Doctor Who Index du Forum
 
 
 
Doctor Who Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion


[Episode Anniversaire] The Day of the Doctor
Aller à la page: <  1, 2, 313, 14, 1531, 32, 33  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Doctor Who Index du Forum -> Doctor Who -> Saison 7
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Zen'
[Centurion solitaire]

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2013
Messages: 55
Masculin Verseau (20jan-19fev) 羊 Chèvre

MessagePosté le: Lun 25 Nov 2013 - 15:04    Sujet du message: [Episode Anniversaire] The Day of the Doctor Répondre en citant

En résumé, It's just a big ball of wibbly wobbly, timey winey.... Stuff...
_________________
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 25 Nov 2013 - 15:04    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
mielinda
[Ood]

Hors ligne

Inscrit le: 06 Fév 2010
Messages: 22
Féminin Balance (23sep-22oct)

MessagePosté le: Lun 25 Nov 2013 - 15:06    Sujet du message: [Episode Anniversaire] The Day of the Doctor Répondre en citant

je viens de relire les 5 dernières pages du thread, et j'ai compris ( enfin). c'est la time line de galiffrey qui est sur les 2 épisodes, pas celle de ten, donc ça colle
_________________
~.You Know You Love Me.~
Revenir en haut
Koss
[Ood]

Hors ligne

Inscrit le: 05 Mai 2011
Messages: 23
Localisation: In the Tardis
Masculin

MessagePosté le: Lun 25 Nov 2013 - 15:10    Sujet du message: [Episode Anniversaire] The Day of the Doctor Répondre en citant

Doctor Who : le film ! (aka "Sacré Moffat, tu ne pouvais pas t'en empêcher").

Dans un "The Writer's Tales", livre de correspondance entre Benjamin Cook et Russel T. Davis sur les coulisses de la série, ce dernier expliquait que si "Doctor Who : le film", devait exister, il faudrait deux choses : premièrement, devoir tout expliquer aux nouveaux spectateur et deuxièmement que le Doctor porte une arme, convention sine qua non des films hollywoodien. Lorsque T. Davis a fait "The End of Time" , il a dû se rappeler de cette seconde condition puisque Tennant face aux Time Lord et au Master portait effectivement un pistolet.

Steven Moffat doit avoir la même conception de ce qu'est un film en respectant aussi proprement et à la lettre la première de ces conditions. C'est Docteur Who pour les nuls. En 15 minutes, et même si on n'a jamais vu une seule image du show avant, il est impossible de ne pas comprendre ce qui se passe à l'écran. Synthétiser aussi bien en un quart d'heure 50 ans d'histoire est une prouesse certaine... et une déception tenace. La principale force de cet épisode anniversaire est en fait, pour moi, sa plus grande faiblesse : Rien n'y est compliqué, tout est simplifié. Or, dieu sait que j'aime les choses complexes avec cette série !. Moffat a, somme toute, abordé cet épisode de la manière la plus logique qui soit : un show pop corn gorgé de moments épiques. Et on ne va pas se mentir, c'est franchement très plaisant.

L'épisode enchaine, donc dans ce sens, des moments très agréables pour le spectateur : monter la Time War (on y reviendra), faire se rencontrer Tennant et Smith, John Hurt, le retour de Rose, Tom Baker, Galifrey, 13 Tardis et bien sûr Peter Capaldi qui nous fait coucou. D'un point pur de spectacle, on prend (et il est difficile de le cacher) un plaisir immense. C'est donc un anniversaire réussi bardé de clins d'œil tous plus sympathique les uns que les autres et extrêmement bien écrits (les dialogues de Moffat sont sans doute parmi les meilleure de ce qu'il a pu écrire - Coupling compris -).


MAIS, j'ai cependant trois reproches à faire à cet épisode.

1) Clara. Après avoir passé une petite dizaine d'épisode à la fréquenter, je suis désormais sûr d'une chose : je n'aime pas (du tout) cette compagne. Clara n'a pas de défauts et c'est bien là tout son problème. Moffat a créé la compagne parfaite pour le Doctor. Celle qui ne doute jamais, qui a peur quand il faut avoir peur, qui sait tout et qui pose les bonnes questions. Clara est un personnage absolument inintéressant qui, sans fêlures, ne dispose d'aucun espace pour que le spectateur puisse s'attacher à elle. C'est un non personnage. C'est une mauvaise bonne idée dont l'absence dans cet épisode n'aurait absolument rien changé.

