Doctor Who Index du Forum
 
 
 
Doctor Who Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion


Rencontres

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Doctor Who Index du Forum -> Made in Gallifrey -> Fan Fiction -> Doctor Who fan-fiction
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Romana
[Ood]

Hors ligne

Inscrit le: 22 Juil 2012
Messages: 22
Localisation: Toulouse
Féminin Bélier (21mar-19avr) 虎 Tigre

MessagePosté le: Lun 24 Juin 2013 - 16:58    Sujet du message: Rencontres Répondre en citant

Titre :Rencontres

Spoilers : saison 7 épisode 14 (The Name of the Doctor) et peut-être d'autres plus tard.

Disclaimer : Les personnages m’appartiennent sauf un seul qui est à la Moffat mais ce que j'en fait est personnel.

beta : Des amies.

Note de l'auteur : Il ne faut pas forcément connaitre la série pour le lire, à ce moment là le personnage du Whoniverse n'est qu'une simple énigme ( il peut ainsi être lu par des personnes qui n'ont pas encore attrapé la doctorite aïgue).


Journée d’école

7:00. Le réveil sonne dans la chambre de Papa et Maman. Moi, je suis déjà réveillé : J’ai fait un mauvais rêve. Mais j’ai pas appelé Maman. J’suis une grande maintenant !
Mais bon, c’est pas parce-que je suis grande que je vais me lever toute seule. Faut pas exagérer non plus !

J’entends Maman qui s’habille.
Oh ! Elle a dit un gros mot ! Maman, elle me dit toujours de ne pas en dire. Elle dit que l’école c’est pas fait pour apprendre des bêtises, que je ferait mieux d’apprendre à lire et à bien écrire. Mais elle, quand elle croit que je dors et ben elle en dit plein ! Bon, aussi c’est un peu normal parce qu’elle a encore du se cogner contre le pied du lit. Elle se cogne souvent le matin parce qu’elle se prépare dans le noir pour pas réveiller Papa.
Papa y dors beaucoup et quand je rentre de l’école, moi je voudrais jouer un peu avec lui mais Maman elle veut pas. Elle dit qu’il faut pas le fatiguer.
Mais Papa, il aime bien faire des bêtises. Alors, quand Maman elle le regarde pas, y me prend par les mains et y me fait tourner et voler vite. Comme quand j’étais petite. C’est juste un peu moins long… Mais j’suis plus grande maintenant alors c’est un peu normal.

Mais c’est vrai que Papa, il a l’air fatigué. Il a de gros cernes et des poches sous les yeux. Et Maman quand elle le regarde elle a l’air triste.
Même que hier j’ l’ai entendu pleurer ! Je m’suis levée. J’ai marché tout doucement sur la pointe des pieds, pour pas que Maman elle m’entende et qu’elle m’envoie dans ma chambre. Et j’ai ouvert la porte. La méchante porte, elle a grincé ! A cause d’elle Maman m’a vue et j’ai pas pu entendre ce qu’elle disait avec Papa.
Maman m’a regardée, elle avait les yeux tout rouges et elle m’a fait un sourire triste. Puis après elle m’a appelée son bébé et elle m’ dit que je pouvais venir.
J’aime pas quand elle est triste Maman, alors j’ai ouvert en grand la porte, j’ai courus jusqu’au dodo et j’suis allée me blottir dans ses bras. Mmm… Elle sent toujours bon ma maman à moi.
Après j’ai regardé de l’autre coté et j’ai vu que Papa y s’était endormit. C’est dommage parce que moi j’aime bien quand on parle tout les trois… J’ai pas fait de bruit pour pas le réveiller et pour pas que Maman, elle m’oblige à aller au dodo. J’ai fait deux gros poutous sur les yeux de Maman, c’était salé.
Elle a eu un petit rire et elle m’a attrapé. Elle m’a serré tout fort contre son cœur et elle m’a fait des bisous tout partout. C’était chouette ! Entre chaque poutou elle me donnait des noms rigolos :
« Ma puce », « Ma princesse », « Mon rayon de Lune », « Ma chouquette », « Mon trésor », « Ma petite fleur », « Mon soleil d’été », « Mon astre », « Mon Ange » ;
Et même un que je connaissais pas :
« Mon inespérée »
J’ai demandé à Maman ce que ça veut dire alors elle m’a dit que ça veut dire qu’elle m’aime très très fort et qu’elle rêvait de moi depuis longtemps.
C’est jolie comme nom alors j’ai demandée à Maman de le répéter plein plein de fois pour pas que je m’en rappelle plus.
Après, me rappelle plus trop, mais je sais que Maman, elle m’a porté dans mon dodo. Je voulais ouvrir les yeux pour lui dire qu’il fallait pas, que moi je voulais rester avec eux, mais ils ont pas voulus, et ma bouche elle a juste dit « Je t’aime… »
Juste avant de m’endormir j’ai entendu Maman, elle m’a dit qu’il fallait que je sois très forte et que tout allait bien ce passer.
Moi, je comprends pas… Je Suis Forte !!
J’ai même gagné contre Thomas à la course ! Du coup il m’a donné sa belle bille dorée. J’l’aime bien moi Thomas.

