Doctor Who Index du Forum
 
 
 
Doctor Who Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion


[DW BOOK] Eight & Sam, Fitz, Compassion

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Doctor Who Index du Forum -> Who-niverse -> Autour des séries -> Livres & Comics -> DOCTOR WHO : livres - audiobooks - guides
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Melyssa
BOT Saver
BOT Saver

Hors ligne

Inscrit le: 26 Sep 2009
Messages: 658
Féminin Scorpion (23oct-21nov) 牛 Buffle

MessagePosté le: Dim 8 Sep 2013 - 07:23    Sujet du message: [DW BOOK] Eight & Sam, Fitz, Compassion Répondre en citant

Crédit à Altaïr et la BOT-team pour la présentation


BBC's EIGHTH DOCTOR ADVENTURES
Eight - Fitz Keiner & Samantha Jones
Eight - Fitz Kreiner & Compassion  
 





19 - The Taint

8e Docteur - Fitz Kreiner & Samantha Jones
Entre la nouvelle "Femme Fatale" et le roman "Demontage"

Auteur: Michael Collier

Résumé: Le TARDIS a finalement ramené le Docteur et Sam sur Terre - et tout droit vers le danger.

Nous sommes en 1963. Six personne très différentes ont été réunies pour une étude par le parapsychologue Charles Roley dans son manoir près de Londres. Tous prétendent avoir été possédés par le démon, et tous ont partagé des hallucinations similaires - ils décrivent la même "cave de la mort" remplie de démons.

Les expériences de Roley ont un effet graduel mais néanmoins terrifiant sur ses sujets, et le Docteur et Sam découvrent que ce qui relient tous ceux touchés de cette folie est bien plus terrifiant que ce qu'ils avaient imaginé.

Puisque le Docteur a lui aussi vu la cave qu'ils décrivent - dans un monde mort, il y a des milliards d'années.  
 

Avis des membres: 3/5 (deux avis)

Je ne sais pas ce qu'il s'est passé mais j'ai eu un gros blocage avec ce livre. Je l'ai posé dans un coin alors que j'étais au milieu et... je ne l'ai plus retouché pendant 5 mois. Pourtant c'est loin d'être le pire que j'ai lu mais... je n'y arrivais pas.

Finalement l'idée que je ne lirais pas les suivants avant d'avoir fini celui-ci m'a motivé à revenir mais il va sans dire que je n'ai même plus essayé de suivre l'histoire de la maison de fous pour me concentrer uniquement sur l'arrivée de Fitz.


Fitz qui réussit à être déjà plus intéressant en un seul livre que Sam en 19. Ce qui n'est certes pas bien compliqué mais tout de même. Vraiment, le personnage de Fitz donne envie d'en voir plus. Je ne l'aime pas vraiment, parce qu'il s'applique grandement à nous montrer comme il sait n'être qu'un cafard xD (sans compter qu'il saute à pieds joints dans le harcèlement sexuel, du coup j'imagine qu'on n'est pas franchement sensé l'aimer là tout de suite), mais au moins je vois la complexité d'un véritable être humain se profiler, et je suis même sûre qu'il peut devenir attachant. Il a une psychologie intéressante (et cohérente, en bonus), un passé chargé qui là aussi influe de manière tout à fait logique sur son attitude; et donc c'est quand même une drôlement bonne nouvelle qu'il soit là.

Parce que bon, Sam, ils ont beau essayer de maintenir un minimum d'intérêt avec Dark-Haired Sam et avec son bidouillage génétique du jour où elle s'est prise pour une Déesse, au bout d'un moment même ça ça n'est plus suffisant. Elle m'ennuie tellement que c'est peut-être bien de sa faute si le livre a pris la poussière si longtemps.

Et puis je n'ai à peu près aucun souvenir de ce que fiche le Docteur là dedans, c'est pas bon signe






20 - Demontage

8e Docteur - Fitz Kreiner & Samantha Jones
Entre les romans "The Taint" et "Revolution Man"

Auteur: Justin Richards

Résumé: La staton Vega - le paradis des joueurs, des amateurs d'arts et des friands de produits hors-taxe, l'endroit où les Battrulians et leurs ennemis de toujours, les Canvine, se rencontrent et se mélangent, un endoit neutre. Un point de pression, un mélange explosif. Et alors que le nouveau Président de Brattul est sur le point d'arriver, l'équipage du TARDIS débarque.

Fitz a des ennuis. Il s'est fait accidentellement engager en tant qu'assassin alors qu'il essayait de télécharger James Bond. Et il a agacé Bigdog Caruso, le leader non-officiel des Canvine sur Vega.

Sam a des ennuis. Elle a développé une relation avec un témoin clé dans une affaire de meurtre, et le témoin a disparu.

Pendant ce temps, le Docteur s'est inflitré pour aider à l'enquête concernant un vol, un sabotage et le meurtre, tout en résolvant les problèmes de Fitz, les problèmes de Sam et en veillant à la sécurité du Président. Il est dans son élément.

Et comme s'ils risquaient de s'ennuyer, nous avons un tueur à gages en liberté, des monstres qui grognent dans les couloirs de la station, et une exposition d'oeuvres d'un peintre qui a peint sa propre mort, et un opéra. 
 

Avis des membres: 4/5 (un avis)

Après être restée quelques mois loin des EDAs (à cause de the taint, donc), replonger dans l'aventure "pour de vrai" ça fait du bien. Du coup j'ai peut-être aimé ce livre plus que ce que je ne l'aurais aimé dans d'autres circonstances, ce qui me va bien (c'est mieux dans ce sens là que dans l'autre xD).


Un environnement certes simple mais intéressant, des personnages secondaires colorés (à défaut d'être utile - le roman aurait pu tout aussi bien exister avec moitié moins de protagonistes (j'ai été assez fascinée par Solarin et ses dés, au passage)), peu de temps morts et une histoire de tableau pas mal foutue (même si là aussi... assez simple. Globalement ne vous attendez pas à avoir mal à la tête en lisant ce roman).
Au final même s'il n'y a rien de particulièrement original dans ce roman, il arrive à nous intriguer juste assez pour devenir un bon page turner sans se prendre la tête. Pour me détendre pendant mes pauses ça a été idéal.

Et puis surtout, Fitz. Fitz tellement imparfait, tellement pas plus courageux que la moyenne, tellement ridicule à vouloir jouer les héros bas-de-gamme, tellement plus crédible et vivant que Sainte Sam, que ça fait du bien! Et il attire assez la poisse pour que se profile toute une série de romans sous titrée "les mésaventures de Fitz Kreiner", et c'est vraiment drôle à suivre, et ça fait tellement du bien de retrouver un compagnon intéressant... même si certes, c'est un peu curieux que l'on fasse à ce point abstraction de ce qu'il a vécu dans The Taint. Et que l'on en parle comme s'il avait passé sa vie à se retrouver au milieu d'aliens, dans l'espace, et que tout ceci est tellement banal que ça ne vaut même pas la peine de s'attarder sur la manière dont il vit tout ça. En bout de course j'ai décidé de faire abstraction du fait que ça n'était que sa deuxième aventure, histoire de ne pas ruminer tout le long du roman.

