Doctor Who Index du Forum
 
 
 
Doctor Who Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion


Comptine Gallifreyenne

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Doctor Who Index du Forum -> Made in Gallifrey -> Fan Fiction -> Doctor Who fan-fiction
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
L'acteur
[Centurion solitaire]

Hors ligne

Inscrit le: 19 Jan 2011
Messages: 79
Localisation: Quelque part entre maintenant et tout à l'heure
Féminin Lion (24juil-23aoû) 狗 Chien

MessagePosté le: Sam 5 Nov 2011 - 21:30    Sujet du message: Comptine Gallifreyenne Répondre en citant

Titre : Comptine Gallifreyenne

Rating : G

Résumé : Comment s'occupe le Docteur entre deux aventures, quand Amy et Rory dorment ?

Spoilers : Pas de spoiler, mais il vaut mieux avoir vu l'épisode 04x06, "the Doctor's wife"

Disclaimer : Heureusement pour la santé mentale de tous, Doctor Who ne m'appartient pas ( même si j'aimerais bien des fois)

beta : Deux amis et à peu près 25 relectures, c'est suffisant ?

Note : C 'est ma toute première fanfic, donc voilà, critiques bien venues !
Note bis : ATTENTION Fan service à mort, mais j'y peux rien Razz.


Citation:
Amy, Rory et le Docteur s'engouffrèrent enfin dans le TARDIS. Ils venaient de vivre une nouvelle aventure incroyable, impliquant des hommes-végétaux cannibales...
Les deux humains étaient exténués; Ils n'avaient pas dormi depuis deux ou trois jours et n'avaient presque pas cessé de courir durant tout ce temps.
Ils montèrent les escaliers qui menaient à leur chambre en traînant des pieds, adressant simplement un signe de la main au Docteur en guise de "bonne nuit", puis disparurent dans les couloirs du TARDIS. Le Gallifreyen était quant à lui déjà aux commandes, faisant décoller sa boîte, les éloignant de la planète de quelques milliers d'années et de quelques milliards de kilomètres.
Après avoir stabilisé le vaisseau dans l'espace, il se dirigea vers l'escalier du fond, qui menait entre autre aux cuisines. Les couloirs étaient baignés d'une douce lumière orangée qui donnait un air chaleureux à l'ensemble des corridors. Il arriva dans la cuisine, une grande pièce ronde, de la même couleur que les couloirs, où étaient fixés aux murs des appareils étranges, à l'air sophistiqué, avec des tas de boutons, de leviers et de molettes qui servaient tous plus ou moins à quelque chose. Après avoir tourné une mollette et appuyé sur deux boutons qui émirent des lumières violettes, il abaissa un levier sur le côté de la machine, semblable à celui d'une machine à sous et un scone tomba dans un bac situé sous la machine. Il le prit et se dirigea ensuite vers une seconde machine, où il appuya seulement su un bouton et un verre d'eau monta lentement d'une ouverture aménagée entre la multitude de commandes de la machine. Le docteur bût rapidement l'eau, mit le verre dans un conduit qui menait au lave-vaisselle ultra sophistiqué du TARDIS, puis ressortit dans le couloir, où il mangea son scone tout en se dirigeant vers la salle d'eau. Après tout, même les seigneurs du temps ont besoin de se débarbouiller après une telle aventure !
Moins d'un quart d'heure plus tard, il était de retour dans la salle de contrôle, avec une coupe de cheveux encore plus extraordinaire que d'habitude.
Entre-temps, le TARDIS les avait amenés dans un endroit de l'univers isolé et inhabité, où ils pourraient rester quelques temps sans qu'une catastrophe ne se produise. Quoique...
En attendant que le couple ne se réveille, le Docteur serait seul avec le TARDIS... Il alla donc s'installer à sa place préférée, dans sa balançoire rien qu'à lui, qu'il avait depuis la nouvelle version du TARDIS, dans l'idée de faire une maintenance de l'appareillage.

