Doctor Who Index du Forum
 
 
 
Doctor Who Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion


Cinéma
Aller à la page: <  1, 2, 3, 410, 11, 12  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Doctor Who Index du Forum -> Le Tardis -> Autres univers et dimensions
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Nanou
Time Lord

Hors ligne

Inscrit le: 28 Fév 2008
Messages: 3 558
Localisation: Lyon
Féminin Bélier (21mar-19avr) 鼠 Rat

MessagePosté le: Sam 20 Sep 2008 - 19:19    Sujet du message: Cinéma Répondre en citant

je reviens de Mamma Mia !... première impression que l'on a en sortant c'est une irréstible envie de danser et de chanter à tue-tête du ABBA

le disco, j'aime à dose raisonnable, ABBA je connaissais comme ça... mais j'ai été vraiment très suprise de connaitre presque toutes les chansons par coeur ^^ et dans la salle je battais le rythme avec les pieds et les mains, en murmurant les paroles, c'est très dur de rester impassible

déjà, c'est un film léger, l'histoire est un cliché à elle toute seule, l'intérêt principal c'est de voir comment, à partir des plus grands tubes du groupe, elle a été construite. ensuite les acteurs donnent toute leur énergie et on ressent le plaisir qu'ils ont pris à pousser la chansonnette et à faire des super chorégraphies de la mort XD

placez le tout dans un décors idyllique, qui donne envie de partir en vacances... vous aurez un très bon diverstissement, sans perte de rythme, avec des grands sentiments et beaucoup d'humour Mr. Green

dès le début on est mis dans le bain avec l'intro musicale de Gimme Gimme Gimme. Meryl Streep est rayonnante, on irait bien chanté Dancin' Queen avec elle.. ses copines sont timbrées Laughing les 3 acteurs *pères potentiels* surprennent, qui auraient cru que Pierce Brosnan et Colin Firth iraient enfiler le costume à paillettes !! (et oui )

côté musique : on retrouve une vingtaine de chanson, les plus connues donc. et on se rend compte que ABBA a beau avoir 30 ans de carrière, leur chansons sont intemporelles, elles donnent une pêche incroyable

voilà c'est un film pour passer un bon moment, pour se vider la tête

je suis allée m'achetée la BO juste après être sortie de la salle de ciné Mr. Green
_________________

*a-Matt-Smith-pour-son-birthD-et-est-sur-David*
des bananes dans le void
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 20 Sep 2008 - 19:19    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
duam78
Lady Of The Tardis
Lady Of The Tardis

Hors ligne

Inscrit le: 20 Aoû 2008
Messages: 4 205
Localisation: Entre le Hub, le Tardis et sa maison avec son mari... épuisant ...
Féminin Verseau (20jan-19fev) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Sam 20 Sep 2008 - 22:53    Sujet du message: Cinéma Répondre en citant

Je suis tout à fait d'accord avec toi Nanou. c'est un très bon divertissement, avec des acteurs qui nous offrent des performances auxquelles on ne s'attend pas !!! Comme Pierce Brosnan chantant et dansant sur ABBA !!!

J'en suis resortie toute "gaite" et je n'ai pas arrêté de chanter ABBA sur le chemin du retour !!!!

Bref : à voir !!!


EDIT  du 23 sept : Vous avez vu leur site !!!!!  http://www.mamma-mia-lefilm.fr/mammamia_site.html
_________________

http://drolededuam.hautetfort.com
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Bibou
[Passager clandestin du Tardis]

Hors ligne

Inscrit le: 13 Nov 2007
Messages: 371
Féminin Taureau (20avr-20mai) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Ven 26 Sep 2008 - 21:05    Sujet du message: Cinéma Répondre en citant

Pareil, j'ai ADORE ce film! Je suis allée le voir deux fois et j'y retourne Lundi !!! Mr. Green

Tout simplement génial, des acteurs supers, des décors magnifiques et une BO qui met trop la pêche ! Moi j'me la suis achetée d'ailleurs !!! Enorme coup de coeur pour Meryl Streep qui a une voix méga waw, et qui est d'ailleurs méga waw elle même !!

Mais alors Colin Firth... Pfiouh ! J'ai cru que j'allais m'évanouir dans la salle de cinéma ! xD Quand il chante... Waw. Je m'écoute 'Our last summer' en boucle, c'est juste à croquer !
Et j'suis juste fan de la fin, quand ils sont avec leurs costumes moulants à paillettes ! Laughing C'est juste EXCELLENT xD
'fin bref, ça c'est une film que, dès qu'il sort en DVD, j'me précipite pour l'acheter !!!!

Sinon j'ai aussi vu plusieurs films... Max La Menace que j'ai tout simplement adoré, j'étais pliée de rire ! Puis Coup de foudre à Rhode Island avec un Steve Carell extrêmement touchant, j'ai vraiment adoré. Le scénario était prévisible et tout ça, mais n'empêche que le duo Steve/Juliette Binoche est vraiment efficace !

La Momie 3 est super, bien que moins bien que les précédents. Voyage au centre de la Terre est super ! Et enfin Un mari de trop est très agréable, mais voilà... Disons que ptetre que ça passe mieux pour moi du fait qu'il y a Colin Firth ! Et que Jeffrey Dean Morgan est pas mal du tout Mr. Green

'fin bref. Prochain ciné : Mercredi : Then she found me !
Revenir en haut
Nanou
Time Lord

Hors ligne

Inscrit le: 28 Fév 2008
Messages: 3 558
Localisation: Lyon
Féminin Bélier (21mar-19avr) 鼠 Rat

MessagePosté le: Dim 5 Oct 2008 - 20:01    Sujet du message: Cinéma Répondre en citant



réalisé par Tarsem Singh, le réalisateur de The Cell, en 2006. avec Lee Pace (Pushing Daisies) et Catinca Untaru.

j'avais vu la BA un jour, sur le site d'Apple mais jamais le film n'est sorti en France, sur allociné c'est "prochainement" mais tant qu'il y a pas de date, j'ai des doutes... bref. un film qui, si j'ai bien compris, est aussi passé presque inaperçu aux USA, il a fallu David Fincher et Spike Jones pour le booster un peu.

l'histoire : Los Angeles once upon a time... dans un dipensaire, Alexandria, une petite fille russe, fait la connaissance de Roy, un anglais. elle, a le bras dans le plâtre, lui les jambes paralysées... pour rendre sa convalescence moins monotone, Roy propose à Alexandria de lui raconter une histoire. une histoire épique, avec des bandits gentils, un méchant, une princesse à sauver etc... commence alors un conte fantastique !

