Doctor Who Index du Forum
 
 
 
Doctor Who Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion


La Cascade de Méduse

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Doctor Who Index du Forum -> Made in Gallifrey -> Fan Fiction -> Doctor Who fan-fiction
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Illy
[Ood]

Hors ligne

Inscrit le: 25 Sep 2011
Messages: 11
Localisation: Dans le bureau de Jack
Féminin Sagittaire (22nov-21déc) 龍 Dragon

MessagePosté le: Ven 7 Oct 2011 - 17:44    Sujet du message: La Cascade de Méduse Répondre en citant

Titre: La Cascade de Méduse

Résumé: Les Chroniques du dernier Seigneur du Temps qui pourrait bien ne pas être le dernier...

Spoilers: L'histoire se situe à la fin de la saison 3 de TW et à la fin de la saison 4 de DW. Le Docteur est de nouveau seul à bord de sa cabine bleue, tandis que suite aux événements liés au 456, Jack quitte la Terre laissant derrière lui Gwen Cooper et Rhys Williams futurs parents d'une petite fille.

Disclaimer: L'univers du Docteur ne m'appartient en aucun cas. Je ne cherche pas à me faire de l'argent sur le dos de quiconque, j'écris simplement pour mon plaisir. Les personnages inconnus sont de ma création et doivent le rester.

Beta: Une amie

Note(s) de l'auteur : - C'est la première fois que j'écris une fic DW donc soyez indulgents si je ne suis pas immédiatement au top niveau, j'essaierais de m'améliorer à chaque nouveau chapitre.
- La Cascade de Méduse, est le nom généraliste donné au recueil qui regroupera toutes les aventures du Doc.
- Il est important de préciser que seul Jack apparaîtra dans ces aventures, aussi je pense que je peux classer cette fic dans DW et non dans les cross-over.
- Vous reconnaîtrez certainement des allusions à certains films, c'est totalement normal.

ҨҨҨҨҨҨҨҨ

Tome 1: La Nuit Au Musée
Rating: PG


Citation:
C'était toujours le même rythme. Quatre coups frénétiques qui se répétaient sans cesse et qui ne trouvaient aucune signification aux yeux de celle qui les entendait parfois du levé jusqu'au couché sans la moindre petite pause. Saranna se massa une fois de plus les tempes pour essayer de soulager cette maudite douleur qui la tiraillait depuis qu'elle s'était levée mais évidemment rien n'y fit. C'était bien la première fois que ce bruit de tambours résonnait aussi fort, un coup à en devenir dingue à supposer qu'elle ne l'était pas déjà. Entendre ce genre de bruit dans son crâne ne devait pas être très courant et à sa connaissance la dernière qui avait souffert d'un symptôme semblable, avait fini brûlée vive sur un bûché...Chassant cette dernière pensée de son esprit, la jeune femme se passa un peu d'eau sur le visage puis avala cul sec un aspirine qu'elle s'était préparé quelques minutes plus tôt bien qu'elle savait que comme d'habitude ça n'aurait aucun effet. Elle soupira fortement et ferma les yeux, tentant avec conviction d'ordonner à son cerveau de faire taire ce bazar sans nom cependant elle fut interrompue dans son projet par l'alarme de son téléphone portable.

- Et merde...Soupira-t-elle en s'emparant de l'appareil pour l'éteindre et en constatant qu'elle allait être en retard à ses cours.

Rapidement, elle regagna son salon où elle attrapa son sac, sa veste et les clés de son appartement puis sortit de ce dernier presque en courant. Brower allait piquer sa crise, elle en était sûre. Elle l'entendait déjà lui dire que c'était parfaitement inadmissible, qu'elle devrait songer à s'acheter un réveil ou même tout simplement se lever plus tôt, il serait même capable de lui dire qu'elle n'avait qu'à camper devant l'Université ainsi avec un peu de chance, elle serait enfin à l'heure au moins une fois dans sa vie. La brune appuya une dizaine de fois sur le bouton d'appel de l'ascenseur mais rien ne se produisit, il devait être en panne pour changer. Elle frappa du plat de la main les portes qui restaient définitivement closes puis se lança dans les escaliers sans perdre une minute de plus, elle avait sept étages à descendre. Heureusement qu'elle avait une bonne condition physique car se coller autant de marches à dévaler en un temps minimal record était un coup à s'effondrer par terre au bord de la crise cardiaque.