Oh ! Voilà Maman. Vite je ferme les yeux et j’ouvre un peu la bouche. Si Maman, elle voit que je dors pas, moi j’vais pas avoir droit au gros câlin du matin.
J’ouvre un petit peu les yeux pour voir Maman. Elle ouvre la porte et elle entre tout doucement. J’vois pas tout très bien mais je crois qu’elle me regarde.
Elle porte la robe rouge du magasin. Maman elle est trop belle comme ça. Je veux être toute pareille moi plus tard.
Maman se penche sur moi et elle me fait un gros bisou sur le nez, elle sent le savon, j’aime bien.
J’ouvre les yeux et j’étire mes bras pour faire comme si je me réveille.

« Debout mon cœur. Tu as école aujourd’hui ! »

Je lui souris et je la regarde fort. Pour lui montrer combien je l’aime.

Maman m’aide à m’habiller. Je suis grande, mais j’arrive pas trop à mettre les collants et à fermer les boutons de ma robe.
J’ai pas trop envie d’aller à l’école, on fait que travailler…
J’préférais mon école d’avant, au moins on était avec les garçons. Pourquoi, à la grande école, les garçons y sont pas avec nous ? Y sont gentils. Surtout Thomas !
Mais je le vois quand même par le grillage à la récréation et aussi quand on fait la course en attendant Maman. Les maîtresses, elles nous regardent avec des gros yeux, mais c’est pas grave. Avec Thomas on fait tout ce qu’on veut. Na !

Je trempe ma tartine dans mon bol de lait et je me colle contre la table pour mordre dedans. Je fais très attention de pas me tacher la jolie robe que Maman m’a offerte pour mon entrée dans la grande école.
Elle est toute jaune, comme une fleur et c’est la première fois que je la mets. C’est ma maman qui me l’a faite. J’ai pas pu la mettre à la rentrée, Maman, elle avait pas encore mit les beaux boutons dorées.

Avant, on allait à l’école à pied, mais la nouvelle elle est trop trop loin. Alors Papa il nous a acheté une 2 chevaux pour pas que je rate l’école.
Moi j’l’aime bien la voiture. Elle sent le neuf et elle va très vite, et comme ça, Maman elle amène aussi Thomas quand sa maman à lui elle peut pas.
La voiture, elle roule jusqu’à l’école. Elle passe devant la maison de Thomas. Elle va tourner et s’arrêter pour qu’il vienne et après on va parler ensemble. La voiture elle continue tout droit. Elle a oublié Thomas !

« Maman. Maman ! On a pas prit Thomas ! Maman !! Il faut aller le chercher !!!
- Mais non mon amour… Il est malade. Sa mère m’a dit hier qu’elle ne l’amènerait pas aujourd’hui.
- Oh ! Y va mourir ? …
- Quoi ? Mais non mon chaton. Il a juste un petit rhume. Ne pleure pas. Là… Il va très bien ton Thomas.
- Moi j’veux pas qu’y meure Thomas !! …
- Je te promets que lui il ne va pas mourir, mon sucre d’orge. Il va juste être absent quelques jours. Ne pleure plus, c’est rien.
- Snirf Y reviendra ?
- Bien évidemment, tu va juste être un peu seule durant quelques jours
- Toute seule ? Veux rester à la maison ! Bouhouhou
- Mais ça va être bien, ma chérie ! Tu vas pouvoir te faire des copines. »

Moi j’veux pas me faire des copines. J’veux rester avec Thomas ! Mais j’veux pas non plus que Maman elle soit triste pour moi… Alors j’ vais parler aux filles à la récréation.
Maman met une pomme dans mon sac, elle me fait un poutou et je cours en classe.

