Doctor Who Index du Forum
 
 
 
Doctor Who Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion


[7x05] The Angels Take Manhattan
Aller à la page: <  1, 2, 35, 6, 713, 14, 15  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Doctor Who Index du Forum -> Doctor Who -> Saison 7
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
GeoNimo
[Face of Boe]

Hors ligne

Inscrit le: 10 Juil 2012
Messages: 510
Localisation: Dans le Tardis à bidouiller 2 ou 3 fils

MessagePosté le: Lun 1 Oct 2012 - 19:36    Sujet du message: [7x05] The Angels Take Manhattan Répondre en citant

Salut les BOTIENS, je reviens de Cardiff et je viens de voir l'épisode..j'ai vu la dernière minute de fin en VO sur la BBC 3 a Cardiff mais j'ai préféré zappé car je voulais pas être spoiler ...
De retour sur Paris après un WE super le chateau de Cardiff, le Millenium Stadium, les Arcades et le musée du Pays de Galles et SURTOUT LE DW EXPERIENCE (HAAAAAAAAAAAAAAA que dire je suis retombée en enfance, voir mon DOCTEUR et piloté le Tardis)
Sinon très très bon épisode...on rit, on pleure...
La retouche du Docteur avant de voir River (LOVE), les bébés anges, la statue de la Liberté et bien sur la fin des Ponds déchirante...j'ai vraiment eu mal pour le Docteur qui finalement les perds 2 fois...
Je finirais donc par ces quelques mots.

EN MEMOIRE A LA POND FAMILY. LE DOCTEUR ET LES WHOVIANS NE VOUS OUBLIERONS JAMAIS !
P.S : même si ce ne sont pas les compagnons préférés de certains, un peu de respect tout de même !Car pour moi Eleven est le Docteur qui m'a fait accroché à la série ce qui n'était pas du tout le cas de Nine ou de Ten ce qui n’enlève pas le fait que je les respecte tout de même. De même Amy et Rory sont mes premiers compagnons et je les adore...Rose est pour moi "la pire compagne" comme diraient certains cela ne m'empêche pas de pensé qu'elle a fait un bout de chemin avec le Docteur et qu'elle fait donc partie de sa vie...comme TOUS LES COMPAGNONS
_________________


Le forum francophone dédié à Matt Smith
Ma chaîne Youtube : Like A Fairy Tale (Doctor Who)
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 1 Oct 2012 - 19:36    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
maided
[Face of Boe]

Hors ligne

Inscrit le: 10 Jan 2008
Messages: 612

MessagePosté le: Lun 1 Oct 2012 - 19:36    Sujet du message: [7x05] The Angels Take Manhattan Répondre en citant

Mornie a écrit:
Juste histoire de jeter mon grain de sel sur le feu (hey, on a tous droit à nos expressions tordues non ?) :
Je suis trop paresseux pour remonter dans les messages et je ne sais plus qui a écrit:
J'ai lu pas de reviews ou on regrette les incohérences du point fixe crée par Amy, mais il n'y a pas la moindre incohérence. Le Doctor ne peut revoir Amy car le livre de Melody en fait un point fixe.

Règle 1 = le Docteur ment.
Règle 1 bis = River ment aussi !


Surtout règle 0 = Moffat ment...

Bref ,

Perso j'ai beaucoup aimé cet épisode final des Ponds même si contrairement à l'épisode précédent on perd un peu de l'esprit "Classics".
Les Anges sont...les anges , le fait d'avoir mis la statue de la liberté en Ange était attendu depuis Blink par les fans donc bonne idée d'avoir fait plaisir aux fans (sisi relisez les posts de l'époque de Blink et vous verrez des "et si la statue de la liberté était un ange etc).

Concernant les Ponds, les points fixes, les trucs Timey wombley, toussa ben rien d'étonnant de la part de Moffat qui se fait bien plaisir a jouer avec ses propres mythologies et les tords (et à travers des fois (sorry pour le jeu de mots)) pour les plier à ses volontés.
Seul problème : comme beaucoup j'aurais aimé un épisode double mais bon, c'est mon côté maso qui doit parler.

Cependant, quelque part, je ne peux pas m'empêcher de penser qu'on à pas eu un épisode final de 45mn mais un épisode final de 5x45mn qui ont bouclé la période Amélia Pond en nous rappelant ce qu'elle est pour le Doctor (qui sait exactement ce qui va se passer à mon avis vu les différentes phrases et attitudes (rien que dans les mini épisodes avec le "futur is ...well, futur is welll" avec les images de la saison en insert)).Cela vient devancer l'histoire du point fixe, sachant que le Doctor revient dans leur passé commun (au contraire du passé de 1938 quand Amy et Rory y sont projetés, ce passé là est celui des Ponds pas du Doctor).