Le Docteur est pas contre assez générique je trouve. Meuh bon, ça passe bien quand même.

Et pour les fans de James Bond, l'engin est truffé de références.





21 - Revlution Man

8e Docteur - Fitz Kreiner & Samantha Jones
Entre les romans "Demontage" et "Dominion"

Auteur: Paul Leonard

Résumé: 1967: La Révolution vient de commencer. All you need is love - mais la capacité de plier le temps et l'espace aide. Une entité appelée le Revolution Man écrit ses graffitis sur la surface de la Terre, et utilise une drogue appelée Om-Tsor.

Le problème est que rien de tout ceci n'était supposé arriver. Le Docteur sait que le Revolution Man n'est pas réel, qu'il est une partie du problème et non une partie de la solution. Mais comment va-t-il convaincre les hippies? Comment va-t-il convaincre Sam? Et il n'ose même pas en parler à Fitz...

1968: L'armée du peuple de Chine veut vaincre les Capitalistes. Om-Tsor est le produit le plus puissant disponible, et la source est à leur porte. Et si la moitié de l'Inde est détruite - et bien, on ne peut pas faire d'omelette sans casser des oeufs...

1969: Le Revolution Man a décidé. La seule solution est de tout détruire. Le Docteur et Sam se démènent pour le trouver mais le temps commence à manquer...  
 


Avis des membres: 3/5 (un avis)

Je suis un peu mitigée devant celui-ci. On a vu pire, mais il n'a jamais vraiment réussi à m'embarquer. Et puis peut-être que j'aimerai bien que l'on s'éloigne un peu des années 60 qui nous collent au train depuis l'arrivée de Fitz, tiens.

D'ailleurs c'est un peu ce que l'on apprend sur Fitz qui donne un minimum d'intérêt à la chose. Le coté instable et psychologiquement fragile de Fitz est ce qui l'a rendu instantanément intéressant dans son premier roman, et c'est ce que l'on va explorer ici. C'est d'autant plus fascinant que tout cela se passe sur terre, et que le jeune homme subit un bon vieux lavage de cerveau bien de chez nous et tout à fait crédible. A la fin du roman on ne sait toujours pas vraiment sur quel pied danser avec lui, et j'aime beaucoup ça. J'aime aussi qu'il ne soit pas parfait et qu'ici à la différence des romans précédents cela ne devienne pas motif pour faire de lui le clown de service.

Sam est insupportable, évidemment (ai-je déjà mentionné que je n'aimais pas Sam? xD) et même si parfois on croit pendant quelques pages qu'elle commence à comprendre que la réalité n'est pas aussi simple que ça.... la-Sam-qui-sait-tout-mieux-que-tout-le-monde finit par revenir au galop.

Et puis il y a le Docteur, qui fait ce qu'il a à faire, mais qu'un héros ne devrait pas faire. Il me semble que ça a beaucoup choqué à l'époque et ça peut se comprendre. Mais je ne crois pas que ça soit tant l'acte en lui-même qui me marquera mais cette espèce de fausse froideur lorsqu'il en parle.... je dis fausse, parce que pour moi elle n'est là que pour protéger Fitz. Tout comme l'action elle-même servait à protéger Fitz, à le préserver de cette culpabilité là.

Simplement, on oublie parfois que si, le Docteur est capable d'aller aussi loin - et aussi facilement. Je comprend que l'on puisse être déçu, mais je ne trouve pas que ça soit out-of-character: tout d'abord le processus qui nous fait en arriver là est logique, et ensuite... c'est Eight. Ca n'est pas nouveau que parfois il débranche tous sentiments.





22 - Dominion

8e Docteur - Fitz Kreiner & Samantha Jones
Entre les romans "Revolution Man" et "Unnatural History"

Auteur: Nick Walters

Résumé: Quand le Docteur perd à la fois Sam et le TARDIS après une rencontre mystérieuse anomalie dimentionnelle, il en est affecté en profondeur, doutant de ses propres capacités et commettant de terribles erreurs de jugement.


Coincés entre les forêts et les lacs du sud de la Suisse pendant l'été 1999, le Docteur et Fitz constatent qu'à l'évidence quelque chose d'anormal - et de dangereux - est à l'oeuvre. Fitz se retrouve à jouer les héros alors qu'en cherchant Sam il se retrouve impliqué dans des investigations concernant d'étranges disparitions - et des manifestations de créatures encore plus étranges.

Les évènements s'enchaînent rapidement dans une spirale incrontrôlable et Fitz se retrouve enchainé à un secret au plus profond de la foret, un secret qui pourrait sauver Sam et toute une ancienne race maudite d'aliens - mais qui détruirait la Terre. 
 


Avis des membres 3/5 (un avis)

Un roman "oui-et-non". Un roman qui pour certaines raisons m'a tout à fait intéressé et pour d'autres profondément ennuyé.

Commençons par l'ennuyeux: bon... l'histoire est rasoir. Et raplapla. Et autant la Suède est très bien rendue (enfin je n'y suis jamais allée mais ça donne envie, à défaut) autant pour tout le reste les descriptions pêchent et je n'ai jamais pu me visualiser ni les créatures et la moitié de leur fonctionnement ni leurs histoires de grotte côté Dominion. Du coup forcément sur le dernier quart du bouquin où on se balade d'une cave à l'autre en rencontrant un tas de bestioles.... j'ai rien suivi, rien compris; et à dire vrai je m'en fichais complètement.
Et c'est assez drôle quand on sait que l'un des autres problèmes du bouquin est qu'il a un vrai souci de répétition: même en me le récapépétant 3 fois je ne comprend toujours rien, et ça ne m'intéresse toujours pas, désolée monsieur.

Mais l'intro est excellente cela-dit. On saute à pied joint dedans (dans rien en fait mais on ne le sait pas encore). Quelques idées intéressantes aussi, ou qui ont dû l'être à l'époque mais qui ne le sont plus aujourd'hui parce que... si le C19 par exemple était original au moment de la parution, aujourd'hui il est vu revu et archi-vu.


Mais j'ai beaucoup aimé le traitement de Fitz et du Docteur, ce qui sauve le reste.
Et j'ai plutôt bien aimé qu'on se débarrasse momentanément de Sam dans la foulée (et que le Docteur s'intéresse aussi peu à sa disparition fait poindre sur mes lèvres ce sinistre sourire machiavélique que l'on aurait bien envie d'accompagner d'un rire démoniaque. Et même quand on croit avoir subi le discours "ma mie a disparu bouhouhou"... on se rend compte plus tard qu'il ne parlait même pas d'elle xD).

