Doctor Who Index du Forum
 
 
 
Doctor Who Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion


Deadwood

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Doctor Who Index du Forum -> Le Tardis -> Autres univers et dimensions -> Historique
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Hawkins
Master à la retraite

Hors ligne

Inscrit le: 02 Oct 2007
Messages: 2 123
Localisation: Dans une allée à côté de l'Hyperion
Bélier (21mar-19avr)

MessagePosté le: Dim 11 Déc 2011 - 19:52    Sujet du message: Deadwood Répondre en citant


Alors la série n'ayant pas de topic, il est de temps de réparer ce tort après le visionnage relativement traumatique de Hell on Wheels (AMC + Western laissant pourtant présager le meilleur ) je suis reparti sur un intégral Deadwood afin de pouvoir avoir une série "Western" de qualité à regarder. ^^

Deadwood a été créée en 2004 par David Milch (NYPD Blue et la plus méconnue John From Cincinnati) et diffusée sur HBO aux USA, pile entre deux autres fictions "historiques" Carnivàle (2003/2005) et Rome (2005/2007).

La série a durée 3 saisons soit 36 épisodes et était bien parti pour avoir une saison 4 quand elle fut annulée par HBO qui à l'époque multipliait les bourdes en terme de décision de renouvellement (outre Deadwood, Carnivale en avait également fait les frais un an auparavant).


Histoire et Personnages :
La série débute en 1876 et a pour cadre la ruée vers l'or dans le camp de Deadwood, le pilot nous fait découvrir la ville par les nouveaux arrivants que sont Seth Bullock (un ancien shérif du Montana) et son associé Sol Star.

Deadwood met en scène à la fois des personnages ayant existé et d'autres non, je ne vais pas développer outre mesure sur le casting de la série qui s'est très largement étoffé au fil des saisons.

Les personnages à retenir : Al Swearengen, patron du Gem et véritable boss de la ville il est le pilier de la série, interprété de manière mémorable par Ian Mc Shane. Swearengen, d'abord présenté comme un manipulateur hors pair et uniquement assoiffé par l'argent et son intérêt propre, va progressivement montrer une image plus humaine au fil des saisons.

Seth Bullock, présenté comme la "caution morale" de la série, est un personnage en opposition totale avec les valeurs de Deadwood qui sont : la corruption, la prostitution, le meurtre, la loi de l'argent etc, c'est pourquoi la quête du personnage pendant 3 saisons sera surtout de ne pas sombrer dans les vices de la ville et de faire des alliances contre-natures.

Si je voulais faire court je m'arrêterais à décrire ces deux personnages mais il y en a un troisième qui me semble incontournable, le Doc' Cochran (joué par Brad Dourif), le médecin du camp et seul véritable personnage se situant en dehors de toutes les luttes de pouvoir. Soignant de la même façon les meurtriers, les prostitués (quelles soit chez Al ou chez Tolliver), Cochran offre quelques unes des scènes les plus émouvantes de la série, car le personnage vit son métier comme une vocation et cela offre quelques cas de conscience assez fort... (je pense au Révérend en fin de saison 1)

Maintenant à la volée on peut noter : EB Farnum : l'horripilant gérant du principal Hôtel de la Ville, Dan Dority : bras droit et main armée de Swearengen, Alma Garret : richissime propriétaire d'une concession d'or : elle sera l'objet d'enjeux sentimentaux et de pouvoir durant les 3 saisons, Trixie : la prostituée officielle d'Al, ce personnage sera pleins de surprises tout au long de la série et donc Sol Star : l'associé de Bullock, il est le véritable gérant de leur entreprise.

Egalement retenez les noms suivants : Wild Bill Hickok (interprété par le frère de David "Kung Fu" Carradine : Keith), Calamity Janes, Cy Tolliver (joué par Power Booth, il est le pendant de Swearengen), A.W. Merrick (le journaliste du camp ), Monsieur Wu (passage culte dans l'épisode éponyme ) et dans la saison 3 George Hearst et Jack Langrishe (qui mène une troupe d'acteur, joué par Brian Cox). J'en oublis certainement, tellement la série offre une galerie de personnages imposante.

Pour résumer Deadwood, c'est l'histoire d'une ville sans structure (Juridique, Administrative, Economique et Morale bien entendu) qui vit dans le chaos et ou la violence règne, on dit souvent en parlant de la série qu'elle décrit une société capitaliste dans ses aspects les plus noirs, une société ou l'argent corrompt tout le monde et ou il faut se battre pour survivre et ne pas être engloutie par plus puissant que soi, la saison 3 en est une parfaite illustration avec l'arrivée de George Hearst dans le Camp.

