Doctor Who Index du Forum
 
 
 
Doctor Who Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion


Boardwalk Empire

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Doctor Who Index du Forum -> Le Tardis -> Autres univers et dimensions -> Drama
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Hawkins
Master à la retraite

Hors ligne

Inscrit le: 02 Oct 2007
Messages: 2 123
Localisation: Dans une allée à côté de l'Hyperion
Bélier (21mar-19avr)

MessagePosté le: Dim 23 Oct 2011 - 20:39    Sujet du message: Boardwalk Empire Répondre en citant



Cette série n'ayant toujours pas de sujet dédié, "j'ouvre le bal" en faisant un topic sur une des séries phares de HBO "Boardwalk Empire", créée en 2010 par Terrence Winter (producteur sur Les Sopranos) et produite par des grands noms tel que Mark Wahlberg et Martin Scorsese, la saison 2 est en cours de diffusion aux USA (elle vient d'ailleurs d'être fraîchement renouvelé pour une saison 3), chez nous la série est diffusée sur Orange Cinémax.


Cadre et Personnages :
En digne héritière des précédentes fictions d'HBO comme Carnivàle (qui se situait dans les années 30 en pleine dépression) ou Deadwood (pendant la ruée vers l'or dans la seconde partie du 19ème siècle), Boardwalk Empire prend place à un moment important de l'histoire américaine que sont les années 20 dans un pays en pleine prohibition (aka interdiction de la vente et de la consommation d'alcool) et juste après le vote du Volstead Act.

Au-delà de cet environnement qui définit toute la série, l'histoire se déroule principalement dans la ville d'Atlantic City mais également à Chicago, New York et Philadelphie et met en scène un personnage majeur Nucky Thompson véritable patron d'Atlantic City en étant à la fois trésorier de la ville et chef officieux "de la mafia" qui s'occupe de la distribution illégale d'alcool, business a priori juteux suite au renforcement des mesures de prohibition (le Volstead Act).

A côté du magnétique Nucky Thompson, nous retrouvons toute une galerie de personnage dont Jimmy Darmody (Michael Pitt), le fils spirituel de Nucky et fils biologique de l'ancien boss de la ville le "Commodore Louis Kaestner" mais également Elias Thompson : le frère de Nucky et accessoirement chef de la police locale (merci grand frère ), Margaret Schroeder jeune veuve qui sera prise sous l'aile protectrice de Nucky (façon de parler ), Nelson Van Halden l'agent fédéral supposé incorruptible et accro à la religion et Chalky White leader officieux de la population noire de la ville.

Le casting de la série est d'une telle diversité qu'il est impossible de développer sur tout les personnages mais on peut ajouter les personnages suivants qui ont réellement existés : Arnold Rothstein qui est à New York l'équivalent de Nucky, Johnny Torrio qui est lui patron de la mafia de Chicago et aussi et surtout le plus connu d'entre tous : Al Capone, dans la série il n'en est qu'au début de sa carrière mais il semble déjà très ambitieux...

La grande force de la série est premièrement sa qualité visuelle stupéfiante, la reconstitution est fabuleuse et traduit vraiment toute l'opulence d'une certaine frange de la population d'Atlantic City (je pense aussi au plan fabuleux de New York du début de saison 2, A voir ICI) mais on comprend mieux pourquoi celle-ci coûte si cher a produire.

Ensuite, au lieu de se borner à une banale histoire de Mafia Boardwalk Empire exploite aussi a fond tout le contexte de l'époque : conséquence de la première guerre mondiale sur ceux qui sont revenus (Harrow, Darmody), racisme (KKK notamment), le rôle de la femme "en pleine évolution suite à la WWI" est également fortement abordé (via Margaret, la femme de Jimmy etc), la religion (avec Van Halden), la prostitution, l'aspect politique est incontournable avec des figures (le Maire d'Atlantic, le Gouverneur) véritables marionnette "du faiseur de roi" Nucky Thompson...

Je pourrais aussi développer sur la complexité morale des personnages, bien qu'étant pour la plupart impliqué dans "la mafia" de la ville, la série n'est absolument pas manichéenne la-dessus, ainsi Nucky au-delà d'un maître manipulateur est un homme moralement marqué par la mort de sa première femme et le décès de son enfant (et héritier ^^), les supposés héros revenus du front (Jimmy, Harrow) se révèlent êtres comme les autres (d'ailleurs le 2x04 offre un joli développement sur Harrow), Chalky White tente d'offrir une vie meilleure a ses enfants en sachant que pour lui c'est perdu d'avance et Nelson Van Halden la figure absolutiste anti-corruption finit lui aussi par franchir la ligne à certains moments...

