Doctor Who Index du Forum
 
 
 
Doctor Who Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion


Pendant ce temps-là, sur Gallifrey! [One Shot]

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Doctor Who Index du Forum -> Made in Gallifrey -> Fan Fiction -> Doctor Who fan-fiction
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Lennox
[Dark Lord of All]

Hors ligne

Inscrit le: 22 Avr 2011
Messages: 2 829
Localisation: CIA Tower
Masculin

MessagePosté le: Mer 19 Mar 2014 - 19:27    Sujet du message: Pendant ce temps-là, sur Gallifrey! [One Shot] Répondre en citant

Titre : Pendant ce temps-là, sur Gallifrey!

Résumé : Les membres du Conseil des Seigneurs du Temps sont réunis pour faire face à un événement sans précédant pouvant mettre en péril l'équilibre des forces de l'Univers. Et le Docteur semble être au cœur des événements.

Disclaimer : Les personnages sont la propriété de la BBC et de Big Finish.

Notes :
- Cette fanfiction reprend les personnages du spin-off audio Gallifrey, mettant en scène la Présidente Romana, le Cardinal Braxiatel et le Coordinateur Narvin. Il n'est absolument pas nécessaire d'avoir écouté les audios pour comprendre cette fanfic.
- Par rapport à la série classique, la fanfic contient plusieurs spoilers sur l'épisode Remembrance of the Daleks avec Seven.



Citation:
Au cœur de la constellation de Kasterborous, se tenait la majestueuse planète Gallifrey. Les lueurs orangées du matin brillaient sur le dôme du Capitole. Au détour des couloirs, trois hommes attendaient impatiemment dans la chambre du Conseil Interne des Seigneurs du Temps de Gallifrey. Assis autour d’une table se tenaient le Castellan Wynter, responsable de la sécurité du Capitole, le Coordinateur Narvin, chef de la CIA et le Cardinal Braxiatel qui, en l’absence de Chancelier, occupait un siège au sein du Conseil Interne.

Le jeune Castellan Wynter semblait nerveux et intimidé de se retrouver au cœur de la plus hautes des instances de Gallifrey. Le Cardinal Braxiatel était quant à lui très détendu. Il était habitué à ses réunions barbantes qui se voulaient plus importantes qu’elles ne l’étaient réellement. En face de lui à l’autre bout de la table, le Coordinateur Narvin, bien que lui aussi habitué aux formalités et protocoles, était loin d’être détendu. Les bras croisés sur son torse, il battait impatiemment du pied. Il avait été convoqué à cette réunion extraordinaire en plein milieu d’une tâche très importante.

- Quand la Présidente arrivera-t-elle? Finit-il par lancer. Quel intérêt de réunir en urgence le Conseil Interne si c’est pour avoir plus de 20 micro-span de retard ? Quelqu’un a-t-il une idée du motif de cette réunion ?
- J’ai bien peur de ne pas en savoir plus que vous Narvin, répondit calmement Braxiatel. Peut-être que notre Castellan en sait-il d’avantage, dit-il en se tournant vers Wynter.
Wynter prit une longue inspiration et finit par lancer nerveusement :
- Je ne sais pas si je peux vous en informer maintenant. La Présidente m’a ordonné d’attendre son arrivée avant de commencer le briefing.
- Oh allons, Wynter ! s’énerva Narvin. Peut-être que la Garde de la Chancellerie peut se passer de son Castellan pendant une demi-journée mais ce n’est pas le cas de la CIA ! Si la Présidente n’arrive pas d’ici 5 micro-span, je m’en vais !
- Bien que ce soit une proposition alléchante Coordinateur, fit une voix féminine derrière lui, je pense que vous pourriez tout de même être utile à cette réunion.
- Ah Madame la Présidente ! fit Braxiatel d’une voix enjoué.

La porte de la chambre du Conseil Interne se referma derrière Romanadvoratrelundar, Présidente élue du Haut Conseil des Seigneurs du Temps. Elle était accompagnée de son ordinateur personnel répondant au nom de K9.