Alors qu'il réparait et rafistolait des câbles et des circuits, il eût soudain l'envie de parler au TARDIS. Il ne savait pas vraiment comment entamer une conversation avec un vaisseau spatial et décida de commencer par les usages terriens. Il parla en Gallifreyen, puisque c'était leur langue natale à tous les deux.
"Salut, sexy. Comment vas-tu ? Enfin je sais déjà comment tu vas, puisque j'ai vérifié toute ta mécanique, donc j'imagine que c'est une question rhétorique, mais enfin c'est comme ça que font les terriens et ma foi, quand on parle avec les humains, cette question a plus de sens, puisqu'on ne peut pas savoir comment ils vont sans leur demander, quoique des fois, même en demandant... Le Docteur se tût un instant, embrouillé, puis reprît sa tirade.
-Aujourd'hui j'ai rencontré des hommes-végétaux. Très cools. Sauf leur mauvaise habitude à se manger entre eux. Leur chef était sympa, une tête d'oignon, littéralement. Mais les créatures dans la forêt étaient moins sympas. On a couru des heures ! dit-il, enjoué.
Il continua de parler pendant qu'il intervertissait deux tuyaux emplis de fils. Un voyant s'était mis à clignoter, alternativement bleu puis vert. Il blipa, puis arrêta de clignoter, se stabilisant sur le vert. Le Docteur ne sembla pas satisfait. Il mit ses lunettes de protection qu'il portait autour du cou, prît de sa ceinture à outils une sorte de tout petit pistolet cuivré, d'où jaillit une petite flamme bleu très concentrée et souda trois fils rouges à une plaquette argentée située au plafond. Cela fait, la lumière re-clignota un instant, mais cette fois-çi se stabilisa sur le bleu. Enfin satisfait, le Docteur rangea son fer à souder à sa place, dans sa ceinture. Alors qu'il enlevait les lunettes, il entendit des bruits de pas dans le couloir qui menait à la chambre du couple. La démarche blasée de l'homme qui avait vécu 2000 en plastique indiquait qu'il s'agissait de Rory.

Quand ce dernier arriva dans la salle de contrôle, il vit à travers le sol de verre une gerbe lumineuse, tandis qu'un élément du TARDIS finissait ses jours dans un bruit étouffé d'explosion. Il entendit ensuite le Docteur vérifier quelque chose à l'aide de son tournevis sonique, puis jurer dans une langue qui était étrangère à Rory, qui fût surprit, trop habitué à ce que le TARDIS lui traduise tout directement dans la tête. Il se dirigea vers l'escalier qui menait sous la console centrale, où il trouva le Docteur affairé sur des câbles récalcitrants, tournant le dos à Rory.
-C'est bizarre, j'ai pas compris ce que vous venez de dire, comment ça se fait ? Le docteur ne se retourna pas.
- Salut, je t'ai réveillé ? désolé. C'était du Gallifreyen, le TARDIS ne le traduit pas, parce que c'est sa langue natale, c'est pour ça que tu n'as pas compris.
-Oh. D'accord. Non, vous ne m'avez pas réveillé, j'ai eu faim. Et vous, vous ne dormez jamais ? Le Docteur se retourna cette fois et leva un sourcil de surprise devant le pyjama de Rory, orné de petits chats qui jouaient avec des pelotes de laine, ou dormaient dans des paniers en osiers. Rory se sentit obligé d'expliquer.
- C'est celui d'Amy, le miens est sale. Et le Docteur de répondre :
-En fait, le fait que mon cerveau fonctionne à 100% de ses capacités l'empêche de se fatiguer, car il fonctionne un peu comme un coeur : chaque partie de mon cerveau fait une pause d'une durée infinitésimale tour à tour, sur un cycle d'une durée de deux secondes environs, sans pour autant affecter mes fonctions de réflexion, ce qui fait qu'en fait le sommeil ne m'est pas nécessaire, puisque l'on peut dire que je dors constamment, enfin pas vraiment, mais si quand même. Et le fait que mon coeur droit irrigue presque exclusivement mon cerveau fait que je ne ressens aucune fatigue. Il espérait que cette réponse satisfasse l'humain, et qu'il s'en aille rapidement. Il voulait encore rester seul avec le TARDIS.
Rory croisa le regard du Docteur et décida de ne pas insister.
-Okay, c'est cool.
De toute façon, il s'était relevé pour aller manger un morceau, pas pour parler de la physiologie des seigneurs du temps avec le docteur. Et puis le pyjama le mettait mal à l'aise et il ne se sentait pas en position d'insister.
Quand il retraversa la salle de contrôle pour prendre l'escalier qui menait à sa chambre, un sandwich à la main, le docteur avait encore fait exploser quelque chose et il l'entendit de nouveau s'exclamer rageusement en Gallifreyen. Malgré le ton hargneux, il trouva cette langue très mélodieuse.

