Doctor Who Index du Forum
 
 
 
Doctor Who Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion


[Épisode] 134 Planet of Fire
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Doctor Who Index du Forum -> Doctor Who -> Les anciennes saisons et films -> Docteur 5
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Ahaimebété
[Bad Bad Beans]

Hors ligne

Inscrit le: 15 Aoû 2011
Messages: 3 513
Localisation: Marseille
Féminin Bélier (21mar-19avr) 猴 Singe

MessagePosté le: Ven 21 Déc 2012 - 16:12    Sujet du message: [Épisode] 134 Planet of Fire Répondre en citant

Planet of Fire



Synopsis


The Master re-establishes psychic control of his robot slave Kamelion. He wants to hijack the Doctor's TARDIS to reach the planet Sarn, where he seeks the healing power of Numismaton Gas to restore himself. Once on Sarn, Turlough comes face to face with his destiny.

Le Maître établit à nouveau un contrôle psychique sur son robot Kamelion. Il veut voler TARDIS du docteur pour atteindre la planète Sarn, où il recherche le pouvoir de guérison du gaz Numismaton. Une fois sur Sarn, Turlough se retrouve face à son destin.


[Traduction personnelle, donc si vous voyez des erreurs, c'est normal. Mr. Green Merci de les signaler]

Production

Scénariste : Peter Grimwade
Réalisateur : Fiona Cumming
Producteur : John Nathan-Turner

Personnages

Le Docteur

Peter Davison

Les Compagnons

Nicola Bryant - Peri Brown
Mark Strickson - Vislor Turlough
Gerald Flood - Kamelion

Autres

Anthony Ainley — The Master
Dallas Adams — Howard
Michael Bangerter — Curt
Peter Wyngarde — Timanov
Barbara Shelley — Sorasta
James Bate — Amyand
Jonathan Caplan — Roskal
Edward Highmore — Malkon
Max Arthur — Zuko
John Alkin — Lomand
Simon Sutton — Lookout

Audience

Part 1 - 7.4 millions
Part 2 - 6.1 millions
Part 3 - 7.4 millions
Part 4 - 7.0 millions

Diffusion

Du 23 février au 2 mars 1984


Source : wikipedia et tardiswikia
_________________
Fanfictions sur le Maître

« La réalité est un endroit sympa à visiter, mais je n’aimerais pas y vivre. » David A. McIntee
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 21 Déc 2012 - 16:12    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
SteamMoose
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 31 Mar 2013
Messages: 1 898
Masculin

MessagePosté le: Jeu 6 Juin 2013 - 20:41    Sujet du message: [Épisode] 134 Planet of Fire Répondre en citant

Encore un très bon épisode. Le Maître au sommet de sa forme (et toujours aussi boulet. Il essaye d'améliorer son arme; et elle se retourne contre lui...)
Turlough dont les origines sont enfin expliquées (je trouve que le personnage a bien évolué depuis son introduction), la planète est magnifique (ils ont tourné dans un vrai site volcanique, et tout de suite ça change par rapport aux carrières habituelles...)
Et cette fin. Après avoir tué les Siluriens au début de la saison et hésité à assassiner Davros dans l'épisode précédent, il laisse le Maître mourir. Dans d'atroces souffrances. Et j'ai trouvé Peter Davison très bon à ce moment-là, on lit le remord sur son visage mais il ne fait tout de même rien pour le sauver...



Sinon, on a aussi l'introduction de Peri et le départ de Turlough et de Kamelion (qui lui n'a jamais vraiment été là... )
_________________


There are worlds out there where the sky's burning...
Revenir en haut
Ithyl
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 22 Avr 2013
Messages: 1 586
Localisation: canada
Féminin Poissons (20fev-20mar) 龍 Dragon

MessagePosté le: Jeu 11 Juil 2013 - 18:38    Sujet du message: [Épisode] 134 Planet of Fire Répondre en citant

J'ai aimé connaître enfin l'histoire de Turlough que j'ai trouvé intéressante, mais j'ai été bouleversée de voir le Docteur laisser mourir le Maître! Sad
Revenir en haut
yeles
Time Agent
Time Agent

Hors ligne

Inscrit le: 15 Sep 2008
Messages: 4 108
Localisation: les yeux dans les étoiles
Féminin Gémeaux (21mai-20juin) 牛 Buffle

MessagePosté le: Ven 8 Nov 2013 - 13:04    Sujet du message: [Épisode] 134 Planet of Fire Répondre en citant

Et donc, c'est comme ça qu'on fait rentrer Peri dans le Tardis...

