Doctor Who Index du Forum
 
 
 
Doctor Who Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion


[7x12] The Crimson Horror
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Doctor Who Index du Forum -> Doctor Who -> Saison 7
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Facedebo
[Ood]

Hors ligne

Inscrit le: 15 Mar 2013
Messages: 39
Localisation: Inside the TARDIS
Féminin Balance (23sep-22oct)

MessagePosté le: Mar 7 Mai 2013 - 16:48    Sujet du message: [7x12] The Crimson Horror Répondre en citant

Bon épisode!
Je crois que je suis la seule qui ne se doutait pas du tout que le Docteur était le monstre que l'aveugle gardais.J'ai aussi eu peur pour Clara,je pensais qu'elle avais subi pareil mais qu'elle serait morte.Par contre l'histoire de la vielle qui veut exterminer tous le monde et recréer un peuple alors qu'elle est déjà humaine(je crois!) c'est moyen!Mais ce Docteur qui n'arrête jamais d'embrasser les femmes,mais c'est bien marrant!Mais en ce qui concerne Clara,même les alliés du Docteur ne savent pas qui elle est,j'aimerais bien le savoir d'ailleurs,mais ça arrivera!
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 7 Mai 2013 - 16:48    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
SteamMoose
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 31 Mar 2013
Messages: 1 898
Masculin

MessagePosté le: Mar 7 Mai 2013 - 17:01    Sujet du message: [7x12] The Crimson Horror Répondre en citant

Non, moi non plus j'avais pas deviné que le monstre était le Docteur.
_________________


There are worlds out there where the sky's burning...
Revenir en haut
JainaXF
[Headless Monk]

Hors ligne

Inscrit le: 27 Juil 2010
Messages: 433
Localisation: Val de Marne
Féminin

MessagePosté le: Mar 7 Mai 2013 - 17:35    Sujet du message: [7x12] The Crimson Horror Répondre en citant

Hum, j'ai quand même l'impression que depuis le reboot de la fin de la saison 5, les gens ne se souviennent plus vraiment des différentes invasions, sinon ils auraient été beaucoup plus méfiants vis-à-vis des cubes, non ?
_________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Ithyl
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 22 Avr 2013
Messages: 1 586
Localisation: canada
Féminin Poissons (20fev-20mar) 龍 Dragon

MessagePosté le: Mar 7 Mai 2013 - 19:09    Sujet du message: [7x12] The Crimson Horror Répondre en citant

Bien sûr qu'ils ne se souviennent pas c'était l'ère Davis!!! (blague). Comme vous Facedebo et SteamMoose, moi non plus je ne m'attendais pas à ce que le monstre soit le Docteur, pour ce qui est des embrassades que tu mentionnes Facedebo, il n'a pas embrasser toutes les femmes il a oublié Vastra, pauvre Vastra!
Revenir en haut
tinousewen
[Centurion solitaire]

Hors ligne

Inscrit le: 06 Mar 2012
Messages: 64
Localisation: Haut-Rhin
Masculin Taureau (20avr-20mai) 牛 Buffle

MessagePosté le: Mar 7 Mai 2013 - 22:38    Sujet du message: [7x12] The Crimson Horror Répondre en citant

Pour être précis, l'Humanité a oublié toutes les invasions extraterrestres, et pas uniquement depuis le Big Bang 2.0 ... Le Docteur résonne Amy de se rappeler des Daleks lorsqu'elle est confrontée à eux la première fois... Après vous pourrez me dire "Oui, mais y avait cette histoire de failles" etc... C'est pourtant sans compter Donna qui, dans The Runaway Bride, semblait également avoir oublié les daleks et les cybermen/fantômes... Plus curoeux encore, elle disait ne pas s'en souvenir, car lorsque ces derniers ont envahi le monde entier, elle était en Espagne... On ne sait d'ailleurs toujours pas pourquoi l'Humanité a oublié (quoique, maintenant on peut se douter de "qui" a bien pu)faire oublier ces moments, et par quels moyens... Mais cela reste trop distant de Donna pour paraître logique.
Enfin bref, ce n'est pas nouveau que les Hommes oublient les aliens, peut être que le Silence désire faire disparaître ces souvenirs, mais rien de sûr...
Revenir en haut
Galaxy-eyes
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 09 Sep 2012
Messages: 1 165
Localisation: Photon
Masculin Balance (23sep-22oct)