Quand Rory regagna sa chambre, le Docteur décida de vérifier le niveaux d'acidité du liquide qui protégeait l'oeil de l'harmonie, à la base de la colonne centrale. Il descendit de sa balançoire, se pencha au-dessus du liquide noir dont la surface était lisse et immobile et s'agenouilla au bord du bassin. Il tira de sa ceinture une sonde, un outil en deux parties. L'un des éléments était une sorte de tube simple, relié par un fil très fin à la seconde partie, qui était une commande de forme ovale, avec un écran translucide et quelques boutons tout autour. Il trempa le tube dans le liquide noir, puis appuya sur l'un des bouton de la commande. Deux réactions se produisirent alors : Celle de l'outil, qui blipa bizzarement en émettant une petite lumière bleue. Et celle du TARDIS, qui fit savoir son mécontentement en produisant un son proche de la "cloister bell", mais qui ressemblait à un son de reproches plutôt qu'à une alerte au danger, pas assez fort pour réveiller les deux humains. La surface du liquide s'était agitée de remous et la lumière près de la balançoire redevint verte quelques secondes, pour repasser au bleu en même temps que la surface du liquide redevenait immobile.
-Je suis désolé, sexy, je ne pensais pas que j'allais te faire mal ! Mais enfin il faut bien vérifier de temps en temps si tout va bien, n'est-ce pas ? La cloche de reproche sonna une seconde fois.
-Qui a-t-il ? Ce n'est pas ça ? Mais alors qu'est-ce que je t'ai fait ?
La lumière près de la balançoire redevint verte et le resta. Le docteur fronça les sourcils, essayant de comprendre ce que voulait lui dire le TARDIS. Après avoir vérifié le résultat de la sonde et établi que le niveau d'acidité était normal, le Docteur se redirigea vers la balançoire et dès qu'il se fût assis, la lumière repassa au bleu. Le TARDIS voulait clairement lui dire quelque chose, mais quoi ?
L'éclairage de la salle se tamisa alors et une très vieille berceuse Gallifreyenne monta doucement des hauts-parleurs. La nostalgie que provoqua cette musique, qu'il avait si bien connue quand il n'était pas encore seigneur du temps, lui arracha un frisson et le fit presque pleurer. Les paroles de la comptine lui revinrent en mémoire et il se mit à chanter presque par réflexe, dans sa langue natale...

Petit Gallifreyen, repose-toi,
Car même si tu n'es pas fatigué,
Le méchant dalek, lui,
Aura bien dormi,
Et il réfléchira plus vite que toi,
Et avant même que tu ne t'en aperçoives,
Il aura un plan, et sans ménagement,
Il t'exterminera...
Alors laisse-moi dormir et dors avec moi, petit Gallifreyen,
Ainsi, ensemble, nous vaincrons le méchant dalek
Avant même qu'il ne s'en aperçoive.


-Oh. C'est ce que tu veux, alors ?
...

Quelques heures plus tard, Amy et Rory se levèrent, bien mieux reposés que d'habitude. Après s'être habillés, ils se dirigèrent vers la cuisine. Les couloirs étaient moins bien éclairés que d'habitude et une sorte de bruit de respiration sereine, comme quelqu'un qui dormait, résonnait doucement à leurs oreilles. Mais il y avait toujours cette atmosphère orange et chaleureuse, ce qui réconforta Amy, qui, pendant une seconde, crût devoir affronter de nouveau quelque horrible monstre qui ce serait emparé du TARDIS. Arrivés en cuisines, ils se dirigèrent vers la machine à petits-déjeuners, mais furent surpris de la trouver éteinte. Toutes les autres machines l'étaient aussi, et ils durent se contenter du paquet de biscuits qui traînait sur la machine à confiserie, que le Docteur avait un jour abandonné là, frustré que le TARDIS lui ait refusé les bonbons à la barbe à papa qu'il avait demandé.
"Tu es une machine à bonbons, s'était-il exclamé, tu n'as pas le droit de me refuser des bonbons ! Une série de bips robotiques avaient retenti, et le Docteur avait répondu :
-Je me fiche que je doive surveiller ma ligne, moi je veux des bonbons à la barbe à papa, pas des stupides biscuits secs ! Tu as beau être le TARDIS et savoir mieux que moi ce qui est bon pour ma santé, je veux mes bonbons !" La machine n'avait rien cédé, se contentant de ne plus fonctionner quand le Docteur avait ré-essayé de commander ses bonbons. Il était parti furieux, et avait jeté le paquet de biscuits sur la machine, comme un enfant capricieux, manquant de peu Rory, qui n'en pouvait plus de rire avec Amy.