Et donc le Docteur, pour une raison tout à fait valide (si on oublie que ça lui est déjà arrivé avant sans plus de conséquences que ça, chuuut), est perdu, ne sait pas quoi dire, ne sait pas quoi faire, se retrouve prostré comme un crétin à attendre que les choses de passent, et arrive à perdre vaguement la confiance de son compagnon. Dans l'absolu, je ne dis pas que j'aime le voir comme ça. Mais ça reste intéressant, de temps en temps.

On découvre aussi Kerstin, qui nous est quasiment vendue comme une nouvelle compagne, et je n'aurai pas rejeté l'idée: on nous donne son histoire et son parcours juste assez pour la comprendre et pour avoir envie de l'adopter.

Mais surtout il y a Fitz, qui, bien que ses aventures commencent à tout doucement le changer et que l'on sente poindre un courage nouveau...  continue à n'être tellement pas un héros et à tellement bien fonctionner sur le mode du "moi d'abord, on verra pour les autres ensuite".Et c'est vraiment intéressant d'avoir quelqu'un comme ça à bord: on ne peut pas vraiment le lui reprocher parce que son comportement est juste tellement... humain. Il a aussi ce mode de fonctionnement complètement crétin que je comprend bien parce qu'hélas je le partage, qui consiste à se dire que si on ignore un problème pendant assez longtemps il finira peut-être par se lasser et par s'en aller tout seul...





23 - Unnatural History

8e Docteur - Fitz Kreiner & Samantha Jones
Entre les romans "Dominion" et "Autumn Mist"

Auteur: Jonathan Bloom & Kate Orman

Résumé: "Ils l'ont appelé l'Effet Millénium", dit le Docteur. "Mais le millénium ne faisait que commencer."

San Francisco a changé depuis le dépbut des années 2000. Les lois de la physique ont des retours acides. On aperçoit des créatures qui viennent d'autres dimensions, des aliens et des artistes de rue surréalistes - et ceux qui veulent les voir disparaitre de leur vue.

Le passé de Sam la rattrape - un passé qu'elle ignorait avoir. Le Docteur est sur le point de devenir le plat principal d'une collection tordue de créatures. Et dans les eaux de la baie, quelque chose d'énorme attend.

Alors que le temps vient à manquer, le Docteur doit choisir ce qui va sacrifier - une ville de merveilles, ou la vie d'une chère amie de longue date. 

Avis des membres: 4,5/5 (un avis)

-So much meddling? Doesn't that sound the tiniest bit implausible to you?"
-I've just been mugged by a unicorn after discovering I've got an evil twin. This week, nothing sounds implausible.



En furetant un peu dans les reviews, on voit que ce livre se range dans la catégorie: on aime ou on déteste. Coup de bol, j'ai adoré. Ca part dans tous les sens, ça empile une montagne de paradoxes et ça profite à fond du bazar que l'on peut mettre à bidouiller dans le temps. Vu que c'est un peu le coeur de la série, forcément j'ai signé pour.

J'admets que l'histoire de Griffin qui fait sa petite collection m'a moins intéressé. C'est toute la partie concernant Sam qui m'a complètement captivée. Parce que voilà voilà, tout arrive, et je suis maintenant captivée par Sam - ou plutôt par Dark-Haired Sam.

"Oh, I like this one, can we keep her?"


Oh, comme j'approuve Fitz qui prononce cette réplique, et comme je suis fâchée que l'on doive se farcir 25 bouquins de cette horripilante Blondie Sam alors qu'une autre Sam aussi fascinante pourrait exister quelque part! (du coup ça n'arrange pas mes affaires avec l'autre Sam, vu que forcément je lui en veux encore plus). Cette Sam un peu détraquée mais qui a toujours su nager juste assez pour se maintenir à flots, cette Sam si riche de réflexions ... et la paire qu'elle forme avec Fitz est superbe. C'est d'elle qu'il a besoin. Et je suis sûre qu'elle serait également plus utile au Docteur que son alter ego qui sauve les koalas.

Bref, j'adore cette Sam, et sans en dire trop j'adore aussi toute l'embrouille autour de sa biodata - même si ça fait parfois mal à la tête.
Et autour de celle du Docteur. Déjà, c'est pratique: ça nous résout en quelque sorte son problème d'ascendance humaine, et ça ouvre également une porte assez grande pour éventuellement y recaser toutes les incohérences passées et futures tous supports confondus. Et puis ça rend la Faction Paradox intéressante, alors que jusque là ils ressemblaient à une secte d'agités du bocal.

Parlant d'eux, leur gamin est assez flippant dans son genre. A surgir de nul part et à savoir toujours mettre le doigt là où ça fait mal. Ca faisait longtemps que je n'avais pas croisé un baddie inquiétant-pour-de-vrai.

"I just don't give a damn about growing up. I'm the man, I'm the plan, I'm Peter Pan living in a garbage can. The only thing you know about me is that I can hurt you"


Et ça faisait encore plus longtemps que je n'avais pas croisé un bestiaire pareil! Puisque l'occasion était là, les auteurs en ont profité pour recaser tout ce qui leur passait par la tête, et j'avoue que je n'ai pas peu ri lors de l'agression des licornes pour la barre de chocolat (lisez donc le livre, ça sera plus clair xD).
D'ailleurs dans l'ensemble j'ai beaucoup ri pendant ma lecture. L'un des moments dont je me souviens particulièrement est le passage dans la cuisine de... la copine mystique de Fitz dont j'ai oublié le nom, où chacun suit ses pensées et balance ses idées sans aucune cohérence, pour finir sur un "Excellent. Have an iguana."   .

"[The Doctor] is allowed to be different. He's got a prophecy and everything."


Et l'humour est aussi bien utilisé pour masquer parfois comme ce que l'on dit est terrible, et on se retrouve à ne plus trop savoir si on a ou non le droit de rire... le Docteur par exemple qui devient hystérique parce qu'on lui a volé le violet, rendez-moi mon violet!!! C'est vraiment drôle sur le moment.... jusqu'à ce que l'on comprenne ce que l'on vient de le rendre daltonien. Entre autres choses. Le Docteur encaisse dans ce livre. Au passage j'ai beaucoup aimé qu'il parle de sa tendance à l'amnésie et qu'il reconnaisse que c'est la solution que son subconscient a choisi pour ne pas avoir à faire face.


"I'm sorry if you were hoping for a tormented scream of "Who am I?""
 





24 - Autumn Mist

8e Docteur - Fitz Kreiner & Samantha Jones
Entre les romans "Unnatural History" et "Interference: Book One"

Auteur: David A. McIntee

Résumé: Les Ardennes, décembre 1944: les forces Nazies déploient leur dernière offensive en Europe - une bataille qui sera bientôt connue sous le nom de la Bataille des Ardennes. Mais il y a un 3e adversaire à cette bataille: une force ancienne et inconnue qui semble n'avoir que peu d'intérêt pour les forces de la nature.

