Doctor Who Forum Index
 
 
 
Doctor Who Forum IndexFAQSearchRegisterLog in


[Audiosode] 25: Colditz

 
Post new topic   Reply to topic    Doctor Who Forum Index -> Doctor Who -> Les anciennes saisons et films -> Docteur 7
Previous topic :: Next topic  
Author Message
lina
[Dark Lord of All]

Offline

Joined: 19 Feb 2012
Posts: 2,922
Féminin Bélier (21mar-19avr)

PostPosted: Fri 23 Aug 2013 - 15:34    Post subject: [Audiosode] 25: Colditz Reply with quote

Colditz




Synopsis
October 1944.

As World War Two draws towards its conclusion, a Nazi defeat begins to seem almost inevitable. But that might be about to change...

Two intruders are captured in the grounds of Colditz Castle, the most secure Prisoner of War camp in Germany.

At first, the guards think they're dealing with British spies. But the strangers arrived in an advanced travelling machine, the like of which they've never seen before.

With this "TARDIS" in their hands, the Third Reich might triumph after all...


Production
Scénariste: Steve Lyons
Réalisateur: Garry Russell

Personnages
The Doctor - Sylvester McCoy
Ace - Sophie Aldred
Elizabeth Klein - Tracey Childs
Feldwebel Kurtz - David Tennant
Hauptmann Julius Schäfer - Toby Longworth
Flying Officer Bill Gower - Nicholas Young
Timothy Wilkins - Peter Rae
Prisoner/Guard - Neil Corry

Sortie CD
Octobre 2001

_________________
Source
Back to top
Visit poster’s website
Publicité






PostPosted: Fri 23 Aug 2013 - 15:34    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
Archivist
[Ood]

Offline

Joined: 14 Aug 2013
Posts: 26
Féminin 蛇 Serpent

PostPosted: Fri 23 Aug 2013 - 20:24    Post subject: [Audiosode] 25: Colditz Reply with quote

Un audio plein de nouveautés :

* un contexte historique : c'est très rare avec Seven
* c'est la première performance de David Tennant dans un média Doctor Who
* cet audio introduit un personnage qui deviendra un compagnon de Seven quelques années plus tard : le Dr Elizabeth Klein
* l'explication du paradoxe de cet épisode (Klein's Story) est disponible dans un bonus au début de l'audio Survival of the Fittest

Colditz est considéré comme étant l'un des meilleurs audios de Seven. L'écriture est remarquable. McCoy et Aldred sont excellents et la performance de Tennant l'a fait entrer dans les cercles de Big Finish dès cet audio.

C'est l'un des tout premiers Big Finish que j'ai écouté je vais essayer de me souvenir de l'essentiel.



Le TARDIS se matérialise en pleine Seconde Guerre mondiale dans le chateau de Colditz, dès que le Docteur se rend compte de l'endroit où il sont il veut immédiatement repartir dans le TARDIS (ce n'est pas courant) : pas de bol les sentinelles les repèrent et Kurtz (David Tennant) colle une balle dans le Docteur (si si, comme ça dès la seconde minute de l'audio). Ace est évidemment furax (j'aime Ace ^^) et Kurtz on sent de suite qu'il va nous courir sur le haricot (de façon géniale hein).

Là où le Docteur et Ace auraient pu trouver une excuse pour avoir pop dans la court du Chateau puis réussir à s'échapper sans donner trop d'informations aux Allemands va vite virer au vinaigre. Une scientifique affiliée au parti Nazi, le Dr Elizabeth Klein, déboule avec un TARDIS en forme de police box, connaît le Docteur, sait ce qu'il est et veut évidemment lui soutirer plein d'infos pour que les Nazis gagnent la guerre avec l'accès au voyage dans le temps. Parce que madame vient du futur, là où les Nazis ont gagné et que le monde il est propre et bien rangé. Ouch ! Y'a un truc qui s'est emmêlé dans le web of time.

Donc l'intrigue principale tourne autour de Klein et comment elle peut avoir le TARDIS du Docteur. À côté de ça il y a Kurtz qui est un nazillon procédurier avec des vues sur Ace et qui essaie de prendre du grade avec l'arrestation du Docteur mais Klein lui pose plein de problèmes. Je ne rentre pas plus dans les détails, déjà pour ne pas trop spoiler mais surtout parce que je ne m'en souviens pas suffisamment et tout se mélange avec le roman BBC Past Doctor Adventures "Illegal Alien" qui a des ressemblances.

Un très bon audio pour débuter avec Seven qui se passe dans la ligne directe de Sruvival. Pas de New Adventures ici ni de Cartmel Masterplan.
_________________
Back to top
Visit poster’s website
Melyssa
BOT Saver
BOT Saver

Offline

Joined: 26 Sep 2009
Posts: 658
Féminin Scorpion (23oct-21nov) 牛 Buffle

PostPosted: Wed 4 Sep 2013 - 10:25    Post subject: [Audiosode] 25: Colditz Reply with quote

"- Are you trying to imply that my time shouldn’t come to exist? That Germany should never have won this war? You want to change history!"
- Not change it! Put it back on the right tracks!
- According to whom?
- According to what I’ve seen.
- And what about the world I’ve seen?"