2) Les incohérences. Alors oui, je sais que les incohérences font partie de l'ADN de Doctor Who. Mais non, trop c'est trop. L'apparition des 13 Tardis à la fin a été la goutte d'eau qui a fait déborder le reste (un peu comme le Tardis tractant la Terre dans "Journey's End"). Il y a tellement de choses qui sont hyper durs à avaler dans cet épisode de l'effacement magique de mémoire de Tennant et John Hurt au très difficile raccordement de l'épisode avec "The End of Time". Moffat, par facilité d'écriture, a fait du T. Davis dans le texte. Un hommage peut-être ?

3) Steven Moffat. Dieu que je t'ai aimé Moffat. Dieu sait que ton sens de l'écriture n'est égalé aue par peu d'autres sur Terre (Gaiman sans doute). Mais, tu n'es pas un showrunner. Tu ne le seras jamais. Et cela se sent. Car oui, tu es beaucoup beaucoup (beaucoup) trop mégalo pour cela. L'avantage qu'avait RTD (et son principal défaut aussi) est qu'il avait parfaitement conscience de tes limites. Lui, savait que la Time War était un concept trop lourd à porter pour ses épaules. Pas Steven. Lui, veut tout faire, mais si il ne peut pas. La plus grand réussite pour moi de l'épisode est justement la gestion de cette "Guerre du Temps". RTD était toujours resté ultra sibyllin sur son contenu. Steven Moffat ce sert de cette zone de flou, à merveille : "Le Docteur a détruit les Times Lord" puis "Le Docteur a freezé les Times Lord". Et les deux passent très bien, sans que quiconque puisse trouver à y redire.

Le problème, c'est que Moffat va trop loin. Non content de saloper le legs de T. Davis en annulant quasiment tout ce que ce dernier a fait (j'aimerai bien franchement connaitre la relation entre les deux showrunners), il balise d'ors et déjà le chemin de son successeur avec ce nouveau statut quo de course vers Gallifrey. Et franchement non, cela ne passe pas. Je pense, Steven qu'il est grand temps de partir désormais car tu viens de transformer ta série en Battlestar Gallactica.


Et ça, je ne l'aurais jamais imaginé.
_________________
It's bigger on the inside ...
Revenir en haut
oodman
[Bow-ties Club]

Hors ligne

Inscrit le: 20 Fév 2013
Messages: 180
Masculin

MessagePosté le: Lun 25 Nov 2013 - 15:54    Sujet du message: [Episode Anniversaire] The Day of the Doctor Répondre en citant

yael a écrit:
Je viens d'arriver sur le forum mais j'avais envie de réagir. Je pense que ce changement d'avis du Docteur n'est pas une incohérence, mais est révélateur de l'évolution psychologique du Docteur.
Dans EoT, on a un Docteur en bout de course, amer et désespéré. Il ne croit pas qu'il y ait une possibilité de sauver Gallibrey, il croit que sa planète est définitivement corrompue par ses dirigeants. Ten dans ses derniers temps est un Docteur bien plus sombre qu'Eleven.
C'est principalement Amy qui va faire changer le Docteur et lui redonner espoir. A cet égard, je crois que l'épisode de la baleine est très révélateur. Eleven est là dans la continuité de Ten (qui pouvait déclencher l'éruption du Vésuve et détruire Pompéi pour sauver la terre). Il est prêt à lobotomiser la dernière baleine stellaire pour sauver tous les passagers. Il fait le choix du "moindre mal", en sachant qu'il se détruire encore plus moralement. Et là, Amy fait un pari complètement fou : elle libère la baleine au risque de tuer tous les passagers... et on voit qu'elle a raison. Dès le début, elle montre à Eleven qu'entre le choix raisonnable et le choix juste, il faut choisir la justice.