Mademoiselle à écrit la date au tableau et elle veut qu’on répète les mots après elle :
« Lundi 19 octobre 1959 ». C’est dur, je connais pas tout les mots mais la maîtresse dit que, comme ça on le sait maintenant.
J’ai peur d’aller à la récréation sans Thomas, mais Maman a dit que je dois être forte alors je continue les exercices. Mademoiselle nous a écrit notre prénom et on doit le recopier pleins de fois :
« Juliette, Juliette, Juliette, Juliette, Juliette, Juliette, Juliette... » J’ai un peu mal à la main alors je regarde dehors. Il y a un très grand soleil et pas de nuages dans le ciel. Ça donne envie de sortir jouer. Elle sera pt’être pas si nulle que ça la récréation. Elle sera même chouette, c’est sûr !

La cloche sonne. Je range bien mon pupitre, je mets le cahier bien droit et je mets mon crayon et ma plume à leur place. Moi, j’suis contente, Mademoiselle, elle m’a dit que j’avais bien écrit, qu’il faut que je continue comme ça. Je prends ma pomme dans mon sac et je me mets à la suite des filles pour sortir.

Tout le monde y sort dans la cours. Les filles elles sont toutes par groupes. Elles discutent, elles jouent à la marelle, à papa et maman, à danser…
Moi, je regarde vers le grillage. J’ai une grosse boule dans la gorge : Thomas il est pas là. Y me manque…
Y va revenir, j’le sais, mais lui, il est à sa maison avec sa maman, et moi j’suis toute seule…
Du coup moi j’ai pu très faim… J’regarde les filles qui jouent à chat. Elles ont l’air contente elles. Moi aussi j’veux m’amuser… Pt’être que si leur donne ma pomme, elles vont bien vouloir que je joue avec elles… Je m’avance. Je dois leur parler mais je m’arrête, j’ai vu une fille toute seule. Tout le monde y joue devant elle mais ya personne qui veut jouer avec elle. Méchants ! Moi j’suis gentille. Très gentille même, et toute seule aussi. Alors moi j’vais lui parler. Elle a pas l’air méchante, elle a une jolie tresse, comme moi mais brune.

Je m’approche d’elle. Elle doit être triste toute seule. Elle est assise par terre contre la murette. Je vais m’assoir à côté d’elle.

« Bonjour. Moi c’est Juliette. Je suis toute seule, comme toi. Tu veux ma pomme ? »

Elle me regarde. Elle est toute étonnée, comme si jamais personne y lui parlait. Comme elle répond pas je lui met ma pomme dans la main. Je la regarde un peu. Elle a les yeux marron, une robe bleue très foncée et elle tient une petite veste rouge serrée contre elle.
Elle ouvre la bouche et elle dit quelque chose, tout doucement. Avec le bruit j’entends pas, mais je croit qu’elle dit « Merci ». j’suis contente, alors j’fait un grand sourire et elle, elle mange la pomme. Elle me regarde toujours avec un drôle de regard. Moi j’aime pas ça, alors je lui demande :

« Qu’es- qui-ya ? »

Elle avale son morceau de pomme et elle me répond :

« T’es la première qui vient me voir.
- C’est pas des gentils, c’est tout. Pourquoi t’es toute seule ?
- C’est que personne y me voit… T’es la seule.
- Ha ! T’es un fantôme ?! »

Elle a un sourire triste, comme ceux de Maman. Si c’est un fantôme c’est un gentil alors. Parce-que ceux des histoires du grand frère de Thomas y sont bien bien plus méchant, y fonts peur. Et y manges pas de pomme non plus !
Elle croque dans ma pomme alors je la touche, pour voir si c’est un fantôme. On sait jamais, pt’être qu’c’est un gentil fantôme mangeur de pommes, j’sais pas moi.
Pff… C’est une vrai petite fille.

« Ben non, t’es pas un fantôme. Comment tu t’appelle ?
- J’peux pas te l’dire : on est pas encore copines. Mais tu sais, c’est vraiment vrai que personne y me voit.
- Et ta maman ? Et la maîtresse ? Elles te voient pas elles non plus ?!
- Maman, elle, elle me voit, Papa y me voit aussi. Mais Mademoiselle elle m’a vu que quand Maman elle m’a présenté et elle m’oublie souvent aussi. J’existe pas…
- Ben si t’existe ! Sinon moi j’te parlerais pas !
- Toi t’existe Juliette. Moi j’suis pas une vraie personne. J’suis une ombre… »

Elle dit vraiment n’importe quoi ! J’pense que j’devrais partir. Moi, j’devrais me trouver des amies qui sont pas folle. Mais elle est toute triste… J’vais pas la laisser comme ça !

