire des etudes d'archeologie", pour devenir docteur en archéologie et étudier a good man, et après (je ne sais pas quand) elle pourra devenir professeur
Professeur est un titre universitaire (c'est un titulaire de chaire universitaire), pas un diplome. Donc d'abord on a son doctorat, et un jour peut-être on obtient une chaire, ça reste logique

Et puis n'oubliez pas que Pandorica n'a jamais existé dans cette ligne temporelle, en tout cas, pas comme on l'a vu
Revenir en haut
YAS
[Centurion solitaire]

Hors ligne

Inscrit le: 25 Avr 2011
Messages: 77
Localisation: paris
Féminin Sagittaire (22nov-21déc)

MessagePosté le: Dim 28 Aoû 2011 - 12:29    Sujet du message: [6x08] Let's Kill Hitler Répondre en citant

Je viens de voir l'épisode et je n'ai qu'une chose a dire "whoooooooouaa" !

Sérieux, ça fait du bien de retrouver Eleven et sa bande! Il y a un truc que j'apprécie avec Moffat c'est la BO elle est vraiment parfaite .

La seule chose qui m'a un peu saoulé c'est les multiples régénérations de River, sinon c'était parfait
Revenir en haut
sirius
[Ood]

Hors ligne

Inscrit le: 22 Aoû 2011
Messages: 29

MessagePosté le: Dim 28 Aoû 2011 - 12:41    Sujet du message: [6x08] Let's Kill Hitler Répondre en citant

Vous avez vu au début quand Amy demande si le Docteur a retrouvé Melody, il reste un peu dubitatif...
Revenir en haut
YAS
[Centurion solitaire]

Hors ligne

Inscrit le: 25 Avr 2011
Messages: 77
Localisation: paris
Féminin Sagittaire (22nov-21déc)

MessagePosté le: Dim 28 Aoû 2011 - 12:54    Sujet du message: [6x08] Let's Kill Hitler Répondre en citant

sirius a écrit:
Vous avez vu au début quand Amy demande si le Docteur a retrouvé Melody, il reste un peu dubitatif...


OUI mais surtout comme dit le Docteur à Amy, elle sait qui elle va devenir! Donc le Doc' a retrouvé Melody, c'est juste une question de temps.
Revenir en haut
NicolasWho
[Conquête du Cpt Jack]

Hors ligne

Inscrit le: 30 Aoû 2010
Messages: 142

MessagePosté le: Dim 28 Aoû 2011 - 13:11    Sujet du message: [6x08] Let's Kill Hitler Répondre en citant

Perdu deux fois le message que je voulais poster, donc pour résumer :

. Devant l'épisode, c'est l'euphorie du retour.

. 5 minutes après la fin, je me dis "ok, tout ça pour ça alors ?"

Et ça résume toute cette saison 6 en fait : "Tout ça pour ça ?" Moffat torche tout trop vite, les Silence, River Song, les retournements de situation, plus toujours les incompréhensions, genre dans cet épisode 8 comment peut-il passer de "je suis au sol, je vais mourir" à "je reviens pépère avec un costume après qu'on m'ait dit batonnet de poisson et crême anglaise" ça rappelle le coup de l'épisode Pandora, au final tu sauras jamais comment il a fait son tour de passe-passe, faut juste que tu éteignes ton cerveau et que tu acceptes la chose.
Là, en 40 minutes c'est limite si il "ruine" pas le personnage de River Song en balançant tout d'un coup.

Et après, hop, on repart à l'aventure affronter d'autres créatures alors qu'il y a toujours des Silence quelque part et la fille avec son patch.

Ah et aussi, génial le coup du "on doit couper la saison en deux et un gros cliff' vous l'expliquera". Voir Amy dire qu'il a eu tout l'Eté pour retrouver Melody, c'était tordant, voilà la raison. Pour un gars qui voyage dans le temps, c'est bidonnant.