MessagePosté le: Mar 7 Mai 2013 - 22:46    Sujet du message: [7x12] The Crimson Horror Répondre en citant

Pour Donna, c'est la seule excuse que le scénariste (=RTD) a trouvé pour faire une compagne qui peut être impressionnée, ce qui était difficile avec tout ce qui s'était déjà passé, donc il a fait un petit gag en remettant tout sur le hasard (elle faisait de la plongée en Espagne Laughing )
Depuis Amy, Moffat a trouvé "l'excuse" pour conserver la surprise des compagnons (à la vue des Daleks par ex) avec les failles.
Revenir en haut
MSN Skype
Ithyl
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 22 Avr 2013
Messages: 1 586
Localisation: canada
Féminin Poissons (20fev-20mar) 龍 Dragon

MessagePosté le: Mer 8 Mai 2013 - 00:09    Sujet du message: [7x12] The Crimson Horror Répondre en citant

Dans the end of time le narrateur dit un truc du genre les humains ont oublié parce qu'ils doivent oublier alors qu'il n'y a que Wilfred le grand-père de Donna qui se rappelle les invasions extra-terrestres le jour de Noël. J'avoue qu'ils sont vraiment obligé de trouver des excuses comme Donna et sa plongée en Espagne. D'ailleurs Torchwood a le même problème avec 456 et s'il y a un torchwood 5 ils devront expliquer pourquoi personne ne se rappelle du jour du miracle.
Revenir en haut
Capt.Jack
[Face of Boe]

Hors ligne

Inscrit le: 17 Nov 2009
Messages: 927
Masculin Capricorne (22déc-19jan)

MessagePosté le: Mer 8 Mai 2013 - 10:17    Sujet du message: [7x12] The Crimson Horror Répondre en citant

Lolo Winchester a écrit:
Je me demandais, qui a pris la photo de l'épisode "Hide" ? Confused Parce que quand on regarde la photo ils sont tous les 4 dessus et en plein travail et non en prenant la pause comme avec les russes.



Les monstres Laughing
Revenir en haut
ThomasXcoCo
[Ood]

Hors ligne

Inscrit le: 07 Avr 2013
Messages: 3
Féminin Verseau (20jan-19fev) 狗 Chien

MessagePosté le: Mer 8 Mai 2013 - 11:48    Sujet du message: [7x12] The Crimson Horror Répondre en citant

Rincewind a écrit:
Je sais pas où t'as cherché, mais c'est pas compliqué à trouver :
Sur le wiki de l'épisode, t'as le casting des rôles principaux.
C'est Catrin Stewart qui joue Jenny.


ah merci,
je savais pas qu'il y avait des wiki pour tout les épisodes.
_________________
Allons-y !!!
Revenir en haut
Mad_Dog
[Face of Boe]

Hors ligne

Inscrit le: 21 Nov 2012
Messages: 722
Localisation: Rennes
Masculin Taureau (20avr-20mai) 龍 Dragon

MessagePosté le: Mer 8 Mai 2013 - 12:08    Sujet du message: [7x12] The Crimson Horror Répondre en citant

Ca sert à quoi que je me pète la tête à étiquetter chaque épisode de Doctor Who sur wikipédia en français ?

http://fr.wikipedia.org/wiki/The_Crimson_Horror
_________________
Upgrading in progression :
Revenir en haut
Clara Oswin Oswald
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 26 Déc 2012
Messages: 1 705
Localisation: Chez Jenna !
Masculin Gémeaux (21mai-20juin) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Jeu 9 Mai 2013 - 12:44    Sujet du message: [7x12] The Crimson Horror Répondre en citant

Par rapport aux enfants, je rajoute que une des photo vient de l'école (à leur age école = source sur) et de plus pour eux, Clara n'a aucune compétence en informatique donc elle n'aurait pas su faire un montage.
_________________
Revenir en haut
Skype
Tyr
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 18 Jan 2010
Messages: 1 773
Localisation: La Réunion
Féminin Scorpion (23oct-21nov)

MessagePosté le: Sam 11 Mai 2013 - 16:22    Sujet du message: [7x12] The Crimson Horror Répondre en citant

7x12 The crimsom horror

"Would it be impolite to ask why you and Mr. Sweet are petrifying your workforce with diluted prehistoric leach venom?

