Doctor Who Index du Forum
 
 
 
Doctor Who Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion


[Épisode] 54: Inferno
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Doctor Who Index du Forum -> Doctor Who -> Les anciennes saisons et films -> Docteur 3
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
lina
[Dark Lord of All]

Hors ligne

Inscrit le: 19 Fév 2012
Messages: 2 922
Féminin Bélier (21mar-19avr)

MessagePosté le: Mer 14 Nov 2012 - 00:35    Sujet du message: [Épisode] 54: Inferno Répondre en citant

Inferno




Synopsis
UNIT is providing security cover at an experimental drilling project designed to penetrate the Earth's crust and release a previously untapped source of energy. Soon however the drill head starts to leak an oily green liquid that transforms those who touch it into vicious primeval creatures with a craving for heat.
The Doctor is accidentally transported by the partially repaired TARDIS control console into a parallel universe where the drilling project is at a more advanced stage. Thwarted by his friends' ruthless alter egos, he works to save both universes.

Production
Scénariste: Don Houghton
Réalisateur: Douglas Camfield (Épisodes 1-2), Barry Letts (Épisodes 3-7) ***
Producteur: Barry Letts

Personnages
The Doctor - Jon Pertwee
Liz Shaw / Section Leader Liz Shaw — Caroline John
Brigadier Lethbridge-Stewart / Brigade Leader Lethbridge-Stewart — Nicholas Courtney
Sergeant Benton / Platoon Under Leader Benton — John Levene
Professor Stahlman / Director Stahlman - Olaf Pooley
Sir Keith Gold — Christopher Benjamin
Petra Williams / Dr Williams - Sheila Dunn
Greg Sutton / Greg Sutton (Inferno) - Derek Newark
Private Latimer - David Simeon
Private Wyatt - Derek Ware
Harry Slocum - Walter Randall
Bromley/loudspeaker voice (uncredited) - Ian Fairbairn
RSF Sentry - Roy Scammell
Patterson - Keith James
Primords - Dave Carter, Pat Gorman, Walter Henry, Philip Ryan, Peter Thompson

Audience
Episode 1 - 5.7 million
Episode 2 - 5.9 million
Episode 3 - 4.8 million
Episode 4 - 6.0 million
Episode 5 - 5.4 million
Episode 6 - 5.7 million
Episode 7 - 5.5 million

Diffusion
Du 9 mai 1970
Au 20 juin 1970



*** notre cher Camfield a eu une crise cardiaque et a été remplacé au pied levé par le producteur. Faut savoir que cet épisode a été un vrai enfer à tourner... il portait donc bien son nom...
_________________
Source


Dernière édition par lina le Mer 14 Nov 2012 - 00:59; édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Mer 14 Nov 2012 - 00:35    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Lennox
[Dark Lord of All]

Hors ligne

Inscrit le: 22 Avr 2011
Messages: 2 829
Localisation: CIA Tower
Masculin

MessagePosté le: Mer 14 Nov 2012 - 00:54    Sujet du message: [Épisode] 54: Inferno Répondre en citant

Certainement l'un des meilleurs épisodes de l'ère Three (et donc des classiques Mr. Green). Le premier épisode classique qui m'a convaincu de débourser de ma poche pour me procurer un beau DVD Smile Mais pourquoi ça ?

Pour le Brig sans moustache ?... oui mais pas que ^^
Pour le Brig avec un eyepatch ?... entre autre ^^
Pour le Brig avec une belle cicatrice ?... oui y'a de ça aussi ^^
Mais alors ce n'est que pour le Brig ?... Houla bien sûr que nan!!!!!!!!!!

Déjà je trouve que le scénario a super bien vieilli (contrairement à certains effets) puisqu'on retrouve ce genre d'épisodes à univers parallèle dans la majorité des séries SF. Il n'y a qu'à regarder la fin de la S1 de Stargate SG-1 où on a un épisode quasi-similaire.

Ensuite on évolue encore dans la relation entre le Docteur et le Brigadier (enfin le Brigad Leader ^^) qui au final ne diverge pas trop d'un univers à l'autre.

Morale de l'histoire d'Inferno : pour égaler le charisme de la moustache du Brig il faut au moins un eyepatch et une cicatrice de badass !!!