Ok, on ne se moque pas, mais vu que je ne lis quasi jamais le casting avant de commencer l'audio... quand Ace se retrouve dans sa cellule avec Kurtz, j'ai dû passer une bonne minute à me demander d'où je connaissais cette voix



A part ça, je suis à la fois très surprise et très contente: je n'avais jamais rencontré Klein mais de ce que j'avais lu d'elle, elle m'avait toujours intriguée, et c'est bien l'une des créations de Big Finish que j'avais le plus hâte de croiser. Un compagnon tout droit sorti d'une réalité parallèle où la 2e guerre mondiale a été gagnée par l'autre camp. Ca promet des débats brillants, qui démarrent dès aujourd'hui: comment pourrait elle accepter que sa réalité a moins de valeur que celle que le Docteur lui agite sous le nez? Comment pourrait-elle accepter que l'on efface tout ce qu'elle est, tout ce et tous ceux qu'elle a toujours connue?

Mais je ne pensais pas la rencontrer si tôt. Et quelle entrée!!! Elle débarque de nul part, connaît le Docteur, sait ce qu'est un TARDIS, et nous en demande gentiment les clés ("donne ou je troue la tête de ta copine"). MAIS KESKISPASSE? J'adoooore ce genre d'introduction. J'adore l'idée du personnage. J'adore Tracey Childs dans le rôle. Ouep.
(Et au passage, j'adore quand le TARDIS fait partie de l'intrigue plutôt que de n'être que le moyen de locomotion des 2 premières et 2 dernières minutes).


Pourtant en démarrant cet audio - donc en n'ayant lu que le titre (oui, je sais vraiment rien du tout avant de sauter dedans Razz ) je m'imaginais un peu que ça serait autour du château que l'on tournerait - l'histoire de Colditz ouvrant facilement la voie à une bonne 20aine d'histoires tout à fait dignes du Docteur (je suis à peu près sûre qu'il est à l'origine du planeur dans les sous-sols).

Et pour le coup, le décor est bien rendu: on sent l'omniprésence des troupes, on se sent oppressés par ces murs gigantesques, et s'ils abusent un petit peu des effets d'échos à l'intérieur, au moins on ressent bien comme c'est vide et froid là-dedans. La force de Colditz, c'est que l'on sait. C'est un endroit qui existe pour nous aussi, à une période que l'on connait bien - on peut appréhender ce danger là. Quand on entend claquer les bottes d'une troupe allemande, on vit l'angoisse des prisonniers.

Et grâce à Ace on passe un peu de temps avec ces prisonniers si bien organisés. On est aussi ravis d'apprendre à connaître Kurtz qui est absolument imbuvable et qu'Ace se trimbale partout comme un boulet, pauvrette. J'ai eu un peu peur qu'elle finisse par lui coller un pain dans le nez, là on aurait eu des problèmes...
On a aussi droit à des prisonniers pas vraiment sympas et à des (enfin un, du moins) nazis pas vraiment méchants. Intéressante, cette variation des angles.
Et Ace qui comme à son habitude enfile ses cornes et s'apprête à foncer dans tout ce qui bouge pour retrouver le Docteur. C'est toujours pas la reine de la logique mais on l'adore comme ça. On sait pas trop comment elle arrive au bout de l'audio sans s'être faite fusiller mais qu'importe. En mettant un peu de côté le fait qu'on sait qu'elle s'en sort de toute façon, j'ai vraiment eu peur pour elle sur le cliffhanger de fin de l'épisode 3.
C'est qu'on ne rigole pas cette semaine, et que la demoiselle en ressort un peu secouée tout de même.

"No. Not Ace. Not anymore. Time to grow up remember. It's Dorothy McShane now."



Les explications du foutoir temporel provoqué par le Docteur sont un peu rapides cela-dit - attention, je ne dis pas qu'elles sont incomplètes, mais bien qu'elles sont bombardés très vite. Honnêtement je n'ai pas eu le temps de tout assimiler la première fois et j'ai dû gentiment leur demander de récapéter. Mais encore une fois, j'adore ça. Si je suis la vie d'un type qui voyage dans le temps, c'est bien parce que je veux qu'il foute le bordel dedans. Donnez-moi des paradoxes, je suis une grande fan du mal de tête . Ces moments où les clics se font et où d'un coup tel ou tel détail prend sens et où son se met à bleugler des trucs du genre "han! C'est schmitt!", c'est jouissif!
_________________
Back to top
Visit poster’s website Skype
Ledru Rollin
[Face of Boe]

Offline

Joined: 08 Nov 2013
Posts: 714
Masculin

PostPosted: Sat 29 Jun 2019 - 10:36    Post subject: [Audiosode] 25: Colditz Reply with quote