- Parfait, elle a amené son stupide chien, marmonna Narvin dans sa barbe.
Romana ignora sa remarque et s’installa sur son siège, à côté de Wynter.
- Si j’ai convoqué le Conseil Interne, c’est qu’un terrible événement s’est produit. Je serai donc brève. J’ai récemment ordonné au Castellan Wynter ici présent de mettre à jour le catalogage des technologies stellaires du secteur 3/Ϫ.
- Le secteur 3/Ϫ ? intervint Braxiatel. Ce sont des technologies datant de l’ère de Rassilon ?
- En effet, répondit Wynter avec un peu plus d’assurance.
- Et au cours de ce catalogage le Castellan m’a fait part d’une terrible nouvelle, continua Romana. Une de ces technologies a disparu.
- Laquelle ? firent Narvin et Braxiatel à l’unisson, désormais tous deux aussi anxieux que Wynter quelques minutes auparavant.
- La Main d’Omega.
- Mais c’est une catastrophe ! lança Narvin. Un télémanipulateur stellaire dans les mains de n’importe quelle puissance alien pourrait déséquilibrer tous les rapports de force de l’Univers !
- Sait-on au moins, si la Main d’Omega est encore sur Gallifrey ? demanda Braxiatel.
- Non, nous avons effectué un balayage de toute la planète et aucune trace de l’appareil, répondu Wynter.
- Mais il y a pire, dit Romana.

Les cœurs de Narvin s’arrêtèrent un instant. La disparition d’un télémanipulateur stellaire pouvait à elle toute seule mettre en péril toute la civilisation des Seigneurs du Temps. Que pouvait-il y avoir de pire encore ?
Romana se racla la gorge.

- Nous avons également effectué un balayage temporel de Gallifrey à la recherche de la signature de l’appareil et visiblement, la Main d’Omega n’est plus sur Gallifrey depuis plusieurs siècles.
- Quoi ?! explosa Narvin.
- Plus précisément entre 564 et 803 années, en temps relatif, dit K9.
- C’est inadmissible Castellan, hurla Narvin. La sécurité du Capitole est votre responsabilité. Comment un télémanipulateur stellaire a pu disparaître depuis tant d’années sans que vous ne vous en rendiez compte ?
- Je ne peux pas être tenu responsable de cela, se défendit Wynter. Je n’étais même pas née au moment du vol et je ne suis Castellan que depuis peu !
- Oui et vu la façon dont vous gérez la sécurité je ne pense pas que vous le resterez encore longtemps ! renchérit Narvin.
- Narvin, c’est inutile de vous en prendre au Castellan Wynter, intervint Braxiatel.
- C’est « Coordinateur Narvin » pour vous Braxiatel ! répondit sèchement Narvin.
- Et ce sera « Seigneur Cardinal Braxiatel » pour vous Narvin, répliqua-t-il.

L’échange houleux continua ainsi pendant plusieurs minutes sous les yeux désabusés de Romana qui se demanda soudain si les discussions étaient aussi agitées du temps de Rassilon et Omega. Même si les deux hommes avaient travaillé côte à côté afin d’offrir à leur peuple le pouvoir du voyage temporel, il était de notoriété publique qu’il y avait de nombreuses frictions entre les deux hommes. Romana finit par sortir de ses pensées et lança :

- Silence, vous trois !

L’autorité de la Présidente était une chose extraordinaire. Les voix des trois hommes se turent à l’instant où Romana avait élevé la voix. Même K9, qui n’avait pourtant pas pris part à la dispute, baissa la tête par soumission.

- Je n’ai pas réuni le Conseil Interne afin de trouver une personne sur qui reporter la faute, continua Romana, mais pour trouver une solution à ce problème ! Nous devrions être en mesure d’identifier les traces énergétiques de la Main d’Omega où qu’elle soit. Mais pour cela nous allons devoir effectuer un balayage à travers le vortex spatio-temporel lui-même.
- Et vous avez besoin des codes de la CIA pour mettre en place un algorithme de recherche efficace, compléta Narvin qui comprit où la Président voulait en venir.
- Eh bien oui je ne vous ai pas fait venir ici juste pour le plaisir de vous embêter Narvin, répondit la Présidente.
- Vraiment ? fit Braxiatel, d’une voix désolé.
- Pas entièrement, répondit Romana.