Bon sinon ce n'est qu'une review rapide en attendant la fin du marathon sur cet épisode Smile
_________________
Revenir en haut
lina
[Dark Lord of All]

Hors ligne

Inscrit le: 19 Fév 2012
Messages: 2 922
Féminin Bélier (21mar-19avr)

MessagePosté le: Mer 14 Nov 2012 - 00:58    Sujet du message: [Épisode] 54: Inferno Répondre en citant

Le Brigade Leader qui te balance un "Puisque vous existez pas dans notre monde, alors vous sentirez pas les balles qu'on vous tirera dessus"...

merci Brigade Leader. \o/

Definitely Badass, tu sens trop que Courtney s'est régalé à faire le bad guy pour une fois.

Ça c'est cool ^^
_________________
Source
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Ahaimebété
[Bad Bad Beans]

Hors ligne

Inscrit le: 15 Aoû 2011
Messages: 3 513
Localisation: Marseille
Féminin Bélier (21mar-19avr) 猴 Singe

MessagePosté le: Jeu 15 Nov 2012 - 11:41    Sujet du message: [Épisode] 54: Inferno Répondre en citant

Un épisode presque parfait.

On va commencer par le "presque" pour terminer par le "parfait".


Pourquoi "presque" ?

Seulement pour les hommes qui se transforment en monstres verts et poilus, dégageant une température très élevée. Non que ça ne soit pas amusant de voir Benton devenir l'un d'eux, à une vitesse supersonique, mais en fait, je n'ai pas très bien compris le propos de cette transformation, à part de rajouter une menace de plus à celle du forage qui va faire péter toute la Terre. Vous me direz, ça suffit bien comme propos et on n'a pas besoin d'autre justification, mais quand même ... Bref, c'est un tout petit "presque" et vous pouvez déjà l'oublier.


Pourquoi "parfait" ?

Pour tout le reste :

- l'univers parallèle avec les mêmes personnages, mais différents (Ah, le Brigadier avec son bandeau et sa cicatrice et PAS DE MOUSTACHE ! c'est quelque chose, surtout quand on le voit la première fois, ça fait un choc).

- Liz en brune sanglée dans un uniforme et au caractère pète sec.

- L'histoire d'amour entre Petra et Greg (oui, j'aime les histoires d'amour et alors ?)

- Les monstres verts et poilus, dégageant une température très élevée (oui, je sais, je l'ai mis dans le "presque" et je revendique mon incohérence) avec leur façon de grogner et de se déplacer.

- Pertwee, sujet au vertige, et qui tourne quand même, avec un grand courage, des scènes où il doit courir sur des passerelles élevées.

- Benton (mettez moi Benton dans un épisode et je suis prête à le trouver excellent).

- La fin, très drôle, avec le Doc qui croit avoir enfin réussi à réparer la console du TARDIS et se retrouve projeté dans la décharge d'ordures ménagères. Et surtout qu'il se trouve obligé de demander son aide au Brigadier qu'il vient d'insulter copieusement. Priceless !


Bon, j'ai sûrement oublié plein de choses très bien, mais je n'ai qu'un truc à rajouter :

IL FAUT VOIR CET ÉPISODE, D'URGENCE !

______________________________________________________________


_________________
Fanfictions sur le Maître

« La réalité est un endroit sympa à visiter, mais je n’aimerais pas y vivre. » David A. McIntee


Dernière édition par Ahaimebété le Ven 16 Nov 2012 - 10:03; édité 1 fois
Revenir en haut
lina
[Dark Lord of All]

Hors ligne

Inscrit le: 19 Fév 2012
Messages: 2 922
Féminin Bélier (21mar-19avr)

MessagePosté le: Jeu 15 Nov 2012 - 11:49    Sujet du message: [Épisode] 54: Inferno Répondre en citant

non je sais que je l'ai déjà posté mais ça me fait trop rire xD
et me faire réveiller par ça à matin, ça me va. Merci Ahaim. Alors voilà ce que le fandom fait de Benton loup-garouifié...


Il était une fois, un labrador nommé Fenton qui a fait le buzz en Angleterre:



Il était une autre fois, où les fans de Doctor Who sont pas très sains d'esprits... ah non ça c'est pas de la fiction c'est la réalité xD, j'adore ce fandom pour me sortir des affaires de même:




Voilà, le commentaire idiot de la journée est posté; J'ai fais mon quota xD
_________________
Source
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Matt181095
[Headless Monk]

Hors ligne

Inscrit le: 19 Mai 2012
Messages: 474
Localisation: Bretagne, 102 ap. J.-C.
Masculin Balance (23sep-22oct) 猪 Cochon

MessagePosté le: Dim 18 Nov 2012 - 00:25    Sujet du message: [Épisode] 54: Inferno Répondre en citant

Oh my Time Lord...