ce que j'en pense :

le film commence avec la symphonie n°7 de Beethoven, sur des images en noir et blanc, mais on comprend pas vraiment ce qui se passe, on sort un cheval de l'eau... puis on enchaine sur le dispensaire à une époque indéterminée (mais on suppose vite que ça se passe autour des années 1920).

le titre The Fall est à prendre dans le sens de la chute (et pas l'automne ^^), et la chute est présente tout au long du film :
- Alexandria et Roy se sont tous les deux blessés en chutant. plus tard Alexandria tombera encore mais j'y reviendrais...
- chaque personnages du conte tombera aussi.

les parties contées, sont vraiment magnifiques, tant au niveau visuel, que sonore, et aussi le conte en lui même. si au départ le conte semble inventé de toute pièce, on se rend compte petit à petit que Roy se sert de ce qui lui est arrivé. idée d'autant plus renforcée quand Alex' lui demande de faire parler un personnage comme lui (et c'est lui donc qui l'incarne).

mais les intentions de Roy ne sont pas altruistes que ça... il souffre, physiquement et moralement, et demande à la petite fille d'aller voler de la Morphine, il profite de sa crédulité *bouh le méchant !!*. et cela vaudra à Alex' sa deuxième chute... alors que Roy est en pleine crise de rage, elle va aller chercher un flacon, escalde l'étagère et tombe... sa chute va faire prendre conscience à Roy que non seulement ce n'est pas bien ce qu'il a fait à cette pauvre enfant, mais aussi qu'il doit s'accrocher à la vie malgré son handicap... il comprend alors qu'Alex' lui a sauvé son âme. (question qu'il s'est posé inocemment quand elle lui a ramené un osti qu'elle a chipé dans la chapelle du dispensaire).

Roy avoue donc à Alex' qu'il s'est servi d'elle, mais du haut de ses 5 ans (environ) tout ce qu'elle lui répond c'est de savoir comment finit l'histoire... c'est à ce moment là que les bandits héros vont tombés à leur tour. voyant qu'Alex ne lui en veut pas, il va donc tout faire pour que l'histoire lui déplaise, et va tuer 1 par 1 les 5 héros. ce n'est qu'à la fin, alors que le bandit incarné par Roy est sur le point de mourir, qu'Alex arrive à le convaincre de le sauver, et donc de se sauver lui-même...

toute cette séquence horrible chargée en émotions ne m'a pas fait résister aux larmes

et bien sur, tous les msytères sur Roy et son histoire sont dévoilés, on comprend alors que la scène d'ouverture du film était la chute de Roy, mais que c'était aussi un film muet ! que chaque bandits, le méchant et la princesse sont des acteurs et les producteurs du film... la dernière séquence montre des extraits de films muets où on ne voit que des chutes, on reconnait facilement Buster Keaton, mais il y aussi plein d'inconnus. et enfin sur la voix d'Alex on voit un bout du film de Roy


un très bon film donc, que je vous conseille fortement !!

bande-annonce à la fin de la minute d'allociné ici : http://www.allocine.fr/video/laminute/default_gen_cmedia=18804630.html

ou sur le site d'apple : http://www.apple.com/trailers/independent/thefall/
_________________

*a-Matt-Smith-pour-son-birthD-et-est-sur-David*
des bananes dans le void
Revenir en haut
duam78
Lady Of The Tardis
Lady Of The Tardis

Hors ligne

Inscrit le: 20 Aoû 2008
Messages: 4 205
Localisation: Entre le Hub, le Tardis et sa maison avec son mari... épuisant ...
Féminin Verseau (20jan-19fev) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Sam 1 Nov 2008 - 21:31    Sujet du message: Cinéma Répondre en citant

L'instinct de mort...





  
Des années 60 à Paris au début des années 70 au Canada,
le parcours criminel hors norme d'un petit voyou de Clichy
nommé Jacques Mesrine.
  


Bon, je dois l'avouer.... j'allais voir ce film pour Roy Dupuis (l'acteur qui joue Jean-Paul Mercier). Pour ceux qui ont eu le courage de lire mon topic sur le Québec savent qu'il est pour moi un des grands acteurs québécois, injustement méconnu en France. Alors, pour une fois (en fait la première fois...) qu'un film avec lui sortait en France (avant sa sortie au Québéc...), J'allais pas louper ça !!!! Laughing


Quand à l'histoire de Jacques Mesrine, je n'en connaissais que ce que la majorité des gens connaissent : sa mort ("exécution") à Paris... De sa vie et de ses "activités", je ne connaissais rien... 

Alors qu'en ais-je pensé, moi qui y allait uniquement pour devant Roy ...

Et bien, j'ai été agréablement surprise !!!!
Je mets le reste en spoiler, pour ceux qui ne l'aurai pas vu et qui ne veulent pas connaitre les moments clés de l'histoire...

Le générique du film est génial : à la "Amicalement Vôtre", plusieurs points de vus différents de la même personne sur l'écran, j'ai trouvé ça super intéressant... surtout s'agisant en fait (on le saura à la fin du générique) des heures précédant sa mort...

Puis, on est directement plongé dans la guerre d'Algérie et les tortures infligées aux prisonniers par l'armée français... On y découvre un Mesrine engagé volontaire devant obéïr aux ordres qu'il trouve pour certains infaisables...

Puis c'est le retour au "pays" : Le Paris des années 60's. Et c'est là que les choses dégénèrent... en opposition complète avec son père (qu'il accuse d'avoir travaillé avec les allemands pendant la guerre (en fait STO)), et dépassé par les évènements, il se retrouve embrigadé par un ami dans le tourbillon de la petite déliquance... (Belle prestation de Gilles Lelouche dans le rôle de Paul), après un petit séjour en Espagne, duquel il rammènera sa femme ( je résume...), il essaye de reprendre une vie normale afin d'élever ses deux enfants "normalement". La malchance fait qu'il pert son emploi, et se retrouve sans le sous... et donc retombe dans la déliquance...  et échoue en prison.

Suite à plusieurs "affaires", il est obligé de quitter la France et part pour Montréal avec Jeanne Schneider (Cécile de France méconaissable), sa complice depuis le départ de sa femme. Il y rencontre Jean-Paul Mercier (Roy Dupuis), un activiste du FLQ (Front de libération du Québéc). Mesrine et Jeanne vont être employés par un milliardaire qui les renverra quelques mois plus tard, déclanchant une nouvelle période de banditisme pour eux... Poursuivis pour avoir kidnapé ce milliardaire, ils sont arrétés en Arizona et renvoyés au Canada pour y purger une peine de 5 ans pour elle et 10 pour lui.