Narvin se retint de répliquer et se contenta de lancer un regard méprisant à Braxiatel. Avec l’incompétence de Wynter, le laxisme de la Présidente et l’indifférence dont faisait preuve Braxiatel, Narvin se dit qu’il devait prendre en charge la situation s’il voulait protéger sa planète. Il mit donc son agacement de côté et se tourna vers Wynter.

- Castellan, envoyez les propriétés énergétiques de la Main d’Omega sur mon terminal, que je les intègre à l’algorithme de recherche.

Le Castellan Wynter s’exécuta et après quelques manipulations des deux Seigneurs du Temps sur leur terminal intégrés dans la table du Conseil, un écran s’alluma sur un mur de la salle. Pour le moment seules des lignes de codes s’affichaient sur l’écran.

- J’ai lancé la recherche, annonça Narvin. Mais il faudra attendre que l’appareil soit activé pour que nous ayons sa localisation spatio-temporelle.

Il aurait certes été plus facile de revenir au moment même du vol de la Main d’Omega. Mais chacun des membres du Conseil savait que même la disparition d’un appareil aussi dangereux qu’un télémanipulateur stellaire ne justifiait pas que l’on enfreigne la première loi du Temps établie par Rassilon lui-même. Et ce même dans le but d’empêcher la Main d’Omega de quitter Gallifrey en premier lieu.

Narvin appuya sur le bouton de l’intercom devant lui.

- Commandant Torvald, assemblez une équipe d’intervention au quai de Tardis 23 en vue de la récupération d’un appareil d’origine Gallifreyenne.
- Bien Coordinateur, fit une voix à travers l’intercom.
- Narvin je ne vous ai pas encore donné l’ordre d’organiser une mission de récupération, objecta Romana. Nous n’avons pour le moment aucune d’idée d’où et quand la Main d’Omega peut se trouver. Nous devons agir avec la plus grande prudence.
- Mais nous devons agir ! répondit le Coordinateur. C’est de notre responsabilité de ne pas laisser une telle technologie entre les mains de n’importe qui. C’est de VOTRE responsabilité.
- Narvin a raison, intervint Braxiatel. Une fois la Main d’Omega localisée il nous faudra agir très rapidement. Et les agents de la CIA sont les plus à mêmes d’effectuer une telle mission. Il se tourna vers Wynter. Avec tout le respect que je dois à la Garde de la Chancellerie.

Romana se tût. Elle savait que l’envoi d’une mission était indispensable mais elle n’appréciait pas que Narvin prenne cette décision sans en référer à sa Présidente. De plus, voir Braxiatel, son fidèle conseiller, se ranger du côté de Narvin n’arrangeait pas les choses.

Les lignes de codes sur l’écran s’arrêtèrent soudainement de défiler et un son retentit dans toute la pièce. La recherche était terminée.

- Le programme a repéré la Main d’Omega sur la planète Sol 3, désignation locale « Terre », lut Narvin. Au onzième mois de l’année 1963 selon le calendrier local, dans une région désignée comme Angleterre.

K9, qui s’était connecté au terminal de Wynter, remua de la queue.

- Une signature artron est à proximité de l’appareil désigné comme Main d’Omega, lança K9.
- Un Seigneur du Temps ? s’interrogea Braxiatel.
- Est-ce que tu peux identifier à qui appartient cette signature K9 ? demanda Romana d’une voix douce.
- Affirmatif, répondit le chien-robot. Il s’agit du maître.
- Le Maître ? s’exclamèrent les quatre Seigneurs du Temps à l’unisson.
- Affirmatif. 99,0983% de probabilité que cette signature corresponde à celle du maître Docteur.

Romana poussa un soupir de soulagement.

- Il s’agit donc du Docteur, conclut Narvin. N’en a-t-il pas assez de se mêler de ce qui ne le regarde pas ? K9, peux-tu nous obtenir un visuel du Docteur ?

Sans répondre, K9 se mit à l’œuvre et après plusieurs secondes le Docteur apparut à l’écran.

Vêtu d’une veste beige, d’un chapeau assorti et d’un pull-over bardé de points d’interrogation le Docteur se tenait devant un large coffre métallique avec une mine grave. Le coffre était ouvert et une lumière blanche aveuglante en sortait. En plus de son parapluie, le Docteur tenait un étrange cylindre en métal.