Bref je pense qu'on peut faire un pavé sur cette série, la saison 1 est vraiment "une exposition" ou on présente toute la galerie de personnages ce qui prend un certain temps avant qu'on entre dans le feu de l'action, mais un peu de patience vaut le coup car ensuite tout s'accélère et la saison 2 actuellement diffusée a frapper très fort dès le season premier...

Infos en plus


Bande Annonce :


& Générique :



_________________


Dernière édition par Hawkins le Mer 2 Nov 2011 - 23:27; édité 2 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Dim 23 Oct 2011 - 20:39    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Boroblues
[Headless Monk]

Hors ligne

Inscrit le: 14 Sep 2011
Messages: 473
Localisation: Suisse
Masculin Balance (23sep-22oct) 羊 Chèvre

MessagePosté le: Lun 24 Oct 2011 - 05:27    Sujet du message: Boardwalk Empire Répondre en citant

Wouaa ça donne envie, je vais m'y intéresser merci beaucoup

Boro
_________________
On ne peux se perdre que si on a une destination. Merci a nanou pour l'avatar.
Revenir en haut
Pandora
[Passager clandestin du Tardis]

Hors ligne

Inscrit le: 10 Juil 2008
Messages: 319
Localisation: Giléad ou Westeros
Féminin Scorpion (23oct-21nov) 鷄 Coq

MessagePosté le: Sam 29 Oct 2011 - 18:50    Sujet du message: Boardwalk Empire Répondre en citant

Ah ben ça c'est de la présentation (et qui rend parfaitement justice à la série donc Okay )

Je me suis mise à regarder BE cet été ce qui fait que j'étais fin prête pour la reprise et la saison 2, et je dois dire que je suis totalement scotchée par cette deuxième saison.

La première était déjà d'une qualité énorme, mais une fois que tous les pions ont été placés, la saison deux prend une envergure et a une profondeur dans les relations entre les personnages... je suis pas mal de séries en ce moment mais si je devais en désigner une qui est vraiment indispensable ce serait celle-là (bon, et je mettrais The Fades en deuxième parce que ça a vraiment été une magnifique surprise mais c'est pas l'endroit pour en parler :xD)

Tous les personnages sont magnifiquement écrits, comme le souligne Hawkins y a pas de manichéisme pour un sou, ce sont des êtres humains, qui font plus ou moins des sales trucs dans leur journée, mais ne sont pas non plus forcément des pourritures intégrales pour la peine ^^

Chalky White est dans mes personnages "secondaires" préférés, avec Richard Harrow.

Après au-delà de l'histoire, des dialogues et des perso, c'est aussi un régal à suivre du point de vue esthétique, que ce soit dans la reconstitution du cadre, des costumes ou de l'ambiance musicale, la BO est une tuerie (ouais, bon, faut aimer les vieux trucs Mr. Green )
Je ne résiste pas à poster l'intro de la saison 2 (ce n'est pas vraiment spoiler)


_________________


La Boîte de Pandora
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Hawkins
Master à la retraite

Hors ligne

Inscrit le: 02 Oct 2007
Messages: 2 123
Localisation: Dans une allée à côté de l'Hyperion
Bélier (21mar-19avr)

MessagePosté le: Sam 19 Nov 2011 - 19:05    Sujet du message: Boardwalk Empire Répondre en citant

Alors dans la seconde saison, je viens de terminer le 8ème épisode "Two Boats and a Lifeguard" et vraiment cet épisode contient un lot de scènes culte et d'évènements cruciaux.

La scène d'intro en rêve (procédé peu commun dans la série) donne clairement le ton avec le gamin derrière le bureau qui abat Nuck, cette ouverture sous-entend plusieurs choses au niveau des relations père/fils qui vont se passer plus tard dans l'épisode.

Jimmy prenant la place de son père spirituel (certes il échoue à le tuer physiquement), Nucky demandant à ce que les enfants de Margaret l'appelle désormais "Papa" ou encore Nucky et Elie enterrant leur père, Van Halden et ses débuts en tant que père et "les chiots aux dents longues" (Al, Luciano) qui commencent à vouloir prendre la place de leurs ""bienfaiteurs""...

La grande scène de l'épisode n'est pas la conclusion ou j'ai trouvé que Jimmy montre qu'il n'a pas vraiment pas la carrure pour endosser le costume trop grand pour lui de Nucky, avec un pétage de câble pour affermir son pouvoir qui stratégiquement est très risqué.

Non il s'agit plutôt de la scène ou les "3 parrains" Rosthein, Torrio et Thompson se rencontrent et ou Rosthein donne une leçon de stratégie à Nucky car son abdication n'est pour moi qu'un écran de fumée pour revenir en force plus tard, d'ailleurs il dit bien à Chalky "qu'il a le pouvoir" ("économique" le nerf de la guerre Mr. Green) ça renforce ce sentiment qu'il ne renonce pas et sème les graines d'un peu de chaos....