J’ai écouté cet épisode, car je voulais faire dans l’ordre l’arc sur Elizabeth Klein, que j’avais découvert dans la trilogie de 2013.
Cet épisode est assez intéressant. Ace et le Docteur arrivent dans une prison nazi pendant la guerre, étrangement celui-ci la corrige lorsqu’elle l’appel Professeur (ce qu’il ne fait jamais d’habitude). Le scénario des départ est assez classique, genre un épisode historique : les héros sont séparés, et récupérer le TARDIS est le problème. Mais ensuite les choses se compliquent…

Au début le Docteur joue surtout la psychologie (McCoy a toute sa verve), pour essayer de contrer ses adversaires. Mais rapidement arrive la mystérieuses Klein, qui connait le Docteur et le TARDIS.
On pense alors au début de Klein serai en réalité une future compagne du Docteur, mais ce n’est pas tout à fait le cas…
En fait nous sommes dans un paradoxe. Colditz devient alors un lieu où va se jouer le futur de l’humanité, puisque la présence du Docteur et Ace ont causé un changement historique avec les victoires des allemands pendant la guerre.
Ainsi Klein n’est pas contemporaine de la guerre en réalité, mais bien contemporaine de notre temps à l’instar de la Klein qui travaille pour UNIT. Née durant un régime nazi, celle-ci a toujours été à son service, et du coup à une vision de bien et du mal biaisé. Le Docteur ne peut alors pas facilement défendre son point de vue, et notre réalisé historique, mais il reste humaniste, indiquant que le régime nazi construit sur la morts de millions de gens ne peut pas être bien [cela dit, dans cette timeline alternative, peut-être qu’une supposée chute du communisme aurai alors fait que globalement moins de morts seraient à compter que dans la réalité historique – question intéressante et gênante !]
Mais ce n’est pas tout ce qui rend cet épisode intéressant. Il est en effet introduit une nouvelle incarnation du Docteur, qui était l’assistant John Smith du Klein dans sa timeline. Ce qui rend cette incarnation intéressant, est que ni le septième Docteur, ni l’auditeur, ne la rencontre ; elle est juste ‘supposée’ [mais bien expliquée]. Ainsi, la venue de Klein, ce paradoxe, est en fait une manipulation de ce Docteur afin de corriger cette timeline. En effet la venue de Klein permet alors qu’Ace puisse ne pas être exécutée, et par la suite corriger la timeline de l’erreur qu’ils ont laissée.

A côté de ça les personnages secondaires, notamment fréquentés par Ace qui a du donner son vrai nom, sont intéressantes. En particulier le directeur de la prison, qui aide les prisonnier, car trouve que la guerre est devenue un mouvement qui ne fait que s’auto-servir.

Le personnage de Kurtz est un SS qui par contre peut profiter des excès de la guerre pour assouvir des pulsions inhumaines. Je n’avais pas contre, absolument pas reconnu David Tennant dans ce rôle (mais en réécoutant la effectivement je trouve ça évident), ce qui bien sûr est soit à accrédité à mon manque de perspicacité, ou bien son grand tallent ! Notons que c’était sa première production pour Big Finish, mais pas la seule avant qu’il prenne le rôle du Docteur, et aussi avant Scream Of The Shalka.
Au final le personnage est Kurtz in half par la dématérialisation du TARDIS. Chose assez étrange tout fois, car cela n’arrive pas à Jack dans Utopia….

Alors que le scénario est plutôt excellent, je n’ai par contre pas aimé la production de cet épisode, et je ne pourrais pas dire que l’écoute fut un plaisir. En effet, à moins qu’il s’agisse d’un défaut sur la version que j’avais récupérée, des effets de réverb’ grotesques sont parfois ajouté, notamment dans les cellules ; sans doute ont-ils voulu rendre le fait que ça raisonne ? A écouter au casque, c’est vraiment mauvais, comme ça ils avaient enregistré dans les chiottes. En plus le mixage des musique est aussi critiquable, parfois elles surviennent au milieu d’un dialogue, et assez fortes masquant alors les voix.
Back to top
Gérard
[Bad Bad Beans]

Offline

Joined: 15 Aug 2010
Posts: 3,706
Localisation: Bois d'Arcy
Masculin Verseau (20jan-19fev) 鼠 Rat

PostPosted: Sat 29 Jun 2019 - 13:19    Post subject: [Audiosode] 25: Colditz Reply with quote

Petite question : est-ce que David McCallum ou Robert Wagner apparaissent dans cet audiosode ? Je demande ça parce que pour moi, Colditz, c'est ça :

https://en.wikipedia.org/wiki/Colditz_(TV_series)

https://www.youtube.com/watch?v=5W7cFJFfLYg
_________________
"Kentoc'h Mervel!"

Back to top
Contenu Sponsorisé






PostPosted: Today at 08:12    Post subject: [Audiosode] 25: Colditz

Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    Doctor Who Forum Index -> Doctor Who -> Les anciennes saisons et films -> Docteur 7 All times are GMT + 1 Hour
Page 1 of 1

 
Jump to:  

Index | Administration Panel | Free forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group