- Bonjour Miss Sheppard ! Lui lança joyeusement Madame Dogerthy, la vieille concierge de l'immeuble.
- Désolée, je suis en retard ! Répondit son interlocutrice entre deux enjambées et trois respirations.
- Mais bien sûr que j'ai des placards ! Reprit la bonne femme qui était plutôt dur d'oreille et qui affichait un air déconcerté par ce qu'elle avait cru entendre.

Jamais Saranna n'avait couru aussi vite et pourtant il lui était déjà arrivé par le passé de devoir piquer un sprint pour ne pas être en retard. Le temps était une science complexe et terriblement bizarre qu'elle était incapable de saisir malgré sa si extraordinaire intelligence. Parfois, elle avait l'impression que quelqu'un s'amusait à égrainer les secondes une à une pour que le moment vécu paraisse extrêmement long à la limite de l'ennuyeux, et d'autres fois c'était tout le contraire, le temps s'écoulait à une vitesse tellement folle qu'on était incapable de le voir défiler ou même d'en profiter. A ce rythme effréné, la brune remonta ainsi trois pâtés de maisons tout en jouant du coude pour se frayer un chemin dans la foule de personnes qui s'étaient apparemment passé le mot pour se retrouver tous dans la rue pile à l'instant où il aurait fallut qu'elle soit déserte et praticable. Arrivée à destination, elle s'arrêta pour reprendre son souffle, son cœur battait si fort qu'on aurait pu croire qu'il essayait de s'échapper de son corps pour ne plus jamais subir un traitement pareil. D'un regard presque désespéré elle observa les deux grands escaliers qui l'attendaient à présent. C'était quand même incroyable d'être au vingt-et-unième siècle et de devoir encore affronter les sempiternelles pannes d'ascenseur alors que le bâtiment dans lequel elle se trouvait avait été entièrement refait à neuf l'année dernière. La jeune femme s'encouragea mentalement, prit une profonde inspiration et finalement se lança dans son nouveau défi, grimpant quatre à quatre les marches qui la séparaient de la salle où elle avait cours toute la matinée.

- Eh bien Miss Sheppard, je suis ravi de voir que vous nous faites enfin l'honneur de votre présence... Lança son professeur lorsqu'elle entra dans la classe après avoir frappé à la porte.

Evidemment, l'étudiante choisit de ne pas relever la remarque quelque peu sarcastique pour éviter de s'attirer encore plus les foudres de cet homme que très peu de personnes à l'Université pouvaient supporter. Du bout des lèvres elle présenta ses excuses qui furent accueillies par un silence de pierre et alla ensuite prendre place au dernier rang là où il n'y avait quasiment personne. Elle avait trente ans ce qui était quelque chose de rare ici vu que tous les autres étudiants ne dépassaient pas les vingt cinq ans d'existence, aussi se mêler aux autres était toujours un véritable défi même pour quelqu'un au quotient intellectuel si élevé. En fait, peut-être que c'était justement ça le problème, qu'elle sache un paquet de choses dans tout un tas de domaines divers et variés. Ses interlocuteurs finissaient toujours par décrocher à un moment où à un autre, et c'était bien pire quand elle se mettait à parler à une vitesse presque folle. De son sac elle sortit un bloc de papier et un crayon afin de prendre des notes sur ce que récitait son professeur de manière insipide mais bien vite son esprit vagabonda vers de nouveaux horizons laissant derrière lui une coquille vide qui tapait toujours le même rythme avec son stylo sans même s'en rendre compte. Quatre coups, quatre coups dont elle ignorait totalement le sens et qui en avait pourtant un pour des personnes d'un autre temps et d'un autre monde. Finalement, midi arriva et la sonnerie indiquant la fin de la classe retentit, faisant au passage sursauter l'étudiante qui avait une fois de plus la tête dans les nuages entre deux bribes du discours presque automatique de son professeur. Tous les élèves rangèrent donc leurs affaires, se levèrent et sortirent sans tarder car il était à présent l'heure de déjeuner.