Qu'est-ce que je peux dire de cet épisode ?

Le scénario est très intéressant, tout particulièrement lorsque le Docteur est envoyé dans l'univers parallèle, où le sort du monde est déjà scellé. J'aime beaucoup la version parallèle de la Grande-Bretagne sous la république et, surtout, celle d'UNIT. Bon, okay, les RSF ont tous l'air bien pas-beaux-pas-gentils (surtout Benton et le Brigadier, déjà parce qu'ils sont géniaux comme personnages, mais aussi parce qu'ils meurent et que le Brigadier se fait littéralement dessus à la fin de l'épisode), mais ça rend l'histoire très sympathique - d'autant plus qu'ils se mettent en travers du chemin du Docteur, et que c'est leur faute à 50% si la Terre parallèle est détruite à la fin.

C'est aussi assez amusant de voir que les versions parallèles des personnages leur ressemblent tout en étant assez différents. Bien sûr, les cas les plus représentatifs sont Liz et le Brigadier : l'apparence change (d'ailleurs, je préfère la Liz brune que blonde, je tiens à vous le dire), leurs "défauts" semblent amplifiés... surtout chez le Brigadier, en fait. En voyant l'épisode, rien que l'eye-patch et la cicatrice m'ont choqué. Mais le pire reste à venir...

LA VERSION PARALLÈLE DU BRIGADIER LETHBRIDGE-STEWART N'A PAS DE MOUSTACHE ! WHAT THE... ?!?

Sutton et Keith, quant à eux, sont mes personnages préférés de cet épisode : très sympathiques, ils savent tout de suite que le projet Stahlman est dangereux pour tous, et qu'il devrait arrêter. Dommage que le Professeur/Directeur ne le voit pas de cet oeil-là. En plus de ne pas provoquer la fin du monde parallèle, il n'aurait pas été contaminé et, le plus important, il ne nous aurait pas CASSE LES BONBONS pendant la totalité de l'épisode ! Sérieusement, je crois qu'à part Dodo et Susan, aucun personnage de l'ancienne série ne m'avait agacé à ce point.

Third, lui, est parfait. Rien à dire dessus - si ce n'est que j'aimerais féliciter LE Pertwee pour avoir osé tourner des scènes en hauteur malgré le vertige.

J'aime bien la menace qui plane tout au long de l'épisode. Personnellement, jusque-là, jamais un épisode de DW ne m'avait autant stressé. J'étais tellement angoissé et sûr que tout allait finir de travers que j'en suis venu à penser que cet épisode allait être le dernier VRAI épisode de DW, que le Docteur allait mourir dans le monde parallèle et que le reste de la série ne serait qu'un spin-off. Aucun épisode ne m'aura fait cet effet avant : en regardant "Inferno", j'ai vraiment eu ce sentiment d'une menace permanente, que j'avais ressenti de manière très diffuse dans la nouvelle série (si j'exclus "Midnight", "Turn Left", "End of Time" et "The Pandorica Opens").

Les Primords (je crois que c'est leur nom, mais je ne sais pas si c'est canon ou pas) sont assez "sympas" comme ennemis. En revanche, j'aurais bien aimé qu'ils soient de vrais adversaires et qu'ils aient une histoire (comme dans "The Silurians" où on apprend l'origine des Siluriens, pourquoi ils ont décidé de vivre sous terre...). Là, on a juste l'impression qu'ils ont été rajoutés à la dernière minute pour combler les scènes où il n'y a pas assez de stress et d'action (e problème, c'est que j'étais déjà à bloc sans eux. Alors, quand ils sont apparus en masse, je ne vous raconte pas comment j'étais à ce moment-là !) et, au final, on ne sait pas vraiment ce qu'ils font là. C'est un peu dommage, parce que ça m'a laissé un arrière-goût d'inachevé. Mais bon, ils m'ont bien fait stressé pendant tout l'épisode (surtout avec les gros plans sur leurs têtes), alors je suis prêt à oublier ce que j'ai dit de négatif à leur sujet.

Mais le meilleur moment restera la fin, quoi ! Je veux dire... ce n'est pas possible d'être plus maladroit que le Docteur, même en essayant de le faire exprès ! Surtout qu'il revient pour demander de l'aide au Brigadier qu'il vient de démonter à grands coups (...). C'est quand même plus drôle que "Dinosaurs on a Spaceship".

