Doctor Who Index du Forum
 
 
 
Doctor Who Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion


[Biopic] An Adventure in Space and Time
Aller à la page: 1, 2, 3  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Doctor Who Index du Forum -> Doctor Who -> 1963 - 2013 : 50 ans Doctor Who
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Ahaimebété
[Bad Bad Beans]

Hors ligne

Inscrit le: 15 Aoû 2011
Messages: 3 513
Localisation: Marseille
Féminin Bélier (21mar-19avr) 猴 Singe

MessagePosté le: Sam 23 Nov 2013 - 14:38    Sujet du message: [Biopic] An Adventure in Space and Time Répondre en citant

An Adventure in Space and Time





Synopsis

L'aventure des débuts de la mythique série avec Sydney Newman, Verity Lambert et le premier Docteur Williams Hartnell. Du doute au succès, en passant par la difficile nécessité de changer l'acteur principal à cause de sa maladie.


Production

Scénariste: Mark Gatiss
Réalisateur: Terry McDonough
Producteur: Matt Strevens



Personnages principaux

Williams Hartnell/Le Docteur - David Bradley
Sydney Newman - Brian Cox
Verity Lambert - Jessica Raine
Waris Hussein - Sacha Dhawan
Carol Ann Ford/Susan Foreman - Claudia Grant
William Russell/Ian Chesterton - Jamie Glover
Jacqueline Hill/Barbara Wright - Jemma Powell



Audience

à compléter



Diffusion

21 novembre 2013

_________________
Fanfictions sur le Maître

« La réalité est un endroit sympa à visiter, mais je n’aimerais pas y vivre. » David A. McIntee


Dernière édition par Ahaimebété le Sam 23 Nov 2013 - 14:42; édité 1 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 23 Nov 2013 - 14:38    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Ahaimebété
[Bad Bad Beans]

Hors ligne

Inscrit le: 15 Aoû 2011
Messages: 3 513
Localisation: Marseille
Féminin Bélier (21mar-19avr) 猴 Singe

MessagePosté le: Sam 23 Nov 2013 - 14:40    Sujet du message: [Biopic] An Adventure in Space and Time Répondre en citant

Il fallait un vrai sujet critique. Le voilà. Je ferais une vraie critique quand je l'aurais revu plusieurs fois et surtout que l'émotion sera retombée.


S'il est mal placé, merci de le déplacer au bon endroit (pour nos GM).
_________________
Fanfictions sur le Maître

« La réalité est un endroit sympa à visiter, mais je n’aimerais pas y vivre. » David A. McIntee
Revenir en haut
Alark
[Face of Boe]

Hors ligne

Inscrit le: 31 Mai 2013
Messages: 843
Masculin Poissons (20fev-20mar)

MessagePosté le: Sam 23 Nov 2013 - 15:12    Sujet du message: [Biopic] An Adventure in Space and Time Répondre en citant

J'ai regardé une bonne partie en vosten, mais je vais le regardé à nouveau en sous titré Français très bientôt.
_________________
Hermit, Devil, Emperor, Death
The Alpha & Omega made by Faith
Revenir en haut
Mad_Dog
[Face of Boe]

Hors ligne

Inscrit le: 21 Nov 2012
Messages: 722
Localisation: Rennes
Masculin Taureau (20avr-20mai) 龍 Dragon

MessagePosté le: Sam 23 Nov 2013 - 16:21    Sujet du message: [Biopic] An Adventure in Space and Time Répondre en citant

Merci Ahaimbété, j'ai énormement de choses à dire sur ce téléfilm.

J'ai beaucoup aimé ce téléfilm, qui commence en parlant de la création de Doctor Who avant de prendre le point de vue de William Hartnell. Il parle effectivement de William Hartnell découvrant petit à petit un rôle et ne voulant pas le quitter. Sur ce point là, c'est très bien écrit et vraiment émouvant et il réussi même à placer les mots du 10eme Docteur dans la bouche de Bill Hartnell ("i don't want to go") sans que ça fasse forcée. A cela il arrive à méler : la vision de la SF dans les années 60, le parcours de Vérity Lambert sans que ça fasse remplissage. Au contraire tout est fluide. Et j'aime beaucoup les dialogues ("So it's Kennedy's fault" laché par Sidney Newman qui m'a fait exploser de rire.