Bien que je ne crois pas du tout que Nucky renonce, je ne vois pas comment il va reprendre le contrôle, il prend du recul oui mais pour mieux rebondir ensuite ça c'est clair (cf le discours de Rosthein, il ne peut qu'attendre et voir pour le moment), toute la partie sur la religion (les fameux Two Boats and a Lifeguard et également la scène Nucky/Elie) est très réussie aussi !

Les masques commencent aussi à tomber Nucky laisse entrevoir son humanité devant la dépouille de son père (et la fille malade de Margaret va le renvoyer encore plus vers ça en // avec la mort de son fils des années auparavant), Jimmy devant assumer son rôle n'assure pas vraiment mais retrouve un minimum d'honnêteté avec sa femme, Van Halden continue de transiger avec les règles...

Cet épisode réamorce également certaines intrigues secondaires, je pense à Harrow décidément pas à sa place dans tout ce business (malgré les efforts de Jimmy pour l'intégrer) ou encore a la femme de Jimmy que je vois bien retenter par les mêmes velléités de départ que dans la saison 1.

Un épisode assez grandiose en terme de contenu ou tous les personnages interviennent et qui se termine par le "couronnement" de Jimmy en nouveau boss d'Atlantic City et par un Nucky en partance pour l'Irlande. Cette saison 2 est vraiment énorme je ne vois pas ou peut nous emmener la fin de saison avec tout ce qui c'est déjà passé !

Et mention à William Forsythe (Manny Horvitz aka le boucher de Volgograd ) que j'avais adoré il y a 9 ans dans John Doe qui réussi, malgré un casting de malade, à tirer son épingle du jeu ! Wink

_________________


Dernière édition par Hawkins le Dim 23 Sep 2012 - 08:26; édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Hawkins
Master à la retraite

Hors ligne

Inscrit le: 02 Oct 2007
Messages: 2 123
Localisation: Dans une allée à côté de l'Hyperion
Bélier (21mar-19avr)

MessagePosté le: Mer 14 Déc 2011 - 22:21    Sujet du message: Boardwalk Empire Répondre en citant

Alors je voulais poster sur tout les épisodes depuis le 2x08 mais faute de temps, j'ai pas pu. ^^

Donc season final : vu et

Alors après avoir zigouillé le Commodore et Angela, les scénaristes virent Jimmy de la série en le faisant buter par Nucky ??? J'avoue je n'ai rien vu venir, même si j'ai trouvé que Jimmy était étonnamment serein durant tout l'épisode, très opposé à la version du 2x11 donc que ce soit l'issue de l'épisode n'est pas étonnant....

Il met en règle ses affaires avec Chalky, essaie encore d'aider Richard à être de nouveau dans le monde (quid de lui dans la saison 3 ? Sad) et cherche à faire la paix avec Nucky.

Vision très pessimiste car Jimmy joue franc jeu avec tout le monde et se fait buter au final, Eli s'en sort alors que c'est lui qui aurait du sauter pour être un abruti qui réussit tout de même à faire gober ce qu'il veut a Nucky.

Quelle scène sous la pluie et quel choix couillu des scénaristes pour l'avenir de la série car l'opposition Nucky/Jimmy était quand même un des fondements du show...

Jimmy n'avait pas la carrure pour être le patron de la ville, il n'était pas assez manipulateur et hypocrite alors que Nucky nous fait un festival et perd au final la seule chose qui le rendait un peu humain : sa relation avec Margaret. Là il lui fait le coup du repentir larmoyant alors que pas du tout.

Donc wow et finalement j'étais toujours un peu ambigu vis à vis de Nucky mais là on lève le voile et donc je suis superbement heureux qu'il se fasse entuber "royalement" par Margaret qui décide de transférer ses titres de propriétés à la paroisse, le meilleur moyen de le faire souffrir est de le prendre au porte monnaie.

Je pense que si Margaret décide d'entrer en opposition frontale avec Nucky, je ne suis pas certain qu'il l'emportera cette fois-ci.

Le seul a connaitre un happy end dans cet épisode c'est notre ami Van Halden qui a finalement réussit à s'échapper pour s'installer ailleurs.

Une saison 2 ou j'ai été en totale admiration devant l'intrigue et les personnages, je suis un peu inquiet car on a laissé beaucoup de persos sur le long du chemin (Van Halden, Angela, le Commodore, Jimmy) donc la saison 3 apportera son lot de changement.