Où disparaissent les corps des morts? Quelle est la vraie nature des expériences militaires conduites dans les deux camps?

Le Docteur, Sam et Fitz doivent découvrir la vérité sur un champ de bataille où rien ni personne n'est tout à fait ce qu'il semble être... 
 





25 - Interference Book One : Shock Tactic

8e Docteur / 3e Docteur - Sarah Jane Smith, Fitz Kreiner, Samantha Jones, Compassion
Entre les romans "Autumn Mist" et "Interference: Book Two"

Auteur: Lawrence Miles

Résumé: Il y a cinq ans, Sam Jones était juste une lycéenne de Shoreditch. Bien sûr, c'était avant qu'elle ne rencontre le Docteur et découvre que sa vie entière avait été dirigée par un culte voodoo voyageant dans le temps. C'est drôle comme tournent les choses, n'est-ce pas?

Maintenant Sam est de retour dans son époque, menant le combat du juste dans un monde de tricheries politiques, de magouilles internationales et de cette bonne vieille dépravation. Mais elle est sur le point de découvrir la plus grande vérité de l'univers: peu importe à quel point notre propre race peut nous sembler corrompue et amorale, il y a toujours quelqu'un dans la galaxie à côté de qui elle sera aussi innocente qu'un nouveau né.

Mlle Jones est simplement devenu un joueur insignifiant dans un jeu de pouvoir vieux d'un million d'années... et il se trouve que c'est aussi le cas du Docteur.

Des deux Docteurs, en fait. 
 





26 - Interference Book Two: The Hour of the Geek

8e Docteur / 3e Docteur - Sarah Jane Smith, Fitz Kreiner, Samantha Jones, Compassion
Entre les romans "Interference: Book One" et "The Blue Angel"

Auteur: Lauwrence Miles

Résumé: Ils appellent ça la Frontière Morte. C'est le point le plus éloigné de la Terre que les humains ont jamais atteint, la planète où l'espèce humaine a jeté les déchets de son empire millénaire et a abandonné sa culture qui pourrit au soleil.

Mais alors qu'un Docteur affronte à la fois son passé et son futur sur la Frontière, un autre se retrouve sur Terre en 1996, où les graines de l'empire commencent tout juste à prendre racine. Le passé rencontre le présent, avec des conséquences, et l'équipe du TARDIS est sur le point de se retrouver prise entre deux feux.

Le Troisième Docteur. Le Huitième Docteur. Sam. Fitz. Sarah Jane Smith. Bientôt, l'un d'entre eux sera mort, l'un d'entre eux sera du côté de l'ennemi, et l'un d'entre eux sera moins qu'un humain... 
 





27 - The Blue Anggel

8e Docteur - Fitz Kreiner, Compassion, Iris Wildthyme
Entre les romans "Interference: Book Two" et "The Taking of Planet 5"

Auteurs: Paul Magrs, Jeremy Hoad

Résumé: C'est une histoire qui parle d'Hiver...

Alors que le Docteur se retrouve mêlé à des histoires à bord du vaisseau de la Fédération, sa vieille amie Iris Wildthyme vient en aide à de vieilles femmes qui se font attaquer par des hiboux sauvages dans un centre commercial.

Dans un labyrinthe de couloirs inter-dimentionels se cache la Cité de Glass de Valcean, dont le Roi Deladus attend le retour de son Ange de fils et s'inquiète de la guerre à venir... 
 





28 - The Taking of Planet 5

8e Docteur - Fitz Kreiner & Compassion
Entre les romans "The Blue Angel" et "Frontier Worlds"

Auteur: Simon Bucher-Jones & Mark Clapham

Résumé: Il y a douze million d'années, une guerre a rapidement effleuré la Terre. Aujourd'hui, en Antartique, une équipe d'archéologues découvre les détritus du conflit. Et ils sont vivants.

Il y a douze million d'années, évoluait une créature capable de consumer toute la vie de l'univers. Aujourd'hui quelqu'un, ou quelque chose, est assez désespéré pour vouloir la ressusciter.

En dehors de l'univers ordonné, des choses bougent. Elles ont faim. Et quelque chose leur a donné le goût de notre espace/temps.

Dans un futur lointain, le Docteur a découvert l'existence de cette guerre et sent qu'il doit intervenir - mais il s'agit de quelque chose de plus grand qu'un simple conflit d'intérêt. L'un des groupes de combattants vient de son propre futur, et l'autre n'a jamais, jamais existé. 
 





29 - Frontier Worlds

8e Docteur - Fitz Kreiner & Compassion
Entre les romans "The Taking of Planet 5" et "Parallel 59"

Auteur: Peter Anghelides

Résumé:
What strange attraction lures people to the planet Drebnar? When the TARDIS is dragged there, the Doctor determines to find out why.

He discovers that scientists from the mysterious Frontier Worlds Corporation have set up a base on the planet, and are trying to blur the distinction between people and plants. The TARDIS crew plan to prevent a biological catastrophe — but their plan goes wrong all too soon.

Compassion finds her undercover work so engrossing she risks losing her detachment. Fitz seems too distracted by the local population to keep his eye on Compassion. So when the Doctor gets trapped in a freezing wilderness, who can stop him falling victim to a lethal experiment in genetic modification?

For something else has been lured to Drebnar, something that Frontier Worlds Corporation will ruthlessly exploit without care for the consequences — an ancient organism which threatens to snuff out Drebnar’s solar system.  
 





30 - Parallel 59

8e Docteur - Fitz Kreiner & Compassion
Entre le roman "Frontier World" et la nouvelle "Growing Higher"

Auteur: Nathalie Dallaire & Stephen Cole

Résumé: Fleeing a doomed space station in tiny life capsules, the Doctor and Compassion find themselves prisoners of Parallel 59, a militaristic power on the planet Skale. Meanwhile Fitz finds himself apparently safe in Mechta, a colony for convalescents.

A space race is in full swing on Skale, with each of the planet’s many blocs desperate to be first to reach the stars. If the Doctor’s knowledge helps Parallel 59 to succeed, the consequences for the rest of the world could be devastating.

But Fitz knows nothing of his friends’ predicament. Enjoying his new life, he’s not even sure he wants to be rescued — which is a good thing.
Because the Doctor has no intention of going to Mechta. He’s decreed that Fitz’s new-found utopia must be totally destroyed.  
 





31 - The Shadows of Avalon

8e Docteur - Fitz Kreiner, Compassion, Romana III, Brigadier Lethbridge-Steward
Entre la nouvelle "Growing Higher" et le roman "The Fall of Yquatine"

Auteur: Paul Cornell

Résumé:The Brigadier's wife is dead. A terrible accident. Grieving, he searches for death, and finds his way to Avalon, the other-dimensional kingdom of the Catuvelauni.