J'étais super fan de Docteur Who saison 5, premières aventures du Docteur pour moi, et là, c'est juste entrain de devenir pour moi une série qui a perdu tout ce charme. Heureusement que Matt Smith sauve les meubles, ça restera un GRAND Doctor Who
Revenir en haut
TheBlueBox
[Centurion solitaire]

Hors ligne

Inscrit le: 16 Juin 2011
Messages: 71
Localisation: Québec (Québec)
Féminin Bélier (21mar-19avr) 龍 Dragon

MessagePosté le: Dim 28 Aoû 2011 - 13:36    Sujet du message: [6x08] Let's Kill Hitler Répondre en citant

Quel épisode fantastique, qui donne un nouveau sens, pour moi, "A good man goes to war" puisqu'on retrouver des scènes fouillies avec des personnages inconnus avec des scènes pleines de révélations.

Quelques impression à chaud :

Au début j'étais franchement sceptique sur l'apparition soudaine de Mels qu'on avait jamais vue auparavant, mais finalement on oublie assez vite ce détail, car le personnage ce coule finalement très bien dans l'ensemble de l'histoire. Beaucoup d'humour dans cet épisode (notamment le passage où Mel's/River tente de tuer le Docteur, "Spoilers" avec le regard contrit des 3 personnages, un Matt Smith en méga forme (mais d'où vient ce manteau?).

J'ai beaucoup apprécié le passage avec l'interface vocale et l'apparition des compagnons de Nine et Ten et le sentiment de culpabilité qu'il évoque à leur égare ainsi que la tronche du Docteur lorsque Mels se régénère et prend le visage de la River qu'on connait. Mr. Green
En parlant de régénération, il y a beaucoup d'allusion aux docteurs passés dans cette épisode qui m'ont fait très plaisir!

Je suis intimement convaincue qu'il chuchote à l'oreille de Mels (qui ne sait pas encore qu'elle est River) qu'il l'aime ou un truc dans le genre, ce qui la pousse à utiliser ses restes de régénération pour le sauver une fois qu'elle sait qui elle est/qui est River.

Beaucoup de choses ont pris un sens nouveau depuis l'apparition du Pr. River Song dans la saison 4. J'espère qu'elle sera encore là, car j'aime beaucoup ce personnage et son histoire.

Et enfin, maintenant le docteur est au courant de la date de sa mort, donc il y a des chances qu'on voit le cheminement qui mènera à "The Impossible Astronaut" avec la réunion d'Amy, Rory et River au bord du lac.

Vivement la suite Smile
_________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Tyr
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 18 Jan 2010
Messages: 1 773
Localisation: La Réunion
Féminin Scorpion (23oct-21nov)

MessagePosté le: Dim 28 Aoû 2011 - 14:18    Sujet du message: [6x08] Let's Kill Hitler Répondre en citant

6x08 Let’s kill Rory the Doctor Hitler

"Is anybody else finding this day just a bit difficult?"

Je voudrais commencer ma review par féliciter un personnage qui le mérite sacrément, Rory. Parce que bon, je récapitule : sa femme est obsédée depuis l’enfance par le Docteur, s’enfuit la veille de leur mariage avec le Docteur, vit de nombreuses aventures seule avec le Docteur, embrasse à un moment le Docteur… Or, là Rory apprend que sa fille peut se régénérer, trait génétique uniquement possible chez les Time Lords (et lui n’était pas là pour l’explication de ce phénomène par la Siluriane dans A good man goes to war)… et c’est néanmoins à Hitler et non au Docteur qu’il envoie une droite monumentale ? Les filles, Rory est vraiment le mari idéal ! Si un jour Amy prend un amant, ce dernier n’aura pas à se planquer dans le placard si Rory débarque soudain dans la chambre au mauvais moment : il pourra dire qu’il attend le bus.

Plus sérieusement, j’ai beaucoup aimé cet épisode : il y a vraiment très peu de défauts, aucun impardonnables et surtout il est très drôle. Je commencerai comme d’habitude par ce qui m’a gêné afin de pouvoir fangirliser à tout va après.