Mais la série aborde avec finesse toute une palette de thèmes : l'homosexualité (avec Langrishe, et Joannie Stubs), l'adultère (Bullock), l'addiction (à la drogue pour Alma, au jeu pour Wild Bill, à l'alcool pour Cochran et Jane), la fidélité malgré un environnement si corrompu (Dority/Al; Utter/Hickok), la maladie (le Révérend, Al Swearengen, Doc' Cochran), la liberté (de faire son métier pour Merrick, de soigner tout le monde pour Cochran, de choisir sa vie pour Trixie), la structure familiale éclatée (je pense à la fille adoptive d'Alma) et également le racisme envers les noirs (cf le tragique destin d'Hostetler), les asiatiques (Wu et sa communauté) ou là encore la série positionne ses personnages ou on les attend le moins.


Pour terminer cette présentation, trois citations qui sont inscrites sur les 3 coffrets DVD de la série :
- A Hell Of A Place To Make Your Fortune (DVD s1)
- Fortune Comes With A Price (DVD s2)
- Some Fortunes Are Better Left Unclaimed (DVD s3)


Générique :


& Bande Annonce :


Et je n'en ai pas parlé mais l'esthétique de la série est du niveau des meilleurs série d'HBO, voila quelques walls pour illustrer et présenter la série :

Alma, Seth Bullock, Trixie et Al Swearengen



Désolé pour les longueurs ! Wink


_________________


Dernière édition par Hawkins le Sam 16 Fév 2013 - 15:16; édité 2 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Dim 11 Déc 2011 - 19:52    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Sunjin
Time Lord a la retraite

Hors ligne

Inscrit le: 02 Oct 2007
Messages: 10 529
Localisation: Mars
Cancer (21juin-23juil) 狗 Chien

MessagePosté le: Dim 11 Déc 2011 - 21:10    Sujet du message: Deadwood Répondre en citant

Vendu

Bon je note (ouf) quelques persos féminins et pas que parmi les prostituées (même si c'est pas la parité au casting) et je note aussi avec émotions Brad Dourif en Docteur... connu pour jouer au docteur dans Dune ^^ Bon c'est dans mon panier aux prochaines promos Mr. Green, déjà que c'est sur ma liste à voir/acheter depuis bien ...2 ans...
_________________
KroniK Marsiennes : Bad Bad Sunjin
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Boroblues
[Headless Monk]

Hors ligne

Inscrit le: 14 Sep 2011
Messages: 473
Localisation: Suisse
Masculin Balance (23sep-22oct) 羊 Chèvre

MessagePosté le: Lun 12 Déc 2011 - 08:03    Sujet du message: Deadwood Répondre en citant

J'ai beaucoup aimé cette série personnellement, très bien réalisé et sombre à souhait.

Boro
_________________
On ne peux se perdre que si on a une destination. Merci a nanou pour l'avatar.
Revenir en haut
Hawkins
Master à la retraite

Hors ligne

Inscrit le: 02 Oct 2007
Messages: 2 123
Localisation: Dans une allée à côté de l'Hyperion
Bélier (21mar-19avr)

MessagePosté le: Lun 12 Déc 2011 - 21:20    Sujet du message: Deadwood Répondre en citant

Citation:
Bon c'est dans mon panier aux prochaines promos, déjà que c'est sur ma liste à voir/acheter depuis bien ...2 ans..


Et encore 2 ans t'es gentille , je dirais plus 4 ans. Mr. Green

Pour les DVD, sur cdiscount tu as les coffrets en moyenne à 25 €, histoire de remuer le couteau dans la plaie, je les avais acheté il y a 5 ans 60 € pièce.

Sinon le casting est surtout composé d'hommes d'ou ma présentation orienté, mais certains personnages féminins sortent vraiment du lot (Trixie, Joanie, Alma....).

Idem que pour BE, tu regretteras pas le voyage ! (faut toujours écouter ce que je dis )
_________________


Dernière édition par Hawkins le Sam 16 Fév 2013 - 15:16; édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Sunjin
Time Lord a la retraite

Hors ligne

Inscrit le: 02 Oct 2007
Messages: 10 529
Localisation: Mars
Cancer (21juin-23juil) 狗 Chien

MessagePosté le: Lun 12 Déc 2011 - 21:43    Sujet du message: Deadwood Répondre en citant

Damned! Que le temps passe vite hein

Plus sérieusement et pour parler gros petits sous, je vise les 3 coffrets pour 50 euros, genre 2 coffrets achetés, 1 gratuit...