Enfin, on en apprend plus sur l'histoire de Turlough. En revanche, à partir du moment où on sait que ça concerne son passé et sa planète, on sent bien que ça va sonner la fin de son aventure avec le Docteur.
Le Docteur est quand même assez violent, enfin, il le devient de plus en plus Shocked

La façon dont le Maître se fait avoir (encore) est quand même brutale.

Bon, j'avoue, j'ai quand même rigolé quand j'ai réalisé où se trouvait le maître depuis le début de l'épisde Tiny Master ^^

Ah oui, niveau tiny... j'ai un peu bugué sur le tout mini short de Turlough sérieux, c'est quand même pas très glamour ça
_________________
thx sis' pour avoir tenu la caméra Smile
Revenir en haut
MSN
crimso
[Ood]

Hors ligne

Inscrit le: 24 Mai 2012
Messages: 26
Localisation: Euphor
Masculin Balance (23sep-22oct) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Ven 13 Déc 2013 - 18:01    Sujet du message: [Épisode] 134 Planet of Fire Répondre en citant

Un excellent épisode, mais vraiment du coté "serieux" de la série, très peu d"humour ici... Cela dit c'est sympa aussi de voir une histoire qui n'a pas besoin de "béquilles" humouristiques pour tenir debout. Recommandé si vous aimez Five et Ainley.
_________________
"And now, for something completely different..."
Revenir en haut
Ledru Rollin
[Face of Boe]

Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2013
Messages: 600
Masculin

MessagePosté le: Dim 5 Jan 2014 - 11:14    Sujet du message: [Épisode] 134 Planet of Fire Répondre en citant

Comme dans Earthshock nous avons une première partie se passant sur Terre (ici principalement pour introduite une nouvelle compagne, la très jolie Perry) avant d’enchainer ensuite sur la véritable aventure.
J’ai trouvé finalement ce passage sur Terre assez dispensable, et surtout mal expliquée. Je ne dirais pas que Peri est dispensable (elle a certains sacrés… avantages!) bien qu’au début elle m’a semblé être une peste à forcer la main à son tuteur pour faire son voyage (et c’était bien fait pour elle de se faire embarquer !). D’ailleurs j’aurai cru qu’elle ferait alors ce même genre de vacherie auprès du Docteur, et que ce serai une raison pour la détester, mais en fait non !
Donc le problème avec ce passage sur terre, c’est que nous n’avons pas trop d’idée de comment la pièce extra-terrestre est arrivée, et pourquoi le fait que le Docteur la récupère fait que le Master prend le contrôle de Kamelion. A moins que ce soit un hasard que le Master arrive à ce moment, mais un peu gros car il souhaite justement profiter de la technologie sur la planète…
Bref.. il y a un truc que j’ai pas du piger dans l’enchainement…

Sinon, bon, c’est un toujours intéressant lorsqu’on en apprend sur le background des personnages. Ici le Docteur dit à Turlough que s’il lui cache quelque chose que leur amitié serai terminée ! On se demande comment le Docteur en a fait son ami avec cette histoire de Black Guardian toutefois !
Enfin, Turlough termine en disant que le pire endroit où être condamner c’est l’école où il était. Mais combien ici certains donneraient pour avoir le Brigadier en prof de math, hein ?!

Timanov n’est bien sûr par sans rappeler le genre de leader religieux dans The Face Of Evil ou Meglos.

J’ai trouvé finalement le personnage de Kamelion moins kitsch et plus attachant que ce à quoi je me serai attendu. La bonne idée de le faire finalement jouer par un acteur maquillé ! La fin quand il demande au Docteur de le détruire en disant « Kamelion, not good » est vraiment touchante ! Car on sent que le personnage à conscience du bien et du mal et regrette ses défauts de sécurité. Il serait trop compliqué de corriger, et donc la destruction est la voie la plus sûre. Le Docteur ne peut être enthousiaste à détruire un esprit aussi sage.