En retard, en retard... Pour ma défense, je jouais le guide touristique au milieu de nul part afin de faire découvrir mon île à des amis. Qui aurait cru qu'il existe encore des endroits en France sans le moindre wifi? Surprised Au moins je sais où aller la prochaine fois que la Great Intelligence tente de conquérir le monde.

Hein? Quoi? L’épisode? Ah, oui... J'aimerais vraiment vous dire que j'ai beaucoup aimé pour la 3ème semaine consécutive et que je me suis réconciliée avec le style d'écriture de Gatiss mais hélas je ne suis pas conquise. Oh, tout n'est pas à jeter, bien au contraire, et je peux au moins dire que j'ai nettement préféré cet épisode à Cold War mais j'ai la nette impression que Gatiss était près du but et a pêché par manque d'ambition : il avait là de quoi faire un très bon script et semble s'être volontairement limité au rôle de l'épisode fun et esthétiquement réussi mais pas transcendant. "Business as usual", comme dirait Starx.


I "Hello, I'm the Doctor, you're nuts and I'm going to stop you!"

Que l'on apprécie ou pas Gatiss comme scénariste, on ne peut nier sa connaissance encyclopédique de la série. Il maîtrise parfaitement le personnage du Docteur, est capable d'intégrer les petits clins d’œil aux fans et connait 1001 manières d'introduire un deus ex machina. C'est léger, c'est fluide, c'est amusant...mais si convenu! La citation que j'ai choisie pour illustrer cet aspect est d'ailleurs visiblement le plan exact qu'a suivi Gatiss pour écrire son script : j'apprécie qu'il en soit conscient et qu'il aille jusqu'à l'admettre dans le dialogue (j'ai toujours adoré le lampshade hanging) mais j'avoue que j'espérais plus.

A) I'm the Doctor

Pas d'erreurs de caractérisation ici : comme je le disais, Gatiss connait son sujet. Hélas, j'ai eu un tantinet l'impression qu'il a fait une liste de tous les traits de caractère du personnage en général et de 11 en particulier puis les a intégrés religieusement un à un.
-Incapacité à répondre clairement à une question, même venant d'un allié? Check! J'ai perdu le fil du nombre de "It's complicated" et assimilé qu'il sort à Mme Vastra et Jenny mais une courte explication suivie d'un aveu d’incompréhension face à ce phénomène de reboot aurait été tout aussi rapide.
-Rappel que notre Docteur favori, bien qu'adorable, possède un coté sombre? Check. Sa manière très désinvolte de réagir à la mort des deux méchants de la semaine (respectivement "ouch" et "Out of harm's way...On the other hand...") est déjà un bon rappel même s'il faut admettre que ces derniers ne l'ont pas volé mais les nombreux "Dear Monster" de Ada enfoncent bien le clou.
-Allusion au côté fortement fouille-merde de notre alien préféré? Check! Mme Vastra résume d'ailleurs parfaitement ce trait de caractère : "To find him, she needs only to ignore all keep out signs, go through every locked door, and run towards any form of danger that present itself."
-Difficultés à écouter les autres/voir ce qui est sous ses yeux? Check, comme le montre le passage où Clara tente désespérément d'attirer son attention sur les cheminées qui ne fument pas. J'ai beaucoup d'élèves comme ça, je compatis donc de tout mon cœur avec la pauvre Clara. Prof, gouvernante/compagne, même combat!^^
- Incapacité du Docteur à rester après coup pour aider à résoudre les problèmes? Check! Son "I'd love to stay and clear up the mess, but.." est parfaitement hypocrite pour quiconque connait vaguement la série et la réponse d'Ada est un écho du cri du fandom devant cette affirmation absurde : "I know, you have things to do!"
-Petit clin d'oeil au physique assez particulier de Matt Smith? Check! J'avoue que j'ai toujours trouvé son nez nettement plus "alien" que son menton mais Rory est celui qui a eu droit aux "nose jokes" dans l'ère Moffat, le menton était donc le meilleur choix.
Bref, un Docteur crédible mais qui semble attirer tous ses propres clichés dans l'épisode et c'est un peu beaucoup. Il manquait juste un petit "bowties are cool" pour réussir le chelem.