- Miss Sheppard, puis-je vous voir un instant ? Souffla Brower tout en rangeant ses propres affaires dans sa serviette qui semblait venir d'une époque lointaine et qui était couverte de traces de craie blanche.

La concernée qui allait passer le pas de la porte s'arrêta net et se demanda ce qu'il pouvait bien lui vouloir. Allait-il encore être désobligeant avec elle ? Oui c'est sûr qu'être parfois en retard était une chose parfaitement répréhensible mais tout de même, ça ne lui arrivait pas si souvent que ça et puis ce n'était pas comme si elle était la dernière de sa promotion, bien au contraire.

- Monsieur ? Demanda-t-elle finalement en faisant demi tour et en avançant avec une certaine méfiance vers son bureau.
- Miss, vous êtes une élève brillante qui dépasse de loin le niveau des autres étudiants de cette université et soyez sûre que je suis content d'enseigner les Histoires Anciennes à quelqu'un comme vous cependant, je dois vous annoncer que vous n'êtes malheureusement plus la bienvenue dans cette salle où même dans cet établissement.
- Pardon ? Souffla-t-elle avec étonnement. Ecoutez, si c'est à cause de mes retards sachez que ça ne se reproduira plus...
- Non, ça n'a aucun rapport avec ça Miss, bien qu'il serait nécessaire que vous appreniez la ponctualité dans le futur, mais là n'est pas là question...Le conseil universitaire pense que vous n'avez absolument rien à faire ici.
- Mais pourquoi ?
- Combien de diplômes avez-vous ? Cinq ? Six ?
- Dix Monsieur, mais sincèrement je ne vois pas le problème...
- Vous avez trente ans, vous avez plus de diplômes que la majorité des enseignants qui sont dans ces murs et même le Doyen n'en a pas autant. Tous sont de domaines différents et sincèrement nous pensons qu'il est tant que vous fassiez votre propre route. Vous n'avez aucune expérience de la vraie vie, vous passez votre temps le nez dans des livres ou derrière un pupitre dans une classe que vous pourriez très bien diriger vous-même. Ne le prenez pas mal, c'est très bien de vouloir toujours en savoir plus, mais le conseiller d'orientation et les psychologues pensent que ça serait le meilleur service à vous rendre que de vous mettre dehors.
- Mais...Tenta la demoiselle qui était abasourdie parce qu'elle venait d'entendre.
- Soyez réaliste, qu'allez vous faire une fois votre nouveau diplôme acquis ? Vous trouver une nouvelle matière à étudier, passer de nouvelles épreuves et ainsi de suite ? Vous ne pourrez pas vivre indéfiniment ainsi, vous le savez...Vous aurez beau enfin savoir tout sur tout vous ne serez pas la personne la plus heureuse de la Terre, vous serez passée à côté du meilleur...

Se pinçant les lèvres pour retenir au maximum la tristesse qui l'envahissait, elle acquiesça d'un mouvement de tête.

- J'ai été ravi de vous connaître Miss Sheppard. J'espère que vous profiterez pleinement de cette occasion qui s'offre à vous, même si vous ne devez pas encore vraiment vous rendre compte de ce qui vous arrive. Termina-t-il tout en fermant sa serviette qu'il prit sous son bras avant de se diriger vers elle pour lui donner une poignée de main.