Le Master était effectivement pas mal dans son rôle de miniaturisé, et légèrement looser. Peri aurai presque pu l’écraser ! Étant donné que le Docteur avait coincé le Tissu compressor du Master sur son Tardis à la fin de The King's Demons; je pensais que c’était la raison de son état (et The Five Doctors se situant ailleurs dans la timeline du Master), mais en fait la raison de l’état du Master est juste due à une mauvaise manipulation de sa part...
La fin tranche effectivement avec la morale habituelle de la série, mais au moins rappel les côtés sombres du Docteur (que l’on voit aussi assez souvent avec Tennant). On sent que le Docteur hésite, mais finalement se laisse séduire par l’occasion de mettre un terme au Master. Après tout, s’il l’avait aidé le Master lui aurai fait un sal coup et dit que c’était stupide de sa part de l’avoir sauvé. On sent effectivement que le Docteur laisse faire le destin avec une pensée amère. Enfin, le Master s’en sortira au final !
Revenir en haut
Ahaimebété
[Bad Bad Beans]

Hors ligne

Inscrit le: 15 Aoû 2011
Messages: 3 513
Localisation: Marseille
Féminin Bélier (21mar-19avr) 猴 Singe

MessagePosté le: Sam 29 Mar 2014 - 01:32    Sujet du message: [Épisode] 134 Planet of Fire Répondre en citant

L'épisode de tous les traumatismes.

Voir MON Docteur laisser mourir MON Maître sans faire un mouvement pour le sauver, alors que l'autre le supplie... c'est toujours aussi choquant. Le remord qu'on peut voir sur le visage du Docteur au cours de cette action ne la rend que plus dure à accepter. Surtout après, quand il a redémarré le TARDIS et que Peri lui demande s'il va bien. On sent que ça le touche encore.

On a compris depuis un moment que derrière sa gueule d'ange, Five cache un des Docteurs les plus durs et sombres de la série (on le voit quand même refuser de sauver Adric, tirer à bout portant sur un Dalek, décider d'aller assassiner Davros, même si finalement, il ne le fait pas, tirer également sur Omega et ordonner à Nyssa de tirer aussi, le Docteur "moi les armes, jamais", ce n'est pas pour lui). Pourtant, quand j'ai vu l'épisode pour la première fois, rien ne m'avait préparé à ça et j'en ai été tourneboulée au point d'écrire ma première longue fan-fiction pour changer cette fin que je pouvais supporter.

À part cet aspect crève coeur, je trouve l'épisode très réussi. En fait, je n'y voit pas de défauts. Bon nombre de personnages secondaires sont intéressants parmi les habitants de la planète.
L'histoire aussi, avec la résolution de l'énigme Turlough.
Bien entendu le mini Maître dans sa boîte me fait particulièrement kiffer, ainsi que sa fuite dans la console de son TARDIS (j'aime beaucoup son TARDIS aussi, noir et blanc, très classieux).
On a pitié du pauvre Kamelion aussi, qui résiste comme il peut à l'influence de son ancien propriétaire. Et ses changements d'apparence sont bien foutus : le passage de la forme robot, à la forme beau-père de Peri, puis à la forme Maître, etc. Sa mort même est dramatique on a pitié de lui, même s'il n'est "qu'un robot".

Bien entendu, les décors réel de l'île de Lanzarote donnent à tout l'épisode un aspect général moins kitch que ce qu'on a l'habitude de voir dans la série classique.
_________________
Fanfictions sur le Maître

« La réalité est un endroit sympa à visiter, mais je n’aimerais pas y vivre. » David A. McIntee
Revenir en haut
SteamMoose
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 31 Mar 2013
Messages: 1 898
Masculin

MessagePosté le: Sam 29 Mar 2014 - 12:20    Sujet du message: [Épisode] 134 Planet of Fire Répondre en citant

Tu a oublié le génocide Silurien dans les crimes de Five aussi ^^
_________________


There are worlds out there where the sky's burning...
Revenir en haut
Ithyl
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 22 Avr 2013
Messages: 1 586
Localisation: canada
Féminin Poissons (20fev-20mar) 龍 Dragon

MessagePosté le: Sam 29 Mar 2014 - 15:51    Sujet du message: [Épisode] 134 Planet of Fire Répondre en citant

C'est un bon épisode, mais qui nous prouve à quel point Five est dark et pas vraiment sympathique. Comment peut-il laissé brûler son ami d'enfance ? Je ne lui ai toujours pas pardonné d'ailleurs, pauvre Maître! Contrairement à Ahaimebété je ne vois pas de remord dans ses yeux.

À part ça, le mini Maître est juste trop mignon Laughing

Finalement c'est intéressant de connaître enfin l'histoire de Turlough.
Revenir en haut
Ahaimebété
[Bad Bad Beans]

Hors ligne

Inscrit le: 15 Aoû 2011
Messages: 3 513
Localisation: Marseille
Féminin Bélier (21mar-19avr) 猴 Singe

MessagePosté le: Lun 22 Sep 2014 - 19:58    Sujet du message: [Épisode] 134 Planet of Fire Répondre en citant

À la suite d'une nouvelle vision de cet épisode (image par image, je dirais presque vu que je l'ai sous titré, donc on le voit plus en détails), j'ai fait une autre critique, plus fouillée et surtout mettant plus en avant mon ressenti. La voici.