Et Cidiscount peut faire mieux, entre autre vu leur Frais de Port pas donnés, chez eu j'ai patienté et eu les coffrets B5 entre 12 et 15 euros.... Je suis patiente, et je sais que je vais avoir Deadwood! Mr. Green et lol j'avais checké les prix hier soir encore d'ailleurs

Pour les persos féminins, oui, ce que tu en dis m'a, aussi, donné envie Wink

Comme j'écoute bien

Ceci étant et avis aux personnes qui liront ce topic, tu es toujours de bon conseil
_________________
KroniK Marsiennes : Bad Bad Sunjin
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Sunjin
Time Lord a la retraite

Hors ligne

Inscrit le: 02 Oct 2007
Messages: 10 529
Localisation: Mars
Cancer (21juin-23juil) 狗 Chien

MessagePosté le: Jeu 14 Fév 2013 - 11:18    Sujet du message: Deadwood Répondre en citant

Hawkins a écrit:
Citation:
Bon c'est dans mon panier aux prochaines promos, déjà que c'est sur ma liste à voir/acheter depuis bien ...2 ans..


Et encore 2 ans t'es gentille , je dirais plus 4 ans. Mr. Green

Idem que pour BE, tu regretteras pas le voyage ! (faut toujours écouter ce que je dis )


you were right Master

Mais bon non seulement Deadwood (cf le pilot) est un trou perdu, boueux et puant je soupçonne (shitty place) mais il n'y a qu'une seule rouyte pour y conduire, fort encombrée et dangereuse (principalement pour repartir lol, Merci Al ), bref, d'où un temps presque aussi long our regarder la série que si je m'y étais rendue en vrai et à l’époque ^^!!

et you were right aussi, en terme d'esthétique et de photographie, c'est sublime! Pas glamour par contre dans ce qu'on voit

J'ai vu les 3 1ers épisodes et j'embarque dans cette aventure, assez glaçante car bon Deadwood n'est ni une ville de rêve, ni une ville qui fait rêver lorsqu'on la connait! Mais ce microcosme sans loi aucune où chacun essaie de tirer son épingle du jeu au milieu de la toile tissée par Al est fascinant!

Les acteurs sont très bien, très justes et donc je déteste Al Wink

Petite déception pour le moment avec Jane qui est une calamité, certes, mais au sens littérale, et qui n'a donc rien d'un perso de légende et de l'image qu'elle suscite lorsqu'on pense à elle

Par contre, je suis nulle, Wild Bill est inconnu dans mon panthéon de persos célèbre du far west Laughing

La série joue sur les équilibres précaires de chacun qui essaie de garder sa place, ou de s'en faire une dans la ville (cf RIP Brom ) et c'est très fin et subtil que ces jeux/enjeux de pouvoir/relations etc...

Après , je me demande si transposé à la période de la prohibition, ça ne donne pas Boardwalk Empire Wink

Bref, je me régale pour le moment et un grand aux décors et tournages en extérieur qui contribue à rendre la série vivante, et immersive (mais loin de l'enclos des porcs de Wu )

Et dernière remarque : WTF l'anglais de cette série (cock-sucker power ) qui est pas évident à comprendre je trouve et WTF des STF du coffret qui édulcore beaucoup (pas que la vulgarité !) je pense, entre autre, à Al qui demande à Brom je crois (pilot) si "il a ses vapeurs (vapors)" comme une lady à qui ilfaudrait présenter ses sels lol et ça devient "vous êtes nerveux?" , on perd toute la moquerie (et Al en perd pas une de ce côté là!) , bref.... j'ai pas essayé en VF... j'ai peur d'être larguée avec la VOsta... mais faudrait que j'essaie peut-être... Confused
_________________
KroniK Marsiennes : Bad Bad Sunjin
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Hawkins
Master à la retraite

Hors ligne

Inscrit le: 02 Oct 2007
Messages: 2 123
Localisation: Dans une allée à côté de l'Hyperion
Bélier (21mar-19avr)

MessagePosté le: Dim 17 Fév 2013 - 11:56    Sujet du message: Deadwood Répondre en citant

Réponse rapide et sans spoiler Wink

Citation:
you were right Master

Amen

Citation:
Bref, je me régale pour le moment et un grand aux décors et tournages en extérieur qui contribue à rendre la série vivante, et immersive
En parlant de ça, Django Unchained a utilisé les décors de la série pour une partie de son tournage. Wink

Citation:
Les acteurs sont très bien, très justes et donc je déteste Al
Les choses sont ambigus dans Deadwood, je suis sur que ton avis sur Al sera plus nuancé en fin de saison 1.

Ceci dit Al et Bullock sont complémentaires et les deux acteurs excellents. Swearengen est dans l'explosion verbale, physique, là ou Bullock est dans une tentative de contrôle permanente de ses émotions (et ça offre des pétages de câble mémorable)

Pour les deux personnages, la présentation de départ est manichéenne je trouve mais la série nuance énormément les choses avec pour point d'orgue la dernière saison, la meilleure selon moi.