Il passe des jours en isolement (humilié, battu, isolé, perdant la tête...) puis, il est remis dans une section plus "libre" dans laquelle il retrouvera plus tard Jean-Paul Mercier, lui aussi incarcéré à la même prison... Bien décidé à s'échapper, Mesrine met un plan en place, avec l'appui d'autres prisonniers, afin de s'enfuir à travers les barbelés... Une fois dehors, ils font quelques braquages et reviennent à la prison, afin de sortir leur complices qui les avaient aidés à s'échapper. Mais cette action tourne mal, très mal... Les complices sont tués, après de longues minutes d'échange de coups de feu... Mesrine est touché à la jambe et Mercier au bras et épaule... Ils sont obligés de s'enfuir pour ne pas être tués. (ils auront tué au passage nombre de garidens...)

De retour à Montréal, Mesrine veut à tout prix faire sortir Jeanne de prison. Afin qu'il ne le fasse pas, parce que les autorités s'attendent à ce qui le fasse, elle le quitte à contre coeur pour le "sauver". à peine remis de leurs blessures, ils sont reconnus par deux gardes-chasse, alors qu'ils s'entraînaient au tir dans une forêt. Mesrine et Mercier tuent les deux agents.

Maintenant c'est "dehors ou morts" !


Bref, un film qui m'a scotché !!! Comment un homme sans histoire devient le pire des hommes, l'ennemi public n°1 !!! Comment, les choix et les épreuves peuvent faire basculer le destin de chacun...

Mention spéciale pour Vincent Cassel qui est entré dans la peau et l'esprit de Mesrine, sans en faire un héros populaire, ni un "véritable salop". Le réalisateur a su faire la part des choses, et s'est évertué à montrer le cheminement d'un homme, des épreuves dans sa vie qui l'on ammené à faire des choix qui se sont avérés plus que mauvais...

Deuxième mention spéciale pour Vincent Cassel pour deux scènes particulièrements "fortes":
- la scène en Algérie où il doit faire un choix :  obéïr à un ordre ou pas...
-Les scènes d'isolement à la prison canadienne !!! Se mettre dans la peau de Mesrine à ce moment là de sa vie... enfermé, torturé, humilié, nu dans une cellule de 10m2...(scènes ne pouvant se décrire... trop "forte" mentalement et psycologiquement...)

Avis personnel et absolument pas objectif Laughing : Roy Dupuis nous montre encore une fois (peut-être, en fait que pour moi, vu que apparement peu de personne ont vu ses autres films (fantastiques!)...) tout son talent !!! Il est absolument parfait du début à la fin...
PS: n'ayez pas peur, il parle en québécois, mais vous avez les sous titres Laughing

Une réalisation que je qualifirais de très bonne, mélangeant les genres : films de gangsters des années 70's avec un Depardieu égal à lui même, et film contemporain de par sa mise en scène...

Seul point négatif
, âmes sensibles s'abstenir : film assez violent, mais c'est obligé... C'est la vie de Mesrine après tout...

En Conclusion : à voir !!!! Ne serais-ce que pour la performance de Cassel (et Dupuis...), et pour apprendre l'histoire de l'ennemi public n°1 le plus connu de France...

Quand à moi qui n'y était allé que pour voir Roy Dupuis sur grand écran... et bien, j'attends avec impatience le mois de Novembre, pour voir la seconde partie : L'ennemi public n°1...
_________________

http://drolededuam.hautetfort.com


Dernière édition par duam78 le Dim 2 Nov 2008 - 00:28; édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Sunjin
Time Lord a la retraite

Hors ligne

Inscrit le: 02 Oct 2007
Messages: 10 529
Localisation: Mars
Cancer (21juin-23juil) 狗 Chien

MessagePosté le: Sam 1 Nov 2008 - 22:28    Sujet du message: Cinéma Répondre en citant

Je n'ai pas vu ce film mais mon meilleur ami (qui l'a vu donc ) m'en a dit exactement la même chose que toi !

La seule chose qui a rajouté est qu'il y avait pas mal de jeune dans la salle et qu'il avait l'impression que le film à cause communication autour était vu comme un film "d'action" alors que NON, c'ets une histoire vraie et il trouvait que cet aspect, dans la communication pas le film, n'était pas assez clairement dit ! Un Depardieu excellent et un cassel impressionnant, plus une sacré (et violente) histoire.

Il se languit de la suite (et lol il n'a pas internet chez lui, donc il risque pas de venir le poster lui-même) ! Merci

et lol oui oui, je vois très bien Roy Dupuis depuis ton topic.
_________________
KroniK Marsiennes : Bad Bad Sunjin


Dernière édition par Sunjin le Sam 1 Nov 2008 - 23:39; édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
duam78
Lady Of The Tardis
Lady Of The Tardis

Hors ligne

Inscrit le: 20 Aoû 2008
Messages: 4 205
Localisation: Entre le Hub, le Tardis et sa maison avec son mari... épuisant ...
Féminin Verseau (20jan-19fev) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Sam 1 Nov 2008 - 23:38    Sujet du message: Cinéma Répondre en citant

Je ne peux qu'affirmer ce qu'a dit ton ami...

Beaucoup de jeunes dans la salle (même 3 de moins de 15 ans... à mon avis...). Et ils ont eu l'air de se faire chi**... C'est vrai que la BA ne reflète pas l'ensemble du film.

Si vous y allez pour voir un film d'action... c'est pas la peine... c'est pas Le Transporteur ou la trilogie "Bourne" ...

C'est un BIOPIC, donc on raconte la vie d'une personne... du début à la fin... (ici en 2 films...) et effectivement il y a une ou deux scènes d'action pure... mais la majeur partie est "calme" et se borne à nous montrer la vie "quotidienne" de Mesrine...