Le couple se partagea donc les biscuits cassés pendant qu'il se dirigeait vers la salle de commandes, où il écouterait les babillages du Docteur, pendant qu'il leur expliquerait quel monde merveilleux est cette planète-ci ou celle-là, et quelle magnifique expérience ce serait que d'y aller. Mais le TARDIS déciderait seule, sans doute, quelle que soit la destination que le docteur ait choisie.
Quand ils arrivèrent à leur destination, ils virent la salle de contrôle aussi peu éclairée que les couloirs et une musique douce, semblable à une berceuse, se faisait entendre depuis les hauts-parleurs de la salle. Il n'y avait qu'un seul autre bruit, celui de la respiration qu'ils avaient entendue dans le couloir. Pas de Docteur à l'horizon en train de danser autour de la console pour les accueillir chaleureusement, se frottant les mains d'avance, leur prochaine destination en tête. étrange. La lumière était tout juste suffisante pour qu'ils ne tombent pas dans les escaliers.
Amy se dirigea vers celui qui descendait sous la console, pour voir si le Docteur y était.
-Alors, Docteur, vous... Elle ne finit pas sa phrase.
Ce qu'elle voyait là valait tous les spectacles du monde.
Sa ceinture d'outils au sol, ses bretelles pendant de chaque côté de son pantalon, calé dans son éternelle balançoire et pieds nus, sa tête et l'une de ses mains reposant contre la console du TARDIS, le Docteur dormait, l'air serein et heureux.
C'était la première fois qu'Amy voyait le Docteur dormir !
Rory la rejoignit alors, et vit ce qu'elle avait vu.
-Eh ben, il a eu besoin de dormir après tout, dit-il à voix basse.
-Quoi ?
-Je t'expliquerais. C'est peut-être pour ça que rien ne marche : le TARDIS doit dormir aussi... Et si on les laissait, tout les deux ?
Ils remontèrent l'escalier pour se retrouver au niveau des commandes de la console.
-On va se faire un bowling, en attendant ? Proposa Amy.
-Euh, tu sais où est la salle de bowling ?
-bah, on finira bien par la trouver, on a le temps de toute façon, maintenant... Oh, attends là, je vais chercher quelque chose. Elle s'absenta quelques instants, puis revint avec une couverture dans les bras, dont elle alla recouvrir le Docteur, puis remonta.
-C'est bon, allons-y.
Et ils s'éloignèrent aussi discrètement que possible.




voilà, c'est fini, j'espère que vous avez enjouailler ^^
_________________
-"Fear me, I killed hundreds of time lords
-Fear me, I killed all of them"
.....


Dernière édition par L'acteur le Sam 25 Fév 2012 - 20:18; édité 1 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 5 Nov 2011 - 21:30    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Koki3
[Centurion solitaire]

Hors ligne

Inscrit le: 05 Nov 2011
Messages: 75
Localisation: Devant son ordinateur - ordinateur qui est dans un bus interspacial remorqué par un clone du tardis
Masculin Verseau (20jan-19fev) 虎 Tigre

MessagePosté le: Dim 6 Nov 2011 - 19:50    Sujet du message: Comptine Gallifreyenne Répondre en citant

L'histoire est très bien trouvé et toutes les descriptions du Tardis sont tellement précises qu'on se demande si tu n'y est pas aller Rolling Eyes.
La comptine, je n'y aurais jamais pensé, et puis pour faire dormir le docteur il en faut de l'imagination^^