Bref ,bye les Ponds ce fût sympa et triste mais hello Clara (j'aime bien sa frimousse Mr. Green)
_________________


"Les cons ça ose tout, c'est même à ça qu'on les reconnait." - M. Audiard - Les Tontons Flingueurs -
Revenir en haut
amazing-destiny
[Ood]

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mar 2010
Messages: 7
Localisation: quelque pat au fin fond de mon imagination
Féminin Cancer (21juin-23juil) 猪 Cochon

MessagePosté le: Lun 1 Oct 2012 - 19:49    Sujet du message: [7x05] The Angels Take Manhattan Répondre en citant

J'ai pleuré, oh ça oui j'ai pleuré, je m'attendais à ce qu'ils partent mais pas à ce que ce soit aussi triste, j'adorais tellement ces deux personnages.
Mais c'est d'un triste puré. Désolée je me repete, mais sachez que j'ai quand même adoré cet épisode
J'ai quand même hate de voit Clara, car l'actrice m'a bluffé dans le 7x01.
_________________
aussi étroit que soit le chemin bien qu'on m'accuse et u'on me blame je suis le maitre de mon destin, je suis le capitaine de mon âme
Revenir en haut
MSN
JainaXF
[Headless Monk]

Hors ligne

Inscrit le: 27 Juil 2010
Messages: 433
Localisation: Val de Marne
Féminin

MessagePosté le: Lun 1 Oct 2012 - 20:02    Sujet du message: [7x05] The Angels Take Manhattan Répondre en citant

Mornie : j'aime beaucoup ton argumentation sur le livre "point fixe/ point mouvant", j'ai pensé exactement la même chose !

Le fait qu'il ne pourrait pas leur rendre visite parce que son comportement ne serait pas le même est tout à fait vrai du point de vue scénaristique, mais pas vraiment justifé "in-universe" ! Pourquoi ne pourrait-il pas leur rendre visite à leur époque, comme il l'a fait au début de la saison 7 ? Tyr a proposé quelques explications plausibles qui auraient pu marcher, je regrette que Moffat n'en propose aucune !

GeoNimo : ayant écrit une critique négative, je ne sais pas si ton message s'adressait en partie à moi... Je suis ravie qu'il y ait des fans qui aient adoré, hein, tant mieux pour eux ! Mais moi aussi j'étais fan d'Amy et Rory (et j'aimais beaucoup Eleven), et je trouve que ce départ n'est pas digne d'eux, il ,'a pas eu pour moi l'impact de celui de Rose ou de Donna...et je le regrette amèrement ! Sad
_________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Capt.Jack
[Face of Boe]

Hors ligne

Inscrit le: 17 Nov 2009
Messages: 927
Masculin Capricorne (22déc-19jan)

MessagePosté le: Lun 1 Oct 2012 - 20:47    Sujet du message: [7x05] The Angels Take Manhattan Répondre en citant

Les ponds et les livres ...

River fini par un livre/carnet finissant dans une bibliothèque comportant tout les livres existant et ayant exister de l'univers.
C'est drôle de penser que Mélody Mallone devait en être et donc habiter des résidu de vashna nerada.
Mais je m'égare ... Je voulais juste évoquer le fait que River, Rory et Amy partagent un sort commun via la littérature ... Et le conte.

River la femme qui connait le Dr du futur, "son Dr" et fini en sacrifice devant un presque inconnu pour être sauver via sa mémoire.
Amy petit fille qui a une faille dans le mur et est défendu par le Dr et l'attend ... Pour disparaitre dans le temps et être inaccessible à un seigneur du temps
Rory ... Gentil, immortel (A la fois via le nombre de ses morts et son existence sur le long terme en centurion). Avec la fin dans l'hôtel.

Alors ici on a un épisode inscrivant les fins à venir du contes. Hors les contes sont cruels pour apprendre que la vie est dure.
Ici elle commence par un homme engager pour aller dans un hôtel et finissant face à lui même vieillit.
Même si c'est river qui écrit, on peut penser qu'en allant prendre les souvenir d'Amy elle est rencontrer l'enquêteur.
Oui l'hôtel n'existe plus et amy dit avoir vécu heureuse avec Rory.
Mais les romans c'est pas la vie. Et le Dr ment ... Pourquoi pas ses compagnons ?
La pierre tombal me direz vous ? Il est simple pour amy de se faire enterrer là. Elle sait où elle se trouve après tout.
Et les dates ne correspondent pas. Oui je suis cruelle mais la vie est cruelle. Et les fins des compagnons du Dr tout autant.