Bon, esthétiquement, on voit que Mad Men est passé par là il y a quelques années et il y a une façon de filmer les années 60 que l'on retrouve à la télévision depuis 10 ans. Mais il n'y a pas de quoi s'en plaindre, l'image est belle on se SENT vraiment à l'intérieur des années 60. Les acteurs ressemblent énormement aux acteurs originaux au point que ça en est bluffant... sauf à certains niveaux.

Si au départ, j'ai eu peur des lourdeurs d'écriture de Mark Gatiss au final, il livre un très bon script, émouvant, rythmé, agréable à suivre. On voit tout son amour de fan de la série classique et d'encyclopédiste de Doctor Who (chose que je partage avec lui) car il y a ÉNORMEMENT de remarques totalement avérées ou de personnages dont le rôle a été prépondérant qui sont là.

Après, j'ai des réticences, des réserves et des regrets que je mets en spoiler :

- Le générique. Autant je comprends pour les images derrières, autant pour l'affichage des noms, ça fait relativement laid.

- Un truc qui m'a agacé, fut la scène où Verity Lambert met la télé pour montrer "La première femme dans l'espace." Je pense qu'on pouvait montrer que Verity était une femme ambitieuse et indépendante sans ce gros cliché du "Hé, regardez, c'est notre héroïne, elle est progressiste !" D'ailleurs le script réussi à rendre ce sentiment sans avoir besoin d'appuyer sans arrêt, nous montrant que ce marqueur rouge était inutile.

- On ne voit jamais David Whitaker, le script-éditor des premières saisons, qui a pris pas mal de décisions dans la série Doctor Who. A la place, Waris Hussein prend trop de place : on le voit s'enthousiasmer des scores de l'épisode Daleks, alors qu'il ne l'a absolument pas réalisé. Bon, après, on ne peut pas montrer 30.000 personnages et j'ai compris la démarche de Gatiss qui était de créer une sorte de complicité entre les deux petits nouveaux, Hussein et Lambert, dont l'ascension à la BBC allait être difficile.

- Autant la ressemblance du casting de la première saison est frappante, autant certains rôles ultra secondaires sont un peu baclé. Le mec qui joue le rôle de Peter Purves ne lui ressemble pas (mais apparaît 2 secondes) idem pour Polly et Ben. Le pire, c'est Patrick Troughton, qui fait très "Bonjour, je suis Reece Shearsmith avec une perruque." Désolé, mais il ressemble pas. Par contre, j'adore le concept du changement d'année par des photos promos. C'est bien joué.

- Je pinaille mais la fin dans le bureau de Sydney Newman à beau être bien écrite.... ça ne s'est pas passé comme ça. C'est Innes Lloyd qui a discuté avec Hartnell de son remplacement, mais c'est vrai que ça aurait été con d'introduire ce personnage juste pour cette scène, il faut resserrer l'histoire. En fait, l'historien de Doctor Who aurait adoré voir l'épisode où le producteur John Wiles à tenté de virer le Docteur en le remplaçant par un sosie, mais ça aurait demandé de rajouter des longueurs, d'introduire les centaines de producteurs différents. Du coup, je comprends.

- L'apparition finale de Matt Smith. Sur le coup j'ai souri. Mais après, je me dis que c'est relativement idiot, parce que ça va dater bêtement le téléfilm : "Ha, pourquoi c'est Matt Smith que voit Hartnell ?" "Non, parce qu'à l'époque, c'était le dernier Docteur." "Bah, non, c'est Peter Capaldi, non ?" "Oui, je sais mais... rhaaa..." Dommage.



Bon, après, j'avoue ne pas avoir repéré les acteurs du style William Russell ou Jean Marshs ou Anneke Wills. J'ai cru qu'ils avaient été crédités pour leurs interventions à la toute fin de l'épisode.
_________________
Upgrading in progression :


Dernière édition par Mad_Dog le Sam 23 Nov 2013 - 17:12; édité 1 fois
Revenir en haut
Alark
[Face of Boe]

Hors ligne

Inscrit le: 31 Mai 2013
Messages: 843
Masculin Poissons (20fev-20mar)

MessagePosté le: Sam 23 Nov 2013 - 17:02    Sujet du message: [Biopic] An Adventure in Space and Time Répondre en citant