Planet of Fire

Pourquoi j’aime et je déteste cet épisode



Voilà l’exemple typique d’épisode que j’adore… et que je déteste en même temps. Je l’adore pour tout ce qu’il est, pour l’histoire bien menée, pour les personnages secondaires intéressants et attachants, pour les émotions qu’il me procure. Et je le déteste pour certains éléments tellement vrais, mais qui me mettent mal à l’aise et pour… une certaine scène qui me fait toujours du mal.


L’histoire :

C’est un exemple typique, à mon sens, de récit complexe, qui mêle le destin de plusieurs personnages, tout en restant tout à fait limpide, et dans lequel on ne se perd jamais.

On a le destin de Peri, jeune étudiante en botanique américaine, qui s’ennuie un peu en vacances avec sa mère et son beau-père, chacun ayant ses activités qui ne l’intéressent guère.
Celui de Kamelion, l’androïde récupéré par le Maître sur Xeriphas, et ensuite arraché à celui-ci par le Docteur à la fin de The King’s Demons.
Celui de Turlough, Humain ou peut-être juste humanoïde venant de la planète Trion, qui finit enfin de le fuir (son destin).
Celui des habitants de Sarn, différent leurs convictions (on y distingue plus précisément plusieurs personnages, les plus importants étant Amyand, Timanov, et Malkon).
Celui du Docteur bien entendu, qui va devoir faire un choix difficile.
Et enfin, celui du Maître.


Les personnages :

Perpugilliam « Peri » Brown montre, dans cet épisode, qu’elle aurait pu devenir un personnage un peu plus intéressant que le boulet geignard que les scénaristes en ont fait par la suite. Je ne sais pas si Nicola Bryant a été choisie pour sa « paire de nichons » comme beaucoup de fans le disent et le croient, mais il est certain qu’elle ne va bientôt être réduite qu’à ça. Or, dans cet épisode, elle montre une force mentale telle qu’elle réussi, du moins pour un temps, à combattre l’emprise du Maître sur l’esprit de Kamelion. Ce trait ne sera plus exploité par la suite. C’est fort dommage. Le personnage perd tout intérêt, se réduisant à des lolos et une voix geignarde qui demande à retourner dans le TARDIS ou se plaint que les couloirs/tunnels/autres se ressemblent tous.

Kamelion l’androïde, est apparu dans The King’s Demons. C’est le Maître qui l’a trouvé sur Xeriphas. Il est le produit de la technologie d’un des envahisseurs de cette planète. Ses particularités sont de pouvoir prendre l’apparence que son maître souhaite par simple manipulation mentale, mais aussi d’avoir sa propre personnalité. Ce n’est pas qu’un robot. C’est un robot intelligent. À la fin de cet épisode (The King’s Demons), le Docteur le « vole » au Maître pour l’empêcher de continuer sa petite comédie qui constituait à discréditer le roi Jean et à fomenter une révolte contre lui, et donc à ne pas signer la Grande Charte, premier fondement de la démocratie. Ici (dans Planet of Fire), Kamelion est tiraillé entre ses propres désirs (être l’ami du Docteur) et l’emprise que le Maître a toujours sur lui.

Turlough : ou plutôt Vislor Turlough. Quand on le voit apparaître dans Mawdryn Undead, on sait déjà qu’il n’est pas terrien et qu’il n’a qu’une envie : partir de cette planète qu’il déteste. Il y a ensuite toute la partie où il est sous la coupe du Gardien Noir, avec la fin de cet arc narratif dans Enlightenment. Il devient ensuite un compagnon « normal » du Docteur. Il a cependant des traits de caractères bien à lui, et qu’on ne voit guère parmi les compagnons du Docteur, en particulier sa couardise. Il ne s’en cache pas d’ailleurs. Sans en être fier, il la revendique. Or, voici que dans cet épisode, on apprend enfin pourquoi il s’est retrouvé exilé sur Terre. Il s’y montre aussi courageux à sa manière en faisant face à son propre peuple qui l’a condamné à cet exil. Heureusement, tout est bien qui finit bien pour lui. Il quitte le Docteur avec regret, mais il regagne enfin sa planète, libéré de toute condamnation. J’ai trouvé l’évolution du personnage très intéressante dans cet épisode. On était tellement habitué au Turlough lâche dans les précédents, que le voir prendre enfin ses responsabilités est très agréable.