- Qu’est-ce qu’il tient dans la main ? demanda Narvin.
- Je crois qu’il s’agit d’une batte de baseball, répondit Braxiatel, peu sûr de lui. Il me semble que cet instrument intervient dans un sport de cette planète.

Un sport certainement très primitif, se dit Narvin.

Le Docteur leva soudain la batte de baseball et la plaça dans la lumière blanche.


Narvin se leva d’indignation.

- L’arrogance du personnage ! Comment oses-t-il utiliser la puissance d’un télémanipulateur stellaire sur un objet si primitif ? Sur une planète si primitive ! A la population si primitive !

C’en était trop pour Narvin. Sans attendre l’ordre de sa Présidente il appuya sur le bouton de l’intercom.

- Commandant, décollez immédiatement vers les coordonnées que je vous envoie. Récupérez cet engin à tout prix, qu’importent les pertes sur place !
- A vos ordres ! Répondit le commandant.
- Coordinateur ! Hurla Romana. Vous ne prendrez pas de décision offensive sans mon autorisation. Je suis la Présidente, ne l’oubliez pas !
- Et je suis le responsable de toutes les opérations extérieures. En tant que Chef Coordinateur de la CIA, mes prérogatives m’autorisent parfaitement à engager des actions si j’estime que la sécurité de Gallifrey ou de la Toile du Temps est menacée.
- Vous n’avez aucune preuve de cela, Coordinateur !
- Je sais que le Docteur est l’un de vos amis. Mais même si votre jugement est altéré par vos émotions, ce dont je ne doute pas un instant, vous plus que quiconque devriez savoir que le Docteur est parfaitement irresponsable et la façon dont il utilise une technologie aussi puissante nous le prouve bien ! J’espère pour lui qu’il ne se mettra pas sur le chemin de mes hommes.

Romana ne répondit pas mais se tourna vers Braxiatel qui était étrangement silencieux.

- Vous ne dites rien Braxiatel ? Finit elle pas demander au Cardinal. Je suis sûr que vous devez vous sentir concerné par la sécurité du Docteur.
- Pourquoi cela ? fit innocemment Braxiatel. Si je devais me préoccuper du Docteur à chaque fois qu’il risquait sa vie, cela ferait longtemps que mes cœurs auraient lâchés.
- Mais il s’agit tout de même de…
Romana fût interrompu par le bip de l’intercom de Narvin. La voix du Commandant se fit entendre.
- Coordinateur, nous n’arrivons à atteindre les coordonnées indiquées. Un champ de neutrino positif empêche la matérialisation.
- Un champ de neutrino positif, répéta Narvin. Se pourrait-il que… ?
- Les Daleks, compléta Romana.

La situation allait de mal en pis. Si les Daleks parvenaient à utiliser correctement la Main d’Omega, ils pourraient rivaliser avec les Seigneurs du Temps en termes de voyages temporels. Elément qui était pour le moment l’avantage dont disposaient les Seigneurs du Temps sur les Daleks en cas de conflit. Narvin regarda l’écran et ce qu’il y vit le désespéra encore plus.

Le Docteur se trouvait dans un cimetière et s’apprêtait à y enterrer l’appareil.


En pleine journée. L’homme était vraiment inconscient.

- Venez me dire que le Docteur n’est pas irresponsable après cela, cracha Narvin en montrant l’écran du doigt. Placer un télémanipulateur stellaire sous un mètre de terre. Voilà qui devrait le protéger des Daleks c’est certain !
- Ça suffit Coordinateur ! lança Romana. Vos remarques ne nous aident pas.

Un silence s’installa dans la pièce. Chacun réfléchissait nerveusement à la situation pendant que l’écran affichait un plan fixe de l’emplacement où était enterrée la Main d’Omega. Après trente secondes le silence fut rompu.

- Qu’est-ce que nous pouvons faire ? demanda d’une petite voix Wynter.

Romana et Braxiatel échangèrent un regard avant de se tourner ensemble en direction de Narvin sans dire un mot. Ce dernier mis quelques secondes avant de noter le regard insistant des membres du Conseil.