Sur ses tout compagnons depuis l'ère TPB on a un seul personnage à bien s'en sortir Martha. Puis en seconde, Rose grâce à Ten2.
Mais le fait de finir sur une terre parallèle, de finir dans la base de donner de la bibliothèque, d'avoir tout un pend de son passé d'oublier pour survivre, un suicide pour corriger ce qui devait être, ou d'être envoyer dans le temps pour y mourir. C'est cruel.

A ceux qui se demande comment le Dr ne peut plus voir amy est rory plus loin dans le temps, j'ai une réponse qui va vous déplaire.
Amy et Rory sont chacun dans une chambre séparés de L'hôtel ... Hors l'hôtel n'existe plus.

Et le roman, et ma théorie sur la première victime ? First Rule : River Lies ^^
Il sont hors du temps et mort dans un points du temps déjà visité du Dr. La tombe ? Un artefact posé là par river.
Elle sait assez que le Dr déteste les "au revoir" pour aller à leurs enterrement.
Elle elle sait que le Dr s'en voudra s'il pense être là cause de la perte de river.

Alors la petite fille attendant le tardis ? River est la fille d'Amy. Melody fut la meilleure amie d'Amy. Wild Guest ...
Amy lui a parlé du Dr et de cette nuit ou elle attendait.
D'ailleurs pourquoi accuser le Dr de ne pas l'avoir vu depuis cette nuit, si elle l'a vue ... Surtout qu'il repasse la chercher pour la mettre au lit et lui racconter son histoire sur le tardis.
Amy est un conte inaccessible. Il y retourne mais ne peut la voir, mon avis, il reste à l'écart pour la voir s'endormir.

Alors moi qui n'aime pas moffat aime cette épisode. Oui même la statue de la liberté m'a fait flipper la première fois. Et je l'aurais pas eut la seconde j'aurais été déçu.
Oui les anges ont encore changé, plus de regard qui met un ange dans l'oeil si on le fixe. Plus de photo qui sont des anges sinon trop de mort via la statue de la liberté. Et pourtant ... L'ascenseur semble fonctionner seul. De là a dire que c'est l'ange de la photo dans la cabine qui le fait fonctionner.

Oui les petit qui ne peuvent déplacer rory que dans l'espace rie mais c'est flippant j'ai trouvé. Et le collectionneur comme celui celui de "Dalek" finit mal (Bien fait). J'aurais rigolé qu'il porte un nom de famille commun ^^

Par contre moi la première fin me suffisait pour dire bye au couple pond. Non je n'attendais pas qu'un tardis les sauve. Et certes la disparition de Rory fut subite est m'a fait sursauter. Mais celle d'amy ? Pas terrible ...

Au final le livre se referme sur le Dr allant voir la jeune amy comme dans un conte ... Se jouant du temps et de l'espace ... De la mort même. Mais je l'aurais bien vu commencer à traficoter sur screwdriver en discutant face à river.
Plus de Pond et des question. Quid de Brian Pond. Quid du lac sans canard ? Quid des dix années de plus d'Amy ?
Car, il me semble qu'en évoquant l'âge d'Amelia qui a pris dix ans, on été arriver à se dire que le présent était donc 2020 et quelque.
Hors là c'est 2012 ? Une suggestion.

Et Si le Dr vie les 4 épisodes dans le désordre (Je pense que c'est le cas) j'aurais pensé qu'il rencontre Brian lorsqu'il enlèvent les ponds pour aller dans le vaisseau spatial. Non parce que sinon pourquoi l'apprécier au point de proposer de voyager avec lui, puis demander qui il est. Et il le reconnait lorsqu'il le revoit pendant l'invasion.
Ou alors il fait semblant. Comme lorsqu'il ment à Brian sur le devenir des ponds.

Dernier point j'ai adorer les "Husband" de Amy à l'attention de Rory, et River à celle du Dr. Excellent.

And for once nobody dies ...

River est douée pour les histoires, mais le Dr sème les morts et je pense qu'elle va lui faire rencontrer la compagne qui réveillera le valeyard. Car pour moi sa prochaine compagne sera un leurre ... Après tout il faut que un piège et un héros corrompu pour qu'un conte soit complet ...
Revenir en haut
lele-35
[Ood]

Hors ligne

Inscrit le: 01 Sep 2012
Messages: 21
Féminin Gémeaux (21mai-20juin)

MessagePosté le: Lun 1 Oct 2012 - 20:57    Sujet du message: [7x05] The Angels Take Manhattan Répondre en citant

Purée. Purée. Nom d'une marmitte à la patate de banana. Nom d'un Tardis dans un Chaudron. ...