Parmi les habitants de Sarn, on rencontre d’abord :

Amyand. Faisant partie d’un groupe de rebelles, il tente, accompagné d’un autre jeune homme, de démontrer que le dieu qui règne sur le peuple mourant de sa planète (ils ne sont plus qu’une toute petite communauté sur un monde qui va vers sa fin) n’est qu’un mythe, en grimpant les flancs du volcan où loge cette divinité. Tout le long de l’épisode, il va lutter pour imposer cette conviction, et aider le Docteur à sauver les restes de cette population indigène.

Timanov. C’est le chef de la communauté. Ou plutôt de la partie qui reste fidèle au Dieu Logar, Seigneur du Feu. C’est le type même du religieux, complètement enfoncé dans sa foi. Il ne jure que par les traditions, et essaye de plier tous les faits à ses convictions. Entouré des anciens, qui sont comme sa garde prétorienne et lui obéissent au doigt et à l’œil, il fait régner une dictature sur les pauvres habitants de cette planète devenue désertique.

Malkon. C’est l’Élu, parce qu’il porte sur le bras une marque l’apparentant à Logar. Très jeune homme, il a été élevé par Timanov qui espère faire de lui à la fois sa marionnette et son successeur. Mais le garçon a des doutes qu’il exprime souvent, provoquant la colère rentrée de son mentor. À la fin, il s’avère que Malkon est le frère de Turlough et qu’il a atterri sur Sarn dans le vaisseau spatial de son père, lequel s’est écrasé, au lieu de se poser. Malkon était le seul survivant et à été pris pour une manifestation de Logar.

Le Docteur : confronté à son ennemi de toujours, le Maître, le Docteur doit à la fois déjouer les plans de celui-ci, sauver les habitants de Sarn, étant donné que la planète est sur le point de disparaître dans un déluge de feu, mais aussi comprendre quel est le secret de Turlough, et protéger tant bien que mal sa passagère involontaire, Peri. À la fin, il assiste au triomphe, puis à la débâcle des plans du Maître, débâcle qui aboutit à sa mort. Il choisit de ne pas le sauver, sans doute dans l’espoir que cette menace pour l’univers et pour sa vie sera enfin définitivement écartée.

Le Maître : roi des plans diaboliques et tordus, comme d’habitude. Sauf que cette fois-ci, c’est juste sa peau qu’il tente de préserver. S’il peut acquérir plus de puissance au passage, il ne va pas s’en priver. Cela lui est offert par un élément rarissime dans l’univers : le gaz numismaton qu’on ne trouve que sur Sarn. Quitte à faire sauter la planète toute entière, un peu plus tôt que prévu (elle est condamnée de toute façon) en entraînant ses habitants dans cette destruction.


Ce que j’adore :

L’introduction de Peri. Elle est particulièrement bien caractérisée ici. On voit à la fois le côté gamine un peu trop gâtée, capricieuse, qui ne veut en faire qu’à sa tête et qui s’ennuie sur cette île où son beau-père travaille à sortir de l’eau des trésors archéologiques, tandis que sa mère court les curiosités du pays accompagnée d’une vieille américaine. Décidée à prendre la poudre d’escampette, elle n’hésite pas à se jeter à l’eau (littéralement) pour s’échapper, en volant au passage un des objets précieux, qu’elle espère revendre pour avoir l’argent nécessaire à un voyage au Maroc. Sa force mentale qu’on voit ici, ne sera pas réutilisée par la suite, hélas. Je dirais que c’est un personnage qui a subi le « syndrome de Susan », c’est à dire qu’elle n’a pas évoluée, ou plutôt dans le mauvais sens, la rendant insupportable.

Tous les décors. D’abord, les décors naturels de Lanzarote, avec le petit port du début, et la planète volcanique Sarn par la suite, le moins qu’on puisse dire c’est qu’ils « ont de la gueule ». Les décors intérieurs sont très bien pensés aussi. Rien que la maison de Timanov (probablement une vraie maison), et ensuite les décors des diverses salles et machineries souterraines. Mention spéciale pour celle qui se trouve au cœur même du volcan, là où se passe LA fameuse scène.


