Doctor Who Index du Forum
 
 
 
Doctor Who Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion


[Audiosode] Scherzo (Robert Shearman)

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Doctor Who Index du Forum -> Doctor Who -> Les anciennes saisons et films -> Docteur 8
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Melyssa
BOT Saver
BOT Saver

Hors ligne

Inscrit le: 26 Sep 2009
Messages: 658
Féminin Scorpion (23oct-21nov) 牛 Buffle

MessagePosté le: Jeu 20 Déc 2012 - 08:45    Sujet du message: [Audiosode] Scherzo (Robert Shearman) Répondre en citant

~ Scherzo ~

Big Finish Audio Monthly Series n°52
Publié en 2003

Avec le 8e Docteur & Charley Pollard





~ Synopsis:

There were two friends, and together they travelled the cosmos. They thwarted tyrants and defeated monsters, they righted wrongs wherever they went. They explored the distant future and the distant past, new worlds and galaxies, places beyond imagining.

But every good story has to come to an end...

With no times or places left to explore, all the two friends have now are each other. But maybe that's one voyage too many. Maybe they'll discover things they'd rather have left undisturbed... hidden away in the suffocating, unfeeling, deafening brightness.

Once upon a time. Far, far away.





¤¤¤


~ Production:
Auteur: Robert Shearman / Directeur: Gary Russell


¤¤¤


~ Casting:
Paul McGann (The Doctor); India Fisher (Charley Pollard)


¤¤¤


~ Notes sur la continuité:

Cette histoire est la première à se dérouler intégralement dans l'univers divergent. C'est principalement ici que sont expliquées les bases de cet univers, ainsi l'écoute de Zagreus au préalable n'est pas rigoureusement indispensable, même si fortment conseillée.



_________________


Dernière édition par Melyssa le Mer 4 Sep 2013 - 06:54; édité 2 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur Skype
Publicité






MessagePosté le: Jeu 20 Déc 2012 - 08:45    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Melyssa
BOT Saver
BOT Saver

Hors ligne

Inscrit le: 26 Sep 2009
Messages: 658
Féminin Scorpion (23oct-21nov) 牛 Buffle

MessagePosté le: Jeu 20 Déc 2012 - 08:59    Sujet du message: [Audiosode] Scherzo (Robert Shearman) Répondre en citant

" -Doctor please! Something's wrong with the TARDIS. The door is jammed, I can't get in!
- The door isn't jammed. You can't open the door because there's nothing behind it anymore."





Marrant, j'aimais bien la pochette à la base. Jusqu'à ce que je sache ce qu'elle représente et maintenant, je l'aime drôlement moins.



Donc, définitivement, Robert Shearman. Parce que c'est quand même la 2e fois d'affilée qu'il me fait le coup de l'audio hors-norme qui t'envahit de la pointe du cheveu jusqu'au bout de l'orteil et qui refuse de te sortir de la tête.



Très particulier cet audio. Je comprend que certains puissent s'y ennuyer puisque jusqu'au dernier épisode dans les grandes lignes il ne se passe absolument rien. Que du blabla. Mais du blabla philosophicotimelord que j'ai trouvé fascinant (dont un discours sur la linéarité du temps qui passe qui résonne assez fort en moi, dû à des angoisses que j'ai depuis toute petite). Le tout dans un univers où n'existe que le son, ce qui permet une immersion totale formidable. Brillante façon d'utiliser le medium audio. J'espère que tout l'arc des univers divergents ne va pas rester coincé là-dedans parce qu'au bout de 5 aventures, ça doit devenir rasoir, mais pour une, ponctuellement, ça nous sort de l'ordinaire de façon plutôt innovante: l'entièreté de la chose repose sur sa dimension émotionnelle qui est étirée à l'extrême, et disloquée, et recollée dans le mauvais sens...



Et qui nous montre une autre facette du Docteur - du Docteur en général, pas juste de sa 8e incarnation.

J'adore le 8e Docteur, vraiment. Grâce à Big Finish, il est même venu détrôner le 2e Docteur dans mon classement-des-Docteurs-Classiques (classement extrêmement crétin mais que tous on ne peut s'empêcher de faire). Mais il est si humain parfois qu'on en oublierait presque... qu'il ne l'est pas. Et scherzo vient douloureusement nous rappeler qu'il est avant tout un alien, qu'on ne le comprendra jamais vraiment, et qu'aimer un Seigneur du Temps, c'est aussi se condamner à souffrir. (Et que, comme Eleven nous le confirme dans Amy's Choice, il a définitivement une définition très alien de l'accouchement Laughing ).