Amy et Rory sont partis. Voilà. On attendait tous leur fin. C'est fait. Je ne peux pas nié avoir pleuré en voyant le final, mais Donna m'a fait plus pleurer quand même u_u M'enfin là quand même quoi!! J'me demandais mais alors comment il va faire pour les faire partir?? Et là BOUM! Rory disparaît. Et on comprend. Et voir le Doc' crier on ressent de la compassion quoi Sad Déjà quand il avait lu le sommaire, il s'était bien énervé, il ne voulait PAS de ça et il en a engueulé River. Bon il s'est à moitié excusé en la soignant c'était mignon je trouve Smile Mais voilà quoi. J'avais beau pas non plus adorer Amy et Rory, je les aimais bien malgré tout et les voir partir bin ça me rend quand même un peu triste. J'my attendais pas à celle-là quoi.

Par contre, Moffat ma parole, il aime les chutes dans le vide et les cimetières lui! Sherlock SPLAPH! Il chute, on le revoit dans un cimetière. Doctor Who Rory et Amy chutent aussi d'un immeuble, on les revoit dans un cimetière x_x

Bon j'ai hâte de voir la prochaine compagne quand même mais bon faut se remettre un peu de Amy et Rory quoi...
_________________
- I don't want you to change... I want you to always be you. ( Arthur Pendragon)

- If it's time to go, remember what you're leaving. Remember.. the best. Friends have always been the best of me. ( The Doctor)
Revenir en haut
Sleven
[LINDA's Member]

Hors ligne

Inscrit le: 22 Mai 2011
Messages: 215
Localisation: Paris
Masculin

MessagePosté le: Lun 1 Oct 2012 - 21:55    Sujet du message: [7x05] The Angels Take Manhattan Répondre en citant

Mon petit avis, pas très ponctuel, mais bon.

Citation:
J'ai vécu cet adieu de manière intense, quasi-charnelle. Ce ne sont pas juste deux personnages qui nous quittent, c'est toute une atmosphère, une époque qui s'enfuit. Face à cet ultime épisode angélique, mon coeur n'est pas resté de pierre, et c'est avec une sensation douce amère que je tourne la dernière page de cette aventure. Malgré les critiques infondées qui annoncent que Steven Moffat ne sait pas gérer l'émotion, j'ai rigolé et pleuré devant "The Angels take Manhattan". J'ai aimé retrouver les jeux temporels propres au scénariste, ainsi que ses créations démoniaques, ses mille idées à la minute et le traitement de ses personnages. Comme toute séparation, celle-ci fait mal, mais le sourire revient vite lorsqu'on pense aux nombreuses heures partagées, mais aussi à celles, encore plus nombreuses, qui nous attendent. Parce que finalement, le voyage et le rêve ne s'arrêtent jamais.


Comme je m'y attendais, Doctor Who ne m'a pas déçu cette année. Quoi qu'on en dise, Steven Moffat maîtrise son show. Il a même réussi à imposer des standards de diffusion en totale contradiction avec ce qu'il a fait l'an dernier. Pour moi, cette première partie de saison s'impose comme une pièce maîtresse du petit monde télévisuel. Je sais qu'il y a des choses à critiquer (l'absence de double-épisode pour mieux détailler les lois qui régissent l'univers, la Statue de la Liberté, le rythme frénétique de "Dinosaurs on a Spaceship", etc...), mais jamais ceux-ci n'empiètent sur le plaisir ressenti à la vision de l'épisode (de la saison). Je les évince, inconsciemment sûrement, afin de ne garder que le positif et ce qui me fait voyager. Doctor Who, que ce soit avec Russell T. Davies ou Steven Moffat, est pour moi une série incontournable (je ne me prononce pas sur les Classics, je les découvre petit à petit), sans qui le paysage audiovisuel serait bien triste. Maintenant, à l'image du Docteur, il ne nous reste plus qu'à errer et vivre nos petites aventures quotidiennes, avant de reprendre le voyage dès Noël.