B) You're nuts

Alors oui, je sais : Doctor Who a une longue et vénérable tradition de méchants parfaitement ridicules et mal caractérisés, du Kandyman aux Slitheens en passant par l'Abzorbaloff. Mme Gillyflowers a au moins pour elle le fait d'être jouée par une très bonne actrice (je vois que les acteurs de Game of thrones continuent de passer leurs vacances dans les séries anglaises du moment). Mais tout de même, quel dommage! Comme le disait GMV plus tôt, nous avions là l'occasion d'avoir un méchant très intéressant si son aspect de fanatique religieux avait été développé. Ici, à part quelques cantiques rapidement cités par notre méchante et une intéressante reflexion d'Ada comme quoi ce sont ses péchés qui ont conduit son "père" à l'aveugler (idée qui vient sans doute de sa mère), peu de place est laissée à cette caractérisation. Plutôt que de se contenter d'une énième pique aux "Victorian values" rapidement lancée au moment de partir j'aurais nettement préféré que le script nous montre les excès de ces valeurs dans toute leur horreur.

Au lieu de ça, nous avons là le méchant de James Bond dans toute sa splendeur. J'admets qu'au moins Gatiss en est conscient et n'hésite pas à forcer le trait: quitte à faire du méchant caricatural, autant accumuler les clichés de manière à les transformer en clin d'oeil. Ainsi, Mme Gillyflower a un faux orgue qui se transforme en tableau de commande digne d'un super-vilain de sci-fi (ceux qui ont déjà tiqué au "big friendly button" de la semaine dernière ont dû êtres servis^^), fait un long discours dévoilant tout son plan aux héros et leur laissant ainsi le temps de bloquer sa machine, éclate d'un rire sardonique au moment d'actionner la manette de mise à feu et tire aussi mal qu'un stormtrooper dans Star wars. Même le Docteur semble remarquer la ressemblance et la surnomme "Mme G." (je vais faire comme lui d'ailleurs, marre de taper ce nom à rallonge^^)! J'avoue qu'au moment où lui et Clara la confrontent dans son salon j'étais persuadée qu'ils la trouveraient assise de dos dans un fauteuil en train de caresser un chat en marmonnant "Welcome, Doctor, I was expecting you!". C'est amusant mais quel gâchis! Après une si belle introduction du personnage, présentant ses condoléances avec toutes les marques de sympathie à la "veuve" de l'homme qui est en train de mourir dans la pièce d'à coté, j'attendais bien mieux! Même ses dernières paroles, très réussies, valent nettement mieux que le personnage.

De même, les "pèlerins" auraient pu être franchement effrayants avec leur manière impassible d'exécuter les ordres les plus monstrueux mais ils servent ici de redshirts sans aucun intérêt. Du coup, ce qui aurait pu être une armée de poupées de cire diaboliques dans la plus pure tradition des films d'horreur (et on sait tous combien Gatiss apprécie ce genre) devient, comme le résume si bien le Docteur, "attack of the supermodels". Encore une fois j'ai l'impression que Gatiss a choisi la facilité.

C) I'm going to stop you

Là encore, je sais bien que les facilités scénaristiques pour résoudre le problème d'un épisode sont une spécialité de la série. L'épisode précédent n'en manquait pas et pourtant je l'avais beaucoup aimé : parfois ça passe, parfois pas. Ici elles étaient si nombreuses et si évidentes que ça m'a totalement empêchée de rentrer dans l'histoire.

Je pardonne de tout coeur à Gatiss le coup de l'optogram, pourtant bien ridicule, pour le coté très réussi du "lampshade hanging" sur ce point. Les personnages ne cessent les uns après les autres de répéter combien il s'agit d'une absurdité scientifique, puis le Docteur l'"explique" en deux secondes par un laconique "unless the chemical composition of the body has been massively corrupted". C'est assumé, drôle et la fan de Pratchett que je suis a eu une agréable sensation de déjà vu (j'ignore si Gatiss s'est inspiré d'un certain tome de la saga du Guet ou si c'est un hasard). En revanche, j'ai BEAUCOUP plus de mal avec...ben...tout le reste.