+1 Pour les dialogues, une des séries les plus difficiles d'accès. Arf pour les ST alors Sad

Et teasing : Grosse surprise en approche dans la saison 1 (j'en dis pas plus )
_________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Sunjin
Time Lord a la retraite

Hors ligne

Inscrit le: 02 Oct 2007
Messages: 10 529
Localisation: Mars
Cancer (21juin-23juil) 狗 Chien

MessagePosté le: Mar 19 Fév 2013 - 10:54    Sujet du message: Deadwood Répondre en citant

WBH est mort!!!! et vite fait, je n'y croyais pas!!

ah oui j'en suis au 108 (vu).

Du coup , je suis allée comblée mes lacunes historiques en me disant que c'était pas possible de tuer des persos historiques! Et là WTFOMG quelle surprise j'ai eu, et -tu ne m'avais pas avertie Master!- mais la ville de Deadwood, Swearengen, Farnum, Syart, en plus des autres ont tous existés/existent, c'est une série historique (et donc mal classée ^^) Shocked !

et je ne résiste pas et mets le lien de la fiche de la ville de Deadwood qui compte aujourd'hui 1380
http://fr.wikipedia.org/wiki/Deadwood_%28Dakota_du_Sud%29
avec en spoiler le nom des 2 1ers maires de la ville( WTF le premier )

Je me suis abstenue d'aller voir la fiche historique de Seth, ça me fera des surprises comme avec Bill! Mais j'étais vraiment sur le..., je ne m'y attendais pas du tout Sad et le perso est génial, avec une classe inimitable, ça a été un grosgros choc!!!!

Pour Seth, je ne suis pas d'accord qu'il soit le pendant moral de Al, je ne le crois pas si bon que ça et je me base sur 2 éléments du pilote :
- le 1er, sa façon de régler ses affaires de shériff avant de partir qui fait froid dans le dos, il pend le mec sans état d'âme quand même et bon il termine son mandat en prenant les choses à coeur tout de même, ce côté sans pitié fait peur...
- le 2 est une petit remarque du Doc Cochran justement qui lorsqu'il revient de du lieu de l'attaque des indiens/road agent, ne le remercie pas et fait une remarque où il questionne ses motivations qu'il ne pense pas emplie de bonté justement...genre il expie quelque chose ou exorcise une culpabilité. Je n'ai plus la phrase en tête mais elle jetait un voile bien opaque sur un perso qui ne me semblait déjà pas tout blanc....

D'où que je ne trouvais pas Bullock en retrait, juste c'est un perso renfermé, et limite il fait psychopathe avec son regard très fixe, il me donne l'impression d'être prêt à basculer... et la scène avec l'indien est pas mal de ce point de vue Wink

Sinon ouch aussi avec le révérend, sacré personnage aussi, j'adore, lui aussi, il a côté mais pour d'autres raisons

Je cerne un peu mieux Al qui n'exploite que les faibles il semblerait et négocie avec les autres! Sa gestion de l'épidémie est aussi très intéressante, on le voit dans des rapports avec des gens qui ne sont ni débiles, ni soulards et c'est là que j'ai commencé à capter que selon qui il a en face, il opte pour des stratégies différentes... Il a un don pour voir les faiblesses des autres et les exploiter, après il faut qu'elles soient assez importantes, d'où que face à Tolliver, Bullock, il fasse affaire et négocie! Mais bon, c'est une personne intelligente...

Tolliver & Co même graine, peut-être moins de subtilité d'esprit mais une apparence plus clean c'est sur, mais bon, le versant "brillant" de la même pièce que le Gem je pense...

Alma, pour l'instant peu de surprise, car bon Molly Parker, que j'adore ne pouvait juste pas être prise pour rester à regarder par la fenêtre!

Trixie, je ne cerne pas tout, idem avec Joanie dont je comprend pas bien la tristesse à ce moment de la série...

Et EB/shériff Bud (TB) mais quel opportuniste! et qu'il est greedy!! Impayable quand même!

J'aime beaucoup aussi la façon dont est mise en scène le jeu des regard, on a une ue et tout s'y passe ou quasi et chacun derrière sa fenêtre ou sa porte qui observe!

Jane passe mieux, une fois que je regarde juste le perso et non la représentation de légende que j'en avais Wink

et Cochran avec sa sagesse toute particulière et ses petites phrases qui font mouche est excellent

Belle scène au cimetière avec Jane et Charlie aussi et sinon c'est Sol que je trouve en retrait depuis le début comme perso!

et ça alors le Bullock a femme et enfant, c'est une surprise tant il a l'air dépassionné et froid, je ne l'aurai pas cru "involved", il a un petit côté "dexter" quand même ce Seth Bullock même un certain charme ne le laisse pas indifférent...^^

en conclusion, j'adore la série qui nous fait suivre au quotidien la création de la ville de Deadwood!