Quelque chose qui me rend tout de même un peu triste : le départ de Liz Shaw. Sans être la meilleure compagne de tous les temps (IAN ! DONNA ! ), je l'aimais bien. Elle, au moins, était utile (n'est-ce pas, mesdemoiselles Foreman et Pond ?).

En résumé : cet épisode est juste... fantastique ! Un des meilleurs épisodes que j'ai jamais vu : je le classe d'ailleurs dans mon Top [insérer un nombre après le visionnage de TOUS les Classiques] aux côtés de "The Chase" et "Spearhead from Space". Tellement génial que ça en devient scandalisant et presque illégal ! Pourquoi les épisodes de la nouvelle série ne sont pas aussi bons ? Ça devrait être interdit de faire des épisodes de qualité inférieure à celle des épisodes que je viens de citer (même s'il y en a de très bons dans la nouvelle série) !

_________________
"On oublie souvent de le dire, mais ne pas mourir est important." Knarf (http://www.knarfworld.net/)

Revenir en haut
Ahaimebété
[Bad Bad Beans]

Hors ligne

Inscrit le: 15 Aoû 2011
Messages: 3 513
Localisation: Marseille
Féminin Bélier (21mar-19avr) 猴 Singe

MessagePosté le: Dim 18 Nov 2012 - 01:50    Sujet du message: [Épisode] 54: Inferno Répondre en citant

Mattounet, I love you !
_________________
Fanfictions sur le Maître

« La réalité est un endroit sympa à visiter, mais je n’aimerais pas y vivre. » David A. McIntee
Revenir en haut
lina
[Dark Lord of All]

Hors ligne

Inscrit le: 19 Fév 2012
Messages: 2 922
Féminin Bélier (21mar-19avr)

MessagePosté le: Dim 18 Nov 2012 - 02:07    Sujet du message: [Épisode] 54: Inferno Répondre en citant

"je sais pas quoi dire pour la review"  han Matt?


C'est vrai que le plot concernant les loups garous verts est un peu branlant mais bon. Smile


Il y a tellement à dire sur cet épisode Smile
_________________
Source
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Lennox
[Dark Lord of All]

Hors ligne

Inscrit le: 22 Avr 2011
Messages: 2 829
Localisation: CIA Tower
Masculin

MessagePosté le: Mar 20 Nov 2012 - 00:36    Sujet du message: [Épisode] 54: Inferno Répondre en citant

En effet ça aurait pu être un peu plus développé mais l'épisode est déjà assez long comme ça. Dans les commentaires audio ils disent "le 1er et le dernier épisode sont super. Le problème c'est les 5 au milieu." C'est vrai que 7 parties c'est un long, surtout à l'époque où tu suivais un épisode sur 2 mois.

Pour revenir sur les loups-garous moi je vois ça comme ça. Si ça avait été sur une autre planète que suite à un forrage les gens se transforme en Chewbacca verdatre on aurait pas demandé plus d'explication. Si on part du principe qu'on ne sait pas tout de notre planète ça passe à mon avis.
_________________
Revenir en haut
Makko
[Face of Boe]

Hors ligne

Inscrit le: 26 Juin 2010
Messages: 785
Localisation: Quelque part dans le Temps ;)
Masculin Sagittaire (22nov-21déc) 鷄 Coq

MessagePosté le: Dim 10 Fév 2013 - 12:58    Sujet du message: [Épisode] 54: Inferno Répondre en citant

"Non mais t'as vu la tronche de Chewbacca façon Creepypasta? O_o"

Ce fut ma réaction face a Inferno, dernier épisode de la saison 7 de Doctor Who.

L'histoire mêle monde parallèle et "truc dont on sait pas d’où ça vit et que tu le sauras jamais"... mais on a y revenir.
Dans le cadre de sa tentative de réparer le Tardis, le Docteur utilise l’énergie produite par une centrale utilisant la chaleur du magma par forage. Dans le même temps, des dysfonctionnements dans le forage et dans la centrale elle même commencent a se faire remarquer et une mystérieuse substance verte commence a apparaitre via le conduit de forage et contaminant toute personne la touchant, lesquelles deviennent des espèces de Chewbaccas a fourrure verte et productrice de chaleur...
Et comme si ça ne suffisait pas, le Docteur, suite a une surcharge du générateur, se retrouve transporté avec la console du Tardis dans un monde parallèle ou le Temps est en léger décalage et ou les conséquences du forage sont devenues incontrôlables...