- Oh moi ? Bien sûr, c’est à moi de trouver la solution à ce problème, dit-il de la façon la plus désagréable possible.
- Vous êtes le responsable de toutes les opérations extérieures, cela fait partie de vos prérogatives, répéta Braxiatel non sans humour.
- Ne vous moquez pas de moi Braxiatel. Les archives de la CIA regorgent d’informations compromettantes. Vous ne voudriez pas que j’y cherche votre nom je suis sûr, conclut Narvin d’un ton menaçant.

Braxiatel répondit au Coordinateur avec un sourire avant de s’enfoncer en silence dans son fauteuil.

Romana s’apprêta à prendre la parole quand l’écran se mit à grésiller et l’image s’évanouit soudainement pour laisser la place aux lignes de codes. Narvin pianota sur son moniteur afin de rétablir l’image mais en vain.

- Que se passe-t-il ? demanda Wynter, inquiet.

Narvin regarda l’air paniqué du Castellan et se demanda comment quelqu’un de son calibre avait pu obtenir le poste de Castellan. Très certainement la Présidente se rendait compte que le jeune Gallifreyen n’avait pas les épaules pour la position et nommerai bientôt quelqu’un pour le succéder.

- Le champ de neutrino positif interfère avec nos instruments de surveillance, finit par dire Narvin en essayant d’être le moins désagréable possible. Ajouté au fait que la Main d’Omega est redevenue inactive, l’ordinateur doit avoir du mal à s’accrocher à ses coordonnées spatio-temporelles.
- Supposition correcte Coordinateur, lança K9. La précision de la visualisation diminue de façon drastique lorsque l’appareil est inerte. Recherche de nouvelles coordonnées temporelles correspondant à la fluctuation énergétique de l’appareil en cours.
- Même si l’on parvient à relocaliser la Main d’Omega, dit Romana, comment faire pour la récupérer si on ne peut matérialiser de Tardis ?
- Nous pouvons toujours essayer d’envoyer un message au Docteur, proposa Braxiatel calmement.
- A travers la matrice de projection du Tardis, directement dans l’esprit du Docteur, compléta Romana. Oui ça pourrait marcher.
- De cette façon nous pourrons communiquer avec le Docteur malgré le champ de neutrino, conclut Wynter.

Ils furent soudainement interrompus par l’écran qui affichait à nouveau une image.

Plusieurs heures avaient dû s’écouler et une demi-douzaine d’hommes, qui semblaient avoir déterré l’appareil, le chargeaient maintenant à l’arrière d’un véhicule.


- Ils doivent travailler pour les Daleks, lança Narvin en tapant du poing sur la table. Aucun humain n’a les connaissances nécessaires à l’utilisation de cette technologie.
- Donc nous sommes tous d’accord ? dit Romana. Il faut entrer en contact avec le Docteur.
- Et lui ordonner de récupérer la Main d’Omega et de la ramener immédiatement sur Gallifrey, ajouta Narvin. Je m’en charge.

Sans attendre la réponse des autres membres du Conseil Narvin se leva et quitta la pièce. Braxiatel cru l’entendre marmonner un juron alors qu’il partait mais ne le saisit pas correctement.

La pièce fut subitement très calme après le départ de Narvin. Comme si la tension était redescendue d’un cran. Pourtant la situation était toujours aussi délicate. Romana profita de quelques secondes du silence avant de se tourner vers Braxiatel.

- Brax, vous pensez vraiment que l’on peut convaincre le Docteur de ramener la Main d’Omega sur Gallifrey ?
- On ne peut jamais être sûr de quoi que ce soit avec le Docteur vous savez, répondit Braxiatel. Parmi toutes ses incarnations je n’en ai pas rencontré une seule qui n’avait pas son entêtement légendaire. Quant à l’incarnation à laquelle nous avons à faire aujourd’hui, j’ai peur qu’il faille s’attendre au pire.

A l’époque où Romana voyageait avec le Docteur elle s’attendait toujours au pire. Et jamais elle n’avait été déçue. Sa notion de « pire » avait même énormément évolué à ses côtés. A chaque aventure le Docteur arrivait à la surprendre. Que ce soit pour son plus grand plaisir ou pour sa plus grande irritation. Mais c’était il y a très longtemps et le Docteur avait changé depuis. Plusieurs fois.