Je viens de le voir en vostfr, j'ai adoré, on est dedans, c'est touchant, marrant à certains moment.
Le studio D est "smaller on the inside", et d'autres expressions qui m'ont rappelé la nouvelle série.
Pour ta dernière réserve, je pense que c'est pour mettre en évidence la longévité de la série, Matt Smith représente 2013, représente 50 ans de vie de la série.
_________________
Hermit, Devil, Emperor, Death
The Alpha & Omega made by Faith
Revenir en haut
SteamMoose
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 31 Mar 2013
Messages: 1 898
Masculin

MessagePosté le: Sam 23 Nov 2013 - 18:14    Sujet du message: [Biopic] An Adventure in Space and Time Répondre en citant

Mad_Dog a écrit:
L'apparition finale de Matt Smith. Sur le coup j'ai souri. Mais après, je me dis que c'est relativement idiot, parce que ça va dater bêtement le téléfilm : "Ha, pourquoi c'est Matt Smith que voit Hartnell ?" "Non, parce qu'à l'époque, c'était le dernier Docteur." "Bah, non, c'est Peter Capaldi, non ?" "Oui, je sais mais... rhaaa..." Dommage.


Gatiss a dit que ce qui lui plaisait, c'était que vu que Matt était pas vraiment présent (on voit bien que c'est une incrustation), ils pourront le rediffuser pour un autre anniversaire en mettent le Docteur actuel à la place.
_________________


There are worlds out there where the sky's burning...
Revenir en haut
Gérard
[Dark Lord of All]

Hors ligne

Inscrit le: 15 Aoû 2010
Messages: 2 889
Localisation: Bois d'Arcy
Masculin Verseau (20jan-19fev) 鼠 Rat

MessagePosté le: Sam 23 Nov 2013 - 18:39    Sujet du message: [Biopic] An Adventure in Space and Time Répondre en citant

Bon, je viens juste de terminer le téléchargement sur iTunes (c'était peut-être pas une bonne idée de télécharger les Proms 2010 en même temps, surtout avec ma connexion de matière fécale, parce que là, ça m'a pris du temps ; beaucoup de temps), et j'ai un peu regardé le début. Mais vu que la soirée va être un peu chargée, je vais attendre pour la regarder. Au moins que les Proms soient finis de se charger (ça risque aussi de prendre du temps). Dès que je l'aurai vu, je vous en parlerai. Mais pour l'instant, ce que je peux dire, c'est que ça a l'air très bien.
_________________
"Kentoc'h Mervel!"

Revenir en haut
MikaLGDB
[Passager clandestin du Tardis]

Hors ligne

Inscrit le: 11 Mai 2013
Messages: 320
Localisation: Bastia-Corsica
Masculin Scorpion (23oct-21nov) 鷄 Coq

MessagePosté le: Sam 23 Nov 2013 - 19:16    Sujet du message: [Biopic] An Adventure in Space and Time Répondre en citant

C'est ou que l'on peut le télécharger en vostfr ??
S'il vous plaît Smile
_________________
Ladies and Gentlemen , We Are LGDB ^^
Revenir en haut
Mad_Dog
[Face of Boe]

Hors ligne

Inscrit le: 21 Nov 2012
Messages: 722
Localisation: Rennes
Masculin Taureau (20avr-20mai) 龍 Dragon

MessagePosté le: Sam 23 Nov 2013 - 19:36    Sujet du message: [Biopic] An Adventure in Space and Time Répondre en citant

Oui, j'avais compris, mais autant pour un spectateur de maintenant, ça fait sens, autant dans deux ou trois ans, ça paraîtra comme décalé.


Allez, hop, j'ai fais une entrée sur wikipédia. C'est totalement incomplet, mais ça va énormément servir :
https://fr.wikipedia.org/wiki/An_Adventure_in_Time_and_Space

Bon, en tant que bon gros encyclopédiste de Doctor Who, je suis aux anges. J'ai vraiment l'impression de voir, à l'écran, l'ambiance de travail , les conflits, les telle que je me l'imaginais lorsque j'allais rechercher des infos sur le making of de la série. Et dû coup, j'ai envie de faire mon analyse en détail. Voyez ça, comme un mec qui tape du coude en regardant un épisode et en remarquant les détails et anecdotes qu'il connait.

