Doctor Who Index du Forum
 
 
 
Doctor Who Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion


[Audiobook] 9: 1963

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Doctor Who Index du Forum -> Doctor Who -> Les anciennes saisons et films -> Docteur 1
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
lina
[Dark Lord of All]

Hors ligne

Inscrit le: 19 Fév 2012
Messages: 2 922
Féminin Bélier (21mar-19avr)

MessagePosté le: Dim 13 Jan 2013 - 20:24    Sujet du message: [Audiobook] 9: 1963 Répondre en citant

1963




Synopsis
Le Docteur ramène Ian et Barbara sur Terre à leur époque.
Mais le temps a stoppé, et la ville est silencieuse.


Production
Auteur: Niall Boyce
Lu par: William Russell

Personnages
Le Docteur
Ian Chesterton
Barbara Wright
Vicki

Sortie CD
28 Février 2011

_________________
Source
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Dim 13 Jan 2013 - 20:24    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Lennox
[Dark Lord of All]

Hors ligne

Inscrit le: 22 Avr 2011
Messages: 2 829
Localisation: CIA Tower
Masculin

MessagePosté le: Jeu 17 Jan 2013 - 16:31    Sujet du message: [Audiobook] 9: 1963 Répondre en citant

On retrouve un peu quelque chose de similaire au premier short trip de One. Sauf qu'ici au lieu d’accélérer, le temps s'est figé. Comme quoi les histoires de voyages dans le temps ne sont pas toujours synonyme de timey wimey. Pas grand chose à dire sur l'épisode si n'est qu'encore une fois on fait carburer à fond notre imagination qui doit se représenter un Londres complétement statique!

A l'image de Edge of destruction c'est encore une fois un petit problème technique "mineur" qui cause cette mésaventure.

Bon par contre la fin file un petit coup de blues avec le Docteur qui dit qu'il ne peut pas encore ramené Ian et Barbara à leur époque et que la tante de Barbara devra encore attendre seul au café...
_________________
Revenir en haut
lina
[Dark Lord of All]

Hors ligne

Inscrit le: 19 Fév 2012
Messages: 2 922
Féminin Bélier (21mar-19avr)

MessagePosté le: Jeu 17 Jan 2013 - 17:26    Sujet du message: [Audiobook] 9: 1963 Répondre en citant

Oui. J'ai l'histoire racontée et ma critique. Juste je lutte avec cette horreur d'open office présentement. Je poste ça dès que jarrive a faire fonctionner mon clavier dessus (!), pour finir la critique.

Et que le prochain qui me dit que open office c'est pas si pire, je le découpe avec une feuille de papier, je lui jette du jus de citron sur les plaies, je le maudis sur 7 générations et pour finir je le brûle tout en chantant une toune de la bottine souriante.
_________________
Source
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Lennox
[Dark Lord of All]

Hors ligne

Inscrit le: 22 Avr 2011
Messages: 2 829
Localisation: CIA Tower
Masculin

MessagePosté le: Jeu 17 Jan 2013 - 17:41    Sujet du message: [Audiobook] 9: 1963 Répondre en citant

Open Office c'est pas si mal quand on sait s'en servir Mr. Green
_________________
Revenir en haut
lina
[Dark Lord of All]

Hors ligne

Inscrit le: 19 Fév 2012
Messages: 2 922
Féminin Bélier (21mar-19avr)

MessagePosté le: Jeu 17 Jan 2013 - 19:46    Sujet du message: [Audiobook] 9: 1963 Répondre en citant

C'est open office qui sait pas traduire les 0 et les 1 que je lui envoie en appuyant sur les touches du clavier. Pourquoi tout l'ordinateur est en qwerty et que cet idiot de open office, alors qu'il n'y a qu'un seul clavier d'installé (le qwerty!!!!) il me met en azerty. Tsé, je trouve ça moins grave que Ian et Barbara n'aient pas pu rentrer chez eux suite à cette histoire, comparé à mon problème xD
_________________
Source
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Ahaimebété
[Bad Bad Beans]

Hors ligne

Inscrit le: 15 Aoû 2011
Messages: 3 513
Localisation: Marseille
Féminin Bélier (21mar-19avr) 猴 Singe

MessagePosté le: Jeu 17 Jan 2013 - 19:52    Sujet du message: [Audiobook] 9: 1963 Répondre en citant

lina a écrit:
Et que le prochain qui me dit que open office c'est pas si pire, je le découpe avec une feuille de papier, je lui jette du jus de citron sur les plaies, je le maudis sur 7 générations et pour finir je le brûle tout en chantant une toune de la bottine souriante.