Tout à fait d'accord avec ça. Même si n'aime pas du tout cette évolution justement.
Pour moi la période Davies, en caricaturant, c'est une croute de naïveté qui masque une certaine noirceur (épisode assez révélateur à mon sens que Water of mars où le docteur choisit justement de faire le choix de la justice plutot que de la raison, mais à ce moment ca devient presque une question d'égo finalement, il se prend pour un Dieu, défiant les règles établies... Davies nous donne une vision du docteur assez dérangeante ici, on se questionne sur sa prise de position, son esprit nous apparait plus fou et sombre que d'habitude.). Alors que chez Moffat, c'est plus une couche de noirceur qui masque une certaine naïveté moralisatrice. On est plus dans la morale pour enfant que dans le questionnement éthique. Cette même morale qu'on retrouve dans cet épisode spécial 50 ans, où finalement le docteur ne va pas détruire des foux dangereux, mais sauver des enfants...
Et ça ça me gène, car je prèfère qu'une oeuvre propose (en nous faisant nous questionner) plutot qu'impose (en nous donnant des leçons de morale).
Mais c'est un goût personnel.
_________________

Revenir en haut
ced
[Centurion solitaire]

Hors ligne

Inscrit le: 23 Nov 2013
Messages: 51
Localisation: Toulouse
Masculin Scorpion (23oct-21nov)

MessagePosté le: Lun 25 Nov 2013 - 16:00    Sujet du message: [Episode Anniversaire] The Day of the Doctor Répondre en citant

Koss > Saloper le travail de Davies en ramenant Gallifrey ?

Je en sais pas, le terme est fort. Pour ajouter de l'intérêt à une série, il ne faut pas rester pépère dans les traces de ce qui a été fait. C'est comme ça que tourne trop de séries qui ne veulent pas prendre de risques et qui fait qu'elles deviennent vite très lassante.

Relancer un objectif nouveau, prendre des risques, ce n'est pas dénaturer ce qui a été fait avant.

Sinon, on aurait pu dire aussi que Davies a salopé le boulot des prédécesseurs en faisant disparaître Gallifrey et tous les time lords ?
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
oodman
[Bow-ties Club]

Hors ligne

Inscrit le: 20 Fév 2013
Messages: 180
Masculin

MessagePosté le: Lun 25 Nov 2013 - 16:04    Sujet du message: [Episode Anniversaire] The Day of the Doctor Répondre en citant

Je suis globalement d'accord avec Koos, personnellement, sur quasiment tous les points. Sauf que j'aime bcp battlestar galactica (malgé une fin pourave) et que j'ai bien aimé quand le tardis tracte la terre fin saison 4. J'ai trouvé ça amusant comme idée, meme si pas crédible. C'était d'ailleurs aussi un truc que j'aime chez Davies, cette faculté à l'absurde ou au décalage assumé, qui est impossible à retranscrire chez Moffat, car sa vision est bien plus (trop?) ambitieuse (et donc "sérieuse" sur certains points).
_________________

Revenir en haut
Emma
[LINDA's Member]

Hors ligne

Inscrit le: 06 Avr 2011
Messages: 209

MessagePosté le: Lun 25 Nov 2013 - 16:11    Sujet du message: [Episode Anniversaire] The Day of the Doctor Répondre en citant

Koss a écrit:


Le problème, c'est que Moffat va trop loin. Non content de saloper le legs de T. Davis en annulant quasiment tout ce que ce dernier a fait (j'aimerai bien franchement connaitre la relation entre les deux showrunners), il balise d'ors et déjà le chemin de son successeur avec ce nouveau statut quo de course vers Gallifrey. Et franchement non, cela ne passe pas. Je pense, Steven qu'il est grand temps de partir désormais car tu viens de transformer ta série en Battlestar Gallactica.


Et ça, je ne l'aurais jamais imaginé.


Là clairement c'est ce que les "détracteurs" de Moffat showrunner disent depuis la saison 5. On a adoré les épisodes Moffat sous l'ère RTD, mais on trouve qu'en tant que showrunner il craint du boudin.

Ceci dit je suis étonnée que ses "défenseurs" arrivent à cette même conclusion maintenant. Parce que moi, depuis Clara justement, je trouve que la qualité des épisodes s'est nettement améliorée.


Mais je pense quand même qu'il a consciemment déconstruit tout ce qu'avait fait RTD, et tout comme toi je serai vraiment très curieuse de connaitre leurs sentiments l'un vis à vis de l'autre.

Et j'ai toujours trouvé étonnante la ressemblance entre le méchant de la saison 4 de Torchwood et Moffat : me suis toujours demandé si c'était pas un message subliminal de RTD.