J’reste avec elle. Je lui parle que moi aussi j’suis toute seule et que Thomas y me manque. Je lui montre ma nouvelle robe, la bille de Thomas et combien elle ressemble aux boutons. Elle, elle me parle de son rêve : elle veut faire le tour du monde, comme dans les livres de sa maman, et voir pleins d’endroits. J’aimerais bien avoir moi aussi des trucs chouettes à raconter. Pleins de rêves qui mettent des étoiles dans les yeux. Mais moi je sais pas encore. Je suis pt’être pas si grande que ça. J’suis encore petite moi. Je l’écoute parler, sa maman elle lui raconte pleins d’histoire de voyage c’est pour ça qu’elle sait plein de choses. Finalement j’l’aime bien.

La cloche sonne, mais elle parle encore alors on reste encore un peu là. Je me lève, il y a ma maîtresse qui s’approche de nous. Mince ! On est en retard, on va se faire punir !
Mademoiselle m’appelle :

« Juliette, qu’est-ce que tu fait là ? Tu es en retard, vient. »

Je baisse la tête et je m’approche de ma maîtresse. Ma copine reste là, Mademoiselle ne la regarde même pas. Moi je la regarde et je lui dis que sa maîtresse allait venir elle aussi. Elle secoue la tête et elle murmure que sa maîtresse a du encore l’oublier.
C’est pas possible ! Une maîtresse ça n’oublie personne, jamais !
Mademoiselle m’attrape la main. On marche vers la classe. Ma copine n’a pas bougée. Je lâche la maîtresse et je cours vers elle.

« On est amies maintenant ?
- Oui Juliette, on est amies. C’est bien !
- Tu t’appelle comment alors ?
- Clara.
- On se revoie cet après midi ?
- Si tu peux encore me voir, j’aimerais bien oui… »

J’ai pas le temps de lui répondre, Mademoiselle m’attrape par le bras et m’amène en classe.

« Ça vas ?
- Oui…
- Tu faisais quoi toute seule Juliette ? Tu n’as pas entendu la cloche ? Tu sais, quand il n’y a plus personne, il faut que tu viennes en classe. »

Toute seule ?! Mais j’étais avec Clara ! Elle l’a pas vue ?
On arrive devant la porte, Mademoiselle entre. Je me retourne et je regarde là où on était. Clara s’est assise par terre, elle regarde ses mains. J’entre. Juste avant que la porte se referme elle me regarde et me fait un petit signe :
« Au revoir ».

_________________
I'm Human...
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 24 Juin 2013 - 16:58    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Angel
[Face of Boe]

Hors ligne

Inscrit le: 12 Jan 2012
Messages: 653
Localisation: Au find fond de mon pot de Nutella
Féminin Taureau (20avr-20mai) 猪 Cochon

MessagePosté le: Lun 1 Juil 2013 - 19:15    Sujet du message: Rencontres Répondre en citant

Je viens de finir de lire ta partie 1 ^^

J'aime beaucoup, c'est très agréable à lire et on a vraiment envie de savoir la suite ! Le ton de petite fille est un peu dérangeant au début, mais l'on s'habitue très vite et je trouve ça très original comme façon d'écrire ! De plus, ça ne sonne pas faux du tout (pourtant ça arrive souvent quand on essaie d'écrire avec un narrateur spécial) à croire que c'est vraiment une petite fille de six ans qui raconte l'histoire.

Il y a beaucoup de mystères dès le début : le père, la petite Clara, et le personnage de Thomas qui donne aussi envie de mieux le connaître (et éventuellement de voir la rencontre Thomas/Clara)

Par contre, il me semble que Clara existe, elle peut être vue par tout le monde il me semble... enfin, je crois. C'est étrange, je me serais pas attendue au fait qu'elle soit "invisible". Enfin, c'est ton histoire, on fait un peu ce qu'on veut dans une fanfiction hein ^^

En tout cas, tu es très douée, continue comme ça, j'ai vraiment envie de savoir la suite !
_________________


Loony and proud yeah !

http://baraqueafrites.xooit.com/index.php
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 21:40    Sujet du message: Rencontres

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Doctor Who Index du Forum -> Made in Gallifrey -> Fan Fiction -> Doctor Who fan-fiction Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com