L'intégralité de mon texte ici: http://fragmented-remembrance.blogspot.fr/2012/09/doctor-who-saison-7.html
Revenir en haut
Sovead
[Bow-ties Club]

Hors ligne

Inscrit le: 04 Mai 2010
Messages: 180
Localisation: Rennes
Masculin

MessagePosté le: Mar 2 Oct 2012 - 02:36    Sujet du message: [7x05] The Angels Take Manhattan Répondre en citant

Salutations bon peu peuple.

Cet épisode m'a mis mal à l'aise.

On sait en gros à quoi s'attendre mais pour ça on doit passer par des anges dont on a déjà débattu de la crédibilité il y a deux saisons de cela et par un Rory dont les chaussures font un bruit étrange pendant sa quête des cafés précédant sa disparition. Je me fais peut-être une fausse idée du bruit d'une chaussure mais écoutez, j'ai pleuré de rire du début à la fin, bien longtemps encore après ça...

Alors oui Rory ne "mourrait" plus, c'était louche et oui on devait en finir avec les Ponds... qui terminent donc en conte de fée.

Ce goût amer, alors que je n'ai jamais regretté le départ de Blondie pour un monde parallèle, c'est de savoir que les copains sont là mais impossibles à atteindre... et on ne me fera pas croire que 50 ou 60 ans dans un hôtel ferme pour gargouilles soit une occupation réjouissante...

Niveau indice, j'archidusseche... je n'ai rien vu du tout....

Du rire où il ne faut (bruit de )pas, un happy end reading douteux et excepté le "qu'est-ce qu'on va bien pouvoir faire de ces Ponds ?" régulier dans la saison rien qui raccroche à cette année.

Tout comme je n'étais pas fan de l'ambiance Western je reviens assez vite du dépaysement de Manhattan... même si le côté policier a son charme c'est mal utilisé par l'intrigue. On m'aurait vendu "Crime inexpliqué -> à la fin c'est la faute d'un ange", tout l'épisode en noir et blanc, j'achetais sans sourciller... là on juxtapose, on remplit... mais ça manque de coutures dans ce patchwork.

La petite idée sur les bambins m'échappe aussi. Ils auraient au moins pu paraitre aussi effrayants que de vrais enfants.

Donc dans cet épisode une boucle est bouclée et moi je vais faire de même.
Revenir en haut
Galaxy-eyes
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 09 Sep 2012
Messages: 1 165
Localisation: Photon
Masculin Balance (23sep-22oct)

MessagePosté le: Mar 2 Oct 2012 - 22:33    Sujet du message: [7x05] The Angels Take Manhattan Répondre en citant

Pour en finir avec ces histoires de livres : Scorpius a dit
Citation:
Si le Doctor ne peut retourner à leur époque c'est parce que : "time can be rewritten" mais "note once you've read it" c'est comme pour le poignet de River, tout ce qui est dans le livre DOIT se produire, car ça c'est déjà produit. Il est là le point fixe. C'est un grand classique de la mécanique temporelle en SF.

Il n'y a rien à ajouter, c'est pas la plus parfaite des excuses mais elle pose pas de problème particulier, et c'est surtout nous (spectateurs je veux dire) qui cherchons la petite bête.

Citation:
Si le point fixe est ce qui est écrit dans le livre, comment se fait-il que le nom de Amy apparaisse sur la tombe de Rory après seulement qu'elle ait fait le choix de le rejoindre ?

Comme le dit le Docteur, Amy a crée un point fixe en décidant de le rejoindre, d'où le nom supplémentaire.

Citation:
Alors si le paradoxe a changé le passé, il a aussi changé le contenu du livre. Sauf si le livre relate le paradoxe lui-même, auquel cas, ce n'est plus un paradoxe, puisqu'il est prévu...

Citation:
on peut considérer que ce bouquin est susceptible, dès le départ, de contenir des passages faux, inventés, romancés...

Oui, c'est ce qu'on apelle un livre, qui raconte une histoire, vraie ou pas (lol).

Citation:
je trouve que ce départ n'est pas digne d'eux, il ,'a pas eu pour moi l'impact de celui de Rose ou de Donna...et je le regrette amèrement !

Pour moi c'est la meilleure scène de fin quand on regarde l'épisode, ou en tout cas ça change un peu, c'est triste mais ya un vrai rebondissement, puis le fait que ce soit l'Ange qui les sépare, j'adore.
Après sur le "long terme", on peut se dire que Amy se rapelle du Doc pas comme Donna, donc c'est moins triste.

Citation:
Ce goût amer, alors que je n'ai jamais regretté le départ de Blondie pour un monde parallèle, c'est de savoir que les copains sont là mais impossibles à atteindre... et on ne me fera pas croire que 50 ou 60 ans dans un hôtel ferme pour gargouilles soit une occupation réjouissante...