Quand tu fais ça à Lennox, lina, tu m'attends, hein, je veux le voir. Mr. Green
_________________
Fanfictions sur le Maître

« La réalité est un endroit sympa à visiter, mais je n’aimerais pas y vivre. » David A. McIntee
Revenir en haut
lina
[Dark Lord of All]

Hors ligne

Inscrit le: 19 Fév 2012
Messages: 2 922
Féminin Bélier (21mar-19avr)

MessagePosté le: Dim 3 Fév 2013 - 19:43    Sujet du message: [Audiobook] 9: 1963 Répondre en citant

Ahaim a écrit:
Quand tu fais ça à Lennox, lina, tu m'attends, hein, je veux le voir Mr. Green

On te sent à peine sanguinaire, c'est bien… encore un effort, et ta couverture pour te faire passer pour un agneau sera quasi parfaite xD


Continuité

Barbara et Ian sont les premiers compagnons du Docteur, en dehors de Susan. Ils sont de 1963, tous les deux professeurs à Coal Hill School quand en suivant Susan, ils rentrent dans le TARDIS. À partir de là, ils ont vite fait de comprendre que le Docteur ne contrôle pas le TARDIS et que les chances de retourner chez eux sont plutôt minces.


Vicki, et non pas Victoria comme dira One, est une jeune qui rejoint le Docteur après le départ de Susan. Ian, Barbara et le Docteur l'ont récupéré de la planète Dido, après que son père ait été tué après un crash par un membre de l'équipage de leur vaisseau.


Histoire
Il y a une agression dans un coin de rue. Barbara est là cachée et observe. L'agresseur a un couteau. La lame rétractable n'était pas complètement dépliée. C'est la lumière réfléchie sur la lame qui a attiré l'œil de Barbara. Il n'y a personne, aucun signe de vie sur Trafalgar Square.

Barbara se rapproche et regarde les deux hommes. Les deux étaient complètement immobiles. Elle finit par être en face des deux hommes, et cherche à empêcher le meurtre de l'autre. En touchant le gars, elle remarque c'est dur sous ses doigts, comme si les personnes étaient réellement pétrifiées. Pourtant même si c'était dur comme de la pierre, c'était pas froid au toucher.

Elle essaie de fermer le couteau, mais impossible. Elle abandonne. Et repart, se demandant qui peuvent bien être ces gars… un mari jaloux qui tue son rival, des gangsters? …


Barbara n'a pas bien dormi. La faute au TARDIS. Normalement, il berce un peu, mais c'était comme s'il y avait eu des turbulences. Vick vient réveiller Barbara avec le déjeuner (en barre grâce à la food machine xD). Œufs et Bacon. Ah! Et Sauce brune! Son mari Ian a dit tantôt que Barbara aimait ça. Et je comprends. Love the brown sauce!

Barbara a écrit:
So we are far from home as ever…


Après quoi, Vicki explique que Barbara ferait bien de se préparer et aller dans la control rool. Le Docteur veut leur montrer quelque chose à Ian et elle. Ça a l'air important vu comment le Docteur est tout excité.

Plus tard dans la control room, elle trouve le Docteur qui veut attendre que Chesterton les rejoigne pour faire une annonce. Quand le Monsieur daigne se montrer, Vicki actionne un bouton que le Docteur avait marqué au feutre. Le bouton qui active le scanner (Si seulement Jamie avait su…). Qui montre un batiment. Le National Gallery de Londres!

Le Docteur prend alors un ton cérémonieux pour dire à Ian et Barbara qu'ils sont bien à Londres… le 23 Novembre 1963!

---

Barbara se balade dans Londres. Un Londres pétrifié. Un couple dans une voiture, la femme enceinte, et aux vues de leurs regards, probablement en direction de l'hopital. Big Ben aussi arrêté… alors que la montre de Barbara continue de tourner.
Puis Ian appelle Barbara. Elle le trouve en train de marcher… sur l'eau.

---

Dans le TARDIS, le Docteur au début tout fier d'avoir ramenés Ian et Barbara à leur époque et chez eux, commence à paniquer quand il se rend compte que l'image sur le scanner ne bouge pas. D'abord accusant ce dernier d'avoir bogué, il l'éteint et le rallume plusieurs fois, rien y fait. La faute vient d'ailleurs. Puis il comprend, s'accroupie et commence à ouvrir les panneaux inférieurs de la console.

---

Barbara et Ian sont sur l'eau. Pensant qu'au début, elle a dû être gelée, ils voient que ça peut pas être ça parce qu'elle n'est pas froide, juste solide. Le temps est vraiment figé.