Elle en savait peu de ce nouveau visage qu’arborait aujourd’hui le Docteur. La seule chose qu’elle avait retenue, de ce qu’elle avait pu voir et de ce que Braxiatel lui avait raconté, c’était qu’il semblait toujours avoir un plan qu’il dissimulait habillement, quitte à manipuler son entourage de façon perverse.

Le Docteur avait-il un plan sur le long terme ? Dans quel but s’était-il emparé de la Main d’Omega ?

Autant de questions qu’elle n’hésiterait pas à lui poser la prochaine fois qu’elle le verrait.

- Le Docteur a un plan, n’est-ce pas ? demanda Romana.
- Je n’en sais pas plus que vous, répondit Braxiatel en caressant sa moustache.
- Je pense que vous en savez plus que vous ne le dites, réplica la Présidente. De toute évidence le Docteur a volé la Main de Omega lorsqu’il a quitté Gallifrey avec sa petite-fille, il y a tant d’années. Et je doute que vous ne soyez pas au courant de quoique ce soit au sujet de sa fuite avec l’une des technologies les plus puissantes que les Seigneurs du Temps n’aient jamais créé.
- Vous vous méprenez Madame la Présidente, se contenta de répondre Braxiatel.

Romana n’insista pas. Elle savait que c'était inutile avec Braxiatel. C’était un diplomate de génie et un politicien talentueux. S’il ne voulait pas vous dire quelque chose vous épuiserez toutes vos régénérations avant qu’il ne vous avoue quoique ce soit. Romana se dit que c’était réconfortant de compter Braxiatel parmi ses alliés mais elle se demandait parfois s’il n’était pas tout d'abord fidèle à lui-même avant d’être fidèle à sa Présidente.

Wynter regardait la Présidente Romana et le Cardinal Braxiatel et sentit que les deux politiciens avaient complétement occulté sa présence. Il se racla la gorge pour signifier qu’il était toujours là.

- Regardez, dit-il en pointant l’écran du doigt. Les Daleks ont exécuté leurs alliés humains. Quel horreur !

Braxiatel et Romana ne dirent rien mais échangèrent un regard lourd de sens. Tous deux pensaient visiblement la même chose.

Ce n’était rien en comparaison de ce que les Daleks étaient capables.

Le Castellan Wynter était encore très jeune et n’avait jamais été confronté aux Daleks. Comme la plupart des Seigneurs du Temps il avait passé sa vie sans jamais connaître les atrocités qui pouvaient être commises aux frontières mêmes de la constellation de Kasterborous. Et le peu de Seigneurs du Temps qui en avaient conscience faisaient le choix de ne pas intervenir.

Les trois membres du Conseil continuèrent à regarder l’écran de contrôle pendant plusieurs minutes avant d’être interrompu par le retour de Narvin. Ce dernier semblait plus calme qu’au moment de son départ. Il s’installa tranquillement sur son fauteuil sous le regard des membres du Conseil.

- Tout s’est bien passé ? demanda Wynter. Vous avez pu établir le contact avec le Docteur ?
- Oui mais la communication a été délicate du fait du champ de neutrino, répondit Narvin. Je lui ai renseigné la localisation de la Main d’Omega afin qu’il puisse la récupérer et la ramener immédiatement sur Gallifrey à bord de son Tardis.
- Et qu’a-t-il répondu ? demanda Romana.
- Vous le connaissez, répondit Narvin. Le Docteur a toujours eu un grand mépris pour la CIA, alors dans un premier temps il a refusé de m’écouter. Mais j’ai réussi à la « convaincre », conclut-il fièrement.
- J’aimerai bien savoir comment vous avez accompli cet exploit, dit Romana d’un ton très suspicieux.
- Je lui ai juste fait part des sanctions qu’il risquait s’il n’obéissait pas. Et que même si la sonde mentale n’était plus autorisée sur Gallifrey, la CIA disposait de nombreuses techniques pour rendre toutes ses prochaines vies très désagréables. Après cela le Docteur n’a pas eu le choix d’accepter d’obéir à mes ordres.
- Ah oui bien sûr, bien joué Coordinateur, fit la voix sarcastique de la Présidente.
Braxiatel ne dit rien mais pouffa en levant les yeux au ciel.
- Quoi ? fit Narvin. Vous pensez que le Docteur ne fera pas ce que je lui ai demandé ?
- Qu’en penses-tu, K9 ? se contenta de répondre Romana malicieusement.
- Probabilité d’efficacité des menaces du Coordinateur sur le Docteur : 0,2111111%.
- Non, répondit Narvin. Je vous assure qu’il fera ce que je lui ai ordonné. Regardez, il arrive déjà à l’endroit où se trouve la Main d’Omega, dit-il en pointant l’écran.