Ah oui et avec Kirsten Bell en orpheline effarouchée, sacré histoire, avec une conclusion imparable d Al qui demande à savoir combien Tolliver paie Wu pour "nourrir ses cochons"...

quand je disais que c'était la même monnaie, côté brillant et côté mat que ces deux là... Ou l'un plus hypocrite que l'autre (d'ailleurs le cas d'Andy avec son small pox était révélateur de l'hypocrisie de Tolliver, il camoufle pour se couvrir et rien à faire de l'épidémie...)
_________________
KroniK Marsiennes : Bad Bad Sunjin
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Hawkins
Master à la retraite

Hors ligne

Inscrit le: 02 Oct 2007
Messages: 2 123
Localisation: Dans une allée à côté de l'Hyperion
Bélier (21mar-19avr)

MessagePosté le: Dim 3 Mar 2013 - 19:23    Sujet du message: Deadwood Répondre en citant

sunjin a écrit:
Du coup , je suis allée comblée mes lacunes historiques en me disant que c'était pas possible de tuer des persos historiques! Et là WTFOMG quelle surprise j'ai eu, et -tu ne m'avais pas avertie Master!- mais la ville de Deadwood, Swearengen, Farnum, Syart, en plus des autres ont tous existés/existent, c'est une série historique (et donc mal classée ^^) !

1er post a écrit:
Deadwood met en scène à la fois des personnages ayant existé et d'autres non, je ne vais pas développer outre mesure sur le casting de la série qui s'est très largement étoffé au fil des saisons.
Wink
Mais je plaide coupable ceci dit, j'ai pas du tout insisté sur ce point. (je précise que certains n'ont pas existés c'est faux, mais de mémoire les scénaristes ont pas mal brodés sur certains personnages ou l'histoire de leurs vies étaient lacunaires, sorry )

J'étais dans la même situation à l'époque et l'effet de surprise à la mort de Wild Bill fut total, des séries que j'ai pu suivre ça m'avait fait le même effet que la mort de Doyle dans Angel. Prématuré, mais au final le choc total...

D'ailleurs Garrett Dillahunt est méconnaissable en Jack McCall (et surprise concernant l'acteur par la suite )^^

Concernant Sol Star je suis d'accord, une des intrigues le concernant est intéressante (ça concerne Trixie) mais au final pour la partie "politique" la série s'arrête quasi pile au moment ou il aurait pris de l'importance...

Charlie Utter à une super évolution au fil de la série mais j'en dis pas plus. Wink

Concernant Bullock, mes souvenirs sont éparses je peux me tromper. Mais la fin de saison 1 le met dans une situation ou il devient l'incarnation de l'autorité (enfin un semblant pour commencer, j'adore la série pour ça), après c'est un homme d'honneur (cf épouser la femme de son défunt frère et élever son fils) et je dirais que tout au long de la série, il s'entête à pas vouloir "se mouiller". Enfin c'est loin d'être aussi simple mais c'est surtout un grand frustré (dans sa relation avec Alma il est prisonnier de la promesse faite à son frère, dans le fait se retrouver obliger de prendre le poste de shérif alors qu'il pensait que tout ça était derrière lui...)

Et concernant le livre je ne savais pas, si ton avis est positif je vais l'ajouter à ma liste. Wink

PS : Modification de section done Wink
_________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Sunjin
Time Lord a la retraite

Hors ligne

Inscrit le: 02 Oct 2007
Messages: 10 529
Localisation: Mars
Cancer (21juin-23juil) 狗 Chien

MessagePosté le: Lun 4 Mar 2013 - 12:32    Sujet du message: Deadwood Répondre en citant



Deadwood de Pete Dexter a écrit:
Le cadre dans lequel se déroule ce roman, de même que les principaux évènement - l'incendie qui détruisit Deadwood, l'assassinat de Bill Hickock et de la poupée chinoise, les conditions météorologiques, la vie et les pérégrinations de Charley Utter - sont le reflet de la réalité.

A l'exception de Malcolm Nash, tous les personnages ont également existé et se trouvaient à Deadwood à l'époque où ont eu lieu ces évènements.