Sans rien dire, la brune lui serra la main, esquissa un rapide sourire et sortit de la pièce sans tarder, elle avait besoin de prendre l'air et vite. C'était bien la première fois qu'elle se faisait virer et ce qu'elle éprouvait était vraiment horrible, comme si tout son monde s'écroulait, comme si elle n'avait plus rien à faire ici ou ailleurs. Peut-être qu'elle pourrait intégrer une autre université ? Non, ils se feraient très certainement passer le mot pour ne pas l'accepter même si elle venait à changer de pays. Mais qu'est-ce qu'elle allait bien pouvoir faire ? Elle se mit à courir. Pas parce qu'elle avait une idée en tête mais simplement parce qu'elle en ressentait le besoin. Courir pour oublier, courir pour faire passer sa tristesse, sa colère, courir jusqu'à n'en plus pouvoir et finir par s'effondrer pour qu'enfin tout s'arrête. Elle sortit du bâtiment, de l'enceinte de l'université et partit dans une direction au hasard, la destination n'avait franchement pas d'importance. Mais qu'est-ce qu'elle allait faire ? Ses jambes la portèrent sur pas moins de quatre pâtés de maisons jusqu'à ce que sa course se termine lorsqu'elle heurta de plein fouet quelque chose qui se trouvait sur son chemin. Ce n'était pas un lampadaire, c'était beaucoup moins dur et plus chaud que du fer. Elle bascula en arrière, fermant les yeux comme pour se protéger de la chute qui l'attendait mais rien ne se produisit, ou du moins rien d'aussi violent que ce à quoi elle pensait. Une main s'enroula autour de son avant bras pour la rattraper puis elle fut comme happée en avant afin qu'elle puisse se remettre sur ses deux pieds. Ses yeux bleus encombrés par quelques mèches de sa tignasse brune se posèrent alors sur son sauveur qui affichait un sourire satisfait, comme s'il avait accomplit sa bonne action du jour. Dans sa tête tout se bousculait tandis que les bruits qui l'incommodaient continuellement résonnaient avec une telle puissance, qu'elle se demandait si les autres autour d'elle les percevait également.

- Est-ce que ça va ? Demanda-t-il sans lâcher un centimètre de son air joyeux.

Il était plutôt grand, brun, les cheveux en bataille, arborait un regard noisette presque caramel et portait un long manteau ouvert sur un costume marron avec de fines rayures bleues. Il ne devait pas être d'ici, il n'avait pas les manières d'un New Yorkais de base. Ici quand on bousculait quelqu'un on ne s'arrêtait certainement pas pour lui venir en aide ou même lui demander s'il n'y avait aucun mal. C'était plus du chacun pour soit et Dieu pour tous. Un ange passa. Des secondes qui parurent durer une éternité pour les deux protagonistes jusqu'à ce que Saranna ne se défasse de la légère emprise de l'inconnu.

- Excusez-moi. Souffla-t-elle avant de repartir aussitôt en courant sans même se retourner.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Ven 7 Oct 2011 - 17:44    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
yeles
Time Agent
Time Agent

Hors ligne

Inscrit le: 15 Sep 2008
Messages: 4 108
Localisation: les yeux dans les étoiles
Féminin Gémeaux (21mai-20juin) 牛 Buffle

MessagePosté le: Lun 21 Nov 2011 - 09:52    Sujet du message: La Cascade de Méduse Répondre en citant

Belle entrée en matière. Elle me plaît déjà cette Saranna et ce, malgré les tambours qui résonnent dans sa tête

Son prof a raison, il faut qu'elle fasse quelque chose de sa vie, les études, ça ne fait pas manger. D'ailleurs, question bassement matérielle, comment subvient-elle à ses besoins si elle reste à la fac ?

Je dois avouer que j'ai bêtement sourit à la lecture de la description de celui dans lequel elle est rentrée. Et je me demande bien ce qu'il fait là. Je suis sûre que ce n'est pas dû au hasard. Vivement la suite en tout cas Wink
_________________
thx sis' pour avoir tenu la caméra Smile
Revenir en haut
MSN
Romana
[Ood]

Hors ligne

Inscrit le: 22 Juil 2012
Messages: 22
Localisation: Toulouse
Féminin Bélier (21mar-19avr) 虎 Tigre

MessagePosté le: Lun 1 Avr 2013 - 15:54    Sujet du message: La Cascade de Méduse Répondre en citant

C'est très bien je trouve, mais c'est dommage que tu ne l'ai pas continué (c'est bizarre que beaucoup de monde commence une fan-fiction et ni touche plus depuis au moins 2 ans... C'est une page blanche beans on toastienne ?? Un virus ??? )
Sinon elle a l'air bien cette Saranna, un peu speed (elle a snobé Ten le pauvre: Une qui résiste à son grand sourire.)
Elle a des dans la tête !!
J'espère que tu vas la reprendre, j'aimerait bien savoir la suite.
_________________
I'm Human...
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 01:11    Sujet du message: La Cascade de Méduse

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Doctor Who Index du Forum -> Made in Gallifrey -> Fan Fiction -> Doctor Who fan-fiction Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com