Le Docteur effleurait le coffre de la main. Il était accompagné d’une jeune femme.
« La Main d’Omega est à l’intérieur de cette boîte. Le plus puissant télémanipulateur stellaire jamais construit. » Annonça le Docteur.
« Êtes-vous sûre de vouloir que les Daleks s’en emparent ? » demanda la jeune femme.
« Absolument. » répondit le Docteur avec un léger sourire.


- QUOI ? explosa Narvin. Le fou ! Le traître !
- J’en déduis que ce n’est pas exactement ce vous avez ordonné au Docteur de faire ? fit la voix amusée de Braxiatel.
- Jamais de la vie ! répondit Narvin qui n’avait pas saisi le caractère rhétorique de la question.

L’image à l’écran disparut à nouveau pour être remplacée cette fois-ci par un écran noir.

- Nous avons encore perdu la connexion, annonça Wynter.
- Oui je vois ça, répondit désagréablement Romana. K9, peux-tu rechercher de nouvelles coordonnées temporelles ?
- Affirmatif maîtresse, répondit le chien. Cette unité a déjà localisé l’appareil. Affichage en cours. Il s’est écoulé 35,8 micro-span depuis les dernières images.
- Il a pu s’en passer des choses en 35 micro-span, dit Narvin.

L’écran s’alluma à nouveau pour montrer quatre Daleks encerclant la Main d’Omega à l’intérieur d’une navette.


- Et bien c’est parfait, dit sarcastiquement Narvin. Les Daleks se sont emparés de l’appareil. Merci à vous Docteur.
- Ça suffit Narvin ! s’écria Romana. Vous ne nous aidez pas ici et vos sarcasmes non plus. Prenez un peu conscience de la gravité de la situation.
- Mais j’en prends conscience Madame la Présidente, croyez-moi, répondit Narvin avant de se tourner vers Wynter. Félicitations Castellan Wynter, vous allez avoir l’occasion de prouver votre valeur. Car vous pouvez être certain que lorsque les Daleks auront dompté la puissance de la Main d’Omega, ils viendront s’en prendre à Gallifrey. J’espère que vos hommes sont bien préparés.

Wynter ne répondit pas mais déglutit si fort que les trois membres du Conseil l’entendirent.

- Le Docteur s’apprête à entrer en contact avec le vaisseau Dalek, annonça K9.
- Peu importe, dit Narvin d’un ton désespéré, c’est terminé.
- Fataliste, Narvin ? intervint Braxiatel.
- Je sais reconnaître une cause perdue quand j’en vois une Braxiatel. Et ce Docteur en est une, conclut-il en désignant l’écran.

Romana ne disait rien. Elle attendait de voir ce que le Docteur allait faire. La Présidente sentait que son ami mijotait quelque chose. Très certainement, s’il voulait entrer en contact avec les Daleks c’était pour leur annoncer quelque chose de capital. Elle attendit donc que le Docteur ouvre la bouche.

« Ah vous voilà, commença-t-il. Ici le Docteur, Président élu du Haut Conseil des Seigneurs du Temps. »


- QUOI ? S’exclama Romana. Président ?
Narvin et Braxiatel ne purent cacher leur amusement. Braxiatel laissa échapper un petite rire tandis que Narvin affichait un large sourire.
- Le Docteur n’est plus Président de Gallifrey depuis des années, continua Romana.
- Je crois que cela importe peu pour les Daleks, répondit innocemment Wynter.