A voir ensuite les différences entre le roman -d'investigations historiques mais bizaremment paru en "policier"...- et la série Wink

Le roman se découpe en cinq parties :
- Bill, 1876
- La poupée chinoise, 1876
- Agnès,1876
- Jane, 1878
- Charley, l'isthme de Panama, 1912

Je n'ai pas encore commencé le roman car je suis en plein milieu de l'excellente trilogie 1Q84 de MURAKAMI Haruki, mais j'en ai très envie, et ça me permet aussi de terminer la série, mais je trouve que le tout donne très envie de le lire Mr. Green même si apparement il ya des différence (cf critique ici : (lu en diagonale pour l'instant lol) : http://legrenierdechoco.over-blog.com/article-deadwood-pete-dexter-85085609…

J'en suis au 2.04 sinon avec une belle et triste fin de saison 1 avec le décès du révérend (et ouf ) et avec lui l'ébauche d'un Al emplie d'un certain sens de la miséricorde, ou du moins la réalité d'un homme qui est touchée par les maladies invalidantes (belle histoire avec Jewel également!).

J'ai été un peu déstabilisé par la reprise en saison 2 et son absence d'indicateur temporel car clairement du temps a passé (la coupure lol) mais comme toute la saison 1 se déroule en "continue" ça m'a perturbée d'autant plus que Al a morflé et a pris un sacré coup de vieux

Beaux // d'ailleurs avec ce double - et magistral- épisode d'ouverture : le changement d'une époque, celle de Al diminué physiquement (et je pensais que c'était la prostrate son problème, mais non et avec l'opération à vif, ça a du être sympa à tourner lol!) et l'arrivée du télégraphe, qui empli Al de colère d'ailleurs, car oui tout est en train de changer...

Y compris avec le splans de Tolliver et l'arrivée de Wolcott, des commissaires de Yankton etc...

J'ai adoré aussi le face à face (dos à dos d’ailleurs) très austinien entre Mr et Mrs Bullock, le non-dit et l'allusion dans la phrase etc : magnifique scène, mais à décrypter, ça nous change de Trixie et des "blow fast" Laughing

et la mort de Bill est encore plus un choc que celle de Doyle tant le personnage me semblait central et était le plus charismatique de tous par ailleurs!! Et quelle mort à la con en plus! Excellent... en un sens très ironique!

Mister W est apparu et j'adore que la série ait osé ne pas se passer de G. Dillahunt, qui est magistral dans Sarah Connor Chronicles aussi je rappelle Mr. Green, par contre, le perso de Wolcott pour le moment fait peur ... ^^ genre psychopathe lol!

Bullock, j'adore juste quand Al disait qu'il faut une certain dose de malhonnêteté pour prendre le poste et que Bullock le veut pour régler son compte au père d'Alma s'il revient : pile dedans... Tant qu'il était complètement intègre (soit avant le début de sa relation adultérine avec Alma) ça lui coutait en voyant le bouffon de Con le faire, mais il restait en retrait mais du jour où il est "compromis" aux yeux de tous en plus (lol le centre ville et ses balcons et autres fenêtres ), il va "s'entendre" avec Al et prendre le poste...

Comme dit Al fort justement "il essaie de faire mieux, d'être plus vertueux que nous mais il est pareil finalement"... je suis bien d'accord, je ne sais pas si c'est juste de la frustration ou un homme qui essaie d'atteindre certains idéaux et de remplir ses "devoirs" (son mariage en est la preuve lol avec le petit qui sort "mon oncle est mon père maintenant" mais bon, il y met du "sien" ceci dit le Mr Bullock, ça m'a surprise )

et la bagarre entre les deux est un grand moment !

Sol prend enfin plus de place, même s'il est toujours en retrait, dommage, j'aurai aimé en savoir plus sur cet homme arrivé d'Autriche et comment il en arrive à être partenaire du très taciturne et assez lunatique Seth Bullock (je les ai pensé en couple secret au début mais non ) mais l'association des deux est surprenante, en fait Bullock associé avec quelqu'un d'autre tout court parait bizarre!

Cochran a pris sa place aussi et j'adore et Jane revient, en beauté avec des dialogues d'anthologie de la soularderie , quelle poésie sous la biture en fait ^^

JOanie et Chez Amis, à suivre... j'accroche pas plus que ça à ce perso et quant à Tolliver, c'est un Al, avec un background plus aisé peut-être, mais ce sont les mêmes méthodes, définitivement... en plus hypocrite, là où Al se targue d'avoir beaucoup de vice mais pas l'hypocrisie (enfin c'est très relatif hein!).

Voilà, je me régale donc Mr. Green et je ne peux que conseiller la série, et m'extasier une fois encore sur l'excellence de ses dialogues (par contre les stf du DVD sont un sandale, c'est non seulement très mal traduit mais en plus il ya des fautes d'orthographes : "Al conte ses sous" ! ça craint, surtout que le tout n'est pas donné, bref...)
_________________
KroniK Marsiennes : Bad Bad Sunjin
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Sunjin
Time Lord a la retraite

Hors ligne

Inscrit le: 02 Oct 2007
Messages: 10 529
Localisation: Mars
Cancer (21juin-23juil) 狗 Chien

MessagePosté le: Dim 14 Avr 2013 - 11:03    Sujet du message: Deadwood Répondre en citant

Do not misconduct yourself again in this camp

Seth Bullock




Bon série terminée et petit bijou!