Revenir en haut
Roxy
[Bow-ties Club]

Hors ligne

Inscrit le: 20 Avr 2010
Messages: 184
Féminin

MessagePosté le: Lun 25 Nov 2013 - 16:28    Sujet du message: [Episode Anniversaire] The Day of the Doctor Répondre en citant

Je pense que ce débat est innévitable quand une série prend de l'âge (en ne prenant en compte que la version 2005).
J'ai lu aussi certains fans exprimer l'idée que Moffat a donné une gifle à la période RTD. Certains vont penser que les événements de DoD est une évolution nécessaire, d'autres que c'est le travail d'un mégalo (Moffat).
Je pense pas que Moffat et RTD soient les plus grands potes du monde mais je pense qu'ils se tolèrent. J'avais lu quelque part que quand Capaldi a été casté, RTD a appelé Moffat pour le féliciter. Comme RTD avait casté Capaldi pour deux rôles dans le whoniverse, il aurait donné à Moffat l'explication qu'il a trouvé pour expliquer tout ça et visiblement Moffat va s'en servir pour expliquer le fait que 13 soit un visage connu.

Le problème de Moffat, soyons honnêtes, c'est qu'il est beaucoup trop ambitieux et veut trop en faire. La saison 5 en est un exemple, c'est bien trop complexe. RTD faisaient des choses moins ambitieuses, plus claires. J'ai envie de soutenir Moffat car il est brillant et que jusqu'à qu'on change de showrunner va falloir faire avec. Mais il est meilleur scénariste que showrunner je suis d'accord.

Et puis, je pense que l'un comme l'autre ont été tellement fan de la série petits, qu'ils ont une idée précise de ce que doit être la série. Le pathos, la nostalgique les amènent à prendre des décisions peut être parfois plus en tant que fan qu'en tant que professionnel.
_________________
Stuck between a girl and a box. Story of your life, ain' it Doctor ?
Revenir en haut
Alark
[Face of Boe]

Hors ligne

Inscrit le: 31 Mai 2013
Messages: 843
Masculin Poissons (20fev-20mar)

MessagePosté le: Lun 25 Nov 2013 - 16:49    Sujet du message: [Episode Anniversaire] The Day of the Doctor Répondre en citant

C'est quoi la différence entre scénariste et showrunner ?
_________________
Hermit, Devil, Emperor, Death
The Alpha & Omega made by Faith
Revenir en haut
yael
[Ood]

Hors ligne

Inscrit le: 25 Nov 2013
Messages: 2
Féminin

MessagePosté le: Lun 25 Nov 2013 - 16:51    Sujet du message: [Episode Anniversaire] The Day of the Doctor Répondre en citant

oodman a écrit:
Tout à fait d'accord avec ça. Même si n'aime pas du tout cette évolution justement.
Pour moi la période Davies, en caricaturant, c'est une croute de naïveté qui masque une certaine noirceur (épisode assez révélateur à mon sens que Water of mars où le docteur choisit justement de faire le choix de la justice plutot que de la raison, mais à ce moment ca devient presque une question d'égo finalement, il se prend pour un Dieu, défiant les règles établies... Davies nous donne une vision du docteur assez dérangeante ici, on se questionne sur sa prise de position, son esprit nous apparait plus fou et sombre que d'habitude.). Alors que chez Moffat, c'est plus une couche de noirceur qui masque une certaine naïveté moralisatrice. On est plus dans la morale pour enfant que dans le questionnement éthique. Cette même morale qu'on retrouve dans cet épisode spécial 50 ans, où finalement le docteur ne va pas détruire des foux dangereux, mais sauver des enfants...
Et ça ça me gène, car je prèfère qu'une oeuvre propose (en nous faisant nous questionner) plutot qu'impose (en nous donnant des leçons de morale).
Mais c'est un goût personnel.