Sarn, à l'extérieur de la maison de Timanov


Sarn, l'intérieur de la maison de Timanov


Sarn, au somment de la montagne de feu, Amyand et Roskal


Sarn, une planète qui court à sa perte


Sarn, au coeur du volcan, les commandes pour stabiliser les éruptions


Sarn, l'intérieur du vaisseau Trion qui s'est écrasé

Les costumes sont sympa aussi, bien que certains shorts des habitants de Sarn ressemblent un peu trop à des couche culotte. Ils sont assez logiques dans leur conception pour une planète désertique où on devine qu’il doit faire chaud, reprenant l’esprit des vêtements des Arabes du désert. Ce qui l’est un peu moins là dedans, c’est justement les shorts que portent certains hommes. Pas très pratique dans un pays où il vaut mieux se protéger des rayons du soleil.

L’évolution de Turlough, j’en ai déjà parlé.

La réaction du Docteur à la fin quand il doit choisir entre sauver le Maître ou le laisser mourir de ses propres bêtises. Il choisit la première option, mais on sent que ce n’est pas de gaieté de cœur. On voit la douleur sur son visage pendant que ça arrive, et le regret ensuite une fois que c’est fait et qu’il se retrouve en sécurité dans le TARDIS, tandis que la planète explose.


Le mini Maître. Bien entendu, comment ne pourrais-je pas adorer ça ! Un Maître de poche, quelle idée splendide ! J’ai d’ailleurs utilisé ce personnage dans une de mes fan-fics les plus réussies, je pense. Une de celles qui, malgré le fait qu’elle soit ancienne, me plaît toujours autant (et pourtant je déteste souvent mes vieilles histoires, avec le recul du temps).


Le mini Maître grimpant avec difficulté sous la console pour se cacher


Le mini Maître menaçant Peri


"Sortez de là-dedans, et venez me dire ça ici !"


Le mini Maître découvert par Peri, Amyand, et le Docteur

Que Kamelion, toujours relié à l’esprit du Maître, même s’il a choisi de devenir le compagnon du Docteur, ait ressenti sa douleur lorsqu’il s’est accidentellement réduit en essayant de perfectionner son TCE. Et qu’il soit venu à son aide, bien que de façon involontaire.

Et puis des détails comme :

- Les « pièces de monnaie » que pose le Docteur sur la table pour payer sa boisson.
- Son gilet en « tapisserie ».
- À la fin de la première partie quand Kamelion, dirigé par la Maître, mais ayant pris l’aspect du beau-père de Peri, dit « le TARDIS est à moi », puis qu’il se transforme en Maître sous les yeux de Peri, en ricanant bien sûr.
- Le Maître dans sa boîte de commande miniature, souligné de lumière verte.

Le mini Maître dans son caisson de commandes, essayant de contrôler Kamelion
- La façon dont Ainley joue le Maître-Kamelion, avec des gestes plus raides, des expressions plus exagérées.
- Le TARDIS du Maître, super classe avec ses couleurs sombres.
- Peri qui enlève sa chaussure pour poursuivre le mini Maître dans l’intention probable de l’écraser dessous comme un cafard.
- Le mini Maître qui se glisse difficilement dans la console pour y entrer et en sortir (voir l'image dans la partie Mini Maître).


Ce que je déteste :

Le personnage de Timanov. Il est tellement vrai, hélas, cet extrémiste religieux ! Une des pires (dans le sens d’horrible) phrases jamais prononcées par un personnage dans Doctor Who. Il parle des Incroyants et il dit, parce que Malkon exprime des doutes quant au fait de brûler ceux-ci : « It can be a rewarding experience for those consumed in the flames. Unbelievers are such, such unhappy souls. » c'est-à-dire : « Être brûlés peut être une expérience enrichissante pour ceux à qui cela arrive. Les Incroyants sont... des âmes si malheureuses. » On sent l’intention bienveillante, c’est ce qui rend la chose d’autant plus atroce.

Pourquoi, lorsque Peri seule d’abord, le Docteur, Peri et Amyand ensuite, découvrent le mini Maître dans sa boîte, ne l’attrapent-ils pas tout simplement ? Hop, on le saisit par son col, on le met dans un bocal bien fermé (avec des trous pour respirer quand même), et c’est fini. Plus de menace contre l’univers. Le Tiny!Master va jouer les grenouilles météo jusqu’à la fin de sa vie. Au lieu de ça, ça blablate, lui donnant le temps de récupérer son emprise sur Kamelion. Bon, vous me direz : sinon l’histoire serait finie et on n’aurait pas la suite, mais quand même. Comme les méchants qui prennent le temps d’expliquer leurs plans au héros, ce qui permet à celui-ci de retourner la situation, je trouve ça incroyablement stupide. Par contre, quand il se réfugie sous la console, qu’il dit à Peri : « faites ce que je veux et je vous épargne », quand elle lui répond « m’épargner ? sortez de là-dedans et venez me le dire en face », j’ai bien kiffé.