(Attention extrême spoiler...)


Dès le prologue, bam, une citation du 1er Docteur dans "The Aztecs".


Le tournage de "The Tenth Planet" avec ces cybermen avec des masques etouffants.


Merci à imdb, j'ai absolument pas reconnu William Hartnell dans le rôle du gardien de parking.


La fameuse réunion de création de Doctor Who s'est hélas déroulé entre 4 autres personnes (Donald Wilson (l'homme à la tête du département scénaristique de la BBC), Alice Frick, John Braybon (auteurs d'un rapport sur la SF auprès de la BBC) et le scénariste C.E. Webber.) Mais bon, comme aucun d'entre eux n'est resté sur le projet Doctor Who, cela permet d'introduire le personnage de Sydney Newman, personnage haut en couleurs qui mis sa patte dans la série et fut à l'origine de nombreuses idées.


Jaqueline Hill et Verity Lambert se sont effectivement croisées ensemble à une soirée.


Tiens, un épisode de la série Compact (sur laquelle une partie du staff a bossé avant Doctor Who)


Newman et Lambert avaient bossés ensemble sur une série télé "Armchair Theatre" en direct et son efficacité à gérer les emmerdes fit beaucoup pour sa promotion en tant que productrice. Le projet Doctor Who qu'il lui présente est largement fidèle au projet de travail original.


William Hartnell dans la rôle d'un militaire grincheux. C'est effectivement le type de rôle dans lequel il était enfermé.


Mervyn Pinfield, producteur associé qui réalisera d'ailleurs plusieurs épisodes. (Il faudra que je vois si l'anecdote sur sa création du prompteur est avérée.) Et Rex Tucker, un co-producteur que Sydney Newman avait associé à Verity Lambert pour "l'aider à connaître les ficelles du métiers." Alors que Tucker était un vétéran de la BBC, Lambert le fera dégager en quelques mois pour avoir les mains libres. (Ceci dit il restera jusqu'au tournage du 1er épisode là où le téléfilm le fait partir le lendemain.)


Anecdote véridique sur le Studio D de Lime Grove qui était trop étroit et ne convenait pas au tournage d'une série comme Doctor Who. Verity Lambert harcèlera la direction pour en obtenir un nouveau, ce qui leur sera accordé environ au bout d'un an de production. Une fois Lambert partie, la série se retrouvera une nouvelle fois à Lime Grove D. (Et joli gag.)


Delya Derbishire, celle qui a arrangé le thème de Doctor Who pour lui donner un son si étrange pour l'époque. Très en avance sur son temps (et un peu hippie) son travail mis des années à être reconnu comme "avant gardiste."


La fameuse anecdote sur le son du TARDIS créé en frottant des clés sur les cordes d'un piano et en inversant le son.


J'ignore si cette anecdote sur Sydney Newman créant la série "The Avengers" (Chapeau Melon et Botte de Cuir) sans savoir ce qu'il y avait derrière le titre est exacte.


Idem pour la création de la console du TARDIS en maquette de récup. Je suppose que si Gatiss l'a ajouté, c'est que ça doit être raconté quelque part.


L'anecdote sur le tournage catastrophique du tout premier épisode est véridique, les portes qui s'ouvrent toutes seules, le Docteur faisant parti d'un futur lointain, etc... J'ignore si l'anecdote de la flotte anti-incendie est vraie par contre.


Allusion à John Lucarotti, scénariste que Sydney Newman avait remarqué au canada pour une pièce radiophonique sur Marco Polo. (Et qui écrira l'épisode Marco Polo.)


Verity Lambert se battant bec et ongle pour mettre les Daleks à l'antenne malgré les réticences de la BBC est avérée. Un cours métrage "Verity: Men, Bitches & Daleks" parlait aussi de cela, mais représentait Verity Lambert comme une petite assistante, une secrétaire à lunette absolument pas ressemblante au personnage réel.


Il y eu effectivement une rediffusion du 1er épisode à cause de la mort de Kennedy. Qui fut d'ailleurs bénéfique.


Tournage de "The Daleks"


C'est l'actuelle voix des Daleks, Nicholas Briggs qui joue le rôle de Peter Hawkins, la voix originale des Daleks et des Cybermen


Illustration de la Dalekmania. Personne ne s'attendait vraiment à ce que ça fasse 10 millions de vues.