Cet épisode pose un vrai dilemme: le monde parallèle où le Docteur s'est écrasé est condamné, mais il a besoin de l'aide de ses habitants pour repartir chez lui et empêcher cette catastrophe de se produire dans son monde. amis et ennemis se dévoilent très vite, même parmis les visages familiers.

cet épisode marque aussi les adieux de Liz, quittant la série par la petite porte (j'ai jamais aimé l'explication comme quoi elle se serait barré parce qu'elle voulait pas être un faire valoir pour le Docteur... elle était une quasi alter égo, une Donna avant l'heure) mais possède l'une des scènes finales les plus marrantes: le Docteur, snobant et dénigrant sans état d’âme le Brigadier, se casse avec la console du Tardis.... et revient, la tête basse, demandant timidement au même Brig de l'aide pour enlever son vaisseau de la décharge publique ou il s'est LAMENTABLEMENT écrasé... Epic Fail!!!! ^_^

Au final, je conseille vivement cet épisode, surtout pour les scènes alternant les deux mondes Smile
_________________
Allons Y!!! ^_^
Revenir en haut
PsyX
[Conquête du Cpt Jack]

Hors ligne

Inscrit le: 19 Fév 2009
Messages: 143
Localisation: Paris
Masculin Taureau (20avr-20mai) 羊 Chèvre

MessagePosté le: Mer 8 Mai 2013 - 02:13    Sujet du message: [Épisode] 54: Inferno Répondre en citant

J'ai l'impression que le dernière épisode à été racoursie. Il était pas prévu en 2 parties ? Parce qu'il ce passe à une vitesse, on dirai un épisode actuel !

Sinon je dois dire que j'ai adoré cette épisode (à en juger par l'heure à laquelle je suis en train d'écrire sur le forum... ). J'avais cru comprendre qu'il était génial : je ne suis pas déçu !

J'aurai quand même aimer 2/3 explications sur la substance-qui-rend-poilu mais tan pis x)
_________________
Revenir en haut
Mad_Dog
[Face of Boe]

Hors ligne

Inscrit le: 21 Nov 2012
Messages: 722
Localisation: Rennes
Masculin Taureau (20avr-20mai) 龍 Dragon

MessagePosté le: Mar 14 Mai 2013 - 15:29    Sujet du message: [Épisode] 54: Inferno Répondre en citant

Purée, j'ai mis du temps à faire la fiche wikipédia (ça se voit que je suis au chomage ?) car il y a des dizaines d'anecdotes sur cet épisode. La dernière en date : une anecdote sur le tournage avec Nicholas Courtney avec son bandeau sur l'oeil aurait inspiré une scène de "The Wedding of River Song."

http://fr.wikipedia.org/wiki/Inferno_(Doctor_Who)

Bon. Vous saviez que je joue aux jeux vidéos quand je regarde des épisodes de Doctor Who. Pas tout le temps, mais parfois devant des classiques interminables (Les Daleks, The Web Planet, etc...) ça m'aide. Ici, je me suis dit "tiens, un épisode où je vais jouer" : Le Docteur est encore dans un centre remplis de technicien tentant de contrer toutes les conneries organisées par un directeur en chef plus con que la moyenne des ours et aidé par un technicien un peu moins con et une secrétaire psychorigide. Bref, des éléments, vus vus et revus dans la série depuis 1967. J'étais vraiment près à m'ennuyer regardant le déferlement des techniciens irradiés et personne qui ne fait rien parce que "je me fous que mon projet soit envahit par des techniciens zombies radioactif, je continue coûte que coûte."

Et là, le Docteur plonge dans un monde parallèle et je n'ai plus quitté l'écran des yeux et laissé tombé ma manette.

Un monde parallèle dirigé par une tyrannie.
Un monde parallèle avec un Brigadier qui est un connard couard et pédant.
et surtout, plus incroyable que ça....
un monde parallèle où LIZ SHAW N'EST PAS CHIANTE !!!! Incroyable, alleluyah, c'est que du bon. (Non, mais je déconne pas, c'est même Caroline John qui dit qu'elle a préféré jouer ce personnage plutôt que son rôle habituel.)