Je résume : Mme G., brillante "prize winning chemist", a par hasard découvert une larve étrange dans une rivière (larve que bien entendu Mme Vastra connait) et a donc décidé de... se la coller sur la poitrine. Bon, pourquoi pas, admettons que cette dernière ait des pouvoirs de persuasion télépathique ou que ça ait été un accident, j'eusse aimé néanmoins une vague explication sur le sujet. Puis, elle qui n'hésite pourtant pas à rejeter dans la rivière aux yeux de tous les cadavres des "rejets" et ne craint donc visiblement pas d'être découverte par la police, choisit d'expérimenter sur sa propre fille, pourtant utile par sa docilité, plutôt que sur un inconnu.

Le Docteur parvient à le deviner en examinant les cicatrices autour des yeux de ladite fille, qui semblent être des lacérations/ traces d'acide et n'ont donc pas grand chose à voir avec des injections de venin. On sait d'ailleurs que ce venin, même pur, n'est pas corrosif puisque le cadavre du journaliste qui est tombé dans le bac de venin non dilué est rouge mais intact, et ne provoque pas l'aveuglement puisque le journaliste voit le Docteur avant de mourir. ces cicatrices ne s'expliquent donc pas non plus même si Mme G a aspergé sa fille de venin plutôt que de lui injecter. Ada semble de plus persuadée par l'explication donnée par sa mère comme quoi son père est le responsable : elle a donc été aveuglée et défigurée sans rien remarquer. Admettons que ça ait été durant son sommeil, quand elle était droguée ou lorsqu'elle était petite, une minuscule explication aurait suffi à rendre cela plus crédible! J'aurais d'ailleurs aimé savoir ce qui est arrivé au père d'Ada, cela aurait pu rajouter un peu d'horreur à cet épisode vu que je doute qu'il s'en soit bien sorti.

Puis le Docteur parvient à se désintoxiquer grâce...à un placard désintoxiquant qui se trouvait justement là bien sûr! Là encore, il s'en fallait de peu pour que ce deus ex machina soit acceptable : après tout, une pièce de désintoxication est obligatoire puisque Mme G. compte réveiller ses ouailles dans quelques mois, je doute en revanche que cette obsédée de l'apocalypse se contente de trois placards côte à côte, non gardés cela va de soi, dans un couloir quelconque. Il s'agit d'un outil de résurrection vers une aube dorée que diable, il méritait un peu plus de pompe! Clara parvient ensuite à stopper les rouages de la machine permettant le lancement de la fusée alors que celle ci est en marche depuis très exactement deux minutes (c'est long à chauffer ces machines steampunk), et ce à l'aide d'une simple chaise puisque Mme G. n'a pas jugé bon de protéger un tantinet la machine permettant de réaliser le rêve de sa vie.

Enfin les enfants que garde Clara tombent par hasard à l'école sur une photo montrant celle ci, photo prise dans un sous-marin russe en pleine guerre froide avec deux intrus qui ne sont pas censés y être (je doute fort que l'équipage ait décidé de la rendre publique à moins de vouloir rencontrer de près un peloton d'exécution). ils parviennent donc bien sûr sans difficulté à découvrir d'autres photos, dont une tirée de l'épisode Hide et qui n'a pu être prise que par la voyageuse temporelle ( les autres personnages sont sur le cadre) qui avait à mon avis d'autres choses en tête durant l'épisode : vu le nombre de photos du Docteur et de Clara prises dans l'épisodes, ils n'avaient que l'embarras du choix pour en choisir une plus crédible.

Toutes ces ficelles ne sont pas graves en soi mais l'accumulation était vraiment trop pour moi, et ce malgré ma suspension of disbelief en béton armé de whovienne convaincue. Je réalise que c'est étrange de ma part vu que j'ai beaucoup aimé l'épisode précédent qui se permet de nous faire le coup du reset mais on ne choisi pas ses ressentis. Passons maintenant aux réussites de l'épisode afin de ne pas se quitter sur une mauvaise impression.


II. "Have you been eating Miss Jenny's sherbet fancies again?"

Si le scénario est pour moi un décevant gâchis, je reconnais néanmoins que Gatiss parvient à jouer sur ses points forts. L'humour absurde, le fan service et l'esthétique.