Ok, Warris je suis content pour toi mais... c'est pas toi qui l'a réalisé cet épisode.


Tournage de "The Edge of Destruction"


Je savais que les journaux et les politiciens avaient réutilisés les Daleks dans leurs caricatures mais je ne pensais pas que c'était aussi tôt.


Tournage de "Marco Polo" : La remarque sur le fait que ce soit un gâchis que l'épisode ne soit pas en couleurs fut souvent utilisé par ceux qui y ont participé. L'anecdote sur Hartnell offrant des fleurs serait vraie.


Tournage de "The Reign of Terror"


Etrange anachronisme : Que fait William Hartnell en 1964 avec le "Doctor Who Annual 1966" (on voit un Menoptra en arrière plan.)



Quelque chose me dit qu'il y a une référence à quelqu'un mais je ne vois pas.


Tournage de : "The Dalek invasion of Earth"


Tournage de "The Web Planet"


A voir le Ménoptra dans la salle, on a l'impression que Verity Lambert est sur le point de partir. En réalité, son départ fut assez long et elle ne passera vraiment la main qu'après 5 autres sérials.


Cet avis n'engage que moi, mais cet acteur ne ressemble pas du tout à Peter Purves.


Tournage des dernières scènes de "The Massacre of St Bartholomew's Eve"


Comme je l'avais dit plus tôt sur le topic, cette scène géniale, s'est en réalité déroulée entre Innes Lloyd et William Hartnell au début de l'été 1966 et le nom de Patrick Troughton était pas encore défini.


Echo des mots du 10eme Docteur à la fin de "The end of time"


Si la décision d'amener Patrick Troughton était une idée d'Innes Lloyd, Hartnell avait effectivement clamé à la presse que c'était le "seul comédien capable de le remplacer" faisant presque croire que l'idée était sienne.


J'ai épluché tout les sites internet, mais je n'arrive pas à retrouver l'anecdote selon laquelle, le 8 octobre 1966 lors du tournage de la dernière scène de William Hartnell sur le tournage de "The Tenth Planet", Matt Smith alors agé de -16 ans, était présent.




Purée, voilà deux heures de passée.
_________________
Upgrading in progression :


Dernière édition par Mad_Dog le Sam 23 Nov 2013 - 19:45; édité 1 fois
Revenir en haut
SteamMoose
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 31 Mar 2013
Messages: 1 898
Masculin

MessagePosté le: Sam 23 Nov 2013 - 19:44    Sujet du message: [Biopic] An Adventure in Space and Time Répondre en citant

Moi je suis sûr d'avoir vu ça quelque part... Et puis ça explique pourquoi les contrôles du TARDIS bougent tous seuls à la fin de The Tenth Planet Smile
_________________


There are worlds out there where the sky's burning...
Revenir en haut
lina
[Dark Lord of All]

Hors ligne

Inscrit le: 19 Fév 2012
Messages: 2 922
Féminin Bélier (21mar-19avr)

MessagePosté le: Dim 24 Nov 2013 - 05:14    Sujet du message: [Biopic] An Adventure in Space and Time Répondre en citant

le nom de Troughton était défini à l'été 66. Après ça dépend ce que tu définis par été (21 juin - début juillet: été. Et 12 (ish) juillet, mi septembre: pré-automne?).


Je serai pas si vindicative pour Whitaker. J'ai adoré son travail, mais c'est clair qu'en 1h30 on peut pas faire rentrer toutes les personnes qui ont gravité autour de Doctor Who entre 1963 et 1966.
Pour Hussein qui est très présent alors qu'il n'a fait que le premier épisode et Marco, c'est plus l'aspect "envers et contre tous" du binôme Lambert/Hussein qui est mis en avant qu'autres choses. La première femme productrice, le premier indien réalisateur (sans compter que si ça se savait à l'époque qu'il était gay, ça a pas dû aider non plus, mais je crois pas que ça se soit su de suite). C'est pas parce qu'il n'a bossé pas bossé sur Daleks qu'il doit disparaitre du radar de Verity non plus.
Comme je l'interprète, ton "côté encyclopédique" est surtout là pour gâcher limite le plaisir. Le Tardis n'avait pas à être fait forcément avec des trucs de récup comme une bobine de fil à coudre etc… il y a plusieurs erreurs, même toi tu l'as mentionné, faut pas analyser la moindre scène non plus ça sert à rien.