Le Docteur meurt…encore… On se moque de la propension des scénaristes à tuer Rory mais il reste petit joueur à coté du Docteur Kenny : et je ne compte bien sûr pas ses vrais régénérations mais seulement ses fausses morts. Depuis le début de la saison 5 le Docteur a été exterminé par un Dalek, effacé de la timeline, est « définitivement » mort tué par un astronaute (et je reste persuadée que ce n’est pas River), se fait exploser (certes il s’agit de sa version ganger mais on passe un épisode à nous expliquer que le ganger est tout autant le Docteur que l’original) et maintenant agonise pendant 32 minutes… Ce n’est pas tant cette répétition qui me dérange (c’est souvent bien fichu) mais le pathos un peu longuet là-dessus : on sait bien que le Docteur ne va pas définitivement mourir à la fin de cet épisode, du coup les scènes d’agonies m’ont parues trop nombreuses, et ce malgré l’excellente prestation de Matt Smith.

Autre problèmes, j’ai trouvé Mels difficilement supportable. Personnellement j’ai immédiatement compris qui elle était (il faut dire qu’elle a toujours la même manière très explosive de débarquer sans prévenir) mais j’ai beaucoup de mal avec ce type de personnage féminin : vous savez, la fille belle, délinquante, plus ou moins amie des héros mais qui les met toujours dans des situations impossibles (Vala dans Stargate, Amanda dans Highlander…). Bien sûr River elle-même n’est pas loin du compte mais elle est plus posée, plus mystérieuse et l’on ne peut pas douter de ses sentiments. Bref, je n’aimais pas Mels et j’ai été ravie de la voir disparaître relativement vite.

Enfin, je trouve qu’Amy et Rory abandonnent bien facilement l’idée de retrouver leur fille. Certes, ils savent qu’elle est vivante et qu’elle grandira, certes ils l’ont très peu vue bébé et n’ont pas vraiment eu les 9 mois habituels pour se préparer à leur statut de parents et certes ils l’ont plus ou moins vu grandir…mais quand même ! Au minimum, sachant que leur fille a été kidnappé par des ennemis du Docteur et pour détruire le Docteur, qu’elle a été élevé pour devenir une arme à cause de ça et qu’elle passera une partie de sa vie en prison visiblement pour avoir tué le Docteur (je n’y crois toujours pas^^) ils devraient lui en vouloir un tantinet non ? Enfin, ce sera peut être le cas dans les prochains épisodes donc je mets cette critique en suspend.

Voilà, sinon pour moi c’est un quasi sans faute. Non pas que tout le reste soit parfait hein, par exemple il ne faut pas regarder trop attentivement la logique de certaines scènes : des voyageurs temporels qui prétendent faire très attention aux time lines (ils ne punissent les criminels qu’à la fin de leur vie pour cette raison) mais tuent sans hésiter le nazi qu’ils incarnent et attaquent River alors qu’elle est loin d’être à la fin de sa timeline c’est un peu étrange par exemple. Enfin bon, d’un autre coté ce doit être une sacrée bande de bras cassée pour incarner un Raspoutine vert et se retrouver visiblement à l’origine du mystère de l’assassinat de Kennedy.^^ Et puis franchement cela ne m’a pas gênée : ce n’était pas trop gros et surtout c’était très drôle et bien réalisé.

Plein de bonnes idées dans cette histoire. Par exemple j’adore ce robot/vaisseau avec ses humains miniatures. Comme beaucoup d’entre vous sans doute j’ai beaucoup pensé à Il était une fois la Vie, Tout ce que vous voulez savoir sur le sexe sans avoir jamais osé le demander et un certain sketch de François Perusse sur le cerveau humain mais même si l’idée n’est pas originale je l’ai trouvée très bien amenée. Le changement d’apparence du robot est super bien fichu et je suis définitivement fan des globules blancs (par contre je soupçonne l’équipage du vaisseau d’être un peu suicidaire, cette histoire de bracelet qu’il faut remettre à jour régulièrement pour ne pas se faire tuer par les globules c’est un tantinet dangereux).

J’ai aussi beaucoup apprécié qu’on nous expédie Hitler en deux temps trois mouvements. Je m’en doutais beaucoup en fait, pour moi le titre de l’épisode était surtout une référence au célèbre paradoxe temporel (Que se passe-t-il si on revient dans le passé pour tuer un dictateur célèbre ?) et je n’aurais même pas été surprise si l’histoire s’était déroulée ailleurs que dans l’Allemagne nazie, mais je suis néanmoins contente que l’histoire ne se soit pas centrée là-dessus. Et puis se débarrasser du personnage de cette façon est franchement hilarant : une bonne droite, un « shut up Hitler » et on le met au placard.