Et enfin, bien entendu, LA fameuse scène dont j’ai déjà parlé et qui me traumatise toujours : le Maître, piégé dans le flux de gaz brûlant qui supplie le Docteur de le sauver, celui-ci n’en faisant rien, et mon pauvre personnage préféré mourant en hurlant de douleur. Aouch ! Mes tripes qui font des bonds à ce moment-là. Sniff ! Sans compter la dernière phrase du Maître, dont on ne saura jamais comment elle finit.

Revigoré par le gaz numismaton, le Maître reprend sa taille normale


Le gaz qui soigne est devenu un piège, le Maître supplie le Docteur de l'aider


Le Docteur ayant refusé de lui venir en aide, le Maître disparaît en hurlant de douleur (mon petit coeur se fend Crying or Very sad )


Et pour finir, un petit strip que j'avais fait sur cette scène :


_________________
Fanfictions sur le Maître

« La réalité est un endroit sympa à visiter, mais je n’aimerais pas y vivre. » David A. McIntee
Revenir en haut
Mad_Dog
[Face of Boe]

Hors ligne

Inscrit le: 21 Nov 2012
Messages: 722
Localisation: Rennes
Masculin Taureau (20avr-20mai) 龍 Dragon

MessagePosté le: Mer 18 Fév 2015 - 17:28    Sujet du message: [Épisode] 134 Planet of Fire Répondre en citant

Le truc wikipédiable de l'épisode :
Houlàà, il s'est passé tellement de trucs durant cet épisode (notamment les entrées/sorties de personnages) que ça va être difficile de ne choisir qu'une chose.

Allez si : on doit cet épisode à la grève de 1982. Celle-ci avait bloqué les studios de tournage et un épisode n'avait pas été tourné. Du coup, la réalisatrice Fiona Cumming était parti sur l'île de Lanzarote en attendant de pouvoir filmer "Unlightenment." En envoyant une carte postale au producteur John Nathan-Turner celui-ci se dit "hé, ça a l'air pas mal ce coin et si on y tournait un épisode ?"

Et ils ont pas eu tort, ça donne quand même un plus à l'épisode.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Planet_of_Fire

Pour le coup, j'ai mis du temps à finir cette fiche, car selon ma politique du "dès qu'un acteur, un membre de l'équipe un ennemi ou un compagnon part de la série, tu fais une fiche complète sur lui" ce qui m'a obligé à créer coup sur coup :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Mark_Strickson
https://fr.wikipedia.org/wiki/Vislor_Turlough
https://fr.wikipedia.org/wiki/Gerald_Flood
https://fr.wikipedia.org/wiki/Kamelion
https://fr.wikipedia.org/wiki/Fiona_Cumming
https://fr.wikipedia.org/wiki/Peter_Grimwade

Et à les faire les plus complets possible.

Mon avis :
Zut, j'ai lu dans le résumé qu'Ahaimbété à faite que Peri allait devenir un boulet. Pour son introduction, le personnage a vraiment du potentiel (sang froid, sens de l'analyse, volonté, etc... ) bon ok la tenue qu'elle porte est assez émoustillante... (me suis je dis... avant de me souvenir que Nicola Bryant a dû prendre 32 ans supplémentaires depuis...) Je ne sais pas quoi penser du départ de Turlough. J'aimais bien le personnage même s'il a souvent été sous-utilisé. Il détonnait un peu des compagnons masculins qu'on avait eu jusqu'ici en étant plus froid, plus distant avec un passé étrange. Est-ce qu'à force cela aurait été un peu énervant ? (A l'image d'un Owen Harper devenu totalement antipathique dans Torchwood...) Pour une fois on voit une évolution dans un compagnon du Docteur et son background est expliqué se terminant sur une fin satisfaisante.

Le Docteur est indéniablement plus violent, et coup sur coup, j'ai été choqué par la destruction de Kamelion (symboliquement, c'est le premier Docteur qui tue un de ses compagnons....) et par sa non-intervention dans la mort du Maître. On est loin du 10eme Docteur qui demande au Maître de ne pas mourir...

Après, le moment où le Maître est minuscule... difficile de ne pas s'exclaffer de rire. Ainley est quand même très "over the top" Et je n'aime pas du tout le traitement de Kamelion dans cet épisode, n'ayant aucun jugement et mourrant comme une pauvre petite chose cassée.