Hawkins a écrit:
Et mention à William Forsythe (Manny Horvitz aka le boucher de Volgograd ) que j'avais adoré il y a 9 ans dans John Doe qui réussi, malgré un casting de malade, a tirer son épingle du jeu ! Wink

Et donc lui c'est le must, comment il déjoue la tentative d'assassinat dans le 2x09 est génial, son speech avant de tuer Angela aussi, donc il survit aussi imprévisible que celui puisse paraître...

_________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
yeles
Time Agent
Time Agent

Hors ligne

Inscrit le: 15 Sep 2008
Messages: 4 108
Localisation: les yeux dans les étoiles
Féminin Gémeaux (21mai-20juin) 牛 Buffle

MessagePosté le: Dim 25 Mar 2012 - 20:04    Sujet du message: Boardwalk Empire Répondre en citant

La diffusion commence ce soir sur Paris Première (en VM) avec plusieurs redifs. Perso, j'enregistre, on verra bien Smile
_________________
thx sis' pour avoir tenu la caméra Smile
Revenir en haut
MSN
Hawkins
Master à la retraite

Hors ligne

Inscrit le: 02 Oct 2007
Messages: 2 123
Localisation: Dans une allée à côté de l'Hyperion
Bélier (21mar-19avr)

MessagePosté le: Dim 23 Sep 2012 - 08:20    Sujet du message: Boardwalk Empire Répondre en citant

Season 3 premier enfin vu et j'ai été impressionné encore par ce retour !

Morceau de bravoure d'Harrow qui venge Angela et toutes ses scènes avec le petit Darmody sont terribles d'émotion, Nucky pose une nouvelle donne et n'est plus du tout "A half Gangster", combien de temps Van Halden va t-il tenir dans "sa nouvelle vie" et avant que les ennuis le rattrape ? (moment de compassion pour lui, j'ai eu l'occasion de faire du porte à porte et c'est assez horrible ), j'ai noté le chèque signé par Angela au nom de Jimmy ce qui m'intrigue, Margaret se débat entre son attirance pour Owen en sus de son féminisme naissant.

Le fait de réunir quasiment tout le cast "gangster" à offert à l'épisode un très bon rythme, ponctué par d'excellentes confrontations Nucky/Margaret notamment.

J'ai hâte de voir la suite
_________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Hawkins
Master à la retraite

Hors ligne

Inscrit le: 02 Oct 2007
Messages: 2 123
Localisation: Dans une allée à côté de l'Hyperion
Bélier (21mar-19avr)

MessagePosté le: Jeu 6 Déc 2012 - 08:09    Sujet du message: Boardwalk Empire Répondre en citant

Je post ici aussi et je vais faire attention à spoiler personne vu le season final et c'était de nouveau très fort^^

Je me doutais que Richard allait nous faire un carnage mais là c'est très impressionnant (la tête de Nucky et Eli quand ils arrivent dans la maison Shocked), cette intrigue recoupe l'intrigue principale de la saison à la limite du hasard, quid de tous ces personnages dans la saison 4 ? (L'ami Harrow m'a fait un peu peur, après avoir déposé Tommy chez sa copine et **beau-papa**, il semblait un peu désemparé mais il a trouvé un foyer, non plus imaginaire cette fois donc je ne suis pas trop inquiet)

Concernant le reste de cette intrigue, je ne suis, malheureusement pas sur à 100 % que l'on soit débarrassé de Gillian (mais bel effet de surprise je pensais que Richard aurait droit à un face à face sanglant), mais elle se retrouvera complètement isolée...

Au niveau des cador de la mafia, sacré jeu de dupe entre Rothstein/Nucky/Massseria... Arnold me semblait bien parti pour entuber tout le monde mais le coup de fil d'Andrew Mellon (James Cromwell de SFU, j'avais pas du tout percuté^^) change la donne et risque de l'envoyer à l'ombre un certain temps, attention à Luciano qui risque aussi de lui mettre des bâtons dans les roues.

Cet épisode est marqué sous le signe de l'action et de la violence, avec néanmoins un morceau d'humour quand le maire de la ville affirme qu'il détient le pouvoir et que les journalistes en live se paient sa tête

Gyp finit par se faire lâcher par tous ses soutiens et je dois dire que sa dernière scène est bien faite, son imitation de Nucky est à mourir de rire et on finit par se demander s'il va réellement se faire trahir tellement la scène est étiré en longueur. Bravo à Bobby Cannavale pour son interprétation cette saison !

Nucky/Eli de nouveau très réussie, avec Nucky désormais en homme de l'ombre qui tire les ficelles et non plus en homme public comme c'était le cas depuis le début de la série...

J'aurai pleins d'autres choses à dire (Chalky, Margaret....) mais *I'm running out of time* mais j'ai très hâte de voir la saison 4 !!