Je ne relèverai pas ici les nombreux gags de l'épisode mais j'ai particulièrement apprécié le coup du GPS Thomas Thomas et le comique de répétition sur l'évanouissement du frère du journaliste et sur les piques contre le nord de l'Angleterre. Mon favori sans doute, et j'ai honte car c'est loin d'être fin, est le moment où Jenny dévoile sa combinaison moulante et que le tournevis du Docteur se met immédiatement à se dresser avant de faire un bruit étrange, attirant l'attention du Docteur qui le baisse d'un air gêné. Mr. Green Comme je l'ai déjà dit, j'ai également apprécié qu'à défaut de nous offrir un scénario béton Gatiss sache se moquer de ses failles et nous offre au moins d'amusants clichés et une bonne dose de lampshade hanging. J'aime aussi le fait que la voilette de Mme Vastra soit à peu près aussi utile baissée que relevée vu qu'elle est quasi transparente et que Strax se promène sans le moindre déguisement dans l'Angleterre Victorienne en ne choquant en tout et pour tout qu'un seul personnage.

Autre point fort, même si pour le coup Gatiss n'est pas le seul responsable, je trouve le trio Vastra-Jenny-Strax excellent. Les répliques de ce dernier sont en général très drôles et le couple formé par les deux précédentes est très réussi. A quand le spin off? L'histoire de base est au moins aussi crédible que celle de Torchwood et les personnages sont éminemment plus sympathiques! En plus on pourrait confier cette nouvelle série à Gatiss, qui adore l'époque victorienne et la dépeint très bien, et ainsi s'assurer qu'il ne deviendra pas le prochain showrunner de Doctor Who (désolée pour ses fans, je persiste à le trouver nettement meilleur acteur que scénariste^^). Le personnage d'Ada est également très intéressant, à conserver pour le spin off si les dieux du whovisme m'écoutent.

Niveau fan service, nous avons droit à l'habituelle référence à l'ancienne série avec un rappel de l'ancienne compagne Tegan lorsque le Docteur dit à Clara " Spent a hell of a long time trying to get a gobby Australian to Heathrow airport" mais aussi à quelques clins d’œil plus subtils destinés au spectateur attentif. Ainsi, lorsque Mme Vastra et Strax attendent Jenny dans la ruelle pendant que cette dernière écoute le sermon, on peut distinguer derrière eux une affiche collée au mur: les mots qui sautent le plus aux yeux sont "The Circus is in town. Come see freaks! Fireworks!" La référence à notre trio disparate d'enquêteurs et à la "légère" tendance de Strax à abuser des explosifs est déjà claire mais Gatiss enfonce encore le clou en fin d'épisode : Le Docteur demande à Mme G. "planning a little fireworks party?" (la fusée termine d'ailleurs en feu d'artifice) et cette dernière, s'adressant à Mme Vastra et Jenny, dira "Die, you freaks!"

Je peux me tromper sur ce dernier point (j'ai l'habitude hein^^) mais je soupçonne aussi Gatiss de se moquer gentiment de son grand ami Moffat et de la très forte tendance de ce dernier à affubler ses personnages/deus ex machina de périphrases ronflantes du genre "the girl who waited", "the impossible astronaut" et compagnie. C'est en tout cas comme ça que j'ai pris les applaudissements enthousiastes du Docteur devant le surnom donné par le légiste au venin puis à sa réaction plus critique lorsque Mme Vastra s'essaye à l'exercice : "The repulsive leech? Hmmm, nah, I think I prefer The Crimson Horror!"

Enfin, esthétiquement parlant, j'ai trouvé l'épisode très réussi. Gatiss est en général à l'aise avec le genre historique et ça se voit: les décors et les costumes sont très beaux (j'aime en particulier les bulles préservant les "élus" et le coté steampunk des machines ). Le passage de flashback lorsque le Docteur raconte à Jenny comment il s'est retrouvé là, tout en imitation de photos et de films d'époque, est également superbe. Enfin, dernière touche que j'ai particulièrement appréciée, l'argot d'époque du légiste qui m'a fortement rappelé Ripper Street : j'ai dû me repasser le passage pour comprendre ce qu'il racontait.