En un mot, j'adore !
_________________
Revenir en haut
L'acteur
[Centurion solitaire]

Hors ligne

Inscrit le: 19 Jan 2011
Messages: 79
Localisation: Quelque part entre maintenant et tout à l'heure
Féminin Lion (24juil-23aoû) 狗 Chien

MessagePosté le: Dim 6 Nov 2011 - 22:16    Sujet du message: Comptine Gallifreyenne Répondre en citant

merci ^^
_________________
-"Fear me, I killed hundreds of time lords
-Fear me, I killed all of them"
.....
Revenir en haut
Morgane Ether Smith
[Ood]

Hors ligne

Inscrit le: 27 Mar 2009
Messages: 10
Localisation: Terre
Féminin Balance (23sep-22oct) 龍 Dragon

MessagePosté le: Mer 9 Nov 2011 - 09:49    Sujet du message: Comptine Gallifreyenne Répondre en citant

C'est très beau, bravo !
_________________
"Plonger au fond du gouffre, Enfer ou Ciel, n'importe ?
Au fond de l'inconnu, pour trouver le nouveau."

Charles Baudelaire, Le Voyage, Les Fleurs du Mal
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Alys008
[Ood]

Hors ligne

Inscrit le: 28 Sep 2011
Messages: 41
Localisation: Là où je me trouve
Féminin Scorpion (23oct-21nov)

MessagePosté le: Mer 9 Nov 2011 - 13:04    Sujet du message: Comptine Gallifreyenne Répondre en citant

Jolie histoire. J'ai beaucoup aimé tes descriptions du Tardis, je m'y voyais !
J'aimerai bien une machine à bonbons à la barbe à papa ! Mr. Green
et la comptine, génial !
Merci pour cette belle histoire.
_________________
Bow ties are cool !
Revenir en haut
L'acteur
[Centurion solitaire]

Hors ligne

Inscrit le: 19 Jan 2011
Messages: 79
Localisation: Quelque part entre maintenant et tout à l'heure
Féminin Lion (24juil-23aoû) 狗 Chien

MessagePosté le: Mer 9 Nov 2011 - 16:45    Sujet du message: Comptine Gallifreyenne Répondre en citant

Merci à vous et de rien ^^
_________________
-"Fear me, I killed hundreds of time lords
-Fear me, I killed all of them"
.....
Revenir en haut
yeles
Time Agent
Time Agent

Hors ligne

Inscrit le: 15 Sep 2008
Messages: 4 108
Localisation: les yeux dans les étoiles
Féminin Gémeaux (21mai-20juin) 牛 Buffle

MessagePosté le: Mer 9 Nov 2011 - 17:05    Sujet du message: Comptine Gallifreyenne Répondre en citant

C'est cro meugnon

Par contre, petite remarque qui n'engage que moi... le "levé de sourcil" c'est du copyright Ten


Ah et
le pyjama de Rory... je l'imagine trop bien dedans

_________________
thx sis' pour avoir tenu la caméra Smile
Revenir en haut
MSN
L'acteur
[Centurion solitaire]

Hors ligne

Inscrit le: 19 Jan 2011
Messages: 79
Localisation: Quelque part entre maintenant et tout à l'heure
Féminin Lion (24juil-23aoû) 狗 Chien

MessagePosté le: Mer 9 Nov 2011 - 17:16    Sujet du message: Comptine Gallifreyenne Répondre en citant

ouais mais bon, c'est qaund même encore le docteur, donc forcement, c'est un peu comme le "fantastique" que lance Ten à rose dans l'épisode avec les sycorax ^^
_________________
-"Fear me, I killed hundreds of time lords
-Fear me, I killed all of them"
.....
Revenir en haut
charisma08
[Centurion solitaire]

Hors ligne

Inscrit le: 15 Mai 2010
Messages: 55
Localisation: Reims
Féminin Poissons (20fev-20mar) 鷄 Coq

MessagePosté le: Dim 27 Nov 2011 - 11:50    Sujet du message: Comptine Gallifreyenne Répondre en citant

Très jolie fanfic!!! Bien écrite et originale, j'ai adorée et franchement je crois que je vais la lire plusieurs fois héhé!!

En tout cas super idée que la comptine!! La description que tu fais de la scène est géniale : On s'y croirait!!!