_________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Hawkins
Master à la retraite

Hors ligne

Inscrit le: 02 Oct 2007
Messages: 2 123
Localisation: Dans une allée à côté de l'Hyperion
Bélier (21mar-19avr)

MessagePosté le: Ven 15 Nov 2013 - 08:17    Sujet du message: Boardwalk Empire Répondre en citant

Petit suivi sur la saison 4 de Boardwalk qui atteint des sommets incroyables, en vrac mes impressions sur les derniers épisodes :

- Le combat Chalky / Purnsley était d'une intensité énorme, c'est à se demander comment Chalky va réussir à finir la saison en un seul morceau... Le 4x10 a mis la barre encore plus haut, j'ai vraiment pensé que son sort était scellé après le deal de Nucky avec Narcisse / Masseria. Pour le moment il réussit à tenir le choc, quant à sa fille j'espère qu'elle ne sera pas le dommage collatéral de tout ça.. sa scène avec Narcisse était plus que tendue et elle représenterait la vengeance ultime !

- Nucky perd de son influence : le Maire le trahit, il est contraint de traiter avec Narcisse et Masseria, Eli devient une balance (bien qu'il ait déjà joué ce rôle dans la saison 2, ça restait la meilleure option) qui risque de menacer toute la structure de son business, la preuve ultime de cette perte de contrôle et que Nucky confit ses affaire à Tampa à une "inconnue" et qu'il laisse son "amitié" pour Chalky influer sur ses décisions... il ne me semblait pas, jusqu'à maintenant, l'avoir vu trahir quelqu'un juste après avoir conclu un deal... Une décision qui risque d'être catastrophique, tant les connections de Narcisse semblent vaste.

- L'intrigue de Will a été longue à démarrer mais au final elle prend du sens à deux niveaux : elle est le moyen de pression du FBI sur Eli mais également le symbole d'une nouvelle génération de Thompson qui tente de prendre la suite (et qui échouera très probablement vu la tournure des choses)

- Van Halden qui semble avancer et accepter sa nouvelle condition, la scène de tuerie ou il nous sort sa réplique "I'm relax" est assez effrayante, il a définitivement choisi un camp... Shocked 

- Narcisse : là encore les scénaristes dans la lignée de Gyp ont écrits un sacré personnage, qui permet à la série d'aborder le thème du racisme. Personnage ambigu car défendant une cause profondément juste (l'égalité des droits) mais étant à côté responsable de la distribution de l’héroïne... il se révèle bien hypocrite au final ou ses bons mots ne cachent plus vraie nature : un mafieux comme tous les autres.

- Mention à l'intrigue de Gillian, je suis plutôt convaincu par son début de rédemption... malheureusement son nouvel amant ne semble pas aussi parfait qu'il y parait mais j'ai ressenti de l'empathie pour le personnage qui tente vraiment de s'en sortir..

- Margaret : les scénaristes ont la bonne idée de la mettre en retrait de la série, son interaction avec Rosthein était bien trouvé mais globalement il n'y a sans doute plus énormément de choses à développer la concernant (en dehors de la faire intervenir dans une éventuelle procédure contre Nucky)

- La série aborde également en arrière plan (via l'intrigue de Margaret / Rosthein) les prémisses de la dépression des années 30, avec des courtiers arnaquant à tour de bras... pas si différent au final que le business de la drogue / alcool.......

Sinon Al commence à vouloir la place de son boss, les choses ne sont pas tarder à devenir tendu de ce côté là également !

Cette saison met plus en avant les enfants (Will, Maybelle) et l'enquête du FBI sur le milieu mafieux, ce qui permet de replacer un petit peu le curseur sur l'échelle du bien et du mal car depuis les début de la série tous les personnages ont été corrompus à un moment donné (du haut de la pyramide politique avec Andrew Mellon, à la base avec les agents type Sebso dans la saison 1) et les personnages principaux (Nucky, Jimmy, Van Halden, Harrow....) étaient ambigus, là on arrive à un stade ou un nettoyage se prépare...


Hâte de voir comment cette saison va se terminer et bonne nouvelle la série est renouvelée pour une saison 5  

_________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Sunjin
Time Lord a la retraite

Hors ligne

Inscrit le: 02 Oct 2007
Messages: 10 529
Localisation: Mars
Cancer (21juin-23juil) 狗 Chien

MessagePosté le: Lun 2 Juin 2014 - 08:29    Sujet du message: Boardwalk Empire Répondre en citant

About Time

Ce fut laborieux (Pour commencer la série ps pour la regarder) mais je viens de finir la saison 1 et nulle doute que la qualité de la série y soit pour quelque chose car Boardwlk Empire est à la hauteur de ses ambitions! Une série d'excellence!