« Engin Omega activé, annonça un Dalek. Destination Skaro. »


- Ils vont utiliser la Main d’Omega sur le soleil de Skaro, expliqua Narvin. C’en est fini.
- Non regardez, répondit Romana en montrant les relevés affichés à l’écran. La réaction est instable et devient hors de contrôle. Le soleil de Skaro va se transformer en supernova.
- Le Docteur a dû reprogrammer l’appareil, conclut Braxiatel.
Les membres du Conseil assistèrent à l’expansion du soleil de Skaro, ravageant les planètes de son système. Tous poussèrent un léger soupir de soulagement.
- L’appareil désigné comme Main d’Omega amorce une trajectoire en direction du système Kasterborous, annonça K9.
- Le Docteur la renvoi sur Gallifrey, dit Wynter d’une voix enjouée.
- Il semblerait que vos menaces aient porté leurs fruits Narvin, fit Braxiatel.

Le Coordinateur ne répondit que par un sourire méprisant avant de presser quelques touches sur son terminal, faisant disparaître l’écran de la chambre du Conseil Interne.

- Bien, si l’on n’a plus besoin de moi, j’ai de nombreuses tâches qui m’attendent, dit-il en se levant de son siège. Castellan, à l’avenir essayez de garder sous clé les technologies pouvant réduire en poussière l’Univers tel qu’on le connaît.

Puis il quitta la pièce comme il était venu. Il ne semblait pas plus soulagé que cela. Ce genre d’affaire était malheureusement monnaie courante depuis qu’il avait pris ses fonctions à la tête de la CIA. La Coordinateur allait regagner son bureau, en attendant la prochaine crise.

Le Castellan se leva à son tour et salua Romana.

- Madame la Présidente, je m’en vais réceptionner la Main d’Omega à son entrée dans notre système. Cardinal Braxiatel, salua-t-il avant de partir.

Romana et Braxiatel restèrent un moment seuls dans la chambre du Conseil Interne. Ce fût Braxiatel qui rompit le silence en premier.

- Vous souhaitez me demander quelque chose Madame la Présidente ?

Romana le regarda un instant avant de répondre.

- Vous saviez depuis tout ce temps que le Docteur était en position de la Main d’Omega.
- Je ne vois vraiment pas ce qui vous fait dire cela.
- Cessez de me prendre pour une imbécile Brax. Les conséquences auraient pu s’avérer désastreuses. Qui sait ce qu’il se serait passé si les Daleks avaient réussi à dominer la puissance de la Main d’Omega.
- Comme l’a dit Narvin, il est évident que Gallifrey auraient été leur première cible, compléta Braxiatel.
- Exactement, répondit Romana. Et je ne peux pas me permettre de mener un conflit temporel avec des ennemis tels que les Daleks.
- Espérons que nous n’en viendrons jamais là, Madame la Présidente.

_________________


Dernière édition par Lennox le Ven 13 Juin 2014 - 23:36; édité 1 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 19 Mar 2014 - 19:27    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
booster
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 16 Juin 2010
Messages: 1 171
Localisation: Dans un camp d'entraînement romain
Masculin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Mer 19 Mar 2014 - 22:55    Sujet du message: Pendant ce temps-là, sur Gallifrey! [One Shot] Répondre en citant

J'ai bien aimé ^^

Je ne pensais pas que c'était aussi tendu entre les personnages, mais c'était marrant ^^

J'espère lire d'autres OS accessibles aux gens qui n'ont pas écouté les audios ^^
_________________
Revenir en haut
Ithyl
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 22 Avr 2013
Messages: 1 586
Localisation: canada
Féminin Poissons (20fev-20mar) 龍 Dragon

MessagePosté le: Jeu 20 Mar 2014 - 02:33    Sujet du message: Pendant ce temps-là, sur Gallifrey! [One Shot] Répondre en citant

Fic intéressante et ce fut un plaisir de retrouver les timelords de la galligang Smile tu es très fidèle aux personnages et j'adore Brax ! J'aime bien le fait que l'univers Gallifrey et l'univers du Docteur (version TV) se croisent.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 05:06    Sujet du message: Pendant ce temps-là, sur Gallifrey! [One Shot]

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Doctor Who Index du Forum -> Made in Gallifrey -> Fan Fiction -> Doctor Who fan-fiction Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com