Pour conclure, j'ai bien peur qu'encore une fois Gatiss ait échoué dans sa mission en ce qui me concerne. Je serais néanmoins plus généreuse que Strax avec les chevaux étant donné que je n'ai pas faim...heu...que j'ai néanmoins passé un moment agréable et que l'épisode n'était pas dénué de qualités (sinon je n'y aurai pas consacré un tel pavé^^). Je suis surtout déçue par le fait qu'il manquait peu de choses pour avoir un excellent épisode et que Gatiss semble avoir volontairement décidé à mi-parcours de jouer sur les grosses ficelles et le comique pas très fin (qui m'a fait rire quand même hein, mais je ne suis pas très fine^^) plutôt que sur l'ambiance. La première partie sans le Docteur, que beaucoup ont trouvé longue, m'a personnellement plus intéressée malgré un coté un peu lent parce qu'elle semblait introduire un épisode riche et sombre, à la limite du glauque, allégé de temps à autres par Strax et les réactions à l'aspect de Mme Vastra. Ce mélange m'aurait sans doute conquis vu que j'aime en plus beaucoup l'ambiance victorienne.

Cet aspect sombre existe bien dans l'épisode (qui doit d'ailleurs pulvériser le record du nombre de morts sans reset de l'ère Moffat) : la mort du journaliste pendant que Mme G. console sa veuve, la cruauté sans fin de Mme G. envers sa fille, la mort de Mme G. dont on voit presque tous les détails, le moment où Ada refuse de pardonner à sa mère mourante et celui où elle s'acharne sur la larve... Hélas, à partir de l'irruption du Docteur les facilités scénaristiques s’enchaînent et, si on y gagne clairement au niveau du rythme, on perd presque complètement la sensation oppressante qui commençait à se créer. Gatiss a osé aller beaucoup plus loin que beaucoup de scénaristes de Doctor who dans le choquant, quel dommage de ne pas être allé jusqu'au bout. Un rapide survol du fandom m'a néanmoins donné l'impression que l'épisode avait été en majorité bien apprécié, j'en suis ravie à la fois pour la série et pour Gatiss, qui me semble très sympathique et que j'adore comme acteur. Chacun son tour d'apprécier les épisodes, j'espère que j'aurai plus de chance la prochaine fois. Wink
_________________
Vous avez survécu à mes avalanches de mots? N'hésitez pas à découvrir mes articles sur différentes séries TV sur le site SerieViewer (ceux qui commencent en général par Et si...) http://www.serieviewer.com/articles/thematiques
Revenir en haut
krevette
[Headless Monk]

Hors ligne

Inscrit le: 27 Mai 2012
Messages: 480
Localisation: à bord du TARDIS
Féminin Vierge (24aoû-22sep) 虎 Tigre

MessagePosté le: Sam 11 Mai 2013 - 16:40    Sujet du message: [7x12] The Crimson Horror Répondre en citant

A chaque fois je donne mon avis sur le tchat et j'oublie de venir ici... ou c'est à chaque épisode de Gatis ? Mr. Green


Bon et bien pour résumer j'ai envie de dire: "C'était du Gatis".
Oui je sais ça peut sonner méchant et injustifié mais ce n'est que mon ressentit personnel. Je n'accroche JAMAIS avec ses scénarios. J'ai beau essayer, ça ne fonctionne pas.
Autant j'adore son boulot sur Sherlock, autant sur Doctor Who j'ai envie de dormir... que ça soit "Night Terror", "Cold War" ou celui-ci, je me suis ennuyée.
Toute la première moitié de l'épisode est si longue à se mettre en place. Et puis plus on avance, moins on à d'explications. Je veux bien que les choses soient parfois mystérieuses ("Midnight" est certainement le meilleur exemple) mais là on à juste l'impression qu'on à un épisode plus visuel qu'autre chose.


Pour ne pas me fatiguer d'avantage, je suis 100% d'accord avec ça : Mr. Green

Mickeyhouse a écrit:
Moi je dois dire que j'ai particulièrement été déçu par cet épisode. J'avais vraiment l'impression d'être retourner véritablement dans le temps. Mais à l'époque de Davies. Une planète en danger, un monstre qui ressemble à une larve de Slitheen, des mort en pagaille.