Esthétiquement d'abord la qualité est époustouflante et ça monte encore par la suite comme c'est écrit précédemment

Acteurs et actrices impeccables tout plus vrais que nature les un-es les autres là encore avec quelques révélations du côté des jeunes (Pits et Houston!) le tout s'appuyant sur le pilier central qu'est Steve Buscemi/Enoch "Nucky" Thompson

Ecriture bien sur avec un rythme fluide et une reconstitution historique fidèle du côté des politiques, c'est proprement hallucinant , je suis allée un paquet de fois sur wikipédia compléter ce que je découvrais et c'est fidèle et... ça fait froid dans le dos, le mandat Harding par exemple est hallucinant!

La mafia aussi, si le sujet a été maintes fois (et bien) traité notamment par Scorcese lui-même, on a ici l'autopsie de la carrière d'Al Capone, enfin ses prémisses!

La série est prenante à la manière d'un film qui se déroulerait et l'intérêt pour les histoires est sans cesse renouvelé et maintenu et c'est cette excellence qui m'aura fait regardé cette saison dans son intégralité et m'aura poussée à regarder quelques bios dont celle du Thompson original qui s'appelait Enoch L. Johnson http://fr.wikipedia.org/wiki/Enoch_L._Johnson Personnage vraiment intéressant (au-delà de la corruption ) et touchant à sa manière (sa déchéance financière, son oeillet ^^) dimension que rend Buscemi à la perfection !

Après si la série borde un thème qui me passionne : la politique elle l'aborde sous l'angle de la corruption là où je suis personnellement + intéressée par les théories et analyses. Par ailleurs j'ai regardé la série en pleine élections municipales marseillaises et là ça laisse un gout de cendres car Marseille avec ses 3 maires en 60 ans s'illustre par le genre de pratiques et de collusions que le film j'allais dire la série démonte... etc ça fait mal de passer de l'illustration à peine fictionnelle à la réalité...

L'autre thème abordé collatéralement/ de front est la mafia : thème qui ne m'a jamais intéressé et je dois dire que ça continue... C'est un univers qui ne m'intéresse pas, me rebute même.

J'ai du coup du mal à m'attacher aux personnages et être dans l'empathie avec eux, beaucoup voire tous ont suscité mon intérêt sur le plan historique mais aucun ne m'a vraiment fait vibré, ne m'a attaché d'une manière plus personnelle et émotionnelle à la série. Cela s'explique aussi par le peu de personnages féminins de la série qui nous montre un univers très masculin et démontre, une fois encore, combien le pouvoir est le domaine des hommes (dans l'octroi et la conservation).

Par ailleurs, les quelques personnages féminins qui sont intéressants et magnifiquement interprétés ne sont abordés et développés que sous l'angle de la sexualité, et certes ça correspond à une réalité sur la place et l'image des femmes dans la société mais c’est très frustrant en ce qui me concerne. Alors nous avons les femmes prostituées en bordel, les femmes entretenues en marge de la morale, la femme lesbienne, et Gillian la femme du show bizz dont l'histoire est marquée par sa sexualité et qui au delà d'être une mère célibataire, et la grand mère d'un enfant naturel est surtout montré sous l'angle du désir, Rose Van Halden sous l'angle de l'infertilité...

Les personnages aurait mérité d'être plus creusé, y compris le revirement de Margaret qui bascule d'une position morale à une autre et chez qui le côté religieux/émancipation des rôles sociaux déterminé n'est ps vraiment creusé (même si la discussion avec la vieille de la Ligue de Tempérance vaut son pesant d'or ). Idem avec son acceptation de ce qu'est Nucky "le beau parleur", ça se fait très vite et mêle si on comprend bien qu'elle a besoin de Nucky financièrement pour assurer une situation à ses enfants, ça ne semble pas l'émouvoir de trop... Mais j'ai aussi compris que Margaret sera développé dans les saisons suivantes Wink

J'ai beaucoup apprécié Eli au début mais sa collusion final avec le Commodore est décevante et apparemment il ne va pas cesser ses revirements...

Darmody et Harrow m'ont aussi plu, Darmody j'ai mis du temps.Sa soif d'être un gangster du début ne m'intéressant pas du tout , il prend de l'ampleur dans sa rencontre/relation avec Harrow. Mais j'aurai voulu en savoir plus, et j'ai pensé quasi toute la saison qu'il était le fils de Nucky ! Perdu et bon, il va pas faire de vieux os et c'est assez prévisible (au delà que ce persos est purement fictionnel lui), hélas Sad car il ne va pas réussir infléchir qui semble tout tracer : la pauvreté où une vis de danger risquant d'être abrégée prématurément...