Malgré la frustration de cette fin en "plein vol" tout de même et bien que le départ de Hearst soit tout un symbole et la fin (encore que) de quelque chose, cette fin juste avant le résultat des élections laisse sur sa faim même si l'histoire nous en apprend le dénouement : Sol Star sera maire et Bullock shériff! (je crois, à mois que ce soit là qu'il ait perdu son mandat Confused) !

Bref un vrai bijou que ces 3 saisons avec un Ian McShane exceptionnel et globalement un casting de très très haut niveau (Brian Cox, Stephen Tobolowski, Gerald Mc Raney pour citer les "pointures" de la Saison 3, et en caméo David Anders^^)

Mais Deadwood c'est aussi des seconds ou des petits rôles époustouflants comme Richardson , le cuisinier de EB Farnum, Farnum lui-même, Jewel et son humour mordant, Johnny-mais-qu'il-bête!!, Wu et ses dessins, Trixie l'impulsive, Ellsworth (j'ai adoré mais quel choc !!) et Dan Dority qui fera un parcours et quel parcours! Son combat contre le Capitaine Turner reste un morceau de bravoure télévisuelle!

Et par dessus tout : quel dialogue god ! Un régal (et un scandale que les stf du DVD qui non seulement sont mauvais en terme de traduction mais comportent des fautes d'orthographe "Al qui peut conter sur Al" , je ne m'en suis pas remise, je vais me fendre d'un mot à l'éditeur! C'est scandaleux!

Les S2 et S3 se caractérisent mais des montées en tension très stressante, on sent la tension s'accumuler et on devine que la violence, l'explosion est inévitable! En Saison 2, la tension se canalise sur Wolcott et n'aboutira pas là où je le craignais ! L'arrivée de Hearst créant la surprise mais n'étant au final qu'une accalmie pour mieux repartir...

Al se révèle lui aussi et finit par répondre à la question que je me posais en début de S2 : mais pourquoi !? Tout cet argent, ce pouvoir alors qu'au final il est seul, sans femme, enfant, famille... (il est marié dans le roman, comme Star et Utter d'ailleurs) : le camp ets sa famille, une famille dysfonctionnelle mais le camp est un peu son enfant et Jewel, Dan, Johnny et même Trixie (la scène avec le meurtre de Jen fait froid dans le dos et donne une belle explication/Trixie, même si leur relation s'ets nouée bien avant la maladie d'Al..)

Bullock j'ai adoré comme il s'emporte toujours vite, et sa démarche rigide sacré personnage qui dans la réalité deviendra ami avec Roosevelt! Dans le roman, c'est un sacré perso, et il ets très intéressé par l'argent, d'ailleurs il deviendra dans le futur/la série propréitaire du plus grand hôtel de Deadwood, lequel existe toujours.

Le roman est plus un plaisir parallèle à la série : plaisir d'y retrouver nos personnages (mais pas tous) et de les voir évoluer dans cet ville qui a pris vie sous nos yeux. Star y est aussi follement épris d'une prostituée, mais une chinoise... Utter a 37 ans et ressemble plus à Silas, mais de petite taille mais à bien la bonhommie du perso de la série... Al par contre existe dans la seule storyline du roman qui implique un personnage fictif donc rien à voir avec la série quoique... c'est une histoire de cocksucker... au sens littéral Laughing

Je n'ai pas accroché à la storyline Langrishe, ne voyant pas où elle menait, même si le perso était charismatique et générait son lot de tension, à se promener comme si de rien n'était entre Al et Hearst! Ni son jeu avec les nanas qu'il entretenait... L'histoire uatour du théâtre la mort de l’acteur, tout cela, à ce stade n'apporte rien..

Joanie et Jane (rien à voir avec l'histoire là puisque Jane clamait qu'elle était la femme secrète de Wild Bill mais bon, de beaux persos!

Mes grands moments de la S3 : la bagarre Dan /Cpt Turner où la seconde fois que j'ai failli vomir devant un écran (l'autre fois c'est avec Sin City et les chiens...), Trixie qui va trouver Hearst : 2norme là aussi comme toute la tension monte et a failli redescendre, dommage! et Ellsworth ! Là vraiment...! J'étais atterrée car le perso est attachant depuis le début! Et l'histoire avec Hoestletler et Steeve , juste horrible, mais surement quotidienne! Là aussi quelle ironie du sort...!