“I don’t want your love Charley, I have no use for it.”


Enfin ici c'est Charley qui prend un sacré voyage dans les dents, mais qui n'a d'autre choix que de continuer envers et contre tout à s'accrocher désespérément au Docteur qui, littéralement, est tout ce qui lui reste... par identification, on la comprend si bien, et vache, ça fait mal. Mais c'est bon, quand une histoire arrive à être assez forte pour faire mal.



Et accessoirement cet audio est aussi celui où on assiste au roulage de galoche Doctor/Companion le moins romantique de toute l'histoire du baiser pas romantique Mr. Green (par contre niveau échange de flux ils se posent là )





"- Doctor, what are you.. we hidding from?
- From what's behind the door.
- You said nothing was behind the door.
- Nothing... Exactly."

_________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur Skype
Lennox
[Dark Lord of All]

Hors ligne

Inscrit le: 22 Avr 2011
Messages: 2 829
Localisation: CIA Tower
Masculin

MessagePosté le: Mar 24 Sep 2013 - 11:28    Sujet du message: [Audiosode] Scherzo (Robert Shearman) Répondre en citant

Bon et bien le moins que l'on puisse c'est que l'on sent qu'on a changé d'Univers là.

N'étant pas un grand fan des épisodes "hors-normes" comme l'est Scherzo, je suis ultra partagé sur ce dernier. Déjà que j'étais quelques peu réticent à me lancer dans l'arc des univers divergents, qui me semblaient terriblement abstrait, là malheureusement ça ne va pas s'arranger.

Enfin heureusement que je suis un fan de la relation Eight/Charley, ça m'a permit d'apprécier l'histoire malgré le WTF ambiant. Et quel épisode! Je plains vraiment ceux qui ne sont pas fan du couple et qui ont vraiment du souffrir pendant 1h30. Pour ma part je me suis régalé. Le Docteur et Charley ont enfin le temps de parler de leur relation sans être interrompus par une quelconque menace (bon ok ils ne sont pas totalement hors de danger mais quand même). Charley nous répète donc qu'elle est amoureuse du Docteur à plusieurs reprises, ce qui va lui valoir des grosses mandales métaphoriques de la part du Docteur qui est, il faut l'avouer, un parfait fumier vis à vis d'elle. Pour une fois le Docteur se livre et ne dit pas à sa compagne juste ce qu'elle a envie d'entendre ou ce qui est le mieux pour l'épargner. Là il lui balance qu'il ne l'aime pas, qu'il s'en fout qu'elle l'aime, qu'il préférerait ne l'avoir jamais rencontré, qu'il lui en veut d'avoir rendu son sacrifice "inutile", etc... Dans un autre épisode on aurait pu penser que le Docteur dirait ces choses pour préserver sa compagne du genre : "Vas-t-en! C'est trop dangereux! De toute façon je t'ai jamais aimé! Fuis!" Et bien là, nan. Il vide juste son sac. Et la pauvre Charley en prend plein la tronche!

Mais bon tout cela n'est que pour rendre la fin plus émouvante puisqu'on nous offre la scène de sex la plus bizarre que j'ai connu (je ne peux vous le décrire, il faut vraiment l'écouter ^^). Et enfin le Docteur avoue à Charley qu'il l'aime (à nouveau).

Donc voilà pour ce qui est de ces deux-là. Le reste en revanche, la créature faite de sons, même si l'idée est intéressante, est bien trop abstraite pour moi (même si j'avoue que j'ai sursauté quelques fois lorsque cette dernière me criait dans les écouteurs). De même qu'à la fin de l'histoire on ne sait pas vraiment qui était derrière tout ça, à surveiller l'évolution. Peut-être dans le prochain épisode.

En revanche le comte avec le Roi qui veut que sa pensée soit l'unique pensée dans tout le Royaume était super poétique. Je retiens notamment ce passage.

[quote]
So he instructed all the animals in his kingdom that they must now obey his commands. Horses should bark, dogs should mew, fish should fly from tree to tree, exactly as he desired. And animals being animals, they agreed.[...] And the cats had to go because no one could tell a cat anything.[quote]

Quiconque ayant déjà essayé de donner un bain à son chat, ne pourra que confirmer cette dernière phrase.
_________________
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 10:44    Sujet du message: [Audiosode] Scherzo (Robert Shearman)

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Doctor Who Index du Forum -> Doctor Who -> Les anciennes saisons et films -> Docteur 8 Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com