J'ai aussi beaucoup de mal avec Van Halden qui pour une fois qu'on aurait pu avoir un perso intègre ou au moins porteur de valeur positives est complétement siphonné! Un psychopathe en puissance et ses séances d'auto flagellation ne m'ont pas surprise et avec la "baptême" de Sebso!! Il a des passages à l'acte extrême (y compris avec la "poule" de Nucky, qu'il ne profite même pas d’interroger ) kilécon

Pour ces raisons, je ne poursuivrai pas la série même si -paradoxalement- j'ai envie de savoir ce qui se passe après et ce que les personnages vont devenir et si la série passe à la télé, je regarderai! J'ai donc lu, en + des wiki, tous les comm ici et quelques autres ailleurs sur le net, les résumés d'épisodes des saisons suivantes... une sréie qui me mets donc dans l'ambivalence et c'est rare ^^

Une série que je recommande donc pour ses très grandes qualités, à un niveau rare à ce stade d'ailleurs

Merci Master Wink
_________________
KroniK Marsiennes : Bad Bad Sunjin
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Sunjin
Time Lord a la retraite

Hors ligne

Inscrit le: 02 Oct 2007
Messages: 10 529
Localisation: Mars
Cancer (21juin-23juil) 狗 Chien

MessagePosté le: Lun 2 Juin 2014 - 15:06    Sujet du message: Boardwalk Empire Répondre en citant

About Time

Ce fut laborieux (Pour commencer la série ps pour la regarder) mais je viens de finir la saison 1 et nulle doute que la qualité de la série y soit pour quelque chose car Boardwalk Empire est à la hauteur de ses ambitions! Une série d'excellence!

Esthétiquement d'abord la qualité est époustouflante et ça monte encore par la suite comme c'est écrit précédemment

Acteurs et actrices impeccables tout plus vrais que nature les un-es les autres là encore avec quelques révélations du côté des jeunes (Pits et Houston!) le tout s'appuyant sur le pilier central qu'est Steve Buscemi/Enoch "Nucky" Thompson

Ecriture bien sur avec un rythme fluide et une reconstitution historique fidèle du côté des politiques, c'est proprement hallucinant , je suis allée un paquet de fois sur wikipédia compléter ce que je découvrais et c'est fidèle et... ça fait froid dans le dos, le mandat Harding par exemple est hallucinant!

La mafia aussi, si le sujet a été maintes fois (et bien) traité notamment par Scorcese lui-même, on a ici l'autopsie de la carrière d'Al Capone, enfin ses prémisses!

La série est prenante à la manière d'un film qui se déroulerait et l'intérêt pour les histoires est sans cesse renouvelé et maintenu et c'est cette excellence qui m'aura fait regardé cette saison dans son intégralité et m'aura poussée à regarder quelques bios dont celle du Thompson original qui s'appelait Enoch L. Johnson http://fr.wikipedia.org/wiki/Enoch_L._Johnson Personnage vraiment intéressant (au-delà de la corruption ) et touchant à sa manière (sa déchéance financière, son oeillet ^^) dimension que rend Buscemi à la perfection !

Après si la série borde un thème qui me passionne : la politique elle l'aborde sous l'angle de la corruption là où je suis personnellement + intéressée par les théories et analyses. Par ailleurs j'ai regardé la série en pleine élections municipales marseillaises et là ça laisse un gout de cendres car Marseille avec ses 3 maires en 60 ans s'illustre par le genre de pratiques et de collusions que le film j'allais dire la série démonte... etc ça fait mal de passer de l'illustration à peine fictionnelle à la réalité...

L'autre thème abordé collatéralement/ de front est la mafia : thème qui ne m'a jamais intéressé et je dois dire que ça continue... C'est un univers qui ne m'intéresse pas, me rebute même.

J'ai du coup du mal à m'attacher aux personnages et être dans l'empathie avec eux, beaucoup voire tous ont suscité mon intérêt sur le plan historique mais aucun ne m'a vraiment fait vibré, ne m'a attaché d'une manière plus personnelle et émotionnelle à la série. Cela s'explique aussi par le peu de personnages féminins de la série qui nous montre un univers très masculin et démontre, une fois encore, combien le pouvoir est le domaine des hommes (dans l'octroi et la conservation).

Par ailleurs, les quelques personnages féminins qui sont intéressants et magnifiquement interprétés ne sont abordés et développés que sous l'angle de la sexualité, et certes ça correspond à une réalité sur la place et l'image des femmes dans la société mais c’est très frustrant en ce qui me concerne. Alors nous avons les femmes prostituées en bordel, les femmes entretenues en marge de la morale, la femme lesbienne, et Gillian la femme du show bizz dont l'histoire est marquée par sa sexualité et qui au delà d'être une mère célibataire, et la grand mère d'un enfant naturel est surtout montré sous l'angle du désir, Rose Van Halden sous l'angle de l'infertilité...