The Doctor is also in Avalon, marooned. He’s lost his companions, his TARDIS... and his hope for the future.

Now it seems they’ll have to make a new life for themselves with the Celts who live in the Dreamlands. Perhaps even help in the Celts’ negotiations with the Unseelie, the sinister original inhabitants of Avalon, who live far to the North.

But then a gateway opens between Earth and Avalon. The British Army arrives in force. And the Brigadier negotiates a treaty that will lead to war in the Land of Dreams.

With fearsome dragons duelling jet fighters, vicious Gallifreyan agents causing havoc, and Compassion fighting against her ultimate fate, can the Doctor save the world, his best friend, and himself?  
 





32 - The Fall of Yquatine

8e Docteur - Fitz Kreiner & Compassion
Entre les romans "The Shadows of Avalon" et "Coldheart"

Auteur: Nick Walters

Résumé: Yquatine — cultural, political and economic centre of the Minerva System. A planet with a month to live.

Fitz knows. He was there when Yquatine fell. Now, trapped a month in the past, he doesn’t know if the Doctor survived. He doesn’t know where Compassion has gone. He doesn’t know who the invaders will be.

But he does know the date and time when he will die with the millions of others.

The Doctor teams up with Lou Lombardo — part-time dodgy temporal gadget salesman and full-time pie seller. Compassion is lost in time and space. And Fitz is living out his final days working in a seedy cocktail bar, where he meets Arielle, the President’s runaway girlfriend. But is she really the best person to shack up with?

As the Doctor tries to talk sense into the politicians and soldiers, and Compassion tries to avert the war, Fitz is about to discover that things can only get worse.  
 





33 - Coldheart

8e Docteur - Fitz Kreiner & Compassion
Entre les romans "The Fall of Yquatine" et "The Space Age"

Auteur: Trevor Baxendale

Résumé: The Doctor, Fitz and Compassion arrive on the planet Eskon — a strange world of ice and fire. Far beneath the planet’s burning surface are vast lakes frozen solid by the glacial subterranean temperature.

But the civilised community that relies on the ice reservoirs for its survival has more to worry about than a shortage of water. The hideous slimers — degenerate mutations in the population — are growing more hostile by the moment, and their fanatical leader will stop at nothing to exact revenge against those in authority. But what connects the slimers to the unknown horror that lurks deep beneath the ice? And what is the terrible truth that the city leaders will do anything to conceal?

To unearth the ugliest secrets of Eskon, the TARDIS crew becomes involved in a desperate conflict. While Fitz is embroiled in the deadly plans of the slimers, the Doctor and Compassion must lead a danger-frought subterranean expedition to prevent a disaster that could destroy the very essence of Eskon... its cold heart.  
 





34 - The Space Age

8e Docteur - Fitz Kreiner & Compassion
Entre les romans "Coldheart" et "The Banquo Legacy"

Auteur: Steve Lyons

Résumé: This is the city: a technological paradise built by an advanced race. Its glittering towers reach proudly for the stars, and its spires are looped by elevated roadways.

The people that lived here were enlightened and contented. They travelled in bubble-topped saucer cars, along moving pavements or in anti-gravity tubes. Obedient robots tended to their every whim. Disease, war, famine and pollution had been eradicated. Food machines synthesised all essential nutrients into pill form, and personal rocket ships brought the solar system within reach. The people of the city befriended Venusians and Martians alike.

The city is self-cleansing. Its systems harness solar power and static electricity. Its buildings are constructed from a metal that will never rust or tarnish. It will stand forever as a monument to the achievements of the human race.

This is Earth. The year is 2000 AD. This is your future.

Welcome to the Space Age.  
 





35 - The Banquo Legacy

8e Docteur - Fitz Kreiner & Compassion
Entre les romans "The Space Age" et "The Ancestor Cell"

Auteur: Andy Lane & Justin Richards

Résumé: Banquo Manor — scene of a gruesome murder a hundred years ago. Now history is about to repeat itself.

1898 — the age of advancement, of electricity, of technology. Scientist Richard Harries is preparing to push the boundaries of science still further, into a new area: the science of the mind.

Pieced together at last from the accounts of solicitor John Hopkinson and Inspector Ian Stratford of Scotland Yard, the full story of Banquo Manor can now be told.

Or can it? Even Hopkinson and Stratford don’t know the truth about the mysterious Doctor Friedlander and his associate Herr Kreiner — noted forensic scientists from Germany who have come to witness the experiment.

And for the Doctor, time is literally running out. He knows that Compassion is dying. He’s aware that he has lost his own ability to regenerate. He’s worried by Fitz’s fake German accent. And he’s desperate to uncover the Time Lord agent who has him trapped.  
 





36 - The Ancestor Cell

8e Docteur - Fitz Kreiner, Compassion
Entre les romans "The Banquo Legacy" et "The Burning"

Auteur: Peter Anghelides and Stephen Cole

Résumé:The Doctor's not the man he was. But what has he become? An old enemy — Faction Paradox, a cult of time-travelling voodoo terrorists — is finally making him one of its own. These rebels have a mission for him, one that will deliver him into the hands of his own people, who have decreed that he must die. Except now, it seems, the Time Lords have a mission for him too...

A gargantuan structure, hewn from solid bone, has appeared in the skies over Gallifrey. Its origin and purpose are unknown, but its powers threaten to tear apart the web of time and the universe with it. Only the Doctor can get inside... but soon he will learn that nothing is safe and nothing sacred.

Shot by both sides, confronted by past sins and future crimes, the Doctor finds himself a prisoner of his own actions. With options finally running out, he must face his most crushing defeat or take one last, desperate chance for salvation...  
 


_________________


Dernière édition par Melyssa le Dim 7 Sep 2014 - 09:45; édité 5 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur Skype
Publicité






MessagePosté le: Dim 8 Sep 2013 - 07:23    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Archivist
[Ood]

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2013
Messages: 26
Féminin 蛇 Serpent

MessagePosté le: Lun 9 Sep 2013 - 14:40    Sujet du message: [DW BOOK] Eight & Sam, Fitz, Compassion Répondre en citant

Pour l'instant je n'ai lu que The Taint que j'ai plutôt bien apprécié. C'est le premier roman avec Fitz. Une aventure dans une maison de retraite où il se passe de drôles de choses : les patients ont des visions d'apocalypse. 7/10.

Il y a quelques chefs-d’œuvre de la série dans cette liste, notamment les deux Interference, The Ancestor Cell et Unnatural History.