Bien sûr, j’ai surtout adoré le foisonnement de répliques hilarantes : entre Rory, River et le Docteur j’aurais du mal à dire qui m’a le plus fait rire : sans doute le Docteur qui tente de justifier le fait qu’il ait démoli le bureau à l’atterrissage (« Your office had a sort of collision with my vehicle : faults on both sides ! ») qui nous montre qu’il a sans doute l’habitude de devoir justifier sa terrible conduite mais je n’ai pas arrêté de rire durant tout l’épisode… et j’ai dans la tête une image assez dérangeante de ce que pourrait donner une « gay gypsy bar-mitzvah for the disabled » …

J’ai aussi adore les très nombreuses références à d’anciens épisodes (et non, mauvaises langues, pas seulement parce que j’avais prévu un drinking game où je devais boire à chacune d’entre elles^^), en particulier la scène où River tente à plusieurs reprises de tuer le Docteur : ce mélange de Curse of fatal death (avec le Docteur qui a chaque fois « avait prévu cela »), de Empty child (l’arme remplacée par une banane) et de Boom town (la scène du repas avec la slitheen) était à la fois très drôle, bien rythmé et parfaitement absurde. Tout ce que j’aime quoi. Le « Shut up, I’m dying ! » du Docteur à Amy est aussi un bel écho à son « Shut up, you’re dying ! » de l’épisode Time of the Angels.

Et bien sûr nous avons droit aux habituels « Moffatismes », ici pas dérangeants car pas trop appuyés : les petites piques envers les Ecossais, le compte à rebours (32 minutes avant de mourir), la phrase répétée tout le temps par les ennemis (« Welcome, you are unauthorised ») et le fanservice (les anciens compagnons qui apparaissent, heureusement sans parler, et le « Doctor Who ? prononcé par le Docteur lui-même). Comme j’avais également certains d’entre eux dans le drinking game dont je parlais précédemment, je dirais même que ça m’a mis plutôt de bonne humeur.^^

Personnellement, je n’ai pas été dérangée par le rapide retournement de River lorsqu’elle passe d’assassin hystérique à River Song, je l’ai même trouvé bien fait. Après tout, elle a tué le Docteur et donc atteint le but fixé par son conditionnement : la force de celui-ci doit donc avoir considérablement diminué. De plus elle a été élevée deux fois, dont une auprès d’Amy qui lui a transmis cette fascination amoureuse pour le Docteur. Enfin, elle vient de voir le Docteur, agonisant, chercher néanmoins à la protéger et le fait de réaliser finalement qu’elle est la fameuse River Song qui obsède tant le Docteur a dû finir d’achever le travail. Et puis bon, on sait bien qu’après une régénération les Times lords ne sont pas particulièrement stables de toute manière.^^

En tout cas River est désormais humaine, ce qui explique que le Docteur n’ait jamais remarqué qu’elle était anormale et qu’elle ne se soit pas régénérée dans Forest of the dead mais m’attriste un peu pour le futur. Je pensais qu’on avait là un personnage qui pourrait continuer bien après le vieillissement ou même la mort de l’actrice, comme le Master ou le Docteur, mais visiblement ce ne sera pas le cas : Moffat ne veut apparemment pas prêter ses jouets à son futur successeur.^^ Enfin, on a toujours la carte joker du « time can be rewritten » donc tout n’est pas perdu.

Parlant de River et des obligatoires timey-wimey stuffs qui la suivent où qu’elle aille, j’ai bien aimé les nombreuses boucles temporelles qui se referment ici. Déjà vis-à-vis de ses parents puisqu’on réalise qu’elle est à l’origine du fait qu’ils se soient mis ensemble et même du choix de son propre prénom : sur ce point, j’ai surtout adoré le fait que ce soit Amy et Rory, avec le coup des crop circles, qui montrent à River comment appeler le Docteur…sachant que c’est elle qui le leur montrera plus tard avec la technique des graffitis sur la plus vieille falaise du monde (ou sur la boite noire du vaisseau Byzanthium). Docteur, il est vraiment temps d’apprendre à répondre au téléphone si on veut garder intacts quelques monuments historiques !