Les personnages aurait mérité d'être plus creusé, y compris le revirement de Margaret qui bascule d'une position morale à une autre et chez qui le côté religieux/émancipation des rôles sociaux déterminé n'est ps vraiment creusé (même si la discussion avec la vieille de la Ligue de Tempérance vaut son pesant d'or ). Idem avec son acceptation de ce qu'est Nucky "le beau parleur", ça se fait très vite et mêle si on comprend bien qu'elle a besoin de Nucky financièrement pour assurer une situation à ses enfants, ça ne semble pas l'émouvoir de trop... Mais j'ai aussi compris que Margaret sera développé dans les saisons suivantes Wink

J'ai beaucoup apprécié Eli au début mais sa collusion final avec le Commodore est décevante et apparemment il ne va pas cesser ses revirements...

Darmody et Harrow m'ont aussi plu, Darmody j'ai mis du temps.Sa soif d'être un gangster du début ne m'intéressant pas du tout , il prend de l'ampleur dans sa rencontre/relation avec Harrow. Mais j'aurai voulu en savoir plus, et j'ai pensé quasi toute la saison qu'il était le fils de Nucky ! Perdu et bon, il va pas faire de vieux os et c'est assez prévisible (au delà que ce persos est purement fictionnel lui), hélas Sad car il ne va pas réussir infléchir qui semble tout tracer : la pauvreté où une vis de danger risquant d'être abrégée prématurément...

J'ai aussi beaucoup de mal avec Van Halden qui pour une fois qu'on aurait pu avoir un perso intègre ou au moins porteur de valeur positives est complétement siphonné! Un psychopathe en puissance et ses séances d'auto flagellation ne m'ont pas surprise et avec la "baptême" de Sebso!! Il a des passages à l'acte extrême (y compris avec la "poule" de Nucky, qu'il ne profite même pas d’interroger ) kilécon

Pour ces raisons, je ne poursuivrai pas la série même si -paradoxalement- j'ai envie de savoir ce qui se passe après et ce que les personnages vont devenir et si la série passe à la télé, je regarderai! J'ai donc lu, en + des wiki, tous les comm ici et quelques autres ailleurs sur le net, les résumés d'épisodes des saisons suivantes... une série qui me mets donc dans l'ambivalence et c'est rare ^^

Une série que je recommande donc pour ses très grandes qualités, à un niveau rare à ce stade d'ailleurs

Merci Master Wink

Edit : et beau point de jonction entre BE et Deadwood car Mister Enoch Johnson a eu des démêlés avec un certain.. Hearst
_________________
KroniK Marsiennes : Bad Bad Sunjin
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Sunjin
Time Lord a la retraite

Hors ligne

Inscrit le: 02 Oct 2007
Messages: 10 529
Localisation: Mars
Cancer (21juin-23juil) 狗 Chien

MessagePosté le: Dim 15 Juin 2014 - 10:32    Sujet du message: Boardwalk Empire Répondre en citant

Ah, je viens de tomber sur ça (en bas de page)

http://www.a-suivre.org/usa/series-novembre-2013.html

qui met bien en mots ce que je ressens et ai tenté de d-écrire ci-dessus.... sauf que les personnes sont allées bien loin (bilan S4 ici)

et merci/ouf pour la remarque sur Van Alden, c'est pas que moi
_________________
KroniK Marsiennes : Bad Bad Sunjin
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Hawkins
Master à la retraite

Hors ligne

Inscrit le: 02 Oct 2007
Messages: 2 123
Localisation: Dans une allée à côté de l'Hyperion
Bélier (21mar-19avr)

MessagePosté le: Mar 24 Juin 2014 - 19:54    Sujet du message: Boardwalk Empire Répondre en citant

Je vois qu'on a les mêmes lectures Wink De mon côté c'est la saison 2 qui m'a fait accrocher à la série - la saison 1 m'avait impressionnée par le visuel (vaste exposition de l'univers et des personnages) mais en ayant aussi ce ressenti de ne pas être complètement dedans.

Pour Van Halden j'ai pas de réponse j'apprécie énormément Michael Shannon et je pense que les auteurs ne voulaient pas se séparer de lui, mais je ne vois pas non plus l'utilité du personnage - ceci dit en fin de saison 4 son intrigue recoupe enfin celle des personnages principaux.... mais dieu que ce fût laborieux (il m'a bien fait rire par moment ceci dit )

Sinon d'avoir visionné la saison 1 ! Je tenterais une réponse plus développée plus tard^^

_________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 10:26    Sujet du message: Boardwalk Empire

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Doctor Who Index du Forum -> Le Tardis -> Autres univers et dimensions -> Drama Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com