Je n'ai peut-être pas saisi la phrase, mais Rory & Amy passe pas leur vie post-docteur dans la ferme, hein.
Revenir en haut
MSN Skype
tounsy
[Ood]

Hors ligne

Inscrit le: 02 Sep 2012
Messages: 17
Localisation: Terre
Masculin

MessagePosté le: Mer 3 Oct 2012 - 09:31    Sujet du message: [7x05] The Angels Take Manhattan Répondre en citant

La ferme est détruite dû au Paradoxe. Là ils vivent dans New York comme tout citoyen ordinaire. Sinon ils auraient pas pu publier le livre dans le passé.
Revenir en haut
Rangil
[Ood]

Hors ligne

Inscrit le: 12 Fév 2012
Messages: 38

MessagePosté le: Mer 3 Oct 2012 - 18:00    Sujet du message: [7x05] The Angels Take Manhattan Répondre en citant

Je vais aller à contre-courant de l'opinion générale : cet épisode m'a assez déçu. J'adore les Anges Pleureurs, mais là, ils m'ont donné l'expression d'être surexploités, puisque cet épisode réutilise en gros les ficelles de Blink, en jouant sur des moments de tension dont on sait systématiquement qu'ils ne déboucheront sur rien. A part quand les bébés Anges touchent Rory, on devine très bien quand est-ce que, lors d'un moment de tension, un Ange va toucher quelqu'un ou pas, alors que Blink au contraire parvenait toujours à semer le doute. Bref, du point de vue de l'angoisse, c'est trop léger pour moi.

Mais le coeur de l'épisode, c'est évidemment l'émotion, et là encore, cet aspect assez bâclé. Là où j'ai encore une boule dans la gorge chaque fois que je revois Doomsday, cet épisode m'a complètement laissé de marbre quant au sort des Ponds. Je pense que ce n'est pas juste la faute du scénario mais aussi de la mise en scène, trop plate, trop calme pour un moment aussi émouvant. En soi, j'adore l'idée de la fausse mort, puis du moment d'accalmie, brusquement brisé par le toucher de l'Ange. Sauf que là, c'est trop plat : Rory s'attarde trop longtemps devant la tombe pour qu'on ne sente pas le coup venir, et quand l'Ange le touche, il n'y a rien, pas d'émotion. J'aurais du mal à l'expliquer, parce que les acteurs jouent très bien l'émotion justement, mais j'ai été incapable de la partager. Je ne me suis jamais senti désespéré à aucun moment... Sans doute parce que finalement, le destin des Ponds n'est pas si mal : ils sont ensemble à New-York et vont finir tranquillement leurs jours en couple. En soi, je ne vois pas que ça a de triste, si ce n'est que le Docteur ne pourra pas les rejoindre. Et même si c'est dommage que le Docteur ne puisse pas les voir, il a eu une demie-saison pour s'habituer à son absence et on sait très bien qu'il va trouver rapidement des remplaçants.

Mais parlons-en justement, du Docteur : pourquoi ne peut-il pas le rejoindre ? Parce que l'année en question est bloquée et que le TARDIS ne peut pas s'y poser ? Le Docteur n'a qu'à y aller l'année suivante. On ne va pas me faire croire que New-York est Time Locked pendant 50 ans, quand même... Et au pire, s'il tient vraiment à leur rendre visite, il peut demander à River de lui prêter son bracelet de temps en temps. Bref, à ce niveau-là, les solutions ne manquent pas.

Est-ce parce que c'est écrit dans un livre, et qui ce qui est écrit DOIT se produire, parce que ça en fait un point fixe ? Tout à fait, sauf que la saison 6 nous a suffisamment détaillé le fonctionnement des points fixes (de manière tout à fait intelligente, d'ailleurs) : il faut juste que l'apparence du point fixe soit respectée. En d'autres termes :

 
Citation:
Si le Doctor ne peut retourner à leur époque c'est parce que : "time can be rewritten" mais "note once you've read it" c'est comme pour le poignet de River, tout ce qui est dans le livre DOIT se produire, car ça c'est déjà produit. Il est là le point fixe. C'est un grand classique de la mécanique temporelle en SF.
Oui, mais non. Si le Docteur lit "Tu vas casser le poignet de River", ça n'implique pas nécessairement qu'il doive casser le poignet de River sous peine de créer un paradoxe temporel. Ce qui est obligatoire, c'est qu'au moment X, le Docteur lise "Tu vas casser le poignet de River". Après, il peut tout à fait la libérer autrement (le souci c'est juste que là, il ne trouve pas d'autre solution), du moment qu'Amy écrit ensuite dans le bouquin "Tu vas casser le poignet de River" et que le Docteur le lit dans le futur.