Sans vouloir me lancer dans de la psychologie de comptoir (mais peut-être un peu), je crois qu'au delà des qualités et défauts respectifs de Davies et Moffat, ce sont deux personnalités avec des visions du monde et de l'humanité diamétralement opposées. Ce sont ces visions du monde qui transparaissent dans leur Docteur et c'est pour ça qu'il y a une telle rupture entre les deux époques.
Mais je ne suis pas tout à fait d'accord pour considérer que l'oeuvre de la période Davies propose (en nous faisant nous questionner) plutôt qu'impose (en nous donnant des leçons de morale).
Dans les deux cas, on nous propose une certaine idée de ce que le "good man" doit faire. A aucun moment dans l'ère Davies, il n'y a d'interrogation sur la justesse d'avoir détruit Gallifrey, de faire brûler Pompéi etc. C'est présenté comme le choix difficile que doit faire un grand homme. C'est une vision dans le fond assez classique de la raison d'Etat. Ce n'est jamais remis en question sauf de façon très superficielle.
Moffat propose une autre vision du "good man". Le Docteur doit être celui qui fait le Bien. Il l'a oublié, et tout son cheminement consiste à s'en rappeler. La question du Bien est une vraie question philosophique. Et cela ne se résume pas à de la naïveté moralisatrice. Je vais me permettre une petite digression. Pour moi, le modèle du "good man" qui fait le Bien en littérature est Jean Valjean. Dans les Misérables, alors qu'il a fait fortune et est devenu un notable sous une fausse identité, il a la possibilité d'assurer à tout jamais cette identité en faisant condamner un innocent à sa place. Sous l'angle de la raison, il a toutes les raisons de laisser cet homme se faire condamner, non seulement pour son intérêt, mais pour celui des habitants de la ville qui ont besoin de lui. Mais la justice, le Bien, le font se dénoncer. Dans la suite, on apprend que par cet acte, la justice et le soutien aux pauvres qu'il avait mis en place ont été détruits, mais pour autant, cela reste la bonne chose à faire.
Tout ça pour dire que la question du Bien n'est pas une question enfantine, mais un vrai questionnement éthique que l'on le prenne dans l'angle de Davies ou de celui de Moffat.
Par contre, il est vrai que la période Moffat a un aspect onirique que n'avait pas celle de Davies qui était plus ancrée dans le monde contemporain. Il y a un côté conte de fée parfaitement assumé chez Moffat. Mais s'ils sont destinés avant tout aux enfants, les contes de fée portent aussi des questionnements éthiques même si c'est de manière plus imagée.

Emma a écrit:
Mais je pense quand même qu'il a consciemment déconstruit tout ce qu'avait fait RTD, et tout comme toi je serai vraiment très curieuse de connaitre leurs sentiments l'un vis à vis de l'autre.

C'est un peu dans la continuité de ce que je disais. Je pense que Davies avait besoin d'un docteur, dernier seigneur du temps (et destructeur de son peuple). Ce qui l'intéressait c'était de faire évoluer un tel personnage... Mais ce n'est clairement pas le truc de Moffat. Il me semble que Moffat avait dit qu'il voyait docteur Who comme un conte de fée des temps modernes. Et je crois que ça se sent. Or dans un conte de fée, il faut une quête. Poser le retour de Gallifrey comme la quête du Docteur est tout à fait dans la logique de Moffat. La question de l'espoir (et même de la foi, si bien posée dans The God complexe) est au coeur du paradigme de Moffat dans Doctor Who. Il est donc tout à fait cohérent qu'il ait ramené Gallifrey.
Revenir en haut
MikaLGDB
[Passager clandestin du Tardis]

Hors ligne

Inscrit le: 11 Mai 2013
Messages: 320
Localisation: Bastia-Corsica
Masculin Scorpion (23oct-21nov) 鷄 Coq

MessagePosté le: Lun 25 Nov 2013 - 17:27    Sujet du message: [Episode Anniversaire] The Day of the Doctor Répondre en citant

Perso je ne fais aucune comparaison !
Que ca soit entre les manières de penser de Ten10 et Eleven11 , ni entre Moffat et RTD non plus !

Simplement parce que les 2 scénaristes traitent du même personnage qui évolue au fil du temps .
Et qui comme tout le monde change de mentalité , de personnalité , découvre des choses sur son passé , et rechange encore de point de vue en fonction des choses qui lui arrivent !
En gros la vie normale ^^
Pour moi on doit accepter l'ensemble !

RTD a fait un sacré bon travail et Moffat également !
Chacun a sa manière bien sur ^^
Moffat n'a fait que reprendre ce qui était dit par RTD et le continue dans ce qui est à ses yeux , la suite logique .
D'ailleurs Moffat a même demandé à RTD un coup de main pour les futures énigmes (Visage Capaldi) .
Donc les 2 gars travaillent de mèche !
Ça veut dire que même si Moffat tire les ficelles et fait ce qu'il désire , il s'assure de ne pas être complètement a côté de la plaque par rapport au passé du personnage !
RTD n'est plus le showrunner mais c'est lui qui a mis en place tout ce que Moffat reprend .
Et pour moi Moffat n'a rien détruit ou chamboulé ce qui était en place .
C'est juste sa manière de mettre les chose a l'image qui est différente (plus de moyens) et fais ce qui semble être logique selon lui et toujours avec l'avis de RTD .
Moffat a quand même crée le personnage de River Song qui pour moi est l'une des plus grande réussite de la nouvelle série !
Avec elle , on part vraiment dans l'espace et le Temps pour tout comprendre !
Et c'est ça aussi qu'on attend de cette série !
Ce qui est le point fort de Moffat , il invente des scénarios qui prennent en compte le Temps et l'espace , cette notion .
Pas simplement des voyages spatio-temporels .
RTD avait fait ça avec Bad Wolf , Moffat casse la baraque avec River Song ou encore Clara !
Mais le personnage de River Song nous réserve encore pas mal de surprise !
J'adore River ^^