Et lol comme il parle avec son chien, et Al avec sa boite : énorme !!! De grands moments ça aussi, tout comme ses confessions en "blow fast" moment avec la remplaçante de Trixie (j'ai déjà oublié son nom )!

Hearst aussi : énorme mais glaçant, littéralement! Cet homme "à qui la terre parle" (euh... Confused) et qui a des qualités (mépris des conventions) à la hauteur de ses défauts (la vie n'est rien pour lui), le perso fait peur et son 1er entretien avec Alma le montre bien dans toute ses contradictions et monstruosités je dirais!

Et Bullock qui l'attrape par l'oreille j'adore " fucking lunatic" Bullock!!

Bref, je vais clore là et brider mon enthousiasme mais je ne peux que recommander la série qui est juste et vraiment quelle idée stupide de l'avoir arrêtée, c'est une des meilleures que j'ai jamais vu et je ne suis même pas fan de western ou d'ambiance historique à la base, c'est dire! Mais la série est habitée par ses persos qui prennent vie dans nos têtes et nous accompagnent ensuite! A voir en vostfr pour la beauté des dialogues (dans el grossier mais le langage châtié aussi, sans compter les tirades de EB Farnum!!), on passe d'un langage très victorien à celui de s bas fond en en un clin d'oeil, avec des reparties cinglantes d'Al, bref, un régal!

Au final une série subtile et grandiose sur le pouvoir et l'âme humaine



A noter : l’agence de détective (investigation et sécurité) Pinkerton existe toujours...

et en anecdote : Deadwood croisée à la reprise de Game of thrones, je me demande s'il n'y aurait pas une étude à faire sur la figure de "la prostituée" dans les séries HBO ...

_________________
KroniK Marsiennes : Bad Bad Sunjin
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Hawkins
Master à la retraite

Hors ligne

Inscrit le: 02 Oct 2007
Messages: 2 123
Localisation: Dans une allée à côté de l'Hyperion
Bélier (21mar-19avr)

MessagePosté le: Mer 8 Mai 2013 - 15:05    Sujet du message: Deadwood Répondre en citant

Hawkins l'art et la manière de répondre avec 10 ans de retard

Bon je suis très content que tu aies accroché à la série de bout en bout !

Citation:
(je crois, à mois que ce soit là qu'il ait perdu son mandat
De mémoire (lacunaire ) il est toujours Shérif dans la saison 3 (cf l'épisode ou il tire Hearst en prison) et le final lui fait perdre son poste. Wink

En parlant des personnages secondaires tu mets le doigt sur la capacité de la série à donner aux personnages secondaires une vraie consistance. Outre le casting "principal" ou McShane domine tous les autres, j'ai beaucoup aimé l'évolution de Johnny (du gars un peu simplet de la saison 1 au second lieutenant, et sacré dernier épisode ou il est très émouvant...), d'Ellsworth(du pilier de bar de la saison 1 à l'homme plutôt raffiné et plein de clairvoyance des saisons 2 et 3) qui demeure un de mes personnages préférés, le duo EB Farnum et Richardson apporte une touche d'humour à la série (EB est très horripilant par moment xD)...

Au final j'ai eu plus de mal à apprécier Sylas, le seul reproche que je peux faire à la saison 3 c'est la très faible présence de Doc' Cochran... (quelle tristesse de le voir se traîner dans la saison 3 Sad)

Je retiens comme grands moments de la série :
- Le suicide d'Hostetler avec son monologue assez déchirant, il tente de mettre tout carré mais devant la bêtise humaine il finit par renoncer
- Le meurtre d'Ellsworth, c'est le moment le plus tragique pour moi. Le personnage a eu une très bonne évolution et au final il m'a toujours semblé être le plus avisé (dans sa connaissance des filons, dans ses relations), donc le voir disparaître est un sacré choc et son sent que ça sonne comme la fin d'une ère et à partir de là les choses s'accélèrent (cf la scène ou Trixie se rend chez Hearst....)
- La scène ou Al perd son doigt est là encore d'une tension incroyable !


Je retiens plus les éléments de la saison 3 car plus frais dans mon esprit, mais la saison 1 (le révérend) et la saison 2 (la maladie d'Al) offre aussi leurs lots de passages cultes.

Pour Langrishe, effectivement ce n'est pas relié à l'intrigue générale mais personnellement le cadre, la qualité des dialogues (l'alchimie Al/Jack) et cet univers nouveau qui intègre Deadwood (preuve que la ville se développe) m'avait assez enthousiasmé^^

C'était super de te lire sur la série en tout cas et à la lumière de tes analyses je crois qu'au retour des coffrets je visionnerais de nouveau la série ! Wink
_________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 10:28    Sujet du message: Deadwood

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Doctor Who Index du Forum -> Le Tardis -> Autres univers et dimensions -> Historique Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com