Par exemple, Rory doit mourir vieux dans l'appartement parce que tous les personnages l'ont vu mourir vieux dans l'appartement : à ce moment-là, le point fixe est créé et chercher à le contourner ne peut qu'amener un paradoxe. Mais ils n'ont pas vu Rory vieillir dans cet appartement : rien n'empêche que Rory vieillisse tranquillement avec Amy à Londres et qu'à la fin, le Docteur l'amène mourir de vieillesse dans cet appartement, en lui demandant de faire semblant d'être ému comme s'il voyait Amy pour la première fois depuis 50 ans.

Même si Amy écrit dans le livre "Jamais plus je ne vis le Docteur", ça n'implique en rien qu'elle ne puisse jamais le revoir. Simplement, si le Docteur passe la voir, il faudra tout de même qu'elle écrive "Jamais plus je ne vis le Docteur".

Non seulement c'est de la mécanique temporelle de base (et on a des oeuvres entières qui jouent là-dessus, par exemple avec des agents temporels qui, lorsqu'ils voient leur collègue mourir, ferment les yeux et se détournent pour fixer dans le marbre le moins de choses possibles, afin de pouvoir revenir dans le temps pour arranger les choses, intervertir les corps, etc.), mais en plus, la saison 6 nous a parfaitement montré que c'était aussi la règle qui prévalait dans DW. Moffat réussit donc l'exploit d'être incohérent avec un épisode qu'il a écrit quelques mois plus tôt, c'est tout de même fort, et décevant de la part d'un scénariste aussi génial.

En revanche, j'ai vu ici des comparaisons avec le point fixe de Waters of Mars : à mon sens, elles ne sont pas valides, parce que le point fixe dans Waters of Mars, c'était qu'Adélaïde puisse inspirer sa petite fille pour qu'elle aille dans l'espace. Tout le souci de cet épisode est de déterminer précisément ce qui constitue le point fixe, pour savoir ce qu'on peut toucher et ce qui ne doit pas changer. Dans The Angels Take Manhattan au contraire, les points fixes sont clairement définis (Rory doit mourir de vieillesse dans l'appartement) et en plus, une seconde règle intervient : un voyageur temporel ne peut en aucun cas modifier des éléments qui le concernent personnellement. Rose ne pouvait pas ramener son père à la vie, le Docteur ne pas sauver ses compagnons déjà condamnés.

Bref, un épisode agréable à voir, mais qui manque de la profondeur nécessaire pour être assez tragique. Tous les ingrédients sont pourtant là, mais pour moi, la soupe ne prend pas, à cause d'un rythme étrange et d'une fin tout compte fait assez joyeuse (franchement, y'avait moyen de faire beaucoup plus sadique que de coincer le couple ensemble à New-York : si Amy seule était là-bas et hors d'atteinte par exemple, ça aurait été autrement plus horrible !)
Revenir en haut
Galaxy-eyes
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 09 Sep 2012
Messages: 1 165
Localisation: Photon
Masculin Balance (23sep-22oct)

MessagePosté le: Mer 3 Oct 2012 - 20:02    Sujet du message: [7x05] The Angels Take Manhattan Répondre en citant

Citation:
par exemple avec des agents temporels qui, lorsqu'ils voient leur collègue mourir, ferment les yeux et se détournent pour fixer dans le marbre le moins de choses possibles, afin de pouvoir revenir dans le temps pour arranger les choses, intervertir les corps, etc.),

Dr Who ne respecte en rien cette règle, comme le dit souvent le Docteur une fois qu'il est posé il fait partie des évènements, il pourra jamais sauver genre la fille qui meurt dans A good man, même en "détournant le regard"...

Citation:
Ce qui est obligatoire, c'est qu'au moment X, le Docteur lise "Tu vas casser le poignet de River". Après, il peut tout à fait la libérer autrement

Si ça marchait comme ça, le Docteur ne dirait pas "Si tu le lis ça doit se passer" mais "Si tu le lit c'est que le livre doit être écrit".
Exemple, le doc lit le mesage d'Amy à la fin, et "Vu qu'il le lit, l'action doit se passer". Si elle avait juste à l'écrire, la phrase de l'épisode serait "Si tu le lis tu dois l'écrire", ce qui change tout. L'action de la phrase =/= l'écriture de la phrase, et on parle bien de l'action içi.
Et je vois pas où dans la saison 6 quelquechose contredit ça...