Donc voilà pourquoi je ne ferai pas de comparaison , le changement , les meli-melo temporel c'est le contrat de base de la série .
Après on a le droit d'aimer ou non tel ou tel Docteur , mais on nous avait prévenu que les choses changent régulièrement dans DW .
RTD a laissé place à Moffat et je parierais que les 2 s'entendent a merveille .

J'aime la série entière , j'aimais quand c'était Eccleston , Tennant , j'adore Matt Smith et j'ai hâte de voir Capaldi !
C'est bien de comparer , mais quand on aime vraiment on ne se pose pas de question .

Et puis qu'est ce qu'on s'en moque qu'ils s'entendent ou pas les Moffat et RTD , ils sont obligés d'être de connivence pour la machine puisse marcher , et ça marche bien non ! Smile
On se fout de savoir si 2 joueurs de foot du même club peuvent s'entendent ou pas sur le plan personnel , la seule chose qui compte c'est que dans le travail/sur le terrain il y ait de la cohérence , un esprit d'équipe .
Pour moi dans DW , ce contrat est respecté !
Les reste c'est la vie privée , ça ne nous regarde pas .
_________________
Ladies and Gentlemen , We Are LGDB ^^


Dernière édition par MikaLGDB le Lun 25 Nov 2013 - 17:47; édité 8 fois
Revenir en haut
Mad_Dog
[Face of Boe]

Hors ligne

Inscrit le: 21 Nov 2012
Messages: 722
Localisation: Rennes
Masculin Taureau (20avr-20mai) 龍 Dragon

MessagePosté le: Lun 25 Nov 2013 - 17:32    Sujet du message: [Episode Anniversaire] The Day of the Doctor Répondre en citant

Citation:
C'est quoi la différence entre scénariste et showrunner ?


Grosso-modo : le scénariste scénarise un épisode, le Showrunner scénarise et décide des orientations pour toute la saison. Dans les années 60, 70 ils portaient le nom de "script-éditor" et leur rôle était quand même un peu moins prépondérant.

Emma a écrit:


Et j'ai toujours trouvé étonnante la ressemblance entre le méchant de la saison 4 de Torchwood et Moffat : me suis toujours demandé si c'était pas un message subliminal de RTD.





Big Deal : Ils ont tous les deux les cheveux bouclés ho my god, c'est tellement raaaare !!

Roxy a écrit:

Je pense pas que Moffat et RTD soient les plus grands potes du monde mais je pense qu'ils se tolèrent. J'avais lu quelque part que quand Capaldi a été casté, RTD a appelé Moffat pour le féliciter. Comme RTD avait casté Capaldi pour deux rôles dans le whoniverse, il aurait donné à Moffat l'explication qu'il a trouvé pour expliquer tout ça et visiblement Moffat va s'en servir pour expliquer le fait que 13 soit un visage connu.


Je pense que si RTD et Moffat ne se supportaient pas... ça se saurait. Bon, déjà ils ont bossés ensemble et c'est RTD qui a passé la main à Steven Moffat.

Bon, soit, RTD pourrait sentir que la série, depuis qu'il l'a laissée, n'est plus du tout celle qu'il avait imaginé. Mais le connaissant, ça serait bizarre qu'il n'en dise rien. Même avec la pression de la BBC, même avec le système médiatique : on a su par exemple que RTD n'était pas satisfait des premières saisons de Torchwood ("poor Torchwood") et il y aurait eu des signes extérieurs : tweet méchant, remarques narquoises, refus de participer aux cérémonies du 50eme anniversaire (Christopher Eccleston a refusé alors qu'il n'est fâché avec personne...)