Mais je campe sur ma position : Très bon film !!!!

mais attention : je mettrai un bémol pour les plus jeunes...
_________________

http://drolededuam.hautetfort.com
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
duam78
Lady Of The Tardis
Lady Of The Tardis

Hors ligne

Inscrit le: 20 Aoû 2008
Messages: 4 205
Localisation: Entre le Hub, le Tardis et sa maison avec son mari... épuisant ...
Féminin Verseau (20jan-19fev) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Jeu 27 Nov 2008 - 23:56    Sujet du message: Cinéma Répondre en citant



Date de sortie : 12 Novembre 2008
Réalisé par Clint Eastwood
Avec Angelina Jolie, John Malkovich, Michael Kelly, Jeffrey Donovan
Genre : Drame, Thriller
Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs

Synopsis : Los Angeles, 1928. Un matin, Christine dit au revoir à son fils Walter et part au travail. Quand elle rentre à la maison, celui-ci a disparu. Une recherche effrénée s'ensuit et, quelques mois plus tard, un garçon de neuf ans affirmant être Walter lui est restitué. Christine le ramène chez elle mais au fond d'elle, elle sait qu'il n'est pas son fils...

Bande annonce



Mon avis


Je n'ai pas rédigé cette critique dès ma sortie du cinéma, comme pour les autres films... il fallait que je digère cette histoire poignante, révoltante et édifiante....

Los Angeles, 1928. Les années prohibition, Caponne et la mafia à Chicago et la cote est, et sur la cote ouest: Une police corrompue et inefficace.

Un enfant disparu... Une mère (Angelina Jolie) affolée qui téléphone à la police pour déclarer la disparition de son fils unique de 8 ans. Un enfant sage qui n'aurait jamais fugué... Réponse de la police : il va revenir... et en plus il faut attendre 24h avant d'ouvrir une enquête...

Bien sûr au bout de 24h, l'enfant n'est toujours pas revenu et la police se décide enfin à investiguer... Mais rien, et ce pendant les cinq mois suivants...

Un pasteur (John Malkovich) qui anime une émission de radio quotidienne soutient le combat de cette mère dévastée par la perte de son enfant.

Mais un jour, le téléphone sonne et on lui apprend qu'on a retrouvé son enfant... Mais il s'avère que ce n'est pas lui (d'après elle).

La police fait alors tout pour la convaincre que c'est bien son fils qu'ils ont retrouvé, que ne l'ayant vu pendant cinq mois, il avait beaucoup changé et qu'elle devait s'y faire...

Cependant, elle ne cesse de crier à l'usurpation d'identité. Elle maintient que l'enfant retrouvé n'est pas son fils disparu. Pour "sauver" les apparences, la Police fait authentifier par des "sois-disants experts" (à leur solde) l'enfant et ils affirment que c'est bien lui. Que c'est la mère qui fait un déni de retrouvailles. Et cela va jusqu'à faire interner la mère dans un asile d'aliénés pour dépression.

dans le même temps, un officier est envoyer chercher un enfant canadien entré illégalement aux USA afin de le ramener à la frontière. Cet enfant révèle alors un lourd secret. Il a tué une vingtaine d'enfants avec son oncle (qui est introuvable). l'Officier lui montre alors des photos d'enfants disparus et il en désigne une bonne dizaine, et parmi eux le fils disparu : Walter Collins.

Stupeur chez ce policier qui a du mal à y croire. Il se rend alors dans la ferme "de l'horreur" et le jeune lui montre l'endroit où il a enterré les corps, contraint par son oncle. Il est obligé d'y croire.

Une simple histoire d'enfant de transforme en la pire histoire de tuerie qu'ai connu L.A. jusque là, et met la LAPD dans une position difficile. Elle a "retrouvé" un enfant qui est en fait "soi-disant" mort assassiné. Et ils n'ont pas voulu croire la mère qui criait à l'injustice et à l'erreur.

à partir de là tout s'enchaîne. Un avocat accepte de défendre la mère contre la ville et la LAPD. Le serial killer est retrouvé et déféré devant le tribunal. Les deux procès se tenant en même temps.

L'homme est condamné à être pendu. L'inspecteur est rétrogradé , le chef des forces de police du département viré. Les internements d'office demandés par les policiers interdits sans l'obtention d'un mandat... Mais on ne sait pas si l'enfant est mort ou pas...

ce n'est que 6 ou 7 ans plus tard, qu'un des enfants enlevés par l'assassin revient vers sa famille et annonce qu'il avait réussit à s'échapper avec deux autres enfants dont le jeune Collins. Mais ils se sont séparés rapidement et il ne sait pas si il a été repris ou pas.



Un film prenant du début à la fin. éprouvant, émouvant, révoltant. On passe par toutes les émotions. On a envie de hurler contre les forces de police, incompétentes, qui
pour "sauver" la face, échangent l'enfant disparu contre un autre et font passer la mère pour folle car elle ne cesse de les "harceler" pour qu'ils reprennent l'enquête bouclée (du fait que le "faux" enfant ait été retrouvé) et continuent à chercher son fils.


On est aussi bluffé par le jeu magnifique et sans faille de l'ensemble du casting (ce qui est assez rare pour le souligner, il y a souvent un ou deux acteurs "en dessous" des autres..).

Angelina Jolie nous montre l'étendue de son talent d'actrice et nous montre qu'elle n'est pas seulement une "bombe" et Mme Brad Pitt, amis aussi une immense actrice au niveau de Nicole Kidman ou Glenn Close.

John Malkovich est égal à lui-même : fantastique, vrai, éclatant...

Jeffrey Donovan (Kyle dans Le Caméléon) est hyper convaincant en flic malhonnête et faisant tout pour sauvegarder sa réputation et sa place d'inspecteur.

L'acteur jouant le serial-killer est presque terrifiant de réalisme. Une très belle prestation d'un homme déséquilibré et inconscient des horreurs qu'il a commises. Très "beau" jeu d'acteur.

Clint Eastwood a signé là encore un chef d'oeuvre, un crève-coeur magistral. Il a réussit à reconstruire le Los Angeles des années 20-30's avec maestria et un réalisme dans les moindres détails à couper le souffle, aidé par une musique omniprésente et superbe. Il est arrivé à reproduire l'inconcevable et à le rendre avec une fidélité incroyable, tout en conservant une sobriété dans sa réalisation. Certes, certaines scènes sont assez difficiles à regarder, à concevoir même, tellement c'est impensable... mais on se laisse embarquer dans l'histoire, du début à la fin.... on se met à la place de la mère et on ressent les mêmes émotions, rage, désespoir, frustration, tristesse, joie de courte durée...

Et dire que cette histoire est une histoire VRAIE ...

Enfin, vous l'aurez compris... je ne peux dire qu'une chose : ALLEZ-Y SANS RETENUE !!!! mais préparez vous à ne pas en sortir indemne... Ce film laisse une trace indélébile dans le coeur et l'esprit de chaque personne qui l'aura vu...