Autre chose, l'intrigue sur Sarn est un peu bâclée. Même si au départ, ça faisait plaisir de voir des gens accueillir de façon plutôt bienveillante le Docteur. Et puis arrive Timanov. Il n'y a pas trop d'explication sur la raison pour laquelle ils acceptent que le Maître soit un de leur prophète. (Parce qu'il a dit qu'il l'était ?)

Ledru Rollin a écrit:

J’ai trouvé finalement ce passage sur Terre assez dispensable, et surtout mal expliquée. Je ne dirais pas que Peri est dispensable (elle a certains sacrés… avantages!) bien qu’au début elle m’a semblé être une peste à forcer la main à son tuteur pour faire son voyage (et c’était bien fait pour elle de se faire embarquer !). D’ailleurs j’aurai cru qu’elle ferait alors ce même genre de vacherie auprès du Docteur, et que ce serai une raison pour la détester, mais en fait non !!


Bah, moi à l'inverse, j'y vois un beau-père abusif : cette jeune femme est à priori adulte, elle a payé des billets pour s'offrir un voyage et découvrir le monde, mais non, monsieur ne veux pas parce que ça n'est pas un endroit pour une fille.

Citation:
Donc le problème avec ce passage sur terre, c’est que nous n’avons pas trop d’idée de comment la pièce extra-terrestre est arrivée, et pourquoi le fait que le Docteur la récupère fait que le Master prend le contrôle de Kamelion. A moins que ce soit un hasard que le Master arrive à ce moment, mais un peu gros car il souhaite justement profiter de la technologie sur la planète…
Bref.. il y a un truc que j’ai pas du piger dans l’enchaînement…


Idem. Comment le sceau est-il arrivé là ? Ca n'est jamais expliqué nulle part.

Bon, malgré les erreurs j'ai passé un bon moment et c'est sans doute un de mes épisodes préféré de 5. Du reste, je vais aller mater les cavernes d'Androzani pour voir ENFIN si cet épisode est aussi bien qu'on ne le dit.
_________________
Upgrading in progression :
Revenir en haut
SteamMoose
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 31 Mar 2013
Messages: 1 898
Masculin

MessagePosté le: Mer 18 Fév 2015 - 18:01    Sujet du message: [Épisode] 134 Planet of Fire Répondre en citant

Je trouve Nicola Bryant plus jolie aujourd'hui, à vrai dire.


_________________


There are worlds out there where the sky's burning...
Revenir en haut
Mad_Dog
[Face of Boe]

Hors ligne

Inscrit le: 21 Nov 2012
Messages: 722
Localisation: Rennes
Masculin Taureau (20avr-20mai) 龍 Dragon

MessagePosté le: Mer 18 Fév 2015 - 19:58    Sujet du message: [Épisode] 134 Planet of Fire Répondre en citant

Heuuuu.... attends, elle est né en 1960 ça lui fait 54 ans c'est juste deux ans de moins que Peter Capaldi !

Alors soit elle a une crème antiride ultra efficace, soit cette photo est aussi retouchée que les photos de Madonna.

(Et puisqu'on parlait de maillot de bain... je doute qu'à 54 ans, si elle porte le même bikini qu'à ses 23 ans... ceci cela, la nature...)
_________________
Upgrading in progression :
Revenir en haut
Adan Flyber
[Bow-ties Club]

Hors ligne

Inscrit le: 05 Mar 2014
Messages: 195
Localisation: En train d'écrire sa fanfic...
Masculin

MessagePosté le: Mer 18 Fév 2015 - 20:03    Sujet du message: [Épisode] 134 Planet of Fire Répondre en citant

Surtout que maintenant, Nicola Bryant ressemble plutôt à cela:



Si je ne préfère pas me prononcer sur le critère "beauté", je trouve qu'elle garde une certaine élégance.
_________________

Revenir en haut
Mad_Dog
[Face of Boe]

Hors ligne

Inscrit le: 21 Nov 2012
Messages: 722
Localisation: Rennes
Masculin Taureau (20avr-20mai) 龍 Dragon

MessagePosté le: Jeu 19 Fév 2015 - 00:41    Sujet du message: [Épisode] 134 Planet of Fire Répondre en citant

Adan Flyber a écrit:
Surtout que maintenant, Nicola Bryant ressemble plutôt à cela:



Si je ne préfère pas me prononcer sur le critère "beauté", je trouve qu'elle garde une certaine élégance.


C'est pas faux.
_________________
Upgrading in progression :
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 07:25    Sujet du message: [Épisode] 134 Planet of Fire

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Doctor Who Index du Forum -> Doctor Who -> Les anciennes saisons et films -> Docteur 5 Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com