Sinon aucune fin n'a jamais été triste pour les compagnons... D'un autre côté ya toujours des côtés tragiques dans chaque. Dire "Amy et Rory sont ensemble c'est pas triste comme fin" tout en clamant que "Donna a oublié le doc", c'est un peu poussé le bouchon loin, on peut très bien inversé les rôles et dire :" Amy et Rory ne pourront plus jamais revoir leur famille et le Doc c'est triste, alors que Donna elle refait sa vie et a une famille et se souvient même pas d'avoir souffert".
Revenir en haut
MSN Skype
wenja
[Ood]

Hors ligne

Inscrit le: 05 Jan 2010
Messages: 8

MessagePosté le: Jeu 4 Oct 2012 - 05:13    Sujet du message: [7x05] The Angels Take Manhattan Répondre en citant

Juste pour dire que, pour des persos qui sont presents depuis le debut de l'air Moffat et depuis 2 saisons 1/2 ainsi que depuis le nouveau visage du doctor, Moffat aurai pu nous faire un double episode avec plus de details, plus d'intrigues, un devellopement plus poussé des persos secondaires.
Je trouve que c'est un episode trop rapide ecrit a la va vite qui aurait pu ce trouver n'importe ou dans la saison (pas de fil conducteur). Pour moi une fin raté comme un pouf de Rory
Revenir en haut
Allan
[Conquête du Cpt Jack]

Hors ligne

Inscrit le: 24 Oct 2009
Messages: 119
Localisation: Perdu dans ... Le Tardis (c'est si grand à l'intérieur)

MessagePosté le: Jeu 4 Oct 2012 - 09:07    Sujet du message: [7x05] The Angels Take Manhattan Répondre en citant

Je suis d'accord avec le faite que la fin me laisse sur ma faim..;
Ben oui, pourquoi le docteur ne peut il pas retourner voir les ponds? parce que c'est écrit dans le livre? Et alors? Règle n°1 : le docteur ment. Pourquoi Amy ne mentirait elle pas ?

Pour comment y retourner, c'est facile :
1. Le bracelet de River
2. Y aller un an plus tard
3. Les ponds quittent New York la même année, et font signe au docteur (Comme dans let's Kill Hitler)

Ensuite, le point fixe, pour moi, c'est la tombe. Mais, celle-ci peut être vide ! Le docteur aurait pu sauver les ponds, mais faire en sorte qu'il y ait une tombe avec leur nom dessus, à cet endroit là. Le point fixe est respecté, et les Ponds sont sauvés.

Bref, voilà ce qui cloche pour moi dans cet épisode : Fin pas crédible, donc, je n'étais pas triste, mais en colère contre Moffat... il n'a pas su amener une vraie fin. Pour moi, c'était plus émouvant quand il les quitte durant la saison 6 (The God Complex).
Revenir en haut
MSN
yeles
Time Agent
Time Agent

Hors ligne

Inscrit le: 15 Sep 2008
Messages: 4 108
Localisation: les yeux dans les étoiles
Féminin Gémeaux (21mai-20juin) 牛 Buffle

MessagePosté le: Ven 5 Oct 2012 - 11:59    Sujet du message: [7x05] The Angels Take Manhattan Répondre en citant

Je ne sais pas si tu as remarqué mais on n'a pas d'année sur la pierre tombale... et rien ne permet de supposer que l'ange les envoie en 1938. C'est a priori la statue de la liberté qui renvoie en 1938, c'est elle que le privé voit au début de l'épisode, elle qui avait renvoyé Rory dans l'hôtel de 1938. Là, on ne peut pas savoir quand sont Amy et Rory. La seule chose que l'on sait, c'est qu'ils sont au même moment/endroit. On sait qu'un ange envoie ses victimes à la même époque (cf Blink, Ten en fait la remarque). C'est la seule certitude que l'on peut avoir.

Alors aller un an plus tard... euh ben par rapport à quand ?

De plus Eleven dit qu'il ne peut plus aller à rebourd sur cette timeline si ma mémoire est bonne parce que trop perturbée, trop risqué.

A moins que je me gourre totalement.
_________________
thx sis' pour avoir tenu la caméra Smile
Revenir en haut
MSN
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 00:22    Sujet du message: [7x05] The Angels Take Manhattan

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Doctor Who Index du Forum -> Doctor Who -> Saison 7 Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 35, 6, 713, 14, 15  >
Page 6 sur 15

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com