_________________

http://drolededuam.hautetfort.com
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Gyld
Oncoming Storm

Hors ligne

Inscrit le: 20 Fév 2008
Messages: 448
Localisation: 78 - Yvelines
Masculin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Ven 28 Nov 2008 - 17:19    Sujet du message: Cinéma Répondre en citant

Bon, j'ai pas envie de faire une super longue critique, mais je tiens surtout à dire que je ne suis vraiment d'accord...
Tout d'abord, j'aime Clint Eastwood. Aussi bien en acteur qu'en réalisateur. Lettres d'Iwo Jima est un film superbement filmé, dans des tons sépia qui réflètent l'état d'esprit des personnages, etc... Ce film-là est à mon avis un chef d'oeuvre.
Million Dolar Baby était aussi excellent. Mémoires de nos pères était peut-être un peu décevant, mais restait très bon.
Enfin, bref, Clint Eastwood m'a rarement déçu.

Mais là... J'ai été assez déçu.
Bon, d'aboord, l'aspect esthétique, visuel...Terriblement classique. Non que ce soit un réel défaut, mais peu de plans nous "marquent". Il place la caméra exactement comme on l'attendais. Les couleurs sont travaillées, mais pas aussi originales et aussi bien utilisées que dans "Iwo Jima".
Alors que l'on commence à "libéraliser" l'utilisation caméras (à l'épaule, plus de flous, zooms, etc...), Eastwood fait ici du classique.

Bon, après, les acteurs.... Oui, ils sont bons, eux. Angelina Jolie joue très bien, et on l'identifie sans problèmes à son personnage. Mais, tout de même, son personnage ressemble énormément à celui de "Un coeur invaincu"... Difficile de ne pas faire le rapprochement, et, finalement, elle n'innove pas tellement ici...

Le scénario ? D'accord, l'idée est vraiment bonne. Ce drame a vraiment marqué cette ville, et montré la corruption de la police, et tout et tout. Mais le film ne développe pas assez bien tout le potentiel de l'histoire.
Il montre la corruption de la police, mais n'approfondis pas vraiment... On entend parler de certaines choses qui ne sont pas totalement montrée, etc... Par exemple, une phrase du tueur est extrêment intéressante, remettant en cause notre idée sur ce personnage, durant son proccès. Mais ce n'est pas utilisé par la suite. Finalement, on aboutit sur une fin assez banale (et inantendue, tant on s'attend à mieux !). Certes c'est une histoire vraie, mais la manière de la "raconter" et de la filmer peut changer notre conception de tel ou tel personnage...
D'un côté, le film semble se concentrer sur le personnage d'Angelina Jolie, et pourtant, on adopte finalement un point de vue omniscient, où on entend les propos de la police. De ce fait, l'histoire de son personnage est pas tellement exploité, avec des ellipses importantes, et ses sentiments ne touchent pas réelement...

La musique n'aide rien. Si Clint Eastwood avait bien montré quelque chose dans Lettres d'Iwo Jima, c'est l'importance de la musique. Dans Iwo Jima, son fils, Kyle, avait composé une musique qui faisait réelement partie du scénario. Elle était simple, et pourtant  travaillée afin qu'à chaque note, on avait les larmes aux yeux...
Ici, la musique reprend la même idée : simplicitée absolue. Mais pour le coup, c'est vraiment trop simple ! Quelques notes, utilisées dans le même but que dans Iwo Jima. Mais ici, ... raté ! ça sonne faux, trop "heureux".

Bref, les scènes de chagrin sonnent faux, ne touchent pas. L'aspect politique est intéressant, mais c'est un des seuls points qu'on retient du film.
Je pleure (assez) facilement au ciné, devant un vrai film triste, mais celui-là ne m'a pas touché. Pas du tout.

Eastwood a fait mieux...
_________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
arkeos17
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 15 Aoû 2008
Messages: 1 016
Localisation: Lot-et-Gallifrey
Masculin Sagittaire (22nov-21déc) 猴 Singe

MessagePosté le: Ven 28 Nov 2008 - 22:52    Sujet du message: Cinéma Répondre en citant



Quantum of Solace


Un film de : Marc Foster

Produit par : Barbara Broccoli , Michael G.Wilson

Avec : -Daniel Craig ( James Bond 007 )
-Olga Kurylenko ( Camille )
-Mathieu Almalric ( Dominic Greene )
-Judi Dench ( M )

Mais aussi : -Jeffrey Wright ( Felix Leiter )
-Giancarlo Giannini ( René Mathis )
-Joaquin Cosio ( Général Medrano )

Genre : Action

Générique : Alicia Keys et Jack White "Another Way to Die" Okay


Fallait que je parle de ce film , même en retard , car il est très très bien et surtout , assez différent des Bonds habituels...



Bam , dès le début du film , on est lancé dans une poursuite musclé entre un Bond dans cette si belle Aston Martin et deux Alfa Roméo. Pour une fois , pas de super gadgets missiles et tout le bazar , juste l'ingéniosité de ce bon vieux Bond... Mais pourquoi est-il poursuivi ? On le comprend vite lorsque Bond , après s'être débarrassé de ses assaillants of course , sort un homme de son coffre!! Ce cher White , à qui il tire dans la jambe à la fin de Casino Royale...
OMG , alors , ce film serait une suite , pour la première fois dans l'histoire de 007 ? Voui , c'est ça , la suite directe de Casino Royale car certaines questions reste en suspens... Pour qui le Chiffre devait-il de l'argent ? Pour un certain Dominic Greene , incarné à merveille par Mathieu Almalric avec son air si calme... qu'il perd rapidement face à Bond!! Smile



Oui , ce Greene est à la tête d'une organisation gigantesque regroupant de (très) haut fonctionnaires si je puis dire...
Comment notre agent britannique pourra-t-il démanteler ce système ? On croise les doigts tout le film pour lui... Mais faut dire qu'il déguste durant presque 2H !!! Du début à la fin , pas un moment de répit ou presque et il finit dans un sale état à la fin. On avait rarement vu un Bond blessé de telle sorte à part dans Permis de Tuer!! Oui , on voit un Bond plus humain dans ce film et c'est le grand point fort...