Vraiment félicitation!!!!!!

A quant la prochaine fic???


Revenir en haut
L'acteur
[Centurion solitaire]

Hors ligne

Inscrit le: 19 Jan 2011
Messages: 79
Localisation: Quelque part entre maintenant et tout à l'heure
Féminin Lion (24juil-23aoû) 狗 Chien

MessagePosté le: Dim 27 Nov 2011 - 15:36    Sujet du message: Comptine Gallifreyenne Répondre en citant

merci ^^. Ben je travail déjà sur la prochaine.
_________________
-"Fear me, I killed hundreds of time lords
-Fear me, I killed all of them"
.....
Revenir en haut
Idris
[Ood]

Hors ligne

Inscrit le: 25 Fév 2012
Messages: 30
Féminin Sagittaire (22nov-21déc)

MessagePosté le: Sam 25 Fév 2012 - 18:58    Sujet du message: Comptine Gallifreyenne Répondre en citant

Je viens de lire avec beaucoup de plaisir cette petite fic très mignonne et j'attends avec impatience une prochaine.
J'ai beaucoup aimé l'amorce du dialogue avec le TARDIS... Quel dommage qu'ils n'aient pas eu plus de temps pour se parler ces deux-là. On aurait certainement eu droit à quelques disputes ! J'ai instantanément visualisé le pyjama de Rory, la balançoire, le paquet de biscuits oubliés...
C'était bien rendu bravo !
Par contre, une petite minuscule faute d'orthographe au début : c'est plutôt des "hommes-végétaux cannibales" au lieu de "cannibals"
Revenir en haut
L'acteur
[Centurion solitaire]

Hors ligne

Inscrit le: 19 Jan 2011
Messages: 79
Localisation: Quelque part entre maintenant et tout à l'heure
Féminin Lion (24juil-23aoû) 狗 Chien

MessagePosté le: Sam 25 Fév 2012 - 20:17    Sujet du message: Comptine Gallifreyenne Répondre en citant

merci bien, je vais aller corriger de ce pas cette faute récalcitrante ^^.
je vais essayer de me remettre à la fic que j'avais amorcé (si je la retrouve Oo) il y a de cela 4 ou 5 mois Smile
_________________
-"Fear me, I killed hundreds of time lords
-Fear me, I killed all of them"
.....
Revenir en haut
Ahaimebété
[Bad Bad Beans]

Hors ligne

Inscrit le: 15 Aoû 2011
Messages: 3 513
Localisation: Marseille
Féminin Bélier (21mar-19avr) 猴 Singe

MessagePosté le: Sam 25 Fév 2012 - 20:55    Sujet du message: Comptine Gallifreyenne Répondre en citant

Ah ! J'aime ! Ce TARDIS (cette plutôt) est une vraie mère pour son Doctor. C'est touchant.
_________________
Fanfictions sur le Maître

« La réalité est un endroit sympa à visiter, mais je n’aimerais pas y vivre. » David A. McIntee
Revenir en haut
i-ductor-who
[Ood]

Hors ligne

Inscrit le: 27 Jan 2012
Messages: 11
Localisation: Gallifrey
Féminin Cancer (21juin-23juil) 龍 Dragon

MessagePosté le: Jeu 8 Mar 2012 - 18:12    Sujet du message: Comptine Gallifreyenne Répondre en citant

désole, je n'arrive pas a y lire tu peu me l'envoyer par MP stp. merci d'avance
_________________
je suis le docteur, je suis un seigneur du temps et je viens de gallifrey.
Revenir en haut
DoctorSaewen4062
[Ood]

Hors ligne

Inscrit le: 25 Juil 2013
Messages: 7
Localisation: Univers parallèle
Féminin Sagittaire (22nov-21déc) 虎 Tigre

MessagePosté le: Mar 30 Juil 2013 - 16:45    Sujet du message: Comptine Gallifreyenne Répondre en citant

J'ai adoré, c'est tellement beau...
Et tu ne serais pas aller dans le TARDIS par hasard ?
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 02:46    Sujet du message: Comptine Gallifreyenne

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Doctor Who Index du Forum -> Made in Gallifrey -> Fan Fiction -> Doctor Who fan-fiction Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com