Mais les timey wimey les plus croustillants sont surtout entre le Docteur et River. On sait désormais que le nom même de River Song est une boucle temporelle, tout comme celui de Melody : elle l’apprend au Docteur qui le le lui apprend ensuite. De même sa réplique favorite ( « Spoilers ») et même son journal sont des paradoxes de prédestination. Du coup ça me fait penser de plus en plus à une théorie qui me trotte par la tête depuis une saison environ : à mon avis toute l’histoire d’amour entre River et le Docteur n’est qu’un immense malentendu dû à ces paradoxes.

Le Docteur est fasciné par cette femme qui semble tout savoir de lui et qui sous-entend fortement qu’ils sont mariés. Mais du coup, lorsqu’il arrive dans son passé à elle il la fascine parce qu’il semble tout savoir d’elle et il sous entend également fortement qu’ils vont se marier puisqu’elle le lui a dit. Si ça se trouve ils ne sont même pas réellement amoureux, juste persuadés que dans leurs futurs respectifs cette histoire d’amour aura lieu puisque l’autre le leur a dit : du coup, ils mettent tout en œuvre pour que ça ait lieu. En gros c’est le principe de la « self fullfilling prophecy », prophétie qui s’accomplit uniquement parce qu’elle a été entendue par ceux qui sont concernés et qui agiront en conséquence.

Je conclurai par les révélations. Le Silence est un ordre religieux… Ok, pour être franche je ne vois pas trop ce que ça change que ce soit une race, un ordre religieux ou même un groupe de rock alternatif : c’est le nom de l’Ennemi et puis voilà. Le seul intérêt de cette révélation est de nous expliquer comment des ennemis très différents (les « Silents », les headless monks, les soldats presbytériens…) se retrouvent unis sous la même bannière : c’est beau de voir la religion unir tant d’êtres divers.^^

Plus intéressant est le fait que nous ayons enfin, au bout d’une saison, la suite de la citation « Silence will fall » : « …when the question is asked. » Bon, je pense que tout le monde ou presque a pensé à la même chose à ce moment là, une certaine question dont la réponse est 42 (bande de geeks !) ; j’ai également pensé fortement à Terry Pratchett et à ses moines du disque monde qui cherchent à entendre l’écho du premier bruit de l’univers et passent pour cela leur vie dans le silence à s’entrainer à écouter. Plus sérieusement je ne vois pas trop pourquoi ces agents du Silence doivent tuer le Docteur : quel rapport avec cette fameuse question ? Quoi que, je peux à la rigueur comprendre qu’une religion centrée sur le silence ait une forte envie d’étrangler le Docteur mais je pense que c’est un peu plus compliqué que ça.^^

Dans tous les cas j’avoue que je ne me pose pas plus de questions que ça : les réponses viendront quand elles viendront et même si j’espère que Moffat arrivera à faire quelque chose qui tient la route (cette idée de grande question de l’univers « hidden in plain sight » est sacrément casse-gueule à moins de la traiter par l’absurde comme le fait Douglas Adams) je ne suis pas plus pressée que ça de savoir le fin mot de l’histoire.

Pareil d’ailleurs pour la mort du Docteur qui serait un « fixed point in time » : d’abord, on sait depuis le triste décès de Face of Boe que même les fixed point in time peuvent disparaître, ensuite les voyageurs temporels qui ont dit ça ne sont que des humains et peuvent se tromper et enfin le fait que le Docteur soit condamné à mourir le 22 avril 2011 dans l’Utah ne veut rien dire du tout : ça peut se passer dans 10 000 ans en ce qui concerne la timeline du Docteur (certes il dit n’avoir que 200 ans de plus que dans la saison 5 mais n’oublions pas la règle numéro 1 : the Doctor lies »^^). On peut également nous tuer définitivement une autre version que Notre Docteur (le ganger, un Docteur alternatif…). Bref je ne m’inquiète pas plus que ça, il y a 100 pirouettes possibles pour se sortir de cette situation.