Le fameux studio de Lime Grove est une vraie légende tellement c'était une énigme comment ça pouvait éventuellement être considéré comme un plateau de tournage.

Pour le tournage du pilote, là encore, pas besoin de savoir grand chose, juste voir l'épisode ça suffit pour voir qu'ils ont même pas abusé les catastrophes. Pour le système à incendie, je sais pas si ça s'est passé, mais c'était un truc qui arrivait de temps à autre.

Si l'idée de Troughton n'était pas de Hartnell, il n'a pu qu'acquiescer. Ils ont déjà travaillé ensemble à plusieurs reprises et Troughton n'avait déjà plus rien à prouver à la profession. En fait, Hartnell était surtout un peu frustré d'être remplacé par Troughton parce qu'il savait que ça pouvait éventuellement nuire à la popularité de son Docteur à lui. Et l'idée de Troughton n'était pas que de Lloyd non plus, Shaun Sutton était dans le coup, avec Sydney Newman pas loin non plus derrière (bien qu'il a eu quelques sueurs froides par la suite… mais pas autant que Sutton! hahaha!). Surtout que Lloyd n'a peut être soufflé que le nom, mais il s'est occupé de rien du tout, c'est bien Sutton et Newman qui ont décidé début juillet l'animal.

Et j'ai d'énormes doutes quant au fait que Troughton ait poussé la joke sur le set de Tenth Planet. Surtout qu'il n'a été présent que le jour de la régénération et qu'ils n'ont filmé que ça… qui consistait à juste être couché au sol pendant près de 6h…. Et le rencontre c'était surtout Troughton super humble, qui a fermé sa grande gueule par l'étrangeté de la situation malgré tout.

La rumeur qu'Hartnell a offert des fleurs, n'est pas une rumeur. C'est vrai. C'est arrivé plusieurs fois, après ses coups de gueules, il arrivait le lendemain avec des bouquets pour les filles du cast, et qu'il savait pas trop quoi offrir pour les mecs.


Quite à chialer, Trougthon était plus grand que Hartnell. Et Michael Craze était plus petit que Anneke Wills.






---


Bon. Tout ça pour dire, que je m'en tape du côté encyclopédique et que franchement ça m'est bien passé au dessus. J'ai juste apprécié ce que nous a servi Gatiss.
Faut noter quand même que c'est pas fait dans la finesse de nous rendre Hartnell sympathique qu'une fois qu'il arrive sur Doctor Who, et qu'avant c'est un mec qu'on veut buter. Alors forcément quand il nous lâche un I don't want to go en pleurant ça fait mal.

Oh et puis zut hein, Hartnell avait les yeux marrons!

Bien kiffé qu'on nous serve (encore!) une régénération de Two à Three xD. Je crois qu'on a le record de régénération là lol.

Ah puis t'as pas spotté Marco Polo!
_________________
Source
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Mad_Dog
[Face of Boe]

Hors ligne

Inscrit le: 21 Nov 2012
Messages: 722
Localisation: Rennes
Masculin Taureau (20avr-20mai) 龍 Dragon

MessagePosté le: Dim 24 Nov 2013 - 11:47    Sujet du message: [Biopic] An Adventure in Space and Time Répondre en citant

Citation:
Bon. Tout ça pour dire, que je m'en tape du côté encyclopédique et que franchement ça m'est bien passé au dessus. J'ai juste apprécié ce que nous a servi Gatiss.


Je tiens à te le dire tout de suite : J'ai beaucoup, beaucoup, beaucoup apprécié ce téléfilm. Il est très bien écrit et je pinaille sur la forme, comme toi lorsque tu dis que la taille des acteurs ou la couleurs de leurs yeux n'est pas la bonne. C'est de l'ordre du détail pour moi lorsque je dis que tel truc ou tel truc n'est pas "tout à fait comme ça s'est passé." J'avais juste envie de faire un peu de commentaire, ok, parfois un peu narquois lorsque je dis que Warris Hussein ne devrait pas se trouver là, mais il faut pas voir ça comme quelque chose de méchant.

lina a écrit:
le nom de Troughton était défini à l'été 66. Après ça dépend ce que tu définis par été (21 juin - début juillet: été. Et 12 (ish) juillet, mi septembre: pré-automne?).