Je n'ai pas vraiment compris l'utilité de l'histoire, cette vieille femme à décidé d'exterminer la population mondiale en construisant une fusée elle même et en gardant des couples immunisés (par miracle) pour recréer la race humaine. Je ne sais pas ce qu'elle a fumé mais ca l'a perturbé. elle a du se réveiller un matin en se disant ba tient on va tuer presque tout le monde parce que je suis méchante. Dans la plupart des épisodes il y a quand même un petite explication parois juste suggéré, là franchement rien. Elle est parasité et méchante, voila.

Le début est furieusement lent, tout le monde est d'accord avec ça je pense. je n'ai pas vraiment eu de suspense, le monstre qui était le docteur. C'était pas mal, le docteur empoisonné mais il se soigne rapidement et miracle il y a un endroit conçu pour pas loin. La machine est surement conçu pour réveiller les comateux sous bocal mais en passant j'ai un peu de mal à avoir tout saisi le mode de fonctionnel du poison. il est sensé tuer les gens? les endormir? les parasiter?

Utiliser des chaises au lieu du tournevis sonique c'est pas mal, on aurait juste dit que son objectif était de contrer le docteur dès qu'il voulait l'utiliser dans cet épisode. Autre chose la fusée, avant-gardiste, sans rampe de lancement qui décolle au milieu des gens. c'est too much.
vu les décollage des fusées dans le monde réel, celle-ci aurait du brûler tout le personnel présent dans la tour et mettre détruire, vu la force de poussé qu'il faut pour faire décoller une telle fusée. c'est presque aussi gros que les photos trouvés sur le net en top qualité par les gosses. c'est ton petit ami et tu voyage dans le temps.

Russel avait déjà fait ça avec le Doctor Nine mais au moins c'était des photos moins net, prises sur des lieues historique donc plus facilement collectable que celle ci, passe encore le château hanté mais le reste. les gosses ont vu une photo d'une femme ressemblant à leur nounou et en viennent à cette affirmation. j'ai déjà vu un portrait de Christophe Colomb qui ressemblait à Coluche, et j'ai pas cherché des photos de lui en me disant qu'il voyageait dans le temps.
Il sont vachement enthousiaste pour des gosses qui ont perdu leur mère aussi.

Je suis pas bon public de son humour dans l'épisode, le mec qui s’évanouit à répétition, le GPS ThOMas ThOMas...


Vraiment, faire démarrer une fusée dans un puit = très mauvais idée. Rester dans ce puit au moment du décollage de la fusée = suicide.

Et ce bébé krevette-slitheen... j'ai beaucoup rit mais j'ai aussi pleuré XD
Qu'avez vous fait à mon espèce ?? Jamais, Ôh grand jamais, un crustacé n'aurait l'idée de s'accoupler avec un Slitheen ! JAMAIS !



*part en claquant la porte*



_________________


+TEAM RORY+ "Everyone needs a Rory in their life." - Steven Moffat. Rejoignez le culte !
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Zut
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 12 Jan 2013
Messages: 1 202
Localisation: Montréal
Féminin

MessagePosté le: Sam 11 Mai 2013 - 21:58    Sujet du message: [7x12] The Crimson Horror Répondre en citant

Comme toujours, Tyr, c'est un délice de te lire. Tu sais parfaitement mettre le doigt sur ce qui ne va pas tout en sachant apprécier à côté ce qui va! ^^
_________________


Signature par TheLongFall

Avatar par Oswin's Turn
Revenir en haut
Tyr
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 18 Jan 2010
Messages: 1 773
Localisation: La Réunion
Féminin Scorpion (23oct-21nov)

MessagePosté le: Dim 12 Mai 2013 - 06:15    Sujet du message: [7x12] The Crimson Horror Répondre en citant

Zut a écrit:
Comme toujours, Tyr, c'est un délice de te lire. Tu sais parfaitement mettre le doigt sur ce qui ne va pas tout en sachant apprécier à côté ce qui va! ^^


Merci bien
_________________
Vous avez survécu à mes avalanches de mots? N'hésitez pas à découvrir mes articles sur différentes séries TV sur le site SerieViewer (ceux qui commencent en général par Et si...) http://www.serieviewer.com/articles/thematiques
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 14:21    Sujet du message: [7x12] The Crimson Horror

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Doctor Who Index du Forum -> Doctor Who -> Saison 7 Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6  >
Page 5 sur 6

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com