Pour ceux intéressés par la guerre du temps, c'est dans The Ancestor Cell que le Docteur fait péter Gallifrey. S'en suivra tout une série de livres avec le Docteur amnésique (encore) qui passe plus d'un siècle sur Terre.
_________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Melyssa
BOT Saver
BOT Saver

Hors ligne

Inscrit le: 26 Sep 2009
Messages: 658
Féminin Scorpion (23oct-21nov) 牛 Buffle

MessagePosté le: Lun 9 Sep 2013 - 16:10    Sujet du message: [DW BOOK] Eight & Sam, Fitz, Compassion Répondre en citant

Archivist a écrit:


S'en suivra tout une série de livres avec le Docteur amnésique (encore)



M*rde, vraiment? (c'est rhétorique, je me doute que tu ne l'as pas inventé xD). Y avait une promotion sur les amnésies livrée avec son costume ou bien??

J'ai hâte de découvrir Fitz, depuis le temps que j'entends parler.


J'ai le topic de la suite à peu près prêt (je ne découpe pas par arc du tout, j'ai juste coupé en 4 parce que ça faisait trop) si jamais il y en a d'autres dans les suivants dont tu veux parler Wink
_________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur Skype
Archivist
[Ood]

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2013
Messages: 26
Féminin 蛇 Serpent

MessagePosté le: Lun 9 Sep 2013 - 20:48    Sujet du message: [DW BOOK] Eight & Sam, Fitz, Compassion Répondre en citant

Seven commencait (dans les New Adventures) à avoir des trous de mémoire. Mais sa régénération plus ou moins foirée avec l'anesthésie font que Eight est plutôt sensible du neurone. Détruire sa planète et son peuple a été un traumastisme majeur, oublier est un mécanisme de défense.

J'ai lu Earth World et The City of the Dead, le Docteur sait qu'il est le Docteur mais ne sais pas qu'il est un timelord, ne sait pas de quelle planete il vient, etc. Et Fitz le protège tout le temps pour ne pas qu'il se rappelle brutalement.
_________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Melyssa
BOT Saver
BOT Saver

Hors ligne

Inscrit le: 26 Sep 2009
Messages: 658
Féminin Scorpion (23oct-21nov) 牛 Buffle

MessagePosté le: Lun 9 Sep 2013 - 22:06    Sujet du message: [DW BOOK] Eight & Sam, Fitz, Compassion Répondre en citant

Je savais plus ou moins qu'il faisait sauter Gallifrey mais j'essaye de ne pas trop me renseigner dessus (avoir déjà lu les livres avant de les avoir commencé c'est moins drôle), du coup je ne savais ni pourquoi ni comment ici il redevenait amnésique - ça m'a juste fait sursauter au sortir des aventures audio vu qu'il perd la mémoire à peu près tous les jeudis chez Big Finish. En 6 mois il a dû me perdre une 10aine de fois la mémoire le bougre! De tête c'est dans Orbis le plus spectaculaire ( là aussi c'est une défense) mais il lui arrive aussi assez souvent de tomber sur des gens qui aiment juste bien aller lui vider la tête à la petite cuillère et donc de perdre la mémoire sans que ça soit intrinsèquement lié au fonctionnement interne de cette incarnation. Il semble donc qu'on tienne un domaine où il cumule tous les talents, le brave homme.

Quoi qu'il en soit, ce qui découle de The Ancestor Cell a l'air fascinant.

Pour le reste, je mettrais le topic en page demain mais je vais commencer à me boucher les oreilles en chantant "lalala" très fort, déjà que j'ai arrêté de traduire les résumés pour éviter les spoilers
_________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur Skype
Lennox
[Dark Lord of All]

Hors ligne

Inscrit le: 22 Avr 2011
Messages: 2 829
Localisation: CIA Tower
Masculin

MessagePosté le: Jeu 23 Jan 2014 - 17:07    Sujet du message: [DW BOOK] Eight & Sam, Fitz, Compassion Répondre en citant

Petite question pour Dusty et Melyssa : je voudrais lire The Shadows of Avalon et Ancestor Cell (pour Romana Mr. Green) mais j'hésite un peu. Vous pensez qu'on peut lire juste ces 2 livres là sans connaître le background des personnages et du fil rouge (s'il y en a)?
_________________
Revenir en haut
Melyssa
BOT Saver
BOT Saver

Hors ligne

Inscrit le: 26 Sep 2009
Messages: 658
Féminin Scorpion (23oct-21nov) 牛 Buffle

MessagePosté le: Jeu 23 Jan 2014 - 21:53    Sujet du message: [DW BOOK] Eight & Sam, Fitz, Compassion Répondre en citant

Aucune idée, j'en suis qu'au tome 18 xD. Je peux juste te dire que sur les premiers, il y a une continuité, parfois même des arcs qui vont durer 3 ou 4 romans, mais que même pour ceux là fondamentalement on peut suivre sans avoir lu le reste (testé par une amie qui est tombée pile poil sur le roman planté en pleine trilogie et c'est passé sans soucis). Après je ne sais pas du tout si ça suit ce principe là jusqu'au bout ou pas - à priori il y a toujours une continuité en effet mais au pire des cas elle donne plus envie de lire ce qui est venu avant qu'autre chose. Mais encore une fois j'en suis pas là alors je cause théorie. Donc en fait je t'aide juste pas du tout
_________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur Skype
Lennox
[Dark Lord of All]

Hors ligne

Inscrit le: 22 Avr 2011
Messages: 2 829
Localisation: CIA Tower
Masculin

MessagePosté le: Jeu 23 Jan 2014 - 21:58    Sujet du message: [DW BOOK] Eight & Sam, Fitz, Compassion Répondre en citant

Si si ça m'aide, en quelque sorte Mr. Green. Bon j'ai commandé The Shadows of Avalon, on verra bien ce que ça donnera. Je reviendrai sûrement t'embêter pour avoir des infos sur certains compagnons Wink
_________________
Revenir en haut
Melyssa
BOT Saver
BOT Saver

Hors ligne

Inscrit le: 26 Sep 2009
Messages: 658
Féminin Scorpion (23oct-21nov) 牛 Buffle

MessagePosté le: Mer 23 Juil 2014 - 13:29    Sujet du message: [DW BOOK] Eight & Sam, Fitz, Compassion Répondre en citant

Wouaw, je change de topic, c'est émouvant Cool



½


Je ne sais pas ce qu'il s'est passé mais j'ai eu un gros blocage avec ce livre. Je l'ai posé dans un coin alors que j'étais au milieu et... je ne l'ai plus retouché pendant 5 mois. Pourtant c'est loin d'être le pire que j'ai lu mais... je n'y arrivais pas.

Finalement l'idée que je ne lirais pas les suivants avant d'avoir fini celui-ci m'a motivé à revenir mais il va sans dire que je n'ai même plus essayé de suivre l'histoire de la maison de fous pour me concentrer uniquement sur l'arrivée de Fitz.