En conclusion (pour de vrai cette fois) j’ai beaucoup aimé, que ce soit l’intrigue, l’humour (surtout), les références à tout va ou le jeu d’acteur toujours excellent : je ne vais pas encore parler du superbe jeu de Matt Smith ou d’Arthur Darvill, je me répèterais, mais j’ai également trouvé Kingston excellente (ce n’était pour moi pas le cas dans la fin de l’épisode précédent) et Karen Gillian continue à être convaincante cette saison. Je finirais par cette citation croustillante du Docteur, qui résume bien sa relation avec River : “She did kill me, and then she used her remaining lives to bring me back. As first dates go, I’d say that was mixed signals.”

PS: Ce pavé est mon 1100ème message: vive les comptes ronds!^^
_________________
Vous avez survécu à mes avalanches de mots? N'hésitez pas à découvrir mes articles sur différentes séries TV sur le site SerieViewer (ceux qui commencent en général par Et si...) http://www.serieviewer.com/articles/thematiques


Dernière édition par Tyr le Lun 29 Aoû 2011 - 17:24; édité 1 fois
Revenir en haut
Tiadeets
[Conquête du Cpt Jack]

Hors ligne

Inscrit le: 22 Juil 2011
Messages: 100
Localisation: France (Pour l'instant)
Féminin Vierge (24aoû-22sep) 鼠 Rat

MessagePosté le: Dim 28 Aoû 2011 - 14:33    Sujet du message: [6x08] Let's Kill Hitler Répondre en citant

J'ai tout lu !!*Sors*

Et je suis bien d'accord avec toi. ^^
_________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Sovead
[Bow-ties Club]

Hors ligne

Inscrit le: 04 Mai 2010
Messages: 180
Localisation: Rennes
Masculin

MessagePosté le: Dim 28 Aoû 2011 - 14:39    Sujet du message: [6x08] Let's Kill Hitler Répondre en citant

Mels a été volontairement "survolée", c'est son rôle, mais je pense que les passages rapides sur d'autres moments sont plus des coupures liées à de futurs flash back... pas du scénario vite évacué.

On va de toute façon avoir le droit à scènes du genre de la saison passée. Il faut qu'on trouve ce qu'il est advenu de la petite entre son enlèvement, son apparition dans les rues et son débarquement dans l'enfance d'Amy en Mel.

Bon et puis fishfingers and custard annoncés mais non montrés... je soupçonne l'ombre dans le premier épisode de la saison 5, dans la cuisine, quand Amy sort attendre le Docteur, d'être notre Docteur parti chercher son calmant gastronomique... ça ne collait pas avec son apparition un peu après ce moment en fin de saison 5 dans la chambre d'Amy...

Et puis sans rapport, mais... Omega !
Revenir en haut
Tyr
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 18 Jan 2010
Messages: 1 773
Localisation: La Réunion
Féminin Scorpion (23oct-21nov)

MessagePosté le: Dim 28 Aoû 2011 - 14:42    Sujet du message: [6x08] Let's Kill Hitler Répondre en citant

C'est vrai que l'ombre pourrait bien être expliquée à ce moment en effet. Et puis vu son état il a dû s'en mettre partout, ce qui explique qu'il se soit changé^^
_________________
Vous avez survécu à mes avalanches de mots? N'hésitez pas à découvrir mes articles sur différentes séries TV sur le site SerieViewer (ceux qui commencent en général par Et si...) http://www.serieviewer.com/articles/thematiques
Revenir en haut
Sovead
[Bow-ties Club]

Hors ligne

Inscrit le: 04 Mai 2010
Messages: 180
Localisation: Rennes
Masculin

MessagePosté le: Dim 28 Aoû 2011 - 14:51    Sujet du message: [6x08] Let's Kill Hitler Répondre en citant

Ca me va, reste à trouver d'où il sort sa canne sonique. Je la préfère à un tournevis d'ailleurs.