Dès qu'on lui parle de Vesper : "Elle m'a trahi." Il essaie de montrer de la rancoeur mais , ça se voit , il ne pense qu'à elle. Oui , il est sentimentale le 007 , il cache ses émotions comme il peut mais Camille lit en lui... Encore une fois , on doit beaucoup à la prestation de l'acteur , Daniel Craig remplit très bien le rôle en incarnant un Bond dur , tuant de sang-froid mais délivrant son ame à qui de droit , comme Camille ou lors de la mort de ce pauvre Mathis... Mais il sait se battre et c'est la différence avec Casino Royale , l'action est beaucoup plus présente , les combats sont ultra-dynamiques , James n'a pas perdu la main au contraire...
Petite citation d'un pote : "Y'a plus d'action que dans Casino Royale où il passait son temps à se réanimer." Laughing Ah la la...



Parlons un peu de la réalisation. Bien sur , ce qui frappe , c'est les scènes d'action ou poursuite , notamment celle avec Mitchell , qui est spectaculaire à n'en plus pouvoir , la chute à travers la vitre est digne d'un film de super-héros... Malheuresement c'est un défaut aussi , car la rapidité des plans est parfois excessive , je me réfère ici à la bagarre dans l'ascenseur où Bond est entouré de gardes , puis soudain , on entend des bruits "ouch" "ow!" et des ombres noirs passer devant la caméra et hop , ils sont tous étalés... A part , ce détail , rien de bien dérangeant , on se laisse emporter sans peine dans l'aventure Bond...



La Bond girl , Camille. Encore une fois , bien différente des autres des autres Bond girls car , elle , elle sort avec Greene pour pouvoir entrer en contact avec le général Medrano , qui a massacré toute sa famille , alors qu'elle n'était qu'une enfant... Elle est donc animé par un désir de vengeance presque aussi fort que celui de 007 et sa première rencontre avec lui fait des étincelles , lors d'une scène de poursuite en bateau où elle était à deux doigts de liquider Medrano... Mais Bond et Camille vont se retrouver plus tard pour mener une longue quête à travers le désert (d'où la superbe affiche^^).

"Une inspiration. Un coup gagnant."

Bond à Camille.


Et dieu qu'elle a du mal à le mettre ce coup gagnant!! Mais elle le tue , ce pourri de Medrano , mais est ensuite entouré par sa plus grande peur , les flammes , dans lesquelles ont péris sa famille , mais Bond arrive tel un cavalier sur son destrier... Puis , après s'être débarrasé de Greene d'une manière qui nous ferait presque sourire , Bond et Camille ont une discussion très importante où celle-ci le libèrera de ce fardeau qu'était Vesper et lui donnera un baiser , un simple baiser , avec une signification bien différente encore des autres films...

"Vous aviez raison pour Vesper..."

Bond à M.


Finalement , il lui a pardonné... Un Bond plus humain , une Bond girl vengeresse et compréhensive , une réalisation mettant en valeur des combats et batailles intenses , une Aston Martin Vanquish ^^ , seul quelques problèmes de continuité viennent s'imiscer puisque le film devrait se dérouler avant Dr.No , mais sinon un excellent Bond , pour moi mon préféré avec Meurs un Autre Jour...
_________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
duam78
Lady Of The Tardis
Lady Of The Tardis

Hors ligne

Inscrit le: 20 Aoû 2008
Messages: 4 205
Localisation: Entre le Hub, le Tardis et sa maison avec son mari... épuisant ...
Féminin Verseau (20jan-19fev) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Sam 29 Nov 2008 - 02:27    Sujet du message: Cinéma Répondre en citant

Arkeos16, nos avis divergent un peu mais c'est ce qui fait la magie du cinéma... on aime ou on aime pas selon sa sensibilité et ses affinités...

Pour te répondre et parce que je suis faignante (il est quand même 2h27 du mat)... je poste la critique que j'ai faite sur mon forum (juste après l'avoir vu, il y a deux semaines environ).

Citation:
Réactions à chaud juste après la séance...

C'est un JAMES BOND 007 !!!! pas le meilleur pour moi, mais un bon cru.

Personnellement, j'avais été agréablement surprise par Casino Royale. J'étais très sceptique de la performance de Daniel Craig dans ce rôle, succédant à un des meilleurs représentant de sa Majesté qu'était Pierce Brosnan (Sean Connery restera à jamais pour moi LE James Bond, à la classe british parfaite et inégalable...). Ce James Bond, qui avait tout de l'espion russe (blond, yeux bleus, regard de glace...) avait réussit à me fasciner (le film, bien sûr)...

Revenons en à Quantum of Solace...

Je dois avouer que j'ai été un peu déboussolée au début, par cette suite immédiate de Casino Royale (ce que je ne savais pas, sinon j'aurai revu le premier volet). QoS nous replonge directement dans le souvenir de Vesper et de sa mort... Donc, j'ai mis du temps à me souvenir de qui était qui, de quoi ils parlaient, le tout en essayant de comprendre l'intrigue de celui-ci... dont le fil directeur avec ce fameux groupe "Quantum" est très difficile à suivre.

Mis à part ce petit point négatif, je dois dire que les scènes d'action sont toujours aussi réussies... La scène d'entrée de la course poursuite en voiture, celle (moins réussie ) en bateau et la dernière en avion, étaient dignes des plus grandes scènes d'actions du cinéma US... mais aussi du "déjà vu"...

En ce qui concerne le générique, élément incontournable d'un bon James Bond, il ne m'a pas accroché... pourtant la musique était pas mal, mais la réalisation manquait du "charme" féminin généralement omniprésent (comme dans le film, où LA scène d'amour, de tout film de 007 digne de ce nom, a été tout simplement éclipsée), et de rythme, de la touche "70's", et du coté kitch de ce genre de générique...

Je regrette également la simplicité des bon vieux films, où tout était plus simple... une mission, un agent double, un ennemi (russe ou autre), sauver la fille et réussir ce pour quoi il a été envoyé ! Là, la complexité de l'intrigue m'a larguée assez rapidement... même si il faut entrer dans le nouveau millénaire et ses nouvelles forces en opposition, il ne faut pas oublier, que ce James Bond est censé être le "jeune loup solitaire et incontrôlable" du MI6 qui sera amené à devenir le 007 des anciens films (S. Connery, R.Moore... etc...) et que ces problèmes écologico-politico-terroristes n'étaient pas encore d'actualité ...