Non, au lieu de ça, ils se téléphonent (enfin au moins une fois, certes) se croisent parfois, et il y a eu le cours-métrage de Peter Davison "The Five(ish) Doctors Reboot, produit par Steven Moffat et dans laquelle tout les deux y jouent leurs propres rôles, Steven Moffat y joue le rôle d'un parfait salaud et Russell T Davies celui du bouffon suppliant. Bizarre pour deux personnes qui seraient supposés ne pas se piffer.

Faut arrêter le délire les gens, c'est pas parce que vous aimez une période et en détestez une autre que c'est le cas des équipes de scénaristes. Et je ne trouve pas Moffat plus "mégalo" dans son traitement du Docteur que Davies : la preuve, tous les deux ont eu un personnage qu'ils ont tentés d'imposer comme "Le grand amour du Docteur" et articulés leurs arcs scénaristiques autour d'elle. Ils ont tout les deux cassés la mécanique précédente pour tout articuler autour des sujets, des personnages, des monstres qu'eux-même trouvaient important. Sauf que pour Davies ça se voyait moins vu que beaucoup d'entre nous ne connaissait pas la série "avant".
_________________
Upgrading in progression :
Revenir en haut
burns
[Centurion solitaire]

Hors ligne

Inscrit le: 21 Avr 2010
Messages: 92
Masculin

MessagePosté le: Lun 25 Nov 2013 - 18:08    Sujet du message: [Episode Anniversaire] The Day of the Doctor Répondre en citant

Désolé si la question a été posée,mais je ne me suis pas senti capable de relire toutes les pages à la recherche de ma réponse.

Donc je me demande juste comment on a pu passer de la fin de la saison 7 à cet épisode.
Y'a pas de transition,ils finissent coincé dans la timeline du docteur en y entrant tous les deux,et on les retrouve l'air de rien dans l'épisode suivant,faisant leur vie comme s'il ne s'était rien passé.

Donc j'ai raté qq chose?
On doit imaginer comment ils s'en sortent?
Ou bien tout le monde s'en fout et on y prète pas attention? :p

Merci d'avance si quelqu'un peut m'éclairer.
Revenir en haut
Tyr
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 18 Jan 2010
Messages: 1 773
Localisation: La Réunion
Féminin Scorpion (23oct-21nov)

MessagePosté le: Lun 25 Nov 2013 - 18:16    Sujet du message: [Episode Anniversaire] The Day of the Doctor Répondre en citant

Mad_Dog a écrit:

Je pense que si RTD et Moffat ne se supportaient pas... ça se saurait. Bon, déjà ils ont bossés ensemble et c'est RTD qui a passé la main à Steven Moffat.


Puis Moffat a dit dans plusieurs interviews qu'il mailait souvent RTD lorsqu'il utilisait des thèmes/monstres créés par celui-ci et que RTD était un spoilerophobe qui refusait de lire ses mails s'ils parlaient trop de l'épisode à venir mais qui adorait en revanche lui mailer/téléphoner ses impressions après l'épisode. Très haineux en effet...^^

Enfin bon, de toute façon c'est très HS : dommage, il semble impossible de débattre d'un épisode sans arriver à un RTD Vs Moffat que ces deux personnages ne veulent pourtant à aucun prix. Rolling Eyes

@burns: pas de transitions en effet, sans doute pour laisser à l'épisode anniversaire un coté indépendant du reste de la série afin de satisfaire les spectateurs occasionnels.
_________________
Vous avez survécu à mes avalanches de mots? N'hésitez pas à découvrir mes articles sur différentes séries TV sur le site SerieViewer (ceux qui commencent en général par Et si...) http://www.serieviewer.com/articles/thematiques
Revenir en haut
Purgatoire
[Ood]

Hors ligne

Inscrit le: 04 Aoû 2013
Messages: 43
Localisation: Lyon
Masculin Gémeaux (21mai-20juin) 猴 Singe

MessagePosté le: Lun 25 Nov 2013 - 18:34    Sujet du message: [Episode Anniversaire] The Day of the Doctor Répondre en citant

Une question, car j'ai fait une recherche et pas de résultats...

C'est la main de qui ?

_________________
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 07:17    Sujet du message: [Episode Anniversaire] The Day of the Doctor

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Doctor Who Index du Forum -> Doctor Who -> Saison 7 Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 313, 14, 1531, 32, 33  >
Page 14 sur 33

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com