Ok, soit.

Citation:
Je serai pas si vindicative pour Whitaker. J'ai adoré son travail, mais c'est clair qu'en 1h30 on peut pas faire rentrer toutes les personnes qui ont gravité autour de Doctor Who entre 1963 et 1966.
Pour Hussein qui est très présent alors qu'il n'a fait que le premier épisode et Marco, c'est plus l'aspect "envers et contre tous" du binôme Lambert/Hussein qui est mis en avant qu'autres choses. La première femme productrice, le premier indien réalisateur (sans compter que si ça se savait à l'époque qu'il était gay, ça a pas dû aider non plus, mais je crois pas que ça se soit su de suite). C'est pas parce qu'il n'a bossé pas bossé sur Daleks qu'il doit disparaitre du radar de Verity non plus.


Mon but n'était pas d'être vindicatif. De plus, j'avais pleinement compris aussi que c'était plus utile de se baser sur la relation de travail entre Verity Lambert et Hussein que de chercher à mettre en scène les 150 personnes qui ont bossés sur Doctor Who.

Citation:
Comme je l'interprète, ton "côté encyclopédique" est surtout là pour gâcher limite le plaisir. Le Tardis n'avait pas à être fait forcément avec des trucs de récup comme une bobine de fil à coudre etc… il y a plusieurs erreurs, même toi tu l'as mentionné, faut pas analyser la moindre scène non plus ça sert à rien.


Je te rassure, j'ai regardé une première fois le téléfilm, je l'ai beaucoup aimé. C'est lors d'un second visionnage que je me suis dit "tiens, je vais m'amuser à faire un peu de commentaire encyclopédique" d'ailleurs mon avis est en spoiler pour le mettre de côté.

Citation:
Le fameux studio de Lime Grove est une vraie légende tellement c'était une énigme comment ça pouvait éventuellement être considéré comme un plateau de tournage.


Ca confirme ce que j'avais lu à droite et à gauche là dessus.

Citation:
Pour le tournage du pilote, là encore, pas besoin de savoir grand chose, juste voir l'épisode ça suffit pour voir qu'ils ont même pas abusé les catastrophes. Pour le système à incendie, je sais pas si ça s'est passé, mais c'était un truc qui arrivait de temps à autre.


Bah, comme le fameux "pilote original" n'a jamais été retrouvé, je pense que ça sera difficile de juger sur pièce. Ca m'a amusé qu'il y ai la fameuse anecdote des portes qui s'ouvrent toutes seules : j'avais lu ça sur un site, l'avait rajouté dans wikipédia en me disant de façon coupable "mais pourquoi je rajoute ça, ça n'intéresse que moi." Bah cool, si, ça ne fait pas sourire que moi.

J'ignorais que les systèmes à incendie se déclenchaient si fréquemment que ça (surtout dans un lieu avec du matériel électrique en abondance.)

Citation:
Si l'idée de Troughton n'était pas de Hartnell, il n'a pu qu'acquiescer. Ils ont déjà travaillé ensemble à plusieurs reprises et Troughton n'avait déjà plus rien à prouver à la profession. En fait, Hartnell était surtout un peu frustré d'être remplacé par Troughton parce qu'il savait que ça pouvait éventuellement nuire à la popularité de son Docteur à lui. Et l'idée de Troughton n'était pas que de Lloyd non plus, Shaun Sutton était dans le coup, avec Sydney Newman pas loin non plus derrière (bien qu'il a eu quelques sueurs froides par la suite… mais pas autant que Sutton! hahaha!). Surtout que Lloyd n'a peut être soufflé que le nom, mais il s'est occupé de rien du tout, c'est bien Sutton et Newman qui ont décidé début juillet l'animal.


Ok. J'ai toujours voulu savoir qui avait vraiment eu l'idée.

Citation:
Et j'ai d'énormes doutes quant au fait que Troughton ait poussé la joke sur le set de Tenth Planet. Surtout qu'il n'a été présent que le jour de la régénération et qu'ils n'ont filmé que ça… qui consistait à juste être couché au sol pendant près de 6h…. Et le rencontre c'était surtout Troughton super humble, qui a fermé sa grande gueule par l'étrangeté de la situation malgré tout.


