Doctor Who Index du Forum
 
 
 
Doctor Who Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion


Magie Brute (Roman)

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Doctor Who Index du Forum -> Le Tardis -> Autres univers et dimensions -> Autres genres
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Capt.Jack
[Face of Boe]

Hors ligne

Inscrit le: 17 Nov 2009
Messages: 927
Masculin Capricorne (22déc-19jan)

MessagePosté le: Ven 12 Oct 2012 - 21:41    Sujet du message: Magie Brute (Roman) Répondre en citant

Auteur : Larry Correia
Titre de la série
Les chroniques du Grimnoir
Tomaison : 1
Titre de tome : Magie Brute
Editeur : L'atalante

Pitch :

Notre monde a pris une tournure différente alors que l'homme (du moins certain d'entre eux) a accès à la Magie. Par la suite, des événements ont changé. Il y a eu une grande guerre mais pas celle que l'on connaît. Il y a eu un mur de Berlin, mais là encore, différent. Et nous sommes dans les années 60 alors que le Japon se prépare à annihiler les Etats-Unis d'Amérique. Ou du moins c'est le projet du "président" qui sert l'empereur.
Mais l'empereur n'est qu'humain, là où le président est le seul "actif" à avoir plusieurs pouvoirs.

Nous suivrons deux personnages :

- Jack Sullivan, "lourd" (lui, préfère le terme de "pousseur de gravité"), sorti de prison pour aider le FBI à arrêter des "actifs" dangereux. Mais qui va se retrouver malgré lui dans un complot plus complexe.
- Sally Faye Viera, jeune femme aux pouvoirs de téléportation, aussi appelée voyageuse, d'abord adoptée par un Portugais qui sait - pour avoir les mêmes yeux gris - qu'elle a ce don. Puis à la mort de celui-ci, obligée de fuir et de chercher de l'aide pour accomplir la dernière demande de celui qu'elle appelait grand-père.

On va aussi rencontrer Maddy, garde de fer du président aussi doué que mortel et sadique. Et bien sûr, les Grimnoirs qui tentent de faire front contre le président et son Impérium.

C'est un livre très visuel qui malgré ses 466 pages se lit bien et qui comporte un addendum sur les divers termes accumulés par Jack Sullivan autour de la magie.
Le style est toujours en narrateur externe, sans trop en dire cependant. Il permet d'avoir des points de vue divers. Faye, Jack Sullivan, Maddy, Cornelius Gould Stuyvesant ... Le tout dans de grands chapitres coupés de petits sous-chapitres qui permettent une lecture rythmée.
J'ai lu une critique disant que la trame était plus simple qu'on le pense en début de lecture. Et c'est vrai que l'auteur, tel un auteur de polar, arrive à nous donner des pièces qui se combinent petit à petit, et surtout sur la fin, pour former un puzzle simple. Car oui c'est un aussi et surtout un polar.
On voit un vrai travail et un amour de son univers et de ses personnages.
J'ai aussi lu que Faye était utilisé comme Deux ex machina sur la fin, mais je trouve cela logique, bien amené et pas si facilement.

Un petit coté X-men traîne dans le bouquin puisque les "actifs" sont presque aussi détestés aux Etats-Unis que les mutants du comics. Voire plus, en fait.
Seuls deux types d'"actifs" ont la côte : les guérisseurs, ce qui est d'une logique sans appel... et les engrenages, sortes d'inventeurs géniaux (Einstein ou Tesla par exemple en sont).
Les autres doivent bien souvent cacher leurs dons pour avoir un travail, ne pas faire l'objet de rixes, et être détestés de leur entourage.
Au Japon si les "actifs" sont mieux vus et utilisés par le gouvernement, c'est loin d'être le paradis. Les "actifs" repérés sont mis dans des écoles d'embrigadement. Ceux tentant de résister passent par l'unité 731. Là, des tests sont faits sur eux, les plus faibles meurent, les plus forts qui survivent deviennent monstrueux, et seuls quelques rares chanceux finissent au service de l'impérium.

Les Russes, on n'en parle pas trop, mais ils ont vécu un échec face au Japon et une faille a marqué leur territoire lors de l'utilisation d'une arme nommée le Geo tel.
Et les Allemands ont perdu la Grande guerre même si le Kaiser avait des légions de morts-vivants sur la fin. Cette fois, c'est le rayon de paix (disons de mort pour être honnête) qui a permis de remporter la victoire. Les deux sont des inventions de Tesla et ayant lu les Atomic Robot, je ne peux être qu'emballé par le fait qu'on parle de nouveau de lui.



L'utilisation des pouvoirs très visuels rappelle celle des comics. Même s'il y a des variantes :
Un frigo qui contrôle la glace ne craint pas les engelures, alors qu'une torche qui contrôle le feu peu bruler comme n'importe quelle autre.
Enfin j'aime beaucoup l'univers magique, très différent d'Harry Potter. Différent aussi d'autres univers magiques assez forts comme Les Chroniques d'Alamander, Magic ou Skully Furbery. Même si pour les deux derniers les suites n'était pas à la hauteur du 1er.
En tout cas, j'ai hâte de retrouver les Grimmis comme l'appelle l'Impérium.

Y'a tellement de choses promises, qu'on ne peut que rêver de voir les pouvoirs évoqués dans l'addendum, et non présentes dans le roman.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 12 Oct 2012 - 21:41    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Doctor Who Index du Forum -> Le Tardis -> Autres univers et dimensions -> Autres genres Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com