Edit : Peut-être son mariage... ce serait assez drôle de le voir visiter des lieux passés ou à venir en 32 minutes, y compris un mariage express...
Revenir en haut
Gwyneth
[Ood]

Hors ligne

Inscrit le: 17 Aoû 2009
Messages: 21

MessagePosté le: Dim 28 Aoû 2011 - 16:45    Sujet du message: [6x08] Let's Kill Hitler Répondre en citant

Ce qu'il y a de bien, au contraire, dans Dr Who, c'est qu'on ne délaye pas pendant 5 ans, une intrigue qui doit se passer en une saison. Donc non, ça ne va pas trop vite, au contraire, l'arc actuel devrait vite se terminer, ça traine en longueur et commence à devenir ennuyeux. ça sent le syndrome Xfiles : on empile les mystères, on ne fait plus que des incohérences et on ne sait plus rien résoudre.

Un autre détail : le docteur dit à son double flesh concernant sa mort quelque chose de curieux. Donc, est-ce vraiment le docteur qui meurt près du lac, ou son double flesh ?
En plus, rien ne dit qu'Amy et Rory ne font pas récupérer leur fille, River n'est pas un point fixe, la ligne temporelle avec Mels peut disparaitre, la vie de River n'est pas fixée. Au contraire d'ailleurs, la logique voudrait que ce que cherche le docteur c'est la récupérer bébé, qu'elle soit élevée par ses parents et ensuite, comme elle va leur survivre, qu'elle devienne River.
Revenir en haut
Thalanth
[Ood]

Hors ligne

Inscrit le: 04 Mai 2011
Messages: 21
Localisation: val d'oise
Féminin Balance (23sep-22oct)

MessagePosté le: Dim 28 Aoû 2011 - 16:59    Sujet du message: [6x08] Let's Kill Hitler Répondre en citant

Ouaip ba désolée, mais moi y'a un truc qui me gène.
On est d'accord que mels a grandit avec Rory et Amy ok?
Et la River qu'on croise lors de la pandorica, c'est river post MELS

Alors, peut on m'expliquer POURQUOI, lors de l’épisode de la pandorica, river ne reconnais pas le centurion, qu'elle revoie d'ailleurs chez amy sur la photo ou ils sont tous les deux costumés, si elle a grandit avec eux?

Et uh.. j'chuis désolée mais étant jeune maman, le coup du "mais on laisse river? c'est notre fille quoi. oh ba elle doit faire son chemin. ok d'accord".
La moi ca passe moyen niveau j'men foutisme.

bref, un épisode assez génial mais dérangeant quand même Smile
_________________
Dieu crée les dinosaures. Dieu détruit les dinosaures. Dieu crée l’homme. L’homme détruit Dieu. L’homme crée les dinosaures...
Les dinosaures mangent l’homme. La femme hérite de la Terre.
BLOG: http://patounes-et-cancrelat.blogspot.com


Dernière édition par Thalanth le Dim 28 Aoû 2011 - 17:16; édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
fehmitn
[Ood]

Hors ligne

Inscrit le: 02 Juil 2008
Messages: 41
Localisation: Tunisie
Masculin Vierge (24aoû-22sep)

MessagePosté le: Dim 28 Aoû 2011 - 17:13    Sujet du message: [6x08] Let's Kill Hitler Répondre en citant

je croit detenir une explication le docteur a trouver à la "question " la question qui fait peur au scilence
en effet on sait que la question est caché en pleine vue et je pense que la question est :
que ce passe t il lors ce que quelquin remonte le temp pour se tuer lui meme
l'astraunaute est le doctor du future qui vien tuer le doctor du pasé
aparament la reponse à cette question provoque l'effondrement du temp ou bien une boucle temporelle impossible à resoudre et comme on a dit que le doctor à rebooter l'univers je pense que ce paradox va faire un "plantage" de l'univers d'ou le "scilence"
_________________
le rhino disait
"Sco bo tro no flo jo ko fo. To to !"
et le docteur repondit
No bo ho sho ko ro to so.
Bo-ko-do-zo-go-bo-fo-po-jo !

Mo ho.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 04:17    Sujet du message: [6x08] Let's Kill Hitler

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Doctor Who Index du Forum -> Doctor Who -> Saison 6 Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 3, 418, 19, 20  >
Page 3 sur 20

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com