Fitz qui réussit à être déjà plus intéressant en un seul livre que Sam en 19. Ce qui n'est certes pas bien compliqué mais tout de même. Vraiment, le personnage de Fitz donne envie d'en voir plus. Je ne l'aime pas vraiment, parce qu'il s'applique grandement à nous montrer comme il sait n'être qu'un cafard xD (sans compter qu'il saute à pieds joints dans le harcèlement sexuel, du coup j'imagine qu'on n'est pas franchement sensé l'aimer là tout de suite), mais au moins je vois la complexité d'un véritable être humain se profiler, et je suis même sûre qu'il peut devenir attachant. Il a une psychologie intéressante (et cohérente, en bonus), un passé chargé qui là aussi influe de manière tout à fait logique sur son attitude; et donc c'est quand même une drôlement bonne nouvelle qu'il soit là.

Parce que bon, Sam, ils ont beau essayer de maintenir un minimum d'intérêt avec Dark-Haired Sam et avec son bidouillage génétique du jour où elle s'est prise pour une Déesse, au bout d'un moment même ça ça n'est plus suffisant. Elle m'ennuie tellement que c'est peut-être bien de sa faute si le livre a pris la poussière si longtemps.

Et puis je n'ai à peu près aucun souvenir de ce que fiche le Docteur là dedans, c'est pas bon signe






Après être restée quelques mois loin des EDAs (à cause de the taint, donc), replonger dans l'aventure "pour de vrai" ça fait du bien. Du coup j'ai peut-être aimé ce livre plus que ce que je ne l'aurais aimé dans d'autres circonstances, ce qui me va bien (c'est mieux dans ce sens là que dans l'autre xD).


Un environnement certes simple mais intéressant, des personnages secondaires colorés (à défaut d'être utile - le roman aurait pu tout aussi bien exister avec moitié moins de protagonistes (j'ai été assez fascinée par Solarin et ses dés, au passage)), peu de temps morts et une histoire de tableau pas mal foutue (même si là aussi... assez simple. Globalement ne vous attendez pas à avoir mal à la tête en lisant ce roman).
Au final même s'il n'y a rien de particulièrement original dans ce roman, il arrive à nous intriguer juste assez pour devenir un bon page turner sans se prendre la tête. Pour me détendre pendant mes pauses ça a été idéal.

Et puis surtout, Fitz. Fitz tellement imparfait, tellement pas plus courageux que la moyenne, tellement ridicule à vouloir jouer les héros bas-de-gamme, tellement plus crédible et vivant que Sainte Sam, que ça fait du bien! Et il attire assez la poisse pour que se profile toute une série de romans sous titrée "les mésaventures de Fitz Kreiner", et c'est vraiment drôle à suivre, et ça fait tellement du bien de retrouver un compagnon intéressant... même si certes, c'est un peu curieux que l'on fasse à ce point abstraction de ce qu'il a vécu dans The Taint. Et que l'on en parle comme s'il avait passé sa vie à se retrouver au milieu d'aliens, dans l'espace, et que tout ceci est tellement banal que ça ne vaut même pas la peine de s'attarder sur la manière dont il vit tout ça. En bout de course j'ai décidé de faire abstraction du fait que ça n'était que sa deuxième aventure, histoire de ne pas ruminer tout le long du roman.

Le Docteur est pas contre assez générique je trouve. Meuh bon, ça passe bien quand même.

Et pour les fans de James Bond, l'engin est truffé de références.
_________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur Skype
Melyssa
BOT Saver
BOT Saver

Hors ligne

Inscrit le: 26 Sep 2009
Messages: 658
Féminin Scorpion (23oct-21nov) 牛 Buffle

MessagePosté le: Dim 31 Aoû 2014 - 09:36    Sujet du message: [DW BOOK] Eight & Sam, Fitz, Compassion Répondre en citant





Je suis un peu mitigée devant celui-ci. On a vu pire, mais il n'a jamais vraiment réussi à m'embarquer. Et puis peut-être que j'aimerai bien que l'on s'éloigne un peu des années 60 qui nous collent au train depuis l'arrivée de Fitz, tiens.

D'ailleurs c'est un peu ce que l'on apprend sur Fitz qui donne un minimum d'intérêt à la chose. Le coté instable et psychologiquement fragile de Fitz est ce qui l'a rendu instantanément intéressant dans son premier roman, et c'est ce que l'on va explorer ici. C'est d'autant plus fascinant que tout cela se passe sur terre, et que le jeune homme subit un bon vieux lavage de cerveau bien de chez nous et tout à fait crédible. A la fin du roman on ne sait toujours pas vraiment sur quel pied danser avec lui, et j'aime beaucoup ça. J'aime aussi qu'il ne soit pas parfait et qu'ici à la différence des romans précédents cela ne devienne pas motif pour faire de lui le clown de service.

Sam est insupportable, évidemment (ai-je déjà mentionné que je n'aimais pas Sam? xD) et même si parfois on croit pendant quelques pages qu'elle commence à comprendre que la réalité n'est pas aussi simple que ça.... la-Sam-qui-sait-tout-mieux-que-tout-le-monde finit par revenir au galop.

Et puis il y a le Docteur, qui fait ce qu'il a à faire, mais qu'un héros ne devrait pas faire. Il me semble que ça a beaucoup choqué à l'époque et ça peut se comprendre. Mais je ne crois pas que ça soit tant l'acte en lui-même qui me marquera mais cette espèce de fausse froideur lorsqu'il en parle.... je dis fausse, parce que pour moi elle n'est là que pour protéger Fitz. Tout comme l'action elle-même servait à protéger Fitz, à le préserver de cette culpabilité là.

Simplement, on oublie parfois que si, le Docteur est capable d'aller aussi loin - et aussi facilement. Je comprend que l'on puisse être déçu, mais je ne trouve pas que ça soit out-of-character: tout d'abord le processus qui nous fait en arriver là est logique, et ensuite... c'est Eight. Ca n'est pas nouveau que parfois il débranche tous sentiments.

****





Un roman "oui-et-non". Un roman qui pour certaines raisons m'a tout à fait intéressé et pour d'autres profondément ennuyé.

Commençons par l'ennuyeux: bon... l'histoire est rasoir. Et raplapla. Et autant la Suède est très bien rendue (enfin je n'y suis jamais allée mais ça donne envie, à défaut) autant pour tout le reste les descriptions pêchent et je n'ai jamais pu me visualiser ni les créatures et la moitié de leur fonctionnement ni leurs histoires de grotte côté Dominion. Du coup forcément sur le dernier quart du bouquin où on se balade d'une cave à l'autre en rencontrant un tas de bestioles.... j'ai rien suivi, rien compris; et à dire vrai je m'en fichais complètement.
Et c'est assez drôle quand on sait que l'un des autres problèmes du bouquin est qu'il a un vrai souci de répétition: même en me le récapépétant 3 fois je ne comprend toujours rien, et ça ne m'intéresse toujours pas, désolée monsieur.