J'aurais bien voulu voir Troughton allongé pendant 6 heures tiens.

Citation:
La rumeur qu'Hartnell a offert des fleurs, n'est pas une rumeur. C'est vrai. C'est arrivé plusieurs fois, après ses coups de gueules, il arrivait le lendemain avec des bouquets pour les filles du cast, et qu'il savait pas trop quoi offrir pour les mecs.


Je savais pour son humeur tyrannique, mais j'ignorais pour les fleurs.


Citation:
Ah puis t'as pas spotté Marco Polo!


Où ça ?

A noter que je suis une quiche en reconnaissance des visages et que j'aimerai bien savoir où se trouvent les caméos d'Anneke Wills et de Carole Ann Ford.

Apparemment, le caméo de Jean Marsh ne s'est pas fait, dommage, l'idée était ultra-intelligente.
_________________
Upgrading in progression :
Revenir en haut
SteamMoose
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 31 Mar 2013
Messages: 1 898
Masculin

MessagePosté le: Dim 24 Nov 2013 - 12:42    Sujet du message: [Biopic] An Adventure in Space and Time Répondre en citant

Jean Marsh est là, je l'ai reconnue à la fête de départ de Verity, à coté de Anneke d'ailleurs. Carol Ann Ford est une passante dans la rue qui parle à ses enfants ou un truc comme ça.

Et pour le pilote original : http://doctorwhoclassicfr.hautetfort.com/archive/2012/11/04/doctor-01-hors-…
_________________


There are worlds out there where the sky's burning...
Revenir en haut
Mad_Dog
[Face of Boe]

Hors ligne

Inscrit le: 21 Nov 2012
Messages: 722
Localisation: Rennes
Masculin Taureau (20avr-20mai) 龍 Dragon

MessagePosté le: Dim 24 Nov 2013 - 13:54    Sujet du message: [Biopic] An Adventure in Space and Time Répondre en citant

SteamMoose a écrit:
Et pour le pilote original : http://doctorwhoclassicfr.hautetfort.com/archive/2012/11/04/doctor-01-hors-…


Ha merde, je pensais qu'il avait été perdu. Purée, mais oui j'ai confondu. Ne pas poster le lendemain de cinquantenaire de série, on a tout qui se mélange, je le saurais pour le centenaire.
_________________
Upgrading in progression :
Revenir en haut
lina
[Dark Lord of All]

Hors ligne

Inscrit le: 19 Fév 2012
Messages: 2 922
Féminin Bélier (21mar-19avr)

MessagePosté le: Dim 24 Nov 2013 - 14:24    Sujet du message: [Biopic] An Adventure in Space and Time Répondre en citant

Mais je pinaillais pas. Même si c'est vrai j'ai pas pensé à ça ni même aux autres erreurs potentielles. C'est un foutu téléfilm.

Ce qu'a voulu nous montrer Gatiss c'est comment des personnes un peu bornées ont fait que Doctor Who tienne. La fin de Hartnell avec Lloyd est plus anecdotique qu'autre chose. Parler du début de la série doit forcément inclure ce qui fait sa longévité, la régénération. Mais en soi, Lloyd, Sutton, Newman on s'en fout. C'était pour montrer au cas où on le savait pas que Hartnell a été poussé vers la porte de sortie et qu'il en avait pas spécialement envie parce qu'il aimait cette série.

J'ai pas vraiment envie de penser aux autres erreurs non plus donc bon. C'est un peu ce que j'ai préféré lâcher prise chez les whoviens, toujours tout analyser. Ça fatigue pas à force? Juste apprécier ou pas aimer ce qu'on nous sert sans avoir à se pencher des heures dessus. Le prend pas mal mais ça m'a fait montrer au créneau du coup de voir que même le biopic a été décortiqué. Enfin... Me fait trop vieille sûrement.
_________________
Source
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 16:48    Sujet du message: [Biopic] An Adventure in Space and Time

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Doctor Who Index du Forum -> Doctor Who -> 1963 - 2013 : 50 ans Doctor Who Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2, 3  >
Page 1 sur 3

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com