Barbara commence à spéculer comme quoi la Terre a été attaqué. Ian la contredit pas, après tout, pourquoi pas? Ça serait le bon moment. Kennedy vient juste d'être assassiné, une des plus grandes puissances de la planète est paralysée. Pourquoi ça serait des aliens? Ça peut être les russes (dixit Ian!!). Barbara rigole à cette insinuation.

Ian explique cependant, qu'ils ont déjà vu le monde être massacré une fois, et sans l'aide d'aliens (WW2)… à leur époque en tout cas (allusion à Invasion of Earth). Barbara se souvient de la guerre.

Puis revient dans le présent et se rappelle de son emploi du temps. C'est l'anniversaire à sa tante Cécilia. Ils décident d'aller la voir.

Cécilia attendait Barbara dans un pub, et par chance, quand le monde a été gelé, quelqu'un rentrait justement dans ce pub, et avait donc la porte ouverte. Ian et Barbara se faufilent.

Comme déjà dit, quelqu'un rentrait dans le bar, et Cécilia qui attendait Barbara, regardait donc en direction de la porte voir si c'était elle ou pas. Ce qui va beaucoup troubler Barbara, qui pendant un court instant a l'impression que Cécilia la regarde vraiment. Alors qu'il n'en est rien…

Barbara citant T.S Eliot a écrit:
This is the way the world ends. Not with a bang but a whimper.


Ian bogue. Barbara voit qu'il est trouble et quand elle demande ce qui se passe, elle regarde dans la même direction. Ils n'ont aucun reflet. Bref moment de stress, mais Vicki arrive pour leur dire de retourner au TARDIS, parce que le Docteur a trouvé le problème.

Le Docteur explique que c'est le TARDIS qui a fait ça et rassure Ian et Barbara en disant que Londres va bien, il ne lui est rien arrivé. Il y a eu un problème avec… les battements de cœur du TARDIS. Façon de parler. Quand le TARDIS se matérialise, il doit battre à l'unisson pour se synchroniser à l'espace-temps dans lequel il vient d'arriver. S'il bat trop doucement, le TARDIS disparait dans le passé, et s'il bat trop vite, il irait dans le futur.

Le souci ici, c'est que le TARDIS nous a fait une crise de tachycardie, et par sécurité, dans ces cas là, il se matérialise en un seul point fixe dans le temps. L'ironie du sort veut juste qu'ils soient arrivés à Londres le 23 Novembre 1963.

Le Docteur en évitant leurs regards, leur explique après, qu'il est impossible de refaire "démarrer" le temps, sans dématérialiser le TARDIS. Le Docteur leur propose de se balader encore quelques heures dans Londres, mais ils refusent. Le temps reprend sa course.
…un homme est retrouvé mort à Trafalgar Square…
…Un bébé est né et est appelé John Fitzgerald…
…Une femme de la quarantaine attend sa nièce qui est déjà en retard…

La mort de Kennedy marque la fin d'une ère de violence, et peut être le début d'une nouvelle ère… de liberté? Sûrement que certaines personnes auraient voulu arrêter le temps, pour que rien ne change et rester de même pour toujours…



Critique
Me faire une citation de Hollow Men ça donne un +4à la note finale. J'adore ce poème. Vous savez, le poème que cite Lazarus et le Docteur citent en chœur… et que j'avais hurlé d'une manière un peu effrayante la fin de la strophe avec eux (quoi que ça vous saviez probablement pas…)…

William Russell, je m'en lasse toujours pas. Et j'avoue avoir lâché un "ohhhhhhhhhhhhhhhhhhh" plutôt énorme quand le Docteur explique que même s'ils sont bien en 1963, ils ne pourront pas rester étant donné que le temps est en suspens.
Comme j'ai écouté cette histoire après la trilogie du Sixième Docteur avec Jamie (ici, ici, et ici… avec un bonus ici aussi), niveau "souffrez bien bande de chien" j'en avais déjà mon voyage. Du coup il m'en a fallu peu. J'ai eu de la peine pour Barbara et Ian là…

La seule chose que je peux reprocher, serait qu'on a vite compris que le temps est bloqué, donc après beaucoup de choses se répètent. Mais ça joue beaucoup sur l'émotionnel, notamment avec la tante de Barbara. Donc ça passe.

Excellente histoire, et excellente conclusion.

Et effectivement il y a un bon parallèle à faire avec The Edge of Destruction, sans la scène psychopathe de Susan qui veut tout le monde avec des ciseaux.

Note: 8/10
_________________
Source
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 08:49    Sujet du message: [Audiobook] 9: 1963

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Doctor Who Index du Forum -> Doctor Who -> Les anciennes saisons et films -> Docteur 1 Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com