J'ai aussi apprécié le clin d'œil à Goldfinger... avec le pétrole à la place de l'or... lol

Sinon, je donne une mention spéciale à Daniel Craig pour son interprétation, et ses cascades qu'il réalise lui-même, notamment dans la scène de l'explosion de l'hôtel... Une autre à "M", égale à elle même, et une à Mathieu Almaric, parfait dans son rôle de méchant... (par contre une mention "nul" à l'agent US (le blanc, pas le noir...) dont j'ai oublié le nom...)

En ce qui concerne la "James Bond Girl", ben... pas grand chose à dire dans le sens où elle n'est là que pour tuer l'assassin de sa famille... donc pour moi quasi inexistante... Et où est la méchante de l'histoire ?????

Pour conclure:
- Pour un "James Bond" j'ai été déçue, il ne restera pas pour moi dans les annales... (il faut dire que je suis une aficionado des anciens : S.Connery et R.Moore )
- Pour un film d'action : Très réussit... à 100 à l'heure, on ne voit pas le temps passer... j'ai beaucoup aimé !

_________________

http://drolededuam.hautetfort.com
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Nanou
Time Lord

Hors ligne

Inscrit le: 28 Fév 2008
Messages: 3 558
Localisation: Lyon
Féminin Bélier (21mar-19avr) 鼠 Rat

MessagePosté le: Sam 13 Déc 2008 - 20:57    Sujet du message: Cinéma Répondre en citant



bon déjà je préfère le titre VO : THE DAY THE EARTH STOOD STILL
je trouve qu'en français c'est plus pessimiste Laughing

bon ensuite je l'ai vu en VF, j'y suis allée avec ma môman et elle est pas fan des sous-titres

bref, résumé Allociné :
L'arrivée sur Terre de Klaatu, un extraterrestre d'apparence humaine, provoque de spectaculaires bouleversements. Tandis que les gouvernements et les scientifiques tentent désepérément de percer son mystère, une femme, le docteur Helen Benson, parvient à nouer un contact avec lui et à comprendre le sens de sa mission. Klaatu est là pour sauver la Terre... avec ou sans les humains.

avis général :
c'est du bon divertissement, non vraiment l'histoire intrigue et on se demande vraiment ce qu'il va se passer... c'est la fin du monde, les effets spéciaux sont terribles.

avis plus réfléchi quand on a une môman qui dévore des livres de SF par tonnes Mr. Green :
le début du film est vraiment très bien, cet alien qui débarque et annonce que la Terre n'appartient pas aux hommes et qu'il est là pour la sauver. seulement Klaatu (pinaise ce nom XD) lorsqu'il se voit refuser un rendez-vous aux Nations Unies, n'insiste pas plus alors qu'il a les pouvoirs d'aller où il veut. il s'échappe mais abandonne vite son idée... bizarre. ensuite la gentille médecin qui l'aide à s'échapper, l'emmène voir le prix nobel de la paix prétextant qu'il est "mieux placé" pour l'écouter que les-dites Nations Unies... Confused mouiii... enfin la fin laisse vraiment sur sa fin, on ne sait pas que les gens vont faire des bébêtes métaliques microscopiques qui ont tout bouffé (le nuage qui tue c'est elles ^^) et si l'arrêt soudain de toute forme de technologie est permanant ou définif ? ben vi plus d'électricité, plus d'énergie, plus rien du tout en fait... ça mène à la crise tout ça Laughing donc voilà des petites lacunes qui pour l'averti peuvent troubler.

mais ! le film compte pas mal de moment énorme, surtout au début Okay
- l'arrivée de la Sphère géante dans central park
- Klaatu qui s'échappe, énorme. avec un seul contact avec un objet électrique, il est relié à tout le système (caméra, ordi, ascenseur...) et pouf pouf patatra il s'enfuit sans difficulté, en tuant tous les gardes en envoyant des ultra sons dans les oreillettes
- en fait à chaque fois que Klaatu utilise ses pouvoirs c'est vraiment génial

mais le truc que j'ai adoré : c'est l'espèce de Sentinelle qui garde la Sphère Shocked un espèce de robot immense de forme humain, avec un rayon rouge à la place des yeux. Sentinelle invincible, qui va se transformer en nuage de mini mouches métalliques qui se nourrissent de matière Okay .

enfin à noter dans le casting :
- John Cleese dans le rôle du prix nobel... oui euh, c'est un peu du sous-emploi d'acteur là
- Robert Knepper (Tbag dans Prison Break) en colonnel de l'armée, qui est même pas sadique... très pertubant de le voir en "gentil" Confused

donc à voir pour le fun, mais faut pas s'attendre à du spectaculaire Razz

et d'ailleurs ça me fait horriblement penser à Phénomène, même enjeu écologique de sauver la Terre en tuant les hommes, sauf que dans l'un c'est la nature qui se défend et dans l'autre les aliens débarquent Mr. Green mais les deux films partent en cachuètes à la fin, et c'est un peu dommage.
_________________

*a-Matt-Smith-pour-son-birthD-et-est-sur-David*
des bananes dans le void
Revenir en haut
Nanou
Time Lord

Hors ligne

Inscrit le: 28 Fév 2008
Messages: 3 558
Localisation: Lyon
Féminin Bélier (21mar-19avr) 鼠 Rat

MessagePosté le: Dim 4 Jan 2009 - 13:01    Sujet du message: Cinéma Répondre en citant



résumé Allociné :

Fin des années 30.
Lady Sarah Ashley, une aristocrate anglaise hautaine et renfermée, arrive au coeur des paysages sauvages du Nord de l'Australie pour y rejoindre son mari qu'elle soupçonne d'adultère, et qui tente - sans succès - de vendre l'immense domaine qu'ils possèdent sur place : Faraway Downs.
Elle ne tarde pas à découvrir que l'exploitation est au bord de la ruine et menacée par son propre contremaître, Neil Fletcher, un homme sans scrupules de mèche avec un puissant éleveur, prêt à tout pour précipiter la chute du domaine et s'en emparer.
Pour sauver Faraway Downs, Sarah n'a pas d'autre choix que de s'allier à un "cow-boy" local un peu rustre connu sous le seul nom de "Drover", et de parcourir avec lui des milliers de kilomètres à travers les terres aussi magnifiques qu'inhospitalières du pays afin de mener jusqu'à Darwin 1500 têtes de bétail.
Peu à peu transformée par la puissance et la beauté des paysages, touchée par la rencontre d'un jeune aborigène orphelin, Sarah découvre des sentiments qu'elle n'avait jamais éprouvés jusqu'alors.
Au terme de leur périple, la seconde guerre mondiale a rattrapé l'Australie, et la ville de Darwin doit désormais faire face aux bombardements japonais.
Pour la première fois de sa vie, Sarah sait pour qui et pour quoi se battre, et est prête à tout pour sauver ce qui compte désormais pour elle.