Bref, on s'amuse de toutes les petites différences, de la façon dont le monde miroir dégénère, d'une histoire d'amour entre un technicien qui était limite balourd au début et de la secrétaire au regard glacial. Et ça marche. Purée, ça marche. Et lorsque le monde est détruit, on a limite mal pour eux. Et l'impression de fin du monde est vraiment bien rendu avec des petits riens (un bruit tonitruant au fond (truc que réutilisera Lars Von Trier, tiens...) des vagues de chaleur, quelques tremblements de terre.)

Bon, après, l'épisode n'est pas exempt de défaut :
- Pourquoi Bessie voyage t'elle avec le Docteur ?
- Pourquoi le Docteur tombe t-il dans le coma après son deuxième voyage (et pas après le premier ?)
- Et surtout : Putain, mais quel est l'explication du pourquoi du comment des Primords (absolument laid. Quel idée à la con, garder des technicien zombifiés aurait été autrement plus flippant.) On a bien une idée avec le slime vert mais on reste totalement sur notre fin.

Bon, c'était vraiment un très bon épisode, que j'ai faillit sauter parce que le nom me disait rien.

Après cet épisode, Liz Shaw se barre....


... BON DÉBARRAS !! (J'ai regardé l'épisode suivant, désolé de vous le dire, mais Jo est quand même 10 fois plus sympathique et infiniment moins chiante.)
_________________
Upgrading in progression :
Revenir en haut
Lennox
[Dark Lord of All]

Hors ligne

Inscrit le: 22 Avr 2011
Messages: 2 829
Localisation: CIA Tower
Masculin

MessagePosté le: Mar 14 Mai 2013 - 15:45    Sujet du message: [Épisode] 54: Inferno Répondre en citant

Nick Courtney aussi a beaucoup apprécié de jouer le rôle du Brigad Leader. Je pense que c'est toujours plus sympa de jouer le rôle d'un méchant de toute façon. L'ennui c'est que souvent ils finissent pas être vaincu ^^

Après je te trouve dur avec Liz Shaw, je la trouvais vraiment pas mal. L'ennui c'est qu'elle était un peu trop équivalente au Docteur niveau connaissances scientifiques (pas entièrement, ça reste un Time Lord quand même). Mais bon c'est vrai que je préfère Jo aussi je vais pas le cacher.

Le fait qu'on n'ait pas d'explication pour le slime ne gène pas vraiment perso par contre je me demande encore comment le Docteur a fait pour sortir la console en dehors du Tardis...

Et sinon le coup de la blague du eyepatch de l'équipe, il me semble que Courtney avait continuer ses répliques comme si de rien n'était ^^
_________________
Revenir en haut
lina
[Dark Lord of All]

Hors ligne

Inscrit le: 19 Fév 2012
Messages: 2 922
Féminin Bélier (21mar-19avr)

MessagePosté le: Mar 14 Mai 2013 - 15:58    Sujet du message: [Épisode] 54: Inferno Répondre en citant

Lennox a écrit:
Et sinon le coup de la blague du eyepatch de l'équipe, il me semble que Courtney avait continuer ses répliques comme si de rien n'était ^^


Oui alors que tout le monde était mort de rire. QUand il était rentré dans "le bureau" tout le monde avait l'eyepatch et lui a tiqué un quart de seconde puis a débitté ses lignes. xD
_________________
Source
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Mad_Dog
[Face of Boe]

Hors ligne

Inscrit le: 21 Nov 2012
Messages: 722
Localisation: Rennes
Masculin Taureau (20avr-20mai) 龍 Dragon

MessagePosté le: Mar 14 Mai 2013 - 20:22    Sujet du message: [Épisode] 54: Inferno Répondre en citant

Lennox a écrit:

Après je te trouve dur avec Liz Shaw, je la trouvais vraiment pas mal. L'ennui c'est qu'elle était un peu trop équivalente au Docteur niveau connaissances scientifiques (pas entièrement, ça reste un Time Lord quand même). Mais bon c'est vrai que je préfère Jo aussi je vais pas le cacher.


C'est vrai que j'en fais un peu trop, mais c'est rigolo. C'est pas quel est chiante, c'est qu'elle n'a rien a dire et que son personnage est trop lisse là où même les ados du style Dodo et Susan pouvaient parfois être touchante. Ici Liz est une nana pas trop conne qui fait son boulot, c'est pas mal, mais ça n'apporte aucune dynamique.
_________________
Upgrading in progression :
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 10:26    Sujet du message: [Épisode] 54: Inferno

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Doctor Who Index du Forum -> Doctor Who -> Les anciennes saisons et films -> Docteur 3 Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com