Mais l'intro est excellente cela-dit. On saute à pied joint dedans (dans rien en fait mais on ne le sait pas encore). Quelques idées intéressantes aussi, ou qui ont dû l'être à l'époque mais qui ne le sont plus aujourd'hui parce que... si le C19 par exemple était original au moment de la parution, aujourd'hui il est vu revu et archi-vu.


Mais j'ai beaucoup aimé le traitement de Fitz et du Docteur, ce qui sauve le reste.
Et j'ai plutôt bien aimé qu'on se débarrasse momentanément de Sam dans la foulée (et que le Docteur s'intéresse aussi peu à sa disparition fait poindre sur mes lèvres ce sinistre sourire machiavélique que l'on aurait bien envie d'accompagner d'un rire démoniaque. Et même quand on croit avoir subi le discours "ma mie a disparu bouhouhou"... on se rend compte plus tard qu'il ne parlait même pas d'elle xD).

Et donc le Docteur, pour une raison tout à fait valide (si on oublie que ça lui est déjà arrivé avant sans plus de conséquences que ça, chuuut), est perdu, ne sait pas quoi dire, ne sait pas quoi faire, se retrouve prostré comme un crétin à attendre que les choses de passent, et arrive à perdre vaguement la confiance de son compagnon. Dans l'absolu, je ne dis pas que j'aime le voir comme ça. Mais ça reste intéressant, de temps en temps.

On découvre aussi Kerstin, qui nous est quasiment vendue comme une nouvelle compagne, et je n'aurai pas rejeté l'idée: on nous donne son histoire et son parcours juste assez pour la comprendre et pour avoir envie de l'adopter.

Mais surtout il y a Fitz, qui, bien que ses aventures commencent à tout doucement le changer et que l'on sente poindre un courage nouveau... continue à n'être tellement pas un héros et à tellement bien fonctionner sur le mode du "moi d'abord, on verra pour les autres ensuite".Et c'est vraiment intéressant d'avoir quelqu'un comme ça à bord: on ne peut pas vraiment le lui reprocher parce que son comportement est juste tellement... humain. Il a aussi ce mode de fonctionnement complètement crétin que je comprend bien parce qu'hélas je le partage, qui consiste à se dire que si on ignore un problème pendant assez longtemps il finira peut-être par se lasser et par s'en aller tout seul.
_________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur Skype
Melyssa
BOT Saver
BOT Saver

Hors ligne

Inscrit le: 26 Sep 2009
Messages: 658
Féminin Scorpion (23oct-21nov) 牛 Buffle

MessagePosté le: Dim 7 Sep 2014 - 09:48    Sujet du message: [DW BOOK] Eight & Sam, Fitz, Compassion Répondre en citant



-So much meddling? Doesn't that sound the tiniest bit implausible to you?"
-I've just been mugged by a unicorn after discovering I've got an evil twin. This week, nothing sounds implausible.


½


En furetant un peu dans les reviews, on voit que ce livre se range dans la catégorie: on aime ou on déteste. Coup de bol, j'ai adoré. Ca part dans tous les sens, ça empile une montagne de paradoxes et ça profite à fond du bazar que l'on peut mettre à bidouiller dans le temps. Vu que c'est un peu le coeur de la série, forcément j'ai signé pour.

J'admets que l'histoire de Griffin qui fait sa petite collection m'a moins intéressé. C'est toute la partie concernant Sam qui m'a complètement captivée. Parce que voilà voilà, tout arrive, et je suis maintenant captivée par Sam - ou plutôt par Dark-Haired Sam.

"Oh, I like this one, can we keep her?"


Oh, comme j'approuve Fitz qui prononce cette réplique, et comme je suis fâchée que l'on doive se farcir 25 bouquins de cette horripilante Blondie Sam alors qu'une autre Sam aussi fascinante pourrait exister quelque part! (du coup ça n'arrange pas mes affaires avec l'autre Sam, vu que forcément je lui en veux encore plus). Cette Sam un peu détraquée mais qui a toujours su nager juste assez pour se maintenir à flots, cette Sam si riche de réflexions ... et la paire qu'elle forme avec Fitz est superbe. C'est d'elle qu'il a besoin. Et je suis sûre qu'elle serait également plus utile au Docteur que son alter ego qui sauve les koalas.

Bref, j'adore cette Sam, et sans en dire trop j'adore aussi toute l'embrouille autour de sa biodata - même si ça fait parfois mal à la tête.
Et autour de celle du Docteur. Déjà, c'est pratique: ça nous résout en quelque sorte son problème d'ascendance humaine, et ça ouvre également une porte assez grande pour éventuellement y recaser toutes les incohérences passées et futures tous supports confondus. Et puis ça rend la Faction Paradox intéressante, alors que jusque là ils ressemblaient à une secte d'agités du bocal.

Parlant d'eux, leur gamin est assez flippant dans son genre. A surgir de nul part et à savoir toujours mettre le doigt là où ça fait mal. Ca faisait longtemps que je n'avais pas croisé un baddie inquiétant-pour-de-vrai.

"I just don't give a damn about growing up. I'm the man, I'm the plan, I'm Peter Pan living in a garbage can. The only thing you know about me is that I can hurt you"


Et ça faisait encore plus longtemps que je n'avais pas croisé un bestiaire pareil! Puisque l'occasion était là, les auteurs en ont profité pour recaser tout ce qui leur passait par la tête, et j'avoue que je n'ai pas peu ri lors de l'agression des licornes pour la barre de chocolat (lisez donc le livre, ça sera plus clair xD).
D'ailleurs dans l'ensemble j'ai beaucoup ri pendant ma lecture. L'un des moments dont je me souviens particulièrement est le passage dans la cuisine de... la copine mystique de Fitz dont j'ai oublié le nom, où chacun suit ses pensées et balance ses idées sans aucune cohérence, pour finir sur un "Excellent. Have an iguana."   .

"[The Doctor] is allowed to be different. He's got a prophecy and everything."


Et l'humour est aussi bien utilisé pour masquer parfois comme ce que l'on dit est terrible, et on se retrouve à ne plus trop savoir si on a ou non le droit de rire... le Docteur par exemple qui devient hystérique parce qu'on lui a volé le violet, rendez-moi mon violet!!! C'est vraiment drôle sur le moment.... jusqu'à ce que l'on comprenne ce que l'on vient de le rendre daltonien. Entre autres choses. Le Docteur encaisse dans ce livre. Au passage j'ai beaucoup aimé qu'il parle de sa tendance à l'amnésie et qu'il reconnaisse que c'est la solution que son subconscient a choisi pour ne pas avoir à faire face.


"I'm sorry if you were hoping for a tormented scream of "Who am I?""

_________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur Skype
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 21:54    Sujet du message: [DW BOOK] Eight & Sam, Fitz, Compassion

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Doctor Who Index du Forum -> Who-niverse -> Autour des séries -> Livres & Comics -> DOCTOR WHO : livres - audiobooks - guides Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com