mon avis :

Australia est une épopée rudement bien menée, par un Baz Luhrman dans son élément. pour apprécier ce film, il faut déjà connaitre son réalisateur : Baz a été metteur en scène pour l'opéra de Sydney, le grand spectacle, la comédie musicale, les grands sentiments et les "clichés kitch" il les connait sur le bout des doigts. tout dans ce film est fait exprès : il nous faut du drame, de la romance, de l'humour, de l'action, des paysages magnifiques, des méchants très méchant, de la musique et une fin heureuse.

ce n'est pas du tout un film qui se veut réaliste, il est basé sur des faits réels c'est tout : le bombardement de Darwin par les japonais, la génération volée (les enfants métis aborigène et blanc qui était emmenés de force dans les missions catholiques), le transport du bétail...

et donc dans ce cadre s'installe l'histoire de Lady Ashley, Drover et Nullah.

Hugh "Drover" Jackman est plus *graou* que jamais : il cogne, il prend des douches la nuit , il jure, il est pas rasé, toujours tout sale (d'ou la douche... ), grand sentimental (mais il faut pas le dire), il sait pas danser mais fait des efforts...

Nicole "Lady Ashley" Kidman est pas mal non plus, toute dans l'ironie et la dérision, son personnage est le stéréotype le plus exagéré du film, le plus comique aussi. il suffit de voir son arrivée à Darwin pour comprendre et les cris qu'elle pousse en voyant ses bagages exterminés par Drover Laughing . cependant on s'attache à elle tellement elle est naive et comment elle va prendre conscience des drames qui se jouent devant elle.

Nullah (Brandon Walters) l'enfant métis est à croquer ! une petite bouille avec des grands yeux, qui en disent long sur sa souffrance. c'est par lui que la musique vient dans le film, il chante des chansons "magiques" que son grand-père, "sorcier" aborigène lui apprend.

ce qui est marrant c'est que, parmi toutes les détails non réalistes qui ont été critiqués dans ce film, bizarrement personne n'a remis en cause la magie aborigène, même si cela fait partie de la culture, il y a quand même des scènes improbables XD (Nullah, qui arrête un troupeaux de vaches qui charge sur lui, en chantant, ça arrive tout le temps Razz )

chaque plan est toujours très travaillé au niveau du cadre, de la lumière, il faut constamment éblouir et émerveiller le spectateur, même les scènes de bombardement de Darwin sont belles !

aujourd'hui quand on voit un film c'est soit qu'un drame, qu'une comédie, qu'une romance, que de l'action, Australia c'est tout en même temps, comme le fut Autant en emporte le vent... il ne faut pas chercher à y voir un film historique, c'est du pur divertissement (mais de haut niveau )

et j'ai déjà prévu d'aller le revoir
_________________

*a-Matt-Smith-pour-son-birthD-et-est-sur-David*
des bananes dans le void
Revenir en haut
duam78
Lady Of The Tardis
Lady Of The Tardis

Hors ligne

Inscrit le: 20 Aoû 2008
Messages: 4 205
Localisation: Entre le Hub, le Tardis et sa maison avec son mari... épuisant ...
Féminin Verseau (20jan-19fev) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Dim 4 Jan 2009 - 23:38    Sujet du message: Cinéma Répondre en citant

Australia ou quand "Out of Africa" rencontre "Autant en emporte le vent" ^^

J'ai beacuoup apprécié ce film de Baz Luhrman (j'avais également aimé Roméo&Juliet et moulin Rouge). Sa réalisation et son rendu m'attire énormément.


Nanou a écrit:
Hugh "Drover" Jackman est plus *graou* que jamais : il cogne, il prend des douches la nuit , il jure, il est pas rasé, toujours tout sale (d'ou la douche... ), grand sentimental (mais il faut pas le dire), il sait pas danser mais fait des efforts...

Nicole "Lady Ashley" Kidman est pas mal non plus, toute dans l'ironie et la dérision, son personnage est le stéréotype le plus exagéré du film, le plus comique aussi. il suffit de voir son arrivée à Darwin pour comprendre et les cris qu'elle pousse en voyant ses bagages exterminés par Drover Laughing . cependant on s'attache à elle tellement elle est naive et comment elle va prendre conscience des drames qui se jouent devant elle.

Nullah (Brandon Walters) l'enfant métis est à croquer ! une petite bouille avec des grands yeux, qui en disent long sur sa souffrance. c'est par lui que la musique vient dans le film, il chante des chansons "magiques" que son grand-père, "sorcier" aborigène lui apprend.


Je ne peux qu'être à 100% d'accord avec toi Nanou.

Hugh est ...
... à souhait et je crois que la scène de la douche au seau d'eau restera gravée dans ma mémoire pour longtemps Wink

Nicole Kidman est resplendissante dans son rôle de Lady guindée et sûre d'elle au début... et attendrissante à la fin, de par son changement radical de "mentalité" et de comportement vis à vis de la population indigène, se rebellant contre son éducation et ses "semblables".

Nullah est vraiment adorable ... et en avoir fait le narrateur du film a été une grande idée... et c'est surtout dans ses scènes que j'ai ressentit le plus d'émotions (départ pour l'ile et départ avec son grand-père (Crying or Very sad la larme a coulée sur ma joue)

Bref, un film que je conseille vraiment à tous les romantiques au grand cœur et aux autres bien entendu ... Mais je penses que les avis seront partagés car ce film appartient à la même catégorie que ses précédents... (ce qui est logique me direz vous et vous aurez raison ^^) : soit on aime, soit on aime pas...
_________________

http://drolededuam.hautetfort.com
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
yeles
Time Agent
Time Agent

Hors ligne

Inscrit le: 15 Sep 2008
Messages: 4 108
Localisation: les yeux dans les étoiles
Féminin Gémeaux (21mai-20juin) 牛 Buffle

MessagePosté le: Dim 4 Jan 2009 - 23:55    Sujet du message: Cinéma Répondre en citant

avec Hugh dedans ? j'aimerai forcément 
_________________
thx sis' pour avoir tenu la caméra Smile
Revenir en haut
MSN
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 10:07    Sujet du message: Cinéma

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Doctor Who Index du Forum -> Le Tardis -> Autres univers et dimensions Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 3, 410, 11